Présentation ORDIMIP 16 nov Projet d un d. res sur l Echezl. biocentre à Bordères

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation ORDIMIP 16 nov 2005. Projet d un d. res sur l Echezl. biocentre à Bordères"

Transcription

1 Présentation ORDIMIP 16 nov 2005 Projet d un d biocentre à Bordères res sur l Echezl

2 SOMMAIRE 1. GRS VALTECH en quelques mots 2. Le projet de Bordères res sur l Echezl : choix du site 3. Description du fonctionnement du futur Biocentre

3 1. GRS VALTECH en quelques mots GRS VALTECH au sein du groupe Veolia Environnement France Sites et sols pollués Aménagement de décharges

4 1. GRS VALTECH en quelques mots Quelques dates et chiffres Création Actionnaires ONYX ONYX 68,33 68,33 % SARP SARP Industries 31,67 31,67 % SAS SAS au au capital capital de de Effectif Effectif moyen moyen C.A. C.A M M Filiales Filiales AES AES (aménagement de de décharges) BIONOR (centre (centre de de traitement biologique)

5 1. GRS VALTECH en quelques mots Nos garanties professionnelles Certification Qualipol : label mis en place par les membres de l'upds (Union Professionnelle des Entreprises de Dépollution de Sites) Depuis 1999, certification ISO 9001 : 2000 Certification GEHSE obtenue pour une durée de 3 ans (milieu pétrolier), Certification ISO (en cours), Certification OHSAS (en cours), Certification MASE (en cours).

6 1. GRS VALTECH en quelques mots Nos activités Centres fixes de traitement des sols 3 Biocentres 1 centre thermique Dépollution des sites et sols pollués Traitement des eaux de nappe Traitement des sols sur site Démantèlement d usines Traitement des boues et sédiments Expertise Ingénierie -Suivi Désorption thermique Traitement biologique Lavage Traitement chimique Stabilisation Phytorémédiation Confinement

7 2. Le projet de Bordères res sur l Echezl : choix du site Bionor Bionor- - Pas Pas de de Calais Calais Arrêté Arrêté Préfectoral Préfectoral n 477 n 477 du du Biowest Biowest- - Maine Maine et et Loire Loire Arrêté Arrêté Préfectoral Préfectoral n 327 n 327 du du SECHE SECHE ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT Champteussé Champteussé / / Baconne Baconne Bioalp Bioalp- - Drôme Drôme Arrêté Arrêté Préfectoral Préfectoral n 617 n 617 du du Bordères Bordères res sur sur l Echez l Echez SITA SITA F.D F.D Bellegrade Bellegrade

8 2. Le projet de Bordères res sur l Echezl : choix du site Tonnage envisagé / origine des terres Zone géographique de provenance des terres : - Midi-Pyrénées - Aquitaine - Limousin - Poitou-Charente

9 2.1 Technique utilisée : biodégradation Le biocentre est une ICPE 167c de traitement par voie biologique de terres faiblement polluées par des hydrocarbures. On parle alors de biodégradation. Il existe une dizaine de centres de ce type en France. La biodégradation est un phénomène naturel. Elle est le résultat de la dégradation de molécules organiques carbonées ou minérales par des micro-organismes (bactéries, champignons ). Le biocentre permet d accélérer les processus naturels se produisant dans un sol pollué. Les micro-organismes, appelés aussi biomasses, se nourrissent du polluant, mais il est nécessaire de leur apporter de l'énergie, sous forme de nutriments (azote, phosphore), ainsi que de l'oxygène, pour qu ils puissent se développer.

10 2.2 Plan général g du biocentre Il est constitué: D une zone de réception avec pont bascule et laboratoire d analyses D un lieu de stockage (hangar avec enrobé étanche) D un lieu de pré-traitement des terres (hangar avec enrobé étanche) D un lieu de traitement par biotertre (plate-forme avec enrobé étanche) D un bassin de récupération des eaux de ruissellement.

11 Plan du biocentre

12 2.3 Conditions d'acceptation L acceptation des terres sur le biocentre est définie dans l arrêté préfectoral de la plate-forme. L acceptation des terres dépend de différents critères, qui sont : La nature des polluants, La concentration des polluants, La siccité des terres. Les terres qui seront acceptées sur le Biocentre contiendront au maximum les composés organiques suivants : - Hydrocarbures totaux : ppm - Phénol : 40 ppm - HAP : 200 ppm L acceptation portera également sur les éléments minéraux. Les analyses d acceptation seront réalisées en laboratoire agréé (lixiviation et brut).

13 2.4 Conditions d'acceptation : fiche d identification d des déchetsd L acceptation des terres ne se fait qu après avoir validé les points suivants (sauf cas de pollution accidentelle) : Entretien préalable avec le client : historique de la pollution, études de sol réalisées par un BET ; Envoi d une fiche d identification ; Envoi d un échantillon représentatif (1 échantillon par lot) ; Réalisation des analyses de contrôle par un laboratoire agréé ; Validation par l exploitant de la faisabilité technique ; Remise d un CAP (Certificat d Acceptation Préalable). Fiche d'identification des déchets

14 Certificat d'acceptation Préalable Si tous les critères cités précédemment sont conformes, alors le document ci-contre est délivré, et le chargement est accepté sur le biocentre.

15 2.5 Contrôles à l arrivée A l arrivée sur la plate-forme, les contrôles suivants sont effectués : contrôle du CAP ; contrôle du bordereau de suivi de déchets ; contrôle analytique des hydrocarbures ; contrôle analytique des métaux ; acceptation sur la plate-forme.

16 Appareils d'analyses présents sur le site Horiba Analyseur à fluorescence X

17 2.6 Exploitation de la plate-forme Stockage préalable Les terres sont stockées dans un hangar où elles sont à l abri des intempéries. Les terres sont stockées séparément dans le hangar : notion de lots et de traçabilité.

18 2.6 Exploitation de la plate-forme Prétraitement Le pré-traitement consiste à mélanger les terres avec des nutriments spécialement dosés, dont la nature et la quantité est fonction du taux de pollution, de la nature des terres et du type de polluant. Ce mélange intime permet : D'intégrer les nutriments aux terres : l amendement est donc optimisé. D aérer la structure des terres. De casser les agrégats.

19 2.6. Exploitation de la plate-forme Traitement Il consiste à disposer les terres pré-traitées en andains sur et sous un liner PEHD étanche, muni au préalable d un système d aération et d un massif drainant.

20 2.6 Exploitation de la plate-forme Suivi du traitement Le suivi du traitement est réalisé par un technicien GRS VALTECH spécialisé. Les contrôles réalisés concernent les mesures de : - température, - taux de CO2, - taux d O2, - concentration en hydrocarbures.

21 2.6 Exploitation de la plate-forme Fin du traitement En fin de traitement, les terres répondront aux exigences de l arrêté du 31 décembre 2004 (critères d admission en installation de stockage pour déchets industriels inertes). Plusieurs exutoires pourront donc être utilisés : - soit CET 2 ONYX à BENAC ou autre, - soit centre de stockage de déchets inertes. Arrêté du 31/12/2004 Annexe II : critères d admission en installation de stockage pour déchets industriels inertes PARAMÈTRES En mg/kg de matière sèche As 0,5 Ba 20 Cd 0,04 Cr total 0,5 Cu 2 Hg 0,01 Mo 0,5 Ni 0,4 Pb 0,5 Sb 0,06 Se 0,1 Zn 4 Fluorures 10 Indice phénols 1 COT sur éluat (*) 500 (*) FS (fraction soluble) PARAMÈTRES En mg/kg de déchet sec COT (carbone organique total) BTEX (benzène, toluène, éthylbenzène 6 et xylènes) PCB (biphényls polychlorés 7 1 congénères) Hydrocarbures (C 10 à C 40) 500 HAP (hydrocarbures aromatiques 50 polycycliques)

22 2.6 Exploitation de la plate-forme Suivi environnemental de la plate-forme Les contrôles environnementaux :: air air :: suivi environnemental par analyse des rejets de de la la plate-forme, eaux souterraines par un un réseau de de piézomètres, eau de de surface

Centre de stockage de déchets d non dangereux ou dangereux. Les obligations réglementairesr abilité

Centre de stockage de déchets d non dangereux ou dangereux. Les obligations réglementairesr abilité 12 octobre 2012 Centre de stockage de déchets d ultimes non dangereux ou dangereux Les obligations réglementairesr en matière de conception et de traçabilit abilité Présentation de l inspection des installations

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE POLLUTION SUR DES TAS DE TERRES ISSUS D UN DEPOT SAUVAGE SITE D AULNAY SOUS BOIS (93)

DIAGNOSTIC DE POLLUTION SUR DES TAS DE TERRES ISSUS D UN DEPOT SAUVAGE SITE D AULNAY SOUS BOIS (93) DIAGNOSTIC DE POLLUTION SUR DES TAS DE TERRES ISSUS D UN DEPOT SAUVAGE LISTE DE DIFFUSION : GERARD FILIS FRANÇOIS DUPERRIER DELTAVILLE SERVICE LABORATOIRE - JL MARTRES - 20 MAI 2013 TABLE DES MATIERES

Plus en détail

PREFECTURE DE LA SEINE-MARITIME DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

PREFECTURE DE LA SEINE-MARITIME DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE PREFECTURE DE LA SEINE-MARITIME DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE Affaire suivie par : Mme Gisèle ATOUBA 02 32 76 53 91 mél : 02 32 76 54 60 gisele.atouba@seine-maritime.pref.gouv.fr

Plus en détail

M i n i s t è r e d e l ' E c o l o g i e e t d u D é v e l o p p e m e n t D u r a b l e ARRETE DU 19 JANVIER 2006

M i n i s t è r e d e l ' E c o l o g i e e t d u D é v e l o p p e m e n t D u r a b l e ARRETE DU 19 JANVIER 2006 M i n i s t è r e d e l ' E c o l o g i e e t d u D é v e l o p p e m e n t D u r a b l e ARRETE DU 19 JANVIER 2006 MODIFIANT L ARRETE DU 9 SEPTEMBRE 1997 MODIFIÉ RELATIF AUX INSTALLATIONS DE STOCKAGE

Plus en détail

TITRE IER : DISPOSITIONS GENERALES

TITRE IER : DISPOSITIONS GENERALES 1 sur 9 05/09/2012 11:05 ARRETE Arrêté du 28 octobre 2010 relatif aux installations de stockage de déchets inertes NOR: DEVP1022585A Le ministre d'etat, ministre de l'écologie, de l'énergie, du développement

Plus en détail

Donner une seconde vie à la terre

Donner une seconde vie à la terre Donner une seconde vie à la terre TRAITEMENT DES SITES ET SOLS POLLUÉS 1 2 Édito Être pionnier et rester à la pointe Filiale spécialisée de Veolia, GRS Valtech développe deux métiers situés au cœur des

Plus en détail

FICHE D ENQUETE ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS

FICHE D ENQUETE ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS Direction Générale des Services Techniques Direction de l Eau et de l Assainissement FICHE D ENQUETE ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS 1 - RENSEIGNEMENTS GENERAUX 1.1. - Administratifs Raison sociale :.. N Rue

Plus en détail

Sites et sols pollués en CHINE. Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau

Sites et sols pollués en CHINE. Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau Sites et sols pollués en CHINE Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau P2 Les Guides relatifs à la gestion des sites et sols pollués P3 Le gouvernement chinois (Ministère de l Environnement)

Plus en détail

EMTA. ITSD de Guitrancourt. SPI Vallée de Seine 12 octobre 2012

EMTA. ITSD de Guitrancourt. SPI Vallée de Seine 12 octobre 2012 EMTA ITSD de Guitrancourt SPI Vallée de Seine 12 octobre 2012 Sommaire Le Pôle stockage Le site EMTA GUITRANCOURT Principe, critères d acceptation et les déchet acceptable par filière Traçabilité du déchet

Plus en détail

Les activités de GRS Valtech se font aujourd hui de plus en plus sur des plateformes spécialisées et non plus sur site.

Les activités de GRS Valtech se font aujourd hui de plus en plus sur des plateformes spécialisées et non plus sur site. COMPTE RENDU OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES DÉCHETS INDUSTRIELS EN MIDI-PYRÉNÉES O R D I M I P GRS Valtech 16 NOVEMBRE 2005 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE GRS Valtech représente la branche Sites et Sols pollués

Plus en détail

ASSAINISSEMENT DÉFINITIF DE LA DÉCHARGE INDUSTRIELLE DE BONFOL SUIVI ENVIRONNEMENTAL DE RÉALISATION

ASSAINISSEMENT DÉFINITIF DE LA DÉCHARGE INDUSTRIELLE DE BONFOL SUIVI ENVIRONNEMENTAL DE RÉALISATION ASSAINISSEMENT DÉFINITIF DE LA DÉCHARGE INDUSTRIELLE DE BONFOL SUIVI ENVIRONNEMENTAL DE RÉALISATION RAPPORT INTERMÉDIAIRE 16-2015 Domaine : Eaux Sujet : Monitoring de la STEP pour le mois d avril 2015

Plus en détail

Donner une seconde vie à la terre. Traitement des sites et sols pollués

Donner une seconde vie à la terre. Traitement des sites et sols pollués Donner une seconde vie à la terre Traitement des sites et sols pollués 1 é d i t o être pionnier et rester à la pointe Filiale spécialisée de Veolia Propreté, GRS Valtech développe deux métiers situés

Plus en détail

PROJET D ARRÊTE NOR. Publics concernés : Exploitants d'installations classées pour la protection de l'environnement de traitement des granulats

PROJET D ARRÊTE NOR. Publics concernés : Exploitants d'installations classées pour la protection de l'environnement de traitement des granulats RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie du développement durable et de l énergie PROJET D ARRÊTE fixant les critères de sortie du statut de déchet pour les granulats élaborés à partir de déchets du

Plus en détail

jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7

jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7 jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7 Menus analytiques Analyses sur sols agricoles SO_S1 Analyse chimique simple S1 42,70 SO_S1 : Prise en charge, préparation, ph eau* et KCl*, matière organique, calcaire

Plus en détail

FICHE REFERENCE Colombes (France)

FICHE REFERENCE Colombes (France) N Fiche Ref Année Durée (mois) Secteur Lieu Agence Nature des travaux Prestation (Code Norme) Polluants Montant en K Métaux Lixiviables 2012_03 2012 4 BOUYGUES Immobilier Colombes (92) IDF Terrassement,

Plus en détail

PREFET DE SEINE-ET-MARNE

PREFET DE SEINE-ET-MARNE PREFET DE SEINE-ET-MARNE Direction départementale des territoires Service Environnement et Prévention des Risques Pôle Prévention des Risques et Lutte contre les Nuisances Unité Lutte contre les Nuisances

Plus en détail

COMMENT LES EAUX USEES SONT-ELLES TRAITEES DANS UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF?

COMMENT LES EAUX USEES SONT-ELLES TRAITEES DANS UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF? COMMENT LES EAUX USEES SONT-ELLES TRAITEES DANS UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF? I LA POLLUTION QUE NOUS PRODUISONS ET SON IMPACT SUR LE MILIEU NATUREL Pollution = Introduction d éléments extérieurs non

Plus en détail

natureplus e.v. Directive d attribution 0502 TUILES ET PIERRES DE TOIT EN BETON Mai 2012 pour l attribution du label de qualité

natureplus e.v. Directive d attribution 0502 TUILES ET PIERRES DE TOIT EN BETON Mai 2012 pour l attribution du label de qualité natureplus e.v. Directive d attribution 0502 EN BETON Mai 2012 pour l attribution du label de qualité État : mai 2012 Page 2 de 7 1. Champ d application Les critères d attribution suivants contiennent

Plus en détail

1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP :

1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP : Réhabilitation du Site Grande Paroisse Toulouse Traitements mis en œuvre par Lot 1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP : Par désorption thermique : 50 000 tonnes environ Par traitement

Plus en détail

- 1 - DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER

- 1 - DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER SERVICE ESPACE, HABITAT ET CADRE DE VIE Arrêté N 2014/031 ARRETE du 2014 Autorisant la société des Carrières de Brandefert à exploiter une installation

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AGREMENT DU DISPOSITIF DE SUIVI REGULIER DES REJETS INDUSTRIELS

DOSSIER DE DEMANDE D AGREMENT DU DISPOSITIF DE SUIVI REGULIER DES REJETS INDUSTRIELS DOSSIER DE DEMANDE D AGREMENT DU DISPOSITIF DE SUIVI REGULIER DES REJETS INDUSTRIELS Raison sociale :... Commune, code postal :... Version numérique du rapport remise en version : CD DVD Clé USB Mail à

Plus en détail

Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage dans l aménagement paysager

Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage dans l aménagement paysager Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage dans l aménagement paysager Guide méthodologique élaboré par l école des Mines de Douai dans le cadre de la démarche SEDIMATERIAUX Yannick MAMINDY-PAJANY

Plus en détail

RÉSULTATS D ANALYSE DES POISSONS CAPTURÉS EN 2013

RÉSULTATS D ANALYSE DES POISSONS CAPTURÉS EN 2013 RIVIÈRE CHAUDIÈRE RÉSULTATS D ANALYSE DES POISSONS CAPTURÉS EN 2013 ÉCHANTILLONNAGE À la suite de l accident ferroviaire de Lac-Mégantic, quatre campagnes d échantillonnage ont été effectuées en 2013 afin

Plus en détail

ILOT C1 DU PLAN D AMENAGEMENT D ENSEMBLE DES BASSINS A FLOT DE BORDEAUX Ilot DURAND Ilot FAURE Ilot BACALAN BORIE MANOUX Ilot BACALAN PORT ILOT BACALAN Cet îlot se compose deux sous-îlots (Bacalan Port

Plus en détail

Protéger l environnement et transformer le biogaz en énergie

Protéger l environnement et transformer le biogaz en énergie Protéger l environnement et transformer le biogaz en énergie Traitement des biogaz et des livixiats 1 édito organisation 2 être pionnier et rester à la pointe La puissance et l appui d un grand groupe,

Plus en détail

Sommaire général 1 VEILLE REGLEMENTAIRE 2 DEMARCHES ENVIRONNEMENTALES 3 EAUX DS SAS. 1.1 Comprendre la réglementation. 1.2 Fiches d'aide à la décision

Sommaire général 1 VEILLE REGLEMENTAIRE 2 DEMARCHES ENVIRONNEMENTALES 3 EAUX DS SAS. 1.1 Comprendre la réglementation. 1.2 Fiches d'aide à la décision Réf. : Sommaire 1 VEILLE REGLEMENTAIRE 1.1 Comprendre la réglementation 1.1.1 Textes principaux de référence 1.1.2 Le droit communautaire en bref 1.1.3 Le système français 1.1.4 Normalisation 1.1.5 Ordonnancement

Plus en détail

JOURNÉES EAU ET ENVIRONNEMENT

JOURNÉES EAU ET ENVIRONNEMENT Étude de la pollution des sols aéroportuaires et de ses impacts environnementaux et sanitaires Céline HEBRARD - LRPC Lille Page 2/X Contexte Première démarche d appréciation de la qualité des sols aéroportuaires

Plus en détail

Plan de Gestion Environnementale

Plan de Gestion Environnementale Plan de Gestion Environnementale RBQ : 2951-8768-69 151 PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE INTRODUCTION Le Plan de Gestion Environnementale (PGE) regroupe un certain nombre de composantes du système de gestion

Plus en détail

CRITERES DE CHOIX DE LA TECHNIQUE N 1

CRITERES DE CHOIX DE LA TECHNIQUE N 1 CHANTIER DE REFERENCE Traitement des sols par bioventing associé à une biostimulation et traitement des eaux de la nappe après pompage et écrémage avec réinjection sur site Site de : Balaruc-les-Bains

Plus en détail

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)?

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Dans une Déclaration Environnementale de Produit ou EPD, 11 catégories d impact sur l environnement sont exprimées en chiffres. Il s agit d

Plus en détail

EXCAVATION PUIS TRAITEMENT PAR VENTING ET OXYDATION CHIMIQUE IN-SITU

EXCAVATION PUIS TRAITEMENT PAR VENTING ET OXYDATION CHIMIQUE IN-SITU USINE DE FABRICATION D EMULSION A SAULGE (86) CONTEXTE Origine des travaux : Enjeux Le site a accueilli une société de fabrication d émulsion bitume. Une pollution des sols et des eaux souterraines au

Plus en détail

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001 Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, Alors on saura que l argent ne se mange pas. Géronimo, chef apache SYSTEMES

Plus en détail

Projet de réhabilitation du site SCPA Agronutrition. Projet d aménagement de la future clinique du Sport

Projet de réhabilitation du site SCPA Agronutrition. Projet d aménagement de la future clinique du Sport Projet de réhabilitation du site SCPA Agronutrition Projet d aménagement de la future clinique du Sport Localisation du site Secteur de Langlade Commune de Toulouse Projet d aménagement du site : Usage

Plus en détail

Modalités s de gestion et de réhabilitation des sites pollués

Modalités s de gestion et de réhabilitation des sites pollués Modalités s de gestion et de réhabilitation r des sites pollués SOURCE VECTEUR CIBLE Décharge Stockage de produits dangereux Fuite Sol / Eau contaminée Météo : pluie / vent Eaux superficielles Eaux souterraines

Plus en détail

L' homme agit sur son environnement.

L' homme agit sur son environnement. Duong Alexis 6eB L' homme agit sur son environnement. Causes des pollutions du sol Le sommaire La pollution des sols. -Introduction p3. -1) Définition du rôle du sol p 4-5. -2) Les causes de la pollution

Plus en détail

Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation.

Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation. Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation. Article 1 er.- En application des dispositions de l article 1 er du décret exécutif n 92-65

Plus en détail

NANTES BP 52703-44327 Nantes Cedex 3 Tél. 02 51 85 44 44 - Fax 02 51 85 44 50 www.inovalys.fr

NANTES BP 52703-44327 Nantes Cedex 3 Tél. 02 51 85 44 44 - Fax 02 51 85 44 50 www.inovalys.fr BP 570-447 Nantes Cedex Tél. 0 5 85 44 44 - Fax 0 5 85 44 50 www.inovalys.fr RESULTATS PARTIELS : D400077 (Ce document n'est pas le rapport d'analyse définitif) Réf. Dossier : DEVIS 77 Bd du Rempart BP

Plus en détail

Guides d applications MA en TR

Guides d applications MA en TR Guides d applications MA en TR MIDND et matériaux de la déconstruction du BTP Cerema / DTecITM Nies BOUSSIOUF Trame des guides d application DÉCHET Non Dangereux élaboration description du déchet et de

Plus en détail

COMITÉ 2 : La gestion des sols faiblement contaminés excavés

COMITÉ 2 : La gestion des sols faiblement contaminés excavés COMITÉ 2 : La gestion des sols faiblement contaminés excavés La situation actuelle La grille de gestion des sols contaminés excavés intérimaire Les critères validés pour la protection des écosystèmes Les

Plus en détail

Certificat d analyse Première publication : décembre 2007 Version : décembre 2007

Certificat d analyse Première publication : décembre 2007 Version : décembre 2007 Certificat d analyse Première publication : décembre 2007 Version : décembre 2007 WMS-1a Matériau de référence certifié : sulfure massif contenant de l or et des éléments du groupe platine Tableau 1 -

Plus en détail

Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Haute-Normandie. www.haute-normandie.developpement-durable.gouv.

Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Haute-Normandie. www.haute-normandie.developpement-durable.gouv. Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Haute-Normandie www.haute-normandie.developpement-durable.gouv.fr ORIL INDUSTRIE à Bolbec Contexte : 5 juillet 2012 : Résultats

Plus en détail

SITA REMEDIATION. La terre au sens propre. Opérations de dépollution de l ancien CIT AIR FRANCE DE MONTAUDRAN

SITA REMEDIATION. La terre au sens propre. Opérations de dépollution de l ancien CIT AIR FRANCE DE MONTAUDRAN SITA REMEDIATION La terre au sens propre Opérations de dépollution de l ancien CIT AIR FRANCE DE MONTAUDRAN Présentation SPPPI / ORDIMIP février 2007 G.GARCIA 2-SITA Remediation ANCIEN CIT AIR France de

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITATION D UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES ET D UNE PLATEFORME DE BROYAGE CONCASSAGE CRIBLAGE

DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITATION D UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES ET D UNE PLATEFORME DE BROYAGE CONCASSAGE CRIBLAGE N 13SBO061 Novembre 2013 DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITATION D UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES ET D UNE PLATEFORME DE BROYAGE CONCASSAGE CRIBLAGE Commune de Saint Paul Lès

Plus en détail

Arrête RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement NOR :

Arrête RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement NOR : Arrêté du relatif aux conditions d admission des déchets inertes dans les installations relevant

Plus en détail

Annexe 4. Pollution mazout/diesel-intervention du DPC. Instructions à l attention des experts agréés

Annexe 4. Pollution mazout/diesel-intervention du DPC. Instructions à l attention des experts agréés Annexe Pollution mazout/diesel-intervention du DPC Instructions à l attention des experts agréés Echantillonnage au terme de l excavation Les échantillonnages doivent porter, d une part, sur les parois

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mise en service du Centre de stockage de déchets de très faible activité

DOSSIER DE PRESSE. Mise en service du Centre de stockage de déchets de très faible activité DOSSIER DE PRESSE Mise en service du Centre de stockage de déchets de très faible activité -Andraaoût 2003 Contacts : Dominique Mer Tél : 03 25 92 33 98 ( fax : 33 83) E-mail : dominique.mer@andra.fr Cécile

Plus en détail

Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP dans le département de la Vienne

Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP dans le département de la Vienne Observatoire Régional des Déchets Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP dans le département de la Vienne Année 2012-2013 Contexte Dans le cadre de l élaboration prochaine des Plans de Prévention

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS (IMMERSION EN MER)*

DEMANDE DE PERMIS (IMMERSION EN MER)* Environnement Canada Environment Canada DEMANDE DE PERMIS (IMMERSION EN MER)* Identification de la demande (À L USAGE DU BUREAU) Nom : Numéro : Les permis sont délivrés en vertu de la partie 7, section

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014. SOLVAY, plateforme de Tavaux

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014. SOLVAY, plateforme de Tavaux 18/12/2015 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014 SOLVAY, plateforme de Tavaux Le bilan d émissions de gaz à effet de serre de la société Rhodia Opération France a été établi conformément

Plus en détail

Commission de suivi 16 avril 2013 - présentation >> Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux

Commission de suivi 16 avril 2013 - présentation >> Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux Commission de suivi 16 avril 2013 - présentation >> 1 CLIS du 16 avril 2013 - Ordre du jour I - Bilan d exploitation 2012 I.1 - Vue aérienne et avancement des travaux I.2 - Travaux complémentaires (captage

Plus en détail

Méthode d analyse Formation d ammoniac par une matière solide au contact avec de l eau : méthode par détecteur de gaz électrochimique

Méthode d analyse Formation d ammoniac par une matière solide au contact avec de l eau : méthode par détecteur de gaz électrochimique Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 308 NH3 1.0 Édition : 2004-04-16 Méthode d analyse Formation d ammoniac par une matière solide au contact avec de l eau : méthode par détecteur

Plus en détail

Atelier ECOPORT - Projet INTERREG IVC SuPorts - Fécamp 9 et 10 juin 2011. cecile.chapelle@invivo-environnement.com 1

Atelier ECOPORT - Projet INTERREG IVC SuPorts - Fécamp 9 et 10 juin 2011. cecile.chapelle@invivo-environnement.com 1 cecile.chapelle@invivo-environnement.com 1 cecile.chapelle@invivo-environnement.com 2 Acquisition de données en mer, sur le littoral et dans le milieu aquatique au sens large Levé au sonar latéral Bathymétrie

Plus en détail

~ l..ib!!rlj Égalilé. Fr(l(errlité. \\J\A\Dlr.: PRÉFECTURE DES PYRÉNÉES-ORIEm1\tEs 1!--.- - ----------1. '1-6/0L) 3 q pyre. Perpignan, :11 FEY.

~ l..ib!!rlj Égalilé. Fr(l(errlité. \\J\A\Dlr.: PRÉFECTURE DES PYRÉNÉES-ORIEm1\tEs 1!--.- - ----------1. '1-6/0L) 3 q pyre. Perpignan, :11 FEY. ~ l..ib!!rlj Égalilé Fr(l(errlité Direction des Collectivités Locales et du Cadre de Vie Bureau du Cadre de Vie Section Protection de la Nature Dossier suivi par : Mich0lc BILLAULT ~ : 04.68.51.68 70 loi:

Plus en détail

PRECODD - Programme ECOtechnologies et Développement Durable. Programme ECOPLUIES

PRECODD - Programme ECOtechnologies et Développement Durable. Programme ECOPLUIES PRECODD - Programme ECOtechnologies et Développement Durable Programme ECOPLUIES Techniques alternatives de traitement des eaux pluviales et de leurs sous-produits : vers la maîtrise du fonctionnement

Plus en détail

Parc paysager et récréatif à Carrières-sous-Poissy (78)

Parc paysager et récréatif à Carrières-sous-Poissy (78) Parc paysager et récréatif à Carrières-sous-Poissy (78) SOMMAIRE 1. Introduction 6 2. Etude documentaire 7 2.1 Sources consultées 7 2.2 Localisation et environnement du site 7 2.3 Contexte environnemental

Plus en détail

DRAGAGE des SEDIMENTS marins & fluviaux. Approches analytiques Eurofins. Eurofins Analyses pour l Environnement Site de Saverne. www.eurofins.

DRAGAGE des SEDIMENTS marins & fluviaux. Approches analytiques Eurofins. Eurofins Analyses pour l Environnement Site de Saverne. www.eurofins. DRAGAGE des SEDIMENTS marins & fluviaux Approches analytiques Eurofins Eurofins Analyses pour l Environnement Site de Saverne www.eurofins.com Présentation du Groupe Le Groupe Eurofins est le leader mondial

Plus en détail

PROGRAMME D ETUDES EXERA 2014 SECTEUR ANALYSE

PROGRAMME D ETUDES EXERA 2014 SECTEUR ANALYSE PROGRAMME D ETUDES EXERA 2014 SECTEUR ANALYSE Programme d études Exera 2014 P /1 SOMMAIRE Commissions techniques : SECTEUR ANALYSE Analyse Industrielle Détection Sécurité Analyseurs Electrochimiques Industriels

Plus en détail

natureplus e.v. Directive d attribution 0102 ISOLANTS À BASE DE LIN Édition : septembre 2010 pour l attribution du label

natureplus e.v. Directive d attribution 0102 ISOLANTS À BASE DE LIN Édition : septembre 2010 pour l attribution du label info@natureplus.org natureplus e.v. Directive d attribution 0102 Édition : septembre 2010 pour l attribution du label État: septembre 2010 Page 2 de 6 0 Préambule Les critères d attribution natureplus

Plus en détail

Détermination du carbone inorganique dissous, du carbone organique dissous et du carbone organique total : méthode par détection infrarouge

Détermination du carbone inorganique dissous, du carbone organique dissous et du carbone organique total : méthode par détection infrarouge Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 300 C 1.0 Détermination du carbone inorganique dissous, du carbone organique dissous et du carbone organique total : méthode par détection infrarouge

Plus en détail

VEILLE REGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.5

VEILLE REGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.5 LES EFFLUENTS Code de la Santé Publique L1331-10 Code de l Environnement R214-1 et suivants Arrêté du 22 juin 2007 relatif à la collecte, au transport et au traitement des eaux usées des agglomérations

Plus en détail

Création de lotissements à usage d habitation

Création de lotissements à usage d habitation Création de lotissements à usage d habitation Constitution des dossiers de déclaration au titre des articles L 214.1 à L 214.3 du code de l'environnement (anciennement loi sur l eau) A compter du 01/10/2006

Plus en détail

RAPPORT D'ANALYSE. IDRA ENVIRONNEMENT Mr Guillaume DEBRIL La Haye de Pan 35170 BRUZ. Conservation de vos échantillons

RAPPORT D'ANALYSE. IDRA ENVIRONNEMENT Mr Guillaume DEBRIL La Haye de Pan 35170 BRUZ. Conservation de vos échantillons IDRA ENVIRONNEMENT Mr Guillaume DEBRIL La Haye de Pan 35170 BRUZ RAPPORT D'ANALYSE Page 1/5 N Ech Matrice Référence échantillon Observations 001 Sol S1-0-0,5 m 002 Sol S2-0-0,5 m (116) 003 Sol S3-0-0,5

Plus en détail

De 2013 à 2018, l agence de l eau apportera. Les redevances. Pollution de l eau d origine industrielle et modernisation des réseaux de collecte

De 2013 à 2018, l agence de l eau apportera. Les redevances. Pollution de l eau d origine industrielle et modernisation des réseaux de collecte Les redevances de l agence de l eau Loire-Bretagne 2 0 1 3-2 0 1 8 de l eau d origine industrielle et modernisation des réseaux de collecte J. L. Aubert De 2013 à 2018, l agence de l eau apportera 2,45

Plus en détail

AL Juillet 2011. PRESSING et PROBLEMATIQUE EAU

AL Juillet 2011. PRESSING et PROBLEMATIQUE EAU PRESSING et PROBLEMATIQUE EAU Les différents postes de travail d un pressing La réception Le détachage et le prébrossage Le nettoyage à sec Le lavage en machine à laver Le repassage La livraison Le détachage

Plus en détail

Annexe 5 de la circulaire du 5 janvier 2009. Les questions les plus fréquentes

Annexe 5 de la circulaire du 5 janvier 2009. Les questions les plus fréquentes Annexe 5 de la circulaire du 5 janvier 2009. Les questions les plus fréquentes Mr MASSAT La Drôme laboratoires Valence Annexe technique circulaire du 5 janvier 2009 Responsabilité Prélèvements sur site

Plus en détail

NOTE. Cadre juridique de la gestion des boues de station d épuration. Série Juridique DJ 13. Novembre 2012

NOTE. Cadre juridique de la gestion des boues de station d épuration. Série Juridique DJ 13. Novembre 2012 NOTE Cadre juridique de la gestion des boues de station d'épuration Série Juridique DJ 13 Novembre 2012 AMORCE Cadre juridique de la gestion des boues de station d épuration 1/30 SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

Direction de la production de l eau potable MISE AUX NORMES DES USINES DE PRODUCTION D EAU POTABLE (PROJET MNU)

Direction de la production de l eau potable MISE AUX NORMES DES USINES DE PRODUCTION D EAU POTABLE (PROJET MNU) Direction de la production de l eau potable MISE AUX NORMES DES USINES DE PRODUCTION D EAU POTABLE (PROJET MNU) Mise MISE aux AUX normes NORMES des usines DES (MNU) USINES (MNU) 1.0 Présentation d ensemble

Plus en détail

(c) ALIAPUR. Les pneumatiques comme éléments de structure des bassins de rétention. Evaluation technique et environnementale d un bassin expérimental

(c) ALIAPUR. Les pneumatiques comme éléments de structure des bassins de rétention. Evaluation technique et environnementale d un bassin expérimental Les pneumatiques comme éléments de structure des bassins de rétention Evaluation technique et environnementale d un bassin expérimental Des pneus usagés entiers de poids lourds permettent de garnir les

Plus en détail

Puits et forages privés

Puits et forages privés Puits et forages privés à usage domestique Vous souhaitez remettre en service un ancien puits ou créer un forage privé dans votre jardin et éventuellement consommer l eau ainsi prélevée? règles simples

Plus en détail

ASSAINISSEMENT PLAN LOCAL D URBANISME

ASSAINISSEMENT PLAN LOCAL D URBANISME ASSAINISSEMENT PLAN LOCAL D URBANISME I SITUATION ADMINISTRATIVE La station d épuration et les réseaux d assainissement de la Ville de MEAUX appartiennent à la ville et sont exploités en régie communale

Plus en détail

Dossier de validation de l analyse multiélémentaire dans les liquides de migration suite au contact avec des ustensiles métalliques (CoE)

Dossier de validation de l analyse multiélémentaire dans les liquides de migration suite au contact avec des ustensiles métalliques (CoE) P. : 1/11 Table des matières 1 Processus de validation...1 2 Validation...2 2.1 Exactitude...2 2.1.1 Critère d acceptation :...2 2.1.2 Résultats :...2 2.1.3 Conclusion :...5 2.2 Fidélité...5 2.2.1 Critère

Plus en détail

ARRETE. Le préfet de Maine-et-Loire Chevalier de la Légion d honneur

ARRETE. Le préfet de Maine-et-Loire Chevalier de la Légion d honneur DIRECTION DE l INTERMINISTERIALITE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE Bureau de l utilité publique Arrêté DIDD/ 2010 n 270 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU LOIR Aménagement de l'extension de la Zone d'activités de Suzerolles

Plus en détail

réalité. Les projets installés vont définir une généralisation du procédé pour en faire un produit universel. PROJET

réalité. Les projets installés vont définir une généralisation du procédé pour en faire un produit universel. PROJET Site pilote Mise en pratique d une théorie sur un site dit «pilote 1» : Par la mise en place d un procédé innovant, fosses biologiques, visant à supprimer les systèmes conventionnels actuels (une fosse,

Plus en détail

Traitement des rejets générés sur les puits shale gas

Traitement des rejets générés sur les puits shale gas المعهد الجزاي ري للبترول INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE JOURNEES D ETUDES TIGHT & SHALE RESERVOIRS 17-18 Septembre 2013 Sheraton, Alger Traitement des rejets générés sur les puits shale gas PRÉSENTATRICE

Plus en détail

Un chantier vert, c est un chantier plus respectueux de l environnement

Un chantier vert, c est un chantier plus respectueux de l environnement Un chantier vert, c est un chantier plus respectueux de l environnement Son objectif : diminuer les nuisances causées par les activités du chantier : bruit, pollutions des milieux naturels, consommation

Plus en détail

ANALYSE PHYSICO-CHIMIQUE DES EAUX ET SEDIMENTS DE LA MARE DE LA GRUE Domaine régional de la forêt de Galluis (Commune de Frémainville)

ANALYSE PHYSICO-CHIMIQUE DES EAUX ET SEDIMENTS DE LA MARE DE LA GRUE Domaine régional de la forêt de Galluis (Commune de Frémainville) AGENCE DES ESPACES VERTS DE LLA REGION ILLE--DE--FRANCE I 9999 rruuee ddee ll l aabbbbéé Grroouul llt t 7755001155 PARIS ANALYSE PHYSICO-CHIMIQUE DES EAUX ET SEDIMENTS DE LA MARE DE LA GRUE Domaine régional

Plus en détail

CARACTÉRISATION DES SÉDIMENTS DU PORT DE PLAISANCE

CARACTÉRISATION DES SÉDIMENTS DU PORT DE PLAISANCE SAEML Loire Atlantique Pêche Plaisance Caractérisation des sédiments du port de plaisance du Croisic SAEML Loire Atlantique Pêche Plaisance Hôtel du département 3 quai Ceineray 44 041 Nantes CARACTÉRISATION

Plus en détail

LES PRINCIPAUX TEXTES REGLEMENTAIRES EN ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL (Source CFDE)

LES PRINCIPAUX TEXTES REGLEMENTAIRES EN ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL (Source CFDE) LES PRINCIPAUX TEXTES REGLEMENTAIRES EN ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL (Source CFDE) Afin de faciliter la lecture, les références aux textes législatifs mentionnent simultanément l article concerné dans le Code

Plus en détail

Service public d assainissement Non collectif

Service public d assainissement Non collectif Service public d assainissement Non collectif Création de l installation : Adresse : Commune : Propriétaire : L assainissement non collectif (ou individuel ou autonome) est un dispositif qui doit assurer

Plus en détail

Arrêté du [ ] relatif aux installations de stockage de déchets de sédiments NOR : DEVP1519170A

Arrêté du [ ] relatif aux installations de stockage de déchets de sédiments NOR : DEVP1519170A RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Arrêté du [ ] relatif aux installations de stockage de déchets de sédiments NOR : DEVP1519170A Publics concernés :

Plus en détail

Implication des Associations Agréées de Surveillance de l'air dans l étude et la gestion locale du réchauffement climatique

Implication des Associations Agréées de Surveillance de l'air dans l étude et la gestion locale du réchauffement climatique Implication des Associations Agréées de Surveillance de l'air dans l étude et la gestion locale du réchauffement climatique En surveillant et étudiant les principaux indicateurs de pollution industrielle,

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Programme d accréditation des laboratoires d analyse PROTOCOLE POUR LA VALIDATION D UNE MÉTHODE D ANALYSE EN CHIMIE DR-12-VMC Édition : 6 mars 2015

Plus en détail

SYNDICAT MIXTE DE HAUTE CÔTE D OR

SYNDICAT MIXTE DE HAUTE CÔTE D OR TRIVALOR Déchets & Écologie Industrielle SYNDICAT MIXTE DE HAUTE CÔTE D OR Cessation d activité de l ancienne usine d incinération de Chatillon sur Seine Consultation pour Etude Environnementale Cahier

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Arrêté du 22 avril 2008 fixant les règles techniques auxquelles

Plus en détail

Les limites actuelles de la "méthode", les blocages et les coûts induits, les évolutions nécessaires et attendues... par Dr.

Les limites actuelles de la méthode, les blocages et les coûts induits, les évolutions nécessaires et attendues... par Dr. Intersol 2010 9ème Congrès Exposition International sur les sols, sédiments et l'eau Cas pratiques de gestion de terres excavées sur site/hors site en France : Les limites actuelles de la "méthode", les

Plus en détail

IUT Robert Schuman 72, route du Rhin 67400 Illkirch. Désamiantage de sol. Département informatique CCTP

IUT Robert Schuman 72, route du Rhin 67400 Illkirch. Désamiantage de sol. Département informatique CCTP IUT Robert Schuman 72, route du Rhin 67400 Illkirch Désamiantage de sol IUT Robert Schuman Département informatique CCTP 24/05/2013 Sommaire I. Généralités 1. Objet de l opération 2. Documents contractuels

Plus en détail

Guide d aide à la déclaration annuelle des émissions polluantes et des déchets à l attention des exploitants de carrières

Guide d aide à la déclaration annuelle des émissions polluantes et des déchets à l attention des exploitants de carrières GUIDE METHODOLOGIQUE D AIDE A LA DECLARATION ANNUELLE DES EMISSIONS POLLUANTES ET DES DECHETS A L ATTENTION DES EXPLOITANTS DE CARRIERES ET D INSTALLATIONS DE PREMIER TRAITEMENT DES MATERIAUX Application

Plus en détail

RENCONTRE AVEC LES PRODUCTEURS D ELECTRICITE Lundi 19 février 2007 DIAGNOSTIC DE L ETAT L ET PERSPECTIVES

RENCONTRE AVEC LES PRODUCTEURS D ELECTRICITE Lundi 19 février 2007 DIAGNOSTIC DE L ETAT L ET PERSPECTIVES RENCONTRE AVEC LES PRODUCTEURS D ELECTRICITE Lundi 19 février 2007 ENVIRONNEMENT, HYGIENE ET SECURITE AU NIVEAU DU SECTEUR DE L ELECTRICITE ET DU GAZ DIAGNOSTIC DE L ETAT L ACTUEL ET PERSPECTIVES Par :

Plus en détail

Les chiffres clés du dragage en France.

Les chiffres clés du dragage en France. 08/06/2011 LILLE - Journées nationales sur la gestion terrestre des sédiments de dragage portuaires et fluviaux DRAGAGE, TRAITEMENT & VALORISATION DES SEDIMENTS ETAT DES LIEUX Nicolas PROULHAC / nicolas.proulhac@idra-environnement.com

Plus en détail

P R É F E C T U R E D E L A S E I N E - M A R I T I M E DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

P R É F E C T U R E D E L A S E I N E - M A R I T I M E DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE P R É F E C T U R E D E L A S E I N E - M A R I T I M E DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE Affaire suivie par : Mme Gisèle ATOUBA 02 32 76 53 91 mél : 02 32 76 54 60 gisele.atouba@seine-maritime.pref.gouv.fr

Plus en détail

Gestion des rejets de substances prioritaires à. l échelle des bassins. versants. Jean-Marc BRIGNON INERIS Direction des Risques Chroniques SEMINAIRE

Gestion des rejets de substances prioritaires à. l échelle des bassins. versants. Jean-Marc BRIGNON INERIS Direction des Risques Chroniques SEMINAIRE SEMINAIRE Les substances chimiques dangereuses de la DCE : vers des outils opérationnels pour la fixation des VLE locales et la gestion à l échelle des bassins Gestion des rejets de substances prioritaires

Plus en détail

Version révisée n 3. Mars 2009. Remplace la version d octobre 2005

Version révisée n 3. Mars 2009. Remplace la version d octobre 2005 Bonnes Pratiques de Fabrication des Encres utilisées sur la face non en contact des aliments des emballages de denrées alimentaires et d articles destinés au contact des aliments Version révisée n 3 Remplace

Plus en détail

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion d information LES EAUX USEES DOMESTIQUES : Définition Quelles solutions de traitement? Quelle règlementation? Oct.09 Les Eaux Usées Domestiques

Plus en détail

Les fiches Synteau. a EAUX USÉES n 6

Les fiches Synteau. a EAUX USÉES n 6 Les fiches Synteau a EAUX USÉES n 6 LA MÉTHANISATION DES BOUES D INSTALLATIONS DE TRAITEMENT DES EAUX RÉSIDUAIRES URBAINES OU INDUSTRIELLES JUIN 2014 La méthanisation connaît un développement important

Plus en détail

Objectifs principaux des ETE

Objectifs principaux des ETE Présentation de EGIS EAU (Groupe EGIS) Les études technico-économiques de réduction de substances dangereuses dans les rejets aqueux (ETE) La démarche 3RSDE Réunion d informations Le 11 mars 2011 Laurent

Plus en détail

For the benefit of business and people. 1 - Présentation du projet de la ZAC. 7 - Suivi environnemental et programme d intervention

For the benefit of business and people. 1 - Présentation du projet de la ZAC. 7 - Suivi environnemental et programme d intervention Ancien site des Ferronneries du Midi Future ZAC Ponts Jumeaux Projet de dépollution 15 décembre 2004 For the benefit of business and people 1 - Présentation du projet de la ZAC 2 - Rappel de l historique

Plus en détail

Agronomie Environnement

Agronomie Environnement Agronomie Environnement Cultures Abonnement info : fax info, documents de synthèse, tours de plaine collectifs Conseil culture Prestation Durée Prix Remarques sur tarif Abonnement Voir tableau ci-dessous

Plus en détail

Outils et et méthodologie

Outils et et méthodologie Reconnaissance des des sites et et sols pollués Outils et et méthodologie m CNAM CNAM :22 :22 janvier 2008 2008 Valorisation des sites industriels : activités d ANTEA N 1 1. Exemples de sites soumis à

Plus en détail

Article I. Type de produits acceptés

Article I. Type de produits acceptés APPORTS EXTERIEURS REGLEMENT La station d épuration du Havre, située au n 150 rue Cuvier au Havre, dispose d équipement permettant la réception et le traitement de certains apports extérieurs pour les

Plus en détail