Analyse syntaxique ou grammaticale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse syntaxique ou grammaticale"

Transcription

1 Analyse syntaxique ou grammaticale Analyse syntaxique traditionnelle Généralement fondée sur le paradigme génératif de Chomsky La grammaire a pour objet de générer tous et seulement les énoncés possibles dans une langue (énoncés grammaticaux) En analyse, il s agit d associer à un énoncé (phrase) grammatical(e) de la langue sa structure syntaxique (arbre des séquences de réécritures permettant d obtenir la phrase à partir de l axiome S de la grammaire) S. Aït-Moktar, XRCE Xerox, 2002, liawww.epfl.ch/~chaps/tidt/salah.pdf 1

2 Grammaires G=( n, t, R, S) n t : vocabulaire non terminal : vocabulaire terminal R : ensemble de règles de réécriture, X->Y S : axiome de la grammaire Suivant les règles de R : Grammaire non contrainte -> trop «lâche» Grammaire en contexte : «X se réécrit Y dans le contexte u v»: uxv ->uyv Grammaire en contexte : X->Y Grammaire régulière (trop figée) 2

3 Grammaire hors-contexte Exemple : S-> GN G GN -> Det N G -> (Aux) GN Aux -> va ->lire bat mange Det -> le la les un N -> garçon livre pomme S GN G Det N Aux GN le garçon va lire Det N Le garçon va lire un livre Mais aussi : le pomme bat mange la livre un livre 3

4 Grammaire hors contexte Différences entre structure de surface et structures profondes Exemple «chomskyen» : Time flies like an arrow: S S S GN G GN G G GN GP N GP N N GN N Prep GN Time flies Prep GN Time flies like Det N Time flies like Det N like Det N an arrow an arrow an arrow 4

5 Grammaires transformationnelles Règles de base Transformations S-> -> -> -> -> Structure profonde Structure de surface Interprétation sémantique Structure phonologique 5

6 Transformations S S GN Aux G GN Aux G Det N présent GN Det N présent être Part. passé GN le garçon lire Det N un livre lire Prep pqr GN un livre Det N Le garçon lit un livre Un livre est lu par le garçon le garçon 6

7 Analyse syntaxique traditionnelle Théorie des langages formels de Chomsky Formalisation mathématique pas une théorie linguistique La langue n'est pas un langage indépendant du contexte Les accords Grammaires contextuelles insuffisantes Constituants discontinus : Combien cette salle a-t'elle de fenêtres? 7

8 Exemples d analyseurs Analyseurs fondés sur les formalismes des théories grammaticales GPSG (Generalized Phrase Phrase-Structure Grammar, Gazdar et al 1985) LFG (Lexical Functional Grammar, Kaplan & Bresnan 1982) UCG (Unification Categorial Grammar, Clader et al 1988) HPSG (Head-driven Phrase Structure Grammar, Pollard & Sag 1994) Autres PATR : formalisme à structures de traits et unification DCG (Definite Clause Grammar) : extension de Prolog 8

9 Grammaires d unification Introduction de traits dans règles de réécriture Accord : GN -> Det Nom <Det Num> = <Nom Num> <Det Genre> = <Nom Genre> erbe transitif direct : G -> GN < sous-cat> = <GN> erbe intransitif : G -> < sous-cat> = Dormir : <sous-cat> = Rencontrer : <sous-cat> = GN dans le lexique Articulation forte entre lexique - syntaxe - sémantique Structure de traits comme mode de représentation syntaxique Unification comme opération de base pour l analyse 9

10 Grammaires d unification : définitions Trait = couple (attribut, valeur), de valeur atomique ou complexe : une structure de traits Structure de traits = ensemble des traits Représentation forme = table cat = nom accord = genre = fém num = sing forme cat accord table nom genre num fém sing det = accord = 1 nom = accord = 1 genre = fém num = sing det nom accord accord genre num fém sing 10

11 Unification Extension de structure Structure de traits A est une extension d une structure de traits B (A B) ssi A Tous les traits à valeur atomique présents dans B sont présents dans A avec la même valeur pour tout trait f à valeur non atomique dans B, sa valeur dans A est une extension de sa valeur dans B forme = table cat = nom accord = genre = fém num = sing Unification de A et B : accord = genre = fém Structure minimale qui est à la fois extension de A et de B, sinon l unification échoue B 11

12 LFG (Lexical Functional Grammar) Bresnan et Kaplan, fin années 70 Schéma général Entrées lexicales Règles lexicales Lexique complet Règles syntagmatiques Equations fonctionnelles Principes de bonne formation Structure C Structure F Structure F bien formée 12

13 LFG - Structure de constituants Structure C Arbre de dérivation obtenu par application des règles de réécritures hors-contexte règles syntagmatiques ou entrées lexicales P P SN SN Nom dort Nom Jean règles syntagmatiques entrées lexicales SN Nom dort Jean 13

14 LFG - Structure fonctionnelle Ensemble de traits Traits A valeur atomique : nombre, genre, mode, temps, etc. Trait Pred valeur atomique, indique la forme sémantique cadre de sous-catégorisation éventuel dormir : Pred = dormir <sujet> manger : Pred = manger <sujet, objet> ne s unifie pas : un seul trait Pred par structure de traits Dont la valeur est une structure fonctionnelle : sujet, objet, compx, etc. Dont la valeur est un ensemble de structures fonctionnelles : Ajout 14

15 LFG - Structure fonctionnelle Association d une structure de traits aux nœuds de l arbre de dérivation grâce aux équations P SN sujet = = SN Nom = Nom dort num =sing mode=ind pers=3 pred = dormir <sujet> Jean num=sing genre=masc pred = Jean sujet = = SN Nom num=sing genre=masc pred = Jean Jean P = num =sing mode=ind pers=3 pred = dormir <sujet> dort 15

16 LFG - Structure fonctionnelle Structure F : structure de traits minimale, solution du système d équations fonctionnelles P SN SN sujet = Nom = = dort num =sing mode=ind pers=3 pred = dormir <sujet> Nom Jean num=sing genre=masc pred = Jean P SN num=sing genre=masc pred = Jean Nom Jean num=sing genre=masc pred = Jean dort sujet = num=sing genre=masc pred = Jean num =sing mode=ind pers=3 pred = dormir <sujet> num =sing mode=ind pers=3 pred = dormir <sujet> 16

17 LFG : Principes de bonne formation Critères devant être vérifiés par les structures fonctionnelles Unicité : un même attribut n apparaît qu une fois dans une sous-structure Cohérence : fonctions sous-catégorisables gouvernées par un prédicat local Complétude : toutes les fonctions souscatégorisables doivent être présentes localement 17

18 Fonctions grammaticales Primitives codées dans règles syntagmatiques et les entrées lexicales P SN sujet = = dormir : pred = dormir <sujet> Distinction entre : Fonction sous-catégorisables Sujet, objet, comp(létive), Prep-obj, Xcomp (infinitive, participiale) dormir <sujet> : <sujet> cadre de sous-catégorisation Fonctions non sous-catégorisables Ajout : compléments circonstanciels, adjectifs, relatives 18

19 Partage de valeurs P SN S sujet = = SN Nom = S S = comp = Mode= Inf S (SN) = objet = veut pred = vouloir <sujet, comp> sujet = comp sujet P sujet = num=sing genre=masc pred = Jean num =sing mode=ind pers=3 pred = vouloir <sujet, comp> comp = sujet = mode=inf pred = dormir <sujet> SN S Nom S Structure C Pas de correspondance Structure F Jean veut dormir 19

20 Traitement des groupes prépositionnels Groupes prépositionnels compléments du verbe Une seule règle indépendante de l ordre des compléments parler de X à Y ou parler de Y à X Utilisation du trait Pcas pour les prépositions S (SN) (SP) (SP) = objet = ( Pcas) = ( Pcas) = SP Prep SN = ( pred ) Prep à Prep de Pcas = A-obj Pcas = De-obj 20

21 Traitement des groupes prépositionnels Pred = ressembler <sujet, A-obj> provenir <sujet, De-obj> donner <sujet, A-obj, De-obj> SN Nom Jean P parler S SP Prep SN SP Prep SN sujet = num=sing genre=masc pred = Jean num =sing mode=ind pers=3 pred = parler <sujet, A-obj, De-obj> A-obj = Pcas = A-obj Pred = Paul num=sing genre=masc de Nom politique à Nom Paul De-obj = Pcas = De-obj Pred = politique num=sing genre=fém 21

22 Dépendances lointaines Jean demande quelle fille Paul regarde. FOCUS COD SUJET Jean demande quelle fille vient ce soir TOPIC COD Jean connaît la fille que Paul regarde P SN S P 1 SN P sujet = = focus = = Qu = c + Qu = c + S (SN) (P1) focus = objet = objet = SN Det Nom = = comp = demande, : pred= demander<sujet, comp> quelle, det : Qu = +, det=quel regarde, : pred= regarder<sujet, objet> 22

23 Dépendances lointaines P SN S P 1 SN P sujet = = focus = = Qu = c + Qu = c + S (SN) (P1) focus = objet = objet = comp = SN (Det) nom = = SN Nom Jean P demande S P1 SN P det nom SN quelle fille nom Paul S regarde sujet = num=sing genre=masc pred = Jean pred = demander <sujet, comp> comp = focus = Pred = fille num=sing genre=fém det= quel Qu=+ Pred = Paul sujet = num=sing genre=masc Qu=+ Pred = regarder<sujet,objet> objet = 23

24 Analyse syntaxique traditionnelle Mots de la phrase Processus combinatoire 0, 1 ou n arbres de dérivation (structure de la phrase) Dictionnaire exhaustif Grammaire formelle exhaustive Caractéristiques (HPSG, LFG, TAG, ) : Règles de grammaire de type hors-contexte Structures de traits Unification Problème : manque de robustesse Tutorial Coling 2000: Trends in Robust Parsing Jacques ergne 24

Analyse syntaxique : Grammaires d unification

Analyse syntaxique : Grammaires d unification Analyse syntaxique : Grammaires d unification Anne Vilnat LIMSI, UPSud 28 novembre 2013 Anne Vilnat (LIMSI, UPSud) Analyse syntaxique : Grammaires d unification 28 novembre 2013 1 / 18 Plan 1 Analyse syntaxique

Plus en détail

Analyse syntaxique et application aux langues naturelles. Grammaires Lexicales Fonctionnelles (LFG)

Analyse syntaxique et application aux langues naturelles. Grammaires Lexicales Fonctionnelles (LFG) Université de Nice Sophia Antipolis Master 2 Recherche PLMT Analyse syntaxique et application aux langues naturelles Grammaires Lexicales Fonctionnelles (LFG) Jacques Farré et Sylvain Schmitz Analyse syntaxique

Plus en détail

Grammaires d unification

Grammaires d unification Cours sur le traitement automatique des langues (IV) Violaine Prince Université de Montpellier 2 LIRMM-CNRS Grammaires d unification Grammaire catégorielle Grammaire syntagmatique généralisée (GPSG) Les

Plus en détail

Grammaires formelles et. programmation logique

Grammaires formelles et. programmation logique Grammaires formelles et programmation logique Motivation Après avoir étudié Prolog nous l avons appliqué à l interprétation de règles de sémantique sur des termes (Arbres de Syntaxe Abstraite) Nous allons

Plus en détail

TP4- IFT3330. Traitements de la langue naturelle

TP4- IFT3330. Traitements de la langue naturelle TP4- IFT3330 Traitements de la langue naturelle (à rendre avant midi le 13 décembre) Objectif Ce TP vise à vous familiariser avec les processus d'analyses de la langue naturelle, notamment, les analyses

Plus en détail

Grammaires formelles, Automates

Grammaires formelles, Automates 1/39 Grammaires formelles, Automates Pierre Zweigenbaum LIMSI, CNRS pz@limsi.fr http://www.limsi.fr/~pz/ 2/39 1 Syntaxe : grammaire, analyse 2 Grammaires formelles Langage et grammaire Grammaires régulières

Plus en détail

Traitement de Langages et Dialogues Naturels par Ordinateur

Traitement de Langages et Dialogues Naturels par Ordinateur Traitement de Langages et Dialogues Naturels par Ordinateur Une introduction Philippe Muller muller@irit.fr Institut de Recherche en Informatique de Toulouse CNRS-Université Paul Sabatier http://www.irit.fr/

Plus en détail

T.P. Traitement Automatique des Langues (Retoré) Master Info 1ère année Université Bordeaux 1

T.P. Traitement Automatique des Langues (Retoré) Master Info 1ère année Université Bordeaux 1 T.P. Traitement Automatique des Langues (Retoré) Master Info 1ère année Université Bordeaux 1 Il s agit d illustrer le cours par une grammaire de clauses définiesà écrire en Sicstus Prolog. En fait Prolog

Plus en détail

chapitre 1 Décrire la langue

chapitre 1 Décrire la langue chapitre 1 Décrire la langue 1 Du langage à la langue Quelques dé nitions préalables Le langage est cette faculté, que l homme est seul à posséder, de s exprimer par la parole et par l écriture. Elle lui

Plus en détail

Analyse syntaxique et application aux langues naturelles. Jacques Farré et Sylvain Schmitz

Analyse syntaxique et application aux langues naturelles. Jacques Farré et Sylvain Schmitz Analyse syntaxique et application aux langues naturelles Jacques Farré et Sylvain Schmitz Plan du cours 2. Introduction, généralités, rappels 3. Analyse ascendante, LR, LALR, 4. N SLR, N LALR et LALR R

Plus en détail

TOUS LES TABLEAUX D EXERCICES À PHOTOCOPIER, AVEC LEURS CORRIGÉS.

TOUS LES TABLEAUX D EXERCICES À PHOTOCOPIER, AVEC LEURS CORRIGÉS. TOUS LES TABLEAUX D EXERCICES À PHOTOCOPIER, AVEC LEURS CORRIGÉS. Éveline Charmeux Françoise Monier-Roland Claudine Barou-Fret Michel Grandaty ISBN 2 84117 830 7 www.sedrap.fr Sommaire Remarques d ensemble

Plus en détail

Inversion du sujet, constituance et ordre des mots. par. Olivier Bonami et Danièle Godard. 1. Introduction

Inversion du sujet, constituance et ordre des mots. par. Olivier Bonami et Danièle Godard. 1. Introduction Inversion du sujet, constituance et ordre des mots par Olivier Bonami et Danièle Godard 1. Introduction L inversion du sujet en français pose un problème intéressant, qui est bien connu (Le Bidois, 1950)

Plus en détail

INGÉNIERIE DES CONNAISSANCES CONSTRUCTION D ONTOLOGIES À PARTIR DE TEXTES (1)

INGÉNIERIE DES CONNAISSANCES CONSTRUCTION D ONTOLOGIES À PARTIR DE TEXTES (1) 09.02.2002 INGÉNIERIE DES CONNAISSANCES CONSTRUCTION D ONTOLOGIES À PARTIR DE TEXTES (1) Outils de traitement automatique des langues pour la construction d ontologies à partir de textes Didier BOURIGAULT

Plus en détail

TD 1 - Structures de Traits et Unification

TD 1 - Structures de Traits et Unification TD 1 - Structures de Traits et Unification 1 Définitions Un trait (en: feature) est un couple attribut-valeur. Une structure de traits (en: feature structure) est un ensemble de traits. On peut les représenter

Plus en détail

Analyse syntaxique et application aux langues naturelles. Jacques Farré et Sylvain Schmitz

Analyse syntaxique et application aux langues naturelles. Jacques Farré et Sylvain Schmitz Université de Nice Sophia Antipolis Master 2 Recherche PLMT Analyse syntaxique et application aux langues naturelles Jacques Farré et Sylvain Schmitz Objectifs du cours Présenter les principaux formalismes

Plus en détail

Étude et modélisation de la syntaxe des langues à l'aide de l'ordinateur Analyse syntaxique automatique non combinatoire

Étude et modélisation de la syntaxe des langues à l'aide de l'ordinateur Analyse syntaxique automatique non combinatoire Habilitation à Diriger des Recherches Étude et modélisation de la syntaxe des langues à l'aide de l'ordinateur Analyse syntaxique automatique non combinatoire Jacques Vergne GREYC - UPRESA 6072 - Université

Plus en détail

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur NOUVEAUX PROGRAMMES Objectifs de la classe de 6 e : tableaux récapitulatifs Lecture : Compétences et applications Textes issus de l héritage antique - La Bible - Homère, L Odyssée - Virgile, L Énéide -

Plus en détail

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles NB : Pour chaque niveau, les connaissances et compétences acquises dans la classe antérieure sont à consolider.

Plus en détail

Prolog et Traitement Automatique des Langues. Troisième partie III. DCG : Présentation. Grammaires Hors-Contextes. Lecture logique des CFG

Prolog et Traitement Automatique des Langues. Troisième partie III. DCG : Présentation. Grammaires Hors-Contextes. Lecture logique des CFG Prolog et Traitement Automatique des Langues Éric de la Clergerie Eric.De_La_Clergerie@inria.fr Troisième partie III DCG : Présentation ALPAGE http://alpage.inria.fr Cours M2 LI 2008 É. de la Clergerie

Plus en détail

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Maternelle Par le récit d événements du passé, par l observation du patrimoine familier (objets conservés dans la famille...), ils apprennent à distinguer

Plus en détail

COMPRÉHENSION AUTOMATIQUE DU LANGAGE NATUREL. Équipe TEXTE du LIRMM Christian Retoré. Visite ÉNS Cachan 6 janvier 2016

COMPRÉHENSION AUTOMATIQUE DU LANGAGE NATUREL. Équipe TEXTE du LIRMM Christian Retoré. Visite ÉNS Cachan 6 janvier 2016 COMPRÉHENSION AUTOMATIQUE DU LANGAGE NATUREL Équipe TEXTE du LIRMM Christian Retoré Visite ÉNS Cachan 6 janvier 2016 A Traitement automatique des langues A.1. Famille de problèmes à traiter Deux tâches

Plus en détail

[«Syntaxe de la phrase anglaise», Sandrine Oriez] [Presses universitaires de Rennes, 2009, www.pur-editions.fr] TABLE DES MATIÈRES

[«Syntaxe de la phrase anglaise», Sandrine Oriez] [Presses universitaires de Rennes, 2009, www.pur-editions.fr] TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE de Jean-Charles Khalifa.............................................. 9 INTRODUCTION................................................................11 PREMIÈRE PARTIE CATÉGORIES

Plus en détail

Organisation modulaire et paramétrable de grammaires électroniques lexicalisées Application au français et à l'italien

Organisation modulaire et paramétrable de grammaires électroniques lexicalisées Application au français et à l'italien Université Paris 7 UFR de Linguistique TaLaNa Organisation modulaire et paramétrable de grammaires électroniques lexicalisées Application au français et à l'italien Marie-Hélène Candito Thèse de Doctorat

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

DOCUMENT PRÉPARATOIRE TEST DE FRANÇAIS ÉCRIT SEL VERSION B

DOCUMENT PRÉPARATOIRE TEST DE FRANÇAIS ÉCRIT SEL VERSION B DOCUMENT PRÉPARATOIRE TEST DE FRANÇAIS ÉCRIT SEL VERSION B CODE LINGUISTIQUE RÉDACTION Création : Mars 2005 Dernière révision : Mai2008 Table des matières Renseignements généraux. page 3 I. Première partie

Plus en détail

Le dictionnaire DEM dans NooJ

Le dictionnaire DEM dans NooJ 21 ème Traitement Automatique des Langues Naturelles, Marseille, 2014 Le dictionnaire DEM dans NooJ Max Silberztein ELLIADD, Université de Franche-Comté, 30 rue Mégevand, 25000 Besançon max.silberztein@univ-fcomte.fr

Plus en détail

Chapitre 4 Automates à pile et langages hors-contexte

Chapitre 4 Automates à pile et langages hors-contexte Chapitre 4 Automates à pile et langages hors-contexte 87 Introduction Langage a n b n n est pas accepté par un automate fini. Par contre L k = {a n b n n k} est accepté. Mémoire finie, mémoire infinie,

Plus en détail

Atelier TALS. Traitement automatique et langues des signes. Quels outils formels pour quelle(s) modélisation(s)

Atelier TALS. Traitement automatique et langues des signes. Quels outils formels pour quelle(s) modélisation(s) Atelier TALS Traitement automatique et langues des signes Quels outils formels pour quelle(s) modélisation(s) A. BALVET, UMR STL 8163 Lille 3 13/06/2008 1/47 Sommaire TALN : un champ unifié? Questions

Plus en détail

Images de Sergio Palao pour CATEDU (http://catedu.es/arasaac/ ) sous licence Creative Commons

Images de Sergio Palao pour CATEDU (http://catedu.es/arasaac/ ) sous licence Creative Commons Activité annuelle n 2 Qui suis-je? Choisir ou créer une banque de personnages qui ont des ressemblances. Décrire un personnage de telle manière à amener progressivement le lecteur à trouver le personnage

Plus en détail

Modéliser le langage. Modéliser le langage. Plan. Linguistique et informatique. Linguistique et informatique: une longue histoire (2/2)

Modéliser le langage. Modéliser le langage. Plan. Linguistique et informatique. Linguistique et informatique: une longue histoire (2/2) Modéliser le langage Modéliser le langage Christian Retoré LaBRI (Université de Bordeaux & CNRS) Responsable du thème Informatique et Linguistique INRIA Bordeaux Sud-Ouest Responsable de l équipe Signes:

Plus en détail

RdF Reconnaissance des Formes Semaine 12 : Chaînes, langages et grammaires

RdF Reconnaissance des Formes Semaine 12 : Chaînes, langages et grammaires RdF Reconnaissance des Formes Semaine 12 : Chaînes, langages et grammaires Master ASE : http://master-ase.univ-lille1.fr/ Master Informatique : http://www.fil.univ-lille1.fr/ Spécialité IVI : http://master-ivi.univ-lille1.fr/

Plus en détail

Sites web éducatifs et ressources en français

Sites web éducatifs et ressources en français Sites web éducatifs et ressources en français Exercices en ligne pour le primaire Écriture Exercices sur les majuscules : http://grammaire.reverso.net/test.asp?q=test_majuscules Exercice de vocabulaire

Plus en détail

L accord du participe passé

L accord du participe passé Clé des mots Université de Sherbrooke Hiver 2010 1 L accord du participe passé Le participe passé employé seul Le participe passé employé seul s accorde en genre et en nombre avec le mot auquel il se rapporte;

Plus en détail

Construire des analyseurs avec DyALog

Construire des analyseurs avec DyALog TALN 2002, Nancy, 24 27 juin 2002 Construire des analyseurs avec DyALog Éric Villemonte de la Clergerie ATOLL - INRIA Domaine de Voluceau Rocquencourt, B.P. 105,78153 Le Chesnay (France) Eric.De_La_Clergerie@inria.fr

Plus en détail

* * Autocorrection 1 re année SYNTAXE ET PONCTUATION ACCORD DU DÉTERMINANT VERBE ORTHOGRAPHE. École Ste-Marie

* * Autocorrection 1 re année SYNTAXE ET PONCTUATION ACCORD DU DÉTERMINANT VERBE ORTHOGRAPHE. École Ste-Marie Autocorrection 1 re année Je vérifie si la phrase a du sens et si tous les mots sont là. J encadre la majuscule et le point (.!?). ACCORD DU DÉTERMINANT J identifie le déterminant et je relie le nom au

Plus en détail

LA RELATION D APPROPRIATION EN LINGUISTIQUE. Pierre-André Buvet Taoufik Massoussi laboratoire LDI CNRS-Université Paris 13

LA RELATION D APPROPRIATION EN LINGUISTIQUE. Pierre-André Buvet Taoufik Massoussi laboratoire LDI CNRS-Université Paris 13 LA RELATION D APPROPRIATION EN LINGUISTIQUE Pierre-André Buvet Taoufik Massoussi laboratoire LDI CNRS-Université Paris 13 Plan Introduction Les relations en linguistique Description de la relation d appropriation

Plus en détail

Des grammaires en Prolog? DCG et ALE - Une petite introduction

Des grammaires en Prolog? DCG et ALE - Une petite introduction Des grammaires en Prolog? DCG et ALE - Une petite introduction Laleh Ghadakpour et François Yvon Ecole Nationale Supérieure des télécommunications Departement Informatique et Réseaux 2 avril 2007 Plan

Plus en détail

Cours n 5. Jean-Michel Adam UFR SHS IMSS L2 MIASS

Cours n 5. Jean-Michel Adam UFR SHS IMSS L2 MIASS Le langage Prolog Cours n 5 Grammaire et automates Jean-Michel Adam UFR SHS IMSS L2 MIASS Grammaires et Automates en langage Prolog Représentation des textes par des listes En Prolog, un texte est représenté

Plus en détail

Chapitre 1 Introduction aux compilateurs (et aux interpréteurs)

Chapitre 1 Introduction aux compilateurs (et aux interpréteurs) Chapitre 1 Introduction aux compilateurs (et aux interpréteurs) Jean Privat Université du Québec à Montréal INF5000 Théorie et construction des compilateurs Automne 2013 Jean Privat (UQAM) 01 Introduction

Plus en détail

Introduction Damien Nouvel

Introduction Damien Nouvel Introduction Organisation du cours Introduction : 2h cours Théorie des langages : 4h cours / TD à états finis : 4h cours / TD, 2h TP Propriété des langages réguliers : 2h cours / TD Expressions régulières

Plus en détail

CM2 LES NOUVEAUX. Outils Français. Guide du maître. Claire Barthomeuf Professeur des écoles Catherine Lahoz Professeur des écoles

CM2 LES NOUVEAUX. Outils Français. Guide du maître. Claire Barthomeuf Professeur des écoles Catherine Lahoz Professeur des écoles LES NOUVEAUX Outils pour le Français CM2 Guide du maître Claire Barthomeuf Professeur des écoles Catherine Lahoz Professeur des écoles sommaire Proposition de programmation... 4 Grammaire La phrase et

Plus en détail

Grammaire du dictionnaire / dictionnaire de la grammaire : pour une nouvelle complémentarité conceptuelle

Grammaire du dictionnaire / dictionnaire de la grammaire : pour une nouvelle complémentarité conceptuelle Au Professeur Robert Martin, en respectueux hommage. Grammaire du dictionnaire / dictionnaire de la grammaire : pour une nouvelle complémentarité conceptuelle Gérard REB Université Marc Bloch EA 1339 LILPA-Scolia,

Plus en détail

COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL

COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL La méthode de correction expliquée ici s applique à la correction des erreurs de français signalées dans un texte. L étudiant, à travers la correction de son travail, doit être

Plus en détail

LFG Verbes à montée / verbes à contrôle 1 L interprétation du «sujet d une infinitive»

LFG Verbes à montée / verbes à contrôle 1 L interprétation du «sujet d une infinitive» Licence Sciences du Langage Paris 7 Marie Candito LG2436 : Lexical Functional Grammar 08/09 LFG Verbes à montée / verbes à contrôle 1 L interprétation du «sujet d une infinitive» Un verbe à l infinitif

Plus en détail

Langages de programmation et compilation

Langages de programmation et compilation École Normale Supérieure Langages de programmation et compilation Jean-Christophe Filliâtre Cours 6 / 9 novembre 2015 Jean-Christophe Filliâtre Langages de programmation et compilation 2015 2016 / cours

Plus en détail

SemTAG, une architecture pour le développement et l utilisation de grammaires d arbres adjoints à portée sémantique

SemTAG, une architecture pour le développement et l utilisation de grammaires d arbres adjoints à portée sémantique TALN 2007, Toulouse, 5 8 juin 2007 SemTAG, une architecture pour le développement et l utilisation de grammaires d arbres adjoints à portée sémantique Claire GARDENT 1,YannickPARMENTIER 2 1 CNRS / LORIA,

Plus en détail

MDA-XML : une expérience de rédaction contrôlée multilingue basée sur XML

MDA-XML : une expérience de rédaction contrôlée multilingue basée sur XML TALN 2003, Batz-sur-Mer, 11 14 juin 2003 MDA-XML : une expérience de rédaction contrôlée multilingue basée sur XML Guy Lapalme (1), Caroline Brun (2), Marc Dymetman (2), (1) RALI - Université de Montréal

Plus en détail

ProLog. Partie 4 : Modélisation du Langage. Mathieu Vidal. Université Grenoble Alpes Année L2 - MIASHS Grenoble - France

ProLog. Partie 4 : Modélisation du Langage. Mathieu Vidal. Université Grenoble Alpes Année L2 - MIASHS Grenoble - France ProLog Partie 4 : Modélisation du Langage Mathieu Vidal Université Grenoble Alpes Année 2016-2017 L2 - MIASHS Grenoble - France Introduction Colemauer : Prolog est pensé comme pouvant être appliqué au

Plus en détail

Présentation des contenus de formation en ligne

Présentation des contenus de formation en ligne Présentation des contenus de formation en ligne Pour toutes questions sur les parcours de formation ou si le stage n existe pas dans la plateforme d inscription en ligne, merci d envoyer votre demande

Plus en détail

L analyse syntaxique. Grammaires hors contexte. Cours sur le traitement automatique des langues (II) Violaine Prince 20/02/06

L analyse syntaxique. Grammaires hors contexte. Cours sur le traitement automatique des langues (II) Violaine Prince 20/02/06 Cours sur le traitement automatique des langues (II) Violaine Prince Université de Montpellier 2 LIRMM-CNRS L analyse syntaxique Le but : fournir une structure interprétable d un texte. si le langage est

Plus en détail

Réussir ²son ²entrée ²en ²grammaire CE1. La ²phrase

Réussir ²son ²entrée ²en ²grammaire CE1. La ²phrase Grammaire Réussir ²son ²entrée ²en ²grammaire CE1 La ²phrase G1 Une phrase commence par une majuscule et finit par un point. C est une suite de mots qui a du sens : l ordre des mots est important. Le ²rat

Plus en détail

Renforcer ses compétences. en Orthographe

Renforcer ses compétences. en Orthographe Renforcer ses compétences en Orthographe Sommaire INTRODUCTION GÉNÉRALE... 11 Première Partie GÉNÉRALITÉS Chapitre I. à quoi sert l orthographe?... 17 i. à quoi servent les lettres?... 20 ii. écrire des

Plus en détail

Exercices corrigés sur les rappels de logique du premier ordre

Exercices corrigés sur les rappels de logique du premier ordre Exercices corrigés sur les rappels de logique du premier ordre 1- Analyser les formules suivantes (dire si ce sont des formules, donner arbres, occurrences libres, occurrences liées, identifier la portée

Plus en détail

XMG : Un Compilateur de Méta-Grammaires Extensible

XMG : Un Compilateur de Méta-Grammaires Extensible TALN 2005, Dourdan, 6 10 juin 2005 XMG : Un Compilateur de Méta-Grammaires Extensible Denys Duchier (1), Joseph Le Roux (2), Yannick Parmentier (2) (1) LIFL - UMR CNRS 8022- Université des Sciences et

Plus en détail

Classe de huitième. Extrait de français 2014 2015. www.hattemer-academy.com. 76/78 rue Saint-Lazare 75009 Paris

Classe de huitième. Extrait de français 2014 2015. www.hattemer-academy.com. 76/78 rue Saint-Lazare 75009 Paris Classe de huitième Extrait de français 2014 2015 76/78 rue Saint-Lazare 75009 Paris www.hattemer-academy.com 52, rue de Londres 75008 Paris www.hattemer.fr Extrait de français - huitième e Programme f

Plus en détail

Objectif général Rédiger de courts textes argumentatifs en tenant compte du destinataire.

Objectif général Rédiger de courts textes argumentatifs en tenant compte du destinataire. FRN-3003 Français avancé : grammaire et rédaction 2 3 cr. A et H (FLE-14612) PR : FLE 3002 ou l'équivalent CC : aucun Formule pédagogique : LT Temps consacré au cours : 3-0-0-6 Responsable : Thérèse Guay

Plus en détail

Optimisation de requêtes

Optimisation de requêtes Optimisation de requêtes Illustration avec Oracle J. Akoka - I. Wattiau Introduction BUT : Fournir l'algorithme d'accès à la base de données pour répondre à une requête exprimée en langage assertionnel

Plus en détail

Méthodes de Résolution de problèmes En Intelligence Artificielle

Méthodes de Résolution de problèmes En Intelligence Artificielle Méthodes de Résolution de problèmes En Intelligence Artificielle Résolution de Problèmes et Intelligence Artificielle Résoudre des puzzles Jouer aux échecs Faire des mathématiques Et même conduire une

Plus en détail

ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle

ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle Document d information - Juin 2015 - Août 2015 - Janvier 2016 Français, langue d enseignement 5 e année du secondaire Écriture 132-520 Gouvernement du

Plus en détail

Langages de haut niveau

Langages de haut niveau Langages de haut niveau Introduction Un assembleur est un programme traduisant en code machine un programme écrit à l'aide des mnémoniques Les langages d'assemblage représentent une deuxième génération

Plus en détail

VOLTAIRE Faîtes la différence, Valorisez vos compétences!

VOLTAIRE Faîtes la différence, Valorisez vos compétences! Faîtes la différence, Valorisez vos compétences! CENTRE HABILITE PRES DE CHEZ VOUS! Immeuble les Cyclades 74, avenue d Andrézieux 42340 VEAUCHE PCIE CODE CPF DEMANDEUR D EMPLOI => 157134 CODE CPF SALARIE

Plus en détail

Exercices dirigés séance n 1- corrigé

Exercices dirigés séance n 1- corrigé Exercices dirigés séance n 1- corrigé Exercice 1 : compilation, analyse d un programme On définit le langage simplifié suivant au moyen de règles BNF : ::=

Plus en détail

LE SUJET ET L OBJET EN FRANÇAIS CONTEMPORAIN. Par Feu Lahcen ARNOUS. Introduction

LE SUJET ET L OBJET EN FRANÇAIS CONTEMPORAIN. Par Feu Lahcen ARNOUS. Introduction LE SUJET ET L OBJET EN FRANÇAIS CONTEMPORAIN. Par Feu Lahcen ARNOUS Introduction La description des langues naturelles s appuie, dans les théories linguistiques modernes, sur les fonctions (ou relations).

Plus en détail

EXPRESSION DES BESOINS

EXPRESSION DES BESOINS PLAN CYCLE DE VIE D'UN LOGICIEL EXPRESSION DES BESOINS SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL CONCEPTION DU LOGICIEL LA PROGRAMMATION TESTS ET MISE AU POINT DOCUMENTATION CONCLUSION C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason

Plus en détail

Application des programmes de contraintes orientés objet à l analyse du langage naturel

Application des programmes de contraintes orientés objet à l analyse du langage naturel TALN 2004, Fès, 19 21 avril 2004 Application des programmes de contraintes orientés objet à l analyse du langage naturel Mathieu Estratat (1), Laurent Henocque (2) LSIS Université d Aix-Marseille III Avenue

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

traduction automatique par règles Pierre Isabelle Septembre 2010

traduction automatique par règles Pierre Isabelle Septembre 2010 Introduction à la traduction automatique par règles Pierre Isabelle Septembre 2010 Les débuts de la traduction automatique 1948: Andrew Booth (Londres) présente un dictionnaire électronique Avec rudiments

Plus en détail

6 ème A.E.P Palier 3 Situation2

6 ème A.E.P Palier 3 Situation2 6 ème A.E.P Palier 3 Situation2 Compétence2 : Palier 3 Au terme du troisième palier de la 6 e année, face à une situation de communication et à partir d'images, de textes et/ou de documents, l'élève produit,

Plus en détail

Inbenta Semantic Search Engine

Inbenta Semantic Search Engine inbenta Inbenta Semantic Search Engine Un moteur de recherche sémantique inspiré de la Théorie Sens-Texte mquintana@inbenta.com Sommaire Mon parcours Présentation d Inbenta Théorie Sens-Texte Ressources

Plus en détail

Plans d études Ecole secondaire Juin 2005

Plans d études Ecole secondaire Juin 2005 Plans d études Ecole secondaire Juin 2005 FRANÇAIS RENFORCEMENT 9 ème année / niveau C 1. Finalités du Français Renforcement Les exigences de fin de scolarité obligatoire Le cours de Français Renforcement

Plus en détail

ALLER. 1. Informations générales sur le logiciel. logiciels libres

ALLER. 1. Informations générales sur le logiciel. logiciels libres ALLER Apprentissage de La Lecture et de l Ecriture en Réseau 1. Informations générales sur le logiciel Auteur : l équipe de developpement Le Terrier d AbulÉdu Version : 2.2.2 Licence : GPL Date de parution

Plus en détail

www.plen.fr/webash/ Patrick Lenglet, directeur de SEGPA

www.plen.fr/webash/ Patrick Lenglet, directeur de SEGPA WebASH www.plen.fr/webash/ Espace Numérique de Travail dédié aux enseignants et aux élèves de SEGPA, EREA, ULIS, IME, ITEP... Colloque 2014 du CERFOP (difficulté scolaire) Patrick Lenglet, directeur de

Plus en détail

L infinitif complément d un verbe, d un adjectif, d un nom. Ecriture d un fragment de grammaire

L infinitif complément d un verbe, d un adjectif, d un nom. Ecriture d un fragment de grammaire L infinitif complément d un verbe, d un adjectif, d un nom. Ecriture d un fragment de grammaire Anne Lablanche To cite this version: Anne Lablanche. L infinitif complément d un verbe, d un adjectif, d

Plus en détail

Optimisation des Requêtes D après J. Akoka - I. Wattiau

Optimisation des Requêtes D après J. Akoka - I. Wattiau NFE113 Administration et configuration des bases de données 2011 Optimisation des Requêtes D après J. Akoka - I. Wattiau 1 Eric Boniface Introduction Fournir l'algorithme d'accès à la B.D. pour répondre

Plus en détail

Introduction à l'informatique

Introduction à l'informatique Introduction à l'informatique DEUG Sciences et Technologie Première année Autour de la programmation Catherine Mongenet Pierre Gancarski (supports réalisés par Catherine Mongenet et Pascal Schreck) Rappels

Plus en détail

Logique et bases de données

Logique et bases de données Logique et bases de données Plan Théorie du premier ordre Hypothèses CWA, unique name, domain closure BD comme interprétation BD comme théorie du 1er ordre BD déductives Signification des différentes formes

Plus en détail

MATHEMATIQUES FRANÇAIS

MATHEMATIQUES FRANÇAIS EVALUATION A L ENTRÉE AU CE2 MATHEMATIQUES FRANÇAIS Ressources utilisées : ROLL, Inspection Dordogne Nord, Documents et outils du Rased Auray Carnac. Livret du Maître 1 Cotation en règle générale. Sauf

Plus en détail

Langages hors-contexte

Langages hors-contexte Langages hors-contexte Damien Nouvel Damien Nouvel (Inalco) Langages hors-contexte 1 / 29 Origines Plan 1. Origines 2. Définitions 3. Dérivations 4. Simplification Damien Nouvel (Inalco) Langages hors-contexte

Plus en détail

Séquence du projet maison

Séquence du projet maison Séquence du projet maison Voici une séquence à destination d un groupe d environ 8 élèves de niveau hétérogène, du CP au CM2 (grands débutants et niveau A1), détaillée en 11 séances d environ 1h30 chacune.

Plus en détail

UFR Langues et Civilisations Pays anglophones Année Universitaire 2011-2012

UFR Langues et Civilisations Pays anglophones Année Universitaire 2011-2012 2 ème année de Licence d Anglais UFR Langues et Civilisations UE L4IAU2 Corrigé du devoir N 2 Nom du correcteur : Hélène Margerie Nature du devoir : Analyse linguistique Nombre de devoirs corrigés : 8

Plus en détail

Web Sémantique, Langues et Raisonnement

Web Sémantique, Langues et Raisonnement Web Sémantique, Langues et Raisonnement Noémie-Fleur Sandillon-Rezer http://www.labri.fr/perso/nfsr nfsr@labri.fr Révision du 13 février 2014 Table des matières 1 Rappels : Automates, mots, langages 2

Plus en détail

Génie logiciel avancé

Génie logiciel avancé Génie logiciel avancé Mihaela Sighireanu UFR d Informatique Paris Diderot, LIAFA, 175 rue Chevaleret, Bureau 6A7 http://www.liafa.jussieu.fr/ sighirea/cours/genielog/ Spécification formelle: Types de données

Plus en détail

Français - Grammaire

Français - Grammaire Français - Grammaire Leçon No 1 Les mots (C) Charles Marca Cours programme 3 e (Physique) Page 1 Objectifs pédagogiquesp Distinguer mots variables et mots invariables Je vous écris une suite de mots (C)

Plus en détail

Technique d Intelligence Artificielle : Résumé

Technique d Intelligence Artificielle : Résumé Technique d Intelligence Artificielle : Résumé Chapitre 1 : Préambule 1.1 Système classique de gestion! Processus bien défini et bien connu! Utilisateur passif! Ex : logiciel de gestion Généralement, il

Plus en détail

LA SANTÉ DE VOS DENTS - LE FLUOR

LA SANTÉ DE VOS DENTS - LE FLUOR FICHE ÉTUDIANT Code : Thématique : Santé Auteur : Karine Vidal (France) En partenariat avec. Une chaîne du groupe France Médias Monde LA SANTÉ DE VOS DENTS - LE FLUOR Public : Niveau CECR : Durée : Tâche

Plus en détail

Test d accès par vérification des acquis à la préparation au concours et à l examen professionnel d ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL de 1 ère classe

Test d accès par vérification des acquis à la préparation au concours et à l examen professionnel d ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL de 1 ère classe N de Salle :... N DE TABLE :... Test d accès par vérification des acquis à la préparation au concours et à l examen professionnel d ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL de 1 ère classe MARDI 27 NOVEMBRE 2012

Plus en détail

Cours de Compilation

Cours de Compilation Université Mohammed V - Agdal Faculté des sciences Département d'informatique Cours de Compilation SMI - S5 Prof. M.D. RAHMANI mrahmani@fsr.ac.ma 1 Plan du cours I. Généralités sur les compilateurs. II.

Plus en détail

Algorithmique P2. Tables et Hachage Ulg, 2009-2010 R.Dumont

Algorithmique P2. Tables et Hachage Ulg, 2009-2010 R.Dumont Algorithmique P2 Tables et Hachage Ulg, 2009-2010 R.Dumont Tables Table = Ensemble d'entrées. Entrées = Couples de type (clef, information) Tables - Représentation Par tableau Entrée = (indice, données)

Plus en détail

Les jeudis à 16h dans l amphi du LaBRI. Séance 0 = réunion / discussion

Les jeudis à 16h dans l amphi du LaBRI. Séance 0 = réunion / discussion Les jeudis à 16h dans l amphi du LaBRI Séminaire de l équipe SIGNES Signes linguistiques, grammaire et sens : algorithmique logique de la langue Roberto Bonato, Joan Busquets, Pierre Castéran, Gérard Huet,

Plus en détail

PLAN DE COURS CADRE ANG2154. Grammar I

PLAN DE COURS CADRE ANG2154. Grammar I PLAN DE COURS CADRE course ANG2154 Grammar I PLAN DE COURS CADRE Les plans de cours type ont pour but d informer les étudiants ainsi que le personnel enseignant sur les balises minimales tant au niveau

Plus en détail

Concevoir, améliorer et exploiter une méta-grammaire factorisée du français

Concevoir, améliorer et exploiter une méta-grammaire factorisée du français Concevoir, améliorer et exploiter une méta-grammaire factorisée du français http://alpage.inria.fr Éric de la Clergerie Paris-Rocquencourt / Univ. Paris Diderot Séminaire

Plus en détail

Analyse lexicale et morphologique de l arabe standard utilisant la plateforme linguistique NooJ

Analyse lexicale et morphologique de l arabe standard utilisant la plateforme linguistique NooJ Analyse lexicale et morphologique de l arabe standard utilisant la plateforme linguistique NooJ Résumé Slim Mesfar Université de Franche-Comté LASELDI mesfarslim@yahoo.fr Cet article décrit un système

Plus en détail

LA GRAMMAIRE GÉNÉRATIVE ET TRANSFORMATIONNELLE : BREF HISTORIQUE

LA GRAMMAIRE GÉNÉRATIVE ET TRANSFORMATIONNELLE : BREF HISTORIQUE 1/14 LA GRAMMAIRE GÉNÉRATIVE ET TRANSFORMATIONNELLE : BREF HISTORIQUE Introduction La grammaire générative et transformationnelle a profondément marqué la linguistique dans le monde entier dans la deuxième

Plus en détail

Sé m a n t iq u e d e la lo g iq u e. In t e r p r é t a t io n ( 1 /2 )

Sé m a n t iq u e d e la lo g iq u e. In t e r p r é t a t io n ( 1 /2 ) Sé m a n t iq u e d e la lo g iq u e Comment écrire les formules? Aspects syntaxiques Programmation Comment Logique et déterminer Prolog la valeur de vérité d une formule? Aspects sémantiques logique bivaluée

Plus en détail

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal 1. Rappels des programmes 2008 Rappels des connaissances et compétences que les élèves doivent maîtriser Grammaire : Au cycle 2 : 1. identification du

Plus en détail

Fiche pédagogique : les vêtements. - lexicales : les vêtements, quelques «types d activités» (le sport, la fête, l école, le bord de mer), il/elle

Fiche pédagogique : les vêtements. - lexicales : les vêtements, quelques «types d activités» (le sport, la fête, l école, le bord de mer), il/elle Fiche pédagogique : les vêtements Tâche finale de l activité : Réaliser et présenter un petit magazine de mode Niveau(x) Cycle 2 Connaissances : Connaissances requises : - révisions : les couleurs, les

Plus en détail

Une approche multicritère pour lever l ambiguïté morphologique dans le texte arabe

Une approche multicritère pour lever l ambiguïté morphologique dans le texte arabe Une approche multicritère pour lever l ambiguïté morphologique dans le texte arabe Mohamed Amine Chéragui 1, Youssef Hceini 2 et Moncef Abbas 3 1 Ecole national Supérieure d Informatique (E.S.I.), E-mails

Plus en détail

Introduction au TALN et à l ingénierie linguistique. Isabelle Tellier ILPGA

Introduction au TALN et à l ingénierie linguistique. Isabelle Tellier ILPGA Introduction au TALN et à l ingénierie linguistique Isabelle Tellier ILPGA Plan de l exposé 1. Quelques notions de sciences du langage 2. Applications et enjeux du TAL/ingénierie linguistique 3. Les deux

Plus en détail

LIN3710 Devoir 2 La structure argumentale

LIN3710 Devoir 2 La structure argumentale LIN3710 Devoir 2 La structure argumentale Dû le 8 février 2012 Ce devoir a l air long, mais vos réponses ne devraient pas l être. Prenez du temps pour bien penser sur ces questions, et répondez-y de la

Plus en détail