COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24"

Transcription

1 COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PRO ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE IN DU COURS {? heures} Page 1 sur 24

2 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs Observation Remarques rédacteur Date modifications 17 décembre 2000 Première Version 17 décembre 2000 Quote of my life : ournir ma contribution aux autres est ma philosophie. Et la vôtre? Si vous avez lu ce T.P. et que vous avez des remarques à faire, n'hésiter pas et écrivez-moi à l'adresse suivante : Ce dossier contient : Un dossier élève (pages 4 à -) Un dossier prof (pages - à -) Un transparent (page - à -) L'objet du message doit contenir le mot CARIM Adresse Professionnel : CROCHET David Professeur de Génie électrique Lycée Technique HIRSON (Adresse valable jusqu'au 0 juin 2001) Page 2 sur 24

3 COURS N 6 Démarrage des moteurs asynchrones Niveau : T STI GET Lieu : Salle de cours Durée :? heures Organisation : Classe entière LIAISON AU RÉÉRENTIEL Les élèves doivent être capables : - PRÉ-REQUIS Les élèves devront être capables de : - OBJECTIS NIVEAU D'APPRENTISSAGE - Passive MÉTHODE Page sur 24

4 S.T.I. - G.E.T. B 2 ÉLECTROTECHNIQUE LES MOTEURS DOSSIER PÉDAGOGIQUE COURS N 6 D émarrage des Moteurs asynchrones Objectif : Documents : Secteur : Salle de cours Durée :? heures Page 4 sur 24

5 Démarrage des Moteurs Asynchrones 1. Les Démarreurs Lors de la mise sous tension d'un moteur asynchrone, celui-ci provoque un fort appel de courant qui peut provoquer des chutes de tension importantes dans une installation électrique. Pour ces raisons en autres, il faut parfois effectuer un démarrage différent du démarrage direct. Il est donc logique de limiter le courant pendant le démarrage à une valeur acceptable. Mais si l'on limite le courant, on limite du fait la tension (dans certain cas seulement). Or le couple est lié à la tension d'alimentation par la loi : C U k f 2 =, à vitesse fixe C : Couple moteur [Nm] U : Tension efficace [V] : réquence d'alimentation [Hz] On voit bien le problème apparaître. Si on limite la tension, on limite le couple du moteur. Le fait de diminuer la tension de diminue le couple par. 2. Les différentes cages des moteurs asynchrones à cage d'écureuil Pour palier à certain effet, il existe plusieurs technologies pour constituer un rotor en cage d'écureuil Cage simple C'est une cage constitué simplement d'un type de barre soit carrée (comme dans l'exemple), soit cylindrique. Il a l'avantage d'être peu chère à fabriquer. Par contre, on peut constater que son couple de démarrage est assez faible. Pour une charge ayant des frottements sec important (frottement au démarrage), il se peut que le moteur démarre difficilement Cage profonde C'est une cage constituée d'un type de barre plus profond que précédemment. Lors du démarrage, un phénomène physique fait circuler le courant dans la périphérie des conducteurs (effet de peau). Comme l'extérieur de la cage a une section plus faible, la résistance est plus élevée et le courant un peu plus limité. A la fin du démarrage, le courant circule dans toute la Page 5 sur 24

6 surface de la cage 2.. Cage double C'est une cage constituée de deux types de barres ayant des caractéristiques différentes. Lors du démarrage, comme sur la cage profonde, le courant circule dans la cage extérieure (plus résistante que la cage intérieure). On peut constater que son couple de démarrage est assez bon.. Caractéristique dynamique du couple du moteur Tous les couples que nous allons voir ensuite sont les caractéristiques dites statiques. Celles-ci reflètent assez bien la forme de la courbe. Mais en faite, le couple réel (dynamique) est différent. Au démarrage, le couple est nul, devient positif puis négatif et retourne en positif, de ce fait, le moteur "tremble" au démarrage. Lors de l'approche du synchronisme, le moteur continu à accélérer, dépassant la vitesse de synchronisme (illogique puisque le moteur n'est pas entraîné) Puis ralenti pour revenir à son point de fonctionnement nominal. Bien entendu, ceci n'est pas visible puisque le démarrage ne dure pas très longtemps. Pour voir ceci, il faut un couplemètre (Mesure de couple) dynamique monté à la sortie de l'arbre du moteur. Page 6 sur 24

7 4. Symboles Alimentation triphasé Démarreur de moteur (symbole générale) Démarreur avec mise à l'arrêt automatique Démarreur semi-automatique Démarreur automatique Un sens de marche Couplage triangle Contacteur Résistance Deux sens de marche Couplage étoile Discontacteur (contacteur associé à un relais de protection Auto-transformateur 5. Démarrage direct C'est le mode de démarrage le plus simple. Le moteur démarre sur ses caractéristiques "naturelles". Au démarrage, le moteur se compose comme un transformateur dont le secondaire (rotor) est presque en court-circuit, d'où la pointe de courant au démarrage. Q ~ ~ I d I d = 5 à 8 I n = 0,5 à 1,5 I d, : Courant et couple de démarrage I n, : Courant et couple nominal I n Page 7 sur 24

8 Malgré les avantages qu'il présente (simplicité de l'appareillage, démarrage rapide, coût faible), le démarrage direct convient dans les cas ou : - La puissance du moteur est faible par rapport à la puissance du réseau (dimension du câble) - La machine à entraîner ne nécessité pas de mise en rotation progressive et peut accepter une mise en rotation rapide - Le couple de démarrage doit être élevé Ce démarrage ne convient pas si - Le réseau ne peut accepter de chute de tension - La machine entraînée ne peut accepter les à-coups mécaniques brutaux - Le confort et la sécurité des usagers sont mis en cause (escalier mécanique) 6. Démarrage étoile triangle Ce mode de démarrage n'est utilisable si les deux extrémités de chaque enroulement sont accessibles. De plus, il faut que le moteur soit compatible avec un couplage final triangle. Q 6 ~ ~ I d = 1,5 à 2,6 I n = 0,2 à 0,5 Lors du couplage étoile, chaque enroulement I d est alimenté sous une tension fois plus faible, de ce fait, le courant et le couple sont I n divisé par. Lorsque les caractéristiques courant ou couple sont admissibles, on passe au couplage triangle. Le passage du couplage étoile au couplage triangle n'étant pas instantané, le courant est coupé pendant 0 à 50 ms environ. Cette coupure du courant provoque une démagnétisation du circuit magnétique. Lors de la fermeture du contacteur triangle, une pointe de courant réapparaît, brève mais importante(magnétisation du moteur). Page 8 sur 24

9 7. Démarrage de moteurs à enroulements partagés "Part-Winding" Ce moteur est composé de 2 enroulements séparé électriquement mais en parallèle mécaniquement, c'est comparable à 2 demi-moteurs de même puissance. Lors du démarrage, un seul demi-moteurs est couplé au réseau, ce qui divise le courant et le couple sensiblement par 2. À la fin du démarrage, on couple le second enroulement au réseau. Puisque le premier enroulement n'a pas été déconnecté la pointe de courant est plus faible que sur le démarrage étoile triangle. Ce démarrage est surtout utilisé sur le marché nord-américain (tension 20 / 460) rapport de 2. Q 6 ~ ~ I d I n Page 9 sur 24

10 8. Démarrage statorique à résistance Le principe consiste à démarrer le moteur en direct, mais dans un premier temps par des résistances électriques, limitant ainsi le courant de démarrage. Le moteur démarrant sous tension réduite, celle-ci augmente progressivement en même temps que le courant diminue. La valeur des résistances est calculée en fonction de la pointe de courant admissible ou du couple de démarrage minimum. Q 6 ~ I d = 4,5 I n environ = 0,75 ~ I Ce dernier démarreur peut être associé au d dispositif de démarrage étoile-triangle. On démarre en étoile, puis on passe en I n couplage triangle avec les résistances, et enfin on termine en couplage triangle directe. Pour les moteurs de grosse puissance, les résistances sont remplacées par un démarreur à résistances électrolytiques. Des barres sont plongées progressivement dans une cuve remplis de liquide. Au fur et a mesure que les barres plongent, la résistance diminue progressivement, et en fin de démarrage, on court-circuite les résistances. Page 10 sur 24

11 9. Démarrage par autotransformateur Dans le démarrage par autotransformateur, on effectue le même type que le démarrage étoile triangle (on a en plus le choix du rapport des tensions en choisissant le rapport de transformation) mais les phénomènes transitoires du démarrage étoile triangle (pointe de courant au passage triangle), ne vont plus exister car le courant n'est jamais coupé. Dans un premier temps, on démarre le moteur sur un autotransformateur couplé en étoile. De ce fait, le moteur est alimenté sous une tension réduite réglable. Avant de passer en pleine tension, on ouvre le couplage étoile de l'autotransformateur, ce qui met en place des inductances sur chaque ligne limitant un peu la pointe et presque aussitôt, on court-circuite ces inductances pour coupler le moteur directement au réseau. Q ~ ~ I d = 1,7 à 4 I n = 0,5 à 0,85 I d I n Ce mode de démarrage est surtout utilisé pour les fortes puissances (> 100 kw) et conduit à une installation relativement élevé, surtout pour la conception de l'autotransformateur. Page 11 sur 24

12 10. Démarrage rotorique Dans tous les démarreurs précédents, nous n'avons utilisé que des moteurs à cage d'écureuil. Pour ce démarreur, nos avons besoin d'avoir accès aux conducteurs rotoriques. Le fait de rajouter des résistances au rotor provoque une limitation de la pointe de courant au démarrage. En plus, il a l'avantage, si les résistances sont bien choisit, de démarrer avec le couple maximal du moteur. Q ~ ~ 4 I d I n Page 12 sur 24

13 Moteur a cage Moteur à bagues Démarrage direct Démarrage Part- Démarrage étoile Démarrage Démarrage Démarrage Winding triangle statorique autotransformateur rotorique Courant de 100% 50% % 70% 40/65/80% 70% démarrage Surcharge en ligne 4 à 8 In 2 à 4 In 1, à 2,6 In 4,5 In 1,7 à 4 In < 2,5 In Couple en % de 100 % 50% % 50% 40/65/80% Cd Couple initiale au 0,6 à 1,5 Cn 0, à 0,75 Cn 0,2 à 0,5 Cn 0,6 à 0,85 0,4 à 0,85 <2,5 Cn démarrage Commande T.O.R. T.O.R. T.O.R. 1 cran fixe crans fixe De 1 à 5 crans Avantage - Démarreur simple - Simple - Démarreur - Possibilité de - Bon rapport - Très bon rapport - Économique - Couple de économique réglage des valeurs couple / courant couple / courant - Couple de démarrage plus - Bon rapport au démarrage - Possibilité de - Possibilité de démarrage qu'élevé qu'en couple / courant - Pas de coupure réglage des valeurs réglage des valeurs important étoile triangle d'alimentation au démarrage au démarrage - Pas de coupure pendant le - Par de coupure - Pas de coupures d'alimentation démarrage d'alimentation d'alimentation pendant le - orte réduction pendant le pendant le démarrage des pointes de démarrage démarrage courants transitoires Inconvénient - Pointe de courant très important - Démarrage brutal Temps démarrage Applications typiques de - Pas de possibilité de réglage - Moteur spécial - Réseau spécial - Couple de démarrage faible - Pas de possibilité de réglage - Coupure d'alimentation changement couplage phénomènes transitoires - Moteurs 6 bornes au de et - aible réduction de la pointe de démarrage - Nécessité de résistances volumineuses - Nécessite un autotransformateur onéreux - Présente des risques sur réseaux perturbés - Moteurs à bagues plus onéreux - Nécessite des résistances 2 à secondes à 6 secondes à 7 secondes 7 à 12 secondes 7 à 12 secondes - temps 2,5 s - 4 et 5 temps 5 s - Petites machines - Machines - Machines - Machines à forte - Machine de forte - Machine à démarrant à pleine démarrant à vide démarrant à vide inertie sans puissance ou de démarrage en charge ou à pleine charge - Ventilateurs et problème de forte inertie, dans charge, à (compresseurs ou pompes centrifuges couple et de les cas où la démarrage groupe de de petites courant de réduction de la progressif, etc. climatisation) puissances démarrage pointe de courant est un critère important Comment utiliser le tableau? L'installation est desservie en basse tension par le réseau de distribution. Se conformer aux règlements du secteur qui fixent la puissance limite pour laquelle un moteur peut-être démarré sans réduction de la pointe de courant L'installation est desservie à partir d'un transformateur particulier. Déterminer la pointe de démarrage maximale admissible sans provoquer une disjonction côté haute tension du transformateur. Comparer la pointe de démarrage en direct du moteur choisit en fonction de l'un des critères ci-dessus. La pointe est acceptable. Vérifier que la chute de tension en ligne n'est pas trop important sinon : - Renforcer la ligne - Choisir un autre mode de démarrage La pointe doit être réduite ou la chute de tension est trop importante : - Choisir un autre mode de démarrage - Vérifier dans ces conditions si le couple obtenu est suffisant Page 1 sur 24

14 S.T.I. - G.E.T. B 2 ÉLECTROTECHNIQUE LES MOTEURS DOSSIER PROESSEUR COURS N 6 D émarrage des Moteurs asynchrones Objectif : Documents : Secteur : Salle de cours Durée :? heures Page 14 sur 24

15 Démarrage des Moteurs Asynchrones 11. Les Démarreurs Lors de la mise sous tension d'un moteur asynchrone, celui-ci provoque un fort appel de courant qui peut provoquer des chutes de tension importantes dans une installation électrique. Pour ces raisons en autres, il faut parfois effectuer un démarrage différent du démarrage direct. Il est donc logique de limiter le courant pendant le démarrage à une valeur acceptable. Mais si l'on limite le courant, on limite du fait la tension (dans certain cas seulement). Or le couple est lié à la tension d'alimentation par la loi : C U k f 2 =, à vitesse fixe C : Couple moteur [Nm] U : Tension efficace [V] : réquence d'alimentation [Hz] On voit bien le problème apparaître. Si on limite la tension, on limite le couple du moteur. Le fait de diminuer la tension de diminue le couple par. 12. Les différentes cages des moteurs asynchrones à cage d'écureuil Pour palier à certain effet, il existe plusieurs technologies pour constituer un rotor en cage d'écureuil Cage simple C'est une cage constitué Simplement d'un type de barre soit carrée (comme dans l'exemple), soit cylindrique. Il a l'avantage d'être peu chère à fabriquer. Par contre, on peut constater que son couple de démarrage est assez faible. Pour une charge ayant des frottements sec important (frottement au démarrage), il se peut que le moteur démarre difficilement Cage profonde C'est une cage constituée d'un type de barre plus profond que précédemment. Lors du démarrage, un phénomène physique fait circuler le courant dans la périphérie des conducteurs (effet de peau). Comme l'extérieur de la cage a une section plus faible, la résistance est plus élevée et le courant un peu plus limité. A la fin du démarrage, le courant circule dans toute la Page 15 sur 24

16 surface de la cage Par contre, on peut constater que son couple de démarrage est assez faible. Pour une charge ayant des frottements sec important (frottement au démarrage), il se peut que le moteur démarre difficilement 12.. Cage double C'est une cage constituée de deux types de barres ayant des caractéristiques différentes. Lors du démarrage, comme sur la cage profonde, le courant circule dans la cage extérieure (plus résistante que la cage intérieure). On peut constater que son couple de démarrage est assez bon. 1. Caractéristique dynamique du couple du moteur Tous les couples que nous allons voir ensuite sont les caractéristiques dites statiques. Celles-ci reflètent assez bien la forme de la courbe. Mais en faite, le couple réel (dynamique) est différent. Au démarrage, le couple est nul, devient positif puis négatif et retourne en positif, de ce fait, le moteur "tremble" au démarrage. Lors de l'approche du synchronisme, le moteur continu à accélérer, dépassant la vitesse de synchronisme (illogique puisque le moteur n'est pas entraîné) Puis ralenti pour revenir à son point de fonctionnement nominal. Bien entendu, ceci n'est pas visible puisque le démarrage ne dure pas très longtemps. Pour voir ceci, il faut un couplemètre (Mesure de couple) dynamique monté à la sortie de l'arbre du moteur. Page 16 sur 24

17 14. Symboles Alimentation triphasé Démarreur de moteur (symbole générale) Démarreur avec mise à l'arrêt automatique Démarreur semi-automatique Démarreur automatique Un sens de marche Couplage triangle Contacteur Résistance Deux sens de marche Couplage étoile Discontacteur (contacteur associé à un relais de protection Auto-transformateur 15. Démarrage direct C'est le mode de démarrage le plus simple. Le moteur démarre sur ses caractéristiques "naturelles". Au démarrage, le moteur se compose comme un transformateur dont le secondaire (rotor) est presque en court-circuit, d'où la pointe de courant au démarrage. Q ~ ~ I d I d = 5 à 8 I n = 0,5 à 1,5 I d, : Courant et couple de démarrage I n, : Courant et couple nominal I n Page 17 sur 24

18 Malgré les avantages qu'il présente (simplicité de l'appareillage, démarrage rapide, coût faible), le démarrage direct convient dans les cas ou : - La puissance du moteur est faible par rapport à la puissance du réseau (dimension du câble) - La machine à entraîner ne nécessité pas de mise en rotation progressive et peut accepter une mise en rotation rapide - Le couple de démarrage doit être élevé Ce démarrage ne convient pas si - Le réseau ne peut accepter de chute de tension - La machine entraînée ne peut accepter les à-coups mécaniques brutaux - Le confort et la sécurité des usagers sont mis en cause (escalier mécanique) 16. Démarrage étoile triangle Ce mode de démarrage n'est utilisable si les deux extrémités de chaque enroulement sont accessibles. De plus, il faut que le moteur soit compatible avec un couplage final triangle. Q 6 ~ ~ I d = 1,5 à 2,6 I n = 0,2 à 0,5 Lors du couplage étoile, chaque enroulement I d est alimenté sous une tension fois plus faible, de ce fait, le courant et le couple sont I n divisé par. Lorsque les caractéristiques courant ou couple sont admissibles, on passe au couplage triangle. Le passage du couplage étoile au couplage triangle n'étant pas instantané, le courant est coupé pendant 0 à 50 ms environ. Cette coupure du courant provoque une démagnétisation du circuit magnétique. Lors de la fermeture du contacteur triangle, une pointe de courant réapparaît brève mais importante(magnétisation du moteur). Page 18 sur 24

19 17. Démarrage de moteurs à enroulements partagés "Part-Winding" Ce moteur est composé de 2 enroulements séparé électriquement mais en parallèle mécaniquement, c'est comparable à 2 demi-moteurs de même puissance. Lors du démarrage, un seul demi-moteurs est couplé au réseau, ce qui divise le courant et le couple sensiblement par 2. À la fin du démarrage, on couple le second enroulement au réseau. Puisque le premier enroulement n'a pas été déconnecté la pointe de courant est plus faible que sur le démarrage étoile triangle. Ce démarrage est surtout utilisé sur le marché nord-américain (tension 20 / 460) rapport de 2. Q 6 ~ ~ I d I n Page 19 sur 24

20 18. Démarrage statorique à résistance Le principe consiste à démarrer le moteur en direct, mais dans un premier temps par des résistances électriques, limitant ainsi le courant de démarrage. Le moteur démarrant sous tension réduite, celle-ci augmente progressivement en même temps que le courant diminue. La valeur des résistances est calculée en fonction de la pointe de courant admissible ou du couple de démarrage minimum. Q 6 ~ I d = 4,5 I n environ = 0,75 ~ I Ce dernier démarreur peut être associé au d dispositif de démarrage étoile-triangle. On démarre en étoile, puis on passe en I n couplage triangle avec les résistances, et enfin on termine en couplage triangle directe. Pour les moteurs de grosse puissance, les résistances sont remplacées par un démarreur à résistances électrolytiques. Des barres sont plongées progressivement dans une cuve remplis de liquide. Au fur et a mesure que les barres plongent, la résistance diminue progressivement, et en fin de démarrage, on court-circuite les résistances. Page 20 sur 24

21 19. Démarrage par autotransformateur Dans le démarrage par autotransformateur, on effectue le même type que le démarrage étoile triangle (on a en plus le choix du rapport des tensions en choisissant le rapport de transformation) mais les phénomènes transitoires du démarrage étoile triangle (pointe de courant au passage triangle, ne vont plus exister car le courant n'est jamais coupé. Dan un premier temps, on démarre le moteur sur un autotransformateur couple en étoile. De ce fait, le moteur est alimenté sous une tension réduite réglable. Avant de passer en pleine tension, on ouvre le couplage étoile de l'autotransformateur, ce qui met en place des inductances sur chaque ligne limitant un peu la pointe et presque aussitôt, on court-circuite ces inductances pour coupler le moteur directement au réseau. Q ~ ~ I d = 1,7 à 4 I n = 0,5 à 0,85 I d I n Ce mode de démarrage est surtout utilisé pour les fortes puissances (> 100 kw) et conduit à une installation relativement élevé, surtout pour la conception de l'autotransformateur. Page 21 sur 24

22 20. Démarrage rotorique Dans tous les démarreurs précédents, nous n'avons utilisé que des moteurs à cage d'écureuil. Pour ce démarreur, nos avons besoin d'avoir accès au conducteur rotorique. Le fait de rajouter des résistances au rotor provoque une limitation de la pointe de courant au démarrage. En plus, il a l'avantage, si les résistances sont bien choisit, de démarrer avec le couple maximal du moteur. Q ~ ~ 4 I d I n Page 22 sur 24

23 Moteur a cage Moteur à bagues Démarrage direct Démarrage Part- Démarrage étoile Démarrage Démarrage Démarrage Winding triangle statorique autotransformateur rotorique Courant de 100% 50% % 70% 40/65/80% 70% démarrage Surcharge en ligne 4 à 8 In 2 à 4 In 1, à 2,6 In 4,5 In 1,7 à 4 In < 2,5 In Couple en % de 100 % 50% % 50% 40/65/80% Cd Couple initiale au 0,6 à 1,5 Cn 0, à 0,75 Cn 0,2 à 0,5 Cn 0,6 à 0,85 0,4 à 0,85 <2,5 Cn démarrage Commande T.O.R. T.O.R. T.O.R. 1 cran fixe crans fixe De 1 à 5 crans Avantage - Démarreur simple - Simple - Démarreur - Possibilité de - Bon rapport - Très bon rapport - Économique - Couple de économique réglage des valeurs couple / courant couple / courant - Couple de démarrage plus - Bon rapport au démarrage - Possibilité de - Possibilité de démarrage qu'élevé qu'en couple / courant - Pas de coupure réglage des valeurs réglage des valeurs important étoile triangle d'alimentation au démarrage au démarrage - Pas de coupure pendant le - Par de coupure - Pas de coupures d'alimentation démarrage d'alimentation d'alimentation pendant le - orte réduction pendant le pendant le démarrage des pointes de démarrage démarrage courants transitoires Inconvénient - Pointe de courant très important - Démarrage brutal Temps démarrage Applications typiques de - Pas de possibilité de réglage - Moteur spécial - Réseau spécial - Couple de démarrage faible - Pas de possibilité de réglage - Coupure d'alimentation changement couplage phénomènes transitoires - Moteurs 6 bornes au de et - aible réduction de la pointe de démarrage - Nécessité de résistances volumineuses - Nécessite un autotransformateur onéreux - Présente des risques sur réseaux perturbés - Moteurs à bagues plus onéreux - Nécessite des résistances 2 à secondes à 6 secondes à 7 secondes 7 à 12 secondes 7 à 12 secondes - temps 2,5 s - 4 et 5 temps 5 s - Petites machines - Machines - Machines - Machines à forte - Machine de forte - Machine à démarrant à pleine démarrant à vide démarrant à vide inertie sans puissance ou de démarrage en charge ou à pleine charge - Ventilateurs et problème de forte inertie, dans charge, à (compresseurs ou pompes centrifuges couple et de les cas où la démarrage groupe de de petites courant de réduction de la progressif, etc. climatisation) puissances démarrage pointe de courant est un critère important Comment utiliser le tableau? L'installation est desservie en basse tension par le réseau de distribution. Se conformer aux règlements du secteur qui fixent la puissance limite pour laquelle un moteur peut-être démarré sans réduction de la pointe de courant L'installation est desservie à partir d'un transformateur particulier. Déterminer la pointe de démarrage maximale admissible sans provoquer une disjonction côté haute tension du transformateur. Comparer la pointe de démarrage en direct du moteur choisit en fonction de l'un des critères ci-dessus. La pointe est acceptable. Vérifier que la chute de tension en ligne n'est pas trop important sinon : - Renforcer la ligne - Choisir un autre mode de démarrage La pointe doit être réduite ou la chute de tension est trop importante : - Choisir un autre mode de démarrage - Vérifier dans ces conditions si le couple obtenu est suffisant Page 2 sur 24

24 Page 24 sur 24

T.P. N 19 : Étude contacteur DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE - Lecture du T.P. Aide personnelle MEMOTECH

T.P. N 19 : Étude contacteur DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE - Lecture du T.P. Aide personnelle MEMOTECH T.P. N 19 : Étude contacteur DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE Lecture du T.P. Aide personnelle MEMOTECH 15 min Doc ressource Fin du T.P. {4 heures} Page 1 sur

Plus en détail

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone I.Principe Le stator est formé de 3 bobines dont les axes font entre eux un angle de. Il est alimenté par un réseau triphasé équilibré, qui crée dans l entrefer un ( radial

Plus en détail

Cours N 2 : Définition d'un tableau de distribution DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE. Page 1 sur 17 - - -

Cours N 2 : Définition d'un tableau de distribution DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE. Page 1 sur 17 - - - Cours N : Définition d'un tableau de distribution DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE Fin du Cours { heures} Page sur 7 Tableau de comité de lecture Date de lecture

Plus en détail

1.1) Stator ( inducteur )

1.1) Stator ( inducteur ) 1 ) Constitution Ces moteurs sont robustes, faciles à construire et peu coûteux. Ils sont intéressants, lorsque la vitesse du dispositif à entraîner n'a pas à être rigoureusement constante. 1.1) Stator

Plus en détail

Machine asynchrone. - Définitions. Principe. Rotor : Cage d écureuil. Pulsation du stator Synchronisme. Pulsation du Rotor N.

Machine asynchrone. - Définitions. Principe. Rotor : Cage d écureuil. Pulsation du stator Synchronisme. Pulsation du Rotor N. Ω s Principe - Définitions Pulsation du stator Synchronisme Rotor : Cage d écureuil Ω Pulsation du Rotor Ω < Ω s N B S g g = Glissement Ωs Ω N s = Ω N s s N Stator : Inducteur Ω = Ω s Rem Si plus de variation

Plus en détail

LE DEMARRAGE DES MOTEURS ASYNCHRONES

LE DEMARRAGE DES MOTEURS ASYNCHRONES LE DEMARRAGE DES MOTEURS ASYNCHRONES INDEX INDEX... 1 1-Introduction... 2 2-Choix d un démarreur... 2 3-Le démarrage direct... 3 4-Démarrage étoile triangle... 4 5-Démarrage statorique... 5 6-Tension réduite

Plus en détail

Travaux Dirigés Machines Electriques

Travaux Dirigés Machines Electriques TRAVAUX DIRIGES N 3 : MACHINE ASYNCHRONE Exercice 1 Un moteur asynchrone tétrapolaire, stator monté en triangle, fonctionne dans les conditions suivantes : tension entre phases U = 380 V ; fréquence f

Plus en détail

La méthode des deux wattmètres nous donne les puissance active et réactive absorbées par le moteur:

La méthode des deux wattmètres nous donne les puissance active et réactive absorbées par le moteur: EXERCICE N 1 Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor sont en

Plus en détail

ILOT DE SOUDAGE PAR POINTS Dossier Technique Page T1

ILOT DE SOUDAGE PAR POINTS Dossier Technique Page T1 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'EDUCATION ET DE LA FORMATION LYCEE HANNIBAL DE L'ARIANA Devoir de contrôle N 3 2013 SECTION EPREUVE TECHNIQUE :4 ème Sciences TECHNIQUE DUREE : 4 heures Kaâouana Ismail

Plus en détail

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W MOTEUR ASYNCHRONE 1) Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor

Plus en détail

FREINAGE MOTEUR ASYNCHRONE Le freinage problématique

FREINAGE MOTEUR ASYNCHRONE Le freinage problématique Le freinage problématique PAGE : 1 Le freinage doit être immédiat lors de l appuie sur AU Hors dispositifs électroniques Frein à appel de courant Dans le cas du frein à appel de courant, c'est l'alimentation

Plus en détail

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE ( Leçon 6 ) LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Les moteurs asynchrones triphasés représentent plus de 80 % du parc moteur électrique. Ils sont utilisés pour transformer l énergie

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

T.D. N 4 : Automatisme - Numérotation DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE. Page 1 sur 15

T.D. N 4 : Automatisme - Numérotation DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE. Page 1 sur 15 T.D. N 4 : Automatisme - Numérotation DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE Fin du cours {? heures} Page 1 sur 15 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs

Plus en détail

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES But de la protection des moteurs PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES Les protections des moteurs électriques contre les surintensités (surcharges et courts-circuits) ont

Plus en détail

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier G. Pinson - Physique Appliquée Machine asynchrone - C34 / 1 C34 - Machine Asynchrone (MAS) Moteur asynchrone Transmissions mécaniques asynchrones (transmissions de couple) : P m s bain d huile ailettes

Plus en détail

Freinage des moteurs asynchrones

Freinage des moteurs asynchrones Freinage des moteurs asynchrones Introduction : Le fonctionnement d un système industriel peut nécessiter pour le moteur d entraînement: Un ralentissement Un freinage Un maintien à l arrêt Pour cela, on

Plus en détail

Physique-appliquée U-32

Physique-appliquée U-32 CE3P Session 2004 BEVET de TECHNICIEN SUPÉIEU CONTÔLE INDUSTIEL et ÉGULTION UTOMTIQUE SCIENCES PHYSIQUES Physique-appliquée U-32 Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 = = = = = = = = = = = = = = vant de composer,

Plus en détail

Id = Uc = Ru x Id = 10 x 11,4 = 114 V Tension mortelle

Id = Uc = Ru x Id = 10 x 11,4 = 114 V Tension mortelle I. Protection des personnes : Régimes de neutre 1. Nécessité de la liaison à la terre L'énergie électrique demeure dangereuse et la majorité des accidents est due aux défauts d'isolement des récepteurs.

Plus en détail

Freinage de moteurs triphasés

Freinage de moteurs triphasés Nom.. Prénom.. Freinage de moteurs triphasés Thème Technologie schéma FREINAGE NATUREL Lorsque le mécanisme entraîné par un moteur doit être arrêté, le plus simple est de couper le contacteur de puissance.

Plus en détail

ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES

ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES Notice d installation des batteries de condensateurs ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES équipées des régulateurs ALPTEC 3-5-7-12 Protection - raccordements Mise en service Maintenance Réf : 2011-M-BXAUTO-01-FRA

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Cours N 03 : Alarme anti intrusion DÉROULEMENT DE LA SÉANCE

Cours N 03 : Alarme anti intrusion DÉROULEMENT DE LA SÉANCE Cours N 03 : Alarme anti intrusion DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYENS DURÉE Fin du Cours { 2 heures} Cours N 03 CAP ProElec PAGE N 1 / 13 Tableau de comité de lecture

Plus en détail

Réseaux, postes de distribution et transformateurs B.T.

Réseaux, postes de distribution et transformateurs B.T. TECHNOLOGIE Objectifs : Être capable de décoder un schéma de réseau, de consulter les prescriptions et règles de sécurité, éventuellement de déterminer les causes d'un mauvais fonctionnement dans un poste

Plus en détail

Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée

Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée Objectifs Tracer la caractéristique à vide de la machine synchrone. Déterminer les éléments du modèle équivalent représenté ci-contre.

Plus en détail

Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret. Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone

Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret. Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone Variateur ALTIVAR31 en coffret 1. Présentation de l Equipement L ensemble variateur

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

protection.odt I-mise-en-service-ed 1 /5

protection.odt I-mise-en-service-ed 1 /5 * Pourquoi un différentiel :Évolution de la norme C15-100 Les bureaux, les maisons, les bâtiments spécialisés, sont de plus en plus équipés d appareils ménager ou d appareils professionnels incluant des

Plus en détail

PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MATERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W

PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MATERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W BUT PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MTERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W Dans le cadre d'une installation concernant la distribution de l'énergie électrique, l'électrotechnicien

Plus en détail

TD16 Machine synchrone et MCC

TD16 Machine synchrone et MCC TD16 Machine synchrone et MCC 161 Machine synchrone simpliste A Travaux Dirigés Un aimant cylindrique allongé peut tourner autour de l'axe passant par son centre et perpendiculaire à son moment magnétique.

Plus en détail

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE MOTEUR ASYNCHRONE Rappel: trois bobines, dont les axes font entre eux des angles de 120 et alimentées par un réseau triphasé équilibré, crée dans l'entrefer un champ magnétique radial, tournant à la fréquence

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

Variation de vitesse. d'un moteur asynchrone

Variation de vitesse. d'un moteur asynchrone Variation de vitesse d'un moteur asynchrone Définition : 7 - Réalisations technologiques : 7.3 Fonction commande de puissance 7.3.2 Circuits de puissance électrique - Actionneurs électriques : typologie,

Plus en détail

BTS Cours appareillage 2013/2014

BTS Cours appareillage 2013/2014 BTS Cours appareillage 2013/2014 N importe quel système doit comporter au moins les cinq fonctions qui sont décrites sur le schéma ci-dessous. Ceci permet, conformément à la norme NFC 15-100, d assurer

Plus en détail

Le délesteur permet d'éviter des déclenchements du disjoncteur malgré un calibre inférieur à celui qui serait normalement

Le délesteur permet d'éviter des déclenchements du disjoncteur malgré un calibre inférieur à celui qui serait normalement Délesteur triphasé 038 13 Le délesteur permet d'éviter des déclenchements du disjoncteur malgré un calibre inférieur à celui qui serait normalement utilisé Le délesteur surveille la consommation totale

Plus en détail

Guide d utilisation. Partie IX - Module GAZ

Guide d utilisation. Partie IX - Module GAZ Guide d utilisation Partie IX - Module GAZ Sommaire 1 OBJET DU DIAGNOSTIC... 4 1.1 Préambule... 4 1.2 Définitions... 4 1.3 Les fiches de contrôles... 4 1.4 Les éléments des fiches de contrôles... 4 1.5

Plus en détail

Cours 5. Moteurs électriques

Cours 5. Moteurs électriques Cours 5. Moteurs électriques 1. INTRODUCTION 2. MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASÉS 3. MOTEURS ASYNCHRONES MONOPHASÉS 4. MOTEURS SYNCHRONES À COURANT CONTINU 6. MOTEURS PAS À PAS Ces diapositives sont nouvelles

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Doc. Pédagogique SYSTELEC Doc. Pédagogique ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 DEMARREUR PROGRESSIF

Doc. Pédagogique SYSTELEC Doc. Pédagogique ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 DEMARREUR PROGRESSIF ESSAIS DE SYSTEMES ETUDE N 1 Public visé : BEP ELECTROTECHNIQUE 2 ème année Terminale STI Génie Electrotechnique Bac professionnel 1 ère et 2 ème année BTS Electrotechnique 1 ère année Objectifs de l essai

Plus en détail

DOSSIER CIRCULATEUR ORGANE DU CIRCUIT CHAUFFAGE LE ROLE DU CIRCULATEUR LES CARACTERISTIQUES PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DIMENSIONNER UN CIRCULATEUR

DOSSIER CIRCULATEUR ORGANE DU CIRCUIT CHAUFFAGE LE ROLE DU CIRCULATEUR LES CARACTERISTIQUES PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DIMENSIONNER UN CIRCULATEUR DOSSIER CIRCULATEUR ORGANE DU CIRCUIT CHAUFFAGE LE ROLE DU CIRCULATEUR LES CARACTERISTIQUES RINCIE DE FONCTIONNEMENT DIMENSIONNER UN CIRCULATEUR CHOIX DU CIRCULATEUR RACCORDEMENT HYDRAULIQUE RACCORDEMENT

Plus en détail

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE. Michel Perrachon. 2½heures. Durée

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE. Michel Perrachon. 2½heures. Durée Questionnaire d'examen IGEE 408 ELE 4458 Sigle du cours Nom : Signature : Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE Tous H-06 Professeur(s) Michel Perrachon

Plus en détail

Le grand livre de l électricité

Le grand livre de l électricité Le grand livre de l électricité Thierry GALLAUZIAUX David FEDULLO Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11535-0 Les bases Figure 4 : Les groupements dʼéléments 17 Le grand livre de l'électricité Exemple :

Plus en détail

ELECTRICITE GENERALE

ELECTRICITE GENERALE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE INSTITUT SUPERIEUR DES ETUDES TECHNOLOGIQUES DE NABEUL DEVOIRS SURVEILLES & EXAMENS ELECTRICITE GENERALE Profil :

Plus en détail

Puissance VA 400/230 400/24 230/230 230/24 230/12 30 - LP 603003 - LP 602003 LP 601003 40 - - - LP 602004 LP 601004

Puissance VA 400/230 400/24 230/230 230/24 230/12 30 - LP 603003 - LP 602003 LP 601003 40 - - - LP 602004 LP 601004 W TRANSFORMATEURS DE COMMANDE, D ISOLEMENT ET DE SÉCURITÉ W CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES EN 61 558 Prise primaire ± 5% Bornier protégé contre le contact direct suivant VBG4 Classe de température T 40/E

Plus en détail

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT Prérequis : Classe : Terminale Compétence(s) : Connaitre les caractéristiques des systèmes pneumatiques Raccorder les systèmes programmables à leurs périphériques Réaliser des modifications simples sur

Plus en détail

MALAXEUR. Objectif du TP. Synoptique du malaxeur

MALAXEUR. Objectif du TP. Synoptique du malaxeur MALAXEUR Objectif du TP Un malaxeur a été acquis par le lycée. Il est installé dans l atelier d électrotechnique. Actuellement, cet équipement ne peut être contrôlé que localement. L objectif du TP est

Plus en détail

Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04

Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04 Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04 Sommaire A. Généralités B. Applications au schéma TT C. Applications au schéma IT 2 A - Généralités

Plus en détail

LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES

LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES Roger Cadiergues MémoCad nd01.a LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES SOMMAIRE nd01.1. Les éléments de base nd01.2. Les deux classements fondamentaux nd01.3. Les obligations concernant les matériels nd01.4. Alimentations

Plus en détail

Les Capteurs. Table des matières. Classe de première SI

Les Capteurs. Table des matières. Classe de première SI Les Capteurs Table des matières 1. Introduction...2 2. Les capteurs analogiques...3 2.1. Les capteurs potentiométriques...3 3. Les capteurs numériques...3 3.1. Les codeurs rotatifs...3 3.2. Le codeur incrémental...4

Plus en détail

Communication technique: LE RELAIS THERMIQUE Leçon 5. Le relais thermique. ( Leçon 5 )

Communication technique: LE RELAIS THERMIQUE Leçon 5. Le relais thermique. ( Leçon 5 ) Le relais thermique ( Leçon 5 ) 1. Le relais thermique Le relais thermique est un appareil qui protège le récepteur placé en aval contre les surcharges et les coupures de phase. Pour cela, il surveille

Plus en détail

PSIM / TP1 Courants de court circuit

PSIM / TP1 Courants de court circuit Gérard Ollé L.T. Déodat de Séverac 31076 TOULOUSE Cx L.T Déodat TS1 ET PSIM / TP1 Courants de court circuit Essais de système Résumé : On utilise le logiciel de simulation de circuits électriques PSIM

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 06 heures SESSION 2014 ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE Le sujet est composé de trois problèmes (A, B, et C) pouvant être traités de façon indépendante. Il comporte

Plus en détail

INDEX COLONNE PORTE BOBINES AVEC TENDEUR DE FIL BOBINEUSE POUR MOTEURS ET TRANSFORMATEURS BOBINEUSE DIDACTIQUE POUR MOTEURS

INDEX COLONNE PORTE BOBINES AVEC TENDEUR DE FIL BOBINEUSE POUR MOTEURS ET TRANSFORMATEURS BOBINEUSE DIDACTIQUE POUR MOTEURS INDEX BOBINEUSES BOBINEUSE MANUELLE COLONNE PORTE BOBINES AVEC TENDEUR DE FIL BOBINEUSE POUR MOTEURS BOBINEUSE POUR MOTEURS ET TRANSFORMATEURS BOBINEUSE DIDACTIQUE POUR MOTEURS DL 1010B DL 1010D DL 1012Z

Plus en détail

ÉTUDE D'UN CONVOYEUR

ÉTUDE D'UN CONVOYEUR ÉUE 'UN CONVOYEUR Le problème comporte 3 parties indépendantes. Le convoyeur est entraîné par un moteur asynchrone triphasé à cage et son réducteur de vitesse dont on veut pouvoir régler facilement la

Plus en détail

Fonction des variateurs électriques :

Fonction des variateurs électriques : LES VARIATEURS DE VITESSE Généralité Fonction des variateurs électriques : Un variateur de vitesse est un équipement électrotechnique alimentant un moteur électrique de façon à pouvoir faire varier sa

Plus en détail

Module de commutation

Module de commutation 8 149 PTM1.3-M3 DESIGO Modules E/S Module de commutation PTM1.3-M3 pour 24 250 V~ et pour trois étages de charge maximum, avec commutateur manuel Module de commutation sur P-Bus avec trois sorties de commande

Plus en détail

BEP des métiers de l Electrotechnique Epreuve EP1. USINE D INCINERATION de LONS LE SAUNIER DOSSIER SUJET

BEP des métiers de l Electrotechnique Epreuve EP1. USINE D INCINERATION de LONS LE SAUNIER DOSSIER SUJET BEP des métiers de l Electrotechnique Epreuve EP1 USINE D INCINERATION de LONS LE SAUNIER DOSSIER SUJET PILOTAGE NATIONAL Session de remplacement 2009 Facultatif : Code BEP DES MÉTIERS DE L ÉLECTROTECHNIQUE

Plus en détail

Servomoteurs numériques à courant alternatif MKD MKD112 9-1. Type du moteur MKD112A-024 MKD112A-058 Vitesse de rotation nom.

Servomoteurs numériques à courant alternatif MKD MKD112 9-1. Type du moteur MKD112A-024 MKD112A-058 Vitesse de rotation nom. Servomoteurs numériques à courant alternatif MKD MKD2 9-9 MKD2 9. Données techniques Description Symbole Unité Données Type du moteur MKD2A-02 MKD2A-058 Vitesse de rotation nom. n min - moteur ) 2000 Couple

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

Le transformateur triphasé. LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE

Le transformateur triphasé. LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Le transformateur triphasé. LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE Rappel: Un transformateur électrique est un convertisseur qui permet de modifier les valeurs de la tension et de l'intensité du courant délivrées

Plus en détail

NOUVELLE APPROCHE DE L ENSEIGNEMENT DES MACHINES ÉLECTRIQUES

NOUVELLE APPROCHE DE L ENSEIGNEMENT DES MACHINES ÉLECTRIQUES 121 NOUVELLE APPROCHE DE L ENSEIGNEMENT DES MACHINES ÉLECTRIQUES L'enseignement des machines électriques dans les lycées techniques pose des problèmes pédagogiques délicats quelles que soient les sections

Plus en détail

Unité auxiliaire dans REG216/ REG316*4 pour la protection masse-rotor et masse-stator à 100%

Unité auxiliaire dans REG216/ REG316*4 pour la protection masse-rotor et masse-stator à 100% Unité auxiliaire dans REG216/ REG316*4 pour la protection masse-rotor et masse-stator à 100% Page 1 Edition: Mars 2003 Modifié depuis: Juin 2002 Modification éventuelle des caractéristiques sans préavis

Plus en détail

ETUDE DU LEVE VITRE ELECTRIQUE

ETUDE DU LEVE VITRE ELECTRIQUE Partie D ETUDE DU LEVE VITE ELECTIQUE Etude du fonctionnement du système d anti-pincement Etude du bus CAN Temps conseillé : 1h00. Ce dossier est constitué de : - 11 pages numérotées de D1 à D11 (Questionnement

Plus en détail

Relais de protection

Relais de protection Relais de protection pour le branchement de capteurs binaires (par ex. des interrupteurs flottants ou immergés Jola) ou pour le branchement de capteurs Namur (par ex. des détecteurs de proximité inductifs

Plus en détail

Pompes de circulation flasquables 1.1.

Pompes de circulation flasquables 1.1. 1.1. POMPES DE CIRCULATION DE LA SERIE FZP ET MFZP 1. GENERALITES La pompe basse pression du type FZP est une pompe flasquable à palettes avec débit constant. Elle peut être livrée flasquée sur moteur

Plus en détail

Démarreurs progressifs CI-tronic pour applications avec compresseurs Danfoss Type MCI 15C/ MCI 25C

Démarreurs progressifs CI-tronic pour applications avec compresseurs Danfoss Type MCI 15C/ MCI 25C Démarreurs progressifs CI-tronic pour applications avec compresseurs Danfoss Type / Caractéristiques Tension de commande universelle : 24-480 V c.a. / c.c. Détection automatique de coupure de phase Indication

Plus en détail

Vannes mélangeuses à secteur 3 ou 4 voies V3GB et V4GB

Vannes mélangeuses à secteur 3 ou 4 voies V3GB et V4GB Vannes mélangeuses à secteur 3 ou 4 voies V3GB et V4GB Vanne à 3 voies V3GB disponible comme vanne mélangeuse et comme vanne de dérivation. Vanne mélangeuse à 4 voies V4GB Connexions femelle de 1/2 à 2.

Plus en détail

Les capteurs de position

Les capteurs de position Page 1 Les capteurs de position I/ Introduction Les capteurs de positions sont les capteurs les plus répandus dans les automatismes. Ils sont utilisés pour détecter: la position précise d'un objet la présence

Plus en détail

TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY

TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY Université Sidi Mohammed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie de Fès Filière Génie Industriel et Maintenance TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY DEC Université Sidi Mohammed Ben Abdellah

Plus en détail

Paramétrage -------------------------------------------- Page 3

Paramétrage -------------------------------------------- Page 3 Installation -------------------------------------------- Page 2 Paramétrage -------------------------------------------- Page 3 Connection entre et --------------------------------------------

Plus en détail

chauffage pour piscines ÉCOUTEZ LE SILENCE... APPRÉCIEZ LA PERFORMANCE... SEriE procopi.com

chauffage pour piscines ÉCOUTEZ LE SILENCE... APPRÉCIEZ LA PERFORMANCE... SEriE procopi.com chauffage pour piscines ÉCOUTEZ LE SILENCE... APPRÉCIEZ LA PERFORMANCE... SEriE procopi.com ÉCOUTEZ LE SILENCE... procopi.com SEriE LA puissance industrielle DE procopi procopi, un des principaux fabricants

Plus en détail

Rollotron 9200 Code : 0609 730

Rollotron 9200 Code : 0609 730 Conrad sur INTERNET www.conrad.com N O T I C E Rollotron 9200 Code : 0609 730 Données techniques sujettes à des modifications sans avis préalable! En vertu de la loi du 11 mars 1957 toute représentation

Plus en détail

Chute de tension. À retenir. 3) Chute de tension dans 100 m de câble en 400 V/50 Hz triphasé (%) :

Chute de tension. À retenir. 3) Chute de tension dans 100 m de câble en 400 V/50 Hz triphasé (%) : À retenir 1) Détermination des chutes de tension admissibles : La chute de tension en ligne en régime permanent est à prendre en compte pour l utilisation du récepteur dans des conditions normales (limites

Plus en détail

RECOMMANDATIONS RELATIVES A L'UTILISATION DE VARIATEURS DE FREQUENCE AVEC COMPRESSEURS DE FLUIDE FRIGORIGENE A DEPLACEMENT POSITIF. Table des matières

RECOMMANDATIONS RELATIVES A L'UTILISATION DE VARIATEURS DE FREQUENCE AVEC COMPRESSEURS DE FLUIDE FRIGORIGENE A DEPLACEMENT POSITIF. Table des matières RECOMMANDATIONS RELATIVES A L'UTILISATION DE VARIATEURS DE FREQUENCE AVEC COMPRESSEURS DE FLUIDE FRIGORIGENE A DEPLACEMENT POSITIF Table des matières Page 1. Champ d'application et objectif... 1 2. Généralités...

Plus en détail

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE Sommaire PRESENTATION DU SYSTEME :... 3 Généralités... 3 Principe de Fonctionnement... 4 Colonne motorisée... 4 Gestion de l assistance... 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES :... 5 Calculateur électronique...

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE

TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE IUT de Saint-Nazaire Département Mesures-Physiques TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE TP.1 : Sécurité électrique TP.2 : Mesures sécurisée sur une installation monophasée TP.3 : Electromagnétisme TP.4

Plus en détail

Efficacité et flexibilité maximales.

Efficacité et flexibilité maximales. Powador 25000xi Powador 30000xi Powador 33000xi Park-Serie Efficacité et flexibilité maximales. La solution pour les centrales solaires depuis 25 kw jusqu à une plage de puissance de l ordre des mégawatts.

Plus en détail

FileSender par RENATER - Guide invité

FileSender par RENATER - Guide invité FileSender par RENATER - Guide invité Filesender par RENATER est un service de transfert sécurisé de fichiers volumineux à disposition des utilisateurs de la communauté de l'enseignement supérieur et de

Plus en détail

Les circuits réactifs (21)

Les circuits réactifs (21) Comment ça marche? Les circuits réactifs (21) L'adaptation (1) Transformateurs inductifs Par le radio-club F6KRK Après avoir vu l'usage des circuits réactifs dans les filtres fréquentiels, nous allons

Plus en détail

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3 Dossier technique Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo Page 1/7 Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo 1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 11) STRUCTURE DU SYSTEME

Plus en détail

- Le réseau de répartition à 90kV est régional et permet de rejoindre les grandes villes.

- Le réseau de répartition à 90kV est régional et permet de rejoindre les grandes villes. Sciences de l Ingénieur Fiche de cours n 1 Distribution et sécurité électrique professeur : G. Maléjacq 1.Production et consommation Rappel des grandeurs électriques élémentaires : Puissance exprimée en

Plus en détail

LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS DE SERVICE ET DE MAINTENANCE DU PRESENT MANUEL.

LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS DE SERVICE ET DE MAINTENANCE DU PRESENT MANUEL. Avertissements et sommaire Nous vous félicitons pour l achat de ce gradateur multifonctions. Lisez attentivement le mode d emploi de façon à utiliser l appareil de manière adéquate. LIRE ATTENTIVEMENT

Plus en détail

VI - Les techniques de sécurité

VI - Les techniques de sécurité VI - Les techniques de sécurité Dans ce chapitre, nous discutons de certaines des techniques de sécurité importantes les plus courantes et nous présentons certains termes utilisés par les constructeurs

Plus en détail

VERIFICATION des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES STANDARD à BASSE TENSION

VERIFICATION des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES STANDARD à BASSE TENSION Rhodia Electronics & Catalysis Site de La Rochelle 26, rue Chef de Baie 17041 La Rochelle cedex 1 Tél. : 05.46.68.33.64 Fax : 05.46.68.34.61 E-mail : jean-marie.beaussy@eu.rhodia.com Service Electrique/BE

Plus en détail

FONCTIONNEMENT MCMTII

FONCTIONNEMENT MCMTII Introduction Dans les caractéristiques du MCMTII il est annoncé 128 µpas par pas pour l entraînement des moteurs AD et DEC. La façon de procéder n étant pas évidente une analyse a été faite en utilisant

Plus en détail

La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une valeur efficace de 230 V.

La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une valeur efficace de 230 V. CHAPITRE 3 : TRANSPORT DU COURANT. SECURITE ELECTRIQUE 1- Transport de l électricité. La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une

Plus en détail

MAINTENANCE INDUSTRIELLE

MAINTENANCE INDUSTRIELLE Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Session 0 Génie électrique (Sous épreuve E 5-) Corrigé Ce dossier contient les documents CORRIGÉ à CORRIGÉ 9 Bilan des puissances. Barème : 5 / 60

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2009

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2009 Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Session 2009 Analyse et conception des solutions possibles d automatisation d un moyen de production (Sous-épreuve E 51) Questionnaire Ce dossier

Plus en détail

Vue d ensemble du système d acquisition (vitesse et position) au niveau de la poulie motrice Z2 P

Vue d ensemble du système d acquisition (vitesse et position) au niveau de la poulie motrice Z2 P Introduction L utilisation du téléphérique pour le transport des personnes dans des conditions de sécurité et de fiabilité optimales implique de connaître à chaque instant : la vitesse de déplacement des

Plus en détail

La protection des transformateurs

La protection des transformateurs FICHE CONTRAT NOM - PRENOM CLASSE DATE SEQUENCE TEMPS 1 Bac Thermique 3 à 4h SAVOIR (S) S1 OBJECTIFS Protéger le primaire et le secondaire d un transformateur pour circuit de commande CAPACITE (S) C1 02

Plus en détail

Indication dont le non respect pourrait entraîner des risques pour la sécurité des personnes.

Indication dont le non respect pourrait entraîner des risques pour la sécurité des personnes. WATERCONDENS 1) GENERALITES : Le Watercondens est développé conformément aux règles de l art et soumis à un contrôle qualité permanent dans une usine certifiée ISO 9001 par SGS.ICS. Ces performances exigent

Plus en détail

Variation de Fréquence Opérateur cabine VVVF Monitor

Variation de Fréquence Opérateur cabine VVVF Monitor DOCUMENTATION DE MONTAGE SODIMAS Page 1/10 1) DESCRIPTION GENERALE Principe de base du microprocesseur pour mener l unité de contrôle des portes : - moteur triphasé courant alternatif Il utilise un convertisseur

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Lycées Paul Mathou Distribution de l énergie S1.4 Réseaux Basse Tension Niv : 3 Lycées Paul Mathou - 2011 Marc Sanchez 1. Situation Reprenons le schéma unifilaire étudié en partie lors de l évaluation

Plus en détail

Chaudière sol fioul. Olio 4500 F/FM FBON 20/30/50H C FBON 20C C T80 FBON 30/50C C T120. Notice d utilisation 6 720 801 505 (2014/03) T30.43976.

Chaudière sol fioul. Olio 4500 F/FM FBON 20/30/50H C FBON 20C C T80 FBON 30/50C C T120. Notice d utilisation 6 720 801 505 (2014/03) T30.43976. Chaudière sol fioul Olio 4500 F/FM FBON 20/30/50H C FBON 20C C T80 FBON 30/50C C T120 6 720 801 505 (2014/03) T30.43976.01 Notice d utilisation Madame, Monsieur, Vous avez choisi une chaudière fioul ou

Plus en détail

JRA/S 8.230.5.1. Description du produit

JRA/S 8.230.5.1. Description du produit Caractéristiques techniques 2CDC506062D0302 ABB i-bus KNX Module stores/volets roulants avec détection automatique de déplacement et Description du produit Les modules stores/volets roulants avec 2, 4

Plus en détail

PRESCRIPTIONS DE RACCORDEMENT POUR LA PRODUCTION DECENTRALISEE : EVOLUTIONS DES CONDITIONS EXISTANTES ET NECESSITE D UNE NORMALISATION COMPLEMENTAIRE

PRESCRIPTIONS DE RACCORDEMENT POUR LA PRODUCTION DECENTRALISEE : EVOLUTIONS DES CONDITIONS EXISTANTES ET NECESSITE D UNE NORMALISATION COMPLEMENTAIRE PRESCRIPTIONS DE RACCORDEMENT POUR LA PRODUCTION DECENTRALISEE : EVOLUTIONS DES CONDITIONS EXISTANTES ET NECESSITE D UNE NORMALISATION COMPLEMENTAIRE Michel Dussart Piet Lauwers Serge Magnus Yves Laperches

Plus en détail

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes ANNEXE III Tableau de correspondance entre les articles R.4215-3 à R.4215-13 exprimant les principes généraux qui s appliquent à la conception et à la réalisation des installations électriques et les parties,

Plus en détail

nstitut Supérieur des Études Technologiques De Gafsa

nstitut Supérieur des Études Technologiques De Gafsa nstitut Supérieur des Études Technologiques De Gafsa Classe : ENR 4 Date : 18/06/08 Sujet proposé par Mr : Gassoumi Mahmoud Durée : 1h.30min N.b. EXAMEN D INSTALLATION ELECTRIQUE - Semestre2 Les questions

Plus en détail

Étude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA

Étude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA Direction Technique Étude de la protection de découplage pour le raccordement d une production décentralisée en HTA Identification : ERDF-PRO-RES_1E Version : V3 Nombre de pages : 11 Version Date d'application

Plus en détail