1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "www.elephant-vert.com 1"

Transcription

1 1

2

3 L AGRICULTURE FACE À DES DÉFIS INÉDITS 3

4 L Afrique au cœur d un carrefour stratégique

5 Défi sanitaire: 1 Africain sur 4 souffre encore de malnutrition. Dans les pays développés, l alimentation-santé devient une exigence. Défi démographique: la population mondiale (7,2 milliards de personnes) devrait augmenter, surtout en Afrique, de près d un milliard d individus dans les 12 prochaines années. Comment tous les nourrir? Défi industriel: il faudra plus de 6 millions de tonnes d engrais dès 2017 pour répondre aux besoins liés à cette explosion démographique. Défi environnemental: fertilité des sols, ressources en eau, biodiversité comment intensifier la production tout en protégeant l environnement? Défi économique: les firmes phyto dominent le marché. Les produits durables doivent être financièrement accessibles au plus grand nombre. 5

6 NOTRE RÉPONSE

7 Solutions durables & intégrées d amélioration des rendements et des produits agricoles, accessibles au plus grand nombre Produits de fertilisation, stimulation et protection des plantes et des sols respectueux de l environnement et de la santé Appui technique et services financiers pour améliorer la diffusion et l utilisation des biointrants agricoles 7

8 UNE RÉPONSE COLLECTIVE & COLLABORATIVE

9 PME filière bio Organisations publiques nationales Distributeurs d intrants agricoles Distributeurs (Grande distribution) Coopératives / OP Consommateurs finaux Producteurs Labos & organismes de Recherche Agro-industriels Institutions I internationales Producteurs de biomasse Entreprises de développement social & IMF 9

10

11 NOTRE GROUPE 11

12 NOTRE HISTOIRE

13 ÉLÉPHANT VERT est un groupe commercial suisse crée par Antenna Technologies, une fondation spécialisée dans la recherche, l adaptation et le transfert de technologies innovantes permettant de lutter contre la pauvreté et de promouvoir un développement durable. 13

14 NOTRE PRÉSENCE

15 15

16 NOTRE MÉTIER

17 Inventer des solutions agricoles nouvelles pour les agriculteurs, qui rendent possible la généralisation d une agriculture performante, saine et durable : Des produits qui complètent et/ou remplacent, partiellement ou totalement, les intrants conventionnels (pesticides & engrais). Des services (techniques, financiers ) qui aident les agriculteurs à accéder à ces produits. 17

18 L INNOVATION EST AU CŒUR DE NOTRE A.D.N

19 Recherche & Développement Tests Commercialisation Recherche, adaptation et transfert de technologies innovantes permettant de lutter contre la pauvreté et de promouvoir un développement durable 19

20 NOTRE R&D : VALORHYZE

21 Notre filiale VALORHYZE est le 1 er Centre de Recherche Africain en Biotechnologies totalement dédié aux biotechnologies appliquées a l agriculture. VALORHYZE dispose de plusieurs pôles de recherche spécialisés, capables de proposer des solutions complètes par gamme (biofertilisants, biostimulants et biopesticides) pour chacune des filières agricoles, en s adaptant aux différentes régions pédoclimatiques. 21

22 NOTRE SAVOIR-FAIRE

23 Nous maîtrisons une biotechnologie innovante : les micro-organismes d intérêt agricole. Culture pure de bactérie Bactérie (grossissement 100) Bactérie Bacillus sp Spores de champignon endomycorhizien 23

24 NOTRE APPROCHE: DE LA PAILLASSE AUX CHAMPS

25 Nous accompagnons nos clients et partenaires au cours de toutes les étapes, de leur besoin initial jusqu aux essais produit dans les champs, autrement dit, de la paillasse aux champs, pour : Appréhender l ensemble des besoins de l agriculteur sur sa culture. Développer des solutions personnalisées, efficaces et durables. Avoir toujours un temps d avance face aux défis agricoles. 25

26 UN HUB INDUSTRIEL POUR L AFRIQUE & L EUROPE

27 27

28 NOS PROJETS

29 Europe Développer un réseau de PME de la filière autour du Groupe Afrique Déployer une base industrielle et commerciale dans 9 pays cibles 29

30 CHIFFRES CLÉS

31 Des implantations dans 3 pays 3 unités de production 246 collaborateurs Plus de 400 emplois créés dans les 3 ans en Afrique Capacité de production biofertilisants : T/an Capacité de production biopesticides : 120 T/an Investissements en Europe & Afrique d ici à 2017 : 210 M dont plus de 50% en Afrique 31

32

33 NOTRE OFFRE 33

34 DES PRODUITS & DES SERVICES AGRICOLES

35 DES INNOVATIONS AGRICOLES PERFORMANTES ET DURABLES POUR LE MAROC ET L AFRIQUE Bio-intrants Amendements organiques Biofertilisants Biostimulants Biopesticides Services Accompagnement technique CLINIQUE DES PLANTES Accompagnement financier Investissement dans les PME innovantes Accompagnement industriel sur-mesure 35

36

37 Les noms de produits et services sont construits autour de la racine du mot latin NOVA, qui veut dire «Nouveau», pour incarner notre vision d un nouveau système agricole innovant, efficace, sain et durable. 4 gammes de bio-intrants 100% naturels 4 gammes de services pour accompagner les agriculteurs et les partenaires Finances Investissement Industrie Technique 37

38 AMENDEMENTS ORGANIQUES BIOFERTILISANTS BIOSTIMULANTS BIOPESTICIDES

39 NOS PRODUITS 39

40 LES AVANTAGES DE NOS BIOFERTILISANTS & BIOSTIMULANTS

41 LES BÉNÉFICES DES AMENDEMENTS ORGANIQUES, DES BIOFERTILISANTS et DES BIOSTIMULANTS SANS LES SOLUTIONS ÉLÉPHANT VERT AVEC LES SOLUTIONS ÉLÉPHANT VERT Une meilleure croissance Une production plus rapide Un meilleur rendement Protection environnementale Un système de racines plus développé 41

42 LES AVANTAGES DE NOS BIOPESTICIDES

43 LES BÉNÉFICES DE NOS BIOPESTICIDES Aucun impact sur la faune auxiliaire Aucun impact sur l environnement Contre les maladies du sol Contre les ravageurs 43

44 ACCOMAGNEMENT TECHNIQUE ACCOMPAGNEMENT FINANCIER Investissement dans les PME innovantes ACCOMPAGNEMENT INDUSTRIEL

45 NOS SERVICES 45

46 ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE : LA CLINIQUE DES PLANTES

47 Le réseau de LA CLINIQUE DES PLANTES propose aux agriculteurs: Accompagnement, encadrement et assistance technique. Formations sur-mesure. Expérimentations agronomiques. Essais d efficacité, de développement, d homologation et/ou de commercialisation, ateliers. Deux stations expérimentales au Maroc et au Mali pour réaliser tous les essais dont la R&D a besoin. 47

48 ACCOMPAGNEMENT FINANCIER : FINANCE AGRICOLE EN AFRIQUE DE l OUEST

49 Un nouveau système de financement qui baisse les coûts a la fois pour : Les distributeurs Les agriculteurs Les finances publiques des États Une approche complète avec la Confédération des Institutions Financières en Afrique de l Ouest (CIF) 6 fédérations de cinq pays, 3 millions de membres, épargnants et emprunteurs (500M d épargne, 350M d encours microcrédits, 150M de liquidités). Création d un établissement financier de prêt et de paiement et renforcement d une infrastructure financière coopérative régionale intégrée pour développer une offre de services financiers accessibles au plus grand nombre de façon pérenne et notamment un crédit «Agriculture verte» à taux préférentiel. 49

50 INVESTISSEMENT DANS LES PME INNOVANTES

51 ÉLÉPHANT VERT investit dans les PME innovantes qui seront ses partenaires de demain. Notre investissement permet a l entreprise de financer ses coûts d homologation voire de certains coûts de développement commercial. Nous nous adressons aux PME souhaitant mettre sur le marché européen et international des bio-intrants à base de micro-organismes vivants ou à base de leurs extraits. Notre approche d investissement est innovante : l indépendance de l entreprise est préservée, les intérêts d ÉLÉPHANT VERT et de l entreprise sont alignés, les synergies sont maximisées. En complément de notre investissement financier, nous accompagnons nos partenaires sur le long terme avec des recommandations concernant la mise en œuvre de la stratégie d'homologation, de développement et de commercialisation des produits dans lesquels nous investissons. 51

52 ACCOMPAGNEMENT INDUSTRIEL : DU SUR-MESURE POUR LES AGRO- INDUSTRIELS

53 Accompagnement des entreprises pour la valorisation de leurs déchets Évaluation des gisements, solutions de compostage sur-mesure, mise en place d un pilote et suivi, conseil sur la bonne gestion de la plateforme. Références : CSS, Cosumar, Les Domaines Agricoles et Lesieur. Sous-traitance pour la fabrication et le conditionnement de biostimulants et de biopesticides a base de micro-organismes : ÉLÉPHANT VERT met son outil de production de dernière génération de spores sèches à disposition. Production a façon d engrais organominéraux : Au Maroc et au Mali, nos unités de granulation et d ensachages automatiques d une capacité horaire de 10 T/heure offrent un service de production d engrais organominéraux pour les sociétés commercialisant des fertilisants et souhaitant différencier leurs produits. En associant notre matière organique de qualité à des fertilisants conventionnels sous forme de granulés, nos partenaires peuvent élargir leur gamme. 53

54

55 55

56

Le Biocontrôle: une nouvelle filière en plein essor, une opportunité pour l émergence de start-ups comme Agrauxine

Le Biocontrôle: une nouvelle filière en plein essor, une opportunité pour l émergence de start-ups comme Agrauxine Le Biocontrôle: une nouvelle filière en plein essor, une opportunité pour l émergence de start-ups comme Agrauxine Antoine COUTANT, Président Agrauxine Morlaix, le 29 Novembre 2013 Sommaire Le biocontrôle:

Plus en détail

Concours du Prix Orange de l Entrepreneur Social en Afrique Session de 2014 Synthèse Projet : SENEMAR+

Concours du Prix Orange de l Entrepreneur Social en Afrique Session de 2014 Synthèse Projet : SENEMAR+ Concours du Prix Orange de l Entrepreneur Social en Afrique Session de 2014 Synthèse Projet : SENEMAR+ A chaque campagne agricole dans les zones rurales Camerounaises en particulier et Africaines en générale,

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto. 23 février 2015

Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto. 23 février 2015 Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto 23 février 2015 Présentation des RITA Définition et périmètre : Réseau d Innovation et de Transfert Agricole Présent dans les 5 DOM Créés en 2011

Plus en détail

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Novembre 2008 Introduction : CONTEXTE ET CONJONCTURE national et international l augmentation des cours des matières premières

Plus en détail

La gestion intégrée des produits résiduaires organiques de la micro-régionouest de la Réunion Etat d avancement du projet

La gestion intégrée des produits résiduaires organiques de la micro-régionouest de la Réunion Etat d avancement du projet La gestion intégrée des produits résiduaires organiques de la micro-régionouest de la Réunion Etat d avancement du projet T. Wassenaar, J. Queste, J.M. Paillat Assemblée Générale du RMT Fertilisation &

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

FINANCEMENT DU FONDS DE ROULEMENT DES ENTREPRISES AGRICOLES :

FINANCEMENT DU FONDS DE ROULEMENT DES ENTREPRISES AGRICOLES : FINANCEMENT DU FONDS DE ROULEMENT DES ENTREPRISES AGRICOLES : EXPERIENCE DU RCPB Du 27 au 30 mars 2012 0 KAMPALA/OUGANDA PLAN 1- Contexte 2- Entreprises agricoles au Burkina 3- Besoins de financement des

Plus en détail

CO-CONSTRUIRE. Le territoire de demain. Consortium Equiénergie

CO-CONSTRUIRE. Le territoire de demain. Consortium Equiénergie CO-CONSTRUIRE Le territoire de demain Consortium Equiénergie Une Implantation Industrielle Issue de La recherche 2 Produire une énergie propre A partir de la biomasse Le granulé de bois, aussi connu sous

Plus en détail

Parc naturel régional du Luberon Opération «Jardiner au naturel» ARPE PACA 6 octobre 2014 Aix en Provence

Parc naturel régional du Luberon Opération «Jardiner au naturel» ARPE PACA 6 octobre 2014 Aix en Provence Parc naturel régional du Luberon Opération «Jardiner au naturel» ARPE PACA 6 octobre 2014 Aix en Provence L engagement du Parc du Luberon dans cette opération Un constat : forte consommation de pesticides

Plus en détail

Le rôle du conseil agronomique dans la compétitivité du secteur agricole. L exemple de la filière du plant de pomme de terre en Europe

Le rôle du conseil agronomique dans la compétitivité du secteur agricole. L exemple de la filière du plant de pomme de terre en Europe Le rôle du conseil agronomique dans la compétitivité du secteur agricole. L exemple de la filière du plant de pomme de terre en Europe Hana Dhiab, Pierre Labarthe, Catherine Laurent Carrefour Innoplant,

Plus en détail

L agriculture, un secteur moderne

L agriculture, un secteur moderne L agriculture, un secteur moderne La modernisation de son agriculture a permis à la France de se propulser au rang de premier producteur européen et de premier exportateur mondial de produits agroalimentaires

Plus en détail

LE TRAITEMENT DE SEMENCES. Un outil pour l agriculture durable

LE TRAITEMENT DE SEMENCES. Un outil pour l agriculture durable LE TRAITEMENT DE SEMENCES Un outil pour l agriculture durable Préparé par La Commission pour le traitement des semences et l environnement de la Fédération internationale du commerce des semences (FIS)

Plus en détail

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CLOTURE DE LA RENCONTRE DU CLUB DES CHEFS D ENTREPRISE FRANCE MAROC. Rabat, le 4 avril 2013

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CLOTURE DE LA RENCONTRE DU CLUB DES CHEFS D ENTREPRISE FRANCE MAROC. Rabat, le 4 avril 2013 PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CLOTURE DE LA RENCONTRE DU CLUB DES CHEFS D ENTREPRISE FRANCE MAROC Rabat, le 4 avril 2013 Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Sasakawa Africa Association/ Global 2000

Sasakawa Africa Association/ Global 2000 Sasakawa Africa Association/ Global 2000 Programme Agricole SG2000 au Mali et Nouvelles Orientations Par Mlle. SARAN DIANE, Coordinatrice PPP Dr. Abou BERTHE SAA/Mali - Directeur PLAN I. INTRODUCTION II.

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Arrêté du 30 juin 2014 modifiant l arrêté du 25 novembre 2011 relatif au référentiel de certification

Plus en détail

LA FAMILLE «D IMPACT INVESTMENT» INVESTISSEURS & PARTENAIRES. Novembre 2012

LA FAMILLE «D IMPACT INVESTMENT» INVESTISSEURS & PARTENAIRES. Novembre 2012 LA FAMILLE «D IMPACT INVESTMENT» INVESTISSEURS & PARTENAIRES Novembre 2012 QUI SOMMES-NOUS? Une famille de véhicules financiers appartenant à l impact investment Nous attachons une importance particulière

Plus en détail

Economie mondiale des engrais

Economie mondiale des engrais Economie mondiale des engrais Le centre de gravité s est déplacé vers les pays émergents Du fait de leur croissance économique et du développement parallèle de leur agriculture, le centre de gravité du

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

Déclaration de Rennes :

Déclaration de Rennes : Déclaration de Rennes : Pour des systèmes alimentaires territorialisés Réunie à l invitation du Conseil régional de Bretagne à Rennes le 4 juillet 2014, l Association des Régions de France (ARF), en lien

Plus en détail

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020.

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020. FEVRIER 2014 Sommaire Carte de visite Evolution de l activité Les clés du succès Les principales contraintes Axes stratégiques: Horizon 2020. Carte de visite: chiffres clés Nombre d adhérents : 13 500

Plus en détail

Matériels et méthodes Résultats

Matériels et méthodes Résultats Réseau PRO, référencement des Produits Résiduaires Organiques dans un système d information mutualisé Bell Alix 1, Michaud Aurélia 1, Schaub Anne 2, Trochard Robert 3, Sagot Stéphanie 4, Dumont Solène

Plus en détail

lettre edito mai Le 11 mars dernier, Falienor est devenue une filiale du groupe canadien Premier Tech. L alliance 1 Premier Tech, 90 ans de passion 2

lettre edito mai Le 11 mars dernier, Falienor est devenue une filiale du groupe canadien Premier Tech. L alliance 1 Premier Tech, 90 ans de passion 2 mai 2013 lettre d informatiions l ALLIANCE L alliance 1 Premier Tech, 90 ans de passion 2 L'alliance de la recherche Premier Tech 3... à l'expertise Falienor 4 Un dynamisme reconnu 5 Actualités 6 Le 11

Plus en détail

D où viennent nos semences. Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto

D où viennent nos semences. Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto D où viennent nos semences Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto Monsanto a pour objectif de permettre aux agriculteurs de petites et grandes exploitations de produire davantage

Plus en détail

L AMS EN MISSION OFFICIELLE AU MALI du 12 au 18 Juin 2011

L AMS EN MISSION OFFICIELLE AU MALI du 12 au 18 Juin 2011 L AMS EN MISSION OFFICIELLE AU MALI du 12 au 18 Juin 2011 Suite à l adhésion de la République du Mali, le 30 mai 2011, à l Organisation Intergouvernementale Alliance Mondiale des Sports (AMS), une Délégation

Plus en détail

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO INADES-Formation Togo B.P. 12 472 Lomé TEL. (228) 225-92-16 FAX : (228) 225-92-17 inadesformation@if-togo.net EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO Présentée par N Key Kwami AMONA Directeur

Plus en détail

CONCEPT DE PRODUCTION AU SENEGAL (suggestion) I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel

CONCEPT DE PRODUCTION AU SENEGAL (suggestion) I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel CONCEPT DE PRODUCTION AU SENEGAL (suggestion) I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel I.S.F. - Agriculteurs Sans Frontière-confidentiel 2 Parc de Production Maraîchère «BIOPARC» A partir de la

Plus en détail

Le dispositif de la sécurité sanitaire des produits alimentaires au Maroc

Le dispositif de la sécurité sanitaire des produits alimentaires au Maroc Le dispositif de la sécurité sanitaire des produits alimentaires au Maroc 2 ème Conférence Nationale sur la Santé Marrakech, 02 juillet 2013 Ahmed Bentouhami Cadre légal, missions et attributions LOI

Plus en détail

Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable

Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable Agricultures paysannes, mondialisation et développement agricole durable Marcel MAZOYER professeur à La Paz juillet 2 007 Contenu 1. Une situation agricole et alimentaire mondiale inacceptable 2. Développement

Plus en détail

La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives

La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives La Bio pour quoi faire? Une vision du monde de la Bio et quelques perspectives Juin 2012 Lionel FRANCOIS Sommaire La Bio, pourquoi? La Bio c est quoi? La situation de la Bio Les acteurs du Bio Le paysan

Plus en détail

Aménagez différemment... Business Solutions Mobilier

Aménagez différemment... Business Solutions Mobilier Aménagez différemment... Business Solutions Mobilier Le groupe La force d un leader international Business Solutions > 49 000 collaborateurs > Présent dans 48 pays > 15,5 milliards de dollars de CA > 3e

Plus en détail

GERER LES RESSOURCES TERRESTRES / THEME 2.

GERER LES RESSOURCES TERRESTRES / THEME 2. 1 CHAPITRE 2 : NOURRIR LES HOMMES. ETUDE DE CAS SUR L AGRICULTURE BRESILIENNE. INTRODUCTION EXTRAIT VIDEO «JE MANGE DONC JE SUIS» I / La réussite de la «ferme du monde»? A / La réussite agricole du Brésil

Plus en détail

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome Pour la mise en œuvre des projets : «Renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Plus en détail

Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission

Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission pg 1/5 1 Fact sheet (français) Contexte de l évaluation Objectifs du mandat Durée du projet Type évaluation Budget planifié Budget estimatif de réalisation

Plus en détail

Menu Méthanisation. L innovation au service de l énergie verte

Menu Méthanisation. L innovation au service de l énergie verte Menu Méthanisation L innovation au service de l énergie verte Avec la méthanisation, véritable voie d avenir, l innovation est au cœur de la production d énergie verte. LA MÉTHANISATION, C EST QUOI? La

Plus en détail

1 Dossier de presse. Dossier. de presse

1 Dossier de presse. Dossier. de presse 1 Dossier de presse Dossier de presse Sommaire Un nouveau schéma de développement économique La genèse du projet... 4 Un territoire riche... 4 La technopole Agrinove, la référence de l agriculture de demain...

Plus en détail

IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE

IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE AFRICAN DEVELOPMENT BANK GROUP IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE Steve Kayizzi-Mugerwa, économiste en chef et vice-président, Groupe de la Banque africaine de développement

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc

La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc Mme Saadia Nouri Directeur Général Adjoint Assurances de personnes et Partenariats Axa Assurance Maroc 1 Sommaire Préambule : Micro

Plus en détail

PARTENARIAT AVEC AGRISUD

PARTENARIAT AVEC AGRISUD PARTENARIAT AVEC AGRISUD Depuis 2008, un partenariat cadre Constatant que, dans certains cas, l organisation de l offre locale ne permettait pas de répondre à la demande de ses Villages en produits frais,

Plus en détail

Le traitement alternatif des déchets ménagers pour les petites et moyennes communes au Maroc

Le traitement alternatif des déchets ménagers pour les petites et moyennes communes au Maroc Le traitement alternatif des déchets ménagers pour les petites et moyennes communes au Maroc «D une expérience locale de compostage prometteuse à la construction d une offre technique aux multiples avantages

Plus en détail

Les Paysans de Rougeline

Les Paysans de Rougeline Communiqué de presse Marmande, le 26 mars 2010 Les premières tomates de Parentis-en-Born, qui seront récoltées au printemps 2010, auront un goût durable Pour produire des fruits, un plant de tomates a

Plus en détail

DURABLEMANUEL QUALITE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT

DURABLEMANUEL QUALITE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DURABLEMANUEL QUALITE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT > SOMMAIRE UTILISATION P 3 POLITIQUE DE LA DIRECTION P 4 LE GROUPE P 5 TRAÇABILITÉ P 6 MANAGEMENT DE LA QUALITÉ P 7 ORGANIGRAMME P 8 CARTOGRAPHIE DES P

Plus en détail

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver « 2 Stéphane Le Foll Ministre de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt. L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «L agriculture biologique et les produits qui en sont issus représentent

Plus en détail

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA ********************************* Fédération des Caisses Populaires du Burkina (F.C.P.B.) Tél.: 50.30.48.41, Fax : 50.30.49.10 ; E-mail : fcpb@fasonet.bf ; Adresse

Plus en détail

Assurance Récolte Sahel

Assurance Récolte Sahel Assurance Récolte Sahel L ASSURANCE INDICIELLE EN AFRIQUE DE L OUEST EXPÉRIENCE DU BURKINA Conference FARM - Pluriagri 18 décembre 2012 Contents I. Contexte II. Eléments clés d ARS III. L Expérience au

Plus en détail

Les conséquences stratégiques de l interdiction de produire des PGM en France

Les conséquences stratégiques de l interdiction de produire des PGM en France Les conséquences stratégiques de l interdiction de produire des PGM en France Gil Kressmann Membre de l Académie d Agriculture mis en ligne : 12 janvier 2014 L interdiction de produire du maïs MON 810

Plus en détail

L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3

L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3 L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3 Une 1ère expérimentation locale Dynamique engagée par l antenne de la Chambre d agriculture en Périgord Noir avec la communauté de communes de

Plus en détail

Aviforum Compétence en Aviculture à la puissance 3

Aviforum Compétence en Aviculture à la puissance 3 Aviforum Compétence en Aviculture à la puissance 3 Formation Recherche Prestation des services Organisation Aviforum Burgerweg 22 CH-3052 Zollikofen Tél. ++41(0)31 915 35 35 Fax. ++41(0)31 915 35 30 e-mail:

Plus en détail

Title Dialogue HerePublic-Privé pour des Secteurs Spécifiques: L Industrie Agroalimentaire

Title Dialogue HerePublic-Privé pour des Secteurs Spécifiques: L Industrie Agroalimentaire Investment Climate l World Bank Group Title Dialogue HerePublic-Privé pour des Secteurs Spécifiques: L Industrie Agroalimentaire Nuts & Bolts Technical Guidance for Reform Implementation World Bank Group

Plus en détail

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris Direction des Espaces Verts et de l Environnement La réduction d usage en ville, exemple d une grande ville en gestion alternative économe en pesticide : La Direction des Espaces Verts et de l Environnement

Plus en détail

Certifications environnementales

Certifications environnementales A - Contexte et enjeux 4 Certifications environnementales OBJECTIF Connaître les labellisations existantes permettant de valoriser les bonnes pratiques environnementales ainsi que les outils d évaluation

Plus en détail

Des système assuranciels en construction Jean-Christophe Debar, FARM

Des système assuranciels en construction Jean-Christophe Debar, FARM Des système assuranciels en construction Jean-Christophe Debar, FARM Colloque «La micro-assurance agricole en Afrique de l Ouest : réalités et perspectives» Paris, 27 février 2014 Source «The emergence

Plus en détail

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

Les certifications biologiques et écologiques ici et ailleurs par Michel Delorme,, agr. Pourquoi la certification? La certification est un excellent moyen de rassurer la population en générale sur le sérieux

Plus en détail

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS Présenté par Dr Alpha AYANDE Tél. +41 79 358 26 12 Email: syfodip@gmail.com

Plus en détail

Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments:

Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments: Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments: -------- Royaume du Maroc - Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires - Création de l Office

Plus en détail

Une mutuelle pour les producteurs. de café et de Cacao du Togo.

Une mutuelle pour les producteurs. de café et de Cacao du Togo. Retour au sommaire Une mutuelle pour les producteurs de café et de cacao au Togo BIM n 11-02 avril 2002 Betty WAMPFLER Le BIM d aujourd hui reprend une communication présentée par M. Plouffe de l ONG canadienne

Plus en détail

Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air

Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air Débat national sur la transition énergétique Cahier de participation Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air Objectifs Produire de l énergie verte à partir de sous-produits agricoles pour une

Plus en détail

Lettre de rappel sur HODUFLU

Lettre de rappel sur HODUFLU Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Office fédéral de l agriculture Secteur Paiements directs - Programmes Département fédéral de l environnement, des transports,

Plus en détail

Action 5.1.1 : Mettre en place des outils d accompagnement technico-économique en matière de pratiques culturales

Action 5.1.1 : Mettre en place des outils d accompagnement technico-économique en matière de pratiques culturales Orientation stratégique n 5 : Innover pour amélior er la productivité des exploitations Objectif opérationnel 5.1 : acquérir des références technico-économiques sur des techniques alternatives Action 5.1.1

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Quels enjeux & perspectives pour nos territoires?

Quels enjeux & perspectives pour nos territoires? MOBILISER, VALORISER ET OPTIMISER LA PRODUCTION DE BIOMASSE ENERGIE EN BOURGOGNE & FRANCHE-COMTÉ Quels enjeux & perspectives pour nos territoires? Adèle MOTTET EREP SA Séminaire Biomasse Energie le 20

Plus en détail

UNE INITIATIVE DE : ASSOCIÉS A :

UNE INITIATIVE DE : ASSOCIÉS A : UNE INITIATIVE DE : ASSOCIÉS A : Cette charte est le résultat de trois années de travaux de consultations nationales et locales menées en région Rhône-Alpes, visant à identifier et adapter les principes

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS 1 L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE : LE PREMIER SECTEUR ECONOMIQUE FRANCAIS xz Sabrina TONNERRE Juriste Master II Droit des activités économiques Option Droit de l agroalimentaire Sous la direction de Maître

Plus en détail

La commande groupée d intrants agricoles : un mécanisme d approvisionnement

La commande groupée d intrants agricoles : un mécanisme d approvisionnement Capitalisation des bonnes pratiques en appui à la production agricole et à la sécurité alimentaire Fiche de bonne pratique Niger Juillet 2012 La commande groupée d intrants agricoles : un mécanisme d approvisionnement

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

la stratégie d Orange pour le Développement

la stratégie d Orange pour le Développement la stratégie d Orange pour le Développement soirée débat : thème : "TIC et RSE, un duo gagnant pour le développement entrepreneurial en Afrique" 17 mars 2015 BRAH ADAMOU Amadou Chef de projet magri AMEA

Plus en détail

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue

Plus en détail

La réalisation d essais en réacteur pilote en vue d une demande d homologation de digestat

La réalisation d essais en réacteur pilote en vue d une demande d homologation de digestat La réalisation d essais en réacteur pilote en vue d une demande d homologation de digestat M CORDELIER, JF. LASCOURREGES, C. PEYRELASSE, C.LAGNET, P.POUECH 4 ième Journées Industrielles Méthanisation 4

Plus en détail

Agrotosh Mookerjee FIA, Principal Actuary, MicroEnsure

Agrotosh Mookerjee FIA, Principal Actuary, MicroEnsure L importance des données pertinentes pour faciliter l accès des petits exploitants à l assurance agricole, 2 ème Briefing continental africain Nairobi, 14 juillet 2014 Agrotosh Mookerjee FIA, Principal

Plus en détail

Catalogue de formations - Printemps 2014

Catalogue de formations - Printemps 2014 Groupement des Agriculteurs Biologiques des Alpes de Haute Provence Catalogue de formations - Printemps 2014 9 Production de petits fruits rouges en AB. 9 Itinéraire technique du blé bio : du semis au

Plus en détail

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis TITRE NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis Selon le règlement NOP de l USDA 205.406(a), un opérateur certifié doit transmettre chaque année à son

Plus en détail

diffusion externe les services d'orange pour l agriculture en Afrique

diffusion externe les services d'orange pour l agriculture en Afrique les services d'orange pour l agriculture en Afrique ce catalogue a pour objectif d éclairer sur les méthodes développées par Orange pour améliorer la productivité dans le monde rural 2 sommaire 1 2 3 l'apport

Plus en détail

Comment développer les métiers agroalimentaires en Afrique subsaharienne? Extraits d étude

Comment développer les métiers agroalimentaires en Afrique subsaharienne? Extraits d étude Note d information / Politiques agricoles n 13 Comment développer les métiers agroalimentaires en Afrique subsaharienne? Extraits d étude 27 mai 2013 / Sélection par l équipe technique RECA RECA Réseau

Plus en détail

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Amélioration de la productivité et de la qualité Publication juin 2013 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Cristalliser la réflexion dans la santé

Cristalliser la réflexion dans la santé Cristalliser la réflexion dans la santé BIOMERIEUX GUERBET IPSEN LFB PIERRE FABRE SANOFI SERVIER STALLERGENES LES LABORATOIRES THEA www.g5.asso.fr Le G5 Santé est l association des entreprises françaises

Plus en détail

L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires

L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires Un dispositif institutionnel pour un contrôle intégré et moderne des produits alimentaires 2015 Qui sommes nous? L Office National de

Plus en détail

THEME : NOURRIR L HUMANITÉ TP1 : Agriculture, santé et environnement

THEME : NOURRIR L HUMANITÉ TP1 : Agriculture, santé et environnement THEME : NOURRIR L HUMANITÉ TP1 : Agriculture, santé et environnement Une population de neuf milliards d'humains est prévue au XXIème siècle. Nourrir la population mondiale est un défi majeur qui ne peut

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Dossier de presse Septembre 2012 Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Contacts presse Crédit Coopératif Claude Sevaistre

Plus en détail

Comité de Recherche et d Information Indépendantes sur le Génie Génétique

Comité de Recherche et d Information Indépendantes sur le Génie Génétique Comité de Recherche et d Information Indépendantes sur le Génie Génétique e-mail : criigen@ibfa.unicaen.fr site internet : www.crii-gen.org Le Président du Conseil Scientifique Expert pour le Ministère

Plus en détail

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle Transfert technologique et Propriété Intellectuelle -Maroc - Alger, 29 Janvier 2013 INTRODUCTION Écosystème de l innovation Stratégie Objectifs - Moyens Gouvernance Transfert de technologie Propriété Intellectuelle

Plus en détail

La production de Semences potagères

La production de Semences potagères La production de Semences potagères Intérêts de l autoproduction de semences Les producteurs qui se lancent dans leur propre production de semences le font pour diverses raisons. Maintien d une biodiversité

Plus en détail

ARIMNet. pour des projets de recherches internationaux concernant l agriculture méditerranéenne PREMIERE ANNONCE

ARIMNet. pour des projets de recherches internationaux concernant l agriculture méditerranéenne PREMIERE ANNONCE Première annonce Coordination of the Agricultural Research In the Mediterranean Area ARIMNet Appel d offre ARIMNet pour des projets de recherches internationaux concernant l agriculture méditerranéenne

Plus en détail

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé Directrice Générale de NYESIGISO Réseau des Caisses d Épargne et de Crédit du Mali La micro finance dans le cadre de

Plus en détail

PACTE VERT. Une banque au cœur de Maroc Vert

PACTE VERT. Une banque au cœur de Maroc Vert PACTE VERT Une banque au cœur de Maroc Vert CULTIVONS VOTRE COMPÉTITIVITÉ UNE PRIORITÉ NATIONALE ACCOMPAGNÉE PAR LE GROUPE ATTIJARIWAFA BANK Le secteur agricole marocain s est vu assigner une place prioritaire

Plus en détail

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel INFORMATIONS GÉNÉRALES Sources d information Rapport final sur les Micro doses d engrais pour la prospérité

Plus en détail

UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ

UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Géographie UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ Le café est l un des biens les plus échangés dans le monde. Certains affirment qu il arrive juste après le pétrole, mais

Plus en détail

Broyage des végétaux à domicile

Broyage des végétaux à domicile Broyage des végétaux à domicile Dans le cadre de son plan de prévention des déchets avec le Conseil Général de l Ain, le SIVOM du Bas-Bugey décide de lancer un nouveau service : Le broyage consiste à réduire,

Plus en détail

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg,

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg, RENCONTRE Rencontre avec Peter Berg LAURENT DREYFUS Peter Berg vient de publier son deuxième livre, traduit et édité par le Mouvement de l Agriculture BioDynamique. Nous avons voulu voir de quelle expérience

Plus en détail

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel Claire BRECQ GrDF - Délégation Stratégie- Régulation 10 ème Conférence sur le biogaz et le biométhane Montréal, le 24 mai 2012 Présentation de GrDF

Plus en détail

PAC. ce qui change. vraiment

PAC. ce qui change. vraiment PAC 2014 2020 ce qui change vraiment Dotée d un budget préservé de l ordre de 9,1 milliards par an, la nouvelle pac entrera pleinement en application en 2015 et sera le cadre commun de l agriculture européenne

Plus en détail

Pertes et gaspillages alimentaires

Pertes et gaspillages alimentaires Pertes et gaspillages alimentaires Un phénomène aux multiples facettes Barbara REDLINGSHÖFER Mission d anticipation Recherche&Société Pour le développement durable (MaR/S) de l INRA Plan de la présentation

Plus en détail

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES 1. Energies renouvelables et accès à l énergie : les modes de consommation et de production d aujourd hui et de demain. Innovations: éolien, hydroélectricité,

Plus en détail

filière karité équitable RAPPORT 2013

filière karité équitable RAPPORT 2013 filière karité équitable RAPPORT 2013 Sommaire p 03. Introduction L engagement filières de L OCCITANE p 09. UN PARTENARIAT QUI PARTICIPE AU DÉVELOPPEMENT DU BURKINA FASO Des impacts économiques p 04.

Plus en détail

Journée scientifique 21 novembre «Base de données e-prpv Etat des lieux et perspectives Bernard Reynaud, Henri Brouchoud, Bruno Hostachy»

Journée scientifique 21 novembre «Base de données e-prpv Etat des lieux et perspectives Bernard Reynaud, Henri Brouchoud, Bruno Hostachy» Journée scientifique 21 novembre «Base de données e-prpv Etat des lieux et perspectives Bernard Reynaud, Henri Brouchoud, Bruno Hostachy» Sécurité alimentaire et Changement climatique : l Indianocéanie

Plus en détail