L autisme est un syndrome caractérisée par un repli sur soi-même, une perte de contact avec la réalité et une difficulté à communiquer avec autrui.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L autisme est un syndrome caractérisée par un repli sur soi-même, une perte de contact avec la réalité et une difficulté à communiquer avec autrui."

Transcription

1 L autisme 1

2 2.2. Handicaps mentaux L autisme est un syndrome caractérisée par un repli sur soi-même, une perte de contact avec la réalité et une difficulté à communiquer avec autrui. Selon le Manuel Diagnostique et Statistique des troubles Mentaux (DSM IV), l autisme est un trouble envahissant du développement (TED) qui se caractérise par des altérations graves du développement dans les domaines suivants: Indifférence aux autres, difficulté d interactions sociales Comportements répétitifs, activités stéréotypées (agitation des mains, balancement du corps) Altération de la communication verbale/non verbale, mutisme ou langage inhabituel (écholalie: répétition en écho des phrases ou mots entendus). En France, l autisme concernerait plus de personnes. La triade autistique apparaît généralement avant l âge de 3 ans. Dans la majorité des cas, le syndrome autistique accompagne un retard mental. Dans le cas contraire, on parle d autisme de haut niveau, qui permet de fonctionner en société, même si un trouble du langage persiste L autisme 2

3 2.2. Handicaps mentaux Le syndrome d Asperger est un trouble du développement similaire à l autisme. Il affecte la vie sociale de la personne, ses perceptions sensorielles, mais aussi sa motricité Sa caractéristique la plus marquante est l intensité de la passion qu il peut développer. Le sujet peut devenir un expert dans un domaine restreint comme les sciences, l informatique, etc L autisme 3

4 4

5 2.2. Handicaps mentaux L histoire est inspirée de la vie de Kim Peek, qui était un autiste savant doué d une mémoire eidétique*. Kim Peek est né avec une macrocéphalie, sans corps calleux (tissu qui sépare les deux hémisphères cérébraux), avec le cervelet endommagé et avec des handicaps de développement L autisme 5

6 Prendre soin d un animal peut aider l enfant autiste à développer certains habiletés sociales. Le principe général de ces thérapies se fonde sur la communication entre l enfant et l animal, qui se met plus facilement en place qu entre l enfant et l adulte, car elle s établit sur un mode non verbal. Parmi les animaux utilisés en thérapie, on retrouve le cheval (équithérapie), le chien (canithérapie) et le dauphin (dolphinothérapie). Le contact avec les animaux ne nécessite pas de capacités verbales, mais plutôt une capacité à l expression du corps et à l expression des émotions. Dans le cas de l autisme, c est capacité sont plus faciles à faire émerger que le langage verbal. C est ainsi un véritable dialogue qui peut être mis en place entre l animal et l enfant, ce qui constitue une première étape vers un langage plus structuré. 6

7 responsabilité autonomie ajustement tonico-postural construction de l espace structuration corporelle 7

8 8

9 9

10 2.2. Handicaps mentaux Structure en forme de noix située à la base du cerveau. Le cervelet est responsable de la coordination motrice, de la posture et du maintien de l équilibre L autisme 10

11 2.2. Handicaps mentaux Si nous n avions pas de cervelet, les mouvements seraient saccadés, brusques et hésitants. Nous ne pourrions pas marcher, courir ou même écrire. Le cervelet est connecté directement aux organes sensitifs de l oreille interne L autisme 11

12 2.2. Handicaps mentaux Pour effectuer un geste simple comme se toucher le nez avec le doigt, commander aux muscles de se contracter ne suffit pas. Pour que les segments corporels se déploient en harmonie, il faut qu une horloge interne puisse régler avec précision l enchaînement et la durée des mouvements de chaque segment L autisme 12

13 Lobes cérébraux Frontal Pariétal Temporal Occipital 13

14 Lobe frontal Lorsque vous organisez votre journée ou défendez une idée avec des arguments, le lobe frontal est très actif. En plus du raisonnement et de la planification, le lobe frontal module nos émotions et est impliqué dans ce qui fait notre personnalité. 14

15 Lobe pariétal La région antérieure du lobe pariétal est consacrée aux différentes perceptions sensorielles. 15

16 Lobe temporal Le lobe temporal est très sollicitée lorsque l on écoute de la musique, car il nous permet de distinguer l intensité de la tonalité des sons. Le lobe temporal est également à l origine de la compréhension des mots. 16

17 Lobe occipital Votre lobe occipital est actuellement en activité, car vous êtes en train de lire ces lignes. Décodage de l information visuelle (forme, couleur, mouvement). Vous sollicitez donc votre lobe occipital en ce moment! 17

18 Cortex moteur Les régions du corps qui nécessitent un contrôle moteur très précis ont une surface de représentation plus importante au niveau du cortex moteur et bénéficient ainsi d un meilleur contrôle. Homonculus moteur 18

Langage et communication d enfants avec autisme

Langage et communication d enfants avec autisme Langage et communication d enfants avec autisme Estelle Petit Orthophoniste Troubles autistiques Triade autistique : Trouble des interactions sociales Trouble de la communication Intérêts restreints, stéréotypés

Plus en détail

Systèmes de Communication Augmentatifs et Alternatifs (CAA) FNO / ANCRA

Systèmes de Communication Augmentatifs et Alternatifs (CAA) FNO / ANCRA Systèmes de Communication Augmentatifs et Alternatifs (CAA) FNO / ANCRA Développement des fonctions de communication non verbale «Il faut avoir recours à des modifications des processus d apprentissage,

Plus en détail

Syndrome d Asperger: Bilan diagnostique au. CRA de Picardie

Syndrome d Asperger: Bilan diagnostique au. CRA de Picardie Syndrome d Asperger: Bilan diagnostique au CRA de Picardie Pr C Mille, Dr M Bon Saint Come, (Pédopsychiatres), Dr A Simonot (neuropédiatre) H Bué, C Moulin (Psychologues), V Bury (Psychomotricienne), A-L

Plus en détail

Répertoire des formations. Handicap destinées aux SAD

Répertoire des formations. Handicap destinées aux SAD Répertoire des formations Handicap destinées aux SAD 01/01/2014 Sommaire : Préambule P 3 Handéo P 4 ACE P 5 Anaphores P 6 APF P 7 Auxilia P 9 Concept Formation Conseil P 10 CQFD P 11 DOFAS P 13 Elia P

Plus en détail

Le TSA, c est quoi? TED* TSA** Autisme infantile. Autisme atypique. * TED: Troubles envahissants du développement

Le TSA, c est quoi? TED* TSA** Autisme infantile. Autisme atypique. * TED: Troubles envahissants du développement Le TSA, c est quoi? Autisme infantile Syndrome d Asperger Autisme atypique Trouble désintégratif de l enfant * TED: Troubles envahissants du développement TED* TSA** ** TSA: Troubles du spectre de l autisme

Plus en détail

Accueillir les Personnes en Situation de Handicap dans les Commerces et les Hôtels.

Accueillir les Personnes en Situation de Handicap dans les Commerces et les Hôtels. Accueillir les Personnes en Situation de Handicap dans les Commerces et les Hôtels. Avec le concours des associations intervenant dans le domaine du handicap 1) Le handicap moteur : En France, on estime

Plus en détail

ECU E27 SL Semestre 2

ECU E27 SL Semestre 2 ECU E27 SL Semestre 2 ECUPréparation aux études d orthophonie Christelle Dodane Permanence : H211, mardi, de 10h à 11h - Tel. 04-67-14-26-37 Courriel : christelle.dodane@univ-montp3.fr Plan général de

Plus en détail

- Le DSM* IV (1994): définissait l autisme et ses troubles associés comme des «troubles envahissants du développement» (TED).

- Le DSM* IV (1994): définissait l autisme et ses troubles associés comme des «troubles envahissants du développement» (TED). - Le DSM* IV (1994): définissait l autisme et ses troubles associés comme des «troubles envahissants du développement» (TED). - Le DSM V (2013): définition remplacée par le terme «troubles du spectre autistique

Plus en détail

Guide de référence. L intégration des personnes handicapées aux loisirs réguliers, un enrichissement collectif pour tous!

Guide de référence. L intégration des personnes handicapées aux loisirs réguliers, un enrichissement collectif pour tous! L intégration des personnes handicapées aux loisirs réguliers, un enrichissement collectif pour tous! Guide de référence POUR FACILITER L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES L ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPÉES

Plus en détail

FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX

FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX ILE-DE-FRANCE 2016 Autisme : Se former pour mieux comprendre Contact : Pascaline RETIF - Tél. : 0783513968 - e-mail : formationaidant@craif.org Qu est-ce que l autisme?

Plus en détail

La dysphasie. Pour plus d informations: Informations générales

La dysphasie. Pour plus d informations: Informations générales Pour plus d informations: La dysphasie Institut Raymond-Dewar, programme Adolescents/ Jeunes Adultes et Bégaiement http://www.raymond-dewar.qc.ca Informations générales Dysphasie+ http://www.dysphasieplus.com

Plus en détail

Création d un internat pour enfants autistes

Création d un internat pour enfants autistes Création d un internat pour enfants autistes ORGANISME GESTIONNAIRE Identité : «Association des parents et amis de personnes Handicapées Mentales d Annecy et ses environs» 8 rue Louis Bréguet 74600 Seynod

Plus en détail

L accessibilité aux services à la clientèle. Un guide à l intention des fournisseurs de services de la région de Niagara

L accessibilité aux services à la clientèle. Un guide à l intention des fournisseurs de services de la région de Niagara L accessibilité aux services à la clientèle Un guide à l intention des fournisseurs de services de la région de Niagara Le saviez-vous? Saviez-vous que 1,8 million de personnes en Ontario ont un handicap?

Plus en détail

Centre Ressources Autisme Midi-Pyrénées. JONVEL Sabrina, Psychologue CARROUSSEL Laureline, Psychologue

Centre Ressources Autisme Midi-Pyrénées. JONVEL Sabrina, Psychologue CARROUSSEL Laureline, Psychologue Centre Ressources Autisme Midi-Pyrénées JONVEL Sabrina, Psychologue CARROUSSEL Laureline, Psychologue Le CRA MP est un GIP (Groupement d Intérêt Public) constitué de membres publics et associatifs Missions:

Plus en détail

LES FORMATIONS EN PÉDAGOGIE MUSICALE ADAPTÉE AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

LES FORMATIONS EN PÉDAGOGIE MUSICALE ADAPTÉE AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ASSOCIATION RESSOURCE NATIONALE - PÉDAGOGIE MUSICALE ET HANDICAP LES FORMATIONS EN PÉDAGOGIE MUSICALE ADAPTÉE AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP........................ CATALOGUE DE FORMATIONS 2015-2016

Plus en détail

Tablette tactile autisme

Tablette tactile autisme Tablette tactile autisme Un outil miracle? Peddy CALIARI Laboratoire CRILLASH Université Antilles-Guyane 100 000 Enfants autistes en France 20 000 Enfants autistes scolarisés en France Autisme? TED Troubles

Plus en détail

Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus

Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus I/ L alcool, ennemi du fœtus p2 II/ Les dommages causés par l alcool sur l embryon et le fœtus III/ L atteinte du système nerveux IV/ Les structures cérébrales

Plus en détail

Table des matières. Le développement psychomoteur de l enfant, de la naissance à trois ans

Table des matières. Le développement psychomoteur de l enfant, de la naissance à trois ans 2013-2014 Table des matières Devenir référent psychomoteur de sa structure : Développement Psychomoteur : Le développement psychomoteur de l enfant, de la naissance à trois ans La motricité libre et ses

Plus en détail

CONSEILS AUX AIDANTS : ADOPTER LA BONNE ATTITUDE et PRESERVEZ VOUS

CONSEILS AUX AIDANTS : ADOPTER LA BONNE ATTITUDE et PRESERVEZ VOUS CONSEILS AUX AIDANTS : ADOPTER LA BONNE ATTITUDE et PRESERVEZ VOUS 1. Bien communiquer avec la personne atteinte de la maladie d Alzheimer Même si la personne malade semble se désintéresser de son entourage,

Plus en détail

Logistique / Achat. Gérer les besoins internes et externes

Logistique / Achat. Gérer les besoins internes et externes Gérer les besoins internes et externes 1 - Acheteur hors production 2 - Acheteur produit 3 - Responsable logistique production 1 - Acheteur hors production Un savoir-faire transversal au service de toute

Plus en détail

Rencontre du CCED. Processus CIPR. le mardi 15 octobre 2013

Rencontre du CCED. Processus CIPR. le mardi 15 octobre 2013 Rencontre du CCED Processus CIPR le mardi 15 octobre 2013 000008 Processus du comité d identification, de placement et de révision (CIPR) et du comité d appel Les dispositions particulières au processus

Plus en détail

Module 2 L état clinique d une personne

Module 2 L état clinique d une personne Hospices Civils de Beaune Module 2 L état clinique d une personne Institut de formation d aides-soignants Promotion 2015-2016 Date : 30/10/15 Durée : 3h30 Anatomie-Physiologie Le système nerveux Les organes

Plus en détail

Dr N.GOLOVKINE CRA CHAMPAGNE ARDENNE

Dr N.GOLOVKINE CRA CHAMPAGNE ARDENNE Dr N.GOLOVKINE CRA CHAMPAGNE ARDENNE 1944 : Hans Asperger : psychopathie autistique 1981 : Lorna Wing : le Syndrome d Asperger 1988 : First International Conference on Asperger Syndrom à Londres 1989 :

Plus en détail

CPN 03.83.92.66.76. Le CRA Lorraine Centre de Ressources Autisme. Jean-Luc FABRY cadre socio-éducatif coordonnateur. ressourcesautisme@cpn-laxou.

CPN 03.83.92.66.76. Le CRA Lorraine Centre de Ressources Autisme. Jean-Luc FABRY cadre socio-éducatif coordonnateur. ressourcesautisme@cpn-laxou. CPN Le CRA Lorraine Centre de Ressources Autisme Jean-Luc FABRY cadre socio-éducatif coordonnateur AVS 54 18/10/2013 03.83.92.66.76 ressourcesautisme@cpn-laxou.com LES CENTRES RESSOURCES AUTISME 2 Les

Plus en détail

PLÉNIÈRE DÉPARTEMENTALE PLATO

PLÉNIÈRE DÉPARTEMENTALE PLATO PLÉNIÈRE DÉPARTEMENTALE PLATO Jeudi 26 juin 2014 Centre de Congrès de Saint-Quay-Portrieux Maîtriser votre communication vers vos clients, collaborateurs et partenaires pour être mieux perçu PROGRAMME

Plus en détail

Le corps à l école. Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET. Isabelle Legros, CP EPS Anglet

Le corps à l école. Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET. Isabelle Legros, CP EPS Anglet Le corps à l école Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET Isabelle Legros, CP EPS Anglet SCHEMA CORPOREL Pas de définition qui fasse l unanimité, varie selon l angle d approche, De manière générale,

Plus en détail

Les formes de communication

Les formes de communication 12. Les formes de communication On distingue deux grandes formes de communication : la communication verbale et la communication non verbale. La communication verbale Elle est constituée des signaux linguistiques

Plus en détail

LE CHIEN D ASSISTANCE ET LE CHIEN GUIDE

LE CHIEN D ASSISTANCE ET LE CHIEN GUIDE LE CHIEN D ASSISTANCE ET LE CHIEN GUIDE au service Des PersONNes en situation De handicap LE CHIEN GUIDE ET LE CHIEN D ASSISTANCE Le chien guide est une aide technique qui permet à une personne non voyante

Plus en détail

- GEOPSY.COM - Psychologie interculturelle et Psychothérapie - OBSERVATIONS ET HYPOTHESES PSYCHOPATHOLOGIQUES

- GEOPSY.COM - Psychologie interculturelle et Psychothérapie - OBSERVATIONS ET HYPOTHESES PSYCHOPATHOLOGIQUES OBSERVATIONS ET HYPOTHESES PSYCHOPATHOLOGIQUES INTRODUCTION - contexte de consultation - présentation générale enfant et famille - symptômes prévalents, au devant du tableau clinique - âge (des troubles

Plus en détail

PROGRAMME DPC. «Ergothérapie et TSA (Troubles du Spectre Autistique) : Approche théorique et pratique»

PROGRAMME DPC. «Ergothérapie et TSA (Troubles du Spectre Autistique) : Approche théorique et pratique» AGIR EN SANTE 12 allée des Chevreuils 69380 LISSIEU 09-83-54-72-18 E-mail : rh@agirensante.com Site Internet : www.agirensante.com PROGRAMME DPC «Ergothérapie et TSA (Troubles du Spectre Autistique) :

Plus en détail

ANNEXES. Annexe C : Soutien au niveau du comportement pour les élèves atteints de TSA 21

ANNEXES. Annexe C : Soutien au niveau du comportement pour les élèves atteints de TSA 21 ANNEXES Annexe A : Critères de diagnostic du DSM-IV-TR 3 Annexe B : Le syndrome d Asperger 7 Annexe C : Soutien au niveau du comportement pour les élèves atteints de TSA 21 Annexe D : Répertoire des troubles

Plus en détail

Les troubles envahissants du développement

Les troubles envahissants du développement Les troubles envahissants du développement Armande Perrier Enseignante spécialisée SMPEA II Peyre-Plantade Unité Enfance - Villa Saint Georges Montpellier 2011 Les troubles envahissants du développement

Plus en détail

«Ergothérapie et TSA (Troubles du Spectre Autistique) : Approche théorique et pratique» AIX EN PROVENCE. Les 03 et 04 juin 2016

«Ergothérapie et TSA (Troubles du Spectre Autistique) : Approche théorique et pratique» AIX EN PROVENCE. Les 03 et 04 juin 2016 AGIR EN SANTE 12 allées de chevreuils 69380 LISSIEU Tél : 009-83-54-72-18 e.mail : rh@agirensante.com Site Internet : www.agirensante.com PROGRAMME DPC «Ergothérapie et TSA (Troubles du Spectre Autistique)

Plus en détail

Troubles envahissants du développement Autisme et Scolarité

Troubles envahissants du développement Autisme et Scolarité CENTRE RESSOURCES AUTISME Région PACA Antenne de NICE-Fondation LENVAL Le 28/09/09 Troubles envahissants du développement Autisme et Scolarité Dr Sylvie Serret pédopsychiatre Service de psychiatrie Infanto-Juvénile

Plus en détail

Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant

Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant Le dépistage systématique des déficiences, l écoute des parents (en particulier des mères) et une attention accrue dans certaines situations

Plus en détail

!"#$%"&'"&("))*+%,")&-+$.)/"&0&(12.*#&-3)4,"!"#$%&'()*+,#%-+.,+/0%$/%12*#$03$+/0%4%1+/$++$%56!!!"#$%&%'(%#)"*)+

!#$%&'&())*+%,)&-+$.)/&0&(12.*#&-3)4,!#$%&'()*+,#%-+.,+/0%$/%12*#$03$+/0%4%1+/$++$%56!!!#$%&%'(%#)*)+ !"#$%"&'"&("))*+%,")&-+$.)/"&0&(12.*#&-3)4,"!"#$%&'()*+,#%-+.,+/0%$/%12*#$03$+/0%4%1+/$++$%56!!!"#$%&%'(%#)"*)+!"#$%&'()"*+,-./') 0.1/.23)(2)#4-'(35(.23)6) #.2(..()78 7*+0)$89:%7,!"#$%"&C*)5.$43."%& '"&(*+884,@

Plus en détail

3-Qu entend on par analyse modulaire? C est l identification des domaines de compétence mis en jeu dans une tâche.

3-Qu entend on par analyse modulaire? C est l identification des domaines de compétence mis en jeu dans une tâche. 1-Titre 2-En tant qu ergothérapeute, nous avons été fréquemment sollicité pour de jeunes enfants présentant des difficultés graphiques. Parallèlement, sous l influence des neurosciences, nous avons fait

Plus en détail

HANDICAP COGNITIF. Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr

HANDICAP COGNITIF. Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr HANDICAP COGNITIF Mieux prendre en compte les aspects neuropsychologiques et cognitifs dans le Guide d évaluation multidimensionnelle

Plus en détail

Incidences sur les apprentissages

Incidences sur les apprentissages Christine PHILIP,Maître de conférences Comment comprendre le fonctionnement autistique? Incidences sur les apprentissages L autisme comme trouble cognitif L autisme est un trouble neuro-développemental

Plus en détail

Le taux de prévalence des TSA est évalué à environ 1 % de la population. Les TSA touchent en moyenne trois à quatre garçons pour une fille.

Le taux de prévalence des TSA est évalué à environ 1 % de la population. Les TSA touchent en moyenne trois à quatre garçons pour une fille. utisme Québec est une association de parents, d amis et de proches des personnes ayant un TSA. Fondée en 1976 par un groupe de parents désireux de faire naître des services spécialisés, elle œuvre également

Plus en détail

Formation pour adultes. A l approche de l art-thérapie en milieu professionnel.

Formation pour adultes. A l approche de l art-thérapie en milieu professionnel. Arc en Ciel en Soit Arts, Créativités et Sens. Formation pour adultes A l approche de l art-thérapie en milieu professionnel. Accompagner les enfants et les adolescents vers une revalorisation. Présentation

Plus en détail

Christine PHILIP, Maître de conférences honoraire, INS HEA. Comment comprendre le fonctionnement autistique? Incidences sur les apprentissages

Christine PHILIP, Maître de conférences honoraire, INS HEA. Comment comprendre le fonctionnement autistique? Incidences sur les apprentissages Christine PHILIP, Maître de conférences honoraire, INS HEA Comment comprendre le fonctionnement autistique? Incidences sur les apprentissages Une diversité de profils Dans «le spectre autistique», il existe

Plus en détail

Étudiants de la Faculté de Pharmacie

Étudiants de la Faculté de Pharmacie Étudiants de la Faculté de Pharmacie Mot d introduction On aimerait que ce livret puisse être un outil d aide aux parents, qui sont les personnes passant le plus de temps avec des personnes ayant un trouble

Plus en détail

MAI 2010 Document révisé juin 2012. Document 1

MAI 2010 Document révisé juin 2012. Document 1 MAI 2010 Document révisé juin 2012 Document 1 Commission scolaire de la Riveraine 1 Niveau 1 Classe ordinaire avec l enseignante ou l enseignant comme premier responsable de la prévention, du dépistage,

Plus en détail

Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la

Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la personne âgée. Ils s'occupent des troubles du mouvement et du

Plus en détail

DSM 5 : Enjeux et impacts

DSM 5 : Enjeux et impacts DSM 5 : Enjeux et impacts Résultats du sondage sur les préoccupations des membres du Réseau national d expertise en TED concernant le Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders DSM-5. Mars 2013

Plus en détail

LA COMMOTION CÉRÉBRALE

LA COMMOTION CÉRÉBRALE LA COMMOTION CÉRÉBRALE Philippe Fait, PhD, ATC, CAT(C) Thérapeute du Sport Agréé, Professeur-Chercheur à l UQTR Fondateur de la clinique Cortex Médecine & Réadaptation Séminaire St-Joseph, le 14 avril

Plus en détail

Programme Vacances-Été Programme de soutien à la participation

Programme Vacances-Été Programme de soutien à la participation Programme Vacances-Été Programme de soutien à la participation Formulaire d évaluation des besoins de l enfant Avis Pour que la demande d accompagnement soit évaluée par le comité, toutes les informations

Plus en détail

L AUTISME, UN HANDICAP SPECIFIQUE

L AUTISME, UN HANDICAP SPECIFIQUE L AUTISME, UN HANDICAP SPECIFIQUE Définition TED TED : trouble envahissant du développement TSA : trouble du spectre autistique trouble affectant le développement de l'enfant notamment sur les plans :

Plus en détail

L autisme : reconnaissance des visages. Frederic MARIN Michael DASSA

L autisme : reconnaissance des visages. Frederic MARIN Michael DASSA L autisme : reconnaissance des visages Frederic MARIN Michael DASSA Introduction Le syndrome autistique est une pathologie neurodéveloppementale précoce qui affecte l enfant. Elle se définit par des troubles

Plus en détail

Aide aux devoirs Les AVC

Aide aux devoirs Les AVC Le cerveau et les AVC Le cerveau est l organe le plus complexe de votre corps. Il commande tout ce que vous faites, pensez, ressentez et dites! Il possède plus de 100 milliards de cellules nerveuses spéciales

Plus en détail

Les secteurs d emploi

Les secteurs d emploi Les secteurs d emploi ADMINISTRATION, COMMERCE ET INFORMATIQUE Aime se sentir efficace et responsable Aime travailler avec les mots ou les chiffres (symboles, langages spécialisés, règles et normes) Aime

Plus en détail

Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité

Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité p. 76-89 Définition des handicaps «Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d activité ou restriction de participation à

Plus en détail

«Évaluation et prise en charge orthoptique précoce des enfants à risque de troubles neurovisuels»

«Évaluation et prise en charge orthoptique précoce des enfants à risque de troubles neurovisuels» «Évaluation et prise en charge orthoptique précoce des enfants à risque de troubles neurovisuels» Prise en charge précoce et globale des enfants atteints de maladie rare. 3è journée organisée par le réseau

Plus en détail

Autisme & TED. Les propositions de formations. à l IRTS Champagne-Ardenne

Autisme & TED. Les propositions de formations. à l IRTS Champagne-Ardenne Autisme & TED Les propositions de formations à l IRTS Champagne-Ardenne L IRTS Champagne-Ardenne propose différentes possibilités pour se former à l accompagnement de la personne autiste : è une formation

Plus en détail

Techniques de prise de parole en public

Techniques de prise de parole en public Techniques de prise de parole en public La prise de parole en public Objectifs Transmettre des informations, Exposer et défendre un point de vue, Confronter des opinions divergentes, etc La prise de parole

Plus en détail

Définition des différents handicaps

Définition des différents handicaps Définition des différents handicaps 5 types de handicap handicap moteur handicap visuel handicap auditif handicap intellectuel handicap psychique + troubles neuro-psychologiques Handicap moteur Définition

Plus en détail

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Juillet 2011 Démarche diagnostique et d évaluation du fonctionnement chez l adulte Généralités Diagnostic

Plus en détail

AUTISME et TED de l enfant et de l adolescent

AUTISME et TED de l enfant et de l adolescent AUTISME et TED de l enfant et de l adolescent Information pour les AVS du Maine et Loire M. G i l l e s Po r t r a i t E n s e i g n a n t S p é c i a l i s é QU EST CE QUE L AUTISME? Se manifeste par

Plus en détail

Autisme & TED. Les propositions de formations. à l IRTS Champagne-Ardenne

Autisme & TED. Les propositions de formations. à l IRTS Champagne-Ardenne Autisme & TED Les propositions de formations à l IRTS Champagne-Ardenne L IRTS Champagne-Ardenne propose différentes possibilités pour se former à l accompagnement de la personne autiste : è une formation

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire La scolarisation des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire INTRODUCTION Une nécessaire coopération entre tous les acteurs présents

Plus en détail

La vision. Rôle de première ligne. Approche multidisciplinaire. Geneviève Provost Francine Gaulin optométristes

La vision. Rôle de première ligne. Approche multidisciplinaire. Geneviève Provost Francine Gaulin optométristes La vision Geneviève Provost Francine Gaulin optométristes Rôle de première ligne Premier examen visuel entre 6 mois et 1 an Deuxième examen visuel à partir de 3 ans. Troisième examen visuel avant l entrée

Plus en détail

FORMATIONS AUTISME En France 2010

FORMATIONS AUTISME En France 2010 CENTRE DE COMMUNICATION CONCRETE POUR L AUTISME FORMATIONS AUTISME En France 2010 Metz Lyon Paris Bordeaux www.autisme.be Les formateurs Steven Degrieck Annemie Mertens Thomas Fondelli Veerle Vantorre

Plus en détail

La Dyspraxie. Qui? Ce n est pas une fatalité ni une tare, pas même une maladie. Parlez-en!

La Dyspraxie. Qui? Ce n est pas une fatalité ni une tare, pas même une maladie. Parlez-en! La Dyspraxie Qui? Trouble de l acquisition de la coordination,maladresse motrice Réalisé par Martine Rouèche, Anne-Marie Guye et de Liza Morandi Enfant maladroit, peu organisé Peu autonome pour les activités

Plus en détail

les enfants avec autisme Isabelle TOULLEC AUTISME LANDES

les enfants avec autisme Isabelle TOULLEC AUTISME LANDES les enfants avec autisme Isabelle TOULLEC AUTISME LANDES MORCENX, LE 17 FEVRIER 2012 DESCRIPTION DE L AUTISME Léo Kanner (Etats-Unis, 1943) : 1ère description de l autisme Etude portant sur 11 enfants

Plus en détail

TRAVAILLER A L EDUCATION NATIONALE AVEC UN HANDICAP, C EST POSSIBLE

TRAVAILLER A L EDUCATION NATIONALE AVEC UN HANDICAP, C EST POSSIBLE TRAVAILLER A L EDUCATION NATIONALE AVEC UN HANDICAP, C EST POSSIBLE Exposition réalisée dans le cadre de la Journée internationale des personnes handicapées 3 decembre 2015 MERCI...... à tous les personnels

Plus en détail

Le syndrome d Asperger. Selon T. Attwood et L. Wing

Le syndrome d Asperger. Selon T. Attwood et L. Wing Le syndrome d Asperger Selon T. Attwood et L. Wing Syndrome d Asperger Du nom de Hans Asperger, médecin autrichien (1906-1980) qui publie, en 1944, soit un an après la publication princeps de Kanner, «Les

Plus en détail

Autisme et autres troubles envahissants du développement (TED)

Autisme et autres troubles envahissants du développement (TED) Autisme et autres troubles envahissants du développement (TED) - État des connaissances hors mécanismes physiopathologiques, psychopathologiques et recherche fondamentale - Janvier 2010 1 Objectifs (1/2)

Plus en détail

Aborder le principe alphabétique

Aborder le principe alphabétique Test 2 Français Aborder le principe alphabétique Programmes de l école primaire Socle commun Domaines Compétences évaluées Compétence attendue à la fin du CE1 Découvrir l écrit Se préparer à apprendre

Plus en détail

Comment communiquer avec des personnes présentant des difficultés d élocution et/ou de communication?

Comment communiquer avec des personnes présentant des difficultés d élocution et/ou de communication? Comment communiquer avec des personnes présentant des difficultés d élocution et/ou de communication? Solenn Bocoyran Orthophoniste Service de Rééducation Neurologique CH Aunay sur Odon AG de l AFTC -

Plus en détail

Besoin d un médecin de famille? Vous habitez le Val-Saint-François et êtes sans médecin de famille?

Besoin d un médecin de famille? Vous habitez le Val-Saint-François et êtes sans médecin de famille? Besoin d un médecin de famille? Vous habitez le Val-Saint-François et êtes sans médecin de famille? Le CSSS du Val-Saint-François a la responsabilité d aider la population de son territoire à accéder à

Plus en détail

CLASSIFICATIONS. Les T.E.D. T.E.D. non spécifié ou autisme atypique. Autisme typique Autisme infantile. Troubles désintégratifs de l enfance

CLASSIFICATIONS. Les T.E.D. T.E.D. non spécifié ou autisme atypique. Autisme typique Autisme infantile. Troubles désintégratifs de l enfance L AUTISME CLASSIFICATIONS Les T.E.D. Autisme typique Autisme infantile T.E.D. non spécifié ou autisme atypique Syndrome ASPERGER Syndrome de RETT Troubles désintégratifs de l enfance TROUBLES ENVAHISSANTS

Plus en détail

Difficultés en graphisme et en écriture. Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois

Difficultés en graphisme et en écriture. Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois Difficultés en graphisme et en écriture Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois Différence entre graphisme et écriture Le graphisme concerne

Plus en détail

DU de Neuropsychologie Paris VI: Approches théoriques & cliniques 2006-2007 l apraxie gestuelle

DU de Neuropsychologie Paris VI: Approches théoriques & cliniques 2006-2007 l apraxie gestuelle DU de Neuropsychologie Paris VI: Approches théoriques & cliniques 2006-2007 l apraxie gestuelle Valérie Hahn-Barma Psychologue-Neuropsychologue Définitions de l apraxie «perturbation située au niveau des

Plus en détail

LE SPECTRE AUTISTIQUE (SA) CHEZ LES FEMMES Etat de la recherche

LE SPECTRE AUTISTIQUE (SA) CHEZ LES FEMMES Etat de la recherche LE SPECTRE AUTISTIQUE (SA) CHEZ LES FEMMES Etat de la recherche Présentation réalisée au Salon de l autisme Cité des Sciences avril 2017 CAZALIS Fabienne Docteur en sciences cognitives LACROIX Adeline

Plus en détail

Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage

Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage Pascale Pradat-Diehl Service MPR de la Salpêtrière pascale.pradat@psl.aphp.fr PLAN Langage, aphasies et aphasiques

Plus en détail

Enfance en difficulté : Glossaire

Enfance en difficulté : Glossaire Enfance en difficulté : Glossaire Objectifs Vous fournir les définitions des termes relatifs à l enfance en difficulté qui sont utilisés dans le système de l Éducation en Ontario. Anomalie Une anomalie

Plus en détail

Troubles envahissants du développement (TED) et autisme

Troubles envahissants du développement (TED) et autisme Troubles envahissants du développement (TED) et autisme 1/3 Intervenante : Karine Bret-Merine, Psychologue au CRAHN (Centre Régional Autisme Haute-Normandie) SOMMAIRE LA QUESTION DE L AUTISME AUJOURD HUI...

Plus en détail

CHAPITRE 16 LE CORTEX SENSORIEL ET LA PLASTICITÉ DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL

CHAPITRE 16 LE CORTEX SENSORIEL ET LA PLASTICITÉ DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL CHAPITRE 16 LE CORTEX SENSORIEL ET LA PLASTICITÉ DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL Malgré la mise en place d un plan d organisation du système nerveux commun à tous les vertébrés (2 nd ) et le contrôle génétique

Plus en détail

Centre de la Pédagogie et de la Formation. Développer ses compétences dans les domaines du commerce et de la vente. 9, rue Colette Besson 32000 Auch

Centre de la Pédagogie et de la Formation. Développer ses compétences dans les domaines du commerce et de la vente. 9, rue Colette Besson 32000 Auch Centre de la Pédagogie et de la Formation Développer ses compétences dans les domaines du commerce et de la vente Centre de la Pédagogie et de la Formation 9, rue Colette Besson 32000 Auch Tél. 06.46.67.37.86

Plus en détail

10 points clés pour faire de Lamyline votre collaborateur préféré! GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION. www.lamyline.fr. Code d accès.

10 points clés pour faire de Lamyline votre collaborateur préféré! GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION. www.lamyline.fr. Code d accès. GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION www.lamyline.fr Notez ici vos identifiants et gardez les toujours à portée de main. Code d accès Mot de passe 10 points clés pour faire de Lamyline votre collaborateur préféré!

Plus en détail

2 AVRIL 2012 JOURNEE MONDIALE DE L AUTISME. Grande cause nationale 2012 DOSSIER DE PRESSE

2 AVRIL 2012 JOURNEE MONDIALE DE L AUTISME. Grande cause nationale 2012 DOSSIER DE PRESSE 2 AVRIL 2012 JOURNEE MONDIALE DE L AUTISME Grande cause nationale 2012 DOSSIER DE PRESSE EDITO «Un club, un autiste» est un projet mené en partenariat avec la Fédération Française de Rugby depuis dix ans.

Plus en détail

Le défi de la scolarisation des élèves avec autisme

Le défi de la scolarisation des élèves avec autisme Le défi de la scolarisation des élèves avec autisme C H R I S T I N E P H I L I P M A Î T R E D E C O N F É R E N C E S H O N O R A I R E E N S C I E N C E S D E L E D U C A T I O N D E L I N S H E A Rappel

Plus en détail

Définitions opérationnelles des domaines et des sous-domaines issues du classement des mémoires et thèses du RNETSA

Définitions opérationnelles des domaines et des sous-domaines issues du classement des mémoires et thèses du RNETSA Définitions opérationnelles des domaines et des sous-domaines issues du classement des mémoires et thèses du RNETSA Le document suivant a été construit dans le but de faciliter le classement des mémoires

Plus en détail

Annexe 2 : Critères diagnostiques de l autisme infantile et des autres troubles envahissants du développement

Annexe 2 : Critères diagnostiques de l autisme infantile et des autres troubles envahissants du développement Annexe 2 : Critères diagnostiques de l autisme infantile et des autres troubles envahissants du développement Tableau 1. Critères diagnostiques de l autisme infantile (F84.0) A. Présence, avant l âge de

Plus en détail

Peddy CALIARI. Formation commune 1er degré Sciences humaines

Peddy CALIARI. Formation commune 1er degré Sciences humaines Peddy CALIARI Formation commune 1er degré Sciences humaines 1 Objectifs du cours L objectif de la formation est d acquérir un certain nombre de connaissances (apprentissage moteur, traitement de l information,

Plus en détail

Troubles spécifiques des apprentissages

Troubles spécifiques des apprentissages Troubles spécifiques des apprentissages 1 La démarche diagnostique Dr Chouchane Pédiatre Mme Vinet Psychologue Dr Dulieu Médecin rééducateur Dr Guimas Pédiatre Mme Saltarelli Orthophoniste Mme Laprevotte

Plus en détail

La chaine cognitivocomportementale

La chaine cognitivocomportementale La chaine cognitivocomportementale comme outil clinique auprès de patients schizophrènes. Dans le cadre du colloque des techniciens en éducation spécialisés de Joliette Mai 2013 Contexte Gyslain Gaudet

Plus en détail

Démarche diagnostique pour l adulte : quelques réflexions autour de la pratique du CEAA. Dr Dominique FIARD Responsable CEAA - CH NIORT

Démarche diagnostique pour l adulte : quelques réflexions autour de la pratique du CEAA. Dr Dominique FIARD Responsable CEAA - CH NIORT Démarche diagnostique pour l adulte : quelques réflexions autour de la pratique du CEAA Dr Dominique FIARD Responsable CEAA - CH NIORT Journée régionale - Limoges NOUVELLE AQUITAINE 12/12/2016 2011 : HAS

Plus en détail

Jeunesse / Services thérapeutiques. Kannerhaus Jean. Centre thérapeutique pour enfants et familles

Jeunesse / Services thérapeutiques. Kannerhaus Jean. Centre thérapeutique pour enfants et familles Jeunesse / Services thérapeutiques Kannerhaus Jean Centre thérapeutique pour enfants et familles Le centre thérapeutique Kannerhaus Jean Centre Thérapeutique Kannerhaus Jean 15a, rue du Château, L-6922

Plus en détail

Connaissance de l'autisme

Connaissance de l'autisme Connaissance de l'autisme Compte rendu de la conférence de Mme le docteur Pouderoux pédo-psychiatre au CMP de Brioude, proposé par Christelle CHARRIER conseillère pédagogique Qu est-ce qui caractérise

Plus en détail

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 Sommaire Généralités Objectifs et moyens, Approche intégrative, Destinataires, Renseignements

Plus en détail

Evolution sur 12 mois

Evolution sur 12 mois Suivi psycho-éducatif à domicile d un enfant porteur d un X-Fragile : Intérêt des approches cognitive, comportementale et intégrale Evolution sur 12 mois Mehdi LIRATNI Docteur en Psychologie de l Université

Plus en détail

L autisme et les troubles envahissants du développement. Éric Lemonnier

L autisme et les troubles envahissants du développement. Éric Lemonnier L autisme et les troubles envahissants du développement Éric Lemonnier Troubles du développement Quatre axes d observation du développement: Psychomoteur Psychoaffectif Langage et communication Psycho-cognitif

Plus en détail

Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement

Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement, psychologue, sociologue, conseillère technique du CREAI de Bourgogne Délégation Franche-Comté Un

Plus en détail

Plancher interactif d éducation et de mobilité

Plancher interactif d éducation et de mobilité Plancher interactif d éducation et de mobilité www.interactstyle.cz A qui sert le plancher interactif d éducation et de mobilité? système d éducation et de mobilité de la société Interactstyle s.r.o. a

Plus en détail

Institut de Formation en Ergothérapie de Rennes

Institut de Formation en Ergothérapie de Rennes Institut de Formation en Ergothérapie de Rennes Reprise de la conduite automobile chez les personnes ayant eu un traumatisme crânien : Evaluation en ergothérapie UE 6.5 S6 Evaluation de la pratique professionnelle

Plus en détail

Le Développement Psychomoteur. Pr Patrick Berquin CHU Amiens patrick.berquin@u-picardie.fr

Le Développement Psychomoteur. Pr Patrick Berquin CHU Amiens patrick.berquin@u-picardie.fr Le Développement Psychomoteur Pr Patrick Berquin CHU Amiens patrick.berquin@u-picardie.fr Associe: Développement moteur La marche La préhension La motricité «fine» Développement des fonctions cognitives

Plus en détail

Autisme et TED. Dans la majorité des cas, le syndrome autistique apparait avant l âge de 3 ans et s accompagne dans 40% des cas, d un retard mental.

Autisme et TED. Dans la majorité des cas, le syndrome autistique apparait avant l âge de 3 ans et s accompagne dans 40% des cas, d un retard mental. Autisme et TED Définition L autisme fait partie de la famille des Troubles Envahissants du Développement, qui se traduit par des anomalies qui se situent dans les domaines suivants : Sur le plan de la

Plus en détail