Projet d Accès aux Marchés des Produits Agroalimentaires et de Terroir

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet d Accès aux Marchés des Produits Agroalimentaires et de Terroir"

Transcription

1 Projet d Accès aux Marchés des Produits Agroalimentaires et de Terroir

2 LE PROJET LE Contexte L agriculture est considérée comme le principal moteur de croissance et de lutte contre la pauvreté au Maroc. Dans le cadre du Plan Maroc Vert, un rôle clé pour assurer un développement agricole durable et bénéfique pour toutes les régions du Royaume est réservé au développement et à la promotion des produits du terroir. Ces produits traditionnels constituent une alternative très prometteuse pour le développement local, viable et durable, particulièrement dans les zones marginales et difficiles. Au niveau mondial, on constate en effet que les consommateurs sont de plus en plus en quête d authenticité et sont prêts à payer un prix plus élevé pour des produits du terroir ou biologiques dûment certifiés, qui conservent la qualité de toujours et qui sont bien enracinés dans la culture populaire de leurs régions d origine. L émergence de cette demande croissante représente une grande opportunité pour de nombreux agriculteurs et petites et moyennes entreprises marocaines qui peuvent augmenter leurs revenus grâce à la valorisation des produits typiques tout en préservant l héritage historique, culturel et écologique de leurs régions. C est dans ce contexte, que le «Projet d accès aux marchés des produits agroalimentaires et du terroir (PAMPAT)» a été développé. Le projet vise à améliorer la performance, l accès aux marchés et les conditions socio-économiques des chaînes de valeur de l argane et du cactus/figue de barbarie d Ait Bâamrane, dans la région de Souss Massa Drâa. Ces deux chaînes de valeur ont été choisies selon une approche participative en coopération avec les partenaires nationaux chargés de la stratégie de promotion des produits du terroir (Ministère de l Agriculture et Agence pour le Développement Agricole) car elles offrent des perspectives prometteuses en termes de contribution à la croissance économique, à la création d emplois, à l autonomisation des femmes et à la réduction de la pauvreté. Des réunions et des focus groups ont été organisés avec les structures publiques et privées directement impliquées dans le développement et la promotion des deux produits cibles, pour identifier et valider les résultats et les activités à retenir dans le cadre du projet PAMPAT. L APPUI AUX FILIÈRES Au sein des deux chaînes de valeur retenues, le projet renforcera l organisation et la mise en réseaux des producteurs et des PME, encouragera l usage des labels collectifs pour les produits du terroir (IG et marques collectives), améliorera la productivité, soutiendra l innovation et la diversification et facilitera l accès aux marchés national et internationaux de niche (voir ci-après). L APPUI AUX INSTITUTIONS NATIONALES ET REGIONALES Pour assurer la durabilité des résultats, le projet offrira des formations aux institutions d appui marocaines en matière de valorisation des produits du terroir et assurera l échange d expérience entre les pays de la région (Maroc, Tunisie et Egypte) ainsi que la promotion de l expérience marocaine au niveau des pays d Afrique de l Ouest. En Bref Objectif du projet: Amélioration de l accès aux marchés et des conditions socio-économiques des opérateurs au sein des filières agroalimentaires bénéficiaires Chaînes de valeurs bénéficiaires: Argane et cactus/figue de barbarie d Ait Bâamrane Agence d exécution: Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) Bailleur de fonds: Suisse Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Principales contreparties nationales: Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime et Agence pour le Développement Agricole (ADA) Autres contreparties nationales: Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l Arganier (ANDZOA), Fédération Interprofessionnelle Marocaine de la filière Argane (FIMARGANE) Durée du projet: 4 ans (démarrage septembre 2013) Budget du projet: EURO

3 FILIÈRE 1: Argane L arganier ( Argania spinosa ) est un arbre millénaire spécifiquement marocain dont on trouve trace dans des écrits du XII siècle. Une Réserve de Biosphère de l Arganeraie (RBA) a été reconnue par l UNESCO en 1998, et comprend 9 provinces relevant des régions de Sous Massa Drâa, de Marrakech Tensift El Haouz et Doukkala Abda. L arganier représente 7% du patrimoine forestier national, couvrant ha (à peu près 21 millions d arbres, avec une durée de vie de 150 à 250 ans). Il pousse dans les zones arides et semi-arides du sud-ouest du Maroc et joue un rôle clé contre les phénomènes d ensablement et de désertification. L arganier est un arbre multi-usage et ses produits ont des vertus culinaires, cosmétiques et même médicinales. Il est aussi utilisé comme source d énergie et en tant qu aliment de bétail. La structuration de la chaîne de valeur a été lancée à partir des années 90, avec la création des coopératives et des Groupements d Intérêt Economique (GIE) et une Indication Géographique Protégée (IGP) a été reconnue en 2010 avec publication du cahier des charges, selon la loi 25/06 sur les signes distinctifs de qualité. Aujourd hui, il existe près de 200 coopératives, 160 sociétés, 4 GIE et 2 Unions. La chaine de valeur argane est caractérisée par un savoir faire traditionnel très important au niveau des coopératives de femmes qui assurent la phase préalable à l extraction de l huile (à travers le concassage manuel). La production annuelle d huile d argane est de l ordre de 4000 T/huile; différents produits (huile alimentaire, huile cosmétique, crèmes, savons, ) sont fabriqués et commercialisés, mais seulement 10% de la production nationale est exportée (avec une prédominance du vrac). Une Fédération Interprofessionnelle Marocaine de l Argane (FIMARGANE) qui réunit les différentes structures privées de la chaîne de valeur a été crée en Elle est signataire, avec l ANDZOA du contrat programme pour la filière. Bien que la filière argane, en vertu de son unicité, ait reçu d importants appuis lors de la dernière décennie, des défis cruciaux restent à résoudre, au niveau de la collecte et gestion de la matière première, de la production et de la commercialisation, ainsi que de gouvernance. LES ACTIVITÉS D APPUI DU PROJET L accent de l intervention est placé sur l amélioration de l accès au marché de la chaine de valeur. Les institutions (publiques et privées) directement impliquées dans le développement et la promotion de l argane seront appuyées pour développer une vision commune de développement et d accès au marché de la chaîne de valeur. Le renforcement des liens et des partenariats entre les différents maillons de la chaine de valeur (à travers la mise en place de contrats type entre les différents maillons, et la promotion de partenariats d agrégation et de consortiums) constituera un axe prioritaire du projet. Des efforts seront déployés pour la diffusion de l utilisation de l «Indication Géographique Argane» et pour l amélioration du marketing mix afin de faciliter l accès de ces produits aux marchés internationaux. Informations clés Bénéficiaires du projet: - Une centaine de coopératives (50% des coopératives existantes) et une trentaine d entreprises (20% des sociétés existantes, structurées et intégrées) - La FNADUA, qui représente environ 250,000 ayants droit (détenteurs d arbres d argane ) - Les principales structures d appui à la filière. Principales contreparties engagées: Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime, ADA, DRA et DPA, ANDZOA, FIMARGANE.

4 FILIÈRE 2: Figuier de barbarie d Ait Bâamrane Le cactus joue un rôle important dans la lutte contre l érosion du sol et la désertification. Au Maroc, on a assisté, à partir de la fin des années 90 au doublement de la superficie cultivée en cactus. Malheureusement l augmentation de la superficie cultivée, n a pas été accompagnée par le même élan dans l organisation des producteurs, l amélioration des circuits de commercialisation et la diversification commerciale, ce qui a engendré des pertes remarquables au niveau de la chaîne de valeur et des opportunités de création d emplois. Au niveau de l axe Tiznit Ait Bâamrane, la culture du cactus est une tradition de plus de 150 ans. La production locale (environ 50,000 hectares) représente environ 30% de la production nationale de cactus, avec un rendement de 8.3 tonnes à l hectare, et la culture du figuier de barbarie représente 57% du chiffre d affaire agricole total de la région. On estime que la partie commercialisée dépasserait à peine le 60%. Le niveau des exportations reste très faible. Une Indication Géographique Protégée (IGP) a été reconnue en 2011, avec l objectif d assurer la protection juridique des deux écotypes Moussa et Aissa, d organiser et promouvoir l esprit coopératif entre les acteurs de la chaîne de valeur, de renforcer l économie de la région et des familles qui cultivent et exploitent le cactus, de renforcer le rôle environnemental du cactus et son impact sur la préservation des ressources (sol, biodiversité, ) et de promouvoir des pratiques agricoles conservatrices et respectueuses de l environnement. La structuration de la chaîne de valeur est assez récente et la transformation du produit (huile, poudre nopal, confiture, fruit séchés, raquettes, etc.) est effectuée au niveau des coopératives, en petites quantités. En 2011, une unité de conditionnement, d une capacité de 10,000 tonnes, à été mise en place par le Ministère de l Agriculture et l Agence pour le Développement Agricole à Sidi Ifni. Les principaux défis pour une réelle amélioration de la performance de la chaîne de valeur sont au niveau de l organisation des producteurs, des techniques de production et de récolte (pour réduire les pertes), de la valorisation, de la mise en place d une démarche qualité, de la commercialisation et de la gouvernance de la chaîne de valeur (à cause de la faible coopération entre les producteurs et du rôle prédominant des intermédiaires). LES ACTIVITÉS D APPUI DU PROJET Les parties prenantes publiques et privées de la région seront appuyées pour mettre en œuvre un plan d action collectif visant l amélioration de la compétitivité de toute la chaîne de valeur locale, de la récolte, au conditionnement, jusqu à la transformation. Les agriculteurs de la région seront appuyés dans la constitution de réseaux (associations, coopératives, consortiums) et dans le renforcement de leurs capacités techniques (production, cueillette, stockage et transformation) et transversales (gestion, développement de projets collectifs et de business plans, commerce). Les agriculteurs et les consommateurs seront sensibilisés à l importance de l utilisation de l IGP et des actions de promotion commerciale organisées afin de faciliter l accès au marché (national et international) de la figue de barbarie d Ait Bâamrane. Informations clés Bénéficiaires du projet: - Au moins 400 agriculteurs (environ 10% des agriculteurs); - 3 coopératives existantes impliquées dans la transformation; - Au moins 2 sociétés privées ; - 1 station de conditionnement avec une capacité de 10,000 tonnes; - Principales structures d appui Principales contreparties engagées: Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime, ADA, DRA et DPA, ANDZOA

5 ACTIVITES TRANSVERSALES Pour assurer la durabilité des résultats qui seront obtenus dans le cadre du projet PAMPAT au niveau des deux chaînes de valeur retenues, une attention particulière sera prêtée, dès le démarrage du projet, au renforcement des capacités des institutions marocaines et tunisiennes directement impliquées dans la mise en œuvre du projet. Dans ce contexte, un concours des produits du terroir sera organisé au Maroc et des formations au profit des contreparties marocaines sur l approche chaîne de valeur et l animation d acteurs autour de projets collectifs seront dispensées. Des réunions d experts et des échanges seront également organisés afin de faciliter le partage de l information et la dissémination, au niveau des pays de la région (Maroc, Tunisie, Egypte), des bonnes pratiques de développement des chaînes de valeur, de valorisation de produits du terroir et d Indications Géographiques. L expérience du Starpack Libanais en matière de packaging comme outil essentiel dans la promotion commerciale des produits agroalimentaires sera aussi disséminée au niveau des deux pays de mise en œuvre du projet PAMPAT (Maroc et Tunisie). Par ailleurs, en partenariat avec la FAO, REDD, CTA et l OAPI trois formations dédiées au Pays d Afrique Francophone sont prévues pour améliorer les compétences nationales des pays cibles en matière d identification et inventaire des produits de qualité liée à l origine, de développement de consortiums de valorisation et de mise en place d Indication Géographiques. Dans le cadre de la promotion de la coopération Sud-Sud, l expérience marocaine au niveau de la valorisation des produits du terroir sera présentée comme un exemple concret et réussi. Informations clés Bénéficiaires du projet: - Une cinquantaine d experts et cadres Marocains, Tunisiens et Egyptiens, impliqués dans la valorisation des produits du terroir de leurs pays respectifs; - Environ 80 cadres d Institutions d Afrique de l Ouest impliqués dans la valorisation des produits du terroir; diplômés de 10 universités (pour la régionalisation du Star pack, concours sur le packaging)

6 LE BAILLEUR DE FONDS L Agence d Exécution A travers une approche coordonnée (programme suisse en Afrique du Nord ) et la mise en œuvre de différents projets, la Suisse accompagne le processus démocratique et le développement économique durable au Maroc en partenariat avec les autorités, la société civile et les organisations internationales en s engageant particulièrement dans les régions défavorisés et auprès des populations les plus vulnérables. Le Secrétariat d Etat à l Economie (SECO) est le centre de compétence de la Confédération suisse pour toutes les questions de politique économique. Le SECO s engage dans la coopération économique au développement en vue de réduire la pauvreté des pays cibles et finance des projets de coopération dans de nombreux pays en développement à revenu intermédiaire. Les projets du SECO visent à promouvoir une croissance économique durable, socialement responsable et respectueuse de l environnement. En matière de commerce durable, le SECO propose des interventions sur l ensemble des chaînes de valeur sélectionnées, en partenariat avec le secteur privé. De telles approches intégrées ont pour objectifs d améliorer la qualité des produits et leur accès au marché, ainsi que de renforcer les institutions locales. La valorisation des produits du terroir et la promotion de labels d origine et biologiques font partie des champs d action du SECO. Au Maroc, le programme PAMPAT vient compléter les efforts antérieurs relatifs aux modes de production respectueuse de l environnement (Centre Marocain de Production Propre, CMPP). L Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) est une institution spécialisée des Nations Unies. Elle a pour mission de promouvoir et d accélérer la croissance industrielle durable des pays en voie de développement et des économies en transition et d œuvrer à l amélioration des conditions de vie des pays les plus pauvres dans le monde en mobilisant ses ressources et ses compétences internationales. L Organisation est reconnue comme un prestataire de services spécialisé qui contribue de façon efficace à la réduction de la pauvreté à travers des activités productives, à l intégration des pays en voie de développement dans le commerce international, grâce au renforcement des capacités commerciales, au soutien du développement industriel durable et à l amélioration de l accès à l énergie. En particulier, l ONUDI fournit principalement un appui et une assistance technique aux pays cibles pour leur permettre de renforcer leurs capacités commerciales dans le traitement des matières premières agricoles, participer aux flux commerciaux internationaux pour les produits manufacturés, accroître les flux de technologies et d investissements, développer l entrepreneuriat et renforcer la création d emploi, promouvoir des techniques de production respectueuses de l environnement et développer des énergies renouvelables et rurales à des fins productives.

7 282 Rue Mohamed Benyazid OLM Souissi, Rabat Maroc Téléphone:

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUITEMENT D EXPERTS A travers un Contrat de Service Individuel (Individual Service Agreement - ISA)

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUITEMENT D EXPERTS A travers un Contrat de Service Individuel (Individual Service Agreement - ISA) TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUITEMENT D EXPERTS A travers un Contrat de Service Individuel (Individual Service Agreement - ISA) DESCRIPTION DE POSTE Désignation du poste : Expert en qualité, sécurité

Plus en détail

Le projet "Appui à l amélioration de la situation de l emploi de la femme rurale et gestion durable de l Arganeraie dans le Sud-Ouest du Maroc "

Le projet Appui à l amélioration de la situation de l emploi de la femme rurale et gestion durable de l Arganeraie dans le Sud-Ouest du Maroc Le projet "Appui à l amélioration de la situation de l emploi de la femme rurale et gestion durable de l Arganeraie dans le Sud-Ouest du Maroc " Intervention de M. AMAR MLAHI Cadre au Ministère de l Emploi

Plus en détail

Atelier Finance Climat pour l Afrique francophone

Atelier Finance Climat pour l Afrique francophone ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritme AGENCE POUR LE DEVELOPPEMENT AGRICOLE Atelier Finance Climat pour l Afrique francophone Expérience dans le développement de projets d

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة Royaume du Maroc --- Chef du Gouvernement --- Ministère Délégué auprès du Chef du Gouvernement Chargé des Affaires Générales et de la Gouvernance المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس

Plus en détail

Projet d accès aux marchés des produits

Projet d accès aux marchés des produits Projet d accès aux marchés des produits agroalimentaires et de terroir (PAMPAT) Pictures (left to right) by UNIDO, Nopal Tunisie, GDA Claires Fontaines LE PROJET Pictures (left to right) by UNIDO, Nopal

Plus en détail

Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA

Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA Fonds d investissement TARGA Groupe Crédit Agricole du Maroc Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

Catalyse d'un partenariat diversifié et adapté pour le développement régional de Marrakech

Catalyse d'un partenariat diversifié et adapté pour le développement régional de Marrakech Centre de Développement de la Région de Tensift Forum de Marrakech Association reconnue d'utilité publique www.cdrtmarrakech.org Catalyse d'un partenariat diversifié et adapté pour le développement régional

Plus en détail

PLAN D ACTION DU CADRE PROGRAMMATION PAR PAYS (2013-2016) MAROC

PLAN D ACTION DU CADRE PROGRAMMATION PAR PAYS (2013-2016) MAROC Royaume du Maroc Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture PLAN D ACTION DU CADRE PROGRAMMATION PAR PAYS (2013-2016) MAROC MAI 2013 Organisation des Nations Unies pour l Alimentation

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SESSION I : ÉLÉMENTS D UN SYSTÈME DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE EFFICACE ET ÉQUILIBRÉ POUR FAVORISER L INNOVATION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Du 7 au 10 Mai 2014 www.labexpo.com.tn

DOSSIER DE PRESSE. Du 7 au 10 Mai 2014 www.labexpo.com.tn DOSSIER DE PRESSE Du 7 au 10 Mai 2014 www.labexpo.com.tn 1 SOMMAIRE I. PREAMBULE....P.3 II. APERCU SUR L INFRASTRUCTURE TECHNOLOGIQUE EN TUNISIE.P.4 III. PRESENTATION DU SALON...P.5 IV. OFFRE DU SALON......P.7

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

France et Maroc au Cœur. Projet de Jardin-école agroécologique. El Hamri, Chichaoua, Maroc

France et Maroc au Cœur. Projet de Jardin-école agroécologique. El Hamri, Chichaoua, Maroc France et Maroc au Cœur Projet de Jardin-école agroécologique El Hamri, Chichaoua, Maroc France et Maroc au Cœur France et Maroc au cœur, créée en août 2011, a pour objet la création et l aide à la création

Plus en détail

Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre

Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre Groupe engagé qui initie, transforme et commercialise à ses marques des produits biologiques et écologiques issus du végétal Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre Euro - Nat SA Jatariy SRL

Plus en détail

المملكة المغربية و ازرة الفالحة والصيد البحري

المملكة المغربية و ازرة الفالحة والصيد البحري المملكة المغربية ROYAUME DU MAROC و ازرة الفالحة والصيد البحري Séminaire en marge de la La célébration de la journée mondiale de l alimentation 16 octobre 2015 Sous le thème Protection sociale et agriculture

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL D APPUI ACCES AUX MARCHES

NOTE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL D APPUI ACCES AUX MARCHES COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Secrétariat Exécutif NOTE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL D APPUI

Plus en détail

Qu est ce qu un Parc naturel régional?

Qu est ce qu un Parc naturel régional? Qu est ce qu un Parc naturel régional? Une marque Classement «PNR» par décret par le Ministère de l Ecologie et du développement durable La marque déposée a pour but de promouvoir une image de qualité,

Plus en détail

EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010

EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010 EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010 I. Présentation d Enda Graf sahel 1.1 Bref exposé de l histoire d Enda Graf Sahel Créé en 1975 sous le nom de

Plus en détail

La Banque mondiale au Maroc. Activités en bref. Oct. 08

La Banque mondiale au Maroc. Activités en bref. Oct. 08 La Banque mondiale au Maroc Activités en bref Oct. 08 1 La Stratégie de coopération Maroc/Banque mondiale La nouvelle Stratégie de Coopération approuvée le 19 mai 2005 par les membres du Conseil d administration

Plus en détail

en matière d agro-développement

en matière d agro-développement 10, Rue Aknoul Casablanca Maroc mounib22@yahoo.fr 212 661 71 34 81 Thierry.moniquet@gmail.com 212 651 60 61 93 La politique i des Agropoles au Maroc en matière d agro-développement Vision des synergies

Plus en détail

SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE. Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone

SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE. Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone HISTORIQUE Créée en 1996 Par Eveline Lemieux, maîtrise en

Plus en détail

Le tourisme durable dans l espace francophone

Le tourisme durable dans l espace francophone Le tourisme durable dans l espace francophone De la valorisation des patrimoines culturels et naturels vers une économie verte I. Contexte et justification Le tourisme, en plein essor, est reconnu comme

Plus en détail

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication MISSION AU MALI ANNEXE 8 Modèle ou Exemple Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication A. Contexte La volatilité des prix couplée à

Plus en détail

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES UNE OFFRE D ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE À TOUTES LES ÉTAPES ET DANS LA DURÉE En Afrique et au Moyen-Orient, comme en Asie et en Amérique latine, les entreprises

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

Une campagne pour promouvoir la consommation des produits de la mer au niveau national

Une campagne pour promouvoir la consommation des produits de la mer au niveau national 1 Une campagne pour promouvoir la consommation des produits de la mer au niveau national Le Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime a lancé le 19 septembre 2013 une grande campagne de sensibilisation

Plus en détail

BURKINA FASO Unité Progrès - Justice. 03 BP 7037 Ouagadougou 03, Burkina Faso Tel. +226 50 32 40 28 Fax. +226 50 31 22 09 Email: mob@cenatrin.

BURKINA FASO Unité Progrès - Justice. 03 BP 7037 Ouagadougou 03, Burkina Faso Tel. +226 50 32 40 28 Fax. +226 50 31 22 09 Email: mob@cenatrin. BURKINA FASO Unité Progrès - Justice 03 BP 7037 Ouagadougou 03, Burkina Faso Tel. +226 50 32 40 28 Fax. +226 50 31 22 09 Email: mob@cenatrin.bf SOMMAIRE Introduction I. Caractéristiques physiques et potentialités

Plus en détail

www.elephant-vert.com 1

www.elephant-vert.com 1 www.elephant-vert.com 1 L AGRICULTURE FACE À DES DÉFIS INÉDITS 3 L Afrique au cœur d un carrefour stratégique 1. 2. 3. 4. 5. Défi sanitaire: 1 Africain sur 4 souffre encore de malnutrition. Dans les pays

Plus en détail

Compte rendu provisoire 11-1

Compte rendu provisoire 11-1 Conférence internationale du Travail Compte rendu provisoire 104 e session, Genève, juin 2015 11-1 Quatrième question à l ordre du jour: Les petites et moyennes entreprises et la création d emplois décents

Plus en détail

L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée

L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée Pour que le secteur minier améliore sa contribution au développement généralisé, il doit être mieux intégré dans l

Plus en détail

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Leila Maziz & Thomas Fondjo UNESCO Centre du patrimoine mondial Zone d intervention 7 sites du

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs. https://www.youtube.com/watch?v=gfelyg3riic

Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs. https://www.youtube.com/watch?v=gfelyg3riic Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs GAL : Thur Doller Région : Alsace - 68 Priorité ciblée : La valorisation économique des patrimoines : un nouveau modèle pour le territoire Contact

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

2ème Séminaire international SESAME 2

2ème Séminaire international SESAME 2 2 ème Séminaire international SESAME 2 Meknés, Maroc, les 25 et 26 Avril 2014 Contribution du CGER VALLEE «L Agriculture Familiale dans la Vallée du Fleuve Sénégal» Présentation : Monsieur Amadou THIAW,

Plus en détail

Rôle des PME dans l économie ivoirienne

Rôle des PME dans l économie ivoirienne MINISTÈRE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DE LA PROMOTION DES PME RÉPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION DISCIPLINE - TRAVAIL Rôle des PME dans l économie ivoirienne Présenté par Monsieur Jean-Louis BILLON Ministre

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Atelier thématique «Stratégies de développement durable»

Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Par Christian BRODHAG École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (France) brodhag@emse.fr Le thème stratégie de développement durable

Plus en détail

Evenement de lancement a Manouba 24 Septembre 2012. Barbara Sarnari

Evenement de lancement a Manouba 24 Septembre 2012. Barbara Sarnari Evenement de lancement a Manouba 24 Septembre 2012 Barbara Sarnari Les problèmes Serres traditionnelles caractérisée par des techniques agricoles actuelles pas très respectueuses de l'environnement (l

Plus en détail

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012 SIGNATURE D UN ACCORD DE SUBVENTION ENTRE LA CEDEAO ET LE NEPAD, RELATIF A UN INCUBATEUR COMMERCIAL POUR LES FEMMES AFRICAINES CHEFS D ENTREPRISE (BIAWE). Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa 12

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Le programme d appui de l Union européenne pour la région de la PEV-Sud EUROPEAID/133918/C/SER/MULTI Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Séminaire National

Plus en détail

Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones. Tunis 15-17 Mai 2014. Sous le thème «Femmes d Affaires & Développement de l Afrique»

Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones. Tunis 15-17 Mai 2014. Sous le thème «Femmes d Affaires & Développement de l Afrique» Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones Tunis 15-17 Mai 2014 Sous le thème Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones Présentation Le Forum mondial des femmes d affaires francophones a pour

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime. Secteur de la pêche artisanale au Maroc

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime. Secteur de la pêche artisanale au Maroc ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime Secteur de la pêche artisanale au Maroc Premier symposium régional sur la pêche artisanale durable en

Plus en détail

Valorisation des Produits agricoles locaux Région Essaouira. A. Ait MBIRIK

Valorisation des Produits agricoles locaux Région Essaouira. A. Ait MBIRIK Valorisation des Produits agricoles locaux Région Essaouira A. Ait MBIRIK Essaouira 24 décembre 2009 Sommaire 1- Données générales 2- Productions agricoles locales 3- Valorisation des produits locaux *

Plus en détail

Coup d œil sur le FIDA

Coup d œil sur le FIDA Coup d œil sur le FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les femmes et les hommes ruraux pauvres à améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle,

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Pourquoi? POURQUOI UNE CHARTE? La présente charte a pour objectifs de fixer les contours et l éthique

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

Le développement durable facteur de positionnement dans la Vision 2020

Le développement durable facteur de positionnement dans la Vision 2020 DOSSIER DE PRESSE Le développement durable facteur de positionnement dans la Vision 2020 Extrait du discours de Sa Majesté Le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (30 juillet 2009) «la préservation des

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Etat des lieux de l innovation en Algérie: Acteurs, cadre législatif, instruments Hocine Hadjiat Alger, 18 juin 2014 Projet

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

Plan de communication stratégique de l Union Maghrébine des Agriculteurs (UMAGRI) 2013-2016

Plan de communication stratégique de l Union Maghrébine des Agriculteurs (UMAGRI) 2013-2016 Plan de communication stratégique de l Union Maghrébine des Agriculteurs (UMAGRI) 2013-2016 Consultante : jihène Ferjani Table des matières Présentation générale... 3 I. Diagnostic de la situation communicationnelle

Plus en détail

Présentation de la Maison de l Entreprise

Présentation de la Maison de l Entreprise Présentation de la Maison de l Entreprise Organisation Intermédiaire de Développement du Secteur Privé Historique La Maison de l Entreprise du Bénin est née de la transformation, d une association professionnelle

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe

Plus en détail

Déclaration des représentants du Secteur Privé

Déclaration des représentants du Secteur Privé Déclaration des représentants du Secteur Privé Les organisations nationales, associations, et corporations professionnelles représentant le secteur privé, réunies à l initiative de l UTICA, constatent

Plus en détail

Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole

Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole Michael Marx, Centre d investissement Organisation des Nations Unies pour l Agriculture et l Alimentation Date: 18 mars 2015 AgriFin

Plus en détail

Réseau Intercontinental de Promotion de l Economie Sociale et Solidaire Red Intercontinental para la Promoción de la Economía Social y Solidaria

Réseau Intercontinental de Promotion de l Economie Sociale et Solidaire Red Intercontinental para la Promoción de la Economía Social y Solidaria Réseau Intercontinental de Promotion de l Economie Sociale et Solidaire Red Intercontinental para la Promoción de la Economía Social y Solidaria RIPESS Réseau Intercontinental de Promotion de l Economie

Plus en détail

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS Cahier des charges 1 Appel à projets L amélioration des perspectives de croissance et de compétitivité de l économie marocaine passe, notamment, par le soutien à l innovation

Plus en détail

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations Termes de Référence Recrutement d un volontaire de l OMT pour le projet «Augmenter l impact du développement touristique sur l économie locale dans la région de Jacmel, Haïti» dans le cadre du Programme

Plus en détail

Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib,

Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib, Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président de la Fondation/Institut CDG, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib, Mesdames et

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Le secteur agricole est

Plus en détail

Des conditions de travail décentes

Des conditions de travail décentes LISTE D IDEÉS POUR LE PLAN DE DEVELOPPEMENT FAIRTRADE POUR LES ORGANISATIONS DE PETITS PRODUCTEURS Toutes les organisations sont différentes et auront des priorités ainsi que des stratégies de développement

Plus en détail

L Agence Française de Développement accompagne les démarches IG au Sud

L Agence Française de Développement accompagne les démarches IG au Sud L Agence Française de Développement accompagne les démarches IG au Sud OMPI - 22 avril 2015 Aurélie Ahmim-Richard L Agence Française de Développement Opérateur pivot de l aide française au développement

Plus en détail

Analyse des Performances Sociales d ETD Togo Entreprises Territoires et Développement

Analyse des Performances Sociales d ETD Togo Entreprises Territoires et Développement Analyse des Performances Sociales d ETD Togo Entreprises Territoires et Développement Présentation de ETD Nom : ETD Pays : Togo Année de démarrage des activités : 2003 Forme juridique : Association Mission

Plus en détail

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Juin- 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

RESUME EXECUTIF DU PLAN STRATEGIQUE

RESUME EXECUTIF DU PLAN STRATEGIQUE Evolution institutionnelle RESUME EXECUTIF DU PLAN STRATEGIQUE Créé en 1951, le CSRS a évolué institutionnellement, sur trois grandes phases : (i) de 1951 à 2001, entièrement administré par la Commission

Plus en détail

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire Stratégie de prospection et de développement des marchés hors Québec 2009 sommaire 2013 1 Rédaction Direction du développement des marchés et de l exportation Transformation Alimentaire Québec Ministère

Plus en détail

3 ème CONGRES DU RIZ EN AFRIQUE

3 ème CONGRES DU RIZ EN AFRIQUE 3 ème CONGRES DU RIZ EN AFRIQUE ALLOCUTION DU Dr Oumar NIANGADO Délégué de la Fondation YAOUNDE/CAMEROUN, 21-24 OCTOBRE 2013 Mesdames/Messieurs les Ministres (etc.) Permettez-moi tout d abord, au nom du

Plus en détail

Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009

Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009 Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009 Messages principaux tirés de: 51 communications 5 sessions plenières

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Préambule: Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée de promouvoir

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE

NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE (Version de Janvier 2015) ABIDJAN, 18-20 MARS 2015 Union Discipline Travail Version du 220115_09h00 1 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Plus en détail

Vision stratégique pour le positionnement des produits Halal marocains à l export. Mardi 1 er Décembre 2015

Vision stratégique pour le positionnement des produits Halal marocains à l export. Mardi 1 er Décembre 2015 Vision stratégique pour le positionnement des produits Halal marocains à l export Mardi 1 er Décembre 2015 PLAN DE LA PRESENTATION 1 Contexte général 2 Vision stratégique pour le positionnement des produits

Plus en détail

Fournisseurs & distributeurs aux ressources limitées

Fournisseurs & distributeurs aux ressources limitées ID-Tourism Ingénierie touristique & marketing Tourisme durable g.cromer@id-tourism.com www.id-tourism.com L Inclusive Business dans le secteur du tourisme Inclusive Business, kesako? L Inclusive Business,

Plus en détail

Approche intégrée de développement territorial

Approche intégrée de développement territorial Approche intégrée de développement territorial Appel à stratégies V0 CADRE COMMUN AUX APPELS A CANDIDATURE ITI ET LEADER La loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles

Plus en détail

Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer)

Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer) Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer) Cette fiche pédagogique présente les trois parcours du MAE ce qui vous permettra de déterminer le choix du parcours de votre

Plus en détail

CONCEPT NOTE (2ème édition du Forum du Jeune Entrepreneur)

CONCEPT NOTE (2ème édition du Forum du Jeune Entrepreneur) CONCEPT NOTE (2ème édition du Forum du Jeune Entrepreneur) La grande fête de l entrepreneuriat des jeunes fje.contact@gmail.com - www.fjemaroc.ma - www.forumdujeuneentrepreneur.ma Med Lab Entrepreneurship

Plus en détail

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Journée de présentation des résultats de la concertation nationale et régionale sur les éléments techniques du projet de réglementation thermique du Bâtiment *** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre

Plus en détail

Principales stratégies pour les années 1999-2001

Principales stratégies pour les années 1999-2001 L ISO en bref L ISO est l Organisation internationale de normalisation. Elle est composée des organismes nationaux de normalisation de pays grands et petits, industrialisés et en développement, de toutes

Plus en détail

Par Yolène Jacquet, Haïti Directrice exécutive, ANACAPH Bolivie, La Paz 5-6 Mars 2012

Par Yolène Jacquet, Haïti Directrice exécutive, ANACAPH Bolivie, La Paz 5-6 Mars 2012 Atelier international Les cadres de réglementation et de régulation de la micro finance rurale: Les tendances actuelles et des analyses comparatives Microfinance pour la production agricole en Haïti :

Plus en détail

Présentation de l UGAP

Présentation de l UGAP 2013 Statut et mission PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L UNION DES GROUPEMENTS D ACHATS PUBLICS (UGAP) L UGAP est un établissement public industriel et commercial créé en 1985 et placé sous la double tutelle

Plus en détail

Résultats du Projet et Recommandations

Résultats du Projet et Recommandations Projet FAO-TCP/MOR/3104 Mise en place et développement du système de reconnaissance des signes distinctifs d origine et de qualité (SDOQ) des denrées alimentaires et des produits agricoles et halieutiques

Plus en détail

48 ième Conférence. L Habitat Social Face au changement Climatique

48 ième Conférence. L Habitat Social Face au changement Climatique 48 ième Conférence L Habitat Social Face au changement Climatique La Ville Nouvelle de Chrafate Un Programme Pilote pour la Maturation d une Politique Faible Carbone de l Habitat Social ------------- Mohamed

Plus en détail

LES INDUSTRIES CULTURELLES ET L ÉCONOMIE CRÉATIVE

LES INDUSTRIES CULTURELLES ET L ÉCONOMIE CRÉATIVE LES INDUSTRIES CULTURELLES ET L ÉCONOMIE CRÉATIVE Forum Francophone de l innovation Atelier sectoriel/synthèse Namur le 24-09-2014 Contexte Les industries culturelles et créatives constituent, à l ère

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance

Plus en détail

FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME

FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME Référence à la Charte de territoire AXE 1 : Conforter et développer les coopérations et les transversalités Objectif

Plus en détail

PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP)

PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP) PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP) Le projet d Intervention Panafricaine dans le domaine Coopératif (INPACOOP) est un projet qui émanait de la volonté du gouvernement du Canada

Plus en détail

Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014

Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014 Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014 Dr. Moustapha Kamal Gueye, Spécialiste - Programme Emplois Verts, Organisation Internationale du Travail

Plus en détail

Le Plan Maroc Vert CONTINUITÉS ET RUPTURES

Le Plan Maroc Vert CONTINUITÉS ET RUPTURES Le Plan Maroc Vert CONTINUITÉS ET RUPTURES Hassan Benabderrazik Paris, 17-19 décembre 2009 (séminaire IPEMED-CIHEAM «La sécurité alimentaire en Méditerranée») Les points traités I. Le Plan Maroc Vert :

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Fiche de poste Chargé de projet

Fiche de poste Chargé de projet Fiche de poste Chargé de projet Auprès du Chef de projet «Optimiser la production de biens et services par les écosystèmes boisés méditerranéens dans un contexte de changements globaux» (Prise de fonction

Plus en détail

COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE

COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION EXPERTISE FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE RESSOURCES COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION EXPER EXPERTISE TISE EXPERTISE EXPERTISE

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de développement de l industrie touristique, Tourisme Québec,

Plus en détail