Le Salaire-Jeunesse. A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche K I N R - C A S D E

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Salaire-Jeunesse. A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche K I N R - C A S D E"

Transcription

1 D E Le Salaire-Jeunesse pour les enfants K I N R - C A S H A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche Apprendre à gérer l argent doit être intégré dans l apprentissage de l indépendance et de la responsabilité. Beaucoup d enfants ne disposent pas d une espace d action clairement définie qui leur permette de gérer et d organiser leur vie quotidienne. Il leur manque l occasion d utiliser et de tester leurs aptitudes en la matière au quotidien. Plus tard, à l adolescence, ils devraient être encouragés à exploiter leurs aptitudes pour gérer leur vie. Il est donc décisif que les parents n attendent pas, pour transférer des responsabilités à leurs enfants, que ces derniers le réclament, mais ils doivent les encourager à le faire. Le salaire-jeunesse est un instrument éprouvé pour appliquer ces principes. Par salaire-jeunesse nous voulons parler de la somme dont un jeune a besoin pour organiser sa vie et qui lui est remise pour l organisation de son domaine de compétences, sous sa propre responsabilité. Dans l éducation financière, le salaire-jeunesse prend la relève de l argent de poche. L expérience le montre: l entrée dans la 13 e année, c est-à-dire le 12 e anniversaire, est le moment idéal pour transférer aux enfants des responsabilités dans des domaines définis de la vie quotidienne. La plupart des enfants peuvent, à cet âge, évaluer leurs besoins de manière responsable, tout en demandant encore volontiers conseil à leurs parents. Plus l introduction du salaire-jeunesse intervient tard et plus la phase d initiation peut s avérer difficile d un point de vue organisationnel. Le premier pas vers la responsabilité financière est particulièrement difficile pour les jeunes qui sont habitués à ce que leurs loisirs leur soient financés, sans que ne soit posée aucune question. Les parents doivent alors être cohérents. Les enfants peuvent aussi supporter des périodes de vaches maigres. Le salaire-jeunesse charge en général moins le budget de la famille que l argent de poche classique ou le financement à la demande; il apporte aux parents et aux enfants une liberté d action financière plus grande. Le modèle peut donc être appliqué par toutes les familles, quels que soient leurs moyens.

2 Quel effet a le salaire-jeunesse? Pour les jeunes: ils apprennent une compétence sociale majeure qui est la gestion réaliste et appropriée de l argent. leur responsabilité et leur autonomie sont encouragées. ils apprennent à planifier leur vie et leurs besoins et à reporter leurs désirs si nécessaire. Pour les parents et toute la famille: la communication au sein de la famille se voit facilitée et le potentiel conflictuel est réduit. les compétences peuvent être bien définies. les parents vivront mieux la période de puberté de leurs enfants; une relation positive entre parents et enfants sera favorisée. Que comprend le salaire-jeunesse? Dans la pratique, la façon de faire suivante s est avérée efficace: les enfants reçoivent à partir de leur 12 e anniversaire régulièrement la somme d argent dont ils ont besoin pour l organisation de leur vie personnelle. Cette somme varie selon le revenu et le mode de vie de chaque famille et devrait donc être discutée au cas par cas. Le salaire-jeunesse couvre tous les domaines dans lesquels les parents sont prêts à transférer des compétences à leur enfant: vêtements, chaussures articles/vêtements de sport vélo, mobylette (au moins l entretien) appareils et accessoires pour l organisation des loisirs téléphone portable, ordinateur, etc., y compris coûts d appel (téléphones portable et fixe), etc. loisirs, entrées, boissons et frais de transport, etc. éventuellement repas pris à l extérieur pour les jeunes qui ne mangent pas à la maison Normalement ne sont pas inclus dans le salaire-jeunesse: les dépenses liées aux activités en famille comme les vacances, les excursions, les sorties en famille au cinéma ou au restaurant, etc. le logement, la nourriture, la lessive, etc. les primes d assurance-maladie, la franchise des dépenses médicales, les corrections dentaires, etc.

3 100 TUTE PRO JUVE N Comment introduire le salaire-jeunesse? Pour l introduction du salaire-jeunesse, la méthode suivante s est avérée efficace: Après une première discussion, les parents et les enfants remplissent chacun de leur côté la fiche de travail «Compétences et budget» (voir la dernière page de ce téléchargement). Il est important ensuite qu une discussion entre les parents ait lieu concernant les compétences de l enfant: à partir de quel âge les enfants peuvent-ils décider euxmêmes de telle ou telle acquisition? Sur cette base, les besoins financiers sont négociés avec les enfants. Il est important que soient clairement établis les droits et les devoirs liés au salaire-jeunesse. En fonction de l âge de l enfant, la part d argent à utiliser comme argent de poche et celle à utiliser pour les investissements (vêtements, appareils, etc.) doit être définie. Pour cela, il peut être utile d effectuer une comptabilité simple. L enfant ouvre lui-même un compte auprès d une banque ou à la Poste. La plupart des établissements ouvrent des comptes pour les enfants à partir de 12 ou 14 ans, sans que les parents ne doivent se porter garants ou apposer leur signature. Si les parents doivent aussi signer, ils ne devraient se porter garants que jusqu à la 13 e année révolue de l enfant. C est important pour la dynamique entre parents et enfants. L enfant reçoit un petit capital de départ et son salaire-jeunesse lui est versé par virement permanent tant qu il remplit les conditions fixées, par exemple tant qu il va à l école, qu il est en formation, etc. Les parents devraient être cohérents lors de l introduction du salaire-jeunesse et accepter que leur enfant soit capable de traverser des périodes de vaches maigres. Il faudrait aussi décider à partir de quel niveau de revenu propre le salaire-jeunesse sera diminué et quand l enfant doit payer une contribution pour la nourriture et le logement. Lorsqu il y a plusieurs enfants dans le foyer, il faut aussi discuter de la manière dont les contributions des enfants seront compensées, par exemple par une aide financière pour une formation ultérieure, pour la fondation d une entreprise, pour l achat d un appartement, etc. L expérience montre que c est un atout si non seulement les enfants, mais aussi chacun des parents, disposent d une cagnotte indépendante de l argent du foyer et pour laquelle aucun compte ne doit être rendu au partenaire/à la partenaire.

4 PRO JUVE N TUTE Salaire pour les enfants Nouvelles obligations et nouvelles libertés Avec l introduction du salaire-jeunesse, une nouvelle situation prend naissance pour les jeunes, engendrant de nouvelles obligations et libertés. D un côté, ils ont davantage la possibilité de réaliser leurs désirs, d un autre, ils peuvent faire des erreurs ou vivre des mésaventures sans demander l aide de leurs parents, sans devoir se confesser et surtout sans conséquences financières pour leurs parents. A condition qu il y ait une explication ciblée, en particulier concernant la responsabilité civile: beaucoup de parents et de jeunes ne savent pas que les parents ne sont responsables que de manière très limitée pour les actions de leurs enfants. Leur responsabilité est limitée à l exercice de leur devoir de surveillance. Les enfants sont responsables pour eux-mêmes, dans la limite de ce pour quoi ils peuvent être jugés en fonction de leur capacité de discernement (art. 16 et 333 Code civil suisse). Cela vaut aussi pour les amendes, les marchandises commandées, les cas de dommages, y compris la responsabilité solidaire en cas d actes de vandalisme réalisés avec d autres, ou les comptes à découvert (à condition que les enfants aient ouvert eux-mêmes le compte). Auteur: Urs Abt, psychologue IAP/thérapie familiale systémique IEF, est l inventeur du modèle salaire-jeunesse. Il travaille comme thérapeute et conseille les familles.

5 D E Fiche de travail pour les parents K I N R - C A S H Compétences/Salaire-jeunesse/Combien dé pensons-nous pour notre enfant? Comptez tout, sauf les assurances, le médecin, l hébergement, l alimentation, les frais de scolarité, les instruments de musique, les vacances en famille, etc. Dépenses pour Semaine Mois Année Vêtements Chaussures Articles de sport/vélos/y compris réparations Abonnements/frais de transport Autres Total intermédiaire (investissements) Argent de poche CD, livres, discothèque, cinéma, etc. Frais de téléphone fixe/portable Internet, etc. Total

6 TUTE Salaire pour les enfants Quels champs d action/compétences suis-je/ sommes-nous prêt(s) à laisser à notre enfant? Compétences Mon enfant peut J en parle/nous en parlons Je le décide/nous concernant le décider lui-même avec notre enfant et fixons le décidons des règles de conduite Aménagement de la chambre Ordre, etc. Devoirs Quand, comment Division du temps Heures de sommeil, etc. Sorties Où, jusqu à quelle heure Amitiés Qui, quand Achats Vêtements, etc. Formation Autres 100 Quelles conditions fixez-vous à votre enfant? PRO JUVE N Participation aux tâches ménagères Participation aux rituels de la famille Présence aux repas communs Obligations envers l école et le travail Cette fiche de travail peut servir de base pour des discussions entre parents et enfants sur les compétences et le salaire-jeunesse. Urs Abt, Zürich

7 D E Fiche de travail pour les jeunes K I N R - C A S H Compétences/Salaire-jeunesse/De combien d argent ai-je besoin? âge Compte tout, sauf les assurances, le médecin, l hébergement, l alimentation, les frais de scolarité, les instruments de musique, les vacances en famille, etc. Dépenses pour Semaine Mois Année Vêtements Chaussures Articles de sport/vélos/y compris réparations Abonnements/frais de voyage Autres Total intermédiaire (investissements) Argent de poche CD, livres, discothèque, cinéma, etc. Frais de téléphone fixe/portable Internet, etc. Total

8 TUTE PRO JUVE N Salaire pour les enfants Que puis-je décider seul? Où ai-je besoin d aide et que doivent décider mes parents? Compétences Je peux le décider Je souhaite de l aide Mes parents doivent concernant moi-même le décider Aménagement de la chambre Ordre, etc. Devoirs Quand, comment Division du temps Heures de sommeil, etc. Sorties Où, jusqu à quelle heure Amitiés Qui, quand Achats Vêtements, etc. Formation Autres 100 Qu est-ce qui est important pour moi dans la famille? Dans quels domaines je veux et peux apporter ma contribution pour une vie en famille harmonieuse? Participation aux tâches ménagères Participation aux rituels de la famille Présence aux repas communs Mes idées de contribution à la vie de famille Cette fiche de travail peut servir de base pour des discussions avec les parents concernant les compétences et le salaire-jeunesse. Urs Abt, Zürich

Comment faire un budget et le respecter

Comment faire un budget et le respecter Budget et gestion des finances personnelles Comment faire un budget et le respecter Le mot «budget» vous fait-il grincer des dents? Il est vrai qu un budget ne se fait pas tout seul et qu on doit y mettre

Plus en détail

Tenir un budget Acétates

Tenir un budget Acétates Troisième leçon Tenir un budget Acétates Le processus budgétaire Première étape : Évaluer sa situation personnelle et financière (besoins, valeurs, situation de vie). Deuxième étape : Se fixer des objectifs

Plus en détail

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET. Apprenez à établir et à respecter un budget

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET. Apprenez à établir et à respecter un budget GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET Apprenez à établir et à respecter un budget IL EST FACILE D ÉTABLIR UN BUDGET QUI TRAVAILLE POUR VOUS Un budget peut vous aider à payer vos factures à temps, à

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

ÉPARGNE Fiche de travail

ÉPARGNE Fiche de travail Questions de compréhension Exercice 1 Le schéma ci-après représente les budgets de Catherine, de Fred et de Louane. Laquelle de ces trois personnes a un budget équilibré, un budget présentant un excédent

Plus en détail

PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE

PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE Activités éducatives pour les 8 à 9 ans PLANIFIER UN VOYAGE EN FAMILLE VOTRE ENFANT APPREND À : PLANIFIER UN PROJET FAMILIAL EN COOPÉRATION S INITIER À LA NOTION DE BUDGET COMPRENDRE LES AVANTAGES DE L

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Connaître vos flux de trésorerie. Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Connaître vos flux de trésorerie. Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : connaître leurs besoins et leurs désirs, les comprendre et les distinguer; établir un budget.

Plus en détail

RESIDENCE DE L HORTICULTURE

RESIDENCE DE L HORTICULTURE PAPILLONS BLANCS EPERNAY Tous différents et tous égaux CONTRAT DE SEJOUR PHOTO USAGER NOM Prénom Remis le -- -- 20-- Les Papillons Blancs Epernay «Tous différents et tous égaux!» Le présent contrat est

Plus en détail

FORMULAIRE lll. (Règles 26 à 30) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c.

FORMULAIRE lll. (Règles 26 à 30) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c. (Règles 26 à 30) FORMULAIRE lll CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c. Partie: ÉTAT DES REVENUS, DÉPENSES ET BILAN Je, soussigné(e), domicilié(e)

Plus en détail

Budget et planification Informations aux enseignants

Budget et planification Informations aux enseignants 1/7 Tâche Objectif Matériel Forme sociale Les élèves discutent de questions liées au coût de la vie et au budget. Ils élaborent de manière indépendante un budget détaillé (évent. encadrement par l enseignant(e))

Plus en détail

Collection de tableaux

Collection de tableaux Étude Juvenir 3.0 L argent, un sujet sans importance? Comment les jeunes Suisses gèrent leurs finances. Collection de tableaux Sommaire 1) Contrôle des chiffres absolus (N) 1 2) Domaines de dépenses: quelles

Plus en détail

Document réalisé avec le soutien de

Document réalisé avec le soutien de Document réalisé avec le soutien de Directeur de la publication : Cédric MAMETZ Responsable de la rédaction : Céline SIMONIN, Chargée de projets Nous Aussi Conception graphique : La Suite + Co et Lauriane

Plus en détail

Marco H. Adresses et informations supplémentaires : www.regles-dor.ch/app www.caritas-dettesconseil.ch/fr/tuyaux_pour_le_budget www.dettes.

Marco H. Adresses et informations supplémentaires : www.regles-dor.ch/app www.caritas-dettesconseil.ch/fr/tuyaux_pour_le_budget www.dettes. «Avant, j étais souvent à court d argent pour les loisirs et les sorties dès le 15 du mois déjà. Depuis que j ai pris mon budget en main, je gère beaucoup mieux mes fins de mois.» Marco H. A qualité égale,

Plus en détail

La violence en milieu de travail

La violence en milieu de travail La violence en milieu de travail Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A1 : Lire des textes continus Grande compétence D Utiliser la technologie numérique Niveau

Plus en détail

Connaître vos revenus et vos dépenses

Connaître vos revenus et vos dépenses Connaître vos revenus et vos dépenses NIVEAU 9-12 La présente leçon donnera l occasion aux élèves d examiner leurs revenus et leurs dépenses, et d apprendre à établir un budget. Cours Initiation aux affaires

Plus en détail

Trafic des paiements Trafic des paiements... 14 Déroulement d un ordre de paiement... 15 Modes de paiement... 16

Trafic des paiements Trafic des paiements... 14 Déroulement d un ordre de paiement... 15 Modes de paiement... 16 SOMMAIRE Gestion du manque d argent L embarras du choix... 4 Avoir une vue d ensemble... 5 Nécessaire ou souhaitable?.................................................... 6 Que me coûtent mes loisirs?...

Plus en détail

INSTITUT POUR L'ÉDUCATION FINANCIÈRE DU PUBLIC. Étude sur l'argent et les problématiques financières auprès des jeunes 15-20 ans

INSTITUT POUR L'ÉDUCATION FINANCIÈRE DU PUBLIC. Étude sur l'argent et les problématiques financières auprès des jeunes 15-20 ans INSTITUT POUR L'ÉDUCATION FINANCIÈRE DU PUBLIC Étude sur l'argent et les problématiques financières auprès des jeunes 15-20 ans - Présentation du 26 juin 2007 - une étude Données techniques Etude réalisée

Plus en détail

Au service de toute la famille

Au service de toute la famille Au service de toute la famille Notre offre pour les familles Caisses maladie Bien: 5.2 Enquête de satisfaction 03/2014 Jusqu à 78 % de rabais pour les enfants Caisse maladie Gestion efficace < 4.2 % des

Plus en détail

Comment se casser avec peu d argent / beaucoup de factures?

Comment se casser avec peu d argent / beaucoup de factures? Comment se casser avec peu d argent / beaucoup de factures? Webinaire 13 août 2015 JEMECASSE.FR En 2013, je me suis cassée Ressources au compteur : Un mois d économies Un mini contrat en freelance Un chéri

Plus en détail

ECHANGES INDIVIDUELS DE LONGUE DUREE Anglais : Australie, Canada ou Nouvelle-Zélande

ECHANGES INDIVIDUELS DE LONGUE DUREE Anglais : Australie, Canada ou Nouvelle-Zélande A U X C A N D I D A T - E - S A U N E C H A N G E A V E C L ' A U S T R A L I E, L E C A N A D A O U L A N O U V E L L E - Z E L A N D E ECHANGES INDIVIDUELS DE LONGUE DUREE Anglais : Australie, Canada

Plus en détail

Pilote cantons Notice d utilisation pour le calcul des forfaits par champ d intervention dans le domaine des thérapies résidentielles des dépendances

Pilote cantons Notice d utilisation pour le calcul des forfaits par champ d intervention dans le domaine des thérapies résidentielles des dépendances FiSu / FiDé 2001 Willy Oggier, Dr.oec.HSG Tel. 01/ 273 52 34 Fax 01/ 273 52 35 Gesundheitsökonomische Beratungen AG Konradstrasse 61 CH-8005 Zürich Pilote cantons Notice d utilisation pour le calcul des

Plus en détail

ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être *

ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être * L engagement bénévole des retraités : une implication réfléchie! ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être * L argent : - Est-ce que je touche tous mes droits? - L indemnité de départ à la retraite

Plus en détail

Guide d animation Set d animation Gérer les médias numériques dans la famille

Guide d animation Set d animation Gérer les médias numériques dans la famille Guide d animation Set d animation Gérer les médias numériques dans la famille L animatrice n est pas une experte en ce qui concerne les questions techniques du domaine des médias numériques. L objet de

Plus en détail

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier L AUDIT CREDIT Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier Finshop est un organisme indépendant qui sélectionne des courtiers pour leurs compétences et leur sérieux et les réunit dans un réseau

Plus en détail

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat 1 N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat Les résultats présentés dans ce document sont issus d un échantillon de 1 332 individus, représentatif de la population française

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

Planification et contrôle de la formation

Planification et contrôle de la formation Planification et contrôle de la formation Aperçu Le présent chapitre contient une introduction aux instruments de planification et de contrôle de la formation. Dans ce domaine, les personnes en formation

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE BULLETIN n O HE 002 Publié en juin 2000 Révisé en août 2014 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE RÉMUNÉRATION Le présent bulletin aidera les employeurs à déterminer

Plus en détail

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE COMTÉ DE, OHIO DÉCLARATION DE REVENUS ET DE DÉPENSES

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE COMTÉ DE, OHIO DÉCLARATION DE REVENUS ET DE DÉPENSES TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE COMTÉ DE, OHIO Demandeur/requérant c./et No. de dossier Juge Magistrat Défendeur/requérant Instructions : Consultez le règlement du tribunal local pour savoir quand il faut

Plus en détail

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

Quel service puis-je racheter?

Quel service puis-je racheter? PARLONS VOLUME 1, NUMÉRO 4 JUILLET 2000 Combien cela coûte-t-il? Voir page 4 Quel service puis-je racheter? Voir page 3 Pourquoi est-ce une bonne idée de racheter du service? Voir page 2 Comment décider

Plus en détail

MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours)

MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours) Coller ici une photo d identité récente. CANDIDATURE MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours) Prénom et NOM :... Groupe :... Né(e) le :... Sexe : M F Nationalité:... Adresse

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

PARENTS CÉLIBATAIRES Vos droits et obligations concernant la garde, le droit de visite et les prestations de soutien. La garde de l enfant

PARENTS CÉLIBATAIRES Vos droits et obligations concernant la garde, le droit de visite et les prestations de soutien. La garde de l enfant PARENTS CÉLIBATAIRES Vos droits et obligations concernant la garde, le droit de visite et les prestations de soutien La garde de l enfant La garde est le droit et la responsabilité de prendre soin d un

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

S adapte à votre besoin de protection.

S adapte à votre besoin de protection. S adapte à votre besoin de protection. ALLEGRA prend le relais là où vos assurances accidents de base (caisse maladie ou assurances professionnelles) s arrêtent, afin de vous offrir une protection complète

Plus en détail

Une nouvelle assurance soins de santé pour tous

Une nouvelle assurance soins de santé pour tous À partir du 1 janvier 2006 : Une nouvelle assurance soins de santé pour tous Ministère néerlandais de la Santé publique, du Bien-être et du Sport Table des matières Introduction Page 3 Nouvelle assurance

Plus en détail

Entre de bonnes mains/

Entre de bonnes mains/ Assurance de protection juridique pour les médecins et le personnel médical Entre de bonnes mains/ Les risques juridiques dans le domaine de la santé ne sont pas comparables à ceux encourus dans d autres

Plus en détail

Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH)

Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) Volet Soutien de l emploi du POSPH : Comment se préparer à travailler, trouver un emploi et Le volet Soutien de l emploi du POSPH peut vous

Plus en détail

FORMULAIRE III (Bénéficiaire)

FORMULAIRE III (Bénéficiaire) FORMULAIRE III (Bénéficiaire) CANADA Province de Québec District de Montréal C O U R S U P É R I E U R E CHAMBRE DE LA FAMILLE No du dossier 500- - - c. partie demanderesse partie défenderesse ÉTAT DES

Plus en détail

Guide pour les établissements d accueil

Guide pour les établissements d accueil Mobilité individuelle des élèves tchèques Guide pour les établissements d accueil Année scolaire 2014-2015 I. Présentation Le programme Un an en France existe depuis l année scolaire 2009-2010 et permet

Plus en détail

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR FASCICULE C LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR TABLE DES MATIÈRES 1. LA GESTION DU PATRIMOINE 4 1.1. Avez-vous l obligation de conserver le patrimoine de votre enfant?...4

Plus en détail

Notions de base sur le budget personnel

Notions de base sur le budget personnel Notions de base sur le budget personnel Niveau 8 Dans la présente leçon, les élèves apprendront les notions de base relatives à l établissement d un budget. La leçon portera sur la consignation des revenus

Plus en détail

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Qu est-ce qu une audition d enfant? Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

SITE INTERNET : Documents 2 ème année SOC. Taux. Déductions. Sous-total. Salaire versé. Décompte de salaire de Mme / Mlle / M

SITE INTERNET : Documents 2 ème année SOC. Taux. Déductions. Sous-total. Salaire versé. Décompte de salaire de Mme / Mlle / M SITE INTERNET : Documents 2 ème année SOC Calculez le décompte salaire suivant Décompte de salaire de Mme / Mlle / M Taux AVS/AI/APG 5.05% AC 1.00% AA non prof 1.44% Caisse de retraire 7.45 % Alloc. fam./enfants

Plus en détail

Convention sur les effets du divorce 1

Convention sur les effets du divorce 1 Convention sur les effets du divorce 1 entre (prénom, nom, date de naissance, rue, NPA, lieu) représenté(e) par (prénom, nom, rue, NPA, lieu) et (prénom, nom, date de naissance, rue, NPA, lieu) représenté(e)

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail

Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE

Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE Tout apprenti intéressé en formation initiale en école (FIE, par ex. écoles des métiers) Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale, dont l entreprise formatrice

Plus en détail

L argent de poche pour les résidants en maison de repos

L argent de poche pour les résidants en maison de repos L argent de poche pour les résidants en maison de repos Version n : 1 Dernière actualisation : 22-09-2008 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce que l argent de poche? 3) Qui peut bénéficier d un argent

Plus en détail

MOBILITÉ INTERNATIONALE

MOBILITÉ INTERNATIONALE Annexe 5 MOBILITÉ INTERNATIONALE FICHE DE CANDIDATURE DE L ÉTUDIANT Indiquez le titre de votre stage ou projet : Nom (comme indiqué sur le passeport) Adresse complète (rue, ville, code postal) Matricule

Plus en détail

Mon état civil. Ma situation

Mon état civil. Ma situation Nom : Prénom : Tél :. Activité : Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur des Services à la personne. Votre Chambre de Commerce et d Industrie a élaboré ce guide pour vous aider à : - vous poser

Plus en détail

1.4. Les produits prévus sont pertinents par rapport aux objectifs. 3

1.4. Les produits prévus sont pertinents par rapport aux objectifs. 3 1. PLANIFICATION ET GESTION DU PROJET 2.Suffisant/Adéquat.. Excellent / très approprié. 1 2 1.1. Le projet a été réalisé avec l aide de toutes les institutions (écoles, agences nationales...) participantes.

Plus en détail

POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES PROCHES DE LA VALLEE DE LA LYS?

POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES PROCHES DE LA VALLEE DE LA LYS? POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESIT... http://www.fmc-tourcoing.org/spip/print-article-mb.php3?id_article=45 POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

Bienvenue dans l univers de We Group

Bienvenue dans l univers de We Group Bienvenue dans l univers de We Group Le 19 mai 2005 Laurent Jaquier fonde la société We Group SA avec son siège social à Bulle. We Group SA est une société indépendante soumise au secret professionnel

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE Introduction La présente Règle établit les règles que les analystes doivent suivre lorsqu ils publient des rapports de recherche

Plus en détail

Auteure : Natalie Poulin-Lehoux

Auteure : Natalie Poulin-Lehoux Édition Centre FORA 432, avenue Westmount, unité H Sudbury (Ontario) P3A 5Z8 Information : 705-524-3672 Télécopieur : 705-524-8535 Commandes : cranger@centrefora.on.ca Site Web : www.centrefora.on.ca Auteure

Plus en détail

The Day Camp TOUR Brighton

The Day Camp TOUR Brighton The Day Camp TOUR Brighton L'aventure continue! * Dates du séjour et tarif ** Du samedi 11 au samedi 18 Juillet 2015 Un voyage d immersion en pension complète avec cours d anglais, supports pédagogiques,

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

Venture Philantropy FAQ. Critères de sélection

Venture Philantropy FAQ. Critères de sélection Venture Philantropy FAQ 1. Candidats Critères de sélection Est-ce qu une association de fait peut participer à l appel à candidature? Est-ce qu une coopérative avec les valeurs d économie sociale mais

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail Stratégie Générale du Succès en Ligne Livret de travail Par Dushan Jancik Remarque : Ce livret est un outil de travail utilisé dans les coachings en stratégie Internet proposés par Dushan Jancik. Vous

Plus en détail

Gestion du budget familial-1

Gestion du budget familial-1 Gestion du budget familial-1 Qu est-ce qu un budget? A quoi cela sert-il? C est un plan prévisionnel qui nous sert à bien gérer notre argent dans le temps. Le budget est un tableau qui enregistre pour

Plus en détail

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES Janvier 2009 TABLE DES MATIÈRES Page Préambule 3 1. Dotation en personnel 4 1.1 Compétences du personnel 4 1.2 Fonctions

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Plan de. Penser, dépenser, contrôler, rectifier budget

Plan de. Penser, dépenser, contrôler, rectifier budget LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Penser, dépenser, Plan de contrôler, rectifier budget Sommaire Classer son budget avec Finances & Pédagogie... 2-3 Finances & Pédagogie me propose une méthode

Plus en détail

9 % 7 % 5 % 4 % 2 % 2 % 11 %

9 % 7 % 5 % 4 % 2 % 2 % 11 % Les repas au restaurant, le magasinage et les divertissements sont les trois éléments les plus souvent cités par les étudiants lorsqu on leur demande dans quelles dépenses il seraient le plus susceptibles

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE

FORMULAIRE DE DEMANDE Fonds de bourse FORMULAIRE DE DEMANDE FORMULAIRE DE DEMANDE POUR LA BOURSE Directives : 1. Toutes les sections du formulaire de demande doivent être remplies afin que les membres du comité de sélection

Plus en détail

Financement. Crédit PME Marge de manœuvre pour petites et moyennes entreprises

Financement. Crédit PME Marge de manœuvre pour petites et moyennes entreprises Financement Crédit PME Marge de manœuvre pour petites et moyennes entreprises Qu il s agisse de financements de PME, de financements de véhicules, de cartes de crédit, de crédits privés, d épargne ou

Plus en détail

Programme détaillé Formation Bien-être au travail

Programme détaillé Formation Bien-être au travail Programme détaillé Formation Bien-être au travail Vous trouverez ci-joint le détail des 19 heures de formation HTS 27, Avenue de l Opéra 75001 PARIS Service Administratif : 1, Place de la libération 73000

Plus en détail

S informer sur. Investir votre épargne : étape par étape

S informer sur. Investir votre épargne : étape par étape S informer sur Investir votre épargne : étape par étape Autorité des marchés financiers Investir votre épargne : étape par étape Sommaire Se poser les bonnes questions avant d investir 03 Prendre contact

Plus en détail

11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture

11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture 10 jeunes orphelins hébergés au centre d accueil et de formation et pris en charge totalement par la structure 11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture 44 jeunes en situation précaire

Plus en détail

4. Dois-je être informé(e) de ce droit aux services d un avocat?

4. Dois-je être informé(e) de ce droit aux services d un avocat? Chapitre 3 : Avocats Partie 1 : Le droit aux services d un avocat 1. Quand ai-je besoin d un avocat? Tu devrais parler à un avocat dans tous les cas où tu es accusé(e)* d avoir enfreint la loi, tu es arrêté(e)

Plus en détail

ADMINISTRATION DES CONTRATS DE RECHERCHE, Numéro : 6 DE CONSULTATION ET DES ESSAIS INDUSTRIELS Date : 2011-04-21 Page : 1 de 7

ADMINISTRATION DES CONTRATS DE RECHERCHE, Numéro : 6 DE CONSULTATION ET DES ESSAIS INDUSTRIELS Date : 2011-04-21 Page : 1 de 7 Page : 1 de 7 BUT DÉFINITIONS Déterminer la marche à suivre pour l administration des contrats de recherche, de consultation professionnelle et d essais industriels. Contrat de recherche Projet de recherche

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG 1 Calendrier de réalisation de l étude Phases de travail Axes de travail Dates limites Travail à effectuer Collecter des informations sur Phase 1 : les organisations

Plus en détail

PLANIFIER UN ACHAT IMPORTANT

PLANIFIER UN ACHAT IMPORTANT Activités éducatives pour les 12 à 14 ans PLANIFIER UN ACHAT IMPORTANT VOTRE ENFANT APPREND À : S APPROPRIER LES ÉTAPES ENTOURANT LA PLANIFICATION D UN ACHAT IMPORTANT S ENGAGER DANS UN PROJET À MOYEN

Plus en détail

Programme pour une utilisation sûre des appareils électroniques

Programme pour une utilisation sûre des appareils électroniques Programmepouruneutilisationsûredes appareilsélectroniques ENBREF Leprésentprogrammes applique:auxemployés,auxemployéscontractuels,auxsous-traitants,aux entrepreneurs,auxfournisseursetauxautrespartiesdontlesactivitéssontrégiesparlerèglement

Plus en détail

Je rénove moi-même...

Je rénove moi-même... 5 Je rénove moi-même... Vous aimez faire les choses par vous-même? Vous n avez pas froid aux yeux? Vous avez du temps? Vous voulez être fier d un travail «fait maison»? Ce qui suit est pour vous, mais

Plus en détail

FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA

FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA 1 FORMULAIRE D AUTO-EVALUATION POUR PATIENTS SLA Afin de donner un bon aperçu de mes possibilités et mes limitations à la DG Personnes handicapés, je coche ce que je peux faire ou ne plus faire. Ci-dessous

Plus en détail

GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET

GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET D1 GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET 1- Analyse de la situation. Caroline, 26 ans, a sélectionné un séjour en Espagne d un montant de 420 tout compris, pour ses vacances du 1 er au 15 aout. Elle devra régler

Plus en détail

Sondage sur l endettement chez les jeunes

Sondage sur l endettement chez les jeunes chez les jeunes Rapport préliminaire Présenté à Madame Caroline Toupin Agente de développement et des communications 13 octobre 2009 Réf. : 1666_200910/MO/jc (514) 282-0333 1-800-474-9493 www.observateur.qc.ca

Plus en détail

Fiche d information sur la politique de la santé

Fiche d information sur la politique de la santé Fiche d information sur la politique de la santé V. Questions et réponses concernant la compensation des risques dans l assurance-maladie Etat: juillet 2012 Chères lectrices, chers lecteurs, Dans l assurance

Plus en détail

PARTAGER LES TÂCHES MÉNAGÈRES

PARTAGER LES TÂCHES MÉNAGÈRES Activités éducatives pour les 10 à 11 ans PARTAGER LES TÂCHES MÉNAGÈRES VOTRE ENFANT APPREND À : FAIRE DES CHOIX SELON LES BESOINS ET LES DÉSIRS D UN GROUPE RÉALISER UN PROJET COMMUN EN COOPÉRATION PARTAGER

Plus en détail

Règlement des quotas et du contingentement (RQC)

Règlement des quotas et du contingentement (RQC) Règlement des quotas et du contingentement (RQC) VADEMECUM Août 2009 Table des matières 1. Introduction Page 4 2. Périmètre Page 5 3. Définitions: Résidences principales (RP) Résidences secondaires (RS)

Plus en détail

Les droits syndicaux en matière d environnement

Les droits syndicaux en matière d environnement Les droits syndicaux en matière d environnement 1. Introduction Le CPPT dispose de compétences par rapport à l environnement. Le CE n a, quant à lui, pas de compétence propre par rapport à l environnement

Plus en détail

Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel

Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA 2015 COMPÉTENCE Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel à conserver pour vos dossiers 2009 Ordre des travailleurs sociaux et des

Plus en détail

DOSSIER. SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES dans le second degré

DOSSIER. SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES dans le second degré DOSSIER SORTIES ET VOYAGES SCOLAIRES dans le second degré Bruxelles, le 27 juin 2011 1 INTRODUCTION Les voyages et sorties scolaires participent par nature à la mission d un établissement scolaire. Leurs

Plus en détail

Association Demande de subvention Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association Association Demande de subvention

Association Demande de subvention Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association Association Demande de subvention Association Demande de subvention Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association Association Demande de subvention Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour établir votre

Plus en détail

Prendre sa retraite. et s y préparer

Prendre sa retraite. et s y préparer Prendre sa retraite et s y préparer Une planification de retraite avisée commence bien avant d arrêter de travailler à temps plein. Plus vous vous rapprochez de votre retraite, plus ça devient important

Plus en détail

Guide de rédaction du document narratif Investisseurs, entrepreneurs et travailleurs autonomes. Renseignements généraux

Guide de rédaction du document narratif Investisseurs, entrepreneurs et travailleurs autonomes. Renseignements généraux Guide de rédaction du document narratif Investisseurs, entrepreneurs et travailleurs autonomes A-8100-F0 (2014-12) Renseignements généraux En appui à sa demande de Certificat de sélection du Québec dans

Plus en détail

Éducation Manitoba. Services aux élèves. aveugles ou malvoyants

Éducation Manitoba. Services aux élèves. aveugles ou malvoyants Éducation Manitoba Services aux élèves aveugles ou malvoyants Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Services aux élèves aveugles ou malvoyants [ressource électronique] ISBN: 978-0-7711-4982-5

Plus en détail

ASSURANCE VIE CARDIF MULTI-PLUS. Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat

ASSURANCE VIE CARDIF MULTI-PLUS. Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat ASSURANCE VIE Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat M. X, 45 ans, avocat, deux enfants de 11 et 15 ans Je m intéresse de très loin à la Bourse et préfère consacrer mon temps libre à ma famille.

Plus en détail

F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F

F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F La mesure de protection de la personne protégée a pris fin. En application de l'article 514 du Code civil, vous devez remettre un

Plus en détail

Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013. Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice

Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013. Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013 2013 Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice Proposition d ordre du jour Temps Sujets Contexte, invité, but Préparation suggérée 30 60 15 75 45

Plus en détail