Centrale houlomotrice WaveNRG

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centrale houlomotrice WaveNRG"

Transcription

1 Centrale houlomotrice WaveNRG Fonctionnement du système. FIGURE 1 : Prototype d'essai. La photo ci-dessus, montre un prototype à l'échelle 1:5, qui a été utilisé lors des tests effectués dans un canal à houle dans le Centre de Techniques Navals (CTO) à Gdansk. La forme de la coque, son arrimage, ainsi que la mise en mouvement pendulaire du flotteur est inspirée de l'ancien brevet «Salter Duck». Notre prototype, qui a fait l'objet d'un brevet, innove avec l ajout d une colonne, fixée rigidement à la coque du flotteur, et au bout de cette colonne une turbine. Sous l'effet des vagues, le flotteur et sa colonne est mis en mouvement pendulaire. En arrimant rigidement l'axe de rotation pendulaire du flotteur, on récupère en grand partie l'énergie cinétique, mais également une bonne partie de l'énergie potentielle (verticale) des vagues. Grâce à une colonne de longueur suffisante, on peut obtenir des vitesses de déplacement de la turbine sous l'eau supérieures à 2 m/s. Une turbine travaillant avec ces vitesses d'écoulement, commence à générer un couple suffisamment significatif pour entraîner un générateur et donc produire de l'électricité. - 1/12 -

2 FIGURE 2 : Réalisation des tests dans un canal à houle. Notre invention est donc une solution unique parmi des milliers de brevets, qui permette de produire de l'énergie électrique à partir d'une turbine entraînant directement un générateur. Le caractère innovant de cette solution réside dans la simplicité de la chaîne de transformation de l'énergie : turbine, arbre de transmission, générateur. On peut dire que c'est le principe le plus simple qui est utilisé dans tous les appareils qui produisent de l'énergie électrique. En effet, toutes les solutions concurrentes qui voulaient générer de l'énergie électrique à partir de la rotation d'une turbine ont échouée car elles utilisaient les mouvement verticaux d'un flotteur. Or, contrairement au mouvement pendulaire de notre système, les déplacements verticaux d'un flotteur sont très lent et le couple engendré sur la turbine est donc quasiment nul. Résultats des travaux de recherches. Les travaux de recherche que nous avons mené au Centre de Techniques Navals (CTO) de Gdansk (Pologne) en 2012 avait pour objectif de confirmer par l'expérience l'efficience de notre système et de simuler les performance énergétique d'un modèle de «série». Ces travaux ce sont déroulés en trois phases : Première phase : Conduite d'essais à partir d'un prototype à l'échelle 1/5 dans un canal à houle. Le prototype été arrimé par un câble de chaque coté du flotteur. - 2/12 -

3 Sous l'action des vagues, le flotteur s'est mis en mouvement entraînant avec lui l'ensemble de la chaîne de transformation de l'énergie ce qui à permis de générer un courant électrique. Seconde phase : Développement d'un logiciel de simulation numérique. Étant donné le caractère innovant de notre système, nous ne disposions pas sur le marché, de logiciels permettant de simuler le comportement de notre prototype. A partir des essais réaliser dans le canal à houle, l'université de Technologie de Gdansk en Pologne a donc développé un modèle de calcul spécifique permettant de modéliser le comportement de notre système. Troisième phase : Simulation en condition réelle (hypothèse retenue : mer Baltique avec un coefficient de marée < 0,05m) et calcul de l influence des différents paramètres de configurations, tels que : le nombre des pâles, leurs distance par rapport à l'axe de rotation, l influence du moment d'inertie du système et l influence des différentes modes d'arrimage. Au vu des résultats obtenus, le paramètre ayant le plus influent sur la quantité d'énergie électrique produite par le système, est son mode d'arrimage. En effet, plus l'axe du mouvement pendulaire du flotteur est fixe, plus on récupère de l'énergie. En d'autres termes, si le flotteur ne recule pas sous l'arrivé d'une vague, il récupère plus d'énergie cinétique et, s'il ne se soulève pas vers le haut, il récupère plus d'énergie potentielle des vagues. Ci-dessous (cf. figure 5 ; 6; 7) sont montrés les résultats de calculs de deux configurations d'arrimage : Série 1 : deux câbles d'arrimage de chaque coté du flotteur. (cf. figure 3) Série 2 : des câbles d'arrimage en étoile. (cf. figure 4) FIGURE 3 deux câbles d'arrimage de chaque coté du flotteur - 3/12 -

4 FIGURE 4 - câbles d'arrimage en étoile. Parmi les différents angles d'arrimage avec deux câbles, les angles 1=15 ; 2=45 donnent les meilleurs résultats. Pour la solution d'arrimage en étoile, le flotteur peut tourner autour de son axe vertical, en ce positionnant automatiquement en face à l'arrivée des vagues. Les deux configurations sont calculées pour des vagues de 2 m de hauteur et pour un flotteur de 10 m de longueur, face aux vagues. FIGURE 5 : Résultats de simulations. Couple sur la turbine Q = f(omega) - 4/12 -

5 FIGURE 6 : Résultats de simulations. Vitesse de rotation de la turbine n = f(omega) FIGURE 7 : Résultats de simulations. Puissance générée P = f(omega) Ces premiers résultats sont très encourageants. La puissance d'une vague de 2 m de hauteur est d'environ de 13 kw par mètre de crête donc une vague qui arrive sur un flotteur de 10 m de long comporte une puissance théorique de 130 kw. Dans la configuration d'arrimage en étoile, la puissance générée sur la turbine par notre système est 17 kw, ce qui donne un rendement final de 13%. - 5/12 -

6 La comparaison de ces résultats avec les résultats obtenus par le système PELAMIS P1, pour des vagues de 2m de hauteur : Système Nombre d'appareils Longueur flotteur (m) Masse totale Énergie (T) produite (kw) Rendement (%) PELAMIS P * 10 WAVENRG WAVENRG * - Données OCEAN POWER DELIVERY LTD (OPDLtd.pdf) A masse égale avec le prototype PELAMIS P1, WaveNRG produit presque 3 fois plus d'énergie. Les perspectives 1. Amélioration du rendement (études en cours) : Nous estimons qu'il existe encore une large marge d améliorations du système (notamment via d autres principes d arrimage ainsi qu'une amélioration des rendements de la turbine) qui devraient permettre d'obtenir des coûts de production d'énergie électrique en dessous de 0.10 /kwh (amortissement du système inclus). On pourra citer par exemple : L'optimisation du principe d'arrimage du flotteur afin de limiter les déplacements horizontaux et verticaux du système sous l'action des vagues La modification du système d'arrimage pour récupérer d'avantage la composante potentielle (verticale) d'énergie des vagues (cf. figure 8). 2. Adaptation des solutions d arrimage à l environnement marin et installation en réseau : Arrimage pour une installation du système sur l océan Atlantique, où les coefficients de marrée sont plus fort ; Installation en réseau ou en centrale et mutualisation avec d autres source d énergie renouvelable ; Couplage avec des plate-formes marines utilisées par exemple pour la protection du littoral contre l'érosion (cf. figure 9). - 6/12 -

7 FIGURE 8 : Système d'arrimage pour récupérer d'avantage la composante potentielle (verticale) d'énergie des vagues. FIGURE 9 : Système d'arrimage pour la protection du littoral contre l'érosion. 3. Création des réserves marines protégées. La mise en place de fermes de centrales houlomotrices permet également de créer des aires marines protégées, pour le développement de différentes espèces sédentaires. Ainsi, la faune marine présente actuellement peut se reproduire à l'abri des zones de pêche. Les ancrages en béton des flotteurs possèdent l'avantage de créer des niches de différentes tailles pouvant être le foyer de ces espèces marines. Ainsi, outre la production d'énergie à partir de la force des vagues, l'installation de ces fermes revêt une dimension écologique non négligeable." - 7/12 -

8 FIGURE 10: Ferme énergétique Notre système est parfaitement adapté pour pouvoir constituer une plate-forme énergétique avec des éoliennes flottantes (verticales et horizontales). Les avantages d'une telle configuration sont les suivants: L efficacité de la récupération d'énergie des vagues est augmentée. L'axe de pivotement pendulaire du flotteur, étant accroché sur une grande structure flottante ayant une grande inertie, empêche son recul sous la force des vagues. L'utilisation d'un même câble sous-marin de grande puissance pour acheminer l'électricité produite sur la côte. L'augmentation de la quantité d'électricité produite sur une surface donnée pour une ferme en mer. Lorsque le vent ne souffle plus, les flotteurs vont produire 20-50% d'électricité de la production globale de la ferme pendant quelques jours. Ceci facilite la gestion d'un réseau énergétique, donnant par exemple le temps pour mettre en marche des centrales électriques à gaz. - 8/12 -

9 - 9/12 -

10 Ferme pilote du système WaveNRG Nous avons pris contact avec la holding SANTA FE INTERNATIONAL RESORTS qui prépare la construction d'un complexe hôtelier sur l île de SANTIAGO au Cap Vert ( Ils sont intéressés par une installation d'une ferme pilote sur leur site, pour une puissance d'environ de 5 MW. Ils pensent, qu'après la réussite de ce programme pilote, cette technologie pourrait être déployée sur tout l'archipel. PLANNING 01/01/ /06/2016 Travaux d'amélioration de rendement de la turbine. Réalisation d'un prototype à l'échelle 1:10. Les essais dans un bassin. Une pendule avec une turbine actionnée par un vérin. 01/01/ /03/2016 Réalisation du premier prototype d'essais à l'échelle 1:10. Nouvelle version du flotteur et du système d'arrimage. - 10/12 -

11 01/03/ /04/2016 Réalisation du deuxième prototype d'essais à l'échelle 1:10. Nouvelle version du flotteur et du système d'arrimage. 01/04/ /05/2016 Essais sur un bassin à houle du premier prototype 01/05/ /06/2016 Essais en mer du deuxième prototype. Simulation de comportement de système en cas de tempête (L'échelle 1:10, hauteur des vagues m). 01/07/ /08/2016 Calculs de la résistance du flotteur avec la colonne par la méthode d'éléments fini. 01/07/ /10/2016 Réalisation de la documentation technique du démonstrateur. Version avec un couplemetre, compteur de tours et frein ou/et alternateur. 01/07/ /10/2016 Réalisation de la documentation technique de la turbine. 01/06/ /10/2016 Réalisation de la documentation technique du système d'éclairage, comme récepteur d'énergie produite par le générateur 01/06/ /10/2016 Réalisation du système de la transmission des donnés par la radio. 01/11/ /06/2017 Réalisation du démonstrateur équipé, flotteurs d'arrimage e.t.c. 01/07/ /06/2018 Installation du démonstrateur en mer. Récolte des données. Analyse de comportement du flotteur et de système d'arrimage en forte mer. 01/07/ /07/2018 Démontage du démonstrateur et de son système d'arrimage 01/01/ /04/2017 OPTION : Développement d'un alternateur multipôles (faible vitesse de rotation) pour une puissance kw. Réalisation d'un prototype pour équiper le démonstrateur. 01/01/ /12/2018 Coûts de fonctionnement. Salaires 2 personnes, comptabilité, montage, loyer du bureau, déplacements, divers - 11/12 - location d'une halle de

12 PLANNING DE REALISATION DU DEMONSTRATEUR EN MER WAVENRG Coûts k Travaux d'amélioration de rendement de la turbine. Réalisation d'un prototype à l'échelle 1:10. Les essais dans un bassin. Une pendule avec une turbine actionnée par un vérin 200 Réalisation du premier prototype d'essais à l'échelle 1:10. Nouvelle version du flotteur et du système d'arrimage 25 Réalisation du deuxième prototype d'essais à l'échelle 1:10. Nouvelle version du flotteur et du système d'arrimage 25 Essais sur un bassin à houle du premier prototype 50 Essais en mer du deuxième prototype. Simulation de comportement de système en cas de tempête (L'échelle 1:10, hauteur des vagues m). 50 Calculs de la résistance du flotteur avec la colonne par la méthode d'éléments fini. Réalisation de la documentation technique du démonstrateur. Version avec un couplemetre, compteur de tours et frein ou/et alternateur. Réalisation de la documentation technique de la turbine. 100 Réalisation de la documentation technique du système d'éclairage, comme récepteur d'énergie produite par le générateur Réalisation du système de la transmission des donnés par la radio. Réalisation du démonstrateur équipé, flotteurs d'arrimage e.t.c. 300 Installation du démonstrateur en mer. Récolte des données. Analyse de comportement du flotteur et de système d'arrimage en forte mer. 200 Démontage du démonstrateur et de son système d'arrimage 100 OPTION : Développement d'un alternateur multipôles (faible vitesse de rotation) pour une puissance kw. Réalisation d'un prototype pour équiper le démonstrateur. 200 Coûts de fonctionnement Salaires 2 personnes, comptabilité, location d'une halle de montage, loyer du bureau, déplacements, divers 250 TOTAL 12/

L énergie grâce à l eau ça coule de source!

L énergie grâce à l eau ça coule de source! Bacheliers en Electromécanique Implantation de Seraing L énergie grâce à l eau ça coule de source! Mars 2013 - Quai Van Beneden Par B. Jansen, A. Hay, F. Laureiro, V. Rosso, E. Simon et F. Simonis Contact:

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient 4,5 pour les candidats ayant choisi un enseignement de spécialité autre

Plus en détail

Synthèse SYNTHESE - 1 - DIRECTION GENERALE DE L ENERGIE ET DU CLIMAT. Service du climat et de l efficacité énergétique

Synthèse SYNTHESE - 1 - DIRECTION GENERALE DE L ENERGIE ET DU CLIMAT. Service du climat et de l efficacité énergétique DIRECTION GENERALE DE L ENERGIE ET DU CLIMAT Service du climat et de l efficacité énergétique Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique Synthèse SYNTHESE Prise en compte de l'élévation

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof Une échelle est appuyée sur un mur. S il n y a que la friction statique avec le sol, quel est l angle minimum possible entre le sol et l échelle pour que l échelle ne glisse pas et tombe au sol? www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Plus en détail

Les énergies marines renouvelables : des nouvelles du front de mer

Les énergies marines renouvelables : des nouvelles du front de mer Les énergies marines renouvelables : des nouvelles du front de mer Placées maintenant au cœur du débat sur la transition énergétique, les énergies marines renouvelables ne sont plus des inconnues. Cependant,

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals

Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals Pierre-Michel Guilcher, Olivier Payen, Aurélien Drouet, Erwan Jacquin Plan de l exposé Contexte général Définition

Plus en détail

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Durée : 45 minutes Objectifs Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Projection de forces. Calcul de durée d'accélération / décélération ou d'accélération / décélération ou de

Plus en détail

Technique de pointe. Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire

Technique de pointe. Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire Technique de pointe Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire Concernant les installations photovoltaïques destinées aux particuliers, jusqu à présent il n a pas été fait de distinction en

Plus en détail

TENONNEUSE SIMPLE CONVERPRO REF.921 D OCCASION

TENONNEUSE SIMPLE CONVERPRO REF.921 D OCCASION TENONNEUSE SIMPLE CONVERPRO REF.921 D OCCASION Année de fabrication : Août 2008 Machine N : 03 3718 Vendeur : SCIERIE E. DUBREUIL Rue François Baron - BP 20-63390 SAINT GERVAIS D'AUVERGNE Téléphone : 04

Plus en détail

Résumé et comparaison des coûts

Résumé et comparaison des coûts Salon Greentech Fribourg Energies de chauffage Etat des lieux et perspectives Résumé et comparaison des coûts des différents systèmes de chauffage Jeudi 22 octobre 29 1 Comparaison des vecteurs énergétiques

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

INSTRUMENTATIONS OCÉANOGRAPHIQUES MÉTÉOROLOGIQUES ET HYDROLOGIQUES DÉVELOPPÉES PAR LA SOCIÉTÉ SAFARE-CROUZET

INSTRUMENTATIONS OCÉANOGRAPHIQUES MÉTÉOROLOGIQUES ET HYDROLOGIQUES DÉVELOPPÉES PAR LA SOCIÉTÉ SAFARE-CROUZET DOCUMENT 4.7. INSTRUMENTATIONS OCÉANOGRAPHIQUES MÉTÉOROLOGIQUES ET HYDROLOGIQUES DÉVELOPPÉES PAR LA SOCIÉTÉ SAFARE-CROUZET Jean-Jacques PESANDO Ingénieur Chef des Projets Océanographiques Société SAFARE-CROUZET

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur. DYNORACE 2WD /DF2 Banc 2 roues motrices. Banc de puissance Disponible en 3 versions :

GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur. DYNORACE 2WD /DF2 Banc 2 roues motrices. Banc de puissance Disponible en 3 versions : BANCS DE PUISSANCE Banc de puissance Disponible en 3 versions : Inertiel /DF2is Inertiel /DF2i Freiné /DF2fs Avec un frein à courant de Foucault 3 GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR ÉPREUVE DU VENDREDI 20 JUIN 2014 Session 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient 4,5 pour les candidats ayant choisi un

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

LE NOUVEAU SYSTEME DE BRAS PORTEUR

LE NOUVEAU SYSTEME DE BRAS PORTEUR LE NOUVEAU SYSTEME DE BRAS PORTEUR 28 Même conception Charges admissibles de 600 à 1 800 N Un ensemble complet et cohérent Même design Association possible de versions différentes horizontalement et verticalement

Plus en détail

Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd

Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd 10 Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd Laurent Moulin, Renault VI, 99, route de Lyon, 69802 Saint Priest, e-mail : laurent.moulin@renaultvi.com D epuis 1974 à aujourd hui, la réglementation

Plus en détail

Observation des modalités et performances d'accès à Internet

Observation des modalités et performances d'accès à Internet Observation des modalités et performances d'accès à Internet Avant-propos La base de cette étude est constituée par les informations collectées par l'outil Cloud Observer d'iplabel (chargement des différents

Plus en détail

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente?

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente? CHAPITRE 7 ÉNERGIE ET PUISSANCE ÉLECTRIQUE 2.4.0 Découvrir les grandeurs physiques qui influencent l'énergie et la puissance en électricité. Vous faites le grand ménage dans le sous-sol de la maison. Ton

Plus en détail

Centre de tournage. et de fraisage CNC TNX65/42

Centre de tournage. et de fraisage CNC TNX65/42 Centre de tournage et de fraisage CNC TNX65/42 Le tour TRAUB TNX65/42 pose de nouveaux jalons dans l'usinage à haute performance. Le concept de machine futuriste avec l'incomparable nouvelle unité de fraisage

Plus en détail

M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL

M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL OBJECTIFS Jusqu à présent, nous avons rencontré deux méthodes pour obtenir l équation du mouvement d un point matériel : - l utilisation du P.F.D. - et celle du

Plus en détail

CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT

CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT 1 2 3 4 5 DEFINITION DES EQUIPEMENTS AQUATIQUES Cet espace aqualudique sports-loisirs

Plus en détail

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile?

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? LA PUISSANCE DES MOTEURS Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? Chaque modèle y est décliné en plusieurs versions, les différences portant essentiellement sur la puissance

Plus en détail

CABLECAM de HYMATOM. Figure 1 : Schéma du système câblecam et détail du moufle vu de dessus.

CABLECAM de HYMATOM. Figure 1 : Schéma du système câblecam et détail du moufle vu de dessus. CABLECAM de HYMATOM La société Hymatom conçoit et fabrique des systèmes de vidéosurveillance. Le système câblecam (figure 1) est composé d un chariot mobile sur quatre roues posé sur deux câbles porteurs

Plus en détail

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées.

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. 1 Ce sujet aborde le phénomène d instabilité dans des systèmes dynamiques

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE XP 12

DOSSIER TECHNIQUE XP 12 DOSSIER TECHNIQUE XP 12 I) Descriptif des éléments principaux Aile XP 12 a) Caractéristiques Surface 12,5 m2 Profil Double surface 90% Envergure 9,2 m Allongement 7,36 Longueur 3,1 m Poids 46 kg Dossier

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation RÉPERTOIRE Révision Jamais Réévaluation Non : NORMATIF : 07 21 23.06 Publication en de l'évaluation : 1997-12-08 Réévaluation cours

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE DEVOIR LIBRE

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE DEVOIR LIBRE I INTRODUCTION : 1) Citer la fonction globale des systèmes suivants : Scooter : Marteau : Grille pain : Téléphone portable : Agrafeuse : 2) De quelle famille font partie les systèmes suivants? DM Etude

Plus en détail

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S Concours EPIT 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette MW K1200S Durée : 2h. Calculatrices autorisées. Présentation du problème Le problème

Plus en détail

1 Savoirs fondamentaux

1 Savoirs fondamentaux Révisions sur l oscillogramme, la puissance et l énergie électrique 1 Savoirs fondamentaux Exercice 1 : choix multiples 1. Quelle est l unité de la puissance dans le système international? Volt Watt Ampère

Plus en détail

TEPZZ 65 Z4A_T EP 2 653 204 A1 (19) (11) EP 2 653 204 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: B01D 3/00 (2006.01)

TEPZZ 65 Z4A_T EP 2 653 204 A1 (19) (11) EP 2 653 204 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: B01D 3/00 (2006.01) (19) TEPZZ 65 Z4A_T (11) EP 2 653 204 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 23.10.2013 Bulletin 2013/43 (51) Int Cl.: B01D 3/00 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 13305457.7 (22) Date

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie

PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie Cuarnens, le 25 novembre 2013 Municipalité de Cuarnens PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

En automne, les feuilles tombent...

En automne, les feuilles tombent... ... et chez MARTIN, les prix baissent En automne, les feuilles tombent... Otto MARTIN Maschinenbau GmbH & Co. KG Langenberger Straße 6 D-87724 Ottobeuren www.martin.info MARTIN France Place des Noyers

Plus en détail

POTENTIEL DES ENERGIES MARINES

POTENTIEL DES ENERGIES MARINES Energies marines, Recherche, Industrie Vendredi 2 mars 2012 Contribution de Manoel DIALINAS manoel.dialinas@laposte.net POTENTIEL DES ENERGIES MARINES La technologie des énergies marines est émergente

Plus en détail

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE 2. L EFFET GYROSCOPIQUE Les lois physiques qui régissent le mouvement des véhicules terrestres sont des lois universelles qui s appliquent

Plus en détail

Présentation des projets de recherche BLOWOUT et METANE. Journée technique du Cedre. Brest 14 novembre 2013

Présentation des projets de recherche BLOWOUT et METANE. Journée technique du Cedre. Brest 14 novembre 2013 Présentation des projets de recherche BLOWOUT et METANE Journée technique du Cedre Brest 14 novembre 2013 1 Déroulement Fiches techniques Contexte Description technique Démonstration Questions 2 Fiches

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

PENDANTS à PLAFOND Pour USI/Anesthésie

PENDANTS à PLAFOND Pour USI/Anesthésie PENDANTS à PLAFOND Pour USI/Anesthésie Rigidité maximale et grande capacité Plages d'action presque illimités Modularité avec possibilité de choix Conception ergonomique Fiche complète de prises et access.

Plus en détail

Comparaison des performances d'éclairages

Comparaison des performances d'éclairages Comparaison des performances d'éclairages Présentation Support pour alimenter des ampoules de différentes classes d'efficacité énergétique: une ampoule LED, une ampoule fluorescente, une ampoule à incandescence

Plus en détail

Détendez-vous et découvrez l'association de la puissance et de l'économie

Détendez-vous et découvrez l'association de la puissance et de l'économie Détendez-vous et découvrez l'association de la puissance et de l'économie Le F150A et le poids plume F115A de dernière génération vous permettent de vous détendre sur l'eau, propulsé par les moteurs les

Plus en détail

500 W sur 13cm avec les modules PowerWave

500 W sur 13cm avec les modules PowerWave 500 W sur 13cm avec les modules PowerWave Philippe Borghini / F5jwf f5jwf@wanadoo.fr Janvier 2012 Introduction Tout le monde a déjà vu au moins une fois, sur les puces, ces fameuses platines PowerWave

Plus en détail

La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre.

La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre. Contexte / Objectifs La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre. A titre d exemple, pour compenser les émissions

Plus en détail

MISSION DE L ENTREPRISE. Fabriquer grâce à son savoir faire, des produits en acier, aluminium et polymères pour les vendre sur le marché mondial

MISSION DE L ENTREPRISE. Fabriquer grâce à son savoir faire, des produits en acier, aluminium et polymères pour les vendre sur le marché mondial Bureau/presentation corpo/presentation goldcorp/powerpoint minautor AOUT 2013 MISSION DE L ENTREPRISE Fabriquer grâce à son savoir faire, des produits en acier, aluminium et polymères pour les vendre sur

Plus en détail

(Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto, et également pour un S2R1000, équipé d un disque acier en fond de cloche, et ressorts d origine)

(Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto, et également pour un S2R1000, équipé d un disque acier en fond de cloche, et ressorts d origine) Analyse de la charge transmise aux roulements de la roue dentée, notamment en rajoutant les efforts axiaux dus aux ressorts de l embrayage (via la cloche) (Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto,

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

Table des matières. Table des matières

Table des matières. Table des matières Table des matières Table des matières Table des matières... 2 A propos de ce guide... 3 Assistance et information de contact... 4 Chapitre 1 Présentation du portail de Monitoring SolarEdge... 5 Chapitre

Plus en détail

Quantité de mouvement et moment cinétique

Quantité de mouvement et moment cinétique 6 Quantité de mouvement et moment cinétique v7 p = mv L = r p 1 Impulsion et quantité de mouvement Une force F agit sur un corps de masse m, pendant un temps Δt. La vitesse du corps varie de Δv = v f -

Plus en détail

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Septembre 2012 Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Immeubles collectifs (gérance et copropriété) Depuis une ordonnance n 2011-504 du 9 mai 2011, l article L 241-9 du Code

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt

Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt Eléments utilisés: Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt Notice explicative sur la ventilation de la facture EDF annuelle entre les différents postes de consommation à répartir

Plus en détail

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble.. 1 Définition GÉNÉRALITÉS Statique 1 2 Systèmes matériels et solides Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..une pièce mais aussi un liquide ou un gaz Le solide : Il est supposé

Plus en détail

MODE OPÉRATOIRE. VI) Le projet mené dans le cadre de la technologie. Le projet porte sur la réalisation d une horloge CD.

MODE OPÉRATOIRE. VI) Le projet mené dans le cadre de la technologie. Le projet porte sur la réalisation d une horloge CD. VI) Le projet mené dans le cadre de la technologie. Le projet porte sur la réalisation d une horloge CD. 1 La réalisation se déroule en plusieurs phases : - analyse préalable du besoin : étude de l appel

Plus en détail

Instructions d'utilisation

Instructions d'utilisation U22 K 7208 5500 0/2003 FR (FR) Pour l'opérateur Instructions d'utilisation Chaudière à condensation à gaz Logamax plus GB22-24/24K Prière de lire ces instructions avec soin avant l'utilisation Avant-propos

Plus en détail

Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014

Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014 Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014 Sommaire I. Présentation de la société CEEG. Spa II. Présentation des Projets EnR réalisés 2/25 I. Présentation de la société

Plus en détail

Immersion - Vision 3D dans la RV.

Immersion - Vision 3D dans la RV. Cours RVS Master II IVA Immersion - Vision 3D dans la RV. Cours de Réalité Virtuelle et Simulation Master II - IVA A. Mebarki - Maître de Conférences Département d'informatique Faculté des Mathématiques

Plus en détail

JUPITER /20/27/61m. Contact NF, 50mA à 24v max. avec R50 Ohms en série

JUPITER /20/27/61m. Contact NF, 50mA à 24v max. avec R50 Ohms en série JUPITER /20/27/61m 1 ) - SPECIFICATIONS TECHNIQUES Tension 12v nominal (8,5 à 16 v dc) Courant 25 ma max à 12vdc Ondulation 2v c/c à 12vdc Sortie alarme Contact NF, 50mA à 24v max. avec R50 Ohms en série

Plus en détail

GASN. Fiche N 31 Ind. 3 du 26 mars 2014 ASSOCIATION DES RETRAITÉS DU GROUPE CEA GROUPE ARGUMENTAIRE SUR LE NUCLÉAIRE L ÉNERGIE ÉOLIENNE

GASN. Fiche N 31 Ind. 3 du 26 mars 2014 ASSOCIATION DES RETRAITÉS DU GROUPE CEA GROUPE ARGUMENTAIRE SUR LE NUCLÉAIRE L ÉNERGIE ÉOLIENNE Fiche N 31 Ind. 3 du 26 mars 2014 GASN ASSOCIATION DES RETRAITÉS DU GROUPE CEA GROUPE ARGUMENTAIRE SUR LE NUCLÉAIRE L ÉNERGIE ÉOLIENNE 1. L ÉNERGIE ÉOLIENNE C est l énergie tirée du vent au moyen d un

Plus en détail

ENERGIES RENOUVELABLES COMMISSION ELECTROTECHNIQUE INTERNATIONALE

ENERGIES RENOUVELABLES COMMISSION ELECTROTECHNIQUE INTERNATIONALE ENERGIES RENOUVELABLES COMMISSION ELECTROTECHNIQUE INTERNATIONALE ENERGIES RENOUVELABLES 1 ENERGIES RENOUVELABLES La production mondiale d'électricité devrait doubler au cours des 25 prochaines années,

Plus en détail

TEST ET RÉGLAGE DES SUSPENSIONS

TEST ET RÉGLAGE DES SUSPENSIONS TEST ET RÉGLAGE DES SUSPENSIONS Généralités En règle générale, toutes les suspensions pour les motos standard sont réglées pour un conducteur d'un poids moyen de 70 kg. Généralement, le poids moyen du

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires La combinaison naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Informations préliminaires 2 Le futur c'est maintenant 3 et le futur est plus respectueux de l'environnement,

Plus en détail

Le turbo met les gaz. Les turbines en équation

Le turbo met les gaz. Les turbines en équation Le turbo met les gaz Les turbines en équation KWOK-KAI SO, BENT PHILLIPSEN, MAGNUS FISCHER La mécanique des fluides numérique CFD (Computational Fluid Dynamics) est aujourd hui un outil abouti de conception

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS D'ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE

TRAVAUX DIRIGÉS D'ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE TRAVAUX DIRIGÉS D'ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE COMPARAISON DE PROCESSUS DE CHAUFFAGE DE L'EAU, ÉTUDE DE LA TARIFICATION EDF : coût de l'élaboration quotidienne d'une tasse de café Objectifs du TD : vous faire

Plus en détail

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation Introduction à la télédétection 3 - Description et orbite d'un satellite d'observation OLIVIER DE JOINVILLE Table des matières I - Description d'un satellite d'observation 5 A. Schéma d'un satellite...5

Plus en détail

Adjonction de side-car non conformément à un agrément de prototype national français

Adjonction de side-car non conformément à un agrément de prototype national français version du 20.06.2011 Fiche de constitution d un dossier de Réception à Titre Isolé de véhicule en application du Code de la Route RTI02.9 Adjonction de side-car non conformément à un agrément de prototype

Plus en détail

Contrôle de la masse salariale & contrôle de gestion sociale

Contrôle de la masse salariale & contrôle de gestion sociale Contrôle de la masse salariale & contrôle de gestion sociale Analyses, prévisions et pilotage PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Le contrôle et la gestion de la masse salariale Toute société

Plus en détail

MAGTROL. Frein à courant de Foucault haute vitesse WB 23. WB 23 Fiche Technique CARACTÉRISTIQUES COMMANDE PAR PC DESCRIPTION

MAGTROL. Frein à courant de Foucault haute vitesse WB 23. WB 23 Fiche Technique CARACTÉRISTIQUES COMMANDE PAR PC DESCRIPTION Fiche Technique Frein à courant de Foucault haute vitesse CARACTÉRISTIQUES nominal : 80 mnm Vitesse de rotation élevée 100 000 tmin -1 de freinage : 120 W en permanence et 400 W en intermittence Faible

Plus en détail

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511 CANTER 3S13 2105-2110 mm 1695 mm 990 mm Porte-à-faux avant 3500 3995 4985 Longueur max. de carrosserie** 2500 2800 3400 Empattement 4635 4985 5785 Longueur hors tout Masses/dimensions Modèle 3S13 Modèle

Plus en détail

Autos électriques ou hybrides

Autos électriques ou hybrides Autos électriques ou hybrides Pour vos prochaines autos, en vue de protéger l environnement en consommant moins de pétrole, devriez-vous penser à acheter une auto électrique ou hybride? Vous pensez peut-être

Plus en détail

CREATING POWER SOLUTIONS. 1D42 1D42C 1D50 1D81 1D81C 1D90 1D90V. Moteurs diesel Hatz. www.hatz-diesel.com

CREATING POWER SOLUTIONS. 1D42 1D42C 1D50 1D81 1D81C 1D90 1D90V. Moteurs diesel Hatz. www.hatz-diesel.com CREATING POWER SOLUTIONS. 1D42 1D42C 1D81 1D81C 1D90 1D90V Moteurs diesel Hatz www.hatz-diesel.com 1D42C et 1D81C - SilentPack Depuis des décennies, les "Silentpacks" (packs Silence) Hatz posent les jalons

Plus en détail

Equipements mobiles pour essais et contrôles de véhicules

Equipements mobiles pour essais et contrôles de véhicules Equipements mobiles pour essais et contrôles de véhicules pour VL et PL jusqu à une charge d essieu maxi de 18 t Testing & Safety Technology Equipements mobiles pour essais et contrôles professionnels

Plus en détail

Portes portails fermetures

Portes portails fermetures Portes portails fermetures RÉFERENCES ALUROY ATPE BRODU CHAMBON - GAUTHIER CISM SA CROISEE DS DAVID CHARLES SAS DOITRAND SERVICE ECILA ELIOT ET COMPAGNIE ETS HENRI PEIGNEN FERMETURES DELLA VECCHIA FICHET

Plus en détail

Synthèse N 6. Les unités du boisénergie

Synthèse N 6. Les unités du boisénergie Mémento aquitain du bois énergie Synthèse N 6 Synthèse bibliographique Les unités du boisénergie Octobre 2013 2 Les unités du bois-énergie Objectifs : Connaître les unités du bois énergie. Clarifier les

Plus en détail

Estimation de potentiel éolien

Estimation de potentiel éolien cours1 (suite) Estimation de potentiel éolien Mesures de la vitesse et de la direction du vent Différents types d anémomètres-girouettes Anémomètre à coupelles Simple et robuste, il nécessite l adjonction

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

Moto électrique Quantya'"

Moto électrique Quantya' BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2009 Épreuve: étude des constructions Durée : 4 heures Coefficient: 6 Moto électrique Quantya'" AUCUN

Plus en détail

Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique

Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique Orange Labs Jérôme Descos, Recherche & Développement 13 mars 2012, présentation au Colloque Energ&TIC² travaux

Plus en détail

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data!

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Pierre Jouniaux http://www.safety line.fr CV : Pierre Jouniaux, ingénieur aéronautique, pilote

Plus en détail

Changement du trait de côte et images satellites. Tempêtes 2014, plage de la Salie, côte atlantique française

Changement du trait de côte et images satellites. Tempêtes 2014, plage de la Salie, côte atlantique française Les tempêtes L expert Avec la crise climatique, les rivages subissent plus durement les assauts de la mer et les crues de fleuves. Pour anticiper et prévenir des risques d érosion et d inondation, il est

Plus en détail

Daikin. DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC, Solution pour le tertiaire et le résidentiel collectif. Pompes à chaleur Air / Eau. Inverter. » Economies d énergie

Daikin. DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC, Solution pour le tertiaire et le résidentiel collectif. Pompes à chaleur Air / Eau. Inverter. » Economies d énergie Pompes à chaleur Air / Eau DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC, Solution pour le tertiaire et le résidentiel collectif Inverter 1 ère MONDIALE Daikin» Economies d énergie» Faibles émissions de CO2» Flexible» Technologie

Plus en détail

CHARGEUSES COMPACTES À PNEU

CHARGEUSES COMPACTES À PNEU V270 V330 CHARGEUSES COMPACTES À PNEU À LEVAGE VERTICAL En 1859, une société spécialisée dans les équipements agricoles, basée dans une forge, était créée à West Bend, dans le Wisconsin. Après de timides

Plus en détail

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère 1 Un partenariat de 3 ans entre la Préfecture de l Isère et Schneider-Electric Instrumenter le site Innovation Créer une situation de référence Business Partenaires

Plus en détail

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN MOTO ELECTRIQUE MISE EN SITUATION La moto électrique STRADA EVO 1 est fabriquée par une société SUISSE, située à LUGANO. Moyen de transport alternatif, peut-être la solution pour concilier contraintes

Plus en détail

Autonome en énergie, la maison du futur

Autonome en énergie, la maison du futur Autonome en énergie, la maison du futur Pour les sources d'énergie fluctuantes telles que le photovoltaïque (PV), la synchronisation entre production et consommation n'est que partiellement possible. Des

Plus en détail

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE

1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE CONFERENCE DERBI 1,2,3 SOLEIL EN AVANT PREMIERE 1er SYSTEME SOLAIRE COMBINE La climatisation Le chauffage L eau chaude sanitaire HISTORIQUE Fin 2003 : Lancement du projet Début 2005 : 1er prototype opérationnel

Plus en détail

Wind Prospect. Votre Partenaire Éolien

Wind Prospect. Votre Partenaire Éolien Wind Prospect Votre Partenaire Éolien Introduction 1998 2000 4 9 16 Wind Prospect est une société indépendante à capitaux privés et un des leaders mondiaux sur le marché des énergies renouvelables. Nous

Plus en détail

MetROCab VÉHICULe ÉLeCtRIQUe À RaYON D action ÉteNDU et DIFFÉReNtIeL ÉLeCtRONIQUe

MetROCab VÉHICULe ÉLeCtRIQUe À RaYON D action ÉteNDU et DIFFÉReNtIeL ÉLeCtRONIQUe MetROCab VÉHICULE ÉLECTRIQUE À RAYON D ACTION ÉTENDU ET DIFFÉRENTIEL ÉLECTRONIQUE GRACE A SON GROUPE MOTOPROPULSEUR DE POINTE A FAIBLES EMISSIONS (LOW EMISSION ADVANCED POWERTRAIN, OU LEAP) DEVELOPPE PAR

Plus en détail

Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02)

Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02) Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02) Ne rien livrer au hasard, c est économiser du travail Pont Sainte Maxence(O C est quoi USB? Comment ça marche? Les standards? La technique en détail

Plus en détail

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est

Plus en détail

Monsieur le Capitaine du Port. Capitainerie du Port 16 quai de la douane 29200 Brest. Demande d autorisation de naviguer

Monsieur le Capitaine du Port. Capitainerie du Port 16 quai de la douane 29200 Brest. Demande d autorisation de naviguer Olivier Tourenc 19 rue Sainte 13001 Marseille T-F 04 91 54 71 36 HYPERLINK mailto:olivier.tourenc@wanadoo.fr Olivier.tourenc@wanadoo.fr Monsieur le Capitaine du Port Capitainerie du Port 16 quai de la

Plus en détail

PROPOSITION DE RÉVISION DU CODE 6 Logiciel de vérification du non-roulement continu

PROPOSITION DE RÉVISION DU CODE 6 Logiciel de vérification du non-roulement continu Codes normalisés de l OCDE pour les essais officiels de tracteurs agricoles et forestiers PROPOSITION DE RÉVISION DU CODE 6 Logiciel de vérification du non-roulement continu AVERTISSEMENT Ce document est

Plus en détail

Barrières infrarouge actif double faisceaux Multi fréquences SBT 30F-60F-80F-100F-150F Notice d installation. Logo

Barrières infrarouge actif double faisceaux Multi fréquences SBT 30F-60F-80F-100F-150F Notice d installation. Logo Barrières infrarouge actif double faisceaux Multi fréquences SBT 30F-60F-80F-100F-150F Notice d installation Notice d'installation barriere infra rouge SBT- F - V1.5 du 03042006 1 Guardall Sommaire 1.

Plus en détail