Guide pour la mise en œuvre du Gazoduc «Arc de Dierrey» à destinations des exploitants agricoles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide pour la mise en œuvre du Gazoduc «Arc de Dierrey» à destinations des exploitants agricoles"

Transcription

1 Guide pour la mise en œuvre du Gazoduc «Arc de Dierrey» à destinations des exploitants agricoles Sommaire Sommaire... 1 I) Le tracé du gazoduc Lots et entreprises... 2 II) Planning des travaux de pose de la canalisation... 3 III) Les moyens mis en œuvre pour le suivi de chantier Qui contacter?... 5 Coordonnées des intervenants :... 6 IV) Les indemnités ) Indemnités pour les propriétaires ) Indemnités pour les exploitants pour la pose de la canalisation de gaz ) Indemnités pour occupation temporaire V) Dispositions générales ) Les délaissés ) L irrigation ) Le drainage ) Les DPU VI) Les états des lieux ) Exemple d état des lieux avant travaux ) Exemple d état des lieux après travaux Chambre d Agriculture de l Oise PEJAT

2 I) Le tracé du gazoduc Lots et entreprises La pose de la canalisation de gaz est scindée par GRTgaz en plusieurs lots de travaux. L Oise est concernée par : - le lot 1 entre Cuvilly et Bargny, réalisé par l entreprise STREICHER (Allemagne). - le lot 2 entre Betz (60) et La Chapelle-Moutils, réalisé par les entreprises SPAC (France) et DENYS (Belgique) ; 2 Chambre d Agriculture de l Oise PEJAT

3 II) Planning des travaux de pose de la canalisation Consultable et actualisé sur le site Internet de l entreprise GRT gaz à l adresse suivante : dans la rubrique calendrier prévisionnel, département de l Oise. Les travaux préparatoires auront lieu au premier et au deuxième trimestre La coupe des bois est prévue du 15 janvier au 28 février afin de préparer l ouverture de la piste de travail du chantier. Le début du piquetage balisage est prévu en mars Les sondages des réseaux débuteront en mars Les aménagements de parkings, accès base-vies démarreront en mars La réalisation des points spéciaux commencera en avril Une interruption des travaux de lignes aura lieu de novembre 2014 à mars 2015 (dates prévisionnelles qui pourront être ajustées en fonction des conditions météorologiques). Les points spéciaux du franchissement de la Vallée de l Oise, des Routes Départementales, ainsi que la construction des postes de sectionnement continueront. La fin des travaux est prévue pour septembre 2015 avec une remise en état programmée à partir de juillet La réalisation des points spéciaux (franchissement de route, poste de sectionnement, franchissement de voies SNCF, franchissement de l Oise) continuera quant à elle en période hivernale (forage, fonçage, terrassement ). L ensemble de la Vallée de l Oise sera traitée en point spécial par une équipe dédiée (franchissement de l Oise et de la RD 200). La remise en état des terrains n appartenant pas à GRT gaz se fera systématiquement dans des conditions hydriques de sol favorables et en concertation avec vos référents agricoles et agents de la Chambre d Agriculture. 3 Chambre d Agriculture de l Oise PEJAT

4 4 Chambre d Agriculture de l Oise PEJAT

5 III) Les moyens mis en œuvre pour le suivi de chantier Qui contacter? L organisation de chantier définie dans le protocole est la suivante : La mission des agriculteurs référents est de veiller au respect des sensibilités agricoles et de relayer les problématiques rencontrées sur le terrain. La mission du pédologue de la Chambre d Agriculture est de veiller au respect des sensibilités agricoles et à la protection des sols. Il assurera, conjointement avec GRTgaz, le suivi de l état hydrique des sols. Les agriculteurs référents et le pédologue sont chargés conjointement de la gestion du chantier et du traitement des dysfonctionnements simples. Ils ont pour interlocuteur un correspondant de GRTgaz spécifiquement dédié à la thématique agricole. Qui contacter? Pour tout problème rencontré, les intempéries et arrêts de chantier consultez votre agriculteur référent Le pédologue de la Chambre d Agriculture peut être l interlocuteur pour toute question technique : dispositif de protection des sols, tri des terres Le chargé de relation avec les agriculteurs chez GRTgaz est l interlocuteur des agriculteurs pour la réalisation des états des lieux, les informations sur les dates d entrée et de sortie dans les parcelles. La Chambre d Agriculture vous recommande de ne pas traiter directement avec les entreprises exécutantes et de suivre le schéma précité pour tout incident ou demande particulière. 5 Chambre d Agriculture de l Oise PEJAT

6 Coordonnées des intervenants : Vos agriculteurs référents Agriculteurs référents Coordonnées Communes de référence M. Thierry BOURBIER M. Edouard SAINTE BEUVE M. Bruno LAGACHE M. Sébastien GUIBERT A la Chambre d Agriculture Cuvilly Reesons-sur-Matz Antheuil Portes Gournay-sur-Aronde Hémévillers Rouvillers Estrées Saint Denis Choisy la Victoire Blincourt Sacy le Petit Bazicourt Houdancourt Pontpoint Roberval Villeneuve sur Verberie Verberie Raray Rully Trumilly Fresnoy le Luat Auger Saint Vincent Ormoy Villers Rouville Lévignen Bargny Betz Antilly Etavigny Acy en Multien Rosoy en Multien Denis CAPRONNIER, en charge du suivi de chantier : Ellody SAUGER, agent foncier chargée du projet Arc de Dierrey : Chez GRTgaz Martin PARASOTE, interlocuteur unique GRT gaz pour la profession agricole pour le lot 1 : ou Vincent BRIGEOT, interlocuteur unique GRT gaz pour la profession agricole pour le lot 2 : ou Chambre d Agriculture de l Oise PEJAT

7 IV) Les indemnités 1) Indemnités pour les propriétaires La bande de servitude est de 20 mètres en plaine pour tous les départements. Elle est réduite à 15 mètres dans l Oise. L indemnité est calculée proportionnellement à la valeur vénale des terres. Dans l Oise, la valeur vénale a été fixée à /ha après une actualisation des valeurs de références fixées au Journal Officiel et une majoration de 10% pour acceptabilité du projet. L indemnité de servitude est égale à un pourcentage de la valeur vénale fixé comme il suit - 80% pour des terres agricoles ; - 90% pour des bois. 2) Indemnités pour les exploitants pour la pose de la canalisation de gaz Les dispositions du Protocole National Agricole du 28 janvier 2009 signé entre GRTgaz, l APCA et la FNSEA s appliquent. Les indemnités suivantes sont prises en compte : - une indemnité forfaitaire pour le temps passé sur le dossier, - une perte de récolte (si occupation du terrain de plus d une année culturale, paiement d une indemnité d occupation temporaire), - des déficits sur récolte suivante (le nombre de récoltes dépend de la bande de travail concerné), - une reconstitution du sol, - les gênes et troubles divers. Le calcul des indemnités s appuie sur le barème de la Chambre d Agriculture. Le tableau page suivante détaille les indemnités par bande de travail concernée, à partir du barème de la Chambre d Agriculture de l Oise pour l année mai 2013 à mai Chambre d Agriculture de l Oise PEJAT

8 Tableau de synthèse des principes généraux d indemnisation posé par le Protocole National Agricole TRANCHEE PISTE STOCKAGE POINTS SPECIAUX (1) (2) (1) (2) (1) (2) (1) (2) Indemnité forfaitaire 600 Perte de récolte de l année en cours (4) ou Indemnisation pour occupation temporaire (les années suivantes) Déficit sur récoltes suivantes (anticipation du préjudice quantitatif et qualitatif) (3) 1 récolte Indemnité de Privation de Jouissance barème Oise 0,259 /an/m² Recette brute moyenne annuelle picarde x m² soit 0,334 /m² (1) et 0,238 /m² pour les prairies permanentes (2) x 1,5 an x 2 ans x 1 an x 1,5 an - x 2,5 ans x 3 ans Reconstitution du sol (5) Prix au m² de l Oise 0,159 /m² - Prix au m² de l Oise 0,159 /m² Gênes et troubles divers (6) Total en /m² 0,111 /m² Récolte + 0,771 0,746 0,604 0,627 0,111 1,105 0,984 (1) : polyculture dont prairies temporaires (2) : prairies permanentes (3) : valeur d une recette brute moyenne annuelle, cette indemnité couvre le potentiel déficit sur les récoltes suivantes. Elle est déterminée à partir de l assolement moyen Picard. (4) : valeur d une perte de récolte (5) : remise en état et reconstitution des fumures (6) : 1/3 d une recette brute moyenne annuelle Picarde 8 Chambre d Agriculture de l Oise PEJAT

9 TERRE B TERRE C TERRE végétale Stockage des terres (14 à 18 mètres) Tranchée (2 à 4 mètres) Emprise des travaux (35 mètres) Piste de chantier (18 à 20 mètres) Exemples de calcul d indemnité à l exploitant (selon barème Picard ) a. Champs de blé traversé sur 180 mètres de long b. Prairie permanente traversée sur 95 mètres de long Stockage terre m de large Tranchée... 4 m de large Piste de chantier m de large Total emprise m de large Stockage terre m de large Tranchée... 4 m de large Piste de chantier m de large Total emprise m de large 1) Perte de récolte (sur toute l emprise des travaux) 0,286 x 35 x 180 = ,80 2) Déficit sur récoltes suivantes sur tranchée 0,501 x 4 x 180 = ,72 sur piste 0,334 x 16 x 180 = ,92 3) Reconstitution du sol (sur tranchée et piste de chantier) 0,159 x (4+16) x 180 = ,40 1) Gênes et troubles (sur toute l emprise des travaux) 0,111 x 35 x 180 = ,30 TOTAL indemnité ,14 euros 2) Perte de récolte (sur toute l emprise des travaux) 0,238 x 35 x 95 = ,35 3) Déficit sur récoltes suivantes sur tranchée 0,476 x 4 x 95 = ,88 sur piste 0,357 x 16 x 95 = ,64 4) Reconstitution du sol (sur tranchée et piste de chantier) 0,159 x (4+16) x 95 = ,10 5) Gênes et troubles (sur toute l emprise des travaux) 0,111 x 35 x 95 = ,08 TOTAL indemnité ,05 9 Chambre d Agriculture de l Oise PEJAT

10 3) Indemnités pour occupation temporaire Toute occupation durant plus d une année culturale fera l objet d une indemnité pour occupation temporaire. Elle est arrêtée à la somme de /hectare/an (sauf cultures spécialisées et betteraves où c est l indemnité pour «perte de récolte» qui s applique). Cette indemnité n est pas due si, au titre de l année culturale, une indemnité de perte de récolte a déjà été versée. V) Dispositions générales 1) Les délaissés La définition des délaissés se fait de manière amiable généralement au moment de l'état des lieux avant travaux. Les parcelles dont l accès est rendu impossible temporairement pour les besoins de l exploitation (ex : traitements, récolte) sont traitées comme des délaissés. Ces délaissés sont pris en compte pour le calcul des indemnités sur la base d'une perte de récolte en fonction des cultures concernées. Si l accès est rendu impossible pendant plus d une année culturale, une indemnité d occupation temporaire est versée. 2) L irrigation Dans les terrains irrigués, les installations et réseaux d irrigations enterrés sont maintenus en état de fonctionnement pendant la durée des travaux, par raccordement provisoire. Pour les réseaux aériens, si leur indisponibilité provoque des pertes de culture, celles-ci seront indemnisées. 3) Le drainage Dans le département de l Oise, quelques réseaux de drainage privés sont coupés. Dans ce département, GRTgaz organise le bon fonctionnement des études (cabinet d étude compétent : HYDROSCOPE) et de la reprise de drainage. Les travaux seront réalisés par l entreprise de pose de la canalisation qui sous-traitera obligatoirement à un spécialiste des drainages. Sur la base d une emprise de 12 mètres de large, l indemnisation est la suivante : 1) Un forfait de négociation par exploitant, pour le total des parcelles concernées : 76,22 si la surface des parcelles est inférieure à 10ha, 121,96 si la surface des parcelles est comprise entre 10 et 20ha, 167,69 si la surface des parcelles est supérieure à 20ha. 10 Chambre d Agriculture de l Oise PEJAT

11 2) Une indemnisation de la perte de récolte sur toute la bande travail sur la base du barème de la Chambre d Agriculture de l Oise. 3) Une indemnisation forfaitaire à 6,50 /mètre linéaire par pose de drain ou collecteur. Par ailleurs, tout préjudice ou dégât en dehors de la bande de travail sera indemnisé selon les barèmes en vigueur appliqués par la Chambre d Agriculture. 4) Les DPU En 2014 il faudra enregistrer les surfaces concernées par la pose de la canalisation en «autres utilisations». La DDT enverra une fiche renseignement à compléter pour renseigner le n pacage. Si en 2014 ou 2015, vous vous trouvez dans la situation de ne pas pouvoir activer l ensemble de vos DPU pour la deuxième année consécutive, vous devrez activer la clause «Grand Ouvrage» auprès de la DDT afin de ne pas perdre définitivement vos DPU. Ceux-ci seront mis temporairement en réserve. Vous devez également vous signaler auprès de GRT gaz pour obtenir les documents nécessaires à la mise en réserve de vos DPU pour cause de Grand Ouvrage (Arrêté de Déclaration d Utilité Publique, Convention d Occupation Temporaire et états de lieux) qui seront à fournir à la DDT. VI) Les états des lieux Les états des lieux sont réalisés entre l exploitant et GRT gaz et en présence éventuellement de l entreprise. Le propriétaire est informé de la date à sa demande. Ils sont à rédiger avec une extrême attention pour éviter toute contestation ultérieure. L indemnisation due aux exploitants se fera sur la base des éléments inscrits sur les états des lieux. Avant les travaux, indiquer au représentant de GRTgaz : - la présence ou le projet de création d aire de stockage de récoltes (dépôt de betteraves ou de pommes de terre ) afin d anticiper un éventuel besoin en dalles de répartition de charge au droit de la canalisation. - les passages qui seront nécessaires pour accéder à certaines parcelles. - l état des accès des fossés, des mares et des points d eau. - la description et les linéaires des clôtures présentes sur le tracé. - la nature des cultures en place ou prévues ou des essences forestières présentes ou à installer. - l existence de forages (débits, niveaux d eau sur les 3 dernières années). - la topographie ou risque d érosion. - les cultures sous contrat (présentation des contrats). 11 Chambre d Agriculture de l Oise PEJAT

12 - la possibilité de demander un constat complémentaire en cas de survenance d évènement imprévu. - le besoin de sous-solage si la piste de roulement n est pas protégée. - signaler : bornes, canalisations de drainage, d irrigation, d adduction ou autres existantes ou en projet. - fournir copie des plans et tout document justificatif, si possible ; - arbres, haies, sources (fournir toutes les précisions ou les faire établir sur débit ). - indiquer les cultures en place, sous contrat (MAE ), fournir copie du contrat), si vous avez activé vos D.P.U l année culturale précédente. - signaler si la piste provoque des délaissés difficiles ou impossibles à cultiver, un déficit en surface équivalent topographique (SET). - demander si nécessaire qu un passage soit réservé pour traverser la piste avec les engins agricoles. - les chemins ruraux et d exploitation traversés par la piste ou utilisés par les travaux doivent faire l objet également d un état des lieux. - itinéraire bis pour les engins agricoles en cas d inutilisation temporaire de l accès habituel. - un exemplaire de l état des lieux remis à l exploitant. Après les travaux, indiquer au représentant de GRTgaz : - constat de la nature et de la consistance exacte des dommages sur la piste et au besoin hors-piste (majoration de 50% si non identifié à l état des lieux initial). - l état des lieux final des chemins empruntés. - l état des lieux des dépôts de betteraves concernés par le chantier. - le re semis d herbage. - appréciation de la remise en état du terrain et du rétablissement des ouvrages existants, des haies - 3 exemplaires signés par les parties valant quitus d une part, de bonne fin de chantier et accord sur le constat visuel de la bonne remise en état des parcelles par GRT Gaz, et drainage, irrigation d autre part. - garantie d une année après ce constat pour réparer les dommages non apparents à l état des lieux et résultant des travaux. L état des lieux après travaux est réalisé 1 mois maximum après la remise en état. Grt gaz dispose généralement d un délai de 2 mois pour verser les indemnités. Un suivi agronomique sera réalisé pendant les 5 suivants le chantier. Il permettra de constater le retour au rendement initial des parcelles. Le protocole de suivi agronomique sera déterminé en concertation avec GRT gaz et la Chambre d Agriculture de l Oise. Il tiendra compte des conditions de chantier et des éventuels incidents survenus. 12 Chambre d Agriculture de l Oise PEJAT

13 1) Exemple d état des lieux avant travaux 13 Chambre d Agriculture de l Oise PEJAT

14 2) Exemple d état des lieux après travaux 14 Chambre d Agriculture de l Oise PEJAT

6. Signalisation et entretien des canalisations 23

6. Signalisation et entretien des canalisations 23 1. Dispositions générales 5 1.1. Objet 5 1.2. Champ d application 5 2. Études et procédures réglementaires 6 2.1. Étude de tracé 6 2.2. Procédures relatives à l implantation des ouvrages de transport de

Plus en détail

PROTOCOLES PASSAGES DE LIGNES ÉLECTRIQUES DOMMAGES PERMANENTS DOMMAGES INSTANTANÉS

PROTOCOLES PASSAGES DE LIGNES ÉLECTRIQUES DOMMAGES PERMANENTS DOMMAGES INSTANTANÉS PROTOCOLES PASSAGES DE LIGNES ÉLECTRIQUES DOMMAGES PERMANENTS DOMMAGES INSTANTANÉS ÉDITION 2005 2 Ce document est mis en ligne sur les sites web RTE, Distributeur EDF, APCA et FNSEA. Il ne sera plus disponible

Plus en détail

Artère des Hauts de France II

Artère des Hauts de France II Dossier de presse 6 mars 2012 Artère des Hauts de France II Une nouvelle canalisation de transport de gaz de Loon-Plage (Nord) à Cuvilly (Oise) Contact presse : Christophe Feuillet tél : 01 55 66 42 68

Plus en détail

Réunion d information sur les travaux

Réunion d information sur les travaux Reconstruction de la ligne à très haute tension entre Charleville-Mézières et Reims Réunion d information sur les travaux Lucquy 5 février 2015 Compte-rendu Une quarantaine de propriétaires et exploitants

Plus en détail

«Foire Aux Questions»

«Foire Aux Questions» Lien essentiel : http://www.grtgaz.com/une-croissance-responsable.html Réponses aux principales questions posées dans le cadre des réunions publiques 1 Table des matières Table des matières... 2 I. Pourquoi

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service Communauté de Communes du Pays de Valois Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C. Rapport annuel sur le prix et la qualité du service Conformément à l article L.2224-5 du Code Général des

Plus en détail

Quel statut pour les parcelles agroforestières en France?

Quel statut pour les parcelles agroforestières en France? Quel statut pour les parcelles agroforestières en France? Fiche de synthèse dans le cadre de la Loi d Orientation Agricole Assemblée Permanente des Chambres d Agriculture Fabien Liagre - Mars 2005 1 Sommaire

Plus en détail

Il a été exposé ce qui suit : Le propriétaire déclare que la/les parcelle(s) ci-après désignée(s) lui appartient/appartiennent :

Il a été exposé ce qui suit : Le propriétaire déclare que la/les parcelle(s) ci-après désignée(s) lui appartient/appartiennent : Commune de MANOSQUE Département de Alpes de Hautes-Provence Ligne électrique aérienne : [tension, tracé] CONVENTION DE SERVITUDES Entre les soussignés : Électricité Réseau Distribution France (ERDF), société

Plus en détail

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE Etude d incidence Natura 2000_V3 71/99 4.1 PREAMBULE Un projet peut présenter deux types d impacts : des impacts

Plus en détail

Contrôlabilité du taux de chargement et des effectifs animaux des mesures 10, 11 et 12 des programmes de développement rural 2015-2020

Contrôlabilité du taux de chargement et des effectifs animaux des mesures 10, 11 et 12 des programmes de développement rural 2015-2020 Contrôlabilité du taux de chargement et des effectifs animaux des mesures 10, 11 et 12 des programmes de développement rural 2015-2020 Cette note a pour objet de définir les animaux et les surfaces pris

Plus en détail

agissant en qualité de propriétaire des bâtiments et terrains situés à CAHORS lieu dit "Cabessut" Section BN parcelles N 389-67-410

agissant en qualité de propriétaire des bâtiments et terrains situés à CAHORS lieu dit Cabessut Section BN parcelles N 389-67-410 CONVENTION DE SERVITUDES Commune de : CAHORS Département du LOT Une ligne électrique aérienne (tension et le tracé) 400 V N d affaire : D326/117634 Entre les soussignés : Electricité Réseau Distribution

Plus en détail

SECLAT/ECQC. Rapport Energie et climat

SECLAT/ECQC. Rapport Energie et climat SECLAT/ECQC Les missions du pôle ECQC du service ECLAT axées vers la lutte contre le changement climatique et la mise en œuvre de la politique énergétique et couvrent : - les activités de l'atmo (AASQA

Plus en détail

SERVICE VOIRIE ESPACES PUBLICS ACCESSIBILITE

SERVICE VOIRIE ESPACES PUBLICS ACCESSIBILITE SERVICE VOIRIE ESPACES PUBLICS ACCESSIBILITE [ REUNION SUP CANALISATIONS DU 10 SEPTEMBRE 2015 [ [ [ ] SERVICE PRINCIPAUX VOIRIE CHAMPS ESPACES D ACTION PUBLICS : Grands projets (dédoublement sortie 13,

Plus en détail

Règlement d application

Règlement d application Plan de délimitation des zones de protection des eaux souterraines S1, S2 et S3 des captages... propriété de la commune de... Règlement d application Vu l article 20 de la loi fédérale sur la protection

Plus en détail

Assainissement. Acquisitions. des eaux urbaines résiduaires. pour cause d utilité publique. Intercommunale

Assainissement. Acquisitions. des eaux urbaines résiduaires. pour cause d utilité publique. Intercommunale Assainissement des eaux urbaines résiduaires Acquisitions pour cause d utilité publique Intercommunale intercommunale du brabant wallon du Brabant wallon 1 Introduction Le projet qui motive l acquisition

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROJET OCTOBRE 2006 SOCIETE DU CANAL DE PROVENCE ET D AMENAGEMENT DE LA REGION PROVENÇALE LES COMMUNES CONCERNÉES PAR LE TRACÉ

PRÉSENTATION DU PROJET OCTOBRE 2006 SOCIETE DU CANAL DE PROVENCE ET D AMENAGEMENT DE LA REGION PROVENÇALE LES COMMUNES CONCERNÉES PAR LE TRACÉ INTERCONNEXION DES RESSOURCES VERDON/SAINT-CASSIEN POUR LA SÉCURISATION DE L ALIMENTATION EN EAU DE L EST VAROIS ET DE L OUEST DES ALPES-MARITIMES LES COMMUNES CONCERNÉES PAR LE TRACÉ TOURVES BRIGNOLES

Plus en détail

Description Les calendriers d interdiction d épandage sont fixés selon l occupation du sol de chaque parcelle et les catégories de fertilisants.

Description Les calendriers d interdiction d épandage sont fixés selon l occupation du sol de chaque parcelle et les catégories de fertilisants. Mesure n 1 Périodes d'interdiction d'épandage des fertilisants Les calendriers d interdiction d épandage sont fixés selon l occupation du sol de chaque parcelle et les catégories de fertilisants. Types

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION À L ATTENTION DES BÉNÉFICIAIRES POTENTIELS DE LA PROCEDURE DES CALAMITES AGRICOLES

NOTICE D INFORMATION À L ATTENTION DES BÉNÉFICIAIRES POTENTIELS DE LA PROCEDURE DES CALAMITES AGRICOLES NOTICE D INFORMATION À L ATTENTION DES BÉNÉFICIAIRES POTENTIELS DE LA PROCEDURE DES CALAMITES AGRICOLES Cette notice présente les principaux points de la réglementation. Lisez-la avant de remplir la demande.

Plus en détail

ENVIRONNEMENT DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ENVIRONNEMENT DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ENVIRONNEMENT DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS 1 Les différents domaines de la construction Bâtiment : Constructions concernant les bâtiments à usage de bureaux ou à usage d habitation pour le compte

Plus en détail

- 1 - CANALISATIONS PRIX UNITAIRES

- 1 - CANALISATIONS PRIX UNITAIRES - 1 - CANALISATIONS PRIX UNITAIRES - 1.1 - MISE EN ŒUVRE D UNE CANALISATION de type fonte ou PVC CR16 Ø 160 à une profondeur inférieure à 0.80 m - les sujétions de implantations et de raccordements. -

Plus en détail

Projet de desserte de la Corse en gaz naturel

Projet de desserte de la Corse en gaz naturel Projet de desserte de la Corse en gaz naturel Une nouvelle énergie en Corse Le projet Cyrénée vise à doter la Corse d une nouvelle énergie : le gaz naturel. Cette ambition est inscrite dans la politique

Plus en détail

C ntex e t x e D u e x x h ist s oire r s e Les e s a r a b r re r s e s et e la a PA P C S at a ut f isc s a c l a et e juri r dique

C ntex e t x e D u e x x h ist s oire r s e Les e s a r a b r re r s e s et e la a PA P C S at a ut f isc s a c l a et e juri r dique REGLEMENTATIONS Contexte Deux histoires Les arbres et la PAC Statut fiscal et juridique Une perte de paysages arborés en Europe Des arbres considérés comme des «aliens» REGLEMENTATIONS Contexte Deux histoires

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES de réservation

CONDITIONS GÉNÉRALES de réservation CONDITIONS GÉNÉRALES de réservation Article 1 Le présent contrat proposé par le service réservation est réservé à l usage exclusif de la location de Gîtes de France labellisés par le relais territorialement

Plus en détail

Travaux de pose d un gazoduc. Séquences de réalisation

Travaux de pose d un gazoduc. Séquences de réalisation Travaux de pose d un gazoduc Séquences de réalisation Sommaire L avertissement au lecteur 2 L organisation du chantier / Les différentes séquences 3 Schéma de principe de l emprise des travaux 4 Fiches

Plus en détail

Le 4 juillet 2012, à Nantua Voirie forestière et engins motorisés : Quels droits, devoirs et champs d action pour les élus?

Le 4 juillet 2012, à Nantua Voirie forestière et engins motorisés : Quels droits, devoirs et champs d action pour les élus? Voirie forestière et engins motorisés : Quels droits, devoirs et champs d action pour les élus? Le 4 juillet 2012, Espace Malraux, Nantua Plan 1) Types de voies et règles générales 2) L utilisation de

Plus en détail

Convention. Entre. La Communauté Urbaine de Bordeaux. France Télécom

Convention. Entre. La Communauté Urbaine de Bordeaux. France Télécom Convention Entre La Communauté Urbaine de Bordeaux Et France Télécom Réalisation de la 3 ième phase du tramway comprenant l extension des lignes A, B et C 1 Entre : LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX, domiciliée

Plus en détail

LA TRUFFICULTURE. Ses aspects juridiques, fiscaux et sociaux. sur-meuse, le 14 mai 2013. Boncourt-sur

LA TRUFFICULTURE. Ses aspects juridiques, fiscaux et sociaux. sur-meuse, le 14 mai 2013. Boncourt-sur LA TRUFFICULTURE Ses aspects juridiques, fiscaux et sociaux Boncourt-sur sur-meuse, le 14 mai 2013 V. DECHAUX, Conseiller en gestion et stratégie d entreprised 26 Avenue du 109 RI 52000 CHAUMONT vdechaux@sudchampagne.cerfrance.fr

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE à la CONSTITUTION DE RESERVE FONCIERE pour la réalisation de la 2 e tranche de la DEVIATION de MELLE

CONVENTION RELATIVE à la CONSTITUTION DE RESERVE FONCIERE pour la réalisation de la 2 e tranche de la DEVIATION de MELLE CONVENTION RELATIVE à la CONSTITUTION DE RESERVE FONCIERE pour la réalisation de la 2 e tranche de la DEVIATION de MELLE ANNEXE 1 PROJET ENTRE : Le DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES, dont le siège social est

Plus en détail

Ces données concernent tous les exploitants demandeurs d'aides soumises à la conditionnalité.

Ces données concernent tous les exploitants demandeurs d'aides soumises à la conditionnalité. FICHE RÈGLEMENTAIRE LES BANDES VÉGÉTALISÉES DANS L' EXPLOITATION AGRICOLE Ces données concernent tous les exploitants demandeurs d'aides soumises à la conditionnalité. La conditionnalité est un dispositif

Plus en détail

ANIMATION DE LA CHARTE GARRIGUE. Gestion des conflits d usages liés à la pratique des sports motorisés en garrigue

ANIMATION DE LA CHARTE GARRIGUE. Gestion des conflits d usages liés à la pratique des sports motorisés en garrigue ANIMATION DE LA CHARTE GARRIGUE Gestion des conflits d usages liés à la pratique des sports motorisés en garrigue Circulation des engins motorisés dans les espaces naturels Synthèse règlementation Sommaire

Plus en détail

Projet de retenue de Sivens - bassin du Tescou Programme - cadre pour la mise en œuvre des mesures compensatoires «zones humides»

Projet de retenue de Sivens - bassin du Tescou Programme - cadre pour la mise en œuvre des mesures compensatoires «zones humides» Projet de retenue de Sivens - bassin du Tescou Programme - cadre pour la mise en œuvre des mesures compensatoires «zones humides» Le contexte 1 La réalisation du projet de retenue de Sivens sur le bassin

Plus en détail

Travaux de pose d un gazoduc

Travaux de pose d un gazoduc Travaux de pose d un gazoduc SÉQUENCES DE RÉALISATION SOMMAIRE 2 3 4 L avertissement au lecteur L organisation du chantier / Les différentes séquences Schéma de principe de l emprise des travaux Fiches

Plus en détail

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL A. PRÉSENTATION : BEST ENTREPRISE SARL est une société de droit sénégalais qui intervient dans les Bâtiments/Travaux Publics, le

Plus en détail

Parcelles agricoles le long des cours d eau: concilier protection de la nature et production

Parcelles agricoles le long des cours d eau: concilier protection de la nature et production Parcelles agricoles le long des cours d eau: concilier protection de la nature et production Philippe Nihoul, Attaché, Direction Développement et Vulgarisation Strée, 19 janvier 2011 1 Dois-je clôturer

Plus en détail

4. Verdissement, une PAC plus verte

4. Verdissement, une PAC plus verte 4. Verdissement, une PAC plus verte Aides Couplées JA Verdissement Paiement redistributif DPB Trois obligations à respecter : 1. Diversification des assolements 2. Maintien des prairies permanentes 3.

Plus en détail

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 PAYSAGE BRUIT EAU 2 / MILIEUX NATURELS 3 / L insertion

Plus en détail

L assurance des moules, gabarits, modèles, archives,

L assurance des moules, gabarits, modèles, archives, L assurance des moules, gabarits, modèles, archives, Notre expérience de formation et de consultant nous permet d affirmer que cette assurance est en général mal comprise par les entreprises et collectivités,

Plus en détail

~ ~ ~ ~ Dossier de candidature de la Chambre d agriculture du Loiret. Périmètre du Montargois

~ ~ ~ ~ Dossier de candidature de la Chambre d agriculture du Loiret. Périmètre du Montargois Organisme Unique de gestion collective des prélèvements pour l irrigation ~ ~ ~ ~ Dossier de candidature de la Chambre d agriculture du Loiret Périmètre du Montargois Septembre 2011 SOMMAIRE 1) Raison

Plus en détail

I N F O R M A T I O N

I N F O R M A T I O N DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service Agriculture et Développement Rural Orléans, le 26 septembre 2014 I N F O R M A T I O N Les Droits à Paiement de Base *** A l issue de plusieurs mois d échanges

Plus en détail

Aspects juridiques des projets de pipelines au Québec

Aspects juridiques des projets de pipelines au Québec Aspects juridiques des projets de pipelines au Québec Présenté aux citoyens du Bas-Saint-Laurent Par Alexandre Desjardins, avocat Centre québécois du droit de l environnement Alexandre Desjardins, juillet

Plus en détail

Agrosyst, le système d'information au coeur du Plan Ecophyto de réduction d'usage des pesticides

Agrosyst, le système d'information au coeur du Plan Ecophyto de réduction d'usage des pesticides INRA MC Lhopital Agrosyst, le système d'information au coeur du Plan Ecophyto de réduction d'usage des pesticides Données, agriculture, environnement... innovation Vendredi 4 septembre 2015 Estelle Ancelet,

Plus en détail

Règlement de Jeu FLORILEGES SMS 2015

Règlement de Jeu FLORILEGES SMS 2015 1 Règlement de Jeu FLORILEGES SMS 2015 DEFINITION : Délais Impartis : Période durant laquelle la participation au Jeu est ouverte. Gagnant : Participant victorieux qui a été tiré au sort Participant :

Plus en détail

MEMOIRE EN REPONSE DE GRTgaz AU PROCES-VERBAL DE SYNTHESE DES CONTRIBUTIONS DU PUBLIC

MEMOIRE EN REPONSE DE GRTgaz AU PROCES-VERBAL DE SYNTHESE DES CONTRIBUTIONS DU PUBLIC TRIBUNAUX ADMINISTRATIFS : GRENOBLE, LYON, MARSEILLE et NIMES DEPARTEMENTS : BOUCHES DU RHONE, GARD, VAUCLUSE, ARDECHE et DROME ---ooooo--- PETITIONNAIRE : GRTgaz ---ooooo--- ENQUETE PUBLIQUE UNIQUE RELATIVE

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR LE LIEU DE DÉPÔT ET QUESTIONS DE SIGNALISATION AVRIL 2011

SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR LE LIEU DE DÉPÔT ET QUESTIONS DE SIGNALISATION AVRIL 2011 Fiche N 3 SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR LE LIEU DE DÉPÔT ET QUESTIONS DE SIGNALISATION AVRIL 2011 OBJET Cette fiche s'applique exclusivement au domaine public OBLIGATIONS JURIDIQUES Une zone de dépôt n'est pas

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE

SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) CCAP N : 07-02 du 10 mai 2007 Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de

Plus en détail

Réformes du Code de l'urbanisme LES LOTISSEMENTS

Réformes du Code de l'urbanisme LES LOTISSEMENTS Réformes du Code de l'urbanisme LES LOTISSEMENTS Direction départementale des territoires de l'orne 1 SYNTHESE DE LA REFORME Les divisons successives d'une unité foncière ne sont plus comptabilisées Seule

Plus en détail

CONTROLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER. Avant de remplir cette demande, lisez attentivement la notice d information.

CONTROLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER. Avant de remplir cette demande, lisez attentivement la notice d information. MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE cerfa DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DU PUY DE DOME N 11534* 02 N de dossier : Site de Marmilhat_BP43 63370 LEMPDES Tél : 04-73-42-14-78 ou 04-73-42-14-59

Plus en détail

COMMUNE DE TREYTORRENS REGLEMENT COMMUNAL SUR L ENTRETIEN DES CHEMINS COMMUNAUX ET AUTRES OUVRAGES D AMELIORATIONS FONCIERES

COMMUNE DE TREYTORRENS REGLEMENT COMMUNAL SUR L ENTRETIEN DES CHEMINS COMMUNAUX ET AUTRES OUVRAGES D AMELIORATIONS FONCIERES COMMUNE DE TREYTORRENS REGLEMENT COMMUNAL SUR L ENTRETIEN DES CHEMINS COMMUNAUX ET AUTRES OUVRAGES D AMELIORATIONS FONCIERES COMMUNE DE TREYTORRENS Règlement communal sur l entretien des chemins communaux

Plus en détail

Urbanisme. Raccordements au réseau de distribution publique d électricité. dans le cadre des autorisations d urbanisme SYNDICAT. www.sedi.

Urbanisme. Raccordements au réseau de distribution publique d électricité. dans le cadre des autorisations d urbanisme SYNDICAT. www.sedi. AUTORITÉ ORGANISATRICE DE LA DISTRIBUTION PUBLIQUE D ELECTRICITÉ ET DE GAZ www.sedi.fr Urbanisme Raccordements au réseau de distribution publique d électricité dans le cadre des autorisations d urbanisme

Plus en détail

GISER Législation. inondation boueuses

GISER Législation. inondation boueuses GISER Législation inondation boueuses En 2014, il n existe pas de législation spécifique aux inondations boueuses en Wallonie. Cependant, un ensemble de lois et règlements encadrent les éléments qui influencent

Plus en détail

ORDRE DES ARCHITECTES ET DES INGENIEURS-CONSEILS GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG CI-APRÈS DÉSIGNÉ MAÎTRE D OUVRAGE, ET. Programme du bâtiment

ORDRE DES ARCHITECTES ET DES INGENIEURS-CONSEILS GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG CI-APRÈS DÉSIGNÉ MAÎTRE D OUVRAGE, ET. Programme du bâtiment OAI ORDRE DES ARCHITECTES ET DES INGENIEURS-CONSEILS GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG CONTRAT-TYPE ARCHITECTE RECOMMANDATION DE L OAI POUR LE SECTEUR PRIVÉ ENTRE CI-APRÈS DÉSIGNÉ MAÎTRE D OUVRAGE, ET CI-APRÈS

Plus en détail

Ville de Changé EcoQuartier de La Barberie. Rencontre Sarthoise sur l aménagement durable 29 septembre 2015

Ville de Changé EcoQuartier de La Barberie. Rencontre Sarthoise sur l aménagement durable 29 septembre 2015 Ville de Changé EcoQuartier de La Barberie Rencontre Sarthoise sur l aménagement durable 29 septembre 2015 1 Plan de la Présentation La ville de Changé La Barberie La Gestion du projet - Calendrier - Acteurs

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 L an deux mille cinq, le jeudi 15 décembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 9 décembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

PREFECTURE DE L'OISE

PREFECTURE DE L'OISE PREFECTURE DE L'OISE RÈGLEMENT DU PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS MOUVEMENT DE TERRAIN SUR LES COMMUNES DE BEAULIEU-LES-FONTAINES, CANDOR, ECUVILLY ET MARGNY-AUX-CERISES (OISE) FEVRIER 2009 TITRE

Plus en détail

Le fascicule de gestion forestier

Le fascicule de gestion forestier Institut National de la Recherche Forestière Arboretum de Bainem BP 37 Cheraga. Alger Le fascicule de gestion forestier Hamani A Plan I. Introduction II. Etats du fascicule de gestion III. Intitulé des

Plus en détail

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A 105 CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL Article 1 A - Occupations et utilisations du sol interdites 1. Les bâtiments à usage d habitation,

Plus en détail

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété 1. Caractéristiques et champ d application d une Assurance Immeuble : Existe -t-il une obligation d assurance? Aucun texte

Plus en détail

MEGEVE. Conditions générales communes de vente et d utilisation des forfaits / clauses de transport des remontées mécaniques.

MEGEVE. Conditions générales communes de vente et d utilisation des forfaits / clauses de transport des remontées mécaniques. MEGEVE. Conditions générales communes de vente et d utilisation des forfaits / clauses de transport des remontées mécaniques. Le forfait : Le forfait est composé d un support sur ou dans lequel est enregistré

Plus en détail

MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA. Cahier des Clauses Administratives Particulières

MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA. Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA Cahier des Clauses Administratives Particulières Page 1 sur 10 «TMPNOMRED» CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

Expertise immobilière

Expertise immobilière Bernard de Polignac Jean-Pierre Monceau Expertise immobilière Guide pratique Deuxième édition 2002 ISBN : 2-212-11158-4 SOMMAIRE Partie 1 1 L expert et la valeur 1 RÉFLEXIONS SUR LA VALEUR DES BIENS...

Plus en détail

Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com

Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Copropriété Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Assemblées générales de copropriétaires et obligations légales 1/12 Préparer une assemblée générale

Plus en détail

L assurance récoltes en France

L assurance récoltes en France P A C I F I C A - A S S U R A N C E S D O M M A G E S L assurance récoltes en France Colloque FARM - Pluriagri du 18 décembre 2012 Thierry LANGRENEY Directeur général de Pacifica L assurance, un outil

Plus en détail

ATELEX BONUS BUSINESS

ATELEX BONUS BUSINESS ATELEX BONUS BUSINESS Pertes d'exploitation Dispositions spécifiques L'introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique sont également d'application

Plus en détail

Règlement de Jeu SPECTACLE MARONI 2015

Règlement de Jeu SPECTACLE MARONI 2015 DEFINITION : Règlement de Jeu SPECTACLE MARONI 2015 Délais Impartis : Période durant laquelle la participation au Jeu est ouverte. Gagnant : Participant victorieux qui a été tiré au sort Participant :

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER CONVENTION DE PORTAGE FONCIER ---------------------------- Entre LE CONSEIL GENERAL DES D YVELINES, ayant son siège à l Hôtel du Département 2 Place André Mignot 78012 VERSAILLES CEDEX Représenté par son

Plus en détail

CONTRAT D ENTREPRISE GENERALE A PRIX FORFAITAIRE

CONTRAT D ENTREPRISE GENERALE A PRIX FORFAITAIRE CONTRAT D ENTREPRISE GENERALE A PRIX FORFAITAIRE Entre Monsieur et Madame Ci-après dénommé «LE MAITRE DE L OUVRAGE» et Soleil Habitat Ruelle des Anges 1 1040 Echallens Tél. 021/883.00.88 Mobile : 079/212.63.08

Plus en détail

CONSULTATION D ENTREPRISES POUR LA REALISATION DE TRAVAUX DE RENATURATION DE COURS D'EAU ET DE CREATION DE MARES

CONSULTATION D ENTREPRISES POUR LA REALISATION DE TRAVAUX DE RENATURATION DE COURS D'EAU ET DE CREATION DE MARES CONSULTATION D ENTREPRISES POUR LA REALISATION DE TRAVAUX DE RENATURATION DE COURS D'EAU ET DE CREATION DE MARES Section I - Nom ou raison sociale et adresse Nom ou raison sociale de l'acheteur : Office

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord régional du 2 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison sociale

Plus en détail

Numéro de TVA intracommunautaire : FR12482205333 Siège social : 1802, Route de Saint Saturnin les Avignon 84140 MONTFAVET Téléphone : 04.90.33.50.98.

Numéro de TVA intracommunautaire : FR12482205333 Siège social : 1802, Route de Saint Saturnin les Avignon 84140 MONTFAVET Téléphone : 04.90.33.50.98. Ce site est édité par la Sarl NEGOCE BOIS CHARPENTE, au capital de 8000, immatriculée au registre des métiers de la ville d Avignon sous le numéro 482.205.333 RM 84, code APE 4673A. Numéro de TVA intracommunautaire

Plus en détail

Amélioration de la qualité des céréales / Programme de soutien à l amélioration du taux de protéine des blés tendres chez les organismes collecteurs

Amélioration de la qualité des céréales / Programme de soutien à l amélioration du taux de protéine des blés tendres chez les organismes collecteurs > AIDES FRANCEAGRIMER février 2014 Amélioration de la qualité des céréales / Programme de soutien à l amélioration du taux de protéine des blés tendres chez les organismes collecteurs échéance au 31 décembre

Plus en détail

UNE VALIDATION DES PROCEDURES PAR LE CLS EST SUSCEPTIBLE DE MODIFIER CE FORMULAIRE DE DEMANDE

UNE VALIDATION DES PROCEDURES PAR LE CLS EST SUSCEPTIBLE DE MODIFIER CE FORMULAIRE DE DEMANDE COMMUNAUTE EUROPEENNE FEADER MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE N UNE VALIDATION DES PROCEDURES PAR LE CLS EST SUSCEPTIBLE DE MODIFIER CE FORMULAIRE DE DEMANDE DEMANDE D ALLOCATION DE PRERETRAITE

Plus en détail

MAPA N 02 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Travaux de Maintenance sur téléskis de la Station des Monts d Olmes

MAPA N 02 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Travaux de Maintenance sur téléskis de la Station des Monts d Olmes MAPA N 02 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Travaux de Maintenance sur téléskis de la Station des Monts d Olmes PROCEDURE ADAPTEE ART 28 CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) MAITRE D'OUVRAGE

Plus en détail

Le droit de préemption en matière immobilière

Le droit de préemption en matière immobilière Le droit de préemption en matière immobilière C est le truc le plus grave à louper. I Le preneur à bail rural C est surement le texte le plus ancien dans notre droit positif actuel. Cela date de 1945.

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DU BOIS PETIT

CENTRE HOSPITALIER DU BOIS PETIT Le 25 mai 2013 CENTRE HOSPITALIER DU BOIS PETIT CAHIER DES CLAUSES SIMPLIFIE Marché passé selon la procédure adaptée (Article 28 du code des marchés publics) Procédure adaptée n PA2013/FLUIDES MEDICAUX

Plus en détail

Le régime de paiement de base (RPB) Le paiement vert, Le paiement redistributif La majoration JA

Le régime de paiement de base (RPB) Le paiement vert, Le paiement redistributif La majoration JA Version 13 février 2015 DDT Yvelines Fevrier 2015 Le régime de paiement de base (RPB) Le paiement vert, Le paiement redistributif La majoration JA 1 Sommaire 1. le RPB «régime de paiement de base», paiement

Plus en détail

BAIL RURAL TYPE PREAMBULE

BAIL RURAL TYPE PREAMBULE BAIL RURAL TYPE PREAMBULE ARTICLE L. 411-4 du Code Rural et de la Pêche Maritime (CRPM) «Les contrats de baux ruraux doivent être écrits. A défaut d écrit (...) les baux conclus verbalement (...) sont

Plus en détail

TVA et Droits d Auteur. Le 10 juin 2014 Emmanuel Mariage. Séance d'information ASSUCOPIE 10 juin 2014 DWVA 1

TVA et Droits d Auteur. Le 10 juin 2014 Emmanuel Mariage. Séance d'information ASSUCOPIE 10 juin 2014 DWVA 1 TVA et Droits d Auteur Le 10 juin 2014 Emmanuel Mariage DWVA 1 Agenda 1. Principes généraux a) Assujettissement b) Assujetti collecteur c) Droit à déduction d) Formalités e) Régime de la franchise 2. Droits

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES

CONDITIONS PARTICULIERES CONTRAT DE SOUS TRAITANCE DU BTP CONDITIONS PARTICULIERES VERSION INTEGRALE (Marchés privés et Marchés publics) Edition 2014 Identification du marché Ces conditions particulières ont été établies conjointement

Plus en détail

Règlement de Jeu TOURNEZ C EST GAGNÉ BONS D ACHAT NOVEMBRE 2015

Règlement de Jeu TOURNEZ C EST GAGNÉ BONS D ACHAT NOVEMBRE 2015 Règlement de Jeu TOURNEZ C EST GAGNÉ BONS D ACHAT NOVEMBRE 2015 DEFINITION : Délais Impartis : Période durant laquelle la participation au jeu est ouverte. Gagnant : Participant victorieux qui a été tiré

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Passé en application de l article 28 du code des marchés publics

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Passé en application de l article 28 du code des marchés publics PREFET DU HAUT-RHIN MARCHE PUBLIC DE SERVICES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Passé en application de l article 28 du code des marchés publics CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) ASSURANCE DE LA FLOTTE AUTOMOBILE

Plus en détail

SOCIETE DE CONVERSION D ENERGIE (SCE)

SOCIETE DE CONVERSION D ENERGIE (SCE) ILE DE LA REUNION SOCIETE DE CONVERSION D ENERGIE (SCE) CENTRALE PHOTOVOLTAIQUE COMMUNE DE SAINT-BENOIT, LIEU-DIT BETHLEEM PARTIE 1 : MARS 2009 N 4700775 ACTEURS DU PROJET MAITRE D OUVRAGE SOCIETE DE CONVERSION

Plus en détail

LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS

LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS EN ARBORICULTURE FRUITIÈRE Présentation générale Mise à jour : Décembre 2004 Rédacteurs : Benoît PIQUET, ADEFA Tarn-et-Garonne et Christian BADOC, Chambre d'agriculture du Tarn-et-Garonne

Plus en détail

RAPPEL : DEMENAGEMENT

RAPPEL : DEMENAGEMENT Direction Départementale Des Territoires Hautes-Pyrénées Service Service Economie Agricole et Rurale Bureau Politique Agricole Commune Communiqué de la DDT RAPPEL : DEMENAGEMENT Le Service Economie Agricole

Plus en détail

Règlement du jeu «Concert Black M»

Règlement du jeu «Concert Black M» Règlement du jeu «Concert Black M» du lundi 8 septembre 2014 au lundi 22 septembre 2014 Article 1 : Société organisatrice La Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Val de France, Société coopérative

Plus en détail

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI PREAMBULE Pour répondre à la continuité du service que l entreprise doit assurer à ses clients, certaines activités pour certains rôles ou fonctions, recourent à

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE

PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE DIRECTION REGIONALE DE L ALIMENTATION DE L AGRICULTURE & DE LA FORET Service Régional de la Forêt & du Bois Arrêté du 13 août 2009 conditions de financement par des aides

Plus en détail

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] :

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] : CONTRAT DE LOCATION (Soumis au titre Ier bis de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986) LOCAUX MEUBLES A USAGE

Plus en détail

Quels statuts et primes pour l arbre en champ?

Quels statuts et primes pour l arbre en champ? Quels statuts et primes pour l arbre en champ? 29 Octobre 2010 Christophe Manssens - Faune & Biotopes asbl Statuts de l arbre en champ 1) Evolution des objectifs de protection de l arbre 2) Statuts de

Plus en détail

Programme des Jardins Partagés «Main Verte» Convention cadre d occupation et d usage pour la gestion d un jardin collectif

Programme des Jardins Partagés «Main Verte» Convention cadre d occupation et d usage pour la gestion d un jardin collectif Programme des Jardins Partagés «Main Verte» Convention cadre d occupation et d usage pour la gestion d un jardin collectif Entre, d une part, la Ville de Paris, domiciliée place de l Hôtel de Ville, 75004

Plus en détail

La rigole d Hilvern, encore plus belle

La rigole d Hilvern, encore plus belle DÉVELOPPEMENT CÔTES D ARMOR D Randonnée et Espaces naturels La rigole d Hilvern, encore plus belle Le détail de 5 ans de chantier Votre Conseil général le développement, favoriser l essor de tous 1 2 1

Plus en détail

CONTRAT D ASSISTANCE TECHNIQUE

CONTRAT D ASSISTANCE TECHNIQUE 1 CONTRAT D ASSISTANCE TECHNIQUE Date :./ / Le prestataire La société ACES. 11 AVENUE Jean Moulin Le clos sainte Anne 83170 Rougiers Tel : 06 20 13 96 30 Et CLIENT Nom de la société Adresse Code postal

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, en fonction des informations

Plus en détail

CONDITIONS STANDARD DE LIVRAISON DU GAZ NATUREL

CONDITIONS STANDARD DE LIVRAISON DU GAZ NATUREL CONDITIONS STANDARD DE LIVRAISON DU GAZ NATUREL DEFINITIONS : Branchement : ouvrage assurant la liaison entre la canalisation de distribution et la bride amont du Compteur. Catalogue des Prestations Supplémentaires

Plus en détail

Dispositions à prendre en cas d accident et d incident

Dispositions à prendre en cas d accident et d incident Dispositions à prendre en cas d accident et d incident En cas d accident ou d incident, les Chefs de Corps et les Commandants d Unité doivent veiller à appliquer certaines procédures, comme la rédaction

Plus en détail

BRANCHEMENT AU RÉSEAU PUBLIC D EAU POTABLE HABITATION OU ACTIVITE PROFESSIONNELLE ET OPERATION COLLECTIVE EQUIVALENTE

BRANCHEMENT AU RÉSEAU PUBLIC D EAU POTABLE HABITATION OU ACTIVITE PROFESSIONNELLE ET OPERATION COLLECTIVE EQUIVALENTE BRANCHEMENT AU RÉSEAU PUBLIC D EAU POTABLE POUR BATIMENT INDIVIDUEL OU COLLECTIF A USAGE D HABITATION OU ACTIVITE PROFESSIONNELLE ET OPERATION COLLECTIVE EQUIVALENTE FROUARD CUSTINES / ZONES DE PRE-A-VAROIS

Plus en détail

Dossier de Presse 23 mai 2011

Dossier de Presse 23 mai 2011 Dossier de Presse 23 mai 2011 De la production à la mise en marché, de l organisation du travail au pilotage stratégique de l entreprise, des hommes et des femmes explorent des voies nouvelles et tracent

Plus en détail

Cahier des Charges Administratives Particulières. Marché public Prestation de nettoyage de locaux extrahospitaliers

Cahier des Charges Administratives Particulières. Marché public Prestation de nettoyage de locaux extrahospitaliers Centre Hospitalier Cahier des Charges Administratives Particulières Marché public Prestation de nettoyage de locaux extrahospitaliers Octobre 2014 1 Article 1 - Objet du marché, procédure et dispositions

Plus en détail

Règlement de Jeu RUGBY 2015

Règlement de Jeu RUGBY 2015 Règlement de Jeu RUGBY 2015 DEFINITION : Délais Impartis : Période durant laquelle la participation au Jeu est ouverte. Gagnant : Participant victorieux qui a été tiré au sort Participant : Personne qui

Plus en détail

SCHÉMA D AMÉNAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU BASSIN VERSANT OISE-ARONDE. COMPTE RENDU du BUREAU de la COMMISSION LOCALE de l EAU du 22 avril 2010

SCHÉMA D AMÉNAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU BASSIN VERSANT OISE-ARONDE. COMPTE RENDU du BUREAU de la COMMISSION LOCALE de l EAU du 22 avril 2010 SCHÉMA D AMÉNAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU BASSIN VERSANT OISE-ARONDE COMPTE RENDU du BUREAU de la COMMISSION LOCALE de l EAU du 22 avril 2010 Lieu : Salle 212 Agglomération de la Région de Compiègne

Plus en détail