MENTIONS LEGALES COMPLETES VESICARE (ML Complètes Vesicare /Janvier 2015)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MENTIONS LEGALES COMPLETES VESICARE (ML Complètes Vesicare 2015-1 /Janvier 2015)"

Transcription

1 MENTIONS LEGALES COMPLETES VESICARE (ML Complètes Vesicare /Javier 2015) DENOMINATION DU MEDICAMENT : VESICARE 5 mg, comprimé pelliculé. VESICARE 10 mg, comprimé pelliculé. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE : Vesicare 5 mg : succiate de soliféacie : 5,0 mg, équivalet à 3,8 mg de soliféacie. Vesicare 10 mg : succiate de soliféacie : 10,0 mg, équivalet à 7,5 mg de soliféacie. Pour u comprimé pelliculé. Excipiet(s) à effet otoire : lactose moohydraté (Vesicare 5 mg : 107,5 mg. Vesicare 10 mg : 102,5 mg). Pour la liste complète des excipiets, voir rubrique «Liste des excipiets». FORME PHARMACEUTIQUE : Comprimé pelliculé. Vesicare 5 mg : Comprimé rod, jaue clair, portat le logo de Yamaouchi et la metio «150» sur la même face. Vesicare 10 mg : Comprimé rod, rose clair, portat le logo de Yamaouchi et la metio «151» sur la même face. INDICATIONS THERAPEUTIQUES : Traitemet symptomatique de l icotiece uriaire par impériosité et/ou de la pollakiurie et de l impériosité uriaire pouvat s observer chez les patiets souffrat d hyperactivité vésicale. POSOLOGIE ET MODE D ADMINISTRATION : Posologie : Adultes, y compris persoes âgées : La posologie recommadée est de 5 mg de succiate de soliféacie ue fois par jour. Si écessaire, la dose peut être augmetée à 10 mg de succiate de soliféacie ue fois par jour. Populatio pédiatrique : La sécurité et l efficacité de Vesicare chez les efats ot pas ecore été établies. Vesicare e doit pas être prescrit chez l efat. Isuffisace réale : Aucu ajustemet posologique est écessaire e cas d isuffisace réale légère à modérée (clairace de la créatiie > 30 ml/mi). E cas d isuffisace réale sévère (clairace de la créatiie 30 ml/mi), le traitemet doit être utilisé avec prudece et la dose de 5 mg ue fois par jour e doit pas être dépassée. (Voir rubrique «Propriétés pharmacociétiques»). Isuffisace hépatique : Aucu ajustemet posologique est écessaire e cas d isuffisace hépatique légère. E cas d isuffisace hépatique modérée (score de Child-Pugh de 7 à 9), le traitemet doit être utilisé avec prudece et la dose de 5 mg ue fois par jour e doit pas être dépassée. (Voir rubrique «Propriétés pharmacociétiques»). Puissats ihibiteurs de l iso-ezyme 3A4 du cytochrome P450 : La dose maximale de Vesicare doit être limitée à 5 mg e cas d admiistratio cocomitate de kétocoazole ou d u autre puissat ihibiteur de l iso-ezyme CYP3A4 utilisé à des doses thérapeutiques ; par exemple le ritoavir, le elfiavir, l itracoazole. (Voir rubrique «Iteractios avec d autres médicamets et autres formes d iteractios»). Mode d admiistratio : Le comprimé de Vesicare doit être pris par voie orale et avalé etier avec de l eau, sas le croquer. Le médicamet peut être pris idifféremmet pedat ou e dehors des repas. CONTRE-INDICATIONS : La soliféacie est cotre-idiquée : chez les patiets souffrat de rétetio uriaire, d ue affectio gastro-itestiale sévère (dot mégacôlo toxique), de myasthéie ou d u glaucome par fermeture de l agle, aisi que chez les patiets à risque vis-à-vis de ces affectios. chez les patiets souffrat d ue hypersesibilité à la substace active ou à l u des excipiets metioés à la rubrique «Liste des excipiets». chez les patiets hémodialysés (voir rubrique «Propriétés pharmacociétiques»). chez les patiets souffrat d ue isuffisace hépatique sévère (voir rubrique «Propriétés pharmacociétiques»). chez les patiets souffrat d ue isuffisace réale sévère ou d ue isuffisace hépatique modérée et qui sot traités par u puissat ihibiteur de l iso-ezyme CYP3A4 tel que le kétocoazole (voir rubrique «Iteractios avec d autres médicamets et autres formes d iteractios»). MISES EN GARDE SPECIALES ET PRECAUTIONS D EMPLOI : Les autres causes de mictios fréquetes (isuffisace cardiaque ou pathologie réale) doivet être évaluées avat l istauratio du traitemet par Vesicare. U traitemet atibactérie approprié doit être mis e place e cas d ifectio des voies uriaires. Vesicare doit être utilisé avec prudece das les situatios suivates : Obstructio des voies uriaires cliiquemet sigificative et décompesée avec risque de rétetio uriaire. Troubles gastro-itestiaux obstructifs. Risque de dimiutio de la motilité gastro-itestiale. Isuffisace réale sévère (clairace de la créatiie 30 ml/mi; voir rubriques «Posologie et mode d admiistratio» et «Propriétés pharmacociétiques») ; chez ces patiets, la dose de 5 mg par jour e doit pas être dépassée. Isuffisace hépatique modérée (score de Child-Pugh de 7 à 9 ; voir rubriques «Posologie et mode d admiistratio» et «Propriétés pharmacociétiques»); chez ces patiets, la dose de 5 mg par jour e doit pas être dépassée. Utilisatio cocomitate d u puissat ihibiteur de l iso-ezyme CYP3A4 comme le kétocoazole (Voir rubriques «Posologie et mode d admiistratio» et «Iteractios avec d autres médicamets et autres formes d iteractios»). Herie hiatale/reflux gastro-œsophagie et/ou traitemet cocomitat par des médicamets (biphosphoates par exemple) pouvat causer ou aggraver ue œsophagite. Neuropathie végétative. Des allogemets de l espace QT et des torsades de poites ot été observés chez des patiets présetat des facteurs de risque, tels qu u sydrome préexistat du QT log et ue hypokaliémie. A ce jour, la sécurité d emploi et l efficacité de Vesicare e sot pas établies e cas d hyperactivité du détrusor d origie eurogèe. Ce médicamet est cotre-idiqué chez les patiets présetat ue itolérace héréditaire au galactose, u déficit e lactase (Lapp) ou u sydrome de malabsorptio du glucose et du galactose. U agioedème avec obstructio des voies respiratoires a été rapporté chez quelques patiets traités par succiate de soliféacie. E cas de surveue d u agioedème, le succiate de soliféacie doit être arrêté et u traitemet et/ou des mesures appropriées doivet être prises. Des réactios aaphylactiques ot été rapportées chez quelques patiets traités par succiate de soliféacie. Chez les patiets qui ot développé des réactios aaphylactiques, le succiate de soliféacie doit être arrêté et u traitemet et/ou des mesures appropriées doivet être prises. L effet optimal de Vesicare peut être évalué au plus tôt après 4 semaies de traitemet. INTERACTIONS AVEC D AUTRES MÉDICAMENTS ET AUTRES FORMES D INTERACTIONS : Iteractios pharmacologiques : L utilisatio cocomitate d autres médicamets ayat des propriétés aticholiergiques peut accetuer les effets thérapeutiques et les effets idésirables. Il faut respecter u itervalle d eviro ue semaie après la fi du traitemet par Vesicare avat d etrepredre u autre traitemet aticholiergique. L effet thérapeutique de la soliféacie peut être attéué par l admiistratio cocomitate - 1 -

2 d agoistes des récepteurs choliergiques. La soliféacie peut réduire l effet des médicamets qui stimulet la motilité gastro-itestiale, tels que le métoclopramide et le cisapride. Iteractios pharmacociétiques : Des études meées i vitro ot motré qu aux cocetratios thérapeutiques la soliféacie ihibe pas les isoezymes CYP1A1/2, 2C9, 2C19, 2D6 ou 3A4 proveat de microsomes de foie humai. Il est doc peu probable que la soliféacie modifie la clairace des médicamets métabolisés par ces iso-ezymes du CYP. Effet d autres médicamets sur la pharmacociétique de la soliféacie : La soliféacie est métabolisée par l iso-ezyme CYP3A4. L admiistratio cocomitate de 200 mg/j (ou de 400 mg/jour) de kétocoazole, puissat ihibiteur de cet iso-ezyme, s est traduite respectivemet par u doublemet ou u triplemet de l ASC de la soliféacie. La dose maximale de Vesicare doit doc être limitée à 5 mg par jour e cas d admiistratio cocomitate de kétocoazole ou d u autre puissat ihibiteur de l iso-ezyme CYP3A4 utilisé à des doses thérapeutiques, par exemple le ritoavir, le elfiavir, l itracoazole. (Voir rubrique «Posologie et mode d admiistratio»). L admiistratio cocomitate de soliféacie et d u puissat ihibiteur de l iso-ezyme CYP3A4 est cotreidiquée chez les patiets présetat ue isuffisace réale sévère ou ue isuffisace hépatique modérée. Les effets d ue iductio ezymatique sur les paramètres pharmacociétiques de la soliféacie et de ses métabolites 'ot pas été étudiés. De même, l'effet de substrats à plus forte affiité pour le CYP3A4 sur l'expositio à la soliféacie 'a pas fait l'objet d'étude. Comme la soliféacie est métabolisée par l iso-ezyme CYP3A4, des iteractios pharmacociétiques sot possibles avec d autres substrats dotés d ue affiité plus élevée pour cet isoezyme (par exemple le vérapamil, le diltiazem) et avec des iducteurs de celui-ci (par exemple la rifampicie, la phéytoïe, la carbamazépie). Effet de la soliféacie sur la pharmacociétique d autres médicamets : Cotraceptifs oraux : Après la prise de Vesicare, aucue iteractio pharmacociétique etre la soliféacie et des cotraceptifs oraux coteat ue associatio d éthiylestradiol et de lévoorgestrel a été observée. Warfarie : La prise de Vesicare a pas modifié la pharmacociétique de la R-warfarie ou de la S-warfarie et a pas eu d icidece sur leur effet sur le temps de Quick. Digoxie : Aucu effet sur la pharmacociétique de la digoxie a été observé après la prise de Vesicare. GROSSESSE ET ALLAITEMENT : Grossesse : Il existe pas de doées cliiques cocerat des patietes ayat débuté ue grossesse sous traitemet par la soliféacie. Les expérimetatios aimales ot pas motré d effets ocifs directs sur la fertilité, le développemet embryoaire/fœtal ou la mise bas (voir rubrique «Doées de sécurité précliique»). Le risque évetuel chez la femme est icou. La soliféacie doit être prescrite avec prudece chez la femme eceite. Allaitemet : Il existe pas de doées cocerat l excrétio de la soliféacie das le lait materel. Chez la souris, la soliféacie et/ou ses métabolites ot été excrétés das le lait et ot etraîé des aomalies du développemet des ouveau-és proportioellemet à la dose (voir rubrique «Doées de sécurité précliique»). L utilisatio de Vesicare doit être évitée pedat l allaitemet. EFFETS SUR L APTITUDE A CONDUIRE DES VEHICULES ET A UTILISER DES MACHINES : Le traitemet peut altérer l aptitude à la coduite automobile et à l utilisatio de machies, la soliféacie, comme les autres aticholiergiques, pouvat provoquer des troubles de la visio et, plus raremet, ue somolece et ue fatigue. (Voir Rubrique «Effets idésirables»). EFFETS INDESIRABLES : Résumé du profil de tolérace : Compte-teu de l effet pharmacologique de la soliféacie, Vesicare peut provoquer des effets idésirables de type aticholiergique, de sévérité légère à modérée, et dot la fréquece est dose dépedate. L effet idésirable le plus fréquemmet rapporté sous Vesicare est la sécheresse de la bouche. Elle a été observée chez 11% des patiets traités par 5 mg ue fois par jour, 22% des patiets traités par 10 mg ue fois par jour et 4% des patiets sous placebo. La sécheresse de la bouche était gééralemet d itesité légère et a qu occasioellemet etraîé l iterruptio du traitemet. E gééral, l observace du traitemet était très élevée (eviro 99%) et eviro 90% des patiets traités par Vesicare ot poursuivi leur traitemet jusqu à la fi des études (12 semaies). Liste tabulée des effets idésirables : - 2 -

3 Système d orgaes, (classificatio MedDRA) Très fréquet 1/10 Fréquets 1/100, <1/10 Peu fréquets 1/1 000, <1/100 Rares 1/10 000, <1/1000 Très rares < 1/ Fréquece idétermiée (e peut être estimée sur la base des doées dispoibles) Ifectios et ifestatios Ifectio uriaire, Cystite Affectios du système immuitaire Réactio aaphylactique* Troubles du métabolisme et de la utritio Dimiutio de l appétit* Hyperkaliémie* Affectios Halluciatios* Délire* psychiatriques Etats cofusioels* Affectios du système erveux Somolece Dysgueusie Etourdissemet*, Céphalées* Affectios oculaires Visio floue Sécheresse oculaire Glaucome* Affectios cardiaques Affectios respiratoires, thoraciques et médiastiales Affectios gastroitestiales Affectios hépatobiliaires Affectios de la peau et du tissu sous-cutaé Affectios musculosquelletiques et systémiques Affectios du rei et des voies uriaires Troubles gééraux et aomalies au site d admiistratio Sécheresse buccale Costipatio Nausées Dyspepsie Douleur abdomiale Sécheresse asale Reflux gastrooesophagie Sécheresse de la gorge Sécheresse de la peau Troubles mictioels Fatigue Œdème périphérique Occlusio colique Fécalome Vomissemets* Prurit* Erythème* Rétetio d urie Erythème polymorphe* Urticaire* Agioedème* Torsade de poites* Allogemet de l itervalle QT à l électrocardiogramme* Fibrillatio auriculaire* Palpitatios* Tachycardie* Dysphoie* * observé après commercialisatio Déclaratio des effets idésirables suspectés : La déclaratio des effets idésirables suspectés après autorisatio du médicamet est importate. Elle permet ue surveillace cotiue du rapport bééfice/risque du médicamet. Les professioels de saté déclaret tout effet idésirable suspecté via le système atioal de déclaratio : Agece atioale de sécurité du médicamet et des produits de saté (Asm) et réseau des Cetres Régioaux de Pharmacovigilace Site iteret : SURDOSAGE : Symptômes : U surdosage avec le succiate de soliféacie peut potetiellemet aboutir à des effets aticholiergiques sévères. Ue dose maximale de 280 mg de succiate de soliféacie suite à ue admiistratio accidetelle chez u seul patiet sur ue période de 5 heures, a abouti à des troubles des foctios supérieures etraiat pas d hospitalisatio. Traitemet : E cas de surdosage e succiate de soliféacie, utiliser du charbo activé. U lavage d estomac est utile s il est effectué das l heure, mais e pas provoquer de vomissemets. Comme pour les autres aticholiergiques, les symptômes peuvet être traités comme suit : Effets aticholiergiques cetraux sévères tels qu halluciatios ou excitatio importate : par la physostigmie ou le carbachol. Covulsios ou excitatio importate : par des bezodiazépies. Isuffisace respiratoire : par vetilatio artificielle. Tachycardie : par des bêta-bloquats. Rétetio d uries : par sodage. Mydriase : par u collyre de pilocarpie et/ou placer le patiet das ue pièce sombre. Comme avec les autres atimuscariiques, e cas de surdosage, ue surveillace spécifique est écessaire chez les patiets présetat u risque de prologatio de QT (par exemple e cas d hypokaliémie, de bradycardie et de traitemet cocomitat par des médicamets prologeat l itervalle QT) ou ayat ue cardiopathie préexistate sigificative (par exemple ue ischémie myocardique, des troubles du rythme, ue isuffisace cardiaque cogestive). PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES - Propriétés pharmacodyamiques : Classe pharmacothérapeutique : Atispasmodiques uriaires, code ATC : G04BD08. Mécaisme d actio : La soliféacie est u atagoiste compétitif spécifique des récepteurs choliergiques. La vessie est iervée par des erfs parasympathiques choliergiques. L acétylcholie cotracte le détrusor, muscle lisse, e agissat sur les récepteurs Iléus* Gêe abdomiale* Troubles hépatiques* Aomalies des tests de la foctio hépatique* Dermatite exfoliative* Faiblesse musculaire* Isuffisace réale* - 3 -

4 muscariiques, pricipalemet sur leur sous-type M 3. Des études pharmacologiques i vitro et i vivo ot motré que la soliféacie était u ihibiteur compétitif des récepteurs muscariiques apparteat au sous-type M 3. De plus, la soliféacie a ue activité atagoiste spécifique sur les récepteurs muscariiques, so affiité pour d autres récepteurs et caaux ioiques étudiés état faible ou ulle. Effets pharmacodyamiques : Les effets d u traitemet par Vesicare aux doses de 5 mg et 10 mg ot été étudiés au cours de plusieurs essais cliiques radomisés et cotrôlés meés e double isu chez des patiets des deux sexes souffrat d hyperactivité vésicale. Les doses de 5 mg et 10 mg de Vesicare ot etraîé des amélioratios statistiquemet sigificatives du critère pricipal et des critères secodaires, comparativemet au placebo (voir tableau ci-dessous). L efficacité a été observée dès la première semaie de traitemet pour se stabiliser sur ue période de 12 semaies. Ue étude e ouvert à log terme a motré que l efficacité persistait au mois 12 mois. Au bout de 12 semaies de traitemet, eviro 50% des patiets souffrat d icotiece uriaire avat le traitemet e présetaiet plus d épisodes d icotiece. De plus, 35% des patiets présetaiet mois de 8 mictios par jour. Le traitemet des symptômes d hyperactivité vésicale a égalemet amélioré u certai ombre de paramètres mesurat la qualité de vie, tels que : perceptio de l état de saté gééral, impact de l icotiece, limitatio das les activités quotidiees, limitatios das les activités physiques ou sociales, émotios, perceptio de la sévérité des symptômes, critères de sévérité, et impact sur le sommeil et sur la vitalité (éergie). Résultats (doées regroupées) de quatre essais cotrôlés de phase III : traitemet de 12 semaies Nombre de mictios par 24 heures Réductio moyee par rapport à la valeur iitiale Placebo 11,9 1,4 (12%) 1138 Nombre d épisodes de mictio impérieuse par 24 heures Réductio moyee par rapport à la valeur iitiale Nombre d épisodes d icotiece par 24 heures Réductio moyee par rapport à la valeur iitiale Nombre d épisodes de ycturie par 24 heures Réductio moyee par rapport à la valeur iitiale Volume évacué par mictio Augmetatio moyee par rapport à la valeur iitiale Nombre de protectios utilisées par 24 heures Réductio moyee par rapport à la valeur iitiale 6,3 2,0 (32%) ,1 (38%) 781 0,4 (22%) ml 9 ml (5%) ,0 0,8 (27%) 238 Vesicare 5 mg ue fois par jour 12,1 2,3 (19%) 552 5,9 (49%) 548 2,6 1,5 (58%) 314 2,0 0,6 (30%) 494 0, ml 32 ml (21%) 552 2,8 1,3 (46%) 236 Vesicare 10 mg ue fois par jour 11,9 (23%) ,2 3,4 (55%) 1151 (62%) 778 0,6 (33%) ml 43 ml (26%) ,3 (48%) 242 Toltérodie 2 mg deux fois par jour 12,1 1,9 (16%) 0,004 5,4 2,1 (39%) 0,031 2,3 1,1 (48%) 157 0,009 1,9 0,5 (26%) 232 0, ml 24 ml (16%) 1,0 (37%) 0,010 Note :Vesicare 10 mg et le placebo ot été utilisés das les 4 études pivots. Vesicare 5 mg a été égalemet utilisé das deux études et la toltérodie à la dose de 2 mg deux fois par jour das ue étude. Comme tous les paramètres et tous les groupes ot pas été étudiés das chacue des études, le ombre de patiets idiqué varie suivat le paramètre et le groupe. * Valeur de p pour la comparaiso au placebo. Propriétés pharmacociétiques : Absorptio : Après la prise des comprimés de Vesicare, les cocetratios plasmatiques maximales de soliféacie (C max ) sot atteites au bout de 3 à 8 heures. La valeur de t max est idépedate de la dose. La valeur de C max et celle de l aire sous la courbe (ASC) augmetet proportioellemet - 4 -

5 à la dose das la fourchette des doses allat de 5 à 40 mg. La biodispoibilité absolue est d eviro 90%. La prise d alimets e modifie pas la cocetratio maximale i l ASC de la soliféacie. Distributio : Après admiistratio itraveieuse, le volume apparet de distributio de la soliféacie est d eviro 600 litres. La soliféacie est fortemet (eviro 98%) liée aux protéies plasmatiques, essetiellemet à l α 1 -glycoprotéie acide. Biotrasformatio : La soliféacie est largemet métabolisée das le foie, essetiellemet par l iso-ezyme 3A4 du cytochrome P450 (CYP3A4). Il existe cepedat d autres voies métaboliques qui peuvet cotribuer au métabolisme de la soliféacie. La clairace systémique de la soliféacie est d eviro 9,5 L/h et la demi-vie d élimiatio de la soliféacie est de 45 à 68 heures. Après admiistratio orale, u métabolite pharmacologiquemet actif (4R-hydroxy soliféacie) et trois métabolites iactifs (N-glycuroide, N-oxyde et 4Rhydroxy-N-oxyde de soliféacie) ot été idetifiés das le plasma, e plus de la soliféacie. Elimiatio : Après ue admiistratio uique de 10 mg de soliféacie marquée par le 14 C, o a retrouvé eviro 70% de la radioactivité das les uries et 23% das les selles e l espace de 26 jours. Das les uries, eviro 11% de la radioactivité sot retrouvés sous forme de substace active ichagée, eviro 18% sous la forme du métabolite N- oxyde, 9% sous la forme du métabolite 4R-hydroxy-N-oxyde et 8% sous la forme du métabolite 4R-hydroxy (métabolite actif). Liéarité/o-liéarité : La pharmacociétique est liéaire das la fourchette des doses thérapeutiques. Autres populatios particulières : Persoes âgées : Aucu ajustemet posologique est écessaire e foctio de l âge. Des études ot motré qu après l admiistratio de succiate de soliféacie (5 mg et 10 mg ue fois par jour), l expositio à la soliféacie (exprimée par l ASC) était comparable chez les sujets âgés e boe saté (etre 65 et 80 as) et les sujets jeues e boe saté (mois de 55 as). Chez les persoes âgées, la vitesse moyee d absorptio, exprimée par le t max, était légèremet plus lete et la demi-vie d élimiatio était augmetée d eviro 20%. Ces différeces peu importates, ot été cosidérées comme cliiquemet égligeables. La pharmacociétique de la soliféacie a pas été étudiée chez l efat et l adolescet. Sexe : La pharmacociétique de la soliféacie est pas modifiée par le sexe. Apparteace ethique : La pharmacociétique de la soliféacie est pas modifiée par la race. Isuffisace réale : Chez des patiets souffrat d isuffisace réale légère à modérée, l ASC et la C max de la soliféacie e sot pas sigificativemet différetes de celles observées chez des sujets sais. Chez des patiets souffrat d isuffisace réale sévère (clairace de la créatiie 30 ml/mi), l expositio à la soliféacie était sigificativemet plus importate que chez les témois, avec des augmetatios de C max d eviro 30%, de l ASC de plus de 100% et de t ½ de plus de 60%. Il existe ue relatio statistiquemet sigificative etre la clairace de la créatiie et la clairace de la soliféacie. La pharmacociétique de la soliféacie a pas été étudiée chez les patiets hémodialysés. Isuffisace hépatique : E cas d isuffisace hépatique modérée (score de Child-Pugh de 7 à 9), la valeur de C max est ichagée, l AUC augmete de 60% et t ½ est doublé. La pharmacociétique de la soliféacie a pas été étudiée chez des patiets souffrat d isuffisace hépatique sévère. Doées de sécurité précliique : Les doées précliiques issues des études covetioelles de pharmacologie de sécurité, toxicité e admiistratio répétée, fertilité, développemet embryofœtal, géotoxicité et cacérogéicité, ot pas révélé de risque particulier pour l Homme. Lors d ue étude du développemet pré et postatal chez la souris, l admiistratio de soliféacie aux mères pedat l allaitemet a etraîé ue dimiutio dose-dépedate du taux de survie e post-partum et du poids des petits aisi qu u raletissemet du développemet staturo-podéral à des degrés cliiquemet pertiets. Ue augmetatio de la mortalité liée à la dose, sas siges cliiques précurseurs, s est produite chez des jeues souris traitées à partir du 10 ème ou du 21 ème jour après leur aissace avec des doses atteigat u effet pharmacologique ; les deux groupes avaiet ue mortalité plus élevée par rapport à des souris adultes. Chez les jeues souris traitées à partir du 10 ème jour après leur aissace, l expositio plasmatique était plus élevée que chez les souris adultes ; à partir du 21 ème jour après leur aissace, l expositio systémique était comparable à celle des souris adultes. Les implicatios cliiques de l augmetatio de la mortalité chez les jeues souris e sot pas coues. DONNEES PHARMACEUTIQUES : Liste des excipiets : Noyau : amido de maïs, lactose moohydraté, hypromellose, stéarate de magésium. Pelliculage : Magrogol 8000, talc, hypromellose, dioxyde de titae (E171), oxyde de fer jaue (E172) pour Vesicare 5 mg, oxyde de fer rouge (E172) pour Vesicare 10 mg. Durée de coservatio : 3 as. Précautios particulières de coservatio : Pas de précautios particulières de coservatio. Nature et coteu de l emballage extérieur : 30 comprimés sous plaquettes thermoformées (PVC/Alumiium). Liste II. Vesicare 5 mg : AMM : 30 comprimés sous plaquettes thermoformées (PVC/alumiium). Prix : 29,73. Vesicare 10 mg : AMM : 30 comprimés sous plaquettes thermoformées (PVC/alumiium). Prix : 29,73.Août 2004 Révisio : Javier Remboursé Sec.Soc. à 30 %. Agréé Collectivités. Astellas Pharma. 26 quai Michelet Levallois-Perret. Tél Iformatio médicale (Numéro Vert) : Tél Stadard et Pharmacovigilace : Fax : ML Complètes VESICARE (Javier 2015). [Les iformatios recueillies fot l objet d u traitemet iformatique destié à gérer l iformatio trasmise par les visiteurs médicaux. Les destiataires des doées sot les persoes habilitées de otre laboratoire. Coformémet à la loi «Iformatique et libertés» du 6 javier 1978 modifiée e 2004, vous bééficiez d u droit d accès et de rectificatio aux iformatios qui vous coceret, que vous pouvez exercer e vous adressat au Pharmacie Resposable de otre laboratoire. Vous pouvez égalemet, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitemet des doées vous cocerat.] - 5 -

Topiramate-Mepha. En cas d épilepsie et pour la prévention de la migraine. admis par les caisses maladie. Les médicaments à l arc-en-ciel

Topiramate-Mepha. En cas d épilepsie et pour la prévention de la migraine. admis par les caisses maladie. Les médicaments à l arc-en-ciel Topiramate-Mepha E cas d épilepsie et pour la prévetio de la migraie admis par les caisses maladie Topiramate-Mepha Atiépileptique Géérique de Topamax Produkt, Produit, EAN-Code Code EAN Substace: emballage

Plus en détail

Notice : information de l utilisateur. Vesicare 5 mg, comprimés pelliculés Vesicare 10 mg, comprimés pelliculés succinate de solifénacine

Notice : information de l utilisateur. Vesicare 5 mg, comprimés pelliculés Vesicare 10 mg, comprimés pelliculés succinate de solifénacine Notice : information de l utilisateur Vesicare 5 mg, comprimés pelliculés Vesicare 10 mg, comprimés pelliculés succinate de solifénacine Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie réale chroique Qu est-ce que cela veut dire pour moi? Natioal Kidey Disease Educatio Program La maladie réale chroique: l essetiel Vous avez été iformé(e) que vous êtes atteit(e) de la maladie

Plus en détail

Mieux informé sur les maux de tête et la migraine

Mieux informé sur les maux de tête et la migraine Guide destié aux patiets Mieux iformé sur les maux de tête et la migraie Les médicamets à l arc-e-ciel Tous les guides de Mepha sot dispoibles sur www.mepha.ch Pour pouvoir scaer le «QR-Code» avec le smartphoe,

Plus en détail

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction Chapitre 3 : Trasistor bipolaire à joctio ELEN075 : Electroique Aalogique ELEN075 : Electroique Aalogique / Trasistor bipolaire U aperçu du chapitre 1. Itroductio 2. Trasistor p e mode actif ormal 3. Courats

Plus en détail

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT. Bisolax 5 mg comprimés enrobés contient 5 mg de bisacodyl par comprimé enrobé.

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT. Bisolax 5 mg comprimés enrobés contient 5 mg de bisacodyl par comprimé enrobé. RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1. Dé nomination du mé dicame nt Bisolax 5 mg comprimés enrobés. 2. Composition qualitative e t quantitative Bisolax 5 mg comprimés enrobés contient 5 mg de bisacodyl

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES Préparatio à l Agrégatio Bordeaux Aée 203-204 Jea-Jacques Ruch Table des Matières Chapitre I. Gééralités sur les tests 5. Itroductio 5 2. Pricipe des tests 6 2.a. Méthodologie

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR LYSOPAÏNE MAUX DE GORGE AMBROXOL CITRON 20 mg SANS SUCRE, pastille édulcorée au sorbitol et au sucralose. Chlorhydrate d ambroxol

Plus en détail

RELPAX. hydrobromure d élétriptan

RELPAX. hydrobromure d élétriptan RELPAX hydrobromure d élétriptan * Pharmacocinétique * Toxicologie * Formulation galénique * Essais cliniques * Conclusion * Pharmacocinétique * Toxicologie * Formulation galénique * Essais cliniques *

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl)

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl) NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl) Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO

STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO Des résultats du Programme de réductio des risques STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO 1. Cotexte La puaise tere Lygus lieolaris (figure 1) est

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. Elle contient des informations importante s pour

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

PageScope Enterprise Suite. Gestion des périphériques de sortie de A à Z. i-solutions PageScope Enterprise Suite

PageScope Enterprise Suite. Gestion des périphériques de sortie de A à Z. i-solutions PageScope Enterprise Suite Eterprise Suite Gestio des périphériques de sortie de A à Z i-solutios Eterprise Suite Eterprise Suite Ue gestio cetralisée, ue admiistratio harmoisée, l'efficacité absolue Le temps est u élémet essetiel

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé?

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé? Novembre Les sois de saté au Caada, c est capital bulleti o 4 Commet les Caadies classet-ils leur système de sois de saté? Résultats du sodage iteratioal du Fods du Commowealth sur les politiques de saté

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés. Bisacodyl

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés. Bisacodyl NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1. Défiitios L'itérêt est l'idemité que doe au propriétaire d'ue somme d'arget celui qui e a joui pedat u certai temps. Divers élémets itervieet das le calcul

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Flunarizine

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Flunarizine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR SIBELIUM 10 mg, comprimé sécable Flunarizine Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez

Plus en détail

Statistiques appliquées à la gestion Cours d analyse de donnés Master 1

Statistiques appliquées à la gestion Cours d analyse de donnés Master 1 Aalyse des doées Statistiques appliquées à la gestio Cours d aalyse de doés Master F. SEYTE : Maître de coféreces HDR e scieces écoomiques Uiversité de Motpellier I M. TERRAZA : Professeur de scieces écoomiques

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

Quand BÉBÉ VOYAGE. Guide pratique sur les précautions à prendre

Quand BÉBÉ VOYAGE. Guide pratique sur les précautions à prendre Quad BÉBÉ VOYAGE Guide pratique sur les précautios à predre Vous partez bietôt pour u log voyage avec votre jeue efat. Quelques précautios sot à predre avat, pedat le déplacemet et durat votre séjour.

Plus en détail

Dares Analyses. Plus d un tiers des CDI sont rompus avant un an

Dares Analyses. Plus d un tiers des CDI sont rompus avant un an Dares Aalyses javier 2015 N 005 publicatio de la directio de l'aimatio de la recherche, des études et des statistiques Plus d u tiers des CDI sot rompus avat u a Le cotrat de travail à durée idétermiée

Plus en détail

NOTICE. DEBRICALM 100 mg, comprimé pelliculé Maléate de trimébutine

NOTICE. DEBRICALM 100 mg, comprimé pelliculé Maléate de trimébutine NOTICE ANSM Mis à jour le : 08/06/2010 Dénomination du médicament DEBRICALM 100 mg, comprimé pelliculé Maléate de trimébutine Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament.

Plus en détail

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool CHAPITRE 10 RÉACTINS D ESTÉRIFICATIN ET D HYDRLYSE 1 Formatio d u ester à partir d u acide et d u alcool 1. Nomeclature Acide : R C H Alcool : R H Groupe caractéristique ester : C Formule géérale d u ester

Plus en détail

Gérer les applications

Gérer les applications Gérer les applicatios E parcourat les rayos du Widows Phoe Store, vous serez e mesure de compléter les services de base de votre smartphoe à travers plus de 10 000 applicatios. Gratuites ou payates, ces

Plus en détail

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1 Premières propriétés des ombres réels 2 Suites umériques 3 Suites mootoes : à faire 4 Séries umériques 4. Notio de série. Défiitio 4.. Soit (u ) ue suite de ombres réels ou complexes. Pour N N, o ote S

Plus en détail

sçíêé=ã~áëçå L ABC des fenêtres

sçíêé=ã~áëçå L ABC des fenêtres sçíêé=ã~áëçå CF 58 L ABC des feêtres Les feêtres remplisset ue foctio importate das la maiso. E plus d e rehausser l esthétique, elles permettet d assurer u apport d air frais et la vetilatio, d éclairer

Plus en détail

Intérêt des détecteurs CO pour l alerte et la prévention des intoxications oxycarbonées dans l habitat

Intérêt des détecteurs CO pour l alerte et la prévention des intoxications oxycarbonées dans l habitat Saté eviroemet Itérêt des détecteurs CO pour l alerte et la prévetio des itoxicatios oxycarboées das l habitat Aalyse de la démarche de l office HLM Bretage Sud Habitat (Morbiha) Drass de Bretage Cire

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance juin 2008 Douleur de l adulte Douleur de l adulte Ce qu il faut savoir La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable,

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Point d Information. Le PRAC a recommandé que le RCP soit modifié afin d inclure les informations suivantes:

Point d Information. Le PRAC a recommandé que le RCP soit modifié afin d inclure les informations suivantes: Point d Information Médicaments à base d ivabradine, de codéine, médicaments contenant du diméthyl fumarate, du mycophénolate mofétil/acide mycophénolique, de l octocog alpha, spécialité Eligard (contenant

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html Equêtes, Sodages Aalyse de doées Le Sphix! Iteret : http://www.lesphixdeveloppemet.fr/club/idex.html Lagarde J. Aalyse statistique de doées, Duod. Réaliser vos equêtes Questioaire Traitemets et aalyses

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

II LES PROPRIETES DES ESTIMATEURS MCO 1. Rappel : M1 LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 2009

II LES PROPRIETES DES ESTIMATEURS MCO 1. Rappel : M1 LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 2009 M LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 009 I LES HYPOTHESES DE LA MCO. Hypothèses sur la variable explicative a. est o stochastique. b. a des valeurs xes das les différets échatillos. c. Quad ted

Plus en détail

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3.

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3. EXERCICE 3 (6 poits ) (Commu à tous les cadidats) Il est possible de traiter la partie C sas avoir traité la partie B Partie A O désige par f la foctio défiie sur l itervalle [, + [ par Détermier la limite

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT NARATRIPTAN ARROW 2,5 mg, comprimé pelliculé 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Naratriptan..2,50 mg Sous forme de

Plus en détail

ÉTUDE. SECTEUR Cadre de vie et technique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS. Portrait statistique

ÉTUDE. SECTEUR Cadre de vie et technique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS. Portrait statistique ÉTUDE SECTEUR Cadre de vie et techique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS Portrait statistique 02 ÉTUDE - mai 2012 Sommaire 03 Pricipaux eseigemets 04 Sources mobilisées

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

Etude de la fonction ζ de Riemann

Etude de la fonction ζ de Riemann Etude de la foctio ζ de Riema ) Défiitio Pour x réel doé, la série de terme gééral,, coverge si et seulemet si x >. x La foctio zeta de Riema est la foctio défiie sur ], [ par : ( x > ), = x. Remarque.

Plus en détail

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1 Bac blac TS Correctio Exercice I ( Spé ) / émotros par récurrece que 5x y = pour tout etier aturel 5x y = 5 8 = La propriété est doc vraie au rag = Supposos que la propriété est vraie jusqu au rag, o a

Plus en détail

Université Victor Segalen Bordeaux 2 Institut de Santé Publique, d Épidémiologie et de Développement (ISPED) Campus Numérique SEME

Université Victor Segalen Bordeaux 2 Institut de Santé Publique, d Épidémiologie et de Développement (ISPED) Campus Numérique SEME Uiversité Victor Segale Bordeaux Istitut de Saté Publique, d Épidémiologie et de Développemet (ISPED) Campus Numérique SEME MODULE Pricipaux outils e statistique Versio du 8 août 008 Écrit par : Relu par

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Aée Uiversitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Aée Études Supérieures Commerciales & Scieces Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 3 Première

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble.

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble. II LE MARCHE DU CAFE 1 L attractivité La segmetatio selo le mode de productio Le marché du café peut être segmeté e foctio de deux modes de productio pricipaux : la torréfactio et la fabricatio de café

Plus en détail

La coloration vitale au diacétate de fluorescéine permet un diagnostic plus précoce de la tuberculose à germes résistants à la rifampicine

La coloration vitale au diacétate de fluorescéine permet un diagnostic plus précoce de la tuberculose à germes résistants à la rifampicine INT J TUBERC LUNG DIS 16(9):1174 1179 2012 The Uio La coloratio vitale au diacétate de fluorescéie permet u diagostic plus précoce de la tuberculose à germes résistats à la rifampicie A. Va Deu,* A. K.

Plus en détail

Chapitre 13. Statistiques et probabilités. Sommaire

Chapitre 13. Statistiques et probabilités. Sommaire 13 Chapitre Chapitre 13 Statistiques et probabilités Les statistiques et les probabilités occupet ue place importate das l eseigemet de certaies classes préparatoires Les pricipales foctios écessaires

Plus en détail

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1 Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire qui permettra l identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

Nous imprimons ce que vous aimez!

Nous imprimons ce que vous aimez! Nous imprimos ce que vous aimez! Persoalisé simple différet Catalogue de produits Tapis stadard tapis logo tapis publicitaire Nous imprimos ce que vous aimez! 2 I JOBET JOBET Vous et vos cliets serez coquis...

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE PRODUIT SINGULAIR. montélukast (sous forme de montélukast sodique) comprimés à 10 mg. comprimés à croquer à 4 mg et 5 mg

MONOGRAPHIE DE PRODUIT SINGULAIR. montélukast (sous forme de montélukast sodique) comprimés à 10 mg. comprimés à croquer à 4 mg et 5 mg MONOGRAPHIE DE PRODUIT SINGULAIR montélukast (sous forme de montélukast sodique) comprimés à 10 mg comprimés à croquer à 4 mg et 5 mg sachets de granulés à 4 mg pour administration orale Antagoniste des

Plus en détail

1 - Que faut-il retenir sur les anticoagulants oraux?

1 - Que faut-il retenir sur les anticoagulants oraux? La nouvelle convention pharmaceutique offre l opportunité aux pharmaciens d accompagner les patients traités par anticoagulants oraux au long cours afin de prévenir les risques iatrogéniques. Les anticoagulants

Plus en détail

Statistique descriptive bidimensionnelle

Statistique descriptive bidimensionnelle 1 Statistique descriptive bidimesioelle Statistique descriptive bidimesioelle Résumé Liaisos etre variables quatitatives (corrélatio et uages de poits), qualitatives (cotigece, mosaïque) et de types différets

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

UNHCR Kit destiné aux établissements de santé publique

UNHCR Kit destiné aux établissements de santé publique UNHCR Kit destié aux établissemets de saté publique Outils destiés au cotrôle, au moitorig et à l évaluatio de la qualité des services de saté publique Avec le soutie de l UNHCR Mai 2009 Table des matières

Plus en détail

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation Solutios Retraite collectives Liges directrices applicables aux régimes de capitalisatio RÉPONDEZ AUX EXIGENCES ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES GRÂCE AUX EXCELLENTS OUTILS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE

Plus en détail

l ostéopathie Prévenir les troubles féminins par Règles, cystites, grossesse,

l ostéopathie Prévenir les troubles féminins par Règles, cystites, grossesse, médecies douces Règles, cystites, grossesse, méopause Préveir les troubles fémiis par l ostéopathie L ostéopathie a beau être officiellemet recoue das otre pays et de plus e plus itégrée aux choix thérapeutiques

Plus en détail

omme dans tous les milieux de vie, une

omme dans tous les milieux de vie, une la gestio des sois 1 itroductio omme das tous les milieux de vie, ue C équipe d aimatio peut être ameée à devoir gérer des icidets de saté plus ou mois importats. Il faudra être capable de predre les boes

Plus en détail

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire Séquece 5 La foctio logarithme épérie Objectifs de la séquece Itroduire ue ouvelle foctio : la foctio logarithme épérie. Coaître les propriétés de cette foctio : sa dérivée, ses variatios, sa courbe, sa

Plus en détail

NOTICE. HUMEX ALLERGIE LORATADINE 10 mg, comprimé Loratadine

NOTICE. HUMEX ALLERGIE LORATADINE 10 mg, comprimé Loratadine Page 1 sur 6 NOTICE ANSM - Mis à jour le : 12/06/2013 Dénomination du médicament Encadré HUMEX ALLERGIE LORATADINE 10 mg, comprimé Loratadine Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

Remboursé par l assurance maladie obligatoire 100% 100% 200%

Remboursé par l assurance maladie obligatoire 100% 100% 200% Mutuelle Saté pompiers - pats Offre reservee SPASDIS prévi POMPIERS surcomplemetaire spasdis CUMUL maladie (1) Cosultatios, visites (gééralistes / spécialistes) 130% 70 % 200 % Pharmacie : médicamets remboursés

Plus en détail

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique 1 SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATIO POLITIQUE SCIETIFIQUE rue de la Sciece 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 URL : www.belspo.be Evaluatio de la Délivrace de Méthadoe e Belgique

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

Bio-Statistique. 1 ère partie. Discipline : Bio-statistique, Bio-mathématique et Sciences de l Information

Bio-Statistique. 1 ère partie. Discipline : Bio-statistique, Bio-mathématique et Sciences de l Information Bio-Statistique 1 ère partie Disciplie : Bio-statistique, Bio-mathématique et Scieces de l Iformatio OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Réaliser l importace du problème de la variabilité ihérete au doées médicales,

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

Probabilité 1 - L1 MMIA

Probabilité 1 - L1 MMIA Probabilité 1 - L1 MMIA Tra Viet Chi, vtra@u-paris10fr, Bureau E12(G) Exercice 1 (Pour démarrer) 1 Soiet A et B deux esembles Rappelez les défiitios de l itersectio A B, de l uio A B, de la différece A

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

Atrovent HFA 20 mcg/bouffée solution pour inhalation en flacon pressurisé (bromure d'ipratropium)

Atrovent HFA 20 mcg/bouffée solution pour inhalation en flacon pressurisé (bromure d'ipratropium) NOTICE ATROVENT HFA 20 MCG/BOUFFEE SOLUTION POUR INHALATION EN FLACON PRESSURISE (BPI n 0250-03 du 27.07.2005) Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d'utiliser ce médicament.

Plus en détail

NOTICE. TRIMEBUTINE MYLAN CONSEIL 100 mg, comprimé

NOTICE. TRIMEBUTINE MYLAN CONSEIL 100 mg, comprimé NOTICE ANSM Mis à jour le : 15/07/2014 Dénomination du médicament Encadré TRIMEBUTINE MYLAN CONSEIL 100 mg, comprimé Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O Copilote de votre saté AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services FONGECFA-Trasport IPRIAC MUTUELLE D&O OREPA-Prévoyace

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

Les études. Recommandations applicables aux appareils de levage "anciens" dans les ports. Guide Technique

Les études. Recommandations applicables aux appareils de levage anciens dans les ports. Guide Technique es Cetre d Etudes Techiques Maritimes et Fluviales Les études Recommadatios applicables aux appareils de levage "acies" das les ports Guide Techique PM 03.01 Cetre d Etudes Techiques Maritimes et Fluviales

Plus en détail

55 - EXEMPLES D UTILISATION DU TABLEUR.

55 - EXEMPLES D UTILISATION DU TABLEUR. 55 - EXEMPLES D UTILISATION DU TABLEUR. CHANTAL MENINI 1. U pla possible Les exemples qui vot suivre sot des pistes possibles et e aucu cas ue présetatio exhaustive. De même je ai pas fait ue étude systématique

Plus en détail

PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS

PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS Constance Legroux (DCEM3) QUELQUES CHIFFRES 150 000 toxicomanes en France, dont moins de Diminution de la mortalité grâce à la mise sur le

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 10 octobre 2001

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 10 octobre 2001 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 10 octobre 2001 VIRAFERONPEG 50 µg 80 µg 100 µg 120 µg 150 µg, poudre et solvant pour solution injectable B/1 B/4 Laboratoires SCHERING PLOUGH Peginterféron

Plus en détail

Règlement Général des opérations

Règlement Général des opérations Deutsche Bak Règlemet Gééral des opératios AVRIL 2015 Deutsche Bak AG est u établissemet de crédit de droit allemad, dot le siège social est établi 12, Tauusalage, 60325 Fracfort-sur-le-Mai, Allemage.

Plus en détail

Les triptans. quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre. Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit!

Les triptans. quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre. Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit! Fédération des médecins omnipraticiens du Québec Les triptans quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit! Les triptans, des agonistes sélectifs

Plus en détail

Neolane Message Center. Neolane v6.0

Neolane Message Center. Neolane v6.0 Neolae Message Ceter Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord.

Plus en détail

Cours de Statistiques inférentielles

Cours de Statistiques inférentielles Licece 2-S4 SI-MASS Aée 2015 Cours de Statistiques iféretielles Pierre DUSART 2 Chapitre 1 Lois statistiques 1.1 Itroductio Nous allos voir que si ue variable aléatoire suit ue certaie loi, alors ses réalisatios

Plus en détail

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr Doez de la liberté à vos doées BiBOARD www.biboard.fr Le décisioel pour tous Le décisioel évolue. L etreprise quelle que soit sa taille, a besoi de piloter so activité à l aide d outils simples, fiables,

Plus en détail

Etude Spéciale SCORING : UN GRAND PAS EN AVANT POUR LE MICROCRÉDIT?

Etude Spéciale SCORING : UN GRAND PAS EN AVANT POUR LE MICROCRÉDIT? Etude Spéciale o. 7 Javier 2003 SCORING : UN GRAND PAS EN AVANT POUR LE MICROCRÉDIT? MARK SCHNEIDER Le CGAP vous ivite à lui faire part de vos commetaires, de vos rapports et de toute demade d evoid autres

Plus en détail

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais.

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais. Télé OPTIK Plus spectaculaire que jamais. Vivez toute la puissace de la télévisio sur IP grâce au réseau OPTIK 1 de TELUS et découvrez-e l extraordiaire potetiel. Télé OPTIK MC vous doe la parfaite maîtrise

Plus en détail