LES ALLEMANDS EN FRANCE. 1 er marché pour la destination France en termes d arrivées et de nuitées en BASSE -NORMANDIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ALLEMANDS EN FRANCE. 1 er marché pour la destination France en termes d arrivées et de nuitées en 2012. BASSE -NORMANDIE"

Transcription

1 LA CLIENTÈLE ISSUE DU TOURISME ÉTRANGER POUR LE COMMERCE DE DÉTAIL EN FRANCE DE LA CHAUSSURE DE L HABILLEMENT COMMERCE DES ARTICLES DE SPORTS ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS LES ALLEMANDS EN FRANCE OÙ VONT-ILS? * 8 % NORD- PAS-DE-CALAIS 1 er marché pour la destination France en termes d arrivées et de nuitées en % BASSE HAUTE 13 % 7 % PICARDIE 7 % ÎLE-DE- FRANCE 10 % 20 % CHAMPAGNE -ARDENNE LORRAINE ALSACE 27 % En 2012, la France accueille plus de 12,2 millions de touristes, ayant engendré plus de 84 millions de nuitées. La durée moyenne de séjour des Allemands en France atteint 7 jours en 2012, représentant près de 15 % des nuitées étrangères en France. 17 % BRETAGNE 8 % PAYS DE LA LOIRE POITOU- CHARENTES 25 % 13 % AQUITAINE 8 % 10 % CENTRE 7 % LIMOUSIN MIDI-PYRÉNÉES AUVERGNE 20 % 10 % 13 % 20% BOURGOGNE LANGUEDOC- ROUSSILLON FRANCHE -COMTÉ 9 % RHÔNE-ALPES PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR 15 % CORSE 29 % % Grille de lecture : en région Aquitaine, 25 % des nuitées marchandes issues des clientèles étrangères sont réalisées par des touristes allemands. * Répartition des nuitées 2013 selon les données d Enquête de Fréquentation Hôtelière (hébergement marchand exclusivement)

2 LES ALLEMANDS EN FRANCE QUI SONT-ILS? 26 % sont âgés de moins de 25 ans et 37 % ont entre 35 et 55 ans Ile-de-France Les touristes allemands sont issus de catégories socio-professionnelles supérieures pour 44 % d entre eux Ils sont employés pour 2 Ils voyagent en couple (26 % ) ou seuls (38 % ) en individuel non organisé pour 84 % Dépense moyenne par jour et par personne en Ile-de-France Ils consacrent en moyenne 15 % de leur budget vacances au shopping 130 LEURS SPÉCIFICITÉS Cette clientèle se caractérise par : 3 Sa maîtrise de l anglais. 3 Son goût pour l organisation et la clarté des informations collectées. 3 Son attention portée au rapport qualité/prix et à l engagement de l enseigne en termes de qualité et de services, ainsi que de respect de l environnement. 3 Son intérêt pour les activités combinées (sport/culture ) et les courts séjours. 3 Moins d attrait pour une venue en France spécifiquement dédiée au shopping. 3 Son goût pour l art de vivre à la française, son attrait pour le raffinement français. 3 Sa capacité à privilégier la recherche d informations directement sur place durant son séjour. 3 Les touristes allemands sont de plus en plus nombreux à multiplier les courts séjours. LEURS ATTENTES 3 Ils demandent des traductions précises et justes (privilégier les pictogrammes). 3 Ils accordent de l importance au confort d achat. 3 Ils apprécient le style et le raffinement des collections françaises. Intérêt pour le shopping 40 % Les canaux utilisés pour organiser leur voyage : 53 % via internet 26 % via une agence de voyage OPPORTUNITÉS À SAISIR Le vieillissement de la population s accompagne d une demande croissante pour des attentes adaptées à une clientèle plus sénior (confort, sécurité, produits et services spécifiques ). La LGV Est européenne devrait offrir de nouvelles opportunités pour la mobilité des personnes et le développement économique des territoires desservis. Les acteurs du secteur doivent mettre l accent sur la dimension durable et responsable du commerce. L image que les Allemands ont des commerces en France et particulièrement des vendeurs (connaissance des produits, accueil, conseil) doit être valorisée. Ces fiches ont été réalisées à partir de données publiques (CCIs, CRCIs, CRTs ) et à partir d enquêtes directement réalisées auprès des touristes. Le contenu de cette fiche est encore en projet. Il est susceptible d évoluer au regard des résultats d une étude quantitative en cours de traitement.

3 LA CLIENTÈLE ISSUE DU TOURISME ÉTRANGER POUR LE COMMERCE DE DÉTAIL EN FRANCE DE LA CHAUSSURE DE L HABILLEMENT COMMERCE DES ARTICLES DE SPORTS ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS LES CHINOIS EN FRANCE OÙ VONT-ILS? * 0 % NORD- PAS-DE-CALAIS En 2012, la France accueille plus de 1,4 million de touristes, ayant engendré plus de 10,5 millions de nuitées. La durée moyenne de séjour des Chinois en France est de 7,6 jours en 2012, représentant près de 1,8 % des nuitées étrangères en France. 0 % BRETAGNE BASSE PAYS DE LA LOIRE POITOU- CHARENTES 0% AQUITAINE HAUTE CENTRE 0 % LIMOUSIN PICARDIE 5 % ÎLE-DE- FRANCE MIDI-PYRÉNÉES AUVERGNE CHAMPAGNE -ARDENNE BOURGOGNE LANGUEDOC- ROUSSILLON LORRAINE 8 % 5% FRANCHE -COMTÉ RHÔNE-ALPES ALSACE PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR CORSE 0 % % Grille de lecture : en région parisienne, 5% des nuitées marchandes issues des clientèles étrangères sont réalisées par des touristes chinois. * Répartition des nuitées 2013 selon les données d Enquête de Fréquentation Hôtelière (hébergement marchand exclusivement hors hôtellerie de plein air)

4 LES CHINOIS EN FRANCE QUI SONT-ILS? Des touristes jeunes 50 % âgés de moins de 35 ans Ile-de-France Issus de catégories socio-professionnelles supérieures pour 3 d entre eux et intermédiaires pour 3 Les touristes chinois voyagent en couple (2 ) seuls (33 % ), ou entre amis (17 % ) et plus souvent en groupe que la plupart des autres nationalités (en groupe organisé 19 % ou en individuel organisé 17 % ) Paris est la destination unique de leur séjour dans 45 % des cas, fait partie d un circuit Europe pour 4 et d un circuit France pour 24 % Ils voyagent souvent sans enfants LEURS SPÉCIFICITÉS Cette clientèle se caractérise par : 3 L importance attribuée à un personnel courtois et efficace. 3 Une mauvaise maîtrise de l anglais. 3 Sa façon «classique» de visiter un pays (en se rendant essentiellement dans les hauts lieux touristiques). 3 Une forte appétence pour le shopping, surtout les produits de luxe. 3 Son admiration pour Paris et ses nombreux monuments (la Tour Eiffel, le Château de Versailles, Notre-Dame, le Musée du Louvre ). OPPORTUNITÉS À SAISIR LEURS ATTENTES 3 Des supports d informations dans leur langue : des traductions précises et justes. 3 Une information et un environnement à même de les rassurer sur les problèmes de sécurité. 3 Des gestes commerciaux, des échantillons promotionnels (en Chine, le marchandage est une pratique répandue). Dépense moyenne par jour et par personne en Ile-de-France Fortement amateurs de shopping et de grandes marques de luxe 171 La clientèle des «nouveaux riches» apprécie tout particulièrement les produits de luxe et influence les comportements de la classe moyenne en plein essor. Ces clients dépensent énormément en shopping et services, et sont en demande de thématiques spécifiques. Les horaires d ouverture des magasins sont beaucoup plus larges en Chine. Ainsi, ces visiteurs cherchent à faire du shopping à tout moment de la journée, les soirées et le week-end compris. Les canaux utilisés pour organiser leur voyage : Importance des agences de voyage et des tour-operators pour préparer leur voyage Ces fiches ont été réalisées à partir de données publiques (CCIs, CRCIs, CRTs ) et à partir d enquêtes directement réalisées auprès des touristes. Le contenu de cette fiche est encore en projet. Il est susceptible d évoluer au regard des résultats d une étude quantitative en cours de traitement.

5 LA CLIENTÈLE ISSUE DU TOURISME ÉTRANGER POUR LE COMMERCE DE DÉTAIL EN FRANCE DE LA CHAUSSURE DE L HABILLEMENT COMMERCE DES ARTICLES DE SPORTS ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS LES BRITANNIQUES EN FRANCE OÙ VONT-ILS? * 4 NORD- PAS-DE-CALAIS 2 ème marché pour la destination France en termes d arrivées et de nuitées en En 2012, la France accueille plus de 12,2 millions de touristes, ayant engendré plus de 81 millions de nuitées. La durée moyenne de séjour des Britanniques en France atteint 6,5 jours en 2012, représentant près de 14 % des nuitées étrangères en France. 35 % BRETAGNE BASSE PAYS DE LA LOIRE POITOU- CHARENTES 17 % 28% 44 % 35 % AQUITAINE HAUTE 28 % 15 % 20 % CENTRE 19 % 43 % PICARDIE LIMOUSIN 14 % ÎLE-DE- FRANCE MIDI-PYRÉNÉES AUVERGNE % 8 % CHAMPAGNE -ARDENNE BOURGOGNE LANGUEDOC- ROUSSILLON LORRAINE 13 % 9% FRANCHE -COMTÉ 15 % RHÔNE-ALPES ALSACE PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR 1 6 % CORSE 3 % % Grille de lecture : en région Aquitaine, 17 % des nuitées marchandes issues des clientèles étrangères sont réalisées par des touristes britanniques. * Répartition des nuitées 2013 selon les données d Enquête de Fréquentation Hôtelière (hébergement marchand exclusivement)

6 LES BRITANNIQUES EN FRANCE QUI SONT-ILS? 27 % sont âgés de moins de 25 ans et 33 % ont entre 35 et 55 ans Ile-de-France Les touristes britanniques sont issus de catégories socio-professionnelles supérieures pour 4 d entre eux Ils sont employés pour 19 % Ils voyagent en couple (34 % ) ou seuls (28 % ) en individuel non organisé pour 8 Dépense moyenne par jour et par personne en Ile-de-France Intérêt pour le shopping 38 % 145 LEURS SPÉCIFICITÉS Cette clientèle se caractérise par : 3 Son intérêt fort pour la mode et le raffinement français. Une plus forte proportion de britanniques dédie une partie de son temps à faire du shopping. 3 Son attention concernant le niveau général des prix et son attrait pour les offres promotionnelles ou en soldes. 3 Son intérêt pour l origine de fabrication des produits. 3 Son utilisation d internet (pour réserver, pour se renseigner via les forums ). 3 Sa pratique des sports d hiver. OPPORTUNITÉS À SAISIR LEURS ATTENTES 3 Un personnel doit être souriant, aimable, disponible et accueillant. 3 Des prix plus compétitifs. 3 Une offre originale. 3 La maîtrise de l anglais. 3 Une solution de détaxe peut présenter un avantage. 3 Une solution vis-à-vis des variations du taux de change. Les canaux utilisés pour organiser leur voyage : 70 % via internet Les britanniques sont de plus en plus nombreux à intégrer les problématiques du développement durable dans leur consommation. Les courts séjours ont tendance à se développer, ce qui implique de nouvelles évolutions possibles pour l offre de produits et services. 33 % organisent leur voyage par téléphone. Les sources d information les plus importantes pour les Britanniques sur le choix d une destination de vacances sont : les recommandations d amis, de collègues ou de la famille (58 % des réponses), les sites Internet (53 %), l expérience personnelle (4). Ces fiches ont été réalisées à partir de données publiques (CCIs, CRCIs, CRTs ) et à partir d enquêtes directement réalisées auprès des touristes. Le contenu de cette fiche est encore en projet. Il est susceptible d évoluer au regard des résultats d une étude quantitative en cours de traitement.

7 LA CLIENTÈLE ISSUE DU TOURISME ÉTRANGER POUR LE COMMERCE DE DÉTAIL EN FRANCE DE LA CHAUSSURE DE L HABILLEMENT COMMERCE DES ARTICLES DE SPORTS ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS LES ITALIENS EN FRANCE OÙ VONT-ILS? * 3 % NORD- PAS-DE-CALAIS 4 ème marché pour la destination France en termes d arrivées et 5 ème en termes de nuitées en % BASSE HAUTE 5 % PICARDIE 6 % ÎLE-DE- FRANCE 3 % CHAMPAGNE -ARDENNE LORRAINE ALSACE 6 % 3 % BRETAGNE En 2012, la France accueille plus de 8 millions de touristes, PAYS DE LA LOIRE 4 % CENTRE 4 % 2% BOURGOGNE FRANCHE -COMTÉ ayant engendré plus de 45 millions de nuitées. La durée moyenne de séjour des Italiens en France atteint près de 6 jours en 2012, représentant près de 8 % des nuitées étrangères en France. % POITOU- CHARENTES AQUITAINE 15 % LIMOUSIN MIDI-PYRÉNÉES AUVERGNE LANGUEDOC- ROUSSILLON Grille de lecture : en région Midi-Pyrénées, 15 % des nuitées marchandes issues des clientèles étrangères sont réalisées par des Italiens. 4 % 4 % RHÔNE-ALPES PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR 9 % CORSE 24 % * Répartition des nuitées 2013 selon les données d Enquête de Fréquentation Hôtelière (hébergement marchand exclusivement)

8 LES ITALIENS EN FRANCE QUI SONT-ILS? 26 % sont âgés de moins de 25 ans et 49 % ont entre 35 et 55 ans Ile-de-France Les touristes italiens sont issus de catégories socio-professionnelles supérieures pour 39 % d entre eux Ils sont employés pour 25 % Ils voyagent en couple (33 % ) ou seuls (3 ) ou en famille (24 % ) en individuel non organisé pour 78 % LEURS SPÉCIFICITÉS Cette clientèle se caractérise par : 3 Son intérêt porté au niveau des prix, une gamme de prix plus élargie que ce qui est proposé aujourd hui. 3 L importance qu elle accorde à l accueil, aux échanges avec les vendeurs ou à la présence de bornes interactives, aux conseils. 3 Sa réputation de clientèle fidèle (plus de 50 % de personnes déjà venues au cours des 5 dernières années en Ile-de-France). 3 Des séjours plus fréquents en France, avec l idée de dédier du temps au shopping. LEURS ATTENTES 3 Le niveau de qualité des commerces en France est perçu comme meilleur que celui en Italie. 3 Les touristes italiens semblent concentrés sur quelques régions françaises. 3 Les prix apparaissent comme élevés. 3 Une information plus répandue sur Internet pour préparer leur venue dans les commerces. 3 Ils convient de prendre en compte leur impatience. Intérêt pour le shopping 37 % Les canaux utilisés pour organiser leur voyage : 50 % via internet Dépense moyenne par jour et par personne en Ile-de-France 18 % via une agence de voyage 135 OPPORTUNITÉS À SAISIR Accentuer l image «haut de gamme» des produits français. De plus en plus de touristes optent pour des formules «courts séjours» ce qui implique de nouvelles évolutions possibles pour l offre de produits et services. Les technologies de l information et de la communication (medias sociaux notamment) ont de plus en plus d influence sur le choix des destinations des touristes. Il ne faut donc pas négliger la communication via ce type de média. Le développement de nouvelles lignes aériennes low cost vers le sud et l ouest de la France devraient favoriser le tourisme dans ces régions. Sa proximité géographique et culturelle avec la France. Ces fiches ont été réalisées à partir de données publiques (CCIs, CRCIs, CRTs ) et à partir d enquêtes directement réalisées auprès des touristes. Le contenu de cette fiche est encore en projet. Il est susceptible d évoluer au regard des résultats d une étude quantitative en cours de traitement.

9 LA CLIENTÈLE ISSUE DU TOURISME ÉTRANGER POUR LE COMMERCE DE DÉTAIL EN FRANCE DE LA CHAUSSURE DE L HABILLEMENT COMMERCE DES ARTICLES DE SPORTS ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS LES JAPONAIS EN FRANCE OÙ VONT-ILS? * 0 % NORD- PAS-DE-CALAIS En 2012, la France accueille plus de 0,7 million HAUTE PICARDIE de touristes, 5% BASSE 4 % 5 % ÎLE-DE- FRANCE CHAMPAGNE -ARDENNE LORRAINE ALSACE ayant engendré plus de 4,6 millions de nuitées. BRETAGNE 6 % 1% La durée moyenne de séjour des Japonais en France atteint 6,3 jours en 2012, PAYS DE LA LOIRE POITOU- CHARENTES CENTRE LIMOUSIN AUVERGNE BOURGOGNE FRANCHE -COMTÉ RHÔNE-ALPES représentant près de 0,8 % des nuitées étrangères en France. AQUITAINE MIDI-PYRÉNÉES LANGUEDOC- ROUSSILLON PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR CORSE 0 % % Grille de lecture : en région Ile-de-France, 5 % des nuitées marchandes issues des clientèles étrangères sont réalisées par des touristes japonais. * Répartition des nuitées 2013 selon les données d Enquête de Fréquentation Hôtelière (hébergement marchand hors hôtellerie de plein air)

10 LES JAPONAIS EN FRANCE QUI SONT-ILS? 50 % sont âgés de moins de 45 ans Ile-de-France Forte représentation des employés (43 % ) Ils voyagent seuls (28 % )ou entre amis (2 ), en individuel non organisé (57 % ), en individuel organisé (25 % ), en groupe organisé (19 % ) Paris est la destination unique de leur séjour dans 39 % des cas, fait partie d un circuit France pour 25 % et d un circuit Europe pour 39 % LEURS SPÉCIFICITÉS Cette clientèle se caractérise par : 3 La prépondérance de leurs séjours à Paris. 3 L importance de leurs achats dans des boutiques de luxe. 3 Une forte demande de services personnalisés. 3 Son besoin d informations précises et en japonais. 3 Des exigences fortes en matière de propreté, de confort et de qualité des services. 3 Ne se plaint jamais sur place. S ils sont insatisfaits, ils critiquent à leur retour au Japon. LEURS ATTENTES 3 Des traductions précises (privilégier les pictogrammes). 3 D être rassurés (se sentant dans un environnement inconnu). Dépense moyenne par jour et par personne en Ile-de-France 186 OPPORTUNITÉS À SAISIR Intérêt pour le shopping 63 % Les canaux utilisés pour organiser leur voyage : Importance des agences de voyage et des tour-operators pour préparer leur voyage. Le bouche-à-oreille a également une grande importance. Comme une part croissante de touristes, les Japonais sont de plus en plus nombreux à souhaiter vivre des expériences uniques et authentiques. L offre devrait ainsi se renforcer en s appuyant sur cette tendance. Les séniors représentent une part importante de la population japonaise. Pour ces derniers, les voyages à l étranger seraient la 2 ème activité pratiquée pendant leurs retraites. Les professionnels doivent ainsi développer leur offre à destination de ce type de clientèle. La France est de plus en plus facile d accès : accroissement des connections vers l Europe, développement des Low Costs Ces fiches ont été réalisées à partir de données publiques (CCIs, CRCIs, CRTs ) et à partir d enquêtes directement réalisées auprès des touristes. Le contenu de cette fiche est encore en projet. Il est susceptible d évoluer au regard des résultats d une étude quantitative en cours de traitement.

11 LA CLIENTÈLE ISSUE DU TOURISME ÉTRANGER POUR LE COMMERCE DE DÉTAIL EN FRANCE DE LA CHAUSSURE DE L HABILLEMENT COMMERCE DES ARTICLES DE SPORTS ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS LES NÉERLANDAIS EN FRANCE OÙ VONT-ILS? * 9 % NORD- PAS-DE-CALAIS 5 ème marché pour la destination France en termes d arrivées et le 4 ème pour les nuitées en % BRETAGNE 22% BASSE HAUTE 17 % 19 % PICARDIE 4 % ÎLE-DE- FRANCE 23 % 3 CHAMPAGNE -ARDENNE LORRAINE ALSACE 8 % En 2012, la France accueille prés de 6,4 millions de touristes, ayant engendré plus de 49 millions de nuitées. 23 % PAYS DE LA LOIRE 20 % POITOU- CHARENTES 23 % CENTRE 49 % LIMOUSIN 4 AUVERGNE 28 % 39% BOURGOGNE FRANCHE -COMTÉ 29 % RHÔNE-ALPES La durée moyenne de séjour des Néerlandais en France atteint 8 jours en 2012, 25 % AQUITAINE MIDI-PYRÉNÉES LANGUEDOC- ROUSSILLON PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR 17 % représentant près de 9 % des nuitées étrangères en France. % 2 30 % Grille de lecture : en région Aquitaine, 25 % des nuitées marchandes issues des clientèles étrangères sont réalisées par des touristes néerlandais. CORSE 8 % * Répartition des nuitées 2013 selon les données d Enquête de Fréquentation Hôtelière (hébergement marchand exclusivement)

12 LES NÉERLANDAIS EN FRANCE QUI SONT-ILS? 33 % sont âgés de moins de 25 ans et 33 % ont entre 35 et 55 ans Ile-de-France Les touristes Néerlandais sont issus de catégories socio-professionnelles supérieures pour 43 % d entre eux Ils sont employés pour 2 Ils sont originaires d Amsterdam (34 %), sud des Pays-Bas (3), La Haye-Rotterdam (24 %) Ils voyagent en couple (38 % ) ou seuls (27 % ) en individuel non organisé pour 75 % Dépense moyenne par jour et par personne en Ile-de-France Intérêt pour le shopping Les canaux utilisés pour organiser leur voyage : LEURS SPÉCIFICITÉS Cette clientèle se caractérise par : 3 Une saisonnalité très marquée, avec deux périodes de départ vers la France (mars/avril et 2 ème quinzaine de juillet). 3 Son exigence en matière de maîtrise de l anglais. 3 Sa capacité à rechercher/privilégier les activités gratuites. 3 Son intérêt pour les applications digitales. 3 Son goût pour un style plus décontracté. 3 Un intérêt porté aux articles de sports et de loisirs. 3 Un moindre attrait pour le style français jugé trop classique. 3 Peu de venue en France avec l intention de dédier du temps au shopping. 3 Une fréquentation des commerces plus souvent destinée à répondre à un besoin, pallier un article manquant. OPPORTUNITÉS À SAISIR LEURS ATTENTES 3 Une gamme de produits adaptée à la morphologie et aux goûts de la clientèle néerlandaise. 3 Une offre à bas prix. 3 Ne pas négliger l importance du confort dans l expérience en magasin. 3 Accentuer la qualité des équipements et porter une attention particulière aux équipements et espaces pour enfants afin d améliorer l image de la France qui est globalement positive mais encore instable aux yeux des Néerlandais. 7 via internet Néanmoins, les recommandations d amis, de collègues ou de la famille sont les principales sources d information pour décider d un projet de vacances. Les Néerlandais souhaitent de plus en plus vivre comme les locaux sur leurs lieux de vacances. L offre devrait se renforcer en s appuyant sur le fait que le mode de vie des néerlandais, sur leurs lieux de vacances, s apparente de plus en plus à celui des résidents. La plus grande facilité d accès via le réseau ferroviaire (Amsterdam à 3 h de Paris) et l aérien (lignes régulières, notamment low-cost), favoriserait l achat ou la location de produits sur place. Ces fiches ont été réalisées à partir de données publiques (CCIs, CRCIs, CRTs ) et à partir d enquêtes directement réalisées auprès des touristes. Le contenu de cette fiche est encore en projet. Il est susceptible d évoluer au regard des résultats d une étude quantitative en cours de traitement.

13 LA CLIENTÈLE ISSUE DU TOURISME ÉTRANGER POUR LE COMMERCE DE DÉTAIL EN FRANCE DE LA CHAUSSURE DE L HABILLEMENT COMMERCE DES ARTICLES DE SPORTS ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS LES RUSSES EN FRANCE OÙ VONT-ILS? * NORD- PAS-DE-CALAIS En 2012, la France accueille plus de 0,7 million HAUTE 0 % PICARDIE de touristes, ayant engendré plus de 6,1 millions de nuitées. BRETAGNE 1% BASSE 3 % ÎLE-DE- FRANCE 0 % CHAMPAGNE -ARDENNE LORRAINE ALSACE La durée moyenne de séjour des Russes en France atteint 9 jours en 2012, représentant 1, des nuitées étrangères en France. PAYS DE LA LOIRE 0 % POITOU- CHARENTES AQUITAINE 0% CENTRE BOURGOGNE FRANCHE -COMTÉ 4 % LIMOUSIN AUVERGNE RHÔNE-ALPES PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR MIDI-PYRÉNÉES LANGUEDOC- ROUSSILLON 3 % 0 % CORSE % Grille de lecture : en région Ile-de-France, 3 % des nuitées marchandes issues des clientèles étrangères sont réalisées par des touristes russes. * Répartition des nuitées 2013 selon les données d Enquête de Fréquentation Hôtelière (hébergement marchand exclusivement)

14 LES RUSSES EN FRANCE QUI SONT-ILS? 50 % sont âgés de moins de 45 ans Ile-de-France Les touristes russes sont issus de catégories socio-professionnelles supérieures pour 37 % d entre eux ou des professions intermédiaires et employés pour 35 % Ils voyagent en couple (37 % ) ou seuls (34 % ) en individuel non organisé pour 69 % ou en individuel organisé (27 % ) Paris est la destination unique de leur séjour LEURS SPÉCIFICITÉS Cette clientèle se caractérise par : 3 Une forte importance accordée à la qualité des services. 3 Un niveau relativement élevé en anglais. 3 Son intérêt pour la gastronomie, la découverte des villes, les visites guidées, les visites de musées et monuments. OPPORTUNITÉS À SAISIR LEURS ATTENTES 3 Des traductions précises (privilégier les pictogrammes). dans 69 % des cas, fait partie d un circuit France pour 2 et d un circuit Europe pour 13 % 3 Les nouveaux venus se rendent principalement à Paris, sur la Côte d Azur et en Rhône-Alpes (stations de ski). Toutefois, des destinations secondaires peuvent être identifiées, telles que les châteaux de la Loire, la Normandie, la Bretagne, l Alsace, la Provence et l Aquitaine. Dépense moyenne par jour et par personne en Ile-de-France Au cours des périodes récentes, la demande pour les spas, les équipements sportifs et la cuisine française s est accrue chez cette clientèle. 3 La clientèle aisée et les jeunes professionnels apprécient tout particulièrement les produits de luxe, ces clients dépensent énormément en shopping et services. Fort intérêt pour le shopping 3 La classe moyenne émergente dépense dans les activités de loisirs. Les canaux utilisés pour organiser leur voyage : Ils réservent particulièrement à la dernière minute et de plus en plus online Ces fiches ont été réalisées à partir de données publiques (CCIs, CRCIs, CRTs ) et à partir d enquêtes directement réalisées auprès des touristes. Le contenu de cette fiche est encore en projet. Il est susceptible d évoluer au regard des résultats d une étude quantitative en cours de traitement.

15 LA CLIENTÈLE ISSUE DU TOURISME ÉTRANGER POUR LE COMMERCE DE DÉTAIL EN FRANCE DE LA CHAUSSURE DE L HABILLEMENT COMMERCE DES ARTICLES DE SPORTS ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS LES AMÉRICAINS EN FRANCE OÙ VONT-ILS? * NORD- PAS-DE-CALAIS En 2012, la France accueille plus de 3 millions HAUTE PICARDIE de touristes, ayant engendré plus de 27,1 millions de nuitées. BRETAGNE 8% BASSE 3 % 14 % ÎLE-DE- FRANCE 3 % CHAMPAGNE -ARDENNE LORRAINE ALSACE 3 % La durée moyenne de séjour des Américains en France atteint près de 9 jours en 2012, représentant près de 4,7 % des nuitées étrangères en France. PAYS DE LA LOIRE POITOU- CHARENTES AQUITAINE 6 % 4 % 1% CENTRE BOURGOGNE FRANCHE -COMTÉ 3 % LIMOUSIN AUVERGNE RHÔNE-ALPES PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR MIDI-PYRÉNÉES LANGUEDOC- ROUSSILLON 6 % 4 % CORSE % Grille de lecture : en région Ile-de-France, 14 % des nuitées marchandes issues des clientèles étrangères sont réalisées par des touristes américains. * Répartition des nuitées 2013 selon les données d Enquête de Fréquentation Hôtelière (hébergement marchand exclusivement)

16 LES AMÉRICAINS EN FRANCE QUI SONT-ILS? 50 % sont âgés de moins de 45 ans Ile-de-France Les touristes américains sont issus de catégories socio-professionnelles supérieures pour 5 d entre eux Ils sont originaires de New-York /Boston (24 % ) Californie (16 % ) Ils voyagent seuls (3 ) ou en couple (29 % ) et en individuel non organisé à 80 % (en individuel organisé 1 ) Paris est la destination unique de leur séjour dans 59 % des cas et fait partie d un circuit Europe pour 25 % et d un circuit France pour 18 % LEURS SPÉCIFICITÉS Cette clientèle se caractérise par : 3 Son exigence en matière de maîtrise de l anglais. 3 Ses facilités relationnelles (contact direct, beaucoup d américains apprécient d être appelés par leur prénom ). 3 L importance accordée aux services personnalisés et aux conseils adaptés à ses besoins à toutes les étapes du séjour. 3 Son utilisation des nouvelles technologies : les américains sont très technophiles, ils utilisent largement les smartphones ou tablettes et sont demandeurs de connexion wifi. 3 Sa pratique des sports d hiver. LEURS ATTENTES 3 Des traductions précises et justes (privilégier les pictogrammes). 3 Une prise en charge rapide (savoir gérer les files d attente). 3 Des ambiances informelles, très décontractées et conviviales. Dépense moyenne par jour et par personne en Ile-de-France 140 OPPORTUNITÉS À SAISIR Leur intérêt pour le shopping est globalement modéré. En effet, l espace touristique principal constitue le facteur de satisfaction le plus important lors de leur première venue en France. Toutefois, lorsqu ils reviennent en France, ils sont moins sensibles au patrimoine culturel, et apprécient davantage de pouvoir pratiquer des activités de shopping. Utiliser les technologies de l information et de la communication pour des actions de communication, les américains étant très technophiles. Ils n accordent pas d importance à la dépense réalisée pour leur voyage, ni à la saison. Ces fiches ont été réalisées à partir de données publiques (CCIs, CRCIs, CRTs ) et à partir d enquêtes directement réalisées auprès des touristes. Le contenu de cette fiche est encore en projet. Il est susceptible d évoluer au regard des résultats d une étude quantitative en cours de traitement.

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

La clientèle d affaires

La clientèle d affaires La clientèle d affaires venue en avion, en train et par la route Résultats 2014 Méthodologie d enquête aéroports, Soit trains et 15,2 32,6% millions de touristes d affaires à Paris Île-de-France. de l

Plus en détail

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat (FSPOEIE) constitue

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production Point n 3 Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013 Suivi de la production 1 - L ETAT DES STOCKS DANS LES ORGANISMES... 2 2 - L EVOLUTION DES INSTANCES... 4 2.1. Evolution des instances toutes

Plus en détail

Dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports auprès des touristes internationaux de la destination Paris Île-de-France

Dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports auprès des touristes internationaux de la destination Paris Île-de-France Dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports auprès des touristes internationaux de la destination Paris Île-de-France Présentation des résultats du er semestre 0 de Paris-, Paris-Orly et Paris-Beauvais-Tillé

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 Méthodologie : Données issues des plannings de disponibilités : -saisis par les propriétaires en gestion directe - issus des plannings

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012 Rapport 17/01/2013 Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Direction générale de l Aviation

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière?

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Observatoire de la Microfinance Juillet 2012 Introduction Observatoire de la microfinance de la Banque de France

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime SAINT-PALAIS-SUR-MER SYNTHESE âgés, à majorité retraités

Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime SAINT-PALAIS-SUR-MER SYNTHESE âgés, à majorité retraités Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime Commune de SAINT-PALAIS-SUR-MER Enquête menée en 2013 auprès de propriétaires de résidences secondaires en Charente-Maritime SOMMAIRE

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

SOMMAIRE. Commune de SAINT-GEORGES-DE-DIDONNE. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime. Fiche d identité p.

SOMMAIRE. Commune de SAINT-GEORGES-DE-DIDONNE. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime. Fiche d identité p. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime Commune de SAINT-GEORGES-DE-DIDONNE Enquête menée en 2013 auprès de propriétaires de résidences secondaires en Charente-Maritime SOMMAIRE

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE)

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) TOUT SAVOIR SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LA VAE? > La Validation

Plus en détail

Fiche de marché. Superficie. Population 1 368 000 000 (2014) Densité de la population 143 hab/km² (2014) Capitale

Fiche de marché. Superficie. Population 1 368 000 000 (2014) Densité de la population 143 hab/km² (2014) Capitale 1. Présentation générale Superficie 9.561.000 km² Population 1 368 000 000 (2014) Densité de la population 143 hab/km² (2014) Capitale Pékin Croissance du PIB 7,7% (FMI 2013) Taux d inflation 2,9 % (FMI,

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201- MARS 201 En 201, 0 entreprises du Nord-Pas-de-Calais du secteur privé ont été interrogées, employant 90 salariés dont

Plus en détail

L'Ile-de-France, Amour et désamour.

L'Ile-de-France, Amour et désamour. L'Ile-de-France, Amour et désamour. 1 Dans quelles régions souhaite-t-on rester? Dans quelles régions souhaite-t-on partir? Lille Nantes Lyon Strasbourg Parmi les régions où l on souhaite rester le plus,

Plus en détail

Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté

Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté Élus locaux Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté La Safer vous accompagne dans la mise en œuvre de vos projets Constat Besoins alimentaires et énergétiques croissants Altération

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES

LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES JUIN 2015 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES Enquête typologique 2014 Analyses nationale et régionale SOMMAIRE INTRODUCTION 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble des

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201-3 MARS 201 En 201, 1 91 entreprises franciliennes du secteur privé ont été interrogées, employant 19 0 salariés dont 10 cadres.

Plus en détail

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 1 Sommaire 1. Objectif et méthode p. 3 2. Données de cadrage : les séjours en Bourgogne en 2007, Suivi de la Demande Touristique

Plus en détail

LA CLIENTÈLE ITALIENNE

LA CLIENTÈLE ITALIENNE Septembre 2012 LA CLIENTÈLE ITALIENNE Quatrième clientèle touristique européenne dans l hôtellerie francilienne et deuxième clientèle du dispositif permanent d enquête aux aéroports mené par le Comité

Plus en détail

L offre d hébergement

L offre d hébergement L offre d hébergement 3 L offre d hébergement Définitions 52 Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le nouveau classement

Plus en détail

ASC CONSEIL. BULLETIN D'INSCRIPTION à retourner à :

ASC CONSEIL. BULLETIN D'INSCRIPTION à retourner à : Techniques de vente spécial détaillants en chaussures 1 PAYS DE LA LOIRE LUNDI 4 MAI 2015 2 PROVENCE ALPES CÔTE D AZUR SEPTEMBRE 2015 3 BRETAGNE LUNDI 4 MAI 2015 Raison sociale :.. Adresse :... Code postal

Plus en détail

Modalités Significations Modalités Significations. AP Appartement MA Maison AT Antenne téléphone ME Maison exceptionnelle AU Autoroute MP

Modalités Significations Modalités Significations. AP Appartement MA Maison AT Antenne téléphone ME Maison exceptionnelle AU Autoroute MP Avertissement Les éléments présentés dans cette fiche se basent sur des croisements statistiques et les connaissances actuelles du pôle Foncier et stratégies foncières. Si les informations présentées vous

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 «Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 Sommaire Introduction P. 2 Profil des personnes interrogées

Plus en détail

Situation et perspectives des centres de Relation Client en France Retour voyage Web 2.0 Rendez-vous du 10 juillet 2007

Situation et perspectives des centres de Relation Client en France Retour voyage Web 2.0 Rendez-vous du 10 juillet 2007 Situation et perspectives des centres de Relation Client en France Retour voyage Web 20 Rendez-vous du 10 juillet 2007 Eric Dadian Président AFRC Président Intra Call Center wwwafrcorg wwwintracallcom

Plus en détail

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE Samedi 30 mai 2015 Photo : Jaymantir UNE DESTINATION, C EST QUOI? Juin 2015 Brigitte Bloch Le touriste, un oiseau migrateur Le touriste n a pas de frontière. Sa vision

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique DOSSIER DE PRESSE 8 mars 2010 Journée des femmes Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique Un dispositif géré par ; UN FONDS DE GARANTIE DESTINÉ AUX FEMMES Grace au FGIF plus

Plus en détail

Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 2005 Les Français et la Saint-Valentin

Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 2005 Les Français et la Saint-Valentin Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 005 Les Français et la Saint-Valentin Contexte et méthodologie Dans le cadre d une nouvelle émission télévisée «Combien çà coûte» animée par Jean-Pierre

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin DOSSIER DE PRESSE Entreprendre au féminin Un dispositif géré par : SOMMAIRE FGIF : un fond de garantie destiné aux femmes p. 3 Evolution du dispositif p. 4 Profils des bénéficiaires en 2010 p. 5 Caractéristiques

Plus en détail

Quelle image avez-vous de la Belgique?

Quelle image avez-vous de la Belgique? Quelle image avez-vous de la Belgique? Saviez vous que?. Sont d origine belge. Le saxophone. La marque de montres Ice watch. La chaine de fast food Quick. l ile de Porquerolles au large de Toulon appartenait

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

Baccalauréat professionnel RESTAURATION en 3 ans Commission technique de l académie de Nice hôtellerie restauration

Baccalauréat professionnel RESTAURATION en 3 ans Commission technique de l académie de Nice hôtellerie restauration Baccalauréat professionnel RESTAURATION en 3 ans Commission technique de l académie de Nice hôtellerie restauration Proposition du groupe de travail «production culinaire» Etat au 18 juin 2008 GRILLES

Plus en détail

Beauvais < Oise < Picardie Plus qu une escale, c est une destination. RÉSULTATS. de la mission de valorisation TOURISTIQUE DES. Édition septembre 2014

Beauvais < Oise < Picardie Plus qu une escale, c est une destination. RÉSULTATS. de la mission de valorisation TOURISTIQUE DES. Édition septembre 2014 Plus qu une escale, c est une destination. RÉSULTATS de la mission de valorisation TOURISTIQUE DES l aéroport FLUX de de BEAUVAIS de passagers Édition septembre 2014 www.destination-beauvais-paris.com

Plus en détail

Fiche de marché RUSSIE

Fiche de marché RUSSIE 1. Présentation générale Superficie Population Densité de la population Capitale 17 millions de km² 143,7 millions d habitants (RosStat, 2014) 8,6 habitants/km2 Moscou Croissance du PIB 0,6 % (FMI, 2014)

Plus en détail

Découvertes du marché français d autopartage et location de voitures entre particuliers AVRIL 2013

Découvertes du marché français d autopartage et location de voitures entre particuliers AVRIL 2013 Découvertes du marché français d autopartage et location de voitures entre particuliers AVRIL 2013 Préface En mars 2013, CarSonar a été lancé afin de réunir dans un même site toutes les offres d autopartage

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 F I C H E M A R C H É

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 F I C H E M A R C H É L E M A R C H É B E L G E RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 33 F I C H E M A R C H É SOMMAIRE 1. DONNÉES DE CADRAGE 2. TENDANCES DE

Plus en détail

Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping

Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping Table ronde Tourisme Durable ROCHEFORT le 4 mai 2010 Muriel LUZU 2 LE GROUPE AFNOR Groupe international de services organisé autour de 4 grands domaines

Plus en détail

11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS

11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS 11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS Mercredi 29 avril 2015 XX/XX/XX Ordre du jour du Comité Régional des Achats Lyon 29 avril 2015 Horaires 14h00-14h10 14h10-14h30 14h30 14h55 Ordre du jour proposé Introduction

Plus en détail

REPERES SUR L ANNEE TOURISTIQUE 2014 EN ILE-DE-FRANCE

REPERES SUR L ANNEE TOURISTIQUE 2014 EN ILE-DE-FRANCE Pôle entreprises, emploi, économie Département Développement Economique, Compétitivité et International (DECI) / Février 2015 REPERES SUR L ANNEE TOURISTIQUE 2014 EN ILE-DE-FRANCE www.idf.direccte.gouv.fr

Plus en détail

ESPAGNE: PRESENTATION DE MARCHÉ 2014

ESPAGNE: PRESENTATION DE MARCHÉ 2014 ESPAGNE: PRESENTATION DE MARCHÉ 2014 Général : Quelques données du marché Population: 46,7 millions d habitants 17 communautés autonomes (calendrier des jours fériés et vacances scolaires par régions disponible)

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES 64 ÈME CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LES CENTRES D INFORMATION SUR LA PRÉVENTION DES DIFFICULTÉS DES ENTREPRISES ENTREPRISE EN DIFFICULTÉS : ANTICIPATION, ACCOMPAGNEMENT ET FINANCEMENT CE ET

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rapport de synthèse Secteur des Etudes et du Conseil Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC

Plus en détail

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 2 1985 / 2009 : 25 ans de concours du crédit-bail au financement de l d entreprise* 1.Introduction : le crédit-bail,

Plus en détail

Présentation du Black Book France Logiciels et Services, 2007-2011

Présentation du Black Book France Logiciels et Services, 2007-2011 Présentation du Black Book France Logiciels et Services, 2007-2011 www.idc.com Copyright 2008 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved. Objectifs du Black Book France Vous

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de DUT 2010 Résultats de l IUT de Reims-Châlons-Charleville (Note de synthèse sur les diplômés de formation initiale hors alternance et formation continue)

Plus en détail

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas Taxe d Apprentissage Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours Présentation : DPMA CLOUET Thomas Définition Impôt versé par les entreprises afin de financer le

Plus en détail

Levées de capitaux. 22 février 2012. Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1. www.afic data.

Levées de capitaux. 22 février 2012. Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1. www.afic data. Levées de capitaux par les FCPI et FIP créés en 2011 22 février 2012 Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1 Contexte et Méthodologie Contexte : L

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE Baromètre du 24 eme ème trimestre 2013 Au cours du, 2,3 millions de touristes ont visité le Maroc, dont 1,3 millions de touristes étrangers. 36% de ces derniers ont visité

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4 Bovins viande Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013 Chif Régions Nbre de Nbre de Nbre de troupeaux troupeaux troupeaux adhérents adhérents suivis en en VA4 en VA0 engraissement Nbre de troupeaux

Plus en détail

M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse

M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse Point d information 1 er décembre 2011 M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse Depuis son lancement en 2007, la participation au programme de

Plus en détail

Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux

Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux - Observatoire des sites de stockage VISIOStockage - Stockage à la ferme BASSE ET HAUTE NORMANDIE RENCONTRES RÉGIONALES CÉRÉALIÈRES 2015

Plus en détail

Rapport d activité. Rhône-Alpes Active Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires

Rapport d activité. Rhône-Alpes Active Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires Rapport d activité 2014 Une finance solidaire au service de l emploi et des territoires EN En 2014 3 668 emplois créés ou consolidés 907 projets accompagnés et 20,9 M mobilisés en Jean Jacques Martin Président

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

G U I D E DES LABELS HS

G U I D E DES LABELS HS LES LABELS COURSES SUR ROUTE 2016 SOMMAIRE 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL 3 LES ENGAGEMENTS 4 REFERENCES REGLEMENTAIRES 5 PRESENTATION FAMILLES COURSES HORS STADE 6 PRESENTATION LABELS

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

Accès Raccordement d ERDF

Accès Raccordement d ERDF Direction Raccordements Accès Raccordement d ERDF Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.2.1 Nombre de pages : 13 Résumé Ce document décrit le rôle : - des Accueils Raccordement Électricité (ARÉ)

Plus en détail

Contexte. Sommaire. Nouvelles tendances de consommation touristique et e-tourisme... 2. Synthèse de l'étude Ardesi/BVA... 8

Contexte. Sommaire. Nouvelles tendances de consommation touristique et e-tourisme... 2. Synthèse de l'étude Ardesi/BVA... 8 Contexte Internet constitue pour les professionnels du tourisme un média important pour faire davantage connaître et donc vendre leur offre, qu ils proviennent du secteur public ou privé. Les stratégies

Plus en détail

Les enjeux du quotidien

Les enjeux du quotidien Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale ATTENTION EMBARGO

Plus en détail

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 30 juin 2015 Principaux enseignements - Bilan du début de saison : une bonne dynamique générale, particulièrement marquée

Plus en détail

BIENVENUE A SYDNEY. 01 Septembre 2014

BIENVENUE A SYDNEY. 01 Septembre 2014 BIENVENUE A SYDNEY 01 Septembre 2014 1 DONNÉES GÉOGRAPHIQUES Population australienne: 23 millions 4000 kilomètres L Australie : 12 ème puissance économique mondiale, notée AAA Taux de croissance prévisionnel

Plus en détail

Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence

Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence Printemps 2010 Printemps 2011 Digne-les-Bains, le 21 mars 2012 Une démarche partenariale Partenaires financiers Comité de pilotage 2 Une démarche

Plus en détail

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS REFERENCES REGLEMENTAIRES DEFINITION DES FAMILLES DES COURSES NATURE

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS REFERENCES REGLEMENTAIRES DEFINITION DES FAMILLES DES COURSES NATURE SOMMAIRE 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL 3 LES ENGAGEMENTS 4 REFERENCES REGLEMENTAIRES 5 DEFINITION DES FAMILLES DES COURSES NATURE 6 CRITERES ET CONDITIONS DES LABELS TRAIL 7 CRITERES

Plus en détail

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Octobre 2015 INTRODUCTION Pour la huitième année consécutive, l Association des Régions de France,

Plus en détail

Les sports d hiver : pratiques et pratiquants

Les sports d hiver : pratiques et pratiquants Les sports d hiver : pratiques et pratiquants En 2004, un peu moins de 9 % de la population française pratique les sports d hiver. Le ski alpin domine, suivi loin derrière par le ski de fond, les autres

Plus en détail

La Bretagne : une destination attractive. Pôle Observatoire Comité Régional du Tourisme de Bretagne

La Bretagne : une destination attractive. Pôle Observatoire Comité Régional du Tourisme de Bretagne La Bretagne : une destination attractive Pôle Observatoire Comité Régional du Tourisme de Bretagne / Assemblée Générale 8 avril 2013 NOTORIÉTÉ DE LA RÉGION / Marché français : Marchés étrangers : Bretagne

Plus en détail

LE GUIDE POUR MIEUX CONNAÎTRE LA CLIENTÈLE TOURISTIQUE ÉTRANGÈRE

LE GUIDE POUR MIEUX CONNAÎTRE LA CLIENTÈLE TOURISTIQUE ÉTRANGÈRE LE GUIDE POUR MIEUX CONNAÎTRE LA CLIENTÈLE TOURISTIQUE ÉTRANGÈRE Professionnels du tourisme et des loisirs, commerçants, vous parlez une ou plusieurs langues étrangères? Sous la forme d une carte interactive,

Plus en détail

Filière porcine. Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59

Filière porcine. Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59 Filière porcine cheptel / abattages / consommation / échanges. / /Europe/Monde Les cahiers de AgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59 > Filière porcine Cheptel porcin en en 29 La production porcine

Plus en détail

LES OBJECTIFS DU PAT

LES OBJECTIFS DU PAT LES OBJECTIFS DU PAT Le PAT s inscrit dans le cadre des axes de développement approuvés par l assemblée générale fédérale pour l olympiade 2012/2016. Il est le moyen de mettre en synergie l ensemble des

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Argent 25 janvier 2013 Pour ce palmarès 2013, la CLCV et Mieux Vivre Votre Argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 -

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 - La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région - Juillet 2010 - Votre besoin en Capital Vous êtes dirigeant (ou futur dirigeant) d entreprise et vous souhaitez : Créer ou

Plus en détail

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Conférence de Presse Jeudi 18 octobre 2012 Un PIB supérieur à 1 milliard d euros Tourisme, réel levier économique pour le département de Vaucluse

Plus en détail

LE MARCHE TOURISTIQUE HONGKONGAIS A l EXPORT. Aix en Provence Mars 2013

LE MARCHE TOURISTIQUE HONGKONGAIS A l EXPORT. Aix en Provence Mars 2013 LE MARCHE TOURISTIQUE HONGKONGAIS A l EXPORT Aix en Provence Mars 2013 PREAMBULE Le marché touristique hongkongais est le plus ancien du monde chinois, avec une ouverture à l international dans les années

Plus en détail

Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM)

Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) ANNÉE 2012 Bilan d activité des groupes d entraide mutuelle (GEM) Année 2012 Sommaire Introduction... 3 I] Les GEM créés et financés depuis

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

Baromètre. Ventes & Cessions de fonds de commerce (Bâtiment, commerce, industrie ou services) Baromètre BODACC

Baromètre. Ventes & Cessions de fonds de commerce (Bâtiment, commerce, industrie ou services) Baromètre BODACC Baromètre BODACC Baromètre Ventes & Cessions de fonds de commerce (Bâtiment, commerce, industrie ou services) Annonces publiées au BODACC au 1 er semestre 2013 Au 1 er semestre 2013 les acheteurs temporisent,

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT

Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT Octobre 2015 CONTEXTE La loi et ses décrets d application donnent aux OPCA un rôle et des

Plus en détail

Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques

Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques Avec le soutien de : Observ ER 2013 Suivi du marché des installations individuelles solaires thermiques 1 Juillet 2013 Sommaire Préambule

Plus en détail

Baromètre Ventes et cessions de fonds de commerce

Baromètre Ventes et cessions de fonds de commerce Baromètre BODACC Baromètre Ventes et cessions de fonds de commerce (Bâtiment, commerce, industrie ou services) Annonces publiées au BODACC au 1 er semestre 2015 Sur les six premiers mois 2015, les reprises

Plus en détail

L'ACTIVITE CHIRURGICALE DU CANCER DU SEIN EN FRANCE EN 1997

L'ACTIVITE CHIRURGICALE DU CANCER DU SEIN EN FRANCE EN 1997 Retour au sommaire des BEH de 2000 L'ACTIVITE CHIRURGICALE DU CANCER DU SEIN EN FRANCE EN 1997 H-Q. Cong, J-M. Nadal, F. Bourdillon, G. Leblanc, Ministère chargé de la santé, direction des hôpitaux, "pathologies

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule Introduits par la loi «handicap» du 11 février 2005, les Groupes d Entraide Mutuelle

Plus en détail

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013 Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole Comité de pilotage du 11 octobre 2013 2 Objectifs et méthodologie Objectifs de l étude A la demande du SGMAP et de Roland Berger Strategy Consultants, en

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt)

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt) Plan marketing 2010-2014 Doubs tourisme (Cdt) Pourquoi un plan marketing? Le schéma départemental de développement touristique Ce schéma (SDDT) définit cinq grands axes pour le développement touristique

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Année 2014 SOMMAIRE ❶ Type d emploi :...3 ❷ Pyramide des âges :...4 ❸ Conditions d emploi :...5 ❹ Les emplois par catégorie socioprofessionnelle :...6

Plus en détail