Livret des études Master Recherche GRAF (Gestion des Risques en Assurance et Finance)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Livret des études Master Recherche GRAF (Gestion des Risques en Assurance et Finance) 2013-2014"

Transcription

1 UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1 INSTITUT DE SCIENCE FINANCIERE ET D'ASSURANCES Livret des études Master Recherche GRAF (Gestion des Risques en Assurance et Finance) Généralités...1 Métiers et débouchés...1 Organisation de la scolarité...2 Calendrier et emploi du temps...2 Unités d enseignement...2 Mémoire de recherche...3 Anglais...4 Règles communes pour les absences...6 Validation des UE Capitalisation des crédits...6 Modalités de compensation...6 Seconde session...7 Conservation des notes...7 Mentions...7 Informations diverses...8 Principales règles d organisation des examens hors contrôle continu...8 Section disciplinaire...8 Fonctionnement de l établissement...9 Bibliothèque et reprographie...9 Informatique...10 Annexes...11 Programmes des enseignements...11 Abréviations...16 Organigramme de l ISFA...17 I.S.F.A. Université Lyon 1 Domaine Scientifique de Gerland 50 Avenue Tony Garnier LYON CEDEX 07 Tél. (33) Fax (33) courriel :

2 GENERALITES La formation 1 en Gestion des Risques en Assurance et en Finance (GRAF) de l Université Claude Bernard Lyon 1 est rattachée à l'institut de Science Financière et d'assurances (I.S.F.A.) 2. Il s agit d une spécialité à finalité recherche du Master SAFIR. Cette spécialité se compose (cf. tableau des unités d enseignements) : - de trois unités d enseignements (U.E.) pour un total de 42 crédits ; - d un mémoire de recherche pour 18 crédits. La responsable de cette année et présidente des jurys est Esterina MASIELLO Le master recherche est cohabilité avec l Ecole Centrale de Lyon (ECL). Il fait également l objet d une convention avec l ENSIMAG (École Nationale Supérieure d'informatique et de Mathématiques Appliquées de Grenoble). Cette convention permet à quelques élèves de cette école de venir faire leur 3 ème année dans le M2R GRAF ; après la validation du master recherche, ceux qui le souhaitent peuvent ensuite demander à suivre la dernière année de la formation d actuaire (M2 Pro SAF). METIERS ET DEBOUCHES Le master recherche GRAF a pour ambition de répondre à un réel besoin de formation à la recherche dans le domaine des assurances et de la banque-assurance. Cette formation vise donc à conduire de jeunes scientifiques de haut niveau à préparer un doctorat en vue de candidater à un poste d enseignant-chercheur dans le champ disciplinaire des sciences actuarielle et financière où il existe actuellement de réelles difficultés à pourvoir les postes disponibles. L objectif premier de cette spécialité est de préparer les candidats à la réalisation d une thèse dans le domaine des sciences actuarielle et financière. Par ailleurs, des débouchés, autres que l enseignement supérieur et la recherche, concernent des postes d études et de recherche-développement dans des compagnies d assurances, de réassurance, des banques, des sociétés de prévoyance, des sociétés de gestion de fonds de pension et des sociétés de conseil. Le salaire proposé, pour un premier emploi, aux titulaires de ce diplôme est proche de celui proposé aux jeunes actuaires diplômés. La durée de recherche d un premier emploi ne dépasse que rarement trois mois. 1 L ISFA gère également : - en Master 1 et Master 2, la spécialité Ingénierie des Risques (IR) à finalité professionnelle du Master SAFIR qui comprend les parcours Ingénierie financière (IF), Décision Risk Management (DRM) et Sécurité des Systèmes Informatiques en Finance et en Assurances (S2IFA) en 2 ème année ; - en Master 1 et Master 2, la spécialité Sciences Actuarielle et Financière (SAF), à finalité professionnelle du Master SAFIR ; - en Licence 3, la Mention Mathématiques et Gestion, spécialité SAF ; - le diplôme d actuaire de l université de Lyon (qui comprend : L3 SAF, M1 et M2 SAF et une quatrième année de mémoire). 2 L ISFA et le Diplôme d Actuaire de l Université de Lyon ont été créés le 4 juin 1930 par un décret du Président de la République, Gaston Doumergue. Il s agit de la plus ancienne formation universitaire d actuaires en France. En , l équipe d enseignants-chercheurs de l ISFA se compose de 6 professeurs des universités, 1 professeurs associés et 11 maîtres de conférences parmi lesquels 9 sont actuaires (dont 3 actuaires agrégés de l Institut des Actuaires). 1

3 ORGANISATION DE LA SCOLARITE Calendrier et emploi du temps Les enseignements se répartissent entre mi-septembre et fin mars. Il n y a pas de cours pendant les vacances de Noël (du 23 décembre 2013 au 1er janvier 2014 inclus). A partir du mois d avril, les étudiants sont en stage pour la réalisation de leur mémoire de recherche. L emploi du temps est accessible sur internet à l adresse suivante : Pour y accéder il est nécessaire que l inscription soit finalisée. C est l inscription qui déterminera les informations visibles. Par défaut, sera accessible soit l emploi du temps des unités d enseignement choisies, soit celui de la formation. La possibilité de rechercher les horaires d un autre enseignement reste ouverte, en naviguant à gauche et en déployant l arborescence. Les élèves de l Ecole Centrale de Lyon suivent également des cours à l ECL en plus des cours du M2R GRAF. Les épreuves terminales de 1ère session sont prévues en décembre pour le semestre 1, en mars pour le semestre 2. Les épreuves de rattrapage 2 nde session sont organisées la semaine du 23 juin 2014 pour l ensemble des matières des deux semestres. La deuxième session est prévue pour les notes des épreuves écrites, les notes obtenues à des projets sont définitives et ne bénéficient donc pas d une possibilité de rattrapage. Les 21 et 22 novembre 2013 a lieu le forum de l ISFA. C est un moment fort de la vie étudiante. Les élèves du M2R GRAF sont invités 3 à y participer. Des conférences, ateliers professionnels et stands d entreprises sont organisé. Ces différentes animations offrent une occasion privilégiée d échange avec les professionnels. Pour plus de précisions, contacter le BDE de l ISFA ou Anne Eyraud-Loisel Le site web du forum a pour adresse Un séminaire de recherche en actuariat intitulé L 2 (Lyon-Lausanne) a été créé conjointement par l ISFA et l Institut de Science Actuarielle de l université de Lausanne. Ce séminaire organisé trois fois par an, alternativement à Lyon et à Lausanne, est destiné aux élèves du Master Recherche et aux doctorants de l ISFA. La présence à ce séminaire est obligatoire. Unités d enseignement (UE) Les UE sont toutes obligatoires et représentent 60 ECTS réparties en deux semestres pédagogiques de 30 ECTS chacun. Le détail des UE, les crédits ECTS, les coefficients des différentes matières et leurs volumes horaires par étudiant sont précisés dans les tableaux ci-dessous. Les programmes détaillés sont présentés en annexe. 3 La soirée amicale du 22 novembre, facultative, est payante. 2

4 Semestre 1 Semestre 2 Unité d enseignement Crédits ECTS Coef. Nombre d heures (CM) Mesure et gestion des risques en finance 3 21 h Processus stochastiques : modèles et 16h CM + 12h 3 Méthodes et outils méthodes numériques TD pour l étude des Méthodes numériques en finance h risques en finance et Méthodes statistiques pour la finance et assurance l assurance 3 18h Méthodes statistiques pour la modélisation temporelle 3 21h Théorie de portefeuille 3 21 h Introduction à l analyse et la gestion du risque de crédit et du risque de 3 21 h Gestion de contrepartie portefeuilles et Ingénierie financière et financement des 15 théorie financière entreprises 3 18 h Transferts alternatifs des risques et réassurance 3 21 h Théorie des options 3 21 h Eléments de théorie de la ruine, provisionnement et assurance vie 4 30 h Outils et modèles Modèles stochastiques de l assurance non avancés en finance vie h et assurance Modélisations avancées en assurance 2 15 h Modèles stochastiques avancés pour la 18 h CM + 3 finance 12h TD Mémoire de recherche 18 Mémoire de recherche La durée minimale du stage est de 4 mois. Il peut débuter dès le début du mois d avril mais il doit pouvoir permettre la participation aux éventuelles épreuves de rattrapage (2 nde session) du mois de juin. Les étudiants doivent établir une convention de stage ; pour cela, il faut retirer un formulaire de demande de convention auprès de la scolarité de l ISFA (Madame Brunet pour les étudiants non centraliens ; pour les élèves de l ECL, voir avec leur école). Les renseignements à fournir dans ce formulaire permettront d établir la convention de stage ; cette demande de convention doit être déposée complète au moins 3 semaines avant la date de début du stage. Dans tous les cas, l UE de mémoire (et donc le master) ne sera validée qu après la remise du mémoire de master et sa soutenance. Le mémoire devra être terminé pour le début du mois de septembre, les soutenances ayant généralement lieu la 2 ème quinzaine du mois de septembre devant un jury composé d enseignants-chercheurs de l ISFA. Le mémoire sera déposé en trois exemplaires auprès de Mme Brunet (pour le 8 septembre 2014 au plus tard) et également adressé sous forme électronique à En cas d absence de ce document, ou d un travail jugé insuffisant, l étudiant sera considéré comme défaillant à l UE et sera ajourné. Le mémoire de master devra être structuré avec, au minimum : Un titre Une introduction présentant la problématique et le contexte du travail ; Plusieurs parties développant de manière claire le travail réalisé. Les éléments techniques devront être développés avec soin et les références bibliographiques utilisées seront mises en évidence (présence d une bibliographie en fin de mémoire indispensable). Une conclusion présentant les développements futurs envisagés. 3

5 Il semble raisonnable de compter sur un document d au moins 50 pages (en mise en forme normale et hors annexes). La rédaction et l orthographe devront être soignées. Ce mémoire peut constituer le point de départ d un travail de recherche effectué en thèse, il doit donc être particulièrement soigné au niveau de la rédaction, des développements théoriques, des références bibliographiques et des développements envisageables. La soutenance orale aura lieu dans les locaux de l ISFA. La durée de l'exposé attendue par le jury est de 25 minutes. A l'issue de l'exposé, des questions seront posées par le jury. L'appréciation du jury prend en compte : les qualités techniques et d'écriture du mémoire ; la qualité de l'exposé oral et des réponses aux questions des membres du jury ; le comportement du candidat en entreprise. S il le souhaite, le responsable du mémoire en entreprise (ou son représentant) peut assister à la soutenance. En cas d'impossibilité, il doit faire parvenir son appréciation sur le travail et le comportement de l'étudiant en entreprise par un courriel à la responsable du master Esterina Masiello Anglais A compter de la rentrée , le niveau en langue étrangère qui sera exigé pour la validation des masters à l Université Lyon 1 sera le niveau B1 (ou plus) du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL ; ). L inscription à une certification et, sur base de volontariat, à des enseignements complémentaires se fait sur le Portail CERTIFLANG : Vous trouverez toutes les informations concernant la certification sur le site du CLES (Certificat de Compétences en Langues de l Enseignement Supérieur) et du SCEL (Service Commun d Enseignement des Langues) Tous les étudiant en master 2 régulièrement inscrit à l'ucbl (année universitaire ) devront dès le 2 septembre 2013 : choisir, en absence de dispense ou équivalence, de passer l'une des certifications proposées par l'ucbl : TOEIC (anglais) ou CLES 2 (plusieurs langues possibles) selon les modalités arrêtées ; bénéficier de la gratuité du premier passage à l'une ou l'autre de ces deux certifications et d'un tarif étudiant de 45 euros pour tout passage supplémentaire ; s inscrire, via le Portail, aux enseignements complémentaires (anglais, 20h/semestre, cf. calendrier sur le portail CERTIFLANG), strictement réservés aux masters 2 ayant choisi de passer le TOEIC au cours de l'année universitaire Les groupes seront constitués à partir de 12 inscrits. Toute inscription aux enseignements complémentaires vaut engagement d'assiduité. indiquer, sur le Portail, des certifications déjà obtenues et/ou des dispenses et équivalences à faire valoir (cf. informations détaillées sur le site du SCEL) ; en cas d'une certification ou équivalence non répertoriée, une demande + copie du document doit être adressée au SCEL. La commission de certification statuera sur sa recevabilité ; dans tous les cas, vous devez vous présenter au SCEL avec le document original et la carte d'étudiant pour faire vérifier et valider, le cas échéant, votre certification ou équivalence. La langue étrangère dont le niveau a vocation à être attesté est l anglais. Toutefois, le projet personnel et professionnel d un étudiant pourra justifier qu une autre langue soit choisie. Différentes certifications en langue étrangère pourront être utilisées afin d attester de ce niveau ; le coût de la première certification sera pris en charge par l établissement dans le cadre des 4

6 moyens qui seront demandés dans le contrat quadriennal. Une certification dont la date de validité sera dépassée pourra être acceptée pour la délivrance du Master. Pour les étudiant non francophones, il sera considéré que le fait d étudier au niveau master dans une langue différente de la langue maternelle constitue un effort qui peut dispenser de la certification. Toutefois, s ils veulent se présenter à une certification celle-ci sera prise en charge par l établissement dans les mêmes conditions que pour les étudiant francophones. Consulter le Service Commun d Enseignement des Langues (SCEL) pour plus d information. 5

7 MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Règles communes pour les absences Les dispositions suivantes sont valables pour tous les modes de contrôle des connaissances (Contrôle Terminal CT, Contrôle Partiel CP, Contrôle Continu CC) : Absence sans justificatif : - Pour les CT et les CP : l étudiant absent à une épreuve est signalé par la mention «ABI» (absence injustifiée) pour cette épreuve. Par conséquent, l étudiant sera noté «DEF» (défaillant) à l UE, donc «DEF» au semestre et «DEF» au diplôme, et il ne pourra alors valider ni l UE, ni le semestre, ni le diplôme. - Pour les CC, toute absence injustifiée donnera lieu à l attribution de la note «0». En cas d absence injustifiée à tous les contrôles continus, l étudiant sera noté «DEF». Absence avec justificatif 4 fourni au responsable d UE et à la scolarité (certificat médical ou cas de force majeure) : - Pour les CT et CP : l étudiant est signalé au jury d UE par la mention «ABJ» (absence justifiée) et le jury d UE remplacera cette mention par une note, généralement «0». - Pour les CC, s il n a pas été organisé de contrôle de substitution, en cas d absence(s) justifiée(s) à plus de 40% des contrôles en termes de coefficients, la note «0» sera attribuée à ces contrôles. Une absence justifiée à 40% ou moins des contrôles continus en termes de coefficients entraînera la neutralisation des notes correspondantes. On rappelle que les étudiants boursiers ont pour obligation l assiduité à tous les enseignements. Validation des UE Capitalisation des crédits Une UE est acquise si l étudiant obtient une note finale globale égale ou supérieure à 10/20. Pour ce calcul, les notes obtenues dans les différents cours de l UE sont exprimées sur 20 et leurs pondérations à l intérieur de l UE sont précisées dans les tableaux des unités d enseignement. Cette note permet d acquérir les crédits ECTS correspondants. Une UE acquise, en première ou en seconde session, l est définitivement ; elle ne peut donc pas être redoublée. Modalités de compensation Au terme des deux semestres de chaque année, un calcul de compensation est réalisé pour chaque étudiant sur l ensemble des notes semestrielles obtenues 5, hors UE de mémoire. Une compensation ne peut être envisagée par le jury que si la moyenne générale sur ces notes est acquise, si un des deux semestres du parcours a été validé, et, si chacun des semestres a une moyenne au moins égale à 8/20 6, hors UE de mémoire. 4 Les justificatifs d absence doivent être fournis : - dans un délai de deux semaines après l épreuve dans le cas des épreuves se déroulant au courant du semestre ; - dans un délai de 48h ouvrables pour les épreuves se déroulant dans la période d examen de fin de semestre ; - dans un délai d une semaine en cas d absence à une période en entreprise (hors étudiant salarié qui relève alors d un arrêt de travail). Les justificatifs fournis hors de ces délais ne seront pas pris en compte, sauf en cas de force majeure ayant empêché de les remettre dans les délais (longue maladie, hospitalisation, incapacité à se déplacer ) 5 Un semestre, c est-à-dire l ensemble des 30 crédits faisant référence à un semestre pédagogique d une année, est validé si la moyenne des notes de ses UE, pondérées par les crédits ECTS correspondants, est supérieure à 10/20. Une compensation par semestre peut être étudiée (hors UE stage pour le master). Un refus de compensation semestrielle peut être demandé par l étudiant qui souhaite améliorer son résultat, s il en fait la demande dans un courrier officiel remis à la scolarité de l ISFA dans les 5 jours ouvrés qui suivent la publication des résultats. 6 En deçà de cette note, le jury pourra accorder la compensation annuelle en prenant appui sur l analyse de la situation de l étudiant, de son cursus, de la composition des semestres concernés. Un refus de compensation annuelle peut être demandé par l étudiant qui souhaite améliorer son résultat, s il en fait la demande dans un courrier officiel remis à la scolarité de l ISFA dans les 5 jours ouvrés qui suivent la publication des résultats. 6

8 Seconde session Une seconde session est proposée pour les matières des UE non acquises ayant donné lieu à une note inférieure à 10/20 lors de la première session. Sont exclues de la seconde session les UE ne comportant que des épreuves ne donnant pas lieu par nature à une seconde session (exposé, stage, projet, mémoire, etc. ou les UE dont l évaluation est faite sous la seule forme de contrôle continu). Pour les UE à deux sessions, l inscription à la seconde session est automatique pour tout étudiant ajourné ou défaillant à la première session. Si un étudiant est absent en session 1 (absence justifiée ou injustifiée), la présence en session 2 est obligatoire, faute de quoi l étudiant sera noté défaillant («DEF»). Pour chaque UE non acquise en première session, et pour chaque matière non validée dans une UE non acquise : - la note obtenue en contrôle terminal en seconde session remplace la note de première session, qu elle soit inférieure ou supérieure ; - la présence en 2 nde session est obligatoire ; - la note de contrôle continu est reportée automatiquement de la première à la seconde session. Aucune session de remplacement ne peut être organisée pour un étudiant qui n a pu se présenter à l une des sessions, sauf si sa situation relève du décret n du 21/12/2005 (candidats qui présentent un handicap tel que défini à l article L114 du code de l action sociale et des familles 7 ). Il revient alors au jury de fixer les modalités de la session de remplacement : il lui est possible de déroger aux modalités de contrôle des connaissances, notamment sur la forme et la durée de l épreuve de rattrapage, en fonction des contraintes de l administration, des enseignants et de l étudiant concerné. Conservation des notes En cas d échec au Master recherche, le redoublement n est pas automatique. Une demande de redoublement doit être présentée par l étudiant à la commission d admission au diplôme. Lors d une nouvelle inscription pédagogique à l UE (en cas de redoublement ou d'inscription conditionnelle dans le diplôme suivant par exemple), les notes supérieures ou égales à 12/20 seront conservées sauf demande écrite de l étudiant au service de scolarité. Pour les notes entre 10 et 12, les étudiants qui souhaitent conserver leur note doivent en faire la demande écrite au service de scolarité. Ces demandes doivent être formulées dans les deux semaines suivant le début des enseignements. La conservation d une note ne peut excéder l inscription administrative suivante par rapport à la date d acquisition de ladite note. Mentions Dans le système LMD, les mentions (passable, assez bien, bien, très bien) disparaissent. Désormais les étudiants ayant validé un diplôme reçoivent une lettre correspondant au classement suivant (sur la base de la moyenne générale) : note A pour les 10% ayant eu les meilleurs résultats note B pour les 25% suivant note C pour les 30% suivant note D pour les 25% suivant note E pour les 10% ayant eu les moins bons résultats Les étudiants n ayant pas validé le diplôme reçoivent la note F. 7 «Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant». 7

9 INFORMATIONS DIVERSES Principales règles d organisation des examens hors contrôle continu L'accès aux salles d'examen n'est ouvert aux étudiants qu'en présence et sous la responsabilité des surveillants de l'épreuve, dans les conditions suivantes : les étudiants ne conservent avec eux que le matériel éventuellement autorisé pour l épreuve. Les sacs, porte-documents, cartables, doivent être déposés à l entrée dans la salle. Il en est de même des téléphones portables qui doivent être éteints ; les étudiants doivent obligatoirement composer à la place qui leur a été éventuellement assignée. En outre, les surveillants sont autorisés à procéder à tout changement de place s ils l estiment nécessaire au bon déroulement de l épreuve ; les candidats ne peuvent composer que sur le matériel d examen mis à leur disposition : documents éventuels, copies et papier brouillon fournis par l Université. Aucun signe distinctif permettant d identifier le candidat ne doit être apposé sur les copies ; un étudiant n est autorisé à composer que sur présentation de sa carte d étudiant seule preuve incontestable de sa situation administrative régulière vis-à-vis de l Université. A défaut ou en complément de la carte d étudiant, un autre document peut être demandé (carte nationale d identité française, passeport français, carte de séjour délivrée par une Préfecture, tout document délivré par une administration française et comportant une photographie) ; en cas de grève des transports ou d intempéries, les surveillants ont la possibilité de retarder l ouverture des enveloppes contenant les sujets qui marque le début de l épreuve. Toutefois, le surveillant responsable de la salle pourra, à titre exceptionnel (lorsque le retard est dû à un cas de force majeure), autoriser un candidat retardataire à composer, à condition que le retard n excède pas 45 minutes. Aucun temps supplémentaire ne sera donné au candidat retardataire ; les candidats présents ne sont pas autorisés à partir avant une heure (même en cas de remise d une copie blanche) ; exceptionnellement et passé le délai de la première heure, les étudiants peuvent être autorisés à quitter brièvement la salle un à la fois ; Les étudiants en situation de handicap peuvent bénéficier d aménagements particuliers (temps majoré, utilisation de matériels appropriés, assistance-secrétariat ) ; à l issue de leur composition, les candidats doivent remettre leur copie et émarger la liste de présence avant de quitter la salle. Le candidat indique sur sa copie le nombre d intercalaires contenus dans ce document. La remise de la copie est obligatoire, même s il s agit d une copie blanche. Tout étudiant qui refuserait de rendre une copie alors qu il aurait eu communication du sujet sera déclaré «absent injustifié» à l épreuve. Section disciplinaire Sauf dans les cas de substitution de personne ou de troubles affectant le bon déroulement de l épreuve, les candidats fauteurs d incident ou soupçonnés de fraude ne sont pas expulsés de la salle d examen. Ils continuent à composer, après suppression des causes de l incident ou de la fraude. Les étudiants soupçonnés de fraude, de tentative de fraude ou de trouble à l'ordre public sont présentés à la section disciplinaire compétente du Conseil d Administration de l Université. La procédure est la suivante : saisie des documents et/ou matériels permettant d établir la réalité de la fraude ; établissement d un procès-verbal signé par les autres surveillants et par l auteur de la fraude ; 8

10 la fraude est portée à la connaissance du président du jury et du directeur de l ISFA (le jury traite la copie de l auteur de la fraude comme celle des autres candidats et délibère dans les mêmes conditions que pour les autres candidats) ; l ISFA transmet le dossier au Président de l Université qui saisit la section disciplinaire qui instruit l affaire et statue (aucun relevé de notes, aucune attestation de réussite ni aucun diplôme ne seront délivrés à l étudiant avant que la section disciplinaire ait rendu son jugement). Il est à noter que toute forme de plagiat constitue une fraude et que l université Lyon 1 met à la disposition des enseignants un logiciel anti-plagiat qui peut permettre d effectuer l analyse informatique des documents remis par les étudiants. Les sanctions qui peuvent être prononcées par la section disciplinaire sont : 1. l avertissement ; 2. le blâme ; 3. l exclusion de l établissement pour une durée maximum de cinq ans. Cette sanction peut être prononcée avec sursis si l exclusion n excède pas deux ans ; 4. l exclusion définitive de l établissement ; 5. l exclusion de tout établissement public d enseignement supérieur pour une durée maximum de cinq ans ; 6. l exclusion définitive de tout établissement public d enseignement supérieur. Toute sanction citée ci-dessus et prononcée dans le cas d une fraude ou d une tentative de fraude commise à l occasion d une épreuve de contrôle continu ou d un examen entraîne, pour l intéressé, la nullité de l épreuve correspondante. La section disciplinaire peut en outre prononcer, pour l intéressé, la nullité de la session d examen. Fonctionnement de l établissement Le bâtiment du 50 avenue Tony Garnier est un des sites de l Université Lyon 1. L ISFA y dispose du 2 ème étage et, prioritairement, de l amphithéâtre G1. Le bâtiment a un règlement intérieur dont certains points sont repris ci-dessous avec des précisions propres au fonctionnement de l ISFA. le bâtiment est entièrement non-fumeur ; il est interdit de boire et manger dans les salles de cours, les amphithéâtres et les couloirs. Il faut utiliser les lieux prévus à cet effet ; il est interdit d'entrer avec un vélo ou sur des engins à roulettes de type roller, trottinette,... ; la dégradation du mobilier (dessins sur les tables par exemple) et du bâtiment est passible de sanctions ; dans l intérêt de tous, il faut garder les locaux en état, utiliser les poubelles pour les déchets 8 et ne pas laisser les portes des plots ouvertes ; l accès par badge du plot 1 (administration) est limité aux heures d ouverture du secrétariat ; le plot 4 (recherche) n est pas accessible avec un badge étudiant ; Bibliothèque et reprographie La bibliothèque de l ISFA (2 ème étage plot 1) est réservée aux enseignants et chercheurs ; une annexe de la bibliothèque universitaire est à la disposition des étudiants au 1 er étage du plot 1. Cependant, pour des recherches d articles, de mémoires ou de rapports de stage, Mme Patricia BARTOLO est disponible tous les jours de 9h à 12h et de 13h30 à 15h30. Les photocopieurs de l ISFA sont réservés à l administration et à la reprographie des documents de cours fournis par les enseignants. Pour les photocopies d ordre personnel, les 8 Des poubelles de tri sélectif du papier et du carton sont disponibles dans le bâtiment. 9

11 élèves peuvent voir avec le BDE ou utiliser, à l aide d une carte payante, le photocopieur de l annexe de la bibliothèque universitaire au 1 er étage. Informatique Les étudiants signent la "Charte pour l utilisation des ressources informatiques de l Université Claude Bernard Lyon1" au moment de l'inscription universitaire. Le non-respect de cette convention entraine des sanctions disciplinaires et pénales. Des bornes Wifi sont installées à la cafétéria, à la BU du 1 er étage et aux plots 2 et 3 du 2e étage. La connexion doit se faire sur le réseau sécurisé UCBL-WPA-WPA2 en suivant les instructions fournies sur l'intranet. Le réseau UCBL-Portail est réservé aux personnes invitées. Le réseau EDUROAM permet aux étudiants d'autres universités (liste sur de se connecter avec leurs paramètres habituels. L ISFA met à la disposition de ses étudiants une liste de diffusion par courrier électronique par promotion. L inscription 9 à cette liste permet de recevoir par courriel les offres de stages et d emplois que reçoit l ISFA ainsi que des informations de scolarité. Pour toute question ou problème informatique ou technique dans les locaux de l'isfa, contactez Jean-Daniel HUET 9 10

12 Programmes des enseignements ANNEXES UE METHODES ET OUTILS POUR L ETUDE DES RISQUES EN FINANCE ET ASSURANCE 15 crédits - Responsable : Diana Dorobantu Mesure et gestion des risques en finance (Christian ROBERT) 3 crédits - 21h CM Ce cours a pour objet de présenter la théorie des mesures de risques et ses applications en finance et en assurance. Le cours débute par une présentation des notions de risques et de gestion des risques, et des contraintes réglementaires imposées aux institutions financières et aux compagnies d assurance pour une bonne gestion de leurs risques. Il se poursuit par une présentation des propriétés requises pour des mesures de risques appropriées, puis présente l ensemble des grandes familles de mesures de risques proposées dans la littérature financière et actuarielle. Des applications à l allocation d actifs, à la réassurance optimale, à l allocation de capital et à la mesure de la diversification des risques dans des portefeuilles de grande taille sont ensuite présentées. Enfin, on évoquera les techniques statistiques utilisées pour évaluer concrètement ces mesures de risques. Processus stochastiques : modèles et méthodes numériques (Elisabeth MINORESCU et Christophette BLANCHET-SCALLIET) 3 crédits 16h CM + 12h TD/TP - Cours enseigné à l Ecole centrale Ce cours est un complément du cours de théorie des probabilités, orienté vers la modélisation des phénomènes aléatoires dépendants du temps. Son but est de présenter d'une part les outils théoriques de la modélisation par processus de Markov et d'autre part les algorithmes classiques de simulation de ces processus. Dans ce cours seront traités : 1. Processus stochastiques en temps continu Martingales Processus de Markov (processus de Poisson, mouvement Brownien) Intégrale stochastique Equations différentielles stochastiques 2. Liens entre modèles discrets et continus Limites des marches aléatoires Discrétisation des équations différentielles stochastiques 3. Méthodes de Monte Carlo par Chaînes de Markov pour la simulation Algorithme de Métropolis-Hastings Echantillonneurs de Gibbs 4. Méthodes de Monte Carlo séquentielles pour la simulation d événements rares Méthodes numériques en finance (Pierre ETORE) 3 crédits - 18h CM Ce cours suppose acquises des notions de calcul stochastique avec applications aux modèles financiers (notamment le modèle de Black-Scholes). Sont alors abordées diverses méthodes numériques pour la valorisation et la couverture de produits dérivés. Après un rappel des méthodes de Monte Carlo de base sont abordées diverses méthodes de "réduction de variance" qui visent à améliorer la précision de ces méthodes. Après avoir évoqué les schémas d'euler pour EDS on aborde le problème du calcul des grecques, crucial pour la couverture. On termine par la présentation de méthodes fines pour les options barrière, et des modèles à saut. Les séances sont des cours/tp où les notions présentées sont immédiatement programmées par les étudiants en SCILAB (nécessité de venir avec un ordinateur portable et d'installer ce 11

13 logiciel: L'évaluation consiste en un devoir à rendre à mi-parcours et un examen final sur table. Bibliographie : Paul Glasserman, "Monte Carlo Methods in Financial Engineering", Springer. Méthodes statistiques pour la finance et l assurance (Etienne MARCEAU) 3 crédits - 18h CM Ce cours a pour objectif de donner un ensemble d éléments méthodologiques d ordre statistique nécessaires à l étude de certains problèmes de la finance et/ou de l assurance. A partir du modèle linéaire gaussien classique sont étudiés la panoplie des modèles explicatifs où la variable à expliquer peut être finie, de loi discrète poissonienne ou binomiale négative, ou plus généralement de la famille des lois exponentielles, la variance étant elle aussi fonction des variables explicatives. Le cours est illustré par l apprentissage de la procédure GENMOD de SAS. Méthodes statistiques pour la modélisation temporelle - 3 crédits - 21 h CM 1. Cours de Christian DE PERETTI pour les élèves de l ECL. L'objet de ce cours est de fournir aux étudiants une base solide concernant la théorie et la pratique des séries temporelles économiques et de l'econométrie de la finance. L'enseignement est composé d'un cours théorique introduisant les méthodes et leurs justifications et des TD d'applications réalisés avec les logiciels Excel et Eviews. Les notions abordées sont : Notions d'efficience des marchés et de séries temporelles, Modèles de séries temporelles univariées stationnaires (ARMA), Modèles d'hétéroskédasticité conditionnelle univariées (GARCH, IGARCH) (modélisent la volatilité des actifs financiers), Modèles d'hétéroskédasticité conditionnelle multivariés (utiles pour la gestion de portefeuille, ou la modélisation jointe des taux de change), Modèles de séries temporelles univariées NON stationnaires (Racine unitaire, ARIMA), Modèles de séries temporelles MULTI-variées stationnaires (VARMA), Modèles de séries temporelles MULTI-variées NONstationnaires (Coïtégration, VECM). 2. Cours de Véronique MAUME-DESCHAMPS pour les autres élèves. Il s'agit de présenter des outils et concepts pour étudier des phénomènes dynamiques (qui évoluent au cours du temps), d'un point de vue statistique, dans un but de modélisation, estimation et prédiction. Après avoir étudié les notions de stationnarité et dépendance stochastique et introduit des outils tels que la densité spectrale, l'auto corrélation et l'auto corrélation partielle, nous présenterons les différents algorithmes d'estimation et de prédiction. Des résultats généraux de convergence pour des processus dépendant temporellement seront aussi présentés. Enfin, nous passerons en revue les modèles de séries temporelles classiques : moyennes mobiles, processus autoregressifs, ARMA, (S)ARIMA, et introduirons les modèles conditionnellement hétéroscédastiques de type (G)ARCH. UE GESTION DE PORTEFEUILLES ET THEORIE FINANCIERE (15 CREDITS) Responsable : Nicolas Leboisne Théorie de portefeuille (Diana DOROBANTU) 3 crédits - 21h CM Ce cours de Théorie de Portefeuille a pour objectif de donner les clés pour comprendre et assimiler les outils quantitatifs d aide à la gestion de portefeuille. Dans ce cours on étudie la manière dont on crée et évalue un portefeuille. Tout d abord, il est nécessaire de déterminer comment on alloue notre investissement aux différentes classes d actifs à notre disposition. Ensuite on exposera rigoureusement certaines méthodes quantitatives pour allouer une richesse de manière efficiente. Nous présenterons les modèles : MEDAF, Markowitz et Black et Litterman. 12

14 Introduction à l analyse et la gestion du risque de crédit et du risque de contrepartie (Areski COUSIN et Idriss TCHAPDA) 3 crédits - 21h CM Ce cours prévoit deux parties. Dans la première partie nous traitons : Modélisation du risque de crédit d une entité (modèles structurels, modèles à intensité) Portefeuilles de crédit, indices de CDS Modèles d évaluation du risque d un portefeuille de crédit (fonctions copules, modèles à facteur) L objectif de la deuxième partie est de présenter le risque de crédit dans les opérations dérivées. La dernière crise financière été l occasion d une manifestation du risque systémique exacerbée par le marché des dérivés de gré à gré avec la faillite de la banque d affaires Lehman Brothers. Nous traiterons le risque de contrepartie dans son ensemble, avec une attention sur l apparition de nouveaux acteurs qui permettent sa gestion mutualisée et offrent plus de sécurité, les derniers changements réglementaires qui renforcent son financement par rétention et les avancées dans sa modélisation. Au programme : 1. Appréhender le risque de crédit dans les transactions dérivées 2. La gestion du risque de contrepartie : Indicateurs et Modèles Bibliographie : Pour la première partie : Bielecki, T.R., Rutkowski, M. (2004) Credit Risk: Modeling, Valuation and Hedging Brigo, D., Mercurio, F. (2006) Interest Rate Models Theory and Practice, second edition Duffie, D., Singleton, K. J. (2003) Credit Risk : Pricing, Measurement and Management Lando, D. (2004) Credit Risk Modeling and Applications McNeil, A., Rüdiger, F., Embrechts, P. (2005) Quantitative Risk Management Schönbucher, P. (2003) Credit Derivatives Pricing Models Pour la deuxième partie : Counterparty Credit Risk: The new challenge for global financial markets, Jon Gregory Counterparty Credit Risk, Collateral and Funding: With pricing Cases of all assets classes: Damiano Brigo, Massimo Moroni and Andrea Pallavacini Discounting, LIBOR, CVA and Funding: Interest Rate and Credit Pricing, Chris Kenyon and Roland Stamm Ingénierie financière et financement des entreprises (Ying JIAO) 3 crédits - 18h CM Dans une première partie, ce cours présente une introduction aux marchés et aux produits financiers, comme les notions de taux d'intérêt, emprunt, obligation etc., ainsi que les marchés obligataires. Dans une seconde partie, le cours aborde l'utilisation de la théorie des options à l'évaluation des composantes du passif des entreprises. A côté des valeurs mobilières classiques telles que les actions et les obligations, on considère des produits hybrides et structurés comme les obligations convertibles, les obligations indexées en actions etc. Bibliographie : Poncet P. et Portait R., "Finance de marché", 2ème edition, Dalloz, Lamberton D. et Lapeyre B., "Introduction au calcul stochastique appliquée à la finance", Ellipses. Transferts alternatifs des risques et réassurance (Stéphane LOISEL et Aurélien DUBOIS) 3 crédits - 21h CM Ce cours prévoit deux parties. La première partie du cours a pour objet l'étude des méthodes et des instruments de transferts alternatifs des risques sur les marchés financiers. Nous traiterons d abord le transfert du risque de crédit et d'autres risques financiers. Ensuite nous décrirons les mécanismes de transfert d'autres risques tels que ceux liés aux catastrophes naturelles, à la longévité ou à la mortalité de certaines populations, ou encore les risques climatiques et 13

15 énergétiques. Sont étudiées les techniques d'évaluation de ces produits financiers, et les stratégies d'investissement qui y font appel. La deuxième partie du cours vise à développer les connaissances acquises par les étudiants en matière d évaluation de risque et à les étendre à des opérations complexes de transfert de risque par l étude détaillé des opérations de réassurance. Au programme : Introduction à la réassurance, les grandes formes de traités et certaines clauses spécifiques ; Tarification des traités en excédent de sinistres ; Réassurance et solvabilité II. Théorie des options (Diana DOROBANTU) 3 crédits - 21h CM Ce cours a pour objectif de présenter les bases de la théorie des options et plus précisément les bases mathématiques utilisées dans les méthodes d évaluation et de couverture des options. Après avoir introduit la notion d arbitrage, le cours se poursuit avec une présentation générale des options. Un modèle l évaluation des options sur action est ensuite étudié : le modèle par arbre binomial (Cox, Ross et Rubinstein). Bibliographie : HULL J.C. (1997), «Options, Futures et autres actifs derives, 5 ème édition, Prentice Hall International Edition. JOKUNG-NGUENA O. (2004), «Mathématiques et gestion financière», Comptabilité controle finance. PONCET P., PORTAIT R., HAYAT S. (1993), «Mathématiques financières. Evaluation des actifs et analyse du risque»,dunod. Marché Financier et Jeu boursier (Areski COUSIN et Nabil KAZI-TANI) - 6h CM L objectif de ce cours est d introduire les principales caractéristiques des marchés boursiers. Il s agit de présenter les acteurs majeurs intervenant sur ces marchés, les produits financiers les plus usuels ainsi que le fonctionnement interne d un marché organisé comme NYSE-Euronext. Ce cours s achèvera par une séance de simulation de marchés boursiers qui illustrera de manière expérimentale les effets de la mise en concurrence des bourses, la notion de prix d équilibre et l impact d opportunités d arbitrage sur les prix de marché. UE OUTILS ET MODELES AVANCES EN FINANCE ET ASSURANCE (12 CREDITS) Responsables : Stéphane LOISEL et Esterina MASIELLO Eléments de théorie de la ruine, provisionnement non vie et assurance vie (Claude LEFÈVRE, Esterina MASIELLO, Stéphane LOISEL et Didier RULLIERE) 4 crédits - 30h CM Ce cours présente trois parties distinctes. La première partie approfondit la présentation des modèles de quantification du risque en assurances Vie et Dommages. Elle s appuie sur les modélisations de cumul des sinistres pour chacune de ces branches d'assurance, les modèles individuels et collectifs, puis détaille les techniques communes aux deux modèles. Cette partie de cours poursuit l étude de la théorie de la ruine et les applications techniques qui en découlent en matière d'analyse et de couverture du risque. La construction d indicateurs de risques permet d aborder la sélection de perspectives aléatoires en vue de la définition de la stratégie de sélection et de cession des risques techniques d une compagnie d assurance. Dans une deuxième partie, nous abordons les méthodes de provisionnement déterministes et stochastiques en assurance non vie. Dans la troisième partie nous présentons brièvement : tables de mortalité et probabilités viagères 14

16 mécanismes de capitalisations et d actualisation tarification de produits de base risques et modèles associés à la longévité détection de changement de tendance transfert de risque variable annuities. Modèles stochastiques de l assurance non vie (Etienne MARCEAU) 3 crédits - 18h CM Le modèle composé permet de modéliser la charge sinistres d une classe de risques. L analyse de la première composante de ce modèle, la fréquence de sinistres, repose sur les distributions et processus de Poisson, de Poisson-mélange et les systèmes bonus-malus. L analyse du montant d un sinistre individuel fait appel à un ensemble de modèles continus incluant les lois Log-Normale et de Pareto. Une spécificité de l assurance non vie est la présence de franchise et de plafond dans les contrats. Leur influence sur la tarification est étudiée. Ce cours se poursuit par une modélisation de la sinistralité extrême. Ce cours s attache également à étudier les différents types de dépendance (statique ou sérielle) communément rencontrés en science actuarielle. Après un exposé général, les mécanismes de tarification a posteriori exploitant, notamment la théorie de la crédibilité, sont soigneusement décrits. Enfin, certains aspects moins classiques, comme l approche globale des assurés ou la tarification d expérience de flottes automobiles sont succinctement abordés. Modélisations avancées en assurance (Frédéric PLANCHET) 2 crédits - 15h CM L'objet du présent cours est de présenter les principes théoriques et les outils pratiques mis en avant par les évolutions récentes des dispositifs prudentiels (Solvabilité 2) et comptables (IFRS). Ces modèles mettent en œuvre des modélisations stochastiques. Les modèles usuels utilisés en assurance, que ce soit pour la tarification ou le provisionnement, reposent souvent sur le calcul d'une espérance (notions de prime pure, de valeur actuelle probable, etc.) ; cette approche présente deux inconvénients majeurs : - elle rend délicats les calculs associés à des clauses non linéaires (comme, par exemple, un excédent de plein en réassurance) ; - elle escamote le risque associé à tout calcul actuariel en fournissant, pour un jeu d'hypothèses, une valeur présentée comme le " bon" résultat. Les approches les plus récentes s'inspirent des travaux menés en finance sur l évaluation d'actifs complexes et bénéficient des progrès des puissances de calcul des ordinateurs. Elles permettent d'analyser la loi du phénomène observé, et non plus seulement son espérance. Modèles stochastiques avancés pour la finance (Christophette BLANCHET- SCALLIET) 3 crédits - 18h CM + 12 h TD (2 groupes) (cours enseigné à l Ecole centrale) Ce cours, qui repose essentiellement sur le cours de processus stochastiques du premier semestre et vient en complément des cours de théorie financière et théorie des options, propose l analyse mathématique rigoureuse des modèles stochastiques utilisés en finance ainsi que leurs prolongements à des modèles sophistiqués, comme par exemple les modèles autorisant le s sauts (processus de Lévy), ou les modèles avancés de taux (Heath-Jarrow- Morton) ou les modèles à volatilité stochastique. 15

17 Abréviations ABI ABsence Injustifiée ABJ BDE CC CCI CEVU CP CT DEF ECTS EMSE ISFA LMD SAF STS TER TP UE ABsence Justifiée Bureau Des Élèves Contrôle Continu Un contrôle continu est constitué d épreuves organisées suivant un planning défini ou de manière inopinée, selon le choix de l enseignant. Les épreuves peuvent être sous forme : - d interrogations écrites ou orales - de comptes-rendus ou rapports Un contrôle continu implique que la note obtenue est conservée pour les deux sessions d examen. Chambre de Commerce et d Industrie Conseil des Études et de la Vie Universitaire Contrôle Partiel Le contrôle partiel est un examen à mi-parcours qui permet à l étudiant de se tester et qui a en général un coefficient inférieur à celui de l examen terminal. La note du contrôle partiel n est pas prise en compte si la note obtenue à l examen terminal est supérieure. Contrôle Terminal Le contrôle terminal est constitué par l ensemble des épreuves organisées par le service de scolarité pendant les sessions d examen. Défaillant European Credit Transfert System École des Mines de Saint Etienne Institut de Science Financière et d'assurances Licence Master Doctorat Sciences Actuarielle et Financière Sciences Technologies Santé Travail d Étude et de Recherche Travaux Pratiques Unité d Enseignement 16

18 Organigramme de l ISFA 17

Livret des études Master SAFIR Spécialité Ingénierie des Risques - M2 2013-2014

Livret des études Master SAFIR Spécialité Ingénierie des Risques - M2 2013-2014 Université Claude Bernard Lyon 1 Institut de Science Financière et d Assurances Livret des études Master SAFIR Spécialité Ingénierie des Risques - M2 2013-2014 Table des matières Généralités....................................................................................2

Plus en détail

REGLEMENTATION GENERALE DES ETUDES

REGLEMENTATION GENERALE DES ETUDES REGLEMENTATION GENERALE DES ETUDES Vu les articles L.613-1 et L.711-1 du code de l Education Vu l arrêté du 3 août 2005 relatif au DUT Vu l arrêté du 1er août 2011 relatif à la licence Vu l arrêté du 11

Plus en détail

- Décret N 2002-481 du 8 avril 2002 relatif aux grades et titres universitaires aux diplômes nationaux ;

- Décret N 2002-481 du 8 avril 2002 relatif aux grades et titres universitaires aux diplômes nationaux ; E X T R A I T DU R E G L E M E N T D ES E T UD ES de l UFR des LETTRES, des SCIENCES de L HOMME et des SOCIETES de l UNIVERSITE PARIS 13 Année universitaire 2011/2012 Approuvé par le Conseil d UFR et le

Plus en détail

Modalités de contrôle des connaissances des Formations, Diplômes d établissement, Licence et Master 2014-2015 votées au CA du jeudi 25 septembre 2014

Modalités de contrôle des connaissances des Formations, Diplômes d établissement, Licence et Master 2014-2015 votées au CA du jeudi 25 septembre 2014 Modalités de contrôle des connaissances des Formations, Diplômes d établissement, Licence et Master 2014-2015 votées au CA du jeudi 25 septembre 2014 Cette charte présente les règles générales de contrôle

Plus en détail

REGLES COMMUNES AUX EXAMENS

REGLES COMMUNES AUX EXAMENS REGLES COMMUNES AUX EXAMENS Ces règles constituent un cadre de référence pour l organisation des examens au sein de l université de Caen Basse-Normandie conformément aux textes réglementaires. Elles rappellent

Plus en détail

Opérations postérieures aux examens

Opérations postérieures aux examens Opérations postérieures aux examens Principes de notation L équipe pédagogique en charge d une UE valide les notes attribuées au titre de la session considérée. Les chargés de cours sont également tenus

Plus en détail

MASTER MENTION BANQUE ET AFFAIRES INTERNATIONALES (BAI) I) Modalités d inscription, de progression et de validation : cadrage général 1

MASTER MENTION BANQUE ET AFFAIRES INTERNATIONALES (BAI) I) Modalités d inscription, de progression et de validation : cadrage général 1 MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSSANCES DE LA FACULTE D ECONOMIE ET DE GESTION MASTER MENTION BANQUE ET AFFAIRES INTERNATIONALES (BAI) (DOMAINE DROIT, ECONOMIE, GESTION) Année universitaire 01-014 I)

Plus en détail

Livret des études de la formation d actuaire de Lyon 2013-2014

Livret des études de la formation d actuaire de Lyon 2013-2014 UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1 INSTITUT DE SCIENCE FINANCIERE ET D'ASSURANCES Livret des études de la formation d actuaire de Lyon 2013-2014 I.S.F.A. Université Lyon 1 Domaine Scientifique de Gerland

Plus en détail

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Séance du 11 mars 2014 Point 5 de l ordre du jour Règles générales relatives aux modalités d évaluation des étudiants en Licence et en Master pour

Plus en détail

Master Ingénierie de la Formation Professionnelle Mention Sociologie

Master Ingénierie de la Formation Professionnelle Mention Sociologie Master Ingénierie de la Formation Professionnelle Mention Sociologie REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Année universitaire 2013-2015 Vu le code de l éducation ; Vu le décret n 84-573 du 5 juillet

Plus en détail

UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE

UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES Année universitaire 2015-2016 Deust - Licence - Licence professionnelle - Master - Diplôme d ingénieur CHAPITRE 1 :

Plus en détail

REGIME GENERAL DES EXAMENS 2014-2015

REGIME GENERAL DES EXAMENS 2014-2015 REGIME GENERAL DES EXAMENS 2014-2015 5 Au-delà des modalités propres à chaque diplôme, semestre ou année d'études précisées dans le document "Modalités particulières du diplôme", les règles suivantes s'appliquent

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES REGLEMENT DES ETUDES LICENCES PROFESSIONNELLES Année universitaire 2015/2016 Règlement adopté par le conseil d IUT dans sa séance du 11 juin 2015 Règlement adopté par le CFVU de l UJF dans sa séance du

Plus en détail

Master Droit, Economie, Gestion Mention droit des affaires

Master Droit, Economie, Gestion Mention droit des affaires Master Droit, Economie, Gestion Mention droit des affaires SPECIALITE : CONTRATS D AFFAIRES ET DU CREDIT Master année 2 Arrêté d habilitation : 20100063 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES ANNEES 2013

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE. Activités et techniques de communication Formation en apprentissage

LICENCE PROFESSIONNELLE. Activités et techniques de communication Formation en apprentissage LICENCE PROFESSIONNELLE Activités et techniques de communication Formation en apprentissage Spécialité : Communication institutionnelle corporate Arrêté d habilitation : 20044173 REGLEMENT DU CONTRÔLE

Plus en détail

Règlement d examen Des trois années de Licence Formation continue

Règlement d examen Des trois années de Licence Formation continue Règlement d examen Des trois années de Licence Formation continue Vu l'arrêté du 1er août 2011 relatif à la licence, Vu les Modalités d inscription, de progression et de validation en licence et master

Plus en détail

MASTER MENTION MÉTHODES INFORMATIQUES APPLIQUÉES À LA GESTION DES ENTREPRISES (MIAGE)

MASTER MENTION MÉTHODES INFORMATIQUES APPLIQUÉES À LA GESTION DES ENTREPRISES (MIAGE) MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSSANCES DE LA FACULTE D ECONOMIE ET DE GESTION MASTER MENTION MÉTHODES INFORMATIQUES APPLIQUÉES À LA GESTION DES ENTREPRISES (MIAGE) (DOMAINE DROIT, ECONOMIE, GESTION)

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES REGLEMENT DES ETUDES LICENCES PROFESSIONNELLES Année universitaire 2015/2016 Règlement adopté par le conseil d IUT dans sa séance du 11 juin 2015 Règlement adopté par le CFVU de l UJF dans sa séance du

Plus en détail

MASTER MATHÉMATIQUES Spécialité Mathématiques et Applications. Règlement du Contrôle des Connaissances

MASTER MATHÉMATIQUES Spécialité Mathématiques et Applications. Règlement du Contrôle des Connaissances MASTER MATHÉMATIQUES Spécialité Mathématiques et Applications (co-habilité avec U Marne la Vallée, Paris 12, EC. Nat Ponts et Chaussées) Arrêté d habilitation : 20100069 Règlement du Contrôle des Connaissances

Plus en détail

LICENCE STAPS MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

LICENCE STAPS MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES F2SMH - MCC approuvées par le conseil de la F2SMH du 04/07/2013, le CEVU du 17/09/2013 et le CA du 23/09/2013 LICENCE STAPS MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES ANNÉE UNIVERSITAIRE 2014/2015 Responsable

Plus en détail

MASTER Mention MÉTIERS DE LA MODE et du TEXTILE. I) Modalités d inscription, de progression et de validation : cadrage général 1

MASTER Mention MÉTIERS DE LA MODE et du TEXTILE. I) Modalités d inscription, de progression et de validation : cadrage général 1 MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSSANCES DE LA FACULTE D ECONOMIE ET DE GESTION MASTER Mention MÉTIERS DE LA MODE et du TEXTILE (DOMAINE DROIT, ECONOMIE, GESTION) Année universitaire 2014-2015 I) Modalités

Plus en détail

MASTER Sciences, Technologies, Santé Mention Ingénierie Mathématique

MASTER Sciences, Technologies, Santé Mention Ingénierie Mathématique Spécialité : Ingénierie financière Master année 2 MASTER Sciences, Technologies, Santé Mention Ingénierie Mathématique Arrêté d habilitation : 20100069 Règlement du contrôle des connaissances Année 2013

Plus en détail

MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE TECHNOLOGIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE TECHNOLOGIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE TECHNOLOGIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 I DISPOSITIONS GENERALES Communication des modalités de contrôle des aptitudes

Plus en détail

Article 4 : Article 5 :

Article 4 : Article 5 : REGLEMENT D EXAMEN MASTER 1 ère ANNEE (M1) FORMATION CONTINUE ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 Vu les Modalités d inscription, de progression et de validation en licence et master arrêtées par le CEVU d'amu

Plus en détail

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE"

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION ECONOMIE APPLIQUEE REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE" SPECIALITE FINANCE DE MARCHE, EPARGNE INSTITUTIONNELLE ET GESTION DE PATRIMOINE (Dispositions générales Contrôle des connaissances

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES REGLEMENT DES ETUDES LICENCES PROFESSIONNELLES Année universitaire 2015/2016 Règlement adopté par le conseil d IUT dans sa séance du 11 juin 2015 Règlement adopté par le CFVU de l UJF dans sa séance du

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Adopté par le conseil d UFR le 10 juillet 2013 Voté au CA du 1 er octobre 2013 Adopté par la CFVU du 09 septembre 2013 MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Master année 1 Arrêté d habilitation

Plus en détail

MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES des mentions de master de l UFR Sciences Année universitaire 2014/2015

MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES des mentions de master de l UFR Sciences Année universitaire 2014/2015 MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES des mentions de master de l UFR Sciences Année universitaire 2014/201 Table des matières TITRE I - MODALITES D INSCRIPTION, DE PROGRESSION ET DE VALIDATION EN MASTER

Plus en détail

MASTER Sciences humaines et sociales Mention Sociologie

MASTER Sciences humaines et sociales Mention Sociologie MASTER Sciences humaines et sociales Mention Sociologie Spécialité : Image et société Master année Arrêté d habilitation : 005 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 0-05 Vu la loi 8-5 du 6 janvier 98

Plus en détail

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M Spécialité: ADMINISTRATION DES ENTREPRISES 120 ECTS Volume horaire étudiant : 362 h 90 h h h h h cours magistraux

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES REGLEMENT DES ETUDES LICENCES PROFESSIONNELLES Année universitaire 2015/2016 Règlement adopté par le conseil d IUT dans sa séance du 11 juin 2015 Règlement adopté par le CFVU de l UJF dans sa séance du

Plus en détail

RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION

RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION Chapitre 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 : Le cursus de master est organisé

Plus en détail

Année universitaire 2014-2015

Année universitaire 2014-2015 MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES - FONCTIONNEMENT DES JURYS POUR L OBTENTION DES DIPLÔMES DE LICENCE DU DOMAINE SCIENCES TECHNOLOGIE SANTÉ DE L UNIVERSITÉ PARIS-SUD Année universitaire

Plus en détail

pour le cursus MASTER de l'université Paul Sabatier

pour le cursus MASTER de l'université Paul Sabatier 1 Règles générales d admission, de progression et de validation pour le cursus MASTER de l'université Paul Sabatier Le cursus Master est structuré en quatre semestres sous la forme de parcours pédagogiques

Plus en détail

Règlement des études de la licence professionnelle Analyse et Traçabilité au Laboratoire (ATL)

Règlement des études de la licence professionnelle Analyse et Traçabilité au Laboratoire (ATL) Règlement des études de la licence professionnelle Analyse et Traçabilité au Laboratoire (ATL) En 2015-2016, la LP ATL est également dispensée en alternance La licence professionnelle est un diplôme bac

Plus en détail

Résumé des communications des Intervenants

Résumé des communications des Intervenants Enseignements de la 1ere semaine (du 01 au 07 décembre 2014) I. Titre du cours : Introduction au calcul stochastique pour la finance Intervenante : Prof. M hamed EDDAHBI Dans le calcul différentiel dit

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC Spécialité : Droits de l homme & droit humanitaire Master année 2 Arrêté d habilitation : 200064 REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Années 2013-2015 VU

Plus en détail

RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER

RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER Droit, économie-gestion mention : «Droit des activités économiques» Année universitaire 2009-2010 Article 1 : Conditions d accès à la deuxième année de

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : UFR SHS Domaine : Droit, économie, gestion Mention : Métiers de la gestion et de la comptabilité : responsable de portefeuille clients en cabinet d'expertise Numéro

Plus en détail

Modalités de contrôle des connaissances Année universitaire 2014/2015

Modalités de contrôle des connaissances Année universitaire 2014/2015 2 ème année de Master Mention Mathématiques Appliquées Parcours Actuariat Modalités de contrôle des connaissances Année universitaire 2014/2015 I. Principes généraux Une note finale sur 20 est attribuée

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : IUT d EVRY Département Génie Thermique et Energie Domaine : DEG / STS Mention : Métiers de l'immobilier : gestion et développement de patrimoine immobilier Parcours

Plus en détail

"Sous réserve de validation des modifications"

Sous réserve de validation des modifications "Sous réserve de validation des modifications" Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : CONTROLE DE GESTION 120 ES Volume horaire étudiant

Plus en détail

Préambule : TITRE 1 : Dispositions générales

Préambule : TITRE 1 : Dispositions générales Règlement des études et des examens Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines Spécialité : Assistant Ressources Humaines (ARH) Préambule : La licence professionnelle Gestion des Ressources

Plus en détail

CHARTE DES EXAMENS. Page 1 sur 9 SOMMAIRE. Préambule

CHARTE DES EXAMENS. Page 1 sur 9 SOMMAIRE. Préambule Page 1 sur 9 CHARTE DES EXAMENS SOMMAIRE Préambule Titre I : PREPARATION ET ORGANISATION 1) Calendriers 2) Convocation. 3) Sujets d examens 4) Préparation matérielle Titre II : DEROULEMENT DES EXAMENS

Plus en détail

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M Spécialité: ADMINISTRATION DES ENTREPRISES 120 ECTS Volume horaire étudiant : 362 h 90 h h h h h cours magistraux

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 MASTER 1 DROIT, ÉCONOMIE, GESTION MENTION SCIENCES DU MANAGEMENT

UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 MASTER 1 DROIT, ÉCONOMIE, GESTION MENTION SCIENCES DU MANAGEMENT 1 UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 MASTER 1 DROIT, ÉCONOMIE, GESTION MENTION SCIENCES DU MANAGEMENT Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national

Plus en détail

Modalités du contrôle des connaissances. Dispositions générales. Année Universitaire 2013/2014. ESPE de l Académie de Limoges Université de Limoges

Modalités du contrôle des connaissances. Dispositions générales. Année Universitaire 2013/2014. ESPE de l Académie de Limoges Université de Limoges Modalités du contrôle des connaissances Dispositions générales Année Universitaire 2013/2014 ESPE de l Académie de Limoges Université de Limoges - Vu la loi n 84-52 du 26 janvier 1984 relative à l enseignement

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION SCIENCES DE GESTION

UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION SCIENCES DE GESTION 1 UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION SCIENCES DE GESTION Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national défini

Plus en détail

I. PRESENTATION GÉNÉRALE

I. PRESENTATION GÉNÉRALE UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 MASTER 1 (MAITRISE) DROIT, ÉCONOMIE, GESTION MENTION SCIENCES DU MANAGEMENT Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire

Plus en détail

Master Droit 1 ère année Règlement des études

Master Droit 1 ère année Règlement des études PRES Université Lille Nord de France Faculté de Droit de Boulogne sur Mer Centre universitaire Saint Louis 21, rue Saint Louis BP 774 62327 Boulogne sur Mer Master Droit 1 ère année Règlement des études

Plus en détail

Formation en Apprentissage - Formation Initiale - Formation Continue. Année universitaire 2013-2015

Formation en Apprentissage - Formation Initiale - Formation Continue. Année universitaire 2013-2015 Arrêté d habilitation : 20100056 DOMAINE DROIT, ECONOMIE, GESTION MASTER MENTION «COMPTABILITE, CONTRÔLE, AUDIT» Formation en Apprentissage - Formation Initiale - Formation Continue REGLEMENT DU CONTROLE

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE Spécialité: Gestion Clientèle Particuliers Arrêté d habilitation : 20090979 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES JURIDIQUES METIERS DU DROIT DE L IMMOBILIER Les présentes règles s inscrivent dans le cadre

Plus en détail

183 h 183 h 240 h h 606 h

183 h 183 h 240 h h 606 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Volume horaire étudiant : S.T.A.P.S. Mention : S.T.A.P.S. L1 60 ES 183 h 183 h 240 h h 606 h cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés stage ou

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE LIMOGES FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES -------------------------- MODALITÉS GÉNÉRALES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES LICENCE, MASTER

UNIVERSITÉ DE LIMOGES FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES -------------------------- MODALITÉS GÉNÉRALES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES LICENCE, MASTER UNIVERSITÉ DE LIMOGES FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES -------------------------- MODALITÉS GÉNÉRALES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES LICENCE, MASTER Les dispositions suivantes concernent tous les enseignements

Plus en détail

Faculté de Droit, Sciences politiques et sociales ANNEE UNIVERSITAIRE 2015/2016. Modalités du contrôle des connaissances

Faculté de Droit, Sciences politiques et sociales ANNEE UNIVERSITAIRE 2015/2016. Modalités du contrôle des connaissances Faculté de Droit, Sciences politiques et sociales ANNEE UNIVERSITAIRE 2015/2016 Modalités du contrôle des connaissances (Domaine Droit, Économie, gestion) 1 Table des matières Table des matières... 2 Règlement

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : UFR Sciences de l Homme et de la Société Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Management et gestion des organisations Parcours 1 : Développement d activité

Plus en détail

TITRE I : Organisation générale

TITRE I : Organisation générale REGLEMENTATION CONCERNANT L EVALUATION DES CONNAISSANCES ET DES COMPETENCES ET LA VALIDATION DES PARCOURS DE LICENCE ET DE MASTER ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 VU - le code de l éducation, - le décret

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES ET DU CONTROLE DES CONNAISSANCES

REGLEMENT DES ETUDES ET DU CONTROLE DES CONNAISSANCES REGLEMENT DES ETUDES ET DU CONTROLE DES CONNAISSANCES I. ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS ET STAGE Article 1. Dispositions générales La licence comporte quatre mentions : Droit, Economie, Gestion et AES.

Plus en détail

SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE. STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Parcours Informatique

SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE. STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Parcours Informatique 2012-2015 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication Parcours

Plus en détail

Université de Strasbourg Master Sciences Politiques et Sociales Mention Science Politique Spécialité Sciences Sociales du Politique

Université de Strasbourg Master Sciences Politiques et Sociales Mention Science Politique Spécialité Sciences Sociales du Politique Université de Strasbourg Master Sciences Politiques et Sociales Mention Science Politique Spécialité Sciences Sociales du Politique Adopté à l unanimité par la CFVU du 10 juin 2014 Composante de rattachement

Plus en détail

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE"

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION ECONOMIE APPLIQUEE REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE" SPECIALITE «GLOBALISATION ET STRATEGIE DES FIRMES» (Dispositions générales Contrôle des connaissances Descriptif des semestres)

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION

UNIVERSITE DE TOULON UFR SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION UNIVERSITE DE TOULON UFR SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 01/017 MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SPECIALITE COMMERCE INTERNATIONAL EQUITABLE ET DEVELOPPEMENT

Plus en détail

MASTER Sciences, technologies, santé Mention Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives

MASTER Sciences, technologies, santé Mention Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives MASTER Sciences, technologies, santé Mention Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives 1 spécialité : - Biologie intégrative des adaptations à l exercice pour la santé et la performance

Plus en détail

MASTER MENTION AIX-MARSEILLE SCIENCES ECONOMIQUE. I) Modalités d inscription, de progression et de validation : cadrage général 1

MASTER MENTION AIX-MARSEILLE SCIENCES ECONOMIQUE. I) Modalités d inscription, de progression et de validation : cadrage général 1 MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSSANCES DE LA FACULTE D ECONOMIE ET DE GESTION MASTER MENTION AIX-MARSEILLE SCIENCES ECONOMIQUE (DOMAINE DROIT, ECONOMIE, GESTION) Année universitaire 2013-2014 I) Modalités

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 01/017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national défini par les tetes

Plus en détail

144 174 237 30h + 120h 555 h

144 174 237 30h + 120h 555 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Mention : Spécialité : S.T.A.P.S. S.T.A.P.S. MANAGEMENT DU SPORT L2 120 ES Volume horaire étudiant : 144 174 237 30h + 120h 555 h cours magistraux travaux dirigés travaux

Plus en détail

LIVRET DE L'ETUDIANT MASTER 1 ANNEE 2014/2015

LIVRET DE L'ETUDIANT MASTER 1 ANNEE 2014/2015 MASTER DROIT ECONOMIE GESTION Mention Administration Management Economie des Organisations (AMEO) Spécialité Direction des structures médico-sociales et de services aux personnes (DSMS) LIVRET DE L'ETUDIANT

Plus en détail

PREAMBULE. TITRE I : Organisation générale

PREAMBULE. TITRE I : Organisation générale REGLEMENTATION CONCERNANT L EVALUATION DES CONNAISSANCES ET DES COMPETENCES ET LA VALIDATION DES PARCOURS DE MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 VU - le code de l éducation,

Plus en détail

MASTER*Mention*COMPTABILITE,*FINANCE,*FISCALITE*ET*PATRIMOINE*

MASTER*Mention*COMPTABILITE,*FINANCE,*FISCALITE*ET*PATRIMOINE* * MODALITES*DE*CONTROLE*DES*CONNAISSSANCES* DE*LA*FACULTE*D ECONOMIE*ET*DE*GESTION* * MASTER*Mention*COMPTABILITE,*FINANCE,*FISCALITE*ET*PATRIMOINE* (DOMAINE*DROIT,*ECONOMIE,*GESTION)* Année*universitaire*2015F2016*

Plus en détail

Contrôle des connaissances. Licence professionnelle Notariat

Contrôle des connaissances. Licence professionnelle Notariat Contrôle des connaissances Licence professionnelle Notariat Approuvé par : - Le Conseil de Gestion de l Ecole de Droit du 9 juin 204 - Le Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire de l Université d

Plus en détail

MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT DES AFFAIRES

MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT DES AFFAIRES 2011-2016 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT DES AFFAIRES Parcours Droit des affaires 1 re année M1 60 ES Volume horaire étudiant : h h h h

Plus en détail

Université de Poitiers / UFR Lettres et Langues. Règlement des examens Licence et Master de l UFR Lettres et Langues. Année universitaire 2013-2014

Université de Poitiers / UFR Lettres et Langues. Règlement des examens Licence et Master de l UFR Lettres et Langues. Année universitaire 2013-2014 Université de Poitiers / UFR Lettres et Langues Règlement des examens Licence et Master de l UFR Lettres et Langues Adopté par délibération du conseil d'administration de l'université de Poitiers le 20.09.2013

Plus en détail

MASTER DROIT ECONOMIE - GESTION

MASTER DROIT ECONOMIE - GESTION Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : MASTER DROIT ECONOMIE - GESTION MENTION DROIT PUBLIC MENTION DROIT PRIVE Spécialité recherche Protection des droits fondamentaux et des libertés M2

Plus en détail

I. PRESENTATION GENERALE

I. PRESENTATION GENERALE 1 UNIVERSITE DE TOULON UFR SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2015/2017 MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION MONNAIE, BANQUE, FINANCE, ASSURANCE PARCOURS CONSEILLER SPECIALISE

Plus en détail

FORMATION INITIALE, APPRENTISSAGE, FORMATION CONTINUE

FORMATION INITIALE, APPRENTISSAGE, FORMATION CONTINUE LICENCE PROFESSIONNELLE LOGISTIQUE GESTION DE LA CHAINE LOGISTIQUE INTERNATIONALE DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES (GLIPA) Arrêté d habilitation : 20034134 FORMATION INITIALE, APPRENTISSAGE, FORMATION CONTINUE

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION

DROIT ECONOMIE - GESTION Volume horaire étudiant : Niveau : LICENCE année Domaine : DROIT ECONOMIE - GESTION L1 Mention : DROIT 381 h 124,5 h à 133,5 h (+ 13h30 PRL) h h h 60 ES 505,5h à 514,5h (+13h30 PRL) cours magistraux travaux

Plus en détail

D. Organisation générale du contrôle des connaissances

D. Organisation générale du contrôle des connaissances UFR droit et sciences politiques Licence de Droit Règlement Année universitaire 2012-2013 La licence de Droit est une formation qui se déroule sur trois années universitaires et comporte six semestres.

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT. 368 à 395 h 99 à 103h h h h h. cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés stage ou projet total

DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT. 368 à 395 h 99 à 103h h h h h. cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés stage ou projet total Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT L3 180 ES Volume horaire étudiant : 467 à 498 368 à 395 h 99 à 103h h h h h cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques

Plus en détail

Règlement des études 2014 Licence

Règlement des études 2014 Licence Règlement des études 2014 Licence 1. Le cadre règlementaire La licence délivrée par l Université de la Nouvelle- Calédonie est un diplôme national conférant le grade de licence. Le présent document s inscrit

Plus en détail

PREAMBULE. les dispositions suivantes sont adoptées.

PREAMBULE. les dispositions suivantes sont adoptées. REGLEMENTATION CONCERNANT L EVALUATION DES CONNAISSANCES ET DES COMPETENCES ET LA VALIDATION DES PARCOURS DE LICENCE SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 VU - le code de l éducation,

Plus en détail

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Adopté par la CFVU du 4 juin 2015 Master Professionnel (M2) «Administration générale» (VET209E)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Adopté par la CFVU du 4 juin 2015 Master Professionnel (M2) «Administration générale» (VET209E) Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Adopté par la CFVU du juin 015 Master Professionnel (M) «Administration générale» (VET09E) Domaine Droit, Science politique Mention Administration publique Spécialité

Plus en détail

8. Règlement des études

8. Règlement des études 8. Règlement des études Admission au sein d une spécialité Les étudiants inscrits en Master 1 doivent déposer avant le 01 avril 2011 une fiche précisant leur souhait d affectation dans l une des spécialités

Plus en détail

Master1 Economie et Ingénierie Financières

Master1 Economie et Ingénierie Financières Règlement du Contrôle des Connaissances Année 2013/2014 Master1 Economie et Ingénierie Financières article1/ Principes généraux : Cette 1 e année de master combine à la fois des enseignements généraux

Plus en détail

DOMAINE : DROIT, SCIENCE POLITIQUE. Master Mention : Environnement & Développement Durable M1 DROIT DE L ENVIRONNEMENT (VET 0147) 1 ère Année (M1)

DOMAINE : DROIT, SCIENCE POLITIQUE. Master Mention : Environnement & Développement Durable M1 DROIT DE L ENVIRONNEMENT (VET 0147) 1 ère Année (M1) DOMAINE : DROIT, SCIENCE POLITIQUE Master Mention : Environnement & Développement Durable M1 DROIT DE L ENVIRONNEMENT (VET 0147) 1 ère Année (M1) I. GENERALITES 1. La première année de formation conduisant

Plus en détail

Master Arts, Lettres, Langues Mention Musique et Arts du Spectacle

Master Arts, Lettres, Langues Mention Musique et Arts du Spectacle Master Arts, Lettres, Langues Mention Musique et Arts du Spectacle Spécialités : Ingénierie Artistique Administration de la musique et du spectacle Arrêté d habilité : 20100028 REGLEMENT DU CONTROLE DES

Plus en détail

Règlement des études de l IEP de Saint-Germain-en-Laye. Titre I Principes généraux

Règlement des études de l IEP de Saint-Germain-en-Laye. Titre I Principes généraux [Texte] Règlement des études de l IEP de Saint-Germain-en-Laye Titre I Principes généraux Préambule Le diplôme de l Institut d études politiques de Saint-Germain-en-Laye (Sciences Po Saint- Germain-en-Laye,

Plus en détail

Composante(s) de rattachement : UFR des Sciences et Techniques

Composante(s) de rattachement : UFR des Sciences et Techniques Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE MATHEMATIQUES ET APPLICATIONS Mathématiques pour l'informatique Graphique et les statistiques (MIGS) M1 60 ES Volume

Plus en détail

Règlement d'études et d'examens du Bachelor of Science en sciences économiques

Règlement d'études et d'examens du Bachelor of Science en sciences économiques 9 mai 01 Règlement d'études et d'examens du Bachelor of Science en sciences économiques Le Conseil de faculté de la faculté des sciences économiques, vu les articles 6, al., lettre c et 70, al., de la

Plus en détail

Licence de management des organisations Formation initiale, apprentissage et continue

Licence de management des organisations Formation initiale, apprentissage et continue 1/ Evaluation : Licence de management des organisations Formation initiale, apprentissage et continue REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES année 2012/2013 Approuvé par le Conseil LSO, le CEVU et le

Plus en détail

DOMAINE : DROIT, SCIENCE POLITIQUE

DOMAINE : DROIT, SCIENCE POLITIQUE I. GENERALITES DOMAINE : DROIT, SCIENCE POLITIQUE Master Mention : Droit et Gestion des Finances publiques M1 DROIT et GESTION DES COLLECTIVITES TERRITORIALES 1 ère Année (M1) (VET 0144) La première année

Plus en détail

REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION EN INITIAL, APPRENTISSAGE, FORMATION CONTINUE

REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION EN INITIAL, APPRENTISSAGE, FORMATION CONTINUE UNIVERSITE D EVRY VAL D ESSONNE IUT d EVRY-BRETIGNY-ATHIS MONS Département TC Arrêté d habilitation : 20014028 LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE Spécialité : MARKETING ET COMMERCE SUR INTERNET Les métiers

Plus en détail

Université Paris 1 Panthéon - Sorbonne

Université Paris 1 Panthéon - Sorbonne Université Paris Panthéon - Sorbonne Double cursus droit / économie (VET T-2T-T) Les deux premières années de Droit parcours économie débouchent sur la délivrance d un DEUG de Droit. En troisième année,

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES et contrôle des aptitudes et des connaissances

REGLEMENT DES ETUDES et contrôle des aptitudes et des connaissances Année 2015/2016 REGLEMENT DES ETUDES et contrôle des aptitudes et des connaissances Application de l'arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de Master et de la décision du conseil d'administration

Plus en détail

Règlement intérieur pour les élèves ingénieurs

Règlement intérieur pour les élèves ingénieurs Règlement intérieur pour les élèves ingénieurs Objet : Ce règlement intérieur est destiné à définir les droits et les obligations des élèves ingénieurs de l École Supérieure des Communications de Tunis

Plus en détail

Commerce et affaires

Commerce et affaires Niveau : MASTER 204-205 Domaine : Mention : Parcours : Volume horaire étudiant : Arts, Lettres, Langues (ALL) Langues Etrangères Appliquées Commerce et affaires M 60 ECTS 78 h 80 h h h 768 h.026 h cours

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : UFR SHS Domaine : Droit Economie Gestion Mention : Organisation et gestion des établissements hôteliers et de restauration Parcours : Management des entreprises de

Plus en détail

Parcours : DISTRIBUTION PHARMACEUTIQUE

Parcours : DISTRIBUTION PHARMACEUTIQUE CURRICULUM 204-205 MASTER PROFESSIONNEL (M2) Domaine : Sciences Technologie Santé Mention : Sciences de la Vie et de la santé Spécialité : «Produits de Santé : Développement et Distribution» Parcours :

Plus en détail