Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle"

Transcription

1 Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle

2 Résultats de l évaluation nationale CE1: des performances mathématiques à améliorer 8,04 % des élèves ont réussi moins de 10 items sur ,9 % en France, 7,37 % sur l académie de Limoges 11,20 % des élèves ont réussi entre 10 et 15 items sur ,46 % en France, 10,20 % sur l académie de Limoges 31,33 % des élèves ont réussi entre 16 et 23 items sur 40 30,09 % en France, 29,87 % sur l académie de Limoges 49,43 % des élèves ont réussi entre 24 et 40 items 47,36 % en France, 52,56 % sur l académie de Limoges => Près de 20 % des élèves de la Haute-Vienne ont des compétences fragiles en mathématiques au palier 1 du Socle commun de connaissances et de compétences.

3 Les items sur lesquels les élèves ont massivement échoué les procédures sur les nombres : comptage progressif ou dégressif, moitié et double les calculs opératoires : multiplication, division la gestion des données relevant d une situation de partage ou de répartition (division) ou concernant l identification d un problème à étapes (difficultés à ordonner et à gérer la chronologie).

4 Un constat Même si les erreurs peuvent être liées à des difficultés de compréhension et relèvent donc plus d un prélèvement défectueux du sens ou d une mauvaise analyse de la situation que d un traitement erroné ou inabouti, il convient de construire le concept nombre dès l école maternelle.

5 Qu est-ce que savoir compter? Dénombrer signifie «extraire le nombre de» Compter ne se limite pas à réciter la comptine numérique Le dénombrement fait appel à plusieurs concepts et compétences

6 Qu est-ce que savoir compter? Les concepts Le concept de collection correspond à un ensemble d objets réunis par une propriété commune. Ce concept est mis en place par les activités de tri. Le concept de désignation revient à remplacer un objet par un symbole. Dénombrer c est attribuer à une collection un symbole qui permet de conserver la mémoire de son cardinal : le nombre.

7 Qu est-ce que savoir compter? Les compétences (1) Compétence d énumération : pointer une fois et une seule fois tous les éléments de la collection (bijection) Connaissance de la chaîne orale : suite des mots-nombres Synchronisation du pointage des éléments et de la récitation des mots-nombres Faire abstraction des propriétés des objets de la collection

8 Qu est-ce que savoir compter? Les compétences (2) Comprendre que le dernier mot-nombre prononcé correspond au cardinal de la collection (subitizing, constellations) Comprendre que l ordre de pointage est indifférent Comprendre à quoi servent les nombres: mémoriser la quantité conserver la mémoire du rang anticiper (donner le résultat d une action sans avoir à la réaliser)

9 Rôle de la maternelle : Mettre en place des activités pour travailler les différentes entrées

10 Une culture des nombres dès la PS L enfant apprend à «compter» grâce à la culture des nombres qu on lui permet de se construire. Vivre avec les nombres, nourrir l implicite: Au rythme des événements de la classe : Des rituels Des moments de vie Des projets pour apprendre Au rythme des apports culturels : Des apports diversifiés Des situations de recherche

11 Pourquoi manipuler à l école maternelle? (1) Apprentissage par l action : Point de départ de l activité intellectuelle Émergence de questions, réflexion Mise à distance par le langage (en situation) Apprentissage du lexique en situation La gestuelle fixe attention et mémorisation

12 Pourquoi manipuler à l école maternelle? (2) La manipulation : Supprime la pesanteur du geste graphique Permet la répétition Les essais/erreurs ne laissent pas de trace et peuvent être plus facilement dépassés.

13 Jeux de société et apprentissages numériques (1) Intérêt des jeux : Engager les enfants dans des actions Surmonter des obstacles Construire des compétences mathématiques sans la contrainte didactique du résultat Gérer la complexité des situations rencontrées

14 Jeux de société et apprentissages numériques (2) Faire évoluer les savoir-faire vers des procédures plus opératoires Organiser le savoir Faire évoluer chaque élève vers plus de réflexion, de concentration et d analyse des situations de jeux.

15 Jeux de société et apprentissages numériques (3) Des champs notionnels interactifs : Le jeu de Mikado Rangement des entiers Comparaison des entiers Distinction entre valeur et quantité Mikado Relations arithmétiques entre les entiers Tri de collections Désignations orales et écrites des nombres

16 Jeux de société et apprentissages numériques (4) Les jeux de piste permettent de : Varier le lien entre le nombre et ses différentes représentations Travailler la relation entre conception ordinale et cardinale du nombre Paramètres pour diversifier le jeu : Piste blanche ou numérotée Contraintes sur les cases de piste Règles pour avancer Représentation sur les dés

17 Jeux de société et apprentissages numériques (5) Les jeux de piste : un outil de différenciation Les stratégies évoluent de 2 façons : la répétition de la tâche incite à aller vers l économie de travail Le jeu sur les variables didactiques fait évoluer les procédures

18 Jeux de société et apprentissages numériques (6) Les jeux de piste et la résolution de problèmes : Support pour gagner ou perdre des objets Totalisation des gains = activité de dénombrement Recherche du vainqueur = activité de comparaison

19 Manipuler, jouer pour construire du sens (1) «l élève donne du sens aux nombres lorsqu il est capable de les utiliser de lui-même, hors de toute sollicitation directe, donc de manière autonome, pour résoudre des problèmes nouveaux et inédits, posés dans des situations qu il peut comprendre» Roland Charnay

20 Manipuler, jouer pour construire du sens (2) Donner du sens à l activité mathématique c est : Élaborer, par soi-même des réponses à des questions en ayant la responsabilité de la production des solutions et de leur validité.

21 Manipuler, jouer pour construire du sens (3) Construire une signification correcte du mot «chercher» Chercher ce n est pas tenter de retrouver une connaissance perdue ou cachée Chercher c est utiliser des connaissances anciennes pour fabriquer des réponses et, dans certains cas, construire des connaissances nouvelles pour venir à bout de problèmes qui résistent aux connaissances anciennes.

22 Manipuler, jouer pour construire du sens (4) Comment y contribuer en classe? 3 grands types de problèmes pour construire le nombre : Problèmes de réalisation de collections de même quantité Problèmes de partage équitable ou non Problèmes liés à des augmentations ou des diminutions de quantités

23 Manipuler, jouer pour construire du sens (5) A quelles conditions y a-t-il activités mathématiques? Réponse immédiate = activité mathématique réduite Construire, anticiper une solution qu on pourra ensuite valider par la manipulation Nécessité que l élève valide lui-même sa réponse par le retour aux objets : Rapport au savoir renforcé Autonomie intellectuelle

24 Evaluer Évaluation diagnostique : Adapter les situations au profil de compétences Évaluation continue : Observation des procédures utilisées Évaluation finale : Cibler les compétences évaluées : Évaluer en situation Pas besoin de trace écrite

25 Evaluer la connaissance des nombres Évaluer toutes les entrées : Énumération Chaîne orale Pointage Dernier mot-nombre = cardinal de la collection Dissocier les exercices du type : Combien y a-t-il de? Donne-moi n objets Et repérer les résultats discordants

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle 1 Prévenir l innumérisme à l école BO n 10 du 10 mars 2011 Innumérisme : incapacité à mobiliser les notions élémentaires de mathématiques,

Plus en détail

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux 1 Éléments institutionnels l Historique : du calcul à des activités mathématiques complexes

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES A L ECOLE MATERNELLE

APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES A L ECOLE MATERNELLE APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES A L ECOLE MATERNELLE L attention n est pas suffisamment portée sur l entrée dans les mathématiques. BOUYSSE. IGEN. Quelques références: Historiques Les programmes

Plus en détail

Les premières notions mathématiques

Les premières notions mathématiques Les premières notions mathématiques Extrait des programmes : «L école maternelle constitue une période décisive dans l acquisition de la suite des nombres (chaîne numérique) et de son utilisation dans

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000.

Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000. Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000. A-t-il gagné ou perdu de l argent? Combien? Enseignement des mathématiques au

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000.

Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000. Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000. A-t-il gagné ou perdu de l argent? Combien? Animation pédagogique Mathématiques

Plus en détail

L appel. Définition et fonctions : Organisation et contenus :

L appel. Définition et fonctions : Organisation et contenus : L appel Définition et fonctions :! Il s agit d un moment de «mise en place et de rappel des repères temporels de la vie collective» mais surtout d un moment où la reconnaissance des uns et des autres est

Plus en détail

Cahier de vie Cahier de progrès

Cahier de vie Cahier de progrès Mercredi 7 mars 2012 : Cayenne Nord Jeudi 8 mars 2012 : Rémire-Montjoly Cahier de vie Cahier de progrès à l'école maternelle Mmes Kong Marie-Line Lacanaud-Gimenez Nathalie Silbande Ingrid Le cahier de

Plus en détail

UF2. Etre capable de mobiliser les connaissances nécessaires a l animation des activités de la FFSCDA

UF2. Etre capable de mobiliser les connaissances nécessaires a l animation des activités de la FFSCDA UF2 Etre capable de mobiliser les connaissances nécessaires a l animation des activités de la FFSCDA Introduction La connaissance des fondamentaux pédagogiques est indispensable dans une première qualification

Plus en détail

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE DISPONIBLE Pour utiliser le logiciel «Le train des lapins» en classe, il suffit d'avoir un poste informatique. Il n'est pas nécessaire que celui-ci

Plus en détail

Les composantes de la réussite scolaire

Les composantes de la réussite scolaire Les composantes de la réussite scolaire Cognitives Culturelles Physiologiques Psychologiques Sociologiques Que devons-nous privilégier dans cette notion polysémique? Sa mesure (évaluations, signalements,

Plus en détail

OGD. Organisation et. Gestion de. Données

OGD. Organisation et. Gestion de. Données OGD Organisation et Gestion de Données Sébastien DESSERTINE Dispositif Départemental de Mathématiques Sciences et Développement Durable Contact : site internet : PRESTE 69 courriel : sdessertine@ac-lyon.fr

Plus en détail

Défi mathématique : école maternelle et CP. Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes.

Défi mathématique : école maternelle et CP. Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes. Défi mathématique : école maternelle et CP. Présentation : Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes. Les situations proposées visent d abord à favoriser

Plus en détail

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Champs Compétences / Composantes Typologie des erreurs possibles Suggestions de remédiation Connaissance des nombres entiers

Plus en détail

La construction du nombre à l école maternelle

La construction du nombre à l école maternelle Delphine Simeray-Hamelin CPC Grenoble 5 La construction du nombre à l école maternelle Ce que nous disent les programmes À la fin de l école maternelle l enfant est capable de : - utiliser des repères

Plus en détail

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES IREM- 13 juin 2009 Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences Des types de formation continue Des stages

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26 La résolution de problèmes 00 000 00 0 000 000 0 mathématiques Au Cycle 3 Atelier pour les suppléants Valence 26/0/ DDEC 07 / 26 Objectifs de l atelier 00 000 00 0 000 000 0 Relire les programmes 2008

Plus en détail

guide pédagogique Note des concepteurs Comment utiliser ce jeu

guide pédagogique Note des concepteurs Comment utiliser ce jeu guide pédagogique Mis à jour: 22 janvier 205 Note des concepteurs Slice Fractions a été conçu pour introduire le concept des fractions aux enfants grâce à la résolution de problème. Ce guide révèle l apprentissage

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES. Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3. Audrey Bertin, CPC 2013-2014

L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES. Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3. Audrey Bertin, CPC 2013-2014 L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3 Audrey Bertin, CPC 2013-2014 1. La place des problèmes dans les programmes : B.O n 3 H.S

Plus en détail

Ranger du plus petit au plus grand les nombres jusqu à 10. Comparer deux quantités en utilisant le dénombrement.

Ranger du plus petit au plus grand les nombres jusqu à 10. Comparer deux quantités en utilisant le dénombrement. Tous en maths! CP Unité 3 Objectifs pédaoiques L unité 3 a pour objectif d apprendre aux élèves à comparer deux nombres en comparant les quantités qu ils représentent et en les positionnant dans la comptine

Plus en détail

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3 SUDOKU en images Règle : Dans une grille, positionner les images dans les cases vides de telle sorte que chaque illustration soit présente une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chaque fenêtre

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Le jeu en classe. 3 jeux créés par Didier Faradji

Le jeu en classe. 3 jeux créés par Didier Faradji Le jeu en classe 3 jeux créés par Didier Faradji Multiplay Le coffret Multiplay contient trois jeux : le Magix 34, le Décadex et le Multiplay. Les calculs effectués dans le Magix 34 mettent en oeuvre les

Plus en détail

LE MIKADO POUR DECOUVRIR LA MULTIPLICATION AU CE1. Classe de Laurence FABRE Ecole Barbou, Carbon Blanc

LE MIKADO POUR DECOUVRIR LA MULTIPLICATION AU CE1. Classe de Laurence FABRE Ecole Barbou, Carbon Blanc LE MIKADO POUR DECOUVRIR LA MULTIPLICATION AU CE1 Classe de Laurence FABRE Ecole Barbou, Carbon Blanc LE PRINCIPE DU JEU DE MIKADO LE CONTENU DU JEU Le moins cher 1,50 REGLE DU JEU But du jeu : récupérer

Plus en détail

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire La scolarisation des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire INTRODUCTION Une nécessaire coopération entre tous les acteurs présents

Plus en détail

TRAX NIVEAU DE CLASSE DESCRIPTION BUT DU JEU REGLE DU JEU. couleur allant d un côté à l autre d un carré virtuel de 8 X 8 tuiles.

TRAX NIVEAU DE CLASSE DESCRIPTION BUT DU JEU REGLE DU JEU. couleur allant d un côté à l autre d un carré virtuel de 8 X 8 tuiles. TRAX NIVEAU DE CLASSE DESCRIPTION BUT DU JEU REGLE DU JEU Cycle III 64 tuiles identiques recto verso Former une boucle d une même - Chacun des deux joueurs choisit sa couleur couleur ou une ligne d une

Plus en détail

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE DISPONIBLE Pour utiliser le logiciel «Voitures et garages» en classe, il suffit d'avoir un poste informatique. Il n'est pas nécessaire que celui-ci

Plus en détail

Compétences numériques en maternelle: repérage et activités permettant de travailler ces compétences. Michèle Couderette IUFM Midi-Pyrénées

Compétences numériques en maternelle: repérage et activités permettant de travailler ces compétences. Michèle Couderette IUFM Midi-Pyrénées Compétences numériques en maternelle: repérage et activités permettant de travailler ces compétences Michèle Couderette IUFM Midi-Pyrénées Plan et objectifs de l animation Un peu de théorie. Repérer des

Plus en détail

EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE

EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE Stage de Formation Continue AEFE PRF 2014-2015 Johannesburg 8 au 11 décembre 2014 Laurence Comte EEMCP2 De l évaluation aux évaluations 3

Plus en détail

Problèmes de multiplication et de division au cycle 2

Problèmes de multiplication et de division au cycle 2 63 problèmes additifs, soustractifs et multiplicatifs Problèmes de multiplication et de division au cycle 2 Valérie Bistos et Nicole Matulik Cadre du socle commun de connaissances et de compétences 4 Des

Plus en détail

CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE. 2 Ordinalité et cardinalité

CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE. 2 Ordinalité et cardinalité CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE 2 Ordinalité et cardinalité Yvonne SEMANAZ Groupe Mathématiques Stage Maternelle - IA 38 janvier 2012 Compétences abordées : Cardinalité = être capable de dire

Plus en détail

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous Rallyes et défis maths expérimenter pour permettre d apprendre à tous 1 - L activité mathématique dans un rallye - Une démarche d apprentissage avant tout - Expérimenter en maths - Modalités de mise en

Plus en détail

Les problèmes mathématiques à l école maternelle

Les problèmes mathématiques à l école maternelle Les problèmes mathématiques à l école maternelle I Qu est-ce qu un problème? Définition donnée par Jean Brun, chercheur à l IRDP (Institut de recherche et de documentation pédagogique) de Neuchâtel : "Un

Plus en détail

Animation pédagogique «La résolution de problèmes au cœur de notre démarche pédagogique en mathématiques au cycle 3»

Animation pédagogique «La résolution de problèmes au cœur de notre démarche pédagogique en mathématiques au cycle 3» Animation pédagogique «La résolution de problèmes au cœur de notre démarche pédagogique en mathématiques au cycle 3» Définition de la notion de problème : 1. Un problème est défini comme une situation

Plus en détail

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation STAGE FILÉ À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation A partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation et évaluation

Plus en détail

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2)

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) 1 Les programmes 2008 : cycle 2 - introduction L apprentissage des mathématiques développe l imagination, la rigueur et la

Plus en détail

FAIRE DES MATHEMATIQUES A L ECOLE MATERNELLE. La différenciation pédagogique.

FAIRE DES MATHEMATIQUES A L ECOLE MATERNELLE. La différenciation pédagogique. FAIRE DES MATHEMATIQUES A L ECOLE MATERNELLE. La différenciation pédagogique. Objectifs de la formation : Donner quelques repères pour enrichir sa culture pédagogique sur la notion de différenciation et

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

APC TAP. 03/12/2013 MO Plançon département éducation SGEC

APC TAP. 03/12/2013 MO Plançon département éducation SGEC APC TAP Une urgence pour l école : réduire les inégalités! Baromètre des inégalités «Les difficultés de départ des élèves à l école élémentaire restent étroitement corrélées à la situation sociale de

Plus en détail

Résoudre des problèmes mathématiques à l'ecole Maternelle

Résoudre des problèmes mathématiques à l'ecole Maternelle Résoudre des problèmes mathématiques à l'ecole Maternelle Animation pédagogique Aurillac 2 janvier 2012 Les textes Plan: Comment développer une pensée logique et des compétences méthodologiques? - Développer

Plus en détail

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e Descriptif de l action : Semaine nationale des mathématiques 2015 Action académique liaison CM2-6 e Il s agit de proposer aux élèves d une classe de CM2 et d une classe de sixième associées de résoudre

Plus en détail

Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées. Activité support : projection et réception

Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées. Activité support : projection et réception Compétence attendue : Adapter des activités de manipulations d objets À des contraintes variées Activité support : projection et réception Dans un système de contraintes, l enfant va, pour répondre à des

Plus en détail

Thème 3 de la première partie : des échanges à la dimension du monde

Thème 3 de la première partie : des échanges à la dimension du monde Les mobilités humaines Thème 3 de la première partie : des échanges à la dimension du monde Une architecture désormais classique : Une démarche désormais classique : -Choixentre2étudesdecas -Deux démarches

Plus en détail

DIFFERENCIATION. Collège Jean Monnet 28240 La Loupe. «Introduction des fonctions affines»

DIFFERENCIATION. Collège Jean Monnet 28240 La Loupe. «Introduction des fonctions affines» DIFFERENCIATION Collège Jean Monnet 28240 La Loupe Mélanie FOLLIO (Mathématiques) I Caractéristiques de l'activité Disciplines impliquées : Mathématiques Niveau de classe concerné : Troisième «Introduction

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 Ce qui a changé... 1- Dans les démarches et les modes de travail...

Plus en détail

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod.

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013 Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. Des élèves qui sont «contre l école». Elle leur est un appui. Tout en ayant des capacités de

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

Mathématiques TOME 2 CRPE

Mathématiques TOME 2 CRPE HATIER CONCOURS Professeur des écoles ADMISSIBILITÉ Mathématiques TOME 2 CRPE Roland Charnay Michel Mante Les connaissances didactiques et pédagogiques de référence Les repères pour l enseignement (avec

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET session 2015

DIPLOME NATIONAL DU BREVET session 2015 DIRECTION ACADEMIQUE DES EXAMENS ET CONCOURS DIPLOME NATIONAL DU BREVET session 2015 * Décret n 87-32 du 23.01.1987 modifié par décrets n 2005-1010 du 22.08.2005 et n 2012-1351 du 4.12.2012 * Arrêtés du

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Plan de formation 1er degré 2015 2016 ENSEIGNER EN ECOLE MATERNELLE

Plan de formation 1er degré 2015 2016 ENSEIGNER EN ECOLE MATERNELLE Plan de formation 1er degré 2015 2016 ENSEIGNER EN ECOLE MATERNELLE Je rythme ou jeux de rythme? PN009701 Formation autour du rythme : structuration du temps, composante musicale, notion de silence, pulsation,

Plus en détail

Nous sommes tous des mathéma-ciens!

Nous sommes tous des mathéma-ciens! Nous sommes tous des mathéma-ciens! Thierry DIAS, HEP Lausanne thierry.dias@hepl.ch h7p://perso.orange.fr/dias.thierry/ h7p://dyscalculie.ocinfo.ch La science nous propose des énoncés vérifiables et non

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

Des stratégies à mettre en œuvre dès la petite enfance pour soutenir le développement du raisonnement et de la numératie

Des stratégies à mettre en œuvre dès la petite enfance pour soutenir le développement du raisonnement et de la numératie Des stratégies à mettre en œuvre dès la petite enfance pour soutenir le développement du raisonnement et de la numératie Colloque QuébecStrasbourg Octobre 2008 Présenté par Gilles Cantin, Ph.D. Département

Plus en détail

Devenir Professeur des écoles

Devenir Professeur des écoles CRPE 2015 Devenir Professeur des écoles les épreuves du crpe Les épreuves d admissibilité > Coef : 1/3 40 points chacune I Durée : 4 heures chacune I Note globale 10 : éliminatoire Lors de ces épreuves,

Plus en détail

CALCUL MENTAL CYCLE 3 «L entraînement quotidien au calcul mental permet une connaissance plus approfondie des nombres et une familiarisation avec leurs propriétés.» Programmes de l école primaire 2008

Plus en détail

Approche des quantités et des nombres à l Ecole Maternelle. Animation pédagogique du 13 janvier 2010

Approche des quantités et des nombres à l Ecole Maternelle. Animation pédagogique du 13 janvier 2010 Approche des quantités et des nombres à l Ecole Maternelle Animation pédagogique du 13 janvier 2010 PLAN : 1- Introduction 2- Les textes officiels 3- Les fonctions du nombre 4- Les domaines numériques

Plus en détail

DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER

DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER QU EST-CE QUE LA DANSE? Art de s exprimer en interprétant des compositions chorégraphiques Suite rythmée et harmonieuse de gestes

Plus en détail

LES BACTERIES. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1...

LES BACTERIES. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1... LES BACTERIES Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève 1... 5 Fiche élève 2... 6 Narration de séance et productions d élèves 1... 7 Narration de séance et productions d élèves 2... 10 1 Fiche

Plus en détail

OBSTACLES ET REUSSITES

OBSTACLES ET REUSSITES OBSTACLES ET REUSSITES Description de l obstacle Pistes de résolution COMPETENCE : COMPRENDRE A L ORAL Comprendre des consignes orales Tout au long de la journée, utiliser des mots de vocabulaire simples

Plus en détail

Transcrire un schéma en texte : écrire un texte explicatif, sans en assumer la composition.

Transcrire un schéma en texte : écrire un texte explicatif, sans en assumer la composition. NIVEAU : COLLÈGE - Cycle d'adaptation - 6 e DISCIPLINE(S) : Français CHAMP(S) : Production de texte COMPÉTENCE : Compétences en production MOTS CLÉS : Mettre en page - lisibilité - contraintes matérielles

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

L apprentissage des mathématiques au cycle 2 Numération et Calcul

L apprentissage des mathématiques au cycle 2 Numération et Calcul L apprentissage des mathématiques au cycle 2 Numération et Calcul Plan I- Place dans les programmes 1- Programmes 2008 p.1 II- La démarche d apprentissage 1- Le sens donné à l apprentissage en cours de

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011 LA PHOTOCOPIEUSE. Fiche professeur... 2. Fiche élève... 4

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011 LA PHOTOCOPIEUSE. Fiche professeur... 2. Fiche élève... 4 LA PHOTOCOPIEUSE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA PHOTOCOPIEUSE Niveaux et objectifs pédagogiques 3 e : introduction

Plus en détail

5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION

5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION L A N G A G E 5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION PS ESSAI GRATUIT www.editions-cigale.com L A N G A

Plus en détail

La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs.

La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs. La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs. 1. Des réflexions liminaires : Il est important de replacer la problématique de l hétérogénéité des élèves

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012 UN TRAIN A PRENDRE. (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012 UN TRAIN A PRENDRE. (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc) UN TRAIN A PRENDRE (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 Narration de séance et productions d élèves... 6 1 Fiche professeur UN TRAIN

Plus en détail

APPROCHE DU NOMBRE Construction du nombre dans son aspect ordinal et cardinal

APPROCHE DU NOMBRE Construction du nombre dans son aspect ordinal et cardinal Ce document rend compte de l animation pédagogique de novembre 2008. Il s appuie, entre autre, sur les travaux de Dominique Valentin. ** APPROCHE DU NOMBRE Construction du nombre dans son aspect ordinal

Plus en détail

VOITURES ET GARAGES MS (GS)

VOITURES ET GARAGES MS (GS) VOITURES ET GARAGES MS (GS) UTILISER LE NOMBRE COMME MÉMOIRE DE LA QUANTITÉ Origine de la situation : IREM de Bordeaux Situation autovalidante. Classe : MS (GS) Domaine : Découverte du monde / Approcher

Plus en détail

CE1 et CM : 8 à 11 ans

CE1 et CM : 8 à 11 ans Documents préparatoires à destination des enseignants PRÉPARER, RÉALISER ET EXPLOITER UNE VISITE À L AQUARIUM DE VANNES Ce dossier, destiné aux enseignants, a été réalisé en concertation entre Julie Naudeau,

Plus en détail

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 LP Blaise Pascal COLMAR Retour d expériences Choisir 2 images qui témoignent de votre ressenti dans votre prise de fonction Restitution au groupe LE REFERENTIEL

Plus en détail

Les mathématiques à l école. maternelle. Fabien EMPRIN Maître de conférences

Les mathématiques à l école. maternelle. Fabien EMPRIN Maître de conférences Les mathématiques à l école maternelle Fabien EMPRIN Maître de conférences L apprentissage et les automatismes Place du langage dans la construction des concepts Qu est-ce que faire des mathématiques?

Plus en détail

METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS

METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS Tout enseignant est confronté à la question de l apprentissage de ses élèves. Qu est-il opportun qu ils apprennent? Une partie

Plus en détail

PRATIQUES DE CLASSE. Préparation de la classe

PRATIQUES DE CLASSE. Préparation de la classe Préparation de la classe Conduite et gestion de la classe Préparation annuelle Préparation hebdomadaire et quotidienne Quelques définitions PRATIQUES DE CLASSE Préparation de la classe PROGRAMMATIONS.

Plus en détail

Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants.

Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants. OBJECTIFS ET ENJEUX Garantir le droit à l égalité des chances en apportant des réponses différenciées afin d accompagner chaque élève. Tous les élèves peuvent être concernés par ces activités à un moment

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

LOGICIELS ET JEUX EN LIGNE GRATUITS POUR LA MATERNELLE

LOGICIELS ET JEUX EN LIGNE GRATUITS POUR LA MATERNELLE LOGICIELS ET JEUX EN LIGNE GRATUITS POUR LA MATERNELLE Voici quelques propositions de jeux en ligne en lien avec les programmes de l'école Maternelle. LOGICIELS EN LIGNE http://www.logicieleducatif.fr/maternelle/accueil/

Plus en détail

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider?

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? Travail préalable, efficacité en classe et audelà : la méthode «prévoir, agir et rétroagir» Savoir pourquoi il apprend. Prendre des initiatives

Plus en détail

STAGE MATHEMATIQUES Lundi 29 et mardi 30 octobre 2013

STAGE MATHEMATIQUES Lundi 29 et mardi 30 octobre 2013 Circonscription de DZAOUDZI STAGE MATHEMATIQUES Lundi 29 et mardi 30 octobre 2013 Remerciements à tous les enseignants pour leur investissement lors de ce stage : LAB 3 LAB 3 LAB 4 LAB 4 LAB 7 LAB 5 LAB

Plus en détail

B.O n 40 du 31octobre 2002

B.O n 40 du 31octobre 2002 APER Cycle 3 B.O n 40 du 31octobre 2002 En 2001,120 000 accidents corporels ont tué près de 8000 personnes sur les routes de France. Le nombre des enfants tués chaque année fait apparaître un pic sensible

Plus en détail

Football. Compétence attendue (Niveau 2) :

Football. Compétence attendue (Niveau 2) : avec et sans ballon. Observables Obstacles «majeurs» Indicateurs de fin d étape «ce que font les élèves» : d où l on part En tant que PB : - en conduite, le ballon est assez proche du pied. Le joueur est

Plus en détail

Mettre en place une démarche d'investigation pour résoudre un défi

Mettre en place une démarche d'investigation pour résoudre un défi Mettre en place une démarche d'investigation pour résoudre un défi École élémentaire Eiffel Classe de CM1/CM2 Céline Rocoplan CDRS 21 ESIREM Les objets techniques: Du ruban correcteur au VTT. Sciences

Plus en détail

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Les mathématiques en maternelle Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Questionnement Quels sont les champs d'application des mathématiques en maternelle? Quels

Plus en détail

Mathématiques CM2. Fichier d activités. Auteur : Claude Guillaume. Coordination : Expert : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de projet.

Mathématiques CM2. Fichier d activités. Auteur : Claude Guillaume. Coordination : Expert : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de projet. Mathématiques CM2 Fichier d activités Auteur : Claude Guillaume Coordination : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de proj Expert : Marie Mégard Ce cours est la propriété du Cned. Les images textes intégrés

Plus en détail

Présentation des modules de formation

Présentation des modules de formation Sciences et technologies à l'école Présentation des modules de formation Chaque module a vocation à être créé au niveau des écoles sur le temps de formation statutaire (formations pédagogiques). Il débouche

Plus en détail

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016 DOMAINES TRAVAILLES CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS Mobiliser le LANGAGE dans toutes ses dimensions : L ORAL Et l ECRIT (initiation

Plus en détail

Réseau de Réussite Scolaire Anatole France

Réseau de Réussite Scolaire Anatole France Académie de Limoges Réseau de Réussite Scolaire Anatole France Projet Mai 2010 Les orientations choisies pour le projet de réseau : Les axes qui constituent l ossature de ce projet de réseau sont au nombre

Plus en détail

Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières

Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières 1. Description rapide, contexte, motivation : Ce travail a été mené dans une classe de CE1 CE2 à Chamouilley(52). Il s agit de faire

Plus en détail

Ressource en communication orale

Ressource en communication orale Convaincre un public de son point de vue Ressource en communication orale Lancer une invitation Prendre part à une entrevue Présenter une marche à suivre Participer à un jeu de détecteur de mensonges Décrire

Plus en détail

Comptons les petits poissons. Analyse du jeu en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage

Comptons les petits poissons. Analyse du jeu en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage Comptons les petits poissons Analyse du jeu en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage Analyse de :Comptons les petits poissons Les règles officielles du jeu Connaissances et compétences

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

3. apprendre à raisonner

3. apprendre à raisonner 3. apprendre à raisonner démarche : résoudre des problèmes situations : recherche, communication activités : dessiner, reproduire, décrire, construire programmation : le modèle des fonctions cognitives

Plus en détail

Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or. Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010

Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or. Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010 Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010 La communication en quelques clics Avant de communiquer Un processus qui implique

Plus en détail