Mathématiques et Motricité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mathématiques et Motricité"

Transcription

1 Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013

2 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques formel, c est pourquoi le domaine n est pas nommé explicitement ainsi dans les instructions officielles. Agir sur le monde en premier lieu est une priorité.

3 Construction progressive de compétences permettant à l élève d agir sur le monde Proposer aux élèves de multiples situations d actions référées à des contextes : jeux, défis, énigmes, projets, questionnement sur un objet complexe. en mobilisant les nombres, en articulant les formes, les grandeurs, en organisant des collections. Il est donc indispensable de lui proposer simultanément : - des temps où les connaissances logiques et mathématiques seront considérées comme des objets d apprentissage et, - des temps où il pourra les utiliser comme des outils.

4 Apprendre les mathématiques? Apprendre grâce au langage Apprendre par imprégnation et répétition Le jeune enfant apprend en rencontrant de nombreuses fois les mêmes situations. Il construit ses savoirs, qui deviendront peu à peu opératoires, grâce à leur usage dans la vie quotidienne et grâce à leur réinvestissement dans des situations d action ou des situations lui posant problème. Apprendre par le corps Au-delà des fiches et des exercices formels, Au-delà des jeux conduits en ateliers, La salle de motricité est un espace à investir pour vivre les notions mathématiques autrement (le matériel et l espace disponible permettent de mobiliser le corps) Les premiers pas vers l abstraction L accès au code ne peut être considéré comme le point de départ de l apprentissage mais comme le point d arrivée d une longue démarche qui conduit l élève de l action à son élaboration symbolique puis à sa schématisation.

5 Jeux, motricité et mathématiques «En répondant aux divers besoins des jeunes enfants qu elle accueille, l école maternelle soutien leur développement.» - Prog 2008 «Enjeux» des jeux moteurs - Jouer c est : 1. Bouger, imiter, observer, chercher, s accoutumer, répéter, solliciter ses sens 2. Ancrer les situations dans le réel. 3. Utiliser du matériel à l échelle de l élève (cerceaux, cordes, plots )

6 - Ex : Se repérer dans l espace Structuration de l espace : les idéesforces de ces albums L espace se conquiert par l action et la perception, en mettant en jeu l ensemble des sens. Cet apprentissage comporte une forte dimension d abstraction (les maquettes permettent à l enfant d embrasser du regard l ensemble des repères spacieux ces reconstitutions peuvent s appuyer sur toutes les formes d évocations du réel : objets, photos, traces graphiques ) La construction de l espace se fait progressivement : par l action, la manipulation et la lecture de représentations, dans un aller retour constant entre le réel et ses différentes formes de symbolisation.

7 Les différentes phases de l appropriation de l espace par l enfant (Alain Pierrard - IA-IPR Maths - Docteur en Sciences de l Education ) ESPACE VECU (PS;MS;GS): l'élève vit avec son corps les relations spatiales. Il est son propre repère. ESPACE MANIPULE (PS;MS;GS): La représentation matérielle d'une situation (maquette par ex) - permet à l'élève d'agir sur des objets en appréciant, par la vue, la position des objets isolés (ce qui n'est pas possible dans l'espace vécu corporellement), - elle favorise une attitude de décentration (l'enfant n'est plus un objet de l'espace, il en devient un observateur) ESPACE REPRESENTE( MS;GS): Sur le plan cognitif l'espace représenté, loin d'être une copie du réel se construit lentement sous la dépendance des capacités opératoires. L'espace graphique suppose en plus la maîtrise de codes puisque la représentation plane d'une situation nécessite une convention graphique pour passer d'un espace de trois dimensions à un espace à deux dimensions. ESPACE SCHEMATISE (GS): le plan, le dessin géométrique...utilisent des codes sociaux et rendent compte d'un traitement de l information.

8 De «l espace vécu» à «l espace géométrique» : Temps 1 : Vivre des situations qui mettent en jeu les aspects sensitifs (manipuler des objets, évoluer au sein d un espace aménagé : parcours moteurs dans une salle ou dans l environnement extérieur ) Temps 2 : Pour passer de l espace sensible à l espace géométrique il est nécessaire de travailler dans un espace intermédiaire et dans lequel on va pouvoir agir, anticiper, voire expliquer ce qui se passe dans l espace sensible commencer à travailler sur des représentations des objets de l espace sensible. Temps 3 : Se détacher progressivement de la manipulation des objets réels pour commencer à raisonner sur des représentations mentales. Ces représentations mentales constituent le propre de l activité mathématique.

9 1. Activités motrices globales où le corps tout entier de l enfant est sollicité

10 Pistes de travail : «espace vécu» Parcours divers : cibler un apprentissage sur un thème moteur sauter, marcher - s équilibrer, franchir, rouler Jeux d orientation pour découvrir l espace proche : l école, la cour de récréation, le quartier Jeux collectifs : orientés ou non orientés, dedans / dehors Dans toutes ces activités, il est important de varier les lieux et d agrandir les espaces. Il convient que l enseignant soit au clair sur les objectifs poursuivis : - Si on vise des compétences motrices, on est dans une séance de motricité. - Si on cherche à mettre en place ou à développer des compétences mathématiques, on est dans une activité mathématique (qui ne doit pas se faire au détriment du temps imparti à l éducation motrice)

11 2. Activités motrices restreintes, qui mettent surtout en jeu les membres supérieurs (mini ASCO, jeux de construction / de formes / matériel symbolique )

12 Agir, anticiper, expliquer dans un espace intermédiaire. Aller retour entre maquettes et parcours réel : Travailler en volume à partir d objets Installer le matériel à partir d une photo

13

14 Pistes de travail : «espace manipulé espace représenté» Faire évoluer un personnage. Verbaliser toutes les actions motrices en réinvestissant le vocabulaire topologique: «sauter au dessus, monter sur» Les maquettes réalisées à partir d éléments mobiles, de photographies ou de traces graphiques constituent un support adapté à l apprentissages des notions topologiques.

15 3. Activités de représentations mentales (dessins ), nourries par le langage d évocation.

16 Pistes de travail : «espace schématisé» Passer de la 3D à la 2D

17 Parcours de motricité et repérage dans l espace

18 Jeux d orientation et repérage dans l espace

19 Jeux collectifs et repérage dans l espace

20 Propositions de travail (activités au choix) : - Parcours moteurs - Jeux d orientation - Jeux collectifs Élaborer une séquence «Repérage dans l espace» : en alternant séances de motricité et ateliers en classe avec des objectifs clairement définis (moteurs ou maths) en tenant compte des différentes phases de l appropriation du concept d espace chez l enfant.

21

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Les mathématiques en maternelle Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Questionnement Quels sont les champs d'application des mathématiques en maternelle? Quels

Plus en détail

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES IREM- 13 juin 2009 Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences Des types de formation continue Des stages

Plus en détail

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle Animation Pédagogique Direction des services départementaux de l Éducation nationale du Loir-et-Cher Groupe Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages

Plus en détail

Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées. Activité support : projection et réception

Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées. Activité support : projection et réception Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées Activité support : projection et réception Dans un système de contraintes, l enfant va, pour répondre à des

Plus en détail

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle 1 Prévenir l innumérisme à l école BO n 10 du 10 mars 2011 Innumérisme : incapacité à mobiliser les notions élémentaires de mathématiques,

Plus en détail

Des lieux à découvrir, des apprentissages à construire

Des lieux à découvrir, des apprentissages à construire Animation Pédagogique Découverte du monde / Se repérer dans l espace Elaborer des représentations simples de l espace familier : la classe, l école, le quartier, le village Lien avec l EPS : la course

Plus en détail

Ecole maternelle Val d Or 48 rue du Val d Or 95240 Cormeilles-en-Parisis

Ecole maternelle Val d Or 48 rue du Val d Or 95240 Cormeilles-en-Parisis Ecole maternelle Val d Or 48 rue du Val d Or 95240 Cormeilles-en-Parisis PROJET D ECOLE 2011-2014 «Agir et s exprimer avec son corps à l'école maternelle» Réalisé par l équipe pédagogique : Mmes Bessette

Plus en détail

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2)

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) 1 Les programmes 2008 : cycle 2 - introduction L apprentissage des mathématiques développe l imagination, la rigueur et la

Plus en détail

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle Résultats de l évaluation nationale CE1: des performances mathématiques à améliorer 8,04 % des élèves ont réussi moins de 10 items

Plus en détail

Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson

Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson Classe de MS / GS de Mme MELSCOET Ecole maternelle Painlevé, Montesson Mme MELSCOET, MAT, EMPU Painlevé, Montesson Mme REMES, CPC EPS, IEN de St Germain en Laye Mme GOUPIL, CPC généraliste, IEN de Chatou

Plus en détail

Construire un emploi du temps.

Construire un emploi du temps. Construire un emploi du temps. L emploi du temps n est pas seulement une obligation administrative ni un simple élément de liaison entre les enseignants absents et les remplaçants, c est surtout un outil

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Où est le photographe?

Où est le photographe? Où est le photographe? Type d outil : Activité d apprentissage visant à développer la construction de repères pour se situer, situer des lieux et se déplacer. Auteur(s) : Véronique Couvreur, enseignante

Plus en détail

Activités et course d orientation à l école

Activités et course d orientation à l école Activités et course d orientation à l école Nicolas Blanchet CPC EPS Programmes 2002 : Les activités et la course d orientation relèvent de la COMPÉTENCE SPÉCIFIQUE EPS : Adapter ses déplacements à différents

Plus en détail

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage DANSE A L ECOLE des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage Equipe EPS 40 Septembre 2004 1 DANSE DEFINITION : Activité de production de formes qui s appuie sur un type de symbolisation

Plus en détail

ACCUEIL ET SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Repères pour construire des progressions d apprentissages PALIER 5

ACCUEIL ET SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Repères pour construire des progressions d apprentissages PALIER 5 ACCUEIL ET SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Repères pour construire des progressions d apprentissages PALIER 5 DOMAINES PRINCIPES GENERAUX OBJECTIFS EXEMPLES DE SITUATIONS MOBILISER LE LANGAGE

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

GRS au cycle 2 : module Ruban C. Charvet-Néri CPD EPS Rhône/F. Delay-Goyet CPC EPS Meyzieu 16/11/2015 Enjeux de la compétence C4: «Concevoir et réaliser des actions à visée artistique, esthétique et ou

Plus en détail

AMENAGEMENT DE L ESPACE EN PS : Aménager la première entrée à l école.

AMENAGEMENT DE L ESPACE EN PS : Aménager la première entrée à l école. AMENAGEMENT DE L ESPACE EN PS : Aménager la première entrée à l école. Groupe de production de ressources «PETITE SECTION» Mission ÉCOLE MATERNELLE IA du Gard Pilotage: Catherine DUMAS, IEN Chargée de

Plus en détail

Activités pour construire la notion d espace en maternelle

Activités pour construire la notion d espace en maternelle 1 Activités pour construire la notion d espace en maternelle Compétence : Apprendre à se déplacer Dans l espace de l école Dans son environnement immédiat Dans la classe -Se repérer et se déplacer dans

Plus en détail

Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1

Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1 1 Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1 Ce travail s appuiera essentiellement sur 4 documents : - CD Rom Hatier - Découvrir le monde avec les mathématiques de D. Valentin (Hatier) - Apprentissages

Plus en détail

DOSSIER ORIENTATION. (Cycle 3)

DOSSIER ORIENTATION. (Cycle 3) 66 DOSSIER ORIENTATION (Cycle 3) PRESENTATION ET ANALYSE DE L ACTIVITE JEUX ET PROPOSITIONS DE TRAVAIL - la course en étoile - la course au score - la course d orientation 1 STRUCTURER L ESPACE Vivre,

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps

Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps LES JEUX COLLECTIFS À L ÉCOLE MATERNELLE Mercredi 10 décembre 2014 ANDREU Sophie, CPC 9 ème BOTHUA Alexandre, CPC 10 ème BREYTON Maryline, CPC 9 ème Déroulé de la formation

Plus en détail

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux 1 Éléments institutionnels l Historique : du calcul à des activités mathématiques complexes

Plus en détail

5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION

5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION L A N G A G E 5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION PS ESSAI GRATUIT www.editions-cigale.com L A N G A

Plus en détail

LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES

LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES Raymond SCHEU,IEN Colmar 3 Pour le jeune enfant qui fréquente l école maternelle, produire des traces, des premiers gribouillis

Plus en détail

Le nouveau programme d enseignement de l école maternelle rentrée 2015 Animation pédagogique DSDEN87

Le nouveau programme d enseignement de l école maternelle rentrée 2015 Animation pédagogique DSDEN87 Le nouveau programme d enseignement de l école maternelle rentrée 2015 Animation pédagogique DSDEN87 3ème année de la Refondation de l école Priorité au primaire : des moyens et des dispositifs innovants

Plus en détail

Guide des premiers jours

Guide des premiers jours Accueillir un enfant du voyage dans une classe ordinaire : Guide des premiers jours Quatre facteurs entravent sensiblement la réussite scolaire des enfants itinérants : «- changement de maître, et partant

Plus en détail

APPORT PÉDAGOGIQUE DES JEUX POUR L'APPRENTISSAGE DES MATHÉMATIQUES. Joëlle Lamon

APPORT PÉDAGOGIQUE DES JEUX POUR L'APPRENTISSAGE DES MATHÉMATIQUES. Joëlle Lamon APPORT PÉDAGOGIQUE DES JEUX POUR L'APPRENTISSAGE DES MATHÉMATIQUES Joëlle Lamon 1. Jouer pour : Rencontrer les autres quel que soit leur âge, leur origine ou leur position sociale : chacun est égal devant

Plus en détail

Semaine des mathématiques 2016 «Maths et Sport»

Semaine des mathématiques 2016 «Maths et Sport» Semaine des mathématiques 2016 «Maths et Sport» Une énigme par jour pour les maternelles Académie de Lille - 2016 Page 1 sur 19 Énigme 1 : «A chacun son point de vue» Force 1 : Pour pouvoir jouer à «chamboule

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

Exemple d'une rencontre EPS «Orientation en maternelle»:

Exemple d'une rencontre EPS «Orientation en maternelle»: Exemple d'une rencontre EPS «Orientation en maternelle»: COMPETENCE VISEE : adapter ses déplacements à différents types d environnements. Compétence spécifique à l activité : Etre capable de se déplacer

Plus en détail

B.O n 40 du 31octobre 2002

B.O n 40 du 31octobre 2002 APER Cycle 3 B.O n 40 du 31octobre 2002 En 2001,120 000 accidents corporels ont tué près de 8000 personnes sur les routes de France. Le nombre des enfants tués chaque année fait apparaître un pic sensible

Plus en détail

DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER

DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER QU EST-CE QUE LA DANSE? Art de s exprimer en interprétant des compositions chorégraphiques Suite rythmée et harmonieuse de gestes

Plus en détail

CHARTE DEPARTEMENTALE

CHARTE DEPARTEMENTALE DEPARTEMENT DES YVELINES Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans un environnement social défavorisé. CHARTE DEPARTEMENTALE Direction des services départementaux

Plus en détail

Apprendre à raisonner à l'école

Apprendre à raisonner à l'école Apprendre à raisonner à l'école l'exemple de la géométrie Thierry DIAS, HEP Lausanne thierry.dias@hepl.ch http://perso.orange.fr/dias.thierry/ Apprendre à raisonner à l'école 1. Enseigner / apprendre la

Plus en détail

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 Ce qui a changé... 1- Dans les démarches et les modes de travail...

Plus en détail

Activités d orientation au cycle 1. février 2009

Activités d orientation au cycle 1. février 2009 Activités d orientation au cycle 1 février 2009 1 En orientation, que disent les programmes 2008 pour l école maternelle dans le domaine agir et s exprimer avec son corps? L'activité physique et les expériences

Plus en détail

Les albums échos. D après un travail de Philippe Boisseau, IEN

Les albums échos. D après un travail de Philippe Boisseau, IEN Les albums échos D après un travail de Philippe Boisseau, IEN Document élaboré par Françoise Pollard, CPC Bièvre-Valloire Animation du 19 janvier 2011 L album écho: syntaxe, lexique Objectifs: Améliorer

Plus en détail

APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES A L ECOLE MATERNELLE

APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES A L ECOLE MATERNELLE APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES A L ECOLE MATERNELLE L attention n est pas suffisamment portée sur l entrée dans les mathématiques. BOUYSSE. IGEN. Quelques références: Historiques Les programmes

Plus en détail

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016 DOMAINES TRAVAILLES CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS Mobiliser le LANGAGE dans toutes ses dimensions : L ORAL Et l ECRIT (initiation

Plus en détail

Les situations complexes à l école maternelle. Les parcours codés

Les situations complexes à l école maternelle. Les parcours codés Les situations complexes à l école maternelle Ressource produite par les enseignants de la circonscription de Pont de Chéruy dans le cadre de l action de formation Les parcours codés Activité présentée

Plus en détail

L EMPLOI DU TEMPS. Le mot "rituel" évoque la régularité, la réitération, le rythme, il est destiné à favoriser :

L EMPLOI DU TEMPS. Le mot rituel évoque la régularité, la réitération, le rythme, il est destiné à favoriser : L EMPLOI DU TEMPS A. Introduction D'après le petit Larousse, un rituel est un ensemble de comportements codifiés, fondés sur la croyance en l'efficacité constamment accrue de leurs effets, grâce à leur

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

Installer un coin graphisme dans la classe? N 1

Installer un coin graphisme dans la classe? N 1 Conseillers pédagogiques départementaux en arts visuels - DSDEN 72 Ecole maternelle et CP- Acte graphique, un motif/un atelier N 21 Installer un coin graphisme dans la classe? N 1 S exercer au graphisme

Plus en détail

Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans une classe multi niveaux GUIDE DEPARTEMENTAL

Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans une classe multi niveaux GUIDE DEPARTEMENTAL Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans une classe multi niveaux GUIDE DEPARTEMENTAL Direction des services départementaux de l Education nationale

Plus en détail

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN UTOPIA : MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN Projet à destination des classes de cycle 3 des écoles élémentaires de Strasbourg Les objectifs : Permettre aux enfants de : Découvrir «activement» le Strasbourg

Plus en détail

Évaluation en maths La place des élèves

Évaluation en maths La place des élèves Évaluation en maths La place des élèves Groupe Maths-Collège du CEPEC (Centre d Etudes Pédagogiques pour l Expérimentation et le Conseil) a.bartolucci@cepec.org Évaluation en mathématiques : la place des

Plus en détail

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Champs Compétences / Composantes Typologie des erreurs possibles Suggestions de remédiation Connaissance des nombres entiers

Plus en détail

DÉFINITION DES ÉPREUVES

DÉFINITION DES ÉPREUVES DÉFINITION DES ÉPREUVES EP1 techniques esthétiques Épreuve pratique et écrite Coefficient 7 (+ coefficient 1 pour l évaluation de la VSP) - Durée : 3h 30 Objectif de l épreuve Cette épreuve a pour but

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

L apprentissage : une formation en alternance

L apprentissage : une formation en alternance Formation de formateurs en alternance nouvellement recrutés de CFA-BTP Direction de la formation L apprentissage : une formation en alternance L apprentissage permet une insertion progressive des jeunes

Plus en détail

Les 3 axes fondamentaux de l activité danse à l école

Les 3 axes fondamentaux de l activité danse à l école Album à danser Les 7 secrets de Monsieur Unisson Cycle 1 et 2 Présentation La démarche : l album raconte l aventure de danse de personnages fictifs et permet une lecture par épisodes. Pluridisciplinarité

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

Pourquoi proposer des jeux en classe?

Pourquoi proposer des jeux en classe? Pourquoi proposer des jeux en classe? Anne Garro, CPC Pont-de-Chéruy Evelyne Touchard, CPD maths Isère juin 2015 Extrait de l article «Quelles problématiques pour la formation des enseignants à la pratique

Plus en détail

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections Pour des raisons de taille de fichier et de droits à l image, j ai dû supprimer les images qui accompagnent en temps normal ce livret : ce sont des photos des enfants en activité qui permettent d illustrer

Plus en détail

La BCD et la lecture au Cycle 3

La BCD et la lecture au Cycle 3 La BCD et la lecture au Cycle 3 Il est à noter qu'au cycle 3, il est indispensable de mettre en œuvre une pédagogie construite de l'accès à une lecture poly fonctionnelle; dans la mise en place de cette

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

Résoudre des problèmes mathématiques à l'ecole Maternelle

Résoudre des problèmes mathématiques à l'ecole Maternelle Résoudre des problèmes mathématiques à l'ecole Maternelle Animation pédagogique Aurillac 2 janvier 2012 Les textes Plan: Comment développer une pensée logique et des compétences méthodologiques? - Développer

Plus en détail

Agir pour différencier

Agir pour différencier Agir pour différencier Mettre en valeur toutes les formes d intelligence et toutes les aptitudes Pour En Faire réussir tous les élèves de manière à ce que les connaissances, capacités et attitudes de chacun

Plus en détail

Enseigner la compréhension en lecture au cycle 2 à partir des textes narratifs :

Enseigner la compréhension en lecture au cycle 2 à partir des textes narratifs : Enseigner la compréhension en lecture au cycle 2 à partir des textes narratifs : Comment construire la compréhension et quels dispositifs pour l entrée en lecture? Comment s approprier les textes? Constats

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

Présentation de ce document :

Présentation de ce document : Préconisations et propositions Présentation de ce document : La mise en place du nouvel enseignement STI2D en spécialité présente plusieurs difficultés : - Un référentiel de formation modifié contenant

Plus en détail

* Kits mathématiques (matériel de manipulations et fiches d activités): Mathmobiles, Mathkit, Mathoeufs (Asco), Actimaths (Celda)

* Kits mathématiques (matériel de manipulations et fiches d activités): Mathmobiles, Mathkit, Mathoeufs (Asco), Actimaths (Celda) Liste de jeux structuration de l espace à l école maternelle * Domaines d activité : - Langage oral et écrit - Découverte du monde : structuration de l espace * Jeux de manipulation favorisant les premières

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

PRATIQUES DE CLASSE. Préparation de la classe

PRATIQUES DE CLASSE. Préparation de la classe Préparation de la classe Conduite et gestion de la classe Préparation annuelle Préparation hebdomadaire et quotidienne Quelques définitions PRATIQUES DE CLASSE Préparation de la classe PROGRAMMATIONS.

Plus en détail

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod.

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013 Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. Des élèves qui sont «contre l école». Elle leur est un appui. Tout en ayant des capacités de

Plus en détail

Autour du portrait Cycle 1

Autour du portrait Cycle 1 Autour du portrait Cycle 1 Représenter MOI! La première partie du projet «MOI ET LES AUTRES» a pour objectif de faire prendre conscience à l enfant de sa singularité (pour construire le principe d égalité)

Plus en détail

Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la

Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la personne âgée. Ils s'occupent des troubles du mouvement et du

Plus en détail

PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015

PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015 PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015 SE REPERER DANS LE TEMPS ET L ESPACE Repérer la répétition des différents moments de la matinée passée en classe o En s appuyant sur les

Plus en détail

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous Rallyes et défis maths expérimenter pour permettre d apprendre à tous 1 - L activité mathématique dans un rallye - Une démarche d apprentissage avant tout - Expérimenter en maths - Modalités de mise en

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Alexandra CURT - Estelle GARCIA - Formatrices Sylvie CLARY - Directrice 1 - LE PROJET PEDAGOGIQUE...

Plus en détail

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26 La résolution de problèmes 00 000 00 0 000 000 0 mathématiques Au Cycle 3 Atelier pour les suppléants Valence 26/0/ DDEC 07 / 26 Objectifs de l atelier 00 000 00 0 000 000 0 Relire les programmes 2008

Plus en détail

Repères pour l étude de cas en géographie

Repères pour l étude de cas en géographie GROUPE D INNOVATION PEDAGOGIQUE 52 Repères pour l étude de cas en géographie Thierry PHILIPPOT ESPE/URCA thierry.philippot@univ-reims.fr Plan 1. Qu est-ce que la géographie aujourd hui? 2. L étude de cas

Plus en détail

JEUX COLLECTIFS A L ECOLE MATERNELLE CONSTRUIRE UN MODULE D APPRENTISSAGE

JEUX COLLECTIFS A L ECOLE MATERNELLE CONSTRUIRE UN MODULE D APPRENTISSAGE JEUX COLLECTIFS A L ECOLE MATERNELLE CONSTRUIRE UN MODULE D APPRENTISSAGE Un module d apprentissage est un ensemble de séances articulées sur un même thème destinées à faire progresser les élèves. Il se

Plus en détail

La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs.

La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs. La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs. 1. Des réflexions liminaires : Il est important de replacer la problématique de l hétérogénéité des élèves

Plus en détail

POUR COMMENCER L ANNEE SCOLAIRE EN MATERNELLE NB

POUR COMMENCER L ANNEE SCOLAIRE EN MATERNELLE NB POUR COMMENCER L ANNEE SCOLAIRE EN MATERNELLE NB : Polices de caractères selon les niveaux : - valable sur toutes les sections - uniquement en PS - en MS et GS - uniquement en GS 1. Documents et matériel

Plus en détail

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques Cette séquence permet l acquisition des compétences nécessaires à la construction des connaissances : - Connaître et enrichir le lexique de base de l action «se déplacer» : marcher, ramper, courir, grimper-escalader,

Plus en détail

Rouler, glisser, pousser, tirer

Rouler, glisser, pousser, tirer Module 1 Cycle 1 Rouler, glisser, pousser, tirer Partir d une découverte sensible et sensorielle pour aller vers une généralisation et approcher les concepts. Ce projet permet d établir des liens avec

Plus en détail

Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants.

Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants. OBJECTIFS ET ENJEUX Garantir le droit à l égalité des chances en apportant des réponses différenciées afin d accompagner chaque élève. Tous les élèves peuvent être concernés par ces activités à un moment

Plus en détail

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible entre 10 et 2. Ils sont en course de résistance

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible entre 10 et 2. Ils sont en course de résistance Les incontournables QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible pendant une durée maximale de 10? Ils sont en course de vitesse ( 30 m 40 m) - l énergie est fournie par les réserves

Plus en détail

Les outils d'aide pour les élèves en difficulté

Les outils d'aide pour les élèves en difficulté Les outils d'aide pour les élèves en difficulté Nathalie Haeck, CPAIEN, Lille 2 Armentières Valérie Turpin, CPAIEN, Lille 1 sud Présentation de deux exemples d'outils mis en place dans les classes : -

Plus en détail

société Concevoir un jeu de p o u r a p p r e n d r e j e t p r o U n Josiane Hélayel Marie Lacroix

société Concevoir un jeu de p o u r a p p r e n d r e j e t p r o U n Josiane Hélayel Marie Lacroix U n p r o j e t p o u r a p p r e n d r e Concevoir un jeu de société GS Josiane Hélayel Marie Lacroix Une collection conçue par : Marie-Josée Bernussou, Michel de la Cruz, Josépha Herman-Bredel, Solange

Plus en détail

Livret d accueil. Ecole Maternelle de Vendeville Rue du Guet 03.20.97.34.46 ce.0595764v@ac-lille.fr. Directrice : Mme Flexer

Livret d accueil. Ecole Maternelle de Vendeville Rue du Guet 03.20.97.34.46 ce.0595764v@ac-lille.fr. Directrice : Mme Flexer Livret d accueil Ecole Maternelle de Vendeville Rue du Guet 03.20.97.34.46 ce.0595764v@ac-lille.fr Directrice : Mme Flexer La Maternelle La loi de refondation de l École crée un cycle unique pour l école

Plus en détail

Cahier de vie Cahier de progrès

Cahier de vie Cahier de progrès Mercredi 7 mars 2012 : Cayenne Nord Jeudi 8 mars 2012 : Rémire-Montjoly Cahier de vie Cahier de progrès à l'école maternelle Mmes Kong Marie-Line Lacanaud-Gimenez Nathalie Silbande Ingrid Le cahier de

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Les problèmes mathématiques à l école maternelle

Les problèmes mathématiques à l école maternelle Les problèmes mathématiques à l école maternelle I Qu est-ce qu un problème? Définition donnée par Jean Brun, chercheur à l IRDP (Institut de recherche et de documentation pédagogique) de Neuchâtel : "Un

Plus en détail

TABLEAU A DOUBLE ENTREE

TABLEAU A DOUBLE ENTREE TABLEAU A DOUBLE ENTREE Grande Section Instructions officielles Ecole maternelle (découvrir le monde) : «À l école maternelle, l enfant découvre le monde proche ; il apprend à prendre et à utiliser des

Plus en détail

Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000.

Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000. Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000. A-t-il gagné ou perdu de l argent? Combien? Enseignement des mathématiques au

Plus en détail

Les coins jeux. Deux termes qui renvoient à des notions différentes:

Les coins jeux. Deux termes qui renvoient à des notions différentes: Les coins jeux Deux termes qui renvoient à des notions différentes: coins jeux espace jeu Les coins jeux, espaces transitionnels Avoir des coins jeux dans la classe permet de créer un espace «transitionnel»

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

Le nouveau programme d enseignement de l école maternelle. dès la rentrée 2015

Le nouveau programme d enseignement de l école maternelle. dès la rentrée 2015 Le nouveau programme d enseignement de l école maternelle dès la rentrée 2015 Animation pédagogique DSDEN87 Octobre 2015 Le programme Des ressources d accompagnement en ligne La définition de l école maternelle

Plus en détail

Défi mathématique : école maternelle et CP. Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes.

Défi mathématique : école maternelle et CP. Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes. Défi mathématique : école maternelle et CP. Présentation : Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes. Les situations proposées visent d abord à favoriser

Plus en détail

Les composantes de la réussite scolaire

Les composantes de la réussite scolaire Les composantes de la réussite scolaire Cognitives Culturelles Physiologiques Psychologiques Sociologiques Que devons-nous privilégier dans cette notion polysémique? Sa mesure (évaluations, signalements,

Plus en détail

Les espaces en maternelle

Les espaces en maternelle Les espaces en maternelle Aménager la classe en toute petite et petite section de maternelle Circonscription de Lyon 8 2014/2015 Nathalie ZULEMANIAN Déroulement de la réunion pédagogique Constats et apports

Plus en détail

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences eduscol Physique-chimie Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Grilles de compétences Mai 2010 mise à jour le 29 juin 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/pc FORMER

Plus en détail

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Conception : Régis PEYRARD Educateur de Jeunes Enfants - intervenant musical indépendant

Plus en détail

NOUVELLE ÉDITION CE1. page 3. Nos choix pédagogiques. pages 4 à 13. pages 14 et 15. extraits. Guide pédagogique. Fichier à photocopier

NOUVELLE ÉDITION CE1. page 3. Nos choix pédagogiques. pages 4 à 13. pages 14 et 15. extraits. Guide pédagogique. Fichier à photocopier NOUVELLE ÉDITION 2015 CE1 Une méthode de mathématiques vivante et progressive page 3 Nos choix pédagogiques pages 4 à 13 Guide pédagogique pages 14 et 15 Fichier à photocopier extraits Pour l élève Pour

Plus en détail