Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1"

Transcription

1 1 Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1 Ce travail s appuiera essentiellement sur 4 documents : - CD Rom Hatier - Découvrir le monde avec les mathématiques de D. Valentin (Hatier) - Apprentissages mathématiques : jeux en maternelle de F. Martin (CRDP Aquitaine) - Faire de mathématiques à l école maternelle d A. Pierrard (CRDP Grenoble) Il ne traitera que des champs suivants : - apprentissages numériques - formes et grandeurs - logique puisque les domaines temps et espaces ont déjà été explorés l an dernier. Que disent les programmes? (transparent) L animation s appuiera essentiellement sur ce qui apparaît en gras

2 2 VERS LES MATHEMATIQUES : QUEL TRAVAIL EN MATERNELLE? Document d accompagnement des programmes Le programme pour l école maternelle ne comporte pas de partie Mathématiques Pour autant, les enfants n attendent pas le cycle 2 pour utiliser un mode de pensée mathématique et commencer à élaborer leurs premières connaissances dans ce domaine. Il est possible de repérer, dans la rubrique «Découverte du monde», des propositions d'activités et des compétences qui trouveront un prolongement dans les apprentissages mathématiques ultérieurs. 1- ORGANISATION PEDAGOGIQUE 1.1 Offrir aux élèves un environnement riche, ouvert sur l action et le questionnement Les activités proposées sont organisées en ateliers, sous forme «d espaces» aménagés ou sous forme collective Elles doivent s appuyer sur un matériel riche et varié. Un équilibre doit être trouvé entre les occasions où l activité est spontanée et celles dans lesquelles elle est provoquée par un questionnement de l enseignant. Les activités gratuites, non motivantes, sans rapport avec ce que vivent les enfants sont évitées. En particulier, la place des activités papier-crayon doit être limitée. Sans intérêt pour les enfants de Petite Section, elle est réduite en Moyenne Section et doit rester modeste en Grande Section. Ces activités papier-crayon ne se justifient que si elles sont en lien avec un vécu (action effective, jeu ) qu elles accompagnent ou qu elles prolongent pour en garder une trace figurative ou symbolique. 1.2 Aider les élèves à s approprier une tâche Le seul énoncé d une consigne permet rarement aux enfants de s approprier correctement la tâche proposée. Le recours au mime ou à un médiateur (marionnette), l utilisation d exemples et de contre-exemples, l exposition (momentanée ou non) de l objet attendu ou la reformulation par des enfants constituent autant de moyens de favoriser l appropriation des éléments du contexte, de ses contraintes et du problème à résoudre.

3 3 1.3 Proposer des problèmes pour développer l activité opératoire de l enfant Dans certaines circonstances, le questionnement spontané ou provoqué, à partir de situations familières, ludiques ou aménagées spécialement par l enseignant, place les enfants en situation de résolution de problème. La réponse n est alors pas disponible d emblée. Son élaboration nécessite dans un premier temps des actions de la part de l enfant puis progressivement une anticipation sur l action à réaliser, le recours à des essais et ajustements Stimulé par le plaisir du jeu, de l action, de l exploration, l enfant se familiarise progressivement avec les contraintes imposées par l adulte dans certaines situations (règles d un jeu, équité d un partage ). Guidé par la réussite ou par l échec de son projet (ou de celui qu on lui a fait partager), stimulé par l enseignant qui veille à ce que le découragement ne s installe pas, l enfant développe des stratégies intelligentes par tâtonnement et régulation. Progressivement, il devient capable, d une part d anticiper certaines décisions et d autre part d expliquer, avec des mots, son intention ou encore les raisons d un échec ou d une réussite. 1.4 Inciter les élèves à échanger et à collaborer entre eux Entraide, partage des découvertes, constat et acceptation de l échec ou de la réussite, échange sur leurs raisons possibles et sur la proposition d une autre façon de procéder 1.5 Aider à la structuration des acquisitions notamment par l expression et la communication Les connaissances se forgent tant par l activité et son observation, que par la verbalisation de l action, son examen critique, sa mise en relation avec d autres expériences vécues à l école ou dans la famille. Le langage et différentes sortes de représentations (maquettes, dessins, schémas, symboles) contribuent à structurer les connaissances, à les fixer en mémoire et à prendre conscience de certaines questions ou de certaines régularités. 1.6 Evaluer les acquis Déjà, à l école maternelle, tous les enfants ne progressent pas de la même manière. La prise d information sur le comportement des enfants face aux tâches proposées et sur les compétences qu ils manifestent dans leur réalisation est donc primordiale pour adapter au mieux les situations proposées. Pour cela, les activités papier-crayon constituent rarement un moyen pertinent. L observation offre des occasions suffisantes pour cette prise d information, à condition d avoir clairement défini ce que l on souhaite évaluer.

4 4 1.7 Penser les apprentissages sur le long terme L enseignant d école maternelle doit avoir conscience de l importance et de la portée des acquis qui se structurent peu à peu. Celui de cycle 2 doit, lui, avoir le souci de repérer et de prendre en compte tout ce qui a été construit par l enfant dans ces premières années, en en identifiant les points forts et ceux qui restent à consolider ou à compléter. 2- DEVELOPPEMENT DE LA PENSEE LOGIQUE Aucune rubrique spécifique ne lui est réservée dans les programmes. 2 raisons à cela : La plupart des activités permettant le développement de la pensée logique concernent tous les domaines de l'école maternelle Ces compétences, dites transversales, se développent à partir des activités dans lesquelles elles sont sollicitées et des connaissances que les élèves construisent. Un paragraphe précise néanmoins quelle contribution au développement de la pensée logique peut être apportée par les activités orientées vers une première approche des connaissances mathématiques. Les activités de comparaison, de classement, de sériation, de désignation, d organisation, doivent être finalisées par une question ou répondre à un besoin qui font sens et suscitent l intérêt de l enfant. L enfant entre progressivement dans l univers de l anticipation et de la déduction ; la pensée inductive doit également être favorisée. 3- DOMAINES D ACTIVITES 3.1 Repérage dans l espace 3.2 Découverte des formes et des grandeurs 3.3 Approche des quantités et des nombres 3.4 Le temps qui passe

5 5 Les enfants doivent donc être régulièrement placés dans des situations où ils seront amenés à résoudre des problèmes, on se servira du levier important que constitue le jeu pour les motiver. Les ouvrages cités au début seront des sources d inspiration intéressantes pour organiser les apprentissages. Cependant, très souvent, les activités présentées dans ces ouvrages sont des problèmes à mettre en place en atelier dirigé. Toute la question est donc de savoir ce qu on fait des autres élèves tant qu on travaille avec un groupe. Si on choisit d organiser son emploi du temps par «domaines d activités» il semble possible d organiser un certain nombre d ateliers en faisant en sorte que la procédure des élèves soit «autovalidante», cela permet alors que les élèves de ces ateliers fonctionnent en autonomie. Un certain nombre d apprentissages peuvent également être menés au cours de jeux de type jeux de société. On peut imaginer qu un groupe menant une activité de ce type soit confié à l ATSEM, ce qui permet alors à l enseignant de gérer le groupe qui est sur une activité de découverte. La présentation des activités s organisera donc en 3 temps : - 1) Activités autovalidantes - 2) Jeux de sociétés - 3) «Problèmes» en maternelle I Activités autovalidantes : a) Rythmes 1) Appliquer une suite donnée et commencée avec l enfant : l enseignant énonce la règle en la faisant : «tu mets une perle blanche et une perle rouge, une blanche, une rouge, tu continues 2) Appliquer une suite donnée : l enseignant énonce la règle mais ne fait pas l action. 3) Reconnaître une suite et la continuer : «Tu continues le collier en appliquant la même règle» 4) Reconnaître une suite, la faire, l expliciter. 5) Construire une suite répondant à 1 critère : «Tu vas faire un collier en utilisant les 3 couleurs, il faudra que le motif se répète» De nombreuses variantes sont possibles à l intérieur de cet essai de progression, l idée générale est de respecter l ordre [respecter, découvrir, inventer] b) Alignements d objets Ici il ne s agit plus de rythmes mais des premiers jeux d ordre. Le matériel nécessaire sera des cubes emboîtables de différentes couleurs.

6 6 L élève doit emboîter une suite de cubes de différentes couleurs conformément à une baguette de cubes qui sert de modèle. On travaille ici - La reconnaissance de propriétés - La mise en œuvre de la correspondance terme à terme - Les rangements 1) On peut mener cette activité avec la réserve de cube présente sur la table : Chaque enfant dispose d une baguette de 5 à 10 cubes emboîtés tous de couleur différentes qui sert de modèle (les modèles sont distincts entre eux) L enfant voit, à la fois le modèle et ce qu il construit. 2) Reproduction d un modèle éloigné : un modèle par enfant, ils doivent se déplacer pour aller voir. Il ne s agit plus seulement de correspondance terme à terme mais d un travail sur l ordre car l enfant doit se dire «d abord, avant,après» (ce vocabulaire n intervient pas explicitement mais il peut arriver dans une discussion en cas d erreur : ici la communication orale est fondamentale. 3) Variante faisant intervenir les premiers nombres : baguette avec 3 cubes rouges, 2 cubes bleus, 4 cubes jaunes (par exemple). Le modèle est éloigné, l enfant peut faire plusieurs voyages, mais il peut aussi compter ou «voir dans sa tête» Les activités d alignement d objets peuvent se faire aussi avec des carrés de papier de couleurs différentes à coller sur une bande quadrillée (bandes modèles de 6 à 9 cases, modèle proche ou éloigné + variante nombre) c) Les trains Même procédé que précédemment mais le modèle est constitué de petites images toutes différentes. Une autre évolution possible (SM voire SG) est de donner un modèle de train, un train vierge (bande de papier avec cases vierges identiques) par enfant, mais aussi une bande étiquettes images à découper obligatoirement une à une et dans l ordre. Cette contrainte obligera les enfants à compter les cases pour placer leurs images, l utilisation du nombre revêtira ici un aspect ordinal. Variante de ces situations d alignement d objets : - Voir D. Valentin : abaques avec cartes modèles : passage d un modèle horizontal à quelque chose de vertical - Voir aussi le système des rails (vendus chez Ludic par exemple) où les enfants doivent en plus réfléchir à l ordre dans lequel ils vont effectuer les déplacements. - Sur CD Rom Hatier : Respectez la file 1 et 2

7 7 d) Activités sur formes et grandeurs - Sur CD Rom Hatier : sapins trapèze, il s agit pour les élèves de reconstituer un sapin, sur la base de «morceaux» qui sont de forme trapézoïdale. - Toutes les activités d accompagnement autour des grandeurs proposées par D. Valentin : - Jeux d encastrements avec différente tailles, linéaires ou superposés ainsi que tous les encastrements avec le même personnage dans plusieurs tailles. - Collages : coller l une sur l autre des formes identiques de tailles différentes : carrés, ronds, triangles ou autre forme non géométrique de façon à ce que chaque objet soit [au moins en partie] visible donc du plus grand au plus petit (mais on ne le dira pas aux enfants) - Idem avec blocs logiques. - Collage de feuilles d arbres, de poissons, de fleurs de tailles différentes sur un support du type : On peut préciser aux élèves que tous les objets doivent toucher le haut et le bas de la feuille. - Activités sur formes : Dans l ouvrage de F. Martin de nombreuses activités autovalidantes sont proposées avec comme support de départ le tangram : une progression peut être organisée sur les classes de l école maternelle.

8 8 Un autre travail est proposé à partir de cubes dont les associations et les représentations dans l espace sont exploitables. Ce matériel peut donner lieu à de nombreuses activités très intéressantes. II Jeux de société Les exemples exploités et photocopiés dans le dossier seront les suivants : - Avec des jeux de cartes o Découverte des jeux de cartes (D. Valentin) o Le jeu des cartes manquantes (F. Martin) o Patiences et réussites (D. Valentin) - Jeux avec objets géométriques (cartes à points) F. Martin - Jeux sur piste o Jeux sur piste avec dés (F. Martin) o La besette (F. Martin) o Jeux de déplacements section de petits (Pierrard) - Jeux pour apprendre les jeux de société o Bouquets variés (D. Valentin) o Piste au trésor o Cartes à points III «Problèmes» en maternelle Les exemples exploités et photocopiés dans les dossiers seront les suivants : o Les bonnets de doigts o La marchande o Des boites bien rangées o A chaque boite son couvercle o Une énorme collection o Jeu du portrait o Les boites d œufs o Le goûter des poupées (D. Valentin) Il n est pas possible de photocopier tous les dossiers pour l ensemble des écoles. Cependant les ouvrages desquels les documents étaient extraits sont disponibles en prêt à l inspection.

Progressions en mathématiques au cycle 1 élaborées lors de l animation pédagogique de la circonscription d ANNONAY (situations problèmes en

Progressions en mathématiques au cycle 1 élaborées lors de l animation pédagogique de la circonscription d ANNONAY (situations problèmes en Progressions en mathématiques au cycle 1 élaborées lors de l animation pédagogique de la circonscription d ANNONAY (situations problèmes en mathématiques au cycle 1) en mars 2012 Compétence : se situer

Plus en détail

APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES A L ECOLE MATERNELLE

APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES A L ECOLE MATERNELLE APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES A L ECOLE MATERNELLE L attention n est pas suffisamment portée sur l entrée dans les mathématiques. BOUYSSE. IGEN. Quelques références: Historiques Les programmes

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux 1 Éléments institutionnels l Historique : du calcul à des activités mathématiques complexes

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE. 2 Ordinalité et cardinalité

CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE. 2 Ordinalité et cardinalité CONSTRUCTION DU NOMBRE A L ECOLE MATERNELLE 2 Ordinalité et cardinalité Yvonne SEMANAZ Groupe Mathématiques Stage Maternelle - IA 38 janvier 2012 Compétences abordées : Cardinalité = être capable de dire

Plus en détail

Résoudre des problèmes mathématiques à l'ecole Maternelle

Résoudre des problèmes mathématiques à l'ecole Maternelle Résoudre des problèmes mathématiques à l'ecole Maternelle Animation pédagogique Aurillac 2 janvier 2012 Les textes Plan: Comment développer une pensée logique et des compétences méthodologiques? - Développer

Plus en détail

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES IREM- 13 juin 2009 Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences Des types de formation continue Des stages

Plus en détail

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Champs Compétences / Composantes Typologie des erreurs possibles Suggestions de remédiation Connaissance des nombres entiers

Plus en détail

Thème 15 : Robotique 1 Cycles 2 et 3

Thème 15 : Robotique 1 Cycles 2 et 3 Thème 15 : Robotique 1 Cycles 2 et 3 Objectifs : - Objectifs notionnels : découverte de la robotique et de la programmation à l école primaire - Objectifs méthodologiques : o Donner son point de vue et

Plus en détail

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle Animation Pédagogique Direction des services départementaux de l Éducation nationale du Loir-et-Cher Groupe Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages

Plus en détail

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE DISPONIBLE Pour utiliser le logiciel «Le train des lapins» en classe, il suffit d'avoir un poste informatique. Il n'est pas nécessaire que celui-ci

Plus en détail

Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e

Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e SOMMAIRE I Les programmes et les différences de conditions pédagogiques II La géométrie dans le plan III La

Plus en détail

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf ANALYSE PÉDAGOGIQUE ET DIDACTIQUE Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf Critères 1. Développement de l autonomie dans l apprentissage des élèves Évaluation Passif 1 2 3

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

TOUS LES TABLEAUX D EXERCICES À PHOTOCOPIER, AVEC LEURS CORRIGÉS.

TOUS LES TABLEAUX D EXERCICES À PHOTOCOPIER, AVEC LEURS CORRIGÉS. TOUS LES TABLEAUX D EXERCICES À PHOTOCOPIER, AVEC LEURS CORRIGÉS. Éveline Charmeux Françoise Monier-Roland Claudine Barou-Fret Michel Grandaty ISBN 2 84117 830 7 www.sedrap.fr Sommaire Remarques d ensemble

Plus en détail

Les problèmes mathématiques à l école maternelle

Les problèmes mathématiques à l école maternelle Les problèmes mathématiques à l école maternelle I Qu est-ce qu un problème? Définition donnée par Jean Brun, chercheur à l IRDP (Institut de recherche et de documentation pédagogique) de Neuchâtel : "Un

Plus en détail

DECOUVRIR LE MONDE: Logique et propriétés Novembre

DECOUVRIR LE MONDE: Logique et propriétés Novembre Jeu des nains Compétences visées : DECOUVRIR LE MONDE: Logique et propriétés Novembre 1/7 Identifie des propriétés Nomme les propriétés (couleurs, vêtements) pédagogique : 5 élèves autonomie groupes de

Plus en détail

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2)

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) 1 Les programmes 2008 : cycle 2 - introduction L apprentissage des mathématiques développe l imagination, la rigueur et la

Plus en détail

L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES. Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3. Audrey Bertin, CPC 2013-2014

L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES. Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3. Audrey Bertin, CPC 2013-2014 L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3 Audrey Bertin, CPC 2013-2014 1. La place des problèmes dans les programmes : B.O n 3 H.S

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

FORMES ET EQUILIBRE *

FORMES ET EQUILIBRE * FORMES ET EQUILIBRE * Christine BONNAS Professeur des Ecoles, Satolas et Bonce I - LES CONDITIONS DE L EXPERIMENTATION L activité s est déroulée dans une classe de moyenne section de 14 élèves. Choix de

Plus en détail

société Concevoir un jeu de p o u r a p p r e n d r e j e t p r o U n Josiane Hélayel Marie Lacroix

société Concevoir un jeu de p o u r a p p r e n d r e j e t p r o U n Josiane Hélayel Marie Lacroix U n p r o j e t p o u r a p p r e n d r e Concevoir un jeu de société GS Josiane Hélayel Marie Lacroix Une collection conçue par : Marie-Josée Bernussou, Michel de la Cruz, Josépha Herman-Bredel, Solange

Plus en détail

Autour du portrait Cycle 1

Autour du portrait Cycle 1 Autour du portrait Cycle 1 Représenter MOI! La première partie du projet «MOI ET LES AUTRES» a pour objectif de faire prendre conscience à l enfant de sa singularité (pour construire le principe d égalité)

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

CE1 et CM : 8 à 11 ans

CE1 et CM : 8 à 11 ans Documents préparatoires à destination des enseignants PRÉPARER, RÉALISER ET EXPLOITER UNE VISITE À L AQUARIUM DE VANNES Ce dossier, destiné aux enseignants, a été réalisé en concertation entre Julie Naudeau,

Plus en détail

5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION

5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION L A N G A G E 5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION PS ESSAI GRATUIT www.editions-cigale.com L A N G A

Plus en détail

NOUVELLE ÉDITION CE1. page 3. Nos choix pédagogiques. pages 4 à 13. pages 14 et 15. extraits. Guide pédagogique. Fichier à photocopier

NOUVELLE ÉDITION CE1. page 3. Nos choix pédagogiques. pages 4 à 13. pages 14 et 15. extraits. Guide pédagogique. Fichier à photocopier NOUVELLE ÉDITION 2015 CE1 Une méthode de mathématiques vivante et progressive page 3 Nos choix pédagogiques pages 4 à 13 Guide pédagogique pages 14 et 15 Fichier à photocopier extraits Pour l élève Pour

Plus en détail

DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE

DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE Compétence de fin de maternelle : le temps Utiliser des repères dans la journée, la semaine, le mois, l année Situer des événements les uns par rapport aux autres Comprendre

Plus en détail

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation STAGE FILÉ À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation A partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation et évaluation

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

La relation textes/images à l école primaire

La relation textes/images à l école primaire La relation textes/images à l école primaire Réaliser des Vidéos, des BD et des photos romans Un dossier proposé par Fabienne Dachet Maître formateur CD 77 Réaliser un photo roman au C2 CE1 Insérer de

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle 1 Prévenir l innumérisme à l école BO n 10 du 10 mars 2011 Innumérisme : incapacité à mobiliser les notions élémentaires de mathématiques,

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

PREALABLES AU PROJET (enfants) Acquisitions antérieures Situations, notions, comportements, culture Activités du projet

PREALABLES AU PROJET (enfants) Acquisitions antérieures Situations, notions, comportements, culture Activités du projet PROJET PEDAGOGIQUE (enseignant) PREALABLES AU PROJET (enfants) Acquisitions antérieures Situations, notions, comportements, culture Activités du projet OBSERVATIONS PROJET PEDAGOGIQUE ACTIVITES DU PROJET

Plus en détail

Défi mathématique : école maternelle et CP. Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes.

Défi mathématique : école maternelle et CP. Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes. Défi mathématique : école maternelle et CP. Présentation : Le défi ambitionne de donner l envie de «chercher». Il repose sur des situations problèmes. Les situations proposées visent d abord à favoriser

Plus en détail

- Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur.

- Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur. Objectifs à atteindre par l enfant : - Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur. Répartition des compétences

Plus en détail

LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES

LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES Raymond SCHEU,IEN Colmar 3 Pour le jeune enfant qui fréquente l école maternelle, produire des traces, des premiers gribouillis

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES. 1 er cycle primaire

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES. 1 er cycle primaire Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire Proposition de création : Durée : 3-4 périodes ½ période : préparation 2-3 périodes : réalisation ½ période : intégration

Plus en détail

Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots

Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots Direction de l'instruction publique du canton de Berne Avril 2014 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les

Plus en détail

La BCD et la lecture au Cycle 3

La BCD et la lecture au Cycle 3 La BCD et la lecture au Cycle 3 Il est à noter qu'au cycle 3, il est indispensable de mettre en œuvre une pédagogie construite de l'accès à une lecture poly fonctionnelle; dans la mise en place de cette

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER

DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER QU EST-CE QUE LA DANSE? Art de s exprimer en interprétant des compositions chorégraphiques Suite rythmée et harmonieuse de gestes

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE DISPONIBLE Pour utiliser le logiciel «Voitures et garages» en classe, il suffit d'avoir un poste informatique. Il n'est pas nécessaire que celui-ci

Plus en détail

Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche.

Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche. Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche. N ayant pas ce jeu dans ma classe, j avais décidé d en créer un en

Plus en détail

STAGE MATHEMATIQUES Lundi 29 et mardi 30 octobre 2013

STAGE MATHEMATIQUES Lundi 29 et mardi 30 octobre 2013 Circonscription de DZAOUDZI STAGE MATHEMATIQUES Lundi 29 et mardi 30 octobre 2013 Remerciements à tous les enseignants pour leur investissement lors de ce stage : LAB 3 LAB 3 LAB 4 LAB 4 LAB 7 LAB 5 LAB

Plus en détail

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3 SUDOKU en images Règle : Dans une grille, positionner les images dans les cases vides de telle sorte que chaque illustration soit présente une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chaque fenêtre

Plus en détail

Une énigme par jour CP / CE1 Semaine des maths 2012 Circonscription Marcq-en-Barœul

Une énigme par jour CP / CE1 Semaine des maths 2012 Circonscription Marcq-en-Barœul Ces «énigmes» permettent d initier une démarche fondée sur l initiative des élèves pour utiliser les connaissances acquises et montrer leur capacité à les utiliser dans des situations où elles ne sont

Plus en détail

Évaluation en maths La place des élèves

Évaluation en maths La place des élèves Évaluation en maths La place des élèves Groupe Maths-Collège du CEPEC (Centre d Etudes Pédagogiques pour l Expérimentation et le Conseil) a.bartolucci@cepec.org Évaluation en mathématiques : la place des

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26 La résolution de problèmes 00 000 00 0 000 000 0 mathématiques Au Cycle 3 Atelier pour les suppléants Valence 26/0/ DDEC 07 / 26 Objectifs de l atelier 00 000 00 0 000 000 0 Relire les programmes 2008

Plus en détail

Agir pour différencier

Agir pour différencier Agir pour différencier Mettre en valeur toutes les formes d intelligence et toutes les aptitudes Pour En Faire réussir tous les élèves de manière à ce que les connaissances, capacités et attitudes de chacun

Plus en détail

Le tableau blanc interactif (TBI)

Le tableau blanc interactif (TBI) Le tableau blanc interactif (TBI) Depuis quelques années, Les TBI apparaissent dans les écoles primaires et leur déploiement est en constante augmentation. Contrairement à beaucoup d idées reçues, ce ne

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective Auteur : M.A Alfonso, Ecole d Adé Références : Photographies de Michel Dieuzaide, photographe

Plus en détail

La construction du nombre à l école maternelle

La construction du nombre à l école maternelle Delphine Simeray-Hamelin CPC Grenoble 5 La construction du nombre à l école maternelle Ce que nous disent les programmes À la fin de l école maternelle l enfant est capable de : - utiliser des repères

Plus en détail

ORGANISER UN RALLYE A LA MATERNELLE

ORGANISER UN RALLYE A LA MATERNELLE ORGANISER UN RALLYE A LA MATERNELLE Ce document est produit par les maitres relais mathématiques, joignables pour toute demande aux adresses suivantes : cbruet@ac-reims.fr ou sonia.marty@ac-reims.fr Ce

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Niv: PS Période 2 Durée: 4 semaines

Niv: PS Période 2 Durée: 4 semaines Niv: PS Période 2 Durée: 4 semaines Devenir élève Ecouter, aider, coopérer ; demander de l aide Exécuter en autonomie des tâches simples et jouer son rôle dans des activités scolaires Dire ce qu il apprend.

Plus en détail

Apprentissage des nombres et du calcul au C.P

Apprentissage des nombres et du calcul au C.P Groupe départemental «Mathématiques» Novembre 2011 Apprentissage des nombres et du calcul au C.P Repères pour organiser la progressivité des apprentissages ECOLE PRIMAIRE Cycle II (CP) Nombres et calcul

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

Progression découvrir le monde GS Période 1

Progression découvrir le monde GS Période 1 COMPETENCES Mémoriser la suite des nombres - Connaître la comptine numérique jusqu à - Réciter la comptine dans l ordre Comparer des quantités en utilisant des procédures non numériques ou numériques -

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Date d envoi : Date de réception : QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Demande d admission - Niveau secondaire Ce document doit être complété par le titulaire de classe ou par l orthopédagogue Nom de l élève :

Plus en détail

Document d'aide à la validation des compétences en maternelle

Document d'aide à la validation des compétences en maternelle Ecole Nom : Adresse : Tél. : Courriel : Document d'aide à la validation des compétences en maternelle Précisions sur l'utilisation de ce document d'aide : * Le document reprend les compétences institutionnelles

Plus en détail

VOITURES ET GARAGES MS (GS)

VOITURES ET GARAGES MS (GS) VOITURES ET GARAGES MS (GS) UTILISER LE NOMBRE COMME MÉMOIRE DE LA QUANTITÉ Origine de la situation : IREM de Bordeaux Situation autovalidante. Classe : MS (GS) Domaine : Découverte du monde / Approcher

Plus en détail

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible entre 10 et 2. Ils sont en course de résistance

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible entre 10 et 2. Ils sont en course de résistance Les incontournables QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible pendant une durée maximale de 10? Ils sont en course de vitesse ( 30 m 40 m) - l énergie est fournie par les réserves

Plus en détail

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre.

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Une phrase, qui accompagnait le dévoilement de l illustration,

Plus en détail

Le jeu en classe. 3 jeux créés par Didier Faradji

Le jeu en classe. 3 jeux créés par Didier Faradji Le jeu en classe 3 jeux créés par Didier Faradji Multiplay Le coffret Multiplay contient trois jeux : le Magix 34, le Décadex et le Multiplay. Les calculs effectués dans le Magix 34 mettent en oeuvre les

Plus en détail

Vers une intégration pédagogique des TICE

Vers une intégration pédagogique des TICE Formation F3MITIC Vers une intégration pédagogique des TICE Scénario lié aux modules 1 et 2A Marc EBNETER Gilbert LIPPUNER André VIEKE 28 septembre 2001 - Version: 1.00 Discipline ou domaine: pédagogie

Plus en détail

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e Descriptif de l action : Semaine nationale des mathématiques 2015 Action académique liaison CM2-6 e Il s agit de proposer aux élèves d une classe de CM2 et d une classe de sixième associées de résoudre

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Petit inventaire d activités pour une aide à la programmation.

Petit inventaire d activités pour une aide à la programmation. Petit inventaire d activités pour une aide à la programmation. De maternelle aux Cycle 2 et 3 L utilisation d un logiciel de dessin comme Paint présente de nombreux avantages : Alimenter de nombreux champs

Plus en détail

L appel. Définition et fonctions : Organisation et contenus :

L appel. Définition et fonctions : Organisation et contenus : L appel Définition et fonctions :! Il s agit d un moment de «mise en place et de rappel des repères temporels de la vie collective» mais surtout d un moment où la reconnaissance des uns et des autres est

Plus en détail

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider?

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? Travail préalable, efficacité en classe et audelà : la méthode «prévoir, agir et rétroagir» Savoir pourquoi il apprend. Prendre des initiatives

Plus en détail

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF 1 OUTILS D ACCOMPAGNEMENT DU NOUVEAU PROGRAMME. «MODE D EMPLOI». Education Par la Technologie.

Plus en détail

CONSTRUCTION, ANIMATION ET

CONSTRUCTION, ANIMATION ET 2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D'UN ATELIER RECIT Celine Lorenz Réd. Celine Lorenz 14/06/2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D UN ATELIER Ce kit vous permettra de réaliser

Plus en détail

Totems (5ème HarmoS) :

Totems (5ème HarmoS) : Totems (5ème HarmoS) : Une activité mathématique pour apprendre à développer des stratégies de recherche Lucie Passaplan Etudiante à l Université de Genève Introduction La résolution de problèmes au sens

Plus en détail

Enseigner la géométrie aux cycles 2 et 3

Enseigner la géométrie aux cycles 2 et 3 Auch 9 février 2011 Enseigner la géométrie aux cycles 2 et 3 Marie-Lise PELTIER Maître de conférences en didactique des mathématiques Laboratoire de didactique André Revuz Université Paris 7 Denis Diderot

Plus en détail

Cycle 3. Dans la classe, le lancement peut- être collectif, le travail peut se réaliser en petits groupes ou seul.

Cycle 3. Dans la classe, le lancement peut- être collectif, le travail peut se réaliser en petits groupes ou seul. Une énigme par jour Du lundi 2 au vendredi 6 mars 202 Cycle 3 La semaine des mathématiques est l occasion d offrir aux élèves des situations qui leur permettent de mettre en place une démarche fondée sur

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

Jeux mathématiques - cycle 1

Jeux mathématiques - cycle 1 Jeux s - cycle 1 JEU LE LABYRINTHE MAGIQUE Éditions Gigamic auteur Dirk Baumann GS Repérage dans l'espace - Se déplacer sur un quadrillage - coder/décoder un déplacement Sur le jeu de base : nombre d'obstacles

Plus en détail

Les albums à compter

Les albums à compter Les albums à compter Liste des ouvrages du lot proposé Compter Dix petits amis déménagent Un et ses amis Le rêve du dragon Peter Pavey A 6h de bon matin Le repas Jouons avec les chiffres Le grand numéro

Plus en détail

Les «Copies sans faute»

Les «Copies sans faute» J.L. Coupel CPC Luçon 18 janvier 2007 «Les Copies sans faute» - V.1 - page 1/5 Les «Copies sans faute» Des constats : - un élève qui entre en sixième sans être capable de copier un texte rapidement, sans

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Projet livre a compter

Projet livre a compter MS de Binas 2011 2012 B. Bourdillon MS : Construire un livre pour raconter l'histoire de La chenille qui fait des trous à sa famille. Projet livre a compter Découverte du monde, le vivant La croissance

Plus en détail

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences eduscol Physique-chimie Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Grilles de compétences Mai 2010 mise à jour le 29 juin 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/pc FORMER

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Fiche de préparation Aude Savoyen Noyelle - 2104 / 2015

Fiche de préparation Aude Savoyen Noyelle - 2104 / 2015 Domaine (s) : Langage Découvrir l écrit Se préparer à apprendre à écrire et lire Titre : Le quadrillage (1) - Tracer des quadrillages dans une galette - Apprendre le geste de l écriture - Réaliser des

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 1- LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE DES TPE : LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2- LES TPE : DES ENJEUX D ENCADREMENT FORTS* 3- QUELLE ÉVALUATION?* 1- LES CONDITIONS

Plus en détail

Séquence 1 : l objet livre

Séquence 1 : l objet livre FICHIER PEDAGOGIQUE SUR PINPIN LE LAPIN BLEU TRAVAIL POUR LES ELEVES DE MATERNELLE Cette collection est réalisée par Valeria J. Campanile en collaboration avec Céline Brun, professeur des écoles qui a

Plus en détail

Progression découvrir le monde MS Période 1

Progression découvrir le monde MS Période 1 COMPETENCES Mémoriser la suite des nombres - Connaître la comptine numérique jusqu à 3 - Réciter la comptine dans l ordre Reconnaître des petites quantités - Dénombrer des petites quantités - Décomposer

Plus en détail

Faire rédiger des synthèses en grammaire

Faire rédiger des synthèses en grammaire Faire rédiger des synthèses en grammaire 1/5 Observer la langue, la décrire sont des activités qui font partie intégrante du cours de français. Elles appartiennent à l univers des élèves depuis leur apprentissage

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail