Rapport d activité 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d activité 2013"

Transcription

1 Rapport d activité Rapport d activité L Y O N - A N N O N A Y

2 Sommaire Rapport moral du Président Bienvenue à toutes et tous pour notre Rapport moral du Président... Actus fortes / Vie dans le quartier... Réussites... Action pédagogique... Vie éducative... Handicap... Environnement... Documentaire et numérique... Entreprises... Services aux apprenants... page 3 pages 4 à 6 page 7 pages 8 et 9 pages à 3 pages 4 et 5 pages 6 et 7 page 8 pages 9 et 30 page 3 pages 33 et 34 Métiers... pages 35 à 5 hiffres clés... pages 5 à 55 Assemblée Générale 04 SEPR En 04, année anniversaire de nos 50 ans, plusieurs manifestations permettent, au long de l année, de rappeler notre histoire et surtout de parler de notre avenir. La soirée d ouverture, le 30 janvier dans la salle de la corbeille de la I de Lyon, lieu de signature de notre acte fondateur, a permis le lancement du lub Générations Pro, clubs d entrepreneurs partenaires de la SEPR. Merci aux équipes qui ont préparé ce programme pendant l année. ampus Professionnel Le 7 février, nous avons inauguré la tranche de notre regroupement, mise en service fin. Je remercie toutes les équipes internes et externes qui ont travaillé plusieurs années à la réalisation de ce bâtiment de grande qualité. Notre coopération avec les partenaires du ampus se met en place. Ainsi le ampus Pro Lyon Rhône-Alpes (près de étudiants) réunit 6 établissements : AFPIA SUD-EST (650 étudiants), Éohlité (80 étudiants), École Émile ohl (680 étudiants), FMB Lyon (780 étudiants), roix Rouge Formation (600 étudiants), SEPR (3 00 étudiants), sans oublier le partenariat avec HABITAT JEUNE. est une nouvelle ère qui commence, celle d une SEPR unifiée, engagée au sein d un ampus Pro Lyon Rhône-Alpes dynamique, au service des ambitions partagées avec tous nos partenaires, au service de l économie, au service des populations. Réussites, contexte économique, améliorations : une mutation en marche Les réussites de l année sont nombreuses. Le taux de réussite aux examens de la promotion est en progression. La qualité, la pertinence, la diversité des projets pédagogiques conduits doivent être soulignées : le rapport d activité en présente une sélection. Je rappelle les orientations stratégiques «SEPR 00, aller plus loin», définies fin avec l ambition de faire évoluer notre offre de formation vers l excellence et l anticipation, et vers un parfait phasage avec les besoins de l environnement, autour de 5 grands axes : Répondre aux besoins en compétences des entreprises : renforcer les formations pertinentes de niveau III et ouvrir des niveaux II, en s appuyant sur un socle de niveaux V et IV renforcé, réer des formations innovantes en partenariat avec les entreprises et les pôles de compétitivité, oordination du rapport d activité : Lyse Matray / Maxime Noly Adapter nos formations au «verdissement» et à la numérisation de l économie, Textes et données : Michel Ariza / Philippe Billet / Jean anétos / laire hallande / Marlène ouvez / Véronique Darras / Gérard Faure lément / Béatrice Fernandez / Véronique Furlan / Myriam Garbit / Laurent Gascou / Delphine Genoux / Delphine Gicquel / Florence Gilles / amille Isnard / Rachel Kreiss / Maryna Kumeda / Sterenn Le Pennec / Patricia Liatche / Djamel Maadi / Pascale Maitrallet / Gérard Marthouret / Hervé Millard / Marie Murat / Marlène Parod / Marie Pesenti / Fabienne Poulet / Marie-France Psaltopoulos / Aude Puissant / Patricia Savoy / Bruno Vessella / Association SEPR3P / Association des parents / Association sportive du lycée Nous inscrire résolument dans la Formation Tout au Long de la Vie, Images : SEPR / hristian Fiori / Maryna Kumeda / Véronique Furlan / habal Architectes et Garbit et Blondeau Architectes / éline Bernetière / Mégane Defontaine / David Fogel / Julie Ray / OVVS / Apprentis de l école Focon de Berlin / Apprenants de la section photo de la SEPR / Personnel et apprenants de la SEPR Je me réjouis de la réussite de nos apprenants à des concours prestigieux, de la qualité reconnue de nos projets pédagogiques, éducatifs et internationaux. On voit par là le résultat du travail quotidien de nos équipes et ce sont pour nous tous autant d objets de fierté. ontribuer au rayonnement des métiers et de la Région Rhône Alpes. e plan a vu ses premiers succès au cours des années et et sera réactualisé grâce à une étude de positionnement de notre offre de formation qui est en cours. Les plans pluriannuels de mise en place de l Accompagnement Personnalisé et du ontrôle en ours de Formation, se poursuivent. Je salue ici le travail des équipes pédagogiques pour déployer et généraliser ces deux dispositifs. Le contexte économique est de plus en plus difficile et nous impacte fortement. Pour le FA de Lyon : à la rentrée les effectifs sont en baisse d environ 3%, comparable à la baisse régionale. Le taux de remplissage du lycée, de l ordre de 87%, se maintient bien. Il faut également saluer le dynamisme des effectifs d Annonay, qui ont progressé de % de 009 à. Quant à l activité formation continue, les résultats sont décevants, et reflètent directement les difficultés des entreprises. Nous devons être persévérants. Le recrutement des apprenants, la maîtrise de nos coûts et la diversification de nos ressources financières sont les objectifs que nous devons atteindre pour remplir notre idéal : former et éduquer. Je remercie également pour leur travail les administrateurs et les équipes engagées dans le mécénat auquel nous devons tous contribuer. Le mécénat (petits et grands donateurs) apporte des ressources à la SEPR et remet la SEPR dans son but idéal et originel. L audit économique conduit en a mis en évidence des pistes d amélioration. La baisse nationale de l apprentissage et plus généralement de l alternance, la persistance d un contexte économique atone, les récentes réformes de la formation professionnelle, la raréfaction probablement durable de certains financements, font peser des menaces de dégradation de notre situation. Il nous faut faire face et nous remettre en question. Nous avons engagé trois projets de grande importance pour notre avenir :. Le projet pédagogique : Les actions déjà engagées ces dernières années doivent être renforcées et accélérées en vue d homogénéiser nos résultats en apprentissage. Nous nous appuierons sur l audit du Service Académique de l Inspection de l.. Le projet d organisation : une restructuration est envisagée, dans le champ de nos activités administratives, afin d adopter une organisation compatible avec la situation économique et dimensionnée au regard du volume d activité, tout en améliorant la qualité de service rendu, l efficience et les conditions de travail de tous. 3. Le projet social : en refondant ses accords la SEPR définit une règle sociale moderne, consensuelle et dynamique pour les années à venir, avec trois objectifs majeurs : réer une nouvelle dynamique au sein de la SEPR par l optimisation et l amélioration des organisations internes du travail, ontribuer à l adaptation de la SEPR sur le marché de la formation, Améliorer l efficience et les conditions de travail des salariés de la SEPR. Au cours des 50 années écoulées, la SEPR a vécu de multiples changements, faisant preuve d une remarquable capacité d adaptation. Quelles que soient les difficultés, je suis confiant dans notre capacité à porter les valeurs de nos fondateurs dans le contexte du xxie siècle. Je remercie les administrateurs et administratrices et l ensemble des équipes de la SEPR pour leur engagement au quotidien, la qualité des leurs actions et leur confiance dans l avenir. Merci à vous toutes et tous. Jean ANÉTOS onception graphique : Rémi Soupizet 3

3 Actus fortes de /04 Actus fortes de /04 Séminaire de rentrée : «L autre comme ressource» Inauguration tranche En 864, les cours de la SEPR ont été inaugurés dans la salle de la corbeille de la I, nommé à l époque le Palais du commerce. Pour lancer cette année anniversaire, 300 personnes environ étaient présentes dans ce même lieu pour la soirée d ouverture des 50 ans de la SEPR, jeudi 30 janvier 04. Au programme : Présentation du livre historique «SEPR ans au service de la formation professionnelle en Rhône-Alpes». e livre a fait l objet de deux ans de recherche, retraçant l historique sur 50 ans de la formation professionnelle, de la SEPR dans ce contexte et de l histoire du site des anciennes usines Berliet qu elle occupe aujourd hui. Table ronde sur l évolution et le contexte actuel de la SEPR avec la participation de ses administrateurs et des acteurs institutionnels de la formation professionnelle : onseil régional, hambre de ommerce et d Industrie, hambre de Métiers et de l Artisanat, Rectorat, GPME, MEDEF... Le jeudi 7 février, en présence de Jean Jack Queyranne, Danielle huzeville, Françoise Moulin ivil, Daniel Kimelfeld et Thierry Philippe, la SEPR inaugurait la deuxième tranche de son campus où sont regroupées toutes ses activités lyonnaises. Le bâtiment conçu par habal Architectes et Archimade en est dédié aux métiers de la coiffure, de l esthétique, de la prothèse dentaire, de la pharmacie, de la fleuristerie et de la mode, soit près de 900 apprenants. Le entre horégraphik Pôle Pik a présenté une création de danse contemporaine pour l occasion. Marie Florence Kel, professeure à la SEPR, a présenté son exposition photographique «Les 3 Actes» consacrée à la reconversion de l ancienne friche industrielle RVI. 50 ans réée en 864 par Arlès-Dufour, en 04 la SEPR fête ses 50 ans d engagement en faveur de l éducation et de la formation. À cette occasion, un programme d actions culturelles a été mis en place. ela nous permet de retracer 50 ans d histoire et de mettre en valeur la diversité et la qualité de nos formations auprès de tous les publics : jeunes, enseignants, entreprises, habitants de la ville de Lyon. La vie de la SEPR est jalonnée de relations avec des partenaires historiques : hambres consulaires, Ministère de l Éducation Nationale, Ville de Lyon, département du Rhône, Région Rhône-Alpes, de liens étroits avec de grandes familles d industriels (Lumière, Berliet) et entreprises lyonnais, et tous ont contribué à notre histoire. e projet vise à valoriser ces partenariats historiques en mettant en exergue leur implication dans la formation de milliers d hommes et de femmes. Le programme a été mis en place grâce au soutien du Département du Rhône, du onseil régional et la DRA («Mémoires du XX siècle»), ainsi que de partenaires privés : aisse d Epargne, R, harles Perroud, ofely Axima, Eovi, Fot, Lafond et Roullet, GDF SUEZ. groupe Eovi Mcd 4 olloque Jeudi 6 février, s est déroulé le colloque «FORMER ADAPTER INNOVER. Actualités et enjeux de la formation professionnelle», accueilli à l Hôtel de Région. Le discours de Jean-Jack Queyranne a ouvert cette journée de réflexions. Quatre tables rondes ont permis de donner écho au travail de recherche mené, notamment pour le livre historique, de faire participer des scientifiques et un public averti, et de croiser les regards de chercheurs et d acteurs institutionnels, dans une réflexion sur les actualités et les enjeux de la formation professionnelle : La SEPR dans la spécificité contextuelle de la région lyonnaise Le genre dans la formation professionnelle Administration, organisation, gouvernance et financement de l enseignement professionnel Adaptation aux mutations économiques et technologiques : pour une adéquation de l offre de formation à la demande. SEnPéRrations Gé pro SEPR GÉNÉRATION PRO À l occasion de son 50e anniversaire, afin de consolider son lien avec le monde économique et de fédérer les entreprises qui sont convaincues des enjeux essentiels de la formation professionnelle, la SEPR a lancé son club d entrepreneurs SEPR Générations Pro. Ses objectifs : Accompagner l entreprise dans ses mutations, réer du lien entre les générations, Permettre aux jeunes de trouver leur place dans la société. Pôle Pik Séminaire de rentrée Le quatrième séminaire de rentrée a permis aux équipes de la SEPR de réfléchir et débattre sur la ressource que représente l autre : «Quel regard porter sur soi et sur l autre pour un relationnel et une coopération durable et riche?», conférence débat animé par Pierre Moorkens, qui porte sur l humain ses comportements un regard enrichi par les neurosciences. Théâtre forum animé par la ompagnie du Pied Levé. Jeu de piste à la découverte des nouveaux ateliers. Malgré un contexte chargé (organisation de la rentrée, déménagement, ) nous avons pu partager des moments de réelle convivialité, de travail et de surprise. Soirée d inauguration Depuis sa fondation en 864, la SEPR a fonctionné dans divers lieux d enseignements dispersés dans toute l agglomération lyonnaise, soit 339 adresses au total. La mise à disposition par le Grand Lyon du terrain situé à Grange Blanche, en 00, a permis la construction d un seul campus afin d y regrouper l ensemble des métiers. En 005, la SEPR s est installée sur cette parcelle de l ancien site industriel des usines Rochet-Schneider, Berliet puis Renault Véhicules Industriels, dans le 3ème arrondissement entre les quartiers Monplaisir et Montchat. La longue façade de la rue Feuillat, la travée de sheds qui lui est associée et le porche monumental ont été conservés. Le club a été lancé par 3 membres-fondateurs, à la hambre de commerce et d industrie de Lyon, à la soirée d ouverture de l année anniversaire, le 30 janvier. Il réunit les artisans, TPE et PME dans des secteurs très variés (commerce, métiers d art, bâtiment, automobile, imprimerie, services à la personne, conseil, assurance, ). Il sera un lieu d échanges et de rencontres autour des questions de la transmission, du dialogue générationnel, de l évolution des métiers et de la formation. Membres-fondateurs : Suite du programme juillet 04, Fête de fin d année, avec l inauguration de l exposition photographique «La SEPR dans son quartier» et de la muséographie, à la SEPR. 8 septembre 04, Biennale photographique «50 ans de savoir-faire», à la SEPR. 7 novembre 04, Soirée de clôture, au Musée Gadagne. Des actions tout au long de l année Parcours muséographique, tout au long de l année 04 : à la SEPR et dans la ville de Lyon, chez les partenaires. À partir du juillet. Édition de deux livres : - «SEPR ans au service de la formation professionnelle en Rhône-Alpes», EditionsEM, 04 : regards croisés de chercheurs sur l Histoire de la ville de Lyon et de sa région, l Histoire de la formation et de l enseignement, l Histoire économique et industrielle, la SEPR et la place des femmes - «50 ans de savoir-faire» : portraits d apprenants anciens et actuels (parution prévue en septembre 04). 5

4 Les réalisations architecturales du projet : L installation de la FMB, comprenant la réhabilitation d espaces patrimoniaux (installation prévue avril 05), une solution globale pour franchir un pas dans la modernisation de l alternance, et des métiers. Au cœur de la ville, le ampus offrira une solution globale, sur m², dans une logique de mixité sociale : formation professionnelle, hébergement de proximité, transports en commun (tram / bus / métro), restauration collective, médiathèque et bibliothèque, partenariat culturel et sportif (gymnase et salles de conférences mutualisables), solution d encadrement et projet éducatif, et accueil adapté pour les personnes handicapées. Il représentera un grand potentiel de mutualisation, de synergie et de rationalisation des coûts (enseignants et formateurs, équipements et «plateaux techniques», moyens généraux, réseaux de partenaires croisés). Vie dans le quartier Fête des voisins Paniers de Martin Objectifs : - Développer l esprit d équipe, de solidarité, le respect mutuel. - Aider les élèves à devenir des citoyens responsables. - Améliorer l intégration de l établissement dans le quartier et les relations jeunes/adultes. - Responsabiliser les jeunes en leur permettant de gérer un projet dans son intégralité. haque semaine, les habitants du quartier comme le personnel et les jeunes de la SEPR peuvent commander (avant lundi h) leur panier de fruits et légumes, à retirer le jeudi à la banque des surveillants de 6h45 à 9h. La création d un gymnase mutualisable adapté au public handicapé (ouverture prévue décembre 06), La construction d une résidence Grand Lyon Habitat / Habitat Jeune (ouverture prévue décembre 06) Réalisations : - Propositions graphiques d aménagement des espaces extérieurs - Réalisation de deux «clips propreté» - Fête des voisins. > Secondes, premières et terminales ommunication visuelle Garbit & Blondeau Architectes Visite de l EA (école d art et de culture) La création d espaces mutualisables : médiathèque, matériauthèque (ouverture prévue septembre 05), La création d un mail, entrée et espace de détente donnant sur le cours Albert Thomas (décembre 06), L acquisition de nouveaux équipements : - Un équipement industriel pour l AFPIA - Un ensemble de machines atelier bois pour la FMB Suite à la sollicitation du responsable de la friche Lamartine, 30 étudiants de l EA et 3 personnes de la friche ont visité notre site pour réaliser des photos de la verrière et des sheds durant les travaux. Le Groupe EA implanté dans le 8ème arrondissement de Lyon est le leader dans l enseignement des arts, de la culture et du luxe. ette action s inscrit dans notre politique de développement durable et notamment d insertion dans le quartier. Paniers de Martin Le 4 avril, le comité d évaluation du programme d investissement d avenir émettait un avis favorable sur le projet du campus. Le 8 mai, le premier ministre validait les montants de subventions accordés à savoir 4,6 millions d euros pour le volet formation du projet et 3,5 millions d euros pour le volet hébergement. Le campus SEPR Lyon Ouverture au public des ateliers cordonnerie et coiffure L atelier cordonnerie est ouvert au public extérieur à la SEPR les mercredis de 8h à h. omme pour les salariés, ces prestations sont réalisées à des tarifs préférentiels. Les salons de coiffure sont également opérationnels pour la réception du public. Les rendez-vous se prennent le vendredi matin entre 9h et h uniquement par téléphone au 3307 en interne ou par l intermédiaire du standard pour l extérieur. ntis ation d Appre entre de Form RS 07/ ampus professionnel ampus Lyon Stand sur les travaux Actus fortes de /04 mpons ardetes Aiguisage Gravure Ta visite uses sauf tronçonne, plaques portes s, boîtes aux lettre auto-moto... edis de 8 à ercr Ouvert les m h Plan masse global : (À noter l arrivée de l école Émile ohl et Écohl ité sur le tènement). 6 7

5 Réussites oncours, labels, projets... oncours régional et national du Meilleur Apprenti de France Marqueterie (7 mai ) lycéens en AP marqueteur en an médaillés : médaille d argent : Elie Vaucois médaille de bronze : Loan Delahaie Métiers rares Médaille d or aux niveaux régional et national : Océane MIGLIARINA, AP métiers de mode vêtement tailleur Médaille d or aux niveaux régional et national : Diane VALLEREY, AP sellier harnacheur Médaille d argent : harlotte TORRES, AP métiers de mode Vêtement flou ertification VOLTAIRE oncours de vitrine Accueil de la finale du concours général en ébénisterie à la SEPR. élèves du lycée en bac pro ébénisterie ont été primés : Benjamin FAIJAN er prix et Elsa BAUDOIN 4ème prix avec un accessit. 3 jeunes de la SEPR sont en lisse pour la finale de mai 04. L objectif du ertificat Voltaire, référence en France, est de certifier le niveau de maîtrise des difficultés de la langue française des candidats, à l écrit, avec fiabilité et objectivité. Il a vocation à être mentionné sur un V afin d attester un niveau en orthographe française auprès des recruteurs (au même titre que les TOEI et TOEFL pour le niveau d anglais) et mettre ainsi en valeur une compétence différenciatrice. enseignants de lettres ont préparé 5 élèves des classes de DMA Bijou, DMA Habitat, Seconde et première prothèse dentaire. Le 4 mai 04, journée de certification : sur 500 candidats de tous niveaux et tous horizons, la SEPR présentait 47 candidat. 4 ont obtenu le certificat au niveau «orthographe professionnel». Le er décembre, Sébastien ROHE et Quentin BRUN, apprentis en AP Boucher ème année ont remporté le concours de vitrine organisé dans le cadre du Festival du bœuf à harolles. Ils ont pu alors participer à l élaboration d une vitrine au salon de l agriculture à Paris les 6 et 7 février 04. Prix Avenir Métiers d Arts Matthieu SIMIAN a remporté le Prix Avenir Métiers d Arts de l INMA le 6 Janvier dans la catégorie Niveau V de formation. e prix lui a permis d obtenir une dotation financière de Projet TOGO Les AP employé de vente commerce ère année ont réalisé une vitrine pour présenter l association Terre Solidaire et des flyers pour faire connaître le projet et aider à trouver les fonds manquants. Palme de l apprentissage Label de qualité national etwinning oncours de coiffure de Saint-Etienne Le bureau d assistance national etwinning France a décerné à Mme écile Seffahi, enseignante au Lycée, le Label de qualité national pour son projet européen etwinning intitulé «Emag : Writing a European magazine for young people». Dimanche 7 mars, deux apprenties ont été primées au concours de coiffure qui s est déroulé à Saint-Etienne. et évènement annuel, organisé par la fédération de la coiffure et la région permet aux jeunes de différents FA et écoles de coiffure de faire valoir leur talent. ème prix : Ansen Pamdir, ère année BP coiffure 3ème prix : Inès Sakraoui, ème année BP coiffure. e label témoigne de son implication et de la qualité du projet d échanges à distance via les TIE qu elle a su mettre en œuvre avec ses élèves, développant ainsi leurs compétences disciplinaires, linguistiques et interculturelles. etwinning est un dispositif européen créé en 005 à l initiative de la commission européenne, pour mener des projets pédagogiques avec des classes d établissements situés dans les 33 pays partenaires. Il est mentionné à plusieurs reprises dans les instructions officielles du ministère de l Éducation nationale et sur le site Eduscol. oncours à St Etienne Audit Leonardo 8 oncours, labels, projets... oncours Général oiffure (5 mars ) sur 6 apprentis présentés, 6 sont primés! médailles d or : Fanny PARNET et Hanna AROUH 3 médailles d argent : Julie ARRAY, Maryline DEGRAS, Meganne GARIBALDI médaille de bronze : Marion NIOLAS Marine BLAHE BP A en - palme d or en coiffure. Réussites Extrait du courrier du directeur de l Agence Europe-ÉducationFormation-France suite aux résultats de l audit Leonardo. «Le rapport final montre que vos objectifs ont été pleinement atteints. Les partenariats mis en place avec l Italie, la Finlande et l Allemagne vous ont permis de proposer des stages de qualité à vos élèves, répondant parfaitement à leurs besoins de formation et ce pour plusieurs filières. La plus value de ces périodes de mobilité est notoire aussi bien sur le plan personnel que professionnel pour vos élèves mais aussi pour vos équipes pédagogiques. La certification Léonardo Mobilité est gage de votre capacité à gérer des projets européens d éducation et de formation. Nous ne pouvons que vous encourager à poursuivre dans cette voie» (février 04). oncours d admission «tradition gourmande» En septembre, M. Farizon, formateur en pâtisserie, a participé avec succès au concours. L association «tradition gourmande», dont la devise est «je cherche à savoir, je partage mon savoir», réunit des artisans maîtres pâtissiers dont des Meilleurs Ouvriers de France et désormais des formateurs : 6 adhérents dans toute la France. Visite du Premier ministre Le FA SEPR Ardèche nord a été associé à la visite de Monsieur le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, accompagné de Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif et de Michel Sapin, ministre du travail en mai, lors de la cérémonie républicaine organisée à l hôtel de ville d Annonay. Les apprentis du FA ont assuré le service du buffet offert à cette occasion. Le FA et les jeunes ont reçu les remerciements de la part du Maire d Annonay Député de l Ardèche Olivier Dussopt et du conseiller municipal délégué à la jeunesse Michel Sevenier : Mobilités individuelles sortantes au Lycée 3 élèves sont partis en stage à l étranger : 9 en Finlande, 4 en Allemagne, 3 au anada, 3 en Espagne, aux ÉtatsUnis, en Italie, en Suisse, en Belgique, en hine, en Irlande, en Islande, en Russie, en Suède et en Turquie. Projet «Électriciens solidaires» au Maroc 3 apprentis de BP Installation et équipements électriques, accompagnés par formateurs de pratique, ont conduit cette année un projet de solidarité internationale. Ils ont installé une station de pompage solaire dans un petit village du sud du Maroc, permettant ainsi aux villageois de disposer d eau à tout moment. ette expérience professionnelle et humaine très riche a été rendue possible grâce à l engagement et au soutien de nos partenaires : la Région Rhône-Alpes, les entreprises YESSS électrique et FB réation, SEPR3P, l association Lyon à double sens, les associations franco-marocaines MSDD et AGDA et bien sûr les apprentis et formateurs français et marocains (Institut spécialisé de technologie appliquée d Agadir). 9

6 Action pédagogique Politique La SEPR a la volonté de contribuer à la formation des adultes de demain, de les accompagner dans leur parcours professionnel et personnel, afin de leur permettre de s adapter à un monde en constante évolution. L enjeu est de permettre à chaque apprenant, selon ses besoins, d acquérir les compétences techniques nécessaires à l exercice de sa profession et une solide culture générale. Notre ambition est de donner à chacun le goût d apprendre, de susciter sa curiosité intellectuelle et son ouverture d esprit pour le conduire à l autonomie et à la réussite. es acquisitions fondamentales facilitent la continuité des apprentissages Tout au Long de la Vie. Notre choix est d adopter une pédagogie de projets articulée autour de la recherche et la maîtrise de l information, l interdisciplinarité, la transversalité, la complémentarité et la richesse des expériences acquises. e choix permet de prendre en compte la diversité des publics accueillis et la multiplicité des métiers. Il renforce le lien entre les différents lieux d apprentissages : organismes de formation et entreprises, en France ou à l étranger. Il favorise l apprentissage entre pairs, le travail collaboratif et toutes formes d interactions. Nos axes :. Accueillir, intégrer et accompagner selon un processus construit, maîtrisé et visible.. Garantir l acquisition du socle commun de connaissances et de compétences pour tous. 3. Favoriser la construction et le développement des projets professionnels des apprenants. 4. Développer la pédagogie de projet. 5. Favoriser l expérimentation pédagogique. 6. Préparer l insertion professionnelle. L'accompagnement personnalisé (AP) Au lycée des métiers d art et de l image Au FA Ardèche Nord Fondamentaux en anglais Évaluation de son niveau en anglais, puis dans un ordre de difficultés croissantes appropriation par la lecture, la prononciation, des exercices grammaticaux des règles de la langue anglaise. Tous les Bac Pro (nde, ère, terminale) ont bénéficié de cet accompagnement. L équipe pédagogique a notamment travaillé sur : Le projet personnel et professionnel des apprentis en terminale afin de réajuster leur projet professionnel par rapport à leur orientation, se projeter dans l avenir, prévenir le décrochage. La poursuite d études et les techniques de recherche d emploi pour les bac pro terminale : V, lettre de motivation, techniques d entretien, orientation post-bac, recherche d établissements post-bac et/ou d entreprises, problèmes rencontrés en entreprise, Échanges, remédiation Mise en place de soutien ciblé suite aux demandes de modulation de parcours. Travailler sur le calligramme professionnel : qualités, points forts, savoir-vivre, savoir lire des consignes, savoir effectuer des recherches documentaires, prévenir le décrochage, gérer son stress, découverte et insertion dans le monde professionnel Au FA Lyon Installation d une station de pompage solaire à Lemdinte, petit village du sud du Maroc, par 3 apprentis de BP Installation et équipements électriques, accompagnés par leur deux formateurs de pratique. Accompagnement personnalisé L AP est programmé sur deux heures par semaine de formation dans l emploi du temps pour l ensemble des classes de Bac pro. Thèmes : Soutien et/ou approfondissement disciplinaire Méthodologie de travail et organisation Diverses thématiques éducatives et culturelles (en partenariat avec la médiathèque notamment). L AP est adapté en fonction des matières enseignées, du niveau des jeunes et des besoins liés au référentiel (rédaction de dossier professionnel, entrainement à l oral, par exemple). 9 formateurs mobilisés pour la mise en œuvre de l AP. En -04, les élèves de nde, ère et terminale Bac pro ainsi que ère et ème année de BMA bijouterie ont bénéficié de l accompagnement personnalisé parmi 6 ateliers : «Text and context» (Anglais & Histoire- Géographie) Description en anglais du contexte d élaboration de chansons. Travail conduit par un professeur d histoire/géographie et un professeur d anglais. Maths/sciences avec les TI (Technologies de l Information et de la ommunication) Familiarisation avec l outil numérique dans le but de développer l esprit critique et de mieux comprendre certaines notions fondamentales. Prendre en main des logiciels pour modéliser et résoudre des situations mathématiques, scientifiques de la vie courante. Détournement d écriture (Français/Arts) Lire une image. Ecrire à partir d une œuvre célèbre. Détourner cette œuvre. Production attendue : textes, photomontage, détournement graphique à la manière de et détournement photographique. Méthodologie : mieux se connaitre pour mieux apprendre Repérer ses capacités d écoute, de concentration et de mémorisation pour voir si les méthodes mises en pratique sont efficaces. Orientation et insertion professionnelle Rendre les élèves acteurs de leur orientation pour améliorer leur confiance en eux à l oral : Découverte des acteurs de la démarche orientante (IO Rive gauche). Acquisition d une méthodologie dans la rédaction de V et des lettres de motivation. Élaboration d une stratégie et aide individuelle à la recherche de stage. Simulation d entretien professionnel.

7 Action pédagogique Théâtre et compagnie réer et jouer une pièce de théâtre ayant pour cadre une our d Assises. > 6 élèves présentant des troubles «dys» suivent l atelier toute l année. Art et Maths onception et réalisation d un pont en papier : définition d une force, de l équilibre et du vocabulaire de l architecture, recherches des structures de pont, réalisation de croquis, patrons. Atelier d art Travail autour de la composition plane et du volume. réer à partir de photos de magazines et raconter une histoire en images. Façonner un être imaginaire, fait de papier journal, de ficelle et de fragments d images. ouvrir de grandes pages blanches de lignes enchevêtrées, superposées, croisées, jusqu à ce qu une image s impose. Partir au-delà de ses propres résistances à la découverte de nouveaux espaces, pour se réinventer... alligraphie : peindre la parole Découverte de la collection de caractères de l Imprimerie Nationale, des œuvres d artistes calligraphes contemporains. Initiation aux différents outils, pratique et réalisation d idéogrammes et de calligrammes. Du dessin au volume - du volume au dessin (BMA bijou) Représentation en perspective : travailler sur la perception et la représentation du volume. Soit en construisant des maquettes (matériaux divers) et les représenter par le biais du dessin sous différents angles d observation. Soit à partir de dessins, photos, objets, produits par l élève, issus d un document visuel, transposés sous forme de maquettes. Électronique : fondamentaux, mini projets logiciels d électronique Maîtriser les lois fondamentales, les notions de base en électronique et l utilisation des outils et appareils de mesure en électronique. Modelage Initiation au modelage, contact avec une matière modelable, expression artistique spontanée. Appropriation des volumes, création de textures et développement de créativité individuelle et/ou collective. ulture artistique et préparation à l examen du BMA bijouterie onsolider les connaissances, revoir la chronologie de l évolution du bijou, réaliser des fiches de synthèse : contexte, matériaux, technique, symbolique et revoir la méthode d analyse du bijou : texte /croquis. Préparation au BTS Préparation aux Sciences-Technologie-Santé avec les chapitres de maths obligatoires non inscrits dans la progression annuelle. AP et lutte contre le décrochage Lutte contre le décrochage Les causes de ruptures et de sorties de formation sont multiples : ruptures amiables les plus fréquentes, raisons économiques, comportement inadapté, mésentente, Les départs peuvent aussi avoir pour cause un changement de FA ou l obtention du diplôme suivi d une signature d un contrat de travail. Action pédagogique Dispositifs spécifiques Dispositifs d accueil des jeunes sans contrat En application de la loi du 4//009 relative à l orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie, la SEPR a mis en œuvre deux dispositifs d accueil de jeunes en recherche de contrat d apprentissage. Pour lutter contre le décrochage, la SEPR a engagé plusieurs démarches : L objectif est de permettre aux apprentis d accéder ou de continuer à bénéficier des cours. Alerte des apprenants en difficultés par le biais des enseignants. Envoi de SMS et mails aux parents du lycée et maître d apprentissage pour le FA pour prévenir immédiatement de l absence du jeune. Suivi de l apprenant en difficulté par le service de la vie de l apprenant et/ou par le service commercial (Annonay) avec la mise en place de référents relais pour le suivi de l absentéisme. Déclenchement d une visite en entreprise si besoin. Dispositif 90 jours : recherche d entreprises pour la première recherche et pour les élèves en rupture souhaitant rester dans leur formation. Envoi du fichier d apprentis ayant quitté définitivement le circuit de l apprentissage au IO. Journée d information / formation sur la problématique du décrochage. Mise en place de soutien scolaire / approfondissement (dans le cadre de l AP pour le lycée, dans le cadre du dispositif régional Eurêka pour les FA). Dispositif première recherche Mise en place de binômes de professeurs pour améliorer la pédagogie ou apporter une nouvelle dynamique de groupe et remotiver les jeunes dans leur apprentissage : Binôme anglais / ours de pratique professionnelle dans le cadre d un projet pédagogique financé par le FAFIH. Binôme communication professionnelle pour les sections restaurant financé par le FAFIH. Soutien en binôme dans le cadre de l accompagnement personnalisé pour les jeunes bénéficiant d un positionnement (principalement en maths). Mise en place de binômes dans la section MVA pour soutenir un projet pédagogique initié par Patrice Furminieux dans le cadre de sa formation GA3P (Gestion et Accompagnement des Parcours Personnels et Professionnels) financée par l ANFA. Soutien scolaire avec accompagnement individualisé. Lyon Les trois phases du positionnement : Accueil collectif des jeunes Tests d évaluation, tests du domaine professionnel. Entretien individuel de restitution / /04 Bilan du dispositif d accueil de jeunes en ère recherche de contrat - Nouveauté selon la loi herpion du 8 juillet - Durée du dispositif : ère année de formation ( année scolaire maximum) Nombre d apprentis positionnés 5 À la demande du jeune À la demande d un consulaire 3 Signature d un contrat d apprentissage 6 Encore dans le dispositif au 3 mai 04 Diplômes concernés 9 Bac pro SEN 6 Bac Pro AMA om. Visuelle 3 Bac Pro ARU Bac Pro Mode vétements Bac Pro Production Graphique 4 Bac Pro Prothèse Dentaire 0 Bac Pro Topographe 3 BP Préparateur Pharmacie 4 Bac Pro ommerce 0 AP Esthétique TOTAL 55 TOTAL des inscrits dans le dispositif depuis la rentrée Dispositif rupture Bilan du dispositif d accueil des jeunes en rupture de contrat - Durée maximum : 90 jours Signature d un nouveau contrat d apprentissage 7 Démission Fin du dispositif sans avoir resigné de contrat Encore dans le dispositif au 3 mai 04 3 TOTAL des inscrits dans le dispositif depuis la rentrée 3 Durant six mois, élia Benmouffok a accompagné les jeunes bénéficiaires des dispositifs, dans le cadre d une mission de service civique. Pour plus de 30 jeunes, l inscription dans le dispositif 90 jours n a pas été possible car la rupture a été reçue trop tard par nos services. Nous renouvelons l expérience pour cette année 04 avec un renouvellement d agrément. 55 À la demande de l entreprise Sortie anticipée (démission, exclusion) - Entrée/sortie permanente tout au long de l année Focus : soutien scolaire au FA Ardèche nord : Positionnement et modulation de contrat /04 Nb de positionnements Annonay 6 jeunes ont bénéficié d une modulation de la durée de leur contrat : durée réduite à ans. Parmi ces 6 jeunes, 5 sont titulaires du AP Vente et est titulaire du AP MVA. 4 jeunes ont été reçus en entretien (soit 76% des apprentis en rupture de contrat). Parmi eux, 0 ont retrouvé une entreprise sans le déclenchement du dispositif 90 jours ; 6 sont encore dans le dispositif 90 jours. Projet Voltaire Préparation à la certification Voltaire, certification attestant d un niveau de maîtrise des difficultés en orthographe française à l écrit, avec fiabilité et objectivité. 3

8 Action pédagogique Actions culturelles «arnets de résidence» au Pôle Pik Le entre horégraphik Pôle Pik, lieu original œuvrant au développement de la danse hip-hop, piloté par le chorégraphe Mourad Merzouki, développe une politique de résidence d artistes afin d accompagner les équipes professionnelles dans leur démarche de création. Objectif : Suivre «graphiquement» différentes résidences. Réalisations : une vidéo (Bac communication visuelle), des affiches (MANAA), un carnet de résidence par une élève en stage chez Pôle Pik. lubs ulture ycéens à l opéra L Découverte du spectacle lyrique «oeur de chien» d Alexander Raskatov inspiré de la nouvelle éponyme de Mikhaïl Boulgakov. > ère année BMA bijouterie du lycée Mouvement et nature Recherches sur l histoire des jardins et les sculptures en mouvement Visionnage du film «alder : Sculpteur de l air» de François Levi-Kuentz. Visite guidée de l exposition Joseph ornell au musée des Beaux Arts de Lyon. Séance de croquis de végétaux aux Serres du Parc de la Tête d Or. Atelier de pratique artistique avec la plasticienne Karine Proriol. > ère année BP Fleurs Mémoire de mineurs Visionnage du film «Germinal» de laude Berri et séance d analyse filmique avec les étudiants de Lyon. Visite des Archives municipales et du Musée de la Mine à St Etienne. Action pédagogique émoires ouvrières : «L âge industriel, la mine, les M hommes et les paysages» Objectifs : connaissance de la vie des ouvriers du XIXème au XXème siècle, découverte matérielle de l environnement quotidien des mineurs. - Travail sur le roman et son adaptation cinématographique de l œuvre de «Germinal» d Émile Zola. - Rencontre avec un ancien mineur. - Visite du musée de la mine de Saint-Etienne : explications du travail, de la vie quotidienne des mineurs, des conditions de travail et leur évolution au fil du siècle. - Visite de l extérieur de la mine : zone de tri, paysage urbain modifié (crassiers et zones bourgeoises ou ouvrières, gare, première ligne de chemin de fer française ). > AP uisine, AP Restaurant, AP oiffure, AP Mécanique automobile, AP arrosserie, AP Boulangerie, AP Pâtisserie, AP Boucherie, AP harcuterie. e l Art au Design D Objectifs : pratiquer une démarche artistique ; comprendre le processus de création ; favorisera la créativité ; apprendre à mutualiser les réflexions et les compétences. - Atelier de 30 heures animé par un artiste, Marc Etienne, qui travaille à la fois sur l intervention sur des images type photos de magazines et impressions lasers et sur les questions de structure, d échelle et de rapport à l espace. - onception d un espace de vente à partir d expérimentations créatives. - Réalisations exposées au Groupement d Art ontemporain. > 9 apprentis de nde et ère Bac pro ommerce. Lycéens au cinéma Films visionnés : La religieuse, Raging Bull, Bonnie and lyde, Dieu ne croit plus en nous. Participation au Festival du Film ourt, Villeurbanne du 5 au 4 novembre Analyse filmique avec étudiants de Lyon > nde Bac pro prothèse dentaire, ère Bac pro communication visuelle Biennale d art contemporain Travail en interdisciplinarité : démarche analytique autour du thème de l édition de la Biennale : «Entre-temps... Brusquement, et ensuite». Visite de la Biennale Atelier d écriture avec l écrivain Fabienne Swialty. > ère année de DMA ébéniste et bijouterie lycée et FA Formalisation de la production et visionnage d un film sur le monde ouvrier en Angleterre pour comparaison avec la France. > Lycéens de ère Bac pro PI/PG topies, architecture et habitat U Visites : quartier des Gratte-iel de Villeurbanne, ité Tony Garnier, Firminy-Vert, Étoiles de Givors Rencontres avec l architecte Jérôme FRANOU et l historien Philippe Dufieux : Réalisation du guide «L utopie en architecture» > ère année AP métiers rares, ère BTM photo n quête de héros E Lecture et travail en cours de français. Visite guidée au musée des Beaux-Arts de Lyon. Rencontres : l écrivain Jean laude Mourvelat, l illustrateur Fabien Lacaf. > nde Bac pro commerce, nde Bac pro PI-PG, nde Bac pro communication visuelle Résistance et justice pour la mémoire Travail en cours d Histoire (film documentaire «Nuit et brouillard» d Alain Resnais ) Visite du fort Montluc et du HRD de Lyon. Visionnage des extraits du procès Barbie. Visite commentée de la Maison d Izieu. Rencontre avec un témoin, monsieur Saurel. > ème année de AP Fleuriste, première année AP Employé de vente Light writing Travail en cours de français et arts appliqués. Atelier de calligraphie avec «La caravane des dix mots». Biennale d art contemporain : visite guidée sur le thème des arts numériques. Atelier : «mise en lumière» Rencontre avec Jadikan artiste light painting. > ère année de BTS photo, et Bac pro communication visuelle Les classes à PA (Projet Artistique et ulturel) au Lycée Actions culturelles Proverbes en images Objectif : créer un film d animation à partir de photographies en mettant en scène un proverbe. Il s agit pour l élève de retranscrire les mots d un proverbe choisi et de trouver des solutions visuelles qui donnent envie au spectateur de trouver le proverbe en question. Les proverbes touchent tous les sujets et tous les domaines et permettent une démarche réflexive sur l Homme. - Initiation à l écriture cinématographique, ses techniques et son lexique spécifique (synopsis, scénario, story-board) - Production narrative et photographique - Initiation à l utilisation des TI - Rencontre avec Violaine Tateossian, graphiste et réalisatrice de films d animation. La machine infernale de «l Art au irque» Objectif : favoriser le dialogue entre différents domaines artistiques, tels que l art visuel et l art du spectacle vivant. La machine infernale créée pour l occasion, dont la fonction répond à un besoin inutile ou irrationnel est au centre de l action. Elle est investie par des jeux simples de cirque. - conception d un spectacle de cirque à partir d une œuvre de hagall (collaboration avec l école du irque), basé sur une scénographie mettant en scène un objet délirant réalisé par les premières ébénisterie. > Lycéens de terminale Bac pro communication visuelle Meuble végétal Objectifs : développer sa sensibilité créative, chercher, explorer, expérimenter. Réalisation d un meuble créatif, original et personnalisé en réinvestissant le «langage végétal» de la plasticienne Karine Proriol. mise en œuvre de de nombreuses de fabrication (montages, finitions, etc) èretechniques et terminale Bac Pro usinages, ébénisterie > Lycéens Herbier Poétique, de la graine à l objet Objectif : élaborer des principes créatifs répondant à une démarche ouverte du monde de l éphémère à la poésie végétale. - réation et exposition d un «herbier poétique». - Rencontre avec Roberto avalcante, créateur de bijoux qui a ouvert sa matériauthèque végétale aux élèves. > Lycéens de AP SED Visite de la maison d Izieu Atelier écriture 4 et atelier animé par l écrivain Frederick Houdaer a pour objectif de développer l expression écrite en valorisant et faisant prendre conscience aux élèves de leurs atouts. e rendez-vous avec soi-même se révèle être un moment privilégié pour les élèves. Participation au salon du livre de Bron, aux assises internationales du roman, production d un recueil de textes sur le thème «objet de dialogue» 5

9 Action pédagogique Actions et projets divers Expositions de photographies Éduquer à la santé Term Photo au Mucem de Marseille - «Histoire d un chantier en images» : dans le cadre du partenariat avec la voirie du Grand Lyon deux élèves du lycée, Titouan Rimbault et Estelle Benoit, ont suivi la création de la passerelle de Décines. - «Havre d espoir» à la SPA de Marenne, exposition de Maud Regnault, élève au lycée en ère Bac pro photographie. - «+=roues» au Groupement Hospitalier Est, de éline BERNETIERE et Morgane JEREZ, lycéennes de terminale Bac pro photographie - «homme-nature, forces conjuguées» : Voyage à Marseille, des élèves de terminale Bac pro photographie avec pour objectif de concevoir et fabriquer une exposition en 4 jours. Éducation à des comportements sexuels responsables Objectif : informer les jeunes sur la sexualité et ses enjeux - Présentation de l exposition «SEXPO!» aux élèves de la SEPR : exposition de jeux interactifs (outils de prévention, notions de genre, pratiques sexuelles, VIH/SIDA et IST, informations sur les lieux ressources) réalisée par ALS (Association de Lutte contre le SIDA). - Outils pédagogiques adaptés et interactifs proposés autour de 5 espaces afin d explorer les différentes thématiques abordées : le corps dans tous ses états ; genre et discriminations ; le sexe et ses représentations / et contraception et prévention. > Une dizaine de classes a visité cette exposition présentée dans la salle des conférences de la SEPR. Prévention de l alcool et des addictions Action pédagogique Éduquer au développement durable Éduquer à la citoyenneté et à la solidarité Lycée Eco-responsable Élection, formation des délégués En juin, nous avons répondu à un «appel à projet» de la Région RhôneAlpes pour devenir lycée eco responsable. Nous avons obtenu une réponse favorable et serons accompagnés dans cette action pendant 3 ans. Objectifs : préparer aux élections, impliquer dans une démarche citoyenne, informer sur les droits et les devoirs des délégués et sensibiliser à la notion d engagement et de comportement citoyen. Mise à disposition par la SEPR d une salle pour les délégués. Nos axes de travail : Les projets : Intégration dans le milieu naturel et social Fabrication d un mobilier urbain éco responsable Objectif : Permettre à nos élèves de la filière bois d approfondir les notions d éco design et d éco conception à travers la conception, fabrication et installation in situ d un ensemble de mobilier urbain. e projet, encadré par les enseignants de la filière ébénisterie et accompagné par Olivier Rouchon urbaniste, Frédéric adet éco-designer, s inscrit dans une démarche participative (rencontre avec les voisins, les comités de quartier, ). Permanence gratuite confidentielle et anonyme bi-mensuelle pour tous les apprenants tenue par Anthony Demaria de l ANPAA (Association Nationale pour la Prévention de l Alcoologie et des Addictions) dans la rue des métiers. Don du sang L Établissement Français du Sang a réalisé une collecte de sang sur 3 jours à Annonay et sur jours à Lyon (56 donneurs présents, 4 donneurs prélevés dont 63 nouveaux donneurs). Solidarité Internationale oncours photo «La passion du métier : le geste, l outil, le lieu, la production» En 04, la aisse Fédérale de rédit Mutuel a choisi d associer la SEPR à la création du calendrier de l année 05. Le concours photo est ainsi ouvert exclusivement aux apprenants de la SEPR et permettra de valoriser la SEPR dans le cadre de son 50e anniversaire. Gestion des déchets Semaine du goût - Projection du film «Les Saveurs du Palais» (3 classes participantes : 85 jeunes). - Exposition d œuvres et d ouvrages - «Réponses culinaires à la problématique des effets de surface» : recherche artistique sur la matière et la forme et dégustation organisée par les lycéens en DMA habitat ère année. Semaine de la science Présentation du travail de Bernard Werber, collaborateur scientifique au Nouvel Observateur, et auteur de romans, inventeur d un nouveau style de littérature entre saga d aventure, roman fantastique et conte philosophique. Semaine de la presse Vitrine, kiosque, séances pédagogiques. Printemps des poètes 04 «Au cœur des arts» (exposition, cartes postales) 6 Projets Objectif : Repérer les trois piliers du Développement Durable et s assurer de leur respect dans les actes de consommation. aractériser le commerce équitable et les circuits courts. Faire acquérir un comportement responsable. Action animée par Artisans du Monde, et encadrée par olette repet professeure de PSE. >seconde Bac Pro mode et photo. Au Lycée : - Atelier «préparation de la campagne électorale» : recherche de slogans, réalisation des professions de foi, photographies des candidats, réalisation de montages vidéos. - Formation des délégués élus : présentation des droits et devoirs des délégués et de leurs missions (textes officiels), simulation d un conseil de classe et débats autour du conseil et de la posture du délégué (jeu de rôle), intervention de la Région Rhone Alpes autour de la thématique démocratie participative. - Élection de 39 délégués dont 9 délégués au onseil de Vie Lycéenne (VL) et 3 éco délégués. Au FA : - Intervention de la FOL (Fédération des Œuvres Laïques) pour comprendre la représentation du rôle de délégué. - Élections de 0 délégués. - Réalisation d un questionnaire guide pour la préparation des conseils de classe. Ouverture citoyenne Égalité homme femme - Rencontre avec deux intervenantes du IDFF (entre d Information sur le Droit des Femmes et des Familles), l une médiatrice, l autre juriste spécialisée dans le droit des femmes. Actions de collecte et de valorisation des déchets. Fabrication de ruches apicoles Allergie à la farine Intervention (financée par la onfédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française et AGR la Mondiale) de l organisme Médialane. Objectifs : - Mieux connaître l appareil respiratoire - Sensibiliser sur les différentes agressions respiratoires : allergiques / non allergiques, allergie à la farine, rhinite et asthme allergiques professionnels - Savoir comment prévenir les allergies. > AP Boulanger et Pâtissier ème année. Dépistage des caries dentaires Intervention de l USFBD (Union Française de Santé BuccoDentaire) : conférence et visites de contrôles individuelles. > AP Boulanger et Pâtissier ème année. 9 semaines de travail consacrées à la fabrication de 6 ruches. Le 6 avril, Gabriel Faysse apiculteur intervenait auprès des élèves pour expliquer le monde des abeilles. Le 4 mai, les ruches étaient livrées au client LYON-APIULTURE. > 0 élèves de nde Bac Pro ébénisterie - Exposition «luttes des femmes, progrès pour tous» - Rencontre avec Pierre-Yves Ginet reporter photographe > Lycéens de ère Bac Pro Système Électronique et Numérique, ère Bac Pro Métiers de la Mode, ère Bac Pro Photographie. Partenariat avec la Villa Gillet : - Travail en français sur les stéréotypes de genre - Publications des travaux sur le blog du festival Mode d emploi - Jeu «équité toi» - Pièce sur le féminisme au Théâtre Nombril du monde - Rencontre avec Maître Muriani, spécialiste du travail des femmes > apprentis de ère Bac pro PI/PG/façonnage Éducation aux médias omment est choisie et traitée l information dans les médias? - Rencontre avec Olivier Michel Journaliste à France Télévision et Dalya Daoud Rédactrice en chef de Rue 89 - Productions : atelier d écriture de blog, conception et rédaction d un article en ligne. > Lycéens de seconde Bac pro prothèse dentaire 7

10 Action pédagogique Insertion professionnelle et entreprenariat Sensibilisation à l esprit d entreprendre Réussir son insertion professionnelle (LMAI) Interventions du entre d Aide à la Décision de la hambre des Métiers et de l Artisanat du Rhône sur la sensibilisation à la création ou la reprise d entreprise. Objectifs : - Permettre aux jeunes d intégrer la démarche entrepreneuriale dans l élaboration de leur projet professionnel et personnel. - Sensibiliser le plus en amont possible les porteurs de projets potentiels afin de permettre la maturation indispensable à la réussite de la démarche. - Pallier à moyen terme l insuffisance quantitative de la création ou reprise d entreprise. En DMA ère année : interventions de la hambre des Métiers et de l Artisanat du Rhône sur la sensibilisation à la création ou la reprise d entreprise. ction auprès des 4 lycéens A ème année DMA habitat et BMA bijou Action spécifique financée par le Fonds de Solidarité Européen. 3 temps : - formation de 4 professeurs - ère séquence : présentation des secteurs économiques et perception de l entreprenariat - ème séquence : devenir chef d entreprise L action a été très bien accueillie par le public des DMA, potentiel créateur. ette intervention vient compléter les enseignements dispensés dans le cadre du projet de création validant l UE d éco-gestion pour ces classes de DMA. Action auprès des apprentis 6 interventions sur le sujet de la création reprise auprès de 4 apprentis (BMA Ebéniste A, BA PRO MVA Ter ans, BP Esthétique A, BP IEE A, BMA ATBJ Opt.Bijout. A, BA PRO MVA Ter A, BA PRO AMA MES Ter A, BP Fleuriste A, BP oiffure A, BP Fleuriste A, BTM Photographie ter et sec, BP IEE A). 8 En Bac tous les élèves bénéficient d un accompagnement pour réussir leur insertion professionnelle. Seconde Pro : connaître le bassin d emploi et le secteur professionnel : - Participation à des ateliers sur l orientation - Rencontre avec des représentants des branches professionnelles - Participation à des évènements professionnels - Visites d entreprises Première pro : maîtriser les outils de recherche d emploi - conférences de Marie Bec, psychologue du travail. - ateliers V et lettre de motivation. Terminale Pro : action «Le bon comportement» et simulations d entretiens réalisés par le Rotary club Action pédagogique réation d une mini entreprise Prix Félix Rollet Les ère années de BTS photo du Lycée se sont lancées dans la création d entreprise pour la réalisation de photo de classes! Un vrai succès! ette action pédagogique leur a permis de découvrir très concrètement la vie en entreprise et de développer l esprit d entreprendre. ette action est soutenue par la Région Rhône-Alpes et encadrée par EPA (Entreprendre Pour Apprendre) pendant toute l année scolaire, la classe a été accompagnée par les enseignants, un parrain chef d entreprise et un référent de l association EPA. Le ROTARY LUB organise pour les apprenants de la SEPR le concours Félix ROLLET, afin d aider un jeune ou un groupe de jeunes à réaliser leur projet professionnel (création d entreprise, participation à une exposition, à un salon, dépôt de brevet ). Séminaire bois en Slovaquie Formateurs et jeunes européens, professionnels de l artisanat, du design et des arts appliqués, se sont réunit pour réfléchir à une nouvelle approche à la production artisanale et à sa promotion en Europe. Objectifs : définir et améliorer l image de l artisanat et des arts appliqués dans le monde d aujourd hui, définir une méthodologie de formation qui pourrait combiner la transmission du patrimoine et la créativité et définir de la notion d innovation par rapport à l artisanat et les arts appliqués. Le séminaire qui a eu lieu du, er au 7 Juillet à Ruzomberok a été financé par le programme européen Leonardo da Vinci. > Lisa Lejeune une ancienne élève ébéniste de la SEPR a participé à ce séminaire. Insertion professionnelle et entreprenariat Partenariat avec le Rotary lub de Lyon Action «Le bon comportement» Objectifs : aider les jeunes à prendre confiance en eux, à découvrir davantage l entreprise et à adopter les comportements appropriés à la situation professionnelle.. Module théorique d une heure animé par deux membres du Rotary lub de Lyon (l entreprise, le comportement adapté en situation professionnelle).. Accompagnement des apprenants dans la rédaction de leur V et lettre de motivation par l équipe pédagogique. 3. Simulation d entretien d embauche individuel de 45 minutes. 34 groupes concernés en /04 : jeunes ont bénéficié du module théorique (8 lycéens, 77 apprentis) - 54 entretiens réalisés (0 lycéens, 38 apprentis) - 37 rotariens mobilisés pour les entretiens. Parrainage La SEPR a mis en relation 6 jeunes pour 4 projets différents avec le Rotary : - Un apprenti en AP Signalétique Enseigne et Décor qui a pour objectif de reprendre l activité de son maître d apprentissage qui part à la retraite. - Un apprenti en DMA habitat décor et mobilier et un lycéen en terminale bac pro SEN qui ont pour projet de créer leur entreprise. - Trois jeunes de BTS topographie qui ont un projet de modélisation de cartes 3D. L association UAV topo concept, créée pour cette occasion regroupe 5 étudiants en topographie possédant plusieurs diplômes en aménagement de territoire, sylviculture, géologie, architecture. L association souhaite développer le principe de conception photogrammétrique par drone. source : Lauréats : er : Samuel HELIAS, projet création d entreprise éco design 500 (lycée) ème : Victoria SPENE, projet création d entreprise - closer 500 (lycée) 3ème : Boris DURIER, projet création d entreprise 300 (lycée) Prix de soutien Océane MAURIE-SARASAR 50 (lycée) andidats présentés en 04 : 3 apprentis de BTS ère année, lycéens DMA Habitat, apprenti DMA Habitat, 6 lycéens en DMA Art du bijou et du joyau, apprenti en M joaillerie et apprenti en terminale bac pro communication visuelle. Parution d un numéro hors-série de «La lettre du rotary lub de Lyon» qui présente notre partenariat. TTRE YON LA LE LUB de L OTARY du R e: Sommair ion Introduct SEPR ion de la tat sen Pré tary lub avec le Ro Partenariat de Lyon Atelier Félix Rollet oncours viduels ainages indi Accueil / parr eurs de la es des act Témoignag SEPR Générale Directrice FURLAN, Véronique du R de la SEP responsable ITRALLET, Pascale MA d Art pôle métiers ée des Lyc Prix remis du e at, Directric SEPR Marie Mur de l Image t (LMA) et s Métiers d Ar de mission Y, chargée PERRIN Lyse MATRA atherine DUMAS et Stéphanie e de mod de professeurs eur ess IO, prof Hélène HIL s ues, science d arts mathématiq professeur TALLIER, Olivier AR appliqués on onclusi D-7 0 JUIN rie - Hors Sé 9

11 Action pédagogique Politique réer un établissement ouvert sur le monde Mobilités internationales internationale dans son parcours de formation, d améliorer sa capacité globale d adaptation et d autonomie. Notre volonté est également de permettre au personnel enseignant et non enseignant de découvrir d autres méthodes de travail, pratiques pédagogiques et d échanger avec des interlocuteurs étrangers. Enfin, nous tissons des liens avec des établissements de formation à travers le monde pour confronter, partager et enrichir les pratiques et contribuer au développement de la formation professionnelle dans les pays partenaires SEPR s engage dans 349Depuis 5 ans, la une politique volontariste d ouverture 6 sur le monde et de développement de 80 la mobilité internationale. mobilités entrantes mobilités sortantes Notre 94ambition de donner est à chaque jeune la / chance de vivre une expé009/00 00/ / /04 rience professionnelle et personnelle à l étranger, d intégrer une dimension Nos chiffres clés Mobilités internationales Nos axes :. Développer la mobilité entrante et sortante des apprenants et du personnel enseignant et non enseignant.. Favoriser la reconnaissance des apprentissages à l étranger. 3. Améliorer l apprentissage des langues vivantes étrangères pour tous en adoptant des pratiques pédagogiques innovantes. 4. Favoriser l acquisition de compétences interculturelles et d aptitudes sociales. AP métiers rares à Lisbonne - FA Lyon DMA ébénisterie à Vitra (Allemagne) - Lycée et FA 5. Favoriser la coopération pédagogique institutionnelle. 48 Individuelle : mobilités en -04 Groupe : 40 3 centres de formation étrangers partenaires 5 entreprises européennes et internationales accueillant nos élèves et apprentis en formation 4 pays concernés Action pédagogique FA07 : % FA69 : 3% 0 33 Post-formation : Lycée : 56% V : 5 III : 57 IV : 40 Mobilités sortantes par niveau 3 45 MOBILITÉS Personnel : 73 Niveau V : 4% Entrantes : 7 Apprenants : 38 Niveau IV : 6% mobilités sortantes /00 00/ / / /04 6 Taux Structure 36 7 de couverture par structure Apprenants mobilités entrantes Personnel mobilités sortantes Lycée 5,6% 3,9% FA 69 3,3% 5,5% FA 07 6,% 009/00 00/ / / /04 Niveau III : 3% Bijouterie : 7 Ebénisterie : 48 ommunication visuelle : 43 Photographie : 4 Topographie : 3 Mécanique automobile : 6 Industries graphiques : Métiers de bouche : 9 Transversal / Multimétiers : 9 Prothèse dentaire : 6 Métiers rares : 6 ommerce : 5 Mode : Stand/scénographie : 5 Électronique : 4 Fleur : Électricité : mobilités entrantes 36 Bac pro production graphique / imprimée à Londres - Lycée AP cuisine - restaurant à Ponte di Legno (Italie) - FA Ardèche Nord Mobilités totales par filière Évolution de la mobilité totale SEPR 349 Sans niveau : % 76 Sortantes : 39,% Individuelle : 43 Type de mobilité des Groupe apprenants : 40 Visite d étude en Bade-Wurtemberg (Allemagne) BP électricité à Agadir (Maroc) - FA Lyon Mobilité sortante par objet Séjour professionnel et culturel : 5 Individuelle : 43 Séminaire interculturel : 6 Groupe : 40 Stage en entreprise : 5 Formation en centre : 46 MOBILITÉS Mobilités totales par structure Personnel Formation : 73 en entreprise + centre : 35 Entrantes : 7 Apprenants : 38 Visite de stage : Sortantes : 39 MOBILITÉS FA07 : % 0 FA69 : 3% Sortantes : 39 Personnel : 73 Lycée : 56% Entrantes : 7 Apprenants : 38 Visite d étude / visite partenaire : 37% des mobilités sortantes comprennent une immersion en entreprise Bac pro communication visuelle plurimédia à Barcelone - Lycée oiffeuses finlandaises accueillies au FA Lyon Mobilité post formation : Formation : SEPR - Rapport d activité - Assemblée générale 6 juin Sans niveau : %

12 Action pédagogique Mobilités internationales e 53 l Portug a ro Ma Éta lie c nis Ita 35 lg. Espagne 4 ne ag m Alle 65 H 3 5 Po e ssi Ru ne log s g An Ba e err let 35 Be a5 U ts- de yspa Irla d na Allemagne : 65 Finlande : 53 Espagne : 35 Angleterre : 35 Italie : 3 Pays-Bas : Maroc : 5 Portugal : 4 anada : 5 Turquie : 4 Sénégal : 3 ôte d'ivoire : 3 Irlande : États-unis : Suisse : Brésil : Russie : Inde : hine : Arménie : Pologne : Suède : Islande: Belgique : lan Fin e nd Mobilités par pays nd Isla a e èd Su 4 Turquie pays membres de l UE 3 pays hors UE Bac pro mode à Otzenhausen (Allemagne) - Lycée ie Armén ine n a Lib h e Ind né l ga Sé Témoignage 3 Teddy Haller apprenti en ème 3 Brésil entres de formation partenaires Bac pro photo à Berlin - Lycée ôte d Ivoire année de DMA ébénisterie «En janvier 04, j ai réalisé une mobilité de 3 semaines dans une ébénisterie finlandaise, à Fiskars, afin de découvrir d autres façons de travailler ainsi qu une autre culture. Durant mon stage, j ai découvert la conception et la fabrication d une chaise ; je n avais jamais réalisé ce genre d ouvrage auparavant. Dès ma ème semaine en entreprise, j ai commencé à dessiner les plans et à réfléchir aux solutions techniques avec les conseils des ébénistes de l entreprise. J ai appris la finition à l huile que je ne connaissais pas. AP cuisine et restaurant / anglais renforcé à Nottingham (Angleterre) - FA Ardèche Nord Jusqu à maintenant je ne comprenais pas vraiment l expression «les voyages forment la jeunesse». Je crois avoir trouvé ma propre définition du mot voyage. e stage ainsi que la découverte d un nouveau pays ont fait évoluer ma façon de voir le monde qui m entoure. Merci à la Région pour la bourse Explora qui m a été attribuée!» Partenaires financiers et institutionnels Bac pro ébénisterie à Helsinki (Finlande) - Lycée 3

13 Vie éducative Politique La SEPR a la volonté de proposer aux apprenants un cadre de travail accueillant et structurant afin de faciliter l acquisition de savoirs, de savoir faire et de savoir être dans le respect des droits et des devoirs de chacun. Au-delà des apprentissages disciplinaires et professionnels notre ambition est de permettre aux apprenants d acquérir des comportements adultes, autonomes et citoyens, qui favorisent leur épanouissement personnel et leur intégration dans la société. Vie éducative Journées d accueil Espace détente L enjeu est de fédérer un travail collaboratif entre les différents services et les différents acteurs de la SEPR (médiathèque, vie scolaire, enseignants, animateur de l espace détente, administratifs) afin de proposer un programme cohérent d actions éducatives dans la continuité des actions pédagogiques initiées dans le cadre des enseignements. Nos axes : es actions éducatives impliquent l ensemble du personnel et valorisent les initiatives collectives ou individuelles. Elles encouragent les approches transversales et créent des interactions entre enseignement et socialisation, savoir et éducation, ce qui favorise des apprentissages durables. 4. Favoriser le dialogue, l autonomie, l esprit d initiative et développer le sens des responsabilités. Journée d intégration au Lycée haque année, l équipe enseignante du Lycée organise une journée d intégration à destination des élèves. L ensemble de l équipe est présent et propose différentes activités : - Visite des ateliers et découverte des consignes de sécurité. - Parcours ludique sur différents stands : premiers secours, jeux de logique, jeux en anglais, recherche d un slogan pour la classe, recherche d un logo pour la classe. - Jeux et challenges sportifs.. Offrir aux apprenants un cadre éducatif et social concerté. L espace détente très fréquenté a désormais un emplacement central avec l arrivée de la tranche à la rentrée.. Éduquer au respect de soi, des personnes, des biens et de l environnement. Il est utilisé pour : 3. Développer la mixité, la tolérance, la solidarité. 5. Susciter les pratiques linguistiques, culturelles et sportives, développer la créativité et la liberté d expression. L accueil d apprenants durant la pause déjeuner (une centaine par jour). Mis à leur disposition : baby-foot, billard, tables de ping-pong, instruments de musique, jeux de société, bandes dessinées. (96 récoltés grâce au baby et au billard ont permis d investir dans des bandes dessinées et une batterie électronique). L accueil de surveillances exceptionnelles durant la journée pour les jeunes qui n ont pas de cours. L accueil institutionnel simplifié de tous les apprentis du FA qui ont intégré leur formation en décalé. L accueil des élèves de 3ème prépa pro pour leur journée d intégration. L atelier musique : 6 lycéens (choristes, musiciens de jazz, pop et hard rock) inscrits avec pour objectif de se produire en fin d année. règlement intérieur. Bilan : 068 apprentis accueillis durant l accueil institutionnel répartis sur les 4 lundis banalisés - 0 apprentis accueillis spécifiquement en réponse à une demande de pôles - 85 dans le cadre d une procédure dite «fil de l eau» entre la semaine 4 et la semaine 50 pour les apprentis qui ont signé des contrats après la date du début de la formation de leur section. limat d établissement Association sportive du lycée Objectifs : - Développer des compétences sportives mais aussi la dimension citoyenne - Renforcer le lien élèves/enseignants - Permettre l accès aux activités physiques pour les élèves n ayant pas EPS dans leur cursus (AP an/dma) - Eveiller et intéresser les élèves à la vie associative - Initier et animer les jeux sportifs lors de la journée d intégration pour les primo-arrivants 4 enseignants proposent des activités hebdomadaires entre H à 3H30. L association compte 7 adhérents : pour le basket-ball, 0 pour le volley-ball, 3 pour la musculation, 8 pour le badminton. L atelier percussion : dans le cadre de l action Euréka culture avec l intervention de PL (Percussions et claviers de Lyon) a permis de travailler le respect, l écoute mutuelle ainsi que dans la cohésion de groupe. Intégration 3ème PrépaPro Journée d accueil La journée d intégration de la classe de 3ème prépa-pro se déroule à l espace détente : tournoi de baby-foot par équipes de deux, exercice amusant au billard, interviews croisés pour se connaître, annonce des résultats et présentation au reste de la classe de son partenaire. L accueil au FA LYON Quatre lundis de septembre à octobre ont été banalisés pour l accueil institutionnel organisé par le service pédagogique et le service de la vie de l apprenant. Temps individuel le matin : 3 ateliers «Échange» : entretien avec le professeur référent ou un professeur de la section autour du projet professionnel et de la motivation du choix d une formation en apprentissage. arnet de bord et livret d accueil remis à cette occasion avec le nom et l adresse courriel du professeur référent. «Mon dossier et moi» : mise en conformité du dossier administratif. Atelier assuré par les secrétaires de formation. «Mon métier et moi» : renseigner un document à visée pédagogique. Temps collectif l après-midi : Accueil des apprentis dans leurs futures salles de cours et ateliers encadrés par un ou deux professeurs, visite des locaux, inscription pour la carte MR A, prise d une photo pour établir la carte d «étudiant des métiers» et découverte du 4 ANNONAY Accueil de chaque groupe de ère année pour les nouveaux apprentis, leurs parents et leurs employeurs. Une réunion d accueil, pour présenter le FA Ardèche Nord et son fonctionnement et l assistante sociale, est suivie de divers ateliers : - Accueil administratif : remise des dossiers complétés, point sur les documents manquants. - Photo : chaque jeune a été pris en photo pour l intégrer dans le progiciel Ypareo. - Vie scolaire : accueil, information et distribution du livret d accueil, renseignements concernant l hébergement - Handicap : les jeunes en situation de handicap ont été accueillis par la référente H+. - Atelier «bilan dans les mois après la signature du contrat d apprentissage» : les jeunes ont pu faire le point sur le déroulement de leur apprentissage depuis la signature de leur contrat. - arte M ra Bourse d équipement. 5

14 Politique La loi du février 005 a pour principal objectif de permettre aux personnes en situation de handicap de bénéficier de leurs droits, notamment le droit à la dignité, à l égalité de traitement, à l autonomie et à la pleine participation à la société et fixe le cadre de leur accueil en milieu ordinaire de formation. Intégration Engagée dans la charte qualitative H+ depuis 00, la SEPR œuvre pour l intégration active des personnes en situation de handicap dans les dispositifs de formations qu elle déploie. Elle affirme des valeurs fédératrices, autour de l accueil du handicap et responsabilise tous les acteurs : personnel, apprenants, fournisseurs,. Nos axes :. Permettre aux apprenants en situation de handicap d effectuer leur formation professionnelle dans les meilleures conditions.. Adapter les infrastructures et les équipements. 3. Assurer un lien entre l apprenant, sa famille et l équipe éducative, et guider l apprenant dans le milieu professionnel. 4. Mobiliser tous les acteurs pour déployer cette politique. Handicap Participation au salon HandiAgora La coordinatrice Actions Handicap et deux personnes du service commercial ont participé au er salon «Rencontres HandiAgora», à l Espace Tête d Or à Lyon. e salon a pour objectif d aider les personnes en situation de handicap dans leur orientation professionnelle, par la présentation de métiers, des offres d alternance et des formations. Étaient présents des entreprises, des organismes de formation et des partenaires. Notre participation à ce salon a été l occasion de valoriser les formations proposées à la SEPR et leur accessibilité aux personnes en situation de handicap. Évolution du nombre de personnes repérées en situation de handicap accueillies à la SEPR Action de sensibilisation Une information sur la surdité a été animée par le Dr APPRUZZESE médecin phoniatre (OVE dispositif surdité SSEFIS Recteur Louis) et M. ARMILLE coordinateur pédagogique du SSEFIS. Objectif : sensibiliser les enseignants à l accueil de jeunes sourds et malentendants, et les aider à adopter de «bons comportements». Ont été évoqués les adaptations pédagogiques à mettre en œuvre afin que la scolarité de ces jeunes se déroule au mieux. Action de formation Mise en place d une action sur l accompagnement des élèves à besoins éducatifs particuliers (EBEP) à destination des enseignants et des formateurs de la SEPR. - Ouverte à tout le personnel de la SEPR, une conférence sur l accompagnement des EBEP. - Formation de 3 jours d un groupe d enseignants-formateurs sur l accompagnement et la prise en compte des EBEP. 6 Soutien scolaire à destination des apprentis «Dys» Dans le cadre de l appel à projets Eurêka initié par la Région Rhône-Alpes, la SEPR s est engagée à accompagner, soutenir et permettre la réussite en formation des jeunes porteurs de troubles «dys». Objectifs : - onsolider les connaissances de bases fondamentales (socle commun en français et mathématiques), - Permettre aux apprentis de revoir le programme à leur rythme et de bénéficier d un accompagnement individualisé. - Aider ces jeunes dans leurs méthodes de travail. Des séances de soutien scolaire ont été organisées à la SEPR sur la base du volontariat pour des jeunes repérés dys et ne bénéficiant pas de la RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé). es séances ont été encadrées par des enseignants du DSS (entre Départemental de Soutien Scolaire), spécialisés dans les troubles des apprentissages et les troubles dys. Témoignage Yves Béroujon directeur de la fondation OVE «Vers le début des années 70, des enfants sourds intègrent à Lyon pour la première fois des écoles primaires ; cette démarche initiée par OVE est totalement novatrice à l époque. Elle préfigure le mouvement qui va se généraliser et amener progressivement au début des années 000 les personnes en situation de handicap vers le milieu ordinaire. En 978, ces enfants sourds ayant grandi, progressé, postulent à poursuivre leur scolarité vers l enseignement secondaire. Peu de collèges et lycées sont alors partants pour accueillir ces élèves, établissements répondent présents, dont la SEPR. Elle va scolariser les premiers élèves sourds qui accèdent au secondaire ; elle accueille dans le même temps l équipe d OVE -SSEFIS avec ses orthophonistes, ses enseignants, éducateurs, psychologues, médecins. est le début d une grande aventure! Pendant 36 ans, de 78 à aujourd hui, plus de 00 élèves sourds vont bénéficier des formations proposées par la SEPR, ils vont réussir des AP, BEP, Bac pro dans des filières très différentes et vont s insérer progressivement dans la société. es réussites sont le fruit d un engagement constant des équipes de la SEPR auprès de ces publics en difficulté. e qui peut sembler ordinaire aujourd hui ne l était pas à l époque, c est un vrai défi que la SEPR a su relever. Les progrès accomplis au fil des années reposent sur une grande cohésion de l équipe, sur de la solidarité et une volonté d aller vers la personne différente. Partenariat avec l Institut Médico-éducatif (IME) Jean Jacques Rousseau Signé en février 04 entre la SEPR et l IME Jean-Jacques Rousseau, ce partenariat a pour objectif d inscrire les jeunes de l IME dans un processus d accompagnement partagé entre les dispositifs de «droit commun» et l IME. e projet commun place le jeune dans des situations de vie identiques à celles que rencontrent tous les autres jeunes du «milieu ordinaire». La SEPR a mis à disposition de l IME un local pour installer un atelier «Espaces Verts», visant plusieurs objectifs : Visée inclusive / visée pré professionnelle / visée professionnalisante / visée professionnelle qualifiante Intégration Au FA Ardèche Nord En application de la charte H+, notre référent handicap a poursuivi ses missions d accueil, d accompagnement, de recherches d adaptations pédagogiques. Nos partenariats ont été développés avec de nombreux acteurs locaux. Un groupe de travail élargi a été mis en place avec l APAJH (Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés) ainsi qu une quarantaine d acteurs du territoire. Nos réflexions autour d une mutualisation de moyens et une meilleure prise en charge de ces publics et de leurs accès à la qualification se poursuivent. De nouveaux axes de progrès sont recherchés cette année sur la problématique DYS : formation de formateurs, rencontre de l APEDA (Association de Parents d Enfants Déficients Auditifs) sont prévus. ette réussite est aussi le fruit d un partenariat sans faille avec OVE SSEFIS, une collaboration qui s est construite autour d une vision partagée de l intérêt commun et de l amélioration constante du service rendu à la personne en situation de handicap» Signature de la convention avec OVE Handicap Accompagnement Personnalisé (AP) au Lycée Deux enseignantes du lycée ont cette année mis en place un groupe d AP à destination des jeunes repérés avec troubles dys. Deux groupes de huit élèves ont donc été formés et ces seize élèves suivront l atelier sur toute l année. L objectif principal est de retrouver une certaine estime de soi. Atelier : approche mixte entre français et éducation civique Atelier : le geste théâtral comme un possible outil d aide aux élèves dys 7

15 Environnement t i f iée p w w w. b cs- 0 SO I Elle affirme des valeurs fédératrices, autour du développement durable et responsabilise tous les acteurs : personnel, apprenants, fournisseurs,. er ar La SEPR est soucieuse de la pérennité de l entreprise, de son engagement sociétal et de ses responsabilités à l égard de la protection de l environnement, dans le cadre de sa politique active de management durable. ertifié ISO 4 00 depuis 00, la SEPR a la volonté d améliorer sa compétitivité par le maintien de son système de management environnemental. Politique 40 c e r t i fi c a t ertifications/labellisations certification ISO 4 00 : décembre maintien de notre certification pour le site Rochaix par la commission de certification BS. certification ISO : adhésion à l action collective régionale Optim Energie conduite par la I en partenariat avec l ADEME et l AFNOR. Imprim vert : Renouvellement de la labellisation pour le secteur des Industries Graphiques. Lyon ville équitable et durable. FA écoresponsable : adhésion à la charte régionale des FA éco responsables déclinée sur les 4 piliers du développement durable (annexe à la convention du FA 04-08) Lycée écoresponsable. ion co m Nos axes :. Garantir le respect de la réglementation applicable et des exigences supplémentaires que nous avons souscrites.. Prévenir et réduire les impacts environnementaux liés à nos activités. 3. Développer la sécurité, la santé, l ergonomie, améliorer l environnement de travail et les conditions d accueil pour tous. 4. Mobiliser tous les acteurs pour déployer cette politique. Démarche circuits courts pour le self d Annonay : participation au groupe de travail local avec la hambre d Agriculture et le DDRA pour promouvoir les circuits courts dans le cadre de l opération «d Ardèche et de saison». Intervention des «Institutions de la oiffure» auprès des apprentis de ces sections sur les gestes de développement durable spécifiques à cette profession. Sensibilisation environnementale Ecoconception et design - Rencontre avec des designers, dans la formule du workshop. - Thème des Journées Européennes des Métiers d Art «Eco conception et design» - Valorisation des matières premières secondaires : «recyclage et déclinaison» création d objets à partir de la valorisation de chutes de production Outils : réation d une entrée développement durable à la médiathèque sur le portail documentaire e-sidoc. Maîtrise de nos impacts environnementaux ollecte des déchets et recyclage : - Poursuite de l action de tri de nos déchets dangereux dans le cadre de la «collecte biannuelle des déchets des lycées de la Région Rhône Alpes». - TRIRA : équipements électriques et électroniques - MEWA : chiffons souillés - LIKEO : plaques offset, chutes métalliques neuves, pièces métalliques souillées et chutes de textiles - La orbeille à Papier : recyclage du papier usagé. - Récupération des huiles de friture pour la cuisine. ontrôle technique des impacts environnementaux de nos installations. Achat responsable : papier recyclé, produits de substitution, produits verts. Baisse de notre impact carbone sur les déplacements : livraisons avec l entreprise Becycle. Valorisation du bio et de la production - SEPR : point relais des Paniers de Martin - Journée bio à la cafétéria. Eco construction et maîtrise des énergies onstruction de la tranche : adoption d une démarche de qualité environnementale sans certification. L objectif est un bâtiment passif. Documentaire / Numérique Médiathèque Politique Nos axes : Le développement des TI (technologies de l information et de la communication) ces dernières décennies a permis à tous l accès comme la production de ressources documentaires. Nous passons de la société de l information aux prémices d une société de la connaissance dans laquelle la profusion d information, de ressources documentaires physiques ou numériques impliquera que tout individu et toute organisation dispose des compétences de maîtrise de l information nécessaires à ses apprentissages. Adhésion au cluster Lumière. La médiathèque a pour objectif de permettre aux apprenants l accès au savoir, à l information et à la culture. Pour cela, en cohésion avec le projet d établissement et en prenant appui sur la politique documentaire, elle met à disposition des moyens documentaires, pédagogiques et techniques. ette politique se décline selon quatre axes. Axe : formation à la maîtrise de l information L initiation ou le perfectionnement à la recherche documentaire est effectué dans le cadre des enseignements et/ou des projets divers, en coordination avec les enseignants. est alors l occasion de former les jeunes à la recherche sur Internet, à la recherche documentaire en utilisant le portail documentaire e-sidoc et de découvrir les outils mis à disposition (Universalis et/ou le site TV). 4. Recueillir, promouvoir les réalisations et travaux internes. 5. Lutter contre la fracture numérique. Axe 3 : gestion/acquisitions Abonnements : nouveaux titres Magazines papier : ompétence Photo, Polka Magazine, Fleur créatif Numérique :Texte image Autres supports : Répartition des acquisitions DVD Vidéo Livre (docu + fiction) Axe : accès à l information L équipe de la médiathèque est constituée de deux documentalistes à temps plein et de quatre aides documentalistes. Elle propose : - De larges plages d ouverture de la médiathèque. - Le portail documentaire e-sidoc : : met en avant les ressources documentaires de l établissement. permet la recherche dans le fonds documentaire à distance. informe des actions, projets, rencontres en cours... permet l accès aux ressources en ligne : - Le site TV : permet de voir et/ou d enregistrer des vidéos documentaires utilisables en classe. Des documents pédagogiques leur sont associés. - Encyclopédie Universalis : toutes les ressources de l encyclopédie Universalis en ligne. - Texte image : des images et des vidéos dans les domaines des lettres et des arts. 8 Acquisitions par support DVD-vidéo Autre Répartition des acquisitions DVD Vidéo Fiction Documentaire Fiction Documentaire Détail des acquisitions livres documentaires Généralités - Philosophie 7 - Religion 3- Sciences sociales 4- Langues 5- Mathématiques - Sciences Techniques 7- Arts 8- Littérature 9- Histoire-Géographie 4 K- Kiosque Onisep 95 Détail des acquisitions livres 75 Lien vers le portail documentaire Esidoc : 46 Plan de Déplacement Inter Entreprises reporté à 04. Intervention des «Institutions de la oiffure» auprès des apprentis de ces sections sur les gestes de développement durable spécifiques à cette profession. 479 Documentaire 8. Permettre à l ensemble des acteurs de l organisation SEPR d accéder et contribuer aux ressources documentaires, facteur clé de développement d une culture d organisation apprenante. 3. Former à la maîtrise de l information. Système de management de l énergie : mise en place de la certification ISO en cours. Élaboration d une revue énergétique, plan de maîtrise, suivi et contrôle de nos consommations énergétiques.. Enrichir les ressources disponibles et les mutualiser, en interne et avec l environnement. Roman Bande Dessinée 9

16 Documentaire / Numérique Entreprises Médiathèque / Acculturation numérique Axe 4 : communication Activités culturelles Les équipes des médiathèques mettent en place et assurent le suivi de nombreux projets en collaboration avec tous les acteurs de l équipe éducative de l établissement. La plupart de ces actions ont pu bénéficier de l aide de la région Rhône-Alpes dans le cadre de sa politique culturelle. Visite à la Biennale d art contemporain, la Sucrière. D autres actions prennent naturellement place sans financement : Semaine du goût : club lecture la gou(t)rmandise, exposition : le goût et les arts Semaine de la presse (vitrine + kiosque + séances pédagogiques) Printemps des poètes (exposition, cartes postales, magnets) Livre ouvert sur 4 à 5 fois par année scolaire un thème est choisi (alternance entre une littérature étrangère et un genre littéraire). Après lecture, les emprunteurs se retrouvent pour échanger leurs avis. ette année les thèmes suivants ont été choisis : la gou(t) rmandise, la littérature canadienne, l exil, la littérature italienne et les animaux en littérature. Un mois, un auteur haque mois un auteur est mis en avant. Sa biographie est exposée, une sélection de son œuvre est proposée au prêt. ette année : Haruki Murakami, Albert amus (en écho avec la semaine de la science), Bernard Werber, Tatiana de Rosnay, Philippe laudel, Enki Bilal (en écho au Festival d Angoulême), Ken Follet, Jean-hristophe Rufin (en écho à la semaine du DD), Nancy Huston et Kourouma Amadou. Nombre d offres de contrats enregistrés sur le site web Jacques Mottard, société JSR. implantation enseigne «arlance» ette année nous notons une légère baisse du nombre d offres mais malgré tout un maintien du taux de placement de 64% (44 en pour 48 en ) Les résultats ci-dessus sont le fruit des relations quotidiennes entretenues par le service Promotion et Relations lients avec les entreprises. e travail se matérialise par des visites en entreprises (56 en ), des présences sur les salons professionnels, l organisation du forum de l alternance, la prospection et la relance téléphonique, etc. En, le Forum de l alternance de Lyon a permis la rencontre de plus de 5 entreprises avec près de 00 visiteurs sur le campus. Le service organise également la campagne de taxe d apprentissage. Ateliers d acculturation numérique Ateliers mis en place depuis 3 ans, ce sont des temps d échanges de bonnes pratiques. es ateliers toujours très appréciés restent un outil de formation et/ou d information pertinent en termes de format, de thèmes et de style d animation. Les ateliers se sont déroulé les lundis de 8h30 à 0h30 du 7 mars au 4 avril : 8 thèmes proposés : messagerie Outlook, agenda Outlook, partage documentaire sur Ypareo, Podcasts, administrer un questionnaire en ligne, réseaux sociaux, carte heuristique / Mind mapping, ressources numériques pédagogiques. 6 animateurs, 43 participants, 8 inscriptions (chaque personne peut s inscrire à plusieurs ateliers). 63 Notre societé comporte 3 centres et les bases nécessaires pour un apprentissage bien encadré sont en place : maître de stage formé auprès de la chambre des métiers, grille d évaluation, rapport de contrôle qualité trimestriel, charte arlance des prestations et protocoles de soins, sont autant d outils disponibles pour rassurer et assister les apprentis «Nous avons pris 6 jeunes en apprentissage depuis 00. Notre collaboration avec la SEPR est pour nous un succès, nous avons permis à toutes ces personnes de pouvoir obtenir le AP et ainsi décrocher un premier emploi. L implantation de la SEPR dans les nouveaux locaux est également un plus, pour permettre aux apprentis de disposer de l ensemble des outils nécessaires et ainsi s acheminer vers la priorité : l obtention du diplôme». Visites en entreprises Enquête satisfaction : 96% des 4 répondants souhaitent que ces ateliers soient renouvelés l année prochaine «Le nombre peu élevé de participants favorisant les échanges et l individualisation tout en partageant les questions/réponses avec les collègues». lub culture Utopies, architecture et habitat 30 Témoignage Offres de contrats enregistrées est le cas pour les «lub culture». 4 projets pour le FA : «Résistance et justice pour la mémoire», «Utopies, architecture et habitat», «En quête de héros», «Mouvement et nature» projets pour le Lycée : Light writing, Lycéens à l opéra projets communs : «Biennale d art contemporain» et «Atelier musique» Deux projets d incitation à la lecture Prospection entreprises Newsletter FA Lyon FA Ardèche Nord Lycée Un nouvel outil de communication a été lancé avec la création d une newsletter mensuelle. L objectif de cette newsletter est de renforcer les liens avec notre environnement et notamment les entreprises en les informant plus régulièrement de l actualité de la SEPR. On peut y retrouver des portraits d apprenants ou de maîtres d apprentis, des focus sur un projet ou encore les actualités fortes du mois. L inscription est possible directement sur le site internet et vous pouvez y retrouver également les versions archivées des mois précédents. Location de salles omme chaque année, la SEPR reçoit de nombreuses entreprises et associations au sein de ses salles de réunions, amphithéâtre Felix Rollet et salle des conférences pour renforcer son rôle de lieu d échanges des professionnels. ette année encore plus de 60 structures ont choisi la SEPR pour organiser un évènement. Nous avons ainsi eu le plaisir d accueillir notamment la Banque Populaire, APIIL, le rédit Mutuel, Pharma69 (syndicat de la Pharmacie), la région Rhône-Alpes, la PEEP, le syndicat de la Fromagerie, la RMA, le GNPP (syndicat de la photographie) 3

17 Services aux apprenants Information, prospection, recrutement S informer Point Info, site internet, Journées Portes Ouvertes, forum de l apprentissage Appels Visites Point Info Visites 660 JPO + Forum* Total visites individuelles * le Forum de l alternance n est plus que sur une demi-journée depuis Visites Le site Internet Visites établissement omme chaque année, nous accueillons des établissements scolaires pour la visite de notre établissement. ette année, des plages d accueil ont été mises en place pour la période de janvier à fin avril. Nous avons accueilli 05 jeunes répartis sur 6 établissements. ette année, nous avons reconduit les actions en partenariat avec la hambre de Métiers de l Ardèche. Quatre informations collectives ont été programmées dont une lors de notre ½ journée portes ouvertes du mois de mars. arrefour des métiers organisé par le ollège Notre Dame à Annonay. Participation au Forum «Alternance aujourd hui, un métier demain» à Vienne. e forum était organisé par le TEF Isère Rhodanienne Bièvre Valloire ainsi que Pôle Emploi. Participation au «Forum des Métiers et des Formations» à St Sorlin en Valloire organisé par le Syndicat Mixte de la Drôme des ollines. Forum emploi organisé par AGEFOS PME au heylard. arrefour des Métiers organisé par 3 collèges Annonéens sur les métiers de l automobile. JPO 04 Prospection On peut observer un fort recul des appels et visites à la SEPR. ette baisse est compensée par une augmentation notable de la fréquentation du site internet. Partenariat avec les missions locales Nous avons invité les douze Missions locales du Rhône à venir visiter nos locaux. Toutes les structures ont répondu favorablement, ce qui nous a permis de tisser des liens étroits entre les conseillers des Missions locales et le service commercial de la SEPR et de mettre en place un travail collaboratif en faveur des jeunes. Sur les 309 apprenants inscrits à la SEPR au 3 décembre, 98 ont été identifiés comme étant suivi par les Missions locales de Rhône-Alpes. e chiffre est en légère augmentation (95 en ) malgré la baisse du nombre d apprenants. Une réunion de coordination a été organisée, en collaboration avec AGEFOS PME, entre les conseillers Missions locales de Lyon et l équipe commerciale de la SEPR. et échange a permis une meilleure identification par les conseillers de l environnement et des métiers de la SEPR. ette première rencontre a été complétée par une visite des ateliers Exemple de collaboration avec la Mission locale de Lyon : Dans le cadre des hantiers Permanents d Insertion (projet porté par la ville de Lyon, expérimental sur le quartier Mermoz), un groupe de 8 jeunes et leur référent Mission locale sont venus visiter la SEPR et découvrir les ateliers des métiers de l automobile, l enseigne, l électricité et l imprimerie. ette découverte a permis de programmer une immersion en entreprise sur les métiers de l enseigne. 3 SEPR3P : bilan -04 À Annonay lés d entrée à la SEPR Appels traités Services aux apprenants Recrutement et accompagnement des candidats Le service commercial a pour objectif d assurer le recrutement des candidats de la SEPR. Le Point Info vient en appui de cette mission. Dans ce cadre, l équipe mène de nombreuses actions : Forums/salons 6 Visite du campus 34 Jeunes accueillis en visite 537 Visiteurs JPO Lyon 354 Visiteurs JPO Annonay 87 Visiteurs Forum 95 Entreprises Forum 5 L équipe du Point Info a assuré 458 permanences en contre 53 en pour accueillir et renseigner le public à la SEPR. (En les salons et JPO étaient comptabilisés dans les permanences). Ateliers candidatures Des ateliers candidatures ont été proposés aux jeunes afin de les accompagner dans la recherche d employeur. es ateliers ont été proposés par l organisme le Jardin DRH. Malheureusement ce dispositif n a pu aller à son terme avec l arrêt de l activité de la structure. Ateliers andidats reçus ontrats signés SEPR % transformation R % R % R % Objectifs de l association : Apporter une aide financière ponctuelle à des jeunes en difficulté, Soutenir et financer des projets individuels ou collectifs. Deux ommissions d adhérents bénévoles et de correspondant(es) en activité à la SEPR se réunissent pour traiter les demandes reçues. Accompagnement Hébergement : L hébergement est une question centrale de l accueil des apprenants. Notre rayonnement national explique le fort besoin en solutions d hébergement qui est visible sur les Journées Portes Ouvertes et lors des contacts au Point Info. En 06, un hébergement géré par l Association Habitat Jeune sera construit sur le ampus Professionnel, et des logements seront proposés aux apprenants de la SEPR. Services connexes : restauration collective, culture, sport, laverie et accès internet proposant une approche actuelle et moderne de l accompagnement éducatif, adaptée à une population qui entre dans la vie active et dans la vie adulte. L équipe opérationnelle permanente est à l écoute des jeunes qui peuvent la rencontrer lors des réunions mensuelles ou par mail : Le financement de l association est assuré par les cotisations de ses adhérents, des dons de particuliers, une subvention de partenariat de la SEPR, une subvention du Fonds de Solidarité de la Région Rhône-Alpes et par les fonds propres de SEPR3P (organisation de manifestations). ommission Sociale 63 dossiers traités pour un total de représentant majoritairement des aides à l hébergement et à la restauration. ommission Projets 7400 attribués à 6 projets collectifs : - Voyage découverte du Marché de Rungis et des cuisines du Sénat au palais du Luxembourg pour les apprentis Métiers de bouche du FA d Annonay. - Voyage pédagogique et culturel à Barcelone : découverte du patrimoine architectural et contacts avec des artisans d art catalans pour les apprentis en section ème année des métiers rares. - Séjour découverte «Le orbusier» à la Tourette pour les élèves de ème BMA ébénisterie. - Visite-participation au Salon International du Meuble à Milan par une classe de Bac pro ébénistes. - Visite d une organisation professionnelle à Manchester par une classe de Terminale Bac pro prothèse dentaire. - Visite des installations du Méridien de Greenwich par la classe de e année BTS géomètre topographe. Manifestations organisées par l association Marché de Noël : 3800 de chiffre d affaires pour la vente des objets réalisés par les élèves et apprentis des différents domaines professionnels. ette opération annuelle constitue une véritable démonstration de solidarité. oncert de l Orchestre Symphonique des élèves des Grandes Écoles de Lyon : environ 00 personnes présentes. Fonds récoltés : 300 pour la vente des places auxquels s ajoutent quelques dons de particuliers. En attendant la création de cet hébergement, Michel Ariza, référent hébergement de la SEPR et Patricia Liatche, assistante sociale aident les jeunes dans leur recherche. Le besoin d hébergement recensé est de 303 : élèves du Lycée ont besoin d une solution logement pour suivre leurs études à la SEPR. oncernant le FA, seuls les 9 bénéficiaires de l aide Mobili jeune ont été recensés. Mobili jeune : subvention octroyée par les collecteurs au % logement pour aider les jeunes en mobilité professionnelle à régler une partie de leurs frais d hébergement. Structures d accueil partenaires : Habitat jeune et le foyer de la FMB pour les alternants, Alliade habitat, Résilogis, élibatel, Studilodge pour les apprenants ayant besoin d un logement en continu. Le partenariat avec le lycée Émile Béjuit se poursuit cette année pour l accueil de quelques garçons lycéens de moins de 6 ans. Un contact privilégié est entretenu également avec le foyer de la voie romaine qui offre des solutions pour les filles de cet âge. Partenariat Habitat Jeune Née dans une optique d éducation populaire, la collaboration entre l Association Majo Villette qui deviendra Habitat Jeune et la SEPR s est rapidement mise en place dès l ouverture de la résidence Totem à Villeurbanne en 994. Face à la demande croissante d un hébergement des jeunes en alternance de la SEPR, et dans la perspective de développement du campus Professionnel, Habitat Jeune et la SEPR ont renforcé leur lien en signant un accord de partenariat en avril 04. elui-ci permettra à terme de proposer une solution globale aux apprenants du ampus : Logement adapté à un public jeune, en formation scolaire, alternance, formation continue et ouverte à d autres profils de jeunes en mobilité. 33

18 Services aux apprenants Accompagnement L association des parents Indépendante, unique et laïque, l association s adresse à l ensemble des parents des jeunes de la SEPR et permet l échange entre les parents et la Direction pour l ensemble des sites de Lyon et d Annonay. Elle intervient dans divers temps privilégiés : - conseils de classe, - conseils de discipline (FA et lycée), - commissions restauration (mise en place d une salle hors sac), - colloques et inaugurations liés au 50ème anniversaire de la SEPR - conseils de perfectionnement du FA. Par ailleurs, l association contribue au financement de certaines récompenses : chèques Kadoc aux jeunes primés dont les parents sont adhérents et 4 et 5ème prix du concours Graines de Fleurs. Accompagner les apprenants Métiers Une assistante sociale à la SEPR Depuis mai 006 la SEPR a confié à ATIS (Service Social et Infirmier InterEntreprises) une prestation de service social. L assistante sociale est sollicitée directement par l apprenant, sa famille, un membre de l équipe pédagogique, le maître d apprentissage, le tuteur du stage ou par tout autre service social ou médical. L assistante sociale est soumise au secret professionnel. Exception : les mineurs pour lesquels une situation de danger est identifiée. Dans ce cas, l assistante sociale assure le lien avec les assistants sociaux de secteur qui ont un mandat de protection de l enfance et les adultes qui détiennent l autorité parentale. Ses missions au sein de la SEPR sont : Prévenir et accompagner les difficultés personnelles, sociales des apprenants qui pourraient nuire voire compromettre leur scolarité et leur formation professionnelle. Proposer aux apprenants un lieu d information et d écoute confidentielle. Participer à différentes actions menées au sein de la SEPR dans le cadre des actions de prévention et d éducation à la santé. Du 5 octobre au 5 mai 04 : 6 dossiers ouverts (36 pour le FA et 6 pour le lycée). Profil des apprenants reçus Filles 9 Garçons 33 Graines de fleurs 04 - remise des prix Fréquentation du service social par thème 34 Budget 38 Famille 9 Logement 8 Travail 6 Santé Au total plus de 90 entretiens ont été réalisés avec les apprenants et/ou leur famille. 4 aides financières ont été attribuées pour les lycéens et 39 aides financières pour les apprentis. 35

19 Automobile et deux-roues AP réparation des carrosseries AP connexe peinture en carrosserie AP maintenance de véhicules automobiles - option véhicules particuliers - option motocycles Bac pro maintenance automobile option voitures particulières QP technicien confirmé motocycles QP mécanicien cycles AP vendeur magasinier en pièces de rechange et équipements automobiles QP magasinier vendeur confirmé en pièces de rechange et accessoires 8 4 Beauté, bien-être Allemagne 9 apprentis de Bac Pro mécanique automobile ont réalisé une mobilité à Friedrichshafen du 30 septembre au 8 octobre. Au programme : accueil et cours pratiques au sein de notre centre de formation partenaire, laude Dornier Schule, cours de langue allemande en tandem et stage dans des entreprises sélectionnées par notre partenaire. ette mobilité est cofinancée par le Secrétariat Francoallemand et par la Région Rhône-Alpes. Véhicule Rochet-Schneider Le partenariat entre le musée Henri Malartre et la SEPR a permis d accueillir une voiture Rochet-Schneider de type R à la SEPR. onstruite en 98 sur le site même du campus, elle a été restaurée l année dernière par les apprentis en AP carrosserie : ponçage et traitement des défauts par application de mastic polyester, mise en apprêt et peinture de la carrosserie. e véhicule est exposé sur le campus, à l entrée de la Rue des Métiers AP coiffure BP coiffure AP esthétique cosmétique, parfumerie BP esthétique cosmétique parfumerie BTS esthétique cosmétique Automobile et deux-roues LYON hiffres au 3//3 AP réparation des carrosseries AP peinture en carrosserie / AP connexe peinture en carrosserie AP maintenance de véhicules automobiles option véhicules particuliers QP carrossier peintre Salon Rétromobile M. Montchamp et M. Defont ont participé au salon «Rétromobile» qui s est déroulé samedi 7 et dimanche 8 septembre à Davezieux (07). Ils représentaient le FA Ardèche Nord et ont tenu un stand de démonstration de différentes techniques de carrosserie-peinture Automobile ANNONAY hiffres au 3//3 oncours meilleurs apprentis de France 6 apprenties en AP coiffure ont été médaillées à l hôtel de ville en qualité de Meilleures apprenties de France Médaille de bronze : Marion Nicolas Médailles d argent : Julie array, Megann Garibaldi, Maryline Degras Médailles d or : Fanny Parnet, Anna Arouch Miss Villeurbanne Samedi 7 avril a eu lieu l élection de Miss Villeurbanne au centre culturel de Villeurbanne. aroline Benarab présidente du comité Miss Villeurbanne ainsi que son équipe ont apprécié le travail de nos apprentis. Nos apprentis ont travaillés de 4h à 9h dans les coulisses sans compter les retouches en cours de soirée, ceci avec sérieux, patience et tact. Formation l Oreal Les BP ère année de coiffure ont bénéficié de journées de formations chez l Oreal en Janvier, Février et Mars. es journées étaient encadrées par une technicienne de la marque. Salon osmebio Le lundi 30 Septembre, la section de BTS Esthétique a proposé des démonstrations de produits dans le cadre du premier salon osmebio à la Tour Rose. ette journée orientée sur la cosmétique bio, a été l occasion pour nos jeunes de découvrir de nouveaux produits. De nombreux professionnels étaient présents pour faire découvrir leurs produits à un public de journalistes et d amateurs. La SEPR était partie prenante de cette manifestation dans le cadre de son adhésion au cluster Organics, organisateur de l évènement Palme d or de l apprentissage Marine Blache, élève de la classe BP A coiffure, a reçu la palme d or de l apprentissage. Les Palmes de l sont organisées par la MA du Rhône, l association des membres de l ordre des Palmes académiques et la Société des meilleurs ouvriers de France. Esthétique, faits marquants : AP coiffure BP coiffure 3 oiffure, faits marquants : oiffure LYON hiffres au 3//3 Diplômes proposés au FA Ardèche Nord : Esthétique hiffres au 3// Diplômes proposés au FA Ardèche Nord : 99 4 oiffure / Esthétique oiffure ANNONAY hiffres au 3//3 Portrait Antoine Mancini coiffeur de cinéma et de théâtre, a travaillé pour Pedro Almadovar et à la omédie Française En 999, il a créé, avec 9 autres apprentis en coiffure, fleuristerie, mode et photo, un défilé-spectacle au sein d une galerie Olivier Houg. e projet avait été soutenu par une bourse de

20 AP art et techniques de la bijouterie joaillerie - option bijouterie joaillerie - option bijouterie sertissage - option polissage finition (métiers rares) M joaillerie BMA bijou option bijouterie joaillerie DMA art du bijou et du joyau Voie scolaire bma bijouterie à l Opéra Les élèves de la classe de ère année BMA bijouterie se sont rendus à l Opéra de Lyon. Ils ont assisté à la représentation de «oeur de chien» d Alexander Raskatov inspirée de la nouvelle de Boulgakov. Grâce au financement de ce projet «Lycéens à l Opéra» par la Région Rhône-Alpes, les élèves ont pu découvrir ce spectacle lyrique aux premières loges. onférence «Objet de dialogue» Intervention le 0 octobre de Suzanne Philidet maître verrier et Paul Hoffmann concepteur et réalisateur de mobilier contemporain, deux artisans qui ont produit une série de pièces en commun, développant un dialogue créatif entre deux mondes professionnels. Objectifs : s approprier les diverses pratiques de collaboration, élaborer un cahier des charges, inciter à chercher un ou des partenaires pour un dialogue créatif ou technique. > Étudiants de ème année de DMA habitat et bijoux. Bijouterie hiffres apprentissage et autres statuts au 3//3, chiffres voie scolaire au 30/09/3 Exposition : «reflet(s)» au Palais de Tokyo Le mercredi 9 mai, 00 créateurs ont présenté près de 400 bijoux, véritables ambassadeurs du «goût français». La scénographie audacieuse a fait ressortir les multiples facettes de la bijouterie joaillerie. L ambition des organisateurs était d offrir un nouveau regard sur la bijouterie et révéler la vitalité des acteurs du métier. Invitée par Franceclat, la SEPR était présente grâce à deux étudiants de DMA Bijouterie, ainsi que deux apprentis en sertissage. artel de la «Nuit de l eau» La Nuit de l eau est une manifestation annuelle qui associe l UNIEF et la Fédération Française de Natation. e travail, en lien avec le omité Départemental du Rhône de l UNIEF, a pour objectif de sensibiliser le public aux problèmes liés à l eau, en particulier au Togo. Les fonds récoltés au cours de cette soirée permettent d améliorer les conditions de vie des enfants togolais en construisant des puits et des sanitaires dans leurs écoles. Les étudiants de la section DMA Art du Bijou et du Joyau de la SEPR ont réalisé différents types de bijoux sur la thématique «L eau précieuse comme un bijou». es bijoux constituaient les premiers prix des tombolas organisées aux piscines de Décines, Rilleux la-pape et Villefranche-sur-Saône. Exposition Bijoux Les ème année DMA art du bijou et du joyau ont exposé à la médiathèque les pièces présentées pour leur examen. Les élèves ont travaillé pendant l année scolaire sur le thème «Métamorphose», ils ont dû décliner ce sujet et réaliser 4 pièces (joaillerie, bijou de série, bijou événementiel et bijou personnel).tous ont été admis, avec félicitations du jury. Prix Avenir Métiers d Arts Matthieu SIMIAN a remporté le Prix Avenir Métiers d Arts de l INMA le 6 janvier 04 dans la catégorie Niveau V de formation. e prix lui a permis d obtenir une dotation financière de Meilleur Apprenti de France Médaille d or à Richard LARGET en M joaillerie. AP ébéniste AP art du bois option marqueteur Bac pro artisanat et métiers d art option ébéniste BMA ébéniste DMA habitat option décor et mobilier DMA habitat option restauration de mobilier Meilleur Apprenti de France lycéens en AP marqueteur en an ont été médaillés lors du concours Meilleur Apprenti de France en Marqueterie qui s est déroulé le 7 mai. Bravo à, Médaille de bronze Régional : Loan Delahaie Médaille d Argent Régional : Elie Vaucois. L insensé et le détournement de sens Les élèves de la classe de terminale Bac Pro ébéniste ont réalisé un projet personnel pour l épreuve d art appliqué du bac avec comme thème: «L insensé et le détournement de sens». Il s agissait, à partir d une structure archétypale de base, de jouer les «brouilleurs de sens». Voie scolaire Ébénisterie hiffres apprentissage et autres statuts au 3//3, chiffres voie scolaire au 30/09/3 Soirée DMA Bijouterie et ébénisterie 3 0 Ébénisterie Salon professionnel MineraLyon Participation en tant qu exposants de 5 professeurs-formateurs à la 38ème édition de la bourse-exposition internationale minéraux et fossiles de Lyon (novembre ) ouverte cette année à la bijouterie. onférence de l entreprise PUIFORAT Puiforcat qui appartient au groupe Hermès depuis 993 est une maison d orfèvrerie fondée en 80 à Paris, spécialisée dans la création d objets d usage et d art de vivre, de style classique, Art déco et contemporain. Objectifs : promouvoir et découvrir le métier de l orfèvrerie, par un produit d excellence, préserver le savoir faire et déclencher des vocations, nouer des liens avec la profession, > apprentis de ème année de AP Sertisseur, apprentis et lycéens de ème année de AP Bijouterie, apprentis de ème année de BMA Bijou, AP bijou en an, étudiants de DMA Art du bijou et apprentis de ème année de AP Métiers rares. Francéclat Octobre : présentation du cahier de tendances «Influences 05» de Francéclat, comité professionnel de développement économique au service des secteurs de l horlogerie, de la bijouterie, de la joaillerie, de l orfèvrerie et des arts de la table. Janvier 04 : présentation du métier de designer en bijouterie, réalisation d une planche de tendance et soutenance orale. > Élèves et apprentis de AP, BMA, DMA, de bijouterie joaillerie du Lycée et du FA. oncours général Nous avons accueilli la finale du concours général en ébénisterie. Benjamin FAIJAN et Elsa BAUDOIN, élèves au lycée en bac pro ébénisterie ont concouru pour la SEPR. Ils avaient été sélectionnés en Région pour participer à cette dernière étape du concours. Premier au concours : Benjamin FAIJAN terminale Bac pro 4ème avec un accessit : Elsa BAUDOIN 3 jeunes de la SEPR sont en lisse pour la finale de mai 04 Une expérience pédagogique : jours au couvent de la Tourette (Le orbusier) pour des BMA ébéniste Une idée originale du professeur d arts appliqués : aller au couvent de la Tourette avec les apprentis de BMA ébéniste pour préparer le dossier d arts appliqués (création de mobilier - épreuve B3). Le couvent de la Tourette, site remarquable, est sans doute le lieu propice à ce travail de questionnement sur l objet, le design, l architecture, l espace, le sacré et dans un sens plus large, notre société. Vitra Métiers d art Bijouterie Voyage pédagogique à Vitra - Réalisation d objets et d un carnet de voyage. Objectifs : approfondir la culture artistique en design, architecture et arts plastiques, être au contact direct avec les œuvres étudiées en cours (par exemple le fauteuil Lounge de harles & Ray Eames), observer les étapes de fabrication d un objet, favoriser l interaction entre l école et le monde professionnel, l interaction entre les disciplines enseignées, favoriser la cohésion de la classe. > 7 lycéens de DMA et Habitat et 7 apprentis DMA Habitat. Atelier lutherie Intervention de Fabien Kersaudy luthier professionnel. Objectifs : initier les élèves à la lutherie, participer aux étapes de fabrication et de restauration d instruments de musique. > 4 élèves de AP ébénisterie. Atelier lutherie Métiers d art 39

SEPR. pro. Générations. Club. d entrepreneurs

SEPR. pro. Générations. Club. d entrepreneurs SEPR Générations pro Club d entrepreneurs Depuis 150 ans l histoire de la SEPR......s écrit avec les entreprises de la région Créée à l initiative d industriels et commerçants lyonnais, la SEPR n a cessé

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves Réussite des élèves contribuer à améliorer la réussite des

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

proposant des formations et enseignements professionnels

proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels Sommaire Introduction 5 Le contexte et les enjeux 5 La cible du guide 6 La valeur-ajoutée

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail)

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) 1. Définition L'accompagnement personnalisé, qui s'adresse à tous les élèves, est un espace de liberté pédagogique permettant

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Contacts presse : Académie : Nathalie Champlong - 0696 85 97 70 Medef : Patrick Lecurieux Durival 0696 28 31 07

Contacts presse : Académie : Nathalie Champlong - 0696 85 97 70 Medef : Patrick Lecurieux Durival 0696 28 31 07 Contacts presse : Académie : Nathalie Champlong - 0696 85 97 70 Medef : Patrick Lecurieux Durival 0696 28 31 07 Présentation de la «Semaine Ecole Entreprise» 2 Thème de la semaine 3 Programme de la semaine

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015 REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session 2015 I Préambule Chaque année, la Société des Meilleurs Ouvriers de France organise, le concours : «UN DES MEILLEURS APPRENTIS

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Programme Bourses Diversité et Réussite

Programme Bourses Diversité et Réussite Donner à chacun les meilleures chances de réussir Programme Bourses Diversité et Réussite La Fondation INSA de Lyon Ensemble développons notre vocation L INSA de Lyon tire sa force de l intégration de

Plus en détail

agence-école LVB 2 en communication visuelle L Agence dans l école, l école dans l agence Un principe inédit : faire venir l entreprise dans l école.

agence-école LVB 2 en communication visuelle L Agence dans l école, l école dans l agence Un principe inédit : faire venir l entreprise dans l école. agence-école LVB 2 en communication visuelle L Agence dans l école, l école dans l agence Un principe inédit : faire venir l entreprise dans l école. établissement privé d enseignement supérieur technique

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le 8 janvier 2015 1.1 Une école qui nourrit le désir de progresser 1.11 Accompagner les élèves et favoriser leurs réussites scolaire et personnelle - Créer des temps d accompagnement

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Étude établie par le troisième pôle 2014 ETUDE D OPPORTUNITÉ ET DE FAISABILITÉ

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable «Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde» Gandhi works et n n a lo y b a B n o ti a ci o ss a L Babyloan

Plus en détail

Livret du tuteur Année 2014-2015

Livret du tuteur Année 2014-2015 SOMMAIRE Présentation de Prépa Rémois... 3 Les 6 axes du tutorat... 4 Axe 1 : Ouverture Culturelle... 4 Axe 2 : Techniques d expression... 5 Axe 3 : Aide à l orientation scolaire et professionnelle...

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels Le master Ingénierie de Projets culturels et interculturels (IPCI), conçu en partenariat avec Sciences-Po Bordeaux,

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU CERTIFICATS POUR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU :: CERTIFICATS 4 dispositifs pour accompagner les sportifs de haut niveau dans leurs projets de vie : sport, étude, emploi & développement des compétences En

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DANS LA LÉGENDE Sommaire La légende ASSE Page 3 Le Musée en chiffres Page 4 Le Musée en bref Page 4 7 salles d exposition Pages 5 et 6 Conseil général de la Loire Page 7 Saint-Étienne

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

PROJET D'ÉTABLISSEMENT

PROJET D'ÉTABLISSEMENT PROJET D'ÉTABLISSEMENT Une école qui apprend à vivre ensemble Le projet d établissement est issu de la réflexion collective des enseignants afin de respecter les projets éducatif et pédagogique définis

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS PARKING CRÊCHE TECHNOPOLE PISCINE PORT 2 e 27 mai au 2 juin 2013 Semaine nationale des Entreprises publiques locales Appel à mobilisation édito Cette Semaine est celle de notre mouvement,

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Former à un métier - Éduquer à la vie

Former à un métier - Éduquer à la vie P.I.M. (PARCOURS D INITIATION AUX METIERS) La P.I.M. est une classe de découverte des métiers qui s adresse à des jeunes qui ont minimum 15 ans (élèves de 6 ème, 5 ème ) et qui n ont pas l âge d intégrer

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

DUT carrières sociales

DUT carrières sociales université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 DUT carrières sociales Option : éducation Spécialisée Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé (DEES) présentation générale

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES Universitaire Professionnel FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES LICENCE PROFESSIONNELLE CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PARTICULIERS D.U. CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PROFESSIONNELS EN BANQUE UCO Laval Campus EC

Plus en détail

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande Culture Politique : Arts plastiques et visuels : aide aux artistes professionnels ou en voie de professionnalisation pour la création et la diffusion de leurs oeuvres Type de subvention : Fonctionnement

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant propos :

SOMMAIRE. Avant propos : Années 2013-2016 SOMMAIRE 1. Contexte Etat des lieux Le collège Henri HIRO son environnement, ses élèves, ses enseignants Son CDI Les objectifs prioritaires du collège Henri HIRO Fonds documentaire et

Plus en détail

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles. novembre 2009 Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.fr INSPECTION COMMUNICATION Sommaire Les finalités du Programme de

Plus en détail

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle?

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012 Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? Martine Azuelos, responsable du Master Langues et Affaires Economiques

Plus en détail

Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010

Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010 Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010 RAPPORT FINAL DE SYNTHÈSE Université Libre de Bruxelles (ULB) Comité des experts : M. Pascal LARDELLIER, président, M. Mihai COMAN, M. Frank

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Edition et livre. Edition et livre 1

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Edition et livre. Edition et livre 1 Royaume du Maroc Ministère de la Culture Appel à projets culturels Edition et livre 2014 Edition et livre 1 2 Edition et livre Appel à projets culturels Edition et livre 2014 Ministère de la culture, 1,

Plus en détail

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr Dans un parc de 17 ha 2160 élèves 560 internes 9 sections post-bac 21 classes de terminale

Plus en détail

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique»

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Intitulé de la formation Programme de formation «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Organisateur Organisme de formation : ARMETI : Email : armetiformations@gmail.com

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Je vote Tu votes Elle vote Il vote Nous votons Vous votez GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Septembre 2010 Préface Elaboré au

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

RENTREE 2011. Inscriptions. Dès maintenant sur rendez-vous. Contactez-nous. Lycée de l Abbaye 2 rue de l Abbaye 45190 BEAUGENCY

RENTREE 2011. Inscriptions. Dès maintenant sur rendez-vous. Contactez-nous. Lycée de l Abbaye 2 rue de l Abbaye 45190 BEAUGENCY Inscriptions Dès maintenant sur rendez-vous Contactez-nous Mme CHAREYRON - Chef d établissement Lycée de l Abbaye 2 rue de l Abbaye 45190 BEAUGENCY 02 38 44 51 25 02 38 44 14 62 RENTREE 2011 Ouverture

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT 1 organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MECENAT DOSSIER MÉCÉNAT Sommaire Saumur, capitale de l équitation p. 3 Le Comité Equestre de Saumur p. 3, Salon international de Saumur p. 4 Les enjeux

Plus en détail

APRES LA SECONDE. Choisir une série de Baccalauréat

APRES LA SECONDE. Choisir une série de Baccalauréat APRES LA SECONDE Choisir une série de Baccalauréat Permanences des Conseillères d Orientation Psychologues Au lycée: Mme REY Moeragi Le lundi: 7h30-14h Mme HUYEZ Sylvie Le jeudi de 7h15 à 15h Prendre RDV

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

Innovation & Design. Design our futures. kedgeds.com @kedgeds facebook.com/kedgeds. Inventer nos futurs.

Innovation & Design. Design our futures. kedgeds.com @kedgeds facebook.com/kedgeds. Inventer nos futurs. 1 Innovation & Design Thinking kedgeds.com @kedgeds facebook.com/kedgeds Design our futures. Inventer nos futurs. innovation & design thinking KEDGE Design school LE PARCOURS KEDGE Design SCHOOL L1 / Développer

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale.

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale. Le Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration au Lycée Professionnel Camille Claudel à Caen Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat général

Plus en détail

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones)

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones) 27 au 30 mai 2015 1 UN ÉVÉNEMENT MAJEUR DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES, DES INSTITUTIONS DU SECTEUR PUBLIC ET DES COLLECTIVITES LOCALES UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Étudier l histoire des arts

Étudier l histoire des arts Étudier l histoire des arts Une option de détermination en seconde Puis soit une option de spécialité en filière littéraire Soit une option facultative dans toutes les autres filières. Au lycée Fulbert

Plus en détail

Quatre lycées pour réussir

Quatre lycées pour réussir SPÉCIAL ENSEIGNEMENT Quatre lycées pour réussir De la classe préparatoire aux grandes écoles, aux options scientifiques pointues, les quatre lycées de Créteil offrent aux élèves des formations générales,

Plus en détail

Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1

Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1 Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1 Accueillie à la Maison de l animation au sein du quartier de l Argonne/Orléans, puis élaboré de concert avec l association Vivre et l écrire Fédération,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine

Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine 1. Présentation d HF Née en novembre 2009 à l initiative de femmes et d hommes travaillant dans le domaine du spectacle, de la

Plus en détail

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation Appel à candidature Au printemps 2016, le département de la Sarthe et la Direction Régionale des Affaires culturelles des Pays de la Loire,

Plus en détail

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr Programme Avenir Lyon Saint-Etienne palse.universite-lyon.fr Qu est-ce que le PALSE? Le Programme Avenir Lyon Saint-Etienne (PALSE) est un programme porté par l Université de Lyon dans le cadre du programme

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

PROJET DE FORMATION. Année de préparation aux épreuves de sélection d'entrée en Institut de Soins Infirmiers

PROJET DE FORMATION. Année de préparation aux épreuves de sélection d'entrée en Institut de Soins Infirmiers Institut de Formation en Soins Infirmiers CHRU de MONTPELLIER PROJET DE FORMATION Année de préparation aux épreuves de sélection d'entrée en Institut de Soins Infirmiers L année préparatoire ne donne pas

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Des ressources numériques en ligne : Actions éducatives et développement personnel de l élève

Des ressources numériques en ligne : Actions éducatives et développement personnel de l élève «La citoyenneté active et participative» Des repères pour le chef d établissement novembre 2009 L espace cadre, votre service de proximité http://crdp.ac-besancon.fr/index.php?id=espace-cadres La sélection,

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble.

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les subsistances Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les Subsistances Laboratoire international de création artistique Cirque / Théâtre / Danse / Musique 04 78 39 10 02

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail