RAPPORT D ETUDES ETUDE DE FAISABILITE CHAUFFAGE ECOLE PRIMAIRE & MATERNELLE 3 RUE DU SAVOIR. Version : 0.1. Date : Mai Maître d'ouvrage :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ETUDES ETUDE DE FAISABILITE CHAUFFAGE ECOLE PRIMAIRE & MATERNELLE 3 RUE DU SAVOIR. Version : 0.1. Date : Mai 2013. Maître d'ouvrage :"

Transcription

1 Affaire : Document : Rapport d'études Version : 0.1 Date : Mai ROUTE DE LAUTREC PLACE DE LA MAIRIE VENES TEL : FAX : Maître d'ouvrage : SIRP Vallée du Girou Lieu-dit Bastard CUQ TOULZA RAPPORT D ETUDES ETUDE DE FAISABILITE CHAUFFAGE Opération : ECOLE PRIMAIRE & MATERNELLE 3 RUE DU SAVOIR CUQ TOULZA

2 SOMMAIRE 1- GÉNÉRALITÉS OBJET DE LA MISSION Comparaison énergétique Abréviation utilisées PRESENTATION DU SITE Fonctionnement de l établissement Bâtiment Bâti Chauffage Ventilation ETUDE TECHNIQUE DEPERDITIONS DESCRIPTION ET ESTIMATION DES SOLUTIONS Changement des chaudières existantes Changement par des chaudières à condensation Raccordement de l extension sur la chaufferie CONSOMMATIONS ET ELEMENTS DE BASE Besoins du bâtiment Calcul du rendement des installations par solution BILAN ENERGETIQUE ET FINANCIER Consommation annuelle Coût global sur 10 à 15 ans et amortissement Analyse et remarques CONCLUSION 11 Etude de faisabilité chauffage Page 2 sur 11

3 1- GÉNÉRALITÉS 1.0. OBJET DE LA MISSION Le présent document présente une estimation des travaux avec comparaison énergétique de différentes solutions sur une base commune de fonctionnement pour le chauffage de : ECOLE PRIMAIRE & MATERNELLE 3 rue du Savoir CUQ TOULZA COMPARAISON ENERGETIQUE Les coûts de consommations indiqués sont basés sur des estimations des conditions d'utilisations et des tarifs énergétiques moyens constatés ou calculés avec les factures fournies. Sont exclus de la présente étude car communes à toutes les solutions : consommation électrique de l'éclairage et accessoires divers consommation de climatisation Les estimations données ne constituent donc pas une prévision des consommations effectives du bâtiment. L'étude comprend : la description et l'estimation économique des solutions étudiées l'estimation des consommations par solution le bilan financier et la synthèse ABREVIATION UTILISEES - PAC : Pompe à Chaleur - ECS : Eau Chaude Sanitaire - VMC : Ventilation Mécanique Contrôlée - V3V : Vanne 3 voies Etude de faisabilité chauffage Page 3 sur 11

4 1.1 PRESENTATION DU SITE FONCTIONNEMENT DE L ETABLISSEMENT Ecole primaire et maternelle (env 300 élèves) BATIMENT Bâtiment étudié Le bâtiment est en simple RDC et comprend un bâtiment initial construit en 2000 de SHON = 1373m2 une extension construite en 2007 de SHON = 360m2 Etude de faisabilité chauffage Page 4 sur 11

5 BATI Informations reprises des descriptifs des projets. Mur : Maçonnerie isolée (8+1) Menuiserie : double vitrage (env 4/6/4 sur bat 1 et 4/16/4 sur bat 2) Sol : Hourdis béton sur VS avec isolant sous chape (R=1,4 sur bat 1, R=2 env sur bat 2) Plafond : 20cm de laine de verre CHAUFFAGE BATIMENT 1 : Chaufferie au fioul de 140kW (2 chaudières Guillot CYTHIA de 69kW année 2000) alimentant : des radiateurs par 1 circuit hydraulique avec vanne 3 voies régulée un préparateur ECS (action sur pompe) Régulation des chaudières en cascade et de la V3V avec courbe de chauffe en fonction de l extérieur. Les réseaux de chauffage circulent en vide sanitaire accessible et sont isolés. Etude de faisabilité chauffage Page 5 sur 11

6 Schéma de principe chaufferie BATIMENT 2 (EXTENSION) : Pompe à chaleur sur air de type EMAT UNIX Block P 105T année 2006 alimentant un plancher chauffant par 1 circuit hydraulique. Puissance calorifique : 23,1kW (eau 45 C / air 7 C) COP 3,6 19,3kW (eau 45 C / air 0 C) COP 3,01 17,1kW (eau 45 C / air -5 C) COP 2,64 Départ chauffage avec bouteille de découplage. Les réseaux de chauffage circulent en vide sanitaire accessible et sont isolés VENTILATION Ventilation simple flux Etude de faisabilité chauffage Page 6 sur 11

7 2- ETUDE TECHNIQUE 2.1. DEPERDITIONS Données de base : Température d ambiance : 21 C Température extérieure de bas : 5 C Répartition des déperditions par zone : Déperditions (W) Part du total Surface (m2) Ratio W/m2 * Bat % 1 224,00 57,70 Bat 2 (extension) % 360,00 68,00 Total ,00 60,04 * par m2 de bâtiment Répartition des déperditions par poste : Plafond 9% Plancher 12% Linéiques 9% Menuiseries 22% Murs extérieurs 8% Ventilation / infiltration 40% Déperditions (W) Part du total Surface nette Ratio W/m2* Murs extérieurs ,3% 690,42 11 Menuiseries ,1% 334,96 63 Plafond ,7% Plancher ,5% Linéiques ,6% Ventilation / infiltration ,8% Total * par m2 de paroi L analyse de ces chiffres fait ressortir deux postes : le poste ventilation qui est le plus gros poste déperditif du site. Le poste menuiseries qui est celui qui entraine le plus de déperdition surfacique (63W/m2) Etude de faisabilité chauffage Page 7 sur 11

8 Calcul de la puissance de production à installer : Déperditions Surpuissance (20%) 95kW 20kW Puissance ECS Puissance chauffage 115kW 50kW La production de chaleur devra assurer la puissance de chauffage soit : 115kW La production ECS est assurée ponctuellement (15min env pour un cycle complet) et avec une priorité (chauffage coupé) sa puissance ne se rajoute pas DESCRIPTION ET ESTIMATION DES SOLUTIONS CHANGEMENT DES CHAUDIERES EXISTANTES Estimation HT : ,00 Mise en place de deux chaudières basse température totalisant 115kW. Rendement global annuel des chaudières jusqu à 96% sur PCI. Y compris reprise de l alimentation fioul, adaptation des socles, adaptation des réseaux hydrauliques, désembouage de l installation CHANGEMENT PAR DES CHAUDIERES A CONDENSATION Estimation HT : Mise en place de deux chaudières à condensation totalisant 115kW. Rendement global annuel des chaudières jusqu à 102% sur PCI. Y compris reprise de l alimentation fioul, adaptation des socles, reprise des conduits de fumées, adaptation des réseaux hydrauliques, désembouage de l installation RACCORDEMENT DE L EXTENSION SUR LA CHAUFFERIE Estimation HT : Création d un circuit hydraulique de la chaufferie vers l extension. Y compris création d un circuit avec pompes et accessoires en chaufferie, réseau de liaison en vide sanitaire (env 140ml de tube), adaptation de la régulation. Etude de faisabilité chauffage Page 8 sur 11

9 2.3. CONSOMMATIONS ET ELEMENTS DE BASE BESOINS DU BATIMENT Les besoins du bâtiment étudié ont été estimés à : Chauffage bat kwh Chauffage bat kwh Production ECS kwh Calculé en fonction des déperditions, des conditions d occupations et des DJU (station météo de LAUTREC 81440) CALCUL DU RENDEMENT DES INSTALLATIONS PAR SOLUTION Rendements de l'installation production régulation distribution émission global Simulation existant bat 1 + ECS 0,8 0,95 0,92 0,95 0,66 Simulation existant bat 2 2,5 0,95 0,92 0,95 2,08 Chaufferie fioul BT 0,96 0,95 0,92 0,95 0,80 Chaufferie fioul condensation 1,02 0,95 0,92 0,95 0,85 Le rendement de production du bat 2 (PAC) est une moyenne annuelle y compris appoint élec BILAN ENERGETIQUE ET FINANCIER CONSOMMATION ANNUELLE NRJ Consommée = besoins bâtiment / rendement de l'installation Besoin du NRJ Coût annuel Gain / Rendement Economie Solution bat consommée * existant kwh Installation kwh HT HT % Etat des lieux ,44 Batiment 1 + ECS Fioul , ,69 Batiment 2 Elec , ,76 1 Chaudière Basse Température , ,28-15% Batiment 1 + ECS Fioul , ,40 Batiment 2 Elec , ,76 1 bis Chaudière BT + extension ,76-480,68-4% Batiment 1 & 2 + ECS Fioul , ,76 2 Chaudière condensation , ,66-20% Batiment 1 + ECS Fioul , ,03 Batiment 2 Elec , ,76 2 bis Chaudière condens + extension , ,14-9% Batiment 1 & 2 + ECS Fioul , ,30 Etude de faisabilité chauffage Page 9 sur 11

10 * coût annuel HT, en fonction des tarifs suivants : Unité livraison Coût unité livrée Fioul Litre 0,84 Conversion Coût du kwh Electricité kwh 0,09-0,090 10,08 kwh/litre 0,083 Suivant indication MO 1 TTC/L livré Moyenne calculée pour tarif bleu 2011avec 60% HP et 40% HC COUT GLOBAL SUR 10 A 15 ANS ET AMORTISSEMENT Les montants sont exprimés en HT. Projection sur 10 ans basée sur un coût de l énergie constant. Repère Solution Consommation Investissement Total 0 Etat des lieux , , Chaudière Basse Température , , ,63 1 bis 1 bis Chaudière BT et rajout extension , , , Chaudière condensation , , ,87 2 bis 2 bis Chaudière condens et rajout extension , , ,03 Projection sur 15 ans basée sur un coût de l énergie variable. Hypothèse d augmentation annuelle : 5% (augmentation supposée régulière appliquée à partir de N+2) Comparatif en coût global cumulé Coût global cumulé (! HT) bis 2 2 bis Période de comparaison (année) Etude de faisabilité chauffage Page 10 sur 11

11 ANALYSE ET REMARQUES Préambule : Sur les graphes en coût cumulé l amortissement d une solution par rapport à une autre se produit lorsque leurs courbes se croisent. Les deux solutions de changement des chaudières s amortissent sur 8 ans (croisement avec la courbe blanche de l état des lieux) CONCLUSION La rénovation de la chaufferie par le changement des chaudières est intéressante car elle présente un temps d amortissement assez court. La solution avec chaudière à condensation présente le même temps de retour que la solution basse température mais sera, en plus, plus économe à long terme. Le rajout de l extension n a pas de raison d être en terme d amortissement énergétique, il conviendra de regarder d autres critères pour faire ou non ce choix (la puissance de la PAC est limite par rapport aux déperditions). La solution d utiliser la PAC existante en relève de chaudière n a pas été retenue car sa puissance est trop faible par rapport à la puissance totale requise (env 20%). Son fonctionnement serait donc trop limité, il faut généralement 50% de puissance environ pour que la solution soit intéressante. Etude de faisabilité chauffage Page 11 sur 11

PRESENTATION AUDIT ENERGÉTIQUE CONFORME AU CAHIER DES CHARGES DE L ADEME

PRESENTATION AUDIT ENERGÉTIQUE CONFORME AU CAHIER DES CHARGES DE L ADEME Conseils - Formation Etudes - Expertises Assistance à Maitrise d ouvrage Dossier : LB OR- 45000 N. Référence : OR.201114 Votre Interlocuteur : R.DJERIDI (06 52 98 56 93) Le Cannet, le 25/06/2015 PRESENTATION

Plus en détail

Juin 2013 Présentation et Mise en application de l outil

Juin 2013 Présentation et Mise en application de l outil Présentation et Mise en application de l outil Robert PELZER Bureaux d études BETEC Sommaire 1 / Présentation de l outil 2 / Mise en application de l outil Sommaire 1 / Présentation de l outil 2 / Mise

Plus en détail

DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE. Le République. Présentation faite le 15 Novembre 2010

DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE. Le République. Présentation faite le 15 Novembre 2010 DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE Le République Présentation faite le 15 Novembre 2010 SOMMAIRE Description du bâti Descriptif des installations thermiques Analyse des consommations Etiquette énergétique

Plus en détail

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT 1 - PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. - DESCRIPTION DU SITE. - BILAN DES MESURES DEPUIS

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

DESCRIPTIF THERMIQUE

DESCRIPTIF THERMIQUE DESCRIPTIF THERMIQUE Réglementation Thermique RT2012 Lotissement Les Coteaux de la Vire 50180 AGNEAUX 6 logements Date d édition : 12/05/2016 Référence : 8368 Typologie : 6 T4, Niveaux : R+Combles Numéro

Plus en détail

Pompes à chaleur. Xinoé E3 & Xinoé Pro INNOVATION 2010. Fiche commerciale

Pompes à chaleur. Xinoé E3 & Xinoé Pro INNOVATION 2010. Fiche commerciale Fiche commerciale Pompes à chaleur Xinoé E3 & Xinoé Pro P o m P e s à c h a l e u r à a b s o r P t i o n g a z INNOVATION 010 motralec. 4 rue Lavoisier. ZA Lavoisier. 953 HERBLAY CEDEX. Tel. : 01.39.97.5.10

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

GLEIZE ENERGIE SERVICE

GLEIZE ENERGIE SERVICE GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 1 sur 17 #/ -#0/.1# 2 1# 11 - " 1 GLEIZE ENERGIE SERVICE -1 " " #/ / &3 %$". 1! "#$$ %" & "# '%# () *+, -". GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 2 sur 17 SOMMAIRE 1. Introduction - Rappel...

Plus en détail

Aide au choix d'un devis Pompe à chaleur

Aide au choix d'un devis Pompe à chaleur Aide au choix d'un devis Pompe à chaleur Mise a jour le 12/01/12 Source APAVE Sur votre devis de pompe à chaleur (ou PAC) doivent apparaître les éléments suivants : Client Entreprise Nom : Dénomination:

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

Centre Social de REVEL (31) C.C.A.S 500 m2. Journée de sensibilisation à la géothermie en Midi Pyrénées

Centre Social de REVEL (31) C.C.A.S 500 m2. Journée de sensibilisation à la géothermie en Midi Pyrénées Centre Social de REVEL (31) C.C.A.S 500 m2 1 Sommaire Pourquoi le choix de la géothermie? Dimensionnement de l installation Les forages Quelques photos, Bilans des consommations Synthèse 2 Pourquoi le

Plus en détail

14/10/2009. Groupe fluides 9 personnes. 7 personnes. Agence Franche-Comté 4 personnes

14/10/2009. Groupe fluides 9 personnes. 7 personnes. Agence Franche-Comté 4 personnes Groupe fluides 9 personnes 7 personnes Agence Franche-Comté 4 personnes 1 2 3 4 Domaine écologique : la production d énergie implique toujours un impact sur l environnement même si des progrès sensibles

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO GAZ

ALFÉA HYBRID DUO GAZ DUO GAZ POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT GAZ CONDENSATION INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

GAMME ALFÉA HYBRID DUO GAZ

GAMME ALFÉA HYBRID DUO GAZ Fabriqué en France GAMME GAZ POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT GAZ CONDENSATION INTÉGRÉ Haute température 80 C Départ d eau jusqu à 60 C en thermodynamique Solution rénovation en remplacement de chaudière

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES

CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES Qualité du rapport exigé : - Clarté et lisibilité : présentation d une synthèse pour la prise de décision - Remise en mains propres

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI

CARACTERISTIQUES du BATIMENT. ENVELOPPE et BATI CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Longueur : 12,10 m Largeur : 6,10 m Surface Shon : 109,00 m² Surface hab.

Plus en détail

Pré-diagnostic énergétique Logement Ancienne Gare Le Bourg

Pré-diagnostic énergétique Logement Ancienne Gare Le Bourg une société du groupe Pré-diagnostic énergétique Logement Ancienne Gare Le Bourg Mars 2013 Siège Social : 2 Bis Boulevard de la Paix 13 640 LA ROQUE D ANTHERON Tel : 04 42 90 43 60 Fax : 04 42 50 47 69

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO GAZ

ALFÉA HYBRID DUO GAZ DUO GAZ Technologie Hybride POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT GAZ CONDENSATION INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE

Plus en détail

THOMSON - GAMME RESIDENTIEL PAC HT 80 C. POMPE À CHALEUR AIR/EAU Haute Performance. THOMSON Business Solutions Éclairage Signalétique Photovoltaïque

THOMSON - GAMME RESIDENTIEL PAC HT 80 C. POMPE À CHALEUR AIR/EAU Haute Performance. THOMSON Business Solutions Éclairage Signalétique Photovoltaïque THOMSON - GAMME RESIDENTIEL PAC HT 80 C POMPE À CHALEUR AIR/EAU Haute Performance THOMSON Business Solutions Éclairage Signalétique Photovoltaïque Pourquoi la PAC HT 80 C PAC HT 80 C: La performance au

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. AUDIT Gymnase de Frouzins

AUDIT ENERGETIQUE. AUDIT Gymnase de Frouzins AUDIT ENERGETIQUE AUDIT Gymnase de Frouzins Date Indice Modifications Rédacteur Vérifié par 25.02.2011 A Première diffusion BEHI JL BEHI GD BEHI SA - Parc Technologique du Canal 26bis, rue Hermès - 31520

Plus en détail

ALFéA HYBRID DUO GAZ. HAUTE TEMPéRATURE 80 c

ALFéA HYBRID DUO GAZ. HAUTE TEMPéRATURE 80 c ALFéA HYBRID DUO GAZ Pompe à chaleur Hybride Avec appoint gaz condensation intégré HAUTE TEMPéRATURE 80 c Solution rénovation en remplacement de chaudière Faites connaissance avec... Alféa Hybrid Duo Gaz

Plus en détail

SYSTÈME PACEA. la chaleur extérieure le bien-être intérieur. pompe à chaleur EFEX

SYSTÈME PACEA. la chaleur extérieure le bien-être intérieur. pompe à chaleur EFEX SYSTÈME PACEA la chaleur extérieure le bien-être intérieur pompe à chaleur EFEX Système PACEA Le système PACEA se compose d une pompe à chaleur EFEX et d un pilote hydro-électronique MODULOFEX ou RENOFEX

Plus en détail

ALFÉA EVOLUTION 2 POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE

ALFÉA EVOLUTION 2 POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE EVOLUTION 2 POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE FAITES CONNAISSANCE AVEC... LA GAMME EVOLUTION 2 Qu est-ce qu une pompe à chaleur «Alféa Evolution 2

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE N Désignation U Qté Prix Unitaire Montant HT 08 LOT CHAUFFAGE GAZ VENTILATION 08.1 OBJET 08.2 GENERALITE 08.2.5 Renseignements et documents à fournir : DOSSIER D'EXECUTION et DES OUVRAGES EXECUTES 08.2.5.2

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Chauffage et eau chaude sanitaire: conception et régulation Bruxelles Environnement Flux énergétiques dans le système de chauffage/ecs sur base de trois exemples Jonathan FRONHOFFS

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DE CHAUFFAGE URBAIN DE MASSY-ANTONY ANTONY CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR Chauffage URbain de Massy - Antony (CURMA) ZI de la Bonde

Plus en détail

Les logiques de la rénovation énergétique

Les logiques de la rénovation énergétique Le 7 novembre 2011 La rénovation énergétique des bâtiments Yquebeuf Les logiques de la rénovation énergétique Pierre LECOUTEY ( Conseiller en Energie Partagé Département de Seine Maritime Mission Projet

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

CHAUFFERIES COMPACTES FIOUL 10 MODÈLES DE 16 KW À 69 KW VERSIONS VENTOUSE ET CHEMINÉE AVEC OU SANS EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFERIES COMPACTES FIOUL 10 MODÈLES DE 16 KW À 69 KW VERSIONS VENTOUSE ET CHEMINÉE AVEC OU SANS EAU CHAUDE SANITAIRE Cythia CHAUFFERIES COMPACTES FIOUL 10 MODÈLES DE 16 KW À 69 KW VERSIONS VENTOUSE ET CHEMINÉE AVEC OU SANS EAU CHAUDE SANITAIRE Le Concept de Chaufferie Compacte ATLANTIC LA CHAUFFERIE Chaudière complète

Plus en détail

MAIRIE DE SAUVETERRE DE GUYENNE

MAIRIE DE SAUVETERRE DE GUYENNE MAIRIE DE SAUVETERRE DE GUYENNE COMMUNE DE SAUVETERRE DE GUYENNE (33540) Juin 2009 1 1 ) Bilan thermique du Bâtiment (état actuel) Adresse du logement : Coordonnées du propriétaire : Mairie de Sauveterre

Plus en détail

PARTIE ADMINISTRATIVE : 2 CONTEXTE DU PROJET : 3 DESCRIPTION PHYSIQUE DU BATIMENT : 3 COMPOSITION DES PAROIS : 4 MENUISERIES : 5 EQUIPEMENTS : 6

PARTIE ADMINISTRATIVE : 2 CONTEXTE DU PROJET : 3 DESCRIPTION PHYSIQUE DU BATIMENT : 3 COMPOSITION DES PAROIS : 4 MENUISERIES : 5 EQUIPEMENTS : 6 Tél. : 09 81 06 36 97 Fax : 09 81 70 75 67 L «e-home» 5 rue de l ile aux plaisirs 89000 AUXERRE Mail : info@abamo.fr Site : www.abamo.fr Pour votre projet durable. Table des matières PARTIE ADMINISTRATIVE

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 CCTP : CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Traitement d eau. Fourniture et pose d un traitement d eau destiné à l alimentation d eau froide

Plus en détail

Direction Départementale des Territoires. Unité Performance du Bâtiment. Pré-diagnostic. Parc immobilier de la commune.

Direction Départementale des Territoires. Unité Performance du Bâtiment. Pré-diagnostic. Parc immobilier de la commune. Direction Départementale des Territoires Unité Performance du Bâtiment Parc immobilier de la commune de Date : 17 mai 2011 Rédacteur : Sommaire 1.CONTEXTE DE LA MISSION...3 2.FICHES D'IDENTITE DES BATIMENTS...3

Plus en détail

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique)

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique) LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE (Synthèse de l audit énergétique) 1 Un constat alarmant Une consommation en augmentation légère mais régulière 195 190 185 180 175 170 165 160 Consommation

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Conception et régulation des systèmes techniques (chaleur, HVAC, ECS)

Formation Bâtiment Durable : Conception et régulation des systèmes techniques (chaleur, HVAC, ECS) Formation Bâtiment Durable : Conception et régulation des systèmes techniques (chaleur, HVAC, ECS) Bruxelles Environnement LE CHOIX DES SYSTÈMES DE PRODUCTION DE CHALEUR ET D ECS DANS LES LOGEMENTS INDIVIDUELS

Plus en détail

HAUTE TEMPéRATURE 80 c

HAUTE TEMPéRATURE 80 c Fioul Pompe à chaleur Hybride Avec appoint FIOUL intégré HAUTE TEMPéRATURE 80 c Solution rénovation en remplacement de chaudière Faites connaissance avec... Fioul Qu est ce qu un produit «Hybrid Atlantic»?

Plus en détail

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE Ecole des Métiers de l Environnement Campus de Ker Lann Rennes 35170 BRUZ Tél. : 02.99.05.88.00./ Fax. : 02.99.05.88.09. http://www.ecole-eme.com Auteurs : BOTREL Yohann Section : DEPS EREE DESGRANGES

Plus en détail

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR Logiciel référencé par la marque PROJET SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY Date de l'étude : ARTISAN 05.01.2011 CLIENT SARL LECLERC Désiré SCI LA PLUME ROUGE Damien LECLERC 1 rue du

Plus en détail

La performance au service de l eau et du chauffage

La performance au service de l eau et du chauffage La performance au service de l eau et du chauffage Vous cherchez une solution performante de chauffage et de production d eau chaude sanitaire? L ensemble des questions et la diversité des réponses qui

Plus en détail

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA Suivi d une crèche à Redon Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA 22 Avril 2014 Sommaire Présentation de l opération Le chantier et l instrumentation Résultats Consommations brutes et recalculées Confort

Plus en détail

FICHE CALCULS THERMIQUES "AVANT ET APRES TRAVAUX" INFORMATIONS GENERALES SOCIETE AGENCE CODE CITE ADRESSE CITE

FICHE CALCULS THERMIQUES AVANT ET APRES TRAVAUX INFORMATIONS GENERALES SOCIETE AGENCE CODE CITE ADRESSE CITE FICHE CALCULS THERMIQUES "AVANT ET APRES TRAVAUX" INFORMATIONS GENERALES SOCIETE AGENCE CODE CITE ADRESSE CITE TYPE DE LOGEMENT (collectif/individuel) MODE DE CHAUFFAGE (collectif/individuel) ENERGIE DE

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Packecco. Crédit. Pompe à chaleur pour l existant. d'impôt résidence principale. Éligible au. Pas de confort sans maîtrise. NEXA société du groupe

Packecco. Crédit. Pompe à chaleur pour l existant. d'impôt résidence principale. Éligible au. Pas de confort sans maîtrise. NEXA société du groupe NEXA société du groupe Éligible au Crédit d'impôt résidence principale existant Pompe à chaleur pour l existant Po m pe r à chaleu 30/35 C ; 40/45 C */55 C Pas de confort sans maîtrise Sommaire Pompe à

Plus en détail

Pré-diagnostic énergétique Mairie-Cantine-Salle des fêtes-ecole-logements (2) Le Bourg

Pré-diagnostic énergétique Mairie-Cantine-Salle des fêtes-ecole-logements (2) Le Bourg une société du groupe Pré-diagnostic énergétique Mairie-Cantine-Salle des fêtes-ecole-logements (2) Le Bourg Mars 2013 Siège Social : 2 Bis Boulevard de la Paix 13 640 LA ROQUE D ANTHERON Tel : 04 42 90

Plus en détail

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton.

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Maisons Individuelles THPE et BBC Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Principes des solutions étudiées dans le cadre de la Réglementation Thermique concernant les prestations courantes

Plus en détail

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur.

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Réduire par 10 les consommations de chauffage Bâtiments existants : besoins en chauffage de 180 à 300 kwh/m².an Objectif :

Plus en détail

Séminaire du 23 mars 2011

Séminaire du 23 mars 2011 3 e appel à projet de recherche de la FBE Séminaire du 23 mars 2011 Projet IPPI Intégration et Planification pour la réduction des GES d un Patrimoine Immobilier DETRY & LEVY SARL D ARCHITECTURE 1 Outil

Plus en détail

Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol

Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol Commune de Ménétrol Marché Public de Fournitures et Services Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol Cahier des Charges Tranche ferme : Mission

Plus en détail

Chauffage au bois déchiqueté POLEYMIEUX BATIMENTS PUBLICS Chaufferie de 150 kw Le bois : une énergie renouvelable? Cycle du bois (Doc AGEDEN) 3 Le bois : une spécificité Française? Consommations bois-énergie

Plus en détail

HRC 70. 100 kw 15 % 23 % POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C AUER 1892-2012. 1892-2012 - 120 ans d innovations

HRC 70. 100 kw 15 % 23 % POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C AUER 1892-2012. 1892-2012 - 120 ans d innovations AUER 1892-2012 1892-2012 - 120 ans d innovations www.auer.fr POMPE À CHALEUR MODULANTE HAUTE TEMPÉRATURE 70 C Le chauffage garanti même par grands froids! Chauffe seule et confortablement la maison pendant

Plus en détail

Audit énergétique de l'installation de chauffage Production d'eau chaude Distribution d'eau chaude et émission Gestion

Audit énergétique de l'installation de chauffage Production d'eau chaude Distribution d'eau chaude et émission Gestion Audit énergétique de l'installation de chauffage Production d'eau chaude Distribution d'eau chaude et émission Gestion Production d'eau chaude Méthode et page de calcul établie par l'équipe Architecture

Plus en détail

CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN

CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN La consommation énergétique par poste La ventilation 42% Le chauffage de l eau des bassins 24% L éclairage et l électricité 22% Le chauffage 10% La production d

Plus en détail

Outil d aide au dimensionnement de Pompe à chaleur et des systèmes Hybrid Saunier Duval. «Outil PAC et Genia Hybrid v6»

Outil d aide au dimensionnement de Pompe à chaleur et des systèmes Hybrid Saunier Duval. «Outil PAC et Genia Hybrid v6» Outil d aide au dimensionnement de Pompe à chaleur et des systèmes Hybrid Saunier Duval «Outil PAC et Genia Hybrid v6» Notice d emploi version 6 Février 2012 SOMMAIRE 1 PRESENTATION GENERALE DE L OUTIL...

Plus en détail

Présentation du Groupe Logement Français. Politique construction neuve. Politique patrimoine existant. Exemple de réhabilitation énergétique

Présentation du Groupe Logement Français. Politique construction neuve. Politique patrimoine existant. Exemple de réhabilitation énergétique ! " "# #$ Présentation du Groupe Logement Français Bilan énergétique Politique construction neuve Politique patrimoine existant Exemple de réhabilitation énergétique *+(,,-./+.*%/,&+,( 80 572 logements

Plus en détail

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS 2.1 RÉCAPITULATIF 2.2 VERSION DE BASE 2.3 OPTION N 1 2.4 OPTION

Plus en détail

ALFÉA EXTENSA + ALFÉA EXTENSA DUO +

ALFÉA EXTENSA + ALFÉA EXTENSA DUO + EXTENSA + EXTENSA DUO + POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER CONFORT DU CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE (DUO) OU DÉPORTÉE * *Modèles et 6 en cours de certification, consulter

Plus en détail

Pompe à chaleur haute température monobloc

Pompe à chaleur haute température monobloc série HT Pompe à chaleur haute température monobloc PC Haute Température Monobloc Série quatermic HT vantages produit Idéale pour la rénovation, mais aussi pour le neuf. Température de sortie d eau jusqu

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com LA POMPE A CHALEUR Les pompes à chaleur ou PAC sont capables d'assurer seules, c'est-à-dire sans autre générateur d'appoint, la totalité du chauffage et de la production d'eau chaude d'un bâtiment. Elles

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS Bâtiments communaux de la commune d ALLAIRE 56 350 ALLAIRE Ref : 12-012_ND 12/03/2013 1/18 Mise à Jour du 12/03/2013 Prise en compte d un nouveau bâtiment «Pôle

Plus en détail

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009 CAD La Chaux-de de-fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 22 octobre 2009 Forum Greentech, Fribourg Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisr alisés Résultats

Plus en détail

La pompe à chaleur, du potentiel à Bruxelles!

La pompe à chaleur, du potentiel à Bruxelles! Séminaire Bâtiment Durable : La pompe à chaleur, du potentiel à Bruxelles! 4 mars 2016 Bruxelles Environnement LA POMPE À CHALEUR EN RÉNOVATION : DEUX CAS CONCRETS EN LOGEMENT INDIVIDUEL Eric DUMONT, assistant

Plus en détail

PROJET SARL DESSAUD. INTERNET SITE jérémy CIZABUIROZ AV ADRIEN MAZET ZAC LA CARRAIRE. site internet miramas 14/02/2013. - Page 1/9 - 13140 MIRAMAS

PROJET SARL DESSAUD. INTERNET SITE jérémy CIZABUIROZ AV ADRIEN MAZET ZAC LA CARRAIRE. site internet miramas 14/02/2013. - Page 1/9 - 13140 MIRAMAS Evaluation thermique réalisée avec PROJET site internet miramas 13140 MIRAMAS Date de l'étude : ENTREPRISE CLIENT SARL DESSAUD INTERNET SITE jérémy CIZABUIROZ AV ADRIEN MAZET ZAC LA CARRAIRE 13140 MIRAMAS

Plus en détail

ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011

ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011 Bâtiments Basse Consommations : Les coûts de la rénovation, travail avec l UNTEC ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011 AJENA, énergie & environnement en Franche-Comté Les coûts de la rénovation Étude économique

Plus en détail

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE PAC absorption gaz Le site de la Résidence Dinetard à Toulouse SOMMAIRE Le site instrumenté Etudes de dimensionnement : 1, 2 ou 3 PAC??

Plus en détail

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1 Sommaire 1) Coût des énergies 2) Les différents systèmes 3) Choix du système Serres horticoles

Plus en détail

PRODUCTION DE CHALEUR

PRODUCTION DE CHALEUR BATIMENTS COMMUNAUX - TREYVAUX ETUDE DE FAISABILITE PRODUCTION DE CHALEUR Bureau d'ingénieurs - Conseils PIERRE CHUARD FRIBOURG SA Ing. dipl. EPFZ - SIA Route de Beaumont 20 1700 Fribourg Tél. 026/425

Plus en détail

Remplacement de chaudières: Ecole Pierre Loubière et Salle polyvalente

Remplacement de chaudières: Ecole Pierre Loubière et Salle polyvalente Remplacement de chaudières: Ecole Pierre Loubière et Salle polyvalente Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 Table des matières

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

DialogIE. Rapport d'étude thermique simplifiée

DialogIE. Rapport d'étude thermique simplifiée DialogIE Rapport d'étude thermique simplifiée Jean DUPONT 1 rue du souvenir 88190 Golbey Rapport du : jeudi 1 octobre 2015 Espace INFO ÉNERGIE Centre & Ouest Vosges mission de l'agence Locale de l'energie

Plus en détail

PRIME 12 POMPE A CHALEUR

PRIME 12 POMPE A CHALEUR PRIME 12 POMPE A CHALEUR CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Un ménage bruxellois consacre en moyenne 55% de son budget énergie au chauffage. Ce poste occasionne donc des dépenses importantes et représente

Plus en détail

GT/GTU 120/ PREMYS DOMESTIQUE RESIDENTIEL CHAUDIÈRES FIOUL/GAZ EN FONTE/ACIER ADVANCE ADVANCE PLAGES DE PUISSANCES ADVANCE ADVANCE ADVANCE EASYLIFE

GT/GTU 120/ PREMYS DOMESTIQUE RESIDENTIEL CHAUDIÈRES FIOUL/GAZ EN FONTE/ACIER ADVANCE ADVANCE PLAGES DE PUISSANCES ADVANCE ADVANCE ADVANCE EASYLIFE EASYLIFE PROJECT GT/GTU 0/ PREYS Gaz DOESTIQUE RESIDENTIEL GTU 0 GTU 0 FF GTU 00 GTU 00 FF GTU 00/V GTU 00 FF/V GT 0 GT 00 PREYS CA...- EASYLIFE PLAGES DE PUISSANCES GT/GTU 0 : chaudières gaz/fioul en

Plus en détail

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil Agenda Description des ballons tampon Applications sur pompe à chaleur Application sur chauffage

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

Ne cherchez plus... INNOVERT l a inventé!

Ne cherchez plus... INNOVERT l a inventé! Le couple idéal Vous l avez trouvé? Ne cherchez plus... INNOVERT l a inventé! + Pompe à chaleur INVERTER Plafond Chauffant-Rafraîchissant PLAFINO... INNOVERT invente le couple idéal pour concilier économie,

Plus en détail

Chauffage au bois supérieur à 70kW B1 2014. Bâtiment séparé:

Chauffage au bois supérieur à 70kW B1 2014. Bâtiment séparé: Formulaire de demande d'aide financière A retourner au Service de l'énergie et de l environnement, Rue du Tombet 24, 2034 Peseux, tél. 032 889 67 30 fax 032 889 60 60 1. Données générales Maître d'ouvrage

Plus en détail

JCE Association ICO Rénovation en copropriété de l audit aux travaux La rénovation de la chaufferie Mise en place d une chaudière à condensation

JCE Association ICO Rénovation en copropriété de l audit aux travaux La rénovation de la chaufferie Mise en place d une chaudière à condensation JCE Association ICO Rénovation en copropriété de l audit aux travaux La rénovation de la chaufferie Mise en place d une chaudière à condensation Hervé SEBASTIA Sommaire 1 Contexte réglementaire : la condensation

Plus en détail

30 %* >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie. >> La planète préservée. << easylife.dedietrich-thermique.

30 %* >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie. >> La planète préservée. << easylife.dedietrich-thermique. SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Alezio Evolution P O M P E À

Plus en détail

«Habitat et Maîtrise de l énergie»

«Habitat et Maîtrise de l énergie» «Habitat et Maîtrise de l énergie» Réunion d information Introduction l ALEC SQY - le CAUE MDE écogestes - petits travaux Isolation et Architecture Rénovation isolation - préconisations Énergie chauffage

Plus en détail

10 km d'avignon, à 500 m du Rhône. On peut considérer que j'ai le même climat qu'à Avignon

10 km d'avignon, à 500 m du Rhône. On peut considérer que j'ai le même climat qu'à Avignon Données Une villa de 140 m2, moyennement isolée 10 km d'avignon, à 500 m du Rhône. On peut considérer que j'ai le même climat qu'à Avignon Ma maison 100 m2 est de 1966. Montée sur vide sanitaire, le plancher

Plus en détail

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement La technologie La PAC Gaz Technologie Récupération de chaleur Récupération d énergie sur l environnement (air, eau, sol), la réaction d absorption ammoniac/eau et la condensation des produits de combustion

Plus en détail

Systèmes Solaires Thermiques

Systèmes Solaires Thermiques Systèmes Solaires Thermiques Sommaire Systèmes Solaires Thermiques TARIF Capteur Heliostar 252 S4 > > Capteur & accessoires... 124 Capteur Piscine HELIOPOOL > > Capteur & fixations...127 Régulation solaire

Plus en détail

Version n 3 du 11 décembre 2009

Version n 3 du 11 décembre 2009 SYNTHESE de l étude thermique Projet de Maison Individuelle Basse Consommation Maîtres d ouvrage : M. et Mme Enjolras Lieu : La Bâtie Divisin (38) Version n 3 du 11 décembre 2009 SOMMAIRE : 1. Hypothèses

Plus en détail

Etude thermique réglementaire RT 2012 sur une extension d habitation Phénix

Etude thermique réglementaire RT 2012 sur une extension d habitation Phénix Etude thermique réglementaire RT 2012 sur une extension d habitation Phénix Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina 1 I. Objet de l étude L étude consiste en la réalisation

Plus en détail

ALFÉA EXTENSA + ALFÉA EXTENSA DUO +

ALFÉA EXTENSA + ALFÉA EXTENSA DUO + EXTENSA + EXTENSA DUO + POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER CONFORT DU CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE (DUO) OU DÉPORTÉE FAITES CONNAISSANCE AVEC... LA GAMME EXTENSA + Qu est-ce

Plus en détail

MANUEL DE L UTILISATEUR

MANUEL DE L UTILISATEUR MANUEL DE L UTILISATEUR 1 2 SOMMAIRE (A) Utilisation générale P4 (B) Textes de fonctionnement P5 (C) Mode en cours et explication des icônes P6-7 (D) Ecran d accueil P8-9 (E) Menu «utilisateur» P10-11

Plus en détail

Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants

Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants Étude Coénove Objectifs de l étude Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

De la conception à la réalisation

De la conception à la réalisation De la conception à la réalisation d une maison BBC, à énergie positive Gaël LHENRY et Hélène SINGEZ 09 avril 2010 Un pôle de compétences au service des maîtres d ouvrage publics et privés CAeP, versdes

Plus en détail

Réduire la précarité énergétique dans les logements anciens Action auprès des ménages 7 décembre 2009 Paris

Réduire la précarité énergétique dans les logements anciens Action auprès des ménages 7 décembre 2009 Paris Réduire la précarité énergétique dans les logements anciens Action auprès des ménages 7 décembre 2009 Paris Action PACT de réduction de la précarité énergétique des ménages modestes dans les logements

Plus en détail

Etudes techniques en phase de diagnostique énergétique

Etudes techniques en phase de diagnostique énergétique -- Projet de rénovation d une salle polyvalente -- Commune de St Médard-Sur-Ille -- (35) -- Etudes techniques en phase de diagnostique énergétique Rapport d étude Mars 2009 Version 2 p.1/22 PREAMBULE La

Plus en détail

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR 30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS 30.1.1. Maçonnerie de parpaing plein de 0.12m d épaisseur Sans objet, prestation «hors lot» 30.1.2. Bloc-porte métallique coupe-feu 1 heure

Plus en détail

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier > Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier Conseil Le conseil auprès : - Des investisseurs - Des installateurs - Des architectes et bâtisseurs Etude Une étude personnalisée pour

Plus en détail

Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2

Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2 Menuiserie : Double vitrage bois 4/12/4 + 2 Velux 4/8/4 + 2 "lucarnes" de toiture. Murs Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2 Brique rouge alvéolaire 25cm + 7,5cm laine de verre + 7cm brique

Plus en détail

GESEC Siège Social - Rénovation des bureaux

GESEC Siège Social - Rénovation des bureaux GESEC Siège Social - Rénovation des bureaux Les Besoins Gestion des Apports Solaires Les Systèmes La Synthèse Site Climat & Ressources Ventilation QAI Typologie Bâtiment & les usages Isolation Thermique

Plus en détail

Réhabilitation thermique habitat collectif. Bernard CHEMIN

Réhabilitation thermique habitat collectif. Bernard CHEMIN Réhabilitation thermique habitat collectif Les mercredi de l info du 22 février 2012 Bernard CHEMIN 1 Un ensemble construit en 1976 composé de 5 bâtiments 2 3 Ponts thermiques Performances initiale Répartitions

Plus en détail

Diagnostic technique et architectural en Alsace

Diagnostic technique et architectural en Alsace Diagnostic technique et architectural en Alsace Dispositif Région/FEDER pour la rénovation énergétique du logement social Réalisé en phase étude, ce diagnostic technique et architectural a pour objet de

Plus en détail

Confort. intégrée (Duo) ou déportée POMPE A CHALEUR. CHAUFFAGE (30/35 C, 40/45 C) www.marque-nf.com

Confort. intégrée (Duo) ou déportée POMPE A CHALEUR. CHAUFFAGE (30/35 C, 40/45 C) www.marque-nf.com POMPE A CHALEUR ALFÉA ALFÉA DUO Pompe à chaleur Air/Eau Split Inverter Confort du chauffage basse température Eau chaude sanitaire intégrée (Duo) ou déportée CHAUFFAGE (0/ C, 0/ C) www.marque-nf.com Faites

Plus en détail