Les clés de la réussite d'un projet solaire thermique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les clés de la réussite d'un projet solaire thermique"

Transcription

1 PAEFORME DE FORMAION SOAIRE & BAIMEN es 5 à 7 de l écoconstruction es clés de la réussite d'un projet solaire thermique 29 janvier Programme Présentation INES Dispositif élésuiweb et prestations d AMO Schémas solaire thermique collectif et instrumentation Principaux dysfonctionnements constatés et points techniques associés Questions et échanges 2 Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

2 INES : Plateforme «Recherche & Développement» 3 INES: Plateforme «Formation & Evaluation» Formation professionnelle Observatoire Suivi et évaluation des installations solaires Centre de ressources numériques INES Recherche Développement Département des echnologies Solaires du CEA- IEN et UDS - CNRS 4 Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

3 Importance du suivi Un défaut sur la partie solaire passe facilement inaperçu car l appoint «fait son travail» : le besoin en eau chaude est toujours satisfait. Bilan économique pénalisé : l économie d énergie est inférieure celle attendue le coût de remise en état de l installation est d autant plus élevé que le défaut dure dans le temps (dégradation des éléments sensibles : fluide caloporteur, raccords, ) Pour s assurer de détecter rapidement un défaut, un suivi dans la durée est nécessaire 5 Naissance du dispositif en 2007 Partenaires = cofinanceurs des installations solaires de production d eau chaude : ADEME, Région Rhône-Alpes, Conseil Général de la Savoie Objectifs Permettre un contrôle de bon fonctionnement des installations de toutes tailles (comparaison entre l énergie solaire utile réelle et théorique) Minimiser le coût de la maintenance préventive Obtenir des statistiques sur le fonctionnement et les économies d énergie réelles générées par ces systèmes Financement actuel Institutions publiques (ADEME, Région Rhône-Alpes) Contrats privés (notamment bailleurs sociaux) 6 Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

4 Assistance à maîtrise d ouvrage Installations neuves En amont de la réalisation de l installation : analyse des schémas de principe et du CCP le cas échéant, préconisations d actions correctrices pour le fonctionnement et le suivi de l installation validation du schéma installateur Visite sur place : vérification de la bonne réalisation des travaux relevé des caractéristiques pour la mise en place du suivi formation à l utilisation de élésuiweb 7 Diagnostic de dysfonctionnement Installations existantes En amont de la visite : analyse des documents techniques si existants Visite sur place : relevé du schéma hydraulique et des caractéristiques du matériel installé contrôle de l état des différentes parties constitutives de l installation relevé des paramètres de la régulation et des différents instruments de contrôle Elaboration d un rapport technique présentant : le schéma de principe hydraulique et le descriptif de l installation les recommandations hiérarchisées d actions correctrices les recommandations pour la mise en place d un suivi dans la durée 8 Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

5 SOCO Réseau social d expertise - solaire collectif Porté par Enerplan soutien ADEME et GrDF Ouvert à tous Groupes de travail thématiques Outils : Schématèque : schémas SOCO janvier 2014.pdf Ratios de consommation d eau chaude : Ratios Besoins ECS juin 2014.pdf Guide d intégration architecturale des capteurs solaires d intégration architecturale.pdf Etc 9 Schéma standard : appoint séparé ECS solaire solaire appoint 2 clapets indispensables EF 10 Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

6 Prévention de la légionellose (arrêté du 15/12/2005) Si volume de stockage total 400 l : 11 source : COSIC 11 Schéma standard : appoint séparé SIMPICIÉ = FIABIIÉ ECS solaire solaire appoint EF V C1 2 clapets indispensables Mesure de l énergie solaire utile aisée : 1 seul compteur d énergie 12 Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

7 Appoint intégré avec bouclage sanitaire C2 ECS bi-énergies C3 V V C1 V EF + Pertes de bouclage pouvant être compensées par le solaire - Perturbation fréquente de la partie solaire par l appoint - Estimation de l énergie solaire utile plus complexe et coûteuse : 3 compteurs d énergie 13 Appoint séparé - retour bouclage vers solaire solaire C1 solaire C2 V appoint M ECS EF V - Vanne out-ou-rien, et non proportionnelle - Sondes de température et retour bouclage bien placés - Mesure spécifique (AENION : C2 doit comporter un double index) - Possibilité de condamner l option (vanne d arrêt) 14 Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

8 Stockage solaire en eau technique ECS appoint solaire C1 + Coût moins élevé du ballon de stockage solaire - Régulation délicate D + Protection anti-légionelles assurée dans la partie solaire - Matériel supplémentaire (pompe, vanne 3 voies, détecteur de débit, échangeur sanitaire) => perte de rendement et risques de pannes supplémentaires V EF 15 elesuiweb : Mesures et calculs Paramètres à définir grâce aux mesures : Volume d eau chaude consommé Energie utile issue du ou des ballons solaires Energie apportée par l appoint s il est intégré Pertes de bouclage s il revient dans le ballon solaire Besoins ECS Energie solaire utile mesurée Paramètres de l installation Besoins ECS mesurés Ensoleillement réel à la station météo la plus proche Méthode SOO Energie solaire utile théorique Ratio de performance = Energie solaire utile mesurée Energie solaire utile théorique 16 Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

9 elesuiweb : Page de saisie des mesures 17 elesuiweb : Page d affichage des résultats 18 Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

10 élésuiweb : aux de bon fonctionnement En moyenne, sur le parc suivi (450 installations), les systèmes produisent près de 80% de l énergie solaire attendue. Fonctionnement correct Fonctionnement moyen Fonctionnement mauvais 19 Equilibrage circuit solaire Equilibrage hydraulique naturel : boucle de ichelmann Simple et fiable Pour champs de capteurs identiques 20 Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

11 Equilibrage circuit solaire Equilibrage par : Vanne d équilibrage (type A) : efficace mais Coût élevé Valeurs de réglage rarement précisées Appareil complexe et souvent spécifique pour lecture du débit Débitmètres à lecture directe + vanne Simple Possibilité de retirer le bypass en bouchonnant INES Plateforme Formation & Evaluation 21 Purge / dégazage du circuit solaire 22 Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

12 Vase d expansion du circuit solaire Objectifs : - Compenser la dilation du fluide caloporteur - Compenser la rétractation du fluide caloporteur - Absorber la vaporisation du fluide contenu dans les capteurs solaires Pression de gonflage : environ 0,5 bar de moins que la pression de service du circuit solaire Attention : présence d un dispositif d isolement et de purge pour le contrôle de la pression de gonflage à la maintenance. 23 Débitmètres a présence de débitmètres et d organes de réglage est indispensable sur les circuits solaire primaire et secondaire. Débit circuit primaire débit circuit secondaire 24 Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

13 Affichage en chaufferie 25 es systèmes autovidangeables Niveau fluide Circulateur à l'arrêt Circulateur en fonctionnement Source ecsol 26 Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

14 es systèmes autovidangeables Purgeurs éventuels Réservoir de vidange Vase d'expansion Installation sous pression Installation autovidangeable 27 es systèmes autovidangeables Avantages Pas de problème de purge/dégazage Contraintes Utilisation de capteurs vidangeables Absence totale de risque de vaporisation (y compris si coupure de courant) => Bien adapté aux installations à utilisation intermittente. Suppression d'éléments sensibles (purgeurs, vase d'expansion, clapet AR, ) Diminution du risque de fuites (pression réduite) Pas de point plus haut que le bas des capteurs dans le circuit solaire Coût de maintenance plus faible Hauteur manométrique au démarrage Dimensionnement identique que pour un système sous pression Source ecsol 28 Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

15 PAEFORME DE FORMAION SOAIRE & BAIMEN Merci de votre attention 29 janvier Parc echnologique Savoie echnolac E BOURGE DU AC CEDEX

Rencontre technique Eau chaude solaire collective

Rencontre technique Eau chaude solaire collective PLAEFORME DE FORMAION SOLAIRE & BAIMEN Rencontre technique Eau chaude solaire collective guillaume.pradier@ines-solaire.org 17 décembre 2014 1 Programme Présentation INES Dispositif élésuiweb et prestations

Plus en détail

RéglementationThermique 2012. Eau Chaude Sanitaire

RéglementationThermique 2012. Eau Chaude Sanitaire RéglementationThermique 2012 & Eau Chaude Sanitaire Sources : AJENA Consommation ep < 50 kwh/m²/an Modulations -Surface -Usage -Source d énergie Exigences de résultat Bbiomax Cmax confort en été 5 usages

Plus en détail

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Parçay-Meslay 24/11/2015

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Parçay-Meslay 24/11/2015 Réussir son projet en solaire thermique collectif Parçay-Meslay 24/11/2015 Suivi des installations solaires thermiques collectives et bonnes pratiques Sébastien Decottegnie Responsable agence Pays de la

Plus en détail

Cahier des charges de la plateforme pédagogique. Formation «Installation solaire collective de production d'eau chaude sanitaire»

Cahier des charges de la plateforme pédagogique. Formation «Installation solaire collective de production d'eau chaude sanitaire» Cahier des charges de la plateforme pédagogique Formation «Installation solaire collective de production d'eau chaude sanitaire» Février 2014 Préambule Les déroulés pédagogiques établis par les professionnels

Plus en détail

La production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée Intervenant : Hervé SEBASTIA

La production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée Intervenant : Hervé SEBASTIA La production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée Intervenant : Hervé SEBASTIA 04/04/13 Production d ECS Solaire Thermique Collective Centralisée 1 SCC : principe de fonctionnement Capteurs

Plus en détail

Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation

Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation guide bonnes pratiques 2015 Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation Pourquoi ce guide? Surveiller son installation solaire est primordial pour s assurer de son bon fonctionnement.

Plus en détail

Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015

Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015 Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015 Retours d expériences sur des opérations exemplaires en logements

Plus en détail

Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective

Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective Fiche technique sur le rôle et l importance du dimensionnement du vase d expansion d une installation solaire thermique collective. Cette

Plus en détail

Etude d optimisation des installations d eau chaude sanitaire solaire en logement social

Etude d optimisation des installations d eau chaude sanitaire solaire en logement social Habitat & Territoires Conseil Etude d optimisation des installations d eau chaude sanitaire solaire en logement social Rapport d analyse transversale de l expertise de 15 Septembre 2013 Direction Territoriale

Plus en détail

Contrôle de bon fonctionnement

Contrôle de bon fonctionnement PLAEFORME DE FORMAION SOLAIRE & BAIMEN Contrôle de bon fonctionnement Xavier Cholin Colloque «Solaire thermique et Habitat collectif» 20 février 2013 1 Qu est-ce que du solaire thermique efficace? Une

Plus en détail

PLATEFORME FORMATION & EVALUATION. Les clés de la réussite d'un projet d eau chaude solaire collective

PLATEFORME FORMATION & EVALUATION. Les clés de la réussite d'un projet d eau chaude solaire collective PLATEFORME FORMATION & EVALUATION Les clés de la réussite d'un projet d eau chaude solaire collective guillaume.pradier@ines-solaire.org 22 juin 2017 1 2 Programme Présentation INES / SOCOL Schémas solaire

Plus en détail

Tableau de bord de suivi du bon fonctionnement.de l étude à la réalité du terrain

Tableau de bord de suivi du bon fonctionnement.de l étude à la réalité du terrain Fiche 7 du CARNET DE SANTE Tableau de bord de suivi du bon fonctionnement.de l étude à la réalité du terrain 1 PRELIMINAIRES / CONSTAT... 2 2 CONCEPT DE L ANALYSE PRATIQUE DE «BON FONCTIONNEMENT»... 2

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 CCTP : CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Traitement d eau. Fourniture et pose d un traitement d eau destiné à l alimentation d eau froide

Plus en détail

INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres)

INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres) INSTALLATION CHAUFFE-EAU SOLAIRE A 2 ECHANGEURS NASH TEC (200 à 1000 litres) Boîtier de programmation de la chaudière au fioul + chaudière et son brûleur Entrée du fluide caloporteur MPG(en provenance

Plus en détail

COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif. François GIBERT directeur EKLOR. Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant

COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif. François GIBERT directeur EKLOR. Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant COLLOQUE Solaire thermique & Habitat collectif 20 FÉVRIER 2013 : EUREXPO SALON DES ENR François GIBERT directeur EKLOR Instrumentation et régulation : la vision d un fabricant 1 2 2 3 3 Les fonctions d

Plus en détail

aurostep Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) à vidange automatique des capteurs

aurostep Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) à vidange automatique des capteurs aurostep Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) à vidange automatique des capteurs Premier pas vers le solaire... aurostep : le solaire en toute confiance! Les Chauffe Eau Solaire Individuel aurostep figurent

Plus en détail

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K L HYDRAULIQUE 1) Formules de notions de base Puissance nécessaire pour élever une certaine quantité d eau d un différentiel de température Puissance (W) = 1.163 x Volume (l) x T ( C) Débit nécessaire en

Plus en détail

Fiche explicative détaillée #6 Appoints

Fiche explicative détaillée #6 Appoints Fiche explicative détaillée #6 Appoints 1 Objet et limites du document Ce document est intimement lié au CCTP type (cahier des clauses techniques particulières), spécifique aux systèmes de climatisation

Plus en détail

Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires

Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires Comparatif schémas hydrauliques solaires primaires copyright APPER 2010 Dans la conception d une installation solaire, certains choix sont à effectuer dès le début du projet, en particulier celui du mode

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

Les solutions solaires thermiques compétitives

Les solutions solaires thermiques compétitives Mercredi 06 novembre 2013 Les solutions solaires thermiques compétitives Intervenants : Valérie LAPLAGNE, responsable ENR, UNICLIMA Philippe GAY, Coordinateur de missions, ENERPLAN RASSEMBLONS NOS ENERGIES

Plus en détail

U.21 : Analyse scientifique et technique

U.21 : Analyse scientifique et technique U.21 : Analyse scientifique et technique d une installation Baccalauréat Professionnel TECHNICIEN DE MAINTENANCE DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES ET CLIMATIQUES Session 2015 CORRIGÉ «Mise en service et maintenance

Plus en détail

Aquatic. Manuel d utilisation

Aquatic. Manuel d utilisation S Aquatic Manuel d utilisation Notre offre de production d eau chaude sanitaire solaire, Solerio Large, est complète, capteurs avec éléments de fixation, station solaire, ballon de stockage solaire et

Plus en détail

CORAL SOLVITRO - ACIER VITRIFIÉ. Modèles SOLAIRES, la solution intégrale! BALLONS ACCUMULATEURS / PRÉPARATEURS D ECS

CORAL SOLVITRO - ACIER VITRIFIÉ. Modèles SOLAIRES, la solution intégrale! BALLONS ACCUMULATEURS / PRÉPARATEURS D ECS CORAL SOLVITRO - ACIER VITRIFIÉ Modèles SOLAIRES, la solution intégrale! Ballons à serpentin intérieur d échange thermique haute performance et équipement hydraulique complet avec station électronique

Plus en détail

Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires

Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires L atteinte des objectifs d économie d énergie et de réduction des gaz à effet de serre doit passer par l installation d équipements performants,

Plus en détail

Le contrat d entretien

Le contrat d entretien LES ÉNERGIES NOVATRICES Le contrat d entretien Présentation Notre contrat d entretien est indispensable pour toute installation chauffage, sanitaire ou solaire, que vous souhaitez maintenir au meilleur

Plus en détail

Le chauffage par la biomasse

Le chauffage par la biomasse ÉLIGIBLE AU CRÉDIT D'IMPÔTS BOIS ET BIOMASSE Le chauffage par la biomasse Descriptif technique : Raccordement hydraulique sur circuit radiateurs ou plancher chauffant ; Clapet sur buse pour accélérer le

Plus en détail

6 SOLUTIONS DE COUPLAGE 6

6 SOLUTIONS DE COUPLAGE 6 ERM AUTOMATISMES INDUSTRIELS 280 Rue Edouard Daladier 84973 CARPENTRAS Cedex Tél : 04 90 60 05 68 - Fax : 04 90 60 66 26 Site : http://www.erm-automatismes.com/ E-Mail : Contact@erm-automatismes.com 1

Plus en détail

Systèmes Solaires Thermiques

Systèmes Solaires Thermiques Systèmes Solaires Thermiques Sommaire Systèmes Solaires Thermiques TARIF Capteur Heliostar 252 S4 > > Capteur & accessoires... 124 Capteur Piscine HELIOPOOL > > Capteur & fixations...127 Régulation solaire

Plus en détail

SYSTÈME PACEA. la chaleur extérieure le bien-être intérieur. pompe à chaleur EFEX

SYSTÈME PACEA. la chaleur extérieure le bien-être intérieur. pompe à chaleur EFEX SYSTÈME PACEA la chaleur extérieure le bien-être intérieur pompe à chaleur EFEX Système PACEA Le système PACEA se compose d une pompe à chaleur EFEX et d un pilote hydro-électronique MODULOFEX ou RENOFEX

Plus en détail

8-11-14 kw. Manuel d utilisation EHSY-VE5-UTIL1.1

8-11-14 kw. Manuel d utilisation EHSY-VE5-UTIL1.1 8-11-14 kw Manuel d utilisation EHSY-VE5-UTIL1.1 Conformité CE et ROHS Ce produit est conforme aux directives européennes : LVD n 73/23 modifiée 93/68 CEE relative à la basse tension EMC n 89/336 modifiée

Plus en détail

Schémas Hydrauliques

Schémas Hydrauliques Schémas Hydrauliques Les organes hydraulique de sécurité obligatoire pour chaque appareil distribué par LEB. 1: Chaudière à Pellets LEB performance & Compact 09. 1: Kit de sécurité 2: Kit de vidange 3:

Plus en détail

Programme de Promotion de l Utilisation du Chauffe-eau Solaire en Tunisie

Programme de Promotion de l Utilisation du Chauffe-eau Solaire en Tunisie Programme de Promotion de l Utilisation du Chauffe-eau Solaire en Tunisie ANNEXE 1 Spécifications Techniques d admissibilité des chauffe-eau solaires au programme Page 1 sur 5 1- Admissibilité des chauffe-eau

Plus en détail

BALLON ECS. RÉCHAUFFEUR TUBULAIRE 300 À 6 000 Litres. Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée

BALLON ECS. RÉCHAUFFEUR TUBULAIRE 300 À 6 000 Litres. Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée BALLON S RÉCHAUFFEUR TUBULAI 00 À 000 Litres Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée d eau chaude sanitaire (S), destinés au collectif ou à l industrie.

Plus en détail

HyBo STATION INDIVIDUELLE DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION ECS

HyBo STATION INDIVIDUELLE DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION ECS HyBo STATION INDIVIDUELLE DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION ECS FICHE PRODUIT Certification ACS Application La station individuelle de chauffage et de production ECS HyBo a été développée pour être utilisée

Plus en détail

HTE. Notice d utilisation régulation LMS 14 - HMI code. Réf. : CH - 1473 - U - FR - 2-2014 / 06

HTE. Notice d utilisation régulation LMS 14 - HMI code. Réf. : CH - 1473 - U - FR - 2-2014 / 06 KLISTA HTE Notice d utilisation régulation LMS 14 - HMI code Réf. : CH - 1473 - U - FR - 2-2014 / 06 1 SOMMAIRE 1 Démarrage de la chaudière 1.1 Description des touches 2 Alarmes 3 Maintenance 4 Informations

Plus en détail

La PAC fonctionnement, Usages, dimensionnement

La PAC fonctionnement, Usages, dimensionnement La PAC fonctionnement, Usages, dimensionnement Journée de sensibilisation à la géothermie en Languedoc Roussillon 12 novembre 2013 - Espace Capdeville, Conseil Régional à Montpellier Jean-Marc Percebois

Plus en détail

Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem. Heliopac

Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem. Heliopac Notice d utilisation du Titre V RT2012 Heliopacsystem Cette notice explicite les modalités de prise en compte d Heliopacsystem dans la réglementation thermique 2012 en application du Titre V Heliopacsystem

Plus en détail

DOSSIER VANNES 3 VOIES

DOSSIER VANNES 3 VOIES DOSSIER VANNES 3 VOIES REGULATION CIRCUIT DE CHAUFFAGE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT TECHNOLOGIES PRINCIPE DE REGULATION MONTAGE EN MELANGE MONTAGE EN REPARTITION MONTAGE EN DECHARGE MONTAGE EN INJECTION

Plus en détail

BALLON ECS. MIXTE 300 À 6 000 Litres

BALLON ECS. MIXTE 300 À 6 000 Litres BALLON S MIXTE 00 À 6 000 Litres Le ballon mixte (thermoplongeur électrique + réchauffeur tubulaire) est une solution permettant de combiner plusieurs énergies, afin d optimiser les coûts d exploitation

Plus en détail

Formation spécialisée sur le chauffe eau solaire individuel

Formation spécialisée sur le chauffe eau solaire individuel Formation spécialisée sur le chauffe eau solaire individuel Troisième session Organisé par Eurl ER2 filiale du CDER au sein du CDER Durée de la formation 2 jours: Alger: du 10 au 11 octobre 2011 Nombre

Plus en détail

DOSSIER PRODUCTION ECS & CHAUFFAGE

DOSSIER PRODUCTION ECS & CHAUFFAGE DOSSIER PRODUCTION ECS & CHAUFFAGE GENERATEURS MURAUX LES GENERALITES PRODUCTION D ECS INSTANTANE PRODUCTION DU CHAUFFAGE PRODUCTION D ECS ET DU CHAUFFAGE PRODUCTION DU CHAUFFAGE ET D ECS PAR ACCUMULATION

Plus en détail

les solutions systèmes e.l.m. leblanc

les solutions systèmes e.l.m. leblanc les solutions systèmes e.l.m. leblanc à l occasion d Interclima 2013, e.l.m. leblanc présente plusieurs solutions Blueactive multi-énergie pour la construction neuve et la rénovation en habitat résidentiel

Plus en détail

PHAROS Gamme de chaudières au sol mixtes à condensation

PHAROS Gamme de chaudières au sol mixtes à condensation Gaz Solaire PHAROS Gamme de chaudières au sol mixtes à condensation > Économies d énergie > Confort optimal en chauffage et eau chaude sanitaire > Encombrement réduit > Idéale pour répondre aux puisages

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION QualiSOL Installation de chauffe-eau solaires individuels

OFFRE DE FORMATION QualiSOL Installation de chauffe-eau solaires individuels OFFRE DE FORMATION QualiSOL Installation de chauffe-eau solaires individuels FORMATION «QualiSOL» Appellation Qualité Qualit ENR pour les installateurs de systèmes solaires thermiques. Pour les installateurs

Plus en détail

Rénovation en copropriété. Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015

Rénovation en copropriété. Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015 Rénovation en copropriété Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015 Conseils gratuits et indépendants Info Energie Maitrise de l énergie, efficacité énergétique et énergies renouvelables ADIL 31 Juridiques

Plus en détail

Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132

Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132 Faire l étanchéité de tous les raccords avec de la filasse. Visser le module en insérant les joints fournis : Départ vers le haut KTC 125 Départ vers le bas KTC 125 réf. 49073131 réf. 49073132 Visser la

Plus en détail

Installation hydraulique

Installation hydraulique Modèles: GX-0...00-D/DEC/S Installation verticale Recyclage - Groupe de sécurité sanitaire - Clapet anti-retour - Pompe de recyclage (en option) - Robinet d'isolement - Purgeur - Vidange Modèles: GX-0...00-D/DEC/S

Plus en détail

Remplissage d installations à sondes géothermiques

Remplissage d installations à sondes géothermiques Août 2014 ImmoClimat Suisse Remplissage d installations à sondes géothermiques 2 ImmoClimat Suisse Sommaire 1. Points importants pour le remplissage d installations à sondes géothermiques 1.1. Impuretés

Plus en détail

Passeport RGE (qualité bâtiment durable)

Passeport RGE (qualité bâtiment durable) Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 17/11/2015. Fiche formation Energies renouvelables - Chauffe eau solaire - CESI - N : 15678 - Mise à jour : 12/10/2015 Passeport RGE

Plus en détail

tva 20% pour le neuf tva 5.5% dans le cadre 220 jusqu à 460 Faites le plein d économies avec le chauffage au fioul du 1er avril au 31 juillet 2014

tva 20% pour le neuf tva 5.5% dans le cadre 220 jusqu à 460 Faites le plein d économies avec le chauffage au fioul du 1er avril au 31 juillet 2014 le meilleur degré de confort Faites le plein d économies avec le chauffage au fioul du 1er avril au 31 juillet 2014 Durant l opération «Urgence Rénovation du 1er avril au 31 juillet 2014» avec l Association

Plus en détail

3 noms, 3 logos,... 04/04/13 ECS Solaire Collective - Expansion 1

3 noms, 3 logos,... 04/04/13 ECS Solaire Collective - Expansion 1 3 noms, 3 logos,... 04/04/13 ECS Solaire Collective - Expansion 1 Désormais Pneumatex, TA et Heimeier ne font plus qu un : 04/04/13 ECS Solaire Collective - Expansion 2 Nos 3 expertises : -Pneumatex :

Plus en détail

Chauffe-Eau Solaire Collectif (CESC)

Chauffe-Eau Solaire Collectif (CESC) Chauffe-Eau Solaire Collectif (CESC) Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS Production d eau chaude sanitaire Réseaux de communication MARQUAGE QUALITÉ EXIGÉ Tous systèmes de production d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Conception et régulation des systèmes techniques (chaleur, HVAC, ECS)

Formation Bâtiment Durable : Conception et régulation des systèmes techniques (chaleur, HVAC, ECS) Formation Bâtiment Durable : Conception et régulation des systèmes techniques (chaleur, HVAC, ECS) Bruxelles Environnement LE CHOIX DES SYSTÈMES DE PRODUCTION DE CHALEUR ET D ECS DANS LES LOGEMENTS INDIVIDUELS

Plus en détail

ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois

ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois ecoheat Système de chauffage combiné solaire + bois Instructions de pose Solarfuture SARL El Castell 66320 Joch. France www.solarfuture.org Tel. 09 74 777 957 Solarfuture. MANUAL ECOHEAT Nov. 2013. V.1.

Plus en détail

CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures

CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures CQPM AGENT DE MAINTENANCE D APPAREILS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (GAZ ET FIOUL) 420 heures Objectif : L agent de maintenance assure la mise en service et la maintenance préventive

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

02 Composants pour installations solaires page

02 Composants pour installations solaires page 02 02 Composants pour installations solaires page Mélangeur thermostatique - Vanne de zone déviatrice - Raccords 3-pièces 8 Groupe solaire 9 Purgeurs d air - Soupape de sécurité - Dégazeur 62 Raccords

Plus en détail

Régulateurs solaires Schüco SOLO FS et DUO FS Gestion d installations solaires fournissant de l ECS et un complément de chauffage

Régulateurs solaires Schüco SOLO FS et DUO FS Gestion d installations solaires fournissant de l ECS et un complément de chauffage Sonnenenergie mit Schüco Régulateurs solaires Schüco SOLO FS et DUO FS Gestion d installations solaires fournissant de l ECS et un complément de chauffage 1 2 Schüco Sonnenenergie Régulateurs solaires

Plus en détail

Gaz 7000 WT. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées.

Gaz 7000 WT. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées. Chaudière murale gaz basse température. Chauffage avec 3 bouteilles à stratification intégrées. Gaz 7000 WT WBN 4C O B4 N WBN 4C R B4 N Chauffage + eau chaude sanitaire stratifiée par ballon intégré Les

Plus en détail

Termix VVX Compact 28 Module de Chauffage urbain indirect et production instantanée d Eau Chaude Sanitaire

Termix VVX Compact 28 Module de Chauffage urbain indirect et production instantanée d Eau Chaude Sanitaire Termix VVX Compact 28 Module de Chauffage urbain indirect et production instantanée d Eau Chaude Sanitaire Table des matières Déclaration de conformité... 2 Remarques de sécurité... 3 Stockage... 3 Mise

Plus en détail

Titre V T.Zen 400/4000 éco Maison individuelle Mode d emploi 3 Mai 2012

Titre V T.Zen 400/4000 éco Maison individuelle Mode d emploi 3 Mai 2012 Titre V T.Zen 400/4000 éco Maison individuelle Mode d emploi 3 Mai 2012 Titre V T.Zen 400/4000 MI Domaine d application: arrêté du 19/03/2012 les Maisons individuelles ou accolées. Appoint de chauffage

Plus en détail

GAMME ALFÉA HYBRID DUO GAZ

GAMME ALFÉA HYBRID DUO GAZ Fabriqué en France GAMME GAZ POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT GAZ CONDENSATION INTÉGRÉ Haute température 80 C Départ d eau jusqu à 60 C en thermodynamique Solution rénovation en remplacement de chaudière

Plus en détail

PECS PAC 300L GB NL D PL. Préparateur d eau chaude sanitaire pour pompe à chaleur

PECS PAC 300L GB NL D PL. Préparateur d eau chaude sanitaire pour pompe à chaleur Préparateur d eau chaude sanitaire pour pompe à chaleur FR IT NI 923 823 A ~ 24/02/12 Document n 1530-1 GB NL D PL CZ 3 8 7 Notice d installation et de mise en service destinée au professionnel à conserver

Plus en détail

FRANÇAIS MANUEL D UTILISATION

FRANÇAIS MANUEL D UTILISATION FRANÇAIS MANUEL D UTILISATION Ressource Régulation Solaire Thermique PRINCIPE... 4 LA RESSOURCE REGULATION SOLAIRE THERMIQUE... 5 Le système ne possède pas d échangeur :... 5 PARAMETRES DE LA RESSOURCE

Plus en détail

BALLON TAMPON NBTAE - AVEC CUVE E.C.S.

BALLON TAMPON NBTAE - AVEC CUVE E.C.S. ATTENTION : Il est très important de remplir d abord le ballon interne pour l eau chaude sanitaire (la cuve E.C.S.) en le portant à une pression de 6 bars (maximum), et de remplir ensuite le réservoir

Plus en détail

Position IGNES Article 23 de la règlementation thermique RT 2012 Indicateur de consommation - affichage

Position IGNES Article 23 de la règlementation thermique RT 2012 Indicateur de consommation - affichage Position IGNES Article 23 de la règlementation thermique RT 2012 Indicateur de consommation - affichage IGNES (les Industries du Génie Numérique, Energétique et Sécuritaire) rassemble 60 entreprises industrielles

Plus en détail

Chauffe eau solaire. Système

Chauffe eau solaire. Système Système Chauffe eau solaire I. INTERÊT Utiliser le soleil pour chauffer l eau sanitaire est une idée qui paraît d une logique implacable. Le principe des chauffe-eau solaires est simple et la technique

Plus en détail

Micro/minicogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne)

Micro/minicogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Micro/minicogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 Présentation Le présent document

Plus en détail

RESEAUX D EAU SANITAIRE

RESEAUX D EAU SANITAIRE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE INSTANTANEE AVEC STOCKAGE PRIMAIRE RESEAUX D EAU SANITAIRE La présente fiche, destinée aux professionnels doit être adaptée suivant chaque application. L utilisation du

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OBJECTIFS

METHODOLOGIE ET OBJECTIFS «REFERENT ENERGIE» Tour de table METHODOLOGIE ET OBJECTIFS Méthodologie OBSERVER COMPRENDRE REDUIRE Objectifs Acquérir une culture des économies d énergie et savoir la partager. Disposer de toutes les

Plus en détail

Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau Thierry POLATO Agence Régionale de Santé Pays de la Loire Délégation territoriale de Maine-et-Loire

Plus en détail

Retour d'expérience installations solaires thermiques

Retour d'expérience installations solaires thermiques Retour d'expérience installations solaires thermiques Asder Xavier Cholin 17 février 2011 Plan 1.Rapide présentation d INES 2.Particularités du 3.Suivi de CESI (TélésuiWeb) 4.Suivi de Systèmes Solaires

Plus en détail

La méthode "FSC" : un outil très puissant

La méthode FSC : un outil très puissant La méthode "" : un outil très puissant Thomas Letz, INES Education thomas.letz@ines-solaire.fr Un système solaire combiné (SSC) est une installation solaire thermique fournissant de l'énergie provenant

Plus en détail

Pompes à chaleur. Xinoé E3 & Xinoé Pro INNOVATION 2010. Fiche commerciale

Pompes à chaleur. Xinoé E3 & Xinoé Pro INNOVATION 2010. Fiche commerciale Fiche commerciale Pompes à chaleur Xinoé E3 & Xinoé Pro P o m P e s à c h a l e u r à a b s o r P t i o n g a z INNOVATION 010 motralec. 4 rue Lavoisier. ZA Lavoisier. 953 HERBLAY CEDEX. Tel. : 01.39.97.5.10

Plus en détail

BALLON STOCKEUR ECHANGEUR ECO COMBI

BALLON STOCKEUR ECHANGEUR ECO COMBI pages : 1 / 6 L' ECO COMBI 3 sert à accumuler l'eau de chauffage, tout en produisant de manière intégrée de l'eau chaude sanitaire instantanée. Il peut utiliser jusqu'à 3 sources d'énergies thermiques

Plus en détail

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Le système Genèse du système Etablissements de santé, logements collectifs, hôtellerie, cuisines collectives, centres aquatiques

Plus en détail

Nos ballons et la concurrence Les solutions solaires ATLANTIC J Bouix

Nos ballons et la concurrence Les solutions solaires ATLANTIC J Bouix Nos ballons et la concurrence Les solutions solaires ATLANTIC 1 LES BALLONS Cuve émaillée Thermostat à bulbe Précision Durée de vie Fiabilité Isolation mousse de polyuréthane injecté type chauffe-eau électrique

Plus en détail

Légionelles. Catherine Boutet Direction de la santé publique Département Santé Environnement

Légionelles. Catherine Boutet Direction de la santé publique Département Santé Environnement Légionelles Catherine Boutet Direction de la santé publique Département Santé Environnement La bactérie: évaluation des dangers Bacille gram - : 50 espèces, 64 sérogroupes naturellement présentes dans

Plus en détail

«Regusol X» Stations avec échangeur de chaleur pour la technique solaire

«Regusol X» Stations avec échangeur de chaleur pour la technique solaire «Regusol X» Stations avec échangeur de chaleur pour la technique solaire Information technique Domaine d application: Les stations de transmission de chaleur Oventrop «Regusol X» assurent une transmission

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version 2.8.0 du 07/10/2013 Logiciel évalué conforme à la RT

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ ANNEXE 1 ANNEXE 1 Modalités de prise en compte des systèmes «HPSU Compact», «GCU Compact», «Ballons hors pression» et «Solaris» dans la réglementation thermique 2012. MODALITÉS DE PRISE EN COMPTE DES SYSTÈMES

Plus en détail

58 [ TARIF BULEX 2015/2 ]

58 [ TARIF BULEX 2015/2 ] 58 [ TARIF BULEX 015/ ] Chaudières non-condensation Thema TEK Thema CLASSIC ACCESSOIRES ACCESSOIRES HYDRAULIQUES [ TARIF BULEX 015/ ] 59 Thema TEK C 5 NOUVEAU Caractéristiques générales Garantie ans Chaudière

Plus en détail

Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires

Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires Manuel d utilisation des chauffe-eau solaires 1. Qu'est-ce qu'un chauffe-eau solaire? Le chauffe-eau solaire se substitue aux chauffe-eau électriques et chauffe-eau à gaz pour permettre aux occupants d'un

Plus en détail

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE Des procédés durables, écologiques et à faible consommation d énergie Pierre Etoile s engage à respecter l environnement au travers de la construction de ses résidences. Terra Natura s inscrit dans cette

Plus en détail

Codes d état, codes diagnostic, codes de pannes et programmes de contrôle. IcoVIT

Codes d état, codes diagnostic, codes de pannes et programmes de contrôle. IcoVIT Codes d état, codes diagnostic, codes de pannes et programmes de contrôle IcoVIT Signification des symboles figurant sur l écran. Anomalie dans la conduite d air/d évacuation des produits de combustion.

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO GAZ

ALFÉA HYBRID DUO GAZ DUO GAZ POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT GAZ CONDENSATION INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

S3 Turbo. Chaudière à bûches. S3 Turbo EXISTE DÉSORMAIS AVEC SONDE LAMBDA LARGE BANDE ET SERVOMOTEURS. www.froeling.com

S3 Turbo. Chaudière à bûches. S3 Turbo EXISTE DÉSORMAIS AVEC SONDE LAMBDA LARGE BANDE ET SERVOMOTEURS. www.froeling.com S3 Turbo Chaudière à bûches S3 Turbo EXISTE DÉSORMAIS AVEC SONDE LAMBDA LARGE BANDE ET SERVOMOTEURS www.froeling.com De la meilleure qualité Depuis plus de cinquante ans, Froling concentre ses activités

Plus en détail

L offre 2016 Transition Energétique

L offre 2016 Transition Energétique L offre 2016 Transition Energétique Les priorités d intervention de l ADEME Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Animation, aides à la décision, études de projets - Bâtiments : «Massification» de la rénovation

Plus en détail

Régulateurs de chauffage RVL 400 : pour une évolution durable de vos infrastructures.

Régulateurs de chauffage RVL 400 : pour une évolution durable de vos infrastructures. Régulateurs de chauffage RVL 400 : pour une évolution durable de vos infrastructures. Building Technologies 3 Nouvelle gamme RVL. Une ligne complète de quatre régulateurs, résolument tournée vers l efficacité

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION

INSTRUCTIONS D INSTALLATION Instructions d installation 1. Avant le montage et l installation du CESI, lire attentivement toutes les instructions de montage de ce manuel d installation. 2. Avant l installation du système solaire

Plus en détail

Performances en mode chauffage. Type de pompe à chaleur Niveau exigé (1) PAC air extérieur/eau. PAC eau glycolée/eau ou PAC eau glycolée/eau glycolée

Performances en mode chauffage. Type de pompe à chaleur Niveau exigé (1) PAC air extérieur/eau. PAC eau glycolée/eau ou PAC eau glycolée/eau glycolée LABEL PROMOTELEC PERFORMANCE LES EXIGENCES TECHNIQUES à RESPECTER PAR POSTE CLé DU BÂTiMENT Spécifications des pompes à chaleur à absorption à chauffage direct au gaz Caractéristiques Les matériels destinés

Plus en détail

I) GENERALITES II) LE CHAUFFAGE CENTRAL.

I) GENERALITES II) LE CHAUFFAGE CENTRAL. LE CHAUFFAGE DES LOCAUX Introduction : Le chauffage est en hôtellerie un élément de confort ; il joue un rôle sur la santé du personnel et des clients. Il a également un rôle vis à vis de l entretien des

Plus en détail

ELEMENTS COMPLEMENTAIRES D UNE CHAUFFERIE

ELEMENTS COMPLEMENTAIRES D UNE CHAUFFERIE ELEMENTS COMPLEMENTAIRES D UNE CHAUFFERIE 1. ALIMENTATION EN EAU Lorsque le circuit de chauffage est alimenté par le réseau d eau potable, l alimentation en eau doit comporter un réservoir de coupure,

Plus en détail

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE kw 9 12 14 16 Unités Extérieures s s L 200 / 300 200 / 300 200 / 300 200 / 300 Ballon ECS m 2 Panneaux Compatibles Ballon ECS Panneaux Solaires Fiable et très

Plus en détail

3-1 Durée Le contrat signé entre l établissement et le prestataire de service prendra effet du 01/02/2016 au 31/01/2017.

3-1 Durée Le contrat signé entre l établissement et le prestataire de service prendra effet du 01/02/2016 au 31/01/2017. Collège Evariste Galois Rue de la Métairie Neuve 35360 MONTAUBAN DE BRETAGNE MAINTENANCE DES CHAUFFERIES ET INSTALLATIONS DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE CAHIER DES CHARGES 1 Objet Le présent cahier

Plus en détail

BALLON D EAU CHAUDE SANITAIRE SOLAIRE

BALLON D EAU CHAUDE SANITAIRE SOLAIRE Manuel d installation BALLON D EAU CHAUDE SANITAIRE SOLAIRE FE 300 S FE 400 S FE 500 S Manuel d installation Table des matières 1 Remarques relatives à la documentation...2 2 Description de l appareil...2

Plus en détail

Evaluation expérimentale des performances énergétiques d un chauffe-eau thermodynamique au CO 2

Evaluation expérimentale des performances énergétiques d un chauffe-eau thermodynamique au CO 2 Evaluation expérimentale des performances énergétiques d un chauffe-eau thermodynamique au CO 2 Joanna HERRERA GIE Elevages de Bretagne Frédéric BAZANTAY Pôle Cristal Consommations d électricité en élevage

Plus en détail