C es deux dernières années viennent de nous démontrer les limites du système

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C es deux dernières années viennent de nous démontrer les limites du système"

Transcription

1 2011

2 >> Sommaire Résidence Sainte Olive Urbanisme Assainissement Finances Syder - Bâtiments com. Accessibilité Fêtes et cérémonies Voirie Camping Environnement et développement durable Sport - Jeunesse Petite enfance Culture - Remerciements CCAS - Bienvenue à École publique e Ecole privée Histoire de Ste-Catherine Amicale laïque Bibliothèque - Agriculture AGPOSEC Assistantes Maternelles École de musique FNACA - Amicale boules Club de l amitié - Pêcheurs Office tourisme - Comité fêtes..29 Entente Sportive du Châtelard Footbal Tennis Club Amicale donneurs de sang Scouts Association des familles Liste des Associations Jeux des fenêtres État civil Classe en mot du maire C es deux dernières années viennent de nous démontrer les limites du système «dit capitaliste». Il a révélé une nouvelle classe sociale dite «surendettée». Ces gens sont victimes d une société de consommation outrancière où l on enrichit une minorité de personnes dans le soi-disant but de faire tourner la machine économique. Toutes ces victimes de notre société de surconsommation se retrouvent très endettées, les obligeant à gérer sans excès avec le handicap d être parfois «interdits bancaires». Pendant ce temps, nos gouvernements ont le droit de voter des budgets en déficit, se permettant ainsi d endetter notre pays en milliards d euros. Magouilles financières, corruptions, prises illégales d intérêts, etc sont le lot quotidien de ces hauts dignitaires supposés nous montrer l exemple. A l échelle de notre commune, nous continuerons malgré ces attitudes plus que contestables, à gérer notre budget au plus juste, en privilégiant toujours l intérêt général. Dans quelques semaines, nous serons à la moitié de notre mandat. Nous avons déjà réalisé plusieurs de nos projets : logement pour personnes âgées et handicapées, réfection du terrain de tennis, éclairage du terrain de foot, toilettes sèches, plantation des haies, aménagement du parking face à la Maison blanche, chauffage et isolation de l école publique et bibliothèque. Il nous reste cependant quelques projets à concrétiser : rénovation du centre bourg, aménagement d un lotissement communal, construction d un bâtiment destiné à recevoir des commerces, participation avec la Copamo au projet du hameau d entreprises. Pour ne pas devenir un village dortoir, je souhaite qu une majorité de «Têtes plattes» participent activement aux diverses fêtes et activités proposées par les nombreuses associations de notre village. Si vous souhaitez faire partie des bénévoles qui sont indispensables à la vie de nos associations. Vous trouverez dans ce bulletin leurs coordonnées. Je me joins au Conseil municipal pour vous souhaiter les meilleurs vœux de santé et bonheur et que 2011 trouve la paix et la sérénité pour vous et vos proches. Pierre DUSSURGEY Directeur de la publication : Pierre Dussurgey - Rédaction : Commission Information Imprimeur : iml St-Martin-en-Haut - Tél Bulletin n 15 Janvier Edité à 520 exemplaires sur papier 50 % recyclé Photo de couverture : Village Résidence Sainte Olive (Jean-Marie Bruneau) Photo intérieure : Pont de la Vergnassière (Ghislaine Didier)

3 RESIDENCE SAINTE OLIVE Ce bâtiment a pour vocation d accueillir des personnes âgées ou à mobilité réduite dans des appartements confortables et un environnement agréable proche du centre du village. Comme convenu, les premiers locataires ont pu investir les lieux courant Octobre dans les huit appartements mis à leur disposition. Nous leur souhaitons longue vie dans leur nouveau logement. Quelques malfaçons sont encore en cours de remise en conformité. Tous ces problèmes seront résolus dans les plus brefs délais par la société SEMCODA. D autre part, la salle communale est mise à disposition des résidents pendant la journée et pourra être utilisée en soirée pour diverses réunions associatives ou communales. L inauguration a eu lieu le samedi 16 octobre en présence des élus locaux ; Paul DELORME, Vice Président du Conseil Général, Alain ESTRADE, Président de la COPAMO, de la population du village et des responsables de la société SEMCODA, réalisatrice du projet. Cette réalisation est la première de ce type sur le territoire de la COPAMO et nous espérons qu elle serve d exemple pour les autres communes. Nous rappelons que cette résidence est destinée aux personnes âgées ou à mobilité réduite. À ce jour tous les logements sont occupés. Jean-Marie BRUNEAU Angèle GOUTAGNY Premier rassemblement des locataires dans la salle commune R E C H E R C H E D E S B E N E V O L E S La commune recherche des personnes bénévoles et disponibles pour donner occasionnellement un coup de main au personnel de surveillance de la cantine. Merci de vous faire connaître en Mairie. Bulletin Municipal

4 commissions >> Urbanisme Bâtiment commercial Après une étape de consultation d entreprises publiques et privées, il s avère que la réalisation de cet ensemble rencontre des problèmes d ordre financier. En effet, la part de l investissement communal n est pas compatible avec le budget prévisionnel. La Commission Urbanisme et l ensemble de la Municipalité travaillent actuellement sur une modification du projet d origine qui sera redéfini d ici la fin de l année. A partir de là, nous choisirons les partenaires qui seront à même de réaliser ce projet dans les meilleurs délais. Lotissement communal La voie nouvelle d accès au lotissement verra le jour courant Les études étant terminées, les appels d offres seront lancés d ici la fin de l année. Il s en suivra la viabilisation des différentes parcelles qui seront disponibles à la vente l an prochain pour les primo accédants. Aménagement de la RD2 et du centre bourg Les études concernant ces aménagements sont en cours. Modification du PLU - Plan Local d Urbanisme Il est actuellement en révision pour introduire notamment : une réglementation pour les commerces situés en zone UA et UB des emplacements réservés pour des accès hameaux et les une liaison piétonne, un espace boisé classé dans le lotissement de la Parotte l orientation d aménagement de la zone AUi où doit être crée le hameau d entreprises une modification de l article 11 applicable à l ensemble des zones qui réglemente les abris pour animaux, l aspect extérieur des constructions etc Jean-Marie BRUNEAU H A M E A U D E N T R E P R I S E S Le projet de Hameau d Entreprise est toujours actif. En 2010, il a cependant connu quelques contretemps. En effet, le projet présenté par le cabinet d architecte n a finalement pas retenu les suffrages des différents acteurs (commune et Copamo). C est notamment l intégration paysagère qui a été jugée insuffisante. Aussi, il a été décidé de missionner une deuxième étude. Pour cela un groupe de travail élargi à trois conseillers municipaux de Sainte Catherine a été constitué. Sa première tâche a été de rédiger un «pré-programme» permettant de mieux cadrer les attentes. D autre part, compte tenu de l originalité et l aspect novateur du projet, la communication et la concertation ont été renforcées. En 2011, un nouvel architecte va être choisi pour mener à bien l étude et par ailleurs le montage de la structure financière (Société d Economie Mixte) nécessaire au projet va être effectué. La pose de la première pierre est programmée pour Didier THONNERIEUX 2 Commune de Sainte-Catherine

5 >> Assainissement Le rapport de la visite de contrôle de la station d épuration pour 2009 a fait ressortir un bon fonctionnement du traitement des eaux usées mais un volume d effluents à traiter beaucoup trop important, dû à une forte présence d eaux propres «parasites». Le réseau séparatif n ayant pas été créé à l origine dans le lotissement Saint Subrin, des travaux ont donc été réalisés début 2010 pour séparer les eaux pluviales d un côté et les eaux usées d un autre. Une nouvelle conduite a été passée du haut de Saint Subrin jusqu en bas : étant neuve, elle reçoit maintenant les eaux usées. L ancienne colonne des eaux usées de Saint Subrin est donc utilisée pour recevoir les eaux de pluie de Saint Subrin et celles du lotissement Montaland. En effet si les eaux de pluie de ce lotissement ont été séparées dès sa construction, elles se rejoignaient en haut du lotissement Saint Subrin, dans la seule conduite d eaux usées. Toutes les eaux de pluie rejoignent maintenant la rivière en passant par cette conduite pour rejoindre au niveau de la D2 une ancienne colonne en très bon état et désaffectée. Ceci a permis de limiter le coût des travaux. Seules les eaux usées regagnent maintenant la station. Un ancien regard n ayant pas été détourné lors des travaux, un problème d aiguillage s est produit cet été lors du branchement du séparatif, envoyant directement à la rivière une partie des eaux usées avec les conséquences que l on peut imaginer. Tout a été réglé et fonctionne normalement depuis. Nous nous excusons auprès des riverains concernés pour ce fâcheux incident. Le coût des travaux se décompose comme suit : eaux usées 42364,71 eaux pluviales 17335,42 Le rapport du contrôle pour 2010 montre en sortie de station, une bonne qualité de l eau traitée. La station est en bon état et les abords bien entretenus. Félicitations à nos deux agents techniques! Enfin n oubliez toujours pas que les WC, les lavabos et autres déversoirs d eaux usées, ne sont pas des poubelles! Tout objet indésirable (tampons, lingettes, etc..) obstrue la grille en tête de la station perturbant ainsi le fonctionnement. Un bon usage bien compris par chacun améliore le rendement de la station et le confort de travail de Guy et Robert. Merci pour votre participation attentive. Pierre THIZY «On quo vé?» Où est-ce? Solution dans les commerces alimentaires Bulletin Municipal

6 commissions >> Finances Le budget principal est le budget communal. Les budgets Assainissement, CCAS et Lotissement sont des budgets annexes. Deux sections dans chaque budget : Section de fonctionnement (dépenses et recettes) Section d investissement (dépenses et recettes) Le compte administratif retrace les dépenses et les recettes réellement réalisées sur l exercice (soit du 1 er janvier au 31 décembre de chaque année). Les restes à réaliser correspondent aux recettes et dépenses prévues au budget primitif non encaissées ou non payées à la date du 31 décembre mais qui seront réalisées sur l exercice. LE BUDGET PRIMITIF DE L ANNÉE 2010 Voté le 19 mars 2010, il s équilibre en recettes et en dépenses à la somme de : ,09 en section de fonctionnement dont un excédent de fonctionnement de , ,19 en section d investissement A noter que les documents budgétaires de chaque budget sont à votre disposition en Mairie pour consultation. Budget de fonctionnement prévisionnel 2010 DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT Dépenses imprévues ,58 Charges de personnel ,00 (Salaires et Charges) Charges financières ,00 (Intérêts des emprunts payés aux banques) Charges de gestion courante ,00 (Sub. Aux Assoc. - Dotation au CCAS - Cotisation incendie Dpt - Attributions de compensation à la COPAMO) Virement à la section d investissement ,84 Charges à caractère général ,25 (assurances - combustibles -electricité - eau) RECETTES DE FONCTIONNEMENT Produits des services ,00 (Recettes Régies) Impôts et taxes ,00 (Taxes habitation et Foncier bâti) Dotations Subv. Part ,00 (Dotation Forfaitaire - Dotations diverses) Excédent Fonct. Reporté ,09 Produits de gestion courante ,00 (Revenus des Immeubles) TOTAL ,09 Charges exceptionnelles ,42 TOTAL ,09 Virement à la section d investissement 7% Charges de gestion courante 14% Charges à caractères général 30% Charges exceptionnelles 4% Excédent Fonct. Reporté 14% Produits de gestion courante 3% Produits des services 9% Charges financières 4% Charges de personnel 38% Dépenses imprévues 1% Dotation Subv. Part. 39% Impôts et taxes 35% 4 Commune de Sainte-Catherine

7 Budget d investissement prévisionnel 2009 DÉPENSES D INVESTISSEMENT Chapitre 020 Dépenses imprévues ,39 Chapitre XVI Remboursement d emprunt (capital) ,00 Chapitre XX Immobilisations incorporelles ,20 Modifications du Plan Local d Urbanisme ,00 Etude d accessibilité ,20 Etude logements et commerces ,00 Chapitre XXI Immobilisation corporelles ,00 Achat terrain ,00 Plantation de haies ,00 Toilettes sèches à l étang du Pertuis ,00 Menuiserie Ecole publique et Salle de l amitié ,00 Aménagement parking, voirie ,00 Réseau d eau pluviale ,00 Outillage d incendie ,00 Outillage de voirie (remorque + petit outillage) ,00 Outillage technique ,00 Installations générales ,00 Matériel de bureau et informatique ,00 Mobilier (algéco + jardinière + divers) ,00 Autres immobilisation corporelles ,00 RECETTES D INVESTISSEMENT Chapitre 001 Solde reporté d investissement ,35 Chapitre 021 Virement de la section de fonctionnement ,84 Chapitre 024 Produits des cessions ,00 (Terrain lotissement) Chapitre X Dotations ,00 Fonds de compensation TVA Taxe locale d Equipement Excédent de fonctionnement Chapitre XIII Subventions de l Etat ou du Département ,00 Chapitre XVI Emprunt ,00 TOTAL : ,19 Pour la Commission Finances Sylvie VILLARD Chapitre XXIII Immobilisation en cours constructions ,60 Création voirie nouvelle ,60 Réaménagement RD N ,00 Chapitre XXVI Participations et créances rattachées ,00 Participation au capital de la société SEMCODA ,00 Chapitre XXVII Autres immos financières ,00 Financement du budget lotissement ,00 TOTAL : Bulletin Municipal

8 commissions Éclairage public - SYDER Terrain de camping Le transformateur, ancienne génération, du terrain de camping a été remplacé et implanté sur l espace public à l extérieur du camping. Les raccordements au réseau ont été réalisés début Novembre. En ce qui concerne l éclairage, le Syder a fait une proposition à la commune comprenant les liaisons souterraines et le remplacement de tous les points lumineux. Le coût important de ces travaux nous amène à revoir les types d éclairage (étude d alimentation par panneaux solaires). Lotissement Montaland Nous avons reçu l étude du SYDER et l impact financier de ces travaux qui seront réalisés courant Terrain de foot Les travaux de remise en conformité de l éclairage du terrain de foot sont maintenant terminés. Réalisés en deux tranches, il s agissait du remplacement des projecteurs du terrain principal, de l éclairage du terrain d entrainement avec l implantation d un nouveau pylône équipé d un projecteur, du remplacement de toutes les liaisons souterraines et enfin de placer les nouvelles boîtes de commandes à l intérieur des bâtiments. L éclairage du terrain de tennis a également été réalisé pour permettre la pratique de ce sport en nocturne. Eclairage public du village L éclairage public du centre bourg est actuellement à l étude Jean-Marie BRUNEAU Nous avons reçu le rapport de diagnostic de la société Socotec. A C C E S S I B I L I T E D E S V O I R I E S Un plan de mise en accessibilité sera envoyé à la Préfecture et un programme de mise aux normes a été établi pour les zones concernées, consultable en Mairie. B A T I M E N T S C O M M U N A U X Une vérification des toitures des bâtiments communaux a été faite au Printemps. Des travaux d entretien vont être entrepris en deux tranches : L isolation des combles de l école publique et le changement des menuiseries extérieures de la salle de l Amitié et de l école vont être réalisés au plus tard début 2011, ce qui permettra une meilleure isolation des bâtiments et une économie financière substantielle. Christian VILLE 6 Commune de Sainte-Catherine

9 >> Fêtes et cérémonies 10 JANVIER Malgré les importantes chutes de neige de ce dimanche, la population s était déplacée en nombre pour assister à la cérémonie des vœux du Maire. Notre Maire a rappelé les principaux engagements en 2010 : Fin des travaux du bâtiment destiné aux personnes âgées et à mobilité réduite et installation de ses occupants avant Installation du site Internet communal : http ://mairie-saintecatherine. fr Mise en place du système «auto stop» en partenariat avec les communes de Riverie et de Saint Didier sous Riverie avec appui financier de la Communauté de Communes. Suite des études pour le bâtiment à usage de commerces et d habitation face à la mairie et du lotissement communal. Nous clôturons ce moment sympathique en souhaitant la bienvenue aux familles nouvellement installées sur la commune et en partageant le verre de l amitié. 18 JUIN Une petite délégation du Conseil Municipal, accompagnée de Monsieur Bayada, Président du Comité local de la FNACA sur notre commune, s est rendue au domicile de Monsieur Bruno Lastricani, afin de lui remettre le diplôme d honneur aux anciens combattants ( ) de l Armée Française. En effet, dans le cadre du 71 e anniversaire de la seconde guerre mondiale, Hubert Falco (secrétaire d état à la Défense et aux anciens combattants) souhaite rendre hommage aux quelques anciens combattants de la 2 e guerre mondiale encore en vie, par la remise de ce diplôme. S il est fait de papier, la rencontre et le moment de sympathie que nous partageons lors de cette remise sont remplis d émotion. Merci à monsieur et Madame Lastricani pour leur accueil chaleureux. 19 MARS Les anciens combattants de la FNACA ont commémoré le cessez le feu de la guerre d Algérie. Cette manifestation a débuté à Riverie avec la remise de la croix du combattant à Monsieur Pierre Voutay, ancien Maire, mobilisé deux ans en Algérie. La cérémonie s est poursuivie à Sainte Catherine avec la lecture du message officiel. 8 MAI En ce 70 e anniversaire, nous nous rassemblons devant l église pour le dépôt de gerbe. Nous poursuivons la cérémonie devant le monument aux morts du cimetière. Lecture est faite du message d Hubert Falco, rappelant les privations et les exactions, dans un pays à feu et à sang, avec de nombreuses victimes militaires et civiles. Le rôle important de la Résistance contre le Nazisme, aux côtés des troupes alliées, est aussi évoqué, pour que, enfin le 8 mai 1945, la France retrouve l honneur et la liberté. Après la traditionnelle minute de silence et la sonnerie aux morts, en hommage et reconnaissance aux victimes de toutes les guerres, le verre de l amitié offert par la Commune, prolonge le rassemblement. 11 NOVEMBRE Bruno LASTRICANI, reçoit son diplôme d honneur En fin de matinée, nous nous retrouvons devant l église pour le dépôt de gerbes, puis au cimetière, pour la lecture du manifeste évoquant les nombreuses victimes du conflit et insistant sur le rôle des anciens combattants pour témoigner, alerter et sensibiliser les jeunes générations afin qu elles soient, aujourd hui, des artisans de la Paix, pour que la liberté soir préservée et pour vivre dans l égalité et la fraternité. Un apéritif servi à la salle des fêtes clôture cette cérémonie. Sylvie VILLARD Voeux du Maire et accueil des nouveaux habitants 9 janvier 2011 Bulletin Municipal

10 commissions >> Voirie Sur Sainte-Catherine, l année 2010 a été riche en matière de rénovations de tapis en enrobé. Tout d abord dans le cadre du programme de réfection de voirie communale dont la Copamo a la compétence, 3 sites avaient été retenus par la Commune. Ainsi une partie de la route du Châtelard, la route du Barrot du Haut et une partie de la route de Montaland ont été remise à neuf par la société de travaux publics MGB. C était l occasion également de reprendre le drainage des eaux pluviales de ruissellement sur ces tronçons de chaussée avec la pose de bordures (Châtelard) et de caniveaux (Châtelard et Montaland) donnant ainsi un meilleur profil à la réalisation. Merci à tous les riverains qui ont su faire preuve de patience durant le mois de juin De compétence départementale, la rue des Ecoliers ainsi que la rue de la Guinande faisaient également peaux neuves. Largement détériorées ses dernières années par les passages successifs du câble, du gaz de ville, de la colonne d eau potable et plus récemment par l assainissement de la résidence Sainte-Olive, ces deux rues offriront ainsi une circulation plus aisée en attentant les travaux d aménagement du centre-bourg. Le Point à Temps qui consiste à réaliser un entretien par répandage d un liant (émulsion de bitume) et de gravillons sur les zones de chaussée endommagées par des fissures ou des nids de poules a été cette année particulièrement important. En effet, suite à un hiver long et rigoureux, une enveloppe financière supplémentaire avait été allouée aux communes du territoire par la Copamo permettant ainsi de traiter un linéaire plus important afin de préserver au mieux notre réseau routier. C est ainsi plus de 6 km de voirie qui ont pu recevoir cet enduit. A noter que s il est correctement réalisé, le Point à Temps assure une bonne imperméabilité et évite la pénétration de l eau de ruissellement dans les assises de chaussées et permet une longévité accrue du revêtement. D autre part, je tiens par le biais de cet article à remercier Guy Monteiller et Robert Goy, nos deux agents communaux qui font un travail exceptionnel tout au long de l année : chemins à recaler, trous à reboucher coulées de boue à nettoyer après chaque épisode pluvieux sans compter les heures incalculables passées à déneiger les routes en hiver pour le confort et la sécurité des automobilistes. Pierre BROCARD R E C E N S E M E N T Une hausse timide de la population! Quelques chiffres à retenir avant l exploitation et l ajustement de la population légale par l INSEE : 908 : est le nombre de personnes comptabilisées sur la commune par nos deux agents recenseurs Françoise et Serge qui ont fait un travail remarquable 2 : est le nombre de logements qui n ont pu être enquêtés. Bravo à toute la population, qui a donc bien joué le jeu et qui a réservé un bon accueil à nos enquêteurs 426 : est le nombre de logements recensés sur Sainte- Catherine 347 : est le nombre de résidences principales 27 : est le nombre de résidences secondaires 49 : est le nombre de logements comptabilisés comme vacants par l INSEE au 1 er jour du comptage Les derniers chiffres ajustés par l INSEE 919 : population municipale 27 : population comptée à part (personnes en maison de retraite et étudiants logés sur une autre commune) 946 : notre population totale sur Sainte Catherine et légale à compter du 1 er janvier 2011 Pierre BROCARD 8 Commune de Sainte-Catherine

11 CAMPING Bilan camping 2010 Recettes et Dépenses du 01/11/2009 au 31/10/2010 DÉPENSES RECETTES Encaissements Charges salariales Eau, Électricité, Télécommunication Entretien - Fournitures - Divers Location bureau accueil 160 Caravane Publicité 438 Opération SYDER 336 Total Malgré une bonne fréquentation estivale, (3 412 nuitées : résidents + passage) le bénéfice du camping est en baisse pour cette saison (2 058 contre près de l an passé). Bénéfice Répartition des dépenses 2010 du camping En effet, plusieurs résidents à l année (huit) n ont pas renouvelé leur présence : ce sont souvent des personnes vieillissantes, qui fréquentaient peu le camping, mais laissaient leurs caravanes sur place. Ils ont donc décidé de rendre leur emplacement plutôt que de continuer à payer la location sans en profiter. Une quarantaine de résidents restent en revanche très présents. Le nombre de personnes de passage (pour des séjours plus ou moins longs) est également stable : 535 nuitées, notamment durant l été (Juillet principalement), avec une fréquentation importante de hollandais cette année (143). Opération SYDER 1% Charges salariales 66% Publicité 1% Caravane 3% Eau, électricité, télécommunication 20% Entretien, fournitures, divers 10% Location, bureau, accueil 1% Conscients qu il est difficile de renouveler les locations à l année, nous allons donc essayer d accentuer la fréquentation estivale et l attractivité pour les personnes de passage (information sur les sites internet des fédérations de campeurs, mise en place de possibilité de s informer et de réserver par mail ). Le camping du Châtelard a des atouts (emplacements, tarifs notamment) et de nombreux travaux d embellissement ont encore été effectués par les Brigades vertes (chantiers d insertion) et les employés communaux, afin que chacun puisse être accueilli dans les meilleures conditions. Le remplacement du transformateur électrique a également été réalisé pour plus de confort et de sécurité. La Commission Camping Tarifs journaliers 2011 : Nuitée Adultes : ,25 Nuitée Enfant : ,10 Emplacement caravane + auto : ,55 Emplacement tente : ,60 Electricité (6 ampères) : ,60 Journée garage mort : ,70 Journée garage mort Juillet/Août : ,40 Forfait hiver en période fermeture :.. 70,00 / 3 mois Forfait minimum Juillet et Août : / mois Jeton machine à laver : ,00 Chien : ,50 Bulletin Municipal

12 >> Environnement et dévelop BIODIVERSITE LES BUSARDS Une journée écovolontaire, organisée par le Cora Rhône avec le soutien du GPBR, de la FRAPNA, d ARPE, des chasseurs de Saint Catherine, de la COPAMO et de la commune de Sainte Catherine, avait permis en mars 2010, de sauvegarder une friche boisée sur la vallée de la Platte. Cette action avait pour but de restaurer un milieu naturel propice à la reproduction du Busard cendré, espèce rare et menacée. Voici des nouvelles de nos protégés : Six couples de busards cendrés sont venus s installer sur la vallée de la Platte, et un couple de busards Saint Martin. Un seul couple a donné naissance à deux oisillons, ce qui est un taux faible. Ceci peut s expliquer, d après le CORA, par le fait que les couples se sont installés tôt (2e quinzaine d avril) alors que le coup de froid qui a suivi a pu être extrêmement néfaste pour les couvées. La zone de défrichage a accueilli un nid et probablement plus en A noter que les intrusions sur les territoires des busards peuvent avoir une influence sur l échec des couvées. Cette action a été un bel exemple de collaboration entre les «écolos» et les chasseurs, entre les «experts» et «ceux qui connaissent le terrain». S il existe des divergences de points de vue, en particulier à propos du grand duc, c est à partir de leur confrontation que nous pourrons agir pour la biodiversité de manière plus efficace pour le maintien de la biodiversité sur notre territoire. Merci à tous ceux qui ont participé à cette action. PLANTATION DE HAIES La plantation a eu lieu le 20 novembre, vers le stade de foot, côté zone de loisirs, l étang et le local technique par les habitants bénévoles. Merci à eux. Nous verrons dans les années à venir les arbustes fleurir LES ACTIONS À VENIR POUR LA BIODIVERSITÉ Les causes qui nuisent à la biodiversité sont multiples et connues : pollution, produits phytosanitaires, urbanisation et abandons d espaces agricoles. Ainsi à Sainte Catherine, les espaces construits augmentent alors que des espaces anciennement cultivés retournent à la forêt, l évolution de nos paysages est rapide. Dans tous ces domaines, la commune ne peut agir seule et la participation des habitants est de plus en plus nécessaire, car Guy Monteiller et Robert Goy ne peuvent tout faire à eux seuls et les moyens de la commune ne sont pas en augmentation alors que la surface à entretenir l est. Limiter les produits phytosanitaires pour le désherbage des voieries demande d accepter quelques brins d herbes et que chacun puisse désherber aux alentours de chez lui, dans la mesure de ses moyens. Entretenir nos paysages peut demander la constitution d équipes de bénévoles, tant pour défricher que pour entretenir les murets en pierres qui embellissent nos campagnes. COMMENÇONS PAR NOS JARDINS Les jardins à Sainte Catherine sont traditionnellement plutôt ouverts, ou peu clôturés laissant un champ visuel agréable. Il est important de garder cette valeur et d éviter la construction de murs élevés, car la restriction du déplacement de la faune sauvage est une des causes de diminution de la biodiversité. Comment limiter l usage de produits nocifs tout en ayant des légumes? Quelles plantes locales et mellifères pouvons- nous planter? Comment favoriser les insectes auxiliaires? Comment favoriser la biodiversité dans nos jardins? Dans nos haies? Quelle place donner à la pelouse, milieu pauvre en biodiversité par excellence? 10 Commune de Sainte-Catherine

13 commissions pement durable EMBELLISSEMENT DU VILLAGE PARKINGS ET FLEURISSEMENT L embellissement du village demande des investissements importants qui ne peuvent être réalisés que progressivement. Il demande aussi un travail conséquent de la part des employés municipaux et surtout, il demande la participation de tous : entretiens des jardins côté rue, entretiens des murets, des façades et des abords. Beaucoup d habitants ont déjà ce souci et nous les en remercions. Deux actions ont pu être réalisées cette année, dans ce cadre. Un parking avec un revêtement perméable et des abords fleuris. Mais attention : un parking n est pas fait pour les dérapages qui détériorent les structures sous-jacentes! Des jardinières ont pu être rachetées et le fleurissement du centre Bourg a été particulièrement joli cette année, grâce au travail et au savoir faire de Guy Monteiller et de Robert Goy. LA CHARTE ARCHITECTURALE ET PAYSAGÈRE DE SAINTE CATHERINE L embellissement du village demande une harmonisation entre les différents types de rénovations possibles et les styles des constructions neuves, harmonisation ne voulant pas dire uniformisation. Le conseil municipal a créé un outil à la disposition de tous qui met en place des préconisations pour les bâtiments publics et privés en fonction de quelques principes : Favoriser une architecture propre à la convivialité et au lien social Mettre en valeur le patrimoine historique tout en veillant à son adaptation aux modes de vie actuels Favoriser une harmonie entre bâti ancien et constructions neuves en laissant la place à une créativité mesurée. Cette charte est consultable en mairie et sur le site de Sainte Catherine. AUTOSTOP SOLIDAIRE Le projet avance et l année 2011 verra fleurir des panneaux sur le bord de nos routes. Des informations plus précises sur le fonctionnement seront données en cours d année. L autostop solidaire consiste à pouvoir faire preuve de solidarité entre tous. Sur des points de rencontre qui seront définis et sécurisés, sur le trajet Mornant ou Bellevue, Saint Didier sous Riverie, Riverie et Sainte Catherine, un piéton pourra être pris par un automobiliste, en sécurité, grâce à un signe de reconnaissance qui sera délivré en mairie. Les municipalités ne sont, en aucun cas responsables ou organisatrices. La mairie permet uniquement la mise en lien des personnes qui ont besoin d être transportées et des personnes qui acceptent de transporter quelqu un. Ce projet ne remplace pas non plus, la mise en place d une navette ou d une ligne régulière pour les communes non desservies actuellement par les lignes du conseil général. Nettoyage de printemps : samedi 16 avril 2011 Quelques graines de prairies fleuries sont disponibles en mairie pour les abords des maisons et jardins (hors surfaces privatives). Bulletin Municipal

14 commissions >> Sport - Jeunesse Petite Enfance En cette fin d année 2010, il est temps de faire le bilan de l année, mais également de se projeter en Nous avons tout d abord poursuivi en 2010 les efforts d entretien et de rénovation des infrastructures communales : le gazon du terrain de foot a été renouvelé, un nouvel algéco a été installé pour le stockage du matériel et l éclairage du stade a été entièrement rénové (foot et tennis). Avant d envisager de nouveaux équipements, il est en effet important pour la Commission d entretenir et d améliorer l existant et d en permettre l utilisation dans les meilleures conditions possibles. Ainsi, pour permettre un accueil dans de bonnes conditions, le nouveau local communal, dans la Résidence Sainte Olive va également servir de salle d activité pour le RAMI (relais des assistantes maternelles itinérant), qui utilisait jusqu à présent le Local Jeunes. Au niveau de la petite enfance, l installation de deux nouvelles assistantes maternelles sur Sainte Catherine permet d accueillir les demandes de gardes confortablement, en attendant l arrivée de nouvelles familles. La garderie périscolaire fonctionne bien également. L extension de l ouverture jusqu à 18 h 00 s est révélée positive : 11 enfants sont accueillis en moyenne sur la tranche horaire du matin, 9 en moyenne de 16 h 30 à 17 h 30, et 5 de 17 h 30 à 18 h 00. Le Club-Nature (Association des Familles) a trouvé son rythme de croisière et permet à la fois de sensibiliser les plus jeunes à l environnement et d améliorer l offre de loisirs pour les plus jeunes. Une tranche d âge reste préoccupante : les ans dont nous avons pu constater, surtout en période de vacances scolaires, l ennui et une demande d activité encadrée. Même si cette question concerne également les parents, nous nous interrogeons sur notre rôle. Une quinzaine d enfants de cet âge sont demandeurs d activité, mais ont besoin d un encadrement : ils ne fréquentent par exemple pas le Local Jeunes, ni les installations sportives et n ont pas capacité à se déplacer 12 Commune de Sainte-Catherine

15 vers les MJC extérieures. Ils n ont pas non plus l âge de travailler. Nous poursuivons donc notre réflexion pour les associer à des projets motivants sur la commune (plusieurs pistes sont en cours d élaboration, à valider par le Conseil Municipal). Au niveau sportif, après la réussite de la relance du Club de Tennis (105 membres à ce jour!), nous avons essayé de multiplier les initiatives autour de la course à pied : de nombreuses personnes pratiquent ce sport - peu coûteux et accessible à tous - et nous souhaitions permettre des échanges, de la convivialité, de l animation dans le village autour de cette pratique. Dix séances de footing collectif ont été organisées et ont rassemblé 18 participants, de niveaux différents : la difficulté étant justement que chacun y trouve son compte, du débutant au compétiteur. Cela demande d être nombreux à chaque rencontre pour permettre de constituer des groupes d allures et de parcours différents, ce qui n a pas souvent été possible. Nous réfléchissons à améliorer cela : en systématisant la mise en place de 2 groupes à chaque sortie (1 compétition et 1 loisir, sur des parcours différents, mais en partie communs). Des départs groupés en compétition ont également eu lieu sur les courses de la région (4 pour 12 participants). Cette activité s est étendue au VTT en cours d année. L autre grand moment a été la mise en place du Cross Solidaire qui a eu lieu le 1 er mai 2010, au profit de Mécénat Chirurgie Cardiaque : cet événement a été une réussite, malgré la pluie, grâce à l implication de chacun : aussi, même si le nombre de participants a été plus faible qu attendu (une trentaine de tous âge de 6 à 55 ans), les dons recueillis ne sont pas ridicules (267 ) et l ambiance a été excellente, tout comme les performances de chacun. Nous pouvons remercier notamment les écoles d avoir mobilisé les plus petits en prévoyant des séances d entrainement et la confection des dossards. Les écoles sont d ailleurs toujours partantes pour répondre à nos initiatives (cross solidaire, mais également initiation Tennis par exemple), ce qu il faut saluer. Nous renouvellerons donc cette expérience, le dimanche 15 mai prochain, au profit d une autre cause (à choisir), en vous espérant plus nombreux, sous le soleil (mais même s il pleut, nous serons là!) Face à cette envie de sport-nature, la demande de l association OPSM d organiser un rallye automobile le samedi 20 novembre 2010 sur les routes de la commune a fait débat au sein de la Commission : les positions des membres de la Commission étaient partagées. Les arguments «contre» : la question de la sécurité, le jour de course (pour les participants et les spectateurs) et lors des entrainements, le caractère décalé de cette manifestation par rapport aux discussions en cours à Sainte Catherine : respect de l environnement, développement durable, activité responsable : le sport automobile, sur des infrastructures publiques de plus (dégradation des routes), ne s inscrit pas dans cette logique. Les arguments «pour» : le sport (et l industrie) automobile sont importants en France (et le rallye est un terrain particulièrement brillant), il ne faut donc pas s opposer à sa pratique, cela crée de plus une animation dont nous avons bien besoin. Le Conseil Municipal s est finalement prononcé en faveur de cet événement, après avoir négocié avec l organisateur des conditions moins perturbantes : 2 spéciales au lieu de 3, fermeture une demi journée au lieu d une journée entière Nous réfléchissons toujours en tout cas à la mise en place de nouveaux projets pour 2011 porteurs de convivialité, de rencontres et, en remerciant ceux qui ont participé aux projets passés, nous invitons chacun à nous apporter des idées nouvelles pour le futur : souvent des projets émergent lors des discussions, elles sont parfois réalisées, parfois abandonnées (en fonction du coût, de leur utilité, de difficultés diverses ) mais sont toujours l occasion d échanges intéressants et constructifs Nous allons également profiter du travail de la Copamo (diagnostic social) pour repérer des besoins particuliers. Eric FRANQUET Bulletin Municipal

16 commissions >> Culture Le Théâtre est dans le pré Dimanche 4 juillet, c était une des journées du festival «le Théâtre est dans le pré» dans laquelle la Municipalité de Ste Catherine avait investi financièrement, épaulée par le travail des bénévoles des associations des écoles et de la ferme. En fin de matinée, à proximité du plan d eau des jeux en bois furent installés. Ils firent le bonheur des enfants et adultes par leur variété : stratégie, adresse, société Suivi un spectacle «Liloo et la girafe au long cou» de la Cie «Les Allumés de la Lanterne» qui amusa les petits. Après un goûter de produits locaux, la journée se poursuivait en soirée à la Ferme de Richagneux. Là, Félicie Fabre, de la Compagnie de la Girandole, interpréta brillamment en solo avec la solide et facétieuse complicité de son compagnon, Luciano, un texte de Dario FO «Un peu de sexe Merci Juste pour vous être agréable». Le public nombreux et attentif participa activement, témoignant son adhésion et de la qualité de la prestation. Après le repas, bien qu un peu «frustré» de ne pouvoir discuter plus longtemps avec les artistes, le public retourna à sa chaise pour écouter Benjamin Air dans son récital de «Chansons pour la planète». La soirée, bon enfant, se termina assez tard quand les derniers «bavards» prirent la route de leur maison. Merci à la municipalité qui a permis d accueillir ce spectacle professionnel de qualité. Les hameaux de Sainte Catherine Un travail sur l historique des hameaux de Ste Catherine à été réalisé par Joseph Defrance. Il répertorie les étapes importantes de la vie des hameaux en se reportant aux documentations anciennes comme les extraits du dictionnaire illustré du Rhône. Ce premier travail mériterait d être complété par une recherche architecturale et documentaire sur le terrain, dans les hameaux et avec le concours des habitants. Un groupe de travail s est constitué pour collecter ces informations complémentaires. Toute personne intéressée par ces recherches est bienvenue. Renseignez-vous en Mairie. Françoise THIZY REMERCIEMENTS AUX EMPLOYERS COMMUNAUX Robert et Guy dans leurs «jeux avec la neige» de jour comme de nuit. Mais qu est ce qu ils peuvent bien faire le reste de l année? Merci à tous les deux pour leur dévouement et leur disponibilité 14 Commune de Sainte-Catherine

17 >> CCAS Centre Communal d Aide Sociale La neige était au rendez-vous ce mercredi 1 er décembre pour notre repas de fin d année. C est sur des routes verglacées que les invités ont rejoint la salle des fêtes, certains par leur propre moyen, pour d autres, nous avons fait appel à des chauffeurs un peu plus expérimentés, d autres encore ont trouver des bras solides pour les amener à bon port. Soixante sept personnes sur quatre vingt cinq étaient présentes. Après le mot d accueil de Monsieur le Maire, c est avec entrain et convivialité qu une équipe de bénévoles, les membres du CCAS et du Conseil municipal ont servi l apéritif suivi du repas. Comme chaque année pour animer la fête, chansons et blagues allaient bon train. Moment convivial où chacun peut faire découvrir ses talents de chanteur, conteur Pour couronner la journée, les bambanes sont venus faire danser les convives. Marche, valse et même charleston étaient au programme. Un grand merci à toutes les personnes qui aident au bon déroulement de cette journée : préparation et décoration de la salle, service du repas et gestion du matériel et des fournitures. Bonne année 2011 et à l année prochaine. Angèle GOUTAGNY Sylvie VILLARD Bienvenue à Alexandre JANORAY... et merci à Suzanne et André GAS! qui, soucieux de maintenir une clientèle et un commerce sur la commune, ont décidé de faire confiance à un jeune de 23 ans pour reprendre la succession du garage. En effet depuis le 1 er octobre, c est Alexandre qui vous accueillera pour tous vos travaux d entretien ou de réparation sur votre véhicule. Fort de son expérience acquise chez Renault Givors où il a travaillé pendant deux ans après avoir effectué ses débuts chez Peugeot puis Citroën à Lyon et Saint-Étienne, ce jeune célibataire originaire de la région ne manque pas de courage et d ambition, puisqu il lui arrive encore régulièrement de donner la main à son père, garagiste lui aussi sur Larajasse. Le Conseil Municipal, ravi de ce passage de témoin, salue ton courage Alexandre, et présente à Monsieur et Madame Gas une heureuse retraite Pierre BROCARD Bulletin Municipal

18 école publique >> Quoi de neuf? Ecole Primaire Publique 1 Place du 19 Mars Sainte-Catherine Tel : Mail : Blog de l école : publiquedesaintecatherine. blogspot.com De nouvelles enseignantes Avec la rentrée des classes, l Ecole Primaire Publique a accueilli dans ses locaux, de nouvelles enseignantes : Aurélie Deloire a remplacé Vanessa Brun dans ses fonctions de directrice d école et a en charge la classe de CP-CE1. Estelle Breton enseigne à mi-temps en maternelle et partage sa classe avec Fabienne Sasse. Les enseignantes de maternelle sont assistées par Nadine Goutagny, qui assure également la garderie et la cantine. Enfin pour la classe de cycle 3, deux enseignantes se partagent la classe : Muriel Terrier et Maryline Langlois. 66 élèves sont scolarisés à l école Publique. Les projets de l école BIBLIOTHÈQUE Afin de permettre à nos élèves d acquérir une certaine culture littéraire et de favoriser la lecture, nous nous rendons une fois par mois à la bibliothèque. Nous organisons un système de prêt qui permet aux élèves d emporter un livre chez eux et ainsi de partager des moments de lecture avec leurs parents. BALADE AU FIL DES SAISONS Durant cette année scolaire, et ce, une fois par mois, les élèves de la classe de maternelle vont se balader dans le village. Ils effectuent à chaque fois le même trajet et ainsi peuvent observer les variations du paysage au fil des saisons. Il s agit d une activité riche pour travailler le langage, élément primordial en maternelle ainsi que la découverte du Monde. ANNIVERSAIRE Une fois par mois, un atelier cuisine est organisé dans la classe de maternelle, où les élèves, la maîtresse et quelques mamans volontaires viennent préparer de bons gâteaux, aux recettes variées, pour fêter les anniversaires du mois. SPECTACLES Chaque classe va assister à deux spectacles durant l année, grâce à la participation de l Amicale Laïque qui finance un des deux spectacles (l autre est pris en charge par les parents) ainsi que la COPAMO qui finance les transports jusqu à l Espace Jean Carmet à Mornant. 16 Commune de Sainte-Catherine

19 PISCINE Depuis quelques années, la COPAMO finance le projet piscine de l école. Les élèves de cycle 3 s y rendent le jeudi après-midi, accompagnés des élèves de l école Privée, et ce, jusqu en Décembre. En janvier se sont les élèves de CP-CE1 ainsi que les élèves de grande-section qui prennent le relais, jusqu en Juin. JARDIN Les élèves de maternelle participent à la réalisation d un jardin, se trouvant en dessous de la mairie. Ils s y rendent régulièrement afin de travailler la terre, de voir évoluer les plantations et d échanger avec les personnes volontaires qui ainsi transmettent leur savoir-faire. Ce TBI sert quotidiennement aux élèves de la classe de cycle 3. Les ordinateurs portables permettent de travailler en réseau, pour des recherches sur internet, pour élaborer des textes qui figureront ensuite sur le blog de l école, etc. L ensemble de ce matériel informatique permet également de mieux préparer les élèves à l acquisition du B2i (brevet informatique), obligatoire à l entrée en sixième. Cette dotation a été financée en grande partie par l Education Nationale, dans le cadre du projet «écoles numériques rurales», mais aussi par la mairie, et l Amicale Laïque. CARNAVAL A l occasion de Carnaval, les élèves de l école vont se déguiser et défiler dans le village le lundi 21 mars. Le thème choisi cette année est «Citoyens du Monde». A vos costumes! TENNIS Durant le mois de juin 2010, la classe de cycle 3 a pu bénéficier d une initiation au Tennis, qui va être reconduite, cette année à la même période. FÊTE D ÉCOLE Le samedi 18 juin aura lieu la fête de l école, où vous pourrez venir admirer les talents de danseurs et chanteurs des élèves. A la suite de ce spectacle, une kermesse sera organisée dans la cour de l école. Venez nombreux! Voici quelques photos d œuvres réalisées par les élèves en ce début d année scolaire. LE TBI L école a été dotée d un TBI : Tableau Blanc Interactif, installé dans la classe de cycle 3 depuis le début de l année Une valise de 9 ordinateurs portables, huit à destination des élèves et un pour l enseignant fait également partie de la dotation. CHORALE A l occasion du marché de Noël qui se déroulera le vendredi 3 décembre 2010, les élèves vont se regrouper pour présenter quelques chansons par classe et un chant commun réunira l ensemble de l école. Vous pourrez également, à cette occasion, acheter les objets que ces derniers auront fabriqués. DANGERS DOMESTIQUES Grâce aux bénéfices de la vente de sapins organisée par l Amicale Laïque, nous pourrons faire profiter nos élèves d une animation sur les dangers domestiques, adaptée à chaque catégorie d âges et abordant des sujets divers : les accidents domestiques, les produits dangereux, les jeux à l école, les dangers d Internet Horaires Horaires : Matin : 8 h h 35 (accueil jusqu à 8 h 40 et dès 11 h 25 pour la classe de maternelle) Après-midi : 13 h h 35 (accueil dès 16 h 25 pour la classe de maternelle) Garderie communale et Cantine associative Aide personnalisée pour l année scolaire : lundi ou mardi de 12 h 40 à 13h30 Dates à retenir Carnaval : Lundi 21 Mars Fête d école et Kermesse : Samedi 18 Juin Bulletin Municipal

20 école privé >> St-Jean-Pierre-Néel Dates à retenir Spectacle Restos du Coeur vendredi 4 février Portes ouvertes : vendredi 18 février Loto : dimanche 20 février Fête du printemps : lundi 21 mars Invitation des 2 ans : courant 3 e trimestre Fête de l école : samedi 18 juin Kermesse: Dimanche 17 Juillet Lecture du paysage Retour sur une fin d année forte en découvertes et riche en partage VOYAGE AU COEUR DU MOYEN-ÂGE Les élèves du cycle 3 sont partis à Verrières en Forez où ils ont été adoubés chevaliers et se sont restaurés lors d un festin. Ils tenaient à remercier les parents, l OGEC, les villageois de Sainte Catherine et la Mairie pour les avoir aidés à financer ce projet. Nos chevaliers FÊTE DE L ÉCOLE EN HARMONIE Pour leur traditionnelle fête de l école, les élèves ont invité l Orchestre du Pays de l Arbresle. Ils ont présenté, au public, chaque instrument de l harmonie. Certains ont partagé un morceau instrumental dans lequel ils devaient tenir leur rôle de musiciens. Tous ont eu le privilège de chanter accompagnés par cet ensemble des pièces aussi prestigieuses que «le chœur des gamins» de Carmen. Un moment plein d émotions que chacun, enfants, musiciens, public, garde en mémoire. Fête de l école Infos pratiques Etude surveillée : 16 h 30 à 18 h 00 Aide personnalisée : mercredi matin Accueil des tous petits Renseignements et inscriptions : Tarifs (se renseigner : environ 17 par mois, demi tarif pour les maternelles) 18 Commune de Sainte-Catherine

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature LE LIEN VOUVANTAIS FIXATION DES TAUX D IMPOSITION 2015 Afin d aider la Collectivité à fixer le produit attendu au titre de la fiscalité directe locale et à voter les taux d imposition pour le budget primitifs

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr Comment faire calculer votre QF? Tarifs Quotient Familial 2011-2012 www.colombes.fr Edito Madame, monsieur, Vous avez entre les mains la plauette des tarifs municipaux pour l année scolaire 2011-20112.

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015

DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 Le Code Général des Collectivités Territoriales prévoit dans les communes de plus de 3 500 habitants, les départements, les régions et les EPCI la tenue d un débat

Plus en détail

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Ecole Françoise Dolto Kervignac, le 22-06-2015 Rue du stade 56700 Kervignac 02 97 65 72 77 ec.0560297u@ac-rennes.fr Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Présents : - M. Plunian,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 Conception et réalisation : direction de la Communication de la Ville de Saint-Étienne pour

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

APPROUVE APPROUVE AUTORISE

APPROUVE APPROUVE AUTORISE L an deux mille treize, le 3 décembre, à vingt heures trente, le conseil municipal de la commune de LABASTIDE-MURAT, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la présidence de

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL Mercredi 29 Juillet 2015, le Conseil Municipal dûment convoqué à 19 heures 30 s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

MONTGERON TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE

MONTGERON TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE MONTGERON FISCALITÉ, ENDETTEMENT, FONCTIONNEMENT, INVESTISSEMENT, ÉQUIPEMENTS PUBLICS, ÉPARGNE, CRÉDIT, SERVICES PUBLICS CHIFFRES

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

COMPTE RENDU REUNION PUBLIQUE SECTEUR B

COMPTE RENDU REUNION PUBLIQUE SECTEUR B COMPTE RENDU REUNION PUBLIQUE SECTEUR B Jeudi 18 octobre 2012 20h Salle Saint Joseph La Madeleine INTRODUCTION DE MONSIEUR LE MAIRE «Notre volonté de répondre aux besoins des Guérandais en matière de proximité,

Plus en détail

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Références à rappeler : FP/033003555/ROD II Monsieur le Maire, Par lettre du 20 août 2009, vous avez été informé que la Chambre régionale des comptes d Aquitaine

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013 Le onze décembre deux mil treize à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de Cenves, s est réuni sur convocation de Monsieur

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013 PRESENTS : M. X. MADELAINE, Maire, P. GOUPIL, R. FOLTETE, B NUYTEN, N. DUPUIS, C. LECHARPENTIER, B. JEAN, L. PARDOEN, DELAUNAY Elodie,

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Vous le savez, le président Sarkozy et le gouvernement font tout pour faire des économies à l État. On pourrait s en féliciter, sauf que les

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR OBJET Le restaurant scolaire est un service municipal dont le fonctionnement est assuré par des agents municipaux, sous la responsabilité du Maire. ACCES AU RESTAURANT

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Réunion du 20 février 2014. Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire.

Réunion du 20 février 2014. Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire. Réunion du 20 février 2014 Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire. Etaient présents : Ms PICHOUX REBILLARD Mme POULAIN (adjoints)

Plus en détail

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte.

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte. Séance du lundi 8 septembre 2014 Convocation du Conseil Municipal le 2 septembre 2014 (affichage ce même jour), à effet de délibérer sur l'ordre du jour suivant : - Redevances d occupation du domaine public

Plus en détail

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE Animations pédagogiques 2014-2015 TANINGES - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3 «Située à Taninges, au cœur de la vallée du Giffre, la Maison du Patrimoine vous emmène dans une rue reconstituée pour découvrir,

Plus en détail

Newsletter n 4 Avril 2015

Newsletter n 4 Avril 2015 Newsletter n 4 Avril 2015 Chères et chers bénévoles, Nous espérons que vous allez toutes et tous bien et que vous trouverez du temps entre les chasses aux œufs pour les activités que nous vous proposons

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu L'an deux mil treize, le onze du mois d octobre, à vingt heures et trente minutes, le Conseil Municipal de la commune de VIELVERGE s'est réuni au

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011 REPUBLIQUE FRANÇAISE Département de la Corrèze Arrondissement de Tulle Canton de Tulle Campagne Nord COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE Département de la Haute-Savoie Commune de LA MURAZ 74560 Le Conseil Municipal de la Commune de LA MURAZ régulièrement convoqué le 29 août 2014, s est réuni en session ordinaire sous la présidence de Nadine

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

NOTRE COMMUNE. 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie. Nom de la commune : Géderlak

NOTRE COMMUNE. 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie. Nom de la commune : Géderlak NOTRE COMMUNE 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie Nom de la commune : Géderlak Siège, adresse: 6334 Géderlak, Kossuth u. 95 Téléphone/télécopie : +36 78/417058 Emplacement : a)

Plus en détail

HEBERGEMENTS AU MARAIN

HEBERGEMENTS AU MARAIN HEBERGEMENTS AU MARAIN Gîte 6 Le gîte est situé au cœur de la ferme, dans une propriété de 20 ha Au rez- de- chaussée : 1 cuisine équipée (cuisinière, four, micro-onde, frigo-congélateur, lave-vaisselle,

Plus en détail

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS DELIBERATIONS L'an deux mil quatorze, le cinq août à dix huit heures trente, le Conseil municipal de la Commune de PORT- SAINTE-FOY-et-PONCHAPT, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne :

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne : Qu est-ce que l accueil de loisirs? C est un accueil collectif de mineurs ouvert pendant le temps libre des enfants (mercredis/vacances), ayant une dimension éducative. Il est géré et financé par une collectivité

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS L association «Les Petits Malins» a pour mission d organiser et de mettre en place des activités socio-éducatives pour les enfants à partir de trois ans

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 - tarifs municipaux - tarifs eau - tarifs assainissement collectif - tarifs assainissement non collectif - tarifs contrôle branchement assainissement collectif eaux

Plus en détail

VENDREDI 13 JUIN 2014

VENDREDI 13 JUIN 2014 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE LA BOITE A MALICE VENDREDI 13 JUIN 2014 SALLE BARBARA ST MARTIN DU FOUILLOUX RAPPORT MORAL Difficile de résumer l année 2013 en quelques mots Du côté des administrateurs

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er AVRIL 2015 Le conseil municipal de LADINHAC s est réuni le mercredi 1 er Avril 2015 à 20H30 à la mairie de LADINHAC sur la convocation de Monsieur Clément ROUET,

Plus en détail

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire Rentrée 2015 Charte du restaurant scolaire Délibération du conseil municipal du 22 mai 2014 Mairie de Marcy L étoile Préambule Merci de bien vouloir prendre connaissance en famille, avec vos enfants, du

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Du 21 octobre 2008

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Du 21 octobre 2008 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 21 octobre 2008 L an deux mil huit, le mardi 21 octobre, à vingt heures trente, les membres du Conseil Municipal de la commune de Neung sur Beuvron se sont réunis dans la

Plus en détail

Plein Ciel Hôtel d altitude -1800m

Plein Ciel Hôtel d altitude -1800m Madame, Monsieur, Suite à votre réservation, nous avons le plaisir de vous adresser les dernières informations importantes pour apprécier et préparer au mieux votre arrivée et votre séjour dans notre hôtel.

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service facultatif rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée

Plus en détail

Stratégie et priorités communales. YLP/COM1/Buts-Vision/Long terme communal/val-de-charmey Vision 1

Stratégie et priorités communales. YLP/COM1/Buts-Vision/Long terme communal/val-de-charmey Vision 1 Stratégie et priorités communales 1 Val-de-Charmey : Stratégie et priorités communales 1) Introduction: contexte communal 2) Diagnostic stratégique 3) Préoccupations et attentes de la Communauté 4) Vision

Plus en détail

Compte rendu de la séance du conseil municipal

Compte rendu de la séance du conseil municipal Commune d Ecury sur Coole Page 1 sur 5 Compte rendu de la séance du conseil municipal Le conseil municipal s est réuni à la mairie le lundi 30 mars 2009 de 20h00 à 23h00 Etaient présents : Catherine DETHUNE,

Plus en détail

SEANCE DU 19 FEVRIER 2013 à 20 heures 30

SEANCE DU 19 FEVRIER 2013 à 20 heures 30 SEANCE DU 19 FEVRIER 2013 à 20 heures 30 Etaient présents : Jean Pierre LAHOURCADE Didier BARRERE - François MARSAN Michel TORTIGUE Richard COMMARIEU - Pascal BERNADET Christian PIERRE - Cathy DUGRAND

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL SYNDICAL DU SIVM DE LONGUENEE SEANCE DU 4 JUILLET 2012

COMPTE-RENDU DU CONSEIL SYNDICAL DU SIVM DE LONGUENEE SEANCE DU 4 JUILLET 2012 COMPTE-RENDU DU CONSEIL SYNDICAL DU SIVM DE LONGUENEE SEANCE DU 4 JUILLET 2012 Convocation du 26 juin 2012 L an deux mille douze, le quatre du mois de juillet à 20 heures 30, les membres du Syndicat intercommunal

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL Séance du 08 avril 2009

COMPTE-RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL Séance du 08 avril 2009 République Française Département de l Yonne COMMUNE de SAUVIGNY LE BOIS COMPTE-RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL Séance du 08 avril 2009 Nombre de conseillers en exercice : 15 présents : 11 votants

Plus en détail

Prades-le-Lez. Le Domaine del Prada. Imaginez une vie faite de soleil et de sérénité L AVENIR VOUS APPARTIENT

Prades-le-Lez. Le Domaine del Prada. Imaginez une vie faite de soleil et de sérénité L AVENIR VOUS APPARTIENT Prades-le-Lez Imaginez une vie faite de soleil et de sérénité L AVENIR VOUS APPARTIENT Imaginez un véritable havre de paix En bordure du Lez, au nord de Montpellier, Prades-le-Lez est une ville calme,

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 19 OCTOBRE 2012. *************

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 19 OCTOBRE 2012. ************* REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 19 OCTOBRE 2012. ************* ETAIENT PRESENTS : Messieurs VIAULT G., Maire ; OLLAR Ph., ROUSSEAU Ch., DUFOUR T., Adjoints ; BOURBONNAIS O., Mmes NOBLET

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016

Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016 Règlement intérieur de l école Ste Anne Année 2015/2016 Ces règles en vigueur à l école Ste Anne ont été établies dans l intérêt des élèves. Leur respect participera au bien-être et à la sécurité de chacun.

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

Les associations De ceyras 2015-2016. Bien-être Culture Enfants Loisirs Sports

Les associations De ceyras 2015-2016. Bien-être Culture Enfants Loisirs Sports Les associations De ceyras 2015-2016 Bien-être Culture Enfants Loisirs Sports Notes La semaine Des associations Lundi Accueil du clermontais Yoga 16h- 17h Accueil du clermontais Yoga 17h15-18h15 Bibliothèque

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL Boischatel, le 1 er juin 2015 Procès-verbal de la session régulière du Conseil municipal de Boischatel, tenue le 1 er jour du mois

Plus en détail

AGENDA 21 de Morne-à-l eau

AGENDA 21 de Morne-à-l eau AGENDA 21 de Morne-à-l eau Compte-rendu du COPIL 2 Vendredi 12 juillet 2013 Introduction M. Edmond Marcel : Bonjour mesdames et messieurs, ce comité de pilotage est un comité de préparation du Forum 21

Plus en détail

Règlement du restaurant scolaire

Règlement du restaurant scolaire DEPARTEMENT DE LOIR-ET-CHER REPUBLIQUE FRANCAISE ARRONDISSEMENT DE BLOIS COMMUNE DE SAINT GERVAIS LA FORET Règlement du restaurant scolaire Le présent règlement concerne l organisation du restaurant scolaire.

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE A/ LA STRUCTURE D ACCUEIL I La localisation II L Accueil de loisirs sans hébergement : LES LOULOUS DU PIC I La localisation L accueil de Loisirs se trouve dans la ville de Saint

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le deux avril à 20H30, le conseil municipal de la commune d URY, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la

Plus en détail

Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire.

Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire. REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 18 octobre 2006 Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire. Le Procès-Verbal de la précédente réunion

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

ANALYSE FINANCIERE DE LA COMMUNE D ITANCOURT.

ANALYSE FINANCIERE DE LA COMMUNE D ITANCOURT. ANALYSE FINANCIERE DE LA COMMUNE D ITANCOURT. -=-=-=- L étude porte sur la situation à la clôture de l exercice 2 (se reporter au compte administratif de 2). Il n est pas tenu compte du budget annexe du

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 03 DÉCEMBRE 2009 LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS

CONSEIL MUNICIPAL DU 03 DÉCEMBRE 2009 LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS CONSEIL MUNICIPAL DU 03 DÉCEMBRE 2009 LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS L'an deux mil neuf, le trois décembre à 20 heures 30, les Membres du Conseil Municipal de la Commune de Le Vieil-Baugé, se sont réunis dans

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

1 Objet : COMPTE-RENDU DE DELEGATIONS

1 Objet : COMPTE-RENDU DE DELEGATIONS Délibération n 1 du 20 DECEMBRE 2007 1 Objet : COMPTE-RENDU DE DELEGATIONS Il est proposé au Conseil Municipal de PRENDRE ACTE des décisions municipales intervenues depuis la dernière séance ordinaire

Plus en détail

COMMUNE DE SARPOURENX

COMMUNE DE SARPOURENX COMMUNE DE SARPOURENX Procès verbal du Conseil Municipal du 22 avril 2011 Date de convocation : 07/04/2011 Nombre de conseillers : Date d affichage : convocation : 07/04/2011 En exercice : 10 Procès Verbal

Plus en détail

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Septembre 2015 NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Les 3 et 4 septembre dernier, le Crédit Mutuel de la Vallée a convié une partie de sa clientèle, officiels et autorités, notamment le

Plus en détail