ETUDE DES FLUX DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP BENEFICIAIRES D'UNE ORIENTATION EN ETABLISSEMENTS ET SERVICES MEDICOSOCIAUX DE L'HERAULT EN 2009

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETUDE DES FLUX DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP BENEFICIAIRES D'UNE ORIENTATION EN ETABLISSEMENTS ET SERVICES MEDICOSOCIAUX DE L'HERAULT EN 2009"

Transcription

1 ETUDE DES FLUX DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP BENEFICIAIRES D'UNE ORIENTATION EN ETABLISSEMENTS ET SERVICES MEDICOSOCIAUX DE L'HERAULT EN 2009 JUIN 2010 Nathalie MARTINEZ : Conseillère Technique CREAI L-R François CLERGET : Directeur CREAI L-R

2 2 SOMMAIRE METHODOLOGIE DE L'ETUDE... LES RESULTATS DE L'ETUDE REALISEE PAR LE CREAI L-R.. PARTIE 1 LES RESULTATS DE L'ETUDE RELATIVE AUX ENFANTS I. Les enfants et adolescents admis dans les établissements et services au cours de l'année Les établissements et services concernés Le type d'établissement 1.3. Le mode d'accueil Un sex-ratio masculin La répartition par tranches d'âges des enfants admis La répartition des âges à l'entrée des enfants et adolescents selon le type d'établissement ou de service Le lieu de résidence lors de l'admission des enfants L'année de la notification qui a donné lieu à l'admission 1.9. Le mois d'entrée dans l'établissement ou le service La distribution des jeunes admis selon la déficience.. II. Les enfants et adolescents sortis des établissements et services de l'hérault au cours de l'année Les établissements et services concernés 2.2. Le type d'établissement Le mode d'accueil Le sex-ratio des jeunes sortis 2.5. Les âges des jeunes sortis 2.6. La répartition des enfants sortis par tranches d'âges La durée de prise en charge dans l'établissement ou le service L'âge à l'entrée des jeunes sortis La répartition des tranches d'âges à l'entrée La répartition des tranches d'âges à l'entrée selon le type d'établissement Le lieu de résidence initial des enfants et adolescents sortis L'année d'entrée dans le dispositif des jeunes sortis Le mois de sortie de l'établissement ou du service des jeunes Les motifs de la sortie des jeunes La déficience principale ayant motivé l'admission III. Les enfants et adolescents inscrits sur liste d'attente dans l'hérault des au cours de l'année Les établissements et services concernés 3.2. Le type d'établissement Le sex-ratio des jeunes inscrits sur liste d'attente Les âges des jeunes inscrits sur liste d'attente Le lieu de résidence des jeunes inscrits sur liste d'attente L'année d'inscription sur liste d'attente des jeunes La déficience principale des jeunes inscrits sur liste d'attente.. p. 4 p. 5 p. 6 p. 7 p. 7 p. 8 p. 9 p. 9 p. 10 p. 11 p. 12 p. 13 p. 14 p. 15 p. 16 p. 16 p. 17 p. 17 p. 18 p. 18 p. 19 p. 20 p. 22 p. 23 p. 24 p. 24 p. 27 p. 28 p. 29 p. 31 p. 32 p. 32 p. 33 p. 33 p. 33 p. 34 p. 37 p. 38

3 3 PARTIE 2 - LES RESULTATS DE L'ETUDE RELATIVE AUX ADULTES. I. Les adultes admis dans les établissements et services au cours de l'année Les établissements et services concernés Le type d'établissement Le mode d'accueil des adultes admis Le sex-ratio chez les adultes admis La répartition par tranches d'âges des adultes admis 1.6. Le lieu de résidence des adultes admis 1.7. L'année de la notification qui a donné lieu à l'admission 1.8. Le mois d'entrée dans l'établissement ou le service des adultes admis La distribution des adultes admis selon les déficiences II. Les adultes sortis des établissements et services de l'hérault au cours de l'année Les établissements et services concernés Le type d'établissement Le mode d'accueil 2.4. Le sex-ratio des adultes sortis 2.5. Les âges des adultes sortis 2.6. La répartition des adultes sortis par tranches d'âges 2.7. La durée de prise en charge des adultes sortis du dispositif 2.8. L'âge à l'entrée des adultes sortis La répartition des tranches d'âges à l'entrée La répartition des tranches d'âges selon le type de dispositif 2.9. Le lieu de résidence initial des personnes adultes sorties L'année d'entrée dans le dispositif des adultes sortis Le mois de sortie de l'établissement ou du service Les motifs de la sortie des adultes Croisement des motifs de sortie avec les tranches d'âges Croisement des motifs de sortie avec la déficience La déficience ayant motivé l'admission des adultes sortis. III. Les adultes inscrits sur liste d'attente dans l'hérault au cours de l'année Les établissements et services concernés Le type d'établissement Le sex-ratio Les tranches d'âges des adultes inscrits sur liste d'attente 3.5. Le lieu de résidence des adultes inscrits sur liste d'attente L'année d'inscription sur liste d'attente des adultes La déficience des adultes inscrits sur liste d'attente.. PARTIE 3 ANALYSE TRANSVERSALE. 1. Quelques éléments concernant l'échantillon total des admis. 2. Quelques éléments concernant l'échantillon total des sortis du dispositif. 3. Quelques éléments concernant l'échantillon total des listes d'attente CONCLUSION ELEMENTS SAILLANTS/SYNTHESE.. p. 39 p. 40 p. 40 p. 42 p. 42 p. 42 p. 43 p. 45 p. 47 p. 48 p. 49 p. 50 p. 50 p. 52 p. 52 p. 53 p. 53 p. 54 p. 55 p. 57 p. 59 p. 60 p. 61 p. 63 p. 64 p. 65 p.66 p.67 p.68 p. 69 p. 69 p. 70 p. 71 p. 71 p. 72 p. 75 p. 76 p. 77 p. 78 p. 84 p. 85 p. 86

4 4 METHODOLOGIE DE L'ETUDE Cette étude, à partir d'une analyse de population, saisie et analysée par le CREAI Languedoc- Roussillon, a pour objectifs : - D'identifier les flux relatifs aux entrées, sorties et listes d'attente dans les établissements et services de l'hérault en De mettre en place un dispositif de suivi des décisions d'orientation émanant de la CDAPH vers les établissements et services médicosociaux. L'organisation a été structurée autour d'un Comité Technique, composé des représentants des établissements et services de l'hérault, à savoir : Mme Dekockelocre, chargée de mission à la MDPH 34 Monsieur Petit, directeur de l'union des Aveugles et des Handicapés de la Vue Monsieur Michelon, directeur d'accueil Adolescents Sésame Autisme Monsieur Privat, chef de service de l'ime/impro La Pinède à Jacou Monsieur Bonin, directeur du SESSAD L'Ombrelle à Juvignac Mme Barrère, assistante de direction de l'arieda. Ce Comité Technique s'est réuni le 9 novembre afin de procéder à une relecture de la première mouture des 3 questionnaires dans le but de les harmoniser et de les rendre le plus compréhensible possible. A la suite de cette rencontre, le CREAI Languedoc-Roussillon a proposé une mouture de questionnaire, qui a été enrichie au fur et à mesure des navettes électroniques entre l ensemble des membres du comité technique. Le présent document s'articulera de la façon suivante : 1 ère partie : présentation des résultats de l'étude des enfants et adolescents, admis, sortis et inscrits sur liste d'attente dans le dispositif médicosocial entre le 1 er janvier et le 31 décembre ème partie : présentation des résultats de l'étude des adultes, admis, sortis et inscrits sur liste d'attente des établissements et services de l'hérault entre le 1 er janvier et le 31 décembre ème partie : présentation des éléments comparatifs transversaux Conclusion

5 5 LES RESULTATS DE L'ETUDE REALISEE PAR LE CREAI LANGUEDOC-ROUSSILLON Le directeur de la MDPH de l'hérault a confié au CREAI Languedoc-Roussillon une étude portant à la fois sur l'ensemble des personnes admises dans le dispositif médicosocial héraultais en 2009, sur celles sorties des établissements et services, et enfin sur les personnes inscrites sur liste d'attente. Méthodologie de l'étude Pour répondre à la commande de la MDPH de l'hérault, une étude a été réalisée à partir de 3 questionnaires intégrant les rubriques suivantes : - Les âges et les sexes - Les origines géographiques - Le mode d'accueil - Les dates des notifications - Les dates d'entrée et de sorties - Le motif de la sortie - La déficience principale Il s'agit d'une enquête déclarative, renseignée par chaque établissement ou service permettant la description des personnes admises, sorties ou inscrites sur liste d'attente entre le 1 er janvier et le 31 décembre Après les travaux avec le comité technique, et après la validation du commanditaire, l'étude a donc pris en compte de manière exhaustive : - Les personnes admises au cours de l'année Les personnes sorties du dispositif au cours de l'année Les personnes inscrites sur les listes d'attente sur la période 2009 Le logiciel Sphinx a été utilisé pour traiter cette étude. Les résultats font référence à des personnes et non pas à un nombre de places autorisées. La quasi-totalité des équipements a renseigné l enquête hormis : - un SESSAD, un ESAT sur l ensemble de l étude - un IME pour les seules listes d attente.

6 6 PARTIE 1 LES RESULTATS DE L'ETUDE RELATIVE AUX ENFANTS ET ADOLESCENTS

7 7 I. Les enfants et adolescents admis dans les établissements et services au cours de l'année 2009 Au cours de l'année 2009, ce sont 453 enfants et adolescents qui ont été admis dans les établissements et services de l'hérault Les établissements et services concernés Nom établissement ou service Nb. Cit. Fréq. ITEP Bourneville - Montpellier 26 5,7% ITEP Nazareth - Montpellier 26 5,7% CESDA - Montpellier 23 5,1% SESSAD Bourneville - Montpellier 22 4,9% SESSAD Le Languedoc - Montpellier 18 4,0% SAAAIS Union des Aveugles - Montpellier 16 3,5% ITEP Le Languedoc - Montpellier 15 3,3% ITEP Saint Hilaire - Florensac 15 3,3% SESSAD La Pinède - Jacou 15 3,3% IME Saint Hilaire - Florensac 14 3,1% ITEP Campestre - Lodève 14 3,1% ITEP Raymond Fages - Agde 13 2,9% IME Notre Dame de la Salette - Bédarieux 12 2,7% SESSAD CESDA - Montpellier 12 2,7% IME Fontcaude - Montpellier 10 2,2% IME Les Hirondelles - Frontignan 10 2,2% IME Les Hirondelles - Sauvian 10 2,2% IME Les Mûriers - Montpellier 10 2,2% IME Les Oliviers - Montpellier 10 2,2% SESSAD Fontcaude - Montpellier 10 2,2% SESSAD Notre Dame de la Salette - Bédarieux 10 2,2% IME Coste Rousse - Prades Le Lez 9 2,0% IME Raymond Fages - Agde 9 2,0% SESSAD ARIEDA - Montpellier 9 2,0% IME La Maison de Sol-N - Nissan Lez Enserune 8 1,8% ITEP La Corniche - Sète 8 1,8% SESSAD CROP Paul Bouvier - St-Hippolyte du Fort 8 1,8% SESSAD L'Ensoleillade - St André de Sangonis 8 1,8% SESSAD La Maison de Sol-N - Nissan 8 1,8% SESSAD Marcel Foucault - Montpellier 8 1,8% IME du Château d'o - Montpellier 7 1,6% SESSAD Nazareth - Montpellier 7 1,6% IME L'Ensoleillade - Saint André de Sangonis 6 1,3% IME La Corniche - Sète 6 1,3% IMP La Cardabelle - Montpellier 6 1,3%

8 8 SESSAD Eole - Béziers 5 1,1% SESSAD L'Ombrelle Sésame Autisme - Juvignac 5 1,1% SESSAD d'itep Campestre - Lodève 4 0,9% SESSAD La Cardabelle - Montpellier 4 0,9% SESSAD Les Hirondelles - Frontignan 4 0,9% IMP Les Pescalunes - Lunel 3 0,7% SESSAD La Corniche - Sète 3 0,7% IEM - Béziers 2 0,4% IME La Pinède - Jacou 2 0,4% SESSAD Les Pescalunes - Montpellier 2 0,4% SESSAD Boréal Handicap moteur - Béziers 1 0,2% TOTAL ,0% 1.2. Le type d'établissement Les SESSAD ont admis une large partie des enfants/adolescents du dispositif. Le développement de ce mode d accompagnement, d une part, les listes d attente au sein des IME et l utilisation du SESSAD pour palier cette attente, d autre part, expliquent cette tendance.

9 Le mode d'accueil On constate que les modalités externat et SESSAD sont les plus importantes. L'internat représente 20.8% de l'effectif. Ce tableau montre la prépondérance des services en milieu ouvert Un sex-ratio masculin Sexe % Hérault % national Masculin 71.5% 61.5% Féminin 28.5% 38.5% Total 100% 100% Au regard des données nationales, la population admise au cours de l'année 2009 se caractérise par une sur-représentation de la population masculine. En effet, le sex-ratio dans l'hérault est de 2.5, il est supérieur de 10 points par rapport aux données nationales. Ceci signifie qu une partie des personnes de sexe féminin est prise en charge hors dispositif (en famille «naturelle»?). Si tel est le cas, cela viendra interroger violemment le dispositif à l occasion du vieillissement ou du décès des parents.

10 10 Ce sex-ratio varie selon le type d'établissement : Etablissements Masculin Féminin IME 62.4% 37.6% SESSAD 71.1% 27.9% ITEP 82.9% 17.1% La mixité lors de l'admission en 2009 n'est pas bien assurée sur l'ensemble des structures, en l'occurrence dans les ITEP où l'on ne trouve que 20 filles pour 94 garçons, mais également dans les SESSAD. Pour les premiers, nous pouvons émettre l hypothèse selon laquelle il y a peu de demandes. C est, en revanche, nettement plus surprenant pour les deuxièmes La répartition par tranches d'âges des enfants et adolescents admis Tranches d'âges Nb. Cit. Fréq. % nationaux 0-5 ans % 4.6% 6-10 ans % 23.9% ans % 40% ans % 28.5% 20 ans et plus 0 0% 3% TOTAL ,0% 100% L'analyse de la pyramide des âges montre que l'entrée dans le dispositif est précoce, plus de 10% des enfants sont âgés de moins de 5 ans, ce pourcentage est supérieur de 6 points aux données nationales. La fourchette d'âge s'étend de 2 à 19 ans. L'âge de 12 ans a le plus grand nombre d'occurrences (N=52, soit 11.5% de l'échantillon total).

11 11 On observe dans l'hérault des écarts supérieurs aux pourcentages nationaux chez les 0-5 ans et les 6-10 ans, cela pourrait traduire la volonté des établissements et services d'admettre les enfants en précocité. Compte tenu du jeune âge des enfants admis, le dispositif semble peu «embolisé», puisque les plus jeunes parviennent à y entrer. On observe un rajeunissement de la population des établissements et services. Nous verrons malgré tout que les listes d attente vont en partie démentir ceci en raison du nombre important de demandes. Par ailleurs, on peut s'interroger sur la tranche d'âge des ans, concernant les admissions, notamment sur les 7 jeunes âgés de 18 ans et plus, qui viennent d'être admis La répartition des âges à l'entrée des enfants et adolescents selon le type d'établissement ou de service Tranches d'âge 0-5 ans 6-10 ans ans ans TOTAL SESSAD IME ITEP TOTAL Quel que soit le type d'établissement, la tranche d'âge la plus homogène numériquement est celle des ans, avec des pourcentages très proches, lorsqu'ils sont rapportés à l'échantillon total (N=453) : 11.3% pour les SESSAD, 12.8% pour les IME et 14.1% pour les ITEP. En SESSAD, l'âge moyen à l'entrée est de 9 ans, l'amplitude des âges va de 2 à17 ans. La tranche d'âge la plus représentative est celle des 6-10 ans. C'est en SESSAD que les enfants ont davantage été pris en charge en précocité (N=32). En IME, l'âge moyen à l'entrée est de 11 ans, l'amplitude des âges va de 3 à 19 ans. La tranche d'âge la plus représentative est celle des ans. 36 jeunes sont âgés lors de l'admission de plus de 16 ans. Parmi eux, 5 sont âgés de plus de 18 ans. En ITEP, l'âge moyen à l'entrée est de 12 ans, l'amplitude des âges va de 6 à 18 ans. Il n'y aucun enfant avant 6 ans. A l'instar des IME, la tranche d'âge la plus conséquente est celle des ans. 15 jeunes ont entre 16 et 20 ans, dont 7 sont âgés de 18 ans et plus. Il existe des différences quant à l'âge à l'entrée des enfants selon le type d'établissement. Les SESSAD ont accueilli 124 jeunes âgés de moins de 11 ans au cours de l'année 2009, soit 69.3% de l'échantillon des SESSAD. Là où les ITEP n'ont accueilli que 38 jeunes (32.5%) et les IME 63 (40.6%). Les IME ont admis 36 jeunes âgés de 16 à 20 ans, dont 5 ont plus de 18 ans.

12 Le lieu de résidence lors de l'admission des enfants Commune de résidence Nb. Cit. Fréq. Montpellier et agglomération % Béziers % Frontignan % Sète % Pignan % Lunel % Servian % Bédarieux % Clermont l'hérault % Mèze 9 2.0% Lodève 8 1.8% Mauguio 8 1.8% Les Matelles 7 1.6% Pézenas 7 1.6% Roujan 7 1.6% Gignac 6 1.3% Agde 5 1.1% Castries 5 1.1% Lattes 5 1.1% Saint-Georges d'orques 5 1.1% Bessan 4 0.9% Marseillan 4 0.9% Saint-Chinian 4 0.9% Capestang 3 0.7% Castelnau le-lez 3 0.7% Cournonterral 3 0.7% Florensac 3 0.7% Vendargues 3 0.7% Vias 3 0.7% Ganges 2 0.4% Olargues 2 0.4% Saint-André-de-Sangonis 2 0.4% Saint-Martin-de-Londres 2 0.4% Fabrègues 1 0.2% Le Caylar 1 0.2% Le Crès 1 0.2% Montagnac 1 0.2% Palavas-Les-Flots 1 0.2% Saint-Gervais-sur-Mare 1 0.2% GARD 3 0.7% ARDECHE 1 0.2% BOUCHES DU RHONE 1 0.2% VAR 2 0.4% VAUCLUSE 1 0.2% TOTAL ,0%

13 13 Ce graphique à secteurs montre que l'origine géographique des jeunes admis dans les établissements et services est essentiellement héraultaise, puisque 98.2% (N=445) d'entre eux résident dans l'hérault. Seuls 1.8% (N=8) d'entre eux sont originaires d'autres départements, dont 3 viennent du Gard. Dans la mesure où 98,2 % des admis résident dans le département, le dispositif est alors bien centré sur les besoins de la population héraultaise L'année de la notification qui a donné lieu à l'admission Concernant l'année de la notification qui a donné lieu à l'admission, on constate que 92.7% des admis ont trouvé une place dans les 2 ans. Pour 4.6% des jeunes admis, elle est antérieure à 2 ans et plus.

14 Le mois d'entrée dans l'établissement ou le service Date d'entrée Nb. Cit. Fréq. Décembre % Novembre % Octobre % Septembre % Août % Juillet % Juin % Mai % Avril % Mars % Février % Janvier % Non réponse 2 0.4% TOTAL ,0% De façon très logique, les enfants et adolescents ont été majoritairement admis à la rentrée de septembre. Les jeunes admis dans les établissements l'ont été majoritairement à la rentrée % ont été admis entre les mois d'août et d'octobre inclus (N=261).

15 La distribution des jeunes admis selon la déficience Taux de réponse : 100,0% Déficience principale Nb % obs. Troubles du comportement ,6% Déficience intellectuelle ,6% Déficience auditive 40 8,8% Autisme / Troubles envahissants du développement 33 7,3% Polyhandicap 24 5,3% Déficience visuelle 15 3,3% Déficience motrice 15 3,3% Troubles spécifiques du langage 14 3,1% Maladie rare / Handicap rare 12 2,6% Handicap psychique 5 1,1% Déficience viscérale, métabolique 2 0,4% Traumatisme crânien 1 0,2% Total 453 *Plusieurs réponses possibles 38,6% 29,6% 8,8% 7,3% 5,3% 3,3% 3,3% 3,1% 2,6% 1,1% 0,4% 0,2% Sur 453 enfants et adolescents admis dans le dispositif médicosocial, la grande majorité y est entrée pour des troubles du comportement (38.6%) La déficience intellectuelle concerne 29.6% des jeunes. La troisième occurrence la plus importante concerne la déficience auditive avec 8.8% Il est à noter la part que représentent l'autisme et les troubles envahissants du développement avec 7.3%. Hormis pour le polyhandicap ou la déficience motrice où on observe un nombre supérieur de filles, les garçons sont largement surreprésentés dans les autres champs de déficience.

16 16 II. Les enfants et adolescents sortis des établissements et services de l'hérault au cours de l'année 2009 Au cours de l'année 2009, ce sont 382 enfants et adolescents qui sont sortis des établissements et services de l'hérault Les établissements et services concernés Nom de l'établissement ou du service Nb. cit. Fréq. ITEP Nazareth - Montpellier 26 6,8% CESDA - Montpellier 24 6,3% ITEP Bourneville - Montpellier 22 5,8% ITEP Campestre - Lodève 16 4,2% IME La Pinède - Jacou 15 3,9% ITEP Le Languedoc - Montpellier 15 3,9% ITEP Saint Hilaire - Florensac 14 3,7% IME Les Oliviers - Montpellier 12 3,1% SESSAD ARIEDA - Montpellier 12 3,1% IME Les Mûriers - Montpellier 11 2,9% IME Raymond Fages - Agde 11 2,9% IME Saint Hilaire - Florensac 11 2,9% SESSAD CESDA - Montpellier 11 2,9% SAAAIS Union des Aveugles - Montpellier 10 2,6% IME Les Hirondelles - Sauvian 9 2,4% IME du Château d'o - Montpellier 8 2,1% IME L'Ensoleillade - St André de Sangonis 8 2,1% SESSAD Bourneville - Montpellier 8 2,1% SESSAD Les Hirondelles - Frontignan 8 2,1% SESSAD Notre Dame de la Salette - Bédarieux 8 2,1% IME Notre Dame de la Salette - Bédarieux 7 1,8% ITEP Raymond Fages - Agde 7 1,8% SESSAD Eole - Béziers 7 1,8% SESSAD Marcel Foucault - Montpellier 7 1,8% IME Fontcaude - Montpellier 6 1,6% IME La Corniche - Sète 6 1,6% ITEP La Corniche - Sète 6 1,6% SESSAD Boréal handicap moteur - Béziers 6 1,6% SESSAD CROP Paul Bouvier - St Hippolyte du Fort 6 1,6% SESSAD Fontcaude - Montpellier 6 1,6% SESSAD L'Ensoleillade - Saint André de Sangonis 6 1,6% SESSAD La Pinède - Jacou 6 1,6% SESSAD Le Languedoc - Montpellier 6 1,6% SESSAD Nazareth - Montpellier 5 1,3% IME Les Hirondelles - Frontignan 4 1,1%

17 17 SESSAD d'itep Campestre - Lodève 4 1,1% SESSAD La Cardabelle - Montpellier 4 1,1% IME La Maison de Sol-N - Nissan-lez-Enserune 3 0,8% IMP La Cardabelle - Montpellier 3 0,8% ITEP Notre Dame de la Salette - Bédarieux 3 0,8% SESSAD La Corniche - Sète 3 0,8% SESSAD Maison de Sol-N - Nissan-lez-Enserune 3 0,8% IEM - Béziers 2 0,5% IME Coste Rousse - Prades Le Lez 2 0,5% IMP Les Pescalunes - Lunel 2 0,5% SESSAD Les Pescalunes - Lunel 2 0,5% SESSAD L'Ombrelle Sésame Autisme - Juvignac 1 0,3% TOTAL ,0% 2.2. Le type d'établissement Les jeunes sont sortis plutôt des IME et des SESSAD, mais aussi des ITEP. Si l on rapproche ce tableau de celui des admis, nous constatons que les SESSAD sont le premier dispositif d admission, mais pas le premier dispositif de sorties. On reste donc davantage que l on ne sort des SESSAD Le mode d accueil On constate que les modalités d accueil sont assez homogènes, avec une légère prévalence de l externat.

18 Le sex-ratio des jeunes sortis 66% des enfants et adolescents sortis des établissements et services sont de sexe masculin. Le sex-ratio est de Les âges des jeunes sortis Ages Nb. Cit. Fréq. 2 ans 1 0,3% 3 3 0,8% 4 1 0,3% 5 4 1,1% 6 9 2,4% ,6% ,6% 9 9 2,4% ,7% ,9% ,1% ,5% ,0% ,6% ,4% ,3% ,2% ,6% ,2% ,2% ,6% ,8% ,5% TOTAL ,0% On relève une importante amplitude d âge : 2 à 24 ans. La moyenne d âge est de 16 ans

19 La répartition des enfants sortis par tranches d'âges Tranches d'âges Nb. Cit. Fréq. 0-5 ans 9 2.4% 6-10 ans % ans % ans % ans % TOTAL ,0% Les mouvements de sortie se réalisent surtout sur la tranche d'âge des ans, ce qui est«classique» au regard du dispositif enfants. 43.7% des jeunes sortent du dispositif entre 16 et 20 ans. Notons une importance non-négligeable du nombre des 21 ans et plus.

20 La durée de prise en charge dans l'établissement ou le service Durée de prise en charge Nb. Cit. Fréq. 18 ans et demi 1 0.3% 17 ans et demi 1 0.3% 16 ans 1 0.3% 15 ans - 15 ans et demi 3 0.8% 14 ans - 14 ans et demi 4 1.1% 13 ans - 13 ans et demi 8 2.1% 12 ans -12 ans et demi 5 1.3% 11 ans - 11 an et demi 2 0.5% 10 ans - 10 ans et demi 6 1.6% 9 ans - 9 ans et demi 6 1.6% 8 ans - 8 ans et demi % 7 ans 7 ans et demi % 6 ans 6 ans et demi % 5 ans - 5 ans et demi % 4 ans 4 ans et demi % 3 ans-3 ans et demi % 2 ans 2ans et demi % 1 an 1 an et demi % Moins d'un an % TOTAL ,00% En moyenne, les enfants et adolescents sortis du dispositif au cours de l'année 2009 sont restés 4 ans et 3 mois dans le même établissement ou service.

21 21 En ITEP, les enfants restent en moyenne 3 ans et demi. 16.5% sont restés moins d'un an. L'amplitude des durées en ITEP va de 2 mois à 9 ans et demi. En IME, les enfants restent en moyenne 6.4 ans. L'amplitude des durées va de 4 mois à 18 ans et demi. 4.9% sont restés moins d'un an. En SESSAD, les enfants restent en moyenne 2 ans et demi. 37.2% sont restés moins d'un an. L'amplitude en SESSAD va de 1 mois à 17 ans et demi. Les durées de prise en charge varient selon le type d'établissement : en IME, les jeunes restent plus longtemps qu'en SESSAD ou qu'en ITEP. C'est en SESSAD que l'on observe les durées de prises en charge les plus brèves (37.2% sont restés moins d'un an).

22 L'âge à l'entrée des jeunes sortis Age à l'entrée Nb. Cit. Fréq. 1 an 3 0.8% 2 ans 3 0.8% 3 ans 9 2.4% 4 ans 6 1.6% 5 ans % 6 ans % % % % % % % % % % % % % % Non réponse 1 0.3% TOTAL ,0% L'âge moyen d'entrée des enfants et adolescents est de 9 ans et demi.

23 La répartition des tranches d'âges à l'entrée Tranches d'âges Nb. Cit. Fréq. 0-5 ans % 6-10 ans % ans % ans % Non réponse 1 0.3% TOTAL ,0% A partir de 6 ans, les admissions décollent réellement. Nous pouvons ici mesurer probablement le travail des CAMSP en précocité. 10.5% des enfants étaient âgés de moins de 6 ans lorsqu'ils sont entrés dans le dispositif médicosocial (N=40). 140 enfants étaient âgés entre 6-10 ans, soit 36.7% de cet échantillon. 160 enfants étaient âgés entre 11 et 15 ans, 41.9% Les plus de 16 ans représentent 41 jeunes, soit 10.7%. Le balayage des âges d'entrée dans le dispositif indique qu'une part significative d'enfants est rentrée entre 6 et 15 ans. L'âge de 12 ans est le plus représentatif avec 41 occurrences.

24 La répartition des tranches d'âges à l'entrée selon le type d'établissement Tranches d'âge 0-5 ans 6-10 ans ans ans TOTAL SESSAD IME ITEP * TOTAL * *Prise en compte d'une non réponse En ITEP, les enfants entrent en moyenne à l'âge de 11 ans et demi. L'amplitude des âges à l'entrée va de 6 à 18 ans. Les ans sont les plus nombreux avec 65 occurrences, soit 60.2% de l'échantillon relatif aux ITEP. Les 6-10 ans représentent 28.7% de cet échantillon. 12 jeunes sont entrés dans le dispositif alors qu'ils étaient âgés de plus de 16 ans (11.1% de cet échantillon). En IME, les enfants sont entrés en moyenne à l'âge de 9 ans et demi. L'amplitude des âges à l'entrée va de 1 an à 19 ans. Les 0-5 ans représentent 8.3% de l'échantillon des IME (N=12). Les 6-10 ans représentent 31.9% de cet échantillon. A l'instar des ITEP, les ans sont les plus nombreux (N=63, soit 43.8%). 22 jeunes sont entrés dans les IME alors qu'ils étaient âgés de plus de 16 ans, dont 2 avaient 19 ans (CESDA), ce qui représente 15.3% de cet échantillon. En SESSAD, les enfants entrent en moyenne à l'âge de 9 ans. L'amplitude des âges à l'entrée va de 1 an à 18 ans. Les 0-5 ans représentent 21.7% de l'échantillon des SESSAD (N=28). Les 6-10 ans sont les plus nombreux, ils représentent 48.1% de cet échantillon. Les ans représentent 24.8% de l'échantillon (N=32). Enfin, 7 jeunes sont entrés dans un SESSAD alors qu'ils étaient âgés de plus de 16 ans (dont 3 avaient 18 ans : CESDA et SAAAIS) 2.9. Le lieu de résidence initial des enfants et adolescents sortis du dispositif Lieu de résidence Nb. cit. Fréq. Montpellier % Béziers % Clermont-L'Hérault % Frontignan 14 3,7% Lunel % Sète 10 2,6%

25 25 Pézenas 9 2.4% Servian 8 2,1% Lodève 7 1,8% Mauguio 7 1,8% Mèze 7 1.8% Pignan 7 1.8% Roujan 7 1.8% Vendargues 7 1.8% Agde 6 1.6% Castries 6 1.6% Les Matelles 6 1.6% Bédarieux 5 1.3% Gignac 5 1.3% Saint-André-de-Sangonis 4 1.1% Saint-Georges d'orques 4 1.1% Baillargues 3 0.8% Capestang 3 0,8% Lattes 3 0.8% Palavas-Les-Flots 3 0.8% Saint-Chinian 3 0,8% Vias 3 0.8% Bessan 2 0.5% Castelnau-le-Lez 2 0.5% Fabrègues 2 0.5% Florensac 2 0.5% Ganges 2 0.5% Le Crès 2 0.5% Marseillan 2 0.5% Montagnac 2 0.5% Murviel-lès-Béziers 2 0.5% Saint-Gervais-sur-Mare 2 0.5% Cournonterral 1 0.3% Le Caylar 1 0.3% Olargues 1 0.3% Pérols 1 0.3% Saint-Pons-de-Thomières 1 0.3% AUDE 2 0.5% GARD 5 1.3% AVEYRON 1 0,3% BOUCHES DU RHONE 3 0.8% LOIRE 1 0,3% VAR 3 0.8% VAUCLUSE 3 0.8% Non réponse 1 0.3% TOTAL ,0%

26 26 95% des enfants et adolescents sortis du dispositif résidaient au moment de l'admission dans l'hérault. 18 d'entre eux, soit 4.7% de l'échantillon des sortis, étaient originaires d'autres départements. Parmi ces 18, 7 étaient originaires du Languedoc-Roussillon et 11 étaient issus d'autres départements. Si l on compare ces données avec celles précédemment indiquées sur les admis, on constate que la balance va vers une plus grande prise en compte des besoins de la population héraultaise. En 2009, 1,8 % des admis sont hors Hérault, alors que dans le même temps 4,7 % des sortis résidaient initialement hors Hérault.

27 L'année d'entrée dans le dispositif des jeunes sortis La moyenne concernant l'année d'entrée des enfants et adolescents sortis en 2009 se situe en L'année 2008 constitue l'occurrence la plus importante avec 17.5%. 17.5% des jeunes étaient entrés dans le dispositif en 2008.

28 Le mois de sortie de l'établissement ou du service des jeunes Mois de sortie Nb. cit. Fréq. Janvier % Février % Mars % Avril % Mai % Juin % Juillet % Août % Septembre % Octobre % Novembre % Décembre % Non réponse % TOTAL ,0% Ce tableau est bien entendu en cohérence avec ce que l on pouvait en attendre : juillet est le mois de sortie prioritaire.

29 Les motifs de la sortie des jeunes Motifs sortie Nb. cit. Fréq. Sortie vers le milieu ordinaire % Mutation vers un autre établissement ou service de même nature ,6% Réorientation vers un autre dispositif médicosocial 83 21,7% Déménagement 18 4,7% Réorientation vers le champ sanitaire 6 1,6% Non réponse 2 0,5% Décès 1 0,3% TOTAL OBS. 382 * *Plusieurs réponses possibles A la sortie de l'établissement ou du service, plus d'un jeune sur 2 (56.3%) reste accueilli dans le dispositif médicosocial. 143 jeunes sortent vers le milieu ordinaire, parmi eux : - 47 sont en SESSAD - 63 en ITEP - 33 en IME - Au niveau des déficiences, 63 ont des troubles du comportement, 26 une déficience auditive, 20 une déficience intellectuelle, 6 des troubles spécifiques du langage, 6 une déficience motrice et 1 jeune âgé de 20 ans est autiste Il existe une relation très significative entre la déficience et le motif de sortie, à savoir : Les personnes déficientes auditives et celles ayant des troubles du comportement sortent vers le milieu ordinaire (TS) Déficience intellectuelle : réorientation vers un autre établissement ou service (TS)

30 30 Croisement des tranches d'âges avec les motifs de sortie Tranches d'âges Réorientation vers autre établissement Réorientat vers autre dispositif médicosocial Réorientat vers le sanitaire Sortie vers le milieu ordinaire Déménagt Décès 0-5 ans TOTAL % des enfants et adolescents sont réorientés vers un autre établissement ou service (N=132), dont 26.2% d'entre eux sont âgés entre 11 et 20 ans. C est à l âge de ans que les sorties en milieu ordinaire sont les plus significatives.

31 La déficience principale ayant motivé l'admission 36.9% des enfants et adolescents sortis du dispositif ont comme déficience principale des troubles du comportement.

32 32 III. Les enfants et adolescents inscrits sur liste d'attente dans l'hérault au cours de l'année 2009 Au cours de l'année 2009, ce sont 478 enfants et adolescents qui ont été inscrits sur les listes d'attente des établissements et services de l'hérault Les établissements et services concernés Nom des établissements Nb. Cit. Fréq. SESSAD CROP Paul Bouvier St Hippolyte du Fort 68 14,2% IME Chateau d'o Montpellier 60 12,6% SESSAD Marcel Foucault Montpellier 56 11,7% IME Les Oliviers Montpellier 36 7,5% IME St Hilaire Florensac 30 6,3% SESSAD Eole Béziers 29 6,1% SESSAD Fontcaude Montpellier 24 5,0% SESSAD La Cardabelle Montpellier 21 4,4% IME Les Hirondelles Sauvian 18 3,8% IME Fontcaude Montpellier 17 3,6% IME Sol'N Nissan Lez Enserune 16 3,4% IME Les Hirondelles Frontignan 13 2,7% SESSAD Les Hirondelles Frontignan 13 2,7% IME Coste Rousse Prades-le-Lez 9 1,9% SESSAD Notre Dame de la Salette Bédarieux 9 1,9% ITEP St Hilaire Florensac 7 1,5% SESSAD ARIEDA Montpellier 6 1,3% SESSAD L'Ensoleillade Saint André de Sangonis 6 1,3% SESSAD L'Ombrelle Juvignac 6 1,3% IME Les Mûriers Montpellier 5 1,1% SESSAD Le Languedoc Montpellier 5 1,1% SESSAD UAHV Montpellier 5 1,1% IEM Béziers 4 0,8% SESSAD La Corniche Sète 4 0,8% ITEP Le Languedoc Montpellier 3 0,6% SESSAD Boréal Béziers 2 0,4% SESSAD CESDA Montpellier 2 0,4% SESSAD Sol'N Nissan Lez Enserune 2 0,4% IME Raymond Fages Agde 1 0,2% ITEP Raymond Fages Agde 1 0,2% TOTAL ,0% La population d'enfants et d'adolescents inscrits sur liste d'attente auprès des établissements et services de l'hérault en 2009 représente 478 jeunes.

33 Le type d'établissement 54% des enfants et adolescents attendent une place en SESSAD et 43.7% d'entre eux sont inscrits sur les listes d'attente d'ime ou d'iem. En revanche, ce tableau montre une très faible pression en ITEP Le sex-ratio des jeunes inscrits sur liste d'attente 65.5% des enfants et adolescents inscrits sur les listes d'attente sont de sexe masculin Les âges des jeunes inscrits sur liste d'attente Les jeunes en attente de place dans l'hérault sont âgés de 2 à 19 ans. Les âges de 8 et 12 ans sont les plus représentés, avec respectivement 38 et 42 occurrences. La répartition par tranche d'âge Tranches d'âges Nb. Cit. Fréq. 0-5 ans % 6-10 ans % ans % ans % 20 ans et plus 0 0% Non réponse 2 0.4% TOTAL ,0%

34 34 Les 6-10 ans sont les plus nombreux, ils représentent 40% de l'échantillon. Ce pourcentage nous indique qu il faudra nécessairement questionner la «bascule» entre 5 et 6 ans et la façon dont ceci peut être accompagné Les 6-15 ans représentent près de 75% de l'échantillon (N=358). Aux deux extrêmes du graphique, soit les plus jeunes et les plus âgés, on trouve le même pourcentage, soit 12.3% Le lieu de résidence des jeunes inscrits sur liste d'attente Lieu de résidence Nb. Cit. Fréq. Montpellier % Béziers % Frontignan % Servian % Agde % Bédarieux 10 2,3% Clermont-L'Hérault % Roujan 9 2.1% Sète 8 1,8% Lodève 7 1,6% Mauguio 7 1,6% Mèze 7 1.6% Pignan 6 1.4%

35 35 Capestang 5 1.2% Castries 5 1.2% Lattes 5 1.2% Lunel 5 1.2% Saint-Georges d'orques 5 1.2% Gignac 4 0.9% Saint-André-de-Sangonis 4 0.9% Fabrègues 3 0.7% Marseillan 3 0.7% Pézenas 3 0.7% Saint-Chinian 3 0.7% Baillargues 2 0.5% Bessan 2 0.5% Florensac 2 0.5% Le Caylar 2 0.5% Murviel-lès-Béziers 2 0.5% Pérols 2 0.5% Vendargues 2 0.5% Cournonterral 1 0.2% Ganges 1 0,2% La Salvetat sur Agout 1 0.2% Le Crès 1 0.2% Les Matelles 1 0,2% Montagnac 1 0.2% Saint-Gervais-sur-Mare 1 0,2% Saint-Martin-de-Londres 1 0,2% ALPES MARITIMES 1 0,2% DOUBS 1 0,2% GARD 3 0,2% HAUTE GARONNE 1 0,2% INDRE ET LOIRE 1 0,2% PYRENEES ATLANTIQUES 1 0,2% HAUTES PYRENEES 1 0,2% REGION PARISIENNE 1 0,2% DOM/TOM 1 0,2% Non réponse % TOTAL ,0% Lieu de résidence Nb. Cit. Fréq. Hérault % Languedoc-Roussillon 3 0.6% Hors département 8 1.7% Non réponse % TOTAL %

36 % des jeunes inscrits sur liste d'attente résident dans l'hérault 11 viennent d'autres départements, dont 3 du Languedoc-Roussillon (Gard). Le taux de non réponse de 9.2% est à prendre en considération, cela signifie qu'il n'est pas toujours mentionné sur la notification. Si l on compare ces données avec celles des admis et des sortis, les jeunes inscrits sur liste d attente sont plus nombreux hors département. Cela signifie que le recrutement des établissements privilégie la dimension locale et la proximité lors de l admission, ou que les familles éloignées ne donnent pas suite à leur demande

37 L'année d'inscription sur liste d'attente des jeunes 70.9% des enfants et adolescents ont été inscrits sur liste d'attente au cours de l'année % y sont inscrits depuis 2 ans. 59 enfants et adolescents attendent une place depuis plus de 2 ans, ce qui représente 12.3% de cet échantillon. Parmi eux : - 17 déficients intellectuels - 13 porteurs de troubles spécifiques du langage - 11 autistes (entre 2000 et 2007) - 6 déficients moteurs - 5 polyhandicapés (entre 2001 et 2007) - 3 porteurs d'une maladie rare - 3 déficients auditifs

38 La déficience principale des jeunes inscrits sur liste d'attente Concernant le type de déficience, lorsqu'il est renseigné, près de la moitié des enfants et des adolescents présente une déficience intellectuelle. En deuxième occurrence, avec 13.8% sont indiqués les troubles spécifiques du langage. 39 jeunes porteurs d'autisme ou de troubles envahissants du développement attendent une place (31 attendent une place en IME et 8 en SESSAD).

39 39 PARTIE 2 LES RESULTATS DE L'ETUDE RELATIVE AUX ADULTES

40 40 I. Les adultes admis dans les établissements et services au cours de l'année 2009 Au cours de l'année 2009, ce sont 362 adultes qui ont été admis dans les établissements et services de l'hérault Les établissement et services concernés Nom de l'établissement ou du service Nb. cit. Fréq. ESAT Via Domitia - Saint Christol 21 5,8% SAVS SAPPA Union des Aveugles - Montpellier 20 5,5% SAVS APF Montpellier 18 5,0% SAVS APF Montblanc 14 3,9% FO L'Archipel de Massane - Montpellier 13 3,6% SAVS Ma Résidence Florensac 11 3,0% SAVS Lou Camin Montpellier 10 2,8% ESAT Montflourès Béziers 9 2,5% FH Plateau des Lacs - La Salvetat sur Agout 9 2,5% Entreprise adaptée Etang d'or - Castelnau-le-Lez 8 2,2% ESAT Plaisance - Bédarieux - St Geniès de Varensal 8 2,2% FAM GIPH Montpellier 8 2,2% FAM Montflourès Béziers 8 2,2% FO L'Horizon Montpellier 8 2,2% Accueil de jour APF Montpellier 7 1,9% FAM Les IV Seigneurs Montpellier 7 1,9% FH Plaisance - Bédarieux - St Geniès de Varensal 7 1,9% FH Séverine - Béziers 7 1,9% FLE Les Ecureuils - Montpellier 7 1,9% ATO Les Terres Blanches - Montpellier 6 1,7% Accueil de jour APF - Montblanc 6 1,7% FO Beaurevoir Le Parc - Montpellier 6 1,7% FO Cantaussels - Béziers 6 1,7% ESAT de Saporta - Lattes 5 1,4% ESAT Les Hautes Garrigues - St Martin de Londres 5 1,4% FH Beaurevoir Les Lavandes - Montpellier 5 1,4% FLE Ma Résidence - Florensac 5 1,4% FO Daniel Meyer - Lunel 5 1,4% SAESAT Kennedy - Montpellier 5 1,4% SAMSAH Les Vents du Sud - Montpellier 5 1,4% SAMSAH Tony Lainé - Montpellier 5 1,4% SAVS Le Messidor - Montpellier 5 1,4% ATO Cantaussels - Béziers 4 1,1% ESAT de Castelnau - Castelnau-le-Lez 4 1,1%

41 41 ESAT Foyer Le Roc Castel - Le Caylar 4 1,1% ESAT Les Compagnons de Maguelone - Palavas 4 1,1% FAM La Bruyère - Saint Christol 4 1,1% FAM Le Hameau des Horizons - Clapiers 4 1,1% FH La Bruyère - Saint Christol 4 1,1% FH Pays de Thau - Frontignan 4 1,1% FLE Henri Wallon - Montpellier 4 1,1% FO Isabelle Marie - Quarante 4 1,1% SAESAT L'Envol - Castelnau-le-Lez 4 1,1% SAVS - Sète 4 1,1% SAVS Héliokos - Montpellier 4 1,1% SAVS Territoire du Lunellois - Lunel 4 1,1% FAM Les Fontaines d'o - Montpellier 3 0,8% SAVS Plaisance/Bédarieux - St Geniès de Varensal 3 0,8% SAVS Plateau des Lacs - La Salvetat sur Agout 3 0,8% Entreprise adaptée Saporta - Lattes 2 0,6% ESAT Centre Hérault - Pézenas 2 0,6% FAM Saint Pierre APF - Montblanc 2 0,6% FLE Beaurevoir Le Colibri - Montpellier 2 0,6% FLE Plaisance/Bédarieux - St Geniès de Varensal 2 0,6% FO Camille Claudel - Clermont l'hérault 2 0,6% FO Centre Hérault - Nézignan l'evèque 2 0,6% FO Les Aramons - Montpellier 2 0,6% MAS Les IV Seigneurs - Montpellier 2 0,6% MAS Montflourès - Béziers 2 0,6% SAVS Centre Hérault - Pézenas 2 0,6% SAVS Tony Lainé - Montpellier 2 0,6% FO Frescatis - Saint Pons de Thomières 1 0,3% FO Henri Wallon - Montpellier 1 0,3% FO Jean Piaget - Frontignan La Peyrade 1 0,3% MAS La Parage - Saint André de Sangonis 1 0,3% TOTAL ,0%

42 Le type d'établissement 1.3. Le mode d'accueil des adultes admis Le mode d'accueil est assez diversifié, avec un pourcentage supérieur pour l'internat Le sex-ratio chez les adultes admis Le sex-ratio est de 1.4.

43 La répartition par tranches d'âges des adultes admis Tranches d'âges Nb. Cit. Fréq. Moins de 20 ans % ans % ans % ans % ans % ans % ans % ans % ans % ans 5 1.4% 65 ans et plus 4 1.1% TOTAL ,0% L'âge moyen des admissions se situe à 34 ans. L'âge de 20 ans a le plus grand nombre d'occurrences (N=39, soit 10.8% de l'échantillon). Les 9 personnes adultes admises âgées de 60 ans et plus sont prises en charge au SAVS pour déficients visuels (SAPPA de l'union des aveugles)

44 44 Répartition des tranches d'âges à l'entrée des adultes admis par type d'esms Tranches d'âges SAVS ESAT/SAESAT FH FO MAS/FAM SAMSAH FLE Moins de 20 ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans et plus TOTAL Quasiment dans tous les établissements et services, la tranche d'âge à l'entrée la plus représentative est celle des ans. En SAVS, les tranches d'âges sont assez homogènes, avec des valeurs similaires hormis pour les tranches d'âges extrêmes, à savoir les moins de 20 ans et les plus de 60 ans. L'âge moyen à l'entrée en SAVS se situe autour de 43 ans et demi. L'amplitude d'âge va de 20 à 87 ans. En ESAT, l'âge moyen à l'entrée est de 34 ans, avec une amplitude d'âge allant de 18 à 58 ans. En MAS/FAM, l'âge moyen à l'entrée est de 35 ans et demi, avec une amplitude d'âge allant de 18 à 55 ans. En foyer occupationnel, l'âge moyen à l'entrée est de 33 ans et demi, avec une amplitude d'âge allant de 20 à 53 ans. En foyer d'hébergement, l'âge moyen à l'entrée est de 34 ans, avec une amplitude d'âge allant de 18 à 56 ans. En SAMSAH, l'âge moyen à l'entrée est de 42 ans, avec une amplitude d'âge allant de 24 à 60 ans. En FLE, l'âge moyen à l'entrée est de 32 ans, avec une amplitude d'âge allant de 19 à 58 ans.

45 Le lieu de résidence des adultes admis Lieu de résidence Nb. cit. Fréq. Montpellier ,6% Béziers 36 9,9% Lunel 23 6,4% Castries 20 5,5% Sète 11 3,0% Agde 10 2,8% Clermont-L'Hérault 9 2,5% Frontignan 9 2,5% Gignac 9 2,5% Servian 9 2,5% Le Caylar 8 2,2% Bédarieux 7 1,9% Murviel-lès-Béziers 7 1,9% Capestang 6 1,7% Saint-Gervais-sur-Mare 6 1,7% Mauguio 5 1,4% Mèze 5 1,4% Paulhan 5 1,4% Claret 4 1,1% Lodève 4 1,1% Ganges 3 0,8% Les Matelles 2 0,6% Lunas 2 0,6% Pézenas 2 0,6% Saint-Chinian 2 0,6% Montagnac 1 0,3% Olonzac 1 0,3% AUDE 3 0.8% GARD 6 1.7% LOZERE 3 0.8% PYRENEES ORIENTALES 1 0,3% ARIEGE 1 0,3% AVEYRON 1 0,3% BOUCHES DU RHONE 2 0.6% HAUTE GARONNE 1 0,3% TARN 2 0.6% TOTAL ,0%

46 46 Lieu de résidence Nb. Cit. Fréq. Hérault % Languedoc-Roussillon % Hors département 7 1.9% TOTAL % L'origine géographique des personnes admises dans les établissements et services est essentiellement héraultaise, puisque 94.5% d'entre elles résident dans l'hérault. Seules, 5.5% des personnes (N=20) sont originaires d'autres départements, dont 13 sont originaires de la région Languedoc-Roussillon et 7 viennent d'autres départements

47 L'année de la notification qui a donné lieu à l'admission 66.3% des adultes admis au cours de l année 2009 attendaient une place depuis moins de 2 ans. En revanche, une personne attendait depuis une dizaine d années, elle a été admise en SAVS. Pour 71 personnes, la notification datait de plus de deux ans. Concernant les 51 non réponses, elles se répartissent comme suit : Type d'établissement Nb. cit. Fréq. SAVS Accueil de jour Foyer d'hébergement Foyer occupationnel FAM TOTAL OBS ,8% 13 25,5% 3 5,9% 3 5,9% 1 2,0% % Il s'agit essentiellement de services, à savoir SAVS et accueil de jour, puisque cela concerne 86.3% d'entre eux.

48 Le mois d'entrée dans l'établissement ou le service des adultes admis Le mois d entrée n est pas significatif dans le dispositif adulte.

49 La distribution des adultes admis selon les déficiences *Plusieurs réponses possibles Les déficiences principales ayant motivé l'admission permettent de dresser une typologie de la population accueillie dans les établissements et service de l'hérault. La déficience qui a été prépondérante dans l orientation des personnes adultes vers les établissements et services est la déficience intellectuelle, avec 39.8% de l échantillon. - La déficience intellectuelle représente 39.8% de l'échantillon - Le handicap psychique : 23.5% - La déficience motrice : 14.4% - Le traumatisme crânien : 5.8% - La déficience visuelle : 5.8% - L'autisme et les troubles envahissants du développement : 3.3% - Le polyhandicap : 2.2%

50 50 II. Les adultes sortis des établissements et services de l'hérault en 2009 Ce sont au total 314 adultes qui sont sortis des établissements et services de l'hérault au cours de l'année Les établissements et services concernés Nom de l'établissement ou du service Nb. cit. Fréq. SAVS SAPPA Union des Aveugles - Montpellier 24 7,6% SAVS Ma Résidence - Florensac 16 5,1% SAVS APF - Montpellier 15 4,8% SAVS APF - Montblanc 12 3,8% ESAT Plaisance - St Génies de Varensal 11 3,5% SAESAT L'Envol - Castelnau-le-Lez 11 3,5% ESAT Via Domitia - Saint Christol 10 3,2% SAVS Lou Camin - Montpellier 10 3,2% FAM Le Hameau des Horizons - Clapiers 9 2,9% FAM Montflourès - Béziers 9 2,9% FO L'Archipel de Massane - Montpellier 8 2,6% ATO Les Terres Blanches - Montpellier 7 2,2% FAM GIHP - Montpellier 7 2,2% FH Plaisance - St Génies de Varensal 7 2,2% FH Plateau des Lacs - La Salvetat sur Agout 7 2,2% ESAT de Castelnau - Castelnau-le-Lez 6 1,9% ESAT de Saporta - Lattes 6 1,9% FO Beaurevoir - Montpellier 6 1,9% Accueil de jour APF - Montpellier 5 1,6% FAM Les IV Seigneurs - Montpellier 5 1,6% FH Beaurevoir - Montpellier 5 1,6% FH Pays de Thau - Frontignan 5 1,6% FH Séverine - Béziers 5 1,6% SAESAT Kennedy - Montpellier 5 1,6% SAMSAH Les Vents du Sud - Montpellier 5 1,6% SAMSAH Tony Lainé - Montpellier 5 1,6% SAVS Territoire du Lunellois - Lunel 5 1,6% Atelier protégé Etang d'or - Castelnau-le-Lez 4 1,3% ESAT Centre Hérault - Pézenas 4 1,3% ESAT Les Hautes Garrigues - St Martin de Londres 4 1,3% Accueil de jour APF - Montblanc 4 1,3% FLE Ma Résidence - Florensac 4 1,3% FO Isabelle Marie - Quarante 4 1,3% SAVS - Sète 4 1,3%

51 51 SAVS Héliokos - Montpellier 4 1,3% SAVS Le Messidor - Montpellier 4 1,3% ESAT - Foyer Le Roc Castel - Le Caylar 3 1,0% FAM Les Fontaines d'ô - Montpellier 3 1,0% FLE Beaurevoir - Montpellier 3 1,0% FLE Les Ecureuils - Montpellier 3 1,0% FO Cantaussels - Béziers 3 1,0% FO Daniel Meyer - Lunel 3 1,0% FO Jean Piaget - Frontignan La Peyrade 3 1,0% SAVS Plateau des Lacs - La Salvetat sur Agout 3 1,0% Entreprise adaptée Saporta - Lattes 2 0,6% ESAT Montflourès - Béziers 2 0,6% FAM APF - Montblanc 2 0,6% FAM La Bruyère - Saint Christol 2 0,6% FH La Bruyère - Saint Christol 2 0,6% FLE Plaisance - St Génies de Varensal 2 0,6% MAS Montflourès - Béziers 2 0,6% SAVS Plaisance - St Génies de Varensal 2 0,6% ATO Les Ecureuils - Montpellier 1 0,3% ESAT Les Compagnons de Maguelone - Palavas 1 0,3% FH Les Compagnons de Maguelone - Palavas 1 0,3% FLE Henri Wallon - Montpellier 1 0,3% FO Camille Claudel - Clermont l'hérault 1 0,3% FO Centre Hérault - Nézignan l'evèque 1 0,3% FO Henri Wallon - Montpellier 1 0,3% FO Les Aramons - Montpellier 1 0,3% FO Les Ecureuils - Montpellier 1 0,3% MAS La Parage - Saint André de Sangonis 1 0,3% MAS Les IV Seigneurs - Montpellier 1 0,3% SAVS Centre Hérault - Pézenas 1 0,3% TOTAL ,0%

52 Le type d'établissement Les SAVS ont une excellente fluidité et sont donc bien positionnés dans leur rôle Le mode d'accueil 37.9% des adultes sortis étaient suivis par un SAMSAH ou un SAVS. La modalité internat est plus importante que celle de l'externat.

53 Le sex-ratio des adultes sortis 63% des adultes sortis des établissements et services sont de sexe masculin. Le sex-ratio de 1.7, il est moins important que celui des enfants sortis (2) Les âges des adultes sortis Ages Nb. cit. Fréq. 18 ans 9 2.9% % % % % % % % % % % % % % % % % % % % % % %

54 % % % % % % % % % % % % % % % % % % 60 ans et plus 9 2.9% TOTAL % 2.6. La répartition des adultes sortis du dispositif par tranches d'âges Tranches d'âges Nb. cit. Fréq ans % ans % ans % ans % ans % ans % ans % ans % ans % ans 4 1.3% ans 1 0.3% ans 1 0.3% ans 1 0.3% ans 1 0.3% TOTAL ,0% L'âge de 60 ans a le plus grand nombre d'occurrence (N=19).

55 55 Cet histogramme montre deux classes d'âges représentatives, celle des ans et des ans. La moyenne d'âge se situe à 40 ans La durée de prise en charge des adultes sortis du dispositif Durée de prise en charge Nb. cit Fréq. 37 ans - 37 ans et demi 2 0.6% 34 ans - 34 ans et demi 3 1.0% 31 ans 3 1.0% 30 ans 1 0.3% 26 ans - 26 ans et demi 3 1.0% 25 ans - 25 ans et demi 2 0.6% 24 ans 2 0.6% 23 ans - 23 ans et demi 3 1.0% 22 ans - 22 ans et demi 3 1.0% 21 ans - 21 ans et demi 2 0.6% 18 ans - 18 ans et demi 3 1.0% 17 ans et demi 2 0.6% 16 ans - 16 ans et demi 5 1.6% 15 ans - 15 ans et demi 3 1.0% 14 ans 1 0.3% 13 ans - 13 ans et demi %

56 56 12 ans - 12 ans et demi 7 2.2% 11 ans - 11 ans et demi 4 1.3% 10 ans - 10 ans et demi 9 2.9% 9 ans - 9 ans et demi 7 2.2% 8 ans - 8 ans et demi 6 1.9% 7 ans - 7 ans et demi % 6 ans - 6 ans et demi % 5 ans - 5 ans et demi % 4 ans - 4 ans et demi % 3 ans - 3 ans et demi % 2 ans - 2 ans et demi % 1 an - 1 an et demi % Moins d'un an % TOTAL ,0% En moyenne, les adultes qui sont sortis en 2009, sont restés 10 ans et demi dans les établissements et services de l'hérault. Plus du tiers (34,4 %) reste moins de 2 ans dans un dispositif.

57 L'âge à l'entrée des adultes sortis Age à l'entrée Nb. Cit Fréq. 18 ans 5 1.6% % % % % % % % % % % % % % % % % % % % % % % % % % % % % % % % %

58 % % % % % % % % % % % % % 87 ans 1 0.3% TOTAL %

59 La répartition des tranches d'âge à l'entrée Tranches d'âges Nb. cit. Fréq. Moins de 20 ans 2 0.6% ans % ans % ans % ans % ans % ans % ans % ans % ans 2 0.6% ans 2 0.6% ans 0 0% ans 1 0.3% ans 1 0.3% ans 1 0.3% TOTAL ,0% 27.7% avaient moins de 24 ans lorsqu'ils sont entrés dans le dispositif médicosocial adulte (N=87). 40.4% avaient moins de 30 ans. 7 personnes étaient déjà âgées de 60 ans et plus.

60 La répartition des tranches d'âges des adultes sortis selon le type de dispositif Tranches d'âges SAVS ESAT/SAESAT FH FO MAS/FAM SAMSAH FLE Moins de 20 ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans et plus TOTAL Les âges à l'entrée diffèrent selon le type d'établissement ou de service. - En ESAT, les personnes étaient entrées en moyenne à l'âge de 37 ans et demi, avec une amplitude de 20 à 61 ans - En Foyer d'hébergement : 38 ans et demi, avec une amplitude de 19 à 63 ans - En FLE : 38 ans, avec une amplitude de 20 à 62 ans - En MAS/FAM : 45 ans, avec une amplitude de 20 à 73 ans - En SAMSAH : 39 ans et demi, avec une amplitude de 23 à 60 ans - En SAVS : 45 ans et demi, avec une amplitude de 21 à 87 ans - En FO : l'âge moyen à l'entrée est de 42 ans et demi, avec une amplitude d'âge allant de 21 à 63 ans. L'âge à l'entrée varie selon le type d'établissement : en SAVS, les personnes entrent plus tardivement (45 ans et demi) qu'en foyer d'hébergement (38 ans et demi) ou qu'en ESAT (37 ans). On observe également une amplitude d'âge bien plus importante en SAVS (21 à 87 ans) qu'en foyer d'hébergement (19 à 63 ans).

61 Le lieu de résidence initial des personnes adultes sorties Lieu de résidence Nb. cit. Fréq. Montpellier % Béziers % Lunel % Frontignan % Bédarieux % Clermont-L'Hérault % Frontignan 9 2.9% Pézenas 8 2,6% Sète 7 2,2% Lodève 6 1,9% Castries 5 1.6% Mauguio 5 1.6% Agde 4 1.3% Castelnau-le-Lez 4 1.3% Saint-André-de-Sangonis 4 1.3% Pignan 3 1.0% Servian 3 1,0% Vias 3 1.0% Bessan 2 0.6% Capestang 2 0.6% La Salvetat sur Agout 2 0.6% Lattes 2 0.6% Le Caylar 2 0.6% Mèze 2 0,6% Olargues 2 0,6% Palavas-Les-Flots 2 0.6% Pérols 2 0.6% Roujan 2 0.6% Saint-Chinian 2 0.6% Saint-Gervais-sur-Mare 2 0,6% Saint-Pons-de-Thomières 2 0,6% Baillargues 1 0.3% Cournonterral 1 0.3% Gignac 1 0.3% Le Crès 1 0.3% Les Matelles 1 0,3% Marseillan 1 0.3% Montagnac 1 0.3% Murviel-lès-Béziers 1 0.3% Olonzac 1 0,3% Saint-Georges d'orques 1 0,3% Saint-Martin-de-Londres 1 0,3% AUDE 3 1.0% GARD 9 2.9% LOZERE 1 0,3% CORSE 1 0,3% DROME 1 0,3%

62 62 HAUTE-GARONNE 1 0,3% LOIR ET CHER 1 0,3% NORD 1 0,3% PUY DE DOME 1 0,3% HAUTE VIENNE 1 0,3% TOTAL ,0% Lieu de résidence Nb. Cit. Fréq. Hérault % Languedoc-Roussillon % Hors département 7 2.2% TOTAL % 93.6% des adultes sortis du dispositif résidaient au moment de l'admission dans l'hérault. 20, soit 6.6% de l'échantillon des adultes sortis, étaient originaires d'autres départements. Parmi ces 20, 13 vivaient dans la région Languedoc-Roussillon, surtout dans le Gard (N=9) et 7 résidaient dans d'autres départements. En 2009, 5.5% des adultes admis sont hors Hérault, alors que dans le même temps 6.6% des sortis résidaient initialement hors département héraultais. Autrement dit, à l'instar des enfants, on s'oriente vers une meilleure prise en compte des besoins de la population héraultaise.

63 L'année d'entrée dans le dispositif des adultes sortis En moyenne, les adultes sortis du dispositif en 2009 y étaient entrés en A l'instar de la strate des enfants sortis, l'année 2008 constitue l'occurrence la plus importante avec 19.7% d'entrée cette année-là. Près de 20% des adultes sortis au cours de l'année 2009, étaient entrés dans le dispositif en 2008.

64 Le mois de sortie de l'établissement ou du service Mois de sortie Nb. cit. Fréq. Janvier ,4% Février ,7% Mars ,5% Avril ,1% Mai ,0% Juin ,2% Juillet ,4% Août ,3% Septembre ,2% Octobre ,6% Novembre ,3% Décembre ,3% TOTAL ,0% Le mois de sortie des personnes relevant des dispositifs adultes n'est pas signifiant, compte tenu du fait qu'il n'y a pas un mois plus important que l'autre, comme dans le dispositif enfant. Les mois de mars et décembre ont le plus grand nombre de citations.

65 Les motifs de la sortie des adultes Motifs sorties Nb. cit. Fréq. Mutation vers un autre établissement ou service de même nature 76 24,2% Réorientation vers un autre dispositif médicosocial 51 16,2% Réorientation vers le champ sanitaire 14 4,5% Sortie vers le milieu ordinaire % Déménagement 19 6,1% Décès 15 4,8% TOTAL OBS. 314 * *Plusieurs réponses possibles A la sortie de l'établissement ou du service, 40.4% des adultes restent accueillis dans le dispositif médicosocial. 141 sortent vers le milieu ordinaire, parmi eux : - 76 sont en SAVS - 19 en ESAT / SAESAT - 12 en FAM - 7 en accueil de jour - 5 en FO - 4 en SAMSAH A l'instar des enfants et adolescents sortis du dispositif, il existe une relation très significative entre le type de déficience et le motif de sortie, à savoir : Les adultes déficients intellectuels sont réorientés vers un autre établissement ou service de même nature Les déficients moteurs, visuels et les traumatisés crâniens sortent vers le milieu ordinaire Les handicapés psychiques sont réorientés vers le champ sanitaire

66 Croisement des motifs de sorties avec les tranches d'âges Tranches d'âges Réorientation vers autre établissement Réorientat vers autre dispositif médicosocial Réorientat vers le sanitaire Sortie vers le milieu ordinaire Déménagement Décès TOTAL Il existe une relation très significative entre le mode d'accueil et le motif de la sortie. La sortie vers le milieu ordinaire médicosocial est significativement corrélée avec le type d accompagnement (SAVS et SAMSAH)

67 Croisement des motifs de sorties avec la déficience Déficience principale / Motifs sorties Déficience intellectuelle Handicap psychique Déficience motrice Déficience visuelle Traumatisme crânien Troubles du comportement Polyhandicap Réorien tation vers un autre établis sement ou service Sortie vers le domicile sans accompa gnement médico social Sortie vers le milieu ordinaire Réorien tation vers un autre dispositif médico social Déména gement Décès Réorien tation vers le champ sanitaire (CMP, hospital isation psychia trique, centre de rééducation fonctio nnelle, suivi médical hospitalier, etc.) p = <0,1% ; chi2 = 167,29 ; ddl = 54 (TS) Il existe une relation très significative entre le type de déficience et le motif de sortie : Les personnes déficientes intellectuelles sorties du dispositif sont significativement réorientées vers un autre établissement ou service. Les personnes déficientes visuelles sortent significativement vers le milieu ordinaire. Les personnes déficientes motrices sortent vers le domicile sans accompagnement médicosocial.

68 La déficience ayant motivé l'admission des adultes sortis 37.6% des adultes sortis ont comme déficience principale une déficience intellectuelle. Notons également déjà l'émergence du handicap psychique.

69 69 III. Les adultes inscrits sur liste d'attente dans l'hérault au cours de l'année 2009 Ce sont au total 386 adultes qui sont inscrits sur les listes d'attente des établissements et services de l'hérault au cours de l'année Les établissements et services concernés Nom établissement Nb. Cit. Fréq. FAM Le Hameau des Horizons - Clapiers 37 9,6% ESAT de Montflourès - Béziers 29 7,5% FAM Les Fontaines d'o - Montpellier 28 7,3% SAVS Le Messidor - Montpellier 24 6,2% ESAT Centre Hérault - Pézenas 18 4,7% FO Centre Hérault - Pézenas 18 4,7% MAS APIGHREM - Saint Mathieu de Tréviers 18 4,7% FO Archipel de Massane - Montpellier 16 4,2% FLE Henri Wallon - Montpellier 14 3,6% SAVS Tony Lainé - Montpellier 13 3,4% SAVS Héliokos - Montpellier 12 3,1% SAMSAH Les Vents du Sud - Montpellier 9 2,3% ESAT FOYER Le Roc Castel - Le Caylar 8 2,1% FO Cantaussels - Béziers 8 2,1% FO Henri Wallon - Montpellier 8 2,1% SAVS APF - Montpellier 7 1,8% ESAT Compagnons de Maguelone - Palavas 6 1,6% FAM Centre Saint-Pierre - Montblanc 6 1,6% FAM Henri Wallon - Montpellier 6 1,6% FAM Perce-Neige - Castelnau-le-Lez 6 1,6% FO Frescatis - Saint Pons de Thomières 6 1,6% ESAT Via Domitia - Saint Christol 5 1,3% FAM La Bruyère - Saint Christol 5 1,3% FO Jean Piaget - Frontignan La Peyrade 5 1,3% FO Les Ecureuils - Montpellier 5 1,3% SAVS ADAIS - Sète 5 1,3% SAVS Lou Camin - Montpellier 5 1,3% FAM Plaisance/Bédarieux - St Géniès de Varensal 4 1,0% FO Isabelle Marie - Quarante 4 1,0% FO Les Aramons - Montpellier 4 1,0% SAMSAH Tony Lainé - Montpellier 4 1,0% ESAT Plaisance/Bédarieux - St Géniès de Varensal 3 0,8% ESAT Saporta - Lattes 3 0,8% FH Compagnons de Maguelone - Palavas 3 0,8% FH Pays de Thau - Frontignan 3 0,8% FO Camille Claudel - Clermont l'hérault 3 0,8%

70 70 FO L'Horizon - Montpellier 3 0,8% MAS Les IV Seigneurs - Montpellier 3 0,8% MAS Perce-Neige - Castelnau-Le-Lez 3 0,8% SAVS Centre Saint-Pierre - Montblanc 3 0,8% ESAT de Castelnau Castelnau-Le-Lez 2 0,5% FAM de Montfloures - Béziers 2 0,5% FH La Bruyère - Saint Christol 2 0,5% FLE Les Ecureuils - Montpellier 2 0,5% MAS de Montflourès - Béziers 2 0,5% ATO Les Ecureuils - Montpellier 1 0,3% FAM GIHP - Montpellier 1 0,3% FAM Les IV Seigneurs - Montpellier 1 0,3% FH Pays de Thau - Frontignan 1 0,3% FH Séverine - Béziers 1 0,3% FO Daniel Meyer - Lunel 1 0,3% TOTAL ,0% 3.2. Le type d'établissement C'est en FAM que l'on observe la liste d'attente la plus conséquente, avec près d'un quart des personnes de cet échantillon. Plus surprenant, au regard du dispositif héraultais, les listes d attente en foyer occupationnel viennent en deuxième position.

71 Le sex-ratio Sex-ratio de Les tranches d'âges des adultes inscrits sur liste d'attente Les adultes inscrits sur liste d'attente sont âgés de 18 à 60 ans. La plus forte occurrence concerne les 20 ans (N=20, 5.2%) La moyenne d'âge est de 37 ans Tranches d'âges Nb. Cit. Fréq ans % ans % ans % ans % ans % ans % ans % ans % ans % Total %

72 72 Les deux tranches d'âge les plus représentatives sont celles des ans et des ans, dont les pourcentages égalent 16%. Les listes d attente viennent faire le contrepoint des admissions. Beaucoup d admissions des tranches d âges ans, mais beaucoup d attente aussi Le lieu de résidence des adultes inscrits sur liste d'attente Lieu de résidence Nb. Cit. Fréq. Montpellier % Béziers % Castries % Lunel % Sète % Agde 9 2.3% Frontignan 9 2.3% Mauguio 8 2.1% Claret 6 1.6% Murviel-lès-Béziers 6 1.6% Paulhan 6 1.6%

73 73 Pézenas 5 1.3% Gignac 4 1.0% Le Caylar 4 1.0% Lodève 4 1.0% Capestang 3 0.8% Clermont-L'Hérault 3 0.8% Les Matelles 3 0.8% Mèze 3 0.8% Saint-Chinian 3 0.8% Servian 3 0.8% Saint-Pons-de-Thomières 2 0.5% Bédarieux 1 0.3% Lunas 1 0.3% Montagnac 1 0.3% Olonzac 1 0.3% Saint-Martin-de-Londres 1 0.3% AUDE 5 1.3% GARD % LOZERE 2 0.5% PYRENEES ORIENTALES 4 1.0% BOUCHES DU RHONE 5 1.3% VAUCLUSE 2 0.5% AISNE 1 0,3% AVEYRON 2 0.5% CORREZE 1 0.3% COTES D'ARMOR 1 0.3% DOUBS 1 0.3% EURE ET LOIR 1 0.3% HAUTE GARONNE 2 0.5% GIRONDE 1 0.3% ISERE 1 0.3% MEURTHE ET MOSELLE 1 0.3% MEUSE 1 0.3% OISE 1 0.3% HAUTE SAVOIE 1 0.3% YVELINES 2 0.5% SOMME 1 0.3% VAR 2 0.5% REGION PARISIENNE 5 1.3% Non réponse 3 0.8% TOTAL ,0% 27 sont originaires de la région Languedoc-Roussillon (soit 7% de l'échantillon total), dont 16 du Gard (4.1%). 32 viennent d'autres départements, soit 8.3% de l'échantillon total

74 % des personnes inscrites sur liste d'attente résident dans l'hérault et son agglomération. 15.3% d'entre elles sont originaires d'autres départements, dont la moitié réside dans la région Languedoc-Roussillon, essentiellement dans le Gard. Si l on compare avec les admis, on voit que la démarche de recrutement de proximité (Hérault) est celle des équipements pour adultes, à l instar de ceux pour enfants et adolescents

75 L'année d'inscription sur liste d'attente des adultes Année d'inscription Nb. Cit. Fréq % % % % % % % % % % % Non réponse 3 0.8% TOTAL ,0% 339 personnes inscrites sur liste d'attente attendent depuis moins de 2 ans, soit 87.8% de cet échantillon. La moyenne est située à novembre adultes attendent depuis plus de 2 ans, parmi eux : - 16 handicapés psychiques - 11 déficients intellectuels - 8 déficients moteurs - 4 polyhandicapés - 3 autistes Sur les 5 personnes dont l'inscription sur liste d'attente date de 10 ans et plus, 3 d'entre elles attendent une place en MAS ou FAM et 2 une place en FO.

76 76 Type d'établissement Nb. cit. Fréq. FAM Foyer occupationnel MAS FLE SAVS ATO TOTAL OBS ,5% 12 27,3% 9 20,5% 1 2,3% 1 2,3% 1 2,3% % 45.5% (N=20) personnes dont la date d'inscription date de plus de 2 ans attendent une place en FAM La déficience des adultes inscrits sur liste d attente Le handicap psychique représente l'occurrence la plus fréquemment citée avec 34.7%. La déficience intellectuelle vient en deuxième position, avec près d'un quart des citations. Dans 16% des notifications, la déficience n'est pas mentionnée, ce qui implique que les établissements et services n'ont pu renseigner la déficience de la personne.

77 77 PARTIE 3 ANALYSE TRANSVERSALE

78 78 I. Quelques éléments concernant l'échantillon total des admis Etablissements et services Nombre d'établissements et services Nombre de personnes admises en 2009 Nombre de personnes sorties en 2009 Nombre de personnes inscrites sur liste d'attente SESSAD IME SAVS FO ESAT FH ITEP FAM FLE MAS SAMSAH ATO Entreprise adaptée Total * *sans doublon Au cours de l'année 2009, ce sont au total 815 personnes qui ont été admises dans les établissements et services de l'hérault. Hormis les ITEP, c est dans le dispositif pour enfants et adolescents que nous retrouvons le plus d admissions. L'histogramme page suivante nous le montre clairement.

79 Le type d'établissement *Plusieurs réponses possibles Sur l'échantillon total des admis au cours de l'année 2009, ce sont les établissements ciblés enfance qui ont eu le plus grand nombre d'admissions avec 55.4%. Ce sont les SESSAD qui enregistrent le pourcentage le plus important avec 22%. Ce sont donc ceux qui ont le plus de fluidité. Les établissements pour adultes, quant à eux, représentent 44.6% de l'échantillon. C'est dans les SAVS qu'il y a eu le plus grand nombre d'admissions (N=100, soit 13.9%).

80 Comparaison des flux d'entrées, de sorties et de liste d'attente dans l'hérault en 2009 Histogramme comparatif des flux d'entrées, de sorties et de liste d'attente dans l'hérault en 2009 A la lecture de cet histogramme, plusieurs points doivent être soulignés. Tout d'abord le dispositif enfants et adolescents IME et SESSAD est fluide, mais il convient également de remarquer le nombre très important (en chiffre absolu) de personnes inscrites sur les listes d attente. De la fluidité aussi sur les ITEP, mais une très faible pression en termes de liste d attente. Côté adultes, on remarque la très faible fluidité des MAS et dans une moindre mesure les FAM. La liste d attente du dispositif MAS paraît faible. Mais si l on considère le dispositif en valeur relative, on note alors le peu de probabilité d entrer dans le dispositif MAS. L histogramme qui suit est éloquent à cet égard. En revanche, côté FAM, la liste d attente est très importante. La pression sur les FO peut paraître surprenante au regard de l étayage départemental en la matière. Une hypothèse pourrait être la suivante : les populations relevant d une prise en charge FO sont susceptibles d avoir des problématiques de santé incompatibles avec le plateau technique soignant des FO.

81 Le ratio des listes d'attente par rapport aux admissions Cet histogramme ne représente pas un nombre de personne, mais bien un ratio. En ce sens, il nous indique les dispositifs dans lesquels l attente et la plus longue. Afin d'avoir une bonne compréhension de l'ensemble du dispositif les deux histogrammes doivent être conjointement analysés. Les plus fortes pressions : SESSAD, IME, MAS, FAM Ainsi, les IME et les SESSAD ont une pression très importante en nombre de personnes même si le dispositif est fluide Les MAS et les FAM, ont une forte pression surtout au regard de la faible fluidité (admissions/sorties) des MAS et d'une très forte liste d'attente des FAM Les pressions médianes : FO, SAMSAH, ESAT Les FO ont une fluidité très correcte, mais des listes d'attentes importantes en nombre. Les SAMSAH ont une liste d'attente faible, mais une fluidité tellement faible aussi, qu'il en rend l'accès difficile. Les ESAT ont une fluidité correcte et une liste d'attente relativement importante. Notons que cette liste d'attente est surtout repérée sur les équipements du bassin biterrois.

82 La comparaison de l'âge d'entrée : - des enfants et adolescents admis en des enfants et adolescents sortis en 2009 Ages Age entrée des Age entrée des admis sortis 0-5 ans ans ans ans Non réponse 0 1 TOTAL Cet histogramme des âges à l'entrée tend vers un rajeunissement des publics accueillis. La part des moins de 10 ans à l'admission en 2009 est supérieure de 2 points par rapport à celle des sortis du dispositif.

83 83 - La comparaison de l'âge d'entrée : des adultes admis en 2009 et des adultes sortis en 2009 Ages Age à l'entrée des admis en 2009 Age à l'entrée des sortis en 2009 Moins de 20 ans et plus 4 8 TOTAL Cet histogramme comparatif des âges à l'entrée entre les admis et les sortis montre un rajeunissement des publics accueillis. Les admissions au cours de l'année 2009 ont privilégié les moins de 24 ans.

SOMMAIRE. 21 Coûts régionaux annuels par catégorie d établissement et type de déficience 2

SOMMAIRE. 21 Coûts régionaux annuels par catégorie d établissement et type de déficience 2 SOMMAIRE PREAMBULE ET METHODOLOGIE 1 REPARTITION DES DEPENSES ASSURANCE MALADIE EN RHONE ALPES SUR LE CHAMPS MEDICO SOCIAL HANDICAP 1 2 LES STRUCTURES POUR ADULTES HANDICAPES 21 Coûts régionaux annuels

Plus en détail

Déclinaison sur le territoire de la Nièvre

Déclinaison sur le territoire de la Nièvre Direction de l Autonomie Annexe N MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT PIVETEAU Déclinaison sur le territoire de la Nièvre Le plan d actions d amélioration de la prise en charge des personnes en situation de handicap

Plus en détail

Au 1 er janvier 2011, en région Centre, plus de 200

Au 1 er janvier 2011, en région Centre, plus de 200 p p Au er janvier, en région Centre, plus de établissements d hébergement proposant près de lits d hébergement pour adultes handicapés sont recensés (maison d accueil spécialisée, foyer d accueil médicalisé,

Plus en détail

Les enfants handicapés en internat en 1998

Les enfants handicapés en internat en 1998 De moins en moins d enfants handicapés sont pris en charge en internat au sein des établissements médico-sociaux : 45 500 en 1998 alors qu ils étaient 57 500 treize plus tôt. L externat, regroupant 48

Plus en détail

Autisme et autres troubles envahissants du développement (TED)

Autisme et autres troubles envahissants du développement (TED) Santé Observée Juillet 2014 Autisme et autres troubles envahissants du développement (TED) Contexte national Définition La première définition de l autisme date de 1943 par Kanner et a depuis beaucoup

Plus en détail

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap Les fiches techniques du CCAH Juin 2012 La scolarité des enfants en situation de handicap QUE DIT LA LOI? La scolarité des enfants en situation de handicap La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des

Plus en détail

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france Handicap en Île-de-France Acteurs et organismes Lexique des établissements & services médico-sociaux pour personnes en situation de handicap ILE-DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france LEXIQUE DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Les Etablissements et Services Accueillant les Enfants

Les Etablissements et Services Accueillant les Enfants Les Etablissements et Services Accueillant les Enfants Handicapés Si chaque établissement ou service est spécialisé dans le type d handicap accueilli, tous sont complémentaires et indissociables. Pour

Plus en détail

PROMOTIONS 2008 2010 CARCASSONNE

PROMOTIONS 2008 2010 CARCASSONNE Année scolaire 2010/2011 ENQUÊTE SUR LE DEVENIR DES ANCIENS STIDIENS PROMOTIONS 2008 2010 CARCASSONNE Enquête réalisée dans le cadre des cours de «Complément de Statistique» par les étudiants de première

Plus en détail

Direction des personnes âgées Liste des établissements pour les personnes âgées autorisés par le Conseil général de l Hérault et installés

Direction des personnes âgées Liste des établissements pour les personnes âgées autorisés par le Conseil général de l Hérault et installés Mise à juin 2010 Direction des personnes âgées Liste des établissements pour les personnes âgées autorisés par le Conseil général de l Hérault et installés Mise à juin 2010 L accueil de personnes âgées

Plus en détail

Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général

Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général Session 2001 Naghmeh ROBIN Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale et de la Recherche Direction de la programmation et du développement

Plus en détail

Les établissements et services prenant en charge des enfants et jeunes handicapés

Les établissements et services prenant en charge des enfants et jeunes handicapés Comprendre Les établissements et services prenant en charge des enfants et jeunes handicapés En quelques mots Depuis la loi du 11/02/2005, chaque enfant ou jeune en situation de handicap a droit à un parcours

Plus en détail

Guide pour. personnes handicapées. Etablissements et services médico-sociaux CLIS et ULIS Entreprises adaptées GEM. les

Guide pour. personnes handicapées. Etablissements et services médico-sociaux CLIS et ULIS Entreprises adaptées GEM. les Guide pour les personnes handicapées Etablissements et services médico-sociaux CLIS et ULIS Entreprises adaptées GEM D é p a r t e m e n t d e l H é r a u l t GUIDE POUR LES PERSONNES HANDICAPEES Etablissements

Plus en détail

Décembre 2012 LES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES POUR ADULTES HANDICAPES EN BOURGOGNE EN 2010

Décembre 2012 LES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES POUR ADULTES HANDICAPES EN BOURGOGNE EN 2010 Décembre 2012 LES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES POUR ADULTES HANDICAPES EN BOURGOGNE EN 2010 Apolline AUDOIN et Carolin VERSET Cellule Etudes et Statistiques Direction du Pilotage et des Opérations Le Diapason

Plus en détail

Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement

Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement, psychologue, sociologue, conseillère technique du CREAI de Bourgogne Délégation Franche-Comté Un

Plus en détail

La scolarisation des élèves handicapés

La scolarisation des élèves handicapés La scolarisation des élèves handicapés De la difficulté scolaire au handicap «Apprendre c est parcourir un chemin semé d obstacles plus ou moins faciles à surmonter.» «La difficulté scolaire inhérente

Plus en détail

Maison d Enfants à Caractère Social (M.E.C.S.)

Maison d Enfants à Caractère Social (M.E.C.S.) Les Etablissements médico sociaux et sanitaires Institut Médico-Educatif (I.M.E.) Centre/Institut d'education Motrice (C.E.M et I.E.M) Annexe XXIV au décret 89-798 du 27 octobre 1989 - Circulaire 89-17

Plus en détail

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité 1 Introduction Le bilan social existe depuis 1992. il constitue la source d information statistique

Plus en détail

Formation au diplôme : ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL En Situation d Emploi

Formation au diplôme : ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL En Situation d Emploi Formation au diplôme : ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL En Situation d Emploi Le métier : Descriptif de la formation Promotion 2016-2018 (Sous réserve d agrément par la DRJSCS) Les missions Permettre à

Plus en détail

Présentation de l enquête «Établissements sociaux» (ES)

Présentation de l enquête «Établissements sociaux» (ES) Présentation de l enquête «Établissements sociaux» (ES) 7 Historique des enquêtes ES L enquête établissements sociaux (ES) est réalisée par la DREES auprès des gestionnaires de structures sociales et médico-sociales

Plus en détail

Les personnes accompagnées en internat en MAS, FAM, Foyer de vie

Les personnes accompagnées en internat en MAS, FAM, Foyer de vie Centre Régional d Etudes, d Actions et d Informations en faveur des personnes en situation de vulnérabilité Collection études Les personnes accompagnées en internat en MAS, FAM, Foyer de vie 2014 Etude

Plus en détail

Schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap des. Pyrénées-Atlantiques

Schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap des. Pyrénées-Atlantiques Schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap des Pyrénées-Atlantiques Les adultes handicapés en attente d une mise en œuvre d une orientation COTOREP dans les Pyrénées-Atlantiques

Plus en détail

SCOLARISATION DES ÉLÈVES EN SITUATION DE HANDICAP

SCOLARISATION DES ÉLÈVES EN SITUATION DE HANDICAP SCOLARISATION DES ÉLÈVES EN SITUATION DE HANDICAP Dès l'âge de 3 ans, si leur famille en fait la demande, les enfants handicapés peuvent être scolarisés à l'école maternelle. Chaque école a vocation à

Plus en détail

Schéma Régional d Organisation Médico-Sociale

Schéma Régional d Organisation Médico-Sociale p.1 Schéma Régional d Organisation Médico-Sociale Organisation des soins Prévention 06 mars 2012 Version du 06 mars 2012 Médico-Social Plan du schéma régional d organisation médico-sociale p.3 Introduction

Plus en détail

ACCUEILLIR UN ENFANT DEFICIENT VISUEL EN MILIEU ORDINAIRE

ACCUEILLIR UN ENFANT DEFICIENT VISUEL EN MILIEU ORDINAIRE Julie Fehrenbach Enseignante spécialisée, déficience visuelle (maîtresse B) SAAAIS (Service d Aide à l Acquisition de l Autonomie et à l Intégration Scolaire) julie.fehrenbach@yahoo.fr ACCUEILLIR UN ENFANT

Plus en détail

DEPP B1. Scolarisation des élèves handicapés Les dispositifs d observation existants et les projets d évolution Sylvie Le Laidier DEPP B1

DEPP B1. Scolarisation des élèves handicapés Les dispositifs d observation existants et les projets d évolution Sylvie Le Laidier DEPP B1 DEPP B1 Scolarisation des élèves handicapés Les dispositifs d observation existants et les projets d évolution Sylvie Le Laidier DEPP B1 Les enquêtes existantes L enquête n 3 recense les élèves handicapés

Plus en détail

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3 s a m e d i 2 3 j u i n 2 0 0 7 dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3! Les activités financées

Plus en détail

[PROFIL ET BESOINS À 3 ANS DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP DANS LE VAUCLUSE, DONT LES JEUNES RELEVANT DE L AMENDEMENT CRETON]

[PROFIL ET BESOINS À 3 ANS DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP DANS LE VAUCLUSE, DONT LES JEUNES RELEVANT DE L AMENDEMENT CRETON] 2014 [PROFIL ET BESOINS À 3 ANS DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP DANS LE VAUCLUSE, DONT LES JEUNES RELEVANT DE L AMENDEMENT CRETON] Cette étude a été réalisée à la demande du Conseil Général du Vaucluse

Plus en détail

Parcours des personnes en situation de handicap

Parcours des personnes en situation de handicap 2014 Parcours des personnes en situation de handicap Établissement médico-social (E.M.S.) Maternelle Maternelle IES, IEM,IME classe CLIS classe ordinaire Établissement médico-social (E.M.S.) Élémentaire

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DE L OFFRE DE SERVICES DES CAMSP ET CMPP DE LA RÉGION PAYS DE LA LOIRE

ÉTAT DES LIEUX DE L OFFRE DE SERVICES DES CAMSP ET CMPP DE LA RÉGION PAYS DE LA LOIRE ÉTAT DES LIEUX DE L OFFRE DE SERVICES DES CAMSP ET CMPP DE LA RÉGION PAYS DE LA LOIRE MARS 2013 «Le Sillon de Bretagne» 8 av. Thébaudières CP 30406-44804 SAINT-HERBLAIN CEDEX Tél. : 02 28 01 19 19 / Fax

Plus en détail

La COG en facile à lire et à comprendre

La COG en facile à lire et à comprendre La COG en facile à lire et à comprendre Texte en facile à lire et à comprendre réalisé grâce à la collaboration d Elisabeth Bachelot, Louis Jurine et Béatrice Santarelli. La CNSA est la caisse nationale

Plus en détail

ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge.

ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge. ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge. OBJECTIFS (ENC): - Argumenter les principes d orientation et de prise en charge d un enfant handicapé Auteur : Pr Yves Chaix Enseignant

Plus en détail

IMF Edition mai 2016 FICHE FORMATION

IMF Edition mai 2016 FICHE FORMATION Métier FICHE FORMATION L accompagnant éducatif et social réalise une intervention sociale au quotidien visant à compenser les conséquences d'un handicap, quelles qu en soient l origine ou la nature. Il

Plus en détail

Aide à l orientation et à l insertion professionnelle des jeunes handicapés. Dossier de presse

Aide à l orientation et à l insertion professionnelle des jeunes handicapés. Dossier de presse Aide à l orientation et à l insertion professionnelle des jeunes handicapés Dossier de presse CIDJ, décembre 2011 Parce que la formation supérieure ouvre de nouvelles perspectives d emploi en augmentant

Plus en détail

Rôle des associations

Rôle des associations COORDINATION HANDICAP NORMANDIE Formation des AVS 14 janvier 2016 Le Havre Rôle des associations 22 place Gadeau de Kerville - 76100 ROUEN Tel. 02 35 72 72 52Fax. 02 35 72 75 96 - E-mail : ccahhn@wanadoo.fr

Plus en détail

- Trame de Rapport d activité des MDPH -

- Trame de Rapport d activité des MDPH - - Trame de Rapport d activité des MDPH - Introduction... 2 I. Situation départementale 2 Données générales sur le public en situation de handicap 2 I Evolution de l activité de la MDPH et de son contexte

Plus en détail

54 rue Pierre Madignier 42000 ST-ETIENNE. Tél. : 04.77.74.41.34. Fax : 04.77.74.29.11.

54 rue Pierre Madignier 42000 ST-ETIENNE. Tél. : 04.77.74.41.34. Fax : 04.77.74.29.11. 54 rue Pierre Madignier 42000 ST-ETIENNE Tél. : 04.77.74.41.34. Fax : 04.77.74.29.11. Email : bel.air@adsea42.org 1 2 Sommaire Typologie du public Page 5 Au sein de l Ensemble Bel Air: trois unités de

Plus en détail

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015 CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS Juin 2015 SOMMAIRE Catalogue des outils et publications de l Anesm LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 3 Les recommandations tous secteurs

Plus en détail

L'Institut Médico-Educatif Antoine Fauvet LIVRET D'ACCUEIL

L'Institut Médico-Educatif Antoine Fauvet LIVRET D'ACCUEIL L'Institut Médico-Educatif Antoine Fauvet LIVRET D'ACCUEIL IME Antoine Fauvet 17, avenue de la République 28400 Nogent le Rotrou Tél. : 02 37 53 62 80 / Fax : 02 37 52 89 19 e-mail : imenogent.pep28@wanadoo.fr

Plus en détail

Liste des écoles de conduite agréées permis à un euro par jour dans le département de l'hérault (34)

Liste des écoles de conduite agréées permis à un euro par jour dans le département de l'hérault (34) Liste des écoles de conduite agréées permis à un euro par jour dans le département de l'hérault (34) auto école Bouscaren 58 cours Gambetta 34000 Montpellier 04 99 74 22 00 Fax 04 99 74 2201 permis@ecf-bouscaren.com

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

le Département est là! herault.fr

le Département est là! herault.fr Pour la solidarité, le Département est là! herault.fr Quels professionnels de santé à l école maternelle? Parents, votre enfant fréquente l école maternelle : vous souhaitez qu il puisse s épanouir et

Plus en détail

Assemblée Générale 20 Juin 2012

Assemblée Générale 20 Juin 2012 Assemblée Générale 20 Juin 2012 Au moment où des élections, en France, peuvent apporter le changement, il nous faut le redire fortement : l ENTRAIDE UNIVERSITAIRE est une Association militante, créée en

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Les personnes en situation de handicap complexe accompagnées. (repérables dans l enquête ES 2010)

Les personnes en situation de handicap complexe accompagnées. (repérables dans l enquête ES 2010) Les personnes en situation de handicap complexe accompagnées par les structures médico-sociales françaises (repérables dans l enquête ES 2010) Polyhandicap, Autisme et autres TED, Traumatisme crânien et

Plus en détail

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?»

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Atelier n 3 «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Florence DELORIERE Secrétaire Générale de Région UNIFAF Aquitaine SOMMAIRE : Le contexte d évolution des missions

Plus en détail

Les Achats socialement responsables en France aujourd hui : un état des lieux et des pratiques

Les Achats socialement responsables en France aujourd hui : un état des lieux et des pratiques Les Achats socialement responsables en France aujourd hui : un état des lieux et des pratiques Fabienne FEL - Juin 2011 1 Sommaire... 2 1. Méthodologie de l enquête... 3 2. Avancement des démarches de

Plus en détail

Etude menée dans le cadre du schéma départemental du Loiret, volet : «Promouvoir l aide aux aidants par le développement de relais institutionnels»

Etude menée dans le cadre du schéma départemental du Loiret, volet : «Promouvoir l aide aux aidants par le développement de relais institutionnels» pour et en partenariat avec et la participation du Grath Les besoins d accueil temporaire dans le département du Loiret Etude menée dans le cadre du schéma départemental du Loiret, volet : «Promouvoir

Plus en détail

FÉCONDITÉ 4. Soumaïla MARIKO et Ali MADAÏ BOUKAR

FÉCONDITÉ 4. Soumaïla MARIKO et Ali MADAÏ BOUKAR FÉCONDITÉ 4 Soumaïla MARIKO et Ali MADAÏ BOUKAR Les informations collectées au cours de l EDSN-MICS-III sur l'histoire génésique des femmes permettent d'estimer les niveaux de la fécondité, de dégager

Plus en détail

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Ce questionnaire s inscrit dans le cadre d une démarche de travail collectif des services de la ville en charge de l accueil

Plus en détail

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos Avant-propos en vigueur de la loi du 19 février 2007 a confirmé et conforté les centres de gestion comme les partenaires privilégiés de l ensemble des collectivités en matière d emploi public local. Au

Plus en détail

Profil et prise en charge

Profil et prise en charge Profil et prise en charge des enfants et adolescents accueillis dans les ITEP et SESSAD d ITEP en Midi-Pyrénées SEPTEMBRE 2013 Étude commanditée par l Agence Régionale de Santé de Midi-Pyrénées Étude

Plus en détail

Devenir des salariés de contrats aidés en CAE et CAV six mois après leur sortie du dispositif en Guadeloupe et Îles du Nord

Devenir des salariés de contrats aidés en CAE et CAV six mois après leur sortie du dispositif en Guadeloupe et Îles du Nord Devenir des salariés de contrats aidés en CAE et CAV six mois après leur sortie du dispositif en Guadeloupe et Îles du Nord DATE DE PARUTION OCTBRE 2009 ANNÉE 2009 Faits marquants : L e s c o n t r a t

Plus en détail

Association Départementale des Amis et Parents de Personnes Handicapées Mentales des Pyrénées Orientales

Association Départementale des Amis et Parents de Personnes Handicapées Mentales des Pyrénées Orientales Association Départementale des Amis et Parents de Personnes Handicapées Mentales des Pyrénées Orientales SOMMAIRE 2 Généralités sur l association Action Gestionnaire Comité Inter Associatif du Handicap

Plus en détail

Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP

Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP Monographie CRP - Centre Rééducation Professionnelle, Centre de préorientation, UEROS - Unité d Evaluation, de Réentrainement

Plus en détail

La lettre de l'observatoire départemental de l'habitat

La lettre de l'observatoire départemental de l'habitat Plan Départemental de l Habitat - PDH Observatoire départemental Décembre 2014 N 1 La lettre de l'observatoire départemental de l'habitat Panorama de la demande en logement social dans la Loire O ffrir

Plus en détail

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 :

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : Vous êtes en PFMP à l ESAT (Etablissement et Service d Aide par le Travail) l EPI sur Avignon. Vous êtes en relation avec des jeunes adultes handicapés provenant de structures

Plus en détail

Direction des personnes âgées Liste des établissements pour les personnes âgées autorisés par le Conseil général de l Hérault et installés

Direction des personnes âgées Liste des établissements pour les personnes âgées autorisés par le Conseil général de l Hérault et installés Mise à jour septembre 2012 Direction des personnes âgées Liste des établissements pour les personnes âgées autorisés par le Conseil général de l Hérault et installés Mise à jour septembre 2012 L accueil

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013 Service émetteur : Direction de l efficience de l offre de soins Professionnels de santé, Bureau du comité régional de l ONDPS Affaire suivie par : Mireille ALONSO Amandine ROUSSEL Jean-Louis COTART Courriel

Plus en détail

Scolarisation de l élève handicapé

Scolarisation de l élève handicapé Scolarisation de l élève handicapé Loi du 11 février 2005 École de référence «Tout enfant ou adolescent présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé est inscrit dans une école ou l un des

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE

OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE PREMIÈRE ANNÉE DE LICENCE ANNÉE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PLAN GÉNÉRAL INTRODUCTION p. 2 I. Représentativité de l'échantillon p. 3 1) Sexe

Plus en détail

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013)

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1 Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1. Statut sur le marché de l'emploi de la population de 15 ans et plus en 1983 et en 2013 La

Plus en détail

Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009)

Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009) Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009) 22 questionnaires ont été retournés (dont une personne habitant le département 77). La période estivale est

Plus en détail

LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP

LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP Réflexions du groupe de travail «médico-social» de l UNASEA Septembre 2009 1 L Union nationale des associations de sauvegarde de l enfance, de l adolescence

Plus en détail

Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07

Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07 Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07 Note établie par l Sylvie David Juin 2007 Présentation L Espace

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE 1999 INFODGAS N 74 - OCTOBRE 2003

TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE 1999 INFODGAS N 74 - OCTOBRE 2003 MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, MINISTERE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE DU TRAVAIL ET DE LA SOLIDARITE ET DES PERSONNES HANDICAPES TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE

Plus en détail

Quelques mois après la naissance d un bébé,

Quelques mois après la naissance d un bébé, Naître en France L organisation familiale après la naissance L organisation du couple, puis de la famille, est modifiée par la naissance d un enfant. Comment les parents se répartissent-ils les rôles?

Plus en détail

Les protections juridiques des personnes en institution

Les protections juridiques des personnes en institution Les protections juridiques des personnes en institution Florence Livinec, Jean-François Ravaud, Alain Letourmy - Cermès Les protections juridiques concernent aujourd hui un très grand nombre de personnes

Plus en détail

REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2011

REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2011 150 REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2011 CONSEIL GENERAL Conseil Gênerai Rapport du Président Pôle sanitaire social Direction dépendance handicap ~ervice ces pr,:,statlolls sociales! 3. 1[;8 \"acri2ind Sail:ant

Plus en détail

Santé. Tableaux Économiques de Midi-Pyrénées 2008

Santé. Tableaux Économiques de Midi-Pyrénées 2008 7 Santé Présentation Au 1 er janvier 2006, Midi-Pyrénées compte 54 établissements de soins dans le secteur public et 100 dans le privé. La part du secteur privé (48 % en lits), supérieure de huit points

Plus en détail

La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF

La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF Le contexte du rapport Publié en février 2013, ce rapport est issu d une enquête par questionnaire, réalisée par

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EGALITE FILLES-GARÇONS Académie de Toulouse 2014/2015

TABLEAU DE BORD EGALITE FILLES-GARÇONS Académie de Toulouse 2014/2015 TABLEAU DE BORD EGALITE FILLES-GARÇONS Académie de Toulouse 2014/2015 Auteurs : Catherine MONNOT, Mission Egalité filles-garçons/femmes-hommes Contact : egalitefillesgarcons@ac-toulouse.fr Sadek MAHDI,

Plus en détail

PRIAC PERSONNES HANDICAPEES

PRIAC PERSONNES HANDICAPEES PRIAC 2014-2017 PERSONNES HANDICAPEES 1 AUDE 11 CAMSP Extension Aude Ouest Carcassonne Extension 2014 2014 5 74 190 11 CAMSP Autisme Extension Aude Ouest Carcassonne Extension 2015 2015 5 Plan autisme

Plus en détail

Prise en charge à long terme en centre de jour et en foyer d hébergement. Analyse comparative de l expérience menée par ADEF Résidences et par La

Prise en charge à long terme en centre de jour et en foyer d hébergement. Analyse comparative de l expérience menée par ADEF Résidences et par La Prise en charge à long terme en centre de jour et en foyer d hébergement. Analyse comparative de l expérience menée par ADEF Résidences et par La Braise. Michel Onillon- Directeur de La Maison du Sophora

Plus en détail

RECENSEMENT DE LA POPULATION 1999 - QUARTIERS DE MONTPELLIER. Huit quartiers concentrent les trois quarts de la croissance démographique

RECENSEMENT DE LA POPULATION 1999 - QUARTIERS DE MONTPELLIER. Huit quartiers concentrent les trois quarts de la croissance démographique N 4 Février 2000 RECENSEMENT DE LA POPULATION 1999 - QUARTIERS DE MONTPELLIER Huit quartiers concentrent les trois quarts de la croissance démographique Entre 1990 et 1999, la commune de Montpellier a

Plus en détail

117 boulevard de Strasbourg 43, rue de Leyde Immeuble les portes de l'hortus-zac StSAuveur- Grand devois de la grange

117 boulevard de Strasbourg 43, rue de Leyde Immeuble les portes de l'hortus-zac StSAuveur- Grand devois de la grange AUTO-ECOLES ADRESSES 2000 113 boulevard de la liberté ABRIVADO 98 avenue Gaston Baissette ACROPOLE Rond point du Forum Bat Acropole ADAM 26, avenue Emile Diacon AFT Formation continue Maison du transport

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE

FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE ENQUÊTE DE SATISFACTION DES STAGIAIRES DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL SORTIS EN 2014 DANS L AUDE, LE GARD, L HÉRAULT, LA LOZÈRE ET LES PYRÉNÉES-ORIENTALES Selon

Plus en détail

5.2. handicapés. Les adultes. La santé observée dans les régions de France

5.2. handicapés. Les adultes. La santé observée dans les régions de France La santé observée dans les régions de France Les adultes handicapés 5.2 Le contexte L'enquête décennale sur la santé effectuée par l INSEE en 1991 auprès des ménages ordinaires, estime à 5 48 (tous âges

Plus en détail

OBSERVATOIRE DEPARTEMENTAL DE LA PROTECTION DE L ENFANCEL ETUDE DE BESOINS

OBSERVATOIRE DEPARTEMENTAL DE LA PROTECTION DE L ENFANCEL ETUDE DE BESOINS OBSERVATOIRE DEPARTEMENTAL DE LA PROTECTION DE L ENFANCEL ETUDE DE BESOINS 8 novembre 2012 1 HISTORIQUE 8 novembre 2012 Observatoire Départemental de la Protection de l'enfance 2 LES MESURES ENGAGEES DEPUIS

Plus en détail

- 1 - Association COMPRENDRE. Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay

- 1 - Association COMPRENDRE. Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay - 1 - Association COMPRENDRE 15 E Avenue Saint Jean de Beauregard 91400 Orsay Tél. : 06 88 18 09 05 courriel: michel.mosse@wanadoo.fr Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay " Les Sociétés

Plus en détail

RAPPORT DE LA PRÉSIDENTE DU JURY du concours d agent territorial spécialisé des écoles maternelles de 1 ère classe session 2010

RAPPORT DE LA PRÉSIDENTE DU JURY du concours d agent territorial spécialisé des écoles maternelles de 1 ère classe session 2010 RAPPORT DE LA PRÉSIDENTE DU JURY du concours d agent territorial spécialisé des écoles maternelles de 1 ère classe session 2010 A- Les sessions précédentes I- LES PRINCIPALES DONNÉES COMPARÉES DE LA SESSION

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2011. 1 - Les effectifs

BILAN SOCIAL 2011. 1 - Les effectifs BILAN SOCIAL 2011 PRESENTATION DES PRINCIPAUX ELEMENTS DU RAPPORT SUR L ETAT DES COLLECTIVITES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS EN INDRE-ET-LOIRE (affiliés et non affiliés au centre de gestion) L article 33 de

Plus en détail

Fiche n 18 : Permettre une éducation et une scolarisation appropriées aux besoins des enfants en situation de handicap

Fiche n 18 : Permettre une éducation et une scolarisation appropriées aux besoins des enfants en situation de handicap Fiche n 18 : Permettre une éducation et une scolarisation appropriées aux besoins des enfants en situation de handicap Situation actuelle La loi du 11 février 2005 et un certain nombre de textes qui en

Plus en détail

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés n 58 novembre 2010 ISSN 1967-6158 Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi Données 2008 emploi formation insertion Franche-Comté La loi du 10 juillet 1987 relative à l obligation

Plus en détail

Les enfants (8-14 ans) et leurs pratiques de loisirs. Synthèse des principaux résultats

Les enfants (8-14 ans) et leurs pratiques de loisirs. Synthèse des principaux résultats Les enfants (8-14 ans) et leurs pratiques de loisirs Synthèse des principaux résultats A la demande des Francas, un sondage auprès d'enfants de 8 à 14 ans a été réalisé afin de les interroger sur leurs

Plus en détail

Protection juridique des Majeurs

Protection juridique des Majeurs Protection juridique des Majeurs Activité 2011 Assemblée Générale du 15 mai 2012 ASMI OMSR Association de Santé Mentale de l Isère - Office Médico-Social de Réadaptation 12 rue des Pies 38360 Sassenage

Plus en détail

Les Orientations Médico- Sociales Adultes

Les Orientations Médico- Sociales Adultes Les Orientations Médico- Sociales Adultes 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Compétences et Missions de la CDAPH Orientation de la personne en situation de handicap Désignation des types d établissements ou services

Plus en détail

Devenir adulte avec une déficience intellectuelle : Atelier insertion socioprofessionnelle

Devenir adulte avec une déficience intellectuelle : Atelier insertion socioprofessionnelle Devenir adulte avec une déficience intellectuelle : Atelier insertion socioprofessionnelle Jeudi 26 juin 2014 Montpellier Gérard Mamou Responsable du service Insertion/Emploi ESAT "Palanca" hors les murs

Plus en détail

Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002. questions 2,6 1,9 1,0 1,0

Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002. questions 2,6 1,9 1,0 1,0 Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002 questions d économie de la santé analyses Repères Le CREDES a réalisé de septembre 1999 à mai 2000 une enquête sur l état de santé et

Plus en détail

N 8 - Août 2008. Les formations aux professions sociales à La Réunion en 2006. De plus en plus d étudiants

N 8 - Août 2008. Les formations aux professions sociales à La Réunion en 2006. De plus en plus d étudiants N 8 - Août 2008 Les formations aux professions sociales à La Réunion en 2006 L enquête 2006 auprès des établissements de formation aux professions sociales a concerné l IRTS basée à St Benoît et recensant

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 155 - DECEMBRE 2015 ARRETE N 2015 2940 Portant réactualisation du PRogramme Interdépartemental d ACcompagnement des handicaps et de la perte d autonomie en LANGUEDOC-ROUSSILLON

Plus en détail

LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux?

LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux? . LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux? Des crédits en augmentation pour financer les établissements

Plus en détail

La maison des personnes handicapées

La maison des personnes handicapées La maison des personnes handicapées de l Hérault - la MPHH La maison des personnes handicapées Un nouveau de l Hérault lieu pour vous informer, la évaluer MPHH vos besoins, faire reconnaître vos droits

Plus en détail

EXPÉRIENCE EN CLASSE SUR LE TABLEUR

EXPÉRIENCE EN CLASSE SUR LE TABLEUR EXPÉRIENCE EN CLASSE SUR LE TABLEUR Thème : STATISTIQUES en ème Alain JUILLAC (Collège Condorcet - Puy Guillaume) Véronique JUILLAC (Lycée Montdory - Thiers) Cet article est paru sur le Bulletin Vert de

Plus en détail

Le Projet de la MAISON TUBA Fiche de Présentation

Le Projet de la MAISON TUBA Fiche de Présentation Le Projet de la MAISON TUBA Fiche de Présentation Une réponse aux besoins recensés sur le département Les services de l association Trait d'union - Bol d Air (TUBA) accueillent des personnes polyhandicapées

Plus en détail

Planète Pilote. Connaître les visiteurs de

Planète Pilote. Connaître les visiteurs de Connaître les visiteurs de Planète Pilote Etude réalisée du 1 er juillet au 29 août 2010 auprès de visiteurs du musée de l Air et de l Espace ayant assisté à une séance de Planète Pilote 1 Introduction

Plus en détail

Le Conseil Régional PACA, dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des orientations du Schéma Régional des

Le Conseil Régional PACA, dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des orientations du Schéma Régional des Le Conseil Régional PACA, dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des orientations du Schéma Régional des formations sanitaires et sociales, renouvelle le financement de places supplémentaires

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION CANDIDATURE DEAMP

DOSSIER D INFORMATION CANDIDATURE DEAMP A la frontière de l éducatif et du soin, l Aide Médico-Psychologique accompagne des personnes en situation de handicap ou de dépendance. L Aide Médico-Psychologique les aide dans tous les gestes de la

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction de la Mairie du 2 e. Enquête de satisfaction Mairie du 2e arrondissement Septembre 2012 1

Analyse de l enquête de satisfaction de la Mairie du 2 e. Enquête de satisfaction Mairie du 2e arrondissement Septembre 2012 1 Analyse de l enquête de satisfaction de la Mairie du 2 e Enquête de satisfaction Mairie du 2e arrondissement Septembre 202 Contexte Présentation de l étude Avec le projet de labellisation QualiParis, la

Plus en détail