Ville de Saint-Pierre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ville de Saint-Pierre"

Transcription

1 Ville de Saint-Pierre N janvier 2017 D ÉN EI GEMEN T Des équipes promptes à réagir AGENDA DU SÉNATEUR-MAIRE - LES CÉRÉMONIES DE VŒUX p.2-3 & 9 LA GESTION DES DÉCHETS - BILAN 2016 p. 6 & 7 LES ATTENTATS DE PARIS VUS PAR UNE CLASSE DE CE2 p. 10 & 11 Stéphane Bouteiller

2 Chantal Briand

3 DU SÉNATEUR-MAIRE Lundi 9 janvier, Karine Claireaux avait convié ses invités dans la salle des délibérations de la Mairie de Saint-Pierre. Ces vœux à la société civile sont toujours un moment important dans la vie d une collectivité car c est l occasion de rassembler autour du Conseil municipal : les représentants de l État, des élus, des habitants et les différentes forces vives de notre territoire. Avant de prononcer une allocution très politique, Madame le Sénateur-Maire a dit tout son «plaisir» d accueillir «ses invités» pour une «soirée d échanges, sans ordre du jour, sans polémique, avec juste l envie de tous nous souhaiter mutuellement une excellente nouvelle année 2017». Les principaux points du discours du Sénateur-Maire. Je veux former un vœu d espoir pour l archipel. Cette année, cela fera 25 ans que le moratoire sur la pêche aura tué notre économie. 25 ans! Une génération de survivants, par amour pour nos îles. Et depuis? Nous survivons À plus ou moins grands coups de subventions car nous ne produisons rien. Pour l anecdote - mais c est de l humour noir savez-vous ce qui arrive en tête des exportations sur l archipel en ce moment? Les déchets que nous exportons Nous devons nous réinventer. Il est plus que temps! Et si nous commencions cette année? 2017 est une année chargée en élections, pas moins de quatre en ce qui nous concerne! Beaucoup de choses peuvent changer pour le meilleur mais, aussi pour le pire. Alors, jeunes, actifs, aînés, élus et société civile, nous tous avons une responsabilité commune : celle de bien réfléchir, d échanger autant que possible, de prendre le temps, de peser le pour et le contre, afin de vraiment, collectivement, savoir où nous voulons aller et faire entendre notre voix. Pas par opposition, par construction! Nous sommes la plus petite circonscription de la République. Nous sommes l une des plus difficiles d accès. Et nous souffrons d un paradoxe unique en France : d un côté, nous avons le plus faible taux de chômage du pays ; de l autre, la crise structurelle que nous subissons se pérennise. Alors, en plus de mes vœux, je voudrais partager avec vous un cri du cœur car je suis inquiète pour notre avenir. Et il y a de nombreuses raisons à cela : Nous avons du mal à retenir nos talents. Les jeunes Saint-Pierrais et Miquelonnais rêvent de conquérir le monde ; nous, que pouvons-nous leur offrir de concret? Pas grand-chose, alors la lune, je n en parle même pas. En 2016, notre déficit démographique a été le 2 e plus important au monde, juste devant les Îles Cook. À ce rythme, il n y aura plus personne pour fêter le tricentenaire en 2116 Nos entreprises dépendent trop de la commande publique. Depuis 1992, les grands travaux ont maintenu notre économie sous perfusion. Oui, il fallait bien que l on survive mais cela a déprimé l investissement privé et nous sommes dépourvus de capital-risque pour financer des projets innovants capables de donner un nouveau souffle durable à l archipel. Nos infrastructures coûtent de plus en plus cher. Or, frais de maintenance et vulnérabilité écologique ne font pas bon ménage. Donc, si nous épuisons toutes nos capacités de financement, comment pourrons-nous payer nos frais de fonctionnement et de maintenance, mais aussi les conséquences des prochaines catastrophes? Et nous serons paradoxalement, encore plus vulnérables. Il y a de nombreux autres facteurs que je ne peux détailler ici par manque de temps, mais il y en a un dernier qui me tient particulièrement à cœur et qui ne se mesure pas scientifiquement ou avec des experts : j ai le sentiment que nous avons perdu en fraternité dans le débat. Jeux d acteurs, coups bas, manque de dialogue, stratégies électorales, coquilles vides, polémiques, anathèmes, mensonges délibérés, temps de parole déséquilibré, Nous ne débattons plus sur l archipel. Certains ont tué le débat public, et je ne pense pas là qu aux seuls élus. En tout cas, devant cette réalité qui me peine, j ai voulu miser en 2016 sur la société civile. Sur le statut de l archipel par exemple, pendant que certains, à droite comme à gauche, vociféraient sur SPM Première ou sur les réseaux sociaux, j ai travaillé à un projet de réforme alternatif. Je l ai soumis à la population. J ai encouragé tout le monde à m envoyer des commentaires, des remarques et des propositions de modification. Certains d entre-vous ici et même dans la diaspora m ont envoyé leurs critiques, leurs remarques et leurs idées. Je vous en remercie tous car j en ai repris certaines dans la version finale de mon projet. C était un exercice nouveau sur un sujet d une telle ampleur ici et qui a été mal compris par une partie de la classe politique comme par les médias. À Paris, j ai porté la voix de l Archipel en tant que présidente du bureau du Conseil National de la Mer et du Littoral. Nous avons travaillé cette année, avec le gouvernement, à la rédaction de la première Stratégie Nationale pour la Mer et les Littoraux, adoptée en novembre. Pour y parvenir, nous avons recueilli plus de 170 contributions d administrations, mais aussi et surtout, de la société civile. Localement, cela a eu bien peu d écho À Paris, je me suis associée à l Observatoire Européen des Think Tanks, un institut de recherche qui analyse l activité des laboratoires d idées politiques. J ai organisé les Premières Assises Nationales des Think Tanks, en juillet, au Sénat, afin de montrer l importance et la vivacité de la société civile dans le débat politique, en particulier dans les outremers. Là encore, pas d écho sur l archipel. En décembre, j ai fait de nombreuses propositions à Paris, lors d un colloque organisé par l AFD, afin de mieux associer la société civile aux politiques publiques en outremer. J ai notamment promu l économie sociale et solidaire, un secteur déjà très important à Saint-Pierre et Miquelon. En effet, beaucoup de services et d initiatives qui sont habituellement apportés par le public dans les communes de métropole sont ici gérés par des associations et des initiatives bénévoles. L Économie Sociale et Solidaire ou l ESS, c est à la fois un vecteur de mieux-vivre, un vivier d emplois et d innovation. Là encore, trop peu d écho sur l archipel, personne n en a parlé, mise à part la communication du sénateur. Pour finir sur une note d espoir, si je n avais qu une chose à souhaiter pour 2017, ce serait que la société civile s empare véritablement du débat politique sur cet archipel. Organisez des débats avec les élus, initiez des causeries entre citoyens, faites des propositions, soyez inventifs, créez des «cercles de discussion» plus communément appelés think tanks Allez-y! Ce n est pas parce que nous sommes sur un petit territoire que nous ne pouvons pas le faire! En 2017, n attendez pas tout des médias et des élus, faites vivre le débat. Emparez-vous en! Faites de 2017 une année de débats et de combats. Que cette année soit belle pour notre archipel! Qu elle nous ouvre des horizons nouveaux! Bonne et Heureuse Année à toutes et tous! écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017 [03

4 V I E M U N I C I P A L E BUDGETS PRIMITIFS 2017 Adoptés Le Sénateur-Maire Karine Claireaux a réuni son Conseil municipal le mardi 10 janvier pour une séance officielle très studieuse. Les élus municipaux ont examiné le Budget Primitif 2017 de la Ville de Saint-Pierre, celui de la Régie Eau & Assainissement ainsi que celui du Budget annexe Gestion Durable des Déchets. Parmi les autres dossiers abordés : une convention signée avec la DTAM ; des demandes de participation financière à l État pour le compte de la Régie Eau & Assainissement. Les détails. [ Budget Primitif de la Commune ] Le Budget Primitif 2017 s élève tant en recettes qu en dépenses à un montant de ,56 euros pour la section de Fonctionnement et à ,05 euros pour la section d Investissement. Le Budget global de la Commune est donc de ,61 euros. En voici les principaux points. Section de Fonctionnement : dépenses - Les charges à caractère général : elles s élèvent cette année à un montant de : ,11 euros. Ces crédits couvrent notamment l ensemble des dépenses de chauffage/électricité et celles liées à l entretien des bâtiments municipaux ; les dépenses liées à l entretien des terrains, du matériel roulant ; les fournitures de voirie, l éclairage public, l acquisition de petits équipements, les rémunérations d intermédiaires extérieurs, l achat de vêtements de travail, les primes d assurance des bâtiments et véhicules, les voyages et déplacements, les frais d affranchissement et de télécommunications, la formation du personnel - Les charges de personnel : elles s élèvent à euros. - Autres charges de gestion courante : elles se chiffrent à ,84 euros. Cette somme inclut notamment : - La subvention allouée au CCAS : ,84 euros. - La participation au fonctionnement de l Amicale Communale : euros. - L ensemble des subventions versées aux associations : euros. Section de Fonctionnement : recettes La somme de euros a été inscrite au BP pour le chapitre des produits des services. Sont regroupés notamment sous ce chapitre : Les concessions et redevances du Cimetière ; la vente des cartes d abonnement à la Bibliothèque ; les recettes de l École de Voile ; le produit de la publicité dans l Écho des Caps et les travaux d imprimerie ; le produit des remboursements de mise à disposition de personnel. À retenir aussi que euros proviennent des impôts et taxes, pour l année Autres sources de recettes pour la Commune, les dotations. Elles s élèvent à euros pour cette année. Elles se répartissent comme suit : Dotation Globale de Fonctionnement, dotation forfaitaire : euros. Dotation de Solidarité Urbaine : euros. Dotation Nationale de Péréquation : euros. Enfin, la somme de euros a été inscrite au chapitre «autres produits de gestion courante». Cette somme englobe les revenus locatifs de la Salle des Fêtes et du Bâtiment SPSS. [ Section Investissement ] Après avoir précisé que «comme la loi l exige, la Municipalité doit d abord honorer le remboursement de la dette en capital», Madame le Sénateur-Maire a demandé aux Conseillers d inscrire une dépense de ,57 euros. Cette somme servira notamment à l acquisition de matériel pour le traitement des déchets d outillages divers pour les Services Techniques. La somme de euros a été votée pour la campagne d enrobés 2017 et des travaux sur la plate-forme de tri En recettes, quelques chiffres à retenir : euros au titre de la Dotation d'équipement des Territoires Ruraux (DETR) qui résulte de la fusion de la Dotation Globale d'équipement (DGE) et de la Dotation de Développement Rural (DDR) euros provenant des amendes de Police euros de l ADEME euros du Contrat de plan État de la Réserve Parlementaire ,96 euros incluant notamment le Fonds de Compensation pour la TVA. Le Sénateur-Maire a précisé que «l autofinancement prévisionnel dégagé au profit de la Section d Investissement s élève à ,53 euros». 04] écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017

5 [ Budget Primitif 2017 Gestion Durable des Déchets ] Il s élève tant en recettes qu en dépenses à un montant de euros pour la section de Fonctionnement. Le Sénateur-Maire a précisé que «la partie Investissement est pour le moment prise sur le Budget général de la Commune et que les transferts des immobilisations et des amortissements se feront sur le budget 2018». Au chapitre des dépenses, un crédit de euros a été voté pour couvrir les charges à caractère général. Pour les recettes, euros proviendront de la taxe d enlèvement des ordures ménagères et euros de la participation des éco-organismes à la collecte. S agissant des dotations et participations, un crédit de euros a été voté. La répartition s effectue comme suit : Eco-organismes-ADEME : euros. Participation État Contrat de Développement : euros. Subvention d équilibre de la Commune : euros. [ Taxe sur les ordures ménagères ] Pour 2017, une hausse de la taxe pour les ordures ménagères a été proposée pour toutes les résidences ainsi que pour tous les autres bâtiments. Cette augmentation s inscrit «dans la volonté d équilibrer progressivement le service de collecte et de traitement des ordures ménagères». Elle sera de 140 pour les habitations principales et autres bâtiments et de 134 pour les résidences secondaires. Les montants des autres taxes restent inchangés. [ Régie Eau & Assainissement ] L Assemblée a voté le Budget Primitif de l exercice Détails. Il s élève à ,92 euros et se répartit comme suit, tant en recettes qu en dépenses : euros pour la Section d Exploitation et ,92 euros pour la Section d Investissement. Au titre des recettes de la Section d Exploitation de la Régie Eau & Assainissement, un montant de euros a été inscrit au BP. Cette recette provient de la taxe sur l eau et des travaux de raccordements aux réseaux d eau et d assainissement réalisés pour le compte de tiers. L autofinancement prévisionnel dégagé au profit de la section d investissement s élève à euros. [ Demandes de subventions ] Les élus municipaux ont voté trois délibérations correspondant à des demandes de subventions adressées à l État : euros pour la construction d un bâtiment destiné au traitement et à la valorisation des déchets. Une subvention de euros destinée à la construction d un nouveau réservoir d eau potable dont les travaux sont prévus se réaliser sur trois ans euros pour la construction des réseaux Eau & Assainissement rues Général Leclerc et Jacques Cartier. [ Mise en place du RIFSEEP ] La Ville de Saint-Pierre a décidé de mettre en place un régime indemnitaire pour ses agents. Mis en place en 2016, il va être remplacé par le RIFSEEP (Régime Indemnitaire lié aux Fonctions, à l Expertise et l Expérience Professionnelle). Ce nouveau régime, remplacera les anciennes primes qui seront alors abrogées. Il n y aura pas d impact sur le montant de la prime qui sera identique aux sommes déjà versées. [ Conventions ] Le Sénateur-Maire a été autorisé à signer la convention constitutive d un groupement de commande pour la maintenance de l éclairage public «par souci de mutualiser les moyens de gestion relatifs à l entretien et à la maintenance du réseau d éclairage public à Saint- Pierre et ainsi de permettre une mise en commun des données par le biais du Système d Information Géographique de la Commune». La Mairie de Saint-Pierre est le coordonnateur de ce groupement de commande. Karine Claireaux a été également autorisé à signer une convention entre l État-DTAM et la Mairie de Saint-Pierre. La Direction des Territoires, de l Alimentation et de la Mer intervient pour le compte de l État et pour le compte de la Collectivité Territoriale dans le cadre de sa mise à disposition sur le territoire de la Commune de Saint-Pierre. Une mutualisation de certains moyens s est instaurée au fil des années entre la DTAM et les services techniques de la Commune, formalisée par une convention entre la Direction de l Équipement et la Commune de Saint-Pierre du 25 juin Une mise à jour de cette dernière est donc nécessaire. Rappel - Les domaines d intervention sont : la Direction des Territoires de l Alimentation et de la Mer exerce les activités suivantes pour le compte de la Mairie de Saint-Pierre : - la réalisation du marquage de la signalisation horizontale en agglomération ; - la viabilité hivernale sur certaines voies. La Mairie de Saint-Pierre exerce les activités suivantes pour le compte de la DTAM : - la viabilité hivernale sur certaines voies ; - la gestion du marché d entretien et de maintenance de l éclairage ; - l entretien des plantations, fleurs et arbustes du domaine public national, routier et maritime. écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017 [05

6 BILAN ] écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017

7 écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017 [07

8 08] écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017

9 V I E M U N I C I P A L E Cérémonie des vœux du Sénateur-Maire aux agents communaux «Si je devais utiliser trois verbes qui représentent votre investissement au sein de la commune, ce serait : protéger, rassembler, construire» Jeudi 5 janvier à l Hôtel de Ville, le Sénateur-Maire Karine Claireaux accompagné des élus a présidé la traditionnelle cérémonie des vœux au personnel communal. Dans son allocution, le Sénateur-Maire a rappelé que «même si la vie des services municipaux n est pas toujours un long fleuve tranquille, 2016 aura été une année assez calme». «Mais calme ne veut pas dire qu il ne s est rien passé» a souligné Karine Claireaux précisant qu en cette année 2016 «nous avons vu le rapprochement de deux services, à savoir la Propreté urbaine et les Espaces verts, tout cela mené de main de maître par Jean-Marc Disnard que je remercie au passage pour son implication, son désir de faire réussir l équipe à la tête de laquelle il se trouve aujourd hui. Ce rapprochement a déjà montré son efficacité et continuera de le faire pour le bien-être des agents, pour plus de cohésion et pour un meilleur service à la population. Comme j ai coutume de le dire, une collectivité moderne évolue au gré des besoins des services mais aussi en fonction des besoins de la population. «Nous avons vu aussi l ouverture de la déchèterie, qui est une nouvelle étape dans le traitement de ce que nous appelons souvent «déchets» mais qui sont pour l immense majorité, des matières secondaires recyclables. Cette fois encore ce n est ni simple, ni de tout repos, n est-ce pas Christophe Caignard (ndlr : Chargée de mission gestion durable des déchets)? Il faut faire preuve de pédagogie auprès de nos concitoyens, convaincre pour faire changer les habitudes, communiquer et surtout, être nous-mêmes exemplaires. Je veux à ce propos souligner la cohésion des équipes et leur participation interservices au Pôle de gestion durable des déchets sur des opérations ponctuelles comme par exemple le chargement des conteneurs. Cette participation démontre la mobilisation de toute la Mairie au service d un projet municipal tourné vers la protection des citoyens et de leur environnement. Soyez-en remerciés». Madame Claireaux a aussi rappelé que les travaux engagés l an dernier à l École municipale de Voile et à la Maison de l Enfant «n ont pas été sans causer quelques troubles et perturbations au sein des structures, mais c était pour ensuite offrir un meilleur fonctionnement». «2016 aura été aussi l année de la mise en œuvre de l accueil des 3-4 ans». Puis le Sénateur-Maire a rendu un hommage appuyé à son personnel communal. «2016 n aura pas démenti le dévouement qui est le vôtre envers vos concitoyens, ainsi que votre professionnalisme. Vous êtes, au sein de vos différents services, dans le mouvement constant avec ses volets que sont la prévention (afin de veiller au bon fonctionnement des installations et le respect de notre environnement), l action (au quotidien) et la réactivité (et non pas la réaction) quand une urgence se présente. Et ce n est pas à vous que j apprendrais qu il y a souvent, des urgences Si je devais utiliser trois verbes qui représentent votre investissement au sein de la commune, ce serait : protéger, rassembler, construire. Protéger car, chacun à votre niveau, vous œuvrez pour la protection de la population et de l environnement qui est le nôtre. Rassembler car, vous ne pouvez protéger les autres, sans être vous-mêmes rassemblés. Vous ne pouvez protéger la population sans que celle-ci ne se rassemble autour, et n adhère à un projet, à une évolution de la société, à un bouleversement des habitudes. Enfin construire car vous êtes les chevilles ouvrières du projet municipal, vous co-construisez avec la population et les élus, la ville que nous souhaitons tous pour demain. Au nom de la Municipalité et en mon nom, soyez-en une nouvelle fois remerciés. Flexibilité et capacité de propositions et d adaptation sont les maîtres mots de notre action commune, indispensables à la bonne marche des institutions. Et nous sommes, employés et élus de la Ville de Saint-Pierre et du CCAS, indissociables. Et ce n est pas juste une vue de l esprit. Merci aux agents, aux responsables et aux directeurs des services techniques comme des services administratifs. Merci aux agents, aux responsables et directrices du CCAS. Merci à la Directrice Générale des Services et au Directeur des Services Techniques qui jouent les chefs d orchestre. Merci à vous tous». En fin d allocution, Karine Claireaux a tenu à saluer les nouveaux venus au sein de la Mairie de Saint-Pierre : Mathieu GUIBERT Collecte des Ordures Ménagères ; Yann ARDRIT Bureau d études ; Amaury HEUDES Intégré au Centre Aéré ; Gilles GAUTIER État Civil / Élections. Le Sénateur-Maire a aussi salué chaleureusement les agents nouvellement retraités : Martine BEAUPERTUIS, Bernard DE ARBURN et Christian CRONSTEADT. «Nous leur souhaitons de profiter au maximum de leur retraite après une longue vie de bons et loyaux services au sein de la Mairie de Saint-Pierre», a conclu le Sénateur-Maire, «24 ans pour Martine BEAUPERTUIS, 21 ans pour Bernard DE ARBURN et 3 ans et 4 mois pour Christian CRONSTEADT. écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017 [09

10 ZOOM SUR LES ATTENTATS DE PARIS à travers les yeux des élèves de la classe de CE2 de l École du Feu Rouge Suite aux attentats qui ont endeuillé Paris en novembre 2015, "Madame Vicky" du CE2 de l'école du Feu Rouge a choisi d'utiliser le dessin pour ab Les dessins ont été déposés à Paris et ont donc rejoint les milliers de documents collectés et conservés avec soin par les Archives de Paris. Q Bravo à lui, bravo à eux! 10] écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017

11 e r aborder ce sujet délicat avec ses élèves. Des dessins et des mots pour ne pas oublier. Quelque mille témoignages sont rassemblés dans le livre titré "Je suis Paris" paru aux éditions Michel Lafon dont le dessin de Sean. écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017 [11

12 COMMUNICATION Pages payées par la section locale du Parti Socialiste Les 21 et 28 janvier de 10 h à 16 h à Saint-Pierre (École du Feu Rouge) et à Miquelon (Mairie). Participez aux "Primaires Citoyennes de la Gauche" afin de choisir votre candidat pour les Présidentielles ] écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017

13 LES CANDIDATS écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017 [13

14 Avis d Appel Public à la Concurrence Maîtrise d œuvre Réfection et aménagement de la voirie urbaine Identification et adresse de l organisme qui passe le marché : Mairie de Saint-Pierre 24 rue de Paris, B.P. 4213, Saint-Pierre Téléphone : Télécopieur : Objet du marché : Mission de maîtrise d œuvre en vue de la réfection et de l aménagement de la voirie urbaine. Type de marché : Maîtrise d œuvre Renseignements relatifs aux lots : Marché unique Durée du marché : La durée du marché est indiquée à l article 3 de l acte d engagement Etendue de la consultation : Marché à procédure adaptée Caractéristiques principales : La mission confiée au maître d œuvre (MOE) est constituée des éléments de mission suivants : AVP : les études d avant-projet ; PRO : les études de projet ; ACT : l assistance au maître de l ouvrage pour la passation des contrats de travaux ; VISA : le visa des plans d atelier, notes de calcul et autres ; DET : la direction de l exécution des contrats de travaux ; AOR : l assistance au maître de l ouvrage lors des opérations de réception. Critères d attribution : Le Pouvoir Adjudicateur choisit, pour chaque lot, l offre économiquement la plus avantageuse conformément aux critères indiqués au règlement de la consultation. Date limite de réception des offres : le mercredi 1 er février 2017 à 11h 45 Délai de validité des offres : 90 jours Mode de règlement : Mandat administratif, délai de paiement < 30 jours Présentation des offres : Les offres doivent être présentées tel qu indiqué à l article 4.2 du Règlement de consultation. Conditions d envoi ou de remise des offres : L offre devra être adressée par pli recommandé avec avis de réception postal à l adresse ci-dessus ou remise contre récépissé à cette même adresse. Elle devra parvenir à destination avant la date et l heure indiquées. Autres renseignements : Le dossier de consultation est téléchargeable sur le site internet de la Mairie de Saint-Pierre : Date d envoi du présent avis à la publication : 4 janvier 2017 Avis de Remerciements Nous tenons à remercier la population de Saint-Pierre-et-Miquelon qui a été très généreuse en cette période de fêtes pour nous avoir permis d offrir un bel au revoir à notre ami et enfant Stéphane Asselin. Sans le soutien que vous nous avez apporté, jamais nous n aurions réussi à lui rendre hommage de cette façon. Nous tenons aussi à remercier Air St Pierre pour son geste ainsi que M. Serge Girardin qui nous a beaucoup aidés et soutenus dans les démarches à faire. Nous vous remercions donc encore de tout notre cœur. Les ami(e)s et la famille de Stéphane Asselin. Avis de Constitution Suivant acte sous seing privé en date du 05/01/2017, il a été constitué une SCI à capital variable Dénomination : SCI MAMIK Siège social : 74 rue Albert Briand, BP 387, Saint-Pierre-et-Miquelon Objet : Propriété, gestion, et plus généralement exploitation par bail, location ou tout autre forme d un ou plusieurs immeubles que la société se propose d acquérir Durée : 99 ans à compter de l immatriculation au RCS de Saint-Pierre Capital : 100 Co-gérants : Mme Annick Champdoizeau, demeurant au 74 rue Albert Briand, BP 387, et M. Jean-Paul Champdoizeau, demeurant au 3 impasse de l anse, Saint-Pierre-et-Miquelon, BP 221, nommés pour une durée indéterminée La société sera immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Saint-Pierre-et-Miquelon 14] écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017

15 Avis d ouverture d Enquête Publique Par arrêté préfectoral n 17 du 11 janvier 2017, le préfet de Saint-Pierre-et-Miquelon a prescrit l ouverture d une enquête publique, relative à une demande, présentée par la société Guibert Frères SARL, pour l obtention d une autorisation d exploiter un centre de transit de déchets dangereux situé sur la commune de Saint-Pierre. Pendant la durée de l enquête, soit du mercredi 8 février 2017 au vendredi 10 mars 2017 inclus, le dossier sera tenu à la disposition du public à la mairie de Saint-Pierre aux heures habituelles d ouvertures (du lundi au jeudi de 8h15 à 12h et de 13h30 à 17h30, le vendredi de 8h15 à 12h et de 13h30 à 16h). Toue personne pourra consigner ses observations sur le registre d enquête prévu à cet effet, les adresser par lettre recommandée au commissaire enquêteur au siège de l enquête à la mairie de Saint-Pierre ou les transmettre par voie électronique à l adresse suivante : Au besoin, des informations complémentaires pourront être obtenues auprès de monsieur Pascal Guibert, gérant de la société Guibert Frères SARL. Monsieur Eric Chupeau, commissaire enquêteur titulaire, se tiendra à la disposition des personnes qui désireraient être entendues, à la mairie de Saint-Pierre : -le samedi 11 février 2017 de 9h00 à 12h00 ; -le mercredi 15 février 2017 de 13h30 à 17h00 ; -le vendredi 10 mars 2017 de 13h30 à 17h00. Le rapport et les conclusions motivées du commissaire enquêteur seront mis à la disposition du public à la préfecture, à la mairie de Saint-Pierre et sur le site Internet de la préfecture -, dès leur réception. RAPPEL Avis d ouverture d enquête Publique Par arrêté préfectoral n 698 du 30 novembre 2016, le préfet de Saint-Pierre-et-Miquelon a prescrit l ouverture d une enquête publique, relative à une demande, présentée par la société Louis Hardy SAS, pour l obtention d une autorisation d exploiter un dépôt de stockage de gaz inflammables liquéfiés situé sur la commune de Saint-Pierre. Pendant la durée de l enquête, soit du lundi 9 janvier 2017 au mardi 7 février 2017, le dossier sera tenu à la disposition du public à la mairie de Saint-Pierre aux heures habituelles d ouvertures (du lundi au jeudi de 8h15 à 12h et de 13h30 à 17h30, le vendredi de 8h15 à 12h et de 13h30 à 16h). Toute personne pourra consigner ses observations sur le registre d enquête prévu à cet effet, les adresser par lettre recommandée au commissaire enquêteur au siège de l enquête à la mairie de Saint-Pierre ou les transmettre par voie électronique à l adresse suivante : Au besoin, des informations complémentaires pourront être obtenues auprès de monsieur Louis Robert Hardy, responsable technique des installations hydrocarbures de la société Louis Hardy SAS. Monsieur Eric Chupeau, commissaire enquêteur suppléant, se tiendra à la disposition des personnes qui désireraient être entendues, à la mairie de Saint-Pierre : - le vendredi 13 janvier 2017 de 13h30 à 17h00, - le samedi 21 janvier 2017 de 9h00 à 12h00, - le mercredi 1 er février 2017 de 13h30 à 17h00. Le rapport et les conclusions motivées du commissaire enquêteur seront mis à la disposition du public à la préfecture, à la mairie de Saint-Pierre et sur le site Internet de la préfecture -, dès leur réception. écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017 [15

16 Bibliothèque À l occasion des Célébrations 2016, nous vous proposerons chaque semaine un document relatif à notre histoire. L équipe de la bibliothèque Bibliothèque-Médiathèque de Saint-Pierre Site : Tél : Fax : Mél : Petit pays Gaël Faye Grasset Roman Gabriel, métis de 33 ans, vit en banlieue parisienne. Il se souvient avec nostalgie de son enfance au Burundi, dans un quartier d expatriés où il fait les quatre cents coups avec ses copains. Cette insouciance prend fin en 1992, ses parents se séparent, la guerre éclate au Burundi et au Rwanda entre les Tutsis et les Hutus. C est à travers les yeux d un enfant que le lecteur voit la fin d un paradis et l horreur du génocide qui s est produit. Un premier roman qui a bien mérité le Prix Goncourt des lycéens Tour du monde des terres françaises oubliées Bruno Fuligni Du Trésor Documentaire Ecrivain, historien, Bruno Fuligni est maître de conférences à Sciences Po. Il recense ici tous les petits morceaux de France éparpillés à la surface du globe et raconte avec humour pourquoi le drapeau tricolore flotte entre autres sur l Ile des Faisans peuplée uniquement de canards et dont la France et l Espagne se partagent la souveraineté, ou l île de Clipperton dans l Océan Pacifique. Pour les amateurs de géographie ou d anecdotes historiques, un livre facile à lire accompagné d une superbe carte de ces possessions. Rubrique animée par Josée Gautier DIRE, NE PAS DIRE A C A D E M I E F R A N C A I S E Fondée en 1634 par Richelieu, l Académie française a pour principale mission l établissement d un dictionnaire de référence dont la neuvième édition est en cours. En 2011, l Académie a ouvert sur son site Internet la rubrique interactive «Dire, ne pas dire». Un florilège des réponses données aux interrogations des internautes vient de paraître aux éditions Philippe Rey. Chaque, chacun L adjectif indéfini chaque a été tiré du pronom indéfini chacun, dont il est proche par le sens ; tous deux sont des distributifs, mais leur nature fait qu ils ne se construisent pas de la même manière : chaque, qui est un déterminant, ne peut s employer sans être suivi d un nom, alors que chacun, qui est de nature pronominale, s emploie seul. On veillera donc à ne pas les confondre et l on dira Chaque volume coûte douze euros ou ces volumes coûtent douze euros chacun. On notera que chacun, contrairement à chaque, est mobile puisque l on peut aussi dire ces volumes coûtent chacun douze euros. On dit : Ils ont gagné une partie chacun En boxe, les reprises durent trois minutes chacune On ne dit pas : ls ont gagné une partie chaque En boxe, les reprises durent trois minutes chaque 16] écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017

17 C inéma Le jeudi 26 janvier à 20 heures dollars au soleil De Henri Verneuil Avec Jean Paul Belmondo et Lino Ventura POUR VOIR LA VIE EN GRAND iné ma passion chaque jeudi à 20 h 30 L histoire : «Aux portes du désert, Castigliano dirige une entreprise de transports routiers. Hans doit conduire un chargement clandestin de cent mille dollars au coeur de l'afrique. L'apprenant, Rocco élimine le chauffeur, vole son véhicule et part avec sa complice. Castigliano promet alors une forte récompense à Marec s'il récupère le camion. Commence une folle poursuite...» Pour Voir la vie en grand : Le parcours d Henri Verneuil est un modèle dans le monde du cinéma populaire français. Né Achod Malakian, fils d immigré arménien, il fait des études d ingénieur pour faire plaisir à sa famille avant d embarquer dans le voyage de sa vie : le cinéma. Il fait ses gammes dans le court métrage, apprend son métier, puis rencontre Fernandel. Ensemble, ils feront 8 films dont «La vache et le prisonnier» et «Le mouton à cinq pattes» (un petit chefd oeuvre), puis il y aura Gabin, «Des gens sans importance», puis Belmondo «Un singe en hiver». Avec ce dernier, ce seront 7 films, tous des succès. Dans sa carrière, c est plus de 90 millions de spectateurs qu Henri Verneuil aura attirés dans les salles, chapeau l artiste!!! Sur un plateau, Henri Verneuil laisse peu de place à l improvisation, dessinant luimême ses story-board, mais l homme est doué d humour, alors avec une bande comme Belmondo, Ventura et Blier dans le désert saharien, inutile de préciser que l ambiance est joyeuse, d autant que tout ce beau monde se connaît, Belmondo et Ventura ayant déjà partagé ensemble «Classe tous risques». Dialogué par un Audiard des grands jours, « dollars au soleil» rassemble toute la puissance de ce cinéma populaire des années 60, un scénario en béton, des acteurs au top de leur forme, un réalisateur efficace qui s amuse à faire un western en plein désert, bref un film qui n a pas pris une ride sera l année Belmondo avec trois succès d ampleur, «L homme de Rio», «Week-end à Zuydcoote» et « dollars au soleil». Un mano à mano entre Jean-Paul Belmondo et Lino Ventura à coup de répliques signées Audiard. « dollars au soleil» est un film d'aventure qui touche au chef-d'oeuvre. Suivez ce ruban de rêve pour voir la vie en grand Cédric Lebailly Pour Le Figaro: «Ventura-Belmondo : la confrontation de talents et de valeurs sportives restera comme un des souvenirs marquants de notre cinéma d action. Un film de grande fabrication, dont les moindres rouages fonctionnent à la perfection.» écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017 [17

18 Urgence médicale Gendarmerie d e G a r d e du lundi 16 jan. 9 h au lundi 23 jan. 9 h Pharmacie SPM Sapeurspompiers Pharmacies du lundi 23 jan. 9 h au lundi 30 jan. 9 h Pharmacie CHFD des marées Janvier 2017 Les jours croissent de 52 minutes MERS BASSES MERS PLEINES Samedi 21 - Ste Agnès 09:35 22:14 03:50 16:15 Dimanche 22 - St Vincent 11:00 23:22 04:49 17:24 Lundi 23 - St Barnard 12:18 05:49 18:25 Mardi 24 - St François de Sales 00:15 13:13 06:46 19:16 Mercredi 25 - Conversion de St Paul 00:59 13:56 07:37 19:59 Jeudi 26 - Stes Paule et Mélanie 01:39 14:31 08:22 20:36 Vendredi 27 - Ste Angèle 02:17 15:03 09:02 21:11 Samedi 28 - St Thomas d Aquin 02:56 15:33 09:40 21:48 Dimanche 29 - St Gildas 03:35 16:05 10:18 22:27 Ville de Saint-Pierre Numéros utiles Mairie standard : Pôle Voirie : ou Pôle Bâtiment : ou Traitement des Eaux : Préfecture - Permanences AVE Le préfet informe la population de Saint-Pierre que dans le cadre de l Autorisation de voyage électronique (AVE) mis en place par le Canada, des permanences seront proposées comme suit : - le mardi 17 janvier 2017 de 14h00 à 16h00 ; - le vendredi 20 janvier 2017 de 14h00 à 16h00 ; - le lundi 23 janvier 2017 de 14h00 à 16h00 ; - le jeudi 26 janvier 2017 de 14h00 à 16h00. Toutes les personnes ayant besoin d aide pour effectuer leur demande d AVE, ou souhaitant vérifier la validité de leur AVE pourront se présenter en préfecture sans rendez-vous aux jours et horaires indiqués. Il est demandé aux personnes de se munir de leur passeport, d une carte bancaire pour le paiement de l AVE, d une adresse mèl pour compléter le formulaire et de leur récépissé d AVE dans le cadre d une vérification. Pour toutes informations complémentaires la préfecture met à votre disposition un numéro de téléphone unique ainsi qu une adresse électronique dédiée: Tél : (tous les jours ouvrables de 10H00 à 12H00 et de 14H00 à 16H00) Courriel : Journal édité par la Ville de Saint-Pierre Fondateur Albert Pen Directeur de la publication et Éditorialiste Karine Claireaux Co-directeur de la publication Sébastien Durand Rédacteur en chef Jean-Louis Mahé : Photographe et rédacteur Jean-Christophe L Espagnol Infographiste Steve Yon : Responsable de l imprimerie Yannis Lepape : Secrétariat et accueil Clarisse Hacala : Collaboration Jean-Luc Drake (Photographe) Journal en ligne Pour nous joindre L Écho des Caps Hebdo, rue Georges Daguerre BP SPM Tél Fax Tirage exemplaires Commission paritaire numéro ] écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017

19 NOËl 2016 Décembre Cathédrale de Saint-Pierre - La Crèche Chantal Briand [ partenaires de la semaine] LA MUTUELLE DES ÎLES SAINT-PIERRE ET MIQUELON ET LE GROUPE AREAS LA FORCE DE DEUX MUTUELLES POUR DES CONTRATS EFFICACES Multirisques : Habitation Artisans Commerçants Responsabilité Civile Vie Privée et Professionnelle Assurance Automobile Accidents de la Vie Multirisques Scolaires, Chasse, etc. Téléphone : Télécopieur : écho des caps n 1466 jeudi 19 janvier 2017 [19

20 DÉNEIGEMENT NEIGE, VERGLAS SUR LA VOIE PUBLIQUE Les équipes municipales toujours prêtes à intervenir Stephane Bouteiller Un drôle d hiver! Des températures douces suivies d un froid polaire, du brouillard, de la pluie, du verglas, de la neige l hiver continue de jouer au yoyo! Quelle que soit la météo, les équipes municipales sont toujours prêtes à intervenir. En cette période hivernale, la ville doit pouvoir faire face aux intempéries (chutes de neige, pluies verglaçantes) qui ont pour effet de perturber la circulation des automobilistes et des piétons. Dégager les routes devient alors une nécessité. Lorsque les averses et les chutes de neige surviennent, les services de la municipalité mobilisés mettent tout en œuvre afin de rétablir au plus vite des conditions normales de circulation. Le travail (pas toujours facile) des agents a été mis à l honneur à travers les photos de Stéphane Bouteiller qui nous a autorisé leur publication.