SUJET. CNAM AIX en Provence. Auditeurs FOD, hybride Auditeurs Marseille. Contrôle de Gestion Initiation CCG 101. durée 2 H 30 mn. Calculette autorisée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SUJET. CNAM AIX en Provence. Auditeurs FOD, hybride Auditeurs Marseille. Contrôle de Gestion Initiation CCG 101. durée 2 H 30 mn. Calculette autorisée"

Transcription

1 CNAM AIX en Provence Contrôle de Gestion Initiation CCG 101 Auditeurs FOD, hybride Auditeurs Marseille durée 2 H 30 mn Session de juin 2012 Calculette autorisée Matériel autorisé Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome, sans imprimante et sans aucun moyen de transmission, à L exclusion de tout autre élément matériel ou documentaire. (Circulaire n du 16 novembre 1999 ; BOEN n 42) AVERTISSEMENT Si le texte du sujet, de ses questions ou de ses annexes vous conduit à formuler une ou plusieurs hypothèses, il vous est demandé de la (ou les) mentionner explicitement dans votre copie. Toute information calculée devra être justifiée SUJET Vous êtes stagiaire au sein du cabinet d'expertise comptable JACAIX. À ce titre, l'expert comptable vous confie différents travaux Barême Thème 1 9 points Thème 2 8 points Thème 3 3 points Une entreprise fabrique et vend un produit dont le prix de vente est de 250. Le compte de résultat par variabilité du dernier exercice est analysé dans le document donné en annexe 1. La répartition mensuelle des ventes est communiquée en annexe 2. 1.Déterminer le seuil de rentabilité et le nombre d'unités de produits correspondant. 2.Déterminer la date à laquelle le seuil de rentabilité a été atteint (l'exercice coïncide avec l'année civile). 3.Quel est le chiffre d'affaires qui aurait permis d'obtenir une profitabilité mesurée par le ratio «Résultat/Chiffre d'affaires» égale à 10 %? 4.. Une étude nous montre que le CA moyen est de avec un écart type de dans cette hypothèse quel était le risque de l entreprise de ne pas atteindre le point mort., quel était la probabilité d avoir un résultat supérieur à

2 Annexe 1 Analyse du résultat par variabilité En euros Par unité En pourcentage 1. CA CV MCV (1-2) CF R. (3-4) Annexe 2 Répartition mensuelle des ventes (nombre d'unités) Janvier 2600 Juillet 200 Février 3000 Août Mars 3000 Septembre 1000 Avril 2000 Octobre Mai Novembre Juin 800 Décembre 2500 Pour le prochain exercice, il n'est pas prévu de changement dans la répartition et le montant des ventes. Compte tenu de la concurrence, le prix de vente ne pourra pas varier. Jusqu'au 1 er avril les conditions d'exploitation seront inchangées. À compter du 1 er avril, il est prévu de modifier le produit. Des améliorations technologiques auront pou r effet: - d'augmenter le coût variable unitaire de 20, - et de diminuer les charges fixes annuelles de (attention mise en place que le 1 er avril) 5.Calculer le seuil de rentabilité prévisionnel et la date à laquelle il devrait être atteint. C 6.Une étude sur l élasticité nous indique que le coefficient est de 2.1 il est possible de baisser le prix dès le mois de janvier de 5 % pour faire face à l accroissement des quantités il nous faut modifier notre organisation. Les charges variables restent celles de l année dernière (180 par produit) mais les charges fixes augmentent de cette solution est elle intéressante.? justifiez 7. Nous pouvons associer l hypothèse B et C baisse du prix de vente dès janvier, modification technologique en avril dans ces conditions quels gains pouvons nous espérer, date du seuil de rentabilité

3 Thème 2 Société Promer La société Promer est spécialisée dans la conception et la fabrication de vêtements à usage marin. Sa gamme de produits est essentiellement constituée de vestes imperméables, pantalons imperméables, combinaisons de plongée, chaussures et bottes diverses. Tous les produits sont fabriqués à partir d'un tissu particulier, breveté par l'entreprise, qui est à la fois imperméable et élastique. La société a son siège social au Havre; elle a trois usines de production à Marseille, au Havre et à Vannes. QUESTIONS 1) Évaluez l'en-cours initial et l'en-cours final de vestes du mois de décembre. 2) Calculez le résultat analytique sur les ventes du modèle ({ Irlande» pour le mois de décembre N. Tous les éléments calculés seront arrondis au cent le plus proche. ANNEXE Données fournies par la comptabilité analytique pour le mois de décembre N 1. État des stocks au premier décembre Matières premières Quantités Coût unitaire Tissu imperméable «Irlande» 300 mètres 14,80 Doublure «Irlande» 680 mètres 3,60 Fournitures diverses (1) Produits en cours «Irlande» (2) 120 unités A évaluer Produits finis «Irlande» 145 unités 47,50 (1) évaluées globalement à (2) à évaluer au coût unitaire préétabli, au stade de fabrication ci-dessous: - tissu, doublure et fournitures: 1.00% ; - main-d'œuvre: 70% ; - atelier 1 : 70 % ; - atelier 2 : 0 %. Tous les stocks de l'entreprise sont évalués selon la méthode «premier entré premier sorti». 2. Fiche de coût unitaire préétabli d'une veste «Irlande» Quantités Coût unitaire Montant Matière première tissu imperméable 1,20 m 15 le m doublure 0,90 m 4 le m fournitures diverses 3 Main-d'œuvre 45 minutes 22 l'heure Atelier 1 1,20 Atelier 2 2,40

4 3. Données réelles de décembre N Achats de décembre: tissu imperméable «Irlande»: m à 15 ; fournitures diverses: 600. Ventes de décembre: 580 vestes «Irlande» à 70 pièce; autres vestes de divers modèles. Charges indirectes: Les coûts des unités d œuvre sont les suivants centre approvisionnement: 1,58 par mètre de tissu acheté; centre atelier 1 : 4,59 par heure-machine; centre atelier 2 : 6,12 par heure-machine; centre distribution: 7,56 pour 100 de coût de production des produits vendus. Main-d'œuvre directe de décembre: pour atelier 1 et heures à 24 par heure dont 460 heures pour les vestes «Irlande». Heures-machine de décembre: atelier 1 : 739 heures dont 160 pour les vestes «Irlande» ; atelier 2 : 661 heures dont 243 pour les vestes «Irlande». Consommation de matières premières de décembre: tissu imperméable «Irlande» : 715 mètres; doublures «Irlande» : 540 mètres; fournitures diverses: En-cours de vestes «Irlande» au 31/12/N: 100 vestes à évaluer sur la base du coût préétabli, au degré d'avancement suivant: tissu, doublure, fournitures: 50 % ; main-d'œuvre: 30 % ; atelier 1 : 30%; atelier 2 : 0 %. Production de décembre: 612 vestes «lrlande» ; vestes «autres rnodèles», Thème 3 Rédigez une courte note (une dizaine de lignes) sur l intérêt de l imputation rationnelle pour apprécier les stock de produits

5 Table de la loi normale

SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE

SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE 910006 DCG SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun document n est autorisé. Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement

Plus en détail

Récapitulation des annexes à rendre avec la copie : annexe A

Récapitulation des annexes à rendre avec la copie : annexe A BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Session 2010 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE LA SPÉCIALITÉ : COMPTABILIÉ ET FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient :

Plus en détail

: «coûts complets et seuil de rentabilité

: «coûts complets et seuil de rentabilité : «coûts complets et seuil de rentabilité L entreprise GAILLAC est une entreprise industrielle qui réalise deux types de coffres de sécurité en acier : Le modèle BASICAL et le modèle LUXUAL. Elle commercialise

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : EXERCICES DE REFLEXION (5 points)

PREMIERE PARTIE : EXERCICES DE REFLEXION (5 points) LYCEE KABARIA MOUROUJ 2 *** ENSEIGNANTE : RAFIKA SOUABNI *** DATE : 07/12/2013 CLASSES : 4 ème E. G. 1+2 EPREUVE : GESTION DUREE : 3 h 30 COEFFICIENT : 4 Les copies devront être soignées et les fautes

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 Durée : 4h Coefficient : 6 Documents

Plus en détail

Chapitre 14 Le plan de financement

Chapitre 14 Le plan de financement Chapitre 14 Le plan de financement Entraînement Exercice 14.7 *** Besoin en fonds de roulement prévisionnel plan de financement La société Printania prévoit un développement de ses activités en N+1. Elle

Plus en détail

Les calculs fondamentaux pour son entreprise

Les calculs fondamentaux pour son entreprise Les calculs fondamentaux pour son entreprise 1. Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul Seuil de Rentabilité et Point Mort sont deux facettes d un même concept. Petite-entreprise. net

Plus en détail

DIAGNOSTIC D'UNE COMPTABILITÉ ANALYTIQUE

DIAGNOSTIC D'UNE COMPTABILITÉ ANALYTIQUE Extrait de l'épreuve DECF 2002 UV 7 - Contrôle de Gestion Société LEOL La Société LEOL, société languedocienne de loisirs est une PME implantée dans l'hérault, elle commercialise du matériel de golf :

Plus en détail

LA RENTABILITE QUELQUES NOTIONS INDISPENSABLES. 1. Distinction entre charges variables et les charges fixes. 2. Le seuil de rentabilité

LA RENTABILITE QUELQUES NOTIONS INDISPENSABLES. 1. Distinction entre charges variables et les charges fixes. 2. Le seuil de rentabilité LA RENTABILITE QUELQUES NOTIONS INDISPENSABLES 1. Distinction entre charges variables et les charges fixes. Les charges variables évoluent avec le niveau d'activité. Les charges fixes sont indépendantes

Plus en détail

Impôts et taxes 19 120,00 1 912,00 15 296,00 1 912,00 Autres charges 5 580,00 4 383,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements

Impôts et taxes 19 120,00 1 912,00 15 296,00 1 912,00 Autres charges 5 580,00 4 383,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements CORRIGE APPLICATIONS : LE COUT COMPLET Référence interne leçon : 0053 Matière : Comptabilité Niveau : Première Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 L'entreprise JENNIFER

Plus en détail

On a acheté 60 000 kg de matière M1 au prix unitaire de 14,50 et 80 000 kg de matière M2 au prix unitaire de 21.

On a acheté 60 000 kg de matière M1 au prix unitaire de 14,50 et 80 000 kg de matière M2 au prix unitaire de 21. APPLICATIONS : LE COUT COMPLET Référence interne leçon : 0053 Matière : Comptabilité Niveau : Première Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 L'entreprise JENNIFER réalise

Plus en détail

Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2010 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE LA SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient :

Plus en détail

Exercice et solution 4C.4 État du coût de fabrication et FGF

Exercice et solution 4C.4 État du coût de fabrication et FGF Exercice et solution 4C.4 État du coût de fabrication et FGF La Société du Mérite (SM) Partie 1 La Société du Mérite (SM) a débuté ses activités le 1 er août 2010 et vient de terminer sa première année

Plus en détail

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Lamine LAKHOUA Lic. ès Sciences Commerciales et Industrielles C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Maturité Suisse I M P O R T A N T Ce document est un support de cours.

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI COMPTABILITÉ DE GESTION Méthode du coût variable Cas n 1 : une association décide de faire un voyage. La compagnie d autocars demande 400 par car quel que soit le

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 Durée : 4h Coefficient : 6 Documents

Plus en détail

Connections sur mesure

Connections sur mesure Page 1 Connections sur mesure 1. Enoncé du problème et situation initiale Boss SA est une entreprise de pointe dans le domaine des techniques de connections. Elle est le partenaire compétent sur le marché

Plus en détail

SESSION 2013 UE11 - CONTRÔLE DE GESTION. Durée de l épreuve : 4 heures - coefficient : 1,5

SESSION 2013 UE11 - CONTRÔLE DE GESTION. Durée de l épreuve : 4 heures - coefficient : 1,5 DCG SESSION 2013 UE11 - CONTRÔLE DE GESTION Durée de l épreuve : 4 heures - coefficient : 1,5 Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante et sans aucun moyen

Plus en détail

SESSION 2012 UE 4 COMPTABILITÉ ET AUDIT

SESSION 2012 UE 4 COMPTABILITÉ ET AUDIT 1220004 DSCG SESSION 2012 UE 4 COMPTABILITÉ ET AUDIT Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 1,5 DSCG 2012 UE4 Comptabilité et audit 1220004 DSCG SESSION 2012 UE 4 COMPTABILITÉ ET AUDIT Durée de l

Plus en détail

Se préparer à l examen. La gestion des stocks. Travail 1 Déterminer la vitesse de rotation de chaque famille de produits

Se préparer à l examen. La gestion des stocks. Travail 1 Déterminer la vitesse de rotation de chaque famille de produits Cas n 1 La gestion des stocks Votre situation professionnelle Dans le cadre de votre baccalauréat professionnel commerce, vous faites une période de formation dans le magasin Toutcomptefait de Royan (17).

Plus en détail

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011 BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011 TS1 CGO-2 heures Devoir N 4 28 mars 2011 Aucun document autorisé Calculatrice autorisée L'entreprise CARTEX, fabrique et commercialise des emballages en carton

Plus en détail

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur.

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur. - 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS Objectif(s) : o o Pré requis : o o Cadence d'approvisionnement, Optimisation de la gestion des stocks. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen,

Plus en détail

Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION

Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION R/D Recherche Développement Production Distribution - A6 : Prod. - A7 : CA - A8 : Distribution - A9 : PR de Prod. - A10 : Exportation - A11

Plus en détail

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DSCG 3 Management et contrôle de gestion. Larry Bensimhon Christophe Torset.

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DSCG 3 Management et contrôle de gestion. Larry Bensimhon Christophe Torset. LMD COLLECTION Expertise comptable Le meilleur du DSCG 3 Management et contrôle de gestion e 3 ÉDITION Larry Bensimhon Christophe Torset Sup FOUCHER 550 g éq. CO 2 «Le photocopillage, c est l usage abusif

Plus en détail

la méthode du direct costing simple

la méthode du direct costing simple la méthode du direct costing simple Encadré par : Mme El Gnaoui Remerciements Ce présent document qui est notre premier mini-projet de comptabilité analytique est d une importance significative d autant

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés Mars 2012 Régime micro BIC Régime d'imposition de plein droit des entreprises individuelles dont le

Plus en détail

IV - DETERMINATION DES COUTS

IV - DETERMINATION DES COUTS Cterrier.com 1/6 06/01/2005 Initiation à la gestion Quantitative d une entreprise Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des

Plus en détail

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2010 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE SPÉCIALITE : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte

Plus en détail

- 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION

- 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION - 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION Objectif(s) : o Classification des charges : Charges incorporables, Charges non incorporables, Charges supplétives, Charges retraitées. Pré requis

Plus en détail

Énoncé 1 Gestion de production

Énoncé 1 Gestion de production Énoncé 1 Gestion de production L'entreprise X fabrique pour les entreprises de quincaillerie des pièces en inox. Ces pièces sont de trois types : A, B et C. Elles sont fabriquées par lots de 50 dans un

Plus en détail

SESSION 2009 UE11 - CONTRÔLE DE GESTION. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 1,5

SESSION 2009 UE11 - CONTRÔLE DE GESTION. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 1,5 910011 DCG SESSION 2009 UE11 - CONTRÔLE DE GESTION Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 1,5 Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante et sans aucun

Plus en détail

Présentation MAG Audit

Présentation MAG Audit Présentation MAG Audit Audit Comptable Fournisseur Source d économies 25/04/2007 Audit Comptable Fournisseur 1/10 Savoir faire : MAG Audit 6 ans d expériences. Dans des secteurs différents : Bricolage,

Plus en détail

Baccalauréat Technologique

Baccalauréat Technologique Baccalauréat Technologique Sciences et Technologies du Management et de la Gestion Ressources Humaines et Communication SESSION 2015 Épreuve de Spécialité Partie écrite Durée : 4 heures Coefficient : 6

Plus en détail

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion. Module : Comptabilité Analytique

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion. Module : Comptabilité Analytique Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion Module : Comptabilité Analytique 2 ème Année Préparatoire Année Universitaire : 2011-2012 Examen 2 ème Semestre

Plus en détail

Entreprise MEREGO. Objet : commentaire sur l évolution des coûts et résultats sur les lecteurs de D.V.D. NOTE INTERNE

Entreprise MEREGO. Objet : commentaire sur l évolution des coûts et résultats sur les lecteurs de D.V.D. NOTE INTERNE Entreprise MEREGO De : GOLO Cécilia Comptable P.J. : coûts de revient et résultats analytiques A : Directeur Service de la comptabilité de gestion Date : 28/05/10 Objet : commentaire sur l évolution des

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 08 T CGS 10 01 Durée : 06 heures Série : G SESSION 2008 CLASSES DE TERMINALE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 08 T CGS 10 01 Durée : 06 heures Série : G SESSION 2008 CLASSES DE TERMINALE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 08 T CGS 10 01 Durée : 06 heures SESSION 2008 T E C H N I Q U E C O M P T A B L E DOSSIER 1 : COUTS COMPLETS La Société Mécanique du Sénégal Oriental (S.M.S.O) fabrique

Plus en détail

Utiliser les outils de suivi des stocks 1

Utiliser les outils de suivi des stocks 1 Utilisation de l historique 1. A quoi sert un stock? Un stock est une quantité de produits immobiles, dans l attente d être consommés, c est à dire soit transformés, soit vendus. Ce stock provient de la

Plus en détail

DOSSIER 1 : COUTS COMPLETS

DOSSIER 1 : COUTS COMPLETS CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 07 T CGS 10 01 Durée : 06 heures SESSION 2007 T E C H N I Q U E C O M P T A B L E DOSSIER 1 : COUTS COMPLETS La société SANAR au capital de 100 000 000 F fabrique deux produits

Plus en détail

Les différentes catégories de charges

Les différentes catégories de charges Coûts variables - Seuil de rentabilité Les différentes catégories de charges Devant la difficulté à répartir certaines charges dans les coûts, la solution qui peut être retenue est celle des coûts partiels

Plus en détail

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Important : Chers lectures, n hésitez pas à m envoyer vos

Plus en détail

DSCG UE 4 - Comptabilité et Audit. Devoir n 6

DSCG UE 4 - Comptabilité et Audit. Devoir n 6 DSCG UE 4 - Comptabilité et Audit Devoir n 6 Durée estimée : 2 heures Document autorisé : Aucun Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome, sans imprimante et sans aucun moyen

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2010 CLASSES DE TERMINALE TECHNIQUE COMPTABLE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2010 CLASSES DE TERMINALE TECHNIQUE COMPTABLE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 10 T CGS 10 01 Durée : 6 heures SESSION 2010 TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER 1 : COMPTABILITE ANALYTIQUE (06 points) EXERCICE 1 COUTS COMPLETS L entreprise «ABC» fabrique des

Plus en détail

ÉPREUVE 5. La Partie "Gestion hôtelière et droit" et la Partie "Mathématiques" seront traitées sur des copies séparées.

ÉPREUVE 5. La Partie Gestion hôtelière et droit et la Partie Mathématiques seront traitées sur des copies séparées. ÉPREUVE 5 GESTION HÔTELIÈRE ET MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures 30 Coefficient : 7 La Partie "Gestion hôtelière et droit" et la Partie "Mathématiques" seront traitées sur des copies séparées. Les deux copies

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte des éléments de

Plus en détail

Composants Amortissements Subvention p.18. Participation et le plan d épargne p.19. Composants Amortissements Subvention p.23

Composants Amortissements Subvention p.18. Participation et le plan d épargne p.19. Composants Amortissements Subvention p.23 Cas N 1 Sujet : Pierre Fiduciaire 1 2 3 Composants Amortissements Subvention p.18 Acomptes sur dividendes p.19 Participation et le plan d épargne p.19 Corrigé 1 Composants Amortissements Subvention p.23

Plus en détail

DOSSIER 1 : GESTION DES OBLIGATIONS COMPTABLES (19 POINTS)

DOSSIER 1 : GESTION DES OBLIGATIONS COMPTABLES (19 POINTS) Centre National de l'evaluation et des Examens Examen National du Brevet de Technicien Supérieur Session Mai 2014 1 Filière: Comptabilité et gestion Durée: 4 Heures Épreuve: ETUDE DE CAS N 1 PRODUCTION

Plus en détail

un système de gestion des stocks

un système de gestion des stocks un système de gestion des stocks Dans une entreprise on trouve des stocks de: Marchandises: objets, matières ou fournitures acquis par l'entreprise et destinés à être revendus en l'état. Exemples : - voitures

Plus en détail

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS EXERCICES PARTIE 2 : INTERPRETATION DES ETATS FINANCIERS SKEMA Business School 1/19 Exercice 1 : VRAC 2 En reprenant le bilan comptable de l exercice 1 Partie 1 (VRAC),

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

1. La prise en compte des coûts

1. La prise en compte des coûts Terminale STG Mercatique Chapitre 3 : Construire l'offre Séquence 4. La fixation du prix - Les facteurs explicatifs d'un prix Le prix est une variable mercatique déterminante. Il est la base des revenus

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. SESSION 010 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et finance

Plus en détail

CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE

CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE La démarche pour une méthode d aide à la décision d investissement consiste dans un premier temps à élaborer un ensemble d hypothèses relatives aux caractéristiques

Plus en détail

UE6 Finance d entreprise

UE6 Finance d entreprise Document autorisé : aucun SESSION 213 UE6 Finance d entreprise Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Matériel autorisé : une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante et

Plus en détail

Chapitre 08 - L imputation rationnelle des charges xes

Chapitre 08 - L imputation rationnelle des charges xes Chapitre 08 - L imputation rationnelle des charges xes Vincent Drobinski 9 novembre 2013 Table des matières 1 Les fondements de la méthode 3 1.1 Evolution des coûts de revient et variation d activité.......

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 06 T CGS 10 01 Durée : 06 heures Série : G SESSION 2006 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 06 T CGS 10 01 Durée : 06 heures Série : G SESSION 2006 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 06 T CGS 10 01 Durée : 06 heures SESSION 2006 TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER I COMPTABILITE ANALYTIQUE (40 points) ALZA est une entreprise industrielle dont l objet est de

Plus en détail

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Jean-Christophe Scilien Manel Benzerafa - Alilat Durée : 1h30 Plusieurs réponses correctes possibles Les réponses incorrectes seront sanctionnées

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière MASTER 1 DROIT Examen du 2 ème semestre 2014/2015 Première session Anaïs HAMELIN Gestion Financière Durée de l épreuve : 1 heure Matériel autorisé : Calculatrice (Téléphone portable interdit) Document(s)

Plus en détail

- 11 - LE SEUIL DE RENTABILITE. Principes de détermination du seuil de rentabilité.

- 11 - LE SEUIL DE RENTABILITE. Principes de détermination du seuil de rentabilité. - 11 - LE SEUIL DE RENTABILITE Objectif(s) : o Pré requis : o o Modalités : o o o o Principes de détermination du seuil de rentabilité. Méthode des coûts variables, Représentation linéaire. Principes,

Plus en détail

LE PETIT CONTRÔLE DE GESTION. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard

LE PETIT CONTRÔLE DE GESTION. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard LE PETIT 2014 CONTRÔLE DE GESTION Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Table des matières Fiche 1 Définition et objectifs du contrôle de gestion Fiche 2 Le modèle des centres

Plus en détail

(Attention : il peut y avoir un calcul du type «Qté C.U.» mais le montant est affecté sans difficulté, sans arbitraire, à un coût déterminé.

(Attention : il peut y avoir un calcul du type «Qté C.U.» mais le montant est affecté sans difficulté, sans arbitraire, à un coût déterminé. 1 / 5 Chap. 2 : Le calcul des coûts (complets constatés) par la méthode des centres d analyse 1 re partie : Les fondements de la méthode des centres d analyse Cf. Chap.1 Applications 1 et 2 : Les achats

Plus en détail

- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l entreprise.

- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l entreprise. C H A P I T R E 7 Le contrôle budgétaire Objectifs Le contrôle budgétaire permet de comparer les réalisations avec les prévisions. Déceler les écarts significatifs, les analyser et prendre des mesures

Plus en détail

La famille Saint Louis de Mermoz a décidé de créer une holding afin de gérer le patrimoine familial sous forme de SAS.

La famille Saint Louis de Mermoz a décidé de créer une holding afin de gérer le patrimoine familial sous forme de SAS. ANALYSE ET GESTION FINANCIÈRE Épreuve dominante de spécialisation A.D. 2012 Concours externe et interne Documents autorisés : néant Calculatrice électronique autorisée La famille Saint Louis de Mermoz

Plus en détail

Exercices corrigés de la comptabilité analytique

Exercices corrigés de la comptabilité analytique Université Mohammed 1 er Faculté pluridisciplinaire Nador Exercices corrigés de la comptabilité analytique Niveau : S3 Année universitaire : 2013-2014 Université Mohamed 1 er Filière : Economie et gestion

Plus en détail

Comptabilité analytique

Comptabilité analytique Comptabilité analytique Chapitre 1 : la comptabilité analytique I. Introduction 1 er point : la comparaison entre comptabilité générale et comptabilité analytique. 1 er cas : la comptabilité générale ;

Plus en détail

Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015

Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015 Direction du développement économique, de l emploi et de l enseignement supérieur Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015 N appel à projets sur SIMPA : ESS

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Série ST2S

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Série ST2S BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ST2S Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 Une feuille de papier millimétré est fournie au candidat Les calculatrices électroniques de

Plus en détail

PROGRAMME DU COURS. La comptabilité analytique sert à décrire les flux internes à l'entreprise

PROGRAMME DU COURS. La comptabilité analytique sert à décrire les flux internes à l'entreprise Mr ANDALOUS Azeddine Professeur en Comptabilité Analytique PROGRAMME DU COURS INTRODUCTION LES COUTS LES CHARGES INCORPORABLES LA FORMATION DES COUTS LES CHRAGES DIRECTES ET INDIRECTES LE COUT D ACHAT

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS LA METHODE DES COÛTS COMPLETS I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET LES? Soit le processus de production simplifié d une entreprise industrielle (absence de stocks) Pour calculer les coûts de

Plus en détail

Alto Invest, une société de professionnels dédiés et expérimentés

Alto Invest, une société de professionnels dédiés et expérimentés Alto Invest, une société de professionnels dédiés et expérimentés Une équipe d investissement stable Plus de 20.000 clients privés depuis 2001 Près de 300 millions d actifs sous gestion et un portefeuille

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets.

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets. LA METHODE DES COÛTS COMPLETS Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o Les coûts successifs dans une activité industrielle. Les principes de la comptabilité de gestion. Cas de synthèse sur la méthode

Plus en détail

Retrait du statut d établissement de crédit accordé par l Autorité de Contrôle Prudentiel en juin 2013

Retrait du statut d établissement de crédit accordé par l Autorité de Contrôle Prudentiel en juin 2013 COFITEMCOFIMUR CHANGE DE NOM ET DEVIENT COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JUILLET 2013 Résultats de l exercice clos au 30 juin 2013 PARIS, le 30 juillet 2013 Le Conseil d administration de CofitemCofimur s est réuni

Plus en détail

Chapitre 15 Gestion du personnel

Chapitre 15 Gestion du personnel Chapitre 15 Gestion du personnel Entraînements complémentaires Exercice 15.3 *** Promotions catégorielles Prévision de la masse salariale La société Soremat analyse l évolution de sa masse salariale. L

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 MATHÉMATIQUES Série : ES DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures. COEFFICIENT : 5 Ce sujet comporte 5 pages numérotées de 1 à 5. Du papier millimétré est mis à la disposition des

Plus en détail

ECG 2014. Shadow Manager. Confort de Chauffe ... Simulation de gestion d entreprise d électronique industrielle. Manuel du participant

ECG 2014. Shadow Manager. Confort de Chauffe ... Simulation de gestion d entreprise d électronique industrielle. Manuel du participant Shadow Manager ECG 2014 Confort de Chauffe.......... Simulation de gestion d entreprise d électronique industrielle Manuel du participant Fernando Acosta et Georges Bessis www.simulnet.com Introduction

Plus en détail

Bac Blanc de Mathématiques Correction Durée : 3 heures

Bac Blanc de Mathématiques Correction Durée : 3 heures Terminale STG Mercatique Jeudi 1 avril 2010 Bac Blanc de Mathématiques Correction Durée : 3 heures L usage de la calculatrice est autorisé. Le sujet comporte 6 pages. EXERCICE 1 3 points Cet eercice est

Plus en détail

HIGHTECH Contrôle de gestion et tableau de bord Pr. Rabhi Décembre 2012

HIGHTECH Contrôle de gestion et tableau de bord Pr. Rabhi Décembre 2012 HIGHTECH Contrôle de gestion et tableau de bord Pr. Rabhi Décembre 2012 1. Les mots clés du contrôle de gestion? Définition proposée par l Association Nationale des Contrôleurs de Gestion : «Le contrôleur

Plus en détail

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance.

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Épreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du candidat

Plus en détail

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE La notion de prix de vente Les objectifs financiers Les objectifs commerciaux Les remises et rabais Exercice et corrigé Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial

Plus en détail

Pour les exploitations au forfait, en l absence de données permettant de le calculer, l EBE peut-être évalué à 40 % du CA dûment justifié.

Pour les exploitations au forfait, en l absence de données permettant de le calculer, l EBE peut-être évalué à 40 % du CA dûment justifié. DDTM 44 FONDS D ALLÈGEMENT DES CHARGES A DESTINATION DES ELEVEURS DANS LE CADRE DU PLAN DE SOUTIEN A L ÉLEVAGE FRANCAIS Règlement Règlement N 1408/2013 N 1408/2013 de de la commission la commission du

Plus en détail

Cabinet. comptable ACE. C AS DE s YNTHÈSE. Réservé aux enseignants - Reproduction interdite. Présentation de l entreprise. Organisation comptable

Cabinet. comptable ACE. C AS DE s YNTHÈSE. Réservé aux enseignants - Reproduction interdite. Présentation de l entreprise. Organisation comptable Réservé aux enseignants - Reproduction interdite 3 Présentation de l entreprise Les principaux clients du cabinet comptable ACE sont des petites et moyennes entreprises, et des grandes sociétés pour certains

Plus en détail

Pourcentages. Propriétés : a Augmenter une quantité de a % revient à multiplier sa valeur initiale par : 1+.

Pourcentages. Propriétés : a Augmenter une quantité de a % revient à multiplier sa valeur initiale par : 1+. Pourcentages A) Part pourcentage Soit E un ensemble à n éléments et A une partie de E ayant p éléments p Le pourcentage de A dans E est le nombre t tel que : t = n Exercice n 1 : Dans un lycée de 25 élèves,

Plus en détail

Aucun document n est autorisé. Les calculatrices le sont.

Aucun document n est autorisé. Les calculatrices le sont. GESTION Ce cas a été rédigé par l ESC Lille. Consignes Aucun document n est autorisé. Les calculatrices le sont. La pondération des différentes questions est la suivante : Question n 1 : 3 points Question

Plus en détail

UNIVERSITE DE STRASBOURG FACULTE DE DROIT, DE SCIENCES POLITIQUES ET DE GESTION MASTER A.E.S.- MANAGEMENT 1ère ANNEE

UNIVERSITE DE STRASBOURG FACULTE DE DROIT, DE SCIENCES POLITIQUES ET DE GESTION MASTER A.E.S.- MANAGEMENT 1ère ANNEE UNIVERSITE DE STRASBOURG FACULTE DE DROIT, DE SCIENCES POLITIQUES ET DE GESTION MASTER A.E.S.- MANAGEMENT 1ère ANNEE Cours de W. AZAN COMPTABILITE GENERALE (2EME SEMESTRE) Durée : 1 heure Aucun document

Plus en détail

De : Les comptables. I- Le taux de rentabilité interne

De : Les comptables. I- Le taux de rentabilité interne De : Les comptables A : La direction de Moréa Annexe : Le compte de résultat prévisionnel du projet Date : 21/09/2009 Objet : L impact des résultats financiers RAPPORT Nous avons réalisé un compte de résultat

Plus en détail

Le seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité Module : Contrôle de gestion Exposé sous le thème : Le seuil de rentabilité A n n é e u n i v e r s i t a i r e : 0 0 9 / 0 1 0 Sommaire Introduction : I/ Généralités et mise en œuvre du seuil de rentabilité

Plus en détail

Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus

Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus Introduction La compagnie des hôtels bleus est une société qui gère un grand nombre d hôtels répartis sur tout le territoire français. Vous venez

Plus en détail

F3 - Utiliser un logiciel de cartographie visuelle

F3 - Utiliser un logiciel de cartographie visuelle 4 F3 - Utiliser un logiciel de cartographie visuelle 1 Définition La cartographie visuelle (en anglais, «Mind Mapping»), également appelée topogramme, schéma heuristique ou carte mentale, est un outil

Plus en détail

- 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION

- 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION - 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION Objectif(s) : o Modalités du rapprochement des résultats des deux comptabilités : comptabilité financière,

Plus en détail

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 Informations précontractuelles européennes normalisées en matière de crédit immobilier FICHE D INFORMATION STANDARDISÉE

Plus en détail

Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion

Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion Année d études : L1 EG Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion Session de mai 2013 Épreuve de : système

Plus en détail

ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS

ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Session 2008 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 4 Le sujet comporte 5 pages numérotées

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Session 2011

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Session 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Session 2011 Épreuve : MATHÉMATIQUES Série SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION Spécialités : Mercatique (coefficient : 3) Comptabilité et finance d entreprise (coefficient

Plus en détail

Contrôle de gestion- IFSIC 2012. Les écarts

Contrôle de gestion- IFSIC 2012. Les écarts Les écarts Chapitre 1 Les méthodes Chapitre 2 Les écarts de chiffre d affaires et de marges. Chapitre 3 Les écarts de charges directes Chapitre 4 Les écarts de charges indirectes 1 L analyse des écarts

Plus en détail

CONCOURS INTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2 EME CLASSE

CONCOURS INTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2 EME CLASSE J. 13 1448 CONCOURS INTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2 EME CLASSE ANNÉE 2014 ÉPREUVE ÉCRITE D ADMISSIBILITÉ N 2 Durée : 2 heures - Coefficient : 3 Fiscalité professionnelle Toute note inférieure

Plus en détail

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création.

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. DU RESULTAT AU FLU DE TRESORERIE Cette étude a pour objet : de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. de faire des simulations à partir d un tableur et

Plus en détail

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi?

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? La Commission européenne jette les bases du déploiement des futurs réseaux intelligents Conformément aux directives européennes 1 2009/72/CE

Plus en détail

Intitulé de votre projet

Intitulé de votre projet Intitulé de votre projet «Nom» «Prénom» «Adresse» «Tél» «e-mail» «Date de réalisation du dossier» 2 SOMMAIRE 1. Présentation personnelle (ou de l équipe)... 4 2. Le projet... 5 3. Le produit et son marché...

Plus en détail

Avis d appel à partenariat

Avis d appel à partenariat Avis d appel à partenariat Pour la valorisation financière des opérations réalisées par la Région Picardie et éligibles aux Certificats d Economies d Energie Date limite de réception des candidatures :

Plus en détail