Cancer de la prostate

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cancer de la prostate"

Transcription

1 Série prévention Cancer de la prostate Comment réduire votre risque personnel Le cancer : une lutte à finir

2 Cancer de la prostate Comment réduire votre risque personnel Le cancer de la prostate est le cancer le plus répandu chez les hommes au Canada. On n en connaît pas les causes exactes; il est donc impossible de savoir exactement comment le prévenir. Grâce à la recherche, nous savons davantage qui sont les hommes à risque et les moyens de réduire ces risques. Si vous avez plus de 50 ans, il est temps de demander à votre médecin s il est nécessaire de passer un test de dépistage du cancer de la prostate. L information introductive contenue dans cette brochure vous permettra d en savoir davantage sur le cancer de la prostate et les moyens de réduire les risques. Photo de couverture : Getty Images Matériel autorisé à des fins d'illustration seulement; les personnes apparaissant sur les photos sont des modèles.

3 La prostate et le cancer La prostate fait partie de l appareil reproducteur masculin. Elle sert à fabriquer la partie liquide qui se mélange avec le sperme provenant des testicules (liquide séminal). La prostate est située tout près du rectum, sous la vessie, à la base du pénis. Elle entoure l urètre, le canal qui transporte l urine et le sperme jusqu au bout du pénis. vessie urètre pénis rectum prostate testicule La prostate est environ de la taille d une grosse noix. Avec l âge, le volume de la prostate peut augmenter et restreindre le flux d'urine. Cette situation très commune se nomme l «hypertrophie bénigne de la prostate». Il ne s'agit pas d'un cancer même si certains des symptômes sont les mêmes. Le cancer de la prostate se développe lorsque des cellules se multiplient de façon incontrôlée et forment une tumeur. Certaines cellules peuvent alors se détacher pour aller former des tumeurs ailleurs dans le corps. Chez plusieurs hommes, le cancer de la prostate se développe rapidement et doit être traité sur-le-champ. Chez d autres, il croît lentement et pourrait ne pas causer de problème de santé. 1

4 Connaître les risques Il n y a pas de cause principale du cancer de la prostate, mais certains facteurs peuvent accroître le risque de développer la maladie. Le risque augmente avec l âge. Les facteurs de risque suivants ne signifient pas que vous aurez le cancer de la prostate, mais plutôt que vos probabilités de le développer sont plus élevées. Les risques sont plus élevés si vous avez : plus de 65 ans; des antécédents familiaux de cancer de la prostate; des ancêtres d origine africaine; Des éléments probants établissent un lien entre l alimentation et le cancer de la prostate, mais des études supplémentaires s avèrent nécessaires. Des études sont en cours afin d étudier la possibilité que l obésité, la sédentarité et l exposition au cadmium au travail soient des facteurs de risque. Le cancer de la prostate peut parfois toucher des hommes ne présentant aucun de ces facteurs de risque. Réduire vos risques Vous n exercez aucun contrôle sur certains des facteurs de risque du cancer de la prostate, comme votre âge, vos antécédents familiaux ou vos ancêtres. Bien qu il ne soit pas prouvé hors de tout doute que le fait de manger sainement puisse réduire le risque de cancer de la prostate, si vous êtes préoccupé par votre risque personnel, vous pourriez penser à faire des changements dans votre alimentation. Après tout, bien manger apporte d autres avantages à la santé. Mangez moins de matières grasses Limitez votre apport total en matières grasses à 20 % - 30 % de votre apport calorique total. Mangez moins de viande rouge (pas plus de deux fois par semaine). Réduisez vos portions de viande rouge et de volaille (une portion de la taille d un poing). Remplacez deux fois par semaine la viande par du poisson riche en acides gras oméga-3. Remplacez la viande par des légumineuses (haricots ou pois secs), qui sont des substituts de viande faibles en matières grasses. Utilisez moins de margarine, de beurre et de crème. Choisissez des produits laitiers à faible teneur en gras (lait et yogourt à moins de 2 % de matières grasses). Utilisez moins ou pas du tout de matière grasse pendant la cuisson (beurre ou 2 Cancer de la prostate Comment réduire votre risque personnel Société canadienne du cancer,

5 margarine). Évitez les fritures et les grandes fritures. Utilisez des substituts de gras pendant la cuisson, comme la purée de pomme. Misez sur les fruits et les légumes dans votre régime alimentaire Consommez de 5 à 10 portions de légumes et de fruits par jour. Essayez de manger des légumes de la famille de la moutarde ou du chou (comme le brocoli, le chou-fleur, le chou de Bruxelles) au moins 5 fois par semaine. Certaines études démontrent que la consommation de beaucoup de ces légumes réduit le risque de cancer de la prostate. Tentez d inclure des aliments riches en lycopène antioxydant dans votre alimentation. Certaines études laissent entendre que cela peut réduire votre risque personnel de cancer de la prostate. Les tomates constituent la meilleure source de lycopène. (Les autres sources sont le melon d eau, le pamplemousse rose et la papaye). Le corps utilise de meilleure façon le lycopène lorsque les tomates ont été cuites et quand une petite quantité d huile a été utilisée pour leur cuisson. Parlez de calcium avec votre médecin Des études ont démontré qu'une alimentation très riche en calcium pourrait augmenter légèrement votre risque de cancer de la prostate. Le calcium tient une place importante dans une saine alimentation. Mais si vous croyez que votre alimentation est très riche en calcium et si vous êtes inquiet au sujet de votre risque personnel de cancer de la prostate, vous pourriez en parler à votre médecin. Signalez les symptômes à votre médecin Les signes et les symptômes suivants peuvent être causés par un cancer de la prostate ou par d autres problèmes de santé moins sérieux. Consultez votre médecin si vous ressentez les signes et les symptômes suivants : le besoin fréquent d uriner, en particulier la nuit; une miction difficile ou douloureuse; une miction goutte à goutte; la faiblesse, la diminution ou l intermittence du jet urinaire; la présence de sang dans l urine ou le sperme; la sensation de n avoir pas complètement vidé votre vessie; une éjaculation douloureuse. N ignorez pas les symptômes Si vous éprouvez l un ou l autre de ces symptômes, ne les ignorez pas. Consultez votre médecin. Il se peut que vous ayez à passer des tests afin de savoir ce qui les cause. 4 Cancer de la prostate Comment réduire votre risque personnel Société canadienne du cancer,

6 Tests permettant de diagnostiquer le cancer de la prostate Si vous signalez des problèmes de prostate à votre médecin, il pourrait vous suggérer de passer un examen physique, un test sanguin ou les deux. Ces deux tests sont souvent utilisés en association, augmentant ainsi leur capacité de détecter une anomalie de la prostate. Si on découvre une anomalie, d autres tests seront nécessaires. Toucher rectal Au cours du toucher rectal, le médecin insère un doigt ganté dans le rectum afin de palper la prostate. La plupart des cancers de la prostate se développent dans la partie qui est la plus rapprochée du rectum. Il est donc facile de détecter toute masse, irrégularité ou variation de la taille ou de la texture de la prostate. Si le médecin décèle une anomalie, d autres tests pourraient être nécessaires. Test de l antigène prostatique spécifique (APS) Le test de l APS est une analyse sanguine qui permet de mesurer le taux d une substance appelée «antigène prostatique spécifique» produite par la prostate. Il est normal de trouver de petites quantités d APS dans le sang, mais le taux peut augmenter en présence de troubles de la prostate. Le taux d APS varie en fonction de l âge et a tendance à augmenter chez les hommes de plus de 60 ans, Il peut également varier pour d autres raisons. Un taux élevé d APS peut être attribuable à plusieurs problèmes de la prostate et n est pas nécessairement un signe de cancer. Il peut arriver que le taux d APS demeure normal chez des hommes atteints de cancer de la prostate. Raisons pouvant expliquer un taux d'aps plus élevé que la normale Le taux d APS peut être supérieur à la normale pour votre âge pour plusieurs raisons : - une hypertrophie de la prostate (hyperplasie bénigne de la prostate); - une inflammation ou une infection de la prostate (prostatite); - un test médical sur la prostate (une biopsie ou une échographie transrectale); - des cellules cancéreuses dans la prostate. Aucun taux précis d APS ne peut confirmer si vous êtes ou non atteint du cancer, mais un taux élevé peut en suggérer la présence. D autres tests seront nécessaires avant de confirmer un diagnostic de cancer. Parlez des tests avec votre médecin Votre médecin peut examiner votre prostate afin de détecter des signes de cancer avant l apparition de symptômes. Si vous avez plus de 50 ans, demandez à votre médecin s il est nécessaire de passer un test de dépistage du cancer de la prostate avant l apparition de symptômes. Si vous faites partie de groupes à risque élevé ou si vous êtes d ascendance africaine, parlez à votre médecin de la possibilité de passer des tests de dépistage avant l âge de 50 ans. 6 Cancer de la prostate Comment réduire votre risque personnel Société canadienne du cancer,

7 Avantages et risques des tests Le test de l APS et le toucher rectal peuvent détecter le cancer de la prostate à un stade précoce, mais ils peuvent également provoquer de fausses alertes ou ne pas dépister un cancer existant. Dans certains cas, ils permettent de détecter un cancer de la prostate qui ne représente pas de menace pour votre santé. Il est important de discuter avec votre médecin de votre risque personnel de développer un cancer de la prostate de même que des avantages et des risques des tests. Questions à poser à votre médecin Quel est mon risque de cancer de la prostate? Quels tests devrais-je passer, s il y a lieu? Quels sont les avantages et les inconvénients de ces tests? Faut-il payer pour ces tests? Si oui, combien? Qu'arrivera-t-il si les résultats ne sont pas normaux? À quelle fréquence devrais-je passer ces tests? Plus d'information Si vous désirez obtenir plus d information sur la réduction des risques de cancer de la prostate ou sur les moyens de le détecter tôt : consultez un spécialiste en information, du lundi au vendredi, entre 9 h et 18 h, en composant le numéro sans frais suivant : ; envoyez-nous un courriel à : visitez notre site Web au : communiquez avec le bureau le plus près de chez vous de la Société canadienne du cancer. 8 Cancer de la prostate Comment réduire votre risque personnel

8

9 Ce que nous faisons Grâce aux efforts soutenus de nos bénévoles et de nos employés, et à la générosité de nos donateurs, la Société canadienne du cancer mène la lutte contre le cancer par : l octroi de subventions à des projets de recherche prometteurs, portant sur tous les types de cancer; la défense de l intérêt public en matière de santé; la promotion de saines habitudes de vie pour réduire les risques de cancer; la diffusion d information sur le cancer; le soutien aux personnes touchées par le cancer. Pour en savoir davantage sur le cancer, pour connaître nos services ou pour faire un don, communiquez avec nous. Cette brochure de la Société canadienne du cancer fait partie de la Série prévention. Communiquez avec nous pour connaître d'autres titres, tels que nos brochures sur le cancer de la prostate, le cancer de la peau et autres. Ces renseignements généraux, colligés par la Société canadienne du cancer, ne sauraient en aucun cas remplacer les conseils d un professionnel de la santé. Le contenu de cette publication peut être copié ou reproduit sans permission; cependant, la mention suivante doit être utilisée : Cancer de la prostate : Comment réduire votre risque personnel. Société canadienne du cancer, Société canadienne du cancer, 2007 Révisé en juillet 2008 Imprimé en juillet

Cancer de la prostate

Cancer de la prostate Cancer de la prostate Définition : Le cancer de la prostate est un cancer fréquent touchant la prostate et donc exclusivement l'homme. Il se produit quand les cellules de la prostate mutent et commencent

Plus en détail

Planifier des déjeuners et des soupers santé

Planifier des déjeuners et des soupers santé MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Planifier des déjeuners et des soupers santé Aperçu de la trousse Le déjeuner et le souper sont les repas que les

Plus en détail

Mythes et légendes alimentaires

Mythes et légendes alimentaires Mythes et légendes alimentaires Le pain, les pâtes et les pommes de terre font engraisser. FAUX. Ces aliments ne sont pas plus engraissant que d autres : c est plutôt parce qu on les aime bien que l on

Plus en détail

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient!

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient! Le dépistage du cancer de la prostate une décision qui VOUS appartient! Il existe un test de dépistage du cancer de la prostate depuis plusieurs années. Ce test, appelé dosage de l antigène prostatique

Plus en détail

Un test Pap pourrait vous sauver la vie

Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Vous avez 21 ans ou plus et êtes sexuellement active? Passez un test Pap! Si vous saviez qu un test Pap, qui prend 5 minutes,

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner!

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Tous concernés! De quoi s agit-il? Notre assiette est la première des médecines. En effet, manger sainement et équilibré contribue à prévenir les principales

Plus en détail

Prévenir... les cancers chez l homme

Prévenir... les cancers chez l homme Prévenir... les cancers chez l homme 18 De près ou de loin, le cancer nous concerne tous Qu est-ce que le cancer? U n cancer (ou néoplasie ou tumeur maligne) est une maladie liée à une multiplication anarchique

Plus en détail

Quel est cholestérol?

Quel est cholestérol? Quel est cholestérol? Le cholestérol est une substance trouvée dans les graisses présentes dans votre corps. Vous avez besoin de cholestérol pour construire et conserver des cellules saines. Cependant,

Plus en détail

Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit

Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit On peut tous y arriver! Au moins 5 fruits et légumes par jour, ça signifie au moins 5 portions

Plus en détail

POLITIQUE D ADOPTION DE SAINES HABITUDES DE VIE

POLITIQUE D ADOPTION DE SAINES HABITUDES DE VIE POLITIQUE D ADOPTION DE SAINES HABITUDES DE VIE (DG-P-07) ADOPTION : CC-0806-1594 MISE EN VIGUEUR : 1 er juillet 2008 AMENDEMENT : CC Commission scolaire de la Riveraine Politique Recueil de gestion 1-PRÉAMBULE

Plus en détail

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments Présenté par Micheline Séguin Bernier Le 19 mars 2007 Tiré et adapté du document de Santé Canada Le tableau de la valeur nutritive : plus facile

Plus en détail

CANCER DE LA PROSTATE: LES GÉNÉRALITÉS

CANCER DE LA PROSTATE: LES GÉNÉRALITÉS CANCER DE LA PROSTATE: LES GÉNÉRALITÉS Présenté par Infirmière en pratique avancée, secteur oncologie adulte Équipe suprarégionale en uro-oncologie Centre hospitalier universitaire de Québec Appareil reproducteur

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

METTEZ-Y DE LA COULEUR! Un menu coloré pour manger santé

METTEZ-Y DE LA COULEUR! Un menu coloré pour manger santé METTEZ-Y DE LA COULEUR! Un menu coloré pour manger santé LA PALETTE DE L ALIMENTATION SANTÉ Des recherches ont révélé que la meilleure façon de tirer pleinement profit des avantages santé que procurent

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24 & 25 septembre 2014 24/09/2014 de 11h à 12h Nicolas NOUCHI, CHD Expert Alexandra RETION, nutritionniste Luc DREGER, Chef Conseiller culinaire Les règles de l

Plus en détail

Symptômes Sensation de soif accrue Besoin d uriner plus souvent Fatigue. Signes de glycémie très élevée (acidocétose)

Symptômes Sensation de soif accrue Besoin d uriner plus souvent Fatigue. Signes de glycémie très élevée (acidocétose) 50878-FRE:50878-FRE 6/12/08 10:24 AM Page 4 Hyperglycémie et hypoglycémie Il suffit d un changement de santé, d alimentation, d activité physique ou de médicament pour faire monter ou baisser la glycémie.

Plus en détail

-~w. les macm nuir\(y\qf1ts. Les rsaerenutrlments. les glucldes

-~w. les macm nuir\(y\qf1ts. Les rsaerenutrlments. les glucldes -~w les macm nuir\(y\qf1ts Les rsaerenutrlments Les macronutriments sont les nutriments dont nous avons besoin chaque jour en quantite relativement importante. L'eau est un macronutriment, tout comme les

Plus en détail

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

Comment prévenir le cancer. Page 20

Comment prévenir le cancer. Page 20 Comment prévenir le cancer Page 20 TABLE DES MATIÈRES Comment prévenir le cancer? 3 Qu est-ce que le cancer? 4 Qu est-ce qui cause le cancer? 4 LES RECOMMANDATIONS POUR LA PRÉVENTION DU CANCER 1. Maintenir

Plus en détail

L alimentation et les anticoagulants coumariniques : Warfarine (Coumadin MD ), Nicoumalone (Sintrom MD )

L alimentation et les anticoagulants coumariniques : Warfarine (Coumadin MD ), Nicoumalone (Sintrom MD ) NOTES L alimentation et les anticoagulants coumariniques : Warfarine (Coumadin MD ), Nicoumalone (Sintrom MD ) Feuillet rédigé par Rita Uckardas, Dt.P., en collaboration avec Stéphanie Caron, pharmacienne,

Plus en détail

Mieux connaitre votre enfant

Mieux connaitre votre enfant Mieux connaitre votre enfant Ce questionnaire me permettra de mieux connaitre votre enfant et ainsi de favoriser son intégration au service de garde. Il m aidera également à m assurer de répondre adéquatement

Plus en détail

Les groupes d aliments

Les groupes d aliments PARTIE SOURCES NUTRITIONNELLES CHAPITRE 1 Les groupes d aliments Objectif Identifier les groupes d aliments et leurs constituants caractéristiques E En PFMP au multi-accueil «Les Petits Loups», Lisa est

Plus en détail

PARLONS CANCER. Cancer colorectal et maladie inflammatoire de l intestin

PARLONS CANCER. Cancer colorectal et maladie inflammatoire de l intestin PARLONS CANCER Cancer colorectal et maladie inflammatoire de l intestin QUELQUES DONNÉES Selon l Association canadienne du cancer colorectal, le cancer colorectal constitue la deuxième cause de décès par

Plus en détail

NUTRITION & CANCERS. Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention

NUTRITION & CANCERS. Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention NUTRITION & CANCERS Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention 2 NUTRITION ET PRÉVENTION DES CANCERS FACTEURS AUGMENTANT LE RISQUE DE

Plus en détail

L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes

L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes L enseignement prioritaire du diabète étapes par étapes présentée par Hélène Gagné, infirmière clinicienne Responsable du programme diabète CJD 2008 Cette présentation vise à 1. Savoir vulgariser la maladie

Plus en détail

Programme de bonne nutrition des élèves Lignes directrices sur la nutrition Aide-mémoire

Programme de bonne nutrition des élèves Lignes directrices sur la nutrition Aide-mémoire Programme de bonne nutrition des élèves Lignes directrices sur la nutrition Aide-mémoire Des légumes ou des fruits, ou les deux sont offerts à chaque repas ou collation. Choisissez des aliments cultivés

Plus en détail

Cancer du rein. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer du rein. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer du rein Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca CANCER DU REIN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque tous les jours,

Plus en détail

POLITIQUE POUR DE SAINES HABITUDES DE VIE

POLITIQUE POUR DE SAINES HABITUDES DE VIE POLITIQUE Service des ressources éducatives aux jeunes SRE-POL-07 POLITIQUE POUR DE SAINES HABITUDES DE VIE 1. But...2 2. Préambule...2 3. Fondements...2 4. Objectif général...3 5. Objectifs spécifiques...3

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin?

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin? Protéines Pour des Canadiens actifs De quelle quantité avez-vous besoin? 1 Protéines 101 Les protéines sont les principaux éléments fonctionnels et structuraux de toutes les cellules du corps. Chaque protéine

Plus en détail

Coup d oeil sur l alimentation de la personne diabétique

Coup d oeil sur l alimentation de la personne diabétique Coup d oeil sur l alimentation de la personne diabétique En présence du diabète, votre corps utilise mal l'énergie qui circule sous forme de glucose dans le sang. C'est pourquoi votre glycémie (taux de

Plus en détail

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W La santé au bout de la fourchette Visio-Décembre.indd 1 8/12/06 10:41:12 L espérance de vie des Belges a augmenté depuis le siècle passé, ce qui est plutôt

Plus en détail

Cancer des os. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer des os. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer des os Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca CANCER DES OS Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque tous les jours, vous

Plus en détail

VOTRE GUIDE DE PRÉVENTION DU DIABÈTE DE TYPE 2

VOTRE GUIDE DE PRÉVENTION DU DIABÈTE DE TYPE 2 VOTRE GUIDE DE PRÉVENTION DU DIABÈTE DE TYPE 2 1 LA PRÉVENTION DU DIABÈTE, ÇA COMMENCE AVEC VOUS Si vous êtes à risque de contracter le diabète de type 2, cherchez à retarder la maladie ou à la prévenir.

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

Direction générale de la santé. Projet Pour une alimentation saine et abordable

Direction générale de la santé. Projet Pour une alimentation saine et abordable Direction générale de la santé Projet Pour une alimentation saine et abordable ALIMENTATION SAINE ET BUDGET RESTREINT Lorsque le revenu familial est à la baisse, les économies se font malheureusement trop

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la prostate

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la prostate G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer de la prostate Juin 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

Les aliments de l intelligence

Les aliments de l intelligence www.swissmilk.ch NEWS ER Conseils alimentation: L alimentation saine à l adolescence, 3 e partie Octobre 2010 Les aliments de l intelligence Des performances intellectuelles au top Des repas intelligents

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin

Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin Maladie de Hodgkin ou lymphome de Hodgkin Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca MALADIE DE HODGKIN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du

Plus en détail

Qu est-ce que le cancer?

Qu est-ce que le cancer? Qu est-ce que le cancer? Pierre-Hugues Fortier Oto-Rhino-Laryngologie Oncologie Cervico-Faciale 3 avril 2012 Le cancer Au Québec 100 nouveaux cas par jour 50 morts par jour A travers le monde 1 nouveau

Plus en détail

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER MERCI Nous vous remercions de lire ce support d information! Notre objectif est de vous aider à comprendre comment prévenir

Plus en détail

OBJECTIFS : Assurer la formation de réserves énergétiques optimales (= glycogène)

OBJECTIFS : Assurer la formation de réserves énergétiques optimales (= glycogène) OBJECTIFS : Assurer la formation de réserves énergétiques optimales (= glycogène) Garantir le parfait état de la masse musculaire Eviter tout problème digestif Prévenir les déficits en minéraux et vitamines

Plus en détail

Cancer de la thyroïde

Cancer de la thyroïde Cancer de la thyroïde Comprendre le diagnostic Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de la thyroïde Comprendre le diagnostic Vous venez d apprendre que vous avez un cancer Une

Plus en détail

Anémie, carence en vitamines B12 et B9

Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Introduction Le sang contient trois types de cellules différents. Les globules blancs défendent le corps contre les infections, les globules rouges transportent l'oxygène

Plus en détail

L adénocarcinome. Le cancer de la prostate : ce que vous devez savoir. Mise à

L adénocarcinome. Le cancer de la prostate : ce que vous devez savoir. Mise à Le cancer de la prostate : ce que vous devez savoir Mise à j our Jean-Baptiste Lattouf, MD, FRCS et Fred Saad, MD, FRCS Présenté dans le cadre de la conférence : Urologie néphrologie sexologie, Université

Plus en détail

Oui, les noix sont grasses, mais elles sont aussi bourrées de vitamines, de minéraux, de fibres et de protéines! Quant à son gras, principalement monoinsaturé, il est bon pour le coeur. Et, combiné à l'action

Plus en détail

L auto-examen des seins

L auto-examen des seins L auto-examen des seins Ce que vous pouvez faire Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 I www.cancer.ca À quoi sert l auto-examen des seins (L AES)? L AES vise à déceler les changements de texture

Plus en détail

Lymphome non hodgkinien

Lymphome non hodgkinien Lymphome non hodgkinien Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca LYMPHOME NON HODGKINIEN Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque

Plus en détail

BILAN THERMIQUE POUR CHAMBRE FROIDE

BILAN THERMIQUE POUR CHAMBRE FROIDE 1 BILAN THERMIQUE POUR CHAMBRE FROIDE 1. APPORTS PAR LES PAROIS Q1 Dimensions intérieures de la : - Longueur : m - Largeur : m - Hauteur : m - Volume : m 3 Détermination du coefficient K : Méthode générale

Plus en détail

1 www.agrobiosciences.org

1 www.agrobiosciences.org Intervention. 4èmes Rencontres Alimentation, Agriculture & Société. Déc 2003. «Alimentation et prévention du cancer : quelle vérité?» Par Denis Corpet (1). Directeur de l équipe "Aliment et Cancer" de

Plus en détail

Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE. Fier commanditaire de

Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE. Fier commanditaire de Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE Fier commanditaire de 1 TEST DE DÉPISTAGE SEPTIN9 Votre professionnel de la santé peut utiliser

Plus en détail

Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif en activité minimum 4.5), et contrôler la coloration des urines.

Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif en activité minimum 4.5), et contrôler la coloration des urines. L A L I M E N T A T I O N, É Q U IL I B R E D E V IE E T D E S A N T É MANGER A des heures régulières sans sauter de repas. BOIRE Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif

Plus en détail

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner!

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre des petits chefs : un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre

Plus en détail

Troubles du rein. Troubles du rein. Information pour survivants d un cancer pédiatrique. Fiche no 16. 1 888 939-3333 cancer.ca

Troubles du rein. Troubles du rein. Information pour survivants d un cancer pédiatrique. Fiche no 16. 1 888 939-3333 cancer.ca Certains agents chimiothérapeutiques peuvent affecter les reins. Les reins décomposent de nombreux agents chimiothérapeutiques et les évacuent du corps. Lors de leur décomposition, ces médicaments peuvent

Plus en détail

L alimentation des sportifs amateurs

L alimentation des sportifs amateurs P. 1 / 6 L alimentation des sportifs amateurs Contenu Feuille d info L alimentation des sportifs amateurs / Novembre 2011, actualisation août 2015 2 Activité physique et santé 2 Sport et alimentation 3

Plus en détail

et VOUS Le cancer de la prostate Un guide à l intention des patients atteints du cancer de la prostate

et VOUS Le cancer de la prostate Un guide à l intention des patients atteints du cancer de la prostate Le cancer de la prostate et VOUS Un guide à l intention des patients atteints du cancer de la prostate Le contenu de ce livre a été révisé et approuvé par l Association des urologues du Canada en janvier

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

14/ Tumeurs de la prostate

14/ Tumeurs de la prostate SEMESTRE 5 UE 2.9.S5 Processus tumoraux 14/ Tumeurs de la prostate Carcinogénèse Conversion d'une cellule normale vers une cellule tumorale Cellule normale: division cellulaire, apoptose Cellule tumorale:

Plus en détail

L équilibre alimentaire.

L équilibre alimentaire. L équilibre alimentaire. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter

Plus en détail

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES Par Marie-Christine Parent, stagiaire en diététique AU MENU Retour sur le sondage Vision de la saine alimentation Qu est-ce que l étiquetage nutritionnel?

Plus en détail

Bien manger et être actif Ce que vous pouvez faire

Bien manger et être actif Ce que vous pouvez faire Bien manger et être actif Ce que vous pouvez faire Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Une bonne alimentation, l activité physique et le maintien d un poids santé comptent parmi

Plus en détail

Bien manger avec le. Guide alimentaire canadien

Bien manger avec le. Guide alimentaire canadien Bien manger avec le Guide alimentaire canadien Nombre de portions du Guide alimentaire recommandé chaque jour Enfants Adolescents Adultes Âge (ans) Sexe 2-3 4-8 9-13 14-18 19-50 51+ Filles et garçons Filles

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

Fruits et noix. Fruits et noix

Fruits et noix. Fruits et noix Fruits et noix Fruits et noix Il est recommandé de consommer 2-3 portions de fruit par jour. Les fruits constituent une part essentielle de la pyramide alimentaire et ne peuvent être remplacés par une

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

Rééducation de la vessie chez l enfant

Rééducation de la vessie chez l enfant L Hôpital de Montréal pour Enfants Centre universitaire de Santé McGill DÉPARTEMENT D UROLOGIE Rééducation de la vessie chez l enfant (livret pour les parents) Préparé par: Lily Chin-Peuckert, inf. Janie

Plus en détail

Le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate c o i n technipharm f c le p r o g r a m m e national de f o r m at i o n continue des assistants techniques en pharmacie 1 ufc g r at u i t pour obtenir instantanément vos résultats, répondez en ligne

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre?

1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre? LA DIETETIQUE DU DIABETE EN 24 QUESTIONS 1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre? 2) Les légumes sont-ils pauvres

Plus en détail

TROUBLES MICTIONNELS

TROUBLES MICTIONNELS TROUBLES MICTIONNELS Les troubles mictionnels sont des symptômes urinaires ressentis par le patient dans la façon d uriner. Ils révèlent une altération de la physiologie du bas appareil urinaire*. Ce sont

Plus en détail

KOPIE. Alimentation et diabète. «A quoi devez-vous faire attention?»

KOPIE. Alimentation et diabète. «A quoi devez-vous faire attention?» Alimentation et diabète «A quoi devez-vous faire attention?» Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera per il Diabete www.associationdudiabete.ch Compte de

Plus en détail

ÉQUIVALENCES DE CUISINE: QUANTITÉS, POIDS, TEMPÉRATURES +

ÉQUIVALENCES DE CUISINE: QUANTITÉS, POIDS, TEMPÉRATURES + ÉQUIVALENCES DE CUISINE: QUANTITÉS, POIDS, TEMPÉRATURES + SUBSTITUTIONS ET REMPLACEMENT D INGRÉDIENTS Source : Publié sur WordPress. Theme: Connections by www.vanillamist.com Équivalences de poids et mesures

Plus en détail

L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE

L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE LA TROUSSE COEUR EN SANTÉ L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE MALADIES DU COEUR Nom : Cochez s il y a lieu Contrôlez votre poids.

Plus en détail

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique :

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique : La préparation d un match passe aussi par l alimentation. Pour être performant lors d un match, il est essentiel de bien s alimenter avant! AVANT VOTRE MATCH Pour aborder votre match dans les meilleures

Plus en détail

Pour un corps plus sain... de la tête aux pieds. Un guide rafraîchissant sur les bienfaits des produits laitiers

Pour un corps plus sain... de la tête aux pieds. Un guide rafraîchissant sur les bienfaits des produits laitiers Pour un corps plus sain... de la tête aux pieds Un guide rafraîchissant sur les bienfaits des produits laitiers Un corps plus sain passe par l assiette Suivez le Guide alimentaire canadien pour manger

Plus en détail

Comprendre le CANCER DU CÔLON

Comprendre le CANCER DU CÔLON Comprendre le Qu est-ce que le cancer du côlon? Le cancer du côlon est une maladie qui se caractérise par des cellules cancéreuses se formant sur la paroi du gros intestin (côlon) la partie de votre système

Plus en détail

Plats préparés. Plats préparés

Plats préparés. Plats préparés Plats préparés Plats préparés Les plats préparés ou prêts à consommer trouvent de plus en plus leur place dans notre alimentation quotidienne. Nous n avons pas toujours la possibilité de préparer chaque

Plus en détail

Alimentation des nourrissons et viande

Alimentation des nourrissons et viande L interprofession suisse de la filière viande Proviande société coopérative Finkenhubelweg 11 Case postale CH-3001 Berne +41(0)31 309 41 11 +41(0)31 309 41 99 info@proviande.ch www.viandesuisse.ch Alimentation

Plus en détail

Prostate Une petite glande de grande importance

Prostate Une petite glande de grande importance Prostate Une petite glande de grande importance Informations sur les maladies les plus fréquentes, à l intention des patients et des personnes intéressées Société Suisse d Urologie (SSU) Votre partenaire

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DU GEMRCN N J5-07 du 4 mai 2007 RELATIVES A LA NUTRITION en restauration collective RESUME des recommandations applicables en

RECOMMANDATIONS DU GEMRCN N J5-07 du 4 mai 2007 RELATIVES A LA NUTRITION en restauration collective RESUME des recommandations applicables en RECOMMANDATIONS DU GEMRCN N J5-07 du 4 mai 2007 RELATIVES A LA NUTRITION en restauration collective RESUME des recommandations applicables en restauration scolaire AOUT 2009 1 PREAMBULE : nutrition et

Plus en détail

PETIT GUIDE pour un ALLAITEMENT réussi et durable

PETIT GUIDE pour un ALLAITEMENT réussi et durable PETIT GUIDE pour un ALLAITEMENT réussi et durable Ca y est, bébé est arrivé! Vous voici de retour à la maison avec votre petit bout. A vous les moments de bonheur et de complicité avec lui. Le lait maternel,

Plus en détail

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Information destinée aux patients et aux proches Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Qu est-ce que la diverticulite? Cette brochure vous informe

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE?

VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE? VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE? www.urofrance.org Des solutions existent Parlez-en à votre médecin traitant ou à votre urologue LJCom L INCONTINENCE UNE VESSIE HYPERACTIVE

Plus en détail

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung p. 1 / 5 Société Suisse de Nutrition SSN, Office fédéral de la santé publique OFSP / 2o11 Sucreries, snacks salés & alcool En petites quantités. Huiles, matières

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 2 Pour les personnes qui ne veulent pas cesser

Plus en détail

Statistiques Canadiennes sur le Cancer, et HMR sur le poumon

Statistiques Canadiennes sur le Cancer, et HMR sur le poumon Statistiques Canadiennes sur le Cancer, et HMR sur le poumon Bernard Fortin Mars 2014 Source: Comité consultatif de la Société canadienne du cancer : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013. Toronto

Plus en détail

Aider une personne atteinte de cancer

Aider une personne atteinte de cancer Aider une personne atteinte de cancer Ce que vous pouvez faire Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Il est fort probable que vous connaissez une personne peut-être un voisin, un collègue

Plus en détail

Activités physiques et dépense énergétique

Activités physiques et dépense énergétique Observe Le fonctionnement du corps humain et l éducation à la santé : alimentation et hygiène alimentaire Activités physiques et dépense énergétique 1. Voici la quantité d énergie que ton corps dépense

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Adénome de Prostate

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Adénome de Prostate CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Adénome de Prostate DEFINITION : l'adénome de prostate ou hyperplasie bénigne de prostate ( HBP ) est une augmentation de volume de la glande prostatique. C'est un état

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pourquoi moi? Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pleins feux sur les croyances entourant le cancer Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ 2 1 Vous venez d apprendre

Plus en détail

«Que ton aliment soit ta seule médecine!» Hippocrate

«Que ton aliment soit ta seule médecine!» Hippocrate 2 LE RÉGIME ACIDO-BASIQUE «Que ton aliment soit ta seule médecine!» Hippocrate Notre alimentation apporte à notre organisme des substances acides et alcalines (basiques). De plus, l acidité est due au

Plus en détail