Electrotechnique: Electricité Avion,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Electrotechnique: Electricité Avion,"

Transcription

1 Electrotechnique: Electricité Avion, La machine à Courant Continu Dr Franck Cazaurang, Maître de conférences, Denis Michaud, Agrégé génie Electrique, Institut de Maintenance Aéronautique UFR de Physique, Université Bordeaux I

2 Composant : Le Moteur à courant continu

3 Sommaire: Fonctionnel Mcc Fonctionnement Machine à Courant Continiu Description interne Mécanique... Les relations L excitation Bilan de puissance Caractéristiques Exemple de Moteur / Génératrice Commande Commande par pont Photos: inducteur + Rappel des caractéristiques électro-mécaniques Les modes d excitation de la

4 Fonctionnel GND - + Energie Electrique CONVERTION ELECTRIQUE fi MECANIQUE Rotation

5 Fonctionnel GND V Energie Electrique CONVERTION ELECTRIQUE fi MECANIQUE Rotation

6 Fonctionnement N S

7 Fonctionnement N S

8 Fonctionnement F N I S F Alimentation

9 Fonctionnement F N I S F Alimentation

10 Fonctionnement F N I F S Frottement entre balais et collecteur Alimentation

11 Fonctionnement N F F I S Frottement entre balais et collecteur Alimentation

12 Description interne Stator N Enroulements d induit S Enroulements d inducteur Si le moteur est à aimant permanent, ces enroulements n existent pas. Stator Rotor

13 Description interne N S N S

14 Description interne

15 Description interne Parties tournantes :

16 Mécanique... Vitesse de rotation : 2 p W (rd/s) = n (tr/mn) 60 Moments de force : OB' A l équilibre, M1 = M2 F1 = F2 OA' F1 A A O B Puissance : Putile (en Watt) = T (en N.m) W (rd/s) B F2

17 Les relations fem : E = K j W Flux Vitesse E (V) Couple : T = K j I D où : T W = E I Si flux constant : K j = K j E = K j W T = K j I

18 Les relations I Côté électrique : L R U E F N I S F Alimentation

19 Côté électrique : Les relations I u(t) = di(t) e(t) + R.i(t) + L dt L U R E Côté mécanique : Ω d O(t) J dt = T(t) T(t) = T M (t) - T R (t) J T

20 Les relations En régime permanent : d = 0 dt

21 Les relations Côté électrique : I U = E + R.I U constant R E Côté mécanique : J d O(t) dt = 0 = T(t) T M (t) = T R (t) Ω constant J T

22 L excitation Soit à aimant permanent Flux constant : K j = K j E = K j W T = K j I Soit à excitation indépendante : Flux constant si Ie constant : K j = K j E = K j W T = K j I N S Soit à excitation série : r R I E = K j(i) W T = K j (I) I U Inducteur Induit E U = (r + R) I + E

23 R.I² Bilan de puissance Pm et Pf U.I Induit EI EI Puissance électromagnétique utile Pu Tu.Ω Puissance utile Ue.Ie Inducteur Pje Puissance à fournir h Putile = Pfournie = Tu.O Pje + UI

24 Ω 0 Ωn T Td Ω I 0 W = f(i) T = f(w) Tp Tr,constant In I A vide Caractéristiques En charge Point de fonctionnement ΩpΩ0 Au démarrage Moteur W Charge Pour le fonctionnement nominal (en charge nominale) : La tension nominale d alimentation La vitesse nominale Ωn Le couple nominal Le courant nominal Pour un fonctionnement à vide : Le courant à vide La vitesse à vide Pour le démarrage : Le couple minimal de démarrage Le courant maximal supportable Ils précisent aussi : La résistance d induit La valeur de l inductance d induit Le moment d inertie du rotor La constante de couple (Kϕ)

25 Exemple de Type de Moteur MK MK Tension nominale 5,5 V 7,5 V Vitesse à vide 3000 tr/mn 3200 tr/mn Vitesse en charge nom tr/mn 2400 tr/mn Couple de démarrage min. 4,1 mnm 4,4 mnm Couple minimal 1 mnm 1,3 mnm Courant à vide maximal 34 ma 27 ma Courant en charge 71à 100 ma 69 à 98 ma Tension induite (fem/tr/mn) 1,53 à 1,98 1,91 à 2,45 (mv/tr/mn) Résistance du rotor 16 Ω 25,6 Ω Inductance du rotor 16 mh 27 mh Moment d inertie 9 gcm 2 9 gcm 2 Constante de temps 34 ms 34 ms mécanique Force radiale max. 2,5 N 2,5 N Tension maximale 8 V 14 V Couple maximale 2 mnm 2 mnm Courant maximal 150 ma 120 ma Vitesse maximale 4200 tr/mn 4200 tr/mn ,6

26 Exemple de Type de Moteur MK MK Tension nominale 5,5 V 7,5 V Vitesse à vide 3000 tr/mn 3200 tr/mn Vitesse en charge nom tr/mn 2400 tr/mn Couple de démarrage min. 4,1 mnm 4,4 mnm Couple minimal 1 mnm 1,3 mnm Courant à vide maximal 34 ma 27 ma Courant en charge 71à 100 ma 69 à 98 ma Tension induite (fem/tr/mn) 1,53 à 1,98 1,91 à 2,45 (mv/tr/mn) Résistance du rotor 16 Ω 25,6 Ω Inductance du rotor 16 mh 27 mh Moment d inertie 9 gcm 2 9 gcm 2 Constante de temps 34 ms 34 ms mécanique Force radiale max. 2,5 N 2,5 N Tension maximale 8 V 14 V Couple maximale 2 mnm 2 mnm Courant maximal 150 ma 120 ma Vitesse maximale 4200 tr/mn 4200 tr/mn T Tp L U Ω 0 Ω N Tr, Ω I 0 Ωp Ω 0 R E J I W I N I

27 Moteur / Génératrice U< 0 T = Kϕ.I T > 0 U> 0 Ω = Kϕ.E Ω < 0 I Quadrant 4 : Fonctionnement génératrice Quadrant 3 : Fonctionnement moteur Quadrant 1 : Fonctionnement moteur Quadrant 2 : Fonctionnement génératrice I Ω = Kϕ.E Ω > 0 U< 0 U> 0 I T = Kϕ.I T < 0 I

28 Commande Idée Valim Solution Valim M M Ve Rb

29 Commande Ve t Valim I M M I M Vce 100 V t Ve t Rb Vce

30 Ve Commande t Solution Valim I M t I M M Vce t Id Id t Rb Ve Vce

31 Commande Ve t Valim U M t 0 T U M M Valim - V CE sat Rb V F Ve

32 Commande Ve V M Valim t 0 T t Valim U M U M M E = <U M > + <U R > + <U L > E <U M > E = Valim.t 0 / T E = Valim.α ME Rb Ve On peut faire donc faire varier la vitesse du moteur (Ω = E/ Kϕ ) en faisant varier le rapport cyclique

33 Commande Valim! Ve t M Vérifier I C t Rb I C Vce Vce t Ve Puissance, Température

34 Commande Comment inverser le sens de rotation? Tourner le moteur! Valim M M Rb I C Vce Ve Problème : Obligation de modifier le montage

35 Commande par pont Vcc M E T = Kϕ.I T > 0 Ω = Kϕ.E Ω < 0 Quadrant 3 : Fonctionnement I moteur E I Quadrant 1 : Fonctionnement moteur Ω = Kϕ.E Ω > 0 T = Kϕ.I T < 0

36 Commande par pont Vcc U M I M E T = Kϕ.I T > 0 Ω = Kϕ.E Ω < 0 Quadrant 3 : Fonctionnement I moteur E I Quadrant 1 : Fonctionnement moteur Ω = Kϕ.E Ω > 0 T = Kϕ.I T < 0

37 Commande par pont Vcc U M I M E T = Kϕ.I T > 0 Ω = Kϕ.E Ω < 0 Quadrant 3 : Fonctionnement I moteur E I Quadrant 1 : Fonctionnement moteur Ω = Kϕ.E Ω > 0 T = Kϕ.I T < 0

38 Réalisation Vcc Commande par pont M

39 Commande par pont Vcc U M I M

40 Commande par pont Vcc U M I M

41 Commande par pont Vcc Mesure du courant : M Rm.I M Rm.I M I M Umax Mise Comparaison à l arrêt du moteur Rm.I M si si Rm.I Mesure M M > > Umax? de courant

42 Composant de commande L 292 Commande par pont R C 22 kω 47 nf Vcc _ + Rs OTA Rs2 Ve 6 Ref. V R =8V _ + ALI 1 _ + ALI 2 Oscill. _ + Comp. T1 T2 T3 T M R O 15 kω C O 1,5 nf

43 Synthèse: Machine à Courant Continu :

44 Inducteur Deux types d excitation sont utilisées, soit : - à aimants permanents. Les pertes joules sont supprimées mais l excitation magnétique est fixe. Dans les grosses machines, le coût des aimants pénalise cette solution. - à enroulements et pièces polaires. Le réglage de l excitation rend possible le fonctionnement en survitesse. Pour les grosses machines, le montage de pôles auxiliaires améliore la commutation du courant dans les conducteurs de l induit.

45 Vue en coupe Ventilateur Induit bobiné Inducteur Boîte à bornes Balais Collecteur Pour imprimer

46 Inducteur Deux types d excitation sont utilisées, soit : - à aimants permanents. Les pertes joules sont supprimées mais l excitation magnétique est fixe. Dans les grosses machines, le coût des aimants pénalise cette solution. - à enroulements et pièces polaires. Le réglage de l excitation rend possible le fonctionnement en survitesse. Pour les grosses machines, le montage de pôles auxiliaires améliore la commutation du courant dans les conducteurs de l induit.

47 Inducteur Deux types d excitation sont utilisées, soit : - à aimants permanents. Les pertes joules sont supprimées mais l excitation magnétique est fixe. Dans les grosses machines, le coût des aimants pénalise cette solution. - à enroulements et pièces polaires. Le réglage de l excitation rend possible le fonctionnement en survitesse. Pour les grosses machines, le montage de pôles auxiliaires améliore la commutation du courant dans les conducteurs de l induit.

48 Inducteur Deux types d excitation sont utilisées, soit : - à aimants permanents. Les pertes joules sont supprimées mais l excitation magnétique est fixe. Dans les grosses machines, le coût des aimants pénalise cette solution. - à enroulements et pièces polaires. Le réglage de l excitation rend possible le fonctionnement en survitesse. Pour les grosses machines, le montage de pôles auxiliaires améliore la commutation du courant dans les conducteurs de l induit.

49 Induit bobiné Le champ inducteur vu par l induit au cours d un tour est variable. Il faudra feuilleter le rotor afin de réduire les pertes fer de l induit. Il est donc constitué de tôles circulaires isolées et empilées sur l arbre de façon à obtenir le cylindre d induit. Ces tôles sont en acier au silicium et isolées par vernis. Les bobines de l induit sont logées dans des encoches fermées par des cales. Un frettage assure la tenue aux efforts centrifuges. Les bobines sont brasées aux lames du collecteur et mises en série. On note l importance des têtes de bobines et du collecteur ( partie inactive )sur la longueur de la machine.

50 Balais Les balais assurent la liaison électrique ( contact glissant ) entre la partie fixe et la partie tournante. Pour des machines de forte puissance, la mise en parallèle des balais est alors nécessaire. Pour des raisons d économie, ils doivent avoir une durée de vie aussi longue que possible et assurer un bon contact électrique. Différentes technologies existent : les balais au charbon dur, les graphitiques, les électrographitiques, et les métallo-graphitiques. On peut considérer que dans un contact glissant les pertes sont de nature mécanique à 35% et de nature électrique à 65%.

51 Collecteur Le collecteur a pour fonction d assurer la commutation du courant d alimentation dans les conducteurs de l induit. Il est essentiellement constitué par une juxtaposition cylindrique de lames de cuivre séparées par des lames isolantes. Chaque lame est reliée électriquement au bobinage induit. Le collecteur est le constituant critique des machines à courant continu car ses lames sont soumises aux efforts centrifuge et assemblées manuellement. Son usure consécutive du frottement des balais nécessite un démontage et un ré-usinage périodiques. De plus, il accroît de 20 à 30% la longueur totale de la machine.

52 Pour archiver Sur cette vue écorchée, on peut aisément voir : L induit (1) avec ses encoches recevant les conducteurs en cuivre (absents ici) perforés axialement pour son refroidissement. Le collecteur (2) et l ensemble porte-balais/balais (3) ainsi que la trappe de visite pour la maintenance (4). Les pôles inducteurs feuilletés (5) vissés sur l induit. La moto ventilation (6). Le système de fixation par pattes (7).

53 Equations de fonctionnement Attention! Les séquences qui suivent sont sonorisées. i i R L E U M ie Cem Ω J U di U = Ri+ L + E dt Cem= k Cem= k i Cr E=k E=k Ω E=k ΩΦe Cem= k i Φe Cem Cr= J d Ω dt

54 Equations de fonctionnement En résumé: U i R L E ie Ce Ω J Les équations qui caractérisent la machine à courant continu sont : di 1 ) U = Ri+ L + E dt 2 ) E=k ΩΦe 3 ) Cem= k i Φe 4 ) Cem Cr= J d Ω dt Cr

55 Caractéristiques électro-mécaniques Dans un problème de motorisation, la charge entraînée impose au moteur de développer un couple électromagnétique Cem et une vitesse W adaptés aux nécessités de fonctionnement. Il est donc nécessaire pour un moteur donné, de définir l ensemble des points de fonctionnement atteignables. Cem Cem= kφi Ω= U RI k Φ Dans la pratique, on maximise le couple Cem par ampère en donnant au flux d excitation sa valeur nominale, soit Φ= Φnominal. Ω Cem = KI Ω = U K K R 2 Avec K= k Φ nominal Cem

56 Caractéristiques électro-mécaniques Cem I1 Cem=KI1 -I1 Ω

57 Caractéristiques électro-mécaniques Cem I2 Cem=KI2 Ω -I2

58 Caractéristiques électro-mécaniques Cem In Cem=KIn Ω -In

59 Caractéristiques électro-mécaniques -U1 Cem U1 In Cem=KIn Ω Cem= KU1 R K R 2 Ω -In

60 Caractéristiques électro-mécaniques -U2 Cem U2 In Cem=KIn Cem= KU2 R K R 2 Ω Ω -In

61 Caractéristiques électro-mécaniques -Un Cem Un domaine fermé définit l ensemble des couples ( Cem, Ω ) possibles pour une machine donnée. Un In Cem=KIn K 2 Cem= KUnU Ω R R n Question : Ω Quelle est la nature du fonctionnement correspondant aux quatre points d intersection des droites limites? -In

62 Excitation des

63

64 Classification des Machines Eletriques

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU Les machines à courant continu sont réversibles. Elles peuvent devenir génératrices ou moteur. Energie mécanique GENERATRICE CONVERTIR L ENERGIE Energie électrique

Plus en détail

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu 15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu Sommaire Exercice MCC01 : machine à courant continu Exercice MCC02 : machine à courant continu à excitation indépendante Exercice

Plus en détail

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ 1 Sommaire 1 ère partie : machines électriques Chapitre 1 Machine à courant continu Chapitre 2 Puissances électriques

Plus en détail

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones Chapitre 17 Sciences Physiques - BTS Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones 1 Loi de Laplace 1.1 Etude expérimentale Le conducteur est parcouru par un courant continu ; il est placé dans un champ

Plus en détail

RAPPEL. F em = BlI. 4. La loi de la dynamique : si la vitesse v est constante, elle implique :

RAPPEL. F em = BlI. 4. La loi de la dynamique : si la vitesse v est constante, elle implique : RAEL Quatre lois déterminent le système électromécanique : 1. La loi de Faraday : si la vitesse du conducteur est v Il aaraît une f.é.m. E : E = Blv 2. La loi de Lalace : si le courant dans le conducteur

Plus en détail

Les machines électriques Électricité 2 Électrotechnique Christophe Palermo IUT de Montpellier Département Mesures Physiques & Institut d Electronique du Sud Université Montpellier 2 e-mail : Christophe.Palermo@univ-montp2.fr

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE MOTEUR ASYNCHRONE Rappel: trois bobines, dont les axes font entre eux des angles de 120 et alimentées par un réseau triphasé équilibré, crée dans l'entrefer un champ magnétique radial, tournant à la fréquence

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

Machines synchrones. Gérard-André CAPOLINO. Machines synchrones

Machines synchrones. Gérard-André CAPOLINO. Machines synchrones Gérard-ndré CPOLINO 1 Machine à pôles lisses Concept (machine à 2 pôles) Le stator est un circuit magnétique circulaire encoché Un bobinage triphasé est placé dans les encoches Le rotor est également un

Plus en détail

E = k. La vitesse est nulle, la FEM E est nulle aussi. Ce = k. Um = E + R Im. 2 π 60 II CONSTITUTION D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU

E = k. La vitesse est nulle, la FEM E est nulle aussi. Ce = k. Um = E + R Im. 2 π 60 II CONSTITUTION D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU COURS TELN CORRIGÉ STRUCTURE ET FONCTIONNEMENT D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU À AIMANT PERMANENT page 1 / 6 A PRÉSENTATION Beaucoup d'appplications nécessitent un couple de démarrage élevé. Le Moteur à

Plus en détail

Moteur à courant continu MACHINE A COURANT CONTINU

Moteur à courant continu MACHINE A COURANT CONTINU I. PESENTATION MACHINE A COUANT CONTINU Une machine à courant continu est un convertisseur réversible rotatif d'énergie. Lorsque l'énergie électrique est trasformée en énergie mécanique, la machine fonctionne

Plus en détail

Savoir-faire expérimentaux.

Savoir-faire expérimentaux. LYCEE LOUIS DE CORMONTAIGNE. 12 Place Cormontaigne BP 70624. 57010 METZ Cedex 1 Tél.: 03 87 31 85 31 Fax : 03 87 31 85 36 Sciences Appliquées. Savoir-faire expérimentaux. Référentiel : S5 Sciences Appliquées.

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère )

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère ) ÉLECTRICITÉ / Travail ( W ) en joule En translation : W = F.d Puissance mécanique ( P ) en watt Champ électrique uniforme ( e ) en volt/mètre Travail de la force électrique ( W ) en joule Champ et potentiel

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

Le circuit de charge

Le circuit de charge 1 1. Mise en situation : 2. Définition : comprend l intégralité des pièces permettant l alimentation électrique de l ensemble des consommateurs du véhicule et la charge de la batterie 3. Fonction globale

Plus en détail

CI 3 ACTIONNEUR ELECTRIQUE

CI 3 ACTIONNEUR ELECTRIQUE Nom : 1 / 18 Le moteur asynchrone triphasé SOMMAIRE CONSTITUTION... 1 MAINTENANCE... 3 TYPES ET PRINCIPE DE MONTAGE DES ROULEMENTS A BILLES.... 3 CHARGES AXIALES ADMISSIBLE... 4 PROCEDURE DE DEMONTAGE

Plus en détail

Machine à courant continu

Machine à courant continu Machine à courant continu Technologie, choix et alimentation des machines à courant continu Objectif Choisir un ensemble moto-variateur à courant continu à partir d un cahier des charges. Pré-requis Mécanique

Plus en détail

VENTELEC RENOUVELER L AIR

VENTELEC RENOUVELER L AIR OBJECTIF Etudier l influence du Variateur de vitesse, sur le banc moto-ventilateur, en phase de démarrage et en régime établi (volet totalement OUVERT). Mettre en œuvre les mesureurs et leurs accessoires.

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

Actionneurs électriques 1. Introduction

Actionneurs électriques 1. Introduction Actionneurs électriques 1. Introduction Master Spécialisé 1 Mécatronique Faculté des Sciences de Tétouan Février-Juin 2014 Jaouad Diouri Projet du cours Contenu Circuits magnétiques, transformateurs, puissance,

Plus en détail

Couple électromagnétique (couple moteur)

Couple électromagnétique (couple moteur) Principe de fonctionnement Le rotor, alimenté en courant continu, par un système de contacts glissants (bagues), crée un champ magnétique rotorique qui suit le champ tournant statorique avec un retard

Plus en détail

Servomoteurs numériques à courant alternatif MKD MKD041 6-1. Description Symbole Unité Données

Servomoteurs numériques à courant alternatif MKD MKD041 6-1. Description Symbole Unité Données Servomoteurs numériques à courant alternatif MKD MKD041 6-1 6 MKD041 6.1 Données techniques MKD041 Type du moteur Description Symbole Unité Données MKD041B-144 Vitesse de rotation nom. moteur 1) n min

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu

TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu Ingénieur Manager Entrepreneur TRAVAUX DIRIGES Equipements Electriques La machine à courant continu ITEEM 1ere année 1 Les exercices encadrés seront fait en TD. Il est vivement conseillé de préparer les

Plus en détail

Cours d électrotechnique

Cours d électrotechnique MACHINE TOURNANTE A COURANT CONTINU LES MACHINES A COURANT CONTINU PARTIE N 3 : LE MOTEUR TABLE DES MATIERES 1. Principe de fonctionnement... 3 1.1. Principe de base... 3 1.2. Pour N spires à l induit...

Plus en détail

ATS Génie électrique session 2005

ATS Génie électrique session 2005 Calculatrice scientifique autorisée Avertissements : Les quatre parties sont indépendantes mais il est vivement conseillé de les traiter dans l ordre ce qui peut aider à mieux comprendre le dispositif

Plus en détail

Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless

Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless Machine synchrone autopilotée : application aux asservissements : moteur brushless Cours non exhaustif destiné aux étudiants de BTS maintenance industrielle (les textes en italiques ne sont pas à être

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison directe Exercice IX Un hacheur quatre quadrants alimente l induit d une machine à courant continu à aimants permanents. a charge mécanique accouplée sur l arbre de la machine n est

Plus en détail

EPREUVE N 1. Sciences et techniques des installations. (durée : 4 heures ; coefficient 3) Aucun document n est autorisé.

EPREUVE N 1. Sciences et techniques des installations. (durée : 4 heures ; coefficient 3) Aucun document n est autorisé. CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2006 CONCOURS : INTERNE Section : Electrotechnique et électronique maritime EPREUVE N 1 Sciences et

Plus en détail

Automatisation d une scie à ruban

Automatisation d une scie à ruban Automatisation d une scie à ruban La machine étudiée est une scie à ruban destinée à couper des matériaux isolants pour leur conditionnement (voir annexe 1) La scie à lame verticale (axe z ), et à tête

Plus en détail

CONTROLES AVANT DEMONTAGE

CONTROLES AVANT DEMONTAGE CONTROLES AVANT DEMONTAGE 1. Indiquer la fonction globale du moteur : 2. Représenter son symbole électrique : 3. Relever les informations de la plaque signalétique : Marque : Type/modèle : Nb de phases

Plus en détail

ES 206 : Systèmes mécatroniques asservis

ES 206 : Systèmes mécatroniques asservis Systèmes mécatroniques asservis 2. Actionneurs : Modélisation ENSTA Plan du cours 1 Machines tournantes classiques 2 Moteur à réluctance variable Moteur piézoélectrique Moteur pas à pas 3 Principe de fonctionnement

Plus en détail

Cours n 15 : Champ magnétique

Cours n 15 : Champ magnétique Cours n 15 : Champ magnétique 1) Champ magnétique 1.1) Définition et caractérisation 1.1.1) Définition Comme nous l avons fait en électrostatique en introduisant la notion de champ électrique, on introduit

Plus en détail

Etude et contrôle du système de démarrage

Etude et contrôle du système de démarrage THÈME : LE CIRCUIT DE DÉMARRAGE TITRE : Etude et contrôle du système de démarrage TYPE : Ressources formateurs 1.1.1. Cours 1.1.2. T.P. Date mise à jour 12 Octobre 2004 Auteur référent Nom : BERTIN G.

Plus en détail

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 Les performances moteur Objectifs : L élève devra être capable de : Définir et calculer un rendement global du moteur ; Citer les paramètres influents

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez TPE Alternateur Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez 1 Thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Problématique : Comment peut-on transformer de l énergie mécanique

Plus en détail

Le moteur à courant continu

Le moteur à courant continu Le moteur à courant continu II Constitution du moteur Le présent document s'inscrit dans le cadre de l'enseignement de la motorisation en BTS Conception de Produits Industriels (). Le référentiel de formation

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

LE CIRCUIT DE CHARGE

LE CIRCUIT DE CHARGE MAINTENANCE AUTOMOBILE 1 LE CIRCUIT DE CHARGE PROBLÈME POSÉ Les véhicules automobiles modernes sont maintenant équipés de circuits électriques et électroniques aussi variés que nombreux. Il est donc nécessaire

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE

TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE TRAVAUX DIRIGÉS MOBILITÉ ÉLECTRIQUE REDRESSEURS HACHEURS ONDULEURS pour l association CONVERTISSEURS MACHINES VARIATION de VITESSE DUT GEii 2 ème année Module AT 11 T.D. 1 - ÉTUDE D UN REDRESSEUR ALIMENTANT

Plus en détail

Informations Techniques

Informations Techniques Informations Techniques WE CREATE MOTION FR Informations éditoriales Version: ième édition, 0 Copyright Dr. Fritz Faulhaber GmbH & Co. KG Daimlerstr. / 70 Schönaich Tous droits réservés, également ceux

Plus en détail

TD 1 CALCULS D ENERGIE

TD 1 CALCULS D ENERGIE TD 1 CALCULS D ENERGIE Exercice n 1 On désire élever la température d un chauffe-eau de 200 litres de 8 C à 70 C. On rappelle que la capacité thermique massique de l eau est de 1cal/ C/g. 1-1 Quelle est

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE Tous les véhicules, du scooter au camion, possèdent aujourd hui des systèmes électriques (démarrage, signalisation, injections, confort) qui nécessitent une unité de

Plus en détail

Bases de la Robotique. Actionneurs

Bases de la Robotique. Actionneurs Bases de la Robotique Actionneurs Dr Mohamed Bouri, Novembre 2014 Mohamed Bouri, EPFL, 2014 1 Actionneurs Electrohydrauliques Electropneumatiques, Electromécaniques. Mohamed Bouri, EPFL, 2014 2 Actionneurs

Plus en détail

PARTIE THEORIQUE. 2 - Machines à courant continu (moteur et génératrice)

PARTIE THEORIQUE. 2 - Machines à courant continu (moteur et génératrice) Génératrice et moteur à courant continu PARTIE THEORIQUE 1 - Essais des machines électriques Lorsqu'on construit une machine, on optimise ses paramètres pour obtenir le meilleur rendement pour des conditions

Plus en détail

Freinage des moteurs asynchrones

Freinage des moteurs asynchrones Freinage des moteurs asynchrones Introduction : Le fonctionnement d un système industriel peut nécessiter pour le moteur d entraînement: Un ralentissement Un freinage Un maintien à l arrêt Pour cela, on

Plus en détail

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE»

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» I- Approche fonctionnelle Energie Energie de puissance (We) Elaborer les signaux de commande Ordre Commuter la puissance We Transformer l énergie Microcontrôleur, up Préactionneur

Plus en détail

Les Groupes électrogènes

Les Groupes électrogènes Les Groupes électrogènes FONCTION GLOBALE Contraintes : Energie,Tension, Fréquence, Réglages Système ENERGIE MECANIQUE D UN MOTEUR THERMIQUE PRODUIRE DU COURANT ELECTRIQUE EN TOUS LIEUX ENERGIE ELECTRIQUE

Plus en détail

ELEC218 Machines électriques

ELEC218 Machines électriques ELEC218 Machines électriques Jonathan Goldwasser 1 Lois de la conversion électromécanique de l énergie f.e.m de transformation e it = inductance * dérivées du courant par rapport au temps. f.e.m de rotation

Plus en détail

Electricité 4 Moteur asynchrone triphasé 1 MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

Electricité 4 Moteur asynchrone triphasé 1 MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Electricité 4 Moteur asynchrone triphasé. Principes du moteur asynchrone triphasé. MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE.. Principe de base du moteur : rappel Champ magnétique (β) F = β I L Energie électrique (I)

Plus en détail

Les Moteurs Pas a Pas. Gerard Yvraut

Les Moteurs Pas a Pas. Gerard Yvraut Les Moteurs Pas a Pas Gerard Yvraut Les moteurs Pas à Pas Pourquoi des moteurs Pas à Pas. Types de Moteurs Pas à Pas Moteurs Unipolaires et Bipolaires Electronique typique de commande Alimentation Couple

Plus en détail

RENDEMENT DES ALTERNATEURS Comment neutraliser le couple antagoniste de la réactance d induit et quelle en est la conséquence.

RENDEMENT DES ALTERNATEURS Comment neutraliser le couple antagoniste de la réactance d induit et quelle en est la conséquence. RENDEMENT DES ALTERNATEURS Comment neutraliser le couple antagoniste de la réactance d induit et quelle en est la conséquence. Explications détaillées pages 2-12 Annexe pages 13-14 L Effet de la réactance

Plus en détail

MACHINE A SCIER A RUBAN

MACHINE A SCIER A RUBAN MACHINE A SCIER A RUBAN 1. Présentation 1.1. Schéma G 1.2. Fonctionnement Le schéma ci-joint représente la chaîne cinématique d une boite de vitesse pour scie à ruban. Le moteur M communique son mouvement

Plus en détail

Université libanaise. Synchrocoupleur Automatique

Université libanaise. Synchrocoupleur Automatique Université libanaise Faculté de génie III Beyrouth Hadath Département électricité et électronique Informatique Industrielle Projet de fin d étude Synchrocoupleur Automatique Préparé par : Hassan Dawood------------------------------------Mohamad

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH LA GUZZITHÈQUE 1/5 10/06/06 CIRCUIT DE CHARGE BOSCH Ce document est issu d un article de l Albatros, revue de liaison du MGCF, lui-même issu du Gambalunga, revue anglaise de liaison du MGC d Angleterre.

Plus en détail

1- Maintenance préventive systématique :

1- Maintenance préventive systématique : Page 1/9 Avant toute opération vérifier que le système soit correctement consigné. Avant de commencer toute activité, vous devez être en possession d une attestation de consignation 1- Maintenance préventive

Plus en détail

Notice d'utilisation pour couplemètre rotatif avec contact électrique

Notice d'utilisation pour couplemètre rotatif avec contact électrique Notice d'utilisation pour couplemètre rotatif avec contact électrique Séries DR2113 - DR2153 - DR2493 - DR2494 SCAIME SAS tél : 04 50 87 78 64 BP501 fax : 04 50 87 78 46 F 74105 ANNEMASSE WEB SITE : www.scaime.com

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6

LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6 LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6 I DESCRIPTION - Le circuit est composé d'une batterie, d'un contacteur général (allumage / démarrage ) et d'un démarreur. + contact + batterie + allumage - masse + AVC

Plus en détail

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE Polytech'Nice 4 ème Année T.P. d'electronique TP N 6 AIMENTATIONS A DECOUPAGE I. e mécanisme de régulation à découpage e but de cette manipulation est la compréhension du mécanisme de régulation par découpage.

Plus en détail

VERIFICATION des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES STANDARD à BASSE TENSION

VERIFICATION des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES STANDARD à BASSE TENSION Rhodia Electronics & Catalysis Site de La Rochelle 26, rue Chef de Baie 17041 La Rochelle cedex 1 Tél. : 05.46.68.33.64 Fax : 05.46.68.34.61 E-mail : jean-marie.beaussy@eu.rhodia.com Service Electrique/BE

Plus en détail

Electromagnétisme. Bipolarité Un champ magnétique possède toujours un pôle nord et un pôle sud. Ils sont indissociables.

Electromagnétisme. Bipolarité Un champ magnétique possède toujours un pôle nord et un pôle sud. Ils sont indissociables. Electromagnétisme Les champs magnétiques Les sources de champs magnétiques existent à l état naturel (Terre, aimant naturel) ou peuvent être crées artificiellement (aimant, électro-aimant). L unité du

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Applications et choix

Applications et choix Applications et choix des entraînements nements réglr glés écatronique E EE / EN Bernard Schneider CH-00 Yverdon-les-Bains able des matières 0 ypes d entraînements moteurs asynchrone autres entraînements

Plus en détail

Règles à respecter impérativement :

Règles à respecter impérativement : Précautions TP conversion d énergie 1A Les sources d énergie continues ou alternatives utilisées en Electrotechnique ou Electronique de Puissance sont souvent des sources de tension non limitées en courant

Plus en détail

CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique

CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique PSI Brizeux Ch. CP1: Conversion électromagnétique statique 1 CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique Les sources d énergie, naturelles ou industrielles, se trouvent sous deux formes : thermique

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

Robotique Manipulation et commande. Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande

Robotique Manipulation et commande. Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande Robotique Manipulation et commande Université de Strasbourg Telecom Physique Strasbourg, option ISAV Master IRIV, parcours AR Chapitre 5 Commande Plan du chapitre 1. Introduction 2. Commande articulaire

Plus en détail

Site : http://genie.industriel.iaa.free.fr MOTEUR ASYNCHRONE. Richard MATHIEU BTS IAA D4.43 Chap 3 : Electricité en Iaa

Site : http://genie.industriel.iaa.free.fr MOTEUR ASYNCHRONE. Richard MATHIEU BTS IAA D4.43 Chap 3 : Electricité en Iaa MOTEUR ASYNCHRONE Richard MATHIEU BTS IAA I. DEFINITION Site : http://genie.industriel.iaa.free.fr La machine asynchrone est la machine électrique la plus utilisée dans le domaine des puissances supérieures

Plus en détail

ETUDE D UNE COGENERATION MOTEUR A GAZ (180 kw)

ETUDE D UNE COGENERATION MOTEUR A GAZ (180 kw) ETUDE D UNE COGENERATION MOTEUR A GAZ (180 kw) 1) - Mise en évidence de l amélioration du rendement par récupération de chaleur L objectif est de montrer l intérêt d un module de cogénération pour produire

Plus en détail

Chapitre P12 : Le magnétisme

Chapitre P12 : Le magnétisme : ) Qu'est-ce que le champ magnétique? 1) Comment détecter un champ magnétique? Expérience : Voir fiche Expériences 1 et 2 En un lieu donné, une aiguille aimantée, pouvant tourner dans un plan horizontal,

Plus en détail

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24 COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PRO ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE IN DU COURS {? heures} Page 1 sur 24 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs

Plus en détail

transformateurs : 20 A 100 A 600 V 120 V Le schéma de câblage de l'autotransformateur de rapport 600V / 720V est le suivant : 100 A 120 V

transformateurs : 20 A 100 A 600 V 120 V Le schéma de câblage de l'autotransformateur de rapport 600V / 720V est le suivant : 100 A 120 V 1 Transformateur parfait : transformateurs : 1) On désire alimenter sous une tension de 220 V un récepteur monophasé absorbant 50 A avec un facteur de puissance de 0,6 arrière (inductif). Ce récepteur

Plus en détail

Modélisation et optimisation de structures de machines électriques pour applications à fort couple volumique. Paul Akiki

Modélisation et optimisation de structures de machines électriques pour applications à fort couple volumique. Paul Akiki Modélisation et optimisation de structures de machines électriques pour applications à fort couple volumique Paul Akiki Journée des doctorants 11/06/2015 Directeur de thèse : Mohamed Bensetti Encadrants

Plus en détail

Laboratoire N 3. Etude des machines asynchrones triphasées à cage d écureuil

Laboratoire N 3. Etude des machines asynchrones triphasées à cage d écureuil Chapitre 3 Laboratoire N 3 Etude des machines asynchrones triphasées à cage d écureuil 1. But du travail L étude des machines asynchrones à cage d écureuil. 2. Les indications pour l exécution du travail

Plus en détail

PERFORATRICE REXEL DESCRIPTION DE L ETUDE. Question sociétale : Le Confort. Comment aider à gérer nos documents?

PERFORATRICE REXEL DESCRIPTION DE L ETUDE. Question sociétale : Le Confort. Comment aider à gérer nos documents? PERFORATRICE REXEL Question sociétale : Le Confort Comment aider à gérer nos documents? Cette étude va nous conduire à vérifier comment la perforatrice Rexel répond au cahier des charges qui lui est fixé.

Plus en détail

MAINELEC 2. Système pédagogique autonome. 3318 fr - 2008.10 / d

MAINELEC 2. Système pédagogique autonome. 3318 fr - 2008.10 / d MAINELEC 2 Système pédagogique autonome 3318 fr - 2008.10 / d Avant propos A partir d une application industrielle réelle, il a été développé un équipement baptisé MAINELEC 2 répondant essentiellement

Plus en détail

Comment réduire la consommation des moteurs électriques dans l'industrie

Comment réduire la consommation des moteurs électriques dans l'industrie Mai 2008 Fiche n 14 Comment réduire la consommation des moteurs électriques dans l'industrie Rédigé par Olivier JUAN CRCI Champagne-Ardenne Dans l'industrie, 70 % de la consommation d'électricité est dédiée

Plus en détail

Nouveau catalogue 520 pages de transmission de précision

Nouveau catalogue 520 pages de transmission de précision REDUCTEURS ET SERVOMOTEURS DE PRECISION HARMONIC DRIVE Nouveau catalogue 520 pages de transmission de précision Depuis 40 ans, les réducteurs et servomoteurs de précision d Harmonic Drive répondent aux

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Télécom Physique Strasbourg. Technologie des Asservissements. Variateurs de vitesse. Bernard BAYLE

Télécom Physique Strasbourg. Technologie des Asservissements. Variateurs de vitesse. Bernard BAYLE Télécom Physique Strasbourg Technologie des Asservissements Variateurs de vitesse Bernard BAYLE Ce document évolue grâce à votre concours. Pour l améliorer, communiquez moi vos remarques ou corrections

Plus en détail

RÉPLIQUE ET DÉMONSTRATION DE L ÉLECTROLYSEUR DE STANLEY MEYER

RÉPLIQUE ET DÉMONSTRATION DE L ÉLECTROLYSEUR DE STANLEY MEYER RÉPLIQUE ET DÉMONSTRATION DE L ÉLECTROLYSEUR DE STANLEY MEYER Le matériel présenté ici ainsi que l expérimentation est seulement pour information le mélange de l'hydrogène et de l'oxygène est fortement

Plus en détail

EXAMEN DE FIN DE FORMATION SESSION: MAI 2012. Ministère de l Education Nationale

EXAMEN DE FIN DE FORMATION SESSION: MAI 2012. Ministère de l Education Nationale B EXAMEN DE FIN DE FORMATION T S SESSION: MAI 2012 E Epreuve de : Electrotechnique L T Durée : 4 heures Directives aux candidats : L'usage de la calculatrice est autorisé. Aucun document n est autorisé.

Plus en détail

La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6

La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6 La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6 1. GENERALITE AU SUJET DU GUIDAGE EN ROTATION La solution constructive qui réalise une liaison pivot est appelée guidage en rotation. Le guidage en rotation

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - I. Vecteur champ magnétique : a) Détection : si l on saupoudre de limaille de fer un support horizontal au-dessous

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur. ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures

BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur. ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures BACCALAUREAT GENERAL Session 22 Série S Sciences de l Ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

Etude d'un monte-charge

Etude d'un monte-charge BTS ELECTROTECHNIQUE Session 1998 3+

Plus en détail

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance LES RESISTANCES Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance Le rôle de la résistance est de limiter le courant dans un circuit. Elle possède plusieurs caractéristiques technique : La valeur

Plus en détail

Entraînements de levage et de traction à hautes performances pour grues industrielles

Entraînements de levage et de traction à hautes performances pour grues industrielles Entraînements de levage et de traction à hautes performances pour grues industrielles ABM Greiffenberger propose aux constructeurs de ponts roulants, de grues pivotantes et de portiques roulants une vaste

Plus en détail

EMWB vous aide à devenir plus efficace. A propos de l entreprise

EMWB vous aide à devenir plus efficace. A propos de l entreprise Edition de juin 2011 EMWB vous aide à devenir plus efficace L utilisateur exigeant de moteurs d entraînement électriques demande aujourd hui des systèmes complets sur mesure constitués d un moteur électrique,

Plus en détail

Moteur brushless. Motoréducteurs. Fiche technique. cial2@hpceurope.com HPC Tome 2 2009 ➋147

Moteur brushless. Motoréducteurs. Fiche technique. cial2@hpceurope.com HPC Tome 2 2009 ➋147 Moteur brushless Fiche technique La technologie moteur brushless comporte non seulement les avantages des moteurs à courant continu mais également ceux des moteurs à courant alternatif : fort couple au

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

DS MODELISATION Mars 2015

DS MODELISATION Mars 2015 DS MODELISATION Mars 205 ETUDE DE LA MACHINE-OUTIL URANE SX Le thème proposé porte sur l étude de la machine-outil URANE SX développée par la société COMAU (ex RENAULT AUTOMATION) de Castres L URANE SX

Plus en détail

Etude d une Trottinette électrique

Etude d une Trottinette électrique A l attention de : M. Boitier M. Baget Rapport de projet : Etude d une Trottinette électrique Sommaire I. Présentation de la trottinette... 5 1. Caractéristiques principales... 5 2. Décomposition de la

Plus en détail