35ES JOURNÉES. PROGRAMME final 7 AU 9 DÉCEMBRE 2011 CNIT - PARIS-LA DÉFENSE COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "35ES JOURNÉES. PROGRAMME final 7 AU 9 DÉCEMBRE 2011 CNIT - PARIS-LA DÉFENSE COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS"

Transcription

1 7 AU 9 DÉCEMBRE 2011 CNIT - PARIS-LA DÉFENSE PROGRAMME final

2 Sommaire Éditorial Plan du CNIT Synopsis Mercredi 7 décembre h00-18h00 Recommandations pour la pratique clinique , 7 09h00-17h30 Imagerie en gynécologie-obstétrique , 9 09h00-13h00 Gynécologie-obstétrique du monde h00-17h30 Atelier d éthique clinique du réseau Solipam Jeudi 8 décembre h00-17h20 Techniques chirurgicales et obstétricales , 13 09h00-17h50 Gynécologie médicale , 15 14h00-18h10 Onco-fertilité h30-18h20 Recherche en obstétrique et gynécologie h45-17h45 Expertises en gynécologie-obstétrique : aspects médico-légaux Vendredi 9 décembre h00-12h30 Ménopause h00-17h50 Obstétrique , 21 09h00-17h30 Colposcopie et pathologie du col , 23 09h00-17h25 Pathologies mammaires et cancer du sein , 25 Recherche en obstétrique et gynécologie - Détail des communications libres et des posters Index des modérateurs et orateurs Symposiums-déjeuners organisés par l industrie Liste des sponsors, exposants et partenaires Plan de l exposition Renseignements, FMC, Journées

3 35 es Journées du CNGOF! Le CNGOF fête, en cette année 2011, ses 40 ans! Âge de la maturité, de la sagesse affirment les dictons. F. Puech Président E. Daraï Secrétaire général D. Luton Secrétaire général Est-ce la maturité, est-ce la sagesse qui nous a amenés à, non pas bouleverser, mais apporter des changements dans l organisation de nos journées? En tout cas, c est le souci de simplification de votre vie de plus en plus surchargée - au point que les sessions du samedi n avaient plus le public qu elles méritaient. Nous avons donc pris après mûre réflexion ce que nous pensons être une sage décision : nous avons libéré votre samedi! C est pourquoi, avant de parcourir ce programme et afin que vous ne soyez pas désorientés dans la lecture des sessions dont vous connaissez l agencement depuis des années, il est important que vous notiez les six modifications que nous avons apportées à l architecture de nos 35 es journées nationales. Les journées ne durent plus que 3 jours : mercredi 7, jeudi 8 et vendredi 9 décembre. L imagerie en gynécologie-obstétrique est avancée au mercredi. La traditionnelle session de gynécologie-obstétrique du vendredi est recentrée sur l obstétrique. Les séances de colposcopie sont regroupées le vendredi. Les recommandations pour la pratique clinique sont toujours présentées le mercredi, mais ne seront pas reprises dans leur version courte ultérieurement. Si vous souhaitez prendre connaissance de ces RPC, il faut y assister le mercredi. L assemblée générale du CNGOF aura désormais lieu le mercredi à 18 h 30. Autrement dit, vous retrouverez toutes les sessions que nous vous présentons chaque année mais agencées différemment et - nous l espérons - à la satisfaction de vous tous, congressistes et conférenciers. À noter enfin qu'à l'occasion de nos 40 ans nous vous proposons vendredi, à 14h00, un regard sur le Collège de ses origines à 2011, mais également un regard pimenté d'humour sur notre profession. Bon congrès à toutes et à tous. Francis Puech, Emile Daraï, Dominique Luton 3

4 Plan du CNIT 4

5 Synopsis Amphithéâtre Léonard de Vinci Niveau B Amphithéâtre Goethe Niveau B Salle Darwin 5 Niveau D Mercredi 7 décembre h00-18h00 Recommandations pour la pratique clinique 09h00-17h30 Imagerie en gynécologieobstétrique 09h00-13h00 Gynécologieobstétrique du monde 14h00-17h30 Atelier d éthique clinique du réseau Solipam p. 6, 7 p. 8, 9 p. 10 p. 11 S. Ampère Niveau A Salle Darwin 3 Niveau D Salle Darwin 6 Niveau D Jeudi 8 décembre h00-17h20 Techniques chirurgicales et obstétricales 09h00-17h50 Gynécologie médicale 14h00-18h10 Onco-fertilité 08h30-18h20 Recherche en obstétrique et gynécologie 08h45-17h45 Journée de FMC Expertises en gynécologieobstétrique p. 12, 13 p. 14, 15 p. 16 p. 17 p. 18 Salle Darwin 3 Niveau D Salle Darwin 4 Niveau D Salle Darwin 6 Niveau D Vendredi 9 décembre h00-17h50 Obstétrique 09h00-17h30 Colposcopie et pathologie du col 09h00-12h30 Ménopause 09h00-17h25 Pathologies mammaires et cancer du sein p. 20, 21 p. 22, 23 p. 19 p. 24, 25 5

6 Mercredi 7 décembre 2011 Amphi. Léonard de Vinci - Niveau B RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE RPC du CNGOF Grossesse prolongée et terme dépassé Président : D. Subtil (Lille) - Coordonnateur : C. Vayssière (Toulouse) 09h00 Comment définir la date présumée de l accouchement et le dépassement de terme? C. Leray (Paris) 09h15 Épidémiologie de la grossesse prolongée : indicence et morbidité maternelle A. Chantris (Paris) 09h30 Comment déterminer la date de début de grossesse? L. Salomon (Paris) 09h45 À partir de quand doit-on surveiller, et à quelle fréquence? J.B. Haumonté (Marseille) 10h00 Évaluation de la balance bénéfice-risque selon l âge gestationnel pour induire la naissance en cas de grossesse prolongée L. Sentilhes (Angers) 10h15 Place du compte des mouvements actifs fœtaux et de l amnioscopie dans la surveillance des grossesses prolongées M.P. Debord (Pierre Bénite) 10h30 Pause 11h00 Place du rythme cardiaque fœtal et de son analyse informatisée dans la surveillance de la grossesse prolongée F. Coatleven (Bordeaux) 11h15 Place de l évaluation de la quantité de liquide amniotique, du score biophysique et doppler dans la surveillance des grossesses prolongées M.V. Sénat (Le Kremlin Bicêtre) 11h30 Modalités du déclenchement dans les grossesses prolongées N. Winer (Nantes) 11h45 Prise en charge pédiatrique du nouveau-né post-terme E. Lopez (Paris) 12h00 Conclusion, synthèse des recommandations finales D. Subtil (Lille), C. Vayssière (Toulouse) 12h30 Déjeuner libre 12h30 Symposium organisé par Cook Medical Voir page 32 Salle Ampère >14h00 Induction du travail : un besoin de nouvelles méthodes 12h30 Symposium organisé par Merck / Femibion Voir page 32 Salle Ampère >14h00 Ecosystème vaginal : comment le défendre? 6

7 Mercredi 7 décembre 2011 Amphi. Léonard de Vinci - Niveau B RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE RPC du CNGOF 14h00 14h05 14h20 14h35 14h50 15h05 15h20 15h35 15h50 16h05 16h30 17h00 17h10 17h20 17h30 17h40 18h00 18h15 Actualisation de la prise en charge des myomes Président : H. Fernandez (Le Kremlin Bicêtre) - Coordonnateur : H. Marret (Tours) - Méthodologiste : X. Fritel (Poitiers) Introduction - X. Fritel (Poitiers) Traitement médical des symptômes associés aux myomes Place des traitements médicaux : indication durée efficacité chez la femme porteuse de fibromes utérins symptomatiques en période d activité génitale - M. Koskas (Paris) Myomectomie Place des myomectomies en situation de conception spontanée ou chez la femme désireuse de préserver sa fertilité - G. Legendre (Le Kremlin Bicêtre) Place de la myomectomie chez une patiente en situation d infertilité S. Bendifallah (Le Kremlin Bicêtre) Hors fertilité, place de la myomectomie en périménopause et après la ménopause G. Giraudet (Lille) Les alternatives à la chirurgie Place de l'embolisation dans le traitement des fibromes - V. Kahn (Paris) Alternatives thérapeutiques des fibromes hors traitement médicamenteux et embolisation - L. Ouldamer (Tours) Alternatives endocavitaires à la myomectomie dans le traitement des fibromes symptomatiques - I. Pauvarel de Jesus (Grasse) Place de l hystérectomie supracervicale et de l abord cœlioscopique pour fibromes symptomatiques - J. Niro (Le Chesnay) Conclusion, synthèse des recommandations finales H. Fernandez (Le Kremlin Bicêtre), H. Marret (Tours) Pause Prévenir les complications de la chirurgie prothétique du prolapsus Président : F. Pierre (Poitiers) - Coordonnateur : X. Deffieux (Clamart) Introduction - F. Pierre (Poitiers), X. Deffieux (Clamart) Définition des complications, prévalence et facteurs de risque - V. Letouzey (Nîmes) Prévention et traitement des complications en chirurgie vaginale D. Savary (Clermond-Ferrand) Prévention et traitement des complications en promontofixation - L. Sentilhes (Angers) Conclusion, synthèse des recommandations finales F. Pierre (Poitiers), X. Deffieux (Clamart) Fin Assemblée générale du CNGOF 7

8 Mercredi 7 décembre 2011 Amphithéâtre Goethe - Niveau B IMAGERIE EN GYNÉCOLOGIE-OBSTÉTRIQUE (R. Jeny, N. Fries, M. Dommergues, D. Luton) Session organisée en collaboration avec le CFEF Modérateurs : R. Jeny (Saint-Maurice), N. Fries (Montpellier) Sujets d actualité 09h00 Orientation diagnostique devant une anomalie échographique de la fosse postérieure F. Boussion (Angers) 09h20 Épidémiologie des grossesses gémellaires L. Salomon (Paris) 09h40 Dépistage des malformations de la face X. Favre (Blois) 10h00 Bilan des nouvelles stratégies du dépistage de la trisomie 21 N. Fries (Montpellier) 10h20 Pause 11h00 11h15 11h30 11h45 12h00 12h30 Brèves d imagerie Pathologie anténatale du rachis fœtal M. Collet (Brest) Échographie du périnée féminin J.M. Levaillant (Le Kremlin Bicêtre) Devenir des fœtus porteurs d une agénésie du corps calleux R. Mangione (Bordeaux) Mort fœtale d un des deux jumeaux - Intérêt échographique P. Bouhanna (Poissy) Évaluation et impact du dépistage prénatal en population. Données du registre des malformations congénitales de Paris F. Goffinet (Paris) Déjeuner libre 12h30 Symposium organisé par Cook Medical Voir page 32 Salle Ampère >14h00 Induction du travail : un besoin de nouvelles méthodes 12h30 Symposium organisé par Merck / Femibion Voir page 32 Salle Ampère >14h00 Ecosystème vaginal : comment le défendre? 8

9 Mercredi 7 décembre 2011 Amphithéâtre Goethe - Niveau B IMAGERIE EN GYNÉCOLOGIE-OBSTÉTRIQUE (R. Jeny, N. Fries, M. Dommergues, D. Luton) Session organisée en collaboration avec le CFEF Modérateur : M. Dommergues (Paris) Mises au point 14h00 14h30 15h00 15h30 La place de l échographie 3D en gynécologie-obstétrique Le pour J.M. Levaillant (Le Kremlin Bicêtre) Le contre M. Althuser (Grenoble) Synthèse et discussion Pause 16h00 16h30 17h00 17h30 La place de l échographie de dépistage du 3 e trimestre de la grossesse : faut-il la faire évoluer? Le pour M. Collet (Brest) Le contre Y. Ville (Paris) Synthèse et discussion Fin 18h15 Assemblée générale du CNGOF 9

10 Mercredi 7 décembre 2011 Salle Darwin 5 - Niveau A GYNÉCOLOGIE-OBSTÉTRIQUE DU MONDE (G. Magnin, D. Luton, J. Milliez, F. Puech, E. Daraï) Session conjointe CNGOF / SAGO / AFU / FASULF 09h00 09h20 09h40 10h00 10h20 10h45 Modérateurs : J. Blanchot (Rennes), P. Foldès (Saint-Germain-en-Laye), M. Fiadjoe (Lomé, Togo) Actualités 2010 des fistules (revue de la littérature, congrès) P. Foldès (Saint-Germain-en-Laye) Les complications peropératoires et précoces de la chirurgie des fistules obstétricales S.M. Gueye (Dakar, Sénégal) Fistules recto-vaginales associées ou non à une fistule urinaire d origine obstétricale J. Blanchot (Rennes) Le point sur les recommandations-consensus-protocoles dans la prise en charge des fistules obstétricales B. Cuzin (Lyon) Fistule obstétricale : comment accélérer l accès à la prévention, la réparation, et assurer une bonne réintégration socio-économique? L. de Bernis (UNFPA, New-York, États-Unis) Pause Modérateurs : G. Dauptain (Saint-Witz), G. Magnin (Poitiers), R.X. Perrin (Cotonou, Bénin) 11h15 Prolapsus urogénital. Aspects de la prise en charge chirurgicale dans une maternité de référence du Niger. À propos d une étude rétrospective de 336 cas sur 3 ans M. Nayama (Niamey, Niger) 11h35 Traitement du prolapsus chez la femme jeune M. Cosson (Lille) 11h55 Incontinence urinaire de la femme : quelle chirurgie en l absence de prothèse? D. Komongui (Cotonou, Bénin) 12h15 Incontinence urinaire féminine : étude des pratiques chirurgicales en France X. Fritel (Poitiers) 12h35 Mutilations génitales féminines : - Conséquences obstétricales au Sénégal P. Moreira (Dakar, Sénégal) - L obstétricien face aux mutilations sexuelles féminines H.J. Philippe (Nantes) 13h00 Fin 12h30 Symposium organisé par Cook Medical Voir page 32 Salle Ampère >14h00 Induction du travail : un besoin de nouvelles méthodes 12h30 Symposium organisé par Merck / Femibion Voir page 32 Salle Ampère >14h00 Ecosystème vaginal : comment le défendre? 18h15 10 Assemblée générale du CNGOF

11 Mercredi 7 décembre 2011 Salle Darwin 5 - Niveau A ATELIER D ÉTHIQUE CLINIQUE PROPOSÉ PAR LE RÉSEAU SOLIPAM Médicalisation du projet d'enfant pour les couples en situation de précarité en France? Modérateurs : T. Harvey, S. Epelboin (Paris) 14h00 14h20 14h40 15h00 15h20 15h40 16h00 L expérience du réseau Solipam : maternité en situation de précarité, modèle d ouverture de la réflexion au projet d enfant P. Hershkorn-Barnu (Paris) Le point de vue du clinicien de l AMP : la problématique de prise en charge en AMP de couples en situations précaires, hors discrimination ou négligence : anticipation de situations à risque S. Epelboin (Paris) Le point de vue du biologiste de l AMP : obligations règlementaires en AMP et rôle des médecins hors de leur champ traditionnel de compétences C. Patrat (Paris) Le point de vue du pédiatre néonatalogiste sur des situations pressenties à risque pour les enfants M. Rajguru (Paris) Le point de vue de l éthicien : positionnement de la société vis-à-vis des projets d enfant en situation de précarité parentale S. Blanchy (Paris) Le point de vue du psy : quel accompagnement en situation de précarité et désir d enfant? D. Vernier (Paris) Pause 16h30 17h30 Table ronde et interventions de la salle Fin 18h15 Assemblée générale du CNGOF 11

12 Jeudi 8 décembre 2011 Amphi. Léonard de Vinci - Niveau B TECHNIQU CHIRURGICAL ET OBSTÉTRICAL (E. Daraï, F. Puech, D. Luton, P. Panel, M. Koskas) Session organisée en collaboration avec la SCGP Nouveautés en endoscopies chirurgicales Modérateurs : J. Lansac (Tours), P. Panel (Le Chesnay), N. Viet Tien (Vietnam) 09h00 09h20 09h40 10h00 10h30 Robotique en chirurgie gynécologique P. Collinet (Lille) Cœlioscopie par trocart unique A. Agostini (Marseille) Moyens de prévention des lymphorées et lymphocèles en chirurgie gynécologique S. Gouy (Villejuif) Chirurgie préservant les nerfs utilisant la technique LANN M. Possover (Zurich, Suisse) Pause Les hystérectomies pour gros utérus Modérateurs : O. Graesslin (Reims), G. Magnin (Poitiers), A. Moussaoui (Rabat, Maroc) 11h00 11h20 11h40 12h00 12h30 Technique de morcellement utérin par voie vaginale F. Golfier (Pierre-Bénite) Hystérectomie cœlioscopique pour gros utérus M. Canis (Clermont-Ferrand) Hystérectomie pour gros utérus : la place de la subtotale par cœlioscopie P. Panel (Le Chesnay) Chirurgie du myome associée à l embolisation des artères utérines H. Marret (Tours) Déjeuner libre 12h30 Symposium organisé par GlaxoSmithKline Voir page 32 Salle Apollinaire >14h00 Vaccination contre le cancer du col, pourquoi en parler? 12h30 Symposium organisé par Leo Pharma Voir page 32 Salle Ampère >14h00 Alerte : thrombose et grossesse 12

13 Jeudi 8 décembre 2011 Amphi. Léonard de Vinci - Niveau B TECHNIQU CHIRURGICAL ET OBSTÉTRICAL (E. Daraï, F. Puech, D. Luton, P. Panel, M. Koskas) Session organisée en collaboration avec la SCGP Chirurgie oncologique Modérateurs : E. Daraï (Paris), W. Fraser (Montréal, Québec), D. Querleu (Toulouse) 14h00 14h20 14h40 15h00 15h30 Prise en charge chirurgicale des tumeurs frontières de l ovaire R. Fauvet (Amiens) Chirurgie des cancers de l ovaire avancés : quand, comment, avec quelles complications? D. Querleu (Toulouse) Chimiothérapie néo-adjuvante versus chirurgie première dans les cancers avancés de l ovaire J.L. Brun (Bordeaux) Place de la chimiothérapie hyperthermique intrapéritonéale (CHIP) dans le traitement du cancer de l ovaire J.M. Classe (Saint-Herblain) Pause Techniques chirurgicales en obstétrique Modérateurs : L. Cabero-Roura (Barcelone, Espagne), D. Luton (Clichy), O. Parant (Toulouse) 16h00 16h20 16h40 17h00 17h20 Prise en charge des thrombus génitaux E. Vaucel (Nantes) Particularités techniques de la césarienne sur utérus myomateux D. Riethmuller (Besançon) Césarienne sur ventre multiopéré L. Marpeau (Rouen) Gestion de la grossesse ectopique dans la cicatrice de césarienne K. Morcel (Rennes) Fin 20h00 Dîner chez «Maxim s» (non inclus dans les droits d inscription) 13

14 Jeudi 8 décembre 2011 Amphithéâtre Goethe - Niveau B GYNÉCOLOGIE MÉDICALE (J. Belaisch-Allart, B. Letombe, D. Serfaty) Session organisée en collaboration avec la FNCGM et la SFG 09h00 Accueil des présidents F. Puech (Lille), M. Scheffler (Nancy), D. Serfaty (Paris) Modérateurs : P. de Reilhac (Nantes), E. Sedbon (Paris), B. Guigues (Caen) 09h15 Place actuelle de la réserve ovarienne dans le bilan et la prise en charge d une infertilité T. Fréour, P. Barrière (Nantes) 09h45 Place actuelle des explorations génétiques dans le bilan d une infertilité masculine R. Lévy (Bondy) 10h15 Y a-t-il des limites à la prise en charge de l infertilité? J. Belaisch-Allart (Sèvres) 10h45 Pause Modérateurs : C. Pélissier (Paris), M. Scheffler (Nancy), Y. Rouquet (Vitry-sur-Seine) 11h15 Les récepteurs de la FSH : quelles applications en clinique? J.M. Antoine (Paris) 11h45 Le don d ovocytes en France : réalité et perspectives D. Royère (Agence de la biomédecine) 12h15 Déjeuner libre 12h30 Symposium organisé par GlaxoSmithKline Voir page 32 Salle Apollinaire >14h00 Vaccination contre le cancer du col, pourquoi en parler? 12h30 Symposium organisé par Leo Pharma Voir page 32 Salle Ampère >14h00 Alerte : thrombose et grossesse 14

15 Jeudi 8 décembre 2011 Amphithéâtre Goethe - Niveau B GYNÉCOLOGIE MÉDICALE (J. Belaisch-Allart, B. Letombe, D. Serfaty) Session organisée en collaboration avec la FNCGM et la SFG Modérateurs : G. Boutet (La Rochelle), J. Belaisch (Paris), B. Hédon (Montpellier) 14h00 Le citrate de clomiphène : quelle place en 2011 (pour qui, quand, comment)? P. Merviel (Amiens) 14h30 Les traitements «adjuvants» de l infertilité chez la femme (internet et nous ) S. Epelboin (Paris) 15h00 Les traitements «adjuvants» de l infertilité chez l homme V. Izard (Paris) 15h30 Pause Table ronde : thrombose et reproduction Modérateurs : H. Missey-Kolb (Marly-le-Roi), B. Letombe (Lille), C. Dognin (Cuincy) 16h00 16h15 16h30 16h45 17h00 17h30 17h50 Prévention, dépistage Point de vue de l hématologue J. Conard (Paris) Point de vue du gynécologue L. Larue (Paris) Point de vue de l obstétricien T. Harvey (Paris) Point de vue de l anesthésiste D. Benhamou (Le Kremlin-Bicêtre) Conférence de clôture Comment préserver la fertilité au cours des consultations de contraception? D. Serfaty (Paris) Fin 20h00 Dîner chez «Maxim s» (non inclus dans les droits d inscription) 15

16 Jeudi 8 décembre 2011 Salle Ampère Niveau A ONCO-FERTILITÉ (J. Belaisch-Allart, S. Uzan) Modérateurs : P. Morice (Villejuif), C. Poncelet (Bondy) 14h00 14h25 14h50 15h15 16h00 Recommandations actuelles pour la prise en charge du cancer du sein associé à la grossesse O. Graesslin (Reims) Recommandations actuelles pour la prise en charge des cancers gynécologiques pendant la grossesse C. Uzan (Villejuif) Les recommandations actuelles pour les grossesses survenant après un cancer du sein P. Descamps (Angers) Impact des traitements médicaux du cancer sur la fertilité. Prédiction de la fonction ovarienne après traitement N. Chabbert-Buffet (Paris) Pause Les techniques et indications actuelles de préservation de la fertilité Modérateurs : J.P. Ayel (Paris), B. Blanc (Marseille) 16h30 Les techniques médicales M. Grynberg (Clamart) 16h55 Les techniques chirurgicales P. Mathevet (Bron) 17h20 Les techniques «futures» S. Mirallié (Nantes) 17h45 Jusqu où faut-il aller? B. Hédon (Montpellier) 18h10 Fin 20h00 Dîner chez «Maxim s» (non inclus dans les droits d inscription) 16

17 Jeudi 8 décembre 2011 Salle Darwin 3 - Niveau D Journée de RECHERCHE EN OBSTÉTRIQUE ET GYNÉCOLOGIE Session conjointe JFROG-CNGOF avec la participation du GROG (Groupe de recherche en obstétrique et gynécologie) 08h30 Accueil E. Verspyck (Rouen) 08h40 Communications libres * - Modérateurs : F. Perrotin (Tours), M.V. Sénat (Le Kremlin Bicêtre) 09h50 Pause et visite des posters * 10h30 11h00 12h20 Conférence «Hémorragie du postpartum : quoi de neuf depuis 2004?» C. Deneux-Tharaux (CR1, Inserm U953 Paris) Communications libres * - Modérateurs : V. Debarge (Lille), T. Schmitz (Paris) Déjeuner libre 12h30 Symposium organisé par GlaxoSmithKline Voir page 32 Salle Apollinaire >14h00 Vaccination contre le cancer du col, pourquoi en parler? 12h30 Symposium organisé par Leo Pharma Voir page 32 Salle Ampère >14h00 Alerte : thrombose et grossesse 14h30 Communications libres * - Modérateurs : A. Benachi (Clamart), C. Vayssière (Toulouse) 15h40 Pause et visite des posters * 16h00 16h30 18h20 Conférence «Chirurgie robotique en gynécologie-obstétrique» P. Collinet (Lille) Communications libres * - Modérateurs : P. Collinet (Lille), C. Poncelet (Bondy) Fin 20h00 Dîner chez «Maxim s» (non inclus dans les droits d inscription) * voir détail des communications libres et des posters pages 26 à 30 Parmi les abstracts soumis : - quatre études seront dotées d'un prix de la SHAM d'un montant total de euros, - et quatre autres études seront récompensées par un prix JFROG d'un montant total de 3000 euros, avec le soutien du laboratoire Ferring. Ces prix seront remis lors de la session d'obstétrique du vendredi 9 décembre

18 Jeudi 8 décembre 2011 Salle Darwin 6 - Niveau D Journée de FMC EXPERTIS EN GYNÉCOLOGIE-OBSTÉTRIQUE : ASPECTS MÉDICO-LÉGAUX (J. Thévenot, C. Racinet, F. Puech) (session dédiée à la formation des experts mais accessible à tout praticien de la périnatalité) Modérateurs : B. Carbonne (Paris), F. Pierre (Poitiers), M.A. Rozan (Aubervilliers) 08h45 Accueil - F. Puech (Lille) 09h00 Jurisprudence ordinale des litiges avec les experts - J. Thévenot (Toulouse) 09h30 Incapacité conditionnelle et temporaire : un nouveau type de préjudice? C. Racinet (Grenoble) - Discutant : J. Hureau (Le Vésinet) 10h00 Gynerisq et la prévention du risque médico-légal - V. Lejeune-Saada (Paris) 11h00 Pause 11h30 Analyse expertale des complications des prothèses vaginales pour incontinence urinaire et prolapsus - B. Jacquetin (Clermond-Ferrand) 12h30 Déjeuner libre 12h30 Symposium organisé par GlaxoSmithKline Voir page 32 Salle Apollinaire >14h00 Vaccination contre le cancer du col, pourquoi en parler? 12h30 Symposium organisé par Leo Pharma Voir page 32 Salle Ampère >14h00 Alerte : thrombose et grossesse 14h00 14h45 16h15 16h45 17h30 17h45 20h00 18 Modérateurs : F. Goffinet (Paris), P. Lequien (Lille), C. Racinet (Grenoble) L expertise fondée sur les faits : à la recherche de la vérité expertale C. Racinet (Grenoble) Les risques médico-légaux liés à l'organisation des soins autour de la naissance Table ronde dirigée par H. Fabre (Paris) et J. Thévenot (Toulouse) - État des lieux - G. Bercau (Paris) - Sortie précoce de maternité - J. Thévenot (Toulouse) - Espaces physiologiques et/ou maisons de naissance - I. Nisand (Strasbourg) - Responsabilités dans l'accouchement à domicile programmé - C. Seguin (Grenoble) - Qu'en pense l'assureur? - R. Devidal (SHAM, Lyon) Pause L asphyxie fœtale aiguë vue par l expert néonatologue - Recommandations pour le recueil de données - P. Lequien (Lille) Réponses aux questions de la salle Synthèse J. Thévenot (Toulouse), C. Racinet (Grenoble) Fin Dîner chez «Maxim s» (non inclus dans les droits d inscription)

19 Vendredi 9 décembre 2011 Salle Darwin 4 - Niveau D MÉNOPAUSE (P. Lopès, F. Trémollières) Session organisée en collaboration avec le GEMVI Modérateurs : L. Boubli (Marseille), P. Lopès (Nantes) 09h00 Les bouffées de chaleur sont-elles un facteur de risque pour le vieillissement cérébral et les troubles cardiovasculaires? G. André (Strasbourg) 09h30 Diagnostic d un prurit vulvaire après la ménopause M. Faure (Lyon) 10h00 Risque fracturaire en pré-ménopause : quelle réalité? Quelle conduite à tenir? F. Trémollières (Toulouse) 10h30 Pause 11h00 Prise en charge des hyperandrogénies post-ménopausiques A. Gompel (Paris) 11h30 Quelle modulation du récepteur des œstrogènes alpha pour quels bénéfices? J.F. Arnal (Toulouse) 12h00 La WHI 10 ans après : du principe de précaution à la balance bénéfice-risque P. Lopès (Nantes) 12h30 Fin 12h30 Symposium organisé par Sanofi Pasteur MSD Voir page 33 Salle Darwin 5 --->14h00 De l'efficacité clinique de Gardasil à l'impact en population 12h30 Symposium organisé par Vifor Pharma Voir page 33 Salle Apollinaire >14h00 Anémie et carence en fer chez la femme : quelle place pour le fer intraveineux? 19

20 Vendredi 9 décembre 2011 Amphi. Léonard de Vinci - Niveau B OBSTÉTRIQUE (D. Luton, F. Puech, B. Carbonne, E. Daraï) Modérateurs : B. Carbonne (Paris), I. Nisand (Strasbourg) 09h00 09h20 09h40 10h00 10h30 Utilisation du sulfate de magnésium en obstétrique G. Kayem (Créteil) Apport de l'homéopathie en obstétrique F. Moreau (Paris) Utilisation des courbes individualisées de croissance fœtale : intérêt pour la pratique et la recherche F. Goffinet (Paris) L outil informatique O. Multon (Saint-Herblain) Pause Modérateurs : P. Deruelle (Lille), J. Lepercq (Paris) 11h00 11h20 11h40 12h00 12h30 Toxoplasmose et grossesse L. Mandelbrot (Colombes) Grossesse et virus de l immunodéficience humaine A. Berrébi (Toulouse) Formation à l analyse du rythme cardiaque fœtal (RCF) : intérêt d un programme d e-learning? B. Carbonne, B. Touvet (Paris) Place de l IRM fœtale dans la prise en charge des fœtus avec retard de croissance intra-utérin J.M. Jouannic (Paris) Déjeuner libre 12h30 Symposium organisé par Sanofi Pasteur MSD Voir page 33 Salle Darwin 5 --->14h00 De l'efficacité clinique de Gardasil à l'impact en population 12h30 Symposium organisé par Voir page 33 Salle Apollinaire >14h00 Anémie et carence en fer chez la femme : quelle place pour le fer intraveineux? 20

21 Vendredi 9 décembre 2011 Amphi. Léonard de Vinci - Niveau B OBSTÉTRIQUE (D. Luton, F. Puech, B. Carbonne, E. Daraï) Modérateurs : D. Lemery (Clermond-Ferrand), D. Luton (Clichy) 14h00 Le Collège a 40 ans R. Henrion (Paris) - F. Puech (Lille) Les hommes viennent de Mars, les gynécos viennent de Vénus Un regard pimenté d'humour de S. Sarroche 15h15 Siège : le retour? C. d Ercole (Marseille) 15h35 De la difficulté à la dystocie des épaules - Prise en charge J.F. Oury (Paris) 16h00 Pause Modérateur : D. Luton (Clichy), O. Multon (Saint-Herblain) 16h30 Analyse perpartum du bien-être fœtal (le point sur les techniques de deuxième ligne) P.F. Ceccaldi (Clichy) 16h50 Biologie délocalisée en salle de naissance O. Dupuis (Pierre-Bénite) 17h10 Maladies trophoblastiques gestationnelles : môles hydatiformes et tumeurs trophoblastiques gestationnelles F. Golfier (Pierre-Bénite) 17h30 Que reste t-il des indications de la radiopelvimétrie? N. Winer (Nantes) 17h50 Fin 21

22 Vendredi 9 décembre 2011 Salle Darwin 3 - Niveau D COLPOSCOPIE ET PATHOLOGIE DU COL (J.L. Mergui, J. Gondry, E. Daraï, F. Puech, D. Luton) Session organisée en collaboration avec la SFCPCV Session validante pour la charte de qualité en colposcopie Actualités scientifiques Modérateurs : J.L. Mergui (Paris), J. Gondry (Amiens) 09h00 Charte de qualité en colposcopie et pathologie cervico-vaginale. Actualités et perspectives J.L. Mergui (Paris) 09h15 Quelles différences entre les tests HPV? Quels contrôles de qualité? C. Mougin (Besançon) 09h30 Faut-il faire des frottis de dépistage du cancer du col utérin avant 25 ans? S. Douvier (Dijon) 10h00 Faut-il faire des frottis après 65 ans? J. Levêque (Rennes) 10h30 Pause Actualités pratiques Modérateurs : J. Marchetta (Angers), C. Bergeron (Saint-Ouen-l Aumône) 11h00 Aspects colposcopiques des CIN1 K. Ardaens-Boulier (Lille) 11h30 Traitements destructeurs : pour qui, quand et comment? J. Gondry (Amiens) 12h00 Conisations : comment adapter la technique? C. Hocké (Bordeaux) 12h30 Déjeuner libre 12h30 Symposium organisé par Sanofi Pasteur MSD Voir page 33 Salle Darwin 5 --->14h00 De l'efficacité clinique de Gardasil à l'impact en population 12h30 Symposium organisé par Vifor Pharma Voir page 33 Salle Apollinaire >14h00 Anémie et carence en fer chez la femme : quelle place pour le fer intraveineux? 22

23 Vendredi 9 décembre 2011 Salle Darwin 3 - Niveau D COLPOSCOPIE ET PATHOLOGIE DU COL (J.L. Mergui, J. Gondry, E. Daraï, F. Puech, D. Luton) Session organisée en collaboration avec la SFCPCV Actualités scientifiques Modérateurs : J.J. Baldauf (Strasbourg), H. Borne (Paris) 14h00 La surveillance des femmes vaccinées D. Riethmuller (Besançon) 14h30 Que peut apporter la protéine P16 à la prise en charge de la pathologie cervicale? C. Bergeron (Cergy-Pontoise) 15h00 Peut-on prescrire les vaccins anti-hpv hors autorisation de mise sur le marché? P. Lopès (Nantes) 15h30 Pause Actualités pratiques Modérateurs : L. Boubli (Marseille), J. Rimailho (Toulouse) 16h00 Exploration colposcopique des lésions endocervicales J. Marchetta (Angers) 16h30 Quand et comment faire un curetage de l endocol? J.J. Baldauf (Strasbourg) 17h00 La présence d un HPV 16 doit-elle changer la prise en charge? X. Carcopino (Marseille) 17h30 Fin 23

24 Vendredi 9 décembre 2011 Salle Darwin 6 - Niveau D PATHOLOGI MAMMAIR ET CANCER DU SEIN (S. Uzan, R. Rouzier, E. Daraï) Modérateurs : E Daraï (Paris), S. Uzan (Paris) 09h00 Quelques orientations récentes dans la prise en charge des cancers du sein S. Uzan (Paris) 09h25 Indications classiques et limites du ganglion sentinelle V. Lavoué (Rennes) 09h50 Ganglion sentinelle axillaire : contribution de l examen extemporané M. Antoine (Paris) 10h15 Peut-on éviter de faire un curage axillaire après ganglion sentinelle positif? M. Bannier (Marseille) 10h35 Pause Modérateurs : G. Body (Tours), S. Uzan (Paris) 11h00 Prise en charge des cancers bifocaux de proximité : traitement conservateur? Ganglion sentinelle? C. Mathelin (Strasbourg) 11h25 Les indications de la reconstruction mammaire immédiate A. Fitoussi (Paris) 11h50 Oncoplastie : indications et limites M. Ballester (Paris) 12h15 Déjeuner libre 12h30 Symposium organisé par Sanofi Pasteur MSD Voir page 33 Salle Darwin 5 --->14h00 De l'efficacité clinique de Gardasil à l'impact en population 12h30 Symposium organisé par Vifor Pharma Voir page 33 Salle Apollinaire >14h00 Anémie et carence en fer chez la femme : quelle place pour le fer intraveineux? 24

19 thèmes dans 10 villes

19 thèmes dans 10 villes SATISFAIRE À VOS OBLIGATION DE DPC FACILEMENT GRÂCE AU CNGOF DPC réalisés par le CNGOF et financée par l Agrément CNGOF : 11 75 32 07 175 - FMC 100 098 Indemnité de 345 par jour et prise en charge hôtellerie

Plus en détail

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE (Diplôme Interuniversitaire National d ) 17/02/2015 avec Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris V et XII, Toulouse et Tours Objectifs : Formation

Plus en détail

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e CNGOF_MAJ_TITRES.qxp 17/12/09 17:26 Page 1 (1,1) COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur J. L a n s a c E x t rait des Mises à jour en Gynécologie

Plus en détail

Indications de la césarienne programmée à terme

Indications de la césarienne programmée à terme Indications de la césarienne programmée à terme Janvier 2012 Quelles sont les indications de la césarienne programmée? Utérus cicatriciel Transmissions mère-enfant d infections maternelles Grossesse gémellaire

Plus en détail

38ES JOURNÉES PROGRAMME FINAL 3 AU 5 DÉCEMBRE 2014 CNIT - PARIS-LA DÉFENSE COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS

38ES JOURNÉES PROGRAMME FINAL 3 AU 5 DÉCEMBRE 2014 CNIT - PARIS-LA DÉFENSE COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS 3 AU 5 DÉCEMBRE 2014 CNIT - PARIS-LA DÉFENSE PROGRAMME FINAL Éditorial Bernard HÉDON Président Philippe DERUELLE Secrétaire général Olivier GRAESSLIN Secrétaire général Nous voici à nouveau réunis pour

Plus en détail

Dixièmes Journées Daniel Dargent

Dixièmes Journées Daniel Dargent Dixièmes Journées Daniel Dargent de Chirurgie Gynécologique, cancérologique et Mammaire 13 et 14 novembre 2014 Centre de Congrès de Lyon Cité Internationale vidéo-transmission en direct et duplex Sous

Plus en détail

11 èmes Journées Daniel Dargent

11 èmes Journées Daniel Dargent Appel à posters : posterjdd@yahoo.fr date limite : 31 octobre 2015 Valider votre DPC 11 èmes Journées Daniel Dargent de Chirurgie Gynécologique, Cancérologique et Mammaire 12 et 13 novembre 2015 Centre

Plus en détail

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer DOCUMENT D INFORMATION POUR LES PROFESSIONNELS Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer Septembre 2009 DÉFINITION ET OBJECTIF Dès lors qu ils expriment un projet de

Plus en détail

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN PRESENTATION PROJET 2010-2015 Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN Bilan d activité du RSN année 2009 Population cible : 18000 couple mère enfant Professionnels impliqués dans le réseau :

Plus en détail

Propositions pour une Charte de qualité en Colposcopie et pathologie cervicale :

Propositions pour une Charte de qualité en Colposcopie et pathologie cervicale : Propositions pour une Charte de qualité en Colposcopie et pathologie cervicale : Comité de pilotage SFCPCV - CNGOF & SFG - FNCGM 29/08/2010 1 Comité de pilotage : 10 membres élus SFCPCV(3)-CNGOF(3) & SFG(2)

Plus en détail

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Grossesse a priori «normale» Quelle prise en charge? Sécurité médicale RPC EBM Opinion des usagers

Plus en détail

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement :

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement : DIU de rééducation pelvi-périnéale DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE Responsables de l enseignement : Pr. Gérard AMARENCO (UPMC), Pr. Michel COSSON (CHU Lille), Pr. Gilberte ROBAIN (UPMC) 1. Cible La

Plus en détail

Lundis de la Santé - Brest 12 Décembre 2005. Tabac et Grossesse M. COLLET

Lundis de la Santé - Brest 12 Décembre 2005. Tabac et Grossesse M. COLLET Lundis de la Santé - Brest 12 Décembre 2005 Tabac et Grossesse M. COLLET Tabac et grossesse Problème majeur de santé publique 25 à 33 % des femmes fument pendant la grossesse Nombreuses conséquences obstétricales

Plus en détail

26 ème 17-18-19 SEPTEMBRE 2015 Journée du GOLS SAINT-MALO PALAIS DES CONGRÈS DU GRAND LARGE IBODE

26 ème 17-18-19 SEPTEMBRE 2015 Journée du GOLS SAINT-MALO PALAIS DES CONGRÈS DU GRAND LARGE IBODE S C G P 12 ème Congrès de la SCGP 26 ème 17-18-19 SEPTEMBRE 2015 Journée du GOLS 19 SEPTEMBRE 2015 SAINT-MALO PALAIS DES CONGRÈS DU GRAND LARGE PRÉSERVER & RÉTABLIR LA FERTILITÉ AU COURS DE LA CHIRURGIE

Plus en détail

JFM. 7èmes journées franco-marocaines de. Gynécologie, Obstétrique et Fertilité. Marrakech. 17, 18 et 19 mai 2012. www.lesjfm.com

JFM. 7èmes journées franco-marocaines de. Gynécologie, Obstétrique et Fertilité. Marrakech. 17, 18 et 19 mai 2012. www.lesjfm.com JFM 2012 7èmes journées franco-marocaines de Gynécologie, Obstétrique et Fertilité Marrakech 17, 18 et 19 mai 2012 Président des 7 èmes jfm : Pr. Léon Boubli (Marseille) Coordination scientifique et organisation

Plus en détail

8 èmes journées franco-marocaines

8 èmes journées franco-marocaines Journées franco-marocaines de gynécologie obstétrique et fertilité 2014 8 èmes journées franco-marocaines Gynécologie, Obstétrique et fertilité Président d honneur Professeur Patrick Madelenat Marrakech

Plus en détail

Infection VIH et Grossesse Rédigée par : Laurichesse Hélène, C Jacomet

Infection VIH et Grossesse Rédigée par : Laurichesse Hélène, C Jacomet Procédure qualité : «VIH et grossesse» Page 1 sur 6 CHU de Clermont-Ferrand Service de Gynécologie-obstétrique Pôle Gynécologie-Obstétrique biologie de la reproduction Procédure médicale Infection VIH

Plus en détail

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Fréquence des complications périnéales du post-partum Les complications périnéales post-natales

Plus en détail

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D.

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Introduction Incidence : 0,5 à 3 % Importance de la reconnaissance et d un traitement

Plus en détail

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre Fondation PremUp Mieux naître pour mieux vivre Une fondation de coopération scientifique initiée par les pouvoirs publics en 2007 6 membres fondateurs : L Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l Inserm,

Plus en détail

Programme détaillé AUEC / DU Pathologies infectieuses de la femme, de la mère et du nouveau- né

Programme détaillé AUEC / DU Pathologies infectieuses de la femme, de la mère et du nouveau- né Programme détaillé AUEC / DU Pathologies infectieuses de la femme, de la mère et du nouveau- né MODULE 1 : SPECIFICITES DE LA MICROBIOLOGIE ET DE LA PHYSIOPATHOLOGIE APPLIQUEES A LA GYNECOLOGIE, L OBSTETRIQUE

Plus en détail

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Contexte de la fistule obstétricale Situation en Mauritanie Progrès au niveau Pays/ Mise en œuvre Défis pour les années à

Plus en détail

Préservation de la fertilité féminine

Préservation de la fertilité féminine Préservation de la fertilité féminine Pr Catherine Poirot, Dr Marie Prades. Service de Biologie de la Reproduction, Hôpital Tenon 75020 Paris. INTRODUCTION Années 1960, 1970 : Majorité des patientes mouraient

Plus en détail

PLAN 1. INTRODUCTION 2. MATERIEL ET METHODES 3. RESULTATS 4. DISCUSSION 5. CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE TABLE DES MATIERES

PLAN 1. INTRODUCTION 2. MATERIEL ET METHODES 3. RESULTATS 4. DISCUSSION 5. CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE TABLE DES MATIERES ABBREVIATION ACOG: American College of Obstetricians and Gynecologists ARCF: Anomalies du rythme cardiaque fœtal ATCD: Antécédent AVB: Accouchement voie basse CG: Culot globulaire CHU: Centre Hospitalier

Plus en détail

Contraception après 40 ans

Contraception après 40 ans Contraception après 40 ans Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. Recommandations pour la pratique clinique Décembre 2004. ANAES/AFSSAPS Un vaste choix contraceptif Contraception

Plus en détail

Incontinence anale du post-partum

Incontinence anale du post-partum Incontinence anale du post-partum Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale de l hôpital Bichat, Paris Et cabinet libéral Prévalence Inc anale France (1) : 11% > 45 ans Damon et al (2):Pop

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Pré-Requis : Connaissance de bases : Anatomie du pelvis Classification des troubles de la statique génitale

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV

Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV JM. Classe, R. Rouzier, O.Glehen, P.Meeus, L.Gladieff, JM. Bereder, F Lécuru Population concernée par la

Plus en détail

LES CONSÉQUENCES. tricales. Juridiques

LES CONSÉQUENCES. tricales. Juridiques LES CONSÉQUENCES Médicales, Gynécologiques et Obstétricales tricales Juridiques Les complications Complications médicales m immédiates Hémorragie (section art clitoridienne) : cataclysmique ou secondaire

Plus en détail

Gynécologie Obstétrique

Gynécologie Obstétrique Date de validation ACCREDITATION DES MEDECINS ET DES EQUIPES MEDICALES REFERENTIEL RISQUES SPECIALITE Gynécologie Obstétrique Période de validité : 2011 / 2013 Date de validation : 22/09/2011 Référentiel

Plus en détail

COMPÉTENCES CANADIENNES POUR LES SAGES-FEMMES

COMPÉTENCES CANADIENNES POUR LES SAGES-FEMMES COMPÉTENCES CANADIENNES POUR LES SAGES-FEMMES Veillez prendre note qu afin d alléger le texte le féminin est utilisé pour désigner les deux sexes et que les termes sage-femme et sages-femmes désignent

Plus en détail

Participer au Réseau sentinelle Audipog avec un logiciel métier sans label Audipog, est-ce possible? Quel intérêt pour les

Participer au Réseau sentinelle Audipog avec un logiciel métier sans label Audipog, est-ce possible? Quel intérêt pour les Participer au Réseau sentinelle Audipog avec un logiciel métier sans label Audipog, est-ce possible? Quel intérêt pour les SÉMINAIRE AUDIPOG professionnels? pour optimiser la coordination Le dossier obstétrical

Plus en détail

Liste des titres de formation autorisés par le CNOSF

Liste des titres de formation autorisés par le CNOSF Liste des titres de formation autorisés par le CNOSF (Mise à jour au 4 juin 2013) Attention : Conformément aux articles R.4127-339 et R.4127-340 du code de la santé publique, seuls les titres, diplômes

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL. Proposition d assurance Professionnels libéraux

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL. Proposition d assurance Professionnels libéraux ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Proposition d assurance Professionnels libéraux Questionnaire de déclaration d activité professionnelle Tous les proposants, quelle

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES Ont participé à la réalisation de ce document, l Association Nationale des Sages-femmes Cadres,

Plus en détail

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive ROLE DE LA SAGE FEMME DANS LA PREVENTION, LE DIAGNOSTIC ET ORIENTATION DES FISTULES Présenté par Mme Atchoumi Annie Hortense Sage-femme DU épidémiologie-bordeaux CHU de Yaoundé Introduction Définition

Plus en détail

UEMS - OB/GYN SECTION LA FORMATION DU SPECIALISTE EN GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL DE L' EBCOG 1.

UEMS - OB/GYN SECTION LA FORMATION DU SPECIALISTE EN GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL DE L' EBCOG 1. UEMS - OB/GYN SECTION Board et Collège Européen de Gynécologie et d' Obstétrique ( EBCOG) LA FORMATION DU SPECIALISTE EN GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL DE L' EBCOG 1. ADOPTEES

Plus en détail

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse Nous avons tous un don qui peut sauver une vie D e v e n i r donneur de moelle osseuse Pourquoi s inscrire comme donneur de moelle osseuse? Pour des personnes atteintes de maladies graves du sang, la greffe

Plus en détail

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Atelier N 2 Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Contre indica,ons à la grossesse Hypertension artérielle pulmonaire >30mmHg Maladie de Marfan (dilatation aortique>4 cm) Rétrécissement

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE

PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE Royaume du Maroc Ministère de la Santé PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE Fin du Compte à rebours 2015 Avec l appui de Contexte En souscrivant aux

Plus en détail

L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES. Le point de vue de l assureur

L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES. Le point de vue de l assureur 43ÈMES JOURNÉES DE LA SFMP L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Le point de vue de l assureur 15 novembre 2013, Monaco Marianne Henry-Blanc, Consultante Pôle services Présentation de notre société

Plus en détail

Mai 2004. Service évaluation technologique Service évaluation économique

Mai 2004. Service évaluation technologique Service évaluation économique ÉVALUATION DE L INTÉRÊT DE LA RECHERCHE DES PAPILLOMAVIRUS HUMAINS (HPV) DANS LE DÉPISTAGE DES LÉSIONS PRÉCANCÉREUSES ET CANCÉREUSES DU COL DE L UTÉRUS Mai 2004 Service évaluation technologique Service

Plus en détail

Pour ou contre la rééducation périneale du post-partum?

Pour ou contre la rééducation périneale du post-partum? Pour ou contre la rééducation périneale du post-partum? Xavier Fritel To cite this version: Xavier Fritel. Pour ou contre la rééducation périneale du post-partum?. Gynécologie Obstétrique & Fertilité,

Plus en détail

ÉVALUATION DE L INTÉRÊT DU DÉPISTAGE DE L INFECTION À CYTOMÉGALOVIRUS CHEZ LA FEMME ENCEINTE EN FRANCE

ÉVALUATION DE L INTÉRÊT DU DÉPISTAGE DE L INFECTION À CYTOMÉGALOVIRUS CHEZ LA FEMME ENCEINTE EN FRANCE ÉVALUATION DE L INTÉRÊT DU DÉPISTAGE DE L INFECTION À CYTOMÉGALOVIRUS CHEZ LA FEMME ENCEINTE EN FRANCE Septembre 2004 Service évaluation technologique Service évaluation économique Septembre 2004 Évaluation

Plus en détail

Déclenchement artificiel du travail à partir de 37 semaines d aménorrhée

Déclenchement artificiel du travail à partir de 37 semaines d aménorrhée RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Déclenchement artificiel du travail à partir de 37 semaines d aménorrhée ARGUMENTAIRE L argumentaire scientifique de cette évaluation est téléchargeable sur Les recommandations

Plus en détail

RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE. Prise en charge des kystes de l'ovaire présumés bénins (2001)

RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE. Prise en charge des kystes de l'ovaire présumés bénins (2001) RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE Prise en charge des kystes de l'ovaire présumés bénins (2001) Note sur les Niveaux de preuve scientifique (NP) Le groupe de travail... Introduction Épidémiologie

Plus en détail

Cancer du sein in situ

Cancer du sein in situ traitements et soins octobre 2009 recommandations professionnelles Cancer du sein COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations de prise en charge spécialisée Carcinome canalaire et carcinome

Plus en détail

SUTURE D EPISIOTOMIE ET PRISE EN CHARGE DE LA CICATRICE; RECOMMANDATIONS AUX PATIENTES

SUTURE D EPISIOTOMIE ET PRISE EN CHARGE DE LA CICATRICE; RECOMMANDATIONS AUX PATIENTES SUTURE D EPISIOTOMIE ET PRISE EN CHARGE DE LA CICATRICE; RECOMMANDATIONS AUX PATIENTES M. BERLAND Université Claude Bernard Lyon 1 Faculté de Médecine et de Maïeutique Lyon Sud Charles Mérieux 1 METHODES

Plus en détail

Le Rythme Cardiaque Foetal (RCF)

Le Rythme Cardiaque Foetal (RCF) Le Rythme Cardiaque Foetal (RCF) Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/03/11 1 Table des matières * Introduction... 1 1 L activité utérine... 1 2 Les états comportementaux

Plus en détail

Recommandations pour la pratique clinique. Les pertes de grossesse

Recommandations pour la pratique clinique. Les pertes de grossesse Recommandations pour la pratique clinique Les pertes de grossesse (texte court) Élaborées par le Collège national des gynécologues et obstétriciens français Promoteur CNGOF (Collège national des gynécologues

Plus en détail

Etude START-HPV : Dépistage primaire par test HPV des lésions pré cancéreuses et cancéreuses du col utérin dans le département des Ardennes

Etude START-HPV : Dépistage primaire par test HPV des lésions pré cancéreuses et cancéreuses du col utérin dans le département des Ardennes Etude START-HPV : Dépistage primaire par test HPV des lésions pré cancéreuses et cancéreuses du col utérin dans le département des Ardennes STudy of primary screening in the ARdennes department by Testing

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG. Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité

ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG. Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité Hôpitaux Universitaires de Genève ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité Introduction (1) L IVG chirurgicale est

Plus en détail

103 Boulevard Stalingrad 69100 LYON / VILLEURBANNE

103 Boulevard Stalingrad 69100 LYON / VILLEURBANNE Comité D ORGANISATION Dr. Gabriel André - Pr. Léon Boubli Dr. Evelyne Drapier-Faure - Pr. Anne Gompel Pr. Claude Hocké - Dr. Brigitte Letombe Pr. Patrice Lopès - Pr. Geneviève Plu-Bureau Dr. Florence Trémollieres

Plus en détail

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg»

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» Conférence de Presse 11/09/2013 «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» La Santé Périnatale au Luxembourg Etat des lieux Présentation de deux rapports : Surveillance de la Santé

Plus en détail

Principales complications de la grossesse Hypertension artérielle gravidique Item 17 - Module 2

Principales complications de la grossesse Hypertension artérielle gravidique Item 17 - Module 2 Objectifs : Principales complications de la grossesse Hypertension artérielle gravidique Item 17 - Module 2 Diagnostiquer et connaître les principes de prévention et de prise en charge de l hypertension

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL

LE DIABETE GESTATIONNEL Document de synthèse sur le diabète gestationnel DOCUMENT DE SYNTHESE LE DIABETE GESTATIONNEL Preface Document de synthèse sur le diabète gestationnel Cher lecteur, chère lectrice Ce document est un guide

Plus en détail

Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre!

Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre! Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre! La Clinique du sein du CHPLT Pour vous et pour votre famille Centre Hospitalier Peltzer - La Tourelle de Verviers Le cancer du sein : nous pouvons le vaincre!

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF

PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF Laurent ABRAMOWITZ Unité de proctologie médico-chirurgicale Hôpital Bichat Claude Bernard 95, Rue de Passy 75016

Plus en détail

EXAMENS DES DU-DIU-CEU 2014/2015 EXAMENS DU 22 JUIN A JUILLET 2015

EXAMENS DES DU-DIU-CEU 2014/2015 EXAMENS DU 22 JUIN A JUILLET 2015 EXAMENS DU 22 JUIN A JUILLET 2015 Antibiologie 22/06/2015 FACULTE DE MEDECINE - Secteur NORD - Amphi 5 Accueil des urgences pédiatriques 22/06/2015 9h00-11H00 HOPITAL NORD - Service de Pédiatrie - Salle

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur F. P u e ch EXTRAIT d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Publié le 10 décembre 2010 N o t a. Le

Plus en détail

LA MYOMECTOMIE : Les conditions anatomiques pour la réaliser et les suites

LA MYOMECTOMIE : Les conditions anatomiques pour la réaliser et les suites LA MYOMECTOMIE : Les conditions anatomiques pour la réaliser et les suites Le pôle ORG Bordeaux! Pr Claude HOCKE Pôle d Obstétrique-Reproduction-Gynécologie Centre Aliénor d Aquitaine CHU Bordeaux OBJECTIFS

Plus en détail

Gynécologie Obstétrique

Gynécologie Obstétrique Gynécologie Obstétrique Chez le même éditeur Dans la même collection Anatomie pathologique, par le Collège français des pathologistes (CoPath), 2013, 416 pages. Cardiologie, par le Collège National des

Plus en détail

QUELQUES ASPECTS STATISTIQUES DE LA FISTULE VESICO-VAGINALE EN REPUBLIQUE DU MALI

QUELQUES ASPECTS STATISTIQUES DE LA FISTULE VESICO-VAGINALE EN REPUBLIQUE DU MALI VESICO-VAGINALE EN REPUBLIQUE DU MALI A PROPOS DE 134 CAS K. OUATTARA*, M.L. TRAORE*, C. CISSE* RESUME En matière de F. V. seul l aspect chirurgical est habituellement étudié. Les études épidémiologiques

Plus en détail

HTA et grossesse. Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice

HTA et grossesse. Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice HTA et grossesse Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice Définition HTA gravidique: Après 20 SA Systole> 140mmHg et/ou Diastole>90mmHg A 2 reprises séparées de plus de 6 heures Résolutive

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION DES RELAIS COMMUNAUTAIRES EN SANTE MATERNELLE ET NEONATALE ET EN TECHNIQUES DE COMMUNICATION

MANUEL DE FORMATION DES RELAIS COMMUNAUTAIRES EN SANTE MATERNELLE ET NEONATALE ET EN TECHNIQUES DE COMMUNICATION REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité - Travail - Progrès ----------- MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ----------- DIRECTION GENERALE DE LA SANTE PUBLIQUE ----------- DIRECTION DE LA SANTE DE LA MERE ET DE L ENFANT

Plus en détail

Fécondation in vitro avec don d ovocytes

Fécondation in vitro avec don d ovocytes Fécondation in vitro avec don d ovocytes Ref. 155 / abril 2009 Service de Médecine de la Reproduction Gran Vía Carlos III 71-75 08028 Barcelona Tel. (+34) 93 227 47 00 Fax. (+34) 93 491 24 94 international@dexeus.com

Plus en détail

Soins du post-partum

Soins du post-partum Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU Soins du post-partum Prise en charge des complications lors de la grossesse et de l accouchement Objectifs de la séance Définir

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa)

Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa) Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa) Mars 2014 Propositions de conduite à tenir pour les femmes

Plus en détail

La fistule vésico-vaginale

La fistule vésico-vaginale La fistule vésico-vaginale Dr Mehdi Jaidane I- Introduction Définition : La fistule vésico-vaginale (FVV) est définie comme l existence «d un trajet anormal reliant la vessie au vagin». Il s agit d une

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Prolapsus génital

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Prolapsus génital CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Prolapsus génital Qu est-ce que c est? Le prolapsus génital est une affection féminine. Il se définit par une saillie des organes pelviens (vessie, utérus, rectum) à travers

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique

Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique Pierre Lèguevaque CHU Rangueil Toulouse Intérêt de la démarche qualité: L amélioration de la qualité des pratiques professionnelles est devenue nécessaire

Plus en détail

Femmes enceintes ayant une complication au cours de leur grossesse : transferts en urgence entre les établissements de santé

Femmes enceintes ayant une complication au cours de leur grossesse : transferts en urgence entre les établissements de santé RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Femmes enceintes ayant une complication au cours de leur grossesse : transferts en urgence entre Méthode «Recommandations pour la pratique clinique» RECOMMANDATIONS Novembre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

Contraceptifs : Mode d action chimique

Contraceptifs : Mode d action chimique Pilule Modalité de mise en œuvre Un comprimé par jour à heure régulière Contraceptifs : Mode d action chimique > 99 % Voie orale, facile d utilisation Modification du mucus du Implant Inséré sous la peau

Plus en détail

RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES

RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES CHAPITRE VI RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES I - Situation juridique La notion de références médicales opposables (RMO) est apparue dans la convention nationale des médecins de 1993. La réforme

Plus en détail

Césarienne pour toutes

Césarienne pour toutes Césarienne pour toutes Méthodologie Revue de la littérature : - PUBMED de 2003 à nos jours - Mots clefs: urinary incontinence AND cesarean section (210 publications) fecal incontinence AND cesarean section

Plus en détail

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy!

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy! FORMATIONS 2014 Conscient que les besoins dans le domaine du handicap et les réponses à ces besoins sont en pleine évolution, le centre de formations Invacademy vous propose des formations commerciales

Plus en détail

TRAUMATISME CRANIEN DE L ENFANT : conduite à tenir?

TRAUMATISME CRANIEN DE L ENFANT : conduite à tenir? TRAUMATISME CRANIEN DE L ENFANT : conduite à tenir? H Le Hors-Albouze Urgences pédiatriques Timone enfants Marseille Traumatismes crâniens (TC) de l enfant Grande fréquence même si incidence réelle mal

Plus en détail

ALTO : des outils d information sur les pathologies thromboemboliques veineuses ou artérielles et leur traitement

ALTO : des outils d information sur les pathologies thromboemboliques veineuses ou artérielles et leur traitement Communiqué de presse Bayer HealthCare S.A.S. Parc Eurasanté 220, avenue de la Recherche 59120 LOOS France Tel.+333 28 16 34 00 www.bayerhealthcare.fr Favoriser l observance avec ALTO : l engagement de

Plus en détail

LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE)

LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE) LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE) Docteur Laurianne Jolissaint (CHU Jean Mingoz, Besancon), Docteur Bruno Buecher, (Institut Curie, Paris), & Comité de Rédaction du site web de la Fédération Francophone

Plus en détail

Biométrie foetale. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/071011. - Support de Cours (Version PDF) -

Biométrie foetale. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/071011. - Support de Cours (Version PDF) - Biométrie foetale Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/071011 Table des matières I Techniques de biométrie...3 I.1 Mesure de la longueur cranio-caudale...3 I.2 Mesure

Plus en détail

LE POINT PRATIQUE SUR L ARRETE DU 23 JUIN 2009 AVEC LE CEPPIM ET LA SFAPE

LE POINT PRATIQUE SUR L ARRETE DU 23 JUIN 2009 AVEC LE CEPPIM ET LA SFAPE LE POINT PRATIQUE SUR L ARRETE DU 23 JUIN 2009 AVEC LE CEPPIM ET LA SFAPE Le gouvernement français a décidé de mieux organiser la gestion du dépistage des anomalies fœtales et en particulier de la trisomie

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein.

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein. OCTOBRE ROSE 2013 La campagne Octobre Rose a pour but d inciter les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein. Une femme sur trois ne se fait pas dépister ou pas de manière

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION Paris, le 11 septembre 2009 DOSSIER D INFORMATION Conduite à tenir en cas d épidémie de grippe A H1N1 pour les femmes enceintes Ce que les futures mamans doivent savoir... Les femmes enceintes doivent

Plus en détail

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Traitements néoadjuvants des cancers du rectum Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT Pas de conflit d intérêt

Plus en détail

JORF n 0013 du 16 janvier 2014 page 748 texte n 11 ARRETE

JORF n 0013 du 16 janvier 2014 page 748 texte n 11 ARRETE Les premières versions de la loi Bioéthique ne plaçaient pas l'échographie obstétricale et fœtale parmi les examens de diagnostic prénatal. De ce fait, la réalisation de ces examens n'était pas soumise

Plus en détail

À compter de 2010 les codes du chapitre XVI ne doivent plus être employés au-delà de 2 ans. Créé le 1 er Mars 2011

À compter de 2010 les codes du chapitre XVI ne doivent plus être employés au-delà de 2 ans. Créé le 1 er Mars 2011 FASCICULE VI AFFECTIONS DU NOUVEAU-NÉ Emploi des codes du chapitre XVI Le chapitre XVI est celui de Certaines affections dont l origine se situe dans la période périnatale. La définition de la période

Plus en détail

CONSEIL SCIENTIFIQUE ET ADMINISTRATIF DE LA SFNC DU 27 11 2011

CONSEIL SCIENTIFIQUE ET ADMINISTRATIF DE LA SFNC DU 27 11 2011 CONSEIL SCIENTIFIQUE ET ADMINISTRATIF DE LA SFNC DU 27 11 2011 Présents : Chazal J., Civit T., Cornu Ph., Dauger F., Devaux B., Hladky J.P.,, Lejeune J.P., Menei Ph., Mertens P., Moreau J.J., Mottolese

Plus en détail

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC UNE PRIORITÉ DE LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ (2008-2018) Mémoire présenté aux membres de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Préparé par

Plus en détail

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Dépistage, prise en charge et recommandations Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Prévalence: 3 à 6% Quel test? Quel seuil? Quelle population? A quel moment

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

onnels se mobilisent Les réalisés dans épidémiologie Dans le sur les ORL :

onnels se mobilisent Les réalisés dans épidémiologie Dans le sur les ORL : Communiqué de presse 15/ /09/2015 «Prendre le Cancer à la gorge» «Make Sense» : Pour la 3 ème année, les professiop onnels se mobilisent pour la semainee européenne duu dépistage et de la préventionn des

Plus en détail