Congrès d Arcachon 37ème Congrès de la SIFUD-PP. Livre des résumés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Congrès d Arcachon 37ème Congrès de la SIFUD-PP. Livre des résumés"

Transcription

1 Congrès d Arcachon 37ème Congrès de la SIFUD-PP Livre des résumés sarbakane 2014

2 37ème Congrès de la SIFUD-PP Arcachon 2014 SarbaKane 2014 Reproduction interdite. Tout droit réservé. SIFUD-PP i

3 Congrès SIFUD-PP 2014 Arcachon Nous sommes très heureux de vous présenter dans ce recueil, l ensemble des communications que le Conseil Scientifique de la SIFUD-PP a retenu pour son 37ème Congrès. Nous vous souhaitons une excellente lecture. Pour le Conseil d Administration et le Conseil Scientifique Pr. Philippe Ballanger, Président du Congrès Dr. Brigitte Fatton, Présidente du Comité Scientifique Pr. François Haab, Président de la SIFUD-PP Pr. Gérard Amarenco, Secrétaire de la SIFUD-PP ii

4 1 Tables des Matières Vous trouverez dans les pages suivantes, la table des matières des abstracts sous les différents formats disponibles Plusieurs types de formats sont présents : 1er format : communications classées par les différentes modalités de présentation : les 7 meilleures communications (Seven up!), les communications des jeunes médecins, des médecins seniors, des jeunes chirurgiens, des chirurgiens seniors et enfin les posters. 2ème format : les communications classées par ordre des abstracts. 3ème format : les communications classées par ordre alphabétique (nom du premier auteur) En gras : le nom du présentateur 3

5 118 TROUBLES DE L ÉJACULATION ET SCLÉROSE EN PLAQUES (SEP) ; ÉTUDE ANALYTIQUE PROSPECTIVE DE 34 PATIENTS. Chloé Demans-Blum, Marjorie Salga, Laura Weglinski, Marie Thomas-Pohl, Amandine Guinet-Lacoste, Gérard Amarenco. 100 EFFETS DE LA NEUROMODULATION SACREE SUR LA PAROI INTESTINALE : VERS UN RENFORCEMENT DE LA BARRIERE EPITHELIALE DANS UN MODELE PRE- CLINIQUE PORCIN. Anna Cordeiro da Silva, Jérémie Bregeon, Philippe aubert, Emilie duchalais, Michel Neunlist, Guillaume Meurette Seven up! Les 7 meilleures communications du Congrès d Arcachon 29 RESULTATS FONCTIONNELS A LONG TERME DE L IMPLANTATION D UN SPHINCTER URINAIRE ARTIFICIEL (AMS 800) CHEZ LES HOMMES AYANT UNE IN- CONTINENCE URINAIRE D EFFORT. Léon Priscilla, Chartier-Kastler Emmanuel, Rouprêt Morgan, Mozer Pierre, Bitker Marc-Olivier, Phé Véronique. 26 EVALUATION DE LA PRATIQUE DE L ANTIBIOPROPHYLAXIE LORS DU BILAN URODYNAMIQUE. Hermieu Jean-François, Denys Pierre, Fritel Xavier, Fatton Brigitte 51 FAISABILITE D UN RECUEIL INFORMATISE DE DONNEES CONCERNANT L EVA- LUATION DE LA QUALITE DE VIE DES PATIENTES PRISES EN CHARGE CHIRURGICA- LEMENT POUR PROLAPSUS GENITAL : ESSAI PROPECTIF ET RANDOMISEE. Stephanie Huberlant, Vincent Letouzey, Arnaud Cornille, Brigitte Fatton, Pierre Mares, Renaud De Tayrac 62 ETUDE DES SPERMATOZOIDES DANS UNE SERIE DE 90 BLESSES MEDULLAI- RES FLASQUES Nader Hadiji, Roger Mieusset, Jean Gabriel Previnaire, Evelyne Castel-Lacanal, Jean Marc Soler 30 ÉVALUATION D UN PROTOCOLE DE RÉÉDUCATION POSTURALE VIDÉO AC- TIVE NON INVASIVE PAR LA WII CHEZ LA FEMME IUE B. Steenstrup, L. Behague. 4

6 28 EFFET DU FINGOLIMOD, PREMIER TRAITEMENT ORAL DE LA SCLEROSE EN PLAQUES, SUR LES TROUBLES VESICO-SPHINCTERIENS DE L ENCEPHALOMYE- LITE AUTOIMMUNE EXPERIMENTALE, MODELE MURIN DE LA SCLEROSE EN PLA- QUES LUCIE EVEN, OURDIA BOUALI, MATHIEU ROUMIGUIÉ, GUILLAUME AN- DRIEU, LEYRE BRIZUELA-MADRID, ISABELLE ADER, OLIVIER CUVILLIER, BER- NARD MALAVAUD, XAVIER GAMÉ 80 RELATION ENTRE LES SYMPTOMES ANORECTAUX ET LES SYMPTOMES URI- NAIRES DANS LA SCLEROSE EN PLAQUES GUINET-LACOSTE AMANDINE, MAN- CEAU PHILIPPE, BLUM CHLOE, WEGLINSKI LAURA, SALGA MARJORIE, AMARENCO GERARD Les communications des jeunes médecins 64 BANDELETTE URINAIRE ET EFFICACITE DES TRAITEMENTS ANTIBIOTIQUES DANS LES INFECTIONS URINAIRES SYMPTOMATIQUES CHEZ LES BLESSES MEDUL- LAIRES NADER HADIJI, JEAN GABRIEL PREVINAIRE, JEAN MARC SOLER 109 LES TROUBLES URINAIRES NOCTURNES DANS LA SCLEROSE EN PLAQUE : ETUDE CLINIQUE ET URODYNAMIQUE SUR 309 PATIENTS. MAURUC ELSA, FALCOU LAËTITIA, MANCEAU PHILLIPE, GUINET-LACOSTE AMANDINE, SHEIKH IS- MAEL SAMER, AMARENCO GÉRARD, 107 PROFIL SENSITIF URÉTRAL CHEZ LE SUJET NEUROLOGIQUE ET NEUROLOGI- QUEMENT SAIN : MISE AU POINT ET ANALYSE PROSPECTIVE CHEZ 183 PATIENTS. L. WEGLINSKI, M. THOMAS-POHL, M. SALGA, C. DEMANS-BLUM, P. MANCEAU, G. AMARENCO 1 MÉGAVESSIE CONGÉNITALE : ANALYSE CLINIQUE ET URODYNAMIQUE DE 126 CAS LAETITIA FALCOU, ELSA MAURUC, AMANDINE GUINET-LACOSTE, MA- RYLÈNE JOUSSE, FRÉDÉRIQUE LE BRETON, DELPHINE VÉROLLET, GÉRARD AMA- RENCO 86 «MÉAT URÉTRAL ENFOUI» : PROBLÉMATIQUES, DÉFINITIONS ET PRÉVALENCE.ETUDE DESCRIPTIVE SUR PATIENTES. M. SALGA, A. GUI- NET-LACOSTE, F. LE BRETON, D. VÉROLLET, P. MANCEAU, G. AMARENCO 98 IMPACT DES TRAITEMENTS ANTICHOLINERGIQUES, A VISEE VESICALE, SUR LES FONCTIONS COGNITIVES. MANCEAU PHILIPPE, SALGA MARJORIE, THOMAS MARIE, BLUM CHLOÉ, WEGLINSKI LAURA, AMARENCO GÉRARD. 108 RÉPONSES CUTANÉES SYMPATHIQUES ET SCLÉROSE EN PLAQUES : ÉTUDE DESCRIPTIVE, PROSPECTIVE ET CORRÉLATION AUX TROUBLES NEUROPÉRINÉAUX THOMAS-POHL MARIE, WEGLINSKI LAURA, SALGA MARJORIE, DEMANS-BLUM CHLOÉ, MANCEAU PHILIPPE, AMARENCO GÉRARD 53 RESULTATS DE LA STIMULATION DU NERF TIBIAL DE TYPE TENS DANS LE TRAITEMENT DES TROUBLES VESICO-SPHINCTERIENS D ORIGINE NEUROLOGI- 5

7 QUE. PAULINE ROULETTE, EVELYNE CASTEL-LACANAL, PHILIPPE MARQUE, PAS- CAL RISCHMANN, XAVIER GAMÉ 50 EVALUATION DU LEVORAG-EMULGEL* DANS LE TRAITEMENT DES FISSURES ANALES CHRONIQUES MARIE DABADIE, EMILIE DUCHALAIS, JULIETTE PODE- VIN, PAUL-ANTOINE LEHUR, GUILLAUME MEURETTE 76 PLACE DE L EXPLORATION URODYNAMIQUE DANS L INFECTION URINAIRE A REPETITION CHEZ L ENFANT NAIT KHACHAT AZIZA,, DIAGNE NGOR SIDE, RIAH LOUBNA, EL AMRANI NAIMA LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDLATIF Les communications des jeunes médecins (suite) 97 PLACE ACTUELLE DES ANTICHOLINERGIQUES DANS LA PRISE EN CHARGE DES TROUBLES MICTIONNELS DE L'HYPERTROPHIE BENIGNE DE LA PROSTATE. EL BAKRI ADNAN 6

8 22 FOXP3 EST UN MARQUEUR TISSULAIRE TUMORAL CHEZ LES PATIENTS NEU- ROLOGIQUES AYANT UNE TUMEUR DE VESSIE Phe Veronique, Roupret Morgan, Cussenot Olivier, Chartier Kastler Emmanuel, Game Xavier, Comperat Eva 40 ADAPTATION CULTURELLE DU QUESTIONNAIRE DES SYMPTÔMES PÉRI- NÉAUX DE LA FEMME EN LANGUE FRANÇAISE Deparis Julia, Bonniaud Veronique, Masanovic Margot, Fritel Pascale, Desseauve David, Fritel Xavier Les communications des médecins seniors 42 L INJECTION INTRADETRUSORIENNE D ONABOTULINUMTOXINA (BOTOX ) MONTRE UNE EFFICACITE ET UNE TOLERANCE A LONG-TERME STABLES CHEZ DES PATIENTS AVEC INCONTINENCE URINAIRE DUE A UNE HYPERACTIVITE DETRU- SORIENNE NEUROGENE: RESULTATS D UNE ETUDE DE SUIVI JUSQU A 4 ANS Gilles Karsenty, Heinrich Schulte-Baukloh, Roger Dmochowski, Karen Ethans, Brenda Jenkins, Steven Guard, Ho-Jin Lee, Michael Kennelly 5 EXERCICES DU PLANCHER PELVIEN VS STIMUATION TRANSCUTANEE DU NEF TIBIAL POSTERIEUR POUR LA PRISE EN CHARGE DES TROUBLES DU BAS AP- PAREIL URINAIRE DE PATIENTS ATTEINTS DE LA SCLEROSE EN PLAQUES : ETUDE RANDOMISEE, CONTROLEE Laurent Gaspard, Bertrand Tombal, Yves Castille, Reinier-Jacques Opsomer,, Vincent Van Pesch, Christine Detrembleur, 119 FLORES VAGINALES ANORMALES ET LÉSIONS À L ACCOUCHEMENT : EXISTE-T-IL UNE RELATION? Vincent Letouzey, Laurie Becerra, Sophie Bastide, Hélène Bouchot, Renaud De Tayrac, Jean Philippe Lavigne. 7 ANALYSE RETROSPECTIVE DE LA PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DES VESSIES NEUROLOGIQUES DE PATIENTS ATTEINTS DE SCLEROSE EN PLAQUES PAR RAPPORT AU CONSENSUS DU ROYAUME UNI. Loiseau Karine, Valentini Françoise, Robain Gilberte 16 LES TROUBLES URINAIRES DE LA SPORTIVE : DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE EN CENTRE SPECIALISE. Puig Pierre, Trouve Patrice, Padrones Philippe 81 COMPARAISON IN-VIVO DE LA VITESSE DE VIDANGE VÉSICALE AVEC DIFFÉ- RENTS CATHÉTERS D AUTOSONDAGE URINAIRES Sauvagnac Rebecca, Bayle Nicolas, Loche Catherine-Marie, Gracies Jean-Michel, Coulomb Yves 2 COMPLICATIONS URONÉPHROLOGIQUES DES VESSIES NEUROLOGIQUES CHEZ L ENFANT : EXPÉRIENCE DE SERVICE DE MÉDECINE PHYSIQUE ET DE RÉ- ADAPTATION DE CASABLANCA Lahrabli Samira, Belhaj Karima, Meftah Soumia, Lmidmani Fatima, Elfatimi Abdellatif 7

9 94 THERMORECEPTEURS, SENSIBILITE VESICALE ET CYSTOMANOMETRIE CHEZ LA FEMME Philippe Dompeyre, Pierre Denys, Anne Cécile Pizzoferrato, Arnaud Fauconnier, Gilberte Robain 114 PERSONNEL SOIGNANT, INTIMITE ET SEXUALITE DES PATIENTS AU SEIN D'UNE UNITE MPR DE BLESSES MEDULLAIRES : RESULTATS D'UNE ENQUETE Le Fort Marc, Aygalenq Florence, Labat Jean-Jacques, Perrouin-Verbe Brigitte 65 COMPARAISON DE L EFFICACITE CLINIQUE DES INJECTIONS DE BOTOX? 200U/100U DANS LE SPHINCTER STRIE URETRAL CHEZ LES BLESSES MEDULLAI- RES Nader Hadiji, Jean Gabriel Previnaire, Jean Marc Soler Les communications des médecins seniors (suite) 79 BRISTOL STOOL CHART : ÉTUDE PROSPECTIVE MONOCENTRIQUE SUR LES DÉTERMINANTS DE «L ÉTRONSPECTION» CHEZ DES SUJETS TÉMOINS. Gerard Amarenco, Jean Pierre Lagoidet, Amandine Guinet-Lacoste 8

10 37 TRAITEMENT DE L'INCONTINENCE URINAIRE MASCULINE PAR SPHINCTER ARTIFICEL URINAIRE AVEC MANCHETTE EN POSITION INTRACAVERNEUSE : A PRO- POS DE 37 CAS Le Long Erwann, Caremel Romain, Rebibo John-David, Grise Philippe. 38 Evaluation fonctionnelle des ballonnets périuréthraux proact dans l incontinence post-prostatectomie radicale. Leon Gregoire, Le Normand Loïc, Karam Georges, Luycks François Les communications des jeunes chirurgiens 47 "CYSTECTOMIE ET URETEROSTOMIE TRANSILEALE POUR TROUBLES VESI- CO-SPHINCTERIENS D ORIGINE NEUROLOGIQUE :COMPARAISON DE LA MORBI- MORTALITE DE LA LAPAROTOMIE VS LAPAROSCOPIE VS CHIRURGIE ROBOTIQUE Constance Deboudt, Loïc Le Normand, Brigitte Perrouin-Verbe, François Buge, Jérôme Rigaud. 105 SUSPENSION UTERO-VAGINALE PAR SACROSPINOFIXATION ANTERIEURE BILATERALE PROTHETIQUE AVEC LE SYSTEME UPHOLD. RESULTATS D UNE ETUDE DE COHORTE A MOYEN TERME. Eva Balenbois, Brigitte Fatton, Arnaud Cornille, Géraldine Rivaux, Vincent Letouzey, Renaud De Tayrac 6 EFFICACITE DU BULKAMID DANS L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT PAR INSUFFISANCE SPHINCTERIENNE (IUE-IS) DE LA FEMME Alexandru Beraru, Stéphane Droupy, Laurent Wagner, Laurent Soustelle, Michel Boukaram, Pierre Costa 72 RESULTATS DE LA POSE D UNE DEUXIEME BANDELETTE SOUS-URETRALE POUR INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT FEMININE RECIDIVEE Campin Laetitia, Meyer Francois, Boyd Anders, Ravery Vincent, Haab Francois, Hermieu Jean-Francois 32 SPHINCTER URINAIRE ARTIFICIEL AMS800 CHEZ L HOMME : PEUT-ON EX- PLIQUER LES FUITES RESIDUELLES EN POSITION ASSISE? Beaugerie Aurélien, Phe Véronique, Munbauhal Gavishsing, Chartier-Kastler Emmanuel, Mozer Pierre 34 INFLUENCE DES POSITIONS D'ACCOUCHEMENT SUR LES TROUBLES SPHINCTERIENS DU POST-PARTUM : RESULTATS PRELIMINAIRES DE L'ETUDE P5 Quiboeuf Emeline, Claude Hocke, Philippe Ballanger, Xavier Fritel 92 IMPACT DE LA PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE, AVEC OU SANS BAN- DELETTE SOUS-URETRALE, SUR LES SYMPTOMES DU BAS APPAREIL URINIARE : RESULTATS A TROIS ANS D UNE COHORTE PROSPECTIVE Salerno Jennifer, Llinares Elisabeth, Thibault Frédéric, Chevrot Armand, De Tayrac Renaud, Wagner Laurent 9

11 49 RESULTATS FONCTIONNELS DES BALLONS AJUSTABLES PERI-URETRAUX ACT CHEZ LES FEMMES AGEES DE PLUS DE 80 ANS ET AYANT UNE INCONTI- NENCE URINAIRE D EFFORT PAR INSUFFISANCE SPHINCTERIENNE Claire Billault, Emmanuel Chartier-Kastler, Morgan Rouprêt, Gilberte Robain, Véronique Phé 66 EVALUATION DE L EFFICACITE CLINIQUE DES INJECTIONS DE TOXINE BOTU- LINIQUE TYPE A DANS LE SPHINCTER STRIE URETRAL Nader Hadiji, Jean Gabriel Previnaire, Jean Marc Soler Les communications des jeunes chirurgiens (suite) 85 PRISE EN CHARGE DES DIVERTICULES DE L URÈTRE CHEZ LA FEMME : EX- PERIENCE MONOCENTRIQUE Philippe Neveu, Idir Ouzaid, Arnaud Daché, Vincent Delmas, Vincent Ravery, Jean-François Hermieu 88 Mode d'accouchement et conséquences fonctionnelles périnéales d'un nouvel accouchement après une déchirure périnéale sévère. Etude observationnelle à propos de 60 cas. Carine Fradet, David Desseauve, Fabrice Pierre, Xavier Fritel 10

12 10 IMPACT DE L IMC DES PATIENTES SUR LA PROMONTOFIXATION ROBOT-AS- SISTEE : ETUDE COMPARATIVE RETROSPECTIVE. Thubert Thibault, Menzella Delphine, Lauratet Betty, Lefranc Jean-Pierre, Chartier-Kastler Emmanuel, Roupret Morgan 25 "EVALUATION CLINIQUE DE LA MOBILITE URETRALE CHEZ LA FEMME EN- QUETES DES PRATIQUES AU SEIN DE LA SIFUD-PP Hermieu Jean-François, Denys Pierre, Fritel Xavier, Fatton Brigitte Les Communications des chirurgiens seniors 35 EXPOSITIONS VAGINALES APRES CHIRURGIE DU PROLAPSUS. ETUDE DES- CRIPTIVE SUR 43 CAS : EPIDEMIOLOGIE ET PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE. Quiboeuf Emeline, Nidecker Sandra, Philippe Ballanger, Claude Hocke 101 RECTOPEXIE POUR TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE POSTERIEURE EN FRANCE, FACTEURS PREDICTIFS DE MORBIDITE ET MORTALITE Guillaume Meurette, Romain Guilé, Jean-Benoit Hardouin, Juliette Podevin, Ayca Gultekin, Paul- Antoine Lehur, 45 INTERET DE LA RECHERCHE D UNE FATIGUABILITE URETRALE AU BILAN URODYNAMIQUE AVANT MISE EN PLACE D UNE BANDELETTE SOUS URETRALE Thubert Thibault, Wigniolle Ingrid, Trichot Caroline, Demoulin Géraldine, Rivain Anne- Laure, Faivre Erika, Deffieux Xavier. 111 CURE DE CYSTOCELE PAR PROTHESE DE NOVASILK LIBRE : SUIVI A PLUS DE 6 ANS D UNE COHORTE DE 90 PATIENTES Zangarelli Aude, Curinier Sandra*, Campagne-Loiseau Sandrine*, Rabischong Benoit*, Mansoor Aslam** 48 IMPACT DES CURES DE PROLAPSUS PELVIENS PAR PROMONTOFIXATION LAPAROSCOPIQUE SUR LA SEXUALITE DU COUPLE Ornella Lam Van Ba, Laurent Wagner, Flavie Letois, Nicolas Siegler, Laurent Soustelle,Michel Boukaram, Kamel Ben Naoum, Stéphane Droupy, Pierre Costa 27 RESULTATS FONCTIONNELS A TRES LONG TERME DU SPHINCTER URINAIRE ARTIFICIEL AMS 800 CHEZ LES PATIENTS NEUROLOGIQUES Phe Veronique1, Leon Pricilla, Ambrogi Vanina, Roupret Morgan, Denys Pierre, Chartier Kastler Emmanuel 63 EXPERIENCE INITIALE DE L ASSISTANCE ROBOTIQUE POUR IMPLANTATION OU REVISION DU SPHINCTER AMS 800 CHEZ LA FEMME. Marie-Aimée Perrouin- Verbe, Pierre Callerot, Maxime Thoulouzan, Antoine Valéri, Georges Fournier 41 ONABOTULINUMTOXINA SIGNIFICANTLY REDUCES URINARY INCONTINENCE AND IMPROVES QUALITY OF LIFE IN PATIENTS WITH IDIOPATHIC OVERACTIVE BLADDER: A POOLED ANALYSIS OF TWO PHASE III, PLACEBO-CONTROLLED PIVO- 11

13 TAL TRIALS Chartier-Kastler Emmanuel, Sievert Karl-Dietrich, Nitti Victor, Guard Steven, Zhou Jihao, Chapple Christopher 87 Traitement du prolapsus génital par sacrocolpopexie : le robot fait-il mieux que la coelioscopie conventionnelle? Frédéric Thibault, Monville Hugo, Hubert Jacques, Wagner Laurent Les Communications des chirurgiens seniors (suite) 43 TOLERANCE ET RESULTATS A 36 MOIS D UNE PROTHESE LEGERE POUR LA CURE DE CYSTOCELE DE STADE 3-4 PAR VOIE VAGINALE. De TaYRAC RE- NAUD, BROUZIYNE MAJID, PRIOU GERARD, DEVOLDERE GUY, MARIE GILLES, RE- NAUDIE JOEL 39 Etude de l incidence des lésions sphinctériennes occultes par échographie transpérinéale après accouchement voie basse chez la patiente primipare. Aymeline Lacorre, Hugues Caly, Yves Aubard, Muriel Mathonnet, Jean-Yves Salle 12

14 3 INTERET DU BILAN URODYNAMIQUE DANS LA PRISE EN CHARGE DES VES- SIES NEUROLOGIQUES DE L ENFANT LAHRABLI SAMIRA, NAIT KHCHAT AZI- ZA, MEFTAH SOUMIA, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDELLATIF 4 LE GROUPE ASSEC, 25 ANS DEJA! Groupe ASSEC (association d étude de la continence),sous l égide de la Société de Gérontologie de l ESt Les posters affichés non communiqués 8 EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE EN AMBULATOIRE DE LA CHIRURGIE DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT PAR BANDELETTE SOUS URETRALE THUBERT Thibault, DAHER Najib, MANSOOR Aslam, DEBODINANCE Philippe, MUHLSTEIN Joel, de TAYRAC Renaud, SALET-LIZEE Delphine, DESCAMPS Philippe, DEVAL Bruno, HOCKE Claude, FATTON Brigitte, LEVEQUE Jean, FERNANDEZ Hervé, DEFFIEUX Xavier. 9 PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE VS ROBOT ASSISTEE CHEZ LA FEMME OBESE : ETUDE RETROSPECTIVE COMPARATIVE MULTICENTRIQUE. THU- BERT Thibault1, JOUBERT Marion, MENZELLA Delphine, LEFRANC Jean-Pierre, CHAR- TIER-KASTLER Emmanuel, ROUPRET Morgan DEFFIEUX Xavier 11 INTERET DE L EXPLORATION URODYNAMIQUE DANS LE BILAN PRE TRANS- PLANTATION RENALE : A PROPOS DE 6 CAS. ZAHI SIHAM, BELHAJ KARIMA, ASAD KHADIJA, MAHIR LAILA, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDELLATIF, 13 place de l urodynamique dans la prise en charge des troubles vésicosphinctériennes et sclérose en plaques : expérience du service de médecine physique et de réadaptation au Maroc LAHRABLI SAMIRA, DIAGNE NGOR SIDE,MEFTAH SOUMIA, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDELATIF 15 LES COMPLICATIONS URONEPHROLOGIQUE DU VESSIE NEUROGENE NON NEUROGENE LAHRABLI SAMIRA, BELHAJ KARIMA, MEFTAH SOUMIA, LMID- MANI FATIMA, EL FATIMI ABDELATIF 17 PETITES FUITES, UN REEL PROBLEME? Société de Gérontologie de L_Est 20 PROFIL ETIOLOGIQUE ET PRISE EN CHARGE DE L HYPERACTIITE VESICALE DE L ENFANT : EXPERIENCE DE SERVICE DE MEDECINE PHYSIQUE ET READAPTA- TION AU MAROC LAHRABLI SAMIRA, BELHAJ KARIMA, MEFTAH SOUMIA, LMID- MANI FATIMA, ELFATIMI ABDELLATIF 23 RESULTATS FONCTIONNELS A LONG TERME DE LA DERIVATION URINAIRE NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER CHEZ LES PATIENTS SPINA BIFIDA OPERES A L AGE ADULTE : EXPERIENCE MONOCENTRIQUE AU SEIN D UNE EQUIPE PLURIDIS- 13

15 CIPLINAIRE PHE VERONIQUE1, EVEN Alexia, ROUPRET Morgan, ROBAIN Gilberte, DENYS Pierre, CHARTIER KASTLER Emmanuel 24 PRATIQUE DU HANDISURF ; RETOUR D EXPÉRIENCE. Ambry Sylvain, Wolff Nicolas, PUJOL Sandrine, MULLER François 33 EXPLORATION URODYNAMIQUE : DIFFICULTES DE LA REALISATION : EXPE- RIENCE DU SERVICE DE MEDECINE PHYSIQUE CHU IBN ROCHD CASABLANCA MAROC NAIT KHACHAT AZIZA, EL AMRANI NAIMA, DIAGNE NGOR SIDE,RIAH LOUBNA, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDLATIF Les posters affichés non communiqués 44 EFFET DU REFOULEMENT DE LA PAROI VAGINALE POSTERIEURE SUR LA ME- SURE DE LA PCUM ET LE TEST A LA TOUX Constance Deboudt, Loïc Le Normand, Brigitte Perrouin-Verbe, François Buge, Jérôme Rigaud. 46 TROUBLES MICTIONNELS DE L ENFANT : INTERET DE L EXPLORATION URO- DYNAMIQUE A PROPOS DE 134 CAS. NAIT KHACHAT AZIZA, RIAH LOUBNA, EL AMRANI NAIMA, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDLLATIF 52 LA FIXATION DES PROTHESES EST ELLE RESPONSABLE DE LA RETRACTION PROTHETIQUE? A PROPOS D UNE TECHNIQUE DE CURE DE CYSTOCELE PAR PRO- THESE INTER-VESICO-VAGINALE AVEC DEUX BRAS TRANS-OBTURATEURS DETA- CHABLES : A PROPOS DES 47 PREMIERES PATIENTES CURINIER Sandra*, CAM- PAGNE-LOISEAU Sandrine*, RABISCHONG Benoit*, MANSOOR Aslam 55 VECU DE L EXPLORATION URODYNAMIQUE AU SERVICE DE MEDECINE PHY- SIQUE ET READAPTATION DU CHU DE CASABLANCA BELHAJ KARIMA, NAIT KHACHAT AZIZA, LAHRABLI SAMIRA,MEFTAH SOUMIA, LMIDMANI FATIMA, EL FATI- MI ABDELLATIF 56 APPORT DE L EXPLORATION URODYNAMIQUE DANS LA PRISE EN CHARGE DES VALVES DE L URETRE POSTERIEUR OPEREES : A TRAVERS 27 CAS. BEL- HAJ KARIMA, RIAH LOUBNA, DIAGNE NGOR SIDE, NAIT KHACHAT AZIZA, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDELLATIF. 58 PROFIL EPIDEMIOLOGIQUE ET URODYNAMIQUE CHEZ LA FEMME JEUNE NON MENOPAUSEE, APROPOS DE 16 CAS. MEFTAH SOUMIA, BELHAJ KARIMA, LAHRABLI SAMIRA, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDELATIF. 59 L EXPLORATION URODYNAMIQUE DE LA JEUNE FILLE : INDICATIONS ET RE- SULTATS : APROPOS DE 26 CAS MEFTAH SOUMIA, BELHAJ KARIMA, LAHRA- BLI SAMIRA, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDELATIF. 61 RESULTATS DU BILAN URODYNAMIQUE CHEZ LE BLESSE MEDULLAIRE : APROPOS DE 14 CAS. MEFTAH SOUMIA, BELHAJ KARIMA, LAHRABLI SAMIRA, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDELATIF. 14

16 68 PROFIL URODYNAMIQUE DES ENFANTS OPERES POUR MALADIE DE HIRSCH- SPRUNG ET PRESENTANTS DES TROUBLES MICTIONNELS : A PROPOS DE 6 CAS. NAIT KHACHAT AZIZA, RIAH LOUBNA, EL AMRANI NAIMA, DIAGNE NGOR SIDE, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDLATIF 70 TROUBLES VESICO-SPHINCTERIENS DANS LE LUPUS : QUELLE ORIGINE? ARRAULT CAROLINE, DUBOIS-LARRAZET Sophie, SALLE Jean-Yves 73 INTERET DE L EXPLORATION URODYNAMIQUE DANS LE BILAN PRE TRANS- PLANTATION RENALE : A PROPOS DE 6 CAS. ZAHI SIHAM, BELHAJ KARIMA, ASAD KHADIJA, MAHIR LAILA, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDELLATIF, Les posters affichés non communiqués 74 DÉTERMINATION DU TYPE D INCONTINENCE URINAIRE FÉMININE DANS 2 ÉCHANTILLONS NATIONAUX REPRÉSENTATIFS BEDRETDINOVA DINA, VIRGINIE RINGA, MD, PhD, XAVIER FRITEL, MD, PhD 75 MISE AU POINT SUR LES TROUBLES URINAIRES DANS LA MALADIE DE PAR- KINSON ET LEURS TRAITEMENTS. ZAHI SIHAM, MAHIR LAILA, MEFTAH SOUMIA, LMIDMANI FATIMA, ELFATIMI ABDELAATIF 77 DYSSYNERGIE VESICOSPHINCTERIENNE DE L ENFANT : APPROCHE CLINI- QUE ET URODYNAMIQUE A PROPOS DE 64 CAS NAIMA EL AMRANI,LOUBNA RIAH,AZIZA NAIT KHACHAT,SIHAM ZAHI,FATIMA LMIDMANI,ABDELATTIF ELFATIMI 78 TRAITEMENTS PHARMACOLOGIQUES DE L HYPERACTIVITE VESICALE IDIO- PATHIQUE: ETAT DES LIEUX. ZAHI SIHAM, MAHIR LAILA, MEFTAH SOUMIA, AZANMASSO HERMAN, LMIDMANI FATIMA, ELFATIMI ABDELAATIF 82 QUELLE CONDUITE A TENIR DEVANT UNE DOULEUR ANOPERINEALE CHRO- NIQUE : LAHRABLI SAMIRA, RIAH LOUBNA, MEFTAH SOUMIA, LMIDMANI FATI- MA, ELFATIMI ABDELLATIF 89 RESULTATS DE L EXPLORATION URODYNAMIQUE EN CAS DE SPINA BIFIDA A PROPOS DE 15 CAS.EXPERIENCE MAROCAINE DE SERVICE DE MEDECINE PHYSI- QUE ET READAPTATION FONCTIONNELLE DE CASABLANCA NAIMA EL AMRANI,AZIZA NAIT KHACHAT,FATIMA LMIDMANI,ABDELLATIF EL FATIMI 91 INTERET DU BILAN URODYNAMIQUE DANS LA PRISE EN CHARGE DES TROU- BLES VESICOSPHINCTIENS CHEZ LE DIABETIQUE LAHRABLI SAMIRA, RIAH LOUB- NA, MEFTAH SOUMIA, LMIDMANI FATIMA, ELFATIMI ABDELLATIF 93 SYNDROME MÉTABOLIQUE ET TROUBLES VÉSICO-SPHINCTÉRIEN : ÉTUDE COMPARATIVE Boudokhane Soumaya, Migaou Houda, Salah Sana, Jellad Anis, Ben Salah Frih Zohra. 15

17 95 DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE DE L ÉNURESIE NOCTURNE PRIMAIRE ISOLEE. ZAHI SIHAM, MAHIR LAILA, MEFTAH SOUMIA, LMIDMANI FATIMA, ELFA- TIMI ABDELAATIF 96 ÉPIDÉMIOLOGIE DES TROUBLES URINAIRES DANS UNE POPULATION DE FEMMES TUNISIENNES MIGAOU HOUDA, BOUDOKHANE SOUMAYA, BELHAJ YOUSSEF IHEB, SALAH SANA, TOULGUI EMNA, GUEDRIA KHAOULA, JELLAD ANIS, BEN SALAH FRIH ZOHRA. Les posters affichés non communiqués 99 VESSIES NEUROLOGIQUES DES BLESSES MEDULLAIRES APRES CINQ ANS D'EVOLUTION KHARRAT OLFA, GUIDAOUI LEILA, LEBIB SONIA, ALOULOU INES, BEN SALAH FATMA ZOHRA, DZIRI CATHERINE 102 REPRODUCTIBILITE ET COMPARAISON CHEZ LA FEMME DES MESURES DE LA PRESSION DE CLOTURE URETRALE MAXIMALE PAR CATHETER MULTITROU Philippe Dompeyre, FAUCONNIER Arnaud, ROBAIN Gilberte 103 EXPÉRIENCE DANS LA PRISE EN CHARGE DES ENFANTS À LA CONSULTA- TION D URODYNAMIQUE. KHARRAT OLFA, MIRI IMEN, CHOUKET RAMI, DZIRI SO- PHIE, BEN SALAH FATMA ZOHRA, DZIRI CATHERINE 104 DEBUT D EXPERIENCE EN PROMONTOFIXATION LAPAROSCOPIQUE AVEC ASSISTANCE ROBOTIQUE : ETUDE RETROSPECTIVE MONOCENTRIQUE COMPARA- TIVE AVEC LA LAPAROSCOPIE CLASSIQUE MONVILLE Hugo., DROUPY Stéphane, THIBAULT Frédéric, COSTA Pierre, WAGNER Laurent 106 ENURESIE PRIMAIRE : EVALUATION CLINIQUE ET URODYNAMIQUE NAIMA EL AMRANI, AZIZA NAIT KHACHAT,SIHAM ZAHI,FATIMA LMIDMANI,ABDELATTIF EL- FATIMI 113 HYPERACTIVITÉ DETRUSORIENNE COMPLIQUANT UNE DYSSYNERGIE VÉSI- CO-SPHINCTERIENNE A PROPOS DE 26PATIENTS NAIMA ELAMRANI ; SOUMIA MEFTAH ; FATIMA LMIDMANI ; ABDELLATIF EL FATIMI 115 DYSURIE CHEZ LES PATIENTS PORTEURS D ADENOME DE PROSTATE ASSO- CIE A D AUTRES PATHOLOGIES : INTERET DU BILAN URODYNAMIQUE NAIT KHA- CHAT AZIZA, RIAH LOUBNA,DIAGNE NGOR SIDE, EL AMRANI NAIMA, LMIDMANI FATI- MA, EL FATIMI ABDLLATIF 16

18 1 Laetitia Falcou, Elsa Mauruc, Amandine Guinet-Lacoste, Marylène Jousse, Frédérique Le Breton, Delphine Vérollet, Gérard Amarenco Mégavessie Congénitale : analyse clinique et urodynamique de 126 cas 2 LAHRABLI SAMIRA, BELHAJ KARIMA, MEFTAH SOUMIA, LMIDMANI FATIMA, ELFATIMI ABDELLATIF complications uronéphrologiques des vessies neurologiques chez l enfant : expérience de service de médecine physique et de réadaptation de casablanca Classement des abstracts par ordre de soumission 3 LAHRABLI SAMIRA, NAIT KHCHAT AZIZA, MEFTAH SOUMIA, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDELLA- TIF INTERET DU BILAN URODYNAMIQUE DANS LA PRISE EN CHARGE DES VESSIES NEUROLOGIQUES DE L ENFANT 4 Groupe ASSEC (association d étude de la continence),sous l égide de la Société de Gérontologie de l ESt LE GROUPE ASSEC, 25 ANS DEJA! 5 Laurent Gaspard1,2, Bertrand Tombal, MD, PhD3, Yves Castille, PhD2, Reinier-Jacques Opsomer, MD3, Vincent Van Pesch, MD, PhD4, Christine Detrembleur, EXERCICES DU PLANCHER PELVIEN vs STIMUATION TRANS- CUTANEE DU NEF TIBIAL POSTERIEUR POUR LA PRISE EN CHARGE DES TROUBLES DU BAS APPAREIL URI- NAIRE DE PATIENTS ATTEINTS DE LA SCLEROSE EN PLAQUES : ETUDE RANDOMISEE, CONTROLEE 6 Alexandru Beraru, Stéphane Droupy, Laurent Wagner, Laurent Soustelle, Michel Boukaram, Pierre Costa EFFICACITE DU BULKAMID DANS L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT PAR INSUFFISANCE SPHINCTERIENNE (IUE-IS) DE LA FEMME 7 LOISEAU Karine 1, VALENTINI Françoise 1.2, ROBAIN Gilberte ANALYSE RETROSPECTIVE DE LA PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DES VESSIES NEUROLOGIQUES DE PATIENTS ATTEINTS DE SCLEROSE EN PLAQUES PAR RAPPORT AU CONSENSUS DU ROYAUME UNI. 8 THUBERT Thibault, DAHER Najib, MANSOOR Aslam, DEBODINANCE Philippe, MUHLSTEIN Joel, de TAY- RAC Renaud, SALET-LIZEE Delphine, DESCAMPS Philippe, DEVAL Bruno, HOCKE Claude, FATTON Brigitte, LEVE- QUE Jean, FERNANDEZ Hervé, DEFFIEUX Xavier. EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE EN AMBULATOIRE DE LA CHIRURGIE DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT PAR BANDELETTE SOUS URETRALE 9 THUBERT Thibault1, JOUBERT Marion2, MENZELLA Delphine2, LEFRANC Jean-Pierre2, CHARTIER- KASTLER Emmanuel3, ROUPRET Morgan3 DEFFIEUX Xavier1 PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE VS RO- BOT ASSISTEE CHEZ LA FEMME OBESE : ETUDE RETROSPECTIVE COMPARATIVE MULTICENTRIQUE. 10 THUBERT Thibault1,2, MENZELLA Delphine2, LAURATET Betty2, LEFRANC Jean-Pierre2, CHARTIER- KASTLER Emmanuel3, ROUPRET Morgan3 IMPACT DE L IMC DES PATIENTES SUR LA PROMONTOFIXATION RO- BOT-ASSISTEE : ETUDE COMPARATIVE RETROSPECTIVE. 11 ZAHI SIHAM(1), BELHAJ KARIMA(1), ASAD KHADIJA(2 ), MAHIR LAILA(1), LMIDMANI FATIMA(1), EL FATI- MI ABDELLATIF(1), INTERET DE L EXPLORATION URODYNAMIQUE DANS LE BILAN PRE TRANSPLANTA- TION RENALE : A PROPOS DE 6 CAS. 12 Lahrabli SAMIRA, Belhaj KARIMA, Meftah SOUMIA, Lmidmani FATIMA, El fatimi ABDELLATIF le sd de Guillain barré et troubles vésicosphinctériens : une situation inhabituelle 17

19 13 LAHRABLI SAMIRA, DIAGNE NGOR SIDE,MEFTAH SOUMIA, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDELATIF place de l urodynamique dans la prise en charge des troubles vésicosphinctériennes et sclérose en plaques : expérience du service de médecine physique et de réadaptation au Maroc 15 LAHRABLI SAMIRA, BELHAJ KARIMA, MEFTAH SOUMIA, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDELATIF LES COMPLICATIONS URONEPHROLOGIQUE DU VESSIE NEUROGENE NON NEUROGENE 16 PUIG Pierre, TROUVE Patrice, PADRONES Philippe LES TROUBLES URINAIRES DE LA SPORTIVE : DE- PISTAGE ET PRISE EN CHARGE EN CENTRE SPECIALISE. 17 Société de Gérontologie de L¹Est PETITES FUITES, UN REEL PROBLEME? Classement des abstracts par ordre de soumission 20 LAHRABLI SAMIRA, BELHAJ KARIMA, MEFTAH SOUMIA, LMIDMANI FATIMA, ELFATIMI ABDELLATIF PROFIL ETIOLOGIQUE ET PRISE EN CHARGE DE L HYPERACTIITE VESICALE DE L ENFANT : EXPERIENCE DE SERVICE DE MEDECINE PHYSIQUE ET READAPTATION AU MAROC 22 PHE VERONIQUE, ROUPRET Morgan, CUSSENOT Olivier, CHARTIER KASTLER Emmanuel, GAME XAVIER, COMPERAT Eva FOXP3 EST UN MARQUEUR TISSULAIRE TUMORAL CHEZ LES PATIENTS NEUROLOGIQUES AYANT UNE TUMEUR DE VESSIE 23 PHE VERONIQUE1, EVEN Alexia, ROUPRET Morgan, ROBAIN Gilberte, DENYS Pierre, CHARTIER KASTLER Emmanuel RESULTATS FONCTIONNELS A LONG TERME DE LA DERIVATION URINAIRE NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER CHEZ LES PATIENTS SPINA BIFIDA OPERES A L AGE ADULTE : EXPERIENCE MONOCENTRI- QUE AU SEIN D UNE EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE 24 Ambry Sylvain, Wolff Nicolas, PUJOL Sandrine, MULLER François Pratique du handisurf ; retour d expérience. 25 HERMIEU Jean-François, DENYS Pierre, FRITEL Xavier, FATTON Brigitte"EVALUATION CLINIQUE DE LA MOBILITE URETRALE CHEZ LA FEMMEENQUETES DES PRATIQUES AU SEIN DE LA SIFUD-PP 26 HERMIEU Jean-François, DENYS Pierre, FRITEL Xavier, FATTON Brigitte EVALUATION DE LA PRATI- QUE DE L ANTIBIOPROPHYLAXIE LORS DU BILAN URODYNAMIQUE 27 PHE VERONIQUE1, LEON Pricilla, AMBROGI Vanina, ROUPRET Morgan, DENYS Pierre, CHARTIER KASTLER Emmanuel RESULTATS FONCTIONNELS A TRES LONG TERME DU SPHINCTER URINAIRE ARTIFI- CIEL AMS 800 CHEZ LES PATIENTS NEUROLOGIQUES 28 Lucie Even 1,2, Ourdia Bouali 3, Mathieu Roumiguié 1, Guillaume Andrieu 2, Leyre Brizuela-Madrid 2, Isabelle Ader 2, Olivier Cuvillier 2, Bernard Malavaud 1, 2, Xavier Gamé EFFET DU FINGOLIMOD, PREMIER TRAITE- MENT ORAL DE LA SCLEROSE EN PLAQUES, SUR LES TROUBLES VESICO-SPHINCTERIENS DE L ENCEPHALO- MYELITE AUTOIMMUNE EXPERIMENTALE, MODELE MURIN DE LA SCLEROSE EN PLAQUES 29 Léon Priscilla1, Chartier-Kastler Emmanuel1, Rouprêt Morgan1, Mozer Pierre1, Bitker Marc-Olivier1, Phé Véronique1. RESULTATS FONCTIONNELS A LONG TERME DE L IMPLANTATION D UN SPHINCTER URINAIRE ARTIFICIEL (AMS 800) CHEZ LES HOMMES AYANT UNE INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT. 30 B. STEENSTRUP. Kinésithérapeute. CHU ROUEN Service urologie. L. BEHAGUE. Médecin IRMSHN Évaluation d un protocole de rééducation posturale vidéo active non invasive par la Wii chez la femme IUE 32 BEAUGERIE Aurélien, PHE Véronique, MUNBAUHAL Gavishsing, CHARTIER-KASTLER Emmanuel, MOZER Pierre SPHINCTER URINAIRE ARTIFICIEL AMS800 CHEZ L HOMME : PEUT-ON EXPLIQUER LES FUITES RESI- DUELLES EN POSITION ASSISE? 18

20 33 NAIT KHACHAT AZIZA, EL AMRANI NAIMA, DIAGNE NGOR SIDE,RIAH LOUBNA, LMIDMANI FATIMA, EL FATIMI ABDLATIF EXPLORATION URODYNAMIQUE : DIFFICULTES DE LA REALISATION : EXPERIENCE DU SER- VICE DE MEDECINE PHYSIQUE CHU IBN ROCHD CASABLANCA MAROC 34 QUIBOEUF EMELINE, CLAUDE HOCKE, Philippe BALLANGER, Xavier FRITEL INFLUENCE DES POSI- TIONS D'ACCOUCHEMENT SUR LES TROUBLES SPHINCTERIENS DU POST-PARTUM : RESULTATS PRELIMINAI- RES DE L'ETUDE P5 35 QUIBOEUF EMELINE, NIDECKER Sandra, Philippe BALLANGER, Claude HOCKE EXPOSITIONS VAGINALES APRES CHIRURGIE DU PROLAPSUS. ETUDE DESCRIPTIVE SUR 43 CAS : EPIDEMIOLOGIE ET PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE. Classement des abstracts par ordre de soumission 36 RIAH LOUBNA,AZIZA NAIT KHACHAT,NGOR SIDE DIAGNE,SAMIRA LAHRABLI,MAHER LAILA,FATIMA LMIDMANI,ABDELLATIF EL FATIMI PROFIL DE L EXPLORATION URODYNAMIQUE CHEZ LA FEMME MAROCAINE PRESENTANT UN PROLAPSUS GENITAL A PROPOS DE 50 CAS 37 LE LONG Erwann, CAREMEL Romain, REBIBO John-David, GRISE Philippe. TRAITEMENT DE L'INCON- TINENCE URINAIRE MASCULINE PAR SPHINCTER ARTIFICEL URINAIRE AVEC MANCHETTE EN POSITION INTRA- CAVERNEUSE : A PROPOS DE 37 CAS 38 LEON GREGOIRE, LE NORMAND Loïc, KARAM Georges, LUYCKS François Evaluation fonctionnelle des ballonnets périuréthraux proact dans l incontinence post-prostatectomie radicale. 39 Aymeline Lacorre(1), Hugues Caly(1), Yves Aubard(1), Muriel Mathonnet(2), Jean-Yves Salle Etude de l incidence des lésions sphinctériennes occultes par échographie transpérinéale après accouchement voie basse chez la patiente primipare. 40 DEPARIS JULIA, BONNIAUD VERONIQUE, MASANOVIC MARGOT, FRITEL PASCALE, DESSEAUVE DAVID, FRITEL XAVIER ADAPTATION CULTURELLE DU QUESTIONNAIRE DES SYMPTÔMES PÉRINÉAUX DE LA FEMME EN LANGUE FRANÇAISE 41 Chartier-Kastler Emmanuel 1, Sievert Karl-Dietrich, NITTI Victor, GUARD Steven, ZHOU Jihao, CHAPPLE Christopher ONABOTULINUMTOXINA SIGNIFICANTLY REDUCES URINARY INCONTINENCE AND IMPROVES QUALITY OF LIFE IN PATIENTS WITH IDIOPATHIC OVERACTIVE BLADDER: A POOLED ANALYSIS OF TWO PHASE III, PLACEBO-CONTROLLED PIVOTAL TRIALS 42 Gilles Karsenty1, Heinrich Schulte-Baukloh2, Roger Dmochowski3, Karen Ethans4, Brenda Jenkins5, Steven Guard6, Ho-Jin Lee7, Michael Kennelly8 L INJECTION INTRADETRUSORIENNE D ONABOTULINUMTOXINA (BOTOX ) MONTRE UNE EFFICACITE ET UNE TOLERANCE A LONG-TERME STABLES CHEZ DES PATIENTS AVEC INCONTINENCE URINAIRE DUE A UNE HYPERACTIVITE DETRUSORIENNE NEUROGENE: RESULTATS D UNE ETUDE DE SUIVI JUSQU A 4 ANS 43 DE TAYRAC RENAUD1, BROUZIYNE MAJID2, PRIOU GERARD3, DEVOLDERE GUY4, MARIE GILLES5, RENAUDIE JOEL6 TOLERANCE ET RESULTATS A 36 MOIS D UNE PROTHESE LEGERE POUR LA CURE DE CYSTOCELE DE STADE 3-4 PAR VOIE VAGINALE. 44 THUBERT Thibault, WIGNIOLLE Ingrid, TRICHOT Caroline, DEMOULIN Géraldine, RIVAIN Anne-Laure, DEF- FIEUX Xavier. EFFET DU REFOULEMENT DE LA PAROI VAGINALE POSTERIEURE SUR LA MESURE DE LA PCUM ET LE TEST A LA TOUX 45 THUBERT Thibault, WIGNIOLLE Ingrid, TRICHOT Caroline, DEMOULIN Géraldine, RIVAIN Anne-Laure, FAI- VRE Erika, DEFFIEUX Xavier. INTERET DE LA RECHERCHE D UNE FATIGUABILITE URETRALE AU BILAN URO- DYNAMIQUE AVANT MISE EN PLACE D UNE BANDELETTE SOUS URETRALE 19

LABAULE SIFUDPP PALAISDESCONGRÈS DU16AU18SEPTEMBRE2015 SOUSLAPRÉSIDENCEDUDRLOÏCLENORMAND ÈMECONGRÈSDELA WWW.SIFUD-PP.ORG

LABAULE SIFUDPP PALAISDESCONGRÈS DU16AU18SEPTEMBRE2015 SOUSLAPRÉSIDENCEDUDRLOÏCLENORMAND ÈMECONGRÈSDELA WWW.SIFUD-PP.ORG SOUSLAPRÉSIDENCEDUDRLOÏCLENORMAND LABAULE PALAISDESCONGRÈS 38 ÈMECONGRÈSDELA SIFUDPP DU16AU18SEPTEMBRE2015 Pourplusd'informations, consulteznotresiteweb WWW.SIFUD-PP.ORG DU 16 AU 18 SEPTEMBRE 201538ÈME

Plus en détail

DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE

DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE SEMINAIRE 1 FACULTE DE MEDECINE VERSAILLES / St QUENTIN EN YVELINES Hôpital Ambroise Paré - Boulogne Billancourt (Métro : Boulogne Jean Jaurès, ligne 10)

Plus en détail

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement :

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement : DIU de rééducation pelvi-périnéale DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE Responsables de l enseignement : Pr. Gérard AMARENCO (UPMC), Pr. Michel COSSON (CHU Lille), Pr. Gilberte ROBAIN (UPMC) 1. Cible La

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE (OBSTRUCTION ET INCONTINENCE) 10, 11 et 12 octobre 2006 Dr Jacques BISERTE Urologie = pathologies des app. excréto-urinaire et génital masculin

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

En juin 2013, le laboratoire a déposé un dossier de réponse à l Avis Défavorable.

En juin 2013, le laboratoire a déposé un dossier de réponse à l Avis Défavorable. JUILLET 2014 RAPPORT PUBLIC D EVALUATION BOTOX 50 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution injectable BOTOX 100 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution injectable BOTOX 200 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution

Plus en détail

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries,

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, Cas clinique n 2 Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, urgenturies et des fuites urinaires à l

Plus en détail

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe Le patient neurologique et ses prolapsus M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe prolapsus pelvien = pathologie fréquente pourtant risque de méconnaissance / dysfonctions pelvi-périnéales

Plus en détail

PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET

PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET Prévalence prolapsus > 45 ans Classification POP-Q (pelvic organ prolapse quantification) Etude WHI POUR LA CHIRURGIE POUR LA CHIRURGIE Echec de la contention Âge

Plus en détail

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Club d Echanges en Pelvi-Périnéologie Samedi 4 octobre 2014 Institut Portman Dr philippe FARBOS Service de Radiologie (drs DESCAT, FARBOS, LEVANTAL,

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4,

Plus en détail

w w w. s i f d - p p. o r g 2 ÈMe JOURNEE SIFUD-PP DE FORMATION MEDICALE CONTINUE Paris www.sifud-pp.org Vendredi 16 janvier 2009

w w w. s i f d - p p. o r g 2 ÈMe JOURNEE SIFUD-PP DE FORMATION MEDICALE CONTINUE Paris www.sifud-pp.org Vendredi 16 janvier 2009 Vendredi 16 janvier 2009 Institut Oceanographique Paris 2 ÈMe JOURNEE SIFUD-PP DE FORMATION MEDICALE CONTINUE 1 9 5 r u e S a i n t - J a c q u e s - 7 5 0 0 5 P A R I S w w w. s i f d - p p. o r g Vendredi

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13 Définition IUE de la femme L.peyrat INCONTINENCE : perte involontaire des urines par voies naturelles, au dehors de l acte mictionnel et entraînant une gêne sociale (patient, entourage) significative INCONTINENCE

Plus en détail

Prostatectomie radicale assistée par ROBOT

Prostatectomie radicale assistée par ROBOT Prostatectomie radicale assistée par ROBOT L intervention qui vous est proposée est destinée à enlever votre prostate qui est atteinte d un cancer. LA PROSTATE La prostate est une glande qui participe

Plus en détail

FUITES D URINES. Introduction

FUITES D URINES. Introduction FUITES D URINES Introduction L incontinence urinaire est la perte non contrôlée des urines. En France, on estime qu environ 3 millions de femmes sont confrontées à ce problème. L incontinence reste un

Plus en détail

VESSIES NEUROLOGIQUES

VESSIES NEUROLOGIQUES VESSIES NEUROLOGIQUES Dr Vincent Meyer Urologue Centre Hospitalier P. Oudot, Bourgoin Jallieu Miction physiologique Au moment du remplissage vésical : vessie relâchée et sphincter contracté Une fois que

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR VOIE VAGINALE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR VOIE VAGINALE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

Si vous partagez cet engagement, venez nombreux, nourrissez-vous des connaissances des autres et apportez les vôtres.

Si vous partagez cet engagement, venez nombreux, nourrissez-vous des connaissances des autres et apportez les vôtres. CONGRÈS DE LA SIFUD PP 38ÈME DU 16 AU 18 SEPTEMBRE 2015 Le mot du président Je remercie beaucoup le conseil d administration de la SIFUD-PP qui me fait le grand honneur de présider son 38 ème congrès à

Plus en détail

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES L Incontinence Urinaire: - Chez la femme. - Quel que soit le type. - Tous âges confondus. Introduction A une PREVALENCE GLOBALE de 27,6%* Augmente avec l âge 2 pics:

Plus en détail

Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service de MPR, Hôpital Rothschild, 5 rue Santerre 75012, Paris

Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service de MPR, Hôpital Rothschild, 5 rue Santerre 75012, Paris Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Module : «Dysfonctionnements Pelvi-Périnéaux» Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service

Plus en détail

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Sclérose en plaques Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Intervention du samedi 26 juin 2010 Introduction La sclérose

Plus en détail

Incontinence urinaire chez la femme

Incontinence urinaire chez la femme Incontinence urinaire chez la femme C est une perte involontaire d urine par l urètre. Elle est multifactorielle. Elle retentie sur l activités professionnelles, sociales et psychiques des patientes. Dans

Plus en détail

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Incontinence Anale : Définition Absence de continence anale Continence anale Emission de

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

Prolapsus vaginal : Pratique au quotidien, qu est-il raisonnable de faire?

Prolapsus vaginal : Pratique au quotidien, qu est-il raisonnable de faire? Prolapsus vaginal : Pratique au quotidien, qu est-il raisonnable de faire? Dr Yannick THIROUARD yannick.thirouard@ch-larochelle.fr Groupe hospitalier La rochelle Ré Aunis Introduction La prévalence du

Plus en détail

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER Revue de la Mutuelle Centrale des Finances SSN 1141-4685 Prix 1,14 Juillet 2005 DossER La Mutuelle Centrale des Finances n o 133 OU adhère au GM! O O page 10 SavOR ncontinence ou ncontinentes ou incontinents?

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme Dr Mehdi Jaidane Introduction - Définition Incontinence : symptôme, signe, pathologie Définition : «perte involontaire d urine d par l urèthre» Nouvelle définition d

Plus en détail

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien L Incontinence Urinaire au FEMININ Dr Isabelle Kaelin-Gambirasio Erika Vögele Dr Johanna Sommer Examen pelvien Inspection : Atrophie vulvovaginale Inflammation vaginale Pertes d urines à la toux Prolapsus

Plus en détail

LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN

LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université de Sherbrooke Octobre

Plus en détail

Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux!

Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux! Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux! Incontinence anale! Définitions! Diagnostic! Score! Explorations! Traitements.! !Lʼappareil sphinctérien! Sphincter interne : continence basale!

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées

Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées 31 èmes journées nationales d étude et de perfectionnement de l UNAIBODE V. BLONDEY IBODE S. CUENOT IBODE P. MATHIEU Chirurgien

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE Incontinence urinaire du sujet âgé Particularités épidémiologiques Pathologie féminine 1 femme sur 5 après 65 ans 1 femme sur 4 après 85 ans 1 / 2 à 2 / 3 en institution

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie)

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Capacité de gériatrie - Mars 2011 Dr G. Delorme SERVICE D UROLOGIE ET TRANSPLANTATION RENALE CHU BESANCON INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Difficile à évaluer avec précision 30% des femmes présentent

Plus en détail

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale?

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? V. RAVERY Service d Urologie CHU Bichat Paris Problème important de santé publique Prévalence IUF 10-30 % (3 à 6 millions de femmes)

Plus en détail

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e CNGOF_MAJ_TITRES.qxp 17/12/09 17:26 Page 1 (1,1) COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur J. L a n s a c E x t rait des Mises à jour en Gynécologie

Plus en détail

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Vrai / Faux? L incontinence urinaire est fréquente L incontinence urinaire fait partie du vieillissement normal L incontinence urinaire

Plus en détail

APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION

APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION Module : Approche clinique et échelles d évaluation APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION Dr Frédérique LE BRETON frederique.lebreton@tnn.aphp.fr Service de Neuro-urologie et d Explorations Périnéales

Plus en détail

ETUDE RETROSPECTIVE DE L UTILISATION DES BALLONS ACT ET PROACT POUR LE TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT

ETUDE RETROSPECTIVE DE L UTILISATION DES BALLONS ACT ET PROACT POUR LE TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT UNIVERSITE MONTPELLIER 1 UFR DE MEDECINE SITE DE NIMES Année universitaire 2011-2012 MEMOIRE POUR L OBTENTION DU DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE DE STATIQUE PELVIENNE ET URODYNAMIQUE ETUDE RETROSPECTIVE DE

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE

LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE 04.11.08 Dr Frant Gérontologie LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE I)Physiopathologie A)La vessie B)Les reins C)L'uretère II)La dysurie & rétention chronique d'urine A)Généralités B)Chez l'homme 1)Adénome

Plus en détail

Le bilan des troubles urinaires

Le bilan des troubles urinaires par le D r Anne BLANCHARD-DAUPHIN Médecin MPR, CHRU Lille DOSSIER Le bilan des troubles urinaires dans la SEP : pourquoi? quand? comment? Une vessie qui fonctionne normalement doit être capable de se laisser

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

1 - Place de l urgenturie dans l incontinence urinaire p. 4. 2 - La prise en charge médicale de l incontinence urinaire par urgenturie p.

1 - Place de l urgenturie dans l incontinence urinaire p. 4. 2 - La prise en charge médicale de l incontinence urinaire par urgenturie p. SOMMAIRE Introduction 1 - Place de l urgenturie dans l incontinence urinaire p. 4 2 - La prise en charge médicale de l incontinence urinaire par urgenturie p. 7 4 - L urgenturie de l homme : une affaire

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen Incontinence urinaire du sujet âgé 1. Epidémiologie 2. Modifications physiologiques associées à l âge altérant

Plus en détail

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

(SEP) Sclérose en plaques

(SEP) Sclérose en plaques La sclérose en plaques est une maladie neurologique connue depuis le siècle dernier. Les troubles vésico-sphinctériens ont été très longtemps sousestimés et malheureusement pris en considération en phase

Plus en détail

Les Séquelles Douloureuse de la Chirurgie du prolapsus génital: aspects cliniques

Les Séquelles Douloureuse de la Chirurgie du prolapsus génital: aspects cliniques AFU 2008 CUROPF Les Séquelles Douloureuse de la Chirurgie du prolapsus génital: aspects cliniques Jean Jacques LABAT et Jérôme RIGAUD Clinique Urologique CHU de Nantes 3 Analyser les différents types de

Plus en détail

Recommandations de consensus pour la prise en charge chirurgicale des prolapsus génitaux de la femme.

Recommandations de consensus pour la prise en charge chirurgicale des prolapsus génitaux de la femme. 1 Recommandations de consensus pour la prise en charge chirurgicale des prolapsus génitaux de la femme. INDICATIONS OPERATOIRES Le POP-Q réalisé en pré- et post-opératoire peut être considéré comme le

Plus en détail

SIFUD PP. Le mot du bureau de la SIFUD-PP. Heureux, car Nice est une ville magnifique et qu enfin le soleil nous est promis.

SIFUD PP. Le mot du bureau de la SIFUD-PP. Heureux, car Nice est une ville magnifique et qu enfin le soleil nous est promis. PROGRAMME FINAL Chers Amis, Le mot du bureau de la SIFUD-PP Nous sommes heureux de vous accueillir à Nice pour le 36 ème congres de la SIFUD-PP. Heureux, car le programme est de qualité : des médicaments

Plus en détail

Incontinence urinaire mixte. M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch

Incontinence urinaire mixte. M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch Incontinence urinaire mixte M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch Stratégies Exploration d exploration Urodynamique & en Echographie pelvi-périnéologie Périnéale Diagnostic

Plus en détail

Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU

Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU BSU Bandelette Synthétique Non résorbable Intervention chirurgicale Par voie vaginale Faible morbidité Hospitalisation maximum 48h BSU - Principes Intervention

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

Urologie Pédiatrique Incontinence Anomalies complexes et reconstructions

Urologie Pédiatrique Incontinence Anomalies complexes et reconstructions Urologie Pédiatrique Incontinence Anomalies complexes et reconstructions DIEGO BARRIERAS, MD, FRCSC SERVICE D UROLOGIE CHU SAINTE-JUSTINE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL Objectifs Mieux connaître l incontinence

Plus en détail

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Progrès en urologie (2010) 20 Suppl. 2, S94-S99 Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Synthesis of the guidelines for the treatment of non-neurological

Plus en détail

A.S.B.H. N d agrément : 94 MT 187

A.S.B.H. N d agrément : 94 MT 187 N d agrément : 94 MT 187 A.S.B.H. B.P. 92-3 bis avenue Ardouin - 94420 Le Plessis Trévise Tél. : 0800.21.21.05 (appel gratuit depuis un poste fixe) Fax : 01.45.93.07.32 - Email : spina-bifida@wanadoo.fr

Plus en détail

Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie?

Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie? Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie? Mémoire de DESC de chirurgie hépatobiliaire et digestive SCVO, RENNES

Plus en détail

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel R. MATIS Département de périnéologie du GH-ICL Examen clinique Interrogatoire Manœuvre de Bonney Calendrier Mictionnel Interrogatoire Circonstances

Plus en détail

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Une incontinence urinaire permanente chez la femme doit faire évoquer : A - Une incontinence urinaire par urgenturie

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction

Troubles de la continence urinaire et de la miction Troubles de la continence urinaire et de la miction DESC 2015 > 5ans!!!! Situations pathologiques variées, le plus souvent fonctionnelles, des plus bénignes aux plus graves! Physiopathologie vésico-sphinctérienne

Plus en détail

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE INTRODUCTION Ce sont l interrogatoire et l examen clinique bien conduits qui font le diagnostic d incontinence urinaire, pas le BUD L'urgenturie n est pas toujours

Plus en détail

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Fréquence des complications périnéales du post-partum Les complications périnéales post-natales

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE Pr Claude Hocké Pôle Gynécologie- Obstétrique-Reproduction Hôpital Pellegrin CHU Bordeaux 1 INTERROGATOIRE IL RESTE FONDAMENTAL ET PEUT ÊTRE DIVISÉ

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Indications du Bilan Urodynamique Béatrice LERICHE. Infirmerie protestante. 69300 CALUIRE LE BILAN URODYNAMIQUE PRINCIPES DU BILAN : Pression vésicale. Pression abdominale Pression détrusorienne Pression

Plus en détail

LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon

LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon LES BANDELETTES SOUS URETRALES Ghislaine Philippe MK- CHU Besançon Introduction : Le TVT ou le TOT (Tension Free Vaginal Tape) sont des techniques récentes dans le traitement de l incontinence urinaire

Plus en détail

Scores cliniques d évaluation pendant la grossesse et le post-partum

Scores cliniques d évaluation pendant la grossesse et le post-partum Scores cliniques d évaluation pendant la grossesse et le post-partum R de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique CHU Carémeau Nîmes Questionnaires disponibles pour les troubles urinaires et digestifs

Plus en détail

Troubles vésico sphinctériens dans la sclérose en plaques intérêts de la toxine botulique dans l hyperactivité vésicale

Troubles vésico sphinctériens dans la sclérose en plaques intérêts de la toxine botulique dans l hyperactivité vésicale Troubles vésico sphinctériens dans la sclérose en plaques intérêts de la toxine botulique dans l hyperactivité vésicale François Lun Le fonctionnement normal de la vessie Anatomie de la vessie Phase de

Plus en détail

Intérêt d un guide médecin dans la pratique du Sondage Intermittent Propre (SIP)

Intérêt d un guide médecin dans la pratique du Sondage Intermittent Propre (SIP) Intérêt d un guide médecin dans la pratique du Sondage Intermittent Propre (SIP) Dr Wafa Herchi, Dr Rahma Sbabti, Pr Ag Sonia Lebib, Pr Ag Imen Miri, Dr Ines Aloulou, Pr F.Z Ben Salah, Pr Catherine Dziri

Plus en détail

Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine

Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine I.HATIM. M.GHAZLI; N.MATAR Service de Gynéco-Obstétrique «B» CHU - Casablanca. Maroc. INTRODUCTION Fuites d'urine

Plus en détail

DEVELOPPEMENT D'UNE ECHELLE D'EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION DES PATIENTS HOSPITALISES DESTINEE A LA PRATIQUE INFIRMIERE

DEVELOPPEMENT D'UNE ECHELLE D'EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION DES PATIENTS HOSPITALISES DESTINEE A LA PRATIQUE INFIRMIERE Valérie Berger Inf, Ph.D, Cadre Supérieur de santé CHU de Bordeaux Renée Lacomère Cadre supérieur diététicienne ARC CHU de Bordeaux Christine Germain Statisticienne USMR, pole santé publique, CHU de Bordeaux

Plus en détail

Traitements actuels de l incontinence urinaire d effort chez la femme

Traitements actuels de l incontinence urinaire d effort chez la femme Traitements actuels de l incontinence urinaire d effort chez la femme Les principales options thérapeutiques sont la rééducation et la chirurgie. Cette dernière est proposée après échec de la rééducation

Plus en détail

EXAMENS RADIOLOGIQUES

EXAMENS RADIOLOGIQUES Fixe : Uro.Nephro EXAMENS RADIOLOGIQUES La cystographie : o Examen permettant de visualiser la vessie au moyen d injection d un produit radio opaque soit : Par voie basse : cystographie rétrograde Par

Plus en détail

Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie

Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie Marc Papillon ASRCC 2012 Différents troubles de la statique rectale : - Prolapsus extériorisé du rectum - Prolapsus rectal

Plus en détail

L élimination vésicale chez le blessé médullaire

L élimination vésicale chez le blessé médullaire L élimination vésicale chez le blessé médullaire 1 Financé par: ANABELLE DULUDE,INFIRMIÈRE FIONA STEPHENSON, INFIRMIÈRE HAITI, MAI 2011 Supporté par: Plan Processus normal de l élimination vésicale Conséquences

Plus en détail

Que lui proposez vous en première intention?

Que lui proposez vous en première intention? Mme F. 30 ans consulte pour besoins exonérateurs impérieux et incontinence aux gaz apparus 1 mois après un accouchement par voie vaginale avec forceps. Au toucher rectal, le tonus anal est normal mais

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

Conséquences fonctionnelles de la sclérose en plaques et de la maladie de Parkinson

Conséquences fonctionnelles de la sclérose en plaques et de la maladie de Parkinson Conséquences fonctionnelles de la sclérose en plaques et de la maladie de Parkinson P. Gallien, A. Duruflé-Tapin et V. Kerdoncuff À un moment ou à un autre de l évolution de la sclérose en plaques (SEP),

Plus en détail

Gestion incontinence urinaire (IU) / incontinence fécale (IF)

Gestion incontinence urinaire (IU) / incontinence fécale (IF) Enseignement National DES de MPR DIU de Rééducation Module :Médecine physique et de réadaptation chez l enfant Gestion incontinence urinaire (IU) / incontinence fécale (IF) Véronique FORIN HUEP site Trousseau

Plus en détail

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile L incontinence : une maladie très fréquente D après le Pr François Haab, chirurgien urologue, coordinateur du centre d explorations périnéales de l hôpital Tenon (Paris) Des solutions adaptées à chaque

Plus en détail

Urologie. Chirurgie laparoscopique robot-assistée : bilan après 600 opérations. par le Docteur Hubert Nicolas, Chef du service d Urologie.

Urologie. Chirurgie laparoscopique robot-assistée : bilan après 600 opérations. par le Docteur Hubert Nicolas, Chef du service d Urologie. Dossier Urologie Chirurgie laparoscopique robot-assistée : bilan après 600 opérations par le Docteur Hubert Nicolas, Chef du service d Urologie Robot déployé sur le patient et console de commande 6 Chirurgie

Plus en détail

Actualités en neuro-urologie et neurosexologie. Pr B. Perrouin-Verbe CHU Nantes

Actualités en neuro-urologie et neurosexologie. Pr B. Perrouin-Verbe CHU Nantes Actualités en neuro-urologie et neurosexologie Pr B. Perrouin-Verbe CHU Nantes Actualités en neuro-urologie et neuro-sexologie Des enjeux Pb vesico-sphinctériens : cause princeps de morbidité dans les

Plus en détail

Item 121 (Item 341) Troubles de la miction Collège Français des Urologues

Item 121 (Item 341) Troubles de la miction Collège Français des Urologues Item 121 (Item 341) Troubles de la miction Collège Français des Urologues 2014 1 Table des matières 1. Pour comprendre... 3 2. Définition... 3 3. Physiologie... 4 4. Interrogatoire... 4 5. Examen clinique...

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction. J. Moscovici (Toulouse)

Troubles de la continence urinaire et de la miction. J. Moscovici (Toulouse) Troubles de la continence urinaire et de la miction J. Moscovici (Toulouse) DESC 19/09/2012 Introduction Problème quotidien Vaste sujet médico-chirurgical Situations pathologiques variées, le plus souvent

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours L incontinence urinaire de la femme J.Lansac CHU Tours Définitions IUE= fuite d urines lors d activités physiques, toux éternuement IU par impériosité = Urgenturie = plainte de fuite urinaire involontaire

Plus en détail

Echographie du périnée

Echographie du périnée GE Healthcare Echographie du périnée Apport des modes volumiques dans l évaluation pré-opératoire et post-opératoire de la chirurgie de l incontinence et du prolapsus génital. Jean-Marc LEVAILLANT, Hôpital

Plus en détail

MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE

MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE ULTRASONIQUE (SYSTÈME D ÉCHOGRAPHIE PORTABLE POUR LA VESSIE) RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE DÉCEMBRE 2008 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques

Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques La spasticité +/- déficit moteur + douleurs, crampes, spasmes Aggravée par toute «épine irritative»: infection urinaire, fécalome, ongle incarné, etc.

Plus en détail

Cas cliniques : IUE CNGOF. Dr Adrien Vidart Dr Marie Carbonnel Hôpital Foch Suresnes

Cas cliniques : IUE CNGOF. Dr Adrien Vidart Dr Marie Carbonnel Hôpital Foch Suresnes Cas cliniques : IUE CNGOF Dr Adrien Vidart Dr Marie Carbonnel Hôpital Foch Suresnes Cas Clinique n 1 Madame D. âgée de 36 ans vient vous voir pour une incontinence urinaire à l'effort typique apparue à

Plus en détail

la FMC du généraliste

la FMC du généraliste la FMC du généraliste vendredi 11 avril 2003 n 2244 cahier détachable VOISIN/PHANIE PATHOLOGIES EN QUESTIONS Attention aux excès de vitesse cardiaque! La fréquence cardiaque est un facteur de risque isolé

Plus en détail

Prévention des IUN. Recommandations. Mesures générales et spécifiques. Introduction. Niveaux de recommandations (HICPAC CDC guidelines 2009)

Prévention des IUN. Recommandations. Mesures générales et spécifiques. Introduction. Niveaux de recommandations (HICPAC CDC guidelines 2009) Recommandations Prévention des IUN Conférence de consensus : IUN de l adulte 2002 SPILF-AFU Guide to the Elimination of Catheter-Associated Urinary Tract Infections (CAUTIs) APIC 2008 Dr Gwenaël Rolland-Jacob

Plus en détail

Docteur, je perds mes urines!

Docteur, je perds mes urines! Docteur, je perds mes urines! Prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme Docteur Bernd WAGNER Chirurgien urologue Clinique Ste Odile Haguenau INVITATION TELEPHONIQUE DU Dr Berndt WAGNER Cliquez

Plus en détail