Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé"

Transcription

1 Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 1

2 Dominique Jaillon - Sociologue, Superviseur, Coach - Past-Président de la Société Française de Coaching - Directeur de la formation du Groupe CAPP-coaching - Président de l AFAPP : D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 2

3 Plan I ) Pourquoi faut-il reconstruire le collectif 1.1 Une approche socianalytique de l accompagnement Professionnel travaille prioritairement la question du travail et du management 1.2 De quel travail parlons-nous? 1.3 De la coordination à la coopération : un enjeu pour la réussite d un projet 1.4 La base de la coopération : la confiance et le désir de coopérer 1.5 Comment combiner coordination, coopération, confiance et désir dans un projet? 1.6 Dynamique contribution/rétribution D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 3

4 Plan 1.7 Reconnaissance dans et par le travail 1.8 Reconnaissance et identité sociale II) Comment reconstruire le collectif dans les institutions 2.1 De quel collectif parlons nous? 2.2 Jugement des pairs, règles du métier : le rôle du collectif de travail 2.3 Le rôle du sociologue dans la reconstruction et l animation d un collectif de travail Conclusion D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 4

5 I ) Pourquoi faut-il reconstruire le collectif 1.1 Pourquoi une approche socianalytique de l accompagnement Professionnel travaille-t-elle prioritairement la question du travail et du management? «Bien-être au travail» : le déficit français - La France est le pays développé où la part des gens satisfaits de leur travail est la plus faible. D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 5

6 1.2 De quel travail parlons-nous? - «le travail, c est l activité déployée par les hommes et les femmes pour faire face à ce qui n est pas déjà donné par l organisation prescrite du travail» P. Devaries (1991) - «Le travail c est l engagement authentique dans l affrontement au réel, à l inconnu, à l imprévisible, à l aléatoire, à ce qui ne se maîtrise ni par les prescriptions, ni par le savoir théorique ; c est la mobilisation, pour faire face à la résistance du réel, de l intelligence pratique et de l intelligence rusée». C. Dejours (2002) D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 6

7 - Le travail prescrit ne suffit jamais, tout travail est toujours de conception. - le travail est création de nouveau, d inédit, il exige la mise en jeu de l initiative, de l inventivité, de la créativité et des formes d intelligence spécifiques proches de ce que le sens commun met sous le terme d ingéniosité. D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 7

8 1.3 De la coordination à la coopération : un enjeux pour la réussite d un projet - Alors que la coordination relève du travail prescrit sur lequel le management peut agir directement, la coopération relève de la seule volonté de l agent. - Si elle est un fait de liberté, elle ne peut être prescrite. 1.4 La base de la coopération Deux conditions pour construire de la coopération : - l établissement de relations de confiance entre les différents acteurs - le désir de coopérer D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 8

9 Réussite d un Projet Coordination Coopération Confiance Désir de travail La pyramide de la réussite d un projet D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 9

10 1.5 Comment combiner coopération, confiance et désir dans un projet? - le vrai problème n est pas de savoir comment prescrire la mobilisation psychique nécessaire à la coopération. Il s agit plutôt de savoir comment procéder pour ne pas briser la mobilisation des intelligences qui existe dans chaque individu et qui est très puissante chez les sujets bien portants. 1.6 Dynamique contribution/rétribution - la mobilisation subjective dépend de l équilibre nécessaire entre l investissement individuel et la rétribution attendue par le salarié. D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 10

11 1.7 La reconnaissance dans et par le travail «En échange de leurs efforts, des risques qu ils prennent, de l intelligence qu ils mettent en œuvre, de la souffrance qu implique la confrontation à l organisation du travail et aux rapport sociaux du travail, les agents attendent essentiellement une reconnaissance La reconnaissance est dans le champ des rapports sociaux médiatisés par le travail.» (C.Dejours). D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 11

12 1 Reconnaissance au sens de constat. 2 Reconnaissance par le jugement sur le travail : - le jugement d utilité, proféré essentiellement par les supérieurs hiérarchiques et les subordonnés. Il porte sur l utilité technique, économique ou sociale des contributions du sujet au procès du travail. - le jugement de beauté, proféré essentiellement sur la ligne horizontale par les pairs, collègues, membres de l équipe ou membres de la communauté d appartenance. Il porte sur la conformité de la contribution aux règles de métier et sur son originalité. D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 12

13 1.8 Reconnaissance et identité sociale - le travail intervient dans les représentations conscientes et inconscientes qu un individu se fait de lui-même et des autres. - le travail étant médiatisé par autrui, dans les jugements de reconnaissance (utilité et beauté), il est en retour une composante importante de l identité sociale. - la reconnaissance est le signe de l accomplissement de soi dans - et par - son travail et participe pleinement de la construction identitaire du sujet. D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 13

14 Travail Identité individuelle/sociale Reconnaissance La dynamique de l identité au travail D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 14

15 II Comment reconstruire le collectif dans les institutions 2.1 De quel collectif parlons nous? Un paradoxe apparent : Parler de reconstruire le collectif dans une société de l individuation Un collectif qui libère, suscite et fédère les énergies individuelle, respecte leur unicité tout en recherchant des complémentarités et permet à l individu de valoriser ses épreuves. D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 15

16 2.2 Jugement des pairs, règles du métier : le rôle du collectif de travail La première condition à l expression du jugement des pairs est l existence d un collectif de travail dans lequel chacun peut parler librement de son travail et de celui des autres, sans peur d être critiqué et dévalorisé. D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 16

17 2.3 Le rôle du sociologue dans la reconstruction et l animation d un collectif de travail - Une sociologie pour les individus - Une sociologie qui permet de rendre lisible la structure de la société à l échelle des expériences individuelles - La reconstruction du collectif de travail passe par la construction d un langage commun, d une déontologie, d une culture commune, de règles de métiers communes et d une éthique construite par et pour le collectif. D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 17

18 - la parole est action : c est par cette parole que le collectif va pouvoir se construire. - la pensée ne préexiste pas à son énonciation : parler à quelqu un est un moyen très puissant de penser l expérience vécue subjectivement. - l intervention du sociologue permet l expression et la confrontation des subjectivités, l explicitation des divergences, pour construire une intelligence collective D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 18

19 Intelligence de l expérience Observer, explorer SITUATION système Analyser, délier, déconstruire Agir, créer, reconstruire Intelligibilité pour le sujet Comprendre, relier autrement, reconfigurer autrement D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 19

20 Un praticien compétent en analyse de situations pour conduire à la fois, une démarche : Introspection : il s agit de mobiliser de manière conjointe le sujet réflexif, le sujet émotionnel et le sujet psychique pour que les individus puissent se réapproprier leurs épreuves D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 20

21 Extrospection : Il s agit de comprendre comment la société nous façonne et influence notre manière d être au monde. «Le but n est pas de se connaître soi-même, mais de comprendre, à partir de l individuation dont on est doublement sujet (actif et passif), la société dans laquelle on vit et les marges d action qu elle recèle. Il s agit de comprendre que le changement personnel n est pas avant tout une affaire de travail sur soi mais plutôt de remariage avec le monde». (Martucelli, 2011, La société singulariste, p179) D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 21

22 Conclusion L accompagnement professionnel personnalisé d équipe permet aux dirigeants et à leurs équipes d apprendre à construire de la coopération. «La structure coopérative part de l hypothèse que la vie est possible au travers de la confrontation des différences et de l expression des conflits réels. En cela, elle instaure les hommes au cœur même du conflit et de l anxiété liés à la liberté» E. Enriquez, Les jeux du pouvoir et du désir dans l entreprise, D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 22

23 Les managers ne doivent pas avoir peur des collectifs. Pour en cultiver la richesse il faut en accepter le «désordre créatif», condition de l émergence d une intelligence collective. Les «responsables porteurs de sens» doivent accorder du temps à l échange, à la confrontation, au débat et donner à la «dispute» une véritable place au sein de l organisation. D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 23

24 Numéro spécial de la revue : Le sujet dans la cité L ACCOMPAGNEMENT PROFESSIONNEL PERSONNALISÉ UNE SOCIOLOGIE POUR LES INDIVIDUS Sous la direction de Dominique JAILLON I) L'accompagnement du sujet : un nouveau champ d'intervention sociologique? II) Accompagnement et éthique de la responsabilité : des praticiens en action, réflexifs et congruents III) Enjeux réflexifs, cliniques et critiques de l accompagnement dans la formation des adultes D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 24

Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché.

Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché. Domaines d intervention Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché. Coaching interculturel : outil de gestion des différences

Plus en détail

le coaching catalyseur de potentiels SFCoach Société Française de Coaching

le coaching catalyseur de potentiels SFCoach Société Française de Coaching le coaching catalyseur de potentiels SFCoach Société Française de Coaching Qu est-ce que le coaching? C est l accompagnement de personnes ou d équipes pour le développement de leurs potentiels et de leurs

Plus en détail

NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES

NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES Récemment, dans un texte : - j ai identifié les souffrances et les modes défensifs que les travailleurs utilisent pour faire face

Plus en détail

28.06.2011 Communication Congrès AFS 2011 Grenoble RT 20 Philip Aïdan, Cnam Paris. Une démarche de recherche action dans un service associatif

28.06.2011 Communication Congrès AFS 2011 Grenoble RT 20 Philip Aïdan, Cnam Paris. Une démarche de recherche action dans un service associatif 28.06.2011 Communication Congrès AFS 2011 Grenoble RT 20 Philip Aïdan, Cnam Paris Une démarche de recherche action dans un service associatif 1 I. Le contexte institutionnel du processus d évaluation et

Plus en détail

Chapitre 1 Les sources du comportement individuel : personnalité, influences sociales et perception... 7

Chapitre 1 Les sources du comportement individuel : personnalité, influences sociales et perception... 7 Table des matières Introduction.......................................................................... 1 Quelques choix fondamentaux........................................................... 2 La nature

Plus en détail

La référence au «travailler» dans le rapport entre santé mentale et travail

La référence au «travailler» dans le rapport entre santé mentale et travail La référence au «travailler» dans le rapport entre santé mentale et travail Le titre de cette communication peut paraître étrange en raison du terme «travailler» ici utilisé comme verbe substantivé. Si

Plus en détail

LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT

LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT William A. «Bill» Ninacs Conférence nationale des DS de la FTQ Laval (Québec) décembre 2012 Esther et moi : PLAN DE LA PRÉSENTATION le développement

Plus en détail

LEADERSHIP ET PERFORMANCE COLLECTIVE

LEADERSHIP ET PERFORMANCE COLLECTIVE Formation inter-entreprises LEADERSHIP ET PERFORMANCE COLLECTIVE À LYON, Les 28 et 29 mai Puis 29 et 30 juin 2015 Formation inter-entreprises LEADERSHIP ET PERFORMANCE COLLECTIVE 1/ Le leadership moteur

Plus en détail

Partie I La fonction managériale : connaissance et compréhension du métier Mini-sommaire

Partie I La fonction managériale : connaissance et compréhension du métier Mini-sommaire Partie I La fonction managériale : connaissance et compréhension du métier Mini-sommaire 1 La raison d être du manager face aux évolutions du contexte 2 La complexité de la fonction managériale 3 Les rôles,

Plus en détail

Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2

Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2 Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2 Programme Praticien en Hypnose Ericksonienne Cette formation très spécialisée sur l Art du langage et la créativité comporte deux niveaux.

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Réflexivité, histoire de vie et Accompagnement Professionnel Personnalisé.

Réflexivité, histoire de vie et Accompagnement Professionnel Personnalisé. COM 104, Axe 3 Réflexivité, histoire de vie et Accompagnement Professionnel Personnalisé. Dominique JAILLON, Socianalyste, Coach 1, Maitre de conférences, Clermont II L Accompagnement Professionnel Personnalisé

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

Management Responsabilité. Management Responsabilité Recherche

Management Responsabilité. Management Responsabilité Recherche Management Responsabilité Management Responsabilité Recherche L'entretien annuel d'évaluation Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier

Plus en détail

Pourquoi faut-il faire évoluer notre façon de faire de la prévention?

Pourquoi faut-il faire évoluer notre façon de faire de la prévention? Pourquoi faut-il faire évoluer notre façon de faire de la prévention? Congrès ResPECT Le 6 Octobre 2011 Version 3 Parce que nous n obtenons pas les résultats que nous souhaitons obtenir! «Le réel nous

Plus en détail

Article paru dans la revue : Lien Social, 75622- Paris cedex 13. N 735 6 Janvier 2005

Article paru dans la revue : Lien Social, 75622- Paris cedex 13. N 735 6 Janvier 2005 Article paru dans la revue : Lien Social, 75622- Paris cedex 13. N 735 6 Janvier 2005 Question 1) Le coaching dit "social" est encore peu connu en France et peut-être confondu avec des termes comme "accompagnement",

Plus en détail

Le CHSCT, le devoir de prévention et la santé mentale au travail, comment se préparer?

Le CHSCT, le devoir de prévention et la santé mentale au travail, comment se préparer? Le CHSCT, le devoir de prévention et la santé mentale au travail, comment se préparer? Les élus qui nous contactent sont souvent démunis face à cette situation nouvelle que représente pour eux la multiplication

Plus en détail

Le confl it dans la participation

Le confl it dans la participation > Atelier 3 Le confl it dans la participation En quelques tweets #osezparticiper Sans le confl it n existe plus de démocratie ; l enjeu est donc saisir sa «négativité dynamique». #osezparticiper Le problème

Plus en détail

L intelligence collective et le leadership dans la complexité *

L intelligence collective et le leadership dans la complexité * L intelligence collective et le leadership dans la complexité * Nouveaux enjeux / nouveaux modes de management par Pascale Massios ** "Tout ce que vous faites pour nous, vous le faites pour notre bien

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

Process Communication. pour être en phase

Process Communication. pour être en phase Process Communication pour être en phase Nouveaux enjeux, nouveaux talents TRAVAILLER ENSEMBLE Les progrès technologiques de ces dernières décennies ont changé le visage des organisations en offrant un

Plus en détail

Pour une évaluation qui n en reste pas au contrôle. Etudier valoriser organiser les pratiques d évaluation

Pour une évaluation qui n en reste pas au contrôle. Etudier valoriser organiser les pratiques d évaluation Pour une évaluation qui n en reste pas au contrôle Etudier valoriser organiser les pratiques d évaluation [ Instance de labellisation des praticiens de l évaluation dans les ressources humaines] La supervision

Plus en détail

Formation au coaching : «Coach certifié Coach&Team»

Formation au coaching : «Coach certifié Coach&Team» Formation au coaching : «Coach certifié Coach&Team» Crée en 2002 par Annie Weber, l école de formation au coaching Alliance-Coachs est affiliée au courant Coach&Team et dispense ses enseignements à Toulouse

Plus en détail

Piloter les objectifs et l activité

Piloter les objectifs et l activité PARCOURS CL.01 Piloter les objectifs et l activité Fixer des objectifs, mobiliser une équipe, réaliser un suivi d activité, c est le moins qu on puisse attendre d un manager. Pour autant, le pilotage ne

Plus en détail

Le management des Talents. l évolution du modèle de management par les compétences

Le management des Talents. l évolution du modèle de management par les compétences Le management des Talents ou l évolution du modèle de management par les compétences 1 Les systèmes RH traditionnels ne sont plus cohérents quand le modèle de production prédominant est de produire "coûte

Plus en détail

ATELIER D INTELLIGENCE COLLECTIVE Forum du 7 Juin 2014 à LILLE. Par Tao Carpentier, Benjamin Degroote et Véronique Péterlé

ATELIER D INTELLIGENCE COLLECTIVE Forum du 7 Juin 2014 à LILLE. Par Tao Carpentier, Benjamin Degroote et Véronique Péterlé ATELIER D INTELLIGENCE COLLECTIVE Forum du 7 Juin 2014 à LILLE Par Tao Carpentier, Benjamin Degroote et Véronique Péterlé Atelier de 2 heures «Construire ensemble...» Intention de l atelier : faire émerger

Plus en détail

l humain au cœur de notre engagement

l humain au cœur de notre engagement l humain au cœur de notre engagement Qui sommes-nous? Créé en 2000 à l initiative de la GMF et de la RATP, l Institut d Accompagnement Psychologique et de Ressources est une association (loi de 1901) qui

Plus en détail

Catalogue de formations Tapania Consulting

Catalogue de formations Tapania Consulting Catalogue de formations Tapania Consulting La fantaisie et l imagination sont plus importantes que les connaissances Einstein Thèmes principaux 1. communication interne 2. communication et management 3.

Plus en détail

Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale

Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale Comprendre, Repérer, Evaluer les Risques Psychosociaux Atelier Séminaire MSA DAL www.msa-idf.fr Déroulement de l intervention Buts de l intervention

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Compétences professionnelles: cheminer en stage vers leur acquisition

Compétences professionnelles: cheminer en stage vers leur acquisition Compétences professionnelles: cheminer en stage vers leur acquisition Préparé par Martine Duperré, Ph,D., TS, Directrice de la formation pratique École de service social Le stage : une occasion d apprentissage

Plus en détail

Coaching professionnel / personnel

Coaching professionnel / personnel Le ing : professionnel et personnel Marie-France Bourdais et professeur HEG mfbourdais@bluewin.ch 1 Le ing professionnel et personnel : convergences ou divergences? Cadre, contrat, attentes différent Le

Plus en détail

Formation professionnelle. Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module)

Formation professionnelle. Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module) Formation professionnelle Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module) Module 1. Comprendre et mettre en œuvre le sens corporel interne en situation

Plus en détail

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Définition de la profession et du contexte de l intervention Domaine de compétences Domaine de

Plus en détail

La démocratie participative dans une association d'éducation permanente

La démocratie participative dans une association d'éducation permanente La démocratie participative dans une association d'éducation permanente L'expérience de l'equipe centrale au Cefoc Analyse 3 mai 2015 Centre de Formation Cardijn asbl Rue Saint-Nicolas, 84 5000 NAMUR (Belgique)

Plus en détail

Accompagnement des managers

Accompagnement des managers DIRECTEURS CHEFS DE PÔLES CADRES SUPÉRIEURS CADRES DE PROXIMITÉ Accompagnement des managers UN NOUVEAU CONCEPT : LE BINÔME COACH / CONSULTANT RESTONS Z E N Dans sa circulaire DGOS/RH4/2013/295 du 19 juillet

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Manager un projet pour la première fois

Manager un projet pour la première fois Alain Asquin & Thierry Picq Manager un projet pour la première fois De l idée à la réalisation, 2007 ISBN : 978-2-212-53829-8 Sommaire Introduction... 9 Partie 1 Le projet Zumanoïdes Les principaux protagonistes...

Plus en détail

Modèles de l évaluation et formation des professionnels de la Santé

Modèles de l évaluation et formation des professionnels de la Santé Modèles de l évaluation et formation des professionnels de la Santé Michel Vial UMR ADEF En introduction, je vais situer de quelle évaluation on parle ici et rappeler à grands traits ce qui la caractérise.

Plus en détail

COACHING. Marc Thiébaud

COACHING. Marc Thiébaud COACHING Marc Thiébaud Le terme de coaching est issu avant tout du sport et renvoie à la notion d aide à l entraînement d'un sportif ou d'une équipe. Il a été repris dans différents domaines avec l'idée

Plus en détail

La prévention des facteurs de risques psychosociaux

La prévention des facteurs de risques psychosociaux La prévention des facteurs de risques psychosociaux ETSUP Marina Pietri, Psychologue du travail / Entrelacs Janvier 2011 La prévention des facteurs de risques psychosociaux : trois types d interventions

Plus en détail

L aide sexuelle directe et indirecte : des réponses disponibles

L aide sexuelle directe et indirecte : des réponses disponibles L aide sexuelle directe et indirecte : des réponses disponibles Présentation de Julie Nisin, Assistante sociale licenciée en Sciences de la Santé Publique à finalité Sexologie Introduction Demande la +

Plus en détail

Propositions de formations avec l OCCE 07 ANNEE 2015-2016

Propositions de formations avec l OCCE 07 ANNEE 2015-2016 Association départementale OCCE de l'ardèche Bésignoles - Route des mines - 07000 PRIVAS Tel : 04 75 64 05 83 - Courriel : ad07@occe.coop Site Internet : www.occe.coop/ad07 Propositions de formations avec

Plus en détail

L évaluation des professionnels de santé dans leur fonction, levier de motivation, quelle est la place du cadre?

L évaluation des professionnels de santé dans leur fonction, levier de motivation, quelle est la place du cadre? Management L évaluation des professionnels de santé dans leur fonction, levier de motivation, quelle est la place du cadre? Dominique GUY Descriptif : Dans le contexte actuel de recherche d optimisation

Plus en détail

Coaching, les risques de dérive : emprise et dépendance

Coaching, les risques de dérive : emprise et dépendance FORMATION DES CTS Jeudi 04 Décembre 2008 LUTTE CONTRE LES MALTRAITANCES DANS LE SPORT Coaching, les risques de dérive : emprise et dépendance Marion L ARBALESTRIER Maltraitance, une définition La maltraitance

Plus en détail

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching AFITEP SOIREE MANAGEMENT DE PROJET LE 19 mai 2003 LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching 1 QUELQUES CHIFFRES Aujourd hui en France, on compte environ 2 000 coachs (40 000 dans

Plus en détail

Naissance, développement et évolution de l ergonomie Origine du terme «ergonomie»

Naissance, développement et évolution de l ergonomie Origine du terme «ergonomie» Origine du terme «ergonomie» L origine du mot ergonomie est grecque (Ergon = travail, Nomos = lois) et se traduit par la science du travail. Le mot «travail» vient du latin «tripalium» qui désignait à

Plus en détail

Programmes de formation de courte durée

Programmes de formation de courte durée Programmes de formation de courte durée 1 Éducation à la Culture et à la Citoyenneté européennes http://www.elicitplus.eu Table des matières Prévenir la violence à l école : comprendre pour agir... 4 Comment

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Amélioration de la performance et méthodologie située de diagnostic

Amélioration de la performance et méthodologie située de diagnostic Colloque ARUC- Gestion des âges et des temps sociaux Performance, organisation et temps de travail, 6-7 octobre 2011 Amélioration de la performance et méthodologie située de diagnostic Martine Gadille

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

Travailleur social dans un SIS: Programme de formations 2013

Travailleur social dans un SIS: Programme de formations 2013 Travailleur social dans un SIS: Programme de formations 2013 Formations organisées par CAIPS et le Centre de Formation de la Fédération des CPAS, avec le soutien de la Wallonie. Les SIS: enjeux et perspectives

Plus en détail

Un appui d expert. Pour une GPEC au service des salariés

Un appui d expert. Pour une GPEC au service des salariés Un appui d expert Pour une GPEC au service des salariés 1 La GPEC au service des salariés anticipation et prévention des risques sociaux Anticipation et prévention pour éviter les ruptures de parcours

Plus en détail

Situations à risque. But de la présentation. Qualité de vie. Qualité de vie. Ce que disent les enseignant-e-s qui ont participé à des séminaires

Situations à risque. But de la présentation. Qualité de vie. Qualité de vie. Ce que disent les enseignant-e-s qui ont participé à des séminaires Comment favoriser la qualité de vie des professionnel-le-s dans les établissements scolaires? Marc Thiébaud Jürg Bichsel But de la présentation Présenter les pratiques développées en Suisse romande pour

Plus en détail

FORMATION Coach & Team. Promotion CT27 - Lyon

FORMATION Coach & Team. Promotion CT27 - Lyon FORMATION Coach & Team Promotion CT27 - Lyon JBS est une école de coaching animée par des enseignants et des superviseurs de coachs, tous intervenants en entreprise et didacticiens, ayant eu un parcours

Plus en détail

DEVENIR COACH OU MANAGER RESSOURCES

DEVENIR COACH OU MANAGER RESSOURCES DEVENIR COACH OU MANAGER RESSOURCES ALLIANCE - COACHS ES & STA Ressources & Performances Formation Certifiante COACH & TEAM CT2 Toulouse Annie WEBER. Alliance-Coachs Tel 06 80 70 79 74 Pierre BARRERE.

Plus en détail

Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail. 27 et 28 novembre 2014 Limoges

Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail. 27 et 28 novembre 2014 Limoges Les Rencontres Territoriales de la santé et de la sécurité au travail 27 et 28 novembre 2014 Limoges ATELIER 3 Le collectif, facteur de qualité de vie au travail 27 et 28 novembre 2014 Limoges INTRODUCTION

Plus en détail

LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX. dans le monde de l entreprise

LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX. dans le monde de l entreprise LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX dans le monde de l entreprise PREAMBULE Contexte Les évolutions du travail Nouvelles logiques commerciales ; logique de services Nouvelles organisations Des évolutions technologiques

Plus en détail

La convention pratique comme référentiel professionnel

La convention pratique comme référentiel professionnel La convention pratique comme référentiel professionnel Plan de la présentation Un point de repère: La théorie des conventions mieux comprendre l articulation entre le général et le particulier dans l élaboration

Plus en détail

Risques psychosociaux : les dilemmes du travail bien fait

Risques psychosociaux : les dilemmes du travail bien fait Risques psychosociaux : les dilemmes du travail bien fait F. Daniellou MMSH Aix-en-Provence 18 décembre 2012 Dans toute situation de production Certains éléments ont étéanticipés, calculés, intégrés dans

Plus en détail

Le projet stratégique du réseau Initiative 2014-2018. croissance efficacité cohésion

Le projet stratégique du réseau Initiative 2014-2018. croissance efficacité cohésion Le projet stratégique du réseau Initiative croissance efficacité cohésion 5 Le projet stratégique du réseau Initiative Le projet stratégique croissance Pour contribuer davantage au développement économique

Plus en détail

Objectifs de cet atelier

Objectifs de cet atelier LES ATELIERS DE REGAIN La dynamique de groupe 2 Objectifs de cet atelier Finalité : développer la capacité d'un groupe de personnes à collaborer pour formuler son propre avenir et y parvenir en contexte

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

Commerce Point de vente

Commerce Point de vente Commerce Point de vente www.rmdconsultants.com APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION Plaisir d accueillir, plaisir de vendre Connaître les attentes des clients Maitriser les fondamentaux de

Plus en détail

ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT

ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT ACQUERIR LES BASES DU MANAGEMENT Clarifier les différents aspects de la fonction d encadrement Diagnostiquer son propre style de management Acquérir les savoirs facilitant la prise de fonction de manager

Plus en détail

LA FORMATION DES EDUCATEURS SPECIALISES A L ARFRIPS

LA FORMATION DES EDUCATEURS SPECIALISES A L ARFRIPS LA FORMATION DES EDUCATEURS SPECIALISES A L ARFRIPS La formation des éducateurs spécialisés s inscrit dans les fondamentaux et valeurs de l ARFRIPS Fondées sur un idéal de solidarité, d égalité, et de

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit

Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit Manon Fabi, inf. M.Sc. Coach professionnelle certifiée PNL Présentation Un peu de définition Objectifs Réalité quotidienne Stratégie d intervention

Plus en détail

Parcours management Prise de fonction

Parcours management Prise de fonction 6 Parcours management Prise de fonction MANAGEMENT Un parcours permettant le développement commun et cohérent des managers du Groupe qui facilite des passerelles entre BU/ métiers. 7 Jeu de plateau : acquérir

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Alexandra CURT - Estelle GARCIA - Formatrices Sylvie CLARY - Directrice 1 - LE PROJET PEDAGOGIQUE...

Plus en détail

Vieillissement, Management, Ethique et fin de vie en dehors de l hôpital

Vieillissement, Management, Ethique et fin de vie en dehors de l hôpital Vieillissement, Management, Ethique et fin de vie en dehors de l hôpital Samedi 18 octobre 2014 9 ème Journée de Lorraine de Soins Palliatifs - Thionville Docteur Eric KARIGER, Gériatre Directeur Médical

Plus en détail

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION

Plus en détail

LE MANAGEMENT DE LA STRATÉGIE : LE ROLE DES ACTEURS, DU POUVOIR, DE LA CULTURE ET DE L IDENTITÉ

LE MANAGEMENT DE LA STRATÉGIE : LE ROLE DES ACTEURS, DU POUVOIR, DE LA CULTURE ET DE L IDENTITÉ CHAPITRE 5 LE MANAGEMENT DE LA STRATÉGIE : LE ROLE DES ACTEURS, DU POUVOIR, DE LA CULTURE ET DE L IDENTITÉ 1. MYTHE DU MANAGER et MANAGEMENT STRATÉGIQUE 2. CULTURE ET IDENTIÉ 1.1. LE MYTHE DU MANAGER Le

Plus en détail

Violence en milieu hospitalier Verbalisation autour de la mort

Violence en milieu hospitalier Verbalisation autour de la mort Profession : il y a quelques mois, Christine Malèvre, infirmière diplômée d état, a été condamnée a douze ans de réclusion criminelle pour homicide sur six malades et à l interdiction définitive d exercer

Plus en détail

ÉVÉNEMENT DE HAUT NIVEAU SUR LA COOPÉRATION SUD-SUD ET LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS

ÉVÉNEMENT DE HAUT NIVEAU SUR LA COOPÉRATION SUD-SUD ET LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS ÉVÉNEMENT DE HAUT NIVEAU SUR LA COOPÉRATION SUD-SUD ET LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Déclaration de Bogotá Instaurer des partenariats constructifs et ouverts pour le développement (VERSION FINALE, 25 mars

Plus en détail

Formation. «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective»

Formation. «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» Formation «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS 2015-2016 PREAMBULE AYOA conçoit et réalise des formations sur mesure en développement personnel, communication

Plus en détail

Conseil Formation Accompagnement

Conseil Formation Accompagnement fabricant d harmonie professionnelle Conseil Formation Accompagnement www.business-harmonie.com Qui sommes-nous? Vous souhaitez développer votre leadership et clarifier votre projet d entreprise. Il vous

Plus en détail

Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail

Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail RÉF. : PS14 PRÉVENTION GÉNÉRALE Prévention des risques psychosociaux : bien-être et efficacité au travail Définir les risques psychosociaux et comprendre leurs mécanismes Identifier l impact des RPS sur

Plus en détail

Par Florence BECH, coach en développement personnel et professionnel. Cabinet de coaching : Florence BECH 06 72 93 35 34 florence.bech78@gmail.

Par Florence BECH, coach en développement personnel et professionnel. Cabinet de coaching : Florence BECH 06 72 93 35 34 florence.bech78@gmail. Par Florence BECH, coach en développement personnel et professionnel Cabinet de coaching : Florence BECH 06 72 93 35 34 florence.bech78@gmail.com Depuis 1987, il est obligatoire d employer des travailleurs

Plus en détail

La Nature du coaching

La Nature du coaching ENJEUX ET FONCTIONS DE LA SUPERVISION EN COACHING 1. INTRODUCTION Le coaching connaît un développement croissant dans l entreprise. Ceci a notamment comme conséquence, une «arrivée» massive de nombreux

Plus en détail

P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS HEC MONTRÉAL

P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS HEC MONTRÉAL P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS DE HEC MONTRÉAL Adopté par l Assemblée des professeurs et l APHEC le De façon à alléger la lecture du texte, le genre masculin est utilisé pour désigner

Plus en détail

Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement

Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement, psychologue, sociologue, conseillère technique du CREAI de Bourgogne Délégation Franche-Comté Un

Plus en détail

Comment rendre compte d un objet dans sa complexité?... 19. Première partie. L évaluation, telle qu elle est pensée

Comment rendre compte d un objet dans sa complexité?... 19. Première partie. L évaluation, telle qu elle est pensée Remerciements.... 9 Préface... 11 Introduction générale.... 15 Méthodologie Comment rendre compte d un objet dans sa complexité?... 19 Articuler plusieurs niveaux d analyse.... 19 Mettre en résonance les

Plus en détail

L analyse des pratiques professionnelles: usages et formes

L analyse des pratiques professionnelles: usages et formes L analyse des pratiques professionnelles: usages et formes Richard Wittorski Conférence présentée dans le cadre de la Journée d étude autour de l axe 1 du CRIE 24 mars 2011 Université de Sherbrooke L analyse

Plus en détail

Responsabilité des acteurs dans la formation et l intégration des étudiants et des bachelors

Responsabilité des acteurs dans la formation et l intégration des étudiants et des bachelors Responsabilité des acteurs dans la formation et l intégration des étudiants et des bachelors Evolution de la formation infirmière, quels défis pour les milieux cliniques? Claude Moser Jeudi 21 novembre

Plus en détail

UNE ÉQUIPE DE CONSULTANTS-COACHES SPÉCIALISÉS EN DÉVELOPPEMENT D'ÉQUIPES ET DE DIRIGEANTS UNE APPROCHE PAR LE JEU POUR PLUS D IMPACT ET D EFFICACITE

UNE ÉQUIPE DE CONSULTANTS-COACHES SPÉCIALISÉS EN DÉVELOPPEMENT D'ÉQUIPES ET DE DIRIGEANTS UNE APPROCHE PAR LE JEU POUR PLUS D IMPACT ET D EFFICACITE UNE ÉQUIPE DE CONSULTANTS-COACHES SPÉCIALISÉS EN DÉVELOPPEMENT D'ÉQUIPES ET DE DIRIGEANTS UNE APPROCHE PAR LE JEU POUR PLUS D IMPACT ET D EFFICACITE 18 rue du Bœuf St Paterne, 45000 Orléans / 10 rue St

Plus en détail

PARCOURS DE FORMATION COMPLET PNL : PROGRAMMATION NEURO-LINGUISTIQUE Un formation qui s adapte à vos besoins et vos projets

PARCOURS DE FORMATION COMPLET PNL : PROGRAMMATION NEURO-LINGUISTIQUE Un formation qui s adapte à vos besoins et vos projets Page 1 sur 7 PARCOURS DE FORMATION COMPLET PNL : PROGRAMMATION NEURO-LINGUISTIQUE Un formation qui s adapte à vos besoins et vos projets Le Cycle complet se compose de deux parties validées par une Certification

Plus en détail

Une approche de coaching novatrice et intégr

Une approche de coaching novatrice et intégr Une approche de coaching novatrice et intégr grée (atelier # 3) Présenté par Claude Poitras, CRHA et Lisette Bergeron 8 e colloque en gestion des ressources humaines organisé par : La conférence des CHU

Plus en détail

La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement

La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement Formation animée par le Dr Pascale Molho, formatrice certifiée par le Centre pour la Communication

Plus en détail

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 L expression et la participation des personnes concernées sont des sujets consensuels, mais leur mise en œuvre effective

Plus en détail

Rêve professionnel, Ambition naturelle ou passage obligé,

Rêve professionnel, Ambition naturelle ou passage obligé, Rêve professionnel, Ambition naturelle ou passage obligé, Diriger une équipe constitue une étape importante au cours d'une carrière. Voici la formation à suivre pour devenir manager. CONTACTEZ NOUS! Marseille

Plus en détail

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E

Plus en détail

Projet de contribution du Cercle Ecole et Société. La formation des enseignants

Projet de contribution du Cercle Ecole et Société. La formation des enseignants «La refondation de l Ecole» Projet de contribution du Cercle Ecole et Société Sur le thème : La formation des enseignants La mission de l Ecole est de transmettre des savoirs et des connaissances mais

Plus en détail

Sous la petite balle rouge bouillonnent des envies, des idées, un projet

Sous la petite balle rouge bouillonnent des envies, des idées, un projet Sous la petite balle rouge bouillonnent des envies, des idées, un projet L asbl Animagique est née en 2003. Cette association dynamique est issue de l Ecole des Cadres de Wallonie, anciennement Ecole des

Plus en détail

Formation soins palliatifs et qualité de vie. Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir

Formation soins palliatifs et qualité de vie. Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Formation soins palliatifs et qualité de vie Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Introduction La maladie grave = événement traumatisme pour le malade et les proches Bouleversement

Plus en détail

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Sherbrooke - - 132.210.244.226-11/03/2013 21h56. De Boeck Supérieur

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Sherbrooke - - 132.210.244.226-11/03/2013 21h56. De Boeck Supérieur INTRODUCTION Mireille Cifali et Florence Giust-Desprairies in Mireille Cifali et Florence Giust-Desprairies, Formation clinique et travail de la pensée De Boeck Supérieur Perspectives en éducation et formation

Plus en détail

LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils

LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils Patrice Stern Patricia Tutoy LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils Cinquième édition Éditions d Organisation, 1995, 1997, 1998, 2001, 2003 ISBN : 2-7081-2899-X LES TYPES DE CONSULTANTS Le

Plus en détail

L outil 360 «Pilote Management»

L outil 360 «Pilote Management» L outil 360 «Pilote Management» Concept et pratique La réussite r de l entreprise l dépend d de la qualité de ses managers La vitalité de l entreprise dépend essentiellement de la qualité de ses managers

Plus en détail

Programme de formation 2013-2014 FDFP DEVELOPPEMENT PERSONNEL MANAGEMENT PRISE DE PAROLE EN PUBLIC RELATIONS MEDIAS ATELIERS CONFERENCES

Programme de formation 2013-2014 FDFP DEVELOPPEMENT PERSONNEL MANAGEMENT PRISE DE PAROLE EN PUBLIC RELATIONS MEDIAS ATELIERS CONFERENCES ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Programme de formation 2013-2014 DEVELOPPEMENT PERSONNEL MANAGEMENT PRISE DE PAROLE

Plus en détail

LA PERSON MANAGEMENT ET COMMUNICATION INTERPERSONNELLE

LA PERSON MANAGEMENT ET COMMUNICATION INTERPERSONNELLE LA PERSON MANAGEMENT ET COMMUNICATION INTERPERSONNELLE INSTITUT Efficacité Personnelle Managers et dirigeants Formation Inter-entreprises 2012 «On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui

Plus en détail