Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 2011 Cinétique chimique. Exercice I Fermentation dans le vin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 2011 Cinétique chimique. Exercice I Fermentation dans le vin"

Transcription

1 Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 011 Cinétique chimique Exercice I Fermentation dans le vin «Le vin est une boisson provenant exclusivement de la fermentation du raison frais ou du jus de raison frais.» Telle est la définition légale du vin, mais derrière le terme «fermentation» se cachent des transformations que les chimistes ont mis des années à découvrir. Dans les années 1960, on commença à s intéresser à une autre fermentation, qui se produit généralement après la fermentation alcoolique, et à laquelle on n attachait pas trop d importance jusqu alors, car on pensait qu il s agissait d un achèvement de la fermentation alcoolique. Il s agit de la fermentation malolactique, qui consiste en une transformation totale de l acide malique présent dans le jus de raison en acide lactique, sous l action de bactéries. Cette fermentation, longtemps ignorée, a une influence reconnue sur la qualité gustative de certains vins, à condition de la conduire correctement. Les techniques actuelles de suivi de ces fermentations se font par dosage enzymatique : elles consistent essentiellement à doser l alcool contenu dans le vin. Principe du dosage : Étape 1 On effectue une distillation du vin, de telle façon que l on recueille une solution incolore contenant tout l éthanol présent dans le vin; Étape L éthanol est oxydé par la nicotinamide-adénine-dinucléotide (NAD + ) dans une réaction catalysée par une enzyme spécifique. La réaction produit de la nicotinamide-adénine-dinucléotide réduite (NADH) en quantité de matière égale à celle de l éthanol, dosé selon l équation : CH 3 CH OH + NAD + = CH 3 CHO +NADH +H + (1) Étape 3 On mesure l absorbance de la NADH par spectrophotométrie, à la longueur d onde de 340 nm lors du dosage. A Première partie : Détermination du degré alcoolique d un vin «On appelle degré alcoolique d une boisson alcoolisée, le volume (exprimé en ml) d éthanol contenu dans 100 ml de cette boisson, les volumes étant mesurés à 0 o C.» 1. Question préliminaire Montrer que la réaction (1) est bien une réaction d oxydoréduction, en faisant apparaître le transfert d électrons entre les deux couples donnés. Couples d oxydoréduction : (CH 3 CHO/CH 3 CH OH) (NAD + /NADH). Étalonnage du spectrophotomètre On réalise une gammme de quatre solutions étalons ; chaque solution étalon contient : NAD + en excès ; le catalyseur; une solution de concentration massique connue en éthanol. On mesure l absorbance de chaque solution étalon et on obtient les résultats suivants : Solution étalon S 1 S S 3 S 4 Concentration masssique C m en éthanol, en mg L Absorbance A 0,08 0,16 0,3 0,48.1. Lors du réglage initial, quelle valeur doit-on donner à l absorbance de la solution de référence, avant toute mesure?.. Tracer la courbe A en fonction de la concentration massique C m.

2 .3. Montrer que la représentation graphique est en accord avec la loi de Beer-Lambert A = kc m. Déterminer la valeur de k, en L mg Préparation et dosage de l éthanol contenu dans le vin On distille 0 ml de vin; le distillat est ensuite ajusté à 00 ml avec de l eau distillée, pour obtenir une solution appelée D. On prépare l échantillon à doser par spectrophotométrie, en introduisant : 1 ml de solution D; Le catalyseur; NAD + en excès, dans une fiole jaugée de 50 ml, que l on complète avec de l eau distillée. L absorbance mesurée pour cet échantillon vaut : A e = 0, Montrer que l échantillon préparé correspond à une dilution au 1/50 e de la solution D. 3.. Par une méthode de votre choix à préciser, déterminer à partir de l absorbance mesurée A e la concentration massique en éthanol de l échantillon étudié En déduire la concentration massique en éthanol : a. de la solution D; b. du vin Déterminer alors le degré alcoolique du vin. Donnée : masse volumique de l éthanol, supposée constante dans le domaine de concentration considéré : 0,80 kg L 1. B Deuxième partie : cinétique de la fermentation malolactique L équation de la fermentation malolactique est : COOH CH CHOH COOH = CH 3 CHOH COOH + CO Acide malique Acide lactique Le dosage enzymatique de l acide malique restant dans le vin a donné les résultats suivants, pour une température de fermentation maintenue à 0 o C : Concentration masssique C m (t) en acide malique (en g L 1 ) 3,5,3 1,6 0,8 0,5 0,7 0 Date t (en jours) Montrer que la concentration molaire en acide malique restant dans le vin à l instant t s exprime par : [acide malique](t) = C m(t) 134 En déduire la quantité de matière d acide malique n acide malique (t = 0) initiale dans un litre de vin.. À l aide d un tableau descriptif de l évolution de la réaction, montrer que l avancement à l instant t de cette réaction pour un litre de vin se met sous la forme : x(t) =,6 10 n acide malique (t) 3. La courbe représentant les variations de x en fonction du temps t est donnée en annexe. a. Comment peut-on, à partir du graphe, évaluer la vitesse volumique de réaction à l instant t? (aucun calcul n est demandé). b. Commenter l évolution de la vitesse volumique de réaction au cours du temps. 4. Définir et déterminer le temps de demi-réaction. Données : M C = 1 g mol 1 ; M O = 16 g mol 1 ; M H = 1,0 g mol 1.

3 Exercice II Taux d alcoolémie Pour mesurer la quantité d alcool dans le sang, on réalise un prélèvement puis, par un procédé non indiqué ici, on décolore le sang. On dose alors la quantité d alcool présente dans le sang à partir de la réaction chimique suivante : 3CH 3 CH OH (aq) + Cr O 7 (aq) + 16H + (aq) = 3CH 3 COOH (aq) +4Cr 3+ (aq) + 11H O (l) Cette réaction est lente, son évolution est suivie par spectrophotométrie. Données : Masse molaire moléculaire de l éthanol : 46 g mol 1 ; Couleurs des espèces chimiques en présence : 1. Choix de la méthode de suivi Espèces chimiques CH 3 CH OH Cr O 7 Cr 3+ CH 3 COOH Couleur en solution aqueuse incolore jaune-orangé vert incolore 1.1. Expliquer pouquoi cette réaction chimique peut être suivie par spectrophotométrie. 1.. Pourquoi cette méthode peut-être qualifiée de «non-destructive»?. Suivi temporel On désire suivre la présence des ions dichromate Cr O 7. On réalise les réglages préalables de l appareil : on sélectionne la longueur d onde λ = 40 nm; on réalise le «blanc» avec une solution aqueuse contenant l ion chrome Cr 3+. Les ions dichromate et chrome n absorbent pas dans le même domaine de longueur d onde. À la date t = 0, on mélange,0 ml de sang prélevé au bras d un conducteur avec 10,0 ml d une solution aqueuse acidifiée de dichromate de potassium (K + + Cr O 7 ) de concentration molaire c = [Cr O 7 ] =,0 10 mol L 1. Le volume total du mélange réactionnel est V = 1,0 ml. On agite et on place rapidement un prélèvement du mélange réactionnel dans une cuve du spectrophotomètre. Le prélèvement dans la cuve évolue de la même façon que le mélange réactionnel. Le spectrophotomètre est connecté à un ordinateur, il mesure l absorbance A du mélange réactionnel au cours du temps. On obtient l enregistrement suivant : A t (min).1. De manière générale, sur quel critère sélectionne-t-on la longueur d onde pour effectuer un suivi spectrophotométrique?.. Établir le tableau d avancement du système, en désignant par n 0 la quantité de matière initiale d alcool présente dans,0 ml de sang, et par n 1 la quantité de matière initiale en ions dichromate introduite dans le mélange réactionnel.

4 Nota bene : dans les conditions de l expérience, l ion H + est en excès. On ne renseignera donc pas la colonne relative à cet ion dans le tableau d avancement..3. Quelle relation existe entre l avancement x de la réaction, la concentration en ions dichromate [Cr O 7 ] dans le mélange, le volume V du mélange réactionnel et la quantité n 1?.4. L absorbance A est liée à la concentration [Cr O 7 ] (en mol L 1 ) par la relation : A = 150[Cr O 7 ] (pour λ = 40 nm) Déduire de la relation établie à la question précédente, que l avancement x est lié à l absorbance A par la relation : x = (10 4A) 10 5 (mol).5. La réaction peut être considérée comme totale. À l aide du graphique A = f(t), calculer l avancement maximal. En déduire que le réactif limitant est l éthanol..6. Le taux autorisé d alcool est de 0,5 g dans 1 L de sang. Le conducteur est-il en infraction? Annexe de l exercice I Fermentation dans le vin, évolution de l avancement en fonction du temps x = f(t) x (en mol) t (en jours)

5 Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 011 Cinétique chimique Corrigé Exercice I Fermentation dans le vin A Première partie 1. Couple (CH 3 CHO/CH 3 CH OH) : CH 3 CHO + H + + e = CH 3 CH OH Couple (NAD + /NADH) : NAD + + H + + e = NADH Montrons que l addition des deux permet, par échange d électrons, de retrouver l équation de la réaction : NAD + + H + + e =NADH CH 3 CH OH=CH 3 CHO + H + + e CH 3 CH OH + NAD + =CH 3 CHO + NADH + H +.1. On doit donner la valeur A = 0 à la solution de référence. On appelle ce réglage «faire le blanc.».. Courbe de l absorbance A en fonction de la concentration massiquec m (donc absorbanceaen ordonnée et C m en abscisse!) : A C m (mg L 1 ) Sur le tracé, on a d une part rajouté un point à l origine, qui est un point certain (résultat du réglage «du blanc»); et d autre part, on a tracé une droite d interpolation moyenne, qui va être utilisée par la suite..3. La représentation graphique est une droite passant par l origine (relation linéaire ou relation de proportionnalité); par conséquent, la proportionnalité entre A et C m est vérifiée, avec k pente de la droite : k = A C m = 0, = 1, L mg Le volume de solution mère n o 1, solution D, est V 1 = 1 ml; le volume de solution fille n o, volume de la fiole jaugée, est V = 50 ml. Le facteur de dilution f est donc : f = V V 1 = 50 1 = 50 c.q.f.d. 3.. On mesure A e = 0,30; la concentration massique C m,e pour cet échantillon est donné soit par une lecture graphique de la droite d étalonnage précédente, soit par application de la loi de Beer- Lambert : A e = kc m,e C m,e = A e k Application numérique : 0,30 k = 1, = 1,9 10 mg L a. Puisque l échantillon dosé est dilué cinquante fois, C m = 50 C m,e C m = 50 1,9 10 C m = 9, mg L 1 C m = 9,5 g L 1 b. Pour le vin, le volume de solution mère de vin est 0 ml, que l on ajuste à 00 ml, volume de solution fille. On a donc un second facteur de dilution f de dix : f = 00 0 = 10 C vin = 10 C m = 10 9,5 = 95 g L Pour déterminer le degré alcoolique du vin, il faut trouver le volume d éthanol Véthanol ; la concentration massique du vin en éthanol C vin permet déjà de trouver la masse d éthanol méthanol : C vin = m éthanol méthanol = C vin V V où V désigne le volume du vin, 100 ml pour se conformer à la définition du degré alcoolique. Le volume d éthanolvéthanol est lié à sa masseméthanol par sa masse volumique ρéthanol : ρéthanol = m éthanol Véthanol Véthanol = m éthanol ρéthanol

6 En remplaçant méthanol par la relation précédente : Véthanol = C vinv ρéthanol La concentration massique du vin est connue en grammes par litre, conversion en kilogrammes par litre : C vin = 95 g L 1 = 9,5 10 kg L 1 Application numérique : Véthanol = 9,5 10 0,100 0,80 Véthanol = 0,01 L B Deuxième partie Véthanol = 0,01 ml = 1 o 1. La concentration molaire en acide malique s exprime par, en notations évidentes : [acide malique] = n V Quant à la concentration massique : C m = m V Or la quantité de matière n est liée à la masse m par : n = m M [acide malique] = C m M Calculons la masse molaire moléculaire de l acide malique : M = ,0 = 134 g mol 1 En remplaçant dans la formule précédente, on trouve bien le résultat demandé :. Tableau descriptif de l évolution de la réaction : AM = AL + CO EI n(0) 0 0 Ec n(0) x x x EF n(0) x max x max x max À la date t, on lit dans le tableau d avancement la quantité d acide malique (deuxième ligne, Ec) : n acide malique (t) = n(0) x(t) x(t) = n(0) n acide malique (t) x(t) =,6 10 n acide malique (t) 3. a. Pour évaluer la vitesse volumique de réaction : Tracer la tangente à la courbe au point considéré; Calculer la pente de cette tangente, qui s interprète comme la dérivée dx dt de la courbe x = f(t) au point considéré; Diviser par le volume total de la solution, noté V : v = 1 dx V dt b. La pente de la courbe diminue, donc la vitesse de réaction diminue aussi, au fur et à mesure de l avancement de la réaction (facteur cinétique concentration : les réactifs sont de moins en moins concentrés au fur et à mesure qu ils disparaissent). 4. Le temps de demi-réaction, noté t 1/, est le temps au bout duquel la moitié du réactif limitant a été consommé; et donc, pour l avancement x(t) de la réaction : x ( t 1/ ) = x max On trace l asymptote horizontale à x max = 0,06 mol, et on effectue une lecture graphique pour x max / = 0,013 mol : [acide malique] = C m 134 À l état initial, la concentration massique d acide malique vaut C m (0) = 3,5 g L 1 (tableau de valeurs pour t = 0). La concentration molaire est donc de : [acide malique](0) = 3,5 134 =,6 10 mol L 1 On en déduit immédiatement la quantité de matière d acide malique, pour un litre de vin : n(0) = [acide malique]v n(0) =, n(0) =,6 10 mol t 1/ = 6 jours x (en mol) x max x max / t 1/ t (en jours)

7 Exercice II Taux d alcoolémie 1.1. Cette réaction peut être suivie par spectrophotométrie, car elle fait intervenir au moins une espèce colorée. Un critère supplémentaire nécessaire, indiqué dans le texte, et que les deux espèces colorées ici en présence absorbent dans des domaines différents, pour ne pas que leurs absorbances s additionnent et ainsi pouvoir détecter l absorbance d une seule espèce colorée. 1.. L usage du spectrophotomètre peut être qualifié comme «non-destructif» car, contrairement à un dosage chimique, la mesure de l absorbance ne modifie pas le milieu réactionnel. Ce qualificatif est quelque peu abusif en présence d une réaction entre l éthanol et les ions dichromate..1. On sélectionne la longueur d onde du spectrophotomètre sur un maximum d absorbance de l espèce dont on veut suivre l absorbance. Cette précaution permet d avoir une précision maximale. De plus, il faut qu à cette longueur d onde, aucune autre espèce n absorbe. Cette précaution permet d avoir des résultats exploitables. Ici nous serons dans le violet, couleur complémentaire du vert des ions chrome (III)... Le tableau d avancement du système est reproduit en fin de sujet. Il s agit d un tableau en formule littérale. On doit mettre «excès» pour le solvant, ici l eau..3. La quantité d ions dichromate se lit dans le tableau (deuxième ligne, Ec) : n Cr O 7 = n 1 x [Cr O 7 ] = n 1 x V.4. Utilisons la relation précédente pour isoler x : n 1 x = [Cr O 7 ]V x = n 1 [Cr O 7 ]V Calculons n 1 (ions dichromate) : n 1 = cv =, , =, mol ainsi que le volume total V, en litres : V = 1,0 ml = 1, L On remplace ces valeurs numériques dans x : x =, [Cr O 7 ] 1, On remplace la relation proposée : A = 150[Cr O 7 ] [Cr O 7 ] = A 150 dans l expression précédente : x =, A 150 1, On simplifie : x = 1, A 4, et on factorise par 10 5 : x = (10 4A) 10 5 c.q.f.d..5. Sur le graphique A = f(t), on trace l asymptote horizontale A max =,39 : A A max t (min) On remplace cette valeur dans la formule précédente pour calculer x max : x max = (10 4,39) 10 5 x max = 4, mol L absorbance est non-nulle, donc c est qu il reste des ions dichromate, qui absorbent dans ce domaine de longueur d onde. Les ions hydrogène étant en excès, le réactif limitant est donc bien l éthanol..6. Quantité initiale d éthanol : n 0 3x max = 0 n 0 = 3x max Application numérique : n 0 = 3 4, = 1, mol Calcul de la masse d éthanol correspondante : n 0 = m 0 M Application numérique : m 0 = n 0 M m 0 = 1, = 6, g Cette masse vaut pour,0 ml de sang; pour 1 litre : m = 1000 m 0 = , = 0,30 g Le conducteur n est donc pas en infraction.

8 3CH 3 CH OH + Cr O 3CH 3 CH OH + Cr O 3CH 3 CH OH + Cr O 3CH 3 CH OH + Cr O 3CH 3 CH OH + Cr O 3CH 3 CH OH + Cr O

9 Grille Soutien 3 TS 01 Fermentation.../5 CH 3 CHO+H + +e = CH 3 CH OH NAD + +H + +e = NADH Addition des + échange e donc bien rédox A = 0 Courbe A = f(c m ) Droite d interpolation moyenne Une droite, et passant par zéro, donc OK k = 1, L mg 1 V fille = 50 ml et V mère = 1 ml donc f = 50 C me = A e /k ou tracé graphique C me = 1,9 10 mg L 1 C D = 50 C me = 9,5 g L 1 C vin = 00/0 C D = 95 g L 1 m = C vin V = 9,5 g pour 100 ml V = m/µ = 1 ml donc 1 o C = n/v C m = m/v n = m/m donc C = C m /M M acide malique = 134 g.mol 1, calculé n acide malique (t = 0) =,6 10 mol n acide malique (t) =,6 10 x(t) Tangentes à la courbe v = 1/V dx/dt donc v proportionnelle tangentes Pente des tangentes ց donc v ց x ( t 1/ ) = xmax / ou phrase Tracés x max = 0,06 mol et x max / = 0,013 mol t 1/ = 6 jours Taux d alcoolémie.../1 Réactif ou produit colorés (+ couleurs distinctes!) Passage de la lumière sans effet! λ max maximum d absorption de l espèce Tableau avec n 0 3x, n 1 x et solvant [Cr O 7 ] = (n 1 x)/v x = (10 4A) 10 5, démontrée x = (10 4A) 10 5, démontrée Asymptote horizontale A =,39 x max = 4, mol 0 donc non limitant n Cr O 7 n 0 = 1, mol m = 0, 30 g, pas d infraction en France Total.../37 Note.../0 Grille Soutien 3 TS 01 Fermentation.../5 CH 3 CHO+H + +e = CH 3 CH OH NAD + +H + +e = NADH Addition des + échange e donc bien rédox A = 0 Courbe A = f(c m ) Droite d interpolation moyenne Une droite, et passant par zéro, donc OK k = 1, L mg 1 V fille = 50 ml et V mère = 1 ml donc f = 50 C me = A e /k ou tracé graphique C me = 1,9 10 mg L 1 C D = 50 C me = 9,5 g L 1 C vin = 00/0 C D = 95 g L 1 m = C vin V = 9,5 g pour 100 ml V = m/µ = 1 ml donc 1 o C = n/v C m = m/v n = m/m donc C = C m /M M acide malique = 134 g.mol 1, calculé n acide malique (t = 0) =,6 10 mol n acide malique (t) =,6 10 x(t) Tangentes à la courbe v = 1/V dx/dt donc v proportionnelle tangentes Pente des tangentes ց donc v ց x ( t 1/ ) = xmax / ou phrase Tracés x max = 0,06 mol et x max / = 0,013 mol t 1/ = 6 jours Taux d alcoolémie.../1 Réactif ou produit colorés (+ couleurs distinctes!) Passage de la lumière sans effet! λ max maximum d absorption de l espèce Tableau avec n 0 3x, n 1 x et solvant [Cr O 7 ] = (n 1 x)/v x = (10 4A) 10 5, démontrée x = (10 4A) 10 5, démontrée Asymptote horizontale A =,39 x max = 4, mol 0 donc non limitant n Cr O 7 n 0 = 1, mol m = 0, 30 g, pas d infraction en France Total.../37 Note.../0

État initial n 0 n 1 Excès 0 0 Excès État intermédiaire. n 0 3x n 1 2x Excès 3x 4x Excès. État final n 0 3x éq n 1 2x éq Excès 3x éq 4x éq Excès 2.3.

État initial n 0 n 1 Excès 0 0 Excès État intermédiaire. n 0 3x n 1 2x Excès 3x 4x Excès. État final n 0 3x éq n 1 2x éq Excès 3x éq 4x éq Excès 2.3. Taux d alcoolémie (Réunion 2008 ) 1.Choix de la méthode de suivi 1.1. L ion dichromate est orangé, l ion chrome (III) est de couleur verte. Au fur et à mesure de l évolution de la réaction la couleur de

Plus en détail

CORRIGE. Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée

CORRIGE. Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT EXP Spectroscopie UV-Visible CORRIGE Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée Problématique : Un sirop

Plus en détail

1 ère S L alcootest Chimie Mesure

1 ère S L alcootest Chimie Mesure Page 1 sur 5 1 ère S Chimie Mesure - Enoncé - A. Première partie : la formule de Widmark Monsieur Bacchus, de masse M = 80 kg, consomme de l alcool au cours d un repas : il boit 3 verres de vin (1 verre

Plus en détail

Injections alcalinisantes

Injections alcalinisantes Injections alcalinisantes Des solutions d'hydrogénocarbonate de sodium ou de lactate de sodium sont utilisées en injection par les médecins pour leurs propriétés alcalinisantes (traitement de l'excès d'acidité)

Plus en détail

TS 1 DM 3 06/11/2006 EXERCICE 1 : FERMENTATION DANS LE VIN

TS 1 DM 3 06/11/2006 EXERCICE 1 : FERMENTATION DANS LE VIN EXERCICE 1 : FERMENTATION DANS LE VIN «Le vin est une boisson provenant exclusivement de la fermentation du raisin frais ou du jus de raisin frais». Telle est la définition légale du vin mais derrière

Plus en détail

Pour stocker davantage d'informations sur un disque, les scientifiques travaillent sur la mise au point d'un laser ultra violet.

Pour stocker davantage d'informations sur un disque, les scientifiques travaillent sur la mise au point d'un laser ultra violet. nom : TS 6 CONTRÔLE DE SCIENCES PHYSIQUES 14/11/11 Lors de la correction il sera tenu compte de la présentation et de la rédaction de la copie Les réponses seront justifiées et données sous forme littérale

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE. Durée : 2 heures. Les calculatrices sont autorisées * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE. Durée : 2 heures. Les calculatrices sont autorisées * * * SESSION 2006 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE Durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées * * * NB : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision

Plus en détail

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices obs.4 Couleur et quantité de matière exercices Savoir son cours Mots manquants Une solution colorée se comporte comme un filtre coloré. La grandeur permettant d évaluer l intensité de la lumière absorbée

Plus en détail

La molécule de vanilline possède plusieurs groupes caractéristiques. Après avoir recopié la formule de la molécule sur votre copie, entourer et

La molécule de vanilline possède plusieurs groupes caractéristiques. Après avoir recopié la formule de la molécule sur votre copie, entourer et BAC S LA VANILLE La vanille est le fruit d'une orchidée grimpante, le vanillier, qui a besoin d'un climat tropical chaud et humide pour se développer. On la cultive à Madagascar, à Tahiti, à La Réunion,

Plus en détail

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction Objectifs : Comprendre le principe de fonctionnement d un spectrophotomètre. Mettre en œuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée.

Plus en détail

Corrigé TP8:DOSAGE par SPECTROPHOTOMÉTRIE d une ESPÈCE COLORÉE en SOLUTION

Corrigé TP8:DOSAGE par SPECTROPHOTOMÉTRIE d une ESPÈCE COLORÉE en SOLUTION Corrigé TP8:DOSAGE par SPECTROPHOTOMÉTRIE d une ESPÈCE COLORÉE en SOLUTION Compétences attendues (ce que je dois savoir ( ) ou savoir faire) : 7.5 Élaborer et réaliser un protocole de préparation d une

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 COEFFICIENT : 6 L usage de la calculatrice EST autorisé Ce sujet ne nécessite pas de feuille de papier millimétré Ce

Plus en détail

Spectroscopie UV - visible

Spectroscopie UV - visible Spectroscopie UV - visible ACTIVITES 6 Activité de découverte 2 : Spectre et couleur Le «vert malachite» est un colorant organique de synthèse. La teinte de ses solutions (document 1) ressemble à celle

Plus en détail

Baccalauréat STL B Épreuve de physique chimie Proposition de correction Session de juin 2015 Métropole. 24/06/2015 www.udppc.asso.

Baccalauréat STL B Épreuve de physique chimie Proposition de correction Session de juin 2015 Métropole. 24/06/2015 www.udppc.asso. Baccalauréat STL B Épreuve de physique chimie Proposition de correction Session de juin 2015 Métropole 24/06/2015 www.udppc.asso.fr Si vous repérez une erreur, merci d envoyer un message à : pa_besancon[at]udppc.asso.fr

Plus en détail

Devoir Surveillé de Physique - Chimie n 3 - Mercredi 18 Novembre 2015 -

Devoir Surveillé de Physique - Chimie n 3 - Mercredi 18 Novembre 2015 - Devoir Surveillé de Physique - Chimie n 3 - Mercredi 18 Novembre 2015 - Durée : 3h00. Les calculatrices sont autorisées. Les trois parties sont complètement indépendantes. Tout résultat donné dans l énoncé

Plus en détail

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat I. Solutions acides faibles 1.1. Observation Le ph d une solution d acide éthanoïque CH 3 COOH de concentration molaire c A = 10 2 mol/l est égale à 3,4. 1.2. Interprétation

Plus en détail

XIX èmes OLYMPIADES DE LA CHIMIE

XIX èmes OLYMPIADES DE LA CHIMIE XIX èmes LYMPIADES DE LA CIMIE Chimie et Beauté ACADEMIE D AIX-MARSEILLE Mercredi 5 Février 2003 PRTCLE Ne pas inscrire de Nom sur les feuilles mais le numéro d anonymat. XIXe lympiades de la Chimie, année

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 2. Les solutions tampons

DEVOIR DE SYNTHESE N 2. Les solutions tampons MINESTERE DE L EDUCATION DIRECTION REGIONALE DE NABEUL LYCÉE TAIEB MEHIRI MENZEL TEMIME PROPOSÉ PAR : MOHAMED CHERIF, AHMED RAIES, SALWA RJEB. EPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES NIVEAU: 4 EME SECTION : SC.EXPERIMENTALES

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Nom : Prénom: n groupe: TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Consignes de sécurité de base: Porter une blouse en coton, pas de nu-pieds Porter des lunettes, des gants (en fonction des espèces

Plus en détail

Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014)

Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014) Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014) Exercice 1 : Etude de l acide lactique (6,5 pts) La formule semi-développée de l acide lactique est la suivante : 1.1. Étude

Plus en détail

Chapitre B1 : Comment effectuer un dosage par spectrophotométrie?

Chapitre B1 : Comment effectuer un dosage par spectrophotométrie? Chapitre B1 : Comment effectuer un dosage par spectrophotométrie? TP : La bouillie bordelaise : Dosage par étalonnage. Document 1 : la spectroscopie UV-visible Une espèce chimique est susceptible d interagir

Plus en détail

Exercice I: Préparation du savon (6 points)

Exercice I: Préparation du savon (6 points) Année scolaire : 10/11 Classes : SV Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte quatre pages numérotées de 1 à 4. L usage d une calculatrice non programmable est autorisé.

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Session 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE SUJET

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE SUJET REMPLACEMENT 2015 Métropole - Antilles - Guyane - Réunion Série : STAV BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Calculatrice Le sujet

Plus en détail

Exercices. Savoir le cours. Appliquer le cours. Exercices. Tests d identification. Qui suis-je? Acide ou basique? Oxydable ou non? Quelle classe!

Exercices. Savoir le cours. Appliquer le cours. Exercices. Tests d identification. Qui suis-je? Acide ou basique? Oxydable ou non? Quelle classe! Savoir le cours Les exercices dont les numéros sont sur fond jaune sont corrigés à la fin du manuel. Appliquer le cours Exercices 1 Tests d identification Comment met-on en évidence : a. un alcool? b.

Plus en détail

PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03. Dosage d une solution d hydroquinone

PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03. Dosage d une solution d hydroquinone PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03 Dosage d une solution d hydroquinone On veut doser une solution d hydroquinone en utilisant ses propriétés réductrices. Pour cela, on propose deux méthodes indépendantes utilisant

Plus en détail

TS1, TS2 et TS3 BAC BLANC de PHYSIQUE CHIMIE

TS1, TS2 et TS3 BAC BLANC de PHYSIQUE CHIMIE TS1, TS2 et TS3 BAC BLANC de PHYSIQUE CHIMIE Date : 17/12/13 Durée : 3h30 Calculatrice : autorisée Exercice à ne pas traiter pour les spé : 1 Consignes : L exercice de spécialité fait l objet d un texte

Plus en détail

Changement de réactif pour la formation d un ester

Changement de réactif pour la formation d un ester HAPITRE 11 NTRÔLE DE L ÉVLUTIN DES SYSTÈMES HIMIQUES hangement de réactif pour la formation d un ester 1. Pourquoi changer de réactif? Les réactions d estérification et hydrolyse sont lentes, inverses

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SESSION 2013 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

Physique Chimie. Analyse physico-chimique des acides d un vin

Physique Chimie. Analyse physico-chimique des acides d un vin Physique Chimie PSI 4 heures Calculatrices autorisées Analyse physico-chimique des acides d un vin 2014 Les résultats numériques donnés par les candidats tiendront compte du nombre de chiffres significatifs

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES. Les tables et calculatrices réglementaires sont autorisées.

SCIENCES PHYSIQUES. Les tables et calculatrices réglementaires sont autorisées. UNIVERSITÉ CHEIKH NT DIOP DE DKR /5 6 G 8 Durée : heures OFFICE DU BCCLURET Séries : S-S3 Coef. 8 Téléfax () 8 65 8 - Tél. : 8 95 9-8 65 8 Epreuve du er groupe SCIENCES PHYSIQUES Les tables et calculatrices

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

Chapitre n 6 : CINETIQUE CHIMIQUE

Chapitre n 6 : CINETIQUE CHIMIQUE Chimie - 6 ème année - Ecole Européenne Chapitre n 6 : CINETIQUE CHIMIQUE I) Rappels d oxydoréduction : 1) Réaction d oxydoréduction : Nous allons voir que certaines réactions d'oxydoréduction sont complètes

Plus en détail

I- Spectres UV-visible

I- Spectres UV-visible Objectif : Comprendre comment l étude de spectre donne des informations sur les composés chimiques. I- Spectres UV-visible 1. Activité 1 p 88 Matériel : B : un spectrophotomètre et ses cuves ; une solution

Plus en détail

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1)

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1) TP NEW STYLE 1S THÈME OBSERVER/MATIÈRES COLORÉES/AVANCEMENT DOSAGE COLORIMÉTRIQUE D UNE SOLUTION DE LUGOL PAGE 1 / 5 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Le médicament Le Lugol est une

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES Version 2 Calculette autorisée Durée: 50min Toutes vos réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Données pour les deux exercices : Atome H C N O Masse

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

Agrégation interne de sciences physiques, option physique-chimie

Agrégation interne de sciences physiques, option physique-chimie CENTRE NATIONAL D ENSEIGNEMENT À DISTANCE INSTITUT DE VANVES DEVOIRS Agrégation interne de sciences physiques, option physique-chimie Chimie Sujet 3 1-5381-DV-PA-03-07 648 Sujet n 3 SOLUTIONS AQUEUSES

Plus en détail

EXERCICES D ENZYMOLOGIE

EXERCICES D ENZYMOLOGIE EXERCICES D ENZYMOLOGIE Exercice n 1 : Une enzyme catalyse la réaction : S -----> P. Les vitesses initiales ont été déterminées pour chacune des concentrations initiales en substrat suivantes : Q1: Vérifier

Plus en détail

Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (3h00)

Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (3h00) Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (3h00) BON COURAGE ET BONNE ANNÉE À TOUTES ET À TOUS Documents non autorisés - Calculatrice autorisée Justifier les calculs Séparer calcul littéral

Plus en détail

EXPOITATION PEDAGOGIQUE DE TRAVAUX PRATIQUES

EXPOITATION PEDAGOGIQUE DE TRAVAUX PRATIQUES EPREUVE PRATIQUE ET ORALE D ADMISSION SESSION : 2004 EXPOITATION PEDAGOGIQUE DE TRAVAUX PRATIQUES Durée : 8 heures Coefficient : 2 - Travaux pratiques de biochimie, durée 3h, coefficient 0.5 - Travaux

Plus en détail

I. Spectroscopie UV - visible

I. Spectroscopie UV - visible hap. A5 Spectres UV visible et I I. Spectroscopie UV - visible 1- ouleurs et solutions La lumière blanche contient toutes les radiations visibles dont les couleurs s'étendent du rouge au violet. - le vert

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 8 (b) Un entretien d embauche autour de l eau de Dakin Type d'activité Activité expérimentale avec démarche d investigation Dans cette version, l élève est

Plus en détail

Oxydation des ions iodure I - par les ions peroxodisulfate S 2 O 8

Oxydation des ions iodure I - par les ions peroxodisulfate S 2 O 8 xydation des ions iodure I - xydation des ions iodure I - par les ions peroxodisulfate S 2 8 Cinétique du premier ordre par rapport aux ions peroxodisulfate : S S 1) Principe En présence d'ions peroxodisulfate

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE-CHIMIE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE-CHIMIE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2014 PHYSIQUE-CHIMIE Série S Enseignement de Spécialité Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : 8 L usage des calculatrices est autorisé. Ce sujet ne nécessite pas de

Plus en détail

DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE

DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE T.P-cours de Chimie n 7 DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE I Titre alcalimétrique d une eau. Principe a) Dans les eaux d alimentation, l alcalinité est due principalement

Plus en détail

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3 Chimie TC 1 Correction On détermine la conductivité de solutions d acide fluorhydrique de diverses concentrations c. Les résultats sont consignés dans le tableau ci-dessous : c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3

Plus en détail

SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE CHIMIE. Durée : 4 heures

SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE CHIMIE. Durée : 4 heures SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE CHIMIE Durée : 4 heures L usage des calculatrices électroniques de poche à alimentation autonome, sans imprimante et sans document d accompagnement,

Plus en détail

Chimie des solutions Chimie organique PCSI Diagrammes binaires

Chimie des solutions Chimie organique PCSI Diagrammes binaires PC Marcelin Berthelot Devoir surveillé 2 12 octobre 2013 : Chimie des solutions Chimie organique PCSI Diagrammes binaires Devoirs 1. Diagramme binaire solide-liquide or-argent (CCP 2013) Le diagramme binaire

Plus en détail

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS THEORIE REGION DE PICARDIE NOTE NOM PRENOM LYCEE Que signifie l adjectif potable? Peutêtre bu sans danger QUELQUES EAUX POTABLES

Plus en détail

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction Objectifs: le but de ce TP et de mettre en œuvre les méthodes de détermination du point équivalent d'un dosage vues précédemment. Ainsi on pourra remonter

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale -

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6 heures Coef. : 7 Poste n : SUJET n 1 - Pratique expérimentale - DOSAGES D UNE EAU MINÉRALE D HÉPAR Fiche de choix (à rendre avec la copie)

Plus en détail

Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777)

Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777) 1ère S Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777) Objectif : pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie Rappel : Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2004 NOM du candidat :... Prénom :... N d'inscription :... EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 Après avoir lu le texte du

Plus en détail

TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme.

TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme. TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme. Les objectifs de cette séance : - Apprendre à faire une réaction enzymatique. - Adapter les manipulations de chimie en TP de biologie. - Savoir

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

DS N 2 ( 15 Novembre 2012)

DS N 2 ( 15 Novembre 2012) Première VIS Pour JM Podvin DS N 2 ( 15 Novembre 2012) Nom : Prénom : En cette nuit d été du 14 Juillet, JST a cassé sa tirelire pour se rendre à Paris avec sa dulcinée. En bons citoyens, ils assistent

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

TS Physique Histoire de noyaux Exercice résolu

TS Physique Histoire de noyaux Exercice résolu P a g e 1 TS Physique Exercice résolu Enoncé Remarque : les deux premières parties sont indépendantes. A. Première partie : temps de demi-vie Le thorium 23 Th est utilisé dans la datation des coraux et

Plus en détail

La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm).

La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm). Spectrophotométrie Spectrophotométrie La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm). Spectre d'absorption

Plus en détail

Exercice I: solution tampon (7 points)

Exercice I: solution tampon (7 points) Classes : SG Année scolaire : 2010/2011 Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte trois pages numérotées de 1 à 3. L usage d une calculatrice non programmable est

Plus en détail

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4 Afin d optimiser leurs procédés, les industries chimiques doivent contrôler le bon déroulement de la réaction de synthèse menant aux espèces voulues. Comment suivre l évolution d une transformation chimique?

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

TP 3 diffusion à travers une membrane

TP 3 diffusion à travers une membrane TP 3 diffusion à travers une membrane CONSIGNES DE SÉCURITÉ Ce TP nécessite la manipulation de liquides pouvant tacher les vêtements. Le port de la blouse est fortement conseillé. Les essuie tout en papier

Plus en détail

TP1 QUELQUES ASPECTS DE LA BIOCHIMIE DU VIN (80 points)

TP1 QUELQUES ASPECTS DE LA BIOCHIMIE DU VIN (80 points) TP1 QUELQUES ASPECTS DE LA BIOCHIMIE DU VIN (80 points) L'ordre de déroulement des manipulations sera indiqué aux candidats en début de séance. Durée : 3 h30 Le vin est, selon sa définition légale, "le

Plus en détail

Expérience # 12. Détermination de l équation de vitesse d une réaction d hydrolyse

Expérience # 12. Détermination de l équation de vitesse d une réaction d hydrolyse Expérience # 12 Détermination de l équation de vitesse d une réaction d hydrolyse 1. But Déterminer l'ordre et la constante de vitesse de la réaction d'hydrolyse du colorant méthyle violet, RA, à deux

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

τ dt R Si le mouvement est accéléré alors dv > 0,

τ dt R Si le mouvement est accéléré alors dv > 0, Bac S 5 olnésie orrection http://labolcee.org EXERIE I : ERRMANE D UNE ATHLÈTE ( points). Étude du mouvement du boulet avant le lâcher du marteau par l athlète.. ar définition a =, or au cours d un mouvement

Plus en détail

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES CHAPITRE 4 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Rappels [H 3 O + ] = 10 -ph ou ph = - log [H 3 O + ] (Le ph d une solution dépend

Plus en détail

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION CORRECTION DS n 8 Cinétique et chimie organique I- SUIVI SPECTROPOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION On se propose d étudier la cinétique de la réaction totale entre les ions dichromate Cr 2 O 7 2-

Plus en détail

Calculons les concentrations de glucose dans les différents échantillons :

Calculons les concentrations de glucose dans les différents échantillons : Exercice : La chaptalisation (7points) = 0,25pt donc 28 1 OH 2 C est un alcool primaire. 3 C 6 H 12 O 6 -> 2C 2 H 6 O + 2CO 2 2. 2.1 La stœchiométrie de l équation de la réaction, nous montre qu un mole

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2012 PHYSIQUE-CHIMIE Série S Enseignement de Spécialité Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : 8 L usage des calculatrices est autorisé. Ce sujet ne nécessite pas de

Plus en détail

Cours CH4. Description d un système physico-chimique Transformation chimique

Cours CH4. Description d un système physico-chimique Transformation chimique Cours CH4 Description d un système physico-chimique Transformation chimique David Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Description d un système

Plus en détail

Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique.

Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique. Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique. A METHODE DE LA GAMME D ETALONNAGE... 1 1. Saisie des valeurs... 1 2. Tracé de la gamme d étalonnage... 2 3. Modélisation

Plus en détail

L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve.

L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve. Concours B-ENSA B 0111C CHIMIE (Durée 4 heures) L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, il

Plus en détail

1 Le flux lumineux. C'est aussi cette énergie, transportée par le faisceau lumineux, qui impressionne la rétine et provoque le mécanisme de la vision.

1 Le flux lumineux. C'est aussi cette énergie, transportée par le faisceau lumineux, qui impressionne la rétine et provoque le mécanisme de la vision. Photométrie Nous allons voir dans ce chapitre comment les phénomènes d'émission et d'absorption de lumière par les atomes ou les molécules peuvent être utilisés pour le dosage de certaines solutions les

Plus en détail

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE?

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? Un dosage se définit d une part par la technique mise en jeu (mesure phmétrique, conductimétrique, spectrophotométrique, etc.), d autre part, par la méthode (par étalonnage,

Plus en détail

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire :

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : 1. Prélever ml de la solution mère à la pipette jaugée. Est-ce que je sais : Mettre une propipette sur une pipette

Plus en détail

Complément - Chapitre 5 Spectroscopie

Complément - Chapitre 5 Spectroscopie Complément - Chapitre 5 Spectroscopie Spectroscopie dans l ultraviolet et le visible La région du visible du spectre électromagnétique correspond à la lumière dont les longueurs d onde varient environ

Plus en détail

TPG 12 - Spectrophotométrie

TPG 12 - Spectrophotométrie TPG 12 - Spectrophotométrie Travail par binôme Objectif : découvrir les conditions de validité et les utilisations possibles de la loi de Beer-Lambert I- Tracé de la rosace des couleurs Choisir un des

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL UNIVERSITE DE CAEN 2004-03-03 LYMPIADES REGINALES de LA CHIMIE - XX ème édition PRTCLE EXPERIMENTAL Durée 2 h Au début du XX ème siècle, l industrie des produits cosmétiques connaît un développement exponentiel.

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2013 Métropole - Antilles - Guyane - Réunion Série : STAV BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE ÉPREUVE E 8 SCIENCES DE LA MATIÈRE Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Calculatrice Rappel

Plus en détail

DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine

DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine Selon la légende, le café fut remarqué pour la première fois quelques 850 ans avant notre è r e : u n b e r g e r d u Y é m e n n o t a

Plus en détail

Fonctions affines Exercices corrigés

Fonctions affines Exercices corrigés Fonctions affines Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : antécédent, image, résolution d équation, représentation graphique d une fonction affine (coefficient directeur et ordonnée

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES Session 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 Le sujet comporte 8 pages numérotées

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2013 Evaluation des compétences expérimentales Fiches techniques : DOSSIER TECHNIQUE - Fiche

Plus en détail

Spectrophotométrie et cinétique chimique χ.1-9

Spectrophotométrie et cinétique chimique χ.1-9 Spectrophotométrie et cinétique chimique - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012 Spectrophotométrie et cinétique chimique χ.1-9 TP de Chimie Objectifs du TP Documents utiles Réviser les consignes de sécurité d un

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Epreuve Régionale des Olympiades de la chimie 00 Académie de Nantes (Lycée Clemenceau, Nantes) EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Durée de l épreuve : h NOM : PRENOM : ELEVE EN CLASSE DE TERMINALE : DU

Plus en détail

PHYSIQUE & CHIMIE COMPOSITION n 2 PREMIERES S 1, S 2, S 3, S 4 & S 5

PHYSIQUE & CHIMIE COMPOSITION n 2 PREMIERES S 1, S 2, S 3, S 4 & S 5 PYSIQUE & CIMIE COMPOSITION n PREMIERES S 1, S, S 3, S 4 & S 5 Février 014 Total des points : 40 Durée : 3h00 calculatrice autorisée PARTIE 1 Etude d un solide ionique, l iodure de potassium (9 points)

Plus en détail

Perrothon Sandrine UV Visible. Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6

Perrothon Sandrine UV Visible. Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6 Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6 1 1.But et théorie: Le but de cette expérience est de comprendre l'intérêt de la spectrophotométrie d'absorption moléculaire

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Mécanique...2 I.Mise en équations...2 II.Résolution...4 III.Vérifications...4 IV.Aspects énergétiques...4 Optique...5 I.Interférences

Plus en détail

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016 Correction TP N1 I. Etalonnage d'une solution de soude Q1. Si la solution de soude n'est pas fraîchement préparée, du dioxyde de carbone de l'air peut se dissoudre dedans puis réagir avec la soude par

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS (Classes de Terminales STL - CLPI) PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE Deux méthodes de dosage d une solution de dichromate

Plus en détail

Préparations de solutions aqueuses

Préparations de solutions aqueuses Préparations de solutions aqueuses. Rappels : qu est-ce qu une solution aqueuse? * Introduis grâce à une spatule quelques cristaux de permanganate de potassium dans un tube à essai. Décris l aspect de

Plus en détail