LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE"

Transcription

1 LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE RESSOURCES OBJECTIF Maîtrise de la langue/palier 2 : S exprimer à l oral comme à l écrit, dans un vocabulaire approprié et précis, en respectant le niveau de langue adapté. COMPÉTENCES Échanger, débattre : écouter et prendre en compte ce qui a été dit ; questionner afin de mieux comprendre ; exprimer et justifier un accord ou un désaccord, émettre un point de vue personnel motivé ; participer aux échanges de manière constructive : rester dans le sujet, situer son propos par rapport aux autres, apporter des arguments, mobiliser des connaissances, respecter les règles habituelles de la communication.

2 QU APPELLE-T-ON PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE? La philosophie a fait son entrée à l école primaire depuis plusieurs années. Les objectifs visés par les enseignants ne sont ni la présentation de doctrines philosophiques, ni l enseignement d une nouvelle discipline. Il ne s agit pourtant pas de «philosophie pour enfants», car il n y a pas une philosophie pour enfants et une philosophie pour adultes. Il y a la philosophie. Mais alors qu est-ce que la philosophie? Chaque philosophe tente d y répondre à sa manière et tous s interrogent sur le sens des choses. Philosopher, c est questionner, réfléchir à une question, dialoguer, confronter des idées. Le langage est l outil privilégié du philosophe, il emploie, le plus souvent, les mots de tous les jours et s attache à montrer que les mots sont porteurs de sens et qu il faut sans cesse s interroger sur ce sens. C est en cela que la philosophie répond aux objectifs des programmes et du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, notamment en ce qui concerne la maîtrise de la langue française et les compétences sociales et civiques. Le terme de «débat» lui donne un cadre institutionnel et peut permettre de créer des liens avec les autres disciplines. En philosophie (à l école primaire), les pratiques pédagogiques des enseignants s inspirent de différents courants qui se différencient notamment par la place occupée par l adulte, les supports utilisés, le mode de choix des questions. Quelques noms : Jacques Lévine, Matthew Lipman, Michel Tozzi, Oscar Brénifer, Marc Sautet et Jean-François Chazerans. Voici quelques-unes de ces approches présentées de façon succincte, donc incomplète. L APPROCHE PÉDAGOGIQUE DE JACQUES LÉVINE Il pense la philosophie avec les enfants comme préalable à la pensée : le débat d idées, sans intervention de l adulte, permet la prise en compte de la rigueur de toute réflexion, des ambiguïtés, des paradoxes et fait prendre conscience de l appartenance à un groupe de pensée. L APPROCHE PÉDAGOGIQUE DE MATTHEW LIPMAN Il a élaboré un programme complet pour les enfants de la maternelle au lycée en écrivant des romans suscitant des questions et en proposant un protocole précis ; l adulte applique ce protocole et intervient sur la forme des idées et non sur leur contenu. L APPROCHE PÉDAGOGIQUE DE MICHEL TOZZI Il préfère l expression «discussion à visée philosophique» au terme «atelier». Il a beaucoup travaillé sur la didactique de la philosophie et sur les nouvelles pratiques de la philosophie à l école. Il retient trois objectifs essentiels : problématiser, argumenter, conceptualiser. L adulte est concepteur et garant du dispositif démocratique. 2

3 L APPROCHE PÉDAGOGIQUE D OSCAR BRÉNIFER Il s agit avant tout d aider les élèves à exprimer leur pensée et à identifier les sources de leurs représentations. L adulte guide, accompagne, aide à reformuler, à relier les idées, à synthétiser. L APPROCHE PÉDAGOGIQUE DE MARC SAUTET ET JEAN-FRANÇOIS CHAZERANS Un intervenant philosophe présente un modèle à penser et aide à philosopher ensemble : la rencontre avec un philosophe complète la discussion entre pairs. Ces démarches très différentes ont cependant des points communs : l affirmation que l enfant peut philosopher ; philosopher, c est découvrir le plaisir de penser ; philosopher, c est s intéresser au langage, aux idées d autrui : c est dialoguer, débattre ; philosopher à l école, c est aborder des questions universelles qui sont aussi celles des enfants. C est ce que préconise Kant dans Critique de la raison pure : «Le professeur ne doit pas apprendre des pensées mais à penser. Il ne doit pas porter l élève mais le guider si l on veut qu à l avenir il soit capable de marcher de lui-même.» Pour plus d informations, on peut se reporter aux dossiers du CRDP : les rendez-vous du libraire de janvier 2007 (vidéo), janvier 2006 (vidéo, bibliographie de la médiathèque) ; des ateliers philosophiques avec des enfants : res/ateliers-philo.pdf 3

4 LE DÉBAT «PHILO» LES CADRES DE LA DISCUSSION Le lieu : le débat «philo» s organise en classe ou dans une autre salle si l enseignant préfère un autre cadre, une autre organisation (élèves installés en «U», en cercle, dans la BCD de l école par exemple). Il suffit de veiller aux conditions d écoute et de prise de parole. Le groupe-classe : si cela est possible, le débat «philo» est proposé à un demigroupe pour faciliter la participation de chacun. Le temps : 30 minutes environ LA DISCUSSION Les caractéristiques du débat philosophique Le sujet du débat doit concerner tout homme quelles que soient sa culture et l époque où il vit. Il est universel. De même, les thèmes abordés à l école ont une portée universelle, même s ils concernent directement l enfant. La question philosophique n attend ni une seule solution, ni une «bonne» réponse, ni une réponse factuelle, pas plus que technique ou scientifique. Les interrogations sont : métaphysiques : qu est-ce qui est vrai dans l imaginaire? A-t-on besoin d apprendre à être libre? existentielles : le réel se réduit-il à ce que l on voit? L animal peut-il devenir l ami de l homme? éthiques : a-t-on le droit de tout faire? «Nul n est méchant volontairement.» (Platon) ; esthétiques : qu est-ce que le beau? «L art ne reproduit pas le visible ; il rend visible.» (Paul Klee). Le plus souvent, le débat débute par une question universelle, il se nourrit des interventions des élèves (du général au particulier, du particulier au général). L idéal est de conclure (si on peut conclure un débat philosophique!) sur une pensée universelle. On peut aussi partir d une question sur un fait particulier et montrer que cette interrogation a une dimension universelle. Les trois dimensions du débat philosophique Le débat met en scène une réflexion individuelle et collective. Il a une dimension réflexive (pourquoi je pense cela?), une dimension herméneutique (déchiffrer et interpréter des phénomènes du monde) et une dimension pédagogique (se confronter à l autre et à ses idées). Lire à ce sujet Pratiquer la philosophie à l école 15 débats pour les enfants du cycle 2 au collège, François Galichet, Nathan,

5 Les processus de pensée Le débat est le lieu de la formulation d hypothèses, d arguments, de justifications, d explications. C est aussi un moment pour s entraîner, une fois de plus, à parler fort pour être entendu, à attendre son tour de parole. D autres compétences sont (et peuvent être) entraînées et évaluées : être capable de formuler un argument, d utiliser un vocabulaire précis (notamment des connecteurs), d écouter les arguments des autres et de réagir à ceux-ci, être capable de distribuer la parole (pour le régulateur de débat), de noter les idées clés au tableau (pour le rapporteur). Le rôle de l enseignant L enseignant a pour rôle essentiel de réguler le débat, de le relancer si nécessaire. Il est possible aussi de déléguer ce rôle à un élève. L enseignant est alors simple observateur et/ou secrétaire (pour la mémoire du débat par exemple). Les supports À l école, plusieurs supports peuvent être utilisés pour initier un débat philosophique : la phrase d un philosophe ; un proverbe, une expression populaire ; la question ou l affirmation d un élève ou de l enseignant ; un texte, un album, une comptine, une poésie ; une œuvre d art, une photographie, un film ; les disciplines enseignées à l école (mathématiques, histoire, instruction civique ). La trace écrite On peut proposer aux élèves un cahier de philosophie où seraient notées les questions abordées, les pistes de réflexion, les notes prises par le secrétaire de séance (par un élève ou l enseignant), des documents personnels (des mots, des phrases, des photographies, une œuvre ). Toutefois cette trace écrite n est pas une condition indispensable au «philosopher». 5 5

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015 ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat 1) Le règlement du projet «Ambassadeurs en herbe» 2015 et au titre

Plus en détail

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S PRESENTATION DU DESIGN D'ESPACE Le BTS DESIGN D ESPACE met en interaction la richesse des contenus relatifs à plusieurs

Plus en détail

Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable»

Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable» Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable» Titre du projet : TRIER AUJOURD HUI POUR MIEUX VIVRE DEMAIN. Motivation du projet (pourquoi engager les élèves dans ce projet précis?

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique)

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) 1 Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) INTRODUCTION Le développement des compétences nécessité des situations

Plus en détail

Mon portefolio de compétences

Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 1 Nom prénom de l élève Année Classe Etablissement Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 2 Les compétences que je dois avoir acquis en fin de scolarité obligatoire

Plus en détail

Document à rendre en fin des ateliers

Document à rendre en fin des ateliers Discipline :. Professeurs présents :........ Annexe 3C Document à rendre en fin des ateliers Précision : Un domaine peut être validé si tous les items ne le sont pas. Par contre, pour valider une compétence,

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 1 CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 2 Guide à l attention des membres des commissions et des candidats Madame, Monsieur, Vous trouverez dans

Plus en détail

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée Le fonctionnement du roller et TIC Cette séquence a été présentée lors des séminaires de Mai 2006 par le CRTec de Combs la Ville ;elle correspond au niveau 6ème et plus spécialement à la partie «fonctionnement

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e )

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) Pascale Grégoire et Laurène Michaud, académie de Grenoble Niveaux et thèmes de programme 5 e, adaptable à tout niveau. Problématique

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!»

CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» Présentation Le concours «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» est ouvert à tous du CM1 au lycée et à toutes les disciplines. Il a vocation à permettre aux classes participantes

Plus en détail

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation Deuxième partie : un travail personnel écrit noté sur 7 points Ce travail permet d évaluer la maîtrise de quelques compétences du programme à travers la rédaction d un document de 2 pages maximum par le

Plus en détail

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf ANALYSE PÉDAGOGIQUE ET DIDACTIQUE Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf Critères 1. Développement de l autonomie dans l apprentissage des élèves Évaluation Passif 1 2 3

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école.

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école. ACCUEILLIR ET ACCOMPAGNER LES «ENFANTS DU VOYAGE» A L ECOLE «Si je veux réussir à accompagner un être vers un but précis, je dois le chercher là où il est, et commencer là, justement là» S.Kierkegaard

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Activité langagière en situation de RÉCEPTION (1) la mise en œuvre et à l'adaptation de

Plus en détail

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION

Plus en détail

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable.

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Enseignement fondamental Article 1 : Déclaration de principe Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Il est rédigé en lien avec les

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010 L Y C E E Rue du général Decaen 95120 ERMONT Téléphone : 0130727422 Télécopie : 0130725348 Année 2009-2010 SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE PILIER 1 : MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE PILIER 2 : PRATIQUE

Plus en détail

Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan)

Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan) Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan) Ce voyage est organisé pour les élèves de soit élèves, parents nous accompagneront. Le lieu

Plus en détail

rencontrez dans l enseignement de ces domaines?

rencontrez dans l enseignement de ces domaines? Quelles sont les difficultés que vous Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans l enseignement de ces domaines? Au cycle 2 : 81h dans le domaine de la découverte du monde (40h30 pour «se repérer

Plus en détail

STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR»

STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR» STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR» Participants : professeurs de l enseignement primaire, secondaire ou supérieur, enseignant le français langue étrangère

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Alexandra CURT - Estelle GARCIA - Formatrices Sylvie CLARY - Directrice 1 - LE PROJET PEDAGOGIQUE...

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves Annexe III Définition des épreuves EP1 : Épreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l usager Coefficient : 4 Objectif de l épreuve : Cette épreuve vise à apprécier la maîtrise des techniques

Plus en détail

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 l AREF Fès-Boulmane et le CRMEF de Missour en partenariat avec l Institut Français du Maroc - site de Fès ORGANISENT L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 PRIMAIRE COLLÈGE LYCÉE Du 14 au 16 avril 2014 CRMEF de

Plus en détail

UNITE D'ENSEIGNEMENT (UE)

UNITE D'ENSEIGNEMENT (UE) N de l'identification : HEFF-ECO-ECCX-Outils de gestion 4-NB UNITE D'ENSEIGNEMENT (UE) Catégorie : Section : Année : Economique Comptabilité NB Intitulé de l'ue : Outils de gestion 4 Langue(s) d'enseignement

Plus en détail

Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil

Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil Nature de l épreuve : Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil Vous travaillerez en équipe de 2 à 4 élèves sur un sujet de votre choix tiré d un des thèmes proposés dans votre série et impliquant

Plus en détail

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences eduscol Physique-chimie Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Grilles de compétences Mai 2010 mise à jour le 29 juin 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/pc FORMER

Plus en détail

Mitraillage publicitaire A Epidaure

Mitraillage publicitaire A Epidaure Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013 Formation Hors Temps Scolaire Circonscription de Valenciennes Escaudain Compréhension de textes narratifs courts au CE Mercredi 23 janvier 2013 D.Bar Directeur/Enseignant Cycle 3 Ecole Charles Perrault

Plus en détail

Le socle commun et le livret personnel de compétences

Le socle commun et le livret personnel de compétences Le socle commun et le livret personnel de compétences Le socle commun de connaissances et de compétences L article 9 de la loi du 23 avril 2005 d orientation et de programme pour l avenir de l école en

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP1 : Analyse et traitement d un dossier Coefficient : 4 - UP1 1 - Contenu Cette épreuve vise l évaluation des compétences du candidat pour sur l analyse et

Plus en détail

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement :

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement : Inspection générale d allemand Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. Les décisions prises lors du Conseil des ministres franco-allemand de Berlin d octobre 2004 offrent de

Plus en détail

Rencontrer un auteur ou un illustrateur

Rencontrer un auteur ou un illustrateur Rencontrer un auteur ou un illustrateur «Il paraît vain de vouloir parachuter un écrivain dont les élèves n ont jamais entendu parler si cette visite n est pas sérieusement préparée. Les parachutages d

Plus en détail

SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille

SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille Niveaux et entrées du programme Numérique et projet d enseignement Supports exploités Objectifs littéraires

Plus en détail

L Education civique au collège classe de sixième

L Education civique au collège classe de sixième Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 L Education civique au collège classe de sixième Anne-Marie HAZARD-TOURILLON, IA-IPR d histoire-géographie Sommaire I. L éducation civique au collège 1. la

Plus en détail

CE1 et CM : 8 à 11 ans

CE1 et CM : 8 à 11 ans Documents préparatoires à destination des enseignants PRÉPARER, RÉALISER ET EXPLOITER UNE VISITE À L AQUARIUM DE VANNES Ce dossier, destiné aux enseignants, a été réalisé en concertation entre Julie Naudeau,

Plus en détail

COURS DE PHILOSOPHIE ET DE CITOYENNETE Programme d études Cycles 2,3 et 4

COURS DE PHILOSOPHIE ET DE CITOYENNETE Programme d études Cycles 2,3 et 4 COURS DE PHILOSOPHIE ET DE CITOYENNETE Programme d études Cycles 2,3 et 4 Enseignement organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles Enseignement officiel subventionné Enseignement libre non confessionnel

Plus en détail

Bienvenue à toutes et à tous!

Bienvenue à toutes et à tous! Bienvenue à toutes et à tous! 1 Devenir autonome 2 S intégrer 3 S adapter L année de sixième en 5 Renforcer les acquis du primaire 6 grands objectifs 4 Acquérir des méthodes de travail 6 Découvrir de nouvelles

Plus en détail

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation STAGE FILÉ À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation A partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation et évaluation

Plus en détail

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e Descriptif de l action : Semaine nationale des mathématiques 2015 Action académique liaison CM2-6 e Il s agit de proposer aux élèves d une classe de CM2 et d une classe de sixième associées de résoudre

Plus en détail

Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen

Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen Projet pédagogique Classe de découverte «éducation au développement durable» 1) Hébergement Lieu : écovillage de Crénihuel, commune

Plus en détail

Animation pédagogique Enseigner l oral au CP et au CE1 Ecole Robert-Desnos PARTIE 1

Animation pédagogique Enseigner l oral au CP et au CE1 Ecole Robert-Desnos PARTIE 1 Animation pédagogique Enseigner l oral au CP et au CE1 Ecole Robert-Desnos PARTIE 1 Laurent Peter, IEN - Isabelle Michel, CPAIEN Zone Maghreb -Est Machreck 9 octobre et 27 novembre 2013 Plan de l intervention

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES TPE

CARACTERISTIQUES DES TPE Une démarche inscrite dans la durée... CARACTERISTIQUES DES TPE Les TPE fournissent aux élèves le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée.

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011 LA PHOTOCOPIEUSE. Fiche professeur... 2. Fiche élève... 4

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011 LA PHOTOCOPIEUSE. Fiche professeur... 2. Fiche élève... 4 LA PHOTOCOPIEUSE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA PHOTOCOPIEUSE Niveaux et objectifs pédagogiques 3 e : introduction

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012 UN TRAIN A PRENDRE. (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012 UN TRAIN A PRENDRE. (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc) UN TRAIN A PRENDRE (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 Narration de séance et productions d élèves... 6 1 Fiche professeur UN TRAIN

Plus en détail

Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer

Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer Quelques exemples Contribution de l espagnol aux cinq domaines du socle Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer a) Ecrire (Expression écrite) - maîtriser les différents genres d écriture

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26 La résolution de problèmes 00 000 00 0 000 000 0 mathématiques Au Cycle 3 Atelier pour les suppléants Valence 26/0/ DDEC 07 / 26 Objectifs de l atelier 00 000 00 0 000 000 0 Relire les programmes 2008

Plus en détail

PRATIQUES D ENSEIGNEMENT DE L ORAL au Centre PLEC (Parler Lire Écrire Compter) du TAMPON

PRATIQUES D ENSEIGNEMENT DE L ORAL au Centre PLEC (Parler Lire Écrire Compter) du TAMPON Les entrées didactiques Situations Compétences visées Les conduites discursives Le débat régulé La mise en voix Dire pour rédiger autour de l EPS EPS La découverte du badminton. Rendre compte d une activité

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012 Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 www.lancement-e.com Un atout pour réussir en affaires! Prenez

Plus en détail

Sciences expérimentales et technologie

Sciences expérimentales et technologie Sciences expérimentales et technologie CE1 Fichier d activités Rédaction : Raphaël Chalmeau Coordination : Daniel Passat Expert : Christian Loarer Ce cours est la propriété du Cned. Les images et textes

Plus en détail

Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson

Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson Mme MELSCOET, MAT, EMPU Painlevé, Montesson Mme REMES, CPC EPS, IEN de St Germain en Laye Mme GOUPIL, CPC généraliste, IEN de Chatou

Plus en détail

Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets

Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets Thème : probabilités 1) On lance deux dés équilibrés à 6 faces et on note la somme des deux faces obtenues. 1.a) Donner un univers associé cette expérience.

Plus en détail

Devis de cours. Sciences de la nature. 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) 1-2-3 ou 0-3-3

Devis de cours. Sciences de la nature. 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) 1-2-3 ou 0-3-3 Devis de cours Sciences de la nature Nom du programme Nº du cours Session Titre du cours 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) Pondération Heures Unités Préalables Forme d enseignement

Plus en détail

ANALYSE EPI DES PROJETS DE PROGRAMMES POUR LE CYCLE CENTRAL DU COLLÈGE (5ème et 4ème)

ANALYSE EPI DES PROJETS DE PROGRAMMES POUR LE CYCLE CENTRAL DU COLLÈGE (5ème et 4ème) 45 ANALYSE EPI DES PROJETS DE PROGRAMMES POUR LE CYCLE CENTRAL DU COLLÈGE () Si nous constatons avec satisfaction (voir Editorial) que le programme de Technologie prend largement en compte l informatique

Plus en détail

Compte rendu du séminaire national Réforme de la filière ST2S. Paris Lycée d Alembert, le 16 mai 2012

Compte rendu du séminaire national Réforme de la filière ST2S. Paris Lycée d Alembert, le 16 mai 2012 Compte rendu du séminaire national Réforme de la filière ST2S Paris Lycée d Alembert, le 16 mai 2012 Le programme de cette journée nationale a concerné la présentation des réflexions sur les programmes

Plus en détail

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

Évaluation en maths La place des élèves

Évaluation en maths La place des élèves Évaluation en maths La place des élèves Groupe Maths-Collège du CEPEC (Centre d Etudes Pédagogiques pour l Expérimentation et le Conseil) a.bartolucci@cepec.org Évaluation en mathématiques : la place des

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe?

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe? Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe? LE PROJET Tout au long de sa scolarité, l élève reçoit une éducation aux médias et à l information. Au cycle 3, les enseignants peuvent s appuyer

Plus en détail

NOR : Le ministre de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative,

NOR : Le ministre de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Arrêté du Relatif au livret scolaire pour l examen du baccalauréat général séries ES, L et S (options «sciences

Plus en détail

Bulletin officiel n 31 du 27 août 2009 Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel n 31 du 27 août 2009 Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP1 : Analyse d une situation professionnelle UP1 Durée : 8 heures Coef. : 7 Cette épreuve doit permettre de vérifier les compétences du candidat à effectuer

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO)

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE 1 Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) 1 Évaluation de l oral : éléments à considérer Facilités

Plus en détail

La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société.

La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société. La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société. Elle doit garantir l égalité des chances et le respect des principes

Plus en détail

DIFFERENCIATION. Collège Jean Monnet 28240 La Loupe. «Introduction des fonctions affines»

DIFFERENCIATION. Collège Jean Monnet 28240 La Loupe. «Introduction des fonctions affines» DIFFERENCIATION Collège Jean Monnet 28240 La Loupe Mélanie FOLLIO (Mathématiques) I Caractéristiques de l'activité Disciplines impliquées : Mathématiques Niveau de classe concerné : Troisième «Introduction

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

Enseigner la géométrie aux cycles 2 et 3

Enseigner la géométrie aux cycles 2 et 3 Auch 9 février 2011 Enseigner la géométrie aux cycles 2 et 3 Marie-Lise PELTIER Maître de conférences en didactique des mathématiques Laboratoire de didactique André Revuz Université Paris 7 Denis Diderot

Plus en détail

Repères pour l étude de cas en géographie

Repères pour l étude de cas en géographie GROUPE D INNOVATION PEDAGOGIQUE 52 Repères pour l étude de cas en géographie Thierry PHILIPPOT ESPE/URCA thierry.philippot@univ-reims.fr Plan 1. Qu est-ce que la géographie aujourd hui? 2. L étude de cas

Plus en détail

«Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité»

«Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité» «Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité» Compte-rendu de la formation Les 16 et 17 novembre 2011 Organisme prestataire : la FOCEL Seine et Marne, Ligue de l Enseignement Intervenante : Céline

Plus en détail

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo»

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» L hôpital de jour pour adolescents de l ASM13 accueille pour des soins de longue durée des patients ayant tous présenté des troubles psychiques

Plus en détail

Histoire des Arts. Choisir son sujet Quelques précisions 2012-2013

Histoire des Arts. Choisir son sujet Quelques précisions 2012-2013 Histoire des Arts Choisir son sujet Quelques précisions 2012-2013 HISTOIRE DES ARTS / FICHE D INSCRIPTION 2012-2013 Classe : NOM 1 2 NOM Prénom Prénom Rappel : 2 candidats maximum par inscription. Il est

Plus en détail

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Hervé Maisonneuve Paris, 14 octobre 2010 1 Pré-test Mémoire : définition? Pourquoi un mémoire? Comment choisir un sujet,

Plus en détail

Atelier POUR UNE DÉMARCHE INDUCTIVE DANS L ENSEIGNEMENT DE LA GRAMMAIRE EN FLE

Atelier POUR UNE DÉMARCHE INDUCTIVE DANS L ENSEIGNEMENT DE LA GRAMMAIRE EN FLE Atelier POUR UNE DÉMARCHE INDUCTIVE DANS L ENSEIGNEMENT DE LA GRAMMAIRE EN FLE Carlos SOUZA DA SILVA Professeur à l Alliance Française de São Paulo Résumé : Si le Cadre européen commun de référence pour

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE

CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES

Plus en détail

Sciences expérimentales et technologie

Sciences expérimentales et technologie Sciences expérimentales et technologie CE2 Fichier d activités Rédaction : Céline Médal Coordination : Daniel Passat Expert : Christian Loarer Ce cours est la propriété du Cned. Les images et textes intégrés

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital)

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) (document transmis aux étudiants et à l équipe pédagogique : à conserver) Cette année ont été prévues des séances de TD plutôt que des séances d amphi pour

Plus en détail

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN UTOPIA : MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN Projet à destination des classes de cycle 3 des écoles élémentaires de Strasbourg Les objectifs : Permettre aux enfants de : Découvrir «activement» le Strasbourg

Plus en détail

Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2010 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5

Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2010 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5 PELISSERO Christian Institut franco-japonais de Tokyo, formateur labellisé TV5 cpelissero@institut.jp D'abord, je voudrais remercier tous les participants à cet atelier.

Plus en détail

L Inspection des personnels

L Inspection des personnels Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur 03 81 65 48 53 03 81 83 50 61 luc.grosjean@ac-besancon.fr Direction des Services Départementaux de

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

Chargé-e de clientèle banque

Chargé-e de clientèle banque Chargé-e de clientèle banque Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences

Plus en détail

Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr

Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr PROJET D ÉCOLE 2008 2013 Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr Nom et signature de la directrice de l école : Conformité du projet aux priorités nationales

Plus en détail

SEQUENCE MATHEMATIQUES

SEQUENCE MATHEMATIQUES SEQUENCE MATHEMATIQUES Compétence 3 du socle commun : Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Domaine : Organisation et gestion de données numériques Item :

Plus en détail

- Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur.

- Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur. Objectifs à atteindre par l enfant : - Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur. Répartition des compétences

Plus en détail