TDAH. et troubles concomitants chez l adulte

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TDAH. et troubles concomitants chez l adulte"

Transcription

1 TDAH et troubles concomitants chez l adulte

2 TDAH ET TROUBLES CONCOMITANTS CHEZ L ADULTE Le trouble déficitaire de l attention avec hyperactivité (TDAH) chez l adulte est une affection médicale reconnue qui requiert souvent une intervention médicale. Le diagnostic de TDAH chez l adulte est une entreprise complexe, qui nécessite un examen minutieux visant à déceler des signes qui remontent à l enfance. Le fait que le TDAH est souvent accompagné d autres troubles ajoute à la difficulté du diagnostic : on estime qu au moins 77 % des adultes atteints de TDAH pourraient présenter au moins un trouble concomitant. Lorsque deux diagnostics sont simultanément présents chez un même patient, ces maladies ou affections sont dites comorbides. Un pourcentage important d adultes atteints de TDAH présenteraient une ou plusieurs affections co-existantes, telles que : des troubles d apprentissage; des troubles anxieux; des troubles de l humeur (dépression, trouble bipolaire, etc.); des troubles liés à l utilisation de substances En plus du traitement des symptômes du TDAH, il vous sera peut-être nécessaire de suivre un traitement médicamenteux ou de prendre part à des séances de counseling pour aider à maîtriser les symptômes occasionnés par ces troubles concomitants. 2

3 TROUBLES D APPRENTISSAGE Le TDAH n est pas un trouble d apprentissage, mais il a été démontré que les troubles d apprentissage étaient présents dans 19 à 80 % des cas, en fonction de la définition utilisée. Les troubles d apprentissage et le TDAH peuvent occasionner des difficultés à l école et continuer de poser problème à l âge adulte. Des tests spécialisés permettent de faire la distinction entre les troubles de l attention et les difficultés d apprentissage à proprement parler. Une fois arrivées à l âge adulte, certaines personnes auront établi des stratégies d adaptation (par ex., en se servant d un clavier plutôt que d écrire à la main). Des aménagements particuliers et un encadrement pourraient néanmoins s avérer utiles pour surmonter les difficultés d apprentissage. «Les tests permettent de faire la distinction entre les troubles de l attention et les difficultés d apprentissage. «TROUBLES ANXIEUX Les résultats d une récente étude ont montré que dès le début de l âge adulte, les jeunes atteints de TDAH présentent un risque élevé de troubles psychiatriques divers, notamment des taux accrus de troubles anxieux. En effet, environ 50 % des adultes atteints de TDAH présentent aussi une forme ou une autre de trouble anxieux (trouble d anxiété sociale, trouble obsessionnel-compulsif, syndrome de stress post-traumatique) (voir le glossaire). Les personnes atteintes de troubles anxieux peuvent être sujettes à des sentiments de peur, d inquiétude ou de panique extrêmes et être en proie à des obsessions, compulsions et cauchemars. Des séances de counseling et /ou un traitement médicamenteux sont parfois nécessaires pour traiter les troubles anxieux en soi. 3

4 TROUBLES DE L HUMEUR Les personnes atteintes de TDAH sont également plus susceptibles de présenter un trouble de l humeur (dépression, trouble bipolaire, etc.) : dans une étude récente, 38 % des adultes atteints de TDAH présentaient un trouble de l humeur majeur, comparativement à 11 % des adultes qui n étaient pas atteints de TDAH. Dépression L étude mentionnée ci-dessus a révélé qu environ 18 % des adultes atteints de TDAH souffraient de dépression majeure. Les personnes présentant des difficultés d attention sont souvent confrontées à l échec, une situation qui est source de découragement et de dépression. Comme dans les cas de TDAH, les patients dépressifs ont parfois de la difficulté à s alimenter correctement, à dormir et à se concentrer; la différence tient au fait que les personnes dépressives ont tendance à avoir continuellement des pensées négatives. Dans beaucoup de cas, les personnes atteintes de dépression doivent prendre un type de médicament différent de ceux habituellement utilisés pour traiter le TDAH. Trouble bipolaire La majorité des enfants atteints d un trouble bipolaire sont également atteints de TDAH et il a été démontré que la fréquence du trouble bipolaire était nettement plus élevée chez les adultes atteints de TDAH, soit 19 % comparativement à 3 % chez ceux qui ne le sont pas. Il est parfois difficile de faire la distinction entre le trouble bipolaire et le TDAH car bon nombre des symptômes qui caractérisent ces deux troubles sont semblables mais l apparition nouvelle et soudaine d un niveau d énergie et d irritabilité accru, ainsi qu un besoin réduit de sommeil pourraient être le signe d une manie puisque le TDAH, lui, se caractérise par une évolution plus progressive. TROUBLES LIÉS À L UTILISATION D UNE SUBSTANCE Le risque d apparition d un trouble lié à l utilisation d une substance, notamment : marijuana, alcool, tabac et autres drogues, est de deux à trois fois plus élevé chez les adultes atteints de TDAH non diagnostiqué. 4

5 «Dans une étude récente, 38 % des adultes atteints de TDAH présentaient un trouble de l humeur majeur. «5

6 RÉSUMÉ Les cas de TDAH chez les adultes sont souvent accompagnés de troubles comorbides et il est impératif d identifier ces troubles pour pouvoir les traiter efficacement. Si vous pensez être atteint(e) d un trouble comorbide, parlez-en à votre médecin. GLOSSAIRE Le trouble obsessionnel-compulsif est une affection caractérisée par des obsessions (pensées tenaces, souvent irrationnelles et apparemment incontrôlables) et des compulsions (actes ou «rituels» utilisés pour neutraliser les obsessions). Le trouble d anxiété sociale est une peur persistante qui se manifeste dans les situations sociales ou professionnelles, lorsque le sujet est en présence de personnes étrangères ou lorsqu il est soumis au regard des autres. Le syndrome de stress post-traumatique se définit par l apparition de symptômes caractéristiques après un événement traumatisant. La personne atteinte est parfois prise d une peur intense ou du sentiment d être désemparé, ou encore revivre continuellement l événement traumatique. POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS Il existe de nombreuses sources fiables d information sur le TDAH. Voici un bon point de départ : (The Canadian Attention-Deficit/Hyperactivity Disorder Resource Alliance) (Association canadienne des troubles d apprentissage) (Children and Adults with A.D.D.) 6

7 7

8 19 Green Belt Drive Toronto (Ontario) M3C 1L9 CJCB120300F

TDAH et troubles concomitants chez l adulte

TDAH et troubles concomitants chez l adulte TDAH et troubles concomitants chez l adulte Le trouble déficitaire de l attention avec hyperactivité (TDAH) chez l adulte est une affection médicale reconnue qui requiert souvent une intervention médicale

Plus en détail

TDAH. Le TDAH et les troubles concomitants chez l enfant

TDAH. Le TDAH et les troubles concomitants chez l enfant TDAH Le TDAH et les troubles concomitants chez l enfant LE TDAH ET LES ENFANTS Le trouble déficitaire de l attention avec hyperactivité (TDAH) est une affection médicale reconnue qui demande souvent l

Plus en détail

Prise en charge du trouble déficit d attention-hyperactivité (TDA-H) chez l adulte

Prise en charge du trouble déficit d attention-hyperactivité (TDA-H) chez l adulte Prise en charge du trouble déficit d attention-hyperactivité (TDA-H) chez l adulte De quoi s agit-il? Souvent associé à l enfance, le trouble déficit d attention-hyperactivité (TDA-H) concerne aussi les

Plus en détail

Programme Troubles anxieux

Programme Troubles anxieux Programme Troubles anxieux De quoi s agit-il? A tout âge de la vie, il nous arrive d éprouver de l anxiété, voire de la peur. Parfois ces réactions peuvent devenir envahissantes et ingérables. C est le

Plus en détail

Mise en garde 418 523-1502

Mise en garde 418 523-1502 Mise en garde Afin de compléter ce questionnaire, nous te recommandons d être accompagné d un adulte afin de pouvoir valider certaines informations. Sinon, nous t invitons à contacter les intervenants

Plus en détail

Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) Quels sont les symptômes du trouble de déficit de l attention, avec ou sans hyperactivité (TDAH)? - L enfant

Plus en détail

Hyperactivité avec déficit de l'attention et de la concentration, un syndrôme à grand risque d'addiction

Hyperactivité avec déficit de l'attention et de la concentration, un syndrôme à grand risque d'addiction Résumé Hyperactivité avec déficit de l'attention et de la concentration, un syndrôme à grand risque d'addiction Dr Jean-Jacques Déglon Médecin-directeur de la Fondation Phénix Le syndrome d hyperactivité

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

aux troubles alimentaires!

aux troubles alimentaires! Il faut être au courant des mythes et réalités reliés aux troubles alimentaires! Cette activité s inscrit dans le cadre de la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires de 2015. L activité

Plus en détail

CONTEXTE FACTUEL. État de stress post-traumatique (ESPT)

CONTEXTE FACTUEL. État de stress post-traumatique (ESPT) CONTEXTE FACTUEL Qu est-ce que l ESPT? État de stress post-traumatique (ESPT) L état de stress post-traumatique, ou ESPT, est un trouble mental qui revêt la forme d un trouble anxieux qui peut affliger

Plus en détail

Les troubles anxieux. Stéphane Dubé, Ph.D., neuropsychologue. Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas 8 novembre 2011

Les troubles anxieux. Stéphane Dubé, Ph.D., neuropsychologue. Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas 8 novembre 2011 Les troubles anxieux Stéphane Dubé, Ph.D., neuropsychologue Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas 8 novembre 2011 Peur, Préoccupation, Anxiété un équilibre vacillant Plusieurs facteurs jouent

Plus en détail

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques *

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * S. Michael Chapman, Directeur Aide à l emploi Division TEACCH Philosophie générale du programme Lorsque les personnes

Plus en détail

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale?

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale? Santé mentale Termes clés Maladie mentale : affection médicale qui perturbe les pensées d une personne, ses sensations, son humeur, sa capacité à établir des relations avec les autres et sa vie quotidienne.

Plus en détail

Le syndrome de stress posttraumatique. Est il une maladie à risques sexuels?

Le syndrome de stress posttraumatique. Est il une maladie à risques sexuels? Le syndrome de stress posttraumatique : Est il une maladie à risques sexuels? Patrick Blachère (psychiatre sexologue,) 3 Place du Revard 73 100 Aix les Bains blacheraix@wanadoo.fr Le stress post traumatique

Plus en détail

Règlement sur le cheminement scolaire

Règlement sur le cheminement scolaire Règlement sur le cheminement scolaire Adopté le : 17 décembre 2001 218 e réunion du conseil d administration Amendé le : 10 juin 2008 261 e réunion du conseil d administration Amendé le : 16 décembre 2013

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil Q 3691-A

Secrétariat du Grand Conseil Q 3691-A Secrétariat du Grand Conseil Q 3691-A Date de dépôt : 14 septembre 2012 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite de M me Esther Hartmann : Quelles sont les actions menées par le Conseil d'etat pour

Plus en détail

NEVROSES. -Troubles obsessionnels compulsifs - Névroses phobiques. Dr C. Agbokou Hôpital Pitié-Salpêtrière IFSI 2009

NEVROSES. -Troubles obsessionnels compulsifs - Névroses phobiques. Dr C. Agbokou Hôpital Pitié-Salpêtrière IFSI 2009 NEVROSES -Troubles obsessionnels compulsifs - Névroses phobiques Dr C. Agbokou Hôpital Pitié-Salpêtrière IFSI 2009 Troubles obsessionnels compulsifs Généralités Trouble peu fréquent Sex ratio = 1 Début

Plus en détail

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. qualité de vie

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. qualité de vie Polyarthrite Rhumatoïde & Rémission qualité de vie Rémission : Contrôle des symptômes Contrôle de la douleur et de l inflammation articulaire Rémission stable dans le temps Préservation des articulations

Plus en détail

Guide de la personne déléguée. Déclaration des accidents de travail

Guide de la personne déléguée. Déclaration des accidents de travail Guide de la personne déléguée Déclaration des accidents de travail Décembre 2007 Introduction Toute enseignante ou tout enseignant peut être victime d un accident de travail. Le présent document se veut

Plus en détail

Perspectives complémentaires de trois niveaux d analyse (25 points)

Perspectives complémentaires de trois niveaux d analyse (25 points) Problématiques particulières en santé mental et travail Perspectives complémentaires de trois niveaux d analyse (25 points) Les types de problématiques en santé mentale au travail sont nombreux (harcèlement

Plus en détail

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE Fiche Info Prévention & Sécurité N 13 LE DOCUMENT UNIQUE REGLEMENTATION Médecine préventive - Nombreux sont les élus qui ont été contactés par des entreprises privées ou ont entendu parler du «document

Plus en détail

Le stress : Comment le gérer étape par étape

Le stress : Comment le gérer étape par étape Le stress : Comment le gérer étape par étape Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 8.3 évaluer la relation qui existe entre la gestion

Plus en détail

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale.

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. Comprendre la phobie sociale Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. La phobie sociale est une maladie psychologique de mieux en mieux connue des médecins et des chercheurs, et pour laquelle

Plus en détail

LE JUSTE TEMPS DU PLACEMENT

LE JUSTE TEMPS DU PLACEMENT Les limites du maintien à domicile M me Corine Ammar Scemama, médecin psychiatre. M lle Faustine Viailly, psychologue spécialisée en gérontologie. M Benoît Michel, étudiant en psychologie. Le maintien

Plus en détail

LES TROUBLES ANXIEUX

LES TROUBLES ANXIEUX LES TROUBLES ANXIEUX DEFINITIONS Anxiété: : sentiment pénible d attente, crainte d un danger imprécis, peur sans objet Peur: : émotion analogue mais lié à un danger objectif et réel Anxiété=angoisse mais

Plus en détail

Colloque Santé et Petite Enfance ACFAS 2014. Le sommeil: un protagoniste mal connu mais primordial dans le développement du jeune enfant

Colloque Santé et Petite Enfance ACFAS 2014. Le sommeil: un protagoniste mal connu mais primordial dans le développement du jeune enfant Colloque Santé et Petite Enfance ACFAS 2014 Le sommeil: un protagoniste mal connu mais primordial dans le développement du jeune enfant Dominique Petit, PhD Centre d études avancées en médecine du sommeil

Plus en détail

Un danger vous guette Soyez vigilant!

Un danger vous guette Soyez vigilant! Un danger vous guette Soyez vigilant! Vous prenez une sulfonylurée : Chlorpropamide (Diabinese, Glucamide ) Glyburide (DiaBeta, Glynase PresTab, Micronase ) 1 2 TESTEZ VOS CONNAISSANCES au sujet de ce

Plus en détail

La fatigue dans la sclérose en plaques

La fatigue dans la sclérose en plaques brochure destinée au patient atteint de sclérose en plaques ou à son entourage A. Catteau du CHU de Dijon T. Moreau président du CIRMA et vice-président du comité scientifique de la Fondation ARSEP et

Plus en détail

Le diabète et l insuffisance rénale. Totalement dévouée aux soins du rein.

Le diabète et l insuffisance rénale. Totalement dévouée aux soins du rein. Le diabète et l insuffisance rénale Totalement dévouée aux soins du rein. L A F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D U R E I N 1 Le diabète et l insuffisance rénale Qu est-ce que le diabète? Le diabète

Plus en détail

5 techniques comportementales et cognitives pour gérer le stress

5 techniques comportementales et cognitives pour gérer le stress 5 techniques comportementales et cognitives pour gérer le stress Introduction Il est possible d appliquer certaines techniques de gestion du stress par soi-même. Il faut avant tout comprendre que son mal-être

Plus en détail

Les difficultés face à l écrit : quelques éléments d explication

Les difficultés face à l écrit : quelques éléments d explication À partir du module biographique de l enquête, certains éléments dans l enfance des enquêtés peuvent éclairer les difficultés des personnes en situation d illettrisme. Les difficultés à l écrit sont vécues

Plus en détail

Les Français et la souffrance au travail. Une enquête Ipsos pour la FNATH Octobre 2012

Les Français et la souffrance au travail. Une enquête Ipsos pour la FNATH Octobre 2012 Les Français et la souffrance au travail Une enquête Ipsos pour la FNATH Octobre 202 Fiche technique Sondage effectué pour : La FNATH Echantillon : 966 personnes, constituant un échantillon national représentatif

Plus en détail

Référence : Henri Piéron, Vocabulaire de psychologie, PUF. 1979. LES TROUBLES ANXIEUX

Référence : Henri Piéron, Vocabulaire de psychologie, PUF. 1979. LES TROUBLES ANXIEUX 1 Anxiété : «Malaise à la fois physique caractérisé par une crainte diffuse, un sentiment d insécurité, de malheur imminent. On réserve plutôt le nom d angoisse aux sensations physiques qui accompagnent

Plus en détail

L annonce diagnostique

L annonce diagnostique L annonce diagnostique Docteur Jean-Philippe CAMDESSANCHÉ Neurologie C.H.U. Hôpital Nord Saint-Etienne Saint-Etienne CHU Introduction Trop peu de temps consacré durant les études médicales, Mise en adéquation

Plus en détail

Le traumatisme cranio-cérébral (TCC) léger

Le traumatisme cranio-cérébral (TCC) léger Le traumatisme cranio-cérébral (TCC) léger Guide à l intention des personnes qui présentent des symptômes persistants plus de 3 mois après avoir subi un TCC léger Centre de réadaptation Estrie, 2014 Qu

Plus en détail

Chapitre 2. Champ d activité

Chapitre 2. Champ d activité Chapitre 2 17 Un travail collectif 21 Travail collectif avec les élèves 21 Travail collectif avec les parents et les tuteurs 21 Travail collectif avec les collègues et les autres professionnels 22 Travail

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE A- LA REGLEMENTATION

LE DOCUMENT UNIQUE A- LA REGLEMENTATION Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale Cette fiche est consacrée au «Document Unique». Le Document Unique d évaluation des risques professionnels est : le premier outil de gestion des

Plus en détail

- un questionnaire destiné aux fibromyalgiques ayant déjà effectué une cure = 127 réponses ;

- un questionnaire destiné aux fibromyalgiques ayant déjà effectué une cure = 127 réponses ; Association reconnue d Intérêt général et agréée au niveau national par le Ministère de la Santé et des Solidarités agrément n N2006AGD43 - Siret : 50880038000026 Association Loi 1901 n W 751190228 site

Plus en détail

C est quoi les T.C.A??

C est quoi les T.C.A?? C est quoi les T.C.A?? Par T.C.A : Trouble du Comportement Alimentaire ou Trouble de la Conduite Alimentaire, on désigne l Anorexie, la Boulimie et l Hyperphagie. Ils parlent d une histoire difficile avec

Plus en détail

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia V O U S I N F O R M E www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia En quoi consiste l épreuve de glycémie? Le glucose est une sorte de sucre que l on trouve dans le sang. L épreuve de

Plus en détail

Carrefour des pratiques sur les agressions sexuelles et la violence conjugale

Carrefour des pratiques sur les agressions sexuelles et la violence conjugale Formations de l Hêtre Carrefour des pratiques sur les agressions sexuelles et la violence conjugale Le syndrome de stress post-traumatique Conférence préparée et animée par Evelyne Donnini, psychologue

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

La maîtrise du TDAH chez l adulte

La maîtrise du TDAH chez l adulte La maîtrise du TDAH chez l adulte Un programme de thérapie cognitive-comportementale Manuel du client Stratégies éprouvées pour gérer les symptômes du TDAH Feuilles de travail et tableaux inclus pour vous

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION À L ATTENTION DE LA PATIENTE ET/OU DE SON REPRÉSENTANT*. MÉDICAMENTS CONTENANT DU VALPROATE ET DÉRIVÉS

BROCHURE D INFORMATION À L ATTENTION DE LA PATIENTE ET/OU DE SON REPRÉSENTANT*. MÉDICAMENTS CONTENANT DU VALPROATE ET DÉRIVÉS BROCHURE D INFORMATION À L ATTENTION DE LA PATIENTE ET/OU DE SON REPRÉSENTANT*. MÉDICAMENTS CONTENANT DU VALPROATE ET DÉRIVÉS Cette brochure s adresse aux femmes à qui du valproate est prescrit et qui

Plus en détail

Programme détaillé des 40 modules

Programme détaillé des 40 modules Programme détaillé des 40 modules Programme à jour année 2015-2016 Module 1 Ce module est une présentation détaillée de la PACES qui apportera une réponse à toutes les questions que vous pouvez vous poser

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

L évaluation ça compte!

L évaluation ça compte! L évaluation ça compte! 9 Immigrantes et immigrants au Canada : le milieu socioéconomique a-t-il de l importance? En éducation, la «réussite» peut être définie comme l atteinte d un haut niveau de rendement

Plus en détail

MÉMO SANTÉ ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SANTÉ ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SANTÉ CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL Souvent qualifié de «mal du siècle», le stress touche toutes les catégories de travailleurs, et notamment

Plus en détail

CRÉER UN DIAPORAMA SOUS POWERPOINT 2007

CRÉER UN DIAPORAMA SOUS POWERPOINT 2007 Nous allons apprendre comment créer un diaporama simplement et l animer en 5 étapes : 1. L écran de PowerPoint 2. Créer une diapositive 3. Insérer des objets 4. Animer le diaporama 5. Tester le diaporama

Plus en détail

EXPOSES DE SVT EXPOSES DE SVT

EXPOSES DE SVT EXPOSES DE SVT SUJET N 1 : VACCINATION ET SOCIETE. «Après avoir rappelé brièvement l histoire de la vaccination, vous présenterez son principe et ses risques notamment pour les vaccins obligatoires en France ou pour

Plus en détail

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DANS LA SEP Pr Michèle Montreuil Professeur de psychologie Université Paris 8 La dépression, l anxiété et la labilité émotionnelle ne sont pas rares Dans la sclérose en plaques,

Plus en détail

LES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-RETRAITE

LES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-RETRAITE Qui cotise à un REER? Un nouvel examen Boris Palameta LES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-RETRAITE (REER) sont l un des plus importants avoirs financiers de la population canadienne 1 (Statistique Canada,

Plus en détail

Sonia Lupien Ph.D. CONFÉRENCES 2014

Sonia Lupien Ph.D. CONFÉRENCES 2014 Sonia Lupien Ph.D. CONFÉRENCES 2014 Sonia Lupien détient un doctorat en neurosciences de l Université de Montréal et est chercheuse scientifique. Elle a fait ses études postdoctorales à l'university of

Plus en détail

PROJET PERSONNEL. démontrer des compétences d organisation illustrant leur gestion du temps et de soi ;

PROJET PERSONNEL. démontrer des compétences d organisation illustrant leur gestion du temps et de soi ; PROJET PERSONNEL Critère A Utilisation du journal de bord démontrer des compétences d organisation illustrant leur gestion du temps et de soi ; communiquer et collaborer avec leur superviseur ; démontrer

Plus en détail

PLAN. 1. Introduction. 2. Clinique des troubles anxieux. 3. Evaluation clinique. 4. Traitement

PLAN. 1. Introduction. 2. Clinique des troubles anxieux. 3. Evaluation clinique. 4. Traitement LES TROUBLES ANXIEUX CHEZ L ENFANT ET L ADOLESCENT DR PAULE GARROS PLAN 1. Introduction 2. Clinique des troubles anxieux 3. Evaluation clinique 4. Traitement 1. INTRODUCTION 1.1. Points de repère 1.2.

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu 5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse Aperçu En Nouvelle-Écosse, la population change; et la proportion des personnes âgées est de plus en plus importante. Entre 2007 et 2033, le nombre d aînés (65

Plus en détail

PROJET RÉGIONAL 2015-2017. Prévention des risques professionnels et santé au travail

PROJET RÉGIONAL 2015-2017. Prévention des risques professionnels et santé au travail PROJET RÉGIONAL 2015-2017 Prévention des risques professionnels et santé au travail RESTITUTION DE L ETUDE DE BESOIN CONTEXTE ET OBJECTIFS Mise en place d une étude de besoin composée d un questionnaire,

Plus en détail

RESULTATS QUESTIONNAIRE

RESULTATS QUESTIONNAIRE RESULTATS QUESTIONNAIRE PRESENTATION DE L ECHANTILLON Nous avons mené notre analyse auprès de 270 personnes qui ont répondu à l enquête suivante «Quelles sont mes attentes au travail et mon entreprise

Plus en détail

Assurer le succès d une collaboration écolefamille lorsque parent en est atteint

Assurer le succès d une collaboration écolefamille lorsque parent en est atteint Assurer le succès d une collaboration écolefamille lorsque parent en est atteint Linda Walker, PCC, ACCG, Bacc. Adm. Coach en TDAH www.tdahadulte.com Objectifs Reconnaître les enjeux et défis que présentent

Plus en détail

DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006

DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006 DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006 AVRIL 2012 Les questions liées à l application de l étalement seront traitées

Plus en détail

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères RÉSUMÉ DU MODULE 8 La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères Le module 8 porte sur la conversion et la consolidation des états financiers d une filiale résidente d

Plus en détail

Dijon, le 24 janvier 2008. RESTITUTION EVALUATION PREFORMATIVE. Madame X

Dijon, le 24 janvier 2008. RESTITUTION EVALUATION PREFORMATIVE. Madame X Dijon, le 24 janvier 2008. RESTITUTION EVALUATION PREFORMATIVE Madame I APTITUDES ET POTENTIEL INTELLECTUEL Vous trouverez dans le tableau ci-dessous, la définition des paramètres mesurés durant les tests

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

Le taux de prévalence des TSA est évalué à environ 1 % de la population. Les TSA touchent en moyenne trois à quatre garçons pour une fille.

Le taux de prévalence des TSA est évalué à environ 1 % de la population. Les TSA touchent en moyenne trois à quatre garçons pour une fille. utisme Québec est une association de parents, d amis et de proches des personnes ayant un TSA. Fondée en 1976 par un groupe de parents désireux de faire naître des services spécialisés, elle œuvre également

Plus en détail

Hormonothérapie de substitution (THS) : sa place en 2014

Hormonothérapie de substitution (THS) : sa place en 2014 Hormonothérapie de substitution (THS) : sa place en 2014 Raffaella Votino Service gynécologie et andrologie Plan : Définition Types de THS Débat dernières années Balance risques bénéfices THS et ostéoporose

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale L organisation d un événement est une formidable occasion de sortir de son train-train quotidien, que ce soit à la maison ou au travail. Il va falloir faire preuve de créativité,

Plus en détail

Déficiences et activité. Probst Laetitia

Déficiences et activité. Probst Laetitia Probst Laetitia MSP 14-17 B 16.01.2016 Date de réactualisation : 10.01.2016 TABLE DES MATIERES 1 Découpage et échéances du cours... 3 2 Modalités pédagogiques... 3 3 Contenu du support... 3 4 Références

Plus en détail

ENCOD/USB : Guide d Installation et d utilisation

ENCOD/USB : Guide d Installation et d utilisation ENCOD/USB : Guide d Installation et d utilisation Parc d'activités technologiques EUROPARC 3 allée des Saules 94 042 Créteil cedex FRANCE Tel. (+33) 1 43 53 97 97 Fax (+33) 1 43 53 97 87 www.immotec.fr

Plus en détail

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia V O U S I N F O R M E www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia Dosage de l HbA 1c Comme vous le savez, il est essentiel de bien maintenir votre glycémie près des valeurs normales pour

Plus en détail

Le stress au travail

Le stress au travail Le stress au travail Plus d un salarié européen sur 5 déclare souffrir de troubles de santé liés au stress au travail. Le phénomène n épargne aucun secteur d activité. Le stress est à l origine de 50 à

Plus en détail

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 VASECTOMIE CONTRACEPTIVE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du

Plus en détail

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas.

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas. Un message important pour les femmes enceintes, leurs partenaires et familles Le travail prématuré Signes et symptômes Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce

Plus en détail

Santé. Les analyses sanguines et votre animal

Santé. Les analyses sanguines et votre animal Santé Les analyses sanguines et votre animal Les analyses de sang, c est important! Les analyses sanguines permettent fréquemment de détecter des maladies avant que votre chien ou votre chat ne montre

Plus en détail

Evacuation des locaux et cas particulier des PERSONNES A MOBILITE REDUITE dans les Ecoles

Evacuation des locaux et cas particulier des PERSONNES A MOBILITE REDUITE dans les Ecoles RECTORAT D ACADEMIE D AIX-MARSEILLE Délégation Académique Sécurité Hygiène et Conditions de Travail (DASH-CT) Jean-Paul COUDREAU et Damien MOREL Courriel : «dash-ct@ac-aix-marseille.fr» ou Tél. : 0442

Plus en détail

LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire

LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire Vous trouverez ci-dessous la grille d évaluation sur la base de laquelle votre sera évalué (modèle commenté

Plus en détail

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Premiers secours en équipe Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de cette partie vous serez capable : de prendre

Plus en détail

Procédure d utilisation de la fonction CARTE DE FIDELITE

Procédure d utilisation de la fonction CARTE DE FIDELITE Procédure d utilisation de la fonction CARTE DE FIDELITE Plan du document : I.Qu est-ce qu une Carte de Fidélité?... 1 II.Paramétrage des Cartes de Fidélité...2 1. Mise en place de la Gestion des Cartes

Plus en détail

Utiliser quotidiennement moodle au collège.

Utiliser quotidiennement moodle au collège. Académie d Orléans-Tours Equipe Maths et ENT 2010-2011 Usages de l ENT en Mathématiques Utiliser quotidiennement moodle au collège. Type d utilisation de l ENT Usages quotidiens de l ENT : Collecte de

Plus en détail

Rapport de recherche Enquête auprès des médecins Mourir dans la dignité

Rapport de recherche Enquête auprès des médecins Mourir dans la dignité Rapport de recherche Enquête auprès des médecins Mourir dans la dignité Mai 2013 2 Léger a été mandaté par l Association médicale du Québec pour réaliser une étude auprès des médecins du Québec afin de

Plus en détail

1 Description. 2 Risques. 3 Réglementation. 3.1 AR Premiers secours

1 Description. 2 Risques. 3 Réglementation. 3.1 AR Premiers secours 1 Description L organisation des premiers secours dans l entreprise de construction est non seulement obligatoire mais également primordiale car les risques sont nombreux dans ce secteur et la fréquence

Plus en détail

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement Sous l égide de la Fondation Notre Dame APPEL A PROJET 2015 Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement A la suite d un premier appel à projet lancé par la Fondation en 2014 et compte tenu du

Plus en détail

SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE. Loïc RABAULT

SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE. Loïc RABAULT SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE Loïc RABAULT ZenConseil 2003 2011 Du management de la qualité au management du bien-être ZenConseil 2003 2011 Du management de la qualité au management du bien-être Etre Humain

Plus en détail

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger Pour en savoir plus sur la douleur chronique Nicole Brunet Aline Boulanger Jeu-questionnaire Vrai ou faux La cause de la douleur chronique est toujours connue Jeu-questionnaire Vrai ou faux Le stress et

Plus en détail

Le diabète. Sensibiliser les apprenants sur les types du diabète, et sur le sujet en général à travers les réponses des questions suivantes :

Le diabète. Sensibiliser les apprenants sur les types du diabète, et sur le sujet en général à travers les réponses des questions suivantes : Le diabète Titre:Le diabète de type 2 Public : endocrinologues de niveau A2 Durée : 2h Objectif général : s informer sur les antécédents familiaux d un patient afin de bien diagnostiquer la maladie Mots-clés

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Fatigue. au volant. 3 e cause de décès sur nos routes. Arrêtez-vous dans un endroit sécuritaire dès les premiers signes de fatigue

Fatigue. au volant. 3 e cause de décès sur nos routes. Arrêtez-vous dans un endroit sécuritaire dès les premiers signes de fatigue Fatigue au volant 3 e cause de décès sur nos routes Arrêtez-vous dans un endroit sécuritaire dès les premiers signes de fatigue La fatigue peut vous mener à votre dernier repos Au Québec, la fatigue au

Plus en détail

Gestion des tarifs dans Ciel Gestion commerciale

Gestion des tarifs dans Ciel Gestion commerciale Gestion des tarifs dans Ciel Gestion commerciale La gestion des tarifs peut être effectuée à différents niveaux : - famille d articles et articles - tarifs par famille - fiches clients - pièces commerciales

Plus en détail

Mieux vivre les changements au sein de la famille : Transitions, départs, deuils. Présenté par: Jerryne Mahele-Nyota PLAN DE LA PRÉSENTATION

Mieux vivre les changements au sein de la famille : Transitions, départs, deuils. Présenté par: Jerryne Mahele-Nyota PLAN DE LA PRÉSENTATION Mieux vivre les changements au sein de la famille : Transitions, départs, deuils Présenté par: Jerryne Mahele-Nyota PLAN DE LA PRÉSENTATION 1 PLAN DE LA PRESENTATION Qui sommes-nous? Kazana Consultation

Plus en détail

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009 Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 ET PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 Les appellations employées dans ce document et la présentation des données

Plus en détail

Prise en charge par le médecin généraliste en ambulatoire d un épisode dépressif isolé de l adulte

Prise en charge par le médecin généraliste en ambulatoire d un épisode dépressif isolé de l adulte SFMG RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN MÉDECINE GÉNÉRALE Prise en charge par le médecin généraliste en ambulatoire d un épisode dépressif isolé de l adulte Décembre 2004 I. PROMOTEURS Société

Plus en détail

White Paper. Formations linguistiques Conseils préalables pour un ROI optimal

White Paper. Formations linguistiques Conseils préalables pour un ROI optimal White Paper Formations linguistiques Conseils préalables pour un ROI optimal Conseils pour un ROI optimal Année après année les entreprises investissent dans les compétences linguistiques de leurs collaborateurs,

Plus en détail

Le trouble du déficit de l attention chez l enfant : polémique autour de la ritaline

Le trouble du déficit de l attention chez l enfant : polémique autour de la ritaline Le trouble du déficit de l attention chez l enfant : polémique autour de la ritaline 1. Contexte Le trouble du déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) est un trouble neurologique qui

Plus en détail

RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS. Qui sont les clients de

RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS. Qui sont les clients de RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Qui sont les clients de fonds distincts? Qui sont les clients de fonds distincts? Comme presque tous les conseillers en sécurité financière, vous avez des clients qui s attendent

Plus en détail

La transformation des Alphas. Indispensable - GS/CP

La transformation des Alphas. Indispensable - GS/CP La transformation des Alphas Indispensable - GS/CP 1 1 1 Préface à La transformation des Alphas Les livres, nous en convenons volontiers, ne sont pas écrits avec des alphas et il faut assurer le passage

Plus en détail

VOTRE VISITE AUX SOINS INTENSIFS

VOTRE VISITE AUX SOINS INTENSIFS 23 VOTRE VISITE AUX SOINS INTENSIFS Comportement de votre parent ou ami et votre participation à ses soins Hôpital Maisonneuve-Rosemont Adresse postale 5415, boul. de l Assomption Montréal QC H1T 2M4 Téléphone:

Plus en détail

Efficacité en entraînement et en leadership

Efficacité en entraînement et en leadership Efficacité en entraînement et en leadership Résultats d apprentissage Interventions - Rehausser l apprentissage et la performance Développement du groupe et des habiletés Transmettre des explications et

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE 1 Une réalité médicale, la science, une mobilisation...17

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE 1 Une réalité médicale, la science, une mobilisation...17 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1 Une réalité médicale, la science, une mobilisation...17 CHAPITRE 2 Pourquoi bouge-t-il autant? Pourquoi a-t-il l esprit ailleurs?...21 Qu est-ce qui cause

Plus en détail

GUIDE ORGANISATIONNEL L ADAPTATION D UN PROGRAMME D ÉTUDES EN ALTERNANCE (ÉTUDE DE FAISABILITÉ) 3

GUIDE ORGANISATIONNEL L ADAPTATION D UN PROGRAMME D ÉTUDES EN ALTERNANCE (ÉTUDE DE FAISABILITÉ) 3 L ADAPTATION D UN PROGRAMME D ÉTUDES EN ALTERNANCE (ÉTUDE DE FAISABILITÉ) 3 30 La décision d adapter un programme en alternance travail-études repose sur une analyse approfondie de la pertinence, des possibilités

Plus en détail

NETT DEC/JAN12 COVER TO DO & PLACE

NETT DEC/JAN12 COVER TO DO & PLACE NETT DEC/JAN12 COVER TO DO & PLACE PRÉVENTION DES INFECTIONS 14 Le Nettoyage professionnel - DÉCEMBRE / JANVIER 2012 C Par Chaque année, la grippe a des répercussions non seulement sur notre santé, mais

Plus en détail