LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER"

Transcription

1 Gilles Roux LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Pourquoi tant de chefs sont-ils nuls? Mon Petit Éditeur en collaboration avec les Éditions Majarogi

2 Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d auteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires PARIS France IDDN.FR R.P Cet ouvrage a fait l objet d une première publication par Mon Petit Éditeur en 2012

3 Je dédie cet ouvrage à tous les travailleurs qui éprouvent une souffrance professionnelle

4

5 Avant-propos 1. L auteur se dévoile Lors de la première édition, j étais tenu à un devoir de réserve par rapport à l entreprise que je venais de quitter. Ce livre est donc paru sous le nom de Luc Boyer, un pseudonyme. Depuis lors de l eau a coulé sous les ponts de cette société, qui a parcouru un long chemin. Ex-administration (Direction Générale des Télécommunications) elle est devenue une société anonyme, cotée en bourse. Les relations humaines au sein de France Télécom ont connu des problèmes graves. En 2007, ce livre en était un témoignage avant-coureur. Des progrès sont en cours de réalisation et ils doivent être consolidés. «J ai mis plus de cinq années pour rédiger ce livre. À un moment, vivant une situation professionnelle difficile j ai dû en interrompre la rédaction pendant une longue année car son écriture me déprimait. Jusqu au jour où je me suis dit qu il fallait l écrire et par conséquent le lire au deuxième degré. Il s agit d humour noir. Des managés en conflit ouvert, larvé ou latent avec leur hiérarchie pourront en comprendre l ironie parfois amère, et peutêtre y puiser une certaine énergie pour surmonter les difficultés. La prise de distance permet parfois de se protéger. J exprime l espoir que quelques-uns des manageurs qui auront lu ce livre revoient leur façon de diriger leurs collaborateurs!» 7

6 LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Il faut préciser que tout ce qui est dit dans cet ouvrage ne vient pas uniquement de mon expérience au sein du numéro un des télécommunications en France. Beaucoup d autres sources d informations ont été utilisées. 2. Pourquoi cet ouvrage? Ce guide est le fruit de réflexions menées à la suite de mes diverses expériences professionnelles. Durant mes années d études, comme de nombreux étudiants j ai vécu de petits boulots (vendeur de beignets sur la plage de Nice, distributeur de prospectus, appariteur dans une faculté, cours particuliers ou collectifs). Puis j ai travaillé dans des organismes de recherche publics, des institutions d enseignement public et privé (collège, lycée professionnel, école d ingénieur, «boîtes à bac»). J ai pratiqué plusieurs métiers : enseignant, assistant de laboratoire, chercheur. Ensuite j ai passé de nombreuses années au sein d une grande institution qui a vécu plusieurs changements de statut juridique pour passer de l état d administration employant des fonctionnaires, à celui de société anonyme (elle fut aussi fugacement un établissement public). Là aussi j ai exercé divers métiers : chef de projet informatique, responsable commercial, responsable formation, développeur en informatique. J ai exercé sous différents statuts : vacataire, contractuel, fonctionnaire. L environnement concurrentiel des organismes auxquels j ai collaboré a été local, national voire mondial. 8

7 LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Ma «carrière» professionnelle a connu des hauts et des bas, des phases de progression, de reconnaissance par ma hiérarchie, mais aussi des phases de stagnation voire de régression. J ai pu constater que le management de certaines administrations, celui d une petite ou moyenne entreprise (PME), d une grande entreprise privée ou celui d une organisation présentent de nombreuses similitudes. Les situations professionnelles diverses que j ai vécues, les rencontres avec mes chefs, les managers, des supérieurs hiérarchiques, certains responsables ou autres cadres dirigeants, ont été souvent positives. Mais j ai aussi souvent pu constater que les promesses, les engagements pris de manière plus ou moins officielle par la ligne hiérarchique, surtout pour ce qui concerne les promotions, les augmentations salariales ou les primes de résultat étaient souvent oubliés. J ai encadré de petites équipes de collaborateurs (une à huit personnes, internes ou externes à mon entité). J ai parfois utilisé certaines des pratiques dont je parle ici, de manière plus ou moins consciente et au début de ma carrière, avant d avoir pris du recul par rapport à certaines pratiques. C est donc en tant qu encadrant et encadré que je m exprime, en tant que manager et managé. Cela m a permis de commencer à comprendre comment fonctionne un certain système de management, ou pour reprendre un terme à la mode : je pense avoir trouvé le code. Je me suis rendu compte que ce ne sont pas forcément les meilleurs éléments ou les plus efficaces parmi les ingénieurs, les techniciens, les commerciaux ou les managers qui occupent les postes les plus élevés dans la hiérarchie. J en suis venu à me demander si ce ne sont pas au contraire les plus mauvais d entre eux que l on promeut le plus facilement et le plus rapidement. Et une question m a longtemps taraudé l esprit : est-ce que ce 9

8 LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER ne sont pas ceux qui ont le moins de compétences en management que l on pousse à devenir manager? Je pense désormais que la réponse à cette question est : oui! Remarque : Une des premières utilisations en France du terme manager a été faite dans le cadre de la boxe : les boxeurs sur le ring s affrontent. Les managers derrière les cordes hurlent et les dirigent! Dans une entreprise c est un peu la même chose. 3. Principe de Peter Lors d un salon du livre j ai rencontré un lecteur averti qui m a parlé du «Principe de Peter», dont j ignorais le nom. Selon l encyclopédie en ligne Wikipédia, le Principe de Peter, également appelé «syndrome de la promotion Focus» de Laurence J. Peter et Raymond Hull, est un principe satirique relatif à l organisation hiérarchique. Il est paru originalement sous le titre «The Peter Principle» en 1969 (WorldCat24 Éditions, New York). Selon ce principe, «tout employé tend à s élever à son niveau d incompétence». Il est suivi du «Corollaire de Peter» : «Avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d en assumer la responsabilité.» On peut donc dire que tel M. Jourdain écrivant de la prose sans le savoir, je développais des idées autour du principe de Peter sans le connaître en tant que tel. Je redécouvrais un fonctionnement qui avait été analysé sous d autres cieux, et pour 10

9 LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER d autres types d entreprises. Mon livre est en grande partie une illustration «vue du terrain» de ce principe. Mais je crois que ma contribution propre est d aller un peu plus loin. Le principe de Peter est une constatation d un état de fait, d une évolution des carrières indépendante de la volonté des personnes. Alors que pour moi, il s agit de l appliquer consciemment pour ceux qui en connaissent l énoncé, de le mettre en œuvre volontairement. Des manageurs peuvent aussi l appliquer inconsciemment, sans en connaître les subtilités, poussés par leur habileté naturelle, voire un certain génie pour découvrir ce qui est bon pour eux. Pour moi, le premier objectif à atteindre par quelqu un qui veut faire carrière est de parvenir à son niveau d incompétence afin de le dépasser. Le niveau d incompétence, sera pour vous un plafond, si vous n arrivez pas à le traverser. Ce sera un seuil d incompétence au-delà duquel votre carrière s envolera. Comme le disait le président Georges Pompidou lors d une conférence de presse : «Passées les bornes, il n y a plus de limites». 4. Le sexe des anges Ou plutôt celui des manageurs ou des chefs. Je suis d une génération qui a connu, au cours de ses études et dans sa vie professionnelle, l arrivée d un nombre croissant de femmes, parfois à des postes de commandes. Si j ai constaté que l on trouve des femmes au pouvoir qui n ont pas des ambitions aussi dévorantes que celles des hommes, j en ai croisées qui étaient autant ambitieuses. J ai rencontré des femmes qui ne souhaitaient pas écraser leurs concurrents, mais j en ai vues qui le faisaient. 11

10 LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Je n ai pas observé de grandes différences systématiques de comportement entre des manageurs hommes ou femmes. Peutêtre cela vient-il du fait que pour faire carrière les femmes, encore pas assez nombreuses, sont obligées d adopter des comportements calqués sur ceux de leurs confrères. Mais je pense plutôt que les qualités et les défauts des uns, des unes et des autres tiennent plus à la personnalité de chacun, influencée par ses expériences personnelles dans le monde du travail et dans la vie privée, qu au sexe. Il faudra quelques décennies pour mesurer si le fait d avoir plus de femmes à des postes d influence modifie les systèmes de management. Pour le moment je pense que mon guide est applicable par des femmes ou des hommes. C est pour cela que j utilise les termes de manageur, de chef en les considérant du genre neutre. 5. Organisation du guide Si dans la littérature professionnelle il existe de nombreux ouvrages qui enseignent des méthodes pour devenir un bon manageur 1, il y en a peu qui vous apprennent à devenir un mauvais manageur ; ce qui pourtant semble être plus profitable du point de vue d une bonne gestion de sa carrière et de la recherche d une promotion. Je soupçonne ceux qui possèdent les 1 J utilise dans la suite plutôt l écriture francisée de ce substantif afin d utiliser «manager» en tant que verbe 12

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Marie Godin. Les Contes de Marie. La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires. Publibook

Marie Godin. Les Contes de Marie. La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires. Publibook Les Contes de Marie Marie Godin Les Contes de Marie La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

L Éthique de l hospitalité en maison de retraite

L Éthique de l hospitalité en maison de retraite Martine Chotard-Verne L Éthique de l hospitalité en maison de retraite Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

Le Défi e-no Smoking

Le Défi e-no Smoking Le Défi e-no Smoking Du même auteur «Comment arrêter de fumer en travaillant», Éditions First, 1991 «5 semaines pour une vie sans tabac», Méthode audio FirstAvantage, 1992 «30 Jours pour Apprendre à fumer»,

Plus en détail

Dictionnaire de la SAPE

Dictionnaire de la SAPE Elvis G. Makouezi Dictionnaire de la SAPE Société des Ambianceurs et Personnes Elégantes Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

PRÉPARATEUR EN PHARMACIE

PRÉPARATEUR EN PHARMACIE Dossier n 18 HOMMES, «OSEZ LE METIER DE» PRÉPARATEUR EN PHARMACIE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués ENTRETIEN AVEC ALAIN, PRÉPARATEUR EN PHARMACIE, DANS UNE OFFICINE SUR

Plus en détail

La Douceur des idiots

La Douceur des idiots Christian Billon La Douceur des idiots Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook Hala Boudjemaa Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http ://www.publibook.com

Plus en détail

Comptabilité générale

Comptabilité générale Mansour Diallo Comptabilité générale Les travaux de fin d exercice suivant les normes du SYSCOHADA Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte

Plus en détail

L Essentiel des modalités de passation de la commande publique

L Essentiel des modalités de passation de la commande publique Alban Alexandre Coulibaly L Essentiel des modalités de passation de la commande publique Ou comment faire son marché Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum

Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum Elena Tchoumak Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

DEBATS DU DEUXIEME PANEL

DEBATS DU DEUXIEME PANEL DEBATS DU DEUXIEME PANEL Modérateur : Abashi Shamamba L Économiste L APSF réclame un milliard de dirhams à l ex-doti qui ne veut pas les lui payer, pourquoi? D abord, ce n est pas la DRPP qui doit de l

Plus en détail

«Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle coopératif»

«Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle coopératif» Conférence de M. Claude Quintin Présentée lors de la journée de mobilisation et de consultation sous le thème; «Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle

Plus en détail

Icebreakers (Jeux pour briser la glace)

Icebreakers (Jeux pour briser la glace) Icebreakers (Jeux pour briser la glace) Les jeux qui suivent sont tous courts ; il s agit d activités distrayantes à employer pour stimuler le groupe. Elles sont très utiles lorsque vous commencez à travailler

Plus en détail

Le Management des affaires

Le Management des affaires Anicet Bongo Ondimba Le Management des affaires Esquisse de réflexion sur 25 thèmes majeurs de management Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Guide des accidents du travail

Guide des accidents du travail Guide des accidents du travail aux États-Unis Je me suis blessé au Que puis-je faire? Si vous avez été victime d un accident du travail, vous avez droit aux indemnités pour accident du Vous avez droit

Plus en détail

Administrateur Mai 2010 01

Administrateur Mai 2010 01 Charte Informatique Date de Date de Version Public Cible Publication Révision Administrateur Mai 2010 01 Portée La présente charte s applique à tout utilisateur du système informatique de l entreprise,

Plus en détail

Gestion de la recherche

Gestion de la recherche 38 Prix Innovation MARIE-NOËLLE FOURMAUX Gestion de la recherche Lauréate du Prix Innovation Inserm 2007 en gestion de la recherche, Marie-Noëlle Fourmaux-Priem est responsable de la formation au sein

Plus en détail

Pratiquer avec prudence : Comment éviter une réclamation, un désastre ou la fraude

Pratiquer avec prudence : Comment éviter une réclamation, un désastre ou la fraude Pratiquer avec prudence : Comment éviter une réclamation, un désastre ou la fraude Raymond G. Leclair Vice président, Affaires publiques Assurance LAWPRO Lawyers Professional Indemnity Company AJEFO Congrès

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie

Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie Jeanne Courouble avec la participation de l AFNOR Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook

Plus en détail

DETECTION, ANALYSE ET QUANTIFICATION DU RISQUE SOCIAL : LE MODELE M@RS

DETECTION, ANALYSE ET QUANTIFICATION DU RISQUE SOCIAL : LE MODELE M@RS DETECTION, ANALYSE ET QUANTIFICATION DU RISQUE SOCIAL : LE MODELE M@RS Hubert LANDIER Consultant, directeur de la lettre «Management social». Membre du conseil d administration de l IAS. Bernard MERCK

Plus en détail

Guide méthodologique 3

Guide méthodologique 3 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment évaluer un site Web Guide méthodologique 3 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 Comment analyser un site

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié Exonération des primes d assurance-vie Déclaration du salarié Déclaration du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour

Plus en détail

Toute utilisation du site www.eau-services.com doit respecter les présentes conditions d utilisation.

Toute utilisation du site www.eau-services.com doit respecter les présentes conditions d utilisation. Mentions légales Toute utilisation du site www.eau-services.com doit respecter les présentes conditions d utilisation. I CONDITIONS D UTILISATION DU SITE Ce Site est soumis à la loi française. En consultant

Plus en détail

LA LIBERTINE CÔTÉ JARDIN

LA LIBERTINE CÔTÉ JARDIN Katia Verba LA LIBERTINE CÔTÉ JARDIN Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par

Plus en détail

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD DANS LE CADRE DU COURS AVM4000 GROUPE : 40 CRÉATION ET ENSEIGNEMENT DES ARTS

Plus en détail

Propriété et paternité des travaux universitaires réalisés en collaboration

Propriété et paternité des travaux universitaires réalisés en collaboration JUILLET 2008 NO 2 Introduction Travail universitaire de collaboration Droit de propriété Attribution de la paternité Moyens d éviter les problèmes Mesures à prendre quand les choses tournent mal Résumé

Plus en détail

LES CARAVANIERS DE L IMPOSSIBLE

LES CARAVANIERS DE L IMPOSSIBLE LES CARAVANIERS DE L IMPOSSIBLE NE PAS OSER, C EST DÉJÀ PERDRE. RÉJOUISSONS-NOUS DE TOUT PROJET AMBITIEUX, VOIRE UTOPIQUE, CAR LES CHOSES NE BOUGENT QUE SI L ON RÊVE. ANDRÉE PUTMAN LE DÉBUT DU RÊVE Pérou

Plus en détail

Préambule. Définitions. Accès aux ressources informatiques et services Internet

Préambule. Définitions. Accès aux ressources informatiques et services Internet Préambule Charte informatique ou Charte de bon usage des ressources informatiques Unité Mixte de Recherche (UMR 7287) CNRS - Université d'aix-marseille "Institut des Sciences du Mouvement" Cette charte

Plus en détail

PETITS DEJEUNERS DU COMMERCE

PETITS DEJEUNERS DU COMMERCE PETITS DEJEUNERS DU COMMERCE 17 octobre 2014 Eléments clés pour acheter ou vendre un fonds de commerce Agent en fonds de commerce, un métier règlementé Photo Michèle SONZOGNI Michèle SONZOGNI Propriétaire

Plus en détail

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions Je veux entrer au Conseil Syndical Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12 82 Fax : 01 40 30 12

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

22 octobre 2009 Climat social dans les entreprises françaises en 2009. Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos

22 octobre 2009 Climat social dans les entreprises françaises en 2009. Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos 22 octobre 2009 Climat social dans les entreprises françaises en 2009 Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos Méthodologie 2 Enquête menée entre le 7 et le 18 septembre 2009 auprès : D un échantillon

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR ETABLIR UN COMITE ELECTROTECHNIQUE NATIONAL DANS LES PAYS AFFILIES

LIGNES DIRECTRICES POUR ETABLIR UN COMITE ELECTROTECHNIQUE NATIONAL DANS LES PAYS AFFILIES Edition 1.0 2009-05 LIGNES DIRECTRICES POUR ETABLIR UN COMITE ELECTROTECHNIQUE NATIONAL DANS LES PAYS AFFILIES Guide CEN:2009(F) THIS PUBLICATION IS COPYRIGHT PROTECTED Copyright 2009 IEC, Geneva, Switzerland

Plus en détail

Formulaire d ouverture

Formulaire d ouverture Formulaire d ouverture Instructions pour l ouverture DÉBUT Merci d avoir choisi LYNX. Pour ouvrir un compte rapidement, nous vous prions de suivre les étapes suivantes : 1 Remplissez toutes les données

Plus en détail

DÉCLARATION ANNUELLE DE REVENUS FAMILIAUX DES OCCUPANTS POUR L ANNÉE CIVILE 2014

DÉCLARATION ANNUELLE DE REVENUS FAMILIAUX DES OCCUPANTS POUR L ANNÉE CIVILE 2014 Nom du développement : Référence DHCR : DÉCLARATION ANNUELLE DE REVENUS FAMILIAUX DES OCCUPANTS POUR L ANNÉE CIVILE 2014 Nom - Chef de ménage : Adresse : Bât n : App. n : Téléphone en journée : ( ) Remplissez

Plus en détail

Assurance L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION

Assurance L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION Assurance L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION 2012 Contrat Sinistre Indemnisation Habitation Automobile Résiliation Responsabilité civile Dépendance Complémentaire santé Litiges Obsèques Crédits editions

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

InfoMaison No. 88 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier

InfoMaison No. 88 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier InfoMaison No. 88 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

Charte de bon usage des ressources informatiques et des réseaux

Charte de bon usage des ressources informatiques et des réseaux Charte de bon usage des ressources informatiques et des réseaux Article 1 : Domaine d application de la Charte de bon usage. La «Charte de bon usage» de l Université du Littoral a pour objectif de définir

Plus en détail

> Le risque pénal des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux : chiffres et jurisprudences

> Le risque pénal des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux : chiffres et jurisprudences > Le risque pénal des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux : chiffres et jurisprudences 2014 En partenariat avec Ont collaboré à la rédaction et à l élaboration de cet ouvrage :. Julie Boilley

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue anglaise régira à tous égards vos droits et obligations. L

Plus en détail

L Enfance des loisirs Trajectoires communes et parcours individuels de la fin de l enfance à la grande adolescence

L Enfance des loisirs Trajectoires communes et parcours individuels de la fin de l enfance à la grande adolescence L Enfance des loisirs Trajectoires communes et parcours individuels de la fin de l enfance à la grande adolescence Un ouvrage de Sylvie Octobre, Christine Détrez, Pierre Mercklé et Nathalie Berthomier

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

Le droit du travail et de l emploi au Canada

Le droit du travail et de l emploi au Canada Le droit du travail et de l emploi au Canada Les changements fréquents qui touchent le droit du travail et de l emploi au Canada posent un défi de taille aux employeurs qui font des affaires ici. À cela

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

Avec la Méthode pour gagner aux courses aujourd hui et dans le FUTUR.

Avec la Méthode pour gagner aux courses aujourd hui et dans le FUTUR. Avec la Méthode pour gagner aux courses aujourd hui et dans le FUTUR. Informations et avertissements : L auteur attire l attention des lecteurs sur le fait que jouer comporte des risques : endettement,

Plus en détail

Bourse de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures

Bourse de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures Bourse de recherche Jeff Thompson Politique et procédures Table des matières Objet et contexte... 2 Financement... 2 Candidats admissibles... 3 Processus de sélection et d attribution de la bourse... 4

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication LA BRÈVE HISTOIRE DE MA VIE La brève histoire de ma vie 4 Stephen Hawking LA BRÈVE HISTOIRE DE MA VIE Traduit de l anglais par Laurent Bury Flammarion Copyright 2013 by Stephen W. Hawking Tous droits réservés

Plus en détail

2015/16. Autoentrepreneur. Bénédicte Deleporte

2015/16. Autoentrepreneur. Bénédicte Deleporte Autoentrepreneur 2015/16 Bénédicte Deleporte Avocat au Barreau de Paris Chargée d enseignement à l Univeristé Paris Est Créteil (UPEC, ex Paris 12) Deleporte Wentz Avocat www.deleporte-wentz-avocat.com

Plus en détail

Le contrat de travail. ... en survol

Le contrat de travail. ... en survol Le contrat de travail... en survol AVERTISSEMENT Cette brochure de vulgarisation expose des réglementations parfois complexes. Dès lors, il se pourrait que certains cas spécifiques n y soient pas traités.

Plus en détail

NOURRITURES CÉLESTES Mon Petit Éditeur

NOURRITURES CÉLESTES Mon Petit Éditeur Marina Ondo NOURRITURES CÉLESTES Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les

Plus en détail

1 Si par exemple le choix est entre une thérapie pris en charge par le système de santé public et une thérapie à 100 la séance,

1 Si par exemple le choix est entre une thérapie pris en charge par le système de santé public et une thérapie à 100 la séance, ressources limitées et désireuses de suivre une psychothérapie. Page 1 / 5 1) L aapel délivre en fonction de son budget (Voir annexe 1 point A) des aides financières en Euros, à des personnes appelées

Plus en détail

PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE DE L INRS FOIRE AUX QUESTIONS 1

PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE DE L INRS FOIRE AUX QUESTIONS 1 PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE DE L INRS FOIRE AUX QUESTIONS 1 Liste des questions 1. Pourquoi parle-t-on toujours du 21 novembre 2001? 2. Qui est couvert par le présent affichage? 3. Quelle est la différence

Plus en détail

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Ou Comment j ai appris par hasard que ma voiture avait été revendue 32 FOIS PLUS CHER que le montant de ma reprise! AVERTISSEMENT Cette fiche pratique n a qu

Plus en détail

ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA

ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA GARDE DES SCEAUX, MINISTRE DE LA JUSTICE DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL REUNION DU BUREAU DE L ASSEMBLEE DES ETATS PARTIES AU

Plus en détail

Logiciel de gestion pour boulangerie ORPAIN 7. Mode d emploi

Logiciel de gestion pour boulangerie ORPAIN 7. Mode d emploi Logiciel de gestion de Boulangerie Orpain 7 : Mode d emploi - 1 - Logiciel de gestion pour boulangerie ORPAIN 7 Mode d emploi Copyright 1984-2008 Fache Informatique Case postale 52 1091 La Croix ( Lutry

Plus en détail

Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents informatiques

Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents informatiques Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents informatiques Politique sur les renseignements personnels Septembre 2004

Plus en détail

Le scoring est-il la nouvelle révolution du microcrédit?

Le scoring est-il la nouvelle révolution du microcrédit? Retour au sommaire Le scoring est-il la nouvelle révolution du microcrédit? BIM n 32-01 octobre 2002 Frédéric DE SOUSA-SANTOS Le BIM de cette semaine se propose de vous présenter un ouvrage de Mark Schreiner

Plus en détail

N o de telephone: 613 238 6112, poste 350 N o de télécopieur: 613 238 6114 Courriel : secaspp@fedcan.ca Site internet : www.fedcan.

N o de telephone: 613 238 6112, poste 350 N o de télécopieur: 613 238 6114 Courriel : secaspp@fedcan.ca Site internet : www.fedcan. Programme d aide à l édition savante (PAES) Fédération canadienne des sciences humaines (FCSH) 275, rue Bank, pièce 300 Ottawa (Ontario) K2P 2L6 CANADA N o de telephone: 613 238 6112, poste 350 N o de

Plus en détail

Des clics et des droits

Des clics et des droits Michèle Battisti Des clics et des droits Le droit appliqué à l image é d i t i o n s Les Editions de l ADBS publient des ouvrages de réflexion, des manuels et des guides pratiques à l intention des professionnels

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale de l instituteur

Responsabilité civile et pénale de l instituteur Responsabilité civile et pénale de l instituteur 1 Responsabilité civile et pénale de l instituteur Le terme instituteur désigne toute personne mandatée ou agréée par l administration pour assurer un enseignement

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles Access est un logiciel permettant de gérer des données en masse : une liste de clients ou de fournisseurs, un stock de produits, des commandes, des salariés, un club de tennis, une cave à vin, une bibliothèque,

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD AVANT-PROPOS Établissement public, l Agence Française de Développement exerce une mission d intérêt public, principalement à l international. CHARTE D ÉTHIQUE

Plus en détail

Conseils en Credit Management

Conseils en Credit Management Conseils en Credit Management détection précoce des risques de défaut de paiement Les faillites interviennent souvent lorsqu un partenaire d affaires important ferme ses portes. Ce sont en particulier

Plus en détail

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée Protégez l'environnement. N'imprimez ce document que si nécessaire Principes de Conduite ÉTHIQUE des affaires SPIE, l ambition partagée Les ENGAGEMENTS de SPIE LES 10 PRINCIPES DIRECTEURS COMPORTEMENT

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

LES CROYANCES LIMITANTES

LES CROYANCES LIMITANTES 1998 Séminaire de Robert DILTS LES CROYANCES LIMITANTES Les 3 domaines les plus courants de croyances limitantes sont ceux qui concernent le manque d espoir (ce n est pas possible), le manque de confiance

Plus en détail

Foire aux questions. 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes :

Foire aux questions. 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes : Foire aux questions Mise à jour le 5 janvier 2011 Liste des questions 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes : Technicien / Technicienne en coordination du travail

Plus en détail

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 Offres publiques.. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 OFFRES PUBLIQUES 6.8.1 Avis Aucune information. 6.8.2 Dispenses Compagnie de chemins de fer nationaux du Canada Vu la demande présentée par

Plus en détail

Guide d'établissement du budget

Guide d'établissement du budget Guide d'établissement du budget IRESEN 2015 SOMMAIRE Introduction... 2 Calcul du coût du projet... 2 Coût du Personnel... 3... 3... 3 Check-list... 3 Notes... 3 Coût des Équipements... 4... 4... 4 Check-list...

Plus en détail

Réaliser un journal scolaire

Réaliser un journal scolaire Réaliser un journal scolaire 1/ Connaître le journal et ses contenus Pour que les élèves puissent à leur tour devenir producteurs, il faut absolument qu ils apprennent à connaître le journal et ses contenus.

Plus en détail

BTS CE1 DROIT EVALUATION N 3 Cas de synthèse /Thème 1/L individu au travail

BTS CE1 DROIT EVALUATION N 3 Cas de synthèse /Thème 1/L individu au travail BTS CE1 DROIT EVALUATION N 3 Cas de synthèse /Thème 1/L individu au travail MISE EN SITUATION La SA IMPRESSIONS COULEURS est une imprimerie, fondée par M. Pierreta, qui réalise des travaux d impression

Plus en détail

Chute mortelle depuis le toit d une locomotive. Publication 13031.f

Chute mortelle depuis le toit d une locomotive. Publication 13031.f Chute mortelle depuis le toit d une locomotive Publication 13031.f Chute mortelle depuis le toit d une locomotive Le mécanicien Thomas S. (22 ans)* est chargé de remplacer une pièce sur une locomotive.

Plus en détail

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE faci A propos de l Unapei L Unapei a été créée en 1960. L Unapei regroupe 600 associations en France. Ce sont des associations de parents et d amis de personnes handicapées

Plus en détail

Alain d Iribarne. L aménagement des bureaux Un outil de management de la conduite du changement

Alain d Iribarne. L aménagement des bureaux Un outil de management de la conduite du changement Alain d Iribarne L aménagement des bureaux Un outil de management de la conduite du changement Les aménagements des espaces de travail sont souvent utilisés comme des outils du management de la conduite

Plus en détail

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet Mon nom est Valérie Gueudet, je suis formatrice indépendante dans de grandes entreprises. Je suis spécialisée dans l'accueil verbal et dans l'accueil

Plus en détail

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions Je veux entrer au Conseil Syndical Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12 82 Fax : 01 40 30 12

Plus en détail

PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX

PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX DE RECHERCHE IMPLIQUANT DES ANIMAUX ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE DE DIRECTION LE 20 DÉCEMBRE 2005 MODIFIÉE PAR L ASSEMBLÉE DE DIRECTION LE 3 JUIN 2008 ET

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Étude sur le catalogue SUDOC et la propriété des notices. Laurence Tellier-Loniewski

Étude sur le catalogue SUDOC et la propriété des notices. Laurence Tellier-Loniewski Étude sur le catalogue SUDOC et la propriété des notices Laurence Tellier-Loniewski Le cadre de l étude Contexte Succès croissant du catalogue SUDOC Demandes d utilisations nouvelles des notices (par des

Plus en détail

Introduction. Groupe Eyrolles

Introduction. Groupe Eyrolles Introduction Conciliateurs de Justice depuis un certain nombre d années, nous avons traité et acquis une expérience certaine concernant l ensemble des conflits du quotidien qui préoccupent nos concitoyens

Plus en détail

Enseignement des habiletés sociales au secondaire

Enseignement des habiletés sociales au secondaire Enseignement des habiletés sociales au secondaire Groupe 4 : Solutions de rechange à l agression Habileté 28 : Bien réagir aux taquineries Par Sonia Breton Fiche de planification Habileté sociale : Bien

Plus en détail

L Essentiel des techniques du commerce international

L Essentiel des techniques du commerce international Désiré Loth L Essentiel des techniques du commerce international Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Code d éthique et de déontologie des administrateurs

Code d éthique et de déontologie des administrateurs COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC ET DU LABRADOR (CSSSPNQL) Code d éthique et de déontologie des administrateurs 2 5 0, P l a c e C h e f M i c h e l L a v

Plus en détail

Document de consultation sur une nouvelle réglementation en application de la Loi sur les arrangements préalables de services de pompes funèbres

Document de consultation sur une nouvelle réglementation en application de la Loi sur les arrangements préalables de services de pompes funèbres Document de consultation sur une nouvelle réglementation en application de la Loi sur les arrangements préalables de services de pompes funèbres Décembre 2011 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Contexte...3

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Introduction. Origines et définition de l audit social

Introduction. Origines et définition de l audit social Introduction Origines et définition de l audit social Le terme d audit est habituellement réservé au domaine comptable et financier, où il désigne les opérations de contrôle et de vérification des données

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION. Date de dernière mise à jour et d entrée en vigueur : 11 mai 2015.

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION. Date de dernière mise à jour et d entrée en vigueur : 11 mai 2015. CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION Date de dernière mise à jour et d entrée en vigueur : 11 mai 2015. Les présentes CGU sont disponibles sur le site internet www.catchmysong.com ainsi que dans l application

Plus en détail

Consultation sur le déséquilibre entre les hommes et les femmes au sein des organes décisionnels des entreprises dans l UE

Consultation sur le déséquilibre entre les hommes et les femmes au sein des organes décisionnels des entreprises dans l UE Consultation sur le déséquilibre entre les hommes et les femmes au sein des organes décisionnels des entreprises dans l UE ********* Position de la CEC European Managers MAI 2012 L'égalité entre les femmes

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail