Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne à base d une aéroturbine

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne à base d une aéroturbine"

Transcription

1 Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne à base d une aéroturbine A.Mehdary Domaine Universitaire de Saint-Jérôme Avenue Escadrille Normandie-Niemen MARSEILLE CEDEX 20 Adil. RÉSUMÉ. Dans ce papier, nous présenterons les premiers travaux concernant la caractérisation d une éolienne à axe horizontal. Dans une première partie, nous décrirons les caractéristiques géométriques de l éolienne, une seconde partie concernera la modélisation de la voilure et une troisième partie traite de la modélisation de la partie électrotechnique, ainsi qu une stratégie de commande qui sera décrite. ABSTRACT. In this paper, we will present the first work concerning the characterization of a wind turbine with an horizontal axis. In a first part, the geometrical characteristics of the wind turbine,is described.in the second part is related to the modeling of the aerofoil part and a third part treats modeling of the electrotechnical part, as well as a strategy of control.. MOTS-CLÉS : éolienne, machine asynchrone a double alimentation, modélisation, caractérisation KEYWORDS: wind turbine, double fed induction machine, characterization, modeling

2 2 JDL Introduction L énergie éolienne est connue et exploitée depuis longtemps, elle fut l une des premières sources exploitées par l homme après l énergie du bois, elle fut utilisée pour la propulsions des navires et pour les moulins de blé entre autres. Elle fut cependant négligée pendant le XXème siècle au profit des énergies fossiles exception faite de l hydroélectricité. Dans les années 70 après le choc pétrolier et les premières alertes dues au réchauffement de la planète, un nouvel intérêt est porté à l énergie éolienne, aussi le développement de nouvelles technologies rend la conversion de cette énergie de plus en plus rentable et économiquement compétitive, dans l échelle mondiale, l énergie éolienne maintient une croissance de 30% par an pendant la dernière décennie. Le travail présenté dans ce papier s inscrit dans le cadre de la modélisation d une chaîne éolienne utilisant une aéroturbine (Figure 2) de forme bien particulière. Ce travail traitera de la conversion électromécanique, en connectant à l éolienne une machine asynchrone a double alimentation, on détaillera dans la suite de notre papier les raisons et les avantages du choix de ce type de générateurs. La figure 1 illustre sous forme de schéma blocs les différentes parties du système étudié. Figure 1 : Schéma des différentes parties du système étudié

3 2. Présentation de l éolienne Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne 3 Dans ce travail l étude portera sur l aéroturbine (éolienne urbaine à axe horizontal). Cette dernière se caractérise par deux pales symétriques de formes coniques et qui se différencie des éoliennes classiques du fait que ses pales sont montées en position horizontal par rapport a l axe de rotation, le tout installé sur un support orientable selon la direction du vent. La particularité de cette éolienne c est que contrairement aux éoliennes classiques qui travaillent en surface l aéroturbine travaille en volume. Ceci permet à la puissance d être multipliée par huit si on double les dimensions du modèle de base. Pour une éolienne classique la puissance ne serait multipliée que par quatre, il est clair que le rendement est meilleur avec les aeroturbines.[5]. Figure 2 : Aéroturbine : éolienne urbaine a axe horizontal L aéroturbine présente plusieurs avantage dont : - Réduction des nuisances sonores - Réduction du coût de production - Facilité d installation et de maintenance - Démarrage par vent faible Un banc d essai a été conçu au LSIS (figure 3) afin de réaliser des mesures sur l éolienne il est formé des éléments suivants : - Un anémomètre tripode manuel. - Une soufflerie composée d un moteur triphasé équipé de pales. - Un couple-mètre permettant de faire la mesure couple. - Un tachymètre pour la mesure des vitesses de rotation. - Le frein a poudre qui est utilisé comme charge. - Instruments de mesures.

4 4 JDL6 09 Figure 3 : Banc expérimental 3. Etude théorique d une éolienne Le vent naît sous l'effet des différences de températures et de pression. Le grand responsable de ce phénomène est le soleil. Il chauffe les mers et les continents mais pas au même rythme. Une fois réchauffés, ces derniers chauffent à leur tour les masses d'air qui les surplombent. L'air augmente de volume lorsqu'il est chauffé, ce qui crée un déplacement des particules de l air et c est en capturant leur énergie cinétique que les éoliennes se mettent à fonctionner. A partir de l énergie cinétique des particules de la masse d air en mouvement passant par la section de la surface active S de la voilure, la puissance de la masse d air qui traverse la surface équivalente à la surface active [2][3] de l éolienne est donnée par : La puissance aérodynamique est (1) (2) Ou est le coefficient de puissance, ρ la densité de l air et v la vitesse du vent. 3.1.Loi de Betz La loi de Betz stipule que cette puissance ne pourra jamais être extraite dans sa totalité, le maximum qu on peut recueillir par une éolienne est 59% soit (3)

5 Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne 5 Soit le coefficient de puissance ne peut pas dépasser 0,59 il dépend du nombre de pales du rotor et de leurs formes géométriques et aérodynamiques. On considérera pour un premier modèle que le coefficient de puissance C p est écrit sous forme d un polynôme de troisième degré, cette expression est celle de l éolienne savonius (dont la géométrie est la plus proche de notre éolienne) (4) Pour décrire la vitesse de fonctionnement d une éolienne une grandeur spécifique est utilisée : la vitesse réduite, qui est un rapport de la vitesse linéaire en bout de pales de la turbine et de la vitesse de vent 3.2.Modélisation de la voilure : (5) Comme cité dans la formule (6) la puissance éolienne s écrit [2] [7] [3] : En négligeant l inertie de la voilure et le frottement des paliers le couple mécanique est égal au couple éolien : (6) et en introduisant la vitesse réduite et remplaçant la surface par sa valeur on trouve : (7) (8) En prenant en compte l inertie et les frottements de paliers la voilure [1] peut être présentée comme dans la figure 4.

6 6 JDL6 09 Figure 4 : Modèle d une turbine éolienne L équivalent électrique d un tel système inertiel est présenté figure 5. dans la Figure 5 : Schéma électrique équivalent de la turbine d une éolienne L équation mécanique qui gère un tel ensemble est donnée par : (9) d où en intégrant on peut obtenir la vitesse : où : (10)

7 Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne 7 Figure 6 : Schéma bloc de la turbine Figure 7 : Coefficient de puissance en fonction de la vitesse de rotation A l aide des calculs établis, l éolienne sera modélisée sous le logiciel MATLAB-SIMULINK selon le schéma de la figure 6. La simulation de ce modèle a été effectuée sous MATLAB-SIMULINK et a pu donner la courbe de la figure la génératrice Une fois la modélisation mécanique faite, nous sommes passé à la génératrice et notre choix s est porté sur la machine asynchrone à rotor bobiné pour nous permettre une production d électricité optimale pour différentes vitesses de vent et de vitesses de l éolienne, en effet la MADA (machine asynchrone a double alimentation) présente les avantages suivant : Le contrôle des tensions rotoriques nous permettra de maitriser les puissances produites, au niveau actif ainsi qu au niveau réactif. La production de puissance électrique quelle que soit la vitesse de rotation (hypo ou hyper synchronisme) puisqu elle peut tolérer une variation de ± 30% autour de la puissance de synchronisme.

8 8 JDL6 09 La récupération de la puissance de glissement. Modélisation de la MADA : Pour modéliser la MADA, nous établirons le modèle d une machine asynchrone a rotor bobiné, qui sera obtenu de la même manière que le modèle de la machine asynchrone a cage, sauf que dans notre cas les tensions rotoriques sont non nulles. Les équations générales de la machine synchrone à rotor bobiné dans un repère triphasé s écrivent [6] : (11) En utilisant la transformé de Park sur les flux et tension des équations de la MADA, nous pouvons décrire la modélisation dans un repère tournant diphasé, avec θ l angle électrique entre l axe du repère diphasé et le repère fixe lié a la phase du stator, nous obtenons un modèle qui s écrit sous la forme décrite par la suite [6] [8]. Les tensions s écrivent sous la forme : et les flux : (12) (13)

9 Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne 9 par : Le couple électromagnétique s exprime en fonction des courants et des flux ) (14) Ou p est le nombre de pole de la MADA En orientant le repère flux statorique [8] [9], on obtient : de manière à ce que l axe d soit aligné sur le et (15) ainsi le couple électromagnétique s exprime : et l équation du flux : (16) (17) Figure 8 : Orientation de l axe du sur le flux statorique

10 10 JDL6 09 En supposant que le réseau électrique est stable, ayant pour tension flux statorique sera lui aussi constant. Ainsi si on associe cette considération a l équation (16) on remarque que le couple électromagnétique est proportionnel au courant rotorique I dr Et en négligeant les résistances des enroulements statorique (hypothèse vrai pour les machines de forte puissance utilisées pour la production éolienne) les équations des tensions statoriques deviennent :, le (18) On notera et On obtient ce qui suit (19) On établit la relation entre les courants statoriques et rotoriques à partir de l équation (17) : (20) les puissances active et réactive statoriques s écrivent : (21) leur expression peut être amené à d après l équation (19) (22)

11 Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne 11 et en tenant compte de l équation (20) les puissances se ramène a : (23) avec donc (24) Si l inductance magnétisante M est constante, on remarque que la puissance active P est proportionnelle au courant en quadrature et que la puissance réactive est proportionnel au courant rotorique direct (24) à un constant pré ( ). Pour pouvoir contrôler convenablement la machine, il faudra établir la relation entre les courants et les tensions rotoriques appliqués à la machine. En remplaçant dans l équation (13) les courants par leur valeur dans les équations (20) on obtient : (27) et en remplaçant les flux dans les formules (12) on obtient : (28) où g est le glissement de la machine asynchrone et

12 12 JDL6 09 A partir des équations mises en place, un lien peut être établi entre les tensions appliquées au rotor et les puissances statoriques engendrées, en effet les puissances et les tensions sont liées par une fonction de transfert du premier ordre, ainsi en négligeant le glissement g, nous pouvons établir une commande vectorielle et pouvoir commander séparément les axes d et q vu que les couplages resteront faibles pour ainsi contrôler séparément les puissances actives et réactives(méthode directe), sinon si on tient compte des termes de couplage on devra les compenser en effectuant un système comportant deux boucles permettant de contrôler les puissances et les courant rotoriques (méthode indirecte). Ainsi le schéma bloc qui pourra représenter en entrées les tensions rotoriques et en sorties les puissances active et réactive statoriques est présenté dans la figure 9. Une simulation sur MATLAB-SIMULINK des deux méthodes est en cours d élaboration, l intérêt de la méthode direct est qu elle est simple a mettre en œuvre, par contre la méthode indirecte présente l avantage de contrôler les courant rotoriques ce qui permet de faire la protection de la machine en limitant les courants. Figure 9 : Schema bloc de la MADA

13 5. Conclusion et perspective Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne 13 Dans ce papier, nous avons décrit les caractéristiques d un prototype d éolienne à axe horizontal avec une forme de pales bien particulière. L étude théorique des différentes parties aussi bien mécanique qu électrique a été établie pour arrêter le choix sur les différents composants à utiliser pout la partie expérimentale. La partie simulation sous environnement MATLAB-SIMULINK à permis dans un premier temps de définir le coefficient de puissance (les mesures expérimentales doivent valider ce résultat), ainsi que d autres prévueset en cours d élaboration pour l ensemble du système. Les expérimentations seront effectuées aussi bien en laboratoire que sur un site pilote dans des conditions réelles References [1] A.MIRECKI, Etude comparative de chaînes de conversion d énergie dédiées à une éolienne de petite puissance, thèse 2005 [2] B.Beltran, Maximisation de la puissance produite par une génératrice asynchrone Double alimentation d une éolienne par mode glissant d ordre supérieur, JCGE 08 Lyon 17&18/12/08 [3] B.Boukhezzar, Sur les stratégies de commande pour l optimisation et la régulation de puissance des éoliennes a vitesse variable, thèse 2006 [4] Shashikanth Suryanarayanan and Amit Dixit, Control of Large Wind Turbines: Review and Suggested Approach to Multivariable Design [5] A. Naamane, M. Bensoam, K. N. M sirdi, Etude du comportement d une Aéroturbine : éolienne urbaine à axe horizontal, in: CIFA 2008, Buccarest, Roumanie, 2008 [6] H. Razik, Modélisation de la machine asynchrone à cage. Application à la simulation de moteurs à cage défaillante. Spectres des courants des moteurs défaillants, Université Henry Poincaré [7] L.C.Henriksen, Model Predictive Control of a Wind Turbine, Technical University of Denmark 2007 [8] A.Boyette, Contrôle-commande d un générateur asynchrone a double alimentation avec système de stockage pour la production éolienne, thèse 2006

14 14 JDL6 09 [9] Fréderic Poitiers, Etude et commande de génératrice asynchrones pour l utilisation de l énergie éolienne, école polytechnique de l université de Nantes 2003

Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée

Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée Machine synchrone Table 3 : fonctionnement en alternateur sur charge isolée Objectifs Tracer la caractéristique à vide de la machine synchrone. Déterminer les éléments du modèle équivalent représenté ci-contre.

Plus en détail

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W MOTEUR ASYNCHRONE 1) Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor

Plus en détail

Questionnaire à choix multiple : Théorie générale des convertisseurs électromagnétiques

Questionnaire à choix multiple : Théorie générale des convertisseurs électromagnétiques Chapitre 2 : Théorie générale des convertisseurs électromagnétiques Questionnaire à choix multiple : Théorie générale des convertisseurs électromagnétiques Corrigé 1. Compléter la phrase : Le couple électromagnétique

Plus en détail

Travaux Dirigés Machines Electriques

Travaux Dirigés Machines Electriques TRAVAUX DIRIGES N 3 : MACHINE ASYNCHRONE Exercice 1 Un moteur asynchrone tétrapolaire, stator monté en triangle, fonctionne dans les conditions suivantes : tension entre phases U = 380 V ; fréquence f

Plus en détail

Physique-appliquée U-32

Physique-appliquée U-32 CE3P Session 2004 BEVET de TECHNICIEN SUPÉIEU CONTÔLE INDUSTIEL et ÉGULTION UTOMTIQUE SCIENCES PHYSIQUES Physique-appliquée U-32 Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 = = = = = = = = = = = = = = vant de composer,

Plus en détail

La méthode des deux wattmètres nous donne les puissance active et réactive absorbées par le moteur:

La méthode des deux wattmètres nous donne les puissance active et réactive absorbées par le moteur: EXERCICE N 1 Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor sont en

Plus en détail

NOUVELLE APPROCHE DE L ENSEIGNEMENT DES MACHINES ÉLECTRIQUES

NOUVELLE APPROCHE DE L ENSEIGNEMENT DES MACHINES ÉLECTRIQUES 121 NOUVELLE APPROCHE DE L ENSEIGNEMENT DES MACHINES ÉLECTRIQUES L'enseignement des machines électriques dans les lycées techniques pose des problèmes pédagogiques délicats quelles que soient les sections

Plus en détail

Centrale houlomotrice WaveNRG

Centrale houlomotrice WaveNRG Centrale houlomotrice WaveNRG Fonctionnement du système. FIGURE 1 : Prototype d'essai. La photo ci-dessus, montre un prototype à l'échelle 1:5, qui a été utilisé lors des tests effectués dans un canal

Plus en détail

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone I.Principe Le stator est formé de 3 bobines dont les axes font entre eux un angle de. Il est alimenté par un réseau triphasé équilibré, qui crée dans l entrefer un ( radial

Plus en détail

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering Hoffmann Sébastien Septembre 2012 1. Introduction De nombreuses contraintes sont apparues ces dernières années. Les

Plus en détail

Cours de mécanique M14-travail-énergies

Cours de mécanique M14-travail-énergies Cours de mécanique M14-travail-énergies 1 Introduction L objectif de ce chapitre est de présenter les outils énergétiques utilisés en mécanique pour résoudre des problèmes. En effet, parfois le principe

Plus en détail

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier G. Pinson - Physique Appliquée Machine asynchrone - C34 / 1 C34 - Machine Asynchrone (MAS) Moteur asynchrone Transmissions mécaniques asynchrones (transmissions de couple) : P m s bain d huile ailettes

Plus en détail

Gestion aérothermique des zones de fuites du compartiment moteur d un véhicule automobile.

Gestion aérothermique des zones de fuites du compartiment moteur d un véhicule automobile. Gestion aérothermique des zones de fuites du compartiment moteur d un véhicule automobile. Mahmoud KHALED 1,2*, Fabien HARAMBAT 2, Hassan PEERHOSSAINI 1 1 Laboratoire de thermocinétique, CNRS-UMR 6607,

Plus en détail

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE ( Leçon 6 ) LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Les moteurs asynchrones triphasés représentent plus de 80 % du parc moteur électrique. Ils sont utilisés pour transformer l énergie

Plus en détail

Etudes numérique et expérimentale d un système tournant à supports flexibles variables

Etudes numérique et expérimentale d un système tournant à supports flexibles variables Etudes numérique et expérimentale d un système tournant à supports flexibles variables C. Villa J-J. Sinou F. Thouverez M. Massenzio Laboratoire de Tribologie et Dynamique des Systèmes CNRS-UMR 5513 Equipe

Plus en détail

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles CHAPITRE 1 ANALYSE DES SYSTÈMES 1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles L objectif de ce TD est de montrer que l outil équation différentielle

Plus en détail

Chapitre 4 MODELISATION DE LA MACHINE A COURANT CONTINU

Chapitre 4 MODELISATION DE LA MACHINE A COURANT CONTINU 3.4.3 Moteur asynchrone à cage d écureuil C est de loin le moteur le plus utilisé. Son design est surtout prévu pour les applications à vitesse constante. De plus, afin de réduire son courant de démarrage,

Plus en détail

ANNEXE : Pompes centrifuges

ANNEXE : Pompes centrifuges ANNEXE : Pompes centrifuges 1. Introduction 1.1. Machines hydrauliques On distingue deux grandes familles de pompes (voir Figure 1): les pompes centrifuges où le mouvement du fluide est générée par la

Plus en détail

TD16 Machine synchrone et MCC

TD16 Machine synchrone et MCC TD16 Machine synchrone et MCC 161 Machine synchrone simpliste A Travaux Dirigés Un aimant cylindrique allongé peut tourner autour de l'axe passant par son centre et perpendiculaire à son moment magnétique.

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24 COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PRO ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE IN DU COURS {? heures} Page 1 sur 24 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs

Plus en détail

1.1) Stator ( inducteur )

1.1) Stator ( inducteur ) 1 ) Constitution Ces moteurs sont robustes, faciles à construire et peu coûteux. Ils sont intéressants, lorsque la vitesse du dispositif à entraîner n'a pas à être rigoureusement constante. 1.1) Stator

Plus en détail

1 Introduction. 2 Modèle

1 Introduction. 2 Modèle Projet d introduction à l analyse numérique : Etude de la dynamique d une centrale hydroélectrique Premier Bachelier en sciences de l ingénieur Année académique 2012-2013 1 Introduction Parmi les systèmes

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 06 heures SESSION 2014 ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE Le sujet est composé de trois problèmes (A, B, et C) pouvant être traités de façon indépendante. Il comporte

Plus en détail

PRESCRIPTIONS DE RACCORDEMENT POUR LA PRODUCTION DECENTRALISEE : EVOLUTIONS DES CONDITIONS EXISTANTES ET NECESSITE D UNE NORMALISATION COMPLEMENTAIRE

PRESCRIPTIONS DE RACCORDEMENT POUR LA PRODUCTION DECENTRALISEE : EVOLUTIONS DES CONDITIONS EXISTANTES ET NECESSITE D UNE NORMALISATION COMPLEMENTAIRE PRESCRIPTIONS DE RACCORDEMENT POUR LA PRODUCTION DECENTRALISEE : EVOLUTIONS DES CONDITIONS EXISTANTES ET NECESSITE D UNE NORMALISATION COMPLEMENTAIRE Michel Dussart Piet Lauwers Serge Magnus Yves Laperches

Plus en détail

DOMAINE TECHNIQUE DE L INVENTION : La présente invention est une évolution notable du concept de l éolienne type mobile ROBIPLAN, le concept de base

DOMAINE TECHNIQUE DE L INVENTION : La présente invention est une évolution notable du concept de l éolienne type mobile ROBIPLAN, le concept de base 1 1 2 3 DOMAINE TECHNIQUE DE L INVENTION : La présente invention est une évolution notable du concept de l éolienne type mobile ROBIPLAN, le concept de base a été déposé le 26/11/07 à L INPI Paris (dépôt

Plus en détail

Variation de vitesse. d'un moteur asynchrone

Variation de vitesse. d'un moteur asynchrone Variation de vitesse d'un moteur asynchrone Définition : 7 - Réalisations technologiques : 7.3 Fonction commande de puissance 7.3.2 Circuits de puissance électrique - Actionneurs électriques : typologie,

Plus en détail

Modélisation et paramétrage des turbocompresseurs et turbines 289

Modélisation et paramétrage des turbocompresseurs et turbines 289 Modélisation et paramétrage des turbocompresseurs et turbines 289 En les exprimant en variables réduites dans les repères (ϕ, ψ), et(ϕ, Λ), le facteur de puissance étant représentatif de l'efficacité,

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

ENSIEG. Simulation de dispositifs électromagnétiques par Flux2D. BE3f : Etude d'une machine asynchrone triphasée à cage (Février 2002)

ENSIEG. Simulation de dispositifs électromagnétiques par Flux2D. BE3f : Etude d'une machine asynchrone triphasée à cage (Février 2002) ENSIEG Simulation de dispositifs électromagnétiques par Flux2D BE3f : Etude d'une machine asynchrone triphasée à cage (Février 2002) 1 But de l'étude Il s'agit d'étudier l'influence des paramètres électriques

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Retransmission vidéo d évènements sportifs par caméra mobile 14SISCMLR1C Éléments de correction Partie

Plus en détail

Machine asynchrone. - Définitions. Principe. Rotor : Cage d écureuil. Pulsation du stator Synchronisme. Pulsation du Rotor N.

Machine asynchrone. - Définitions. Principe. Rotor : Cage d écureuil. Pulsation du stator Synchronisme. Pulsation du Rotor N. Ω s Principe - Définitions Pulsation du stator Synchronisme Rotor : Cage d écureuil Ω Pulsation du Rotor Ω < Ω s N B S g g = Glissement Ωs Ω N s = Ω N s s N Stator : Inducteur Ω = Ω s Rem Si plus de variation

Plus en détail

Contrôle du couple électromagnétique d'une machine asynchrone par la méthode du flux orienté.

Contrôle du couple électromagnétique d'une machine asynchrone par la méthode du flux orienté. Contrôle du couple électromagnétique d'une machine asynchrone par la méthode du flux orienté. Le principe du contrôle du couple électromagnétique par la méthode du flux orienté est basé sur la connaissance

Plus en détail

Qui sommes nous? PME de 12 personnes, Cogengreen est en pleine expansion avec une augmentation de CA de 30% par an depuis 2006.

Qui sommes nous? PME de 12 personnes, Cogengreen est en pleine expansion avec une augmentation de CA de 30% par an depuis 2006. Qui sommes nous? Fondée début 2005, Cogengreen fabrique et installe des unités de cogénération de 8 à 400 kw au gaz naturel, au fioul et à l huile végétale. Partenaire de la société allemande KW-Energietechnik

Plus en détail

Efficacité Energétique des Machines : le choix judicieux de la motorisation

Efficacité Energétique des Machines : le choix judicieux de la motorisation Efficacité Energétique des Machines : le choix judicieux de la motorisation Mai 2010 / White paper par Alexandre Perrat Make the most of your energy Sommaire Avant-propos... I Introduction... III Le moteur

Plus en détail

Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec

Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec BC Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec Rédigé par : Essais spécialisés de transport (TransÉnergie) Pour

Plus en détail

TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK

TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK Rhanjati Mohamed mrhanjati@yahoo.com RÉSUMÉ Le projet «TRAIN» consiste en la gestion d un site ferroviaire donné. Cette gestion étant axée sur la détection,

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Questionnaire à choix multiple : Principe de fonctionnement des convertisseurs électromagnétiques à champ tournant

Questionnaire à choix multiple : Principe de fonctionnement des convertisseurs électromagnétiques à champ tournant Chapitre 3 : Principe de fonctionnement des convertisseurs électromagnétiques à champ tournant Questionnaire à choix multiple : Principe de fonctionnement des convertisseurs électromagnétiques à champ

Plus en détail

I. BUT DE LA MANIPULATION II. INTRODUCTION ET PHENOMENOLOGIE T 2 T 1

I. BUT DE LA MANIPULATION II. INTRODUCTION ET PHENOMENOLOGIE T 2 T 1 C. Cycle de Stirling. BUT DE LA MANPULATON Etude du cycle thermodynamique de Stirling, relevés des cycles. Mesure du rendement d'un moteur à air chaud pour différents régimes de rotation. Etude des rendements

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

15 Notions sur les turbomachines

15 Notions sur les turbomachines 16 avril 2004 429 15 Au cours des chapitres précédents, on a maintes fois considéré des machines au sein desquelles s opérait un échange de travail avec le milieu extérieur (compresseurs, turbines). Parmi

Plus en détail

1 Cinématique du solide

1 Cinématique du solide TBLE DES MTIÈRES 1 Cinématique du solide 1 1.1 Coordonnées d un point dans l espace......................... 1 1.1.1 Repère et référentiel................................ 1 1.1.2 Sens trigonométrique...............................

Plus en détail

Apport du stockage inertiel associé à des éoliennes dans un réseau électrique en vue d assurer des services systèmes

Apport du stockage inertiel associé à des éoliennes dans un réseau électrique en vue d assurer des services systèmes Département de formation doctorale en génie électrique n d ordre : 3563 École doctorale Sciences pour l ingénieur UFR IEEA Apport du stockage inertiel associé à des éoliennes dans un réseau électrique

Plus en détail

Banc d essais expérimental national Commande et Diagnostic de l IRCCyN

Banc d essais expérimental national Commande et Diagnostic de l IRCCyN Banc d essais expérimental national Commande et Diagnostic de l IRCCyN http://www2.irccyn.ec-nantes.fr/bancessai/ État actuel et propositions d améliorations Emmanuel Schaeffer, Robert Boiliveau, Alain

Plus en détail

FONCTIONNEMENT MCMTII

FONCTIONNEMENT MCMTII Introduction Dans les caractéristiques du MCMTII il est annoncé 128 µpas par pas pour l entraînement des moteurs AD et DEC. La façon de procéder n étant pas évidente une analyse a été faite en utilisant

Plus en détail

DYNADRIVE. Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6

DYNADRIVE. Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6 DYNADRIVE Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6 ROTRONICS ET LES BANCS D ESSAI Depuis près de 1 ans, Rotronics conçoit et fabrique des bancs moteurs pour l industrie, la

Plus en détail

L'ÉNERGIE. La meilleure façon de comprendre l'énergie, c'est de faire une comparaison avec l'humain :

L'ÉNERGIE. La meilleure façon de comprendre l'énergie, c'est de faire une comparaison avec l'humain : L'ÉNERGIE Par définition l'énergie est la grandeur qui représente la capacité d'un système à produire du mouvement. Donc sur un navire, beaucoup d'éléments peuvent transformer une énergie potentielle en

Plus en détail

Activités Pratiques EE

Activités Pratiques EE Activités Pratiques EE Nom : CI 4 Modélisation d une chaîne d énergie AP1 Titre SCOOTER EVT 3h00 Problématique L exigence de franchissement est-elle respectée pour le scooter EVT? Objectifs Modéliser le

Plus en détail

Tests expérimentaux d'un variateur industriel sur le Benchmark Commande sans capteur de la machine asynchrone

Tests expérimentaux d'un variateur industriel sur le Benchmark Commande sans capteur de la machine asynchrone Tests expérimentaux d'un variateur industriel sur le Benchmark Commande sans capteur de la machine asynchrone D. TRAORE 1, A. GLUMINEAU 1, L. LORON 2 1 Institut de Recherche en Communications et Cybernétique

Plus en détail

Statistiques Appliquées Rôle des femmes dans la société

Statistiques Appliquées Rôle des femmes dans la société Statistiques Appliquées Rôle des femmes dans la société Denis Schelling Semestre d automne 2012 Résumé A partir de données concernant le rôle des femmes dans la société, nous avons effectué une analyse

Plus en détail

TP 2 - Simulation de systèmes mécaniques et électromécaniques avec Simscape

TP 2 - Simulation de systèmes mécaniques et électromécaniques avec Simscape TP 2 - Simulation de systèmes mécaniques et électromécaniques avec Simscape Durée: 3h + 1h pour le compte rendu Simscape est une extension de Matlab/Simulink pour modéliser des systèmes physiques dans

Plus en détail

Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret. Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone

Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret. Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone Variateur ALTIVAR31 en coffret 1. Présentation de l Equipement L ensemble variateur

Plus en détail

Mini-Projet de Prolog : Solver de Sudoku

Mini-Projet de Prolog : Solver de Sudoku UNIVERSITE François Rabelais TOURS Polytech Tours-Département Informatique 64, Avenue Jean Portalis 37200 TOURS Mini-Projet de Prolog : Solver de Sudoku Encadré par : Présenté par : M. J-L Bouquard Florent

Plus en détail

EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante.

EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante. EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante - 2- L énergie potentielle de pesanteur du wagon dépend : du

Plus en détail

GENIE ELECTRIQUE Machines Electriques. Arrêté LMD : N 81 du 06/05/09

GENIE ELECTRIQUE Machines Electriques. Arrêté LMD : N 81 du 06/05/09 Domaine de Formation : Sciences et Technologies D011 Mention : Spécialité/Option : Type de licence : GENIE ELECTRIQUE Machines Electriques Académique. Arrêté LMD : N 81 du 06/05/09 - Responsable de l'équipe

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL BEPOS-EFFINERGIE VERSION 3 8 septembre 2015

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL BEPOS-EFFINERGIE VERSION 3 8 septembre 2015 1.Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL BEPOS-EFFINERGIE VERSION 3 8 septembre 2015 Les présentes Règles Techniques établies par l association Collectif

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

LE SYSTÈME SCOOT'ELEC

LE SYSTÈME SCOOT'ELEC LE SYSTÈME SCOOT'ELEC PREMIERE PARTIE TRAVAUX PRATIQUES TEMPS CONSEILLE analyse du travail pratique demandé : 1 heure 30 minutes mise en œuvre du travail pratique demandé : 2 heures évaluation de la qualité

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Nacelle gyrostabilisée pour prise de vue aérienne par multicoptère CORRECTION Page 2 sur 14 1. Analyse

Plus en détail

Savoir-faire expérimentaux.

Savoir-faire expérimentaux. LYCEE LOUIS DE CORMONTAIGNE. 12 Place Cormontaigne BP 70624. 57010 METZ Cedex 1 Tél.: 03 87 31 85 31 Fax : 03 87 31 85 36 Sciences Appliquées. Savoir-faire expérimentaux. Référentiel : S5 Sciences Appliquées.

Plus en détail

Etude et Commande d une Eolienne à base d une Machine Synchrone à Aimants Permanents

Etude et Commande d une Eolienne à base d une Machine Synchrone à Aimants Permanents Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou Faculté de Génie Electrique et d Informatique Département d Electrotechnique Mémoire de Magister

Plus en détail

Université du Québec à Chicoutimi. Rapport final

Université du Québec à Chicoutimi. Rapport final MODULE D INGÉNIERIE PROGRAMME GÉNIE ÉLECTRIQUE 6GIN333 PROJET DE CONCEPTION Rapport final # Projet : 2011-280 Conception d un outil didactique pour l enseignement de la machine synchrone à aimant permanent

Plus en détail

1 ) Métropole STLB 2015

1 ) Métropole STLB 2015 1 ) Métropole STLB 2015 Partie A : détermination de la vitesse du véhicule Procès-verbal des enquêteurs : L accident s est produit sur une portion de route départementale goudronnée dont la vitesse est

Plus en détail

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge Force centrifuge I- Introduction Dans ce TP, nous étudions la force centrifuge exerçant sur un corps, résultant de la rotation autour d un axe défini. Dans un premier temps, l étude de la force en fonction

Plus en détail

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE MOTEUR ASYNCHRONE Rappel: trois bobines, dont les axes font entre eux des angles de 120 et alimentées par un réseau triphasé équilibré, crée dans l'entrefer un champ magnétique radial, tournant à la fréquence

Plus en détail

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones Chapitre 17 Sciences Physiques - BTS Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones 1 Loi de Laplace 1.1 Etude expérimentale Le conducteur est parcouru par un courant continu ; il est placé dans un champ

Plus en détail

Decade 0.40. Manuel de prise en main

Decade 0.40. Manuel de prise en main Decade 0.40 Manuel de prise en main Thomas Paviot 25 novembre 2005 Dernière modification : 2 mars 2006 thomas.paviot@free.fr www.decade-dynamics.org Pendule double - 1 - Decade 0.40 Prise en main Avertissements

Plus en détail

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Questions pour réfléchir Q4. p.262. Jupiter a une masse 318 fois plus grande que celle de la Terre. Pourtant, l accélération de la pesanteur

Plus en détail

Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie

Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie Entraînement des pompes centrifuges à vitesse variable pour réduire la consommation d énergie Séminaire sur les entraînements électriques Yverdon-les-Bains, le 12 novembre 2015 Christophe BESSON 1 Les

Plus en détail

401-951 MAV & MAV V. Compresseurs. Le compresseur fi able, robuste et intelligent

401-951 MAV & MAV V. Compresseurs. Le compresseur fi able, robuste et intelligent Compresseurs MAV & MAV V 401-951 Compresseurs à vis à injection d huile Compresseurs à vitesse fi xe et à vitesse variable Entraînement par courroies PARTENARIAT DISPONIBILITÉ FACILITÉ D ENTRETIEN LE SOUFFLE

Plus en détail

RECOMMANDATION OIML R 32 INTERNATIONALE. Compteurs de volume de gaz à pistons rotatifs et compteurs de volume de gaz à turbine

RECOMMANDATION OIML R 32 INTERNATIONALE. Compteurs de volume de gaz à pistons rotatifs et compteurs de volume de gaz à turbine RECOMMANDATION OIML R 32 INTERNATIONALE Edition 1989 (F) Compteurs de volume de gaz à pistons rotatifs et compteurs de volume de gaz à turbine Rotary piston gas meters and turbine gas meters OIML R 32

Plus en détail

FICHE EXPERIMENTALE CHAP13-14-15φ : SYSTEMES OSCILLANTS

FICHE EXPERIMENTALE CHAP13-14-15φ : SYSTEMES OSCILLANTS FICHE EXPERIMENTALE CHAP13-14-15φ : SYSTEMES OSCILLANTS Matériel : Dispositif du pendule pesant ou du pendule simple avec module d angle (l écart angulaire du pendule est traduit en une tension, ces deux

Plus en détail

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES But de la protection des moteurs PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES Les protections des moteurs électriques contre les surintensités (surcharges et courts-circuits) ont

Plus en détail

Applications mathématiques à la physique

Applications mathématiques à la physique Applications mathématiques à la physique Serge Robert cégep Saint-Jean-sur-Richelieu RÉSUMÉ Je vais présenter quelques problèmes qui sont traités dans le cours Intégration des apprentissages en Sciences

Plus en détail

LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES

LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES PRESENTATION SIMULATION NUMÉRIQUE DES SYSTÈMES PHYSIQUES Développé par la société Atemi, SiNuSPhy est un logiciel de simulation numérique destiné

Plus en détail

CH12 : Solide en mouvement de translation

CH12 : Solide en mouvement de translation BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH12 : Solide en mouvement de translation Motorisation des systèmes Enjeu : Problématique : En tant que technicien supérieur, il vous revient

Plus en détail

Agitation et Mélange Mesure de l énergie mise en œuvre pendant le pétrissage

Agitation et Mélange Mesure de l énergie mise en œuvre pendant le pétrissage Agitation et Mélange Mesure de l énergie mise en œuvre pendant le pétrissage VMI a entrepris depuis plusieurs années déjà des travaux de recherche sur le contrôle des différents paramètres de conduite

Plus en détail

Modélisation et analyse de stabilité d un rotor flexible aubagé Etude du contact aubes/carter

Modélisation et analyse de stabilité d un rotor flexible aubagé Etude du contact aubes/carter Modélisation et analyse de stabilité d un rotor flexible aubagé Etude du contact aubes/carter Nicolas Lesaffre Jean-Jacques Sinou Fabrice Thouverez Laboratoire LTDS, UMR 5513, Equipe D2S, Ecole Centrale

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

La commande par mode glissant

La commande par mode glissant 1. Introduction Les lois de commande classiques du type PID sont très efficaces dans le cas des systèmes linéaires à paramètres constants. Pour des systèmes non linéaires ou ayant des paramètres non constants,

Plus en détail

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez TPE Alternateur Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez 1 Thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Problématique : Comment peut-on transformer de l énergie mécanique

Plus en détail

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006)

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) 1.MISE EN SITUATION ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) Les pièces injectées représentent aujourd'hui une grande part de la production industrielle. Le déchargement des presses d'injection

Plus en détail

Etude d une pompe centrifuge monocellulaire

Etude d une pompe centrifuge monocellulaire Etude d une pompe centrifuge monocellulaire Séminaire à mi-parcours du 8 au 1 février 21 Lise CEBALLOS, Paul GUILLARD, Jean-Baptiste LEPRETRE Introduction Une pompe centrifuge monocellulaire est une turbomachine,

Plus en détail

Epreuve de Sciences Industrielles C

Epreuve de Sciences Industrielles C 065 Epreuve de Sciences Industrielles C Durée 6 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le

Plus en détail

Etude expérimentale d un four rotatif de séchage des phosphates

Etude expérimentale d un four rotatif de séchage des phosphates Revue des Energies Renouvelables SMSTS 08 Alger (2008) 249 254 Etude expérimentale d un four rotatif de séchage des phosphates T. Raffak 1*, M. Agouzoul 1, E.M. Mabsate 1, A. Chik 2 et A. Alouani 3 1 Equipe

Plus en détail

Modifier UN ALTERNATEUR VALEO 50 A pour usage éolien, avec hélice en prise directe Par Jean Yves Seveno février 2004

Modifier UN ALTERNATEUR VALEO 50 A pour usage éolien, avec hélice en prise directe Par Jean Yves Seveno février 2004 Modifier UN ALTERNATEUR VALEO 50 A pour usage éolien, avec hélice en prise directe Par Jean Yves Seveno février 2004 Introduction Trouver une génératrice ou un alternateur susceptible de fonctionner à

Plus en détail

Rapport de l ANFR sur les expérimentations concernant la compatibilité TNT/LTE autour de 790 MHz

Rapport de l ANFR sur les expérimentations concernant la compatibilité TNT/LTE autour de 790 MHz Rapport de l ANFR sur les expérimentations concernant la compatibilité TNT/LTE autour de 790 MHz 1. Introduction Afin de compléter les études de compatibilité entre la bande numérique télévisuelle et la

Plus en détail

Texte 1, Choix intertemporel du consommateur Microéconomie 3-851-84

Texte 1, Choix intertemporel du consommateur Microéconomie 3-851-84 1 Texte 1, Choix intertemporel du consommateur Microéconomie 3-851-84 1. Présentation générale du contexte intertemporel La théorie du comportement du consommateur telle que nous l'avons vue jusqu'à présent,

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Mécanique...2 I.Mise en équations...2 II.Résolution...4 III.Vérifications...4 IV.Aspects énergétiques...4 Optique...5 I.Interférences

Plus en détail

NOUVELLE REFERENCE DE FORCE DE 5 kn DU BNM-LNE

NOUVELLE REFERENCE DE FORCE DE 5 kn DU BNM-LNE NOUVELLE REFERENCE DE FORCE DE 5 kn DU BNM-LNE Philippe AVERLANT, André GOSSET Bureau National de Métrologie Laboratoire National d Essai (BNM-LNE) 1, rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex 15 France Résumé

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE. Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE. Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION SESSION Durée : 4 heures Coefficient : 3 Matériel autorisé : - Calculatrice

Plus en détail

PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44)

PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44) PROGRESSION «Défi véhicule» (EMN Ecole Georges Sand CP44) Eléments de connaissance et de compétences sur les objets techniques (Cycle 3, documents de janvier 2012, DEGESCO) : Objets mécaniques, la transmission

Plus en détail

Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique

Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique OBJECTIFS Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique POINTS DU PROGRAMME ABORDES - 2.2.5 Comportement énergétique des systèmes. - 3.2.2 Stockage d énergie SUPPORTS

Plus en détail

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE FERHAT ABBAS SETIF UFAS (ALGERIE) MEMOIRE

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE FERHAT ABBAS SETIF UFAS (ALGERIE) MEMOIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE FERHAT ABBAS SETIF UFAS (ALGERIE) MEMOIRE Présenté à la faculté de Technologie Département d Electrotechnique Pour l obtention

Plus en détail

CARACTERISTIQUES A PRENDRE EN COMPTE

CARACTERISTIQUES A PRENDRE EN COMPTE Jean-Pierre L. Consultant logistique spécialiste en entreposage. DIALOGIS METHODE L implantation du picking : enjeu majeur de la mise en oeuvre d une chaîne de préparation mécanisée RESUME L exploitation

Plus en détail

Corps remorqué dans l eau

Corps remorqué dans l eau ACCUEIL Corps remorqué dans l eau Frédéric Elie, août 2007 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures,

Plus en détail

Etude d'un monte-charge

Etude d'un monte-charge BTS ELECTROTECHNIQUE Session 1998 3+

Plus en détail

Note : Document mis à la disposition d HELIMAT ( www.helimat.com ) par la DGAC. Nous remercions la DGAC de son accord.

Note : Document mis à la disposition d HELIMAT ( www.helimat.com ) par la DGAC. Nous remercions la DGAC de son accord. Compte rendu de réunion du 14 Mars 2002 relative aux phénomènes de Vortex (enfoncement avec puissance) sur hélicoptère. Cette réunion qui s est tenue à la DGAC fait suite au séminaire de travail initié

Plus en détail