Les infiltrations foraminales - Valence le Michel Forgerit

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les infiltrations foraminales - Valence le 13-10-2011 - Michel Forgerit"

Transcription

1 Les infiltrations foraminales - Valence le Michel Forgerit

2 Infiltration foraminale péri radiculaire de corticoïde Apporte le principe actif au plus près du site de souffrance : le ganglion spinal La symptomatologie radiculaire serait liée à des réactions locales de plusieurs types : Réaction moléculaire par libération de produits de dégradation discale (Prostaglandines et phospholipase A2 ) Réaction vasculaire par congestion veineuse Réaction œdémateuse par accroissement de la perméabilité vasculaire Réaction inflammatoire (auto-immune envers le matériel discal)

3 Infiltration foraminale péri radiculaire sous scopie Ponction ¾ Aiguille sous le pédicule Opacification radiculaire

4 Infiltration foraminale péri radiculaire sous TDM Mise en place de l aiguille Passage épidural

5 Infiltration foraminale péri radiculaire dans les radiculalgies par CDR Un effet antalgique à court terme de quelques semaines est clairement démontré avec un haut niveau de preuves scientifiques. Buenaventura RM. et al. Systematic review of therapeutic lumbar transforaminal epidural steroid injections. Pain Physician, 2009.

6 Infiltration foraminale péri radiculaire Les infiltrations n accélèrent pas le processus de guérison des sciatiques Luijsterburg PA., Effectiveness of conservative treatments for the lumbosacral radicular syndrome: a systematic review. Spine J, 2007.

7 Les infiltrations foraminales péri radiculaires dans les conflits disco radiculaires Objectif : accompagner le patient vers la guérison spontanée en réduisant l intensité initiale de la douleur 3 études randomisées positives corticoïde versus sérum physiologique : Karppinen J. Periradicular infiltration for sciatica: a randomized controlled trial. Spine, 2001 Michel J-L. Transforaminal Epidural Steroid Injections in Lumbosacral Radiculopathy. Spine, 2002 Vijay B., Lutz G E. Transforaminal Epidural Steroid Injections in Lumbosacral Radiculopathy. Spine, % versus 48 % (P < 0.005) 1 étude randomisée négative : Chaudhary Ng L.

8 L infiltration foraminale permet - elle d éviter la chirurgie? RIEW KD. J. BONE JOINT. SURG., 2000 ; 82 A Etude randomisée sur 55 patients (radiculalgie pour CDR ou sténose) 27 patients : groupe corticoide + bupivicaïne 28 patients : groupe bupivicaïne A 18 mois : 26 patients opérés : - 8/27 du groupe corticoïde - 18/28 du groupe bupivicaïne P < 0,004 Significatif dans le groupe sténose Non significatif dans le groupe CDR 29 non opérés : - 20 / 27 du groupe corticoïde - 9 / 28 du groupe contrôle bupivicaïne

9 Efficacité infiltration foraminale > infiltration épidurale 2 études randomisées Rhee JM. et coll. J Bone Joint Surg Am, 2006 Foraminale : - Réduction de la douleur de 46 % - Recourt à la chirurgie 10 % Epidurale : - Réduction de la douleur de 19 % - Recourt à la chirurgie 25 % Thomas et coll. Clin. Rhumatol, Supériorité foraminale à 1 mois et 6 mois : douleur, souplesse, qualité de la vie.

10 La hernie discale exclue a une évolution plus favorable avec une infiltration foraminale que la protrusion discale 78 % versus 18 % Beauvais C., Wybier M., Chazerain P., Harboun M., Liote F., Roucoules J., et al. Prognostic value of early computed tomography in radiculopathy due to lumbar intervertebral disk herniation. A prospective study. Joint Bone Spine,2003.

11 L enquête officielle de pharmacovigilance Afssaps octobre 2008 Publication mars 2011 Rachis lombaire 5 cas d infarctus médullaires ont été rapportés au cours de l enquête de pharmacovigilance 3 déclarations rétrospectives survenues après la fin de cette enquête, - 5 avaient été opérés au niveau du rachis lombaire - 4 des patients avaient reçu des injections épidurales médianes, - 6 des injections foraminales trois patients non opérés avaient eu une injection foraminale Corticoïdes utilisés - Triamcinolone 4 cas - Méthylprednisolone 3 cas - Bêtaméthasone, cortivazol, prednisolone 1cas

12 Infiltration foraminale péri radiculaire de corticoïde Accidents neurologiques graves (paraplégie) publiés : HOUTEN JK. Spine J, 2002 (trois cas) HUNTOON MA. Pain Med, 2004 SOMAYAJI HS. Spine, 2005 QUINTERO N. Ann Réad Med Phy, 2006 WYBIER M. J Radiol. 2010, Communication SFR 2007, GETROA 2008

13 Des hypothèses ont été soulevées en ce qui concerne les complications neurologiques rares : Constitution d une ischémie du cône terminal dont le mécanisme est Bolus de corticoïde dans un vaisseau alimentant le cône terminal (1) Anomalies de vascularisation, congénitales ou post opératoires Rôle du produit de contraste? Rôle de l anesthésique local, utilisé dans l ensemble des cas décrits en lombaire Rôle des ischémies médullaires par embols discaux (2) Traumatisme vasculaire direct Spasme artériel au contact de l aiguille Phénomène compressif extrinsèque (hématome ) (1) Quintero N. Ann Readapt Med Phys, 2006 (2) Tan K. Fibrocartilaginous embolism: a cause of acute ischemic myelopathy. Spinal Cord., 2009

14 Vascularisation de la moelle La survenue de la paraplégie apparaît dans les suites immédiates de L artère d ADAMKIEWICZ pénètre dans le canal médullaire par voie foraminale entre T9 et L2 à gauche dans 15 % des cas en position basse au niveau des foramens L3, L4 ou L5. Sullivan. Variation anatomique de l artère radiculo - médullaire. Spine, 2000 En position basse elle a été décrite en France par Desproges - Gotteron

15 Les veines radiculaires : discrètes mais importantes Berthelot JM. Réflexion Rhumatologiques, septembre 2011 Artères radiculaires qui perforent la dure mère Vue endocanalaire (côté gauche) Crock HV. Drainage veineux du ganglion spinal Parke WW. : Arthtroscopie and endoscopic spinal surgery Kambin

16 Trucath: cathéter radio opaque Les 7 recommandations de AFSSAPS Rachis non opéré 1. La clinique prime ; toujours avoir une imagerie scanner ou IRM avant infiltration pour vérifier la concordance radio clinique Voir le patient en consultation et contrôler le bilan de l hémostase et le tt 2. Infiltration foraminale sous scopie ou scanner : ne pas rentrer dans le foramen 3. Réaliser une manœuvre de reflux avant toute injection pour vérifier la position extra vasculaire de l aiguille. MAIS dans 74 % des cas, les manœuvres de reflux sont faussement négatives. Le risque d injection IV est de 10,8 % (SULLIVAN. Spine, 2000). 4. Injecter un produit de contraste en faible quantité Toutefois ce n est pas une garantie (HUNTOON MA. Pain, 2005). 5. Utilisation d aiguille à 22G, Ne pas utiliser de cathéter dans le foramen

17 Les 7 recommandations de AFSSAPS Rachis non opéré (suite) 6. Utiliser des solutions au lieu de suspension de gluco corticoïde Les anesthésiques locaux ne doivent pas être associés AMM pour la voie intra durale : acétate de prednisolone (HYDROCORTANCYL 125mg ) : 2 ml AMM pour la voie épidurale : cortivasol (ALTIM ) : 1,5ml 7. Information du patient +++

18 Infiltration foraminale : technique plus sûre à distance de la racine : voie des techniques percutanées décrite par Kambin Injection de produit de contraste (Iopamiron 200 AMM en intra dural)

19 Les infiltrations foraminales péri radiculaires (et péridurales) sur rachis opéré Bénéfice / risque Aujourd hui le médecin est responsable pénalement et civilement - Consentement éclairé du patient - Dossier complet de consultation et concertation multidisciplinaire Etre bien assuré

20 Infiltrations rachidiennes de dérivés cortisoniques sous contrôle TDM : 1/10/2008 au 01/07/2010 A propos de 1057 infiltrations foraminales effectuées du 1 er octobre 2008 au 1 er juillet 2010 au CHU de Bordeaux Alberti N., Bocquet J., Ménegon P., Barreau X., Tourdias T., Véron A., Dousset V. Service de Neuroimagerie diagnostique et interventionnelle Hôpital Pellegrin, CHU Bordeaux

21 Conclusion de l étude bordelaise

22 Epidurale inter épineuse Discussion - Maugars Y. Réalité en Rhumatologie - avril Méta analyse positive à court et moyen terme Bjordal JM. Levels of evidence for epidural steroid injection. J Rheumatol, Complication neurologique grave rarissime : 2 / Cook T M. Brit Janaesth, 2009 Foraminale péri radiculaire - Supériorité non évidente / épidurale Kolsi I., Delecrin J., Berthelot JM. Efficacy of nerve rootversus interspinous injection of glucocorticoids in the treatment of disk-related sciatica.a pilot,prospective, randomized,double- blind study. Joint Bone- Spine, Complication neurologique grave : 1 / à 1 /

23 Merci de votre attention

24 Les infiltrations foraminales «Le risque majeur encouru par le patient, même s il est exceptionnel, doit être mis en balance avec les avantages attendus» Wybier, M, Gaudart, S, Petrover, D, Houdart, E,Laredo, JD.(Paraplegia complicating selective steroid injections of the lumbar spine. Report

25 Aspiration de sang avant Furman MB,. Incidence of intravascular penetration in transforaminal lumbosacral epidural steroid injections. Spine Très bonne spécificité Sensibilité médiocre aspiration négative ne garantit pas une absence d absorption vasculaire

Efficacité des infiltrations péri radiculaires et péridurales de corticoïdes scano-guidées dans le traitement des lombo- sciatalgies

Efficacité des infiltrations péri radiculaires et péridurales de corticoïdes scano-guidées dans le traitement des lombo- sciatalgies CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE HOPITAL IBN ROCHD ANNABA ALGERIE SERVICE DE RADIOLOGIE ET D IMAGERIE MEDICALE Journées françaises de Radiologie Paris Octobre 2011 Efficacité des infiltrations péri radiculaires

Plus en détail

INTERET DES INFILTRATIONS CERVICALES ET LOMBAIRES FORAMINALES SCANOGUIDEES DANS LE TRAITEMENT DES RADICULALGIES (NCB ET SCIATIQUES)

INTERET DES INFILTRATIONS CERVICALES ET LOMBAIRES FORAMINALES SCANOGUIDEES DANS LE TRAITEMENT DES RADICULALGIES (NCB ET SCIATIQUES) INTERET DES INFILTRATIONS CERVICALES ET LOMBAIRES FORAMINALES SCANOGUIDEES DANS LE TRAITEMENT DES RADICULALGIES (NCB ET SCIATIQUES) Dr AJ BARAZA Priam 07/06/07 Rappels Les infiltrations de glucocorticoïdes

Plus en détail

Les infiltrations de corticoïde dans les lombosciatiques et les lombalgies communes Local corticosteroid injections for low-back pain and sciatica

Les infiltrations de corticoïde dans les lombosciatiques et les lombalgies communes Local corticosteroid injections for low-back pain and sciatica Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com Revue du Rhumatisme 75 (2008) 590 595 Mise au point Les infiltrations de corticoïde dans les lombosciatiques et les lombalgies communes Local corticosteroid

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 17 septembre 2014 HYDROCORTANCYL 2,5 POUR CENT, suspension injectable B/1 flacon de 5 ml (CIP : 34009 305 155 8-7) Laboratoire SANOFI-AVENTIS FRANCE DCI Code ATC (2013)

Plus en détail

Risque de paraplégie/tétraplégie lié aux injections radioguidées de glucocorticoïdes au rachis lombaire ou cervical. Messages clés.

Risque de paraplégie/tétraplégie lié aux injections radioguidées de glucocorticoïdes au rachis lombaire ou cervical. Messages clés. MAP Risque de paraplégie/tétraplégie lié aux injections radioguidées de glucocorticoïdes ou cervical Mise au point mars 2011 Sommaire Quels sont les glucocorticoïdes pour les injections rachidiennes? Quel

Plus en détail

Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas

Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas A. Benzemrane, N.Diaf, K.Hachelaf, Y.Guidoum, A.Mekhaldi Service «COB» EHS de Douéra Objectif de l étude Evaluation de l efficacité

Plus en détail

Interventional Pain Medecine. Dr Nathalie MATHIEU Coordination de la Clinique de la Douleur Anesthésiologie CHU BRUGMANN

Interventional Pain Medecine. Dr Nathalie MATHIEU Coordination de la Clinique de la Douleur Anesthésiologie CHU BRUGMANN Interventional Pain Medecine Dr Nathalie MATHIEU Coordination de la Clinique de la Douleur Anesthésiologie CHU BRUGMANN Interventional Pain Medecine in ONE DAY Blocs facettaires Péridurales Lombaires Cervicales

Plus en détail

Infiltrations périradiculaires lombaires

Infiltrations périradiculaires lombaires Infiltrations périradiculaires lombaires Deuxième partie* Technique, résultats, indications! V. Daumen-Legré, T. Pham** P o i n t s f o r t s " L infiltration périradiculaire est une technique radioguidée

Plus en détail

LES «REDS FLAGS»: SONT-ILS SUFFFISANTS POUR NE PAS PRATIQUER des RADIOGRAPHIES SYSTEMATIQUES AVANT MANIPULATIONS VERTEBRALES?

LES «REDS FLAGS»: SONT-ILS SUFFFISANTS POUR NE PAS PRATIQUER des RADIOGRAPHIES SYSTEMATIQUES AVANT MANIPULATIONS VERTEBRALES? LES «REDS FLAGS»: SONT-ILS SUFFFISANTS POUR NE PAS PRATIQUER des RADIOGRAPHIES SYSTEMATIQUES AVANT MANIPULATIONS VERTEBRALES? Marc Marty MD Service rhumatologie Hôpital H Mondor 94 000 Créteil France Section

Plus en détail

INJECTIONS PERIDURALES THERAPEUTIQUES PAR LE HIATUS COCCYGIEN APRES SYNDROME D ECHEC POST CHIRURGICAL «FAILED BACK SURGERY SYNDROME»

INJECTIONS PERIDURALES THERAPEUTIQUES PAR LE HIATUS COCCYGIEN APRES SYNDROME D ECHEC POST CHIRURGICAL «FAILED BACK SURGERY SYNDROME» INJECTIONS PERIDURALES THERAPEUTIQUES PAR LE HIATUS COCCYGIEN APRES SYNDROME D ECHEC POST CHIRURGICAL «FAILED BACK SURGERY SYNDROME» E. GOZLAN, Paris Congrès GIEDA, Bruxelles- déc. 2008 En cas de résultat

Plus en détail

Infiltrations Rachidiennes : Techniques Radiologiques

Infiltrations Rachidiennes : Techniques Radiologiques Infiltrations Rachidiennes : Techniques Radiologiques Aurélien Lambert Fabrice-Guy Barral Imagerie Musculo-Squelettique Service de Radiologie CHU de Saint-Etienne SFR-RA, 5 février 2011 Dépôt local de

Plus en détail

NEVRALGIES CERVICO-BRACHIALES (NCB) ET INFILTRATIONS SOUS SCANNER 8 années d expérience 300 patients

NEVRALGIES CERVICO-BRACHIALES (NCB) ET INFILTRATIONS SOUS SCANNER 8 années d expérience 300 patients NEVRALGIES CERVICO-BRACHIALES (NCB) ET INFILTRATIONS SOUS SCANNER 8 années d expérience 300 patients D. Krausé, R. Loffroy, B. Guiu, L.Mezzetta, D. Ben Salem, N. Nezzal, L. Vadanici, JF. Couailler, JP.

Plus en détail

CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES

CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES Soirée du 10/05/2010 AFMC Lagny sur Marne Intervenant Gaëlle MOUTON PARADOT Organisateur Francis ABRAMOVICI LOMBO SCIATALGIES Soirée du 10/05/2010

Plus en détail

La radiologie interventionnelle rachidienne

La radiologie interventionnelle rachidienne e-mémoires de l'académie Nationale de Chirurgie, 2009, 8 (2) : 55-64 55 La radiologie interventionnelle rachidienne Spinal interventional radiology Gérard Morvan, Marc Wybier, Philippe Mathieu, Valérie

Plus en détail

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE INTRODUCTION Hernie discale : débord disque Membre inférieur: Sciatique Cruralgie Membre supérieur Névralgie cervico-brachiale (NCB) RAPPELS ANATOMIQUES L5 Racine S1 S1 PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES

RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES F TOULGOAT Neuroradiologie diagnostique et interventionnelle CHU NANTES DES NEUROLOGIE 29 MARS 2013 MENINGES Même agencement qu à l étage encéphalique

Plus en détail

Thérapeutiques invasives de prise en charge de la hernie discale

Thérapeutiques invasives de prise en charge de la hernie discale Thérapeutiques invasives de prise en charge de la hernie discale Quand opérer? Quels patients? Quel délai? ! Attention aux patients conditionnés! + + Ressources fiables : site du collège, Pubmed (+/- )

Plus en détail

Syndrome de la queue de cheval et délai optimal de chirurgie de décompression Arnaud GILLE Symposium octobre 2014

Syndrome de la queue de cheval et délai optimal de chirurgie de décompression Arnaud GILLE Symposium octobre 2014 Syndrome de la queue de cheval et délai optimal de chirurgie de décompression Arnaud GILLE Symposium octobre 2014 ATCD : Cas clinique Mlle M. 29 ans Hernie discale lombaire ancienne (niveau indéterminé)

Plus en détail

D. Krausé, B. Guiu, JM. Lerais, D. Sottier, N. Vignon, N. Mejean, H. Benhamiche, L. Vadanici, JP. Cercueil, R. Loffroy, X.

D. Krausé, B. Guiu, JM. Lerais, D. Sottier, N. Vignon, N. Mejean, H. Benhamiche, L. Vadanici, JP. Cercueil, R. Loffroy, X. Infiltrations Foraminales Cervicales Analyse des Risques Potentiels (expérience de 10 ans - 400 patients) D. Krausé, B. Guiu, JM. Lerais, D. Sottier, N. Vignon, N. Mejean, H. Benhamiche, L. Vadanici, JP.

Plus en détail

Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval

Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Signes cliniques du syndrome de la queue de cheval... 1 1.

Plus en détail

Informations sur les infilrations rachidiennes et du bassin

Informations sur les infilrations rachidiennes et du bassin Centre d imagerie Ostéoarticulaire Clinique du Sport Informations sur les infilrations rachidiennes et du bassin Madame, Monsieur, Vous avez prochainement rendez-vous dans notre service pour passer une

Plus en détail

dans le traitement des névralgies n cervico-brachiales

dans le traitement des névralgies n cervico-brachiales Intérêts des infiltrations cervicales foraminales scanoguidées dans le traitement des névralgies n cervico-brachiales R. Loffroy,, D. Ben Salem, B. Guiu,, M. Dranssart, L. Giré,, JM. Lerais,, JF. Couaillier,,

Plus en détail

REUNION RHUMATOLOGUES DROME ET ARDECHE

REUNION RHUMATOLOGUES DROME ET ARDECHE Valence le 13 octobre 2011 REUNION RHUMATOLOGUES DROME ET ARDECHE Bensaïd C. Le DISCOGEL Michel Forgerit forgerit.michel@gmail.com DISCOGEL J. Théron - 2 études prospectives ouvertes Percutaneous Treatment

Plus en détail

Y a t il des complications particulières des manipulations vertébrales chez la femme enceinte?

Y a t il des complications particulières des manipulations vertébrales chez la femme enceinte? Y a t il des complications particulières des manipulations vertébrales chez la femme enceinte? ME Isner, J Lecocq, P Froehlig, Ph Vautravers Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Strasbourg-Hautepierre

Plus en détail

I a - Radio-Anatomie du Massif Facial. 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées

I a - Radio-Anatomie du Massif Facial. 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées I a - Radio-Anatomie du Massif Facial 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées 6 9 7 8 3 2 5 10 12 1 11 4 13 14 I a - Radio-Anatomie du Massif Facial - Quels sont les plans

Plus en détail

La maladie discale lombalgie et radiculalgie. Conduite à tenir vue du chirurgien Dr coursimault & Dr gosset

La maladie discale lombalgie et radiculalgie. Conduite à tenir vue du chirurgien Dr coursimault & Dr gosset La maladie discale lombalgie et radiculalgie Conduite à tenir vue du chirurgien Dr coursimault & Dr gosset Invitation téléphonique du Dr Benoit COURSIMAULT Dr Benoit COURSIMAULT Chir. Orthopédique Haguenau

Plus en détail

CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI. Institut Du Rachis Parisien

CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI. Institut Du Rachis Parisien CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI Institut Du Rachis Parisien SÉMANTIQUE canal lombaire étroit état / congénital canal rétréci / sténose canalaire évolution acquise / dégénératif NB : rétrécissement peu

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

L IMAGERIE MEDICALE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE

L IMAGERIE MEDICALE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE L IMAGERIE MEDICALE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE DE L ADULTE DOSSIER DOCUMENTAIRE JUIN 2009 COMITE DE REDACTION René LE JEUNE Jean BATTINI Arnaud GANNE Jean-Yves HASCOET COMITE DE RELECTURE Didier MYHIE Hervé

Plus en détail

Les infiltrations. Collège lyonnais des Généralistes Enseignants et Maîtres de Stage.

Les infiltrations. Collège lyonnais des Généralistes Enseignants et Maîtres de Stage. Les infiltrations Collège lyonnais des Généralistes Enseignants et Maîtres de Stage. Objectifs de l atelier Connaître les principales indications et contreindications des infiltrations. Connaître les principaux

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas)

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas) APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas) D DAKOUANE, M EL MOULATTAF, H KAMRANI, I EL IDRISSI, N IDRISSI EL GUANNOUNI, M OUALI IDRISSI, H JALAL, O ESSADKI,

Plus en détail

Hernies discales. Session 7. Neuro Rachis. Hernies discales. Signes cliniques 19/02/2011. K Chaumoitre F Craighero Sce Imagerie -CHU Nord

Hernies discales. Session 7. Neuro Rachis. Hernies discales. Signes cliniques 19/02/2011. K Chaumoitre F Craighero Sce Imagerie -CHU Nord Session 7 Neuro Rachis Hernies discales K Chaumoitre F Craighero Sce Imagerie -CHU Nord Cours étudiants session 7 Exploration d une lombosciatique résistante au traitement médical + repos Radio: rachis

Plus en détail

Prise en charge des douleurs neuropathiques post-chirurgie lombaire

Prise en charge des douleurs neuropathiques post-chirurgie lombaire Prise en charge des douleurs neuropathiques post-chirurgie lombaire Patrick MERTENS Département de Neurochirurgie Centre d évaluation et traitement de le douleur INSERM U 1028 «Intégration centrale de

Plus en détail

Infiltration foraminale L5-S1 radioguidée dans le traitement de la lombosciatique S1

Infiltration foraminale L5-S1 radioguidée dans le traitement de la lombosciatique S1 :1937-41 Éditions Françaises de Radiologie, Paris, 2004 article original ostéo-articulaire Infiltration foraminale L5-S1 radioguidée dans le traitement JL Michel (1), S Lemaire (1), H Bourbon (2), C Reynier

Plus en détail

N 92. Rachialgie. Les dix commandements [N 92] 5. Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.

N 92. Rachialgie. Les dix commandements [N 92] 5. Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. N 92. Rachialgie Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Statistiques ECN Question déjà tombée 3 fois. En quelques mots-clés Commune/symptomatique

Plus en détail

( à propos de 30 cas) N.Boudjouraf. M.M. Makhloufi. A. Chamia Service de chirurgie orthopédique, CHU de Batna

( à propos de 30 cas) N.Boudjouraf. M.M. Makhloufi. A. Chamia Service de chirurgie orthopédique, CHU de Batna Apport de la biopsie par voie postérieure transpédiculaire dans le diagnostic de la spondylodiscite tuberculeuse dorsale et lombaire avec enquête bactériologique négative ( à propos de 30 cas) N.Boudjouraf.

Plus en détail

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Pr Jean-Michel Laffosse, Pr Arnaud Constantin Individu sain, âgé de 35 ans, aucun symptôme

Plus en détail

RADIOLOGIE INTERVENTIONNELLE Ostéo-Articulaire DES Radiologie Imagerie Médicale Module National - Jeudi 5 Février 2015

RADIOLOGIE INTERVENTIONNELLE Ostéo-Articulaire DES Radiologie Imagerie Médicale Module National - Jeudi 5 Février 2015 RADIOLOGIE INTERVENTIONNELLE Ostéo-Articulaire DES Radiologie Imagerie Médicale Module National - Jeudi 5 Février 2015 Antoine FEYDY Radiologie B Hôpital COCHIN Université Paris Descartes http://www.sfrnet.org/sfr/societe/6-groupes-et-societesspecialises/fri/index.phtml

Plus en détail

ACCIDENT ISCHÉMIQUE AIGU ET NON OPACIFICATION CAROTIDIENNE SUR L ANGIOSCANNER. VRAIE OU FAUSSE OCCLUSION?

ACCIDENT ISCHÉMIQUE AIGU ET NON OPACIFICATION CAROTIDIENNE SUR L ANGIOSCANNER. VRAIE OU FAUSSE OCCLUSION? ACCIDENT ISCHÉMIQUE AIGU ET NON OPACIFICATION CAROTIDIENNE SUR L ANGIOSCANNER. VRAIE OU FAUSSE OCCLUSION? Gaha Mehdi md, Roy Daniel md, Raymond Jean md, Letourneau Laurent md, Weill Alain md Département

Plus en détail

www.urgencemonastir.com Cas clinique

www.urgencemonastir.com Cas clinique Cas clinique Une femme de 56 ans s est présentée au SAU pour des céphalées intenses d installation brutale évoluant depuis 10 jours. Elle s est réveillée avec une douleur vive à l'arrière de son cou se

Plus en détail

Les Bougainvilliers 9 allée Lazare Sauvaigo 98000 Monaco Tél. : +377 97 77 89 60 www.imagein.pro

Les Bougainvilliers 9 allée Lazare Sauvaigo 98000 Monaco Tél. : +377 97 77 89 60 www.imagein.pro Vous allez avoir une infiltration SOUS RAYONS X (TDM OU RADIOGRAPHIE) DE CORTISONE Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé une intervention radiologique. Elle sera pratiquée avec votre consentement.

Plus en détail

Les Urgences Médullaires

Les Urgences Médullaires Introduction Les Urgences Médullaires JC. Ferré, B. Carsin-Nicol, T. Gauthier, M. Carsin, JY. Gauvrit Unité de Neuroradiologie Département de Radiologie et Imagerie Médicale CHU RENNES Urgences médullaires

Plus en détail

Infiltration Foramino-epidurale de cortisonique sous contrôle radiologique

Infiltration Foramino-epidurale de cortisonique sous contrôle radiologique Infiltration Foramino-epidurale de cortisonique sous contrôle radiologique L infiltration foraminale consiste à injecter un médicament anti-inflammatoire à base de cristaux de cortisone directement au

Plus en détail

Geste de rhumatologie interventionnelle

Geste de rhumatologie interventionnelle Infiltration d une racine nerveuse au niveau de la colonne lombaire (infiltrations péridurales, périradiculaires, par le trou sacré, par le hiatus sacro-coccygien) Geste de rhumatologie interventionnelle

Plus en détail

Cancers Digestifs : Philippe Soyer. Service de Radiologie. ti Hôpital Lariboisière GRIVIL

Cancers Digestifs : Philippe Soyer. Service de Radiologie. ti Hôpital Lariboisière GRIVIL Cancers Digestifs : Quelle Imagerie? Philippe Soyer Service de Radiologie Viscérale et Interventionnelle ti Hôpital Lariboisière GRIVIL Détection ti tumorale Extension locale Extension à distance Surveillance

Plus en détail

MALADIES PROFESSIONNELLES M.P. 97- M.P. 98. UNIVERSITE DE LA MEDITERANEE C.H.U.- MARSEILLE POLYCLINIQUE CLAIRVAL B.Alliez, J.R.

MALADIES PROFESSIONNELLES M.P. 97- M.P. 98. UNIVERSITE DE LA MEDITERANEE C.H.U.- MARSEILLE POLYCLINIQUE CLAIRVAL B.Alliez, J.R. MALADIES PROFESSIONNELLES M.P. 97- M.P. 98 UNIVERSITE DE LA MEDITERANEE C.H.U.- MARSEILLE POLYCLINIQUE CLAIRVAL B.Alliez, J.R.Alliez Rachis et maladies professionnelles Décret du 15 février 1999 ( n 95-96

Plus en détail

Les rachialgies de l enfant. Joël LECHEVALLIER

Les rachialgies de l enfant. Joël LECHEVALLIER Les rachialgies de l enfant Joël LECHEVALLIER Plan Épidémiologie Anamnèse Examen Clinique Examens complémentaires Epidémiologie Anamnèse Prévalence des rachialgies chez les enfants et les adolescents (n=1171)

Plus en détail

Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale

Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale Dr Lecomte Yves Chirurgie orthopédique Clinique de l Espérance CHC-Liège Replacer la hernie discale dans l histoire

Plus en détail

Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique

Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique J. ALLAIN Institut Du Rachis CHU Henri Mondor Créteil - UPEC Série de l Institut Du Rachis

Plus en détail

La lombo sciatalgie commune

La lombo sciatalgie commune I. Généralités - Définition : La lombo sciatalgie commune Fléau moderne invalidant, touchant jusqu à 80% de la population au moins une fois dans sa vie, les lombalgies et lombosciatalgies ont plusieurs

Plus en détail

4.5. Radiologie ostéoarticulaire

4.5. Radiologie ostéoarticulaire 4.5. Radiologie ostéoarticulaire télécharger ces fiches au format.pdf - rachis cervical (Os1) - rachis thoracique (Os2) - rachis lombo-sacré (Os3) - bassin standard (Os4) - hanche standard face et profil

Plus en détail

MAL DE POTT Diagnostic et prise en charge

MAL DE POTT Diagnostic et prise en charge Percival Pott 1779-1783 MAL DE POTT Diagnostic et prise en charge Cours Collège 10 Avril 2013 Votre conduite? Mr H S, âgé de 20 ans consulte pour une AEG : anorexie et amaigrissement (6 mois) Température

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 17 septembre 2014 ALTIM 3,75 mg/1,5 ml, suspension injectable 1 seringue pré-remplie de 1,5 ml (CIP : 34009 313 579 8 8) Laboratoire SANOFI-AVENTIS France DCI Code ATC

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE NCB OU TENDINITE? Causes les plus fréquentes de douleur récente de l épaule et du MS PRISE EN CHARGE D UNE NCB ET D UNE TENDINOPATHIE D ÉPAULE? Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie 17 janvier 2013 De

Plus en détail

Imagerie de l hypotension intracrânienne. Dr Sandrine Molinier CHU de Bordeaux Service de Neuroimagerie du Pr V. Dousset

Imagerie de l hypotension intracrânienne. Dr Sandrine Molinier CHU de Bordeaux Service de Neuroimagerie du Pr V. Dousset Imagerie de l hypotension l intracrânienne Dr Sandrine Molinier CHU de Bordeaux Service de Neuroimagerie du Pr V. Dousset PHYSIOPATH Fuite de LCS par rupture d éd étanchéité des membranes arachnoïdiennes

Plus en détail

ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE. Corrélations avec l Imagerie

ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE. Corrélations avec l Imagerie ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE Corrélations avec l Imagerie Frédéric MARSON Claude MANELFE Service de Neuroradiologie, Hôpital Purpan, Toulouse RACHIS OSSEUX 7 vertèbres cervicales 12 vertèbres

Plus en détail

Paraplégie après AG+Rachi

Paraplégie après AG+Rachi Paraplégie après AG+Rachi Homme de 58 ans, obésité BMI : 35, HTA Prostatectomie radicale pour cancer Consultation d anesthésie 3 semaines avant l intervention : protocole anesthésique accepté sans information

Plus en détail

Laboratoires ZAMBON FRANCE

Laboratoires ZAMBON FRANCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 4 janvier 2012 L avis adopté par la Commission de la transparence le 5 octobre 2010 a fait l objet d une audition le 4 janvier 2012 Examen du dossier de la spécialité

Plus en détail

Traumatismes du rachis. Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015

Traumatismes du rachis. Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015 Traumatismes du rachis Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015 Plan Epidémiologie - physiopathologie Rachis cervical supérieur Rachis cervical inférieur Rachis thoracolombaire

Plus en détail

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière Place de la thérapie manuelle Définition Il est habituel de parler de syndrome du piriforme L étude anatomique de la région laisse penser que

Plus en détail

les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES... Ex. PARACLINIQUES...

les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES... Ex. PARACLINIQUES... SITUATIONS CLINIQUES Ex. PARACLINIQUES les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES Ex. PARACLINIQUES les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS lumbagos, lombalgies sciatique, cruralgie SITUATIONS

Plus en détail

LES INFILTRATIONS DEFINITION LES QUESTIONS. Dr Patrick FERRAND Mai 2003

LES INFILTRATIONS DEFINITION LES QUESTIONS. Dr Patrick FERRAND Mai 2003 1 LES INFILTRATIONS Dr Patrick FERRAND Mai 2003 DEFINITION Sens strict = injections intra articulaires d un corticoïde. Définition élargie : «infiltrations» = toutes les injections locales d un dérivé

Plus en détail

COLONNE VERTEBRALE (1)

COLONNE VERTEBRALE (1) OLONN VRTBRAL (1) 17 04 2013 Rachis : 3 rôles essentiels 1. Statique 2. Hématopoièse 3. Neuroprotection Plan, objectifs : Rôles Techniques Incidences Structures vertébrales Articulations anal rachidien

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM MDCT and MRI evaluation of cervical spine trauma Michael Utz & Shadab Khan & Daniel O Connor & Stephen Meyers Elsa Meyer 24/04/14 A. Introduction

Plus en détail

LES INFILTRATIONS PERIDURALES

LES INFILTRATIONS PERIDURALES LES INFILTRATIONS PERIDURALES UOAD 18-12-2014 Dr B. Kaschten CHU Liège - C.H. Dinant Infiltration péridurale = injection dans l espace péridural de corticoides dans un but anti-inflammatoire Anesthésie

Plus en détail

IMAGERIE CARDIAQUE. Dr Mickaël OHANA. Scanner NHC

IMAGERIE CARDIAQUE. Dr Mickaël OHANA. Scanner NHC IMAGERIE CARDIAQUE Scanner Dr Mickaël OHANA NHC PLAN Anatomie Physiologie Scanner cardiaque Technique Dosimétrie Indications Exemple de la FA Recherche et développements ANATOMIE PLANS DE COUPE ANATOMIE

Plus en détail

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible.

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. RAPPORT D ÉVALUATION MÉDICALE A. Renseignements sur le travailleur Nom à la naissance Prénom Adresse N o Rue App. N o de

Plus en détail

La sciatique par hernie discale : traitement conservateur ou traitement radical? Disk herniation-induced sciatica: medical or surgical treatment?

La sciatique par hernie discale : traitement conservateur ou traitement radical? Disk herniation-induced sciatica: medical or surgical treatment? Revue du Rhumatisme 74 (2007) 927 932 Conférence d actualité La sciatique par hernie discale : traitement conservateur ou traitement radical? Disk herniation-induced sciatica: medical or surgical treatment?

Plus en détail

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien.

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien. Département d'anesthésie, Réanimation Chirurgicale, SAMU VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien. Introduction F. Proust, O. Langlois,

Plus en détail

Intérêt et pratique de l'échographie en ALR. O. Choquet

Intérêt et pratique de l'échographie en ALR. O. Choquet Intérêt et pratique de l'échographie en ALR O. Choquet Menu La frénésie Règlementation Données factuelles Valeurs sûres & montantes valeurs à risque Valeurs trainantes L avenir Complications Coût Une frénésie

Plus en détail

CORRELATION TNM CLINIQUE ET ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER DU LARYNX

CORRELATION TNM CLINIQUE ET ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER DU LARYNX CORRELATION TNM CLINIQUE ET ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER DU LARYNX R.MESSALA, S.TOUATI, A.MECIBAH Service ORL et Chirurgie Cervico-Faciale EPH BATNA Cancers du larynx : INTRODUCTION - Place importante

Plus en détail

Sciatalgie : quelle imagerie en première intention?

Sciatalgie : quelle imagerie en première intention? IMAGERIE MEDICALE Sciatalgie : quelle imagerie en première intention? Sciatalgy : which imaging in first intention? L. Divano et C. Mabiglia Service d Imagerie Médicale, C.H.U. Brugmann RESUME Les lombosciatalgies

Plus en détail

Anatomie descriptive du rachis

Anatomie descriptive du rachis Anatomie descriptive du rachis La colonne vertébrale comprend 26 os formant une structure souple et ondulée. La colonne vertébrale du fœtus et du bébé comprend 33 vertèbres. 9 d entre elles vont fusionner

Plus en détail

D. Krausé, R. Loffroy, B. Guiu, N. Méjean, MG. M de Rougemont, L. Vadanici, JM. Lerais, X. Demondion (*), JP. Cercueil

D. Krausé, R. Loffroy, B. Guiu, N. Méjean, MG. M de Rougemont, L. Vadanici, JM. Lerais, X. Demondion (*), JP. Cercueil Infiltrations Foraminales Cervicales Analyse des Risques Potentiels (expérience de 10 ans - 400 patients) D. Krausé, R. Loffroy, B. Guiu, N. Méjean, MG. M de Rougemont, L. Vadanici, JM. Lerais, X. Demondion

Plus en détail

Les injections intra articulaires d acide hyaluronique. JP Bonvarlet IAL Nollet Paris

Les injections intra articulaires d acide hyaluronique. JP Bonvarlet IAL Nollet Paris Les injections intra articulaires d acide hyaluronique JP Bonvarlet IAL Nollet Paris Principe! Baisse qualité du liquide synovial avec âge! Baisse du taux de protéine: synovie moins épaisse moins protectrice!

Plus en détail

TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE. Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge. Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre

TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE. Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge. Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre Rappels anatomiques Rachis dorsal Charnière cervico-dorsale C7-T1

Plus en détail

Item 182 : Accidents des anticoagulants

Item 182 : Accidents des anticoagulants Item 182 : Accidents des anticoagulants Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Cruralgie par hématome du psoas...1 1. 1 Signes évocateurs d un hématome du psoas devant une cruralgie...

Plus en détail

Traitement des lomboradiculalgies Treatment of sciatica

Traitement des lomboradiculalgies Treatment of sciatica EMC-Rhumatologie Orthopédie 1 (2004) 328 342 www.elsevier.com/locate/emcrho Traitement des lomboradiculalgies Treatment of sciatica M.-M. Lefèvre-Colau a, *, Antoine Babinet (Praticien hospitalier, chirurgien

Plus en détail

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire?

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? 1 La partie lombaire de la colonne vertébrale est composée de 5 vertèbres : de haut en bas L1, L2, L3, L4 et L5. L5 s articule avec le sacrum (vertèbre S1).

Plus en détail

JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr

JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr DIU de pathologie locomotrice liée à la pratique du sport Mars 2013 LES TECHNIQUES Radiographies (conventionnelle, EOS)

Plus en détail

IMAGERIE THORACIQUE. Principales causes des examens inutiles. Doses délivrées dans le cadre de radiodiagnostics. Prescription d un examen d imagerie

IMAGERIE THORACIQUE. Principales causes des examens inutiles. Doses délivrées dans le cadre de radiodiagnostics. Prescription d un examen d imagerie Septembre 2008 ; N 17 IMAGERIE THORACIQUE Principales causes des examens inutiles Doses délivrées dans le cadre de radiodiagnostics Prescription d un examen d imagerie Grossesse et protection de l embryon

Plus en détail

MALFORMATIONS VASCULAIRES INTRA- CRANIENNES (Cours DCEM, janvier 2006, Professeur Patrick TOUSSAINT)

MALFORMATIONS VASCULAIRES INTRA- CRANIENNES (Cours DCEM, janvier 2006, Professeur Patrick TOUSSAINT) MALFORMATIONS VASCULAIRES INTRA- CRANIENNES (Cours DCEM, janvier 2006, Professeur Patrick TOUSSAINT) Ce sont des anomalies congénitales qui se développent entre la 4ème et la 8ème semaine de vie intra-utérine.

Plus en détail

TRAITEMENT DE LA DOULEUR PELVIENNE : INDICATIONS ET TECHNIQUES DE RADIOLOGIE INTERVENTIONNELLE SCANOGUIDEE

TRAITEMENT DE LA DOULEUR PELVIENNE : INDICATIONS ET TECHNIQUES DE RADIOLOGIE INTERVENTIONNELLE SCANOGUIDEE Journées française de radiologie 2005 TRAITEMENT DE LA DOULEUR PELVIENNE : INDICATIONS ET TECHNIQUES DE RADIOLOGIE INTERVENTIONNELLE SCANOGUIDEE E Rodière, Z Boulahdour, D Michalakis, R Kovacs, E Delabrousse,

Plus en détail

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt N.Alidrissi, J.North, M.Elyaacoubi, A.Elbardouni, MS.berrada, D.Bledea,

Plus en détail

Quiz Génito-urinaire. Réponse page 125. Réponse page 122. Réponse page 124. Réponse page 121

Quiz Génito-urinaire. Réponse page 125. Réponse page 122. Réponse page 124. Réponse page 121 GENITO-URINAIRE_8.09._bis_Mise en page 8/09/ : Page Quiz Génito-urinaire Augmentation progressive du PSA ; TR : induration prostatique latérale gauche. Réponse page Homme, 9 ans VIH ; examen de l urine

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 28 avril 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 28 avril 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 28 avril 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans par arrêté du 30 décembre 2004 (JO du 12 janvier 2005) HYALGAN 20 mg/2 ml, solution

Plus en détail

infiltrations rachidiennes efficacité et effets secondaires Voies d abord

infiltrations rachidiennes efficacité et effets secondaires Voies d abord Dr Zarnitsky Quoi de neuf en rhumatologie 16 Mars 2017 infiltrations rachidiennes efficacité et effets secondaires Voies d abord Les infiltrations rachidiennes =efficacité,effets indésirables,voies d abord.

Plus en détail

Journées Françaises de Radiologie octobre 2013 Paris

Journées Françaises de Radiologie octobre 2013 Paris Philippe Brunner, Nicolas Amoretti, Felipe Soares, Eliott Brunner, Elodie Cazaux, Mathieu Liberatore, Jean-Michel Cucchi, Michel -Yves Mourou, Serge Houllier, Stéphane Chanalet Hôpital Princesse Grace

Plus en détail

EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL

EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL P. Loriaut, H. Pascal Moussellard, J. Y. Lazennec, Y. Catonné Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique

Plus en détail

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Medical Observations and Inquiries, 1757; Vol 1, pp 323-357 Symptômes observés

Plus en détail

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C 10 C

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C 10 C C. Rachis Sommaire 1 C 2 C 3 C 4 C 5 C 6 C 7 C 8 C 9 C 1 C Affections congénitales... 1 Syndrome médullaire... 1 Possibilité de subluxation atloïdo-axoïdienne... 1 Cervicalgie commune... 1 Névralgie cervico-brachiale...

Plus en détail

Semiologie Osseuse. Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis

Semiologie Osseuse. Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis Semiologie Osseuse Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis Radio standards Os Articulations Rachis Densitométrie Scintigraphie Échographie Scanner - Pet Scann IRM Opacification

Plus en détail

CANAL CERVICAL ETROIT

CANAL CERVICAL ETROIT CANAL CERVICAL ETROIT IRM «classique» Clichés de profil : cyphose, lordose Clichés dynamiques : sténose dynamique IRM de diffusion HYPERMOBILITE HYPERSIGNAL VALEUR TOPOGRAPHIQUE SCAN (2D) I.R.M. IRM de

Plus en détail

CAS CLINIQUE n 1. CAS CLINIQUE n 1 EXAMEN CLINIQUE. CAS CLINIQUE n 1 ANAMNESE 22/06/2011

CAS CLINIQUE n 1. CAS CLINIQUE n 1 EXAMEN CLINIQUE. CAS CLINIQUE n 1 ANAMNESE 22/06/2011 T. Sacroug L. Brulhart D. Nguyen Lombalgie, syndrome radiculaire: quelle imagerie pour qui et à quel moment? Patient de 67 ans En vacances à Genève, retour à Moscou prévu 15 jours après notre 1 ère consultation.

Plus en détail

INFILTRATIONS DES ARTICULATIONS SACRO-ILIAQUES SOUS SCANNER : FACILE OU DIFFICILE?

INFILTRATIONS DES ARTICULATIONS SACRO-ILIAQUES SOUS SCANNER : FACILE OU DIFFICILE? INFILTRATIONS DES ARTICULATIONS SACRO-ILIAQUES SOUS SCANNER : FACILE OU DIFFICILE? D. Richarme (1, 2), A. Feydy (2), E. Pluot (2), J. Rousseau (2), R. Campagna (2), F. Thévenin (2), H.Guerini (2), A. Chevrot

Plus en détail

Accident Ischémique Transitoire (AIT): Quoi de neuf en imagerie?

Accident Ischémique Transitoire (AIT): Quoi de neuf en imagerie? Accident Ischémique Transitoire (AIT): Quoi de neuf en imagerie? C Rodriguez-Régent¹, C Oppenheim¹, M Tisserand¹, D Calvet², AD Devauchelle¹, X Leclerc³, E Touzé², JP Pruvo³, JF Méder¹. ¹ Service de neuroradiologie,

Plus en détail

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires La Lombalgie Douleur rachidienne

Plus en détail

Propositions de recommandations de la SOFMMOO. Traitement par manipulations vertébrales des rachialgies de la femme enceinte

Propositions de recommandations de la SOFMMOO. Traitement par manipulations vertébrales des rachialgies de la femme enceinte Propositions de recommandations de la SOFMMOO Traitement par manipulations vertébrales des rachialgies de la femme enceinte SOFMMOO : J. Lecocq, ME. Isner, D. Bonneau Département de Gynécologie-Obstétrique

Plus en détail