LES DÉTERMINANTS DE L UTILISATION DE LA CONSULTATION POSTNATALE À LA PRÉFECTURE DE SKHIRAT-TÉMARA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES DÉTERMINANTS DE L UTILISATION DE LA CONSULTATION POSTNATALE À LA PRÉFECTURE DE SKHIRAT-TÉMARA"

Transcription

1 Royaume du Maroc Ministère de la Santé Ecole Nationale de Santé Publique المملكة المغربیة وزارة الصحة المدرسة الوطنیة للصحة العمومیة Centre collaborateur de l OMS CYCLE DE MASTERE EN ADMINISTRATION SANITAIRE ET SANTE PUBLIQUE FILIERE : GESTION DES PROGRAMMES SANITAIRES PROMOTION ( ) Mémoire de fin d études LES DÉTERMINANTS DE L UTILISATION DE LA CONSULTATION POSTNATALE À LA PRÉFECTURE DE SKHIRAT-TÉMARA - ELABORE PAR : Dr KHADIJA NASSIRI - ENCADRE PAR : Dr BOUCHRA ASSARAG JUILLET 2013 ENSP, Rue Lamfadel Cherkaoui, Madinat Al Irfane, Rabat Tél. : Fax BP : 6329 Rabat -

2 RESUME Contexte : Afin de réaliser les OMD4et5, les soins postnatals sont une opportunité exceptionnelle pour prévenir la mortalité et la morbidité maternelle et infantile. L Enquête Nationale sur la Population et la Santé Familiale de 2011 a montré que seulement 22% des femmes ont eu une consultation en postnatal. Ce constat nous a poussé à mener cette étude afin de mettre en évidence les facteurs associés à l utilisation de la consultation postnatale à la préfecture de Skhirat-Témara. Méthodes: Nous avons réalisé une étude descriptive mixte ; en utilisant deux questionnaires prétestés, l un administré aux 205 parturientes recrutées au niveau des 03 maisons d accouchements de la préfecture dont une est rurale, l autre questionnaire pour l ensemble des professionnels de santé impliqués dans la consultation postnatale au niveau de ces mêmes structures. Pour approfondir l analyse, le volet qualitatif a consisté en 18 entretiens avec des responsables impliqués dans la santé maternelle, en plus de 2 focus group avec les femmes et des observations directes du déroulement de ces consultations postnatales. Notre étude s est déroulée du 04 Mars au 30 Avril Résultats: Nous avons pu avoir 100% des répondants dans notre étude. La moyenne d âge des femmes enquêtées était de 28 ans [17-45], instruites (71%), mariées dans 95 % des cas, 86% des femmes étaient sans activité rémunérée, 1/3 étaient des primipares et 38 % de bas niveau socio-économique. Les deux tiers étaient issues du milieu urbain, la moitié des femmes habitant à plus de 3 km du CS et 52% sans couverture médicale; 87% des femmes enquêtées ont suivi leurs grossesses, dont seulement 30% ont pu avoir 4 CPN, 89% ont accouché en milieu surveillé. La majorité des répondantes (81%) n ont aucune notion sur la consultation postnatale et ses avantages et n ont jamais assisté aux séances d IEC (89%), le motif de leur visite aux services de santé était la vaccination de leurs nouveau-nés (91%). Les signes de danger de la mère et du nouveau-né au cours du postnatal sont méconnus par plus de51% des parturientes. Presque 84% des femmes ont des pratiques traditionnelles systématiques avant la CPoN. Une femme sur deux n étaient pas satisfaites du délai d attente, ni de l accueil du professionnel de santé ni du déroulement de la CPoN. iii

3 Les professionnels de santé étaient conscients de l importance de la consultation postnatale. Leurs principales difficultés étaient l insuffisance en formation continue (89%), manque de supervision (66%) et les mauvaises conditions du travail (70%). L analyse par régression logistique a montré que le manque d informations sur le postnatal, les pratiques traditionnelles, le niveau socio-économique bas, la limite d accessibilité géographique, la catégorie des femmes sans activité rémunérée et le bas niveau d instruction, ont un effet significatif sur le non recours à la consultation postnatale avec un p<0.04. Les résultats de notre étude rejoignent celles des études antérieures faites dans certains pays d Afrique et de l Asie. Conclusion: La méconnaissance de l existence et de l importance de la CPoN, la qualité du service offert et les facteurs socioculturels sont des déterminants importants de l utilisation de cette prestation. Des soins postnatals de qualité, le renforcement des compétences et des programmes de sensibilisation appropriés auprès des femmes devraient être une priorité dans l agenda nationale afin d améliorer l utilisation de la consultation postnatale et par conséquent le bien être de la mère et du nouveau-né. Mots clés : Déterminants-Utilisation-Consultation postnatale-mère-nouveau-né iv

4 ABSTRACT Background: To achieve the OMD 4&5, postnatal care is a great opportunity to prevent maternal and infant mortality and morbidity. The National Survey on Population and Family Health in 2011 showed that only 22% of women had a postnatal consultation. This finding prompted us to conduct this study in order to identify factors associated with the use of postnatal consultation at the Prefecture Skhirat-Temara. Methods: We conducted a descriptive study mixed from 04 March to 30 April 2013, using two pretested questionnaires, one administered to 205 parturient at the 03 houses deliveries prefecture of which is rural, the other questionnaire to all health professionals involved in the postnatal consultation at these structures. For further analysis, the qualitative component consisted of 18 interviews with officials involved in maternal health, in addition to two focus groups with women and direct observation of the progress of these postnatal consultations. Results: We have 100% of respondents in our study. The average age of the women was 28 years [17-45], educated (71%), married in 95%, 86% of them without gainful employment, one third were primiparous and 38% with low-level socio-economic. Two-thirds were from urban areas, half of women living more than 3 km from the clinic, 52% without medical coverage, 87% of women have prenatal care, only 30% have had 4 ANC, 89% delivered custodial. The majority of respondents (81%) has no concept of postnatal consultation and benefits and has never attended the IEC sessions (89%); the reason for their visit to health services was vaccinating their newborns (91%). Danger signs of maternal and newborn during postnatal are ignored by most than 51% of parturient. Almost 84% of women were systematic practices before the postnatal consultation. 50% of women were not satisfied with the timeout or the reception of the health professional or the course of the postnatal consultation. Health professionals were aware of the importance of postnatal consultation. Their main problems were insufficient training (89%), lack of supervision (66%) and poor working conditions (70%). The results of the logistic regression analysis showed that the lack of information on postnatal, traditional practices, low socio-economic level, the limit of v

5 geographical accessibility, the category of women without gainful employment and the low level instruction, have a significant effect on the non-use of postnatal care with p<0.04. The results of our study are similar to those of previous studies in some countries in Africa and Asia. Conclusion: The lack of knowledge of the existence and the importance of postnatal consultation, quality of service and socio-cultural factors are important determinants of the use of this service. Postnatal care quality, capacity building and awareness programs appropriate for women should be a priority in the national agenda to improve the use of postnatal consultation and therefore the welfare of the mother and newborn. Keywords: Determinants - Use - Consultation Postnatal Mother - New-born vi

6 ملخص خلفیة: من أجل تحقیق أھداف الا لفیة للتنمیة (4 5) تعد الزیارات الطبیة بعد الولادة فرصة فریدة من أجل الوقایة من الوفیات والمضاعفات التي قد تصیب الا مھات والموالید. أظھر الا حصاء الوطني للسكان والصحة العاي لیة لسنة 2011 أن 22% فقط من النساء استفادت من زیارات مراقبة ما بعد الولادة. ھذه النتاي ج دفعتنا إلى إنجاز ھذه الدراسة من أجل معرفة العوامل المرتبطة بالاستفادة من ھذه الزیارات في ولایة الصخیرات تمارة. الا سالیب: قمنا بدراسة وصفیة من 4 مارس إلى 30 أبریل 2013 باستخدام استبیانین خضعا للتجربة سابقا واحد منھما موجھ إلى 205 امرأة حضرت إلى 3 مراكز صحیة مع دور الولادة واحدة منھا قرویة والاستبیان الثاني لفاي دة جمیع الا طر الصحیة المشرفة على ھذه الفحوصات في ھذه المراكز. من أجل تعمیق التحلیل قمنا ب 18 مقابلة مع المسو ولین عن صحة الا م بالا ضافة إلى لقاءین تشاورین مع النساء و معاینات مباشرة لھذه الفحوصات. النتاي ج: نسبة المشاركة في ھذه الدراسة كانت 100% متوسط سن النساء كان 28 عاما [45-17] 71% متعلمات 95% متزوجات 86% بدون نشاط مدر للدخل ثلثھن ولادة أولى 38% من مستوى معیشي ضعیف. ثلثي النساء من المجال الحضري. 50% من النساء تسكن على بعد أكثر من 3 كلم من المركز الصحي و 52% دون تغطیة صحیة أغلبیة النساء (87%) استفدنا من زیارات مراقبة الحمل و 89% أنجبنا في المصالح الصحیة. معظم النساء(% 81) لا تتوفر على أي معلومات حول زیارات المراقبة بعد الولادة ولا أھمیتھا سبب زیارتھن للمراكز الصحیة كان فقط من أجل تلقیح موالیدھن (% 91). أكثر من نصف النساء المستجوبة تجھل علامات الخطر التي یمكن أن تصیب النساء والموالید أثناء فترة بعد الولادة. غالبیة النساء (84%) لدیھا عادات تقلیدیة تقوم بھا قبل زیارات مراقبة بعد الولادة % 89 لم تستفد من حصص التوعیة نصف النساء المشاركات في الدراسة لم تكن راضیات على مدة الانتظار ولا استقبال الا طر الطبیة لھن ولا على الفحوصات المقدمة لھن بعد الولادة. الا طر الصحیة یدركون أھمیة المراقبة بعد الولادة الصعوبات الري یسیة التي یعانون منھا تكمن في نقص التكوین ) 89%) نقص في التا طیر ) 66%) وسوء أوضاع العمل (70%). نتاي ج تحلیل التراجع اللوجیستیكي بینت أن نقص المعلومات عن فترة ما بعد الولادة العادات التقلیدیة ضعف المستوى الاجتماعي والاقتصادي البعد الجغرافي المھنة وضعف المستوى التعلیمي للمرأة تشكل عوامل مو ثرة على عدم الاستفادة من الخدمات الصحیة بعد الولادة. الخاتمة: عدم المعرفة بوجود و أھمیة الفحوصات الطبیة بعد الولادة جودة الخدمات الصحیة والعوامل الاجتماعیة والثقافیة من العوامل المو ثرة على الاستفادة من زیارات مراقبة ما بعد الولادة. جودة الخدمات الصحیة بعد الولادة وتعزیز الكفاءات وبرامج التوعیة المناسبة للنساء من الا ولویات التي ینبغي على الوزارة أن تعمل بھا من أجل تحسین الولوج و الاستفادة من الخدمات الصحیة بعد الولادة وبالتالي رعایة صحة الا م والمولود. كلمات أساسیة: العوامل- استعمال- زیارات مراقبة ما بعد الولادة- الا م- المولود vii

7 TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION 1 1. Contexte Cadre conceptuel.. 2 II. METHODES 3 1. Stratégie de recherche Planification opérationnelle de l étude Site de l étude Population de l étude Échantillonnage 5 3. Collecte des données Définition des données à recueillir Outils de collecte Analyse des données 7 5. Considérations éthiques Contrôle de la qualité de l étude Validité de l étude Validité interne Validité externe Biais de l étude.. 8 III. RESULTATS 9 1. Résultats quantitatifs Volet populationnel Caractéristiques sociodémographiques des femmes Historique des dernières grossesses Connaissances et perceptions des femmes sur la CPoN Déroulement de la consultation postnatale 13 viii

8 1.1.5 Déterminants de l utilisation de la CPoN Professionnels de santé Caractéristiques socioprofessionnelles Connaissances des professionnels sur la CPoN Organisation des activités de la CPoN au niveau des CS Résultats qualitatifs Observation directe du déroulement de la CPoN Accueil et la communication interpersonnelle Examen clinique du couple mère-nouveau-né Obstacles à l utilisation de la CPoN par les femmes 20 IV. DISCUSSION Dimensions liées aux femmes influent le recours aux CPoN.. 2. Dimensions liées aux prestataires de soins Dimensions liées à l organisation des services et de la CPoN Forces et limites de l étude.. 28 V. PROPOSITIONS POUR L ACTION. 29 CONCLUSION 32 REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES ANNEXES ix

9 LISTE DES TABLEAUX Tableau n I Tableau n II Tableau n III Tableau n IV Tableau n V Caractéristiques sociodémographiques des femmes Nombre et lieu du suivi prénatal chez les femmes Résultats de la régression logistique Caractéristiques socioprofessionnelles Résultats des observations directes du déroulement des CPoN LISTE DES GRAPHIQUES Graphique n 1 Graphique n 2 Lieux d accouchement des femmes Répartition des raisons de la non-utilisation de la CPoN par les femmes LISTE DES ANNEXES Annexe n 1 Annexe n 2 Annexe n 3 Annexe n 4 Annexe n 5 Annexe n 6 Annexe n 7 Annexe n 8 Revue de la littérature Carte de la Préfecture de Skhirat-Témara Questionnaire des femmes Questionnaire des professionnels de santé Grille d animation des focus group avec les femmes Grille d entretien avec les intervenants auprès de la santé maternelle Liste des intervenants interviewés Grille d observation de la pratique des CPoN x

10 LISTE DES ABREVIATIONS AMS Accouchement en milieu surveillé CPN Consultation prénatale CPoN Consultation postnatale CS Centre de santé CSCA Centre de santé communal avec module d accouchement CSUA Centre de santé urbain avec module d accouchement DHSA Direction des Hôpitaux et des Soins Ambulatoires DP Direction de la Population ENPSF Enquête nationale sur la Population et la Santé Familiale ESSB Établissement de soins de santé de base HTA Hypertension artérielle IEC Information, Éducation et Communication Nné Nouveau-né OMD Objectifs du Millénaire pour le Développement OMS Organisation Mondiale de la Santé PS Professionnel de santé SF Sage femme SIAAP Service des infrastructures et des actions ambulatoires provinciales SMI Santé maternelle et infantile T Température TA Tension artérielle xi

11 INTRODUCTION 1. Contexte La santé maternelle et infantile est au cœur des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD4et5). Chaque année dans le monde, environ femmes meurent en donnant la vie et environ 8 millions d'enfants meurent avant leur cinquième anniversaire, dont plus de 99% dans les pays en développement [1]. La période des six premières semaines du postnatal, est une période risquée s il ya pas de suivi tant pour les mères que pour leurs nouveau-nés [2]. Les deux tiers des décès maternels et néonatals de chaque année se produisent en post-partum [3-6]. La consultation postnatale reste donc un des moyens les plus importants dans la réduction de la mortalité maternelle et néonatale. Au Maroc, le couple mère nouveau-né doit bénéficier de trois examens systématiques en postnatal (à la sortie du lieu d accouchement, au 8 ème jour après l accouchement et vers les 40 ème jours après l accouchement) [7]. En effet, malgré les efforts déployés par le Ministère de la Santé, jusqu à présent des iniquités persistent dans l accès aux soins obstétricaux et néonatals en postnatal entre milieux urbains /ruraux, entre régions et entre niveaux socioéconomiques. Les indicateurs ne sont pas réjouissants notamment la proportion de 22 %des femmes qui ont bénéficié de consultations postnatales dans le résultat de la dernière Enquête nationale sur la Population et la Santé Familiale (ENPSF) [8]. Les conséquences d'une telle situation sont des insuffisances dans la prise en charge des femmes en postnatal et leurs nouveau-nés pouvant se traduire par une morbidité et une mortalité maternelle et néonatale élevée et une augmentation des dépenses dans les programmes de la santé maternelle et infantile. Devant ce constat, nous nous sommes posé la question de recherche suivante : quels sont les déterminants influençant le recours à la consultation postnatale? Afin de répondre à cette question, nous nous sommes proposés de mener cette étude afin de mettre en évidence les facteurs associés à l utilisation de la consultation postnatale à la préfecture de Skhirat-Témara et de proposer des suggestions pour améliorer le recours à la consultation du post-natal. 1

12 2. Cadre conceptuel La littérature traite la problématique qui nous intéresse d une manière générale dans le cadre des déterminants de l utilisation des services de santé. Afin de répondre à nos objectifs de recherche à savoir : Analyser la prise en charge des parturientes et leurs nouveau-nés en consultation postnatale ; Décrire les déterminants de l utilisation de la consultation postnatale ; Identifier les besoins et les attentes des femmes en matière de la consultation postnatale. Pour concevoir notre modèle conceptuel (Figure1), nous nous sommes inspiré du cadre conceptuel du Kroeger [9], cadre théorique des facteurs agissant sur l utilisation des services de santé, et de la revue de littérature (annexe1). Figure 1 : cadre conceptuel des déterminants qui influencent l utilisation de la CPoN adapté à celui de Kroeger Dimensions liées à la structure et à l organisation des services Dimensions liées aux professionnels de santé - Aspect architectural - Plateau technique - Accessibilité des services : Géographique Temporelle - Qualité du service : Accueil Hygiène Circuit Délai d attente Organisation - Continuité du service - Activités de supervision - Compétences/ formation - Connaissances des besoins spécifiques des femmes - Pratiques de la CPoN : Communication interpersonnelle Accueil des femmes Examen de la femme (général et génital) Examen du nouveau-né Signes de danger (mère et n-né) Utilisation de la consultation postnatale Dimensions liées aux femmes Dimensions liées à la maladie - Caractéristiques sociodémographiques et culturelles - Degré de connaissances sur la CPoN - Perception de la santé et du risque - Représentations sociales : Pouvoir de décision Pratiques traditionnelles - Expériences antérieures : Historique de la CPN Historique de l accouchement - Gravité de la maladie - Nature du problème de santé - Bénéfice attendu 2

13 MÉTHODES 1. Stratégie de recherche Pour mener notre travail, nous nous sommes proposés de faire une étude descriptive avec deux approches quantitative et qualitative et deux niveaux d analyse les femmes et les professionnels de santé. 2. Planification opérationnelle de l étude 2.1. Site de l étude Pour mener notre étude, nous avons choisi la préfecture de Skhirat Témara. Cette préfecture fait partie de la région de Rabat- Salé- Zemmour-Zaer. En 2012, sa population générale était estimée de habitants, les naissances attendues étaient de 10201(annexe n 2). Les réalisations du programme de la surveillance de la grossesse et de l accouchement en 2012 étaient comme suivant : Taux de couverture par la CPN % Moyenne des visites par femme Taux de référence des grossesses à haut risque % Taux d AMS % Taux d accouchement à domicile % Taux de couverture par la CPoN % Le choix de la préfecture de Skhirat Témara était pour les raisons suivantes : Réponse aux besoins des responsables des programmes au niveau central ; Responsables locaux sont très coopérants ; Existence de centres de santé avec maisons d accouchements dans les deux milieux urbain et rural va nous permettre de faire une analyse et comparaison des résultats/milieu (1CSCA et 2CSUA). 3

14 2.2. Population de l étude Notre étude a concerné deux populations : Les Femmes qui se sont présentées aux sites d étude pour réaliser la CPoN et/ou pour la vaccination de BCG pour leurs nouveau-nés durant la période de collecte des données. Nous avons essayé de connaître leurs perceptions concernant le déroulement de la CPoN actuelle, les facteurs qui ont influencé le recours à la CPoN et également leurs opinions et leurs attentes ; Le professionnel de santé impliqué dans la consultation postnatale au niveau de ces mêmes centres de santé: cette partie de l étude s est intéressée à connaître les représentations des professionnels concernant la population cible, les barrières de l utilisation, ainsi que leur perception vis-à-vis de la qualité des prestations offertes. Pour mieux définir notre population cible, nous avons fixé les critères d inclusion et d exclusion suivants : Critères d inclusion Les femmes ayant accouché dans les trois derniers mois se présentant à la consultation postnatale et /ou ramenant leurs nouveau-nés pour le BCG au cours de la période de collecte des données ; Le personnel de santé qui fait la CPoN au niveau des sites de l étude ; Les structures concernées par notre étude sont les trois centres de santé avec module d accouchement à savoir le CSCA Sidi Yahya, CSUA Ain Aouda et le CSUA Skhirat 1 de la préfecture de Skhirat Témara ; Les cellules où s effectue la CPoN. Critères d exclusion Les femmes qui se présentent à la cellule SMI-PF pour autres prestations ; Le personnel qui ne s occupe pas de la CPoN. 4

15 2.3. Échantillonnage Pour le premier niveau qui est le volet populationnel, nous avons fait un échantillonnage non aléatoire basé sur le choix raisonné ; durant la période de collecte des données qui s étalait du 04 mars au 30 Avril 2013 nous avons recruté toutes les femmes qui se sont présentées pour faire la CPoN et/ou la vaccination de BCG pour leurs nouveau-nés dans les sites de l étude ; le focus group a intéressé deux groupes de 08 femmes chacun. En ce qui concerne le deuxième niveau d analyse représenté par les professionnels de santé, l échantillonnage était exhaustif fait de l ensemble des sages femmes des MA et les infirmières de SMI qui assuraient les CPoN dans les trois sites de l étude. Concernant les unités d analyse représentées par les structures qui font la CPoN, elles ont été toutes visitées et analysées. 3. Collecte des données 3.1. Définition des données à recueillir Notre étude a vérifié les liens existants entre les différents déterminants du modèle conceptuel et l utilisation de la consultation postnatale. Ces éléments sont repartis en : Variable dépendante représentée par l utilisation de la consultation postnatale Variables indépendantes représentées par : - Dimensions liées aux femmes telles que les caractéristiques sociodémographiques et culturelles, degré de connaissances sur la CPoN, les représentations sociales, l historique des grossesses antérieures et le déroulement de l actuelle CPoN. - Dimensions liées aux professionnels de santé telles que les compétences, la formation continue, les connaissances des besoins spécifiques des femmes et les pratiques de la CPoN. - Dimensions liées à la structure et à l organisation des services telles que le plateau technique, l accessibilité des services, la qualité du service, la continuité du service et les activités de supervision. 5

16 3.2. Outils de collecte Dans notre étude, la collecte des données s est basée sur la méthode de triangulation. Ainsi nous avons fait appel à quatre outils différents en fonction des volets. Pour le volet quantitatif : Nous avons utilisé deux questionnaires d une durée moyenne de 20 minutes. Un questionnaire administré à l ensemble des femmes qui se sont présentées à la CPoN et /ou BCG de leurs nouveau-nés durant toute la période de collecte des données au niveau des trois sites et qui ont accepté de participer à notre étude (annexe n 3) ; Un autre questionnaire a été remis à l ensemble des sages femmes et infirmières de SMI, qui font la CPoN dans les sites de l étude (annexe n 4). Un pré-test des questionnaires a été effectué au niveau d un CSUA de la préfecture de Rabat afin de vérifier la compréhension des questionnaires par les populations cibles et de les réajuster en fonction des objectifs de l étude. Pour le volet qualitatif : Nous avons utilisé les outils suivants : Deux focus groups ont été réalisés avec huit femmes par groupe dans deux sites, un urbain CSUA Skhirat 1 et l autre rural au niveau du CSCA Sidi Yahya. Cette méthode visait à recueillir les réflexions et les opinions exprimées à propos de la thématique de l étude (annexe n 5) ; Des entrevues semi-structurées ont intéressé certains professionnels qui font la CPoN dans les sites de l étude et les différents responsables centraux (DP et DHSA), régionaux et délégation impliqués dans la santé maternelle à travers des questions préétablies et des questions complémentaires en fonction de la réaction de l interviewé (annexes n 6 et 7); Une grille d'observation directe a été utilisée au cours du déroulement de la séance pour apprécier la qualité de la CPoN, l analyse du plateau technique et les ressources existantes en se référant aux normes du manuel de la surveillance de la grossesse et du post-partum [10] de la direction de la population (annexe n 8) ; Nous avons systématiquement présenté au début de la collecte les objectifs de notre étude, garanti le respect de l anonymat sans oublier de demander des autorisations l enregistrement sur support audio. 6

17 4. Analyse des données L analyse des données quantitatives a été faite sur les logiciels "Epi Info 3.5.1de 2008".Nous avons fait une analyse univariée descriptive; après nous avons fait une analyse bivariée en croisant deux variables (test de Fisher) et régression logistique, avec un seuil de signification fixé à 5%. L analyse qualitative a été faite en utilisant la méthode de «l analyse du contenu» sur la base du décryptage des enregistrements audio réalisés et la confrontation des différentes données recueillies entre elles et avec les variables du modèle conceptuel. 5. Considérations éthiques Le consentement oral des femmes et des professionnels de santé, l anonymat et la confidentialité des informations recueillies à partir des personnes interviewées étaient des éléments de rigueur pour notre étude. 6. Contrôle de la qualité de l étude Pour assurer le contrôle de la qualité de notre étude, les données ont été collectées par nous-mêmes afin de veiller à la qualité des données recueillies selon les différents outils utilisés. La qualité de saisie des données a été assurée par une double entrée contrôlée en utilisant le logiciel "Epi Info 3.5.1". 7. Validité de l étude 7-1La validité interne La diversité des outils de recueil de données à savoir les questionnaires, le focus group, les entretiens semi-structurés et l observation directe ainsi qu un modèle conceptuel basé sur la revue de la littérature et répondant aux objectifs de notre étude ont aidé à une validité interne à notre étude. 7-2 La validité externe Les résultats de notre étude sont contextuels et ne peuvent être inférés sur le plan général, national ou même régional. Cependant, notre étude était la première qui s est intéressée aux déterminants de l utilisation de la CPoN et elle serait un début pour attirer l attention des responsables sur ce sujet et participer à l amélioration de la prise en charge du couple mère nouveau né en postnatal. 7

18 8. Biais de l étude Biais de sélection : Notre étude s est focalisée sur les femmes fréquentant la CPoN au niveau de la préfecture de Skhirat Témara au moment de la collecte sachant que les femmes intéressées par l étude se trouvent au milieu de la population générale de la préfecture (accouchements à domicile et secteur privé) mais nous n avons pas eu une autre alternative vu le temps et les moyens réservées à notre étude. Biais d information : Le recueil de l information au niveau des services de santé peut influencer le comportement des femmes. Nous avons essayé de le contourner en réunissant les femmes dans une salle isolée, en les mettant en confiance et en leur expliquant l intérêt attendu de leur participation à l étude. En conclusion : une synthèse de la méthode suivie pour la collecte des données est schématisée sur la figure n 2 ci-après. Figure 2 : Récapitulatif de la méthode suivie pour la collecte des données Exploration quantitative Questionnaires pour les femmes (205p*) Exploration qualitative Deux focus groups avec les femmes (16 p) Questionnaires pour professionnel de santé (18 p) Complétés par Observation directe du déroulement de la CPoN Entretiens avec les différents intervenants auprès de la santé maternelle (18 p) P*= personne Résultats 8

19 RESULTATS Dans ce chapitre, nous allons présenter nos résultats quantitatifs et qualitatifs. 1. Résultats quantitatifs 1.1. Le volet populationnel Caractéristiques sociodémographiques des femmes Tableau n I. Caractéristiques sociodémographiques des femmes Caractéristiques Fréquence (N=205) % Age (en années) < Niveau d instruction Analphabète Primaire Secondaire Supérieur 12 6 Situation matrimoniale Mariée Célibataire 11 5 Parité > Profession de la femme Femme au foyer Profession rémunérée Niveau d instruction du conjoint Analphabète Primaire Secondaire Supérieur 18 9 Profession du conjoint Profession rémunérée Sans profession Distance entre résidence et CS < 3Km [3à 6Km [ [6à 10Km [ Km 14 7 Milieu de résidence Urbain Rural Couverture médicale Oui Non Dépenses par mois <1500DH DH DH DH Moyen de transport pour faire CPoN/BCG A pied Transport personnel Transport public Autre 7 3 9

20 Notre échantillon est constitué de 205 femmes dont la moyenne d âge était de 28 ans [17-45], instruites (71%), mariées (95 %), 86% d entre elles sans activité rémunérée, 39% étaient des primipares et 38% de bas niveau socio-économique. Les deux tiers étaient issues du milieu urbain, 51% des femmes habitant à plus de 3 km du CS lieu du suivi pré et postnatal et52% étaient sans couverture médicale Historique des dernières grossesses Le suivi de la grossesse Une femme sur huit, soit13%, n ont pas suivi leur dernière grossesse. Le lieu du suivi prénatal ainsi que le nombre de consultations prénatales réalisées par les 87%femmes suivies étaient variables (Voir tableau n 2). Tableau n II. Nombre et lieu de suivi prénatal chez les femmes Lieu du suivi Nombre de CPN n= 179 (%) prénatal Total CS 12 (10) 10 (8) 71 (58) 29 (24) 122 (68) CHP 1 (14) 0 (0) 2 (29) 4 (57) 7 (4) CHU 4 (23) 2 (12) 2 (12) 9 (53) 17 (9) Privé 5 (15) 0 (0) 8 (24) 20 (61) 33 (19) Total n(%) 22 (12) 12 (7) 83 (46) 62 (35) 179 (100) Perception du suivi prénatal Environ 86% de l ensemble des femmes suivies en prénatal étaient satisfaites des CPN. Pour les femmes qui n étaient pas satisfaites, les raisons rapportées sont dues aux manque d examen; relation praticienne-femme ; l absence d échographie obstétricale et le manque de médicaments. La perception de la femme à nos services a été citée également par deux responsables comme déterminant psychologique important pour la femme afin de réutiliser les services de soins. «Des mauvaises expériences du déroulement de la CPN, AMS et même CPoN sont des motifs importants de la non-utilisation de la CPoN voir même le CS tant que le personnel n est pas changé», Responsable préfectoral. 10

SUIVI PAR LE MONITORING DE LA MISE EN ŒUVRE DE L INITIATIVE DE BAMAKO : L EXPERIENCE DU DISTRICT DE HOUNDE

SUIVI PAR LE MONITORING DE LA MISE EN ŒUVRE DE L INITIATIVE DE BAMAKO : L EXPERIENCE DU DISTRICT DE HOUNDE SUIVI PAR LE MONITORING DE LA MISE EN ŒUVRE DE L INITIATIVE DE BAMAKO : L EXPERIENCE DU DISTRICT DE HOUNDE NACOULMA D.*, PETITJEAN F.*, SANOU A.* RESUME Un monitoring semestriel a été réalisé dans les

Plus en détail

Evaluation de la politique de gratuité de l accouchement et de la césarienne au Maroc (Approche économique et financière)

Evaluation de la politique de gratuité de l accouchement et de la césarienne au Maroc (Approche économique et financière) Royaume du Maroc Ministère de la Santé Evaluation de la politique de gratuité de l accouchement et de la césarienne au Maroc (Approche économique et financière) C. Boukhalfa, S. Abouchadi, N. Cunden, S.

Plus en détail

PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE

PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE Royaume du Maroc Ministère de la Santé PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE Fin du Compte à rebours 2015 Avec l appui de Contexte En souscrivant aux

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

BILL C-608 PROJET DE LOI C-608 C-608 C-608 ADOPTÉ AS PASSED HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

BILL C-608 PROJET DE LOI C-608 C-608 C-608 ADOPTÉ AS PASSED HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA C-608 C-608 Second Session, Forty-first Parliament, Deuxième session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C-608 PROJET DE LOI C-608 An Act respecting

Plus en détail

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg»

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» Conférence de Presse 11/09/2013 «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» La Santé Périnatale au Luxembourg Etat des lieux Présentation de deux rapports : Surveillance de la Santé

Plus en détail

Soins du post-partum

Soins du post-partum Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU Soins du post-partum Prise en charge des complications lors de la grossesse et de l accouchement Objectifs de la séance Définir

Plus en détail

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Contexte de la fistule obstétricale Situation en Mauritanie Progrès au niveau Pays/ Mise en œuvre Défis pour les années à

Plus en détail

Contribuer à l évaluation des pratiques professionnelles en matière d allaitement Offrir des outils pour l amélioration des savoirs et savoir-faire

Contribuer à l évaluation des pratiques professionnelles en matière d allaitement Offrir des outils pour l amélioration des savoirs et savoir-faire Lactation : Périnatalité et premiers mois Formation de 2015 AOÛT 2014-1 Le CREFAM, Centre de Recherche, d Évaluation et de Formation à l Allaitement Maternel : est un organisme de formation continue enregistré

Plus en détail

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive ROLE DE LA SAGE FEMME DANS LA PREVENTION, LE DIAGNOSTIC ET ORIENTATION DES FISTULES Présenté par Mme Atchoumi Annie Hortense Sage-femme DU épidémiologie-bordeaux CHU de Yaoundé Introduction Définition

Plus en détail

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE 14 TÉTANOS ET LA ROUGEOLE 14.1 INTRODUCTION Soumaïla MARIKO Comme on l a déjà précisé au chapitre 1, des tests de dépistage de l immunité contre le tétanos et

Plus en détail

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC UNE PRIORITÉ DE LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ (2008-2018) Mémoire présenté aux membres de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Préparé par

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL

LE DIABETE GESTATIONNEL Document de synthèse sur le diabète gestationnel DOCUMENT DE SYNTHESE LE DIABETE GESTATIONNEL Preface Document de synthèse sur le diabète gestationnel Cher lecteur, chère lectrice Ce document est un guide

Plus en détail

Mémoire de fin d études

Mémoire de fin d études Royaume du Maroc Ministère de la Santé Institut National d Administration Sanitaire المملكة المغربية وزارة الصحة المعهد الوطني للا دارة الصحية Centre collaborateur de l OMS CYCLE DE MASTERE EN ADMINISTRATION

Plus en détail

QUESTIONNAIRE MÈRE AYANT UN BÉBÉ MOINS DE 6 MOIS

QUESTIONNAIRE MÈRE AYANT UN BÉBÉ MOINS DE 6 MOIS QUESTIONNAIRE MÈRE AYANT UN BÉBÉ MOINS DE 6 MOIS Numéro questionnaire : Région : District : Commune /quartier : Nom de l enquêteur : Date de l enquête : Signature : I. INTRODUCTION: Je vais vous poser

Plus en détail

Indicateurs du Recensement Général de la Population et de l Habitation - 1 -

Indicateurs du Recensement Général de la Population et de l Habitation - 1 - INDICATEURS DU RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITATION BENIN 2002 CHITOU FATAHI Intitulé ETAT DE LA POPULATION Effectif de population par sexe Densité de population Taille moyenne des ménages

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION DES RELAIS COMMUNAUTAIRES EN SANTE MATERNELLE ET NEONATALE ET EN TECHNIQUES DE COMMUNICATION

MANUEL DE FORMATION DES RELAIS COMMUNAUTAIRES EN SANTE MATERNELLE ET NEONATALE ET EN TECHNIQUES DE COMMUNICATION REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité - Travail - Progrès ----------- MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ----------- DIRECTION GENERALE DE LA SANTE PUBLIQUE ----------- DIRECTION DE LA SANTE DE LA MERE ET DE L ENFANT

Plus en détail

LA PROPOSITION DE LA VACCINATION ANTI-PAPILLOMAVIRUS: INFORMATIONS TRANSMISES ET VECU DE LA PROPOSITION

LA PROPOSITION DE LA VACCINATION ANTI-PAPILLOMAVIRUS: INFORMATIONS TRANSMISES ET VECU DE LA PROPOSITION LA PROPOSITION DE LA VACCINATION ANTI-PAPILLOMAVIRUS: INFORMATIONS TRANSMISES ET VECU DE LA PROPOSITION ETUDE QUALITATIVE REALISEE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES DU JURA ET DE COUPLES ADOLESCENTES/ REPRESENTANTS

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE

DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE MSHP MODULE D ORIENTATION DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE Réalisé en mai 2012 avec l appui

Plus en détail

Thématique: sécurité humaine et Développement en Afrique

Thématique: sécurité humaine et Développement en Afrique Sujet: «Santé et sécurité humaine en milieu rural: stratégie de prise en charge des problèmes d accessibilité aux soins de santé des populations dans la zone du Ferlo au Sénégal» Thématique: sécurité humaine

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES Ont participé à la réalisation de ce document, l Association Nationale des Sages-femmes Cadres,

Plus en détail

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS Positionnement en vue de la session spéciale des (22 septembre 2014) 2 1. FACE À UN AVENIR INCERTAIN, LES GOUVERNEMENTS DOIVENT SE REMOBILISER

Plus en détail

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Fréquence des complications périnéales du post-partum Les complications périnéales post-natales

Plus en détail

QUELQUES ASPECTS STATISTIQUES DE LA FISTULE VESICO-VAGINALE EN REPUBLIQUE DU MALI

QUELQUES ASPECTS STATISTIQUES DE LA FISTULE VESICO-VAGINALE EN REPUBLIQUE DU MALI VESICO-VAGINALE EN REPUBLIQUE DU MALI A PROPOS DE 134 CAS K. OUATTARA*, M.L. TRAORE*, C. CISSE* RESUME En matière de F. V. seul l aspect chirurgical est habituellement étudié. Les études épidémiologiques

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU 1/ Résultats de l enquête sur la couverture vaccinale et l accès aux soins de santé des populations roms sur Bruxelles 2/ Quelques bonnes pratiques: «film» 3/ Piste pour la suite NOUS SOIGNONS CEUX QUE

Plus en détail

EMMA EVALUATION DE LA MATERNITE EN MARTINIQUE EN 2006. Enquête de satisfaction auprès des patientes des soins en obstétrique de Martinique

EMMA EVALUATION DE LA MATERNITE EN MARTINIQUE EN 2006. Enquête de satisfaction auprès des patientes des soins en obstétrique de Martinique EMMA EVALUATION DE LA MATERNITE EN MARTINIQUE EN 2006 Enquête de satisfaction auprès des patientes des soins en obstétrique de Martinique Réalisée par le Réseau périnatal de la Martinique rapport rédigé

Plus en détail

Evaluation de la Dissémination du Niger. d amélioration des soins obstétricaux et

Evaluation de la Dissémination du Niger. d amélioration des soins obstétricaux et URC/HCI : PROTOCOLE DE RECHERCHE ET D EVALUATION Evaluation de la Dissémination du Niger au Mali des meilleures pratiques de la mise en œuvre du collaboratif d amélioration des soins obstétricaux et néonataux

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

DÉTERMINANTS COMPORTEMENTAUX DE LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE DES JEUNES EN MILIEU URBAIN

DÉTERMINANTS COMPORTEMENTAUX DE LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE DES JEUNES EN MILIEU URBAIN DÉTERMINANTS COMPORTEMENTAUX DE LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE DES JEUNES EN MILIEU URBAIN Analyse secondaire des données des enquêtes démographiques et de santé réalisées au Bénin et à Madagascar Avril

Plus en détail

LA CONTRACEPTION SUR L INFORMATION REÇUE EN

LA CONTRACEPTION SUR L INFORMATION REÇUE EN LA CONTRACEPTION 1 SATISFACTION DES PATENTES SUR L INFORMATION REÇUE EN POST PARTUM INTRODUCTION Contexte : 2 Élargissement des compétences de SF (contraception & gynécologie de prévention) (1) Rôle dans

Plus en détail

Bénin. Enquête Démographique et de Santé 2006. Rapport de synthèse

Bénin. Enquête Démographique et de Santé 2006. Rapport de synthèse Bénin Enquête Démographique et de Santé 2006 Rapport de synthèse Ce rapport résume les principaux résultats de l Enquête Démographique et de Santé (EDSB-III), réalisée au Bénin du 3 août au 18 novembre

Plus en détail

Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse

Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse Faculté de médecine Université de Montréal Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse Fanny Parent Résidente 1, médecine familiale HMR Projet d érudition 30 mai 2014 Introduction

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

COMPÉTENCES CANADIENNES POUR LES SAGES-FEMMES

COMPÉTENCES CANADIENNES POUR LES SAGES-FEMMES COMPÉTENCES CANADIENNES POUR LES SAGES-FEMMES Veillez prendre note qu afin d alléger le texte le féminin est utilisé pour désigner les deux sexes et que les termes sage-femme et sages-femmes désignent

Plus en détail

Voies d engagements en matière de RHS BENIN

Voies d engagements en matière de RHS BENIN Voies d engagements en matière de RHS BENIN 1) Quelles sont les actions voies en matière de ressources humaines pour la santé (RHS) sur lesquels votre pays/institution peut s engager? Les femmes au Bénin

Plus en détail

Diagnostic stratégique. Programme 2012-14

Diagnostic stratégique. Programme 2012-14 Diagnostic stratégique Programme 2012-14 Version 5, lundi 11 avril 2011 1 Diagnostic stratégique Rappel de l objectif Première étape de l élaboration d une programmation pluriannuelle, parfois appelée

Plus en détail

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D.

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Introduction Incidence : 0,5 à 3 % Importance de la reconnaissance et d un traitement

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord CSSS La Pommeraie, Hôpital Brome Missisquoi Perkins certifié de l Initiative Ami des bébés 1999 Hôpital recertifié 2004 CLSC certifié 2005 CSSS certifié mai 2010 Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Plus en détail

La gratuité des services aux mères et aux enfants au Burkina Faso améliore fortement et durablement l accès et la fréquentation des services

La gratuité des services aux mères et aux enfants au Burkina Faso améliore fortement et durablement l accès et la fréquentation des services COMMISSION EUROPÉENNE Aide humanitaire et Protection civile La gratuité des services aux mères et aux enfants au Burkina Faso améliore fortement et durablement l accès et la fréquentation des services

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE I. La démarche pas à pas Date Démarche Trouver un sujet qui vous intéresse Lire la bibliographie : thèses, articles Participer au séminaire «thèse»

Plus en détail

Influence du pouvoir intrafamilial sur les soins de santé maternelle au Mali: perspectives des femmes, des hommes et des belles-mères

Influence du pouvoir intrafamilial sur les soins de santé maternelle au Mali: perspectives des femmes, des hommes et des belles-mères Influence du pouvoir intrafamilial sur les soins de santé maternelle au Mali: perspectives des femmes, des hommes et des belles-mères Par Darcy White, Michelle Dynes, Marcie Rubardt, Koman Sissoko et Rob

Plus en détail

Note introductive à la table ronde sur l accès aux soins de santé

Note introductive à la table ronde sur l accès aux soins de santé Note introductive à la table ronde sur l accès aux soins de santé Vincent De Brouwere, IRD/INAS Introduction Le Conseil de l ONDH a mis en place trois groupes de travail (GT) avec l objectif de constituer

Plus en détail

Des soins après avortement : Amis des Jeunes. Cartes à conseils 1-6

Des soins après avortement : Amis des Jeunes. Cartes à conseils 1-6 Des soins après avortement : Amis des Jeunes Cartes à conseils 1-6 SAA: Avant l intervention Accueillir cordialement la cliente et la mettre à l aise Garantir la confidentialité et l intimité Prendre les

Plus en détail

Mémoire de fin d études L AMELIORATION DE LA QUALITE DES PRESTATIONS DU SAMU DANS LA REGION DU SOUSS MASSA DRAA

Mémoire de fin d études L AMELIORATION DE LA QUALITE DES PRESTATIONS DU SAMU DANS LA REGION DU SOUSS MASSA DRAA Royaume du Maroc Ministère de la Santé Institut National d Administration Sanitaire المملكة المغربية وزارة الصحة المعهد الوطني لإلدارة الصحية Centre collaborateur de l OMS CYCLE DE MASTERE EN ADMINISTRATION

Plus en détail

d une Dr Ei Eric Peterman

d une Dr Ei Eric Peterman d une Dr Ei Eric Peterman Implantations de MDM MALI: 1994-2010 TCHAD: 2009-2010 - 2-3 millions de fistules obstétricales dans le monde - 90% en Afrique (source OMS) MDM Yaoundé 2010 MOPTI MDM BERLIN 2010

Plus en détail

EVALUATION DES SERVICES DE SANTÉ MATERNELLE NÉONATALE ET INFANTILE AU GABON

EVALUATION DES SERVICES DE SANTÉ MATERNELLE NÉONATALE ET INFANTILE AU GABON EVALUATION DES SERVICES DE SANTÉ MATERNELLE NÉONATALE ET INFANTILE AU GABON SEPTEMBRE 2014 1 SOMMAIRE Introduction...3 Les chiffres de la santé maternelle et infantile au Gabon...5 Organisation du système

Plus en détail

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004

Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Protection Maternelle et Infantile Santé scolaire (33b) Professeur Dominique PLANTAZ Septembre 2004 Objectifs : indiquer les objectifs de prévention du Service départemental de Protection Maternelle et

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

Analyses approfondies

Analyses approfondies PROJET PAN ARABE POUR LA SANTE DE LA FAMILLE Enquête Algérienne sur la Santé de la Famille 2005 1 PREFACE C est avec beaucoup de plaisir et beaucoup de fierté que j écris cette préface. D abord tout Algérien

Plus en détail

I. COORDONNÉES PERSONNELLES / PERSONAL DATA

I. COORDONNÉES PERSONNELLES / PERSONAL DATA DOSSIER DE CANDIDATUREAPPLICATION FORM 2012 Please tick the admission session of your choice FévrierFebruary SeptembreSeptember MASTER OF ART (Mention the subject) MASTER OF SCIENCE (Mention the subject)

Plus en détail

LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT?

LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT? LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT? Élisabeth Mazalon et Sylvain Bourdon Université de Sherbrooke

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Mémoire de fin d études

Mémoire de fin d études Royaume du Maroc Ministère de la Santé Institut National d Administration Sanitaire Centre collaborateur de l OMS CYCLE DE MASTERE EN ADMINISTRATION SANITAIRE ET SANTE PUBLIQUE FILIERE : Gestion des programmes

Plus en détail

Contacts avec le médecin généraliste

Contacts avec le médecin généraliste Contacts avec le médecin généraliste Johan Van der Heyden Institut Scientifique de Santé Publique Direction opérationnelle Santé publique et surveillance Rue J. Wytsman, 14 B - 1050 Bruxelles 02 / 642

Plus en détail

RAPPORT SYNTHÈSE. En santé après 50 ans. Évaluation des effets du programme Les médicaments :

RAPPORT SYNTHÈSE. En santé après 50 ans. Évaluation des effets du programme Les médicaments : S A N T É P U B L I Q U E RAPPORT SYNTHÈSE Évaluation des effets du programme Les médicaments : Oui Non Mais! En santé après 50 ans Depuis janvier 1997, la Direction de santé publique s est associée à

Plus en détail

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick SONDAGE SUR L ATTITUDE DES PARENTS ENVERS L ÉDUCATION EN MATIÈRE DE SANTÉ SEXUELLE Nota : Vous pouvez transmettre ce sondage de

Plus en détail

Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte

Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte Dossier de synthèse documentaire et bibliographique Réactualisation - novembre 2011 Marseille : 18, rue Stanislas Torrents 13006 Marseille Tél. :

Plus en détail

Faits saillants et survol des résultats du sondage

Faits saillants et survol des résultats du sondage NORMES PROFESSIONNELLES NATIONALES pour les gestionnaires de ressources bénévoles Préparer les prochaines étapes Résultats du sondage d'octobre 2012 Merci aux membres qui ont pris le temps de répondre

Plus en détail

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor Z I G U I N C H O R REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

Plus en détail

Parcours médical des nouveau-nés dans leur premier mois de vie :

Parcours médical des nouveau-nés dans leur premier mois de vie : Année : 2010 N : UNIVERSITE PARIS XI FACULTE DE MEDECINE PARIS SUD Thèse pour le Doctorat en Médecine Présentée par Sandra PARETS épouse QUILLARD Née le 12-06-1981 à Chatenay-Malabry (92) Parcours médical

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives

Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives République du Sénégal Un Peuple- Un But- Une Foi Ministère de la Santé et de l Action Sociale Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives Symposium sur la Protection

Plus en détail

PLANIFICATION FAMILIALE 5

PLANIFICATION FAMILIALE 5 PLANIFICATION FAMILIALE 5 El-Arbi Housni Le Programme National de Planification Familiale a été établi au Maroc sous l'entière responsabilité du ministère de la Santé en 1966. Ce programme a gagné beaucoup

Plus en détail

Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle

Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle INSTITUT DE RECHERCHE EN PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE HENRI-DESBOIS Octobre 2005 Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle Dans un contexte de mondialisation, face à une compétitivité

Plus en détail

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280 Document du 11 février 2014. Contribution de l Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire à la réflexion préparatoire au projet de loi d adaptation de la société au vieillissement Contacts : Dr. Sophie

Plus en détail

ATELIER DE CONCEPTION DE L ENQUETE MICS Organisé par UNICEF WCARO Hotel Palm Beach, Saly, Sénégal 5 11 Juin, 2014 AGENDA

ATELIER DE CONCEPTION DE L ENQUETE MICS Organisé par UNICEF WCARO Hotel Palm Beach, Saly, Sénégal 5 11 Juin, 2014 AGENDA Résultats attendus de l atelier : ATELIER DE CONCEPTION DE L ENQUETE Organisé par UNICEF WCARO Hotel Palm Beach, Saly, Sénégal 5 11 Juin, 2014 AGENDA Renforcements des compétences du staff UNICEF, des

Plus en détail

Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique

Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique Contexte Présentation de l étude Protocole Réalisation de l étude pilote Le contexte Contexte Contexte réglementaire

Plus en détail

PLEINS FEUX SUR LE RC EXAMENS SYSTEMATIQUES ET PREVENTION

PLEINS FEUX SUR LE RC EXAMENS SYSTEMATIQUES ET PREVENTION PLEINS FEUX SUR LE RC SFMG - 2009 EXAMENS SYSTEMATIQUE ET PREVENTION est le résultat de consultation le plus fréquemment relevé par les médecins généralistes de l OMG. Voir là. Pour mieux vous familiariser

Plus en détail

Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati

Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati Termes de référence de l étude sur la mobilisation, la gestion et l impact

Plus en détail

Le système de protection sociale en santé en RDC

Le système de protection sociale en santé en RDC REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE Le système de protection sociale en santé en RDC 13/09/2013 1 I. Contexte national Plan II. Mesures de protection

Plus en détail

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES MAI 2008 POLITIQUE D EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 1. LE CONTEXTE L égalité entre les femmes et les hommes est une condition essentielle au développement

Plus en détail

FOSA : C S x _ Plan _d Affaires _FR.doc District : GASABO

FOSA : C S x _ Plan _d Affaires _FR.doc District : GASABO FOSA : C S x _ Plan _d Affaires _FR.doc District : GASABO Pour des centres de santé contractés pour le financement basé sur la performance District GASABO Nom du centre de Santé x. Population de rayonnement

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Enquête Médecine prédictive

Enquête Médecine prédictive Enquête Médecine prédictive Mars 2015 Version n 1-BJ11234 Date : 12 mars 2015 From: Nadia AUZANNEAU/ Claire URBAN To: Karim OULD-KACI OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94

Plus en détail

Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire

Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire Observatoire de la Microfinance Novembre 2011 Hay Chabab, Rue Baamrani Ain Sebaa Casablanca-Maroc Tel +212 522 739 089/ +212 522 739 124 Fax +212

Plus en détail

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 REMERCIEMENTS AUX PARTENAIRES Cette étude a été réalisée grâce à la participation financière de la Commission des partenaires du marché du travail et du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport.

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

Appel à communications

Appel à communications Appel à communications 7 ème Conférence Africaine sur la Population JOHANNESBURG AFRIQUE DU SUD, 30 NOV. 4 DEC. 2015 DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE EN AFRIQUE: PERSPECTIVES, OPPORTUNITES ET DEFIS CONTEXTE Organisée

Plus en détail

Département Prestation de services et sécurité (SDS) Siège de l Organisation mondiale de la Santé

Département Prestation de services et sécurité (SDS) Siège de l Organisation mondiale de la Santé Département Prestation de services et sécurité (SDS) Siège de l Organisation mondiale de la Santé Antibioprophylaxie en chirurgie dans le cadre des soins : enquête mondiale OMS RÉSUMÉ DU PROJET Comme en

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Un outil d accompagnement des missions pour une licence professionnelle chargé d études statistiques en alternance

Un outil d accompagnement des missions pour une licence professionnelle chargé d études statistiques en alternance Un outil d accompagnement des missions pour une licence professionnelle chargé d études statistiques en alternance Antoine Rolland & Hélène Chanvillard CERRAL 1 - IUT Lumière Lyon II Bd de l université,

Plus en détail

La gestion des risques en hygiène hospitalière

La gestion des risques en hygiène hospitalière La gestion des risques en hygiène hospitalière Rappels des fondamentaux Dr J-L. Quenon Comité de Coordination de l Évaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine Séminaire de la SF2H, 19 novembre 2013,

Plus en détail

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Business Continuity Convention Tunis 27 Novembre 2012 Sommaire Sections 1 Ernst & Young : Qui sommes-nous? 2 Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Plus en détail

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5)

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5) ANNEXE 4 Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information (Module 3, partie I, section 2.5) Dans les pages qui suivent, nous présentons neuf méthodes de collecte d information.

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE Dans le cadre d un programme d observation du vivant en Corse (Bioscope Corse-Méditerranée), l INSERM a mené, en

Plus en détail

Les Français et l assurance santé

Les Français et l assurance santé Mai 2013 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français et l assurance santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon :

Plus en détail

Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières Ministère de l Économie et des Finances Québec, Septembre 2008

Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières Ministère de l Économie et des Finances Québec, Septembre 2008 Le Budget Genre au Maroc, une perspective stratégique pour l égalité des sexes et l habilitation des femmes Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières Ministère de l Économie

Plus en détail

1. Les comptes de dépôt et d épargne

1. Les comptes de dépôt et d épargne 1. Les comptes de dépôt et d épargne 1.1 Les comptes de dépôt 1.1.1 Le taux de possession d un compte de dépôt Le premier constat est celui d un accès important aux comptes de dépôt, quelle que soit la

Plus en détail

Réduction de la Mortalité Infantile : Expérience de la Tunisie et Perspectives. Présentée par Dr. Mounira Garbouj - Tunisie

Réduction de la Mortalité Infantile : Expérience de la Tunisie et Perspectives. Présentée par Dr. Mounira Garbouj - Tunisie Réduction de la Mortalité Infantile : Expérience de la Tunisie et Perspectives Présentée par Dr. Mounira Garbouj - Tunisie * Superficie 154530 Km2 * Population générale : 9 779 000 habitants * Taux de

Plus en détail

Le niveau de revenus des ménages est associé à la couverture vaccinale par le vaccin pneumocoque conjugué chez les enfants d'ile-de-france

Le niveau de revenus des ménages est associé à la couverture vaccinale par le vaccin pneumocoque conjugué chez les enfants d'ile-de-france Le niveau de revenus des ménages est associé à la couverture vaccinale par le vaccin pneumocoque conjugué chez les enfants d'ile-de-france Jean-Paul Guthmann, Pierre Chauvin, Yann Le Strat, Marion Soler,

Plus en détail

Planification familiale et. Cheickna TOURE Directeur Général Adjoint Union Technique de la Mutualité Malienne UTM

Planification familiale et. Cheickna TOURE Directeur Général Adjoint Union Technique de la Mutualité Malienne UTM Planification familiale et assurance santé Cheickna TOURE Directeur Général Adjoint Union Technique de la Mutualité Malienne UTM - Situation sanitaire Plan de présentation -Description des régimes d assurance

Plus en détail

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum :

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum : Dev4Plan1 Le Plan De Leçon 1. Information : Course : Français Cadre Niveau : Septième Année Unité : Mes Relations Interpersonnelles Thème du Leçon : Les Adjectifs Descriptifs Date : Temps : 55 minutes

Plus en détail

Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/PFA/7 PFA

Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/PFA/7 PFA BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/PFA/7 Commission du programme, du budget et de l administration PFA SEPTIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Janvier 2010 Présentés au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire (MAMROT) Par François Bellavance

Plus en détail