Rendre les soins mobiles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rendre les soins mobiles"

Transcription

1 Rendre les soins mobiles Virtualisation des services de santé : de nouvelles perspectives

2 Tour d horizon Les Canadiens sont fiers de leur système de santé, qui est l un des meilleurs au monde. Cependant, face aux pressions exercées sur ce système, le gouvernement et les professionnels de la santé canadiens sont à la recherche de nouveaux moyens pour améliorer la qualité des soins par la livraison de services de santé plus efficaces, plus efficients et davantage axés sur les citoyens. Les Canadiens choisissent, de plus en plus, de communiquer virtuellement avec les prestataires de services. Ils ont adopté de nouvelles technologies pour avoir accès à des informations et des services lorsqu ils sont mobiles. Pendant que d autres secteurs d activités ont, depuis quelques décennies déjà, pris le parti d utiliser la technologie pour améliorer leur efficacité et se concentrer sur leurs clients, le secteur des soins de santé n a pas encore exploité les avantages d une prestation de services électroniques. La modernisation du système de santé passe par la virtualisation des soins de santé, un élément essentiel qui permettra l amélioration de l accès aux services pour les Canadiens Notre étude sur les points de vue des Canadiens quant à la virtualisation des services de santé a confirmé que la prochaine vague d innovation dans le domaine des prestations de services devra positionner le patient au cœur de la solution. Cela implique de fournir un accès plus rapide et plus pratique aux soins de santé, tel que le souhaitent les Canadiens. Ce rapport étudie l opinion des Canadiens sur des enjeux pertinents du secteur de la santé et analyse les attentes qu ils jugent importantes pour les décideurs qui façonnent l avenir des soins de santé au Canada. Ce rapport vous permet d aborder les questions suivantes. À quelles améliorations les citoyens s attendent-ils dans le domaine de la santé? Quels moyens utilisent les citoyens aujourd hui pour accéder aux soins de santé et aux données médicales? En sera-t-il de même demain? Quelles innovations les citoyens sont-t-ils prêts à utiliser afin de rendre la prestation de soins de santé plus efficiente? Quelles seront les possibilités offertes dans le futur pour la prestation des soins de santé? Rendre les soins mobiles 2 Virtualisation des services de santé : de nouvelles perspectives

3 À propos du projet Le Pouls du citoyen est notre initiative en ligne visant à mettre à la disposition des Canadiens un forum afin qu ils expriment leurs opinions et leurs idées sur le futur des services au moyen d une participation renseignée et de délibérations. Pendant trois semaines, 2 43 Canadiens ont répondu à la principale question posée dans ce projet : «Quel est le future de la prestation des services de santé?» L enquête a été réalisée à l aide d un «Cahier d options» qui proposait aux répondants une expérience interactive. Les répondants ont découvert les services de santé virtuels (vhealth), les applications mobiles de santé (mhealth) et ont examiné les questions importantes relatives aux principaux enjeux. Après avoir constaté les avantages, les inconvénients et les compromis associés aux services de santé virtuels et aux applications mobiles de santé, les répondants ont été invités à réfléchir aux services qui pourraient les intéresser. De plus amples informations sur le processus de recherche et la méthodologie utilisés sont disponibles en annexe. Les conclusions du rapport portent sur les résultats qualitatifs et quantitatifs obtenus avec le Cahier d options. Ces résultats aideront à déterminer comment développer les modes de prestation de services émergents pour répondre aux besoins des Canadiens, tout en réduisant les coûts. 3

4 Que disent les Canadiens? Les Canadiens choisissent systématiquement les technologies émergentes pour se mettre en relation avec le monde qui les entoure. Au cours de l année écoulée, le nombre d utilisateurs de tablettes a quasiment doublé et près de la moitié des utilisateurs mobiles disposent d un téléphone intelligent 2. Ce taux d adoption élevé prouve que le Canada fait partie des pays les plus «branchés» au monde 3 et ce phénomène change la façon dont les citoyens accèdent l information et les services. 78 % des répondants estiment que la confidentialité et la protection de leurs renseignements personnels sont bien assurées des répondants jugent élevé 76 % le niveau des soins reçus 23 % des répondants estiment avoir attendu trop longtemps avant de recevoir des soins Les Canadiens sont tout-à-fait conscients des difficultés que connaît notre système de soins de santé. Les exigences croissantes d une population vieillissante que doit satisfaire le système, nécessitent une productivité accrue rendue nécessaire pour donner aux Canadiens un accès rapide aux soins requis. Notre étude a révélé que les Canadiens sont de plus en plus à l aise avec l interaction en ligne et qu ils estiment que les services de santé virtuels et les applications mobiles de santé permettront de régler les principaux enjeux. Dans l ensemble, les répondants se disent satisfaits des services de soins de santé. Ils croient que la confidentialité et la protection de leurs renseignements personnels sont assurées. Ils jugent élevé le niveau des soins reçus. Les répondants indiquent néanmoins qu il y a des aspects à améliorer. Spécifiquement, ils s attendent à accéder plus facilement à leurs prestataires de soins par des moyens de communication plus modernes. 20 % des répondants croient qu il est nécessaire d améliorer l accès aux soins La presse canadienne. Février 203. «Tablet Ownership Canada: in 4 have one, and the ipad is still king». Consulté le er mai Ipsos Reid. Février 203. «Close to Half of Canadians Now Own a Smartphone». Consulté le er mai CBC News. Mars 20. «Canadians lead world in internet use: report». Consulté le er mai 203. Rendre les soins mobiles 4 Virtualisation des services de santé : de nouvelles perspectives

5 En quoi consiste les services de santé virtuels? Les services de santé virtuels permetent aux professionnels de la santé de collaborer entre eux et d offrir des soins à distance. Cela signifie que les prestataires de soins de santé peuvent recueillir des données sur un patient et lui fournir des soins à distance, au moyen d outils informatiques tels que la vidéoconférence. De cette manière, le patient peut recevoir des soins à partir de son domicile ou de la communauté où il vit. En quoi consistent les applications mobiles de santé? Les applications mobiles de santé consistent en l utilisation des technologies sans fil pour fournir des services de santé virtuels et gérer l information en santé. En général, les services de santé virtuels sont fournis à l aide d appareils mobiles. Cet appareil pourrait être un téléphone, une tablette, un dispositif médical de surveillance sans-fil ou encore un appareil qui n est pas encore disponible sur le marché. Un médecin, une infirmière ou un patient pourraient utiliser de tels appareils pour communiquer, transmettre des informations ou surveiller l état de santé d un patient dans différentes situations. Figure : Expérience globale des soins de santé Q: Pour chacun des sujets suivants, veuillez accorder une note à votre expérience des soins de santé au cours de l année écoulée. Le respect et la protection de vos renseignements personnels Le niveau de soins reçu Votre engagement personnel pour votre santé et vos soins La communication avec vos prestataires de soins La collaboration entre vos médecins, vos infirmières et vos spécialistes La facilité d accès aux soins Des soins donnés au moment opportun L aisance à naviguer dans le système de soins La communication entre vos prestataires de soins Aucune réponse Sans objet Essentiellement Plutôt négative Neutre Essentiellement positive Plutôt positive 5

6 Les Canadiens sont-ils prêts pour les services de santé virtuels (vhealth) et les applications mobiles de santé (mhealth)? Les Canadiens sont d avis que l adoption de services de santé virtuels et des applications mobiles en santé apportent de nombreux bénéfices. Ils y voient des moyens pratiques d améliorer l accès aux soins tout en améliorant le niveau de contrôle. Avec l augmentation du nombre de services disponibles en ligne, cette tendance devrait s accentuer. De plus, même si très peu des répondants ont révélé avoir utilisé des services de santé virtuels ou des applications mobiles de santé, ceux qui les ont essayés ont indiqué que leur expérience a été positive. Deux indicateurs montrent l intérêt des Canadiens pour l utilisation de ces services : Près de la moitié des Canadiens est convaincue que les applications mobiles de santé rendront les soins de santé plus accessibles dans les trois prochaines années. Près de deux tiers des Canadiens pourraient envisager l utilisation de services de santé virtuels pour eux ou pour une personne dont ils ont la charge. Ces observations montrent que les Canadiens sont prêts pour la virtualisation de leurs soins de santé et qu ils sont convaincus que, une fois en place, celle-ci améliorera leur expérience des services de soins de santé. 79 % des patients ont déclaré qu ils pourraient certainement (ou sont prêts à) communiquer avec leur médecin par courriel Figure 2 : L attrait des applications mobiles de santé Q: Qu est-ce qui vous motiverait le plus à utiliser les applications et les services mobiles de santé? Un accès pratique à un médecin L accès aux informations Un meilleur contrôle sur ma santé L accès à une meilleure qualité de soins La prise en charge d une pathologie précise La réduction du coût de mes soins L accès à un plus grand nombre d applications de santé L appui de mon médecin traitant La gestion de certains aspects de ma vie à partir de mon téléphone mobile L appui de ceux qui paient pour mes soins Autre Aucune réponse 83 % des patients ont indiqué qu ils pourraient certainement (ou sont prêts à) demander le renouvellement d une ordonnance en ligne Rendre les soins mobiles 6 Virtualisation des services de santé : de nouvelles perspectives

7 Figure 3 : Les attentes pour les applications mobiles de santé dans les trois prochaines années Q: Veuillez indiquer dans quelle mesure vous êtes d accord avec chacun des énoncés suivants. Grâce aux applications et aux services mobiles de santé, les soins de santé seront considérablement plus pratiques pour moi dans les trois prochaines années. Les applications et les services mobiles de santé réduiront sensiblement le coût total de mes soins (y compris les coûts qui y sont liés, tels que les frais de déplacement pour aller consulter un médecin ou le congé pris pour se rendre en clinique) dans les trois prochaines années. Les applications et les services mobiles de santé amélioreront la qualité des soins que je recevrai dans les trois prochaines années Aucune réponse Incertain Pas du tout d accord Pas vraiment d accord Neutre Plutôt d accord Tout à fait d accord Figure 4 : L attitude envers les services de santé virtuels Q: Veuillez indiquer dans quelle mesure vous êtes d accord avec chacun des énoncés suivants. 20 Je pense que nous devrions obtenir des soins via des services de santé virtuels autant que possible. Je serais partant pour envisager des soins par des services de santé virtuels pour mon propre traitement. Je procure des soins à quelqu un d autre (p. ex. un parent ou un enfant) et nous pourrions tirer avantage des soins par des services de santé virtuels.* *n inclut que les répondants ayant une personne à charge Aucune réponse Incertain Pas du tout d accord Pas vraiment d accord Neutre Plutôt d accord Tout à fait d accord Figure 5 : L incidence des services de santé virtuels sur différents sujets Q: Croyez-vous que les services de santé virtuels auraient une incidence positive ou négative sur les sujets suivants? La distance à parcourir pour accéder à des soins La vitesse à laquelle j accède à des soins La réduction des coûts du système de santé Mon niveau d implication dans mes propres soins de santé Comment je planifie mes soins Comment mes prestataires de soins collaborent La réduction de mes coûts personnels liés à mes soins de santé La relation que j entretiens avec mon médecin traitant ou mon équipe de prestataires de soins La qualité des soins que je reçois La sécurité du système de soins de santé La confidentialité de mes données relatives à la santé Aucune réponse Incertain Pas du tout d accord Pas vraiment d accord Neutre Plutôt d accord Tout à fait d accord 7

8 Les modes de prestation de services émergents Après avoir pris la mesure de l opinion globale des répondants quant aux principes généraux des applications mobiles de santé, nous les avons questionnés en utilisant différents scénarios afin de juger si leur point de vue change face à des situations réelles. Les Canadiens nous ont indiqué : qu ils veulent un meilleur accès à leurs prestataires de soins de santé; qu ils veulent l opportunité de pouvoir s occuper de leur santé quand bon leur semble; qu ils estiment qu ils peuvent atteindre ces objectifs grâce aux services de santé virtuels et aux applications mobiles de santé. Les Canadiens prêts à utiliser le courriel pour des questions de santé qui ne sont pas urgentes La plupart des secteurs d activité sont déjà passés au numérique pour communiquer avec leurs clients, mais ce n est pas le cas des professionnels de la santé. Même s il pourrait ne jamais totalement supplanter d autres modes de prestation de services, l usage du courriel est si largement répandu aujourd hui qu il devrait, selon les Canadiens, être une option. La grande majorité des répondants serait prête à utiliser un système de courriel sécurisé pour communiquer avec leur médecin au sujet de questions de santé qui ne sont pas urgentes afin d accélérer la vitesse à laquelle de telles demandes seraient traitées. Deux principaux éléments seraient susceptibles d encourager l adoption du courriel : la confiance en la sécurité du système et la tenue d un registre de ces échanges de courriel. Les répondants accordent également une grande importance à la communication par courriel entre le patient et le médecin des résultats de tests de laboratoire routiniers. Un peu moins de la moitié d entre eux ont indiqué qu ils utiliseraient certainement ce service et un tiers d entre eux l utiliseraient sans doute s il était disponible. Toutefois, les répondants ont précisé que leurs appréhensions seraient réduites sur un tel service si un membre du cabinet du médecin communique avec eux, que les résultats des tests révèlent des anomalies ou non. Figure 6 : Probabilité d utiliser un courriel sécurisé pour des questions de santé qui ne sont pas urgentes 3% 7% Probably 29% Not sure No answer 3% 5% Definitely not Not likely Yes, definitely 54% Figure 7 : Bénéfices perçus de l utilisation d un courriel sécurisé pour des questions de santé qui ne sont pas urgentes Un accès plus rapide aux soins Moins de déplacements pour aller consulter un médecin Économie de temps et d argent pour le système de soins de santé La gestion de mes soins selon mon calendrier Économie de temps et réduction de mes coûts liés à ma santé Niveau d engagement supérieur dans mes soins Une collaboration accrue entre les différents prestataires de soins Une meilleure qualité de soins Aucune réponse 35 % 5 % 4 % 2 % 8 % 6 % 3 % % 7 % Rendre les soins mobiles 8 Virtualisation des services de santé : de nouvelles perspectives

9 Les Canadiens prêts à demander le renouvellement d une ordonnance par courriel Figure 8: Probabilité de l utilisation d un service de renouvellement d ordonnance Oui, certainement Probablement Peu probable Certainement pas Incertain Aucune réponse 54 % 29 % 7 % 3 % 3 % 5 % Le renouvellement d une ordonnance en ligne était le scénario le plus populaire chez les répondants, avec plus de la moitié d entre eux affirmant qu ils utiliseraient certainement ce service, et un quart d entre eux en ferait probablement usage. Les répondants expliquent que l attrait de ce service relève du fait qu il serait pratique et permettrait un accès plus rapide aux soins. Ils ont également ajouté que si un tel service existait, il permettrait une économie de temps et d argent, tant pour eux que pour le système de soins de santé canadien. L utilisation du courriel pour des questions de santé et le renouvellement des ordonnances Les professionnels de la santé américains ont commencé à utiliser le courriel comme mode de communication sécurisée avec leurs patients pour des questions de santé générales, pour le renouvellement des ordonnances ou pour la prise de rendezvous. En fait, le gouvernement fédéral encourage cette pratique au moyen d incitatifs financiers. Selon «Taking the Pulse», un sondage annuel auprès de plus de médecins publié par Manhattan Research, 85 % des médecins américains possèdent ou utilisent professionnellement un téléphone intelligent et près de 40 % d entre eux affirment communiquer en ligne avec leurs patients en utilisant une messagerie sécurisée ou la vidéoconférence 4. Une autre étude menée par Kaiser Permanente a révélé que, depuis l introduction des messageries sécurisées à la fin de 2005, le nombre d échanges de courriels sécurisés a été multiplié par six sur une période de deux ans entrainant une baisse de 25 % du nombre de visites en cabinet 5. Ces médecins ont remarqué une réduction de leurs coûts et croient que l usage de la technologie améliore leur réputation. Les patients ont, eux, indiqué que l utilisation de ce service a permis de réduire le nombre de visites inutiles et permet un meilleur accès à leurs prestataires de soins. 4 Manhattan Research Taking the Pulse U.S Accessed May 9, Health Affairs. Volume 28, Number 2. April The Kaiser Permanente Electronic Health Record: Transforming And Streamlining Modalities Of Care. Accessed May,

10 Les Canadiens croient qu ils devraient y avoir une application pour ça On trouve d innombrables applications mobiles qui aident les gens dans leur vie quotidienne, que ce soit pour gérer leurs finances personnelles ou pour planifier des activités sociales. Les Canadiens nous ont dits être prêts pour des applications de services de santés non-urgents. bant bant est une application pour iphone créée pour aider les adolescents à gérer leur diabète de type en enregistrant, en analysant et en partageant les données relatives à leur taux de glycémie. Après des consultations avec des patients et leurs intervenants, cette application a été conçue par une équipe pluridisciplinaire du Réseau universitaire de santé en collaboration avec l hôpital SickKids. bant fonctionne en connectant, par le réseau sans fil, l iphone du patient à son glucomètre pour enregistrer et faire le suivi des données, notamment le taux de glycémie, mais également pour consigner des notes sur l alimentation. Contrairement à d autres applications pour diabétiques qui ne sont que des registres numériques, bant permet à ses utilisateurs de communiquer avec d autres jeunes souffrant de diabète en utilisant les réseaux sociaux et récompense ceux qui atteignent leurs objectifs personnels de prise en charge du diabète Human Health Factors. bant a diabetes app for the epatient Consulté le 23 avril 203. Figure 9 : Attrait de l outil d évaluation virtuelle Nous avons proposé trois applications médicales d évaluation dermatologique de la peau aux répondants, et les trois options ont été bien accueillies. Ils ont confié à quel point ils se sentiraient à l aise quant à l utilisation des outils d évaluation virtuelle suivants. Application pour le médecin : Une application utilisée par le médecin de famille pour photographier la condition dermatologique dont souffre le patient et envoyer cette photo à un spécialiste afin d obtenir son avis. Application pour l envoi de photos au médecin : Cette application permet au patient de photographier la condition dermatologique dont il souffre et d envoyer cette photo à son médecin traitant afin que celui-ci juge s il est nécessaire de faire appel à un spécialiste. Application pour l auto-évaluation du problème : Cette application permet au patient de comparer la condition dermatologique dont il souffre à celles recensées dans une base de données complète afin qu il puisse déterminer s il est nécessaire de faire appel à un spécialiste. L option la plus populaire, l application pour le médecin, présente près de deux tiers des répondants qui affirment qu il considéreraient l utilisation d un tel service. Néanmoins, 2 % des répondants ont indiqué qu ils préféreraient utiliser l application permettant d envoyer une photo à leur médecin traitant, alors que 20 % d entre eux se sentiraient plus à l aise s ils pouvaient utiliser l application pour l auto-évaluation. L accès plus rapide aux soins constitue la principale raison qui justifie l attrait envers ces trois options. La réduction du nombre de visite chez le médecin et des coûts pour le système de soins de santé ont aussi été indiqués comme des facteurs importants. Un accès plus rapide aux soins 52 % Économie de temps et d argent pour le système de soins de santé 9 % Moins de déplacements pour les consultations médicales 9 % Une plus grande participation de ma part 6 % La gestion de mes soins selon mon calendrier 6 % Économie de temps et réduction de mes coûts liés à ma santé 5 % Une collaboration accrue entre les différents prestataires de soins 4 % Une meilleure qualité de soins 2 % Autre 0 % Aucune réponse 8 % Rendre les soins mobiles 0 Virtualisation des services de santé : de nouvelles perspectives

11 Services de santé virtuels : un hôpital dans le confort de votre foyer Les hôpitaux ont de plus de plus de difficulté à faire face aux besoins d une population vieillissante, aux coûts en hausse et aux budgets en baisse. Un des moyens pour gérer ces défis est la mise en œuvre de services de soins virtualisés. Alors qu un pourcentage croissant de la population accroit sa dépendance sur le réseau hospitalier, il est primordial d étudier d autres options de soins afin de s assurer que les Canadiens ont accès aux soins qui leur sont nécessaires. Nous avons demandé aux Canadiens d envisager la prise en charge virtuelle de leurs soins de santé suite à un acte médical. Nous leur avons présenté trois scénarios illustrant comment le suivi de patients post hospitalisation pourrait être effectué par une équipe de soins. Nous leur avons présenté les avantages de cette méthode, notamment le fait que le patient n ait pas à se déplacer ou ne soit pas retenu à l hôpital plus longtemps qu il n est nécessaire, ainsi que ses désavantages, tels que la responsabilité accrue pour le patient et l incidence potentielle sur la qualité des soins reçus. La majorité des Canadiens a indiqué que les services de santé virtuels pourraient apporter de bonnes solutions dans certaines situations précises. Les attraits principaux de ce type de soins, selon les répondants, sont une réduction du temps de déplacement pour recevoir des soins (32 %), un accès plus rapide aux soins (27 %) et une économie de temps et d argent pour le système de soins de santé (24 %). Figure 0 : Unité de soins virtuel les options Les visites de suivi, la surveillance et les unités de soins virtuels semblent toutes être de bonnes options à utiliser dans les cas appropriés Les visites de suivi et la surveillance virtuelles sont de bonnes options, mais les unités de soins virtuels sont trop risquées Une visite de suivi virtuelle paraît raisonnable, mais les autres options sont trop exagérées Aucune réponse 54 % 29 % 3 % 3 % 24 % des Canadiens affirment qu ils utiliseraient certainement le suivi virtuel s il était disponible 43 % des Canadiens affirment qu ils pourraient utiliser le suivi virtuel s il était disponible À la découverte des unités de soins virtuels En Ontario, plus d un tiers des patients qui sortent d une unité de soins en médecine interne y sont réadmis dans les trois mois suivants. La réadmission des patients est telle que le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario estime que cela coûte à l État plus de 700 millions de dollars canadiens par an 7. C est pour cette raison que le Centre d accès aux soins communautaires Toronto-Centre et plusieurs hôpitaux associés à l Université de Toronto étudient les impacts des unités de soins virtuels pour les patients à haut risque ou pour ceux souffrant de pathologies complexes ayant quitté l hôpital. L essai, subventionné par l Institut de recherche en santé du Canada, évaluera l incidence de l unité de soins virtuel soit l accès constant à une équipe médicale pluridisciplinaire sans avoir à quitter le confort du foyer sur le taux de réadmission pour les patients à haut risque 8. 7 Eng S. «Towards patient centred care part 2: virtual wards and good old fashioned homevisits.» 20. Consulté le 23 avril Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé. Septembre 20. L hôpital virtuel ou hôpital à domicile comme moyen de réduire les hospitalisations au Canada. Consulté le 3 mai 203.

12 Facteurs clés Les répondants ont fait part de bon nombre de leurs préoccupations lors de ce sondage, ce qui indique que, si les Canadiens sont prêts pour des services de santé électroniques, ils font preuve d un optimisme modéré. Comme il est indiqué ci-dessous, les préoccupations principales et secondaires des répondants pour trois des quatre scénarios qui leur ont été présentés sont la qualité des soins et la confidentialité de leurs dossiers médicaux. Figure : Préoccupations principales relatives aux concepts de services Courriel au médecin Renouvellement d ordonnances Évaluation virtuelle La qualité de soins La confidentialité des informations médicales La perte de la relation patient-médecin La sécurité du système L éventualité d abus du système de santé Aucune réponse Suivi virtuel Nous avons également demandé aux répondants de considérer la mesure du poids des avantages des services de santé virtuels contre les inconvénients. Et, fait intéressant, ils préfèrent clairement l aspect pratique qu offrent ces services. Cela démontre la valeur qu accordent les Canadiens à la qualité des soins qu ils reçoivent. La qualité, et la confidentialité des services, sont essentielles pour les répondants et ils s attendent à ce que les prestataires de soins restent irréprochables sur ces deux aspects. À l avenir, il devra y avoir une concentration accrue pour rendre les soins de santé plus pratiques et plus accessibles. Les résultats de notre étude indiquent également que les Canadiens ont confiance dans le niveau de sécurité du système de santé. Pour que tout projet de soins virtuels ou mobiles puissent prétendre au succès, les Canadiens doivent avoir la certitude que leurs données sont protégées. Figure 2 : Surveillance virtuelle importance de la confidentialité versus la commodité La confidentialité Même degré d importance La commodité Aucune réponse Rendre les soins mobiles 2 Virtualisation des services de santé : de nouvelles perspectives

13 Tranformer la prestation de soins de santé Un changement de taille a été amorcé avec la mise-en-œuvre des fondements pour la virtualisation des soins de santé. Le moteur de ce changement est la numérisation continue des données, de l imagerie médicale et de l évaluation de symptômes réalisée par les patients eux-mêmes. Nous avons déjà connu ce type de transformation dans le passé. La transformation de nos services de santé sera aussi profonde que celle qui a eu lieu dans les années 80 et 90, avec l introduction des soins ambulatoires pour le suivi des patients et la prise en charge communautaire des maladies chroniques. Cette transformation a créé l impulsion nécessaire pour la modernisation du système de santé et la restructuration du personnel, des équipements, de la technologie et des processus cliniques utilisés. Graduellement, les services de santé virtuels permettront une amélioration des pratiques de soins : Les visites virtuelles deviendront plus populaires et pourraient même remplacer certaines visites en personne. L expérience client du patient s améliorera et l accès aux services sera mieux coordonné. Des réductions de coûts seront identifiées, particulièrement pour les patients et aidants naturels qui sont des utilisateurs fréquents des services de santé. Des solutions sur mesure amélioreront la communication entre le patient et le médecin, permettront une coordination de services plus efficiente, et permettront une utilisation plus efficace du temps du patient, de celui de sa famille et de l équipe de soins. Les applications mobiles de santé se développent rapidement. Les hôpitaux, les médecins, les chercheurs, les groupes de lobby des patients et les développeurs commerciaux créent de plus en plus d applications. Il existe déjà des milliers d applications dans les principales boutiques d applications. Il est primordial de créer une plateforme de distribution d applications permettant de connecter, de manière sécurisée et efficace, les patients aux applications dont ils ont besoin. Les applications mobiles de santé ont un avenir prometteur. Les organisations dispensatrices de services en santé commenceront à mettre au point des moyens de fournir aux médecins une liste des applications qui ont été testées et dont l utilisation par les patients a été approuvée. Bientôt, les consommateurs pourront aisément identifier et accéder à des applications en santé et en gestion de la condition physique qui sont crédibles et bien conçues. Et bientôt, nous verront apparaître une approche organisée de la distribution et de la réglementation des applications, similaire à celle caractérisant la vente des médicaments en pharmacie. Certaines applications seront en vente libre, d autres au comptoir et d autres sur prescription seulement. L innovation dans le domaine des services de santé virtuels et des applications mobiles de santé a connu une avancée rapide ces trois dernières années. Les précurseurs canadiens tentent différentes approches et les Canadiens se disent prêt et les attendent. 3

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 0 1 5 RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 Le premier rapport sur la confiance des investisseurs (fondé sur un sondage mené auprès de 1 502 Canadiens ayant au

Plus en détail

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Introduction Des employés engagés et productifs ont à cœur la réussite de leur employeur. Par leur attitude et leur confiance en eux,

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE www.ekos.com POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE [Ottawa 22 mai 2013] Selon un nouveau sondage commandé par la Coalition canadienne de la santé (CCS) et la Fédération

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

Sondage sur le site Web du BSIF de 2014

Sondage sur le site Web du BSIF de 2014 1 Sondage sur le site Web du BSIF de 2014 Sommaire Le 31 mars 2014 Préparé pour le Bureau du surintendant des institutions financières information@osfi-bsif.gc.ca This summary is also available in English.

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Page 1 de 6 CRIME ET CHÂTIMENT Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Les répondants du Québec sont plus enclins que tous les autres répondants

Plus en détail

Secrets de la réussite des PME

Secrets de la réussite des PME Secrets de la réussite des PME Avril 2015 Si vous êtes l un des nombreux propriétaires de PME qui cherchent des façons d accroître leur profit, le moment est peut-être idéal pour croître. Un récent sondage

Plus en détail

Sondage auprès des parents sur des questions clés en matière d immunisation

Sondage auprès des parents sur des questions clés en matière d immunisation N o de contrat avec TPSGC : #H1011-080016/001/CY N o d inscription : ROP 115-08 Date du contrat : 30/03/2009 Sondage auprès des parents sur des questions clés en matière d immunisation SOMMAIRE This executive

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées QUESTIONNAIRE DE SONDAGE Le droit et les personnes âgées À PROPOS DU SONDAGE La Commission du droit de l Ontario (CDO) et son projet sur le droit touchant les personnes âgées La CDO, un organisme public

Plus en détail

Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer

Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer Annexe À l occasion du 50 ème anniversaire de l assurance soins de santé et indemnités, la MC a mené une enquête

Plus en détail

www.ekos.com Préparé par :

www.ekos.com Préparé par : SOMMAIRE Préparé par : EKOS RESEARCH ASSOCIATES Ottawa 359, rue Kent, bureau 300 Ottawa (Ontario) K2P 0R6 Tél. : 613-235-7215 Téléc. : 613-235-8498 Courriel : pobox@ekos.com Toronto 181, avenue Harbord

Plus en détail

Activité de mobilisation de l industrie

Activité de mobilisation de l industrie Activité de mobilisation de l industrie CONSULTATION SUR LES SOLUTIONS D INFORMATIQUE EN NUAGE EN578 151297/A Le 13 novembre 2014 Hôtel Delta, Ottawa. Règles d exonération Cette présentation contient de

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Principales constatations de l Enquête 2013 auprès des emprunteurs hypothécaires Lorsqu ils

Plus en détail

La Suite SC DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques.

La Suite SC DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. La Suite SC DME Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. Meilleurs renseignements. Meilleures décisions. Meilleurs résultats. Votre pratique repose sur l ensemble de vos

Plus en détail

Liberté LA VIE COMME VOUS LA VOULEZ

Liberté LA VIE COMME VOUS LA VOULEZ Liberté LA VIE COMME VOUS LA VOULEZ LA LIBERTÉ DE FAIRE CE QUE VOUS VOULEZ Quand on est maître de son temps, la vie est riche de possibilités et on peut mener sa vie comme on le veut en toute liberté Le

Plus en détail

COMMISSAIRE À LA SANTÉ ET AU BIEN-ÊTRE PERCEPTIONS ET EXPÉRIENCES DES MÉDECINS DE PREMIÈRE LIGNE : LE QUÉBEC COMPARÉ

COMMISSAIRE À LA SANTÉ ET AU BIEN-ÊTRE PERCEPTIONS ET EXPÉRIENCES DES MÉDECINS DE PREMIÈRE LIGNE : LE QUÉBEC COMPARÉ COMMISSAIRE À LA SANTÉ ET AU BIEN-ÊTRE PERCEPTIONS ET EXPÉRIENCES DES MÉDECINS DE PREMIÈRE LIGNE : LE QUÉBEC COMPARÉ Résultats de l enquête internationale sur les politiques de santé du Commonwealth Fund

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

D après le rapport sur la douleur, 21 % des personnes souffrant de douleur chronique doivent attendre deux ans ou plus avant de recevoir un diagnostic

D après le rapport sur la douleur, 21 % des personnes souffrant de douleur chronique doivent attendre deux ans ou plus avant de recevoir un diagnostic D après le rapport sur la douleur, 21 % des personnes souffrant de douleur chronique doivent attendre deux ans ou plus avant de recevoir un diagnostic La réussite thérapeutique repose sur la sensibilisation

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique 45% des Canadiens sont d accord pour dire que les actions sérieuses en matière de changements

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE)

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) 1 Table des matières Introduction... 3 À propos du Plan pluriannuel d accessibilité de l OQRE... 3

Plus en détail

HOW AMERICANS GET IN TOUCH WITH GOVERNMENT

HOW AMERICANS GET IN TOUCH WITH GOVERNMENT HOW AMERICANS GET IN TOUCH WITH GOVERNMENT par John B. Horrigan Résumé version longue Le rapport intitulé How Americans Get in Touch with Government a été effectué par Pew Internet & American Life Project.

Plus en détail

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011 AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE COLLOQUE EXPOSITION LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE 4 OCTOBRE 2011 De la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Date de diffusion publique : lundi 15 décembre 2008, 6h00 heure normale de l Est

Date de diffusion publique : lundi 15 décembre 2008, 6h00 heure normale de l Est Suite à la récente crise constitutionnelle, un nouveau sondage démontre que les Canadiens manquent de connaissances élémentaires sur le système parlementaire canadien La moitié des Canadiens (51%) croient

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

La musique est synonyme d affaires.

La musique est synonyme d affaires. 2 La musique est synonyme d affaires. Il ne fait aucun doute que la musique est importante dans le monde des affaires, en particulier pour créer une atmosphère qui y est propice. Vous voulez des preuves?

Plus en détail

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton.

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton. INTRODUCTION Le RLISS de Mississauga Halton s engage à recevoir l opinion de ses résidents. Vos commentaires seront utilisés par le RLISS de Mississauga Halton pour mettre à jour le plan d intégration

Plus en détail

Population : 1 233 300 Régies de la santé : 11 Total des dépenses de santé : 4,8 milliards de dollars en hausse de 5,5 % par rapport à 2009

Population : 1 233 300 Régies de la santé : 11 Total des dépenses de santé : 4,8 milliards de dollars en hausse de 5,5 % par rapport à 2009 Le Manitoba Travailler avec un DME Il est evident que [le DME] a amené le patient à prendre davantage de responsabilités à l égard de ses propres soins. D r Michael Omichinski, médecin de famille, Portage

Plus en détail

Satisfaction des clients à l égard de la prestation de services par la SCHL

Satisfaction des clients à l égard de la prestation de services par la SCHL Satisfaction des clients à l égard de la prestation de services par la SCHL Sondage effectué auprès de coopératives d habitation Rédigé par l Agence des coopératives d habitation Novembre 2005 L Agence

Plus en détail

L'Évolution des DME et de leur interopérabilité Michel Hébert, M.D., directeur médical, TELUS Santé 11 octobre, 2012

L'Évolution des DME et de leur interopérabilité Michel Hébert, M.D., directeur médical, TELUS Santé 11 octobre, 2012 L'Évolution des DME et de leur interopérabilité Michel Hébert, M.D., directeur médical, TELUS Santé 11 octobre, 2012 Ordre du jour Définitions et repères de base Évolution des fonctionnalités DME et de

Plus en détail

11/29/2011. Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient. Le centre de soins du patient

11/29/2011. Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient. Le centre de soins du patient Conférence Accelerating Primary Care Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient Calvin Gutkin M.D., CCMF, FCMF Directeur général et chef

Plus en détail

Édition Le Commissaire à la santé et au bien-être 1020, route de l Église, bureau 700 Québec (Québec) G1V 3V9

Édition Le Commissaire à la santé et au bien-être 1020, route de l Église, bureau 700 Québec (Québec) G1V 3V9 PERCEPTIONS ET EXPÉRIENCES DES MÉDECINS DE PREMIÈRE LIGNE : LE QUÉBEC COMPARÉ Résultats de l enquête internationale sur les politiques de santé du Commonwealth Fund de 2012 Le Commissaire à la santé

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université de Montréal Contexte

Plus en détail

Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs

Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs Numéro d identification du cabinet : Numéro d identification du dispensateur : Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs Qui devrait répondre à ce sondage? Chacun

Plus en détail

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Amélioration des soins de santé pour les Canadiens

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Amélioration des soins de santé pour les Canadiens LE BUDGET DE 1999 Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur Amélioration des soins de santé pour les Canadiens février 1999 L engagement : l assurance-santé «Nous avons déjà promis de consacrer davantage

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Facteurs liés au rendement des élèves au Test de mathématiques, 9 e année, de l OQRE

Facteurs liés au rendement des élèves au Test de mathématiques, 9 e année, de l OQRE n Quelles sont les différences et les similarités, d après certaines caractéristiques du milieu familial et les réponses au questionnaire, entre les élèves de 9 e année inscrits au cours théorique et au

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

Une transformation s impose : changeons d attitude

Une transformation s impose : changeons d attitude Une transformation s impose : changeons d attitude Colloque sur le marché des hôpitaux et du réseau de la santé au Québec 27 mai 2009 Aujourd hui, au Canada Le Canada dépense plus pour les soins de santé

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Nous vous présentons...

Nous vous présentons... Nous vous présentons... les services de gestion de régimes d assurance médicaments et la pharmacie d Express Scripts Canada. SM Un moyen pratique et sûr d optimiser votre régime d assurance médicaments

Plus en détail

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS Décembre 2013 Pourquoi un observatoire sur la maltraitance? Sérieux problème Multitude d acteurs Fragmentation Besoin de convergence La maltraitance

Plus en détail

Santé. Média social Mise en réseau. La santé à l ère des médias sociaux. Confiance. Community. Durabilité. Health 2.0

Santé. Média social Mise en réseau. La santé à l ère des médias sociaux. Confiance. Community. Durabilité. Health 2.0 La santé à l ère des médias sociaux Extrait des résultats de l étude de Swisscom du mois d octobre 2011 Prévention Sécurité Durabilité Alimentation Patient informé Health 2.0 Forum de santé Intégré Santé

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

Excellent service, soins prodigués avec compassion

Excellent service, soins prodigués avec compassion Centre d accès aux soins communautaires du Centre Plan stratégique (2014-2017) Sommaire Excellent service, soins prodigués avec compassion EXCELLENT SERVICE, SOINS PRODIGUÉS AVEC COMPASSION Le Plan stratégique

Plus en détail

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Les décideurs financiers des entreprises de taille moyenne du Canada ont un point de vue éclairé quant à la conjoncture

Plus en détail

assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace

assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace Notre vision Desjardins Assurances est un acteur canadien important en assurance collective, reconnu pour son

Plus en détail

Services de télétriage

Services de télétriage Chapitre 4 Section 4.13 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Services de télétriage Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.13 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION À propos de l enquête La SCHL est heureuse de publier les constatations de son Enquête auprès

Plus en détail

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement Votre assurance protection du revenu RBC Assurances reconnaît qu une maladie ou une blessure invalidante peut poser des défis sur les

Plus en détail

- Santé Protection Sociale 2006 de l IRDES,

- Santé Protection Sociale 2006 de l IRDES, CFDT 2008 Enquête Santé L enquête CFDT sur la santé des français s est déroulée dans 4 régions (Ile de France, Lorraine, Pays de la Loire, et Bretagne) entre mars et septembre 2008, auprès d un échantillon

Plus en détail

Les propriétaires de petite entreprise du Québec s expriment sur le régime volontaire d épargne-retraite (RVER)

Les propriétaires de petite entreprise du Québec s expriment sur le régime volontaire d épargne-retraite (RVER) Les propriétaires de petite entreprise du Québec s expriment sur le régime volontaire d épargne-retraite (RVER) SONDAGE DE MANUVIE / IPSOS REID DE 2014 SUR LE RVER Les propriétaires de petite entreprise

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique

Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique Graham S. Lowe Résumé Le rapport de synthèse est accessible à partir du site http://www.rcrpp.org On peut aussi obtenir des

Plus en détail

Étude sur les attitudes des consommateurs de téléphonie cellulaire 2011

Étude sur les attitudes des consommateurs de téléphonie cellulaire 2011 Étude sur les attitudes des consommateurs de téléphonie cellulaire 2011 Préparée pour le compte de l ACTS Le 29 avril 2011 Copyright 2009-2012 Le groupe conseil Quorus Ltée OBJECTIFS DE LA RECHERCHE Déterminer

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À

Plus en détail

Transformation de l assurance la perspective canadienne. kpmg.ca/assurance

Transformation de l assurance la perspective canadienne. kpmg.ca/assurance Transformation de l assurance la perspective canadienne kpmg.ca/assurance 2 Transformation de l assurance La perspective canadienne Lors de la 23 e Conférence annuelle de KPMG sur l assurance, nous avons

Plus en détail

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques Le commerce électronique et ses répercussions sur les boutiques Table des matières 2 Introduction 3 4 5 6 Le commerce en ligne gruge une partie des ventes au détail Le furetage en magasin est maintenant

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie

Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie Vue d ensemble de l atelier Qui nous sommes et nos qualifications en animation d atelier Définir les commandites et la philanthropie Tendances

Plus en détail

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés septembre 2013 Liste des éléments de données de la infirmières et Les documents énumérés dans la présente liste ont été adaptés à partir du Dictionnaire des données et manuel de traitement de la 2013.

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Lignes directrices du OBJECTIF Inciter les infirmières et infirmiers des régions rurales et éloignées à pratiquer dans des collectivités admissibles de

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 Réflexions méthodologiques Depuis des années,

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

SONDAGE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS

SONDAGE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS SONDAGE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS Quel était l objet du sondage? Le gouvernement de l Île-du-Prince-Édouard entend modifier sa loi actuelle sur les services en français de façon qu elle réponde aux

Plus en détail

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Vos affaires peuvent aller plus loin Juillet 2008 Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Les organismes sans but lucratif de toutes sortes se débattent

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Bureau du vérificateur général du Canada Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Janvier 2011 Revue des pratiques et vérification interne

Plus en détail

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada Parti libéral du Canada Le Collège des médecins de famille du Canada Questionnaire sur la position des partis politiques relativement aux principaux enjeux de la médecine familiale Élection fédérale 2011

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION Devenir citoyens : sondage d opinion auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université Dalhousie Objet :

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Forum sur le document de travail conceptuel

Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Forum sur le document de travail conceptuel Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Forum sur le document de travail conceptuel Mise en contexte Dans le cadre des engagements pris par les IRSC dans son deuxième plan stratégique, L innovation

Plus en détail

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 À l aube de ce printemps tellement attendu, les indicateurs économiques surveillés par Workopolis semblent pointer vers une hausse graduelle de l emploi

Plus en détail

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8%

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8% Intentions de vote Le 21 mars 2011 Conservateurs 39, Libéraux 28 MÉTHODOLOGIE Dans le cadre d un sondage téléphonique par échantillons aléatoires réalisé du 12 mars au 15 mars, la firme Nanos Research

Plus en détail

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Performance du réseau Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Représentations prébudgétaires 2014-2015 Mai 2014 Le RPCU Le Regroupement provincial des comités des

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

Rapport sur la méthodologie

Rapport sur la méthodologie Sondage des votants et des non-votants 2002 Rapport sur la méthodologie Établi pour : Élections Canada Date : Juin 2002 Centre de recherche Décima, 2002 Table des matières Introduction...1 Méthodologie

Plus en détail

Nos services en ligne Moins de papier, plus d efficacité! assurance collective

Nos services en ligne Moins de papier, plus d efficacité! assurance collective Nos services en ligne Moins de papier, plus d efficacité! assurance collective Des services complets sur toute la ligne Nos sites sécurisés et nos services en ligne facilitent la prise en charge de votre

Plus en détail

COMMENTLES CASCPRODIGUENT

COMMENTLES CASCPRODIGUENT COMMENTLES CASCPRODIGUENT DESSOI NS: Mi seàj oursurl amél i oraon del aqual i tépourl espaents Comment les CASC prodiguent des soins : Mise à jour sur l amélioration de la qualité pour les patients Mise

Plus en détail

FAITS ESSENTIELS SUR LE SECTEUR CANADIEN DU JEU VIDÉO

FAITS ESSENTIELS SUR LE SECTEUR CANADIEN DU JEU VIDÉO Faits essentiels 2014 contient des renseignements exclusifs émanant de diverses sources incluant FAITS ESSENTIELS 2014 SUR LE SECTEUR CANADIEN DU JEU VIDÉO 1. Étude exclusive réalisée par le NPD Group,

Plus en détail

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Groupe de travail sur les normes en matière de sondage Avril 2011 Les opinions exprimées dans le présent document ne doivent

Plus en détail

Guide du programme à l étranger

Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink-Sorbonne Universités Pour la recherche aux cycles supérieurs à Sorbonne Universités Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink - Sorbonne

Plus en détail

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles Étude auprès de la génération X Le paiement virtuel et la gestion des finances Rapport Présenté à Madame Martine Robergeau Agente de Développement et des Communications 11 octobre 2011 Réf. : 1855_201109/EL/cp

Plus en détail

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Santé

Plus en détail

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 1. Qu'est-ce que le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick? Le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick est une assurance

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

Visez l excellence digitale

Visez l excellence digitale Visez l excellence digitale Repensez vos possibilités applicatives grâce à la redéfinition des modes de travail d Avanade. Applications : le nouvel eldorado de la compétitivité La consumérisation de l

Plus en détail

Gestion du changement éclairée par les données probantes dans les organismes de santé du canada

Gestion du changement éclairée par les données probantes dans les organismes de santé du canada Gestion du changement éclairée par les données probantes dans les organismes de santé du canada Juin 2012 D r Graham Dickson Université Royal Roads D r Ronald Lindstrom Université Royal Roads D r Charlyn

Plus en détail

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 26-27 Loi sur la statistique, L.R.C. 1985, c. S19 Confidentiel une fois rempli STC/CCJ-16-614; CCJS/55452-3 OBJECT

Plus en détail

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE Une présentation au Comité permanent des finances de Recherches en sciences et en génie Canada (CRSNG) Octobre

Plus en détail

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Faits saillants de la recherche Ce rapport sommaire présente quelques-uns des résultats du sondage en ligne mené par Phoenix

Plus en détail