Comité d hygiène et de sécurité de l Institut d études politiques de Bordeaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comité d hygiène et de sécurité de l Institut d études politiques de Bordeaux"

Transcription

1 CHS Cmité d hygiène et de sécurité de l Institut d études plitiques de Brdeaux Le décret n du 25 avril 1995 fixe les dispsitins réglementaires de mise en place des Cmités d hygiène et de sécurité (CHS) dans les établissements publics d enseignement supérieur. Le CHS de l IEP de Brdeaux a été créé le 6 avril Le rôle du CHS est de faire tutes les prpsitins utiles en vue de prmuvir et d amélirer les cnditins d hygiène et de sécurité à l IEP. Prcès-verbal de la séance du 2 décembre h30 [Prjet sus réserve d adptin par le CHS] Cnvcatin adressée à l ensemble des membres du CHS le 25 nvembre 2008 Ordre du jur 1/ Adptin du PV du CHS du 2 juillet / État des registres réglementaires 3/ Prgramme d actin Émargement 3.1. Aménagement des lcaux 3.2. Plan de frmatin 3.3. Diagnstics techniques & vérificatins réglementaires 3.4. Partenariat avec l établissement français du sang [EFS] 4/ Pint d étape sur la mise en œuvre de la médecine préventive 5/ Infrmatins et questins diverses Siégeant ès qualités et président du CHS [1] Vincent Hffmann-Martint Représentants de l administratin [3] P Didier Chabault P Paul Ruger P Jeanne Capdeville P Dminique Nguyen P Emmanuel Nadal P William Dubs P Représentants des persnnels [6] Stéphan Armengaud P Anne-Marie Fernandez P Ylande Cit P Linel Lavigne E Chantal Chaussy P Geneviève Cantegril P Stéphane Julia P Françise Meynard P Michel Favry E Céline Thirit E Vincent Fucher E Claude Srbets E Représentants des usagers [3] Maëlle Daniaud P Sarah Favrichn E Pierre-Luis Dugenet P Jules Byadjian E Julia Beurtn E Lucie Beraud-Sudreau P Membres de drit Membres invités Dr Marie-Christine Marsl [SIUMP] E Christine Manchn [IPRP CHU] P Dr Michel Cthereau [MT FNSP] E Jérôme Nectux [IHS Bx IV] P Dr Patricia Delrge-Auché [MT CNRS] E Gabriel de Saint-Martin [IHS CNRS] E Dr Olivia Maillart [MT CHU] E Flrence Tuchard [Infirmière Bx IV] E Membres invités Françis Clapier [IHS MESR] E Pierre Pquilln [IHS MESR] E P Présent(e) P* suppléant(e) présent(e) avec vix délibérative A Absent(e) et/u représenté(e) E Excusé(e) Membres ayant vix délibérative présents : 11/13 [85 % Qurum = 75 %].

2 CHS.2/2008 p.2/5 OUVERTURE DE LA SÉANCE Président du CHS Secrétaire de séance Secrétaire adjint 14H30 V. HOFFMANN-MARTINOT E. NADAL S. ARMENGAUD Pint 1 Accueil de nuveaux membres et adptin du PV du CHS du 02/07/2008 V. Hffmann-Martint présente aux membres du CHS W. Dubs, remplaçant de M. Hrréreau à la fnctin «Achats», qui sera suppléant de E. Nadal au titre des représentants de l administratin. D. Chabault dresse la liste des persnnes excusées. Il signale par ailleurs que M. Pierre Pquilln, inspecteur Hygiène et sécurité au ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche, est désrmais chargé du «piltage hygiène et sécurité» de ntre établissement auprès du ministère. Il sera désrmais membre invité du CHS. V. Hffmann-Martint sumet le PV de la séance du 02/07/2008 à l apprbatin des membres du CHS. Adptin du PV du 02/07/2008 POUR 11 Effectif statutaire du CHS Le PV est CONTRE 0 Vtants présents ADOPTÉ ABST. 0 Rappel : ni délégatin ni prcuratin ne snt admises à l unanimité des vtants présents Pint 2 État des registres réglementaires E. Nadal rappelle que plusieurs registres et prtcles nt été mis en place depuis la rentrée Registre d hygiène et de sécurité IEP, cmplétant le Registre H&S tenu au niveau de l aile recherche Registre spécial de danger grave et imminent Plan de préventin (en cas d interventins d entreprises extérieures) Prtcle de chargement-déchargement Plusieurs remarques nt été prtées au registre au curs des derniers mis. Les infrmatins prtées au registre relèvent suvent de dysfnctinnements pnctuels et d une dangersité limitée (éclairages défectueux, purge de radiateurs, ). Ils fnt l bjet d un signalement systématique aux agents chargés de la maintenance. Un cmmentaire prté au registre attire l attentin : un enseignant suggère que l IEP s équipe d un matériel de défibrillatin. Cette questin a déjà fait l bjet de discussins, ntamment avec F. Tuchard, infirmière de l université Mntesquieu-Brdeaux IV. Elle sera abrdée ultérieurement, dans le cadre d une réflexin glbale qui dit être menée sur la frmatin au securisme pur les persnnels et les étudiants [vir 3.2]. Le Registre spécial de danger grave et imminent n a pas été utilisé sur la péride. Quant aux plans de préventin et aux prtcles de chargement-déchargement, leur usage est encre mal systématisé. Les usagers du site qui rganisent des travaux u des livraisns imprtantes n nt pas tujurs le réflexe de mettre en œuvre ces prcédures purtant simples. Un effrt de cmmunicatin est à entreprendre. Pint 3 Prgramme d actin H&S pur sumis au CA du 12/12/ Aménagement des lcaux P. Ruger et E. Nadal récapitulent, dans le prlngement des travaux de mise en sécurité de lcaux sensibles réalisés en , les diverses actins d aménagement prtées au budget qui sera sumis au prchain Cnseil d administratin. - Au sus-sl : l enclisnnement de l atelier de maintenance est en vie d achèvement. Drénavant l atelier est cls et cupe-feu et dispse d un lcal spécifique, cupe-feu et ventilé, dédié au stckage des prduits dangereux (slvants, peintures, etc.) ; attenant à ce lcal, un espace clisnné cupe-feu permettra également de stcker du matériel d entretien (papier hygénique, etc.), évitant ainsi la dispersin actuelle de ces furnitures dans des lcaux inadaptés ; un vaste lcal aux nrmes cupe-feu a également été créé, devant à terme servir de lcal d archivage centralisé. Cette cnstructin prend place dans une démarche glbale de gestin raisnnée des archives, menée en cncertatin avec les archives départementales.

3 CHS.2/2008 p.3/5 Une missin sera menée jusqu à l été pur recenser l état des archives existantes, prcéder à la destructin des archives qui peuvent l être, transférer vers les Archives départementales les dcuments qui nt vcatin à l être et rganiser plus largement le traitement récurrent des archives par les différents services prducteurs. Un cmpactus sera cnstruit dans ce nuveau lcal, dnt l accès sera réglementé ; la réflexin dit se pursuivre et abutir quant à l aménagement en vestiaire de l espace actuellement ccupé par l ancien atelier infrmatique et la cuisine du sus-sl. En recnfigurant cet espace de ± 60 m 2, il serait pssible de créer un vestiaire pur les persnnels d entretien et de maintenance, dté d installatins sanitaires, et de recréer un «cin repas» plus agréable pur les persnnels qui utilisent actuellement le cin-cuisine. Dès lrs que ce vestiaire sera créé, il faudra également traiter la circulatin vers le rezde-chaussée (prpreté, sécurité, éclairage), et rganiser un déprt de la badgeuse et de l alarme vers l entrée du sus-sl. La créatin de ce vestiaire dit répndre à une attente légitime des persnnels d entretien et sécuriser leur activité, en permettant à ces agents de prendre et de quitter leur service depuis l avant du bâtiment, dans une zne éclairée, dnnant sur la circulatin principale. - Au rez-de-chaussée : L ancien accueil (lcal T.008) dit être réaménagé en lcal de stckage pur les prduits alimentaires ; L éclairage des circulatins sera prgressivement rénvé, en cnfrmité avec les valeurs réglementaires d éclairement et en intégrant les ptentiels d écnmie d énergie que le récent pré-diagnstic énergétique a permis de faire apparaître (allumage par détectin de muvement, ballasts électrniques, ) ; La recnfiguratin du lcal de reprgraphie, guidée par un duble impératif de mise en sécurité et d améliratin des cnditins de travail (niveau snre) de JC Liru, a cnduit en cntrepartie à une réductin sensible de l espace dédié au libre-service. De taille plus réduite, la pièce a tendance à mnter en température lrsque le cpieur fnctinne. Il cnviendrait dnc d envisager l installatin d un système de renuvellement u de rafraîchissement de l air. A également été inscrit au budget l équipement des bureaux du rez-de-chaussée aile gauche en stre ccultants permettant d atténuer les phénmènes d ébluissements gênants pur le travail sur écran (ntamment en hiver lrsque le sleil est bas sur l hrizn) et d amélirer la qualité thermique des lcaux Plan de frmatin H&S Plusieurs actins de frmatin nt été inscrites au budget, répndant à des exigences réglementaires. La nminatin attendue d un nuveau DRH, dans les mis à venir, devrait faciliter la mise en œuvre de ce plan de frmatin : - Frmatins en vue de l habilitatin électrique pur 2 techniciens nn-électriciens (service maintenance) et 2 intervenants nn-électriciens (service infrmatique) ; - Frmatin incendie (maniement des dispsitifs d extinctin). Il cnviendrait d rganiser annuellement ce type de frmatin (2 x 10 persnnes par an). Une crdinatin des frmatins avec l Université Brdeaux IV serait envisageable (mdalités à définir avec J. Nectux, IHS de l université Mntesquieu-Brdeaux IV) afin de ratinaliser les cûts. - Frmatin SST (sauvetage-securisme du travail). L idée serait de dispser au mins d une persnne frmée aux gestes de premier securs dans chaque zne du bâtiment, sit 5 persnnes (aile gauche rdc, r+1 / aile drite rdc, r+1 / aile recherche) à frmer et recycler. Cette frmatin serait ntamment un préalable utile à l équipement de l IEP en dispsitif de défibrillatin cardiaque. À ce sujet, J. Nectux et C. Manchn fnt le pint sur la situatin à Brdeaux IV, indiquant que l université a décidé de dter prgressivement ses différents sites en défibrillateurs. S il n est pas indispensable de dispser d une frmatin au securisme pur utiliser ce type d équipement, c est naturellement une sécurité supplémentaire. Sur la base de ces infrmatins, le CHS prpse que l achat d un défibrillateur sit mis à l étude pur l IEP. Les représentants étudiants attirent l attentin du CHS sur l intérêt qu il y aurait à prpser des frmatins de securisme (type PSC1) également aux étudiants. M. Daniaud signale que cela répndrait à une réelle attente, ntamment des respnsables d assciatins rganisant des manifestatins festives, u des respnsables d équipes sprtives. E. Nadal ajute que de telles frmatins peuvent également cnstituer un atut supplémentaire dans un CV, particulièrement pur les étudiants préparant des masters

4 CHS.2/2008 p.4/5 à l internatinal et se destinant aux métiers de la cpératin et du dévelppement, un nmbre crissant d OIG et d ONG demandant ce type de cmpétences à leurs candidats. Les représentants étudiants prpsent au CHS d explrer des pistes permettant la mise en œuvre de telles frmatins. Handicap 3.3. Diagnstics techniques & vérificatins réglementaires D. Chabault rappelle au CHS qu un crédit de a été ctryé sur la base de la surface bâtie à l IEP par la DGES pur la réalisatin d un diagnstic technique sur l accessibilité des persnnes handicapées dans les établissements d enseignement supérieur. La mise en accessibilité des ERP existants est entrée en applicatin au 1 er janvier 2007 et l échéance a été fixée pur l enseignement supérieur au 1 er janvier La li exige d ici cette date la réalisatin d un diagnstic et des travaux éventuels de mise en cnfrmité. Après cnsultatin de plusieurs bureaux d études, l ffre la mieux-disante (APAVE) a été retenue, pur un mntant de HT. E. Nadal indique au CHS que les universités Brdeaux 3 et Brdeaux IV nt décidé de réaliser un appel d ffre cmmun sur ce dssier. L IEP s étant engagé dans la cnsultatin avant que cette mutualisatin ne sit annncée et les gains envisageables étant a priri marginaux, le diagnstic sera mené de manière indépendante à l IEP. Mais l institut sera attentif aux lignes directrices qui sernt retenues par Brdeaux 3 et Brdeaux IV pur la réalisatin de leur diagnstic. Énergie D. Chabault infrme le CHS qu un diagnstic de perfrmance énergétique (DPE) devra également être réalisé cette année cnfrmément à la réglementatin en vigueur. L étude d implantatin de mdules pht-vltaïques, menée en en cncertatin avec l assciatin Éch-Lgik et avec le supprt financier de l ADEME, s est dublé d un «pré-diagnstic énergétique» permettant déjà d identifier certains gisements d écnmie d énergie à travers l analyse de ns cnsmmatins électriques. C est cette première apprche qu il cnviendra désrmais de cmpléter par un véritable DPE. Le DPE bâtiment public, applicable aux ERP de la 1 re à la 4 e catégrie de plus de 1000 m 2, ccupés par les services d une cllectivité publique u d un établissement public dit être affiché par l ccupant à l attentin du public Partenariat avec l Établissement français du sang [EFS] Des cntacts nt été nués avec l EFS Aquitaine-Limusin afin de faire de Sciences P Brdeaux un partenaire de l EFS. À ce titre, une cnventin a été signée par le Directeur, faisant de l IEP un «établissement dnneur». Par cette cnventin, l IEP s engage ntamment à diffuser de l infrmatin sur le dn du sang et sur les cllectes rganisées sur le campus. E. Nadal rappelle que l IEP relaie déjà régulièrement l infrmatin cncernant les cllectes rganisées par Brdeaux IV. Il attire particulièrement l attentin des représentants étudiants sur l imprtance qu il y a à impliquer les assciatins étudiantes dans la prmtin du dn du sang. La campagne de partenariat menée par l EFS auprès des établissements universitaires vise particulièrement à mbiliser le tissu assciatif étudiant. Première manifestatin en acte de ce nuveau partenariat, une cllecte sera rganisée en début d année civile, dans les lcaux de l IEP, vraisemblablement dans les salles Mabileau et Merle. La difficulté est ici de cncilier la nécessité d une frte présence étudiante (cibler le début de semaine) et la dispnibilité des lcaux (cntrainte spatiale frte). Adptin du prgramme d actin POUR 11 Effectif statutaire du CHS Le prgramme est CONTRE 0 Vtants présents ADOPTÉ ABST. 0 Rappel : ni délégatin ni prcuratin ne snt admises à l unanimité des vtants présents Pint 4 Pint d étape sur la mise en œuvre de la médecine préventive Cnfrmément à la cnventin signée fin aût 2008, les persnnels enseignants, administratifs et techniques de Sciences P Brdeaux (hrs persnnels FNSP et CNRS) fnt l bjet d une surveillance médicale régulière réalisée par le service de médecine du travail du Prfesseur Brchard au CHU. Les premières cnvcatins nt été envyées aux persnnels cncernés et les visites nt cmmencé depuis la rentrée.

5 CHS.2/2008 p.5/5 Dans ce même cadre, C. Manchn et le Dr O. Maillart nt également réalisé une visite sur site d évaluatin des risques prfessinnels, ciblant particulièrement les 9 persnnes relevant des services techniques de l IEP. Cette visite a dnné lieu à la remise d un rapprt d évaluatin des risques dnt les cnclusins sernt intégrées au Dcument unique d évaluatin des risques prfessinnels en curs de réalisatin à l IEP. Le rapprt remis pinte un certain nmbre d actins de préventin et de frmatin à mener qu il cnviendra d intégrer au prgramme d actin (gestin plus fine des «fiches de dnnées de sécurité» des prduits d entretien, frmatin PRAP, améliratin des myens de cmmunicatin entre agents d entretien ). E. Nadal attire l attentin du CHS sur la cnclusin du rapprt qui stipule, au terme de cette visite, que le service de médecine du travail prpse que seul l agent de maintenance sit mis en surveillance médicale renfrcée (visite annuelle), les autres persnnels techniques passant désrmais d une surveillance renfrcée à une surveillance simple (visite triennale). E. Nadal rappelle que, lrs de l établissement de la cnventin avec le CHU, l IEP avait émis le suhait que l ensemble des persnnels techniques, a priri plus expsés aux risques prfessinnels, fassent l bjet d un suivi annuel. C. Manchn cnfirme cette décisin, prise par le service de médecine du travail sur la base des résultats de l évaluatin des risques réalisée le 29/10/2008. Pint 5 Infrmatins et questins diverses MESURES D EXPOSITION AUX ONDES WIFI Au terme du précédent CHS, une questin avait été psée cncernant la dangersité éventuelle des brnes WiFi. Le principe d un mesurage de l expsitin aux ndes WiFi avait alrs été acté. Dans le cadre d une étude prtant sur les relais de téléphnie mbile et le WiFi cmmandée par l Université Mntesquieu-Brdeaux IV, un expert de la CRAMA a réalisé des mesures en plusieurs pints de l IEP, ntamment dans les biblithèques et sur les brnes WiFi situées à prximité de pstes de travail fixes. J. Nectux indique que les résultats de cette mesure sernt prchainement dispnibles et qu ils sernt discutés lrs du prchain CHS de l université Mntesquieu-Brdeaux IV. Il est prbable que les mesures cncernant le WiFi sient à affiner à l avenir, car il n existe pas à ce jur de prtcle de mesure «standardisé» et hmlgué pur ce type d installatin. RÉNOVATION DES TOILETTES DE L AILE RECHERCHE J. Capdeville et C. Chaussy indiquent que les tilettes réservées aux femmes de l aile recherche snt en mauvais état et que la ventilatin y est mauvaise, ceci engendrant des deurs nauséabndes. E. Nadal indique que l état de ces sanitaires sera évalué par les services techniques. Quant à la ventilatin, c est un prblème qui dépasse cette seule installatin et il cnviendrait que les persnnels d entretien nettient plus régulièrement les buches d aératin des VMC. REMPLACEMENT DE L ACMO CNRS J. Capdeville infrme le CHS qu elle fera valir curant 2009 ses drits à la retraite et qu il cnviendra de prcéder à la nminatin d un nuvel ACMO pur le CNRS. Le CHS prend acte de cette situatin. Il reviendra aux respnsables d UMR de prcéder à la nminatin d un nuvel ACMO CNRS en temps utile. L rdre du jur étant épuisé, Vincent Hffmann-Martint lève la séance. CLÔTURE DE LA SÉANCE 16H30 VISA DU PV Président du CHS VINCENT HOFFMANN-MARTINOT Vu, le 20/03/2009 Secrétaire de séance EMMANUEL NADAL Vu, le 20/03/2009 Secrétaire adjint STEPHAN ARMENGAUD Vu, le 20/03/2009

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Prgramme d actins pur amélirer la préventin des vilences faites aux femmes, des vilences intrafamiliales, et l aide aux victimes TÉLÉPHONE PORTABLE D ALERTE POUR FEMMES VICTIMES

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Modèle de règlement intérieur Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de travail

Modèle de règlement intérieur Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de travail Mdèle de règlement intérieur Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail Janvier 2015 Référence des textes : Le présent règlement intérieur a pur bjet de préciser, dans le cadre des lis et

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Jeudi 10 avril 2014 Perspectives d évlutin du réseau cnsulaire Nrd de France : un établissement public unique avec des délégatins territriales frtes et respnsables. Plan de cpératin 2014-2020

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Coopération interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Conseils Généraux examinent le projet du 3 e rapport commun

Coopération interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Conseils Généraux examinent le projet du 3 e rapport commun Dssier de Presse Cpératin interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Cnseils Généraux examinent le prjet du 3 e rapprt cmmun Lundi 17 septembre 2007 de 14 h 30 à 16 h salle de l Assemblée

Plus en détail

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA Termes de Référence Cnsultant Intégré CDS SA Date de Démarrage: 1 Septembre 2013 Durée: 3 mis avec une pssible extensin à 6 mis maximum Objectif : L bjectif du recrutement du Cnsultant intégré est de sutenir

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR Internatinal Cabinet Cnsultant Jean-Claude VICTOR Outils d apprpriatin pur la mise en œuvre d un système de management intégré à l aide des référentiels ( Nrmes ISO9001 :2000 et ISO14001 :2004, du référentiel

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

Travaux de maintenance

Travaux de maintenance Travaux de maintenance La cmmunicatin cncernant la campagne Des cntacts nt été pris avec BEMAS qui regrupe de nmbreuses entreprises de la maintenance, mais sans succès. L annnce de la campagne s est faite

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION

CONSEIL D ADMINISTRATION R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E D é p a r t e m e n t d e S E I N E - ET- M A R N E SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS DE SEINE ET MARNE GROUPEMENT DES OPERATIONS DIRECTION DES MOYENS

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE Une frmatin au métier de Lgisticien de Santé 2014/2015 PRESENTATION DE L INSTITUT ET DE LA FORMATION L ALTERNANCE COTE RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Formation continue des personnels. enseignants, COP et CPE

Formation continue des personnels. enseignants, COP et CPE VADEMECUM du chef Frmatin cntinue des persnnels enseignants, COP et CPE 1 LA FORMATION CONTINUE DES PERSONNELS ENSEIGNANTS, COP, CPE dans l académie de Grenble. 1-1 Le PAF-I : Plan académique de frmatin

Plus en détail

NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PARTIE V NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE Dssier établi par : Laurent IACHKINE SAUNIER et Assciés 5 Rue de Tilly 14400 BAYEUX Aux dates du : Juin 2011 et aût 2012 Dernière mdificatin : Octbre 2013 Partie

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

LA CHAMBRE RÉGIONALE DES COMPTES D ILE DE FRANCE RECRUTE

LA CHAMBRE RÉGIONALE DES COMPTES D ILE DE FRANCE RECRUTE LA CHAMBRE RÉGIONALE DES COMPTES D ILE DE FRANCE RECRUTE UN(E) GESTIONNAIRE AU SERVICE DU BUDGET ET DU PERSONNEL Catégrie B Pste susceptible d être vacant au 1 er décembre 2016 ORGANISME La Chambre réginale

Plus en détail

1. Bases légales. 2. Introduction. 3. Recommandations. Service de la santé publique. Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne

1. Bases légales. 2. Introduction. 3. Recommandations. Service de la santé publique. Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne Service de la santé publique Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne Directives sur la mise en place de dispsitifs sanitaires de manifestatins adptées par la Cmmissin pur les mesures sanitaires d'urgence (CMSU)

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PROJET

BILAN D ACTIVITE DU PROJET BILAN D ACTIVITE DU PROJET «Améliratin de la prise en charge d un grupe d enfants handicapés de familles très démunies» Marrakech Marc Intrductin Le système marcain actuel prend très peu en cmpte les besins

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

C est en 2007 qu a été établie la première réglementation thermique sur l existant.

C est en 2007 qu a été établie la première réglementation thermique sur l existant. Aide à la cnceptin C est en 2007 qu a été établie la première réglementatin sur l existant. Objectif principal : Faire diminuer les dépenses énergétiques et les émissins de gaz à effet de serre. Respnsabilité

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France 1 NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France Date limite de dépôts des dssiers : 24 juillet 2013 à 12h00

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti.

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti. 1. Préambule Les Magasins Généraux nt été cnçus, à l rigine, avec la missin de cntribuer à désengrger le trafic du Prt de Djibuti. Une nuvelle étape, dans la ratinalisatin des prcédures de transprt, supprtée

Plus en détail

Banque Scotia Charte Comité de direction et d'évaluation des risques

Banque Scotia Charte Comité de direction et d'évaluation des risques Banque Sctia Charte Cmité de directin et d'évaluatin des risques Attributins, bligatins et respnsabilités du Cmité de directin et d'évaluatin des risques du cnseil d'administratin («le cmité»). A. Mandat

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT

APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT SÉLECTION DE BUREAUX D ETUDES TECHNIQUES PAR LES BÉNÉFICIARES DE FINANCEMENT DE L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT Prgramme d Appui à la Sécurité Alimentaire et Nutritinnelle

Plus en détail

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL DOSSIER DE PRESSE FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL 18 ET 19 MAI 2010 PARC ÉLAN, ALENÇON Une première en France 6 mdules de frmatin sur deux jurs 130 agents de la cllectivité frmés Pur une cnduite

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44 Assistance à maitrise d uvrage (AMO) du «Prjet expérimental de sécurisatin des parcurs prfessinnels pur les métiers de la cmptabilité» Cahier des charges PRESENTATION DU PROJET Le cntexte du prjet Le prjet

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

École Paul-Hubert Rimouski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015

École Paul-Hubert Rimouski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 Écle Paul-Hubert Rimuski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 PROCÈS-VERBAL de la deuxième réunin régulière du cnseil d établissement de l écle Paul-Hubert, tenue le cinquième jur de nvembre deux

Plus en détail

Réunion des entreprises d énergies renouvelables

Réunion des entreprises d énergies renouvelables Discurs de Mme Séglène Ryal Ministre de l Éclgie, du Dévelppement durable et de l Énergie Paris, le vendredi 16 janvier 2015 Réunin des entreprises d énergies renuvelables Mesdames et Messieurs, les chefs

Plus en détail

Comment se présente le système?

Comment se présente le système? Mise en place d!une plitique de cntrôle de gestin au sein de d!un Etablissement public. L!exemple de l!etablissement public de la prte Drée Cité natinale de l'histire de l'immigratin. La bnne gestin d

Plus en détail

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE Nm de la maisn de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE PREAMBULE Le présent règlement intérieur fixe les cnditins de travail cllabratif des assciés et les mdalités pratiques de fnctinnement interne

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE Fnds d incitatin académique Académie de Brdeaux UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE SECONDE Lycée Bernard Palissy Agen (47) DESCRIPTION DU PROJET Ce prjet, au cœur du prjet d établissement,

Plus en détail

REGLEMENT INTERNE de l Unité de Recherche CIAMS

REGLEMENT INTERNE de l Unité de Recherche CIAMS Déclaratin générale : REGLEMENT INTERNE de l Unité de Recherche CIAMS L unité de recherche dénmmée «Cmplexité, Innvatin et Activités Mtrices et Sprtives» (CIAMS) a pur vcatin de favriser le dévelppement

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

E X T R A I T D U R E G I S T R E D E S D E L I B E R A T I O N S D U C O N S E I L M U N I C I P A L

E X T R A I T D U R E G I S T R E D E S D E L I B E R A T I O N S D U C O N S E I L M U N I C I P A L Nmbre de Cnseillers : En exercice : 11 Présents : 8 Vtants : 9 E X T R A I T D U R E G I S T R E D E S D E L I B E R A T I O N S D U C O N S E I L M U N I C I P A L L an deux mil treize, le premier aût

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES EPREUVE PRATIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES EPREUVE PRATIQUE Sessin 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL SCIENCES ET TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES EPREUVE PRATIQUE Durée : 3 heures Cefficient 7 L'usage de la calculatrice

Plus en détail

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement»

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement» Siège scial 12, rue des Crdelières 75013 PARIS T: 01 53 91 03 03 F: 01 53 91 04 44 citemetrie@citemetrie.fr S.A.R.L. au capital de 14 300 Siret n 350 662 862 00043 Cde NAF 7112B Cntributin au grupe de

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

AGEFOS PME Réunion 2009 APPEL A CONSULTATION

AGEFOS PME Réunion 2009 APPEL A CONSULTATION AGEFOS PME Réunin 2009 APPEL A CONSULTATION Cahier des charges à l attentin des Organismes de Frmatin Actins de frmatins cllectives au bénéfice des Entreprises de la Régin Réunin et de leurs salariés Frmatins

Plus en détail

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Dmaine ministériel : Drit, Ecnmie, Gestin Mentin : Science plitique Spécialité

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE nnecy, le 8 juillet 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Mercredi 8 juillet 2015 : Cmité syndical du SYNE Réseau très haut débit en fibre ptique départemental : Le chix de la sciété TUTOR pur expliter le réseau public

Plus en détail

DR IDF CSP Service Partenariats 21/08/2012 Si vous avez des questions, merci d écrire à : csppartenaria.75980@pole-emploi.fr

DR IDF CSP Service Partenariats 21/08/2012 Si vous avez des questions, merci d écrire à : csppartenaria.75980@pole-emploi.fr LA PROCEDURE D AGREMENT - FAQ SOMMAIRE DEFINITION... 2 Qu est ce que l agrément?... 2 DELIVRANCE DE L AGREMENT... 2 Qui délivre l agrément?... 2 PUBLIC... 2 Pur quel public?... 2 SIAE ET AGREMENT... 2

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 MARS 2012

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 MARS 2012 DEPARTEMENT DES VOSGES Arrndissement de NEUFCHATEAU Cantn de CHATENOIS Mairie de CHATENOIS 1 Rue de Lrraine BP 40 88 170 CHATENOIS : 03.29.94.51.09 Fax : 03.29.94.59.40 E-Mail : ville-chatenis88@wanad.fr

Plus en détail

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI CURRICULUM VITAE 2 1. Infrmatins persnnelles Prénm : Kuassi Nm de famille : KOUASSI Date de naissance : en 1953 Natinalité : Ivirienne Situatin matrimniale : Marié, père de 3 enfants e-mail : lkkuassi@yah.fr

Plus en détail

1. Présentation du comité des usagers et de son fonctionnement aux nouveaux élus (par NM),

1. Présentation du comité des usagers et de son fonctionnement aux nouveaux élus (par NM), COMITE DES USAGERS COMPTE RENDU PORT DE L ERDRE 21 NOVEMBRE 2013 18H30 RAPPEL DE L ORDRE DU JOUR : 1. Présentatin du cmité des usagers et de sn fnctinnement aux nuveaux élus, 2. Présentatin des tarifs

Plus en détail

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION ) ) Éducititn l'ahanait Eeselremeni suphieler gecherctie W NORD MEUSIEN ))) LA FORMATION CONTINUE. PROJET DE FORMATION ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE ET D'AIDE A L'ELABORATION D'UN PROJET DE REINSERTION CER

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

MISSIONS HUMANITAIRES ET SOLIDAIRES FICHES D ACTIVITE

MISSIONS HUMANITAIRES ET SOLIDAIRES FICHES D ACTIVITE MISSIONS HUMANITAIRES ET SOLIDAIRES FICHES D ACTIVITE Assistant de frmatin Chef de prjet «Dispsitif Prévisinnel de Securs» Chef de prjet «Structure de frmatin» Frmateur Frmateur de Frmateurs Vie assciative

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014 CAHIER DES CHARGES Organisatin d une Sirée business N 1 : Avril 2014 Date de publicatin : le 07 avril 2014 Date limite de la réceptin des candidatures : le 22 avril 2014 à 12h00 Le présent cahier des charges

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Prgramme réginal de sutien au dévelppement et à la cnslidatin des rganismes de frmatin spécialisée (préparatire u de lisir) en arts de la Côte- Nrd À jur le 29 juin 2015 Table des matières Intrductin...

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE. Mise à jour du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégration du volet eaux pluviales

COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE. Mise à jour du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégration du volet eaux pluviales COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE DEPARTEMENT DU MAINE ET LOIRE (49) Mise à jur du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégratin du vlet eaux pluviales Dssier de cnsultatin des bureaux d études Cahier

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innvatin Agence réginale de l innvatin 31685 Tuluse Cedex Objet de la cnsultatin : Accmpagnement dans l élabratin

Plus en détail

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France Règlement de la Burse SNPHPU-MSD 2015 rganisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France 1. Cntexte Le SNPHPU et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse destinée à sutenir des prjets en France dans le dmaine

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES GESTION COURANTE Numér : 40.28 Page 1 de 13 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 2 2. OBJECTIFS... 2 3. CADRE LÉGAL ET NORMATIF... 2 4. CHAMP D APPLICATION... 3 4.1 Infrmatin et Actifs infrmatinnels... 3

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

Création d un accueil de loisirs périscolaire dans le cadre du projet éducatif territorial (PEDT)

Création d un accueil de loisirs périscolaire dans le cadre du projet éducatif territorial (PEDT) Créatin d un accueil de lisirs périsclaire dans le cadre du prjet éducatif territrial (PEDT) Préambule La créatin d un accueil de lisirs périsclaire dans chaque écle élémentaire et/u maternelle est une

Plus en détail

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation Ville de Brdeaux Prix de l Innvatin Assciative Règlement de participatin Article 1 : Cnditins d admissin Peuvent faire acte de candidature les assciatins dmiciliées à Brdeaux u tut autre assciatin dnt

Plus en détail

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF 1 1. Principe a. Qu entend-n par directives cmmunales? b. Intérêt de la

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION

DEMANDE D INFORMATION Dcument Réf. : RFI_REFAB_20091230_v0.2.dc Demande d infrmatin SPAI Page 1/10 DEMANDE D INFORMATION SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION... 3 2.1. CONTEXTE GÉNÉRAL...

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

Procès-verbal du conseil de la MUNICIPALITÉ DE MILLE-ISLES

Procès-verbal du conseil de la MUNICIPALITÉ DE MILLE-ISLES Prvince de Québec MRC D Argenteuil Municipalité de Mille-Isles Prcès-verbal de la séance rdinaire du cnseil municipal de Mille-Isles, tenue le 3 février 2010 à 19 h 30, à la place régulière des séances,

Plus en détail

CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Loire

CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Loire CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Lire Enquête auprès des publics du SPRO Synthèse Décembre 2014 CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Lire Enquête auprès des publics du SPRO 6, rue Gurvand

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE AEROPORT CHATEAUROUX - CENTRE 36130 - DEOLS Tél. : 02.54.60.53.53 - Fax : 02.54.60.53.54 MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE CQP Animateur Périsclaire Versin au 11/07/2013 Rappel : Extrait annexe IV: Cnventin cllective Mdalités de créatin d'un CQP, cntenu du cahier des charges : le titre

Plus en détail

Le partage des locaux dans l école

Le partage des locaux dans l école Le partage des lcaux dans l écle Canevas de prtcle Prémisses : L écle est un milieu d apprentissage privilégié pur les enfants. Avec l intrductin des services de garde en milieu sclaire, leur plus grande

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription Cursus Spa Manager Prgramme pédaggique Saisn 2012 Objectif de la frmatin Dans un cntexte de pleine crissance, les entreprises du secteur du bien être snt à la recherche d un persnnel hautement qualifié,

Plus en détail

Maintenance sur certains logiciels libres et serveurs de la plateforme de service en ligne Pr@tic

Maintenance sur certains logiciels libres et serveurs de la plateforme de service en ligne Pr@tic Maintenance sur certains lgiciels libres et serveurs de la platefrme de service en ligne Pr@tic Cahier des Clauses Techniques Particulières MP 2010-XX : Page 1 sur 6 SOMMAIRE 1. Objet du marché...3 2.

Plus en détail

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit Attentin : Tus prêteurs L infrmatin pur tutes les persnnes enregistrées en vertu de la Li sur la cmmunicatin du cût du crédit Cmmissin des services financiers et des services aux cnsmmateurs Divisin des

Plus en détail