Energies Renouvelables. Vendredi 23 novembre 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Energies Renouvelables. Vendredi 23 novembre 2012"

Transcription

1 Energies Renouvelables Vendredi 23 novembre 2012

2 Agenda 10h45 12h00 : Introduction et présentation du Business Group Energies Renouvelables Pierre Aubouin, Directeur Général Adjoint, en charge des Finances Louis-François Durret, Directeur du Business Group Energies Renouvelables 12h00 12h15 : Intervention de Luc Oursel 12h15 13h15 : Cocktail déjeunatoire 13h15 14h05 : Présentation de la Business Unit Bioénergies Xavier Hurbin, Directeur de la Business Unit Bioénergies 14h05 14h55 : Présentation de la Business Unit Stockage d énergie Jérôme Gosset, Directeur de la Business Unit Stockage d énergie 14h55 15h00 : Présentation des règles de sécurité du site (Jérôme Gosset) 15h00 15h20 : Transfert 15h20 16h20 : Visite du site ATD BG Energies Renouvelables 23 Novembre p.2

3 Introduction Pierre Aubouin, Directeur Général Adjoint, en charge des Finances

4 Technical Days Objectif : présenter les activités d AREVA sur un plan technique et économique 5 Business Groups 5 AREVA Technical Days en 2012 Mars 2012 Juin 2012 Septembre 2012 Novembre 2012 R&S Amont Aval Mines Energies renouvelables 21 mars Siège AREVA 5 juin Site du Tricastin 26 juin Siège AREVA 18 sept. Siège AREVA 23 nov. Aix en Provence ATD BG Energies Renouvelables 23 Novembre p.4

5 Une base solide grâce à nos activités récurrentes (1/2) MINES AMONT REACTEURS & SERVICES BACK END 10 % Réacteurs Nouvelles Constructions AREVA Design Mines Chimie Enrichissement Combustible Recyclage Valorisation 15 % 26 % 18 % % du chiffre d affaires 2011 Réacteurs Base installée Tout type de design 27 % Les Energies Renouvelables représentent les 3 % restants ATD BG Energies Renouvelables 23 Novembre p.5

6 Une base solide grâce à nos activités récurrentes (2/2) Répartition du chiffre d affaires d entre les activités s récurrentesr et les activités s Energies Renouvelables et Nouvelles Constructions (M ) Nouvelles Constructions + Renouvelables Activités s récurrentes r sur la base installée e mondiale existante : cycle du combustible (Mines, Amont, Aval) et services à la base installée e (R&S) > 80 % du chiffre d affaires d du groupe est générég par les services à la base installée e et la fourniture de combustible ATD BG Energies Renouvelables 23 Novembre p.6

7 Organisation de nos activités Conseil de Surveillance Directoire BG Mines BG Amont BG Réacteurs et Services BG Aval BG Energies Renouvelables Direction Ingénierie & Projets Direction Commerciale Directions Fonctionnelles Directions Régionales (Allemagne, Amérique du Nord et Asie) ATD BG Energies Renouvelables 23 Novembre p.7

8 Energies Renouvelables CA S Part du CA total 253 M Eolien offshore Solaire 6% Nombreux dans l Eolien Offshore et les Bioénergies projets en cours au S EBITDA à l équilibre Le Havre (projets d usines) Global Tech 1 Coriance Borkum West II Eneco MYRTE Alpha Ventus La Croix Valmer Beaumont-Hague Bremerhaven (usines) (R&D) Biomasse Hydrogène et stockage d énergie U-Thong Bio Power Kimberlina HH. Wilson Sundt Generating Station Kogan Creek Rhodia ATD BG Energies Renouvelables 23 Novembre p.8 Liddell Reliance

9 AREVA Energies Renouvelables Présentation et stratégie Louis-François Durret, Directeur, AREVA Energies Renouvelables

10 Sommaire 1. Le marché des énergies renouvelables 2. AREVA Renouvelables : présentation et positionnement 3. Vision et stratégie ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.2

11 Énergies renouvelables: poursuite annoncée de la croissance Contexte macroéconomique Demande d'énergie : x 2 d'ici 2050 Géopolitique Ressources Environnement Accroître la compétitivité des renouvelables Indépendance énergétique et impératif de sécurité de l approvisionnement Difficultés croissantes d extraction des ressources impliquant une hausse des prix Objectif de réduction des GES : - 50 % d'ici 2050 Recherche de coûts d'énergie stables et prévisibles Perspectives énergétiques mondiales 2012 (WEO) pour Scénario "Nouvelles politiques" Demande d'énergies renouvelables* * milliards de TEP ** y compris hydroélectricité + 2,5 %** / an Soutien politique et réglementaire Vaste gamme d'outils de politique favorisant les renouvelables dans toutes les régions ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.3

12 AREVA Renouvelables : désormais présent sur 4 segments de marché Éolien offshore Solaire thermique à concentration Bioénergies Stockage d'énergie Productivité supérieure à celle des turbines on-shore Plus d'heures de vent Vents plus puissants Turbines plus puissantes Intermittence moindre Production de vapeur (centrales hybrides fossile/solaire) + usages industriels Stockage thermique : augmente les heures de production + meilleure adéquation avec les heures de pointe de demande Production d'énergie à partir de la biomasse AREVA actif également en amont : marché du traitement de la biomasse par torréfaction Production d'hydrogène par électrolyse Électricité à partir d'hydrogène : piles à combustible Autres technologies de stockage envisagées pour applications à grande échelle ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.4

13 Accent mis sur les principaux marchés d'areva Marché annuel moyen en volume (estimation) Éolien offshore (Europe) (MW) Solaire thermodynamique (Monde) (MW) Bioénergies (Monde) (MW) Autres Asie / Océanie Inde Chine Europe Amérique du Nord Moyen-Orient et Afrique Autres Asie / Océanie Afrique Moyen-Orient Inde Amérique latine Europe Autres Europe Amérique du Nord France Allemagne R.U Chine Sources: AIE, Perspectives énergétiques mondiales (WEO) pour le solaire concentré et les bioénergies ; Boston Consulting Group pour l éolien offshore (WEO ne distingue pas offshore/onshore) ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.5

14 Sommaire 1. Le marché des énergies renouvelables 2. AREVA Renouvelables : activités et positionnement 3. Vision et stratégie ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.6

15 Description des activités Éolien AREVA offre la plus puissante des turbines aux capacités démontrées en exploitation (égale à celle de REpower) 5 MW 3,6 MW Une turbine éolienne conçue pour l'offshore: fiabilité en environnement marin difficile Une structure allégée facilitant l'installation et la maintenance Activités d'areva dans l'éolien offshore Conception, fabrication, assemblage et mise en service des turbines Maintenance Montée en puissance de l'usine de Bremerhaven : de 17 turbines fabriquées en 2011 à 50 turbines entièrement testées en 2012 ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.7

16 Description des activités Solaire Technologie AREVA des miroirs de Fresnel 1 Les miroirs de Fresnel renvoient la lumière sur les tubes récepteurs 2 Les tubes reçoivent les rayons solaires concentrés 3 L'eau circulant dans les tubes génère de la vapeur Applications : centrales hybrides fossile / solaire ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.8 Applications : production d électricité Applications : production de vapeur industrielle

17 Total : ~1 500 ETP États-Unis (130 p.) Siège Solaire France (165 p.) Empreinte géographique Septembre 2012 Siège R&D Solaire/Éolien Stockage d'énergie: R&D et Fabrication Bioénergie (torréfaction) Allemagne (760 p.) Éolien : assemblage Éolien : R&D Fabrication des pales Bioénergies Brésil (325 p.) Bioénergies Implantations commerciales Chine Singapour Johannesburg Riyad R.U. Inde (85 p.) Solaire Bioénergies y.c. atelier chaudière FlexBio Australie (20 p.) Solaire : réalisation de Kogan Creek Solaire : R&D et implantation commerciale NB : effectifs à temps plein uniquement, au 30 juillet 2012 ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.9

18 Logique du choix des segments: la différentiation technologique Stockage d énergie Création d'helion Alimentation de secours pour le CEA Saclay Premier empilement d'électrolyse Lancement de la 1 ère Green Energy Box 1 ères références commerciales Biomasse Intégration des activités biomasse d'areva T&D Acquisition de Koblitz Lancement de la chaudière FlexBio Acquisition de Thermya Éolien Acquisition de 51 % de Multibrid Acquisition de PN Rotor (pales) Acquisition de 49% de Multibrid Solaire Acquisition d'ausra Acquisition ou développement de produits de haute technologie offrant un fort potentiel de différenciation : plus puissante turbine offshore (à conception hybride innovante), solution solaire thermique à concentration de Fresnel la plus économique, innovation dans la torréfaction de la biomasse, etc. Synergies avec les compétences d'areva: industrialisation de technologies complexes, fort contenu d'ingénierie ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.10

19 Positionnement concurrentiel Éolien Siemens AREVA Vestas REpower GE Alstom Gamesa Hyundai Doosan Taille des turbines ayant fait leurs preuves* en exploitation 3,6 MW 5 MW 2 & 3 MW 5 MW 3,6 MW Sinovel - XEMC - MHI Nombre de turbines d'ici 2015 en Allemagne** env. 450 env. 300 env. 180 env Les concurrents d'areva Siemens : leader du marché avec une turbine de 3,6 MW et lancement prévu d'une turbine de 6 MW (prototype en 2013) Vestas : acteur historique puissant derrière Siemens, avec un modèle 3 MW ; prévoit le lancement d'une turbine de 8 MW, mais difficultés financières REpower : concurrent direct d'areva avec ses turbines 5 et 6 MW mais société mère en difficulté financière et en défaut de règlement de ses dettes Des acteurs de l'éolien on-shore s'intéressent au marché, mais leurs technologies sont moins avancées, ils n'ont pas de références commerciales et hésitent en termes de stratégie (ex : GE pourrait quitter le marché) NB : * en exploitation en mer depuis plus d'un an ; ** BARD exclu : a abandonné le secteur Source : Analyse AREVA, ** Agence allemande de recherche sur l'énergie éolienne, 2011 ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.11

20 Positionnement concurrentiel Solaire thermique à concentration (CSP) Parc actuel* (MW) (en service ou en construction) Capteurs paraboles Tours Fresnel linéaire Commentaires Abengoa Alstom Brightsource ACS Acciona AREVA Sener Solar Reserve Siemens Solel ABB Novatec GE ESolar Marché émergent avec plusieurs technologies concurrentes La concurrence est surtout entre les réflecteurs de Fresnel (CLFR) et les options paraboliques et à tours Le CLFR est plus économique (miroirs plats) et plus souple (paramètres vapeur variables) Siemens a annoncé sa décision de quitter marché NB : * Parc actuel: estimation AREVA sur la base des meilleures informations disponibles en novembre 2012 Source : Analyse AREVA ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.12

21 Positionnement concurrentiel Solaire thermique à concentration (CSP) PV CLFR Cylindres Tours Avantages Production de vapeur CSP : production de vapeur possible pour turbines existantes ou usages industriels PV : production d'électricité uniquement Faible coût d'investissement Fresnel : miroirs plats ordinaires vs miroirs paraboliques complexes pour les cylindres. Tours : Capex élevés Faible coût de maintenance Les miroirs plats en série de Fresnel peuvent être nettoyés par processus automatisé. Impossible pour le parabolique et les tours Souplesse des paramètres vapeur NS Cylindres paraboliques: paramètres prédéterminés par caractéristiques physiques ; Fresnel : la chaleur et la pression de la vapeur sont modulaires Fort contenu local CSP : travaux locaux importants PV : production centralisée, avec part minime pour les travaux d'installation sur site Capacité de stockage d énergie CSP : possibilité de chauffage d'un fluide à forte inertie thermique + stockage en réservoir pour utilisation différée Empreinte foncière (sf couche mince) CSP : plus faible surface au sol. Tours ont la plus grande surface au sol ; Parabolique surface intermédiaire ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.13

22 Chiffres clés Résultats financiers (millions d euros) S 2012 Carnet de commandes Chiffre d affaires contributif Résultat opérationnel (17) (60) (123) (78) (33) EBE (7) (49) (83) (85) (25) Variation du BFR opérationnel (59) (8) Investissements nets (47) (34) (244) (52) (32) Cash flow opérationnel libre avant IS (113) (91) (309) (102) 4 ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.14

23 Sommaire 1. Le marché des énergies renouvelables 2. AREVA Renouvelables : activités et positionnement 3. Vision et stratégie ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.15

24 Vision stratégique Notre vision: devenir le fournisseur de référence de solutions d'énergie renouvelable de haute technologie sur les segments de marché à plus forte croissance Exécuter avec succès les projets de référence Éolien : Borkum West II, Global Tech I, St Brieuc Solaire : Reliance, Kogan Creek Bio : Pierrelatte, pilotes FlexBio et Torrefaction prévus H&S : Myrte, La Croix Valmer, Tricastin Un levier transversal : les synergies avec les compétences du groupe AREVA Améliorer la compétitivité de nos produits à l avantage de nos clients Nous différencier grâce à notre force : la technologie Diminuer le coût de l'électricité produite grâce à nos solutions, en améliorant leur efficacité et en réduisant les Capex et coûts d'exploitation et de maintenance à l avantage des clients Éolien : turbines de nouvelles génération Solaire : stockage CSP, récepteurs/champs solaires hautes perf. Bio : chaudière FlexBio pour la biomasse complexe, torréfaction Stockage d énergie : perfectionner la technologie et monter en puissance Améliorer la performance : excellence industrielle et opérationnelle La sécurité avant toute chose Déploiement systématique des programmes «Deliver Projects» et «Deliver Products» ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.16

25 Exploiter les synergies au sein du Groupe AREVA Exploiter les synergies au sein du groupe AREVA Savoir-faire technologique et capacités de R&D EPC et gestion de projets Partenariats dans la recherche (CEA, etc.) Expertise Groupe dans des domaines techniques pertinents (systèmes rotatifs, thermodynamique, corrosion, soudure, nanotechnologies) Synergies commerciales Relations existantes avec les plus grands électriciens Fournisseur unique pour la production d'énergie à faible CO2 Marque AREVA Levier financier Bilan AREVA Solutions innovantes de financement de projets Capacité de financement de la R&D ou du développement industriel Synergies industrielles et opérationnelles Expérience de la montée en puissance industrielle Gestion de la qualité et de la sûreté/sécurité Expérience en matière réglementaire ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.17

26 Exécuter avec succès les projets de référence Projets de référence Alpha Ventus Chiffres et éléments clés Client Localisation DOTI (Eon, Vattenfall et EWE) Mer du Nord (Allemagne) Puissance 30 MW (6 turbines M5000) Distance des côtes Profondeur 56 km ~ 30 m Date de livraison Production électrique : 2009 À retenir 1 er champ éolien offshore en Allemagne Fourniture d une solution «clés en mains» (EPC) AREVA complète Une référence offshore pour les champs éoliens de l'avenir ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.18

27 Exécuter avec succès les projets de référence Projets de référence Borkum West II Chiffres et éléments clés Client Localisation Trianel (communes allemandes) Mer du Nord (Allemagne) Puissance 200 MW (40 turbines M5000) Distance des côtes Profondeur 45 km de l'ile de Borkum 28 à 36m Date de livraison Livraison par AREVA à partir de mars 2012 Contrats AREVA env. 400 millions d euros À retenir Livraisons AREVA conformes au calendrier et au contrat initial Les 40 turbines étaient terminées et livrées au client en août 2012 Finalisation du projet retardée pour des raisons hors périmètre AREVA (sous-station, tripodes, raccordement au réseau) ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.19

28 Exécuter avec succès les projets de référence Projets de référence Reliance Chiffres et éléments clés Client Localisation Type Puissance Reliance Power Rajasthan, Inde Centrale CSP 125 MW (2ème unité possible : 125 MW) Date de livraison Début d'exploitation en 2013 À retenir Maitrise d'œuvre AREVA pour l'installation et la construction d'une centrale complète comprenant deux champs solaires CLFR pour l'exploitant privé indien Reliance Power Sera la plus grande installation solaire d'asie Jusqu'à 60 % de contenu local : 500 emplois de construction (max) et 40 emplois d'exploitation Création sur site d'une usine de fabrication de grande capacité ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.20

29 Exécuter avec succès les projets de référence Projets de référence Kogan Creek Chiffres et éléments clés Client Localisation Type Puissance CS Energy Queensland, Australie Centrale hybride solaire / charbon 44 MW pour centrale charbon de 750 MW Date de livraison Début d'exploitation en 2013 Contrats AREVA env. 105 millions d euros À retenir Plus important projet d'augmentation solaire / charbon au monde Référence pour les projets de centrales hybrides fossile / solaire Création sur site d'une ligne de fabrication de miroirs ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.21

30 Améliorer la compétitivité des produits LCOE /MWh Répartition du coût normalisé de l'énergie éolienne (LCOE*) et périmètre AREVA Calcul du coût normalisé de l'énergie (LCOE) - Exemple de l'éolien Production électrique annuelle (MWH) Puissance de la turbine MW Courbe de puissance MW Vent ms -1 Pertes % Disponibilité % Gestion de projet Coût du capital % Turbine éolienne Installation / Fondations Coûts totaux CAPEX OPEX Infrastructure électrique Maintenance Responsabilité 100 % AREVA Responsabilité partielle AREVA * Levelized Cost Of Electricity Autres OPEX ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.22

31 Améliorer la compétitivité des produits Potentiel de réduction du coût normalisé de l'électricité produite par les turbines AREVA Principaux leviers de réduction du LCOE par AREVA Augmentation de la puissance de la turbine Amélioration de la courbe de puissance (augmentation du diamètre de la turbine) LCOE des turbines en service et des projets proposés Base 100 = M en Maintien d une fiabilité et d une disponibilité supérieures, inhérentes au produit AREVA (conçu pour l environnement marin) Réduction importante des CAPEX Standardisation des composants 20 Conception à coût objectif Optimisation de la chaine des fournisseurs Excellence industrielle / économies d'échelle M M MxE Source : Analyse AREVA ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.23

32 Améliorer la compétitivité des produits LCOE /MWh Répartition du coût normalisé de l'énergie solaire et périmètres AREVA Calcul du coût normalisé de l'énergie (LCOE) - Exemple du solaire Production électrique annuelle (MWH) Puissance de la centrale MW Facteur de charge annuel % Ressources solaires DNI Rendement du turbogénérateur % Disponibilité % Gestion de projet Coût du capital % Parc solaire Responsabilité 100 % AREVA Responsabilité partielle AREVA Coûts totaux CAPEX OPEX Equip. auxiliaires Maintenance Autres OPEX ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.24

33 Améliorer la compétitivité des produits Les coûts du CSP devraient diminuer fortement dans les années à venir Principaux leviers de réduction du LCOE pour AREVA Réduction des coûts du CSP entre 2012 et 2015 et 2020 (base 100 en 2012 sur la base d'une étude générique des coûts CSP prévisionnels) Améliorer la performance des tubes récepteurs Revêtements de nouvelle génération Tubes de conception innovante Réduction des capex totaux de la centrale Courbe d'apprentissage Standardisation des équipements et des procédés de construction Gestion de la chaîne des fournisseurs et optimisation des achats % -20% -20% -40% 20 Intégrer une solution de stockage thermique pour augmenter les heures de production Réduction du coût par MWh Permet de produire de l électricité au moment où les tarifs sont plus élevés Source : document de prévision des coûts CSP, analyse AREVA ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.25

34 Améliorer la compétitivité des produits L'exploitation des installations renouvelables est très rentables dans l'environnement économique actuel Marges des principaux exploitants européens d'unités renouvelables (en %) Marge d EBIT Marge d EBITDA 45 % 41 % 43 % 44 % 33 % 27 % 20 % Iberdrola Renewables Eon Renewables RWE Renewables EDP Renewables ENEL Renewables DONG Wind Power EDF Energies Nouvelles ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.26

35 Nous différencier par la technologie Nous différencier par la technologie Turbines éoliennes de nouvelles génération M M AREVA WIND PROVEN TECHNOLOGY Alpha Ventus Serial production Lehe Serial production MxE ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.27

36 Nous différencier par la technologie Nous différencier par la technologie Stockage thermique CSP Le stockage thermique consiste à transférer la chaleur du circuit solaire à un fluide à forte inertie thermique, stocké dans un réservoir Système FAST Partenariat avec le laboratoire Sandia (États-Unis) Utilisation du sel fondu en tant que liquide primaire, au lieu de l'eau. Le sel peut être stocké dans un réservoir Au moment choisi, le sel à haute température transfère sa chaleur à l'eau pour produire de la vapeur La chaleur peut être utilisée ultérieurement pour produire de la vapeur AREVA étudie deux options pour faire le meilleur choix technologique Système STARS Parc solaire 470 C 110 bar Stockage Préchauffe HP Pompe principale Turbine BP Préchauffe Générateur Réservoir d'alimentation en eau Unité de condensation Partenariat avec le CEA et l'ademe Le système utilise la vapeur comme fluide primaire, comme dans le système de base d'areva Solar L'énergie est stockée par échange de chaleur entre la vapeur primaire et les fluides de stockage ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.28

37 Performance industrielle et opérationnelle Plan de performance et amélioration des coûts Actions prioritaires Catégories SOLAIRE ÉOLIEN BIOENERGIES Opérations Clients Action Développer la chaine des fournisseurs en Chine et dans les pays SOC Développer les marchés solaires accessibles (produits et géographies) Inclure les solutions de stockage thermique dans l'offre solaire d'areva Développer les partenariats d exploitation et de maintenance dans le solaire Développer la chaine des fournisseurs SOC et les achats en seconde source Sécuriser les achats des composants clés (multiplicateurs) Optimiser les processus d'assemblage Évolution de la plateforme technologique d'areva Wind Nouvelle organisation de l'usine de Bremerhaven Différenciation grâce à des technologies clés et à une restructuration Déploiement systématiques des initiatives d'excellence opérationnelle Création d installations en France Création d installations au Royaume-Uni Diminuer le coût normalisé de l'électricité en renforçant l'efficacité du cycle Objectif de réduction de la base annuelle de coûts d'exploitation d'ici M ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.29

38 Prévisions de chiffre d'affaires Historique du CA et prévisions Commentaires Historique M 297 M env. 600 M Une activité en forte croissance, avec un doublement du CA en 2011 et 2012 Croissance soutenue par la mise sur le marché de technologies innovantes acquises ou développées récemment Prévisions / 2016 > 750 M > M Croissance à court terme liée au rythme de confirmation des nouveaux projets (plusieurs contrats signés sous réserve de finalisation des clauses financières) Croissance plus régulière (mais soutenue) prévue après que nos technologies aient atteint leur maturité commerciale ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.30

39 Bioénergies Xavier Hurbin, Directeur de la Business Unit Bioénergies

40 Agenda 1. Présentation d'areva Bioénergies 2. Historique et perspectives Atteindre la maturité dans les domaines de la sécurité et des opérations Renouer avec la rentabilité et la croissance Repositionner la BU en tant que fournisseur de solutions technologiques Renforcer notre compétitivité 3. Point sur la torréfaction ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.2

41 Une vaste palette d'offres Un portefeuille diversifié pour répondre aux besoins des différents marchés et réduire le risque lié aux évolutions des incitations locales Biomasse : cogénération Centrales Chaudières Equipements auxiliaires Biomasse : torréfaction Usines de torréfaction Ilot torréfaction Sucre / Éthanol Centrales & procédé sucre / éthanol Hydro / Solaire Bloc génération Equipements auxiliaires ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.3

42 AREVA est positionné sur une grande variété de combustibles biomasse Biomasse complexe Canne à sucre Faible corrosion ou pourrissement Forte humidité Efficacité accrue Cimes et feuilles Bagasse (canne) Paille Litière d'animaux Forte corrosion Pourrissement Alimentation difficile Tiges (cotonnier) Balles de riz Copeaux de bois Érosion Biomasse traditionnelle Mix de biomasse Absence de corrosion et de pourrissement Rafles de palmier Utilisation simple et commune Paulo Venturini Getty Images: Andy Sotiriou Ron & Patty Thomas Digital vision ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.4

43 Une exposition sans équivalent aux marchés en croissance AREVA Bioénergies est positionné sur des marchés représentant 80 % de la croissance du marché de la biomasse sur la période GW/an Marchés géographiques d'areva Bioenergy Europe Asie Brésil Reste AmLat Amérique du Nord Afrique et Moyen Orient Total Source : World Energy Outlook ~5.2GW/an de capacité supplémentaire en biomasse dans le monde sur la période ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.5

44 Les projets de biomasse sont attractifs financièrement au vue des incitations actuelles Les niveaux très variables des coûts se reflètent dans les tarifs les projets dans les pays ci-dessous sont attrayants sur la base de la réglementation actuelle CA année 1 ( 2010/MWh - Illustration) RU : les certificats verts doivent être remplacés par le programme FIT en Belgique : le CA varient selon les régions administratives Italie : incertitude quant à l'avenir des certificats verts au-delà de Royaume- Uni Allemagne France Suède Belgique Projets AREVA en cours Pays- Bas Italie Brésil Inde AREVA : prospects commerciaux actifs Remarque : l'espagne a mis fin à ses programmes d'incitation a compter du 28/01/12 sauf pour le solaire concentré * A titre d'illustration. Pour la biomasse, la durée dépend du combustible Fourchette: 15 à 19 ans. ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.6

45 Leader dans la bioénergie avec la base installée biomasse la plus importante ~ 2500 MWe * 5 centrales à biomasse 4 biogaz + 5 centrales à gaz minier 145 MWe Europe Thaïlande 2 centrales à biomasse soit 20 MWe Brésil 83 centrales soit 2296 MWe Chili 1 centrale à biomasse soit 10 MWe * Références biomasse (sur 5GWe de projets) Inde 3 centrales à biomasse soit 27 MWe ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.7

46 Projets de référence Pierrelatte Chiffres et éléments clés Client Localisation Puissance Matière d'alim. Consommation Coriance France (Drôme) 12 MW électrique, 30 MW thermique Copeaux de bois et écorces 500 tonnes/jour à puissance maximale Date de livraison Mise en service fin 2012 Valeur du projet env. 45 M Caractéristiques du projet Centrale cogénération / production de chaleur et d'électricité pour usage local Livraison clés en mains par AREVA: conception, construction, installation et mise en service, sauf la chaudière (fournie par notre partenaire LLT) Livraison par AREVA avant date limite et en dessous du budget ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.8

47 Agenda 1. Présentation d'areva Bioénergies 2. Historique et perspectives Atteindre la maturité dans les domaines de la sécurité et des opérations Renouer avec la rentabilité et la croissance Repositionner la BU en tant que fournisseur de solutions technologiques Renforcer notre compétitivité 3. Point sur la torréfaction ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.9

48 ... les acquisitions Bioénergies Intégration des activités biomasse de T&D 2004 AREVA Bioénergies, une histoire marquée par Acquisition de 70% de Koblitz Acquisition de la technologie Flexbio le développement du champ d'intervention de la BU 2011 Acquisition du reliquat de Koblitz Acquisition de la technologie de Thermya 2012 Ingénierie BOP* EPC** Solutions technologiques intégrées Grâce au contenu technologique développd veloppé récemment (Flexbio( Flexbio,, torréfaction), les bioénergies forment une activité pertinente et attrayante pour AREVA * BOP : Balance of Plant (tous les équipements auxiliaires d'une centrale) ** EPC : Engineering, Procurement, Construction (Ingénierie, Achats, Construction): projets clés en mains ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.10

49 4 axes de transformation pour le redressement Atteindre la maturité dans les domaines de la sécurité et des opérations Renouer avec la rentabilité et la croissance Repositionner la BU en tant que fournisseur de solutions technologiques Renforcer notre compétitivité ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.11

50 Agenda 1. Présentation d'areva Bioénergies 2. Historique et perspectives Atteindre la maturité dans les domaines de la sécurité et des opérations Renouer avec la rentabilité et la croissance Repositionner la BU en tant que fournisseur de solutions technologiques Renforcer notre compétitivité 3. Point sur la torréfaction ATD BG Énergies renouvelables 23 novembre p.12

Bioénergie. L énergie au naturel

Bioénergie. L énergie au naturel Bioénergie L énergie au naturel Les références d AREVA en bioénergie Plus de 2,5 GW dans le monde : la plus grande base installée de centrales biomasse AREVA développe des solutions de production d électricité

Plus en détail

Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales

Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales Jérôme GOSSET, Directeur Général de la BU Stockage d Energie d AREVA Renouvelables AREVA

Plus en détail

Commentant le niveau d activité du groupe sur l année 2012, Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a déclaré :

Commentant le niveau d activité du groupe sur l année 2012, Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a déclaré : Au 31 décembre 2012 : Croissance du chiffre d affaires à 9 342 M (+ 5,3 % vs. 2011), tirée par les activités nucléaires et renouvelables Carnet de commandes renouvelé sur l année 2012 à 45,4 Mds grâce

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 14 Nov. 2012. AREVA Wind. SERVICE DE PRESSE AREVA Tél. : +33 1 34 96 12 15 Email : press@areva.com

DOSSIER DE PRESSE 14 Nov. 2012. AREVA Wind. SERVICE DE PRESSE AREVA Tél. : +33 1 34 96 12 15 Email : press@areva.com DOSSIER DE PRESSE 14 Nov. 2012 AREVA Wind SERVICE DE PRESSE AREVA Tél. : +33 1 34 96 12 15 Email : press@areva.com Sommaire 1. AREVA Wind, l essentiel 2. AREVA, premier fournisseur de solutions pour produire

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE COMITE INTERPROFESSIONNEL DU BOIS-ENERGIE contact@cibe.fr www.cibe.fr LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE Atouts et spécificités des réseaux de chaleur Bois-Energie Spécificités Qu est-ce qu un réseau

Plus en détail

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens COLLOQUE atee - CIBE du 18 et 19 septembre 2007 XYLOWATT, la société XYLOWATT a été crée

Plus en détail

Saft Groupe SA Résultats annuels 2014

Saft Groupe SA Résultats annuels 2014 Saft Groupe SA Résultats annuels 2014 Paris, 18 février 2015 Avertissement Le présent document contient des informations prévisionnelles concernant l activité, la situation financière et les résultats

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

AREVA. Dossier de presse. Juillet 2011. Vers une filière de l éolien en mer en France

AREVA. Dossier de presse. Juillet 2011. Vers une filière de l éolien en mer en France Dossier de presse Juillet 2011 AREVA Vers une filière de l éolien en mer en France SERVICE DE PRESSE AREVA Tél. : +33 1 34 96 12 15 Email : press@areva.com Sommaire 1. En bref 2. L'éolien offshore, un

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

L'hydrogène & les Piles à Combustibles dans la Transition Énergétique

L'hydrogène & les Piles à Combustibles dans la Transition Énergétique -Présentation 56Watt - Hy-Generation L'hydrogène & les Piles à Combustibles dans la Transition Énergétique 1/17 Présentation Hy-Generation Accéder à l'alternative PILE à COMBUSTIBLE Société innovante au

Plus en détail

La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie

La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie Philippe BOUCLY Conseiller Spécial à GRTgaz CHERBOURG 1 er Vice Président de l AFHYPAC 26 Mars 2014 1 GRTgaz dispose du plus long réseau de

Plus en détail

Nos sources d énergie

Nos sources d énergie Nos sources d énergie Énergies fossiles Pétrole Gaz naturel Charbon Énergies renouvelables : inépuisables, sans émissions de CO2. Solaire directe Solaire indirecte Énergie non solaire Nucléaire Thermique

Plus en détail

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Communiqué de presse 4 mai 2012 Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Entre le 1 er avril 2011 et le 31 mars 2012, Alstom a enregistré

Plus en détail

SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES DE PUISSANCES

SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES DE PUISSANCES MICRO-COGENERATION Etat des lieux de la filière micro-cogénération en France Préconisations du Club Cogénération de l ATEE pour le déploiement de cette filière SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES

Plus en détail

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL EN BREF Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015

Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 4 novembre 2015 Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015 Chiffre d affaires de 3 462 millions d euros, en hausse de 14,2% par rapport à 2014 Croissance organique de 2,7% pour

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche

GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires

Plus en détail

Quelques éléments sur le changement climatique et l énergie Henri CHAMBON

Quelques éléments sur le changement climatique et l énergie Henri CHAMBON Olympiades de la Chimie 14 octobre 2015 Quelques éléments sur le changement climatique et l énergie Henri CHAMBON SOMMAIRE 1) Le changement climatique : responsabilité des gaz à effet de serre, et notamment

Plus en détail

Protarget AG. Présentation de la société. La chaleur industrielle et de la vapeur à usage industriel

Protarget AG. Présentation de la société. La chaleur industrielle et de la vapeur à usage industriel Protarget AG Présentation de la société Le Maroc La chaleur industrielle et de la vapeur à usage industriel Novembre 2014 Notre motivation Le potentiel d'afrique Les déserts de ce monde reçoivent plus

Plus en détail

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique 1 Le gaz et les réseaux gaziers : des solutions pour => Réduire les émissions de CO 2 liées à la production électrique et thermique -30 %par

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

Quel contexte. pour l électricité en 2020-30?

Quel contexte. pour l électricité en 2020-30? Page précédente 15 2 Quel contexte pour l électricité en 2020-30? Page précédente 15 Page précédente 16 @ 2 - Quel contexte pour l électricité en 2020-30? L Agence Internationale de l Energie prévoit une

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Progression de 22 % de l activité Structuration industrielle et commerciale Après une année dédiée à la mise en place de sa stratégie, McPhy Energy entre en phase de développement

Plus en détail

Re union du Groupe de travail Energies et matie res premie res du jeudi 15 septembre 2011

Re union du Groupe de travail Energies et matie res premie res du jeudi 15 septembre 2011 Re union du Groupe de travail Energies et matie res premie res du jeudi 15 septembre 2011 Auditions de: M. Bruno Bensasson, Directeur de la Stratégie et du Développement Durable chez GDF-SUEZ. Compte rendu

Plus en détail

Conférence Toulouse Décembre 2007

Conférence Toulouse Décembre 2007 Conférence Toulouse Décembre 2007 _1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

«Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance

«Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance «Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance Présentation détaillée du plan «Action 2016» le mardi 13 décembre 2011 Perspectives financières : o Pertes opérationnelles

Plus en détail

Energies renouvelables et développement durable

Energies renouvelables et développement durable Energies renouvelables et développement durable Christian de Gromard AFD/TED, Transport et Energie Durable «Les Energies Renouvelables au service de l humanité» 40 ème anniversaire du congrès international

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS LES ENERGIES RENOUVELABLES Dr Marwan JARKAS Plan de l exposée : I - Définition de l énergie renouvelable II - Différentes types de l énergie renouvelable 1. Energie éolienne 2. Energie solaire 3. Energie

Plus en détail

ALBIOMA NOTRE NATURE EST PLEINE D ÉNERGIE. Conférence Mines Énergie 23 Septembre 2014

ALBIOMA NOTRE NATURE EST PLEINE D ÉNERGIE. Conférence Mines Énergie 23 Septembre 2014 NOTRE NATURE EST PLEINE D ÉNERGIE Conférence Mines Énergie 23 Septembre 2014 SOMMAIRE 1. 2. 3. 4. STRATÉGIE EVOLUTION VERS UN MODÈLE 100% BIOMASSE LE BRÉSIL, PRIORITÉ D' À L'INTERNATIONAL PERSPECTIVES

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie CAHIER DES CHARGES Etude de faisabilité : Version septembre 2011 Chaufferie bois Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Direction Régionale Ile de France Page 1/8 SOMMAIRE A.- OBJECTIFS

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Les nouvelles technologies énergétiques devant faire l objet de démonstrateurs de recherche de façon prioritaire ont été identifiées,

Plus en détail

La biomasse bois, pour se chauffer et produire simultanément de l électricité. «Solution innovante de micro-cogénération énergie granulés bois»

La biomasse bois, pour se chauffer et produire simultanément de l électricité. «Solution innovante de micro-cogénération énergie granulés bois» La biomasse bois, pour se chauffer et produire simultanément de l électricité. «Solution innovante de micro-cogénération énergie granulés bois» 20/11/2015 1 Micro-cogénération Faites des économies de chauffage

Plus en détail

AREVA Innovation pme. Le site internet dédié aux PME françaises innovantes

AREVA Innovation pme. Le site internet dédié aux PME françaises innovantes AREVA Innovation pme Le site internet dédié aux PME françaises innovantes Nucléaire et renouvelables, deux énergies complémentaires pour fournir au plus grand nombre une énergie toujours plus sûre avec

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Résultats annuels 2009 :

Résultats annuels 2009 : Résultats annuels 2009 : Sur le périmètre total groupe y compris Transmission et Distribution o Carnet de commandes : 49,4 Mds (+2,5%) o Chiffre d affaires : 14 Mds (+6,4%) o Résultat opérationnel : 501

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

Centrale électrique hybride ENERTRAG. Centrale électrique hybride. Description succincte

Centrale électrique hybride ENERTRAG. Centrale électrique hybride. Description succincte ENERTRAG Centrale électrique hybride Description succincte Centrale électrique hybride «La vie des citoyennes et citoyens changera dans les années à venir, de sorte que nous vivions en étant plus économes

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

Le financement des Projets de Méthanisation

Le financement des Projets de Méthanisation Le financement des Projets de Méthanisation DIRECTION DES ENTREPRISES CREDIT COOPERATIF Jean Michel YOUINOU Le 19 février 2013 ATEE Club Biogaz Les projets d énergies renouvelables financés par le Crédit

Plus en détail

Rapport PwC 2011 Eolien offshore : vers la création d une filière industrielle française?

Rapport PwC 2011 Eolien offshore : vers la création d une filière industrielle française? Rapport PwC 2011 Eolien offshore : vers la création d une filière industrielle française? 13 décembre 2010 Groupe Strategy Table des matières Préambule Page 1 L éolien : un marché porteur 1 2 Quelle place

Plus en détail

INANCIÈRES FINANCIÈRES AU 31 MARS

INANCIÈRES FINANCIÈRES AU 31 MARS INFORMATIONS FINANCIÈRES AU 31 MARS 2015 MESSAGES CLÉS Des chiffres T1 2015 en ligne avec la trajectoire annuelle prévue étant donné l impact non linéaire de certains éléments Arrêts de Doel 3/Tihange

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

MARCHÉ DU CHAUFFAGE URBAIN LES ULIS

MARCHÉ DU CHAUFFAGE URBAIN LES ULIS 1 MARCHÉ DU CHAUFFAGE URBAIN 11/09/2013 LES ULIS Le calendrier de mise en 2 place de la DSP 4 octobre 2011 Consultation pour avis du CTP (Comité Technique Paritaire). 6 octobre 2011 Consultation pour avis

Plus en détail

Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation d une fine pellicule.

Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation d une fine pellicule. Glossaire Source : http://www.energie-info.fr/glossaire#top http://www.centreinfo-energie.com/ Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation

Plus en détail

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014 Chaleur solaire et stockage thermique haute température Une solution durable, bas coût, écologique et performante 27 mars 2014 Présentation de la société Société d Ingénierie/R&D avec le statut de Jeune

Plus en détail

stratégie énergétique pour le Canada

stratégie énergétique pour le Canada L électricité : au cœur d une stratégie énergétique pour le Canada VERSION 2.0 www.electricite.ca Publié en juillet 2012. Association canadienne de l électricité, 2012. Tous droits réservés. Also available

Plus en détail

3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 10 p 159 Centrale nucléaire : Energie

Plus en détail

Votre Énergie pour l avenir. Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien

Votre Énergie pour l avenir. Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien Votre Énergie pour l avenir Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien L ENERGIE ELECTRIQUE La lumière, l énergie, l'électricité, sont des biens précieux, nécessaires au progrès

Plus en détail

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Le scénario de référence L'étude WETO (World energy, technology and climate policy outlook) présente

Plus en détail

Atelier prospectif. Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62

Atelier prospectif. Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62 Atelier prospectif Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62 Pour mettre un pied de page, cliquez sur l onglet «Insertion» GrDF, distributeur de gaz

Plus en détail

Lignes de transfert d Energie Electrique

Lignes de transfert d Energie Electrique Plan général du cours Introduction Les sources d énergie Les vecteurs d énergie Les consommateurs Les systèmes de tension 1 transmission réserve Source : Microsoft 2 1 Source Vecteur d énergie Consommateur

Plus en détail

Préparé pour la commission sur la consultation énergétique Octobre 2013 www.nexxenergie.com

Préparé pour la commission sur la consultation énergétique Octobre 2013 www.nexxenergie.com Nexx Energie - Mémoire sur l énergie à la biomasse dans le portrait énergétique Québécois Préparé pour la commission sur la consultation énergétique Octobre 2013 www.nexxenergie.com Vendredi, 11 octobre

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

La technologie qui fait avancer le monde

La technologie qui fait avancer le monde La technologie qui fait avancer le monde Édition 2014 Groupe Efacec Structure Actionnaire Groupe José de Mello Têxtil Manuel Gonçalves Toujours en mouvement, le Groupe José de Mello développe une stratégie

Plus en détail

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE Production combinée de chaleur et d électricité SOLUTION POUR L INDUSTRIE Récupération de chaleur-rejets thermiques La ligne de produits ENEFCOGEN GREEN est conçue pour

Plus en détail

Saft Groupe SA. Résultats semestriels 2010. Paris, 28 juillet 2010

Saft Groupe SA. Résultats semestriels 2010. Paris, 28 juillet 2010 Saft Groupe SA Résultats semestriels 2010 Paris, 28 juillet 2010 Avertissement Le présent document contient des informations prévisionnelles concernant l activité, la situation financière et les résultats

Plus en détail

Saft Groupe SA. Assemblée Générale Annuelle Paris, le 4 mai 2011

Saft Groupe SA. Assemblée Générale Annuelle Paris, le 4 mai 2011 Saft Groupe SA Assemblée Générale Annuelle Paris, le 4 mai 2011 Avertissement Le présent document contient des informations prévisionnelles concernant l activité, la situation financière et les résultats

Plus en détail

Les «Mardis de Valois» «Coût du kwh et prix de l électricité»

Les «Mardis de Valois» «Coût du kwh et prix de l électricité» Les «Mardis de Valois» «Quelle logique à la transition énergétique nationale proposée?» «Coût du kwh et prix de l électricité» Jacques PERCEBOIS Professeur à l université de Montpellier (CREDEN) Paris,

Plus en détail

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques Energies Renouvelables Au Sénégal Evaluation et Résultats politiques Monsieur Louis Seck, Sénégal Ancien ministre des Energies Renouvelables Lseck2@yahoo.fr FICHE D IDENTITE DU SENEGAL PLAN DE L EXPOSE

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Ne pas diffuser, publier ou distribuer, directement ou indirectement, aux États-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Solairedirect enregistre son document de

Plus en détail

GDF SUEZ accélère sa transformation

GDF SUEZ accélère sa transformation COMMUNIQUÉ DE PRESSE 5 décembre 2012 GDF SUEZ accélère sa transformation Stratégie Accélération du développement dans les pays émergents (GNL, production indépendante d électricité) et sur les points forts

Plus en détail

Hydrogène. Club Mines Energie, 11 mars 2015

Hydrogène. Club Mines Energie, 11 mars 2015 Hydrogène Club Mines Energie, 11 mars 2015 1 Objectifs Décarbonation Compétitivité Enjeux technologiques pour les usages possibles Power-to-gas v 2 /kg > 5000 Nm 3 /h Aujourd hui, 96% de l hydrogène est

Plus en détail

La biomasse, source d énergie?

La biomasse, source d énergie? Paul MATHIS mathis.paul@orange.fr Editions Quae Dijon Le 11 octobre 2012 L énergie, c est quoi? L énergie, c est ce qui permet : de se chauffer, de cuire les aliments, de se déplacer, de faire marcher

Plus en détail

L éolien? C est du Vent! Pas seulement François Thoumsin, AGIF, 28 Avril 2015

L éolien? C est du Vent! Pas seulement François Thoumsin, AGIF, 28 Avril 2015 1 L éolien? C est du Vent! Pas seulement François Thoumsin, AGIF, 28 Avril 2015 Table des matières Energies renouvelables - Définitions - Energie éolienne Quelques chiffres Développement d un parc éolien

Plus en détail

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq http://www.ifen.fr/fileadmin/publications/les_syntheses/pdf/industrie_ree2006.pdf Part des énergies renouvelables

Plus en détail

Quelle place pour les énergies marines dans le mix énergétique? Mercredi 15 Décembre 2010

Quelle place pour les énergies marines dans le mix énergétique? Mercredi 15 Décembre 2010 Quelle place pour les énergies marines dans le mix énergétique? Mercredi 15 Décembre 2010 Quel état des lieux des EMR peut-on dresser? Que peuvent apporter les EMR à l offre d énergie existante? Comment

Plus en détail

SOLVÉO ENERGIE, producteur d énergie verte. Contact Presse : Mia Com Sandrine BEAULIEU contact@mia-com.com +33(0) 6 23 43 65 41

SOLVÉO ENERGIE, producteur d énergie verte. Contact Presse : Mia Com Sandrine BEAULIEU contact@mia-com.com +33(0) 6 23 43 65 41 Dossier de presse - 2012 SOLVÉO ENERGIE, producteur d énergie verte. Contact Presse : Mia Com Sandrine BEAULIEU contact@mia-com.com +33(0) 6 23 43 65 41 SOMMAIRE Edito.. p.3 2 Le développement des énergies

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement La Cogénération dans le bâtiment durable Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Service du Facilitateur Bâtiment Durable Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Ecoconception : Bannir du marché les produits les moins performants

Ecoconception : Bannir du marché les produits les moins performants En 2015, en aout et septembre, les mesures des règlements européens pour l écoconception et l étiquetage énergétique d appareils de chauffage, de production d eau chaude et de stockage de l eau entrent

Plus en détail

Areva, un groupe industriel intégré

Areva, un groupe industriel intégré Areva, un groupe industriel intégré Areva est un groupe industriel à l'histoire très récente : né en septembre 2001 de la fusion des entreprises Cogema, Framatome, CEA-Industrie et Technicatome, il est

Plus en détail

AQPER Février 2013. Groupe énergie renouvelable Brookfield. Investir dans la production et le transport d énergie renouvelable

AQPER Février 2013. Groupe énergie renouvelable Brookfield. Investir dans la production et le transport d énergie renouvelable AQPER Février 2013 Groupe énergie renouvelable Brookfield. Investir dans la production et le transport d énergie renouvelable Ordre du jour 2 Présentation à l intention de l AQPER le 28 février 2013 Profil

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

Accélération de la mise en oeuvre de la stratégie

Accélération de la mise en oeuvre de la stratégie Accélération de la mise en oeuvre de la stratégie Projet de prise de contrôle de Sika et de lancement d un processus concurrentiel de mise en vente de Verallia 8 décembre 2014 Sommaire Points clés Projet

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre. Cinq scénarios envisagés 1

Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre. Cinq scénarios envisagés 1 FEUILLE DE ROUTE CEE POUR L ENERGIE 2050 PRESENTATION Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre L'Union Européenne s'est fixé comme objectif d'ici à 2050 de réduire les émissions de gaz

Plus en détail

Forte croissance de l activité de Bureau Veritas au premier trimestre 2011 Chiffre d affaires de 775 millions d euros, en hausse de 23%

Forte croissance de l activité de Bureau Veritas au premier trimestre 2011 Chiffre d affaires de 775 millions d euros, en hausse de 23% 1 COMMUNIQUE DE PRESSE Neuilly-sur-Seine, le 4 mai 2011 Forte croissance de l activité de Bureau Veritas au premier trimestre 2011 Chiffre d affaires de 775 millions d euros, en hausse de 23% Croissance

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau.

D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau. e l e c tree D une production centralisée à une production décentralisée, rendons les énergies renouvelables plus flexibles sur le réseau le projet : Donnons à l Europe connectée les outils pour réussir

Plus en détail

Le stockage d énergie

Le stockage d énergie Le stockage d énergie Mardi 7 juin 2011 Avec le soutien de Mc Phy Energy Adamo SCRENCI La Motte-Fanjas Solutions de stockage de l hydrogène grande capacité Avec le soutien de 1 L hydrogène un fuel parfait

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie 1 Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Leader mondial des matériaux de construction 16 milliards de CA en 2009 78 000 collaborateurs

Plus en détail

LE GAZ NATUREL : UNE ÉNERGIE ESSENTIELLE DANS LE MIX ÉNERGÉTIQUE

LE GAZ NATUREL : UNE ÉNERGIE ESSENTIELLE DANS LE MIX ÉNERGÉTIQUE POUR UNE UTILISATION INTELLIGENTE DE L ÉNERGIE LE GAZ NATUREL : UNE ÉNERGIE ESSENTIELLE DANS LE MIX ÉNERGÉTIQUE QUÉBÉCOIS 8 OCTOBRE 2013 MÉMOIRE PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DE LA COMMISSION SUR LES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES

Plus en détail

Règlement final concernant la garantie de disponibilité pour Amel II avec le constructeur principal.

Règlement final concernant la garantie de disponibilité pour Amel II avec le constructeur principal. 4Energy Invest présente ses résultats semestriels pour la période de six mois clôturée au 30 juin 2009 4Energy Invest, la société active dans le secteur des énergies renouvelables et de la valorisation

Plus en détail

The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27. Résumé en Français

The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27. Résumé en Français The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27 Résumé en Français Project sponsored by Greens/EFA Group in the European Parliament Berlin, January 2011 Berlin, January 2011 Dr. Felix

Plus en détail

Centrales thermiques solaires (30 juillet 2012)

Centrales thermiques solaires (30 juillet 2012) Centrales thermiques solaires (30 juillet 2012) Pour ceux qui sont intéressés par la technique, voici les centrales du futur! Leurs prototypes fonctionnent. Pour une description plus précise des différentes

Plus en détail

La cogénération biomasse en France et en Europe. Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR

La cogénération biomasse en France et en Europe. Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR La cogénération biomasse en France et en Europe Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR Biomasse valorisée en France par DALKIA LES APPELS D OFFRE CRE (Commission de

Plus en détail