Le Salaire-Jeunesse. A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche K I N R - C A S D E

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Salaire-Jeunesse. A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche K I N R - C A S D E"

Transcription

1 D E Le Salaire-Jeunesse pour les enfants K I N R - C A S H A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche Apprendre à gérer l argent doit être intégré dans l apprentissage de l indépendance et de la responsabilité. Beaucoup d enfants ne disposent pas d une espace d action clairement définie qui leur permette de gérer et d organiser leur vie quotidienne. Il leur manque l occasion d utiliser et de tester leurs aptitudes en la matière au quotidien. Plus tard, à l adolescence, ils devraient être encouragés à exploiter leurs aptitudes pour gérer leur vie. Il est donc décisif que les parents n attendent pas, pour transférer des responsabilités à leurs enfants, que ces derniers le réclament, mais ils doivent les encourager à le faire. Le salaire-jeunesse est un instrument éprouvé pour appliquer ces principes. Par salaire-jeunesse nous voulons parler de la somme dont un jeune a besoin pour organiser sa vie et qui lui est remise pour l organisation de son domaine de compétences, sous sa propre responsabilité. Dans l éducation financière, le salaire-jeunesse prend la relève de l argent de poche. L expérience le montre: l entrée dans la 13 e année, c est-à-dire le 12 e anniversaire, est le moment idéal pour transférer aux enfants des responsabilités dans des domaines définis de la vie quotidienne. La plupart des enfants peuvent, à cet âge, évaluer leurs besoins de manière responsable, tout en demandant encore volontiers conseil à leurs parents. Plus l introduction du salaire-jeunesse intervient tard et plus la phase d initiation peut s avérer difficile d un point de vue organisationnel. Le premier pas vers la responsabilité financière est particulièrement difficile pour les jeunes qui sont habitués à ce que leurs loisirs leur soient financés, sans que ne soit posée aucune question. Les parents doivent alors être cohérents. Les enfants peuvent aussi supporter des périodes de vaches maigres. Le salaire-jeunesse charge en général moins le budget de la famille que l argent de poche classique ou le financement à la demande; il apporte aux parents et aux enfants une liberté d action financière plus grande. Le modèle peut donc être appliqué par toutes les familles, quels que soient leurs moyens.

2 Quel effet a le salaire-jeunesse? Pour les jeunes: ils apprennent une compétence sociale majeure qui est la gestion réaliste et appropriée de l argent. leur responsabilité et leur autonomie sont encouragées. ils apprennent à planifier leur vie et leurs besoins et à reporter leurs désirs si nécessaire. Pour les parents et toute la famille: la communication au sein de la famille se voit facilitée et le potentiel conflictuel est réduit. les compétences peuvent être bien définies. les parents vivront mieux la période de puberté de leurs enfants; une relation positive entre parents et enfants sera favorisée. Que comprend le salaire-jeunesse? Dans la pratique, la façon de faire suivante s est avérée efficace: les enfants reçoivent à partir de leur 12 e anniversaire régulièrement la somme d argent dont ils ont besoin pour l organisation de leur vie personnelle. Cette somme varie selon le revenu et le mode de vie de chaque famille et devrait donc être discutée au cas par cas. Le salaire-jeunesse couvre tous les domaines dans lesquels les parents sont prêts à transférer des compétences à leur enfant: vêtements, chaussures articles/vêtements de sport vélo, mobylette (au moins l entretien) appareils et accessoires pour l organisation des loisirs téléphone portable, ordinateur, etc., y compris coûts d appel (téléphones portable et fixe), etc. loisirs, entrées, boissons et frais de transport, etc. éventuellement repas pris à l extérieur pour les jeunes qui ne mangent pas à la maison Normalement ne sont pas inclus dans le salaire-jeunesse: les dépenses liées aux activités en famille comme les vacances, les excursions, les sorties en famille au cinéma ou au restaurant, etc. le logement, la nourriture, la lessive, etc. les primes d assurance-maladie, la franchise des dépenses médicales, les corrections dentaires, etc.

3 100 TUTE PRO JUVE N Comment introduire le salaire-jeunesse? Pour l introduction du salaire-jeunesse, la méthode suivante s est avérée efficace: Après une première discussion, les parents et les enfants remplissent chacun de leur côté la fiche de travail «Compétences et budget» (voir la dernière page de ce téléchargement). Il est important ensuite qu une discussion entre les parents ait lieu concernant les compétences de l enfant: à partir de quel âge les enfants peuvent-ils décider euxmêmes de telle ou telle acquisition? Sur cette base, les besoins financiers sont négociés avec les enfants. Il est important que soient clairement établis les droits et les devoirs liés au salaire-jeunesse. En fonction de l âge de l enfant, la part d argent à utiliser comme argent de poche et celle à utiliser pour les investissements (vêtements, appareils, etc.) doit être définie. Pour cela, il peut être utile d effectuer une comptabilité simple. L enfant ouvre lui-même un compte auprès d une banque ou à la Poste. La plupart des établissements ouvrent des comptes pour les enfants à partir de 12 ou 14 ans, sans que les parents ne doivent se porter garants ou apposer leur signature. Si les parents doivent aussi signer, ils ne devraient se porter garants que jusqu à la 13 e année révolue de l enfant. C est important pour la dynamique entre parents et enfants. L enfant reçoit un petit capital de départ et son salaire-jeunesse lui est versé par virement permanent tant qu il remplit les conditions fixées, par exemple tant qu il va à l école, qu il est en formation, etc. Les parents devraient être cohérents lors de l introduction du salaire-jeunesse et accepter que leur enfant soit capable de traverser des périodes de vaches maigres. Il faudrait aussi décider à partir de quel niveau de revenu propre le salaire-jeunesse sera diminué et quand l enfant doit payer une contribution pour la nourriture et le logement. Lorsqu il y a plusieurs enfants dans le foyer, il faut aussi discuter de la manière dont les contributions des enfants seront compensées, par exemple par une aide financière pour une formation ultérieure, pour la fondation d une entreprise, pour l achat d un appartement, etc. L expérience montre que c est un atout si non seulement les enfants, mais aussi chacun des parents, disposent d une cagnotte indépendante de l argent du foyer et pour laquelle aucun compte ne doit être rendu au partenaire/à la partenaire.

4 PRO JUVE N TUTE Salaire pour les enfants Nouvelles obligations et nouvelles libertés Avec l introduction du salaire-jeunesse, une nouvelle situation prend naissance pour les jeunes, engendrant de nouvelles obligations et libertés. D un côté, ils ont davantage la possibilité de réaliser leurs désirs, d un autre, ils peuvent faire des erreurs ou vivre des mésaventures sans demander l aide de leurs parents, sans devoir se confesser et surtout sans conséquences financières pour leurs parents. A condition qu il y ait une explication ciblée, en particulier concernant la responsabilité civile: beaucoup de parents et de jeunes ne savent pas que les parents ne sont responsables que de manière très limitée pour les actions de leurs enfants. Leur responsabilité est limitée à l exercice de leur devoir de surveillance. Les enfants sont responsables pour eux-mêmes, dans la limite de ce pour quoi ils peuvent être jugés en fonction de leur capacité de discernement (art. 16 et 333 Code civil suisse). Cela vaut aussi pour les amendes, les marchandises commandées, les cas de dommages, y compris la responsabilité solidaire en cas d actes de vandalisme réalisés avec d autres, ou les comptes à découvert (à condition que les enfants aient ouvert eux-mêmes le compte). Auteur: Urs Abt, psychologue IAP/thérapie familiale systémique IEF, est l inventeur du modèle salaire-jeunesse. Il travaille comme thérapeute et conseille les familles.

5 D E Fiche de travail pour les parents K I N R - C A S H Compétences/Salaire-jeunesse/Combien dé pensons-nous pour notre enfant? Comptez tout, sauf les assurances, le médecin, l hébergement, l alimentation, les frais de scolarité, les instruments de musique, les vacances en famille, etc. Dépenses pour Semaine Mois Année Vêtements Chaussures Articles de sport/vélos/y compris réparations Abonnements/frais de transport Autres Total intermédiaire (investissements) Argent de poche CD, livres, discothèque, cinéma, etc. Frais de téléphone fixe/portable Internet, etc. Total

6 TUTE Salaire pour les enfants Quels champs d action/compétences suis-je/ sommes-nous prêt(s) à laisser à notre enfant? Compétences Mon enfant peut J en parle/nous en parlons Je le décide/nous concernant le décider lui-même avec notre enfant et fixons le décidons des règles de conduite Aménagement de la chambre Ordre, etc. Devoirs Quand, comment Division du temps Heures de sommeil, etc. Sorties Où, jusqu à quelle heure Amitiés Qui, quand Achats Vêtements, etc. Formation Autres 100 Quelles conditions fixez-vous à votre enfant? PRO JUVE N Participation aux tâches ménagères Participation aux rituels de la famille Présence aux repas communs Obligations envers l école et le travail Cette fiche de travail peut servir de base pour des discussions entre parents et enfants sur les compétences et le salaire-jeunesse. Urs Abt, Zürich

7 D E Fiche de travail pour les jeunes K I N R - C A S H Compétences/Salaire-jeunesse/De combien d argent ai-je besoin? âge Compte tout, sauf les assurances, le médecin, l hébergement, l alimentation, les frais de scolarité, les instruments de musique, les vacances en famille, etc. Dépenses pour Semaine Mois Année Vêtements Chaussures Articles de sport/vélos/y compris réparations Abonnements/frais de voyage Autres Total intermédiaire (investissements) Argent de poche CD, livres, discothèque, cinéma, etc. Frais de téléphone fixe/portable Internet, etc. Total

8 TUTE PRO JUVE N Salaire pour les enfants Que puis-je décider seul? Où ai-je besoin d aide et que doivent décider mes parents? Compétences Je peux le décider Je souhaite de l aide Mes parents doivent concernant moi-même le décider Aménagement de la chambre Ordre, etc. Devoirs Quand, comment Division du temps Heures de sommeil, etc. Sorties Où, jusqu à quelle heure Amitiés Qui, quand Achats Vêtements, etc. Formation Autres 100 Qu est-ce qui est important pour moi dans la famille? Dans quels domaines je veux et peux apporter ma contribution pour une vie en famille harmonieuse? Participation aux tâches ménagères Participation aux rituels de la famille Présence aux repas communs Mes idées de contribution à la vie de famille Cette fiche de travail peut servir de base pour des discussions avec les parents concernant les compétences et le salaire-jeunesse. Urs Abt, Zürich

Tenir un budget Acétates

Tenir un budget Acétates Troisième leçon Tenir un budget Acétates Le processus budgétaire Première étape : Évaluer sa situation personnelle et financière (besoins, valeurs, situation de vie). Deuxième étape : Se fixer des objectifs

Plus en détail

ÉPARGNE Fiche de travail

ÉPARGNE Fiche de travail Questions de compréhension Exercice 1 Le schéma ci-après représente les budgets de Catherine, de Fred et de Louane. Laquelle de ces trois personnes a un budget équilibré, un budget présentant un excédent

Plus en détail

Propension moyenne et marginale

Propension moyenne et marginale Propension moyenne et marginale Les ménages utilisent leur revenu soit pour consommer (tout de suite), soit pour épargner (et consommer plus tard). On appelle propension moyenne à consommer (PMC) la part

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

QUEL EXEMPLE DONNEZ-VOUS À VOS ENFANTS?

QUEL EXEMPLE DONNEZ-VOUS À VOS ENFANTS? manifester d intérêt à l égard de l argent. Vous devez donc faire en sorte que le sujet soit pertinent pour eux, en profitant des moments propices offerts par la vie quotidienne. Vous n avez pas à prévoir

Plus en détail

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE 1. On t a volé ton vélo. Tu vas au commissariat de police pour déclarer le vol: Tu dois donner à l agent - toutes les informations nécessaires sur le vol : - quoi (description de l objet volé) - quand

Plus en détail

FORMULAIRE lll. (Règles 26 à 30) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c.

FORMULAIRE lll. (Règles 26 à 30) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c. (Règles 26 à 30) FORMULAIRE lll CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c. Partie: ÉTAT DES REVENUS, DÉPENSES ET BILAN Je, soussigné(e), domicilié(e)

Plus en détail

Connaître vos revenus et vos dépenses

Connaître vos revenus et vos dépenses Connaître vos revenus et vos dépenses NIVEAU 9-12 La présente leçon donnera l occasion aux élèves d examiner leurs revenus et leurs dépenses, et d apprendre à établir un budget. Cours Initiation aux affaires

Plus en détail

La question financière. www.guidesulysse.com

La question financière. www.guidesulysse.com 1 La question financière Connaître le coût des études à Montréal, faire un budget efficace et réaliste, trouver des moyens pour financer ses études et comprendre les conséquences de l endettement, voilà

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

FRAIS D ÉTUDES PROGRAMMES DE LICENCE. Valable pour 2015. www.glion.edu

FRAIS D ÉTUDES PROGRAMMES DE LICENCE. Valable pour 2015. www.glion.edu FRAIS D ÉTUDES PROGRAMMES DE LICENCE Valable pour 2015 www.glion.edu LICENCE EN GESTION HÔTELIÈRE - SUISSE Campus: GLION GLION BULLE Caution (dommages et uniforme) 1,250 Enseignement 24,000 26,400 26,000

Plus en détail

L argent, un sujet sans importance?

L argent, un sujet sans importance? ÉTUDE JUVENIR 3.0 1 ÉTUDE JUVENIR 3.0 L argent, un sujet sans importance? Comment les jeunes Suisses gèrent leurs finances. UNE ÉTUDE DE LA FONDATION JACOBS RÉALISÉE PAR PROGNOS 2 ÉTUDE JUVENIR 3.0 Mandant

Plus en détail

Assurance des métiers Suisse. Case postale. Sihlquai 255. 8031 Zurich. Ne pas affranchir Non affrancare. Nicht frankieren. Envoi commercial-réponse

Assurance des métiers Suisse. Case postale. Sihlquai 255. 8031 Zurich. Ne pas affranchir Non affrancare. Nicht frankieren. Envoi commercial-réponse Assurance des métiers Suisse Sihlquai 255 Case postale 8031 Zurich Geschäftsantwortsendung Invio commerciale risposta Envoi commercial-réponse A Nicht frankieren Ne pas affranchir Non affrancare Assurance

Plus en détail

VOUS CHERCHEZ UNE SOLUTION DE GARDE POUR VOS ENFANTS?

VOUS CHERCHEZ UNE SOLUTION DE GARDE POUR VOS ENFANTS? VOUS CHERCHEZ UNE SOLUTION DE GARDE POUR VOS ENFANTS? Accueillez une jeune fille au pair et faites vivre à votre famille l expérience unique et enrichissante de l échange culturel. Au pair TODAY vous propose

Plus en détail

Zurich-Opfikon, janvier 2011. Chères collaboratrices, chers collaborateurs,

Zurich-Opfikon, janvier 2011. Chères collaboratrices, chers collaborateurs, 2 Zurich-Opfikon, janvier 2011 Chères collaboratrices, chers collaborateurs, Avec votre retraite, c est une nouvelle tranche de vie qui commence. Vous avez maintenant l occasion de réaliser certains de

Plus en détail

GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET

GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET D1 GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET 1- Analyse de la situation. Caroline, 26 ans, a sélectionné un séjour en Espagne d un montant de 420 tout compris, pour ses vacances du 1 er au 15 aout. Elle devra régler

Plus en détail

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 1 Berne, mai 2007 Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 2 Pourquoi la CSIAS en tant qu association privée peut-elle établir des normes en matière d aide sociale? La CSIAS est l association professionnelle

Plus en détail

http://www.a2c-31.com Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers

http://www.a2c-31.com Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers Merci de compléter les tableaux suivants pour vous garantir un maximum d'informations en un minimum de temps à l'avenir Si possible, indiquez les dates de fin

Plus en détail

Rappel à la Réalité sur le mode de vie

Rappel à la Réalité sur le mode de vie module 2 nouveau-brunswick Rappel à la Réalité sur le mode de vie Conseil : Il est préférable de faire cette activité par ordinateur. Nous vous fournissons quand même la copie papier au cas où vous en

Plus en détail

Inscription et conditions pour les jeunes pour un stage en Allemagne

Inscription et conditions pour les jeunes pour un stage en Allemagne Inscription et conditions pour les jeunes pour un stage en Allemagne L'organisation suisse Agriviva prend les inscriptions au nom de l'evangelisches Bauernwerk et les lui transmet. En m inscrivant j'accepte

Plus en détail

JEF. Programme pour les Jeunes en Formation

JEF. Programme pour les Jeunes en Formation 1 JEF Programme pour les Jeunes en Formation 2, un programme du BCAS, fondation privée reconnue d utilité publique, qui agit : Pour les enfants et les jeunes : SOS-Enfants Genève Le Biceps Pour les adultes

Plus en détail

Sondage sur l endettement chez les jeunes

Sondage sur l endettement chez les jeunes chez les jeunes Rapport préliminaire Présenté à Madame Caroline Toupin Agente de développement et des communications 13 octobre 2009 Réf. : 1666_200910/MO/jc (514) 282-0333 1-800-474-9493 www.observateur.qc.ca

Plus en détail

AGIR ENSEMBLE POUR VOUS, PARTOUT

AGIR ENSEMBLE POUR VOUS, PARTOUT AGIR ENSEMBLE POUR VOUS, PARTOUT Deux grands acteurs de proximité s associent pour vous simplifier la vie. Tout près de chez vous. 2 LES CCAS/CIAS Plus de 7 500 Centres Communaux ou Intercommunaux d Action

Plus en détail

Sommaire. www.guidesulysse.com. http://www.guidesulysse.com/catalogue/ficheproduit.aspx?isbn=9782894644591

Sommaire. www.guidesulysse.com. http://www.guidesulysse.com/catalogue/ficheproduit.aspx?isbn=9782894644591 Sommaire www.guidesulysse.com 8Sommaire Introduction 12 1 La question financière 15 Coût des études universitaires 17 Budget minimum pour étudier à Montréal 18 Se faire un budget 18 La grille budgétaire

Plus en détail

Monnaie. Options de paiement Il y a différentes façons de paiement pour les produits et services en Estonie:

Monnaie. Options de paiement Il y a différentes façons de paiement pour les produits et services en Estonie: Monnaie L Euro ( ) est la monnaie officielle de l Estonie depuis le 1er janvier 2011. 1 euro = 100 centimes. Les pièces suivantes sont utilisées: 1, 2, 5, 10, 20 & 50 centimes et 1 & 2 euros. Les dénominations

Plus en détail

FRAIS D ÉTUDES & CONDITIONS

FRAIS D ÉTUDES & CONDITIONS FRAIS D ÉTUDES & CONDITIONS Valable pour 016.1 www.glion.edu Bachelor en Management Hôtelier Année Année 4 S1 S S S4 S5 S6 S7 Frais d études 17,875 17,875 17,875 17,875 17,875 89,75 40 15 15 40 10 1,680

Plus en détail

Choisir une structure d hébergement

Choisir une structure d hébergement Choisir une structure d hébergement Cet outil reprend un ensemble d informations et de questions qu il est important de poser lors de la visite d une structure d hébergement. Avec qui? Quelles sont les

Plus en détail

5.01 Prestations complémentaires Prestations complémentaires à l AVS et à l AI

5.01 Prestations complémentaires Prestations complémentaires à l AVS et à l AI 5.01 Prestations complémentaires Prestations complémentaires à l AVS et à l AI Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Les prestations complémentaires à l AVS et à l AI sont accordées lorsque les rentes et

Plus en détail

2.4.2 L'assurance maladie L assurance maladie qui couvre les frais de base (LAMal) est obligatoire pour toutes les personnes domiciliées en Suisse.

2.4.2 L'assurance maladie L assurance maladie qui couvre les frais de base (LAMal) est obligatoire pour toutes les personnes domiciliées en Suisse. Budget les charges 2.4 Les charges ou l'argent qui sort... Les charges: ce sont les dépenses, l'argent qui sort de ton porte-monnaie - ou que tu épargnes - tous les mois. 2.4.1 Le loyer Le bail à loyer

Plus en détail

C est aussi simple que cela. Les prestations du Help Point

C est aussi simple que cela. Les prestations du Help Point Une aide rapide en 126 points En cas de sinistre, 126 Help Points sont à votre disposition dans toute la Suisse. Vous y obtiendrez de l aide rapidement et sans formalités. 26 sites Help Point 100 partenaires

Plus en détail

Test Francophone de Langue Française (TFLF)

Test Francophone de Langue Française (TFLF) Test Francophone de Langue Française (TFLF) Certificat de compétences linguistiques Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV) Université de Liège Livret du candidat : Niveau : B1 du Cadre européen

Plus en détail

Mes droits aux vacances. ... en survol

Mes droits aux vacances. ... en survol Mes droits aux vacances... en survol AVERTISSEMENT Cette brochure de vulgarisation expose des réglementations parfois complexes. Dès lors, il se pourrait que certains cas spécifiques n y soient pas traités.

Plus en détail

GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET

GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET D1 GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET 1- Analyse de la situation. Caroline, 26 ans, a sélectionné un séjour en Espagne d un montant de 420 tout compris, pour ses vacances du 1 er au 15 aout. Elle devra régler

Plus en détail

Document réalisé avec le soutien de

Document réalisé avec le soutien de Document réalisé avec le soutien de Directeur de la publication : Cédric MAMETZ Responsable de la rédaction : Céline SIMONIN, Chargée de projets Nous Aussi Conception graphique : La Suite + Co et Lauriane

Plus en détail

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Ce qu il est bon de savoir concernant le bureau d idées 2 Une excellente idée: le bureau d idées 4 Le bureau d idées: des enfants

Plus en détail

Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir

Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir 10 Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir Il existe plusieurs façons d épargner pour les études des enfants : épargne personnelle, compte de fiducie, régime enregistré d épargne-études

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

FORMULAIRE III (Bénéficiaire)

FORMULAIRE III (Bénéficiaire) FORMULAIRE III (Bénéficiaire) CANADA Province de Québec District de Montréal C O U R S U P É R I E U R E CHAMBRE DE LA FAMILLE No du dossier 500- - - c. partie demanderesse partie défenderesse ÉTAT DES

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

mon entreprise : je protège mes biens, mes résultats et moi-même

mon entreprise : je protège mes biens, mes résultats et moi-même mon entreprise : je protège mes biens, mes résultats et moi-même Vous êtes passionné par ce que vous faites au jour le jour et votre métier n est pas seulement un travail. Votre entreprise, c est le projet

Plus en détail

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Cartes de crédit Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Votre Cembra MasterCard personnelle Nous sommes ravis de constater que vous avez opté pour la Cembra MasterCard. Vous pouvez

Plus en détail

Convention sur les effets du divorce 1

Convention sur les effets du divorce 1 Convention sur les effets du divorce 1 entre (prénom, nom, date de naissance, rue, NPA, lieu) représenté(e) par (prénom, nom, rue, NPA, lieu) et (prénom, nom, date de naissance, rue, NPA, lieu) représenté(e)

Plus en détail

SECTION 3 Les outils pour la personne

SECTION 3 Les outils pour la personne SECTION 3 Les outils pour la personne DISCUTER AVEC MON OU MA MÉDECIN/PSYCHIATRE : DÉVELOPPER DES STRATÉGIES POUR REGAGNER DU POUVOIR 1 Le moment de la consultation avec le ou la psychiatre/médecin dans

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER :

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER : DEMANDE DE SERVICES JURIDIQUES PRO BONO (MATIÈRES FAMILIALES) CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER : DÉLAIS L examen de votre demande peut prendre au moins deux semaines. De plus, Pro Bono Québec

Plus en détail

Guides de Tangerine sur les finances personnelles. Prise de possession. Points à considérer lors de l achat d une première propriété

Guides de Tangerine sur les finances personnelles. Prise de possession. Points à considérer lors de l achat d une première propriété Guides de Tangerine sur les finances personnelles Prise de possession Points à considérer lors de l achat d une première propriété «Les acheteurs sont souvent surpris d apprendre que les maisons neuves

Plus en détail

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE BULLETIN n O HE 002 Publié en juin 2000 Révisé en août 2014 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE RÉMUNÉRATION Le présent bulletin aidera les employeurs à déterminer

Plus en détail

FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA

FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA 1 FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA Afin de donner un bon aperçu de mes possibilités et mes limitations à la DG Personnes handicapés, je coche ce que je peux faire ou ne plus faire. Ci-dessous

Plus en détail

Gérer son budget, les bons réflexes

Gérer son budget, les bons réflexes GUIDE PRATIQUE Gérer son budget, les bons réflexes PRÉVOIR VOTRE BUDGET MAÎTRISER VOTRE BUDGET GÉRER VOTRE ARGENT ET VOS PROJETS ON A TOUS BESOIN DE CONSEILS POUR SON BUDGET L argent participe au bonheur

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Introduction La planification financière couvre un large éventail de sujets et dans le meilleur des cas, elle les regroupe d une manière ordonnée et intégrée. Toutefois, vu qu

Plus en détail

Unité D : Les placements. Demi-cours VI Guide de l'élève Corrigé

Unité D : Les placements. Demi-cours VI Guide de l'élève Corrigé Unité D : Les placements Demi-cours VI Guide de l'élève Corrigé Exercice 2 1. Type de placement Niveau de risque Coûts Rendement des dernières années Liquidité d'achat/de rachat Protection contre l'inflation

Plus en détail

L assurance qui protège votre famille, vos biens et vos droits chez vous et partout ailleurs!

L assurance qui protège votre famille, vos biens et vos droits chez vous et partout ailleurs! L assurance qui protège votre famille, vos biens et vos droits chez vous et partout ailleurs! reebou family, un produit unique pour une couverture complète Foyer vous propose une assurance multirisque

Plus en détail

Cotisations à l AVS, à l AI et aux APG

Cotisations à l AVS, à l AI et aux APG 2.01 Cotisations Cotisations à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Les personnes qui exercent une activité lucrative en Suisse paient des cotisations à l AVS, à l AI et aux APG

Plus en détail

MOBILITÉ INTERNATIONALE

MOBILITÉ INTERNATIONALE Annexe 5 MOBILITÉ INTERNATIONALE FICHE DE CANDIDATURE DE L ÉTUDIANT Indiquez le titre de votre stage ou projet : Nom (comme indiqué sur le passeport) Adresse complète (rue, ville, code postal) Matricule

Plus en détail

Foire aux questions. assurance colle ctive

Foire aux questions. assurance colle ctive assurance colle ctive Foire aux questions Les réponses aux questions suivantes s adressent aux membres des syndicats qui adhèrent aux assurances collectives de la FNEEQ-CSN. Nous vous invitons à communiquer

Plus en détail

Service Hainchamps de mise en autonomie en logement communautaire

Service Hainchamps de mise en autonomie en logement communautaire Service Hainchamps de mise en autonomie en logement communautaire Pour adultes handicapés mentaux de la Meuse serésienne rue Hainchamps 77 siège social: a.s.b.l. Cesahm 4100 Seraing rue du Sewage 9 à 4100

Plus en détail

Ma fille est diabétique de type 1

Ma fille est diabétique de type 1 Ma fille est diabétique de type 1 Anneli, fille de Martina Equilibrée grâce à sa pompe depuis 2011 A l annonce du diagnostic de diabète de type 1 de leur enfant, de nombreux parents se demandent : «Pourquoi

Plus en détail

Entre Demandeur 1 et Défendeur ÉTAT FINANCIER ÉTAT FINANCIER DE (demandeur ou défendeur) Je soussigné,

Entre Demandeur 1 et Défendeur ÉTAT FINANCIER ÉTAT FINANCIER DE (demandeur ou défendeur) Je soussigné, Formule 94 (Règle 63A (1) ) C.S. n o COUR SUPRÊME DU YUKON Entre Demandeur 1 et Défendeur ÉTAT FINANCIER ÉTAT FINANCIER DE (demandeur ou défendeur) Je soussigné,, de, au Yukon, DÉCLARE SOUS SERMENT (OU

Plus en détail

Pour votre génération, le meilleur reste à venir

Pour votre génération, le meilleur reste à venir Pour votre génération, le meilleur reste à venir Votre génération? Une génération qui a osé rêver et fait vivre au monde de mémorables instants. Vous faites partie de la Happy Generation. Chez AXA, nous

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

Conditions Complémentaires (CC) Edition janvier 2009. Organisme d assurance: Sanitas Assurances privées SA

Conditions Complémentaires (CC) Edition janvier 2009. Organisme d assurance: Sanitas Assurances privées SA HirslandenCare Assurance complémentaire selon la Loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA) pour une chambre à un lit en division privée dans des cliniques du groupe de cliniques privées Hirslanden

Plus en détail

Formation continue des chauffeurs professionnels

Formation continue des chauffeurs professionnels Formation continue des chauffeurs professionnels K. Willems/ G. RAES 02/2011 Réponses aux questions fréquemment posées. 1. Dois-je faire inscrire le code «95» dans mon permis de conduire dès maintenant?

Plus en détail

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie Vivre en toute autonomie www.avh.asso.fr L Association Valentin Haüy a été fondée en 1889 et reconnue d utilité publique en 1891. Elle a pour vocation d aider les aveugles et les malvoyants à sortir de

Plus en détail

sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante

sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante Ordonnance du 14 décembre 2006 Entrée en vigueur : 01.01.2007 sur la déduction des frais professionnels des personnes exerçant une activité lucrative dépendante La Direction des finances Vu l article 27

Plus en détail

Domaine de qualification «travaux pratiques» Position «examen pratique»

Domaine de qualification «travaux pratiques» Position «examen pratique» S P K C S E im Detailhandel dans le Commerce de Détail nel Commercio al Dettaglio ASMAS Association Suisse des Magasins d Articles de Sport Procédure de qualification pour les formations professionnelles

Plus en détail

LES ASSURANCES A J&S

LES ASSURANCES A J&S LES ASSURANCES A J&S 1. INTRODUCTION Jeunesse & Santé asbl est souscripteur de polices d assurances destinées principalement à couvrir : Quoi? Les dommages corporels et la responsabilité civile Qui? Des

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Préparer sa retraite. Que trouve-t-on dans ce feuillet d information?

Préparer sa retraite. Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information décrit le fondement de la planification en vue de la retraite. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service des ressources

Plus en détail

L adresse de référence

L adresse de référence Version n : 1 Dernière actualisation : 18-12-2006 1) À quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une adresse de référence? 3) Quels sont les avantages d une adresse de référence? 4) Qui peut s inscrire en

Plus en détail

2.06 Etat au 1 er janvier 2011

2.06 Etat au 1 er janvier 2011 2.06 Etat au 1 er janvier 2011 Travail domestique Qu est-ce qui est considéré comme travail domestique? 1 On entend par travail domestique, par exemple, l activité des personnes suivantes : nettoyeuse/nettoyeur;

Plus en détail

Manuel. de stage pratique d orientation professionnelle dans les formations initiales dans la branche des installations électriques

Manuel. de stage pratique d orientation professionnelle dans les formations initiales dans la branche des installations électriques Manuel de stage pratique d orientation professionnelle dans les formations initiales dans la branche des installations électriques Electricien/ne de montage CFC Installateur/-trice-électricien/ne CFC Télématicien/ne

Plus en détail

Bienvenue à Avantages sociaux en ligne de NAV CANADA

Bienvenue à Avantages sociaux en ligne de NAV CANADA Bienvenue à Avantages sociaux en ligne de NAV CANADA Avantages sociaux en ligne présente l information nécessaire pour profiter pleinement de nos régimes d avantages sociaux. Régime Assuré Régime de soins

Plus en détail

No au 31.12.2006 au 31.12.2007 comptes Fr. Fr.

No au 31.12.2006 au 31.12.2007 comptes Fr. Fr. BILAN No au 31.12.2006 au 31.12.2007 comptes Fr. Fr. ACTIFS 1000 CAISSE 3'487.60 2'853.70 1010 POSTE 294'296.85 181'215.14 1030 DEBITEURS ELEVES 225'476.45 205'286.53 1031 AUTRES DEBITEURS 50'760.95 56'632.75

Plus en détail

Les jeunes et les écr@ns

Les jeunes et les écr@ns La lettre aux parents N o 8 Cher-s Parent-s, Les jeunes et les écr@ns «Sur Internet, on peut écouter la radio tout en payant le téléphone.» Anne Roumanoff Depuis une quinzaine d années on assiste à une

Plus en détail

FRAIS D ÉTUDES PROGRAMMES GRADUATE. Valable pour 2015. www.glion.edu

FRAIS D ÉTUDES PROGRAMMES GRADUATE. Valable pour 2015. www.glion.edu FRAIS D ÉTUDES PROGRAMMES GRADUATE Valable pour 05 www.glion.edu Valable pour 05 DIPLÔMES POST-UNIVERSITAIRES EN HÔTELLERIE - SUISSE Caution (dommages et uniforme),50 POSTGRADUATE DIPLOMA*/ HIGHER DIPLOMA

Plus en détail

Organiser. son Budget. Les supports proposés...2 Échéancier...3-6 Budget... Mode d emploi...7 Conseils pratiques...8

Organiser. son Budget. Les supports proposés...2 Échéancier...3-6 Budget... Mode d emploi...7 Conseils pratiques...8 LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Dépenser : se comporter en consommateur avisé Organiser Ajuster : réagir rapidement aux événements son Budget Sommaire Les supports proposés...2 Échéancier....3-6

Plus en détail

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles?

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? FAQ // coopératives d habitations étudiante Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? Pas du tout! Mise à part qu elles soient dédiées à la population

Plus en détail

FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Services d auxiliaires autogérés Mai 2000 4 e édition FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Services d auxiliaires autogérés Mai 2000 4 e édition Programme

Plus en détail

Partie I - Les grandes règles de base de la responsabilité des dirigeants de sociétés. 1. La responsabilité au regard du Code des sociétés...

Partie I - Les grandes règles de base de la responsabilité des dirigeants de sociétés. 1. La responsabilité au regard du Code des sociétés... Table des matières Partie I - Les grandes règles de base de la responsabilité des dirigeants de sociétés 1. La responsabilité au regard du Code des sociétés...3 1.1. La faute de gestion.....................................

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

Gestion du budget familial-1

Gestion du budget familial-1 Gestion du budget familial-1 Qu est-ce qu un budget? A quoi cela sert-il? C est un plan prévisionnel qui nous sert à bien gérer notre argent dans le temps. Le budget est un tableau qui enregistre pour

Plus en détail

9 % 7 % 5 % 4 % 2 % 2 % 11 %

9 % 7 % 5 % 4 % 2 % 2 % 11 % Les repas au restaurant, le magasinage et les divertissements sont les trois éléments les plus souvent cités par les étudiants lorsqu on leur demande dans quelles dépenses il seraient le plus susceptibles

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud)

Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud) Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud) Arnaud Arnaud a 32 ans. Il présente de l'autisme et une déficience intellectuelle modérée. Arnaud vit seul dans sa maison. En journée, il va dans un service

Plus en détail

Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate

Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate Check-list pour la bonne formation continue Voies de formation

Plus en détail

Finanzführerschäin. Maison des jeunes Am Quartier

Finanzführerschäin. Maison des jeunes Am Quartier Finanzführerschäin Maison des jeunes Am Quartier 17 mars 2015 Table des matières 1. Qu est-ce qu une transaction? Les notions de «bien» et «service»... 3 2. Qu est-ce qu une dépense? Les notions de besoins

Plus en détail

Les activités proposées peuvent être traitées individuellement ou par groupe en version imprimée ou en ligne, selon la durée indiquée.

Les activités proposées peuvent être traitées individuellement ou par groupe en version imprimée ou en ligne, selon la durée indiquée. Les activités proposées peuvent être traitées individuellement ou par groupe en version imprimée ou en ligne, selon la durée indiquée. Le module «calcul mental» couvre ici l ensemble du programme de 6

Plus en détail

Égalité des chances pour toutes et tous

Égalité des chances pour toutes et tous Égalité des chances pour toutes et tous L égalité des chances pour toutes les personnes vivant en Suisse et un des piliers centraux d une société juste et solidaire. L égalité des chances signifie d abord

Plus en détail

Apprentissage autonome (Étude Indépendante)

Apprentissage autonome (Étude Indépendante) PRÉDIRE DES DÉPENSES FUTURES Apprentissage autonome (Étude Indépendante) Géométrie et Applications 111/112 Nom : Tu passes de nombreuses heures à planifier ton avenir et à t imaginer ce que sera ta vie

Plus en détail

Check-list «Déménagement» 1

Check-list «Déménagement» 1 Check-list «Déménagement» 1 1 Sur le modèle de la Checkliste "Umzug" de Schweizerischer Mieterinnen- und Mieterverband Le plus tôt possible Examiner le nouveau contrat de location, éventuellement le faire

Plus en détail

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE PRÉPARATOIRE:

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE PRÉPARATOIRE: DEVIS TECHNIQUE POUR ORGANISATEURS D ÉVÉNEMENTS: Même la meilleure conférence peut sembler inefficace lorsque la température, l'éclairage, l'équipement audiovisuel et l'atmosphère de la salle ne sont pas

Plus en détail

Toute une gamme de produits et services qui donnent aux jeunes les moyens de leur indépendance.

Toute une gamme de produits et services qui donnent aux jeunes les moyens de leur indépendance. Toute une gamme de produits et services qui donnent aux jeunes les moyens de leur indépendance. Découvrez toutes les solutions dont vous avez besoin pour bien démarrer. Financer vos études, gérer votre

Plus en détail

Konami Digital Entertainment GmbH (KDE) Yu-Gi-Oh! TRADING CARD GAME 2013 WCQ: Regionals FAQ

Konami Digital Entertainment GmbH (KDE) Yu-Gi-Oh! TRADING CARD GAME 2013 WCQ: Regionals FAQ Konami Digital Entertainment GmbH (KDE) Yu-Gi-Oh! TRADING CARD GAME 2013 WCQ: Regionals FAQ Informations de base... 2 Qu est ce qu un WCQ: Regional?... 2 Où et quand ont lieu les WCQ: Regionals?... 2 Combien

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Australie / Sydney 2010 IUT2 Grenoble Département Technique de Commercialisation A/ Vie pratique -Logement- Les logements sont très chers en Australie et plus particulièrement

Plus en détail

l ensemble des ayants droit en situation monoparentale avec enfant(s) de moins de 6 ans.

l ensemble des ayants droit en situation monoparentale avec enfant(s) de moins de 6 ans. Aide aux frais de garde Pour bénéficier de cette aide, l adhérent doit vivre seul avec enfant(s) de moins de 6 ans naturel(s) ou adopté(s) sous le même toit. 150 /an maxi. l ensemble des ayants droit en

Plus en détail

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa.

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Ce ne sont pas des cartes de crédit. Avant de les utiliser, il faut y verser de l argent. Certaines entraînent des frais.

Plus en détail

Si votre achat vous laisse tomber? De nombreux consommateurs ignorent la durée de la garantie légale : 2 ans

Si votre achat vous laisse tomber? De nombreux consommateurs ignorent la durée de la garantie légale : 2 ans La garantie de conformité Si votre achat vous laisse tomber? De nombreux consommateurs ignorent la durée de la garantie légale : 2 ans Pendant les 6 premiers mois, la garantie légale s applique quasi automatiquement

Plus en détail

Régime d assurance soins de santé réservé aux membres - TROUSSE D ADHÉSION 2015

Régime d assurance soins de santé réservé aux membres - TROUSSE D ADHÉSION 2015 Régime d assurance soins de santé réservé aux membres - TROUSSE D ADHÉSION 2015 Nous avons le plaisir de vous faire part des protections disponibles sous le régime d assurance soins de santé de l Ordre

Plus en détail

Automobiles et prêts Acétates

Automobiles et prêts Acétates Neuvième leçon Automobiles et prêts Acétates Coûts reliés à la possession et à la conduite d une voiture Frais de propriété (fixes) : Dépréciation (d après le prix d achat) Intérêt (s il s agit d un achat

Plus en détail