Gestion durable des ressources halieutiques. Alain Biseau Responsable des expertises halieutiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion durable des ressources halieutiques. Alain Biseau Responsable des expertises halieutiques"

Transcription

1 Gestion durable des ressources halieutiques Alain Biseau Responsable des expertises halieutiques

2 Exploitation de ressources naturelles renouvelables = Cueillette Pêche = seule variable d ajustement D un objectif minimal de la gestion: assurer la renouvelabilité d un stock (i.e. éviter son effondrement) (approche de précaution) à Maximisation durable (MSY / RMD) Approche écosystémique 2

3 Grands textes fondateurs: Conservation, durabilité, RMD/MSY Conférence de Londres sur la surexploitation (1947) Gouvernement USA (1945) Convention IATTC (1949) Convention ICNAF/OPANO (1949) Convention NEAFC/CPNEA (1959) Convention ICCAT/CICTA (1966) ONU - Conservation des ressources marines Rome 1955 ONU - Droit de la Mer (UNCLOS) - Genève 1958 ONU - Environnement humain Stockholm 1972 ONU - Droit de la Mer (UNCLOS) - Montego Bay 1982 ONU - Pêche responsable Cancun 1992 ONU - 'Sommet de la Terre' - Rio 1992 ONU Djakarta, Kyoto 1995 ONU Accord sur les stocks chevauchants 1995 ONU Code pour une pêche responsable FAO ONU Sommet mondial pour le développement durable Johannesburg

4 De 1945 à 1972: Conservation = MSY «Le principal objectif de la conservation est d obtenir les captures maximales durables» A partir de 1972 (Stockholm, Montego Bay 1982, Rio 1992, Johannesburg 2002) Environnement, écosystèmes, interactions «maintenir ou restaurer les stocks aux niveaux susceptibles d'assurer la production durable maximale compatible avec les facteurs écologiques et économiques pertinents, compte tenu des interactions entre espèces» maximal disparaît parfois (Cancun, 1992, FAO,1995) Sommet mondial pour le développement durable, Johannesburg, 2002: Encourager l'application d'ici 2010 de l'approche écosystémique pour le développement durable des océans, Maintenir ou rétablir les stocks épuisés à un niveau permettant d'obtenir une production durable maximale, de manière urgente pour les stocks épuisés et si possible avant

5 Définition: MSY/RMD : Prélèvement maximal en moyenne en fonction: - des conditions environnementales - du diagramme d exploitation compatible avec la reproduction (durabilité) «la plus grande quantité de biomasse que l on peut en moyenne extraire continûment d un stock, dans les conditions environnementales existantes (ou moyennes), sans affecter sensiblement le processus de reproduction» (FAO) 5

6 Nécessaire décodage: «épuisement», «effondrement» Problème de renouvellement du stock à un niveau suffisant ( arrêt de l exploitation par manque de rentabilité) «extinction» (en général) «surexploitation» Gaspillage (poissons trop petits) et/ou Fort risque d effondrement (en dessous d un seuil de précaution) ou Exploitation supérieure à celle qui permettrait le Rendement Maximum Durable 6

7 Des précisions: Un stock non menacé d effondrement n implique pas exploitation maximale... MSY : production maximale des stocks sur le long terme et non abondance maximale (pas de retour à la virginité). Réconciliation entre exploitation et conservation Des questions fondamentales: Quel objectif? Maximum biologique, économique, social, politique? Quels arbitrages dans pêcheries mixtes (espèces et flottilles/métiers) Quelle échéance?, Quelles modalités? Plans de gestion / Mesures d accompagnement Evolution de l environnement procédures de révision 7

8 En Atlantique nord-est (CIEM) Bilan 2010, sur 34 stocks importants : morue, lieu noir, baudroies, merlu F vs Fmsy 24% F <= Fmsy F > Fmsy F ou Fmsy non estimé 41% 35% 8

9 Morue mer du Nord - Manche est - Diagnostic 2010 : Mortalité par pêche Stock de géniteurs Recrutement F moyen (2-4) Flim Fpa Fmsy (milliers de tonnes) Bpa Blim Age 1 (millions) Lieu noir mer du nord + ouest Ecosse - Diagnostic 2010 : Mortalité par pêche Stock de géniteurs Recrutement F moyen (3-6) Flim Fpa Fmsy (milliers de tonnes) Bpa Blim Age 3 (millions)

10 Comment atteindre le RMD? Adapter l exploitation à la productivité des ressources Effort de pêche Nombre de navires Puissance / caractéristique des engins Temps de pêche Diagramme d exploitation et taille/âge critique: Sélectivité (dispositifs sélectifs) Tactique de pêche (zone / saison) Diversité des métiers 10

11 Approche écosystémique? Interactions avec l environnement (hydrologie, climat ) Interactions entre espèces prédateurs - proies compétition pour l habitat, la nourriture gestion par pêcherie Impacts sur les habitats amélioration / Changement d engins de pêche gel de l empreinte fermeture de zones sensibles Impacts socio-économiques 11

12 Conclusions: La route est encore longue pour beaucoup de stocks ET Nécessité de prendre en compte les interactions entre espèces + impact sur les habitats (coraux ) + impact économiques (marché, coûts ) Pour la science: Plus de connaissances Des modèles pertinents Pour les gestionnaires: Des objectifs, des échéances Des plans de gestion Des mesures d accompagnement Des contrôles efficaces 12

13 Pour les pêcheurs: stabilité inter-annuelle des captures (moins dépendantes du recrutement) rendements individuels élevés production élevée à des coûts moindres / moins d'effort pour une même production (plus de bénéfices pour un même chiffre d'affaires) mais si même effort, alors plus de production et l'équilibre est rompu Indispensable maintien de l effort de pêche à E MSY moyens de contrôle Nécessité du partage des possibilités de captures et de la limitation de l accès aux pêcheries 13

14 Gestion durable des ressources halieutiques : (ré)concilier conservation et exploitation pour le poisson, pour l environnement, pour le pêcheur, pour le bénéfice de tous Merci 14

Aglia Quai aux vivres BP 20285 17312 Rochefort Cedex Code du registre de transparence : 252761514474-54

Aglia Quai aux vivres BP 20285 17312 Rochefort Cedex Code du registre de transparence : 252761514474-54 Réponse de l AGLIA à la Consultation de la Commission Européenne concernant l élaboration de plans pluriannuels de gestion pour les pêcheries démersales dans les eaux occidentales de l Union européenne

Plus en détail

PROPOSITIONS DE MESURE DE GESTION : SOLE DU GOLFE DE GASCOGNE (CIEM VIIIab)

PROPOSITIONS DE MESURE DE GESTION : SOLE DU GOLFE DE GASCOGNE (CIEM VIIIab) PROPOSITIONS DE MESURE DE GESTION : SOLE DU GOLFE DE GASCOGNE (CIEM VIIIab) Contexte : - L avis scientifique du CIEM de 2015 pour la sole en zone CIEM VIIIab préconise une atteinte du RMD dès 2016 conduisant

Plus en détail

Compte rendu de la Conférence «Enjeux de gestion au rendement maximal durable pour les pêcheries»

Compte rendu de la Conférence «Enjeux de gestion au rendement maximal durable pour les pêcheries» Compte rendu de la conférence «Enjeux de gestion au rendement maximal durable pour les pêcheries» Compte rendu de la Conférence «Enjeux de gestion au rendement maximal durable pour les pêcheries» Conférence

Plus en détail

Captures de bar maximales autorisées par navire et par mois civil (en kg)

Captures de bar maximales autorisées par navire et par mois civil (en kg) Questions et réponses relatives au bar Informations les plus récentes Quelle est la dernière proposition formulée par la Commission en ce qui concerne le bar? Le 11 novembre, la Commission a adopté une

Plus en détail

Directives OCSAN Gestion des pêcheries de saumons

Directives OCSAN Gestion des pêcheries de saumons Directives OCSAN Gestion des pêcheries de saumons Directives OCSAN Gestion des pêcheries de saumons Pour des exemplaires supplémentaires et gratuits de ces directives, veuillez contacter: Le Secrétaire

Plus en détail

I. L application localisation de l activité des flottilles et des moyens de production, et les concepts associés (1)

I. L application localisation de l activité des flottilles et des moyens de production, et les concepts associés (1) I. L application localisation de l activité des flottilles et des moyens de production, et les concepts associés (1) Marc Taconet, FAO Rome (Italie) Alexis Bensch, FAO Alicante (Espagne) Y. Kazaoui, INRH

Plus en détail

Rejets : Définition - Enjeux. Alain Biseau Ifremer, responsable des expertises halieutiques

Rejets : Définition - Enjeux. Alain Biseau Ifremer, responsable des expertises halieutiques Alain Biseau Ifremer, responsable des expertises halieutiques 1. Définition 2. Enjeux 2 1. Définition: Captures : Partie retenue + Partie non retenue Débarquements Rejets Par définition de la FAO, le terme

Plus en détail

AMERS : APPLICATION POUR LES MISSIONS DE RECUEIL D INFORMATIONS SUR LES STOCKS

AMERS : APPLICATION POUR LES MISSIONS DE RECUEIL D INFORMATIONS SUR LES STOCKS Master 2 Compétence Complémentaire en Informatique AMERS : APPLICATION POUR LES MISSIONS DE RECUEIL D INFORMATIONS SUR LES STOCKS P O U R L O B S E R V A T I O N E N C R I É E E T E N M E R AMELINE DE

Plus en détail

L imbroglio des incertitudes et de la gouvernance dans la gestion thon rouge. Jean-Marc Fromentin

L imbroglio des incertitudes et de la gouvernance dans la gestion thon rouge. Jean-Marc Fromentin L imbroglio des incertitudes et de la gouvernance dans la gestion thon rouge Jean-Marc Fromentin 1. Une brève histoire de la surexploitation Importantes pêcheries depuis l Antiquité Exploitation sur 2

Plus en détail

Les services climatiques Retour d expérience pour le secteur de l eau

Les services climatiques Retour d expérience pour le secteur de l eau Les services climatiques Retour d expérience pour le secteur de l eau Dominique RENAUDET, Directeur Recherche, Innovation et Développement Durable Climate services - Towards the provision of tailored climate

Plus en détail

Résolution XII.11. Les tourbières, les changements climatiques et l utilisation rationnelle : implications pour la Convention de Ramsar

Résolution XII.11. Les tourbières, les changements climatiques et l utilisation rationnelle : implications pour la Convention de Ramsar 12 e Session de la Conférence des Parties à la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) Punta del Este, Uruguay, 1 er au 9 juin 2015 Résolution XII.11 Les tourbières, les changements climatiques

Plus en détail

Évaluation des ressources halieutiques et modèles

Évaluation des ressources halieutiques et modèles Please note that this is an author-produced PDF of an article accepted for publication following peer review. The definitive publisher-authenticated version is available on the publisher Web site Biofutur

Plus en détail

Politique sur la gestion des prises accessoires

Politique sur la gestion des prises accessoires Politique sur la gestion des prises accessoires Cadre pour la pêche durable - 2 - Table des matières 1. Introduction... - 3-2. Portée... - 4-3. Objectif de la politique... - 5-4. Mise en œuvre de la politique...

Plus en détail

Le Tableau de Bord pêche du Parc Naturel. Marin d Iroise. Retour sur 5 années de réflexion

Le Tableau de Bord pêche du Parc Naturel. Marin d Iroise. Retour sur 5 années de réflexion Le Tableau de Bord pêche du Parc Naturel Marin d Iroise Retour sur 5 années de réflexion Claire Laspougeas, Elodie Gamp Colloque AFH 2015 - Montpellier Contexte - Décret de création : - n 2007-1406 du

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES SECTEUR SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL ET PRÉSENCE AU TRAVAIL

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES SECTEUR SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL ET PRÉSENCE AU TRAVAIL DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES SECTEUR SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL ET PRÉSENCE AU TRAVAIL PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DE L EXPERTISE SUR LA GESTION DU RÉGIME D ASSURANCE SALAIRE À L INTENTION DES ÉTABLISSEMENTS

Plus en détail

AMCEN/SS/IV/INF/7. Déclaration de Libreville sur la biodiversité et la lutte contre la pauvreté en Afrique

AMCEN/SS/IV/INF/7. Déclaration de Libreville sur la biodiversité et la lutte contre la pauvreté en Afrique AMCEN/SS/IV/INF/7 Déclaration de Libreville sur la biodiversité et la lutte contre la pauvreté en Afrique PNUE UNION AFRICAINE CMAE REPUBLIQUE GABONAISE NATIONS UNIES Distr. : Générale PACBPA/1/7 21 septembre

Plus en détail

De la demande d avis scientifiques aux décisions de gestion

De la demande d avis scientifiques aux décisions de gestion De la demande d avis scientifiques aux décisions de gestion L exemple des pêcheries de l Atlantique du nord-est André Forest, Ifremer Nantes Un peu d histoire. Jusqu à la création des ZEE la gestion des

Plus en détail

Gérer les DCP Le temps d agir!

Gérer les DCP Le temps d agir! Gérer les DCP Le temps d agir! ORTHONGEL < insertion image (à rechercher) > Yvon Riva, Président d Orthongel Plan Leconstat :lenombre dedcpnecessed augmenter! Conséquences éventuelles de cette augmentation?

Plus en détail

Un allié déterminant pour un service gagnant

Un allié déterminant pour un service gagnant Un allié déterminant pour un service gagnant Un allié déterminant pour un service gagnant impact client, la meilleure façon de favoriser le développement de votre service à la clientèle. Depuis plus de

Plus en détail

PLAN DE CONSERVATION ET DE GESTION

PLAN DE CONSERVATION ET DE GESTION PLAN DE CONSERVATION ET DE GESTION Objectif 1. Réduire les causes directes et indirectes de la mortalité des tortues marines Avancement de la mise en oeuvre à 1.1 Identifier et documenter les menaces envers

Plus en détail

Modèles dynamiques et outils d'aide à la décision, liens avec l'expérimentation. P. Faverdin INRA, UMR 1080 Production du lait

Modèles dynamiques et outils d'aide à la décision, liens avec l'expérimentation. P. Faverdin INRA, UMR 1080 Production du lait Modèles dynamiques et outils d'aide à la décision, liens avec l'expérimentation P. Faverdin INRA, UMR 1080 Production du lait Un contexte à la recherche d outils pour aider à piloter les systèmes agricoles

Plus en détail

Rigueur et transparence en matière de reddition de comptes économique, sociale et environnementale: l expérience de Fondaction

Rigueur et transparence en matière de reddition de comptes économique, sociale et environnementale: l expérience de Fondaction Rigueur et transparence en matière de reddition de comptes économique, sociale et environnementale: l expérience de Fondaction Colloque CIRIEC-Canada Congrès ACFAS 2011 Université de Sherbrooke 8 mai 2011

Plus en détail

Note conceptuelle. Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices

Note conceptuelle. Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices Note conceptuelle Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices Deuxième Atelier International Hotel King Fahd, Dakar, Sénégal, 25-28 février

Plus en détail

Branche d'activité Professionnelle :Gestion des Ressources Halieutiques

Branche d'activité Professionnelle :Gestion des Ressources Halieutiques Branche d'activité Professionnelle :Gestion des Ressources Halieutiques Famille Professionnelle :Gestion de 1 l'exploitation / 5 des ressources halieutiques Intitulé de l'emploi : Sous délégué des pêches

Plus en détail

Système général harmonisé de classification et d étiquetage des produits chimiques (SGH)

Système général harmonisé de classification et d étiquetage des produits chimiques (SGH) Système général harmonisé de classification et d étiquetage des produits chimiques (SGH) Historique de son élaboration et état de mise en œuvre Présentation mise à jour conformément à la sixième édition

Plus en détail

Impact des changements globaux sur les populations démersales : La croissance comme outil de comparaison

Impact des changements globaux sur les populations démersales : La croissance comme outil de comparaison Impact des changements globaux sur les populations démersales : La croissance comme outil de comparaison Cécile Persohn, Pascal Lorance, Verena Trenkel IFREMER, Département Ecologie et Modèle pour l Halieutique

Plus en détail

L évaluation et la gestion des stocks de poissons

L évaluation et la gestion des stocks de poissons L évaluation et la gestion des stocks de poissons Auteur : Didier GASCUEL Professeur en écologique halieutique, directeur du Pôle halieutique Agrocampus Ouest UMR Écologie et santé des écosystèmes (ESE),

Plus en détail

électricité 100% renouvelable

électricité 100% renouvelable Vers une production d éd électricité 100% renouvelable 20 mai 2011 Bernard MULTON ENS de Cachan SATIE - CNRS Site de Bretagne L énergie, un concept physique unifié, pour décrire les transformations indispensable

Plus en détail

Mesures Techniques de Conservation

Mesures Techniques de Conservation Mesures Techniques de Conservation 1 Qu entend-t-on par mesures techniques de conservation? Mesures portant sur o les engins de pêche autorisés : éléments liés à la gestion par les intrants input management

Plus en détail

Développement d'une plateforme d'évaluation de plans de gestion spatialisés

Développement d'une plateforme d'évaluation de plans de gestion spatialisés Développement d'une plateforme d'évaluation de plans de gestion spatialisés Application à la pêcherie mixte démersale du Golfe de Gascogne encadré par Michel Bertignac et Stéphanie Mahévas Amédée 26/03/15

Plus en détail

Gérer la pêche dans l UE

Gérer la pêche dans l UE Gérer la pêche dans l UE La politique commune de la pêche Les poissons ignorent les frontières nationales. C est la raison pour laquelle il nous faut gérer nos ressources halieutiques à l échelon communautaire.

Plus en détail

LES STOCKS DE BAR COMMUN ET LES MESURES DE GESTION DANS L UNION EUROPÉENNE

LES STOCKS DE BAR COMMUN ET LES MESURES DE GESTION DANS L UNION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DES POLITIQUES INTERNES DÉPARTEMENT THÉMATIQUE B : POLITIQUES STRUCTURELLES ET DE COHÉSION PÊCHE LES STOCKS DE BAR COMMUN ET LES MESURES DE GESTION DANS L UNION EUROPÉENNE ÉTUDE Version

Plus en détail

GESTION et UTILISATION des DONNEES AU SERVICE D UNE GOUVERNANCE MARINE EFFICACE

GESTION et UTILISATION des DONNEES AU SERVICE D UNE GOUVERNANCE MARINE EFFICACE GESTION et UTILISATION des DONNEES AU SERVICE D UNE GOUVERNANCE MARINE EFFICACE CONCEPTS ET CONTEXTE CONTEXTE Directive INSPIRE - Entrée en vigueur le 15 mai 2007 - Vise à créer une «Infrastructure de

Plus en détail

Esso S.A.F. : Information trimestrielle au 30 septembre 2013 1 - ENVIRONNEMENT DE L INDUSTRIE DU RAFFINAGE-DISTRIBUTION

Esso S.A.F. : Information trimestrielle au 30 septembre 2013 1 - ENVIRONNEMENT DE L INDUSTRIE DU RAFFINAGE-DISTRIBUTION 1 - ENVIRONNEMENT DE L INDUSTRIE DU RAFFINAGE-DISTRIBUTION Evolution du prix du pétrole brut Le prix moyen du baril de Brent s est établi à 110 $ en moyenne au troisième 2013, niveau comparable aux prix

Plus en détail

Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E.

Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E. 1 Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E. Applications sur un pavillon F. Exemples de mises en évidence 2

Plus en détail

Maylis Desrousseaux Docteure en droit Institut de droit de l environnement LA PROTECTION JURIDIQUE DES SOLS: QUELLES PERSPECTIVES?

Maylis Desrousseaux Docteure en droit Institut de droit de l environnement LA PROTECTION JURIDIQUE DES SOLS: QUELLES PERSPECTIVES? Maylis Desrousseaux Docteure en droit Institut de droit de l environnement LA PROTECTION JURIDIQUE DES SOLS: QUELLES PERSPECTIVES? CONTEXTE Ò Le sol est présent en droit: Ò Territoire et espace Ò Ressource

Plus en détail

Pacte d Istanbul pour l Eau

Pacte d Istanbul pour l Eau Pacte d Istanbul pour l Eau Des autorités locales et régionales Réunis à Istanbul en mars 2009, nous Maires et autorités locales et régionales des différentes parties du monde adhérons au présent PACTE

Plus en détail

L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait

L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait 1 L'intégration des procédés dans l'industrie de la transformation du lait Serge Bédard, gestionnaire principal de projet CanmetÉNERGIE-Varennes Ressources naturelles Canada Aperçu de la présentation 2

Plus en détail

DRH: Diagnostic et Stratégie de développement de la GRH Au Ministère de la Santé Au Maroc

DRH: Diagnostic et Stratégie de développement de la GRH Au Ministère de la Santé Au Maroc Royaume du Maroc Ministère de la Santé Direction des Ressources Humaines ا ا وزارة ا اارد ا DRH: Diagnostic et Stratégie de développement de la GRH Au Ministère de la Santé Au Maroc Conférence santé en

Plus en détail

Pêches et Océans Canada. Stratégie scientifique internationale

Pêches et Océans Canada. Stratégie scientifique internationale Pêches et Océans Canada Stratégie scientifique internationale Publié par: Science Pêches et Océans Canada Ottawa, Ontario K1A 0E6 Stratégie scientifique internationale Disponible sur l Internet : www.dfo-mpo.gc.ca/science

Plus en détail

L'HISTORIQUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

L'HISTORIQUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE L'HISTORIQUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Défini en 1987 par la commission Brundtland comme "un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre

Plus en détail

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS Contexte Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS De nombreux pays publient régulièrement des rapports sur la performance de leur système de

Plus en détail

INITIATIVES ET ACTIONS DE LA COMHAFAT POUR UNE BONNE GOUVERNANCE DU SECTEUR DE LA PECHE DANS LA REGION

INITIATIVES ET ACTIONS DE LA COMHAFAT POUR UNE BONNE GOUVERNANCE DU SECTEUR DE LA PECHE DANS LA REGION INITIATIVES ET ACTIONS DE LA COMHAFAT POUR UNE BONNE GOUVERNANCE DU SECTEUR DE LA PECHE DANS LA REGION Suivi, Contrôle et Surveillance (SCS), un outil efficace pour la lutte contre la pêche INN. Marrakech(Maroc)

Plus en détail

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES Distribution: Générale CMS PNUE/CMS/Résolution 11.30 Français Original: Anglais GESTION DES DÉBRIS MARINS Adoptée par la Conférence des Parties lors de sa 11 e réunion

Plus en détail

Chapitre 3 Planification I

Chapitre 3 Planification I Chapitre 3 Planification I Le processus de planification d un projet Pourquoi faire un plan? Qu est-ce qu un plan? Contenu d un plan Processus de planification Critères de qualité pour évaluer un plan

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Dynamiques

Introduction aux Systèmes Dynamiques Introduction aux Systèmes Dynamiques Introduction Deux grands chapitres : Les équations différentielles ordinaires dans IR Les systèmes d équations différentielles dans IR² Applications : Dynamique des

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

LE PROJET SETARMS: Comparaison des différentes réglementations existantes en Europe sur le dragage portuaire

LE PROJET SETARMS: Comparaison des différentes réglementations existantes en Europe sur le dragage portuaire LE PROJET SETARMS: Comparaison des différentes réglementations existantes en Europe sur le dragage portuaire Nathalie DUMAY Séminaire sur Les enjeux des sédiments et leur valorisation dans les matériaux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement du Réseau Guadeloupe Requins «Re Gua R» Date de lancement : Décembre 2013

DOSSIER DE PRESSE. Lancement du Réseau Guadeloupe Requins «Re Gua R» Date de lancement : Décembre 2013 DOSSIER DE PRESSE Lancement du Réseau Guadeloupe Requins «Re Gua R» Date de lancement : Décembre 2013 Résumé : En Guadeloupe, peu d informations sur les requins et raies avaient été collectées jusqu à

Plus en détail

Résumé graphique des diagnostics et avis émis par le CIEM en 2014.

Résumé graphique des diagnostics et avis émis par le CIEM en 2014. Résumé graphique des diagnostics et avis émis par le CIEM en. Novembre Présentation Alain Biseau, Cellule de coordination de l expertise halieutique Département Ressources Biologiques et Environnement

Plus en détail

Québec, le 6 novembre 2012

Québec, le 6 novembre 2012 Québec, le 6 novembre 2012 1 L'aquaresponsabilité municipale Une approche intégrée Englobe toutes les actions réalisées par une ville Pour garantir : la gestion responsable de la ressource eau sur son

Plus en détail

PRES Euro-méditerranéen

PRES Euro-méditerranéen Sustainable TEchnologies for LittoraL Aquaculture and MArine REsearch UMR 6134 Laboratoire SPE Sciences Pour l Environnement PRES Euro-méditerranéen Cadre Porteur de projet Université de Corse Laboratoire

Plus en détail

Master : Écologie Végétale et Environnement

Master : Écologie Végétale et Environnement Master : Écologie Végétale et Environnement Option : Biodiversité, et écologie évolutive Option : Écologie des zones arides Option : Gestion de l environnement Option : Conservation de la Biodiversité

Plus en détail

RC-2/4 : Décision sur la fourniture d une assistance technique régionale et nationale

RC-2/4 : Décision sur la fourniture d une assistance technique régionale et nationale : Décision sur la fourniture d une assistance technique régionale et nationale La Conférence des Parties, Rappelant les travaux menés par le secrétariat en vue de présenter à la première réunion de la

Plus en détail

Quelle est la priorité? Ou même combat?

Quelle est la priorité? Ou même combat? Pollution atmosphérique (qualité de l'air) et changement climatique : quelles interactions? Quelle est la priorité? Ou même combat? Pollution atmosphérique et changement climatique : quelles interactions?

Plus en détail

HSP. HSP/GC/25/L.2 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains

HSP. HSP/GC/25/L.2 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains NATIONS UNIES HSP HSP/GC/25/L.2 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains Distr.: limitée 23 avril 2015 Français Original : anglais Vingt-cinquième session

Plus en détail

La mise en œuvre du développement durable par le gouvernement du Québec

La mise en œuvre du développement durable par le gouvernement du Québec 1 La mise en œuvre du développement durable par le gouvernement du Québec Martin Vachon Bureau de coordination du développement durable (MDDEFP) Conférence régionale des élus de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

Plus en détail

Modélisation bio-économique : application au développement d un plan de gestion à long terme pour le stock de Merlu du nord.

Modélisation bio-économique : application au développement d un plan de gestion à long terme pour le stock de Merlu du nord. Modélisation bio-économique : application au développement d un plan de gestion à long terme pour le stock de Merlu du nord. Bertignac M (Ifremer, STH/LBH) Daurès F. (Ifremer, DEM) Demaneche S. (Ifremer,

Plus en détail

Pêcherie des madragues pour le thon rouge au Maroc Aspect économique

Pêcherie des madragues pour le thon rouge au Maroc Aspect économique Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime Pêcherie des madragues pour le thon rouge au Maroc Aspect économique Tanger, le 24 Mai 2011 CONTEXTE

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 Mise à jour : 19 mai 2016 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE

Plus en détail

PLAN D'AMENAGEMENT CONCERTE DES PECHES ET D AQUACULTURE AU SEIN DE L UEMOA PROGRAMME D ACTIONS

PLAN D'AMENAGEMENT CONCERTE DES PECHES ET D AQUACULTURE AU SEIN DE L UEMOA PROGRAMME D ACTIONS UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission PLAN D'AMENAGEMENT CONCERTE DES PECHES ET D AQUACULTURE AU SEIN DE L UEMOA PROGRAMME D ACTIONS Avril 2007 SOMMAIRE

Plus en détail

LE PROJET SETARMS: Analyse comparative des législations nationales concernant la gestion des sédiments marins de dragage en Europe.

LE PROJET SETARMS: Analyse comparative des législations nationales concernant la gestion des sédiments marins de dragage en Europe. LE PROJET SETARMS: Analyse comparative des législations nationales concernant la gestion des sédiments marins de dragage en Europe Nathalie DUMAY Introduction Aire géographique du projet By Ospar Committee

Plus en détail

DU 30 NOVEMBRE AU 11 DÉCEMBRE 2015 À PARIS- LE BOURGET

DU 30 NOVEMBRE AU 11 DÉCEMBRE 2015 À PARIS- LE BOURGET Chaud devant! Tous mobilisés pour le climat LA COP 21, place au changement? DU 30 NOVEMBRE AU 11 DÉCEMBRE 2015 À PARIS- LE BOURGET les gouvernements de tous les pays membres de l ONU vont tenter d adopter

Plus en détail

DOMAINES DE COMPÉTENCES RECOMMANDÉS

DOMAINES DE COMPÉTENCES RECOMMANDÉS DOMAINES DE COMPÉTENCES RECOMMANDÉS A. Compétences musicales 1.0 Histoire de la musique Démontrer la connaissance des fonctions artistiques, éducatives et sociales de la musique à travers diverses cultures

Plus en détail

et le gardien de la mangrove

et le gardien de la mangrove MAHIAKE et le gardien de la mangrove Mahiake et le gardien de la mangrove. Les appellations employées et la présentation des données, qui figurent dans le présent document, n impliquent de la part des

Plus en détail

Planification Mise en œuvre Evaluation Programmation Suivi TRF Grille d évaluation

Planification Mise en œuvre Evaluation Programmation Suivi TRF Grille d évaluation 1- La place du Suivi dans un cycle de projet Le suivi est un processus continu prenant en compte la dimension dynamique du cycle de projet. Le contexte change, l exécution des activités modifie la réalité

Plus en détail

Conception des observatoires :

Conception des observatoires : 5/05/2009 1 Conception des observatoires : questions méthodologiques et application à des projets Michel Passouant: Tetis, Cirad Philippe Lemoisson: Tetis, Cirad Pierre Martinand: Tetis, Cemagref Observatoire?

Plus en détail

Luxembourg 2010 Grappe ENVIRONNEMENT Agenda 21

Luxembourg 2010 Grappe ENVIRONNEMENT Agenda 21 A. Définition Luxembourg 2010 Grappe ENVIRONNEMENT Agenda 21 En juin 1992, 173 pays sont présents à la conférence des Nations Unies à Rio pour discuter sur l Environnement et le Développement. Des déclarations

Plus en détail

DRT6830B Droit européen et international de l environnement

DRT6830B Droit européen et international de l environnement DRT6830B Droit européen et international de l environnement Droit international de la santé dans le contexte de changements climatiques Yann Joly Centre of Genomics and Policy McGill University DISCUSSION

Plus en détail

Réduction des émissions de gaz à effet de serre: quels instruments économiques? pour quelles partitions? Françoise Thais

Réduction des émissions de gaz à effet de serre: quels instruments économiques? pour quelles partitions? Françoise Thais Réduction des émissions de gaz à effet de serre: quels instruments économiques? pour quelles partitions? Françoise Thais francoise.thais@cea.fr 1 Un prix du carbone à sa juste mesure Fournir un signal-prix

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Le tourisme durable dans l espace francophone

Le tourisme durable dans l espace francophone Le tourisme durable dans l espace francophone De la valorisation des patrimoines culturels et naturels vers une économie verte I. Contexte et justification Le tourisme, en plein essor, est reconnu comme

Plus en détail

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils Employeurs ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers

Plus en détail

L identification et la référence de donneurs potentiels de tissus humains en contexte de soins d urgence

L identification et la référence de donneurs potentiels de tissus humains en contexte de soins d urgence L identification et la référence de donneurs potentiels de tissus humains en contexte de soins d urgence Gilles Beaupré, Chef à l approvisionnement, CTBS. UNE GRANDE MISSION, UNE GRANDE ÉQUIPE Héma-Québec

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

Plan de prévention du bruit dans l environnement (PPBE) du réseau routier du CG72

Plan de prévention du bruit dans l environnement (PPBE) du réseau routier du CG72 Plan de prévention du bruit dans l environnement (PPBE) du réseau routier du CG72 ARS - Journée d échanges consacrée aux initiatives des collectivités territoriales sur la santé environnementale 28 mai

Plus en détail

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 - 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 Objectif(s) : o o Pré requis : o o o Contraintes de production, Optimisation de la gestion de la production. Coût de production, Production sous contraintes,

Plus en détail

COMITÉ DES PÊCHES POUR L ATLANTIQUE CENTRE -EST. Dix-septième Session. Dakar, Sénégal, 24 27 mai 2004

COMITÉ DES PÊCHES POUR L ATLANTIQUE CENTRE -EST. Dix-septième Session. Dakar, Sénégal, 24 27 mai 2004 Mai 2004 F COMITÉ DES PÊCHES POUR L ATLANTIQUE CENTRE -EST Dix-septième Session Dakar, Sénégal, 24 27 mai 2004 RÉGULATION DE L ACCÈS ET GESTION DE LA CAPACITÉ DE PÊCHE DANS LA ZONE COPACE EN RÉFÉRENCE

Plus en détail

Outil R4 - Les différents contrats de travail

Outil R4 - Les différents contrats de travail Outil R4 - Les différents contrats de travail Janvier 2015 Le CDI, Contrat de travail à Durée Indéterminée... 2 1. Dans quels cas un CDI doit il être conclu?... 2 2. Quelle forme doit revêtir le CDI?...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 15 septembre 2015. Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 15 septembre 2015. Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 DOSSIER DE PRESSE Mardi 15 septembre 2015 Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 Novethic, une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 Depuis sa création

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse. Nicolas Merigeau NewCap. Tél. : 01 44 71 94 98 nmerigeau@newcap.fr

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse. Nicolas Merigeau NewCap. Tél. : 01 44 71 94 98 nmerigeau@newcap.fr DOSSIER DE PRESSE COGENTEC, http://www.cogentec.fr, entreprise française spécialisée dans la distribution de solutions de cogénération pour les particuliers et les professionnels, annonce aujourd hui le

Plus en détail

Outil d identification des risques psychosociaux au travail

Outil d identification des risques psychosociaux au travail Outil d identification des risques psychosociaux au travail Carole Chénard, MBA Agente de recherche Michel Vézina, MD, MPH, FRCP Conseiller en santé au travail Direction des risques biologiques et de la

Plus en détail

UF2. Etre capable de mobiliser les connaissances nécessaires a l animation des activités de la FFSCDA

UF2. Etre capable de mobiliser les connaissances nécessaires a l animation des activités de la FFSCDA UF2 Etre capable de mobiliser les connaissances nécessaires a l animation des activités de la FFSCDA Introduction La connaissance des fondamentaux pédagogiques est indispensable dans une première qualification

Plus en détail

Créativité et innovation les implications pour le leadership. Hugo Steben Directeur associé, bluenove hugo.steben@bluenove.com

Créativité et innovation les implications pour le leadership. Hugo Steben Directeur associé, bluenove hugo.steben@bluenove.com Créativité et innovation les implications pour le leadership Hugo Steben Directeur associé, bluenove hugo.steben@bluenove.com 1 er décembre 2015 2 Bluenove en bref Notre compagnie Créée en 2008 2 Plus

Plus en détail

Déclaration Nationale de caractère général de la Délégation de la Républic Populaire Démocratique de Corée

Déclaration Nationale de caractère général de la Délégation de la Républic Populaire Démocratique de Corée Déclaration Nationale de caractère général de la Délégation de la Républic Populaire Démocratique de Corée à la 23 e session du Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour l Environnement

Plus en détail

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 1 PLAN Qu est-ce qu un système de gestion environnementale (SGE)?

Plus en détail

Les activités d entretien au lycée: Quels contenus? Repères physiologiques

Les activités d entretien au lycée: Quels contenus? Repères physiologiques Les activités d entretien au lycée: Quels contenus? Stage Académique. Jeudi 6 janvier 2005 Repères physiologiques Sophie Herrera Cazenave Université Victor Segalen Bordeaux 2 Sophie Herrera Cazenave 1

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. les. Déchets marins

Consensus Scientifique sur. les. Déchets marins page 1/6 Consensus Scientifique sur Source : GESAMP (2010) les Déchets marins Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - La production mondiale de plastiques augmente et cette hausse s accompagne d une augmentation

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

Atelier thématique «Stratégies de développement durable»

Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Par Christian BRODHAG École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (France) brodhag@emse.fr Le thème stratégie de développement durable

Plus en détail

Prof. Étienne Dako, Ph.D. Microbiologiste Prof. Ousmane Ba, PhD.

Prof. Étienne Dako, Ph.D. Microbiologiste Prof. Ousmane Ba, PhD. SALUBRITÉ DES ALIMENTS: UNE AUTRE FACETTE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE À CONSIDÉRER EN AFRIQUE Prof. Étienne Dako, Ph.D. Microbiologiste Prof. Ousmane Ba, PhD. Nouveau-Brunswick, Canada 1 Plan Brèves définitions

Plus en détail

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire Atelier de reflexion «La biodiversité, un plus au service des éleveurs et des forestiers» Le Caylar - 09 Juin

Plus en détail

Le SAGE NAPPES PROFONDES. de GIRONDE (France)

Le SAGE NAPPES PROFONDES. de GIRONDE (France) Le SAGE NAPPES PROFONDES (Schéma d'aménagement et de Gestion des Eaux) de GIRONDE (France) Le territoire du département de Gironde est situé : au cœur du Bassin sédimentaire aquitain à l'embouchure commune

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009 RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009 Les informations contenues dans le présent document sont strictement confidentielles. Elles sont la propriété de EMCC et toute reproduction, diffusion ou exploitation

Plus en détail

Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai

Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai Les technologies de dépollution : recherche, développement et méthodes d évaluation Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai Les facteurs principaux de la prise de décision pour le choix d une technique

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants

Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants 23/05/2012 Certivéa : un partenaire du changement Certivéa, filiale du Groupe CSTB, est un partenaire du changement pour les acteurs

Plus en détail

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus).

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Généralités : L exploitation du thon rouge de l Atlantique dans la Mer Méditerranée remonte au premier millénaire avant

Plus en détail

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action NATIONS UNIES DOCUMENT DE TRAVAIL POUR LE DIALOGUE MINISTERIEL SUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EP Conférence ministérielle africaine sur l environnement Version non éditée Distr.: Générale

Plus en détail