pour moins de déchets : adoptez les «écomatismes» L eau : une question d avenir magazine Gironde novembre N 81

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "pour moins de déchets : adoptez les «écomatismes» L eau : une question d avenir magazine Gironde novembre N 81 www.gironde.fr"

Transcription

1 L eau : une question d avenir pour moins de déchets : adoptez les «écomatismes» magazine Gironde novembre d é c e m b r e N 81

2 magazine Gironde du Conseil Général n o v e m b r e d é c e m b r e N 81 GIRONDE, le magazine édité par le Conseil Général de la Gironde - Direction de la Communication - Esplanade Charles de Gaulle Bordeaux Cedex - tél Directeur de la Publication : le Président du Conseil Général - Co-Directeur : Gérard Marty - Rédacteur en Chef : Didier Beaujardin - Coordination : Direction de la Communication - Rédaction : Agence SEPPA Bordeaux (Mathilde Audenaert, Manuel Rulier) - Crédits photos : Photothèque du Conseil Général : Anaka, P. Bernard, P. Caumes, C. Monnier, P. Robin, Phovoir, M. Sgandura, Twin, Services du Conseil Général de la Gironde, dessins p10-12 TBWA/Compact. Conception graphique, réalisation et photogravure: Agence SEPPA Bordeaux - Impression : Lenglet imprimeurs - Dépôt Légal : à parution - Tirage : exemplaires- ISSN / Magazine imprimé sur papier 100 % recyclé, blanchi sans chlore. Ce papier respecte le programme de protection des forêts. GIRONDE est imprimé en braille. Les exemplaires de GIRONDE sont distribués gratuitement dans tous les foyers girondins. Si vous souhaitez vous aussi recevoir GIRONDE : Poste sommaire L Éditorial du Président du Conseil Général... ACTU : Les brèves du Département... L EAU : Une question d avenir... Revenu de Solidarité Active : Déjà quelques interrogations.... Sport : Des Girondins à Pékin... dossier : Développement durable, le département sur tous les fronts!... Handicap : La culture en accès illimité... MON DÉPARTEMENT : Résistez à l uniformisation, dites et affichez 33!... ça se passe en gironde... agenda novembre/décembre... Tribune libre.... S informer, contacter, débattre avec le Conseil Général Retrouvez votre Département sur

3 Édito P-3 UN JEU TRÈS DANGEREUX : Sur fond de crise financière internationale, on annonce à grand fracas des réformes à la française, avec en tête, une fois de plus, la suppression des Départements.... P3... P4/5.... P6/7... P8... P9... P10/13... P14/15... P16/17... P18/19. P20/22. P23 À boulets rouges contre le Département Le Président de la République, rompu à l art des effets d annonce et de la communication, est toujours là où on ne l attend pas. Tardant à donner de la voix sur le grand désordre boursier et la crise financière internationale, il a préféré insister sur les réformes à venir... Et il a dégainé - il n est pas le premier - la promesse de réduire les échelons territoriaux, en gommant les Départements. Une vieille manie? Une riposte au fait que les Conseils Généraux ont majoritairement viré à gauche? Ira-t-on demain supprimer les Régions ou le Sénat où la majorité de droite a été sacrément bousculée? On peut s interroger sur cette attaque en règle contre l autonomie des Conseils Généraux puisqu il s agit plus de la réduire à néant que de dissoudre nos institutions départementales. On se posera d autant plus de questions que, toutes ces dernières années, nous nous sommes vu transférer nombre de compétences de l État, voire attribuer de nouvelles. Qui, à notre place, voudra s occuper de l APA, de la question du handicap et désormais du RSA? Est-ce ringard de défendre son identité? Alors, dans ce grand mouvement, nous le savons, les plaques minéralogiques départementales vont disparaître, afin de répondre à une normalisation européenne des immatriculations des véhicules automobiles. Derrière cette volonté de rationalisation, se cache à peine le dessein de dissoudre toute identité territoriale dès lors qu elle est attachée à un département. Une attitude radicale qui est, dans d autres pays du monde, bien plus souple. C est pourquoi les automobilistes de la Gironde, comme 71 % des Français, ont raison de tenir à leur identité départementale. Est-ce ringard de défendre cela? Est-ce tendance d abdiquer? Je ne le crois pas! Reconquérir la dimension humaine Bourses et jeux financiers incontrôlables, majorité nationale qui, pour faire oublier un déficit budgétaire abyssal, multiplie les réformes toujours plus pénalisantes pour les plus faibles, voilà le climat automnal que nous devons supporter. L heure est venue, plus que jamais, de reconquérir la dimension humaine de l action politique. Un véritable futur d équilibre est à ce prix! Président du Conseil Général, Sénateur de la Gironde Conseiller Général de Carbon-Blanc

4 magazine Gironde du Conseil Général Parce que l avenir de la planète passe par l éducation! La conférence internationale «Agir ensemble pour éduquer au développement durable», a eu lieu fin octobre à Bordeaux, sous le patronage de l UNESCO, chargée de la mise en œuvre de la Décennie des Nations Unies. Des spécialistes français et étrangers de l education pour un développement durable sont venus échanger pour dresser le bilan des avancées réalisées sur les trois dernières années, et définir les stratégies à mettre en œuvre jusqu en 2014, pour amener nos sociétés à des modes de vie plus respectueux des hommes et de notre planète. 57 pays et plus de 800 personnes ont participé à ce bilan d étape, dont les résultats contribueront à l avancement des démarches d éducation pour mieux vivre ensemble, aujourd hui, mais aussi demain en changeant nos modes de consommation et de production. Ce fut l occasion pour les collectivités participantes - le Conseil Régional d Aquitaine, le Conseil Général de la Gironde, la CUB et la ville de Bordeaux, avec le partenariat de l ADEME - de présenter les actions menées, en matière de sensibilisation et d éducation pour un développement durable, pour tous les publics et à tous les âges de la vie (particuliers, scolaires, associations, collectivités ). Les jeunes Girondins ambassadeurs d un développement durable! - Plus de collégiens girondins ont été sensibilisés à l écocitoyenneté depuis le lancement de l opération «Billets courants verts» menée par le Conseil Général dès En 2008, près jeunes ont participé à la mise en place d une démarche de développement durable dans leur collège par le biais des Agenda 21 scolaires. Contact : Mission Agenda 21 : CBSA/FB Libourne juillet 2007 Au secours de l Angélique des estuaires Nées d un partenariat entre le Conseil Général de la Gironde et le Conservatoire Botanique National Sud- Atlantique, les «Journées Angélique des estuaires» ont accueilli plus de 115 participants en septembre dernier, à l Hôtel du Département, autour d un séminaire sur les enjeux de la biodiversité végétale des grands estuaires. Elles ont également permis de former et sensibiliser 50 agents chargés de la gestion des berges. Cette plante rarissime et protégée vit sur les berges et cours d eau de la façade atlantique. L estuaire de la Gironde est l un des derniers refuges de cette espèce végétale, malheureusement en sursis. Contact : Conservatoire Botanique National Sud-Atlantique Domaine de Certes Audenge Bientôt sur TV7 En novembre, c est un reportage sur les infrastructures routières qui est proposé, pour tout savoir sur les nouvelles techniques et les chantiers réalisés à côté de chez vous. A venir en décembre, un sujet sur le numérique et le haut débit en Gironde. Retrouvez les programmes, les horaires de diffusion et les anciens reportages sur ou sur SPOT33, arrive dans ton collège! Pour sa 3 e rentrée, SPOT33 aborde le sujet sensible du suicide : comment en parler? comment aider? Retrouvez dans le magazine, l interview du Docteur Xavier Pommereau, spécialiste au centre Abadie. Dans les infos plus légères, une petite remise à niveau sur l Europe pour mieux comprendre l actualité est prévue. Et côté métiers : c est le cinéma qui est abordé. SPOT 33 : le magazine des collégiens, réalisé par le Conseil Général avec de vrais collégiens! Pour en savoir plus rendez-vous sur P-4 BRÈVES

5 Rappel : un N Vert au service des personnes âgées Vous avez une question? Composez le C est un numéro vert gratuit, destiné aux personnes âgées, à leur entourage, ainsi qu aux professionnels du secteur social. Du lundi au jeudi de 9 h à 17 h 30 et le vendredi de 9 h à 17 h. Choisissez et réservez vos matchs! Basket, athlétisme, football, badminton, handball, hockey, rugby, tennis, volley, équitation... Le catalogue «Jeunes au stade 2008/2009» est en ligne sur (rubrique jeunesse / sport). Les «Jeunes au stade» organisés par le Conseil Général, permettent chaque année d offrir places aux jeunes, pour assister à de grands rendez-vous sportifs et pourquoi pas susciter des vocations... Opération réservée aux moins de 18 ans, inscrits dans une structure girondine associative, communale, intercommunale, ou un établissement (collèges, clubs ) qui a en charge l animation des jeunes. Un nouvel accueil de jour Alzheimer inauguré Côté collèges : les travaux Philippe Madrelle, Président du Conseil Général de la Gironde, a inauguré le 21 septembre dernier, lors de la Journée Mondiale Alzheimer, un nouvel accueil de jour dans l Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) «COS Villa Pia», situé au 52 rue des Treuils à Bordeaux. Anciennement dénommé «Les Dames de la Foi», la «Villa Pia» est gérée par le Centre d orientation sociale (association loi 1901 dont le siège social se situe à Paris). Les travaux d extension concernant 13 places d accueil de jour destinées aux personnes atteintes de la maladie d Alzheimer ou de troubles apparentés, viennent donc de s achever. L extension concernant 18 places d hébergement permanent doit être terminée pour la fin de l année. Particularité de l établissement : une aile de son bâtiment abrite une crèche associative ont été investis par le Conseil Général pour l ensemble de ce projet. Contact : Direction Chargée de la Solidarité Services des Etablissements s enchaînent Rien que pour la fin de l année 2008, de nouvelles structures ont été livrées, comme : les locaux du collège Clisthène au Grand-Parc, la salle de sport d Hourtin, les logements au collège Hastignan à Saint- Médard-en-Jalles, la demi-pension du Teich, la toiture et la demi-pension à Rauzan, le réaménagement de la vie scolaire au collège Montaigne à Lormont, une nouvelle salle de sport à Saint-Loubès et se ressemblent! Point commun : toutes ces constructions ou restructurations intègrent des critères de développement durable. C est ainsi que le plus important centre de production d électricité solaire d Aquitaine, installé au gymnase d Hourtin (600 m² / kwh / an) a été mis en service cette année (voir notre dossier). Contact : Direction des Collèges : poste brèves P-5 La DRH du Conseil Général aux 2 es rencontres «Emploi-Handicap» Trop petit, il était vraiment trop petit le stand de la DRH du Conseil Général à ces 2 es «Rencontres Emploi-Handicap», même si sa surface était identique aux autres stands! Le service recrutement est revenu de cette journée intense qui a eu lieu fin septembre, avec 153 dossiers de candidature, ce qui signifie bien sûr autant d entretiens sur un sujet aussi sensible que l embauche d une personne handicapée Ils étaient nombreux à avoir déposé leur CV, à avoir pris des renseignements, des contacts, qui seront désormais autant de relais pour leur permettre d approfondir leurs démarches. L intérêt porté au stand du Conseil Général, n est pas du pur hasard : toutes ces personnes concernées par un handicap connaissent les compétences du Département à travers leur parcours de reconnaissance administrative de leur situation. Comme tout employeur, le Conseil Général doit obtenir un taux d emploi de travailleurs handicapés de 6 % de son effectif. La loi du 11 février 2005 renforce cette obligation. Notre présence sur ce type d évènements locaux participe de cette volonté. Contact : Direction des Ressources Humaines :

6 Mieux gérer l eau : une question d avenir en Gironde Océan, estuaire, bassins versants, cours d eau, lacs, lagunes, nappes souterraines : la Gironde, fille aînée de l Aquitaine (aqua signifie «eau» en latin) est une terre d eau! Le Conseil Général, conscient de cette richesse, intervient depuis de nombreuses années dans ce domaine. P-6 l EAU EN GIRONDE Eau à tous les étages Le Département est riche en H 2 O! La Gironde ne possède pas seulement un long littoral océanique : elle se situe également à l exutoire des deux bassins versants de la Dordogne et de la Garonne, qui forment l estuaire de la Gironde, le plus grand d Europe. Plus de km de cours d eau, de lacs (Hourtin, Lacanau, Cazaux, etc.), de rivières et de crastes sillonnent le département. Et même sous la surface : 99 % de l eau potable consommée en Gironde sont issus de ses nappes souterraines. Le Département : un acteur de l eau Conscients de la nature «aqueuse» du territoire, les élus départementaux ont souhaité (depuis les années 60) que le Conseil Général soit acteur de l eau. Cette compétence volontaire (il n est en effet pas obligatoire pour un Département de s investir dans ce domaine) s exerce à bien des niveaux : assainissement des eaux usées domestiques (aides financières et techniques aux maîtres d ouvrages en charge de ce service public, implantation de stations d épuration et des réseaux de collecte ) ; installations d assainissement non collectif, gestion des cours d eau, des bassins versants, des milieux saumâtres et marins, expertises hydrauliques Le Département multiplie les interventions. Économiser l eau Au fil des ans, le Conseil Général a établi une politique d aide à l équipement des communes qui s oriente de plus en plus vers une gestion raisonnée de l utilisation de l eau : aide au diagnostic des réseaux d eau potable, aide à la maîtrise de la consommation dans les bâtiments publics, dans les usages agricoles et dans la défense contre l incendie. Des défis à relever dès maintenant On comprend aisément qu en Gironde, peutêtre plus qu ailleurs, les enjeux liés à l eau sont forts. Il s agit dès aujourd hui de sauvegarder les ressources souterraines pour l eau potable. Actuellement surexploitées, elles risquent de se tarir si l on n applique pas de solutions de rechange : leur préférer

7 magazine Gironde du Conseil Général l EAU EN GIRONDE P-7 De l eau et des roseaux La commune de Le Pout, dans le canton de Créon, possède depuis 2002 une installation totalement naturelle qui permet l assainissement de ses eaux usées. «Cette station est composée de deux bacs. L eau est filtrée par les racines des roseaux plantés dans le gravier du premier bac. Puis elle passe entre les roseaux d un second bac rempli de sable», explique Marcel Courbères, Maire de Le Pout. «Ce système fonctionne par percolation. C est très efficace et propre : pas d odeur, pas d eau stagnante!!» Une fois traitées, débarrassées de leurs déchets, les eaux usées regagnent un petit ruisseau qui court sur la commune. Le Conseil Général a subventionné cette installation à hauteur de 40 %. l eau non potable des ressources de surface pour la lutte anti-incendie ou l arrosage des espaces verts, par exemple. L Europe impose un autre défi : à l horizon 2015, il faudra témoigner du bon état écologique des masses d eau (douces, saumâtres ou marines). Or, dans les rivières ou le bassin d Arcachon, on peut encore trouver des traces de pesticides ou une prolifération d algues indésirables. Enfin, l assainissement en Gironde, qu il soit collectif ou non, doit être mené à terme. Les rejets directs dans la nature sont une aberration. Des techniques innovantes sont à l étude au niveau national, comme par exemple : l installation de micro-stations compactes, des toilettes sèches à la sciure, ou encore l implantation de roseaux pour un assainissement naturel des eaux usées... Dans tous ces domaines, le Conseil Général applique une politique volontariste et n hésite pas à accompagner les collectivités dans des actions innovantes qui respectent la réglementation. M.R. Il l a dit «Le Conseil Général de la Gironde est partenaire de quelques centaines de maires, élus locaux et professionnels qui assurent la production et la distribution de l eau potable ainsi que la gestion des eaux usées et des eaux naturelles. Il engage des millions d euros pour le bien-être des habitants. Qui pourrait mieux que le Département contribuer à une coordination aussi efficace de la politique de l eau?» Jacques Maugein, Conseiller Général de Saint-André-de-Cubzac Président de la Commission sur l eau La semaine de l eau en trois temps Le Conseil Général souhaite sensibiliser tous les Girondins, spécialistes et grand public, aux enjeux de l eau. Jusqu en 2010, il va mener campagne, selon trois temps forts : 1. Les Journées de l eau : sont des journées techniques ouvertes à un public d initiés (concertation entre les élus et les services techniques, les bureaux d études, etc.) sur des sujets spécifiques, comme l eau potable ou l assainissement non collectif. Cinq journées sur l eau sont prévues entre 2008 et La Semaine de l eau, qui aura lieu fin 2009, pour rassembler un public plus large d acteurs de niveau régional et national dans ce domaine. 3. Enfin, des Journées découvertes, pour le grand public, seront organisées fin début 2010, avec des ateliers à thème pour tout connaître et tout comprendre sur le cycle de l eau en Gironde. Gironde au fil de l eau Le magazine Gironde reviendra sur ce sujet dans ses prochaines éditions. Repères Au moins girondins relèvent de l assainissement non collectif. L eau potable destinée aux habitants de l agglomération bordelaise est âgée de ans au moins. Attention : cette source d eau «fossile» prélevée trop rapidement n est pas inépuisable! Tous usages confondus, les besoins en eau de la Gironde s élèvent à environ 310 millions de m 3 /an, dont environ 140 millions de m 3 /an pour l alimentation en eau potable. Chaque année, le Conseil Général dépense 14 millions d euros pour l assainissement et 4,5 millions d euros pour la gestion de l eau potable. Direction de l Aménagement du Territoire Service de l équipement des territoires (rubrique Environnement / Maîtrise de l eau)

8 Franck Brunet magazine Gironde du Conseil Général Comme pour le RMI, c est aux Conseils Généraux que l État va confier une grande partie du financement du Revenu de Solidarité Active (RSA). Expérimenté dans 34 départements, ce nouveau dispositif va s étendre progressivement au niveau national pour entrer définitivement en vigueur le 1 er juin Fonctionnement, financement, bénéficiaires voici quelques éclaircissements. Le RSA : déjà quelques interrogations Qu est-ce que le RSA? Le RSA est une allocation qui vise à remplacer les minima sociaux tels que le Revenu Minimum d Insertion (RMI) et l Allocation Parent Isolé (API), et à se substituer aux primes de retour à l emploi. Il s agit donc d un revenu minimum pour les personnes qui ne travaillent pas, et d une aide complémentaire pour les salariés en situation précaire. Comment sera-t-il calculé? Les personnes ne percevant aucun salaire et répondant aux conditions d attribution pourront prétendre au RSA à taux plein (environ 450? soit l équivalent du RMI). Il concerne aussi les actifs dont le salaire n excède pas 1,04 SMIC mensuel. Le montant de l aide sera alors calculé en fonction de la situation familiale et des revenus du foyer. L objectif étant de permettre au bénéficiaire de valoriser environ 60 % de ses gains. Au fur et à mesure que son salaire augmentera, ce complément sera dégressif. Comment financer le RSA? Le Gouvernement propose de financer le surcoût qu engendre ce nouveau dispositif, par une nouvelle taxe de 1,1 % des contributions sur les revenus du capital (patrimoine et placements), via la création d un Fonds National des Solidarités Actives. Quels en sont les enjeux? De nombreux retours à l emploi se faisant par l intermédiaire d un temps partiel, le RSA permettrait d encourager les demandeurs à «Le RSA comporte encore de nombreuses inconnues.» Gironde : Que pensez-vous du RSA? Est-ce une bonne mesure? Philippe MADRELLE : Le RSA, en lui-même, n a rien d un mauvais dispositif ni d une mauvaise idée. Il devrait améliorer la situation financière des personnes sans emploi ou en situation précaire Mais le conditionnel s impose car il risque aussi d encourager les employeurs à recourir, sans retenue, aux emplois à temps partiel, aux contrats très limités dans le temps. Ce n est évidemment pas une solution pour aider les plus défavorisés qui vont se retrouver ainsi dans des situations de précarité sur le long terme. Gironde : Le RSA est donc source d inquiétude pour vous? Philippe MADRELLE : Oui et d abord pour les personnes elles-mêmes Ensuite, qui va le financer? Le RSA comporte encore de nombreuses inconnues. Je reste persuadé qu il va coûter cher aux Départements. En Gironde, il y a, aujourd hui, bénéficiaires du RMI. On peut estimer à les personnes supplémentaires concernées par le RSA. Il faut mettre en place des équipes, un mode de fonctionnement pour gérer le dispositif, sans connaître le financement! Je suis très inquiet d autant que, depuis 2004, l État nous a habitués à ne pas compenser ses désengagements. Le manque à gagner s élève au bas mot à 109 millions d E qui n ont toujours pas été compensés. Qu en sera-t-il du RSA? accepter ce type de contrat en leur garantissant certaines retombées financières. Il semble, cependant, essentiel d évaluer de quelle manière ces aides favoriseront le travail à temps plein. De même, le Département va continuer d assurer son rôle d acteur de l insertion sociale et professionnelle auprès des bénéficiaires de l actuel RMI, mais l extension de ce service aux travailleurs précaires engendrera un coût supplémentaire à prendre très au sérieux. Définition, réglementation, budgétisation : le RSA a encore quelques mois devant lui pour préciser ces modalités et peut-être lever certains doutes. M.A. Contact : Direction des Politiques de Lutte contre l Exclusion : et en gironde? En Gironde, on compte bénéficiaires du RMI. Le Conseil Général consacre 123 millions d euros au titre de ces allocations. Il verse également près de 15 millions d euros pour des actions d insertion. Par ailleurs, personnes bénéficient de l API et travailleurs sont considérés comme précaires. Au final, près de personnes supplémentaires pourront prétendre au RSA. La facture pourrait être lourde pour le Département! P-8 insertion

9 SPORT P-9 Des Girondins Parmi les participants à Pékin aux Jeux Olympiques de Pékin 2008, une vingtaine d athlètes girondins ont pu démontrer leurs talents sportifs. Bravo à nos champions! COUP DOUBLE pour Florence Gravellier Les Jeux Paralympiques se sont tenus à Pékin du 6 au 17 septembre. Florence Gravellier, née à Bordeaux, a remporté deux médailles de bronze en tennis simple et double. Quelles ont été vos impressions à votre arrivée sur le site olympique? De notre accueil à l aéroport de Pékin aux stades remplis pendant l ensemble de la compétition, tout a été mis en œuvre pour que nous ressentions l ampleur de l événement. L engouement du public et de la population pékinoise était réellement perceptible. Qu avez-vous ressenti lors de vos victoires? J ai surtout pensé à ma famille, mes amis, mes partenaires, tous ceux qui, de Pékin ou de France, ont été derrière moi autant pendant la semaine paralympique que tout au long de ma carrière. Ce qui domine, c est cette envie de partage avec mes proches. Quels sont vos projets? Je suis en train de rediscuter mes partenariats. Mes sponsors - Adecco et Cap Vital Santé - sont partants pour poursuivre l aventure. Je vais donc pouvoir repartir sur le circuit, au moins pour les deux prochaines saisons, avec des objectifs : revenir dans le top 3 mondial, en simple et en double. À noter Trois autres Girondins ont également participé aux Jeux Paralympiques : Yann Nouard et Geneviève Pairoux Lagardère, en natation, et Karima Medjeded, en judo. DU BRONZE pour Virginie Arnold Virginie Arnold, 28 ans, a remporté la médaille de bronze en tir à l arc par équipes avec ses coéquipières, Sophie Dodemont et Bérengère Schuh. Elle est licenciée du Club de Saint- Médard-en-Jalles Archers. Un mot pour décrire votre victoire à Pékin? C est un rêve qui se réalise. Je ne m attendais pas du tout à ce que tout soit si grand, si intense! J.-D. Gitton - FFTA/Dean Alberga-FITA Comment s est passé le retour en France? Après une vingtaine de jours en Chine, j ai atterri à Paris fin août où j ai descendu les Champs Élysées et rencontré le Président de la République avec la délégation française. Je suis ensuite rentrée à Bordeaux pour y fêter ma victoire avec ma famille, mes amis et mon club de Saint-Médard-en-Jalles. Quels sont vos projets? J ai repris l entraînement courant octobre pour me préparer aux Jeux Olympiques de 2012 à Londres. Qu avez-vous fait de votre médaille? Elle me suit partout! Je dois la présenter dans un certain nombre de manifestations Gregory Picout Club Elite 33 : au top du sport! Pour développer les performances sportives en Gironde, le Conseil Général a créé le Club Elite 33 regroupant les clubs girondins de sports collectifs ou individuels par équipes, évoluant au plus haut niveau national ou amateur. Pour les plus jeunes, un soutien particulier aux centres de performance a été mis en place à l intention des espoirs sportifs, afin d allier entraînement et scolarité. Parallèlement, le Conseil Général, le Comité Départemental Olympique Sportif et les Comités Départementaux Handisport et Sport Adapté travaillent étroitement pour organiser des chantiers (initiation, formation, information) avec des athlètes confirmés. Retrouvez sur les résultats des autres athlètes girondins qui ont participé aux JO de PéKin, et plus d infos sur les Clubs Elite 33. M.A. Contacts : Direction des Sports et de la Vie associative Comité Départemental Olympique Sportif

10 magazine Gironde du Conseil Général Pour permettre à tous les Girondins de vivre dans un environnement plus sain, le Conseil Général s impose une politique volontariste en matière de développement durable. Constructions respectueuses de l environnement, financement d équipements pour réduire la production de déchets, utilisation de techniques innovantes plus «propres», mise en place systématique du tri et du recyclage, intégration des clauses d insertion dans les marchés publics Dans chacun de ses domaines de compétences, y compris en interne, le Département donne l exemple. Développement durable, le Département sur tous les fronts! Quand le Conseil Général Technique d enrobés tièdes et de béton broyé sur la liaison Nord/sud de Mérignac. À travers les nombreux travaux de modernisation du réseau routier départemental, le Conseil Général utilise des techniques nouvelles permettant de limiter les transports, la pollution, le bruit et les dépenses énergétiques inutiles, tout en préservant la faune et la flore. P-10 Dossier roule pour l environnement Traiter l ancien D habitude pour refaire une route, on utilise des matériaux nobles issus de carrières. Mais depuis peu, la Direction des Infrastructures, teste une nouvelle méthode de «retraitement à l émulsion de bitume», plus respectueuse de l environnement et plus économique. «Nous faisons du neuf avec de l ancien» résume Olivier Courbin, chef du Centre Routier Départemental du Médoc. «Il suffit de déstructurer la chaussée usée, d y ajouter de l eau et un liant régénérant pour lui donner une nouvelle cohésion la rajeunir en quelque sorte. Sur cette dalle compacte, nous pouvons ensuite poser une couche d enrobé.» Une technique écologique Sur les routes peu déformées, la Direction des Infrastructures utilise également la technique dite des enrobés coulés à froid (ECF), intermédiaires entre les enduits superficiels (route construite par gravillonnage) et les enrobés à chaud. Un enrobé répandu à froid consomme 27 % d énergie en moins par rapport à un enrobé classique à chaud et les émissions en équivalent CO 2 sont réduites de 34 %. En 2008, le Département a utilisé cette technique pour la réfection de m 2 de chaussée. En 2009, elle compte en couvrir m 2. Vive la récup! Pour créer la plateforme de la nouvelle liaison Nord/Sud à Mérignac, la Direction des Infrastructures a utilisé des matériaux de récupération : vieilles bordures en béton, regards usagés récupérés sur les chantiers du département, et retraités. Ce qui permet d éviter de piller les carrières girondines. Par ailleurs, le personnel chargé de répandre le bitume a apprécié de travailler dans des conditions optimales, avec des enrobés «tièdes» dont la température avait été abaissée de 50 C par rapport aux enrobés classiques (atteignant une température de 180 C!). Et l avantage est double : on économise l énergie, tout en travaillant dans de meilleures conditions.

11 Dossier P-11 Construire durablement c est construire intelligemment Le Conseil Général tient à appliquer les préceptes du développement durable dans sa politique de construction. Ses réalisations récentes témoignent de cet effort. Oui au solaire! Au gymnase d Hourtin : la plus grande surface d Aquitaine en panneaux photovoltaïques. Panneaux photovoltaiques Gymnase-Hourtin Le Conseil Général mène une expérience pilote de production d électricité photovoltaïque, sur le gymnase du collège Chambrelent d Hourtin. Situé au cœur d une zone rurale Jean-Jacques PARIS Vice-Président des Infrastructures et Sécurité Routière «Pour une route respectueuse de son environnement» Tous les efforts pour construire et entretenir les routes à moindre impact pour l environnement en développant la concertation avec tous les acteurs. Mais aussi par le recyclage et en employant les matériaux issus de filières maîtrisées de valorisation des déchets. Ainsi sur la RD5, le réemploi in situ des matériaux de la chaussée a pu être réalisé limitant fortement la consommation de matériaux et permettant l économie de leur transport. Contact : Direction des Infrastructures : Le nouveau bâtiment «Gironde» et bénéficiant d un exceptionnel taux d ensoleillement, ce site est idéal pour optimiser le recours aux énergies renouvelables. Le bâtiment (600 m 2 ) est chauffé par un mur Trombe, et la production d eau chaude sanitaire est assurée par des capteurs solaires qui couvrent 60 % des besoins. Cette installation d équipements photovoltaïques permet de réinjecter kilowatts sur le réseau EDF. Au Centre d Aide par le Travail (CAT) de Captieux Le Conseil Général a financé une partie de l installation de 40 m 2 de panneaux photovoltaïques sur les toits du foyer d hébergement du CAT, à Captieux. «Depuis 2004, une partie de ces panneaux alimente un cumulus de 1000 litres d eau chaude servant à faire fonctionner nos deux machines à laver de 7 kg, capables de lessiver en 40 min. En 2006, une deuxième tranche de travaux a permis d installer 20 m 2 de panneaux supplémentaires pour alimenter un cumulus de 2500 litres. Ce ballon géant couvre environ 85 % des besoins en eau chaude de la partie restauration de notre foyer qui compte 60 pensionnaires. C est une solution économique et écologique» explique la direction du CAT. Des chiffres qui font du bien La route départementale 5 a bénéficié de la méthode de retraitement à l émulsion de bitume sur 30 km m 2 de route ont été traités sur une épaisseur constante de 10 cm, soit tonnes de matériaux tirés de l ancienne chaussée. On estime à le nombre de semi-remorques dont le passage a été évité, et à 15 % le gain par rapport à un chantier classique! Le nouveau bâtiment «Gironde», soucieux de l énergie Comme nous l avons déjà évoqué dans nos précédentes éditions, le nouvel immeuble du Conseil Général (attenant à l immeuble du Maréchal Juin), baptisé «Gironde», vient d être livré en septembre. Il permettra, à terme, de réaliser des économies en libérant des bureaux loués jusqu à présent dans différentes tours de Mériadeck m 2 de bureaux, de locaux annexes et de parkings, ont donc été réalisés conformément à la démarche Haute Qualité Environnementale (HQE). En exemples : - Se chauffer : la géothermie a été choisie pour chauffer le bâtiment, en puisant dans une nappe d eau souterraine à haute température. Résultat : aucune émission de gaz à effet de serre n est à déplorer dans ce système qui couvre 90 % des besoins en chauffage des bâtiments. - Pour le froid? Oui au rafraîchissement, non à la climatisation! Avec ce principe, la température intérieure s adapte à la température extérieure et l on ne force pas le thermomètre interne à descendre au-dessous de 28 C en cas de fortes chaleurs estivales. La consommation d énergie en est amoindrie : on passe du simple au double! Un système de surventilation se met également automatiquement en marche la nuit pour apporter de l air frais de l extérieur vers l intérieur. - Et l éclairage? Même souci d économie : il est adaptable à la luminosité. On optimise ainsi le niveau et le temps d éclairement. Par ailleurs des brise-soleil (des lames en façades) évitent le réchauffement des locaux, sans diminuer la luminosité. - Côté sanitaires : ils fonctionnent grâce à une cuve de récupération des eaux pluviales : le tout couvre environ 70 % du bâtiment. - On respire! La qualité de l air est optimale. Les constructeurs ont fait la chasse aux composés organiques volatiles connus pour favoriser le développement des cancers et des allergies. Les panneaux agglomérés sont garantis sans formaldéhydes, de même que les revêtements de sols. Et l ensemble du mobilier a été acheté aux normes NF Environnement. Contact : Direction du Patrimoine :

12 La réduction des déchets fait campagne Pour mieux consommer, mieux trier et produire moins de déchets, le Département lance en novembre, une campagne de communication baptisée : «Les écomatismes». Les Girondins pourront voir 8 spots dans les salles de cinéma girondines et sur TV7. Alain Renard Conseiller Général, Président du Syndicat des eaux du Blayais et Vice-Président du Patrimoine Environnemental commun et du Tourisme «Le premier déchet trié est celui qui n existe pas!» «Nos campagnes de prévention en interne ou en externe se fondent sur un principe simple : Le premier déchet trié est celui qui n existe pas. Nous agirons pour que ces efforts ne soient pas ponctuels mais réguliers : cela doit commencer par un acte d achat écocitoyen, par la limitation de ses propres déchets et se poursuivre par un tri minutieux.» Chacun a son rôle à jouer pour éviter d accumuler des montagnes de déchets. Alors pour adopter de bons réflexes et découvrir de nouvelles astuces, il n est jamais trop tard! Dans sa nouvelle campagne, le Conseil Général a sélectionné 8 petits gestes écologiques et citoyens que peuvent faire tous les Girondins (principalement tirés du guide «Mieux gérer ses déchets» édité par le Département). Jean-Marie Darmian Conseiller Général et Président de la Commission Environnement Écologie au quotidien «Les Girondins ont d ores et déjà intégré l urgence environnementale, ils recherchent maintenant des gestes concrets à réaliser au quotidien afin de participer activement à la protection de l environnement. C est ce que nous leur proposons avec cette campagne.» Yves Simone (présentateur de TV7) est le héros de ces saynètes dans lesquelles il reçoit les conseils éclairés d un enfant, d une dame âgée ou d une jeune femme. Trop de paquets après avoir fait les courses? Trop de bouteilles dont il faut se débarrasser? Des poubelles qui débordent?... Il existe forcément un écomatisme adapté à chacune de ces situations. Retrouvez les écomatismes et adoptez-les : - Sur le site où l on trouve aussi des conseils avisés pour ne pas finir comme Yves Simone, sous un tas de déchets encombrants! - Sur TV7 : campagne du 3 au 30 novembre : rendez-vous quotidien, 5 diffusions par jour dont un fixe à 19 h 30. Contacts : Direction de la Communication : Bureau de la Maîtrise Environnementale : À la recherche des sites de traitement Réduire, trier, valoriser, traiter nos déchets, autant d objectifs que le Plan de Gestion des Déchets Ménagers fixe pour les 10 ans à venir. Adopté à l unanimité par l Assemblée Départementale l année dernière, il est téléchargeable sur (rubrique Environnement / Gestion des déchets), où vous trouverez également la carte des déchèteries et le guide Mieux gérer ses déchets. Actuellement, une réflexion est engagée avec toutes les collectivités girondines en charge des déchets, le Préfet, les services de l État et les associations de protection de l environnement pour repérer des sites et implanter les futures unités de prétraitement et de stockage des déchets ultimes prévus par le Plan dans le sud et l est du département. Verdict au printemps P-12 Dossier

13 magazine Gironde du Conseil Général Dossier P-13 Prévention bien ordonnée COmmence par soi-même! Moi, je covoiture avec mes collègues La Préfecture de la Gironde, le Conseil Régional d Aquitaine, le Conseil Général de la Gironde, la Ville de Bordeaux et la Communauté Urbaine de Bordeaux se sont associés pour proposer à l ensemble de leurs agents un service gratuit de covoiturage. Accessible depuis un site extranet, cette alternative permet d agir ensemble pour l environnement et d économiser jusqu à 1760 E/an! Jusqu aux transports! Après avoir mené une étude sur les modes de déplacement des agents de leur lieu de résidence vers leur lieu de travail, le Département a choisi de construire deux fois moins de parkings que le Plan Local d Urbanisme n en prévoyait pour le nouvel immeuble «Gironde». Place au tram et aux modes de déplacement alternatifs! Le meilleur déchet est celui qu on ne produit pas! À l image de la campagne des Écomatismes, la prévention joue sur tous les fronts : la Gironde est passée de composteurs en 2004 à plus de aujourd hui, grâce aux collectivités compétentes en matière de déchets. De même, depuis 2007, 217 établissements ont signé la Charte départementale de suppression des sacs de caisse plastique jetables portée par le Conseil Général. Enfin depuis 2006, près de guides Mieux gérer ses déchets ont été distribués par le Département. 5 défis à relever en interne Il y a un an, le Conseil Général a proposé à ses agents d adopter des gestes de bonne pratique éco-responsable. Cinq domaines différents devaient faire l objet d efforts particuliers pour réduire son impact sur l environnement : > les consommations en eau, en énergie et en papier ; > le mode de gestion des déchets et des déplacements. Des objectifs très concrets Pour chacun, un objectif très précis a été fixé. Par exemple, le «défi papier» était d économiser, en moyenne sur l année, une ramette par personne. Côté déplacements, l objectif était de franchir la barre symbolique des 50 % d agents se rendant au travail en transports en commun, etc. Durant 12 mois, des repères et conseils pratiques ont été régulièrement proposés aux agents. Le Conseil Général a d ailleurs reçu un prix de Management public, catégorie «Communication interne», pour ce travail de sensibilisation qui, résolument, insistait sur l importance des gestes simples, à la portée de tous. Des résultats réels Au moment où nous bouclons, les résultats ne sont donc pas encore tous connus. La seule certitude est côté papiers. L administration départementale va bien réussir à économiser sur l année l équivalent d une ramette par agent (grâce aux impressions recto/verso, à une meilleure utilisation des nouvelles techniques de communication, etc.). Chiffre plus que symbolique quand on sait que le Conseil Général compte agents. 500 feuilles de papier économisées par agent, cela fait environ 150 arbres épargnés Contact : Service Communication Interne : M.R. Et aussi Un entretien «200 % éco»! Le nombre de produits d entretien a été diminué par deux (encore quelques économies) et seules les marques écocertifiées sont utilisées. Une révolution en entraîne une autre : 80 % des femmes de ménage travaillant dans les murs du Conseil Général ont elles aussi adopté ces produits chez elles! Pour l eau : juste ce qu il faut Le Conseil Général prolonge son souci d économie d énergie dans la mise en place progressive de compteurs d eau dans ses bâtiments. Le développement durable a le souci du social! La solution des clauses d insertion Pour être 100 % efficace, l écologie doit prendre en compte l économie et le social. Dans ce cadre, les clauses sociales (ou clauses d insertion) sont un moyen efficace de se servir du levier de l investissement public pour créer des emplois. Ce système repose sur une idée simple : les marchés publics passés par la collectivité comprennent un volume d heures réalisées par des personnes intégrées dans un dispositif d insertion. L objectif du Conseil Général est de promouvoir ainsi la formation et le retour à l emploi de personnes éloignées du marché du travail. Mieux : les entreprises trouvent dans ce nouveau mécanisme le moyen de pallier le manque de main-d œuvre dont souffrent certains secteurs.

14 magazine Gironde du Conseil Général LA CULTURE en accès illimité Améliorer l accès à la culture, développer l accompagnement, multiplier les passerelles entre les structures culturelles et les personnes en situation de handicap, tels sont les objectifs que le Conseil Général s est fixés pour les trois ans à venir. Les bases du chantier sont posées, les premières actions commencent à se concrétiser, mais le chantier reste de taille Photo extraite du Spectacle Une Odyssée - Ulysse et parapluies Lavandières Notre engagement se traduit dans notre programmation. Marie Michèle Delprat, Directrice du Théâtre des Quatre Saisons à Gradignan Le Théâtre des Quatre Saisons dispose de six places réservées aux personnes à mobilité réduite : un de nos rangs est en effet totalement modulable. Au-delà de ce dispositif, notre engagement se traduit par certains choix de programmation. Depuis trois ans, nous travaillons avec la compagnie angevine Le Troisième Œil qui mêle acteurs valides et handicapés et dont fait partie Monica Companys, l instigatrice du dictionnaire de la langue des signes. Chacune de leurs représentations ici a affiché complet. Ce succès témoigne de l intérêt du public pour leur travail, à la fois novateur et de grande qualité. Le 6 novembre, nous proposons également le spectacle Une Odyssée de la troupe l Oiseau-Mouche qui dépend directement du Centre d Aide par le Travail à Vocation Artistique de Lille. Cette œuvre s intègre dans les rencontres Hors jeu/en jeu dédiées à la culture, à la scolarité et à la citoyenneté - que nous montons en partenariat avec la Ligue de l enseignement. Contact : Théâtre des Quatre Saisons - Parc de Mandavit Gradignan Christophe Mazet Culture et handicap : le Conseil Général s engage D ici 2015, tous les établissements accueillant du public devront être accessibles aux personnes handicapées. Cette mise aux normes, qui s applique notamment aux salles de théâtre, de cinéma, d exposition et de spectacle, s inscrit dans une politique d égalité devant la culture. Aménagement de l espace, mais aussi programmation et accompagnement : le Conseil Général et ses partenaires ont déjà fait un premier pas en faveur de l accessibilité, mais le chantier est de taille Un plan et des objectifs sur 3 ans Après concertation avec une centaine de représentants d associations de personnes handicapées, d opérateurs culturels et les services du Département, le Conseil Général a adopté le volet culturel du «Schéma Départemental des Personnes Adultes Handicapées» fin Objectif : mobiliser les principaux acteurs de la culture et du handicap autour d un plan d action, établi sur la période , selon trois axes : - Améliorer l accès, qu il soit physique et financier, aux lieux culturels Comment? En aidant, par exemple, les structures associatives, communales ou intercommunales à s équiper en matériels spécifiques, tout en développant le prêt de matériel grâce à l Iddac ou la Bibliothèque Départementale de Prêt. - Développer l accompagnement Comment? En envisageant, par exemple, un espace numérique collaboratif, où des offres et des demandes d accompagnement pour des personnes en situation de handicap seraient proposées. - Multiplier des liens entre les organismes culturels et les structures de personnes handicapées Comment? En tissant des liens, des projets sur le long terme, grâce à des jumelages entre des structures d accueil de personnes handicapées et des acteurs culturels. En exploitant également le projet d espace numérique, qui serait partagé entre les différents acteurs, pour proposer des services, mais aussi du matériel, des informations, des projets, des initiatives, et pourquoi pas des formations Pour que tous les acteurs personnes handicapées, bénévoles, opérateurs culturels, organismes, professionnels médico-sociaux puissent contribuer à faciliter l accès aux pratiques culturelles, mais pas seulement... M.A. P-14 HANDICAP

15 HANDICAP P-15 l accès à la culture est PRIMORDIAL! Isabelle Dexpert, Conseillère Générale, Vice- Présidente chargée de la Culture, des Sports et de la Vie associative. L accès à la culture est primordial. Au-delà de la politique tarifaire, la simple question de l accessibilité physique aux lieux artistiques est essentielle. Avant, puis avec Bordeaux 2013, de nombreux projets ont été évoqués : diagnostics, mise aux normes des équipements, modalités d accompagnement des personnes en situation de handicap Ils sont toujours d actualité. Ces actions se mettront en place progressivement jusqu en 2015 : il s agit d un processus à la fois riche et complexe, car il suppose une grande transversalité entre les différents secteurs et les organismes concernés, mais le Département a à cœur de mener à bien ces projets, en s appuyant sur le volet culturel du Schéma Départemental des Personnes Adultes Handicapées voté fin Chaque cas est particulier Elizabeth Thiallier est intervenante pédagogique salariée de l association Le Labo Révélateur d images, à Bordeaux. Nous tâchons, dans la mesure de nos moyens, d adapter nos outils pour permettre aux personnes handicapées d accéder au domaine de la photographie et de l image en général. Mais il faut avant tout tenir compte de la diversité des cas : nous avons des demandes très différentes les unes des autres. Récemment, une jeune femme sourde et muette nous a contacté pour suivre une formation à nos côtés et pouvoir, à terme, nous aider comme interprète auprès de personnes dans sa situation. Le Labo Révélateur d images a également travaillé en partenariat avec le Conseil Général et l association Traumatisés Crâniens Assistance lors du Marathon Photo où les participants ont 24 heures pour illustrer 12 thèmes imposés. La photo a l avantage d être un moyen d expression artistique très instinctif et tout à fait accessible. Contact : Le Labo Révélateur d images 30 rue Bouquière Bordeaux Sous le signe de l estuaire Nicolas Péhé racontant en langue des signes l histoire de la gabare. À l occasion de la Journée Mondiale de la Surdité, le 27 septembre dernier, le Conseil Général a organisé plusieurs sorties gratuites pour les personnes sourdes et malentendantes à bord de la gabare départementale Les Deux Frères. Nous avons mis en place quatre trajets d une heure trente, confie Eric Denamiel, skipper. L embarcation a sillonné la Garonne du Bassin à Flot au Pont de Pierre avec, à son bord, un équipage de onze personnes malentendantes et, parfois, leur accompagnant. Je maîtrise la langue des signes : j ai donc pu relater l histoire de la gabare et présenter le patrimoine naturel, historique et écologique de l estuaire. Ses explications ont été complétées par l intervention de Nicolas Péhé, non entendant, passionné de navigation. Suite à cette expérience, des partenariats avec des associations et des instituts spécialisés sont en cours de réflexion afin de mettre en place des projets du même type. L atelier Voix et Corps a été libérateur. Tony Gaudner est membre de l association «Espoir 33» soutenue par le Conseil Général. L association met en place des animations auprès de personnes souffrant de pathologies mentales. L année dernière, il a participé à un atelier autour du chant choral, de l écriture et de la composition animé par le musicien Hubert Turjman. L atelier Voix et Corps m a laissé un très bon souvenir. Les échauffements, les vocalises et les exercices liés à la gestuelle m ont permis de m ouvrir et d évacuer une grande partie de mon stress : une vraie libération! C était la première fois que j intégrais ce type d atelier et je me suis vite senti à l aise au contact des autres. Le moment le plus fort a été la représentation en public de notre spectacle : j ai été touché de voir que les spectateurs étaient nombreux et qu ils s intéressaient à ce que nous faisions. Cette expérience m a donné envie de continuer. Cette année, je participe d ailleurs à un atelier sur les clowns Contact : Espoir 33 - Clubs de Cenon, Bordeaux Nord et Bordeaux Grand Parc 20 cours Gambetta Cenon Contacts : Direction de la culture et de la citoyenneté ou poste Maison Départementale des Personnes Handicapées de la Gironde Contact : Direction de l Environnement et du Tourisme :

16 magazine Gironde du Conseil Général Repère spécifique, identité mobile, la plaque d immatriculation des automobiles à la française a vécu. À l heure européenne, la mention du département va disparaître. Pourquoi et comment s opposer à cette normalisation? Résistez à l uniformisation! Les automobilistes devront s y résoudre : le 1 er janvier 2009, le système actuel d immatriculation national sera abandonné. Selon les directives européennes, la nouvelle plaque attribuera à chaque véhicule neuf un numéro à vie, rendant donc facultatif le numéro du département. À gauche, sur fond bleu, figureront les étoiles de l Europe, juste au-dessus de l identifiant national, F pour la France. La partie centrale hébergera une série de chiffres et de lettres, par exemple : AA-123-AA. À droite, le logo de la Région et le numéro du département seront facultatifs. Si l automobiliste souhaite les voir figurer sur ses plaques, il devra payer. P-16 MON DÉPARTEMENT Le Conseil Général de la Gironde, opposé à cette normalisation pénalisant l identité départementale, offre donc une alternative : apposer un autocollant remis sur simple demande, gratuitement. Plus qu une simple histoire de plaques Cette résistance résolue à l uniformisation n est ni un combat d arrière-garde, ni le fruit de soubresauts cocardiers. Derrière les nombreuses étapes d une normalisation européenne Le Conseil Général mobilisé La motion de l Assemblée Départementale Dès le 26 octobre 2007, l Assemblée Départementale, réunie en session plénière, adoptait, à l unanimité, une motion relative au nouveau système d immatriculation et à l identification du Conseil Général de la Gironde sur les nouvelles plaques d immatriculation. Ainsi, les élus ont demandé que l identité du Département de la Gironde soit clairement affichée sur toutes les plaques des véhicules immatriculés en Gironde, à compter du 1 er janvier 2009, par l apposition du numéro 33 et du logo du Conseil Général. Une mobilisation qui fait écho à celle de nombreux départements mais qui, malheureusement, n a pas été suivie d effet. Pour faire figurer son département, à droite de la plaque, sous le logo de la Région, il faudra payer! Dites et affichez mais aussi voulue par l État, s annonce une volonté de plus en plus claire. Elle est d autant plus lisible que le Gouvernement a annoncé la disparition de certains échelons locaux, en particulier celle des départements. L idée n est pas nouvelle mais, cette fois-ci, elle épouse des contours particulièrement inquiétants. Deux autocollants gratuits pour défendre votre identité Pour éviter aux automobilistes de payer le droit de faire figurer cette identité départementale, le Conseil Général propose un autocollant gratuit disponible en deux formats. Vous pouvez dès maintenant vous le procurer directement à l accueil du Conseil Général : Immeubles «Gironde» ou «Solidarité» situés sur l Esplanade Charles de Gaulle, du lundi au vendredi de 8 h à 17 h. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, vous pourrez en faire la demande : - Par courrier : Conseil Général de la Gironde - Direction des Relations avec le Public Service SAMC - Esplanade Charles de Gaulle Bordeaux cedex - Information : Par mail : depuis la rubrique «Contacts» du site gironde.fr Votre mobilisation témoignera de votre attachement au territoire girondin et à votre volonté de véhiculer son identité à travers vos déplacements en France et à l étranger.

17 mon département P-17 Pour faire simple, les Conseils Généraux seraient dissous et remplacés à terme par de véritables antennes de l administration régionale. Où est la logique de la décentralisation? Où est la proximité, clé de la réussite des politiques en direction des citoyens? Qui, demain, pourra, si loin des réalités territoriales, être réactif et attentif aux situations des citoyens, au sort de nos communes? Qu en sera-t-il du quotidien des plus précaires? Vouloir la modernité ne signifie pas gommer l humain. Il s agit donc bien plus que d une simple histoire de plaques d immatriculation. Effacer le département d un trait de plume, c est aussi, ne nous y trompons pas, renoncer à ce que nous sommes! Être Girondin, voilà une identité qui a du sens! WW 002-AA À partir du 1 er janvier 2009, les plaques d immatricu ation de nouveaux véhicules changent, le n m ro du département dispara t. Deux solutions pour afficher son département : - Faire intégrer par le fabricant le numéro «33» et le logo de la Région à la plaque même. Cette proposition es payante. - S adresser au Conseil Général afin d obtenir gratuitement l autocollant «33 Gironde» et l apposer sur son véhicule. Spécimen nouvelle plaque AA-0 9 D.B. WX-008-MM M-0 9 MM 71 % des Français disent non! En mars 2008, le magazine Auto Plus rendait public un sondage de l IFOP, révélant que 71 % des Français se déclaraient opposés à la suppression du numéro du département sur les plaques d immatriculation. Trois mois plus tard, au mois de juin, le journal Le Parisien est venu confirmer cette tendance : 68 % des sondés (CSA) considèrent que cette suppression reste une mauvaise chose parce qu on ne pourra plus connaître les départements des automobilistes. Ces résultats parlent d eux-mêmes! LM-079-MM Spécimen de plaque payante Petite histoire de l immatriculation La France a été le tout premier pays au monde à immatriculer ses véhicules, en La Préfecture de Paris précise ainsi que le nom, l adresse du propriétaire et un numéro d autorisation doivent figurer sur une plaque. De 1901 à 1928, sur des plaques noires avec caractères blancs, une série de chiffres est accompagnée d une lettre qui correspond à la ville de rattachement du véhicule. Par exemple : 352 A indique que la voiture est liée à la ville d Alès. Ce système se complexifie et évolue au cours de cette période. De 1928 à 1950, sur ces mêmes plaques noires, la lettre des villes est abandonnée. La mention des départements prend la relève même si la codification actuelle n est pas encore utilisée. Le système consiste en 1 à 4 chiffres suivis de 2 lettres identifiant le département puis une autre série de chiffres. Le Jura étant codifié HR, une voiture qui en est issue peut ainsi être immatriculée : 9812 HR 3. Depuis 1950, les départements sont symbolisés par leur numéro au lieu des lettres précédemment utilisées. Une série de chiffres précède une, puis deux puis trois lettres, et le numéro de département s inscrit à droite : 3 Z 15 ; 2456 LM 64 ; 6574 BRK 75. Ce dernier numéro est alors devenu un identifiant territorial fort, qui s est inscrit dans les mémoires collectives. Quelle famille, sur la route des congés payés, n a pas joué à deviner les départements en observant les files des voitures, arrivant en sens inverse?

18 magazine Gironde du Conseil Général Croix hosannière à Cartelègue Fondation du Patrimoine Avantageux pour le privé ou le public Vous avez besoin de conserver ou de mettre en valeur un élément du patrimoine rural girondin? La Fondation du Patrimoine délivre un label conduisant à des avantages fiscaux. Elle peut aussi faire appel au mécénat et mettre en place une souscription, accompagnée parfois de subventions. Propriétaires privés, associations ou collectivités, ils se sont tournés vers la Fondation pour rénover une antique cabane de vigne à Saint-Germain d Esteuil, restaurer une chapelle funéraire de 1881 à Margaux, sauver une croix hosannière du 17 e siècle à Cartelègue Et vous, quel est votre projet? Créée par la loi du 2 juillet 1996 et reconnue d utilité publique, la Fondation du Patrimoine, organisme national privé indépendant, vise à promouvoir la connaissance, la conservation et la mise en valeur du patrimoine rural non protégé par l État. La Fondation s appuie sur l expertise du Service Départemental de l Architecture et du Patrimoine. En Gironde, elle bénéficie notamment du soutien du Conseil Général. Contact : Fondation du Patrimoine / Délégation Départementale Gironde 25 cours de Verdun Bordeaux Délégué départemental : Philippe Marchegay Camille Jullian, historien oublié? Recherche bénévoles La NAFSEP (Association Française des Sclérosés en Plaques) recherche des correspondant(e)s sur le département. Ce message s adresse essentiellement aux personnes atteintes de sclérose en plaques, à leurs familles, à leur entourage, et à toute personne (in)directement concernée par la maladie. Le site a permis de créer des espaces d échanges et de témoignages qui comptent aujourd hui plus de 750 inscrits et plus de visites par mois. Vous souhaitez rejoindre l association? Contactez le ou par mail P-18 ça se passe en Gironde Chapelle funéraire à Margaux Camille Jullian, pour la plupart, est le nom d une place et d un célèbre lycée bordelais («Caju»). Pour André Harvoire, passionné d histoire ancienne, c est surtout celui du plus grand spécialiste de la Gaule. Après une Histoire de Bordeaux (1895) qui ne se limitait pas à l Antiquité, et son Vercingétorix (1901), Camille Jullian a dirigé ses travaux vers la Gaule celtique et romaine. Mais c est au Collège de France qu il a pu donner toute sa mesure par la qualité de son enseignement, et par sa monumentale Histoire de la Gaule en huit volumes, parus entre 1903 et En 2009, nous fêterons les 150 ans de sa naissance. À cette occasion, notre passionné d histoire souhaite organiser une bourse aux livres - place Camille Jullian! - pour retrouver et exposer ses ouvrages perdus, oubliés Etudiants, professeurs, particuliers passionnés d histoire, allez fouiner dans la poussière de vos greniers, caves et bibliothèques : vous pourrez certainement faire renaître un éminent personnage de l histoire locale. Contact : André Harvoire Aristides de Sousa Mendes Juste, un téléfilm En juin 1940, alors que les troupes allemandes envahissent la France, a lieu la plus grande action de sauvetage menée par une seule personne durant l Holocauste : plus de trente mille âmes, dont dix mille juifs, échappent à la barbarie nazie grâce à Aristides de Sousa Mendes. Alors consul de Bordeaux, il décide, contre l avis de sa hiérarchie et les ordres du dictateur Salazar, de distribuer des visas pendant plusieurs jours, afin que des dizaines de milliers de réfugiés rejoignent son pays, le Portugal. Cet acte de bravoure méritait bien un téléfilm! Tourné à Bordeaux et dans les Pyrénées en août dernier, «Aristides de Sousa Mendes» a été écrit à partir de cette histoire vraie. Réalisée par Joël Santoni, cette fiction de 100 min a bénéficié du soutien du Conseil Général de la Gironde et devrait être diffusée sur France 2 en début d année Le téléfilm sera projeté, en présence du réalisateur, le mercredi 3 décembre 2009 aux jeunes élus du Conseil Général des Jeunes qui seront à cette occasion accueillis au cinéma Lux de Cadillac dont la salle vient d être récemment rénovée. Pour une belle leçon d humanisme et de probité «Prix Gironde, Nouvelles écritures 2008» Les 21 et 22 novembre Venez rencontrer Minh Tran Huy lauréate du «Prix Gironde Nouvelles écritures 2008» pour son très beau premier roman : La Princesse et le pêcheur (Actes Sud) - le 21 nov. à la bibliothèque de Sainte-Foy-la-Grande - le 22 nov. à la médiathèque d Ambès - le 22 nov. à la médiathèque de Canéjan Rencontres animées par Josée Lartet-Geffard (Lettres du Monde), lecture par Dominique Garras (Compagnie Gardel). Contact : Bibliothèque Départementale de prêt : France 2 - Jacques Morell

19 ça se passe en Gironde P-19 «Ils ont gardé ma scène au montage. J en ai été le premier surpris» Au lendemain de l attribution de la Palme d or à Entre les murs, le film de Laurent Cantet, Stéphane Leyvigne, professeur de mathématiques au Collège Cheverus de Bordeaux, témoigne de son expérience. «Le principal adjoint du collège où le film a été tourné est un ami de faculté. Il m a dit qu on avait besoin de figurants. J ai sauté sur l occasion. L ambiance était décontractée. J ai apprécié l ouverture d esprit de l équipe de tournage : pas de star, tout le monde était au même niveau. On m a demandé de faire de la figuration dans un conseil d administration. Mon intervention, totalement improvisée, a dû leur plaire, car ils l ont conservée au montage. C est le naturel qui a primé!» Cette petite séquence n a rien changé pour Stéphane Leyvigne qui, de retour dans son collège bordelais, fait cours exactement de la même manière : «La banlieue, je connais. J y ai enseigné deux ans. Pendant le tournage, j avais parfois l impression de revivre mes propres cours en ZEP!» Et à la montée des marches? «Super! Là encore, tout s est fait dans la simplicité et la décontraction : les enfants ont eu droit à leur fête sur la place du Majestic. Pour l occasion, des écrans de consoles de jeu avaient été accrochés au mur, les bols débordaient de Chamallows. Des soirées comme celles-ci, ils n ont pas dû en voir souvent à Cannes!» La Gironde est en moi depuis longtemps Michel Rey est un écrivain girondin, pas un auteur régionaliste : «Quand j écris, je ne pense pas à la Gironde : elle s impose à moi, car elle est en moi depuis longtemps.» Avant d écrire, Michel Rey a eu plusieurs vies : dessinateur humoristique (Paris Match, Lui, Sud-Ouest Dimanche ) et enseignant en arts plastiques. Écrivain, il l est devenu plus tard. Le livre refermé, on garde encore longtemps en tête les images du Bassin d Arcachon sauvage (Villa-sur- Mer) ou de la ville de Bordeaux étouffant sous la neige de 1956 dans son dernier ouvrage (La traversée du Parc) Girondin dans son sang et dans son encre, Michel Rey est aussi membre du jury du grand prix littéraire de Saint-Emilion, Pomerol, Fronsac. Il reste fidèle à La Fontaine Secrète, une petite structure d édition très dynamique, à deux pas de Castillon. Etrangement, l auteur accroché au village d Asques entre Dordogne et Libournais, n a pas encore trouvé son grand éditeur bordelais Extraits de sa bibliographie : - La Traversée du parc, préf. de Michel Suffran, Loubatières, Villa-sur-mer, Loubatières, Bordeaux, archives d une adolescence, Loubatières, 2007 «D ici ou d ailleurs, du voyage au carnet» jusqu en février 2009 Héritier des journaux d explorations, des voyages naturalistes ou des peintres de la marine, le carnet de voyage a aujourd hui le vent en poupe. Parfois à peine plus grand qu un passeport, il livre les émotions de son auteur-artiste et son goût immodéré du monde. Approche contemplative et créative, à la rencontre des arts plastiques et de l écriture, vision poétique ou témoignage scientifique, à la croisée des genres où dessins, peinture, croquis, collages ou photos se côtoient, il entretient la richesse du regard et nourrit la réflexion du lecteur. La Bibliothèque Départementale de Prêt s associe à 16 bibliothèques de Gironde. Au programme : expositions, animations, rencontres invitation à découvrir l univers intimiste des carnettistes et à partager leur (re)découverte du monde. Lieux et programme détaillé sur Gironda terra occitana Une rubrique qui vous emmène en voyage grâce aux mots d ici et vous livre les clés pour comprendre ce pays qui est le vôtre. Des ados au Festival de Rodez La culture occitane n intéresse pas les jeunes? Faux! Archifaux! La preuve : cet été, 23 musiciens âgés de 7 à 21 ans, élèves de la Compagnie Gric de Prat, ont assuré un concert dans le cadre du festival occitan de Rodez (l Estivada). Soutenus en partie par le Conseil Général, ces jeunes virtuoses du fifre et du tambour ont interprété un répertoire occitan à la fois populaire et savant. Deux ans de travail ont été nécessaires pour obtenir ce résultat, avec des jeunes de niveaux très différents. Quoi de mieux que la convivialité du pays d Oc pour animer les rues de Rodez et motiver les talents Contact : Gric de Prat

20 magazine Gironde du Conseil Général Agenda NOVEMBRE «Biennale 2D» Du 1 er au 30 novembre Sculpture 2D : «L influence et l interaction de la peinture, la photo et la vidéo entre elles» à Bègles Festival «Novart Bordeaux» Du 1 er au 30 novembre Danse, théâtre, musiques, opéra, arts plastiques Place à la création contemporaine sous toutes ses formes. Différents lieux sur Bordeaux et la CUB Salon de peinture et de sculpture Du 6 au 23 novembre «Le grand prix de la Ville de Talence» À Talence (Forum des Arts et de la Culture) Entrée libre Portes ouvertes dans le Sauternais Du 8 au 11 novembre Grand Prix de l Armistice Laser Skiffs Jusqu au 11 novembre Régates de voiles Au Lac d Hourtin et de Carcans-Maubuisson Les 10 kilomètres des Quais de Bordeaux Le 11 novembre Quais de Bordeaux ou Festival International du Film d Histoire Du 11 au 17 novembre Thème de cette année : « La Guerre et la Paix» Au programme : projections, débats, rencontres... sans oublier le programme pédagogique. Dans les cinémas de proximité de la Gironde et à Pessac P-20 AGENDA Journée des parents en Gironde Les 14 et 15 novembre Le Réseau d écoute, d appui et d accompagnement des parents (Réaap) organise les premières «Journées des parents en Gironde», avec le soutien de la ville. L occasion d échanger avec des professionnels intervenant dans le domaine de la famille. Une trentaine d associations seront présentes. En partenariat avec la CAF, la DDASS, le Conseil Général de la Gironde et l Éducation Nationale. à Saint-Médard-en-Jalles (Carré des Jalles) Programme et inscriptions sur - Entrée gratuite «Rencontres autour du Livre» Le 16 novembre À Audenge Fête de la Science Du 17 au 23 novembre À Cap Sciences Hangar 20 Quai de Bacalan Championnat de France et d Europe de Full Contact Le 22 novembre À Villenave d Ornon (Espace d Ornon) / Open National de Chistera Joko Garbi Le 29 novembre Le Haillan (Espace la Sablière) / «Soleil des Iles» Le 29 novembre Avec un hommage à Henri Salvador et Aimé Cesaire À Préchac Journées Loupiac & Foie gras les 29 et 30 novembre Balades gourmandes au fil des châteaux À Loupiac Renseignements et réservation : Salon de la maison écologique et du bien-être des produits fermiers et biologiques les 29 et 30 novembre À Langon (salle Claude Nougaro) Le Cross International du Sud-Ouest les 29 et 30 novembre. Plus de 30 courses ouvertes à tous À Gujan-Mestras Opération CLINS D OEIL 60 e édition jusqu au 25 novembre Avec plusieurs soirées-débats autour des films : Valse avec Bachir d Ari Folman, Entre les murs de Laurent Cantet (Palme d Or Cannes 2008), Les enfants de Don Quichotte de Augustin Legrand, Ronan Dénécé et Jean-Baptiste Legrand (Semaine de la Critique Cannes 2008), Une histoire du tango de Caroline Neal et Ezra de Newton I. Aduaka. Renseignements : Association des Cinémas de Proximité de la Gironde : Pour les petits les «Ciné, goûtez» se poursuivent dans les salles des cinémas de proximité de la Gironde avec Le bal des lucioles (dès 3 ans). Rappel du principe : une animation + un film + un goûter. Les Belles Étrangères Les 14 et 15 novembre et les 19 et 20 novembre Édition anniversaire des 20 ans Pour fêter cette édition-anniversaire, le Centre national du livre reçoit vingt écrivains de dix pays ayant déjà fait l objet d une invitation. Retrouvez toute l actualité de Lettres du Monde sur : Rock, funk, soul, folk, reggae une programmation toujours et encore éclectique avec Musiques de Nuit! Rien qu en novembre retrouvez : Alain Bashung le 6 à Talence (La Médoquine), Keziah Jones le 6 à Eysines (Salle du Vigean), Nneka le 7 à la Rock School Barbey, Buika Mira! le 8 au TnBA, Rokia Traoré le 21 à Mérignac (Krakatoa) Musiques de nuit Pôle de ressources jazz et musiques du monde en Aquitaine musiques-de-nuit.com

Investir durablement en Gironde La preuve par 10. Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle

Investir durablement en Gironde La preuve par 10. Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle Investir durablement en Gironde La preuve par 10 Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle Changer les choses ici, et dès à présent 2AGENDA 21 Édito A la suite du Sommet de la terre

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E GreenGuide DEVOTEAM S ENGAGE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le groupe Devoteam est un acteur économique et social qui se doit d être responsable. C est la raison pour laquelle nous avons décidé d engager

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 LIVRET GESTES VERTS GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 Adresse Postale CS 60013-38702 - La Tronche Cedex Siège Social / Rue de

Plus en détail

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl facteurs de reussite DES ENJEUX... DES ACTIONS ACTIONS DE COMMUNICATION AUTO EVALUATION DD-GUID-005 indice 1 GUIDES POUR UNE COMMUNICATION RESPONSABLE Charte Petzl pour une communication

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Séance plénière du Conseil général de l Ariège Vote du Budget primitif 2015 Lundi 12 et mardi 13 janvier, à Foix

DOSSIER DE PRESSE. Séance plénière du Conseil général de l Ariège Vote du Budget primitif 2015 Lundi 12 et mardi 13 janvier, à Foix DOSSIER DE PRESSE Séance plénière du Conseil général de l Ariège Vote du Budget primitif 2015 Lundi 12 et mardi 13 janvier, à Foix La séance de vote du Budget primitif est toujours un exercice particulier.

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Campagne de communication «Soyez Branché, raccordez-vous» Une aide financière aux habitants un geste pour l environnement (jusqu à 100% d aide)

Campagne de communication «Soyez Branché, raccordez-vous» Une aide financière aux habitants un geste pour l environnement (jusqu à 100% d aide) Campagne de communication «Soyez Branché, raccordez-vous» Une aide financière aux habitants un geste pour l environnement (jusqu à 100% d aide) Sommaire Communiqué : le raccordement au réseau public d

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration 1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU THEMATIQUE 4: Epuration Fiche action n 1.4.1 RECUPERATION DE CHALEUR DANS LES EAUX USEES 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES La dépendance de notre alimentation énergétique vis-à-vis

Plus en détail

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015 L Etat dans l Eure Juin 2015 SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure A compter du 1er juin, le Service Civique devient universel : tout jeune de 16 à 25 ans qui voudra s'engager

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer MODULE ÉVALUER SON PROJET COMPRENDRE UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer L ÉVALUATION DE L IMPACT SOCIAL L Impact Social

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Dossier de presse. 1) Adoption du Compte administratif 2013

Dossier de presse. 1) Adoption du Compte administratif 2013 Dossier de presse Séance plénière, le vendredi 11 avril 2014 1) Adoption du Compte administratif 2013 2) Vote du taux de foncier bâti 2014 Vendredi 11 avril 2014, à 15h30, les élus départementaux sont

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES?

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? 1. CONSOMMATION DE PAPIER Les écoles primaires et secondaires bruxelloises consomment chaque année 250 millions de feuilles A4, soit environ

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports

Ministère des sports. Le ministre des sports Ministère des sports Direction des sports Mission sport et développement durable Personnes chargées du dossier : Arnaud JEAN Tél. : 01 40 45 96 74 Mel: arnaud.jean@jeunesse-sports.gouv.fr Fabienne COBLENCE

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

Budget primitif 2011 eau :

Budget primitif 2011 eau : CONSEIL MUNICIPAL DU 26 Mars 2012. ÉTAIENT PRÉSENTS : G.BERNARD - P. LUMMAUX - J.P MARTIN - J.P MAURA - D. BERLAND - Mmes C. LAGARDE - L. DUPUCH - M. B. CRAPON - Mme L. BARIBAUD - F. FERRAND - M. F. FAUX.

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe Évènements sportifs et développement durable : gadget ou impératif tif? Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe ADEME Rhône Alpes L ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie Établissement

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

Bordeaux Palais de la Bourse 17 Place de la Bourse 33076 Bordeaux Cedex. www.bordeauxpalaisbourse.com palaisbourse@bordeauxpalaisbourse.

Bordeaux Palais de la Bourse 17 Place de la Bourse 33076 Bordeaux Cedex. www.bordeauxpalaisbourse.com palaisbourse@bordeauxpalaisbourse. Bordeaux Palais de la Bourse 17 Place de la Bourse 33076 Bordeaux Cedex www.bordeauxpalaisbourse.com palaisbourse@bordeauxpalaisbourse.com Rejoignez nous sur Facebook et Twitter : www.facebook.com/espacecongres

Plus en détail

CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR DEPARTEMENT DE LA GIRONDE COMMUNE DE BORDEAUX Enquête publique du 1 er juillet 2013 au 31 juillet 2013 inclus : Demande de permis de construire déposée à la mairie de Bordeaux et concernant le projet d

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

Donnez une nouvelle énergie à votre territoire. Solaire photovoltaïque

Donnez une nouvelle énergie à votre territoire. Solaire photovoltaïque Donnez une nouvelle énergie à votre territoire Solaire photovoltaïque Collectivités territoriales, Propriétaires fonciers, Industriels LES ENJEUX 01 AVEC LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE, Tirez aujourd hui les

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

LILLE METROPOLE : «Minidéchets»

LILLE METROPOLE : «Minidéchets» LILLE METROPOLE : «Minidéchets» Le programme transfrontalier franco-belge «minidéchets» s inscrit dans le cadre du programme européen INTERREG III. Il a démarré en octobre 00 et s étend sur 5 ans (00-007.

Plus en détail

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7 Les Formalités concernant les Etablissements Recevant du Public Cahier Technique n 7 Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles,

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 6 juin 2014 AGEN 5 années de croissance perdues 1 850 Volume de la production nationale en milliard d'euros constants (valeur 2005) 1 800 1 750 1 700

Plus en détail

Dossier de presse. Le 12 mai 2010

Dossier de presse. Le 12 mai 2010 Le Crédit Agricole de Normandie-Seine & le Développement Durable Dossier de presse Le 12 mai 2010 Dossier de presse «On exerce son métier de banquier comme son métier d homme» MUTUALISME ET DÉVELOPpEMENT

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants)

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants) Conseils et gestes éco citoyens à appliquer Une installation défectueuse ou mal entretenue peut présenter un risque pour la santé et l environnement. LA RÉGLEMENTATION Code de la Santé Publique (articles

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT COMPTE RENDU DE VISITE ECOLE CENTRALE PARIS Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT Introduction Pour la dernière journée de notre voyage d intégration, nous avons été accueillis le vendredi

Plus en détail

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit!

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit! Conférence de presse du 30 novembre 2011 Session budgétaire de la Région Auvergne* Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi Unique et inédit! L Auvergne : 1 ère Région de France à lancer une

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e 25/01/2013 Patinoire de Caen la mer : des aménagements pour les clubs et le public Régulièrement, Caen la mer améliore la vie des clubs et l'accueil du public de la

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre?

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? agissez, devenez vous aussi un Clima cteur engagé! Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? Mulhouse Alsace Agglomération s est associée au site «Le climat entre

Plus en détail

Les communes et l Agglo ont mobilisé de mai à septembre les personnes susceptibles d apporter une contribution au débat.

Les communes et l Agglo ont mobilisé de mai à septembre les personnes susceptibles d apporter une contribution au débat. AGENDA 21-PLAN CLIMAT DU PAYS D AUBAGNE ET DE L ETOILE BILAN DE LA CONCERTATION DANS LES COMMUNES DU 24 SEPTEMBRE AU 1 ER OCTOBRE 2011 La Communauté d'agglomération du Pays d'aubagne et de l'etoile a décidé

Plus en détail

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable «Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod «La terre n appartient pas à l homme, c est l homme qui appartient à la terre» Sitting Bull L habitat est le premier

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

Vade-mecum pour la présentation d un projet de club

Vade-mecum pour la présentation d un projet de club Vade-mecum pour la présentation d un projet de club Ce document a pour objectif de donner quelques repères pour la présentation du projet de club : description, valorisation et priorisation des objectifs.

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

Athlètes. & carrières. Le programme Allianz pour la reconversion en entreprise des sportifs de haut niveau

Athlètes. & carrières. Le programme Allianz pour la reconversion en entreprise des sportifs de haut niveau Quest ce que le programme Athlètes et carrières? Cest un programme de recrutement adapté aux athlètes ayant vécu une activité sportive à haut niveau, quelle que soit la discipline pratiquée et sintéressant

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat Projet de parc éolien en mer de Fécamp Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat ************************* OUVERTURE DE LA REUNION Plus d une vingtaine de personnes étaient réunies le samedi

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail

Afin de répondre aux enjeux environnementaux, sociétaux et éthiques devenus primordiaux dans

Afin de répondre aux enjeux environnementaux, sociétaux et éthiques devenus primordiaux dans Afin de répondre aux enjeux environnementaux, sociétaux et éthiques devenus primordiaux dans notre société, Synchrone technologies est engagée dans une démarche de Responsabilité Sociale et Environnementale.

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013-2014 FORÊT D ARDEN LES JEUNES D AUJOURD HUI, L ESPOIR DE DEMAIN

RAPPORT ANNUEL 2013-2014 FORÊT D ARDEN LES JEUNES D AUJOURD HUI, L ESPOIR DE DEMAIN RAPPORT ANNUEL 2013-2014 FORÊT D ARDEN LES JEUNES D AUJOURD HUI, L ESPOIR DE DEMAIN Crédit photo : Lino Cipresso Photo BIENVENUE Nous sommes très heureux de vous présenter le rapport annuel 2013-2014 de

Plus en détail

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier Samedi 19 janvier 2008 Communiqué de presse Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier La Ville de Bordeaux a adopté, fin janvier 2007, une charte d écologie urbaine et de développement durable. Elle

Plus en détail

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Direction de la solidarité Centre Communal d'action Sociale Service action sociale - 02/03/2015 LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Le Centre Communal d'action Sociale inscrit son action, dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif sommaire 1) Pourquoi assainir? 2) Les lois et les obligations. 3) Technique de l ANC. 4) Déroulement de la visite. 1) Pourquoi assainir? Pour restituer

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail

Le guide. de l'écocitoyen. au bureau

Le guide. de l'écocitoyen. au bureau Le guide de l'écocitoyen au bureau Le guide de l'écocitoyen au bureau SOMMAIRE : Le saviez-vous? Eco-quoi...? Achats responsables Le papier L'électricité La température Les déchets Les déplacements Mesurer

Plus en détail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Sommaire Édito - le papier, les fournitures.. - l énergie, l eau.. - les déchets.. - les transports

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier

à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier 30 trucs et astuces à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier Par Olivier Seban, auteur de : TOUT LE MONDE MERITE D ETRE RICHE Ou tout ce que vous n avez jamais appris à l école à propos

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11

COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11 COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11 Analyses de Cycles de Vies des Technologies de l Information et de la Communication Courriers électroniques, requête Web, clé USB : quels impacts environnementaux? L ADEME

Plus en détail