Mon o o n g o r g ap a h p i h e i e T e T r e rit i o t r o ia i l a e Avril 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mon o o n g o r g ap a h p i h e i e T e T r e rit i o t r o ia i l a e Avril 2013"

Transcription

1 Monographie Territoriale Avril 2013

2 SOMMAIRE Objectifs d une monographie territoriale 03 Situation 06 Démographie 08 Santé 16 Emploi 23 Mobilité 32 Impôts 34 Activité économique 38 Analyse par filière 45 Spécificités du territoire 68 Haut Débit 74 Parcs d activités 77 Synthèse 82 Partenaires 86 2

3 Objectifs d une Monographie Territoriale 3

4 OBJECTIFS D UNE MONOGRAPHIE TERRITORIALE Disposer d une photographie d un territoire en matière de développement économique à un instant T Donner des clés d analyse aux élus pour leur permettre d évaluer précisément le territoire et faciliter la mise en place d actions de développement Fournir un document d information à une entreprise susceptible de s installer sur le territoire Avoir un document ré-actualisable 4

5 OBJECTIFS D UNE MONOGRAPHIE TERRITORIALE L approche du CEEA par rapport aux monographies territoriales Base de données CEEA -entreprises, zones d activités, projets Base de données territoriales -population, données socio économiques... Rencontres terrain avec les chargés d affaires Fédération des entreprises et des acteurs économiques -locaux par le biais de l animation des filières Partenariats -Insee, Pôle Emploi, Urssaf, DIRECCTE, ADIL, ex DDT, Conseil Général, Banque de France, Agents territoriaux.. Communication - Site Internet -Annuaires (Agro-alimentaire, Logistique ) -Newsletters électroniques, Notes de conjoncture -Salons ( SITL, SIMI, Nutravita, Natexpo, Pollutec, Anuga.) 5

6 Situation de la Communauté de Communes 6

7 SITUATION Temps à partirde Digoin Moulins(1h) Chalon-sur-Saône(1h10) Macon(1h10) Roanne(1h10) Vichy(1h20) Montluçon(1h40) Lyon (1h45) Saint Etienne(2h) Clermont-Ferrand (2h15) Dijon(1h55) Genève(2h40) Paris(4h) Strasbourg(4h45) Localisation du territoire de la Communauté de Communes Brest Paris Bordeaux Perpignan Territoire de la Communauté de communes Val de Loire 7

8 Démographie 8

9 DEMOGRAPHIE Densité de la population La Densité de la population (nombre d'habitants au km²) en 2009 est de 70,5 pour la Communauté de communes contre une moyenne de 102,1 pourlafrance,de 46,7 pour l Allier et de 64,8 pour la Saône-et-Loire 9

10 DEMOGRAPHIE Evolution de la population entre 1990 et 2009 La Communauté de communes du Val de Loire a subi une perte de population de -10,4% entre 1990 et ,0% 10,0% 8,0% 10,8% Cette baisse semble se stabiliser entre 1999 et Cette dernière est de -1,3% entre ces deux périodes contre une baisse de -0,5% pour le département de l Allier tandis que la Saône-et-Loire est redevenue attractive avec un gain de population de l ordre de 1,8% pour cette même période. 6,0% 4,0% 2,0% 0,0% -2,0% -4,0% -6,0% -8,0% -10,0% 3,6% 2,0% 0,1% 1,7% -0,8% -1,0% -2,6% -3,7% -4,1% -9,2% -10,4% Source : INSEE L accroissement de la population en France est quant à lui de 6,9% entre 1999 et ,0% France Bourgogne Auvergne Saône-et-Loire Allier CCVAL 10

11 DEMOGRAPHIE Evolution de la population totale (double compte) sur la CdC entre 1990 et 2009 Saint Agnan Coulanges Les Guerreaux La Motte Saint Jean Digoin de +10% à +20% de 0% à 10% de -10% à 0% de -20% à -10% La commune de Digoin, bien que la plus peuplée de la CDC a connu une baisse de 15,67% de sa population entre 1990 et Cettebaisseestde5%entre1999et2009. Molinet Chassenard Varennes Saint-Germain A contrario la commune de Varenne-Saint Germain a connu une augmentation de presque 34% de sa population entre 1990 et Cette augmentation est de 22% entre 1999 et La population totale de la Communauté de communes Val de Loire est de personnes en 2009 (dernier recensement). CC du Val de Loire Densité hab. / km 2 (2009) Densité hab. / km 2 (1990) Evolution entre 1990 et 2009 (%) Chassenard ,39 Coulanges ,00 Molinet ,33 Digoin ,67 Les Guerreaux ,55 La Motte-Saint-Jean ,96 Saint-Agnan ,88 Varenne-Saint-Germain ,93 11 Source : INSEE

12 DEMOGRAPHIE 25% 20% 15% 10% 5% 0% 15,6% 15,5% 25% 20% 15% 10% 5% 0% 17,0% 14,7% 0-14 ans ans 16,2% 16% 20,1% 18,1% ans 17,2% 19,2% 21,5% ans Dans l Allier 14% 17,7% 17,2% ans 20,7% 18% 10,4% 12,9% 20% 75 ans ou plus 21% 17,4% 18% 8,4% 12% 0-14 ans ans ans ans ans 75 ans ou plus Dans la Communauté de Communes 25% 20% 15% 10% Répartition de la population par tranche d âge 5% 0% 17,4% 16,7% 0-14 ans 17,5% 15,4% ans 20,7% 18,6% ans 19,1% 21,3% ans Source : INSEE 16,3% 16,3% ans ,0% 11,7% 75 ans et plus La répartition de la population par tranche d âge entre la Communauté de communes Val de Loire et la moyenne départementale sont quasiment identiques. La Communauté de communes connaît une diminution de sa part de population entre 15 et 44 ans et une augmentation de sapartentre45et75ansou plus entre 1999 et Cette augmentation est plus accentuée que la moyenne départementale de l Allier pour les plus de 75 ans mais elle reste plus semblable à la moyenne calculée en Saône-et-Loire. La CDC rencontre un vieillissement important de sa population. En Saône-et-Loire 12

13 DEMOGRAPHIE Comparaison des populations entre Communautés de Communes de l Allier + de 60 ans CA de Vichy Val d'allier 37% CC en Bocage Bourbonnais CC du Pays de Tronçais 35% 33% 31% 29% 27% 25% Graphisme 1 SAÔNE-ET-LOIRE CC du Pays de Lapalisse CC du Pays d'huriel CC de la Montagne Bourbonnaise CC du Pays de Marcillat en Combraille CA de Moulins CC du Val de Cher CC le Donjon - Val Libre CC en Pays Saint Pourcinois CC Val de Besbre - Sologne Bourbonnaise CC de la Région de Montmarault CC du Bassin de Gannat CC Sioule, Colettes et Bouble CC de Commentry-Néris les Bains CC Varennes Forterre CC du Pays de Chevagnes en Sologne Bourbonnaise CC Bocage Sud CA Montluçonnaise CC du Val de Loire La Communauté de communes Val de Loire se situe dans la moyenne départementale de l Allier en prenant en compte les + de 60ansetles de 30 ans. Cependant la population de la Saône-et-Loire est en proportion plus jeune que celle de l Allier et que celle de la Communauté de Communes. CC du Pays de Lévis en Bocage Bourbonnais 23% 23% 25% 27% 29% 31% 33% Auvergne Allier - de 30 ans Source : INSEE 13

14 DEMOGRAPHIE Comparaison des populations entre Communautés de Communes de l Allier Population en nombred habitantsdes Communautésde communes en 2010 CC en Pays Saint Pourcinois CC de Commentry-Néris les Bains CC Digoin Val de Loire CC du Bassin de Gannat CC Val de Besbre - Sologne Bourbonnaise CC de la Région de Montmarault CC Varennes Forterre CC du Pays de Lapalisse CC en Bocage Bourbonnais CC du Pays de Tronçais CC du Pays d'huriel CC de la Montagne Bourbonnaise CC Bocage Sud CC du Val de Cher CC Sioule, Colettes et Bouble CC du Pays de Chevagnes en Sologne CC du Pays de Marcillat en Combraille CC le Donjon - Val Libre CC du Pays de Lévis en Bocage Bourbonnais CA de Vichy Val d'allier CA Montluçonnaise CA de Moulins Au 1 er janvier 2011, on recense Communautés de communes en France et 191 CA. Une CC compte en moyenne habitants. La taille des CC se distingue en fonction du type de fiscalité adopté : les CC à fiscalité propre unique sont en moyenne plus peuplées avec habitantscontre8521habitantspourlesccà fiscalité additionnelle. Le département de l Allier possède de petites Communautés de communes en terme de population:15sur19setrouventendessousdela moyenne nationale. En prenant en compte la population globale de la CDC, cette dernière est la 3 ème Communauté de communes du département de l Allier et se trouve en 6 ème position en prenant toutes les formes d EPCI confondues. Communautés d agglomération Source : INSEE

15 DEMOGRAPHIE Comparaison des populations entre Communautés de Communes de Saône-et-Loire CC de l'autunois CC du Canton de Louhans CC Digoin Val de Loire CC de Paray le Monial CC du Mâconnais-Beaujolais CC du Pays de Gueugnon CC Entre Somme et Loire CC du Clunisois CC du Tournugeois CC du Sud de la Côte Chalonnaise CC de Saône et Seille CC Entre Saône et Grosne CC Portes de la Bresse CC du Canton de Chauffailles CC du Pays Clayettois CC du Canton de Saint-Germain-du-Bois CC Arroux Mesvrin CC des Trois Rivières CC du Canton de Cuiseaux CC du Canton de Charolles CC du Canton de Pierre de Bresse CC du Canton de Marcigny CC Mâconnais - Val de Saône CC Saône et Bresse CC Entre Monts et Dheune CC Autour du Couchois CC du Canton de Sémur-en-Brionnais CC du Canton de Beaurepaire-en-Bresse CC du Nord Charolais CC du Canton de Montret CC de Matour et sa Région CC Entre Grosne et Guye CC de la Vallée de la Drée CC de Beuvray - Val d'arroux CC Autour du Mont Saint-Vincent CC du Mâconnais Charolais CC du Canton de Montpont-en-Bresse CC du Val de Joux CC de la Guiche Le département de Saône-et-Loire possède de petits EPCI en terme de population, cependant c est surtout leur nombre qui est important puisqu on en dénombre 42 (près du double de l Allier) dont une Communauté urbaine et 2 Communautés d agglomération. En prenant en compte la population globale de la Communauté de communes, cette dernière est également en 3 ème position des Communautés de communes du département de Saône-et-Loire. Le territoire communal se trouve donc en 6 ème position tous EPCI confondus en Saône-et-Loire Communautés d'agglomérations et Communauté urbaine CA Chalon - Val de Bourgogne CU Le Creusot - Montceau les Mines CA du Mâconnais- Val de Saône Source : INSEE

16 Santé 16

17 Santé Une population vieillissante Communes Nombre d habitants en 2009 Nombre d habitants de 65 ans et plus Pourcentage de la population de 65 ans et plus Digoin ,9% Les Guerreaux ,1% Saint-Agnan ,4% Coulanges ,8% Molinet ,0 % La-Motte-Saint-Jean ,9% Chassenard ,6% Varenne-Saint-Germain ,9% Communauté de communes ,5% Le territoire de la communauté de communes de Digoin Val de Loire est caractérisé par l importance de la population âgée de 65 ans et plus. De façon globale, la communauté de communes est au-dessus de la moyenne nationale, avec 22,5% de la population ayant 65 ans et plus, contre 16,6% sur le plan national. Seules deux communes sont en-dessous de la moyenne nationale: Chassenard et Varenne-Saint-Germain. La commune de Digoin comprend plus d un quart de sa population ayant 65 ans et plus. Le nombre de personnes ayant 75 ans ou plus est en forte augmentation entre 1999 et 2009, et représente entre 10 et 12% de la population totale. Il se situe dorénavant au niveau de la moyenne départementale, et d ores et déjà audessus de la moyenne régionale et de la moyenne nationale. Source : INSEE 17

18 Santé Une population vieillissante Evolution du nombre d habitants de 75 ans et plus dans les départements de Bourgogne, entre 2005 et 2025, selon les projections de l Insee ( à partir d un indice 100) Pour la Saône-et-Loire, en 2030, l INSEE prévoir que ce département pourrait compter habitants de 80 ans ou plus, soit une augmentation de 57% par rapport à Cela représenterait 10% de la population totale de la Saône-et-Loire Source: INSEE, exploitation ORS Bourgogne Schéma départemental pour l autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap Le canton de Digoin fait partiedes bassins de vie qui ont les parts de bénéficiaires de l Allocation Personnalisée d Autonomie(APA) à domicile, GIR1 à GIR4, par rapport à la population des plus de 75 ans, les plus élevées du département de Saône-et-Loire. Cette donnée caractérise les personnes âgées ayant besoin d une assistance pour les aider à accomplir les gestes de la vie quotidienne. Source: Conseil général de Saône et Loire 18

19 Santé L offre libérale : une pérennité menacée Actuellement, sur la Communauté de communes de Digoin Val de Loire, l offre de soins de premier recours est répartie entre cinq communes: - Digoin : cinq médecins généralistes, six cabinets d infirmier(e)s, cinq cabinets de kinésithérapeutes, quatre dentistes, quatre pharmacies, deux pédicures podologues, un ostéopathe et une sage-femme libérale. - Molinet : Un médecin généraliste, une infirmière (cabinet secondaire), une pharmacie. - La Motte-Saint-Jean: Un médecin généraliste. - Saint Agnan : Une infirmière (cabinet secondaire). - Chassenard: un cabinet de deux infirmières Cette implantation des professionnels de santé, même si elle est concentrée pour plusieurs professions sur Digoin, se traduit par un temps moyen d accès de la population aux professions de santé de premier recours peu élevé, inférieur à cinq minutes en moyenne. 19

20 Santé L offre libérale : une pérennité menacée La Communauté de communes de Digoin Val de Loire est dans une zone classée «densité faible» pour les médecins généralistes, selon le Conseil National de l Ordre des Médecins. La communauté de communes présente même une densité de médecins généralistes deux fois moindre que la moyenne régionale : 50,9 médecins généralistes pour habitants pour la CC de Digoin Val de Loire, contre 102 médecins généralistes pour habitants pour la région Bourgogne. Ce contexte fragile est renforcé par la pyramide générationnelle des médecins généralistes sur la communauté de communes puisque, sur les sept médecins généralistes, seul un médecin a moins de 50 ans, cinq ont entre 55 et 60 ans et un médecin a 69 ans. C est donc peu ou prou une même «génération» de généralistes qui va être amenée à prendre sa retraite danslescinqàdixannéesàvenir. Avec le départ programmé en 2013 d un médecin généraliste, les besoins estimés sont de deux à trois équivalents temps plein de médecins généralistes supplémentaires. La dernière installation d un médecin généraliste sur Digoin remonte à 5 ans. 20

21 Santé Les Maisons de santé Les Maisons de Santé Pluri-professionnelles Sud Bourgogne Situation en janvier 2013 L ARS Bourgogne a adressé un questionnaire en octobre 2010 aux maisons ouvertes ou devant ouvrir d ici Il ressort de l analyse que les principaux thèmes du projet de santé concernent le dépistage, les actions de santé publique, l éducation thérapeutique, les actions spécifiques pour les personnes âgées, l articulation avec les réseaux territoriaux. 19 maisons de santé sur 25 accueillent des stagiaires ou vont se former pour les médecins généralistes et huit sur 25 accueillent des stagiaires pour les infirmier(e)s et les kinésithérapeutes. Un dossier patient partagé existe dans la majorité des maisons de santé et des réunions de coordination pour toutes les maisons de santé implantées en Bourgogne. Source: ARS Bourgogne 21

22 Santé Les Maisons de santé Les exercices regroupés pluri-professionnels Nord Auvergne Situation en novembre 2012 Source: ARS Auvergne Chassenard, Coulanges et Molinet font partie dubassindesantédeproximitédeledonjon. Ainsi, alors même que Digoin est distant de 10 kilomètres et Le Donjon de 20 kilomètres, les habitants de Chassenard se partagent entre Le Donjon et Digoin pour les médecins généralistes, les dentistes, etc. La MSP de Le Donjon a permis de renforcer l offre de soins médicaux, avec l installation récente d un jeune médecin généraliste, venant s ajouter aux deux médecins généralistes précédemment installés. Le bassin de santé de proximité de Le Donjon fait partie des zones de mise en œuvre des mesures destinées à favoriser une meilleur répartition géographique des professionnels de santé,desmaisonsdesanté,despôlesdesanté et des centres de santé (art. L du code de la santé publique), définies dans le cadre du Schéma Régional de l Organisation des Soins (SROS) de la région Auvergne (Projet régional desanté ). 22

23 Emploi 23

24 EMPLOI Niveau de formation de la population Source : Insee CCVAL Allier Saône-et-Loire Ensemble Hommes Femmes Ensemble Ensemble aucun diplôme 27 % 25,8 % 28,2 % 17 % 19,5 % certificat d'études primaires 16,5 % 12,3 % 20,4 % 16,9% 15,4 % BEPC, brevet des collèges 6,2 % 4,6 % 7,7 % 7,3 % 5,9 % CAP ou d'un BEP 28 % 36,1 % 20,4 % 27,7 % 28,5 % baccalauréat ou d'un brevet professionnel 12 % 11,8 % 12,1 % 14,8 % 14,1 % diplôme de l'enseignement supérieur court 6,3 % 5 % 7,4 % 9,5 % 9,6 % diplôme de l'enseignement supérieur long 4,1 % 4,5 % 3,7 % 6,8 % 7 % Niveau de formation sur la Communauté de communes 6,3% 4,1% 12% 27% 16,5% 28% 6,2% aucun diplôme certificat d'études primaires BEPC, brevet des collèges CAP ou d'un BEP baccalauréat ou d'un brevet professionnel diplôme de l'enseignement supérieur court diplôme de l'enseignement supérieur long On constate qu une part très importante de la population de la Communauté de communes, soit 27%, ne détient aucun diplôme contre 17% pour l Allier et 19,5% pour la Saône-et-Loire. De plus, une part très faible de la population a obtenu un diplôme de l enseignement supérieur court ou supérieur long. On en déduit que la population du territoire est très insuffisamment formée. Cependant, la main d œuvre locale est très expérimentée dans le domaine de l industrie. 24

25 EMPLOI Catégories socioprofessionnelles de la population Source : Insee ,8% 2,1% 3,4% 4,2% 14,3% 10,8% 16% 14,6% Les taux de personnes inactives (sans activité + Retraités) sont proches entre la moyenne départementale de l Allier(49,1%) et la moyenne de la Communauté de communes Val de Loire(47,4%). CC du Val de Loire 1,6% 3,4% 3,1% Allier Agriculteurs exploitants 13,3% 8,1% 1,9% 3,5% 4,7% 14% 11,5% 32,5% 15,4% 16,4% Saône-et-Loire Artisants, commercants, chefs d'entreprise Cadres et professions intellectuelles supérieures Professions intermédiaires Employés Ouvriers Retraités Autres personnes sans activité professionnelle 34,1% 20,2% 16,2% La Communauté de communes possède une catégorie «Ouvriers» assez largement supérieure aux moyennes départementales. Ce taux est supérieur de 5,6 points au département de l Allier. C est en partie expliqué par une histoire industrielle riche du territoire qui conserve malgré les circonstances de crise, un secteur industriel encore étoffé. De plus, le secteur tertiaire des services et de l administration, est pour sa part moins représenté, ce qui implique des pourcentages plus faibles concernant le nombre des cadres et des professions intermédiaires. 25

26 EMPLOI Source : Insee ,9% 11,9% 8% 7,9% Emploi - Population ans Allier CC du Val de Loire 62,3% actifs ayant en emploi Saône-et-Loire 9,3% 11,3% chomeurs - actifs inactifs - Elèves, étudiants, et stagiaires non rémunérés 5,9% 12,5% 10,9% 10,2% 60,5% 7,7% 7,5% 64,2% inactifs - retraités ou préretraités autres inactifs Surlapopulationdes 15à64ans,lapart desactifsoccupés(possédantunemploi)estlégèrementplusfaible sur la Communauté de communes Digoin Val de Loire de 1,8 points par rapport à la moyenne départementale de l Allier. Cependant, cette différence est plus significative avec la Saône-et-Loire qui est meilleure de 3,7 %. Deplus,le territoire possède untaux dechômagesupérieur aux2départements.enfin,onpeut noterquela population est plus âgée sur le territoire de la Communauté de communes et que le nombre d étudiants est proportionnellement plus faible. 26

27 EMPLOI Variation du nombre de demandeurs d emploi au 31/12/2011 par rapport au 31/12/2010 Variation totale du nombre de demandeurs d'emploi Catégories A-B-C 6,0% 5,0% 4,0% 3,0% 2,0% 1,0% 0,0% -1,0% -2,0% 5,4% Part des femmes demandant un emploi 8,0% 6,0% 4,0% 2,0% 0,0% -2,0% -4,0% 5,8% 5,8% 5,4% 5,1% 7,9% 6,9% 6,8% 6% 6,9% -2% -2,6% 5,0% 4,1% 4,6% 3,5% 4,0% 3,0% 2,0% 1,0% 0,0% -1,0% -2,0% Part des hommes demandantun emploi 4,7% 3,3% -1,3% Le territoire de la Communauté de communes Digoin Val de Loire a connu une diminution du nombre de ses chômeursde2%entre2010 et2011alors que le département de l Allier a connu une hausse de 5,8% et de 5,4% pour la Saône-et-Loire. La diminution la plus importante concerne les femmes(-2,6%). Source : Insee 27

28 EMPLOI Source : Insee Variation du nombre de chômeurs Cat A entre 2001 et Evolution du nombre de demandeurs d emplois sur la Communauté de Communes Femmes Hommes Totale Le graphique montre que la tendance du chômage était sur une pente descendante jusqu en2007,maisàpartirde 2008audébutdelacrise, celle-cis estinverséedefaçon brutale. Cependant la hausse n a pas impacté immédiatement les femmes même si le tauxdechômagequilestoucheadépasséleshommesen2010. Source : Insee 28

29 EMPLOI Source : Insee Variation du nombre de chômeurs Cat A entre 2009 et Evolution des demandeurs d'emploi en Saône-et-Loire et dans l'allier Saône et Loire L'Allier Evolution des demandeurs d'emplois dans la CCVAL Les deux graphiques montrent, tant au niveau des 2 départements qu au niveau de la Communauté de communes, qu une hausse significative du chômage est constatée entre 2009 et 2013 et que la courbe ne fléchit pas. La hausse a été plus importante pour la CCVAL et en Saône-et-Loire. Source : Pôle Emploi 29

30 EMPLOI Offres d emploi enregistrées en Janvier et en Septembre 2012 Types d'emploi (code ROME) Offres emploi CCVAL Offres emploi Pôle Emploi bassin Digoin A) AGRICULTURE ET PÊCHE, ESPACES NATURELS ET ESPACES VERTS, SOINS AUX ANIMAUX B) ARTS ET FACONNAGE D'OUVRAGES D'ART 2 5 C) BANQUE, ASSURANCE, IMMOBILIER D) COMMERCE, VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION E) COMMUNICATION, MEDIA ET MULTIMEDIA 3 7 Les offres proposées sur le territoire de la CDC se trouvent majoritairement dans les secteurs : Support à l entreprise ; Service à la personne et Commerce et vente. F) CONSTRUCTION, BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS G) HÔTELLERIE- RESTAURATION TOURISME LOISIRS ET ANIMATION H) INDUSTRIE I) INSTALLATION ET MAINTENANCE J) SANTE K) SERVICES A LA PERSONNE ET A LA COLLECTIVITE Les offres proposées sur le bassin de Digoin diffèrent en mettant en avant : Hôtellerie Restauration Tourisme et l Industrie. L) SPECTACLE 0 1 M) SUPPORT A L'ENTREPRISE N) TRANSPORT ET LOGISTIQUE TOTAL Source : Pôle Emploi Digoin 30

31 EMPLOI Demandes d emploi sur la Communauté de Communes 8748 Département de Saône-et-Loire Demandeurs d emploi à fin juin 2012 en catégorie A+B+C 23,5% 16,8% 59,7% Catégories DEFM A-B-C 2012 CCVAL demandeurs d'emploi CCVAL demandeurs d'emploi CCVAL ans à 49 ans ans et TOTAL Entre Janvier 2012 et Septembre 2012, le nombre de demandeurs d emploi a augmenté de 7% sur la Communauté de communes : 26% pour les de 25 ans, 4 % pour les 25 à 49 ans et 1%pourles50anset Département de l Allier Demandeurs d'emploi à fin Avril 2012 en catégorie A+B+C 24% 14,9% 61% ans 25 à 49 ans 50 ans et CC Val de Loire Demandeurs d'emploi à fin septembre 2012 en catégorie A+B+C 24,1% ,9% 57% 221 Selon les chiffres de Pôle Emploi en septembre 2012, les de 25 ans représentent 19% des demandeurs d emploi, les 25 à 49 ans, 57% et les 50 ans et + de 24%. La structure des demandeurs d emploi est plus proche de celle constatée en Saône-et-Loire que dans l Allier. La part des demandeurs d emploi de moins de 25 ans est plus impactée que dans les 2 départements tandis que la classe des + de 50 ans est similaire pour chaque entité. Source : Pôle Emploi 31

32 Mobilité 32

33 MOBILITE Source : ADIL 03 Migrations domicile-travail à destination et en partance du territoire de la CdC en 2006 A destination En partance 55,5% des emplois sont détenus par des actifs habitant sur place soit 450 personnes. Les actifs domiciliés hors du territoire et travaillant sur place viennent essentiellement de Saône-et-Loire. Sur ce territoire, 41,3% des actifs travaillent sur place soit 450 personnes. 45% des actifs travaillent hors du territoire en direction de la Saône et Loire, 3,3% en directiondelacdcvaldebesbreet4,1%endirection delacdcdudonjonvallibre. * Ces chiffres ne prennent pas en compte les communes de la CDC situées en Saône-et-Loire. 33

34 Impôts 34

35 IMPOTS Allier Nombre de foyers et revenu fiscal Saône-et- Loire CCVal LerevenumoyenparfoyerfiscalestplusbassurlaCDCen comparaisondelamoyenne del Allier(-1353 euros)et de celle de la Saône-et-Loire(-2986 euros). Le revenu moyen par foyer fiscal imposable est également plus bas sur la CDC en comparaison de la moyenne de l Allier( euros) et de la Saône-et-Loire(-2980 euros). Les impôts dans la Communauté de Communes % avec le 03 % avec le 71 Nombres de foyers fiscaux ,89% 2,55% Revenu fiscal de référence des foyers fiscaux Nombre de foyers fiscaux imposable Revenu fiscal de référence des foyers fiscaux imposable Nombre de foyer retraite et pensions Taux de foyers fiscaux imposables Taux de foyers fiscaux Retraites et Pensions ,62% 2,18% ,58% 2,19% ,37% 1,98% ,81% 2,62% Ecart 47,85% 51,13% 44,10% -3,79% -7,03% 43,03% 40,96% 42,12% -0,91% 1,16% Source : impots-gouv.fr En pourcentage de population la CDC possède moins de foyers fiscaux imposables sur son territoire en comparaison avec la moyenne départementale de l Allier (- 3,79 points) et avec celle de la Saône-et-Loire (-7,03points). Le taux de foyers fiscaux «Retraites et Pension» est quasiment identique entre la CDC et l Allier. L écart est en revanche plus important avec la Saône-et-Loire. Revenus moyen par foyer fiscal et foyer fiscal imposable sur les revenus de Revenu moyen en par foyer fiscal Revenu moyen en par foyer fiscal imposable 35

36 IMPOTS Comparaison des revenus imposables entre Communautés de Communes de l Allier Allier Auvergne ALLIER SAÔNE-ET-LOIRE CA de Vichy Val d'allier CC en Bocage Bourbonnais CC du Pays de Tronçais CC du Pays de Lapalisse CC du Pays d'huriel CC de la Montagne Bourbonnaise CC du Pays de Marcillat en Combraille CA de Moulins CC du Val de Cher CC le Donjon - Val Libre CC en Pays Saint Pourcinois CC Val de Besbre - Sologne Bourbonnaise CC de la Région de Montmarault CC du Bassin de Gannat CC Sioule, Colettes et Bouble CC de Commentry-Néris les Bains CC Varennes Forterre CC du Pays de Chevagnes en Sologne Bourbonnaise CC Bocage Sud La CDC Val de Loire est éloignée des moyennes départementales de l Allier et de Saône-et-Loire en termes de revenu moyen par foyer fiscal, et de revenu moyen par foyer fiscal imposable. Celle-ci se situe dans la moyenne basse des CDC du département de l Allier avec un revenu moyen par foyer fiscal 7% inférieur à l Allier. Les revenus déclarés en Saône-et-Loire sont aussi assez supérieurs à ceux de l Allier. CA Montluçonnaise CC du Val de Loire CC du Pays de Lévis en Bocage Bourbonnais Source : impots-gouv.fr 36

37 IMPOTS 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 44,17% 45,34% 20,38% 36,30% 24,40% 22,68% 30,54% 34,84% 28,71% 22,93% 34,94% 27,09% 23,44% 28,64% 31,90% 27,09% 21,02% 27,86% 31,04% 27,09% 21,69% 31,65% 30,63% 27,09% 28,31% Impôts locaux Taux votés par les collectivités en ,95% 69,71% 34,92% 27,09% 19,44% 46,57% 36,15% 27,09% 20,87% 55,38% 41,00% 27,09% 27,05% 53,01% 44,50% 27,09% 21,59% 31,32% 27,09% Taux votés en matière de taxe d'habitation 2011 Taux votés en matière de foncier bâti 2011 Taux votés en matière de foncier non bâti 2011 Cotisation Foncière des Entreprises 2012 Taxe d habitation (communale + intercommunale) : La moyenne des taux votésau seindelacdcest trèslégèrement supérieure à la moyenne départementale. L intervalle est de 8,87 points entre le taux le plus bas (Les Guerreaux) et le taux le plus haut(digoin). Taxe foncière bâti (communale + intercommunale + départementale) : La moyenne de la CDC est supérieure de 4,4 points à la moyenne départementale. Le territoire de Digoin possède un taux voté globale supérieur de 17,41 points de la moyenne de l Allier. 0% Taxe foncière non bâti (communale + intercommunale) : La moyenne des taux votés au sein de la Cdc est nettement supérieure de 10,5 points à la moyenne de l Allier. Le territoire de Digoin possède un taux voté globale supérieur de 34,87 points à la moyenne de l Allier. Cotisation foncière des Entreprises : Le taux voté par la CDC est très proche de la moyenne de l Allier mais plus élevée que celui de la Saône-et-Loire. Source : impots-gouv.fr Taux votés en matière de taxe d'habitation 2011 Taux votés en matière de foncier bâti 2011 Taux votés en matière de foncier non bâti 2011 Cotisation Foncière des Entreprises 2012 Saône-et-Loire 20,38% 36,30% 44,17% 24,40% Allier 22,68% 30,54% 34,84% 28,71% CC du Val de Loire 22,93% 34,94% 45,34% 27,09% Chassenard 23,44% 28,64% 31,90% 27,09% Coulanges 21,02% 27,86% 31,04% 27,09% Molinet 21,69% 31,65% 30,63% 27,09% Digoin 28,31% 47,95% 69,71% 27,09% Les Guerreaux 19,44% 34,92% 46,57% 27,09% La Motte-Saint- Jean 20,87% 36,15% 55,38% 27,09% Saint-Agnan 27,05% 41,00% 53,01% 27,09% Varenne-Saint- Germain 21,59% 31,32% 44,50% 27,09%

38 Activité Economique 38

39 ACTIVITE ECONOMIQUE Source : INSEE 32,8% 5,6% 16,9% 7,1% Répartition de l emploi par secteur d activité La part des catégories «Administration publique, Enseignement, Santé, Action sociale» est moins importante de 5,5 points par rapport à la moyenne départementale de l Allier. Elle est en revanche plus proche du taux mesuré en Saône-et-Loire. 37,6% Agriculture 5,6% Allier Industrie 27,3% 21,2% 5,6% 29,7% 19,3% 7,2% 38,2% Saône-et-Loire Construction Commerce, transports, services divers Administration publique, enseignement, santé, action sociale 38,4% CC Digoin Val de Loire 7,6% Ceci s explique par une catégorie «Industrie» plus importante de 4,3 points par rapport à la moyenne départementale de l Allier mais là aussi plus proche des chiffres constatés en Saône-et-Loire, ceci étant probablement dû à l héritage industriel, encore très présent, du département. 39

40 ACTIVITE ECONOMIQUE Postes salariés par secteur d activité 31 décembre ,0% 1,7% 22,4% Agriculture, sylviculture et pêche CC Digoin Val de Loire 1,1% 6,8% Industrie 20,7% 26,1% 37,1% Construction 8,1% Saône-et-Loire Commerce, transports et services divers 44,0% 1,3% Administration publique, enseignement, santé, action sociale 36,1% Allier 35,9% 19,7% 7,0% Le taux de postes salariés dans l agriculture est faible car cette activité se pratique souvent en regroupements (GAEC ) et peu de personnes sont finalement salariées. La CCVAL compte de petites exploitations, c est pour cette raison que le taux d employabilité est si faible. L industrie est quant à elle très consommatrice en main d œuvre salariée de différents niveaux de qualification. Ce taux est significativement plus élevé dans la CCVAL que dans les 2 départements. L activité des «commerces transports et des services» est beaucoup plus présente sur la CC que dans les 2 départements; En effet, plusieurs entreprises de transport et de Logistique sont installées sur le territoire communautaire Source : INSEE

41 ACTIVITE ECONOMIQUE Création d entreprises par secteur d activités dans la Communauté de Communes 27 Création d'entreprises en 2011 Créations d'entreprises de l'industrie Créations d'entreprises de la construction Créations d'entr.adm pub,ens,santé,act soc Créations d'entreprises de comm., transp., serv La création d entreprises dans le secteur du commerce, des transports et des services est largement majoritaire sur la communauté de communes, puisque cette part représente 76,3% de la part totale des créations. Source : INSEE

42 ACTIVITE ECONOMIQUE Salaire net horaire moyen (en euros) selon la catégorie socioprofessionnelle en 2009 Source : Insee France Allier Saône-et- Loire CCVAL Ensemble 12,2 11,1 11,4 10,2 Cadres 21,1 20,5 21,2 19,9 Professions intermédiaires 13,8 13,4 13,6 12,8 Employés 8,9 8,6 8,7 8,2 Ouvriers qualifiés 10,8 10,4 10,6 10,1 Ouvriers non qualifiés 9,4 9,1 9,1 9,1 25 Le coût de la main d œuvre est plus bas dans le Département de l Allier en comparaison de la France pour toute les catégories socioprofessionnelles. France Le coût de la main d œuvre est également plus bas sur le territoire de la Communauté de communes en comparaison de la France mais également plus bas que les moyennes départementale de l Allier et de la Saône-et-Loire Allier Saône-et-Loire CDC 0 Ensemble Cadres Professions intermédiaires Employés Ouvriers qualifiés Ouvriers non qualifiés 42

43 ACTIVITE ECONOMIQUE Zone de Revitalisation Rurale (ZRR) sur la Communauté de communes Source : Observatoire des Territoires Le classement en ZRR permet aux entreprises de ces territoires de bénéficier d avantages fiscaux conséquents, notamment lors de leur création et pour les 5 années suivantes. Seule les territoires des communes de Chassenard, Molinet et Coulanges sont situés en zone de revitalisation rurale(zrr). 43

44 ACTIVITE ECONOMIQUE Zones d'aide à finalité régionale (AFR) sur la Communauté de Communes Source : Observatoire des Territoires Les entreprises implantées dans des zones d aide à finalité régionale permanente (AFR), pour la période , peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d avantages fiscaux, notamment d exonération de l impôt sur les bénéfices. Seule le territoire de la commune de Digoin est situé en zone d aide à finalité régionale(afr) 44

45 Analyse par Filière 45

46 ANALYSE PAR FILIERE Les entreprises les plus importantes de la Communauté de Communes Raison sociale Activité principale Commune Effectif CA (M ) 1 ALLIA Industrie Digoin 220 / 2 LYRECO FRANCE Commerce / Papèterie Digoin 180 / 3 CENTRE LECLERC Distribution (Grande surface) Digoin 144 / 4 SARREGUEMINES VAISSELLES Industrie (Vaisselle Porcelaine) Digoin 140 7,8 5 ETS CANARD Fabrication de cercueils Molinet ,8 6 SEFIC (FABRICATION INDUSTRIELLE DE CERCUEILS) Fabrication vente en gros demi-gros et détail de cercueils et articles funéraires Molinet 83 7,67 7 P.V.P Industrie Saint -Agnan 70 8,7 8 BOUHET Travaux publics et exploitation de carrières Digoin 60 7,5 9 INTERVENTION SECURITE Sécurité biens et services Digoin 53 2,6 10 CBM MATERIEL COFFRAGE Matériel coffrage pour le bâtiment Digoin 47 5,8 11 TRANSPORTS DIGOINNAIS Transport de marchandises Digoin 46 7,3 12 ADECCO Prestation de main d œuvre Digoin 39 / 13 SPEED BOX Transport petits colis Digoin 33 1,5 14 RESIDENCE LA CAPITAINERIE EHPAD avec une unité Alzheimer Digoin 32 2,1 15 LE LABOUREUR Manufacture de vêtements de travail Digoin 30 2,3 Source : CEEA 46

47 ANALYSE PAR FILIERE Localisation des entreprises les plus importantes de la Communauté de Communes Sarreguemines Vaisselles P.V.P Centre Leclerc Allia Lyreco Transports digoinnais CBM Coffrages Interventions services BOUHET Travaux publics Ets Canard SEFIC Source : Bourgogne Développement 47

48 ANALYSE PAR FILIERE Répartition des filières industrielles dans l Allier Les principales filières industrielles représentées en Allier sont: les industries agro-alimentaires, % entreprise % emploi Biens d équipement 30% 56% IAA 30% 20% Biens de consommation 18% 14% Autres (énergie, bois, ) 22% 10% Répartition %entreprises et %emplois dans l Allier l industrie des biens d équipements (y compris mécanique avancée/mécatronique et filière automobile et aéronautique), les biens de consommations(pharmacie, parfumerie, cuir, ). Ces 3 secteurs représentent 78% des entreprises industrielles du Département et 90% des emplois. Source : CEEA 48

49 ANALYSE PAR FILIERE Les 10 entreprises les plus importantes du Département de l Allier Raison sociale Filière Effectif CAHT (M ) Commune 1 SAGEM DEFENSE SECURITE Mécanique avancée / Domérat 2 SOCOPA VIANDES Agro alimentaire M Villefranche d Allier 3 GOODYEAR DUNLOP TIRES FRANCE Mécanique avancée 730 / Montluçon 4 PEUGEOT CITROEN AUTOMOBILES Mécanique avancée M Dompierre sur Besbre 5 ATELIERS LOUIS VUITTON Textile 636 / St Pourçain sur Sioule 6 AMIS Mécanique avancée M Montluçon 7 CAP (COSMETIQUE ACTIVE PRODUCTION ) Santé, Beauté, Forme M Vichy 8 ADISSEO FRANCE Agro alimentaire M Commentry 9 VIGILEC PAULY BTP M St pourcain sur Sioule 10 MANITOWOC CRANE GROUP France Mécanique avancée M Avermes Le tissu économique de l Allier est constitué à plus de 80% d entreprises de moins de 10 salariés réparties sur les 3 bassins d emplois du Département. L Allier compte une cinquantaine d entreprises de plus de 100 salariés (soit 3% des établissements). Ces entreprises emploient près de personnes(soit plus des 2/3 des emplois du secteur). Source : CEEA 49

50 ANALYSE PAR FILIERE Les 10 entreprises les plus importantes du Département de Saône-et-Loire Raison sociale Filière Effectif CAHT (M ) Commune 1 FPT Powertrain technologies (Fiat) Sous-traitance automobile (fabrication de moteurs) ,5 Bourbon-Lancy 2 Areva NP Machines industrielles 1095 / Saint-Marcel 3 Michelin Pneumatiques 1072 / Blanzy 4 Aperam France - ArcelorMittal Transformation acier sidérurgie 898 / Gueugnon 5 LDC Bourgogne Transformation et conservation de viande de volaille ,6 Louhans 6 Industeel - ArcelorMittal Transformation acier Sidérurgie 750 / Le Creusot 7 Alstom Transport Construction de Matériel ferroviaire roulant 650 / Le Creusot 8 ThermodynGE Oil and Gas Fabrication de pompes et de compresseurs ,5 Le Creusot 9 Metso Minerals 10 Oxxo Fabrication de machines pour l extraction et la construction Fabrication éléments matière plastique pour la construction ,8 Mâcon ,2 Cluny Avec emplois fin 2008, la Saône-et-Loire concentre près du tiers de l emploi régional. L'économie de la Saône-et-Loire, de plus en plus tournée vers les services (tertiaire marchand), porte l empreinte des profondes mutations des dernières décennies. Son industrie est encore prégnante bien qu en déclin. L industrie regroupe encore 20 % des emplois, une proportion plus élevée qu en Bourgogne (17 %) ou en métropole (14 %). Particulièrement exposée à la concurrence internationale, elle présente un réel potentiel et a mieux résisté à la crise récente que les autres départements bourguignons. Source : Bourgogne développement 50

51 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE MÉCANIQUE AVANCÉE, MÉCATRONIQUE, PLASTURGIE Répartition des métiers pour la filière mécanique avancée par nombre d'emplois dans le Département de l Allier 1% Mécatronique Plastiques - Caoutchouc - Composites - Céramiques - Verres 3% 3% 3% 1% 3% 2% 1% 1% 0% 0% 0% 27% Fonderie Forgeage - Laminage Chaudronnerie - Tôlerie - Tuyauterie industrielle - Serrurerie Mécanique - Usinage 6% 6% Equipements - Machines Spéciales Maintenance Tréfilage - Etirage 7% 8% 10% 19% Electronique - Electricité Traitements thermiques - Traitements de surfaces Constructions métalliques Découpage - Emboutissage - Travaux de presse Menuiseries métalliques - PVC - Bois Outillage Etudes - Conception Moules et modèles Automatisme Désamiantage Les sous-filières les mieux représentées dans l Allier sont : la mécatronique (27%), Plastiques Caoutchouc Composites Céramiques Verres(19%) et la Fonderie(10%). Source : CEEA 51

52 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE MÉCANIQUE AVANCÉE, MÉCATRONIQUE, PLASTURGIE Les 10 principales entreprises de la filière mécanique avancée dans l Allier Raison sociale Effectif CA (M ) Commune SAGEM DEFENSE SECURITE / Domérat GOODYEAR DUNLOP TIRES FRANCE 730 / Montluçon PEUGEOT CITROEN AUTOMOBILES M Dompierre-sur- Besbre AMIS M Montluçon MANITOWOC CRANE GROUP FRANCE 350 / Avermes BOSCH FRANCE SAS M Yzeure Montluço n 35% Moulins 24% Vichy 41% VALMONT FRANCE M Charmeil ERASTEEL 290 / Avermes JPM M Avermes WAVIN FRANCE 240 / Varennes-sur-Allier Répartition des entreprises de la filière Mécanique avancée dans l'allier La filière mécanique avancée du département de l Allier représente: 264 entreprises et emplois C est la filière la plus importante du Territoire. La filière ainsi définie représente environ 9% des emplois de l Allier et 1,76% des établissements, tous secteurs confondus. Source : CEEA 52

53 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE MÉCANIQUE AVANCÉE, MÉCATRONIQUE, PLASTURGIE Les 10 principales entreprises de la filière mécanique avancée en Saône-et-Loire Raison sociale Filière Effectif CAHT (M ) Commune 1 Areva NP Fabrication de générateurs de vapeur, à l'exception des chaudières pour le chauffage central 1095 / Saint-Marcel 2 Michelin Fabrication et rechapage de pneumatiques 1072 / Blanzy 3 Alstom Transport Construction de locomotives et d'autre matériel ferroviaire roulant 567 / Le Creusot 4 Thermodyn-GE Oil & Gas Fabrication d'autres pompes et compresseurs ,5 Le Creusot 5 Metso Minerals Fabrication de machines pour l'extraction ou la construction ,8 Mâcon 6 Rexam Simandre Fabrication d'emballages en matières plastiques ,1 Simandre 7 Terex Cranes France Fabrication de matériel de levage et de manutention ,9 Montceau-les- Mines 8 Saint-Gobain Seva Mécanique industrielle ,7 Chalon-sur-Saône 9 Jousseau Activités des sièges sociaux 200 5,7 Viré 10 Superfos La Genète Fabrication d'emballages en matières plastiques ,5 La Genête La filière mécanique avancée du département de Saône-et-Loire est très développée avec de grands groupes industriels mondialement connus. Le territoire a hérité d un long passé industriel, et la main d œuvre du département est très bien formée et fiable. Entre la métallurgie, les divers travaux des métaux, la mécanique ou encore la plasturgie, ces filières représentent à elles seules près de 50% des emplois industriels du département. Source : CEEA 53

54 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE MÉCANIQUE AVANCÉE, MÉCATRONIQUE, PLASTURGIE Répartition des entreprises de la filière mécanique avancée en termes d effectif dans la Communauté de Communes Raison sociale Activité principale Effectif CA (M ) Commune P.V.P Mécanique avancée 70 8,67 Saint -Agnan TOTARO ARMATURE Mécanique avancée 27 3,5 Digoin Laboratoires Coluxia Industrie 16 2,3 Digoin Laboratoire Coquelu Industrie 16 3 Digoin Dury Guinet Mécanique avancée 12 1,2 Digoin KSB Service Centre Est Mécanique avancée 6 à 9 4,4 Digoin Diager Industrie Mécanique avancée 4 / Digoin Le secteur industriel reste très porteur sur le territoire de la Communauté de communes puisqu une part encore relativement importante des emplois y est associée. Source : CEEA 54

55 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE AGROALIMENTAIRE Répartition des entreprises par secteur d'activités Répartition des effectifs par secteur d'activités 19% Viande 3% 11% 31% Industrie Laitière 15% 26% 12% 8% Travail du grain/panification 4% Alimentation animale 11% 56% 4% Boissons Autres Répartition des entreprises par secteur d'activité pour l Allier La filière IAA de l Allier s appuie sur une agriculture diversifiée et de qualité (20% de la production sous signes de qualités). Le Département dispose d une AOC, et de sept labels qualité. Arrivé Auvergne est le 4 ème abattoir de volailles labellisées,etle2 ème abattoirfrançaisdevolailles( volailles/semaine) ha de surface agricole exploitées en agriculture biologique dans le Département. Répartition des effectifs par secteur d'activité pour l Allier 230 producteurs Bio dans le Département, soit 4,1% des exploitants. Aujourd hui, l Allier se positionne comme le deuxième département des IAA en Auvergne avec près de 96 entreprises personnes CA (estimatif) 1,1 Milliards. La filière représente environ 4% des emplois de l Allier et 1% des établissements tous secteurs confondus. Source : CEEA 55

56 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE AGROALIMENTAIRE DANS L ALLIER Répartition des entreprises de la filière Agroalimentaire en termes d effectif dans le Département de l Allier Raison sociale Activité principale Effectif CA (M ) Commune 1 SOCOPA VIANDES Abattage d' animaux, vente en gros M Villefranche-d'Allier 2 ARRIVE AUVERGNE (Maitre Coq) 3 TRADIVAL 4 COMPAGNIE DE VICHY 5 PUIGRENIER 6 COMMERCIALE D'EAUX DU BASSIN DE VICHY 7 THIVAT NUTRITION ANIMALE (AXEREAL) 8 CANDIA 9 COMPAGNIE DU BISCUIT DELOS Abattage, découpe et commercialisation de volailles fermières et biologiques Abattage et découpe de viande de porc, l'un des premier site d'abattage français Vente d'eaux minérales, thermalisme, hôtellerie Abattage, découpe et désossage de viandes bovines Production et embouteillage d'eau minérale naturelle Fabrication et commercialisation d'aliments du bétails et aliments biologiques Conditionnement de produits laitiers fabrication de lait stérilisé Fabrication et vente de biscuits, biscottes, pâtisseries et gâteaux M Saint Germain des Fossés M Lapalisse M Vichy M Montluçon M Saint-Yorre M Saint-Germain-de- Salles 120 / Saint-Yorre M Bessay-sur-Allier Dans le Département, certains secteurs de la filière agroalimentaire sont très dynamiques : la viande, la nutrition animale, les boissons. Source : CEEA 56

57 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE AGROALIMENTAIRE EN SAÔNE-ET-LOIRE Raison sociale Activité principale Effectif CA (M ) Commune 1 LDC Bourgogne Transformation et conservation de la viande de volaille ,6 Louhans 2 Bigard Abattoirs Transformation et conservation de la viande de boucherie 383 / Cuiseaux 3 Daunat Bourgogne Fabrication d'autres produits alimentaires. 334 / Sevrey 4 5ème Saison Autre transformation et conservation de légumes ,2 Mâcon 5 Palmid'Or Bourgogne Transformation et conservation de la viande de volaille ,8 Trambly 6 Eckes Granini France Commerce de gros (commerce interentreprises) de boissons ,4 Mâcon 7 Régilait Fabrication d'autres produits laitiers Saint-Martin-Belle-Roche 8 Guillot Cobreda (Groupe LDC) Transformation et conservation de la viande de volaille ,1 Cuisery 9 Salaisons du mâconnais Préparation industrielle de produits à base de viande ,5 Pierreclos 10 Philicot Fabrication d'aliments pour animaux de ferme ,2 Chagny La filière viande est très représentée dans le département de Saône-et-Loire. La plupart de ces entreprises est située dans les secteurs de Mâcon, Chalon s/saône et Louhans. La Communauté de communes Digoin Val de Loire ne dispose cependant pas d industrie de transformation dans le domaine de l agroalimentaire. La grande surface la plus importante en termes d effectifs est le centre Leclerc de Digoin qui compte 144 personnes Source : Bourgogne Développement 57

58 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE TRANSPORTS - LOGISTIQUE Répartition des entreprises par secteur d'activité pour l Allier La filière ainsi définie représente environ 2% des emplois de l Allier et 1,4% des établissements, tous secteurs confondus. Les principales entreprises de la filière Transport- Logistique sont des PME ou des établissements de groupes nationaux. 7 entreprises comptent plus de 100 salariés, soit 1230 salariés(46% du secteur). 40 entreprises comptent entre 10 et 100 salariés, soit 1100 salariés(88% du secteur). Répartition des effectifs par secteur d'activité pour l Allier La filière représente: 136 entreprises(157 établissements) 2600 emplois (dont environ 700 pour les platesformes logistiques). 250M CA(estimatif) Des centres logistiques de groupes nationaux de distribution sont aussi implantés sur le territoire (SCA CENTRE et ITM). Source : CEEA 58

59 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE TRANSPORTS LOGISTIQUE DANS L ALLIER Répartition des entreprises de la filière Transports - Logistique en terme d effectif dans l Allier Raison sociale Activité principale Effectif CA (M ) Commune 1 TRANSPORTS BOURRAT Transports routiers de fret interurbains 320 / Yzeure 2 ITM LOGISTIQUE INTERNATIONALE Centrale d'achats alimentaires 220 / Avermes 3 SCA CENTRE Centrale d'achats alimentaires 194 / Yzeure 4 TRANSPORTS MOULINOIS Transports routiers de fret de proximité, transports et camionnage expresse, messagerie, stockage, lots, affrètement ,9M Yzeure 5 TVE LOGISTIQUE Transports routiers de fret de proximité ,9 M 6 TRANSPORTS THEVENET 7 TRANSPORTS COMBRONDE Transports routier de marchandises + logistique + douane. Rail -route Transports routiers transports internationaux prestations logistiques commissionnaire en douanes Lapalisse / Montmarault ,5 M Bayet 73 28M Saint-Pourçain-sur- Sioule 8 TRANS FROID AUVERGNE 9 TRANSPORTS LASSALLE 10 TRANSPORTS YZEURIENS Transport public routier de marchandises -location de véhicules industriels pour le transport routier de marchandise Transports international, national. Commissionnaire. Stockage, négoce import/export, conditionnement, plateforme logistique et terminal ferroviaire Transports routiers de fret de proximité national et international. Location de véhicules avec conducteurs. Tous transports en benne et fonds mouvants. Citernes pulvérulents 65 7,2M Gannat 53 8 M Varennes-sur-Allier 52 5,9M Yzeure Source : CEEA 59

60 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE TRANSPORTS LOGISTIQUE EN SAÔNE-ET-LOIRE Répartition des entreprises de la filière Transports - Logistique en terme d effectif en Saône-et-Loire RAISON SOCIALE Activité principale Effectif CA (M ) Commune 1 DOMINIQUE PRUDENT Transport Routier Auto Courtier De Fret Garde Meubles Station Lavage ,6 Branges 2 TRANSPORTS ALAINE Transports Publics Et De Toutes Marchandises -Location De Véhicules ,5 Mâcon Transports Routiers Service De Transports De Marchandises 3 TND VOLUME (NORBERT DENTRESSANGLE) Stockage Distribution Import Export Sevrey Transport Routier Public Marchandises. Véhicules - 4 TRANSPORTS RAVE Entreposage, Préparation Et Conditionnement Marchandises Transports, Affrètement Gueugnon 5 GROUPE CAYON Transports En Tout Genre Transports Spéciaux Par Tous Chalon S/ ,8 Moyens & Pour Toutes Di Stances En France etàl'etranger Saône 6 ALIZE LOGISTIQUE Logistique & Conseil En Organisation Logistique. Gestion De Stocks, transports Marchandises ,5 Cuisery 7 SOBOTRAM TRANSPORTS LOGISTIQUE Messagerie Fret Express Logistique -Location avec Conducteur Pour Transport Routier de Marchandises Commissionnaire Transports Routiers Crissey 8 NORBERT DENTRESSANGLE DISTRIBUTION Transport Routier Marchandises Location Véhicules Industriels ,2 Cuisery 9 BECKER Transport Camionnage. Garde Meubles ,7 10 TRANS SERVICE Transports De Marchandises -Location De Véhicules De Transports -Stockage -Commissionnaire De Transport ,2 ChatenoyLe Royal Chalon S/ Saône Source : CEEA 60

61 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE TRANSPORTS LOGISTIQUE SUR LA CCVAL Répartition des entreprises de la filière Transports Logistique et Voyageurs en termes d effectif dans la Communauté de Communes Raison sociale Activité principale Commune Effectif CA (M ) 1 TRANSPORTS DIGOINNAIS (Groupe Cassier) Transports Routiers De Fret De Proximité Digoin 46 7,2 2 TRANSPORTS FONTAIMPE Transports Routiers Réguliers De Voyageurs Digoin TRANSPORTS DANTIN Transports Routiers De Fret De Proximité Digoin 22 1,9 4 TRANSPORTS DIGOINNAIS DISTRIB (Groupe Cassier) Transports Routiers De Fret Interurbains Digoin 15 7,3 5 SD TRANS VIARD Transports Routiers De Fret De Proximité Digoin 6 / 6 CAP BOURGOGNE Transports Fluviaux De Fret Digoin 2 1,8 L activité liée à la logistique et au transport est assez présente sur le territoire de la Communauté de Communes. Ce dynamisme est sans doute lié à la Route Centre Europe Atlantique (RCEA) qui permet de traverser la France d Est en Ouest en rejoignant également les grands axes autoroutiers. Source : CEEA 61

62 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE BOIS Machines et équipements Administration et gestion de la ressources Logistique et transport produit Construction bois tonnellerie ETF «Cœur de Métier» Exploitation mécanisée et manuelle Bois de chauffage, bois d œuvre Scierie Merranderie Menuiserie ébénisterie Valorisation des sous-produits et déchets (bois énergie) Tranchageet déroulage Segmentation de la filière bois Source : CEEA 62

63 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE BOIS La filière bois dans l Allier c est: 230 entreprises 1300 emplois 100M CA(estimatif) hectaresdeforêt Domaines d expertise Tonnellerie Construction Bois Scierie/ Merranderie Boisdechauffage/Boisd œuvre Valorisation des sous-produits et déchets La filière ainsi définie représente environ 1% des emplois de l Allier et 1,5% des établissements, tous secteurs confondus. LesprincipalesentreprisesdelafilièreboissontdesTPEouPME 3 entreprises comptent plus de 50 salariés, soit 295 salariés (22,6% du secteur). 15 entreprises comptent entre 10 et 50 salariés, soit 317 salariés (24,4% du secteur). Source : CEEA 63

64 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE BOIS ALLIER Répartition des entreprises de la filière Bois en termes d effectif dans le Département de l Allier 1 BERRY WOOD Raison sociale Activité principale Commune Effectif CA (M ) Commerce de bois fabrication transformation et négoce de parquets et dérives du bois Meaulne ,5 2 ETS CANARD Fabrication de cercueils Molinet SEFIC (FABRICATION INDUSTRIELLE DE CERCUEILS) SEDEC (SOCIETE D'EXPLOITATION DES ETABLISSEMENTS CERINI) Fabrication vente en gros demi-gros et détail de cercueils et articles funéraires Fabrication d'escaliers et de menuiseries extérieures Molinet 83 7,67 Saint Pourcainsur Sioule 36 3,8 5 ETABLISSEMENTS J. BOURDIER Exploitation forestière scierie négoce de bois Lurcy Levis 35 5,1 6 FOURNEL EMBALLAGES La fabrication le négoce des bois et matériaux fabrication d'emballages 7 (SNBA) SECHAGE NEGOCE BOIS ALLIER Fabrication d'emballages en bois merranderie 8 ETIENNE LAZARO Couverture charpente plomberie zinguerie menuiserie structures bois construction maison bois Lalizolle 30 3,8 Lourouxde Bouble 25 1,6 Bizeneuille 22 1,8 9 PALETTES EXPRESS Fabrication de palettes et d'emballages en bois Chassenard 21 2,5 10 CMV ROSSIGNOL Travaux de menuiserie bois et pvc Abrest 20 2,7 Les établissements Canard et SEFIC, qui appartiennent au même propriétaire, figurent parmi les 3 premières entreprises de l Allier en termes d effectifs et de chiffres d affaire pour la filière bois Source : CEEA 64

65 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE BOIS SAÔNE-ET-LOIRE De la sylviculture à la réparation d articles en bois, en passant par l industrie du meuble, du bâtiment ou encore du papier, la filière bois représente un poids économique important pour l économie locale, comptant plus de 4300 emplois pour 700 entreprises. 130 d entre elles, représentant près de 500 emplois qualifiés, sont implantées dans l Autunois. Les forêts de Saône-et-Loire recouvrent hectares correspondant à un taux de boisement de l ordrede 23 %. Structuration de la filière bois en Saône-et-Loire Construction Travail du bois et fabrication d'articles en bois Exploitation forestière et services annexes Fabrication et réparation de meubles Commerce de gros et intermédiaires du commerce Industrie du papier et du carton Effectif par type d'activité Nombre d'entreprises par activité Parmi les exploitants forestiers, Coron-Naudet, basé à Autun, expédie chaque année plus de sapins de Noël entrele15novembreetle15décembre.pourcequiestdesscieries,l entreprisesrc,àgivry,estleleadereuropéen desciage de chêne avecla transformationde près de m3 par an. L entreprise Ducerf (Charolles), quant à elle, est la première en France à avoir obtenu l éco-certification. Parmi les principaux employeurs du département, la société Simire (Charnay-Lès-Mâcon) est le principal fournisseur de l Education Nationale en matière de mobilier scolaire. Elle se distingue également par sa recherche constante de qualité, obtenant les labels NF Education, NF collectivités et NF Environnement. Source : Bourgogne développement 65

66 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE BOIS SAÔNE-ET-LOIRE Répartition des 10 plus importantes entreprises de la filière Bois en termes d effectif en Saône-et-Loire 1 Raison sociale Activité principale Commune Effectif CA (M ) INTERNATIONAL PAPER Emballages Laurent Fabrication de cartons ondulés et vente Chalon s/ Saône ,6 2 SIMIRE Fabrication de mobilier scolaire et collectivités Mâcon ,5 3 ISOROY LE CREUSOT Fabrication de placage et de panneaux de bois Montchanin MARGARITELLI FONTAINES SAS Constructions de bois parqueterie Fontaines FARGEAOT Lamellé collé Fabrication de charpentes lamellé collé Verosvres 90 25,7 6 COOPERATIVE FORESTIERE BOURGOGNE LIMOUSIN Gestion forestière, travaux sylvicoles, exploitation forestière, bois énergie 7 DUCERF Scierie exploitation forestière Autun 75 28,8 Vendenesse-les- Charolles 75 12,3 8 LA BOISSEROLLE Déroulage tranchage fabrication de panneaux Prissé LBL BRENTA Fabrication matériel de scieries Chauffailles 55 5,9 10 BOIS PROFILES Fabrication de panneaux lamellé collé Charolles 52 13,1 L activité organisée autour de la filière bois est très prégnante en Saône-et-Loire avec une grande diversité d entreprises, de taille importante. Les entreprises y sont en moyenne plus vastes que dans l Allier. Source : Bourgogne développement 66

67 ANALYSE PAR FILIERE FILIERE BOIS CCVAL Répartition des entreprises de la filière Bois en termes d effectif dans la Communauté de Communes Raison sociale Activité principale Commune Effectif CA (M ) 1 ETS CANARD Fabrication de cercueils Molinet SEFIC (FABRICATION INDUSTRIELLE DE CERCUEILS) 3 PALETTES EXPRESS Fabrication vente en gros demi-gros et détail de cercueils et articles funéraires Fabrication de palettes et d'emballages en bois Molinet 83 7,67 Chassenard 21 2,5 4 SOCIÉTÉ FORESTIÈRE DES GRANDS BOIS Abattages d arbres et vente Saint Agnan / Les entreprises de la filière bois ne sont pas très nombreuses sur le territoire mais celles qui sont implantées sur la Communauté de communes sont de taille importante. Elles constituent une part non négligeable des emplois existants. Source : CEEA 67

68 Spécificités du Territoire 68

69 SPECIFICITES DU TERRITOIRE TOURISME Résidences Secondaires CA de Vichy Val d'allier CC de la Montagne Bourbonnaise CC du Pays de Tronçais CC Sioule, Colettes et Bouble CC en Pays Saint Pourcinois CC de la Région de Montmarault CC de Commentry-Néris les Bains CC en Bocage Bourbonnais CC Val de Besbre - Sologne Bourbonnaise CC du Pays d'huriel CA Montluçonnaise CA de Moulins CC Bocage Sud CC du Bassin de Gannat CC du Pays de Marcillat en Combraille CC le Donjon - Val Libre CC du Pays de Lapalisse CC du Pays de Lévis en Bocage Bourbonnais CC Varennes Forterre CC du Val de Loire CC du Val de Cher CC du Pays de Chevagnes en Sologne Bourbonnaise La Communauté de communes Digoin Val de Loire ne dispose pas de nombreuses résidences secondaires sur son territoire Source : Insee

70 SPECIFICITES DU TERRITOIRE TOURISME Hôtels et Campings Chambres d'hôtels Chambres d'hôtels Chambres d Hôtels en 2008 et 2012 sur la CDC étoile 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles ou plus étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles ou plus Emplacements de Camping en 2008 et 2012 sur la CDC Emplacements de camping 2012 Emplacements de camping 2008 Le nombre de chambres d Hôtels est en diminution entre 2008 et 2012 sur la Communauté de communes. Le territoire de la communauté de communes dispose d un nombre restreint de chambres d Hôtels mais un nombre important d emplacements de camping. Source : Insee 70

71 SPECIFICITES DU TERRITOIRE LOGEMENT Résidences principales, secondaires et vacantes Source : Insee Département de l Allier Département de Saône-et-Loire Logements Résidences principales Résidences secondaires Logements vacants Communauté de Communes Nombre de logements Après une quasi stabilisation du nombre de logements entre 1982 et 1999 ce dernierrepartàlahausseen2009 Résidences principales Après une quasi stabilisation du nombre de résidences principales entre 1982 et 1999 ce dernier repart à la hausse en Cette tendance est en grande partie imputée au phénomène de décohabitation Résidences secondaires Le nombre de résidences secondaires est en diminution. 85 résidences secondaires ont disparu entre 1990 et Cela signifie que le territoire est moins attractif en termes de loisirs. Logements vacants Le nombre de logements vacants est en légère augmentation. 71

72 SPECIFICITES DU TERRITOIRE LOGEMENT Résidences principales, secondaires et vacantes Source : Insee ,3% 12,4% Allier 7,9% Saône-et-Loire 8,5% 80,3% Résidences principales 83,6% Résidences secondaires Logements vacants CC du Val de Loire 86% 4% 10% Le territoire de la Communauté de communes possède une proportion plus importante de résidences principales en comparaison avec les moyennes des deux départements et à contrario moins de résidences secondaires. 72

73 SPECIFICITES DU TERRITOIRE LOGEMENT Ancienneté d Emménagement des Ménages Source : Insee 15,1% 20,8% 18,3% 12% 17,5% 16,3% Ancienneté d Emménagement des Ménages sur l Allier 14,8% 20,8% 18,5% 11,4% 17,7% 16,8% Ancienneté d Emménagement des Ménages en Saône-et-Loire - de 2 ans entre 2 et 4 ans entre 5 et 9 ans entre 10 et 19 ans entre 20 et 29 ans depuis 30 ans et plus Ancienneté d Emménagement des Ménages sur la CCVAL 15,2% 22,1% 21% 9,8% 16,9% 15% La population de la Communauté de communes de Val de Loire est plus ancrée sur son territoire que les moyennes départementales de l Allier et de Saône-et- Loire. 61% de la population a emménagé depuis au moins 10 ans contre 54% dans l Allier et en Saône-et- Loire, qui possèdent quasiment les mêmes statistiques en terme d ancienneté d emménagement. Il y a donc moins de mouvement de population. 73

74 Haut Débit 74

75 HAUT DEBIT Etat des lieux de la couverture Haut et Très Haut Débit dans l Allier (juillet 2012) 75

76 HAUT DEBIT Etat des lieux de la couverture Haut et Très Haut Débit en Saône-et-Loire Couverture DSL CCVAL Couverture Haut débit 2010 des zones possédant au moins 2Mb en Saône-et-Loire 76

77 Parc d Activités 77

78 PARCS D ACTIVITES Localisation des Parcs d Activités présents sur la Communauté de Communes En prise directe avec la RCEA (Route Centre Europe Atlantique) Poids Lourds / jour Zone d activités Ligerval de DIGOIN : superficie totale de 120 ha, dont 66 ha déjà occupés 78

79 PARCS D ACTIVITES Description le Parc d Activités présent sur la Communauté de Communes ZONE D ACTIVITES LIGERVAL Terrains = entièrement viabilisés Assainissement collectif avec station d épuration d une capacité maximum de EH avec une charge supplémentaire admissible de EH Viabilisation : Routes trottoirs éclairage public Assainissement collectif Réseaux Eaux pluviales et eaux usées Electricité Gaz Télécommunications : ADSL faisceau Hertzien (capacité maxi 100 Mbits/seconde) Wi-max => Fibre optique en cours d études Branchements aux réseaux à prévoir par l acquéreur Service de collecte d ordures ménagères Prix/m² : 12 HT/m² maximum, suivant surface, emplacement et activité. Extensions prises en charge par la collectivité si besoin 79

80 PARCS D ACTIVITES Zoom sur le Parc d Activités LIGERVAL D979 D238 Digoin D994 Coordonnées GPS 46 28'52.73"N 4 0'24.55"E Commerce et Services Industrie et Logistique D979 D979 Macon (1h10) Chalon sur Saône (1h15) Lyon (1h45) E62 Aéroport de Saint Yan (15 mn) Aéroport de Lyon (1h45) Gare de Digoin (10mn) Moulins (1h) Paris (4h) N79 Roanne (1h10) D982 80

81 PARCS D ACTIVITES Entreprises situées sur le Parc d Activités de Ligerval RAISON SOCIALE ACTIVITE EFFECTIF ALLIA Production sanitaire, 200 salariés 220 LYRECO logistique -VPC 200 employés 180 SARREGUEMINES VAISSELLES vaisselle porcelaine 180 salariés 140 CBM Matériaux gros œuvre 47 TRANSPORT DIGOINNAIS logistique 46 LA POSTE courrier 22 LABORATOIRE COQUELU pansements et adhésifs médicaux 15 Meret-Martin carrelage faïence 15 REVERDY logistique 12 SMEVOM traitement des ordures ménagères 12 Société MEGRET et Fils équipements pour l'industrie 12 Dury-Guinet structures métalliques 12 NEUVILLE IMPRESSIONS imprimerie 10 Chausson matériaux matériaux gros œuvre 10 BUT magasin Hi Fi electroménagers - intérieur 10 CIO centre de formation professionnelle 8 Hydrotec T.P France Négoce en fonte de voierie 6 ATI Production Adhésifs industriels 6 GRETA Formation / Education 6 Pom banana alimentation 5 FRANS BONHOMME Vente tubes et raccords plastiques 4 LYRECO TIMBRES fabrication de tampons encreurs 4 IFPA centre de formation professionnelle 2 BETON ET GRANULATS DU CENTRE centrale de production de béton 2 CITE SCOLAIRE scolaire / Syndicat Mixte d Elimination et de Valorisation des ordures ménagères (SMEVOM) BUT LYRECO ALLIA MERET-MARTIN 81

82 Synthèse 82

83 SYNTHESE DEMOGRAPHIE Points forts Points faibles 3 ème Communauté de Communes et 6 ème EPCI de Saône-et-Loire en termes d habitants et exactement le même classement dans l Allier: le territoire possède plus d habitants que la moyenne nationale des communautés de communes (8625 habitants en moyenne). Le modèle centre-périphérie organisé autour de la Commune de Digoin (8303 habitants) est un véritable atout pour le territoire communautaire. La population semble se stabiliser entre 1999 et 2009 suite l hémorragie qui a frappé le territoire communautaire, et plus largement le Pays Charolais-Brionnais, depuis le début des La Communauté de communes connaît une diminutiondesapartdepopulationentre15et 44ansetuneaugmentationdesapartentre45 et 75 ans ou plus entre 1999 et Le vieillissement de la population est plus important qu en Saône-et-Loire et que dans l Allier. La commune de Digoin, ayant déjà perdu une part importante de sa population depuis 1990, continue à perdre des habitants. La baisse semble toutefois se ralentir depuis ces 10 dernières années. 83

84 SYNTHESE EMPLOI Points forts Points faibles Il existe encore de nombreuses offres dans le domaine de l industrie même si le secteur du commerce prédomine. Le service à la personne est en pleine expansion sur la Communauté de communes et sur le bassin d emploi de Digoin. La progression du nombre de demandeurs d emploi sur la CCVAL semble se stabiliser depuis la septembre Le secteur de «l hôtellerie- restauration tourisme loisirs et animation» est le plus pourvoyeur d emplois sur le bassin d emploi de Digoin. La part des demandeurs d emploi de moins de 25 ans est la plus durement touchée par le chômage, ce taux est supérieur à celui constaté en Saône-et-Loire et à celui de l Allier. Ce taux est aussi celui qui a le plus augmenté depuis le débutdelacrise. Le niveau de formation est beaucoup plus faible sur la Communauté de communes que dans les 2 départements. Ceci est en partie dû au passé industriel du territoire. En effet, un taux important d ouvriers prédominait, et c est actuellement toujours le cas. 84

85 SYNTHESE ACTIVITE ECONOMIQUE Points forts 3 entreprises majeures de la filière bois, figurant parmi les 10 plus importantes en termes d effectifs dans l Allier, sont installées sur le territoire de la Communauté de communes. Le transport logistique est lui aussi très bien représenté sur la communauté de communes. Cependant, aucune ne fait partie des 10 plus importantes de l un des deux départements. Le territoire bénéficie d un réservoir de main d Œuvre d un très bon niveau de formation ouvrière pour satisfaire les besoins de l activité industrielle. Points faibles Même si les entreprises emblématiques de la communauté de communes ont résisté à la crise, l industrie est en perte de vitesse sur le territoire avec des plans sociaux et des suppressions de postes qui se succèdent. Peu de jeunes diplômés de l enseignement supérieur sont intéressés pour revenir travailler sur le territoire, de ce fait, la main d œuvre qualifiée de haut niveau se raréfie. Les 3 communes de l Allier sont en Zone de Revitalisation Rurale (ZRR) et Digoin se situe en Zone à Finalité Régionale (AFR), un avantage non négligeable pour l installation de nouvelles entreprises sur la Zones d activités Ligerval. 85

86 Partenaires 86

87 PARTENAIRES Communauté de Communes Val de Loire - CCI 71 - Comité d Expansion Economique de l Allier (CEEA) - Bourgogne Développement - DATAR Observatoire des territoires - INSEE - Pole emploi - Impôts.gouv - Conseil général de Saône-et-Loire Partenaires ayant participés à la réalisation de la Monographie Territoriale - Conseil général de l Allier - ADIL 03 - Centre Régional Auvergnat de l Information Géographique (CRAIG) - GéoBourgogne 87

88 Communauté de Communes Val de Loire 88