BAD B A D. en bref. G r o u p e d e l a B A D. Banque africaine de développement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BAD B A D. en bref. G r o u p e d e l a B A D. Banque africaine de développement"

Transcription

1 BAD B A D en bref G r u p e d e l a B A D ef b r e f Banque africaine de dévelppement

2 Table des matières 1. Présentatin du Grupe de la Banque 2 2. Aperçu histrique, bjectifs, membres et ressurces 3 3. Structure institutinnelle et rganigramme 9 4. Opératins, plitiques, dispsitins, initiatives et réalisatins 20 Annexes 57 1

3 Intrductin Le Grupe de la Banque africaine de dévelppement est une institutin multilatérale de financement du dévelppement. Il se cmpse de tris entités distinctes : l institutin mère, la Banque africaine de dévelppement (BAD) et deux institutins affiliées, le Fnds africain de dévelppement (FAD) et le Fnds spécial du Nigéria (FSN). Le Grupe de la BAD est la première institutin de financement du dévelppement en Afrique. Il cnstitue l une des cinq grandes banques multilatérales de dévelppement du mnde. Il est difficile de cuvrir dans un seul dcument l ensemble des activités et des pératins du grupe de la BAD. La BAD en bref présente les pints saillants de l rganisatin et des activités du Grupe. BAD en bref

4 I. Aperçu histrique, bjectifs, membres et ressurces du Grupe de la Banque A. Aperçu histrique La Banque africaine de dévelppement (BAD). La BAD a été créée le 4 aût 1963 à Khartum (Sudan), après la signature, par 23 pays africains nuvellement indépendants, de l accrd prtant sa créatin. Le 10 septembre 1964, cet accrd est entré en vigueur après la cnstitutin par 20 pays membres, de 65 % du capital de la Banque alrs estimé à 250 millins de dllars. L assemblée inaugurale du Cnseil des guverneurs (ministres des Finances pur la plupart) s est tenue du 4 au 7 nvembre 1964 à Lags (Nigeria). Le siège de la BAD est établi à Abidjan (Côte d Ivire) en mars La BAD a démarré ses pératins en juillet 1966, avec un effectif de 10 emplyés. À sa fndatin, seuls les pays africains indépendants puvaient y adhérer. Pendant 19 ans, la BAD était tributaire des cntributins des pays africains pur ses ressurces en capital. En 1982 sn capital fut uvert à la participatin des pays nn africains. Le Fnds africain de dévelppement (FAD). L accrd prtant créatin du FAD a été signé le 29 nvembre 1972 entre la BAD et 13 pays nn réginaux (États participants). Le FAD est apparu cmme la slutin à deux prblèmes majeurs qui se snt psés après l entrée en activité de la Banque : le faible mntant des ressurces que puvait furnir l institutin ; la nature et les cnditins des prêts accrdés aux pays les plus pauvres, en particulier pur des prjets à lngue échéance u à rendements nn financiers cmme ceux des secteurs rutier, éducatif et de la santé. Le Fnds spécial du Nigeria (FSN). Le Fnds spécial du Nigeria (FSN) a été mis en place en 1976, à la suite d un accrd entre le guvernement de la République fédérale du Nigeria et le Grupe de la BAD. Le FSN est devenu 3

5 pératinnel en avril 1976 après l apprbatin par le Cnseil des guverneurs de l accrd l instituant. B. Objectifs L bjectif glbal du Grupe de la BAD est d appuyer le dévelppement écnmique et scial des pays africains, pris individuellement et cllectivement, en prmuvant l investissement de capitaux publics et privés dans des prjets et prgrammes visant à faire reculer la pauvreté et à amélirer les cnditins de vie. La lutte cntre la pauvreté se truve au cœur des effrts déplyés par la Banque pur aider le cntinent à assurer une crissance écnmique durable. Aussi le Grupe de la BAD s effrce-t-il de mbiliser des ressurces internes et externes pur prmuvir les investissements et furnir de l assistance technique aux pays membres réginaux (PMR). Des ressurces supplémentaires snt d rdinaire mbilisées dans le cadre de cfinancements avec d autres rganismes bilatéraux et multilatéraux de dévelppement, de même que sur les marchés financiers. Le Grupe de la BAD encurage le dialgue internatinal sur les questins de dévelppement cncernant l Afrique. Il appuie les réfrmes des plitiques, le renfrcement des capacités, le partage du savir, les études et la préparatin des prjets de dévelppement. Depuis 2006, l institutin met un accent particulier sur les dmaines stratégiques tels que : les infrastructures, le secteur privé, l appui aux réfrmes écnmiques et la guvernance, la prmtin de l enseignement supérieur, de la technlgie et de l enseignement prfessinnel, et la prmtin de l intégratin réginale. À travers ces dmaines d investissement de base, le Grupe de la BAD furnit un appui aux États fragiles, aux pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, au dévelppement agricle et rural, au dévelppement scial et humain, à l envirnnement et au changement climatique et aux questins de genre. C. Pays membres À la fin de décembre 2011, la Banque cmptait 78 membres, dnt 54 pays africains u réginaux (PMR) et 24 pays nn africains u nn réginaux (PMNR). 4

6 Au départ, seuls les pays africains indépendants puvaient adhérer à la Banque. Grâce à l accrissement du nmbre de ses membres, l institutin a pu dispser d une plus grande expertise, tirer prfit de la crédibilité de ses partenaires et juir d un accès aux marchés de ses PMNR. La Banque maintient tutefis sn caractère africain, en raisn de sn emplacement gégraphique et de la structure de sn capital scial. Sn siège se truve en Afrique, ses pératins d investissement s effectuent exclusivement en Afrique, et sn président est tujurs un Africain. Pays membres africains/réginaux Afrique du Sud, Algérie, Angla, Bénin, Btswana, Burkina Fas, Burundi, Camerun, Cap-Vert, Cmres, Cng, Côte d Ivire, Djibuti, Egypte, Érythrée, Éthipie, Gabn, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée équatriale, Kenya, Lesth, Libéria, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Maurice, Marc, Mzambique, Namibie, Niger, Nigéria, République démcratique du Cng, République centrafricaine, Rwanda, Sã Tmé-et-Príncipe, Sénégal, Seychelles, Sierra Lene, Smalie, Sudan, Sud Sudan, Swaziland, Tanzanie, Tchad, Tg, Tunisie, Ouganda, Zambie et Zimbabwe. Pays membres nn africains/nn réginaux Allemagne, Arabie saudite, Argentine, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Crée, Danemark, Espagne, États-Unis, Finlande, France, Inde, Italie, Japn, Kweït, Nrvège, Pays- Bas, Prtugal, Ryaume-Uni, Suède et Suisse. Pur devenir membre de la BAD, les pays membres nn réginaux divent avir adhérer préalablement au FAD. Les Émirats arabes unis snt le seul État membre du FAD à n avir pas encre adhéré à la BAD. L Afrique du Sud est un pays dnateur qui est en train de finaliser les instruments de sn adhésin au FAD. La Turquie, dnt l adhésin a été appruvée par le Cnseil des guverneurs à Maput (Mzambique) en mai 2008, va bientôt réunir les cnditins requises pur accéder au statut d État participant au FAD. 5

7 D. Ressurces Les ressurces de la BAD se cmpsent de fnds rdinaires et de fnds spéciaux. Les ressurces rdinaires snt les suivantes : i. suscriptins au capital par les pays membres ii. revenus prvenant des rembursements de prêts iii. fnds mbilisés dans le cadre d emprunts sur les marchés financiers internatinaux iv. autres revenus reçus par la Banque, par exemple des bailleurs de fnds bilatéraux et multilatéraux, u revenus des placements. La BAD est en utre autrisée à cnstituer u à gérer des fnds spéciaux, en vertu de l article 8 de l Accrd prtant créatin de la Banque. Cnfrmément à ces dispsitins, le FAD et le FSN nt été créés cmme les fnds les plus préminents en 1972 et Depuis lrs, la Banque a cnstitué et gère plusieurs fnds spéciaux qui snt cnfrmes à ses bjectifs et fnctins. La décisin d uvrir le capital de la Banque aux participatins nnafricaines s est révélée très psitive en termes d adhésin et de ressurces. Suite à l admissin de membres nn réginaux, le capital autrisé de la Banque s est accru, passant d envirn 2,9 milliards de dllars en 1982 à 6,3 milliards en 1983, puis à 22,3 milliards après une quatrième augmentatin générale du capital de 200 % cnclue au Caire (Egypte) en juin Une sixième augmentatin générale du capital d un taux supplémentaire de 200 %, cnclue durant la réunin annuelle du Cnseil des guverneurs tenue à Abidjan en mai 2010, a triplé les ressurces en capital de la Banque. En cnséquence, à la fin de décembre 2011, le capital autrisé de la BAD se chiffrait à 67,7 milliards d UC (104 milliards de dllars), tandis que sn capital suscrit s élevait à 23,92 milliards d UC (36,8 milliards de dllars), dnt la prtin libérée était de 2,37 milliards d UC (3,6 milliards de dllars). Sixante pur cent du capital est suscrit par les PMR et 40 % par les PMNR. L institutin n a jamais enregistré des pertes et elle augmente 6

8 cnstament ses ressurces. Les principales agences internatinales de ntatin attribuent régulièrement la nte AAA à la BAD. Ce qui téminge de sa slidité financière. Les ressurces FAD cmprennent : i) les suscriptins par les États participants, en général sur une base triennale ; ii) les suscriptins par la Banque ; iii) les fnds générés par les pératins et perçus par le FAD ; et iv) d autres ressurces reçues par le Fnds. Les recnstitutins triennales du FAD se présentent pur l essentiel cmme suit : Recnstitutins Années Mntant apprximatif (milliards de dllars) FAD ,327 FAD ,712 FAD ,00 FAD ,50 FAD ,80 FAD ,42 FAD ,20 FAD ,38 FAD ,50 FAD ,40 FAD ,90 FAD ,50 Le FAD-11 ( ) a cnnu une recnstitutin sans précédent de 5,8 milliards d UC, en hausse de 52 % par rapprt à la recnstitutin du FAD-10. Les ressurces du FSN prviennent exclusivement du guvernement nigérian. Le capital initial de 80 millins de dllars a été augmenté de 71 millins de dllars en Les ressurces du FSN s élevaient à 156,7 millins d UC u 241,3 millins de dllars à la fin de décembre La durée de vie du FSN, fixée au départ à 30 ans, sit jusqu au 25 avril 2006, a été prlngée de deux ans. Le Cnseil de la BAD a appruvé une prrgatin supplémentaire du FSN de 10 ans le 15 mai

9 II. Structure et rganigramme A. Structure institutinnelle i. Cnseil des guverneurs Le Cnseil des guverneurs est l instance suprême de la Banque. Chaque pays membre est représenté au Cnseil des guverneurs par un guverneur et un guverneur suppléant. Le pste de guverneur est habituellement ccupé par le ministre des Finances et/u de l Écnmie de l État membre. Le Cnseil des guverneurs émet des directives cncernant les plitiques pératinnelles de la Banque. Pur ce qui est du Cnseil des guverneurs du FAD, chaque État participant y est représenté par un guverneur, tandis que les guverneurs de la BAD snt d ffice des guverneurs du FAD. ii. Cnseil d administratin Le Cnseil d administratin est cmpsé de 20 administrateurs, élus par le Cnseil des guverneurs, pur un mandat de tris ans renuvelable une fis. Les PMR snt représentés par 13 administrateurs, les sept autres administrateurs étant issus des PMNR. Les Cnseils (BAD/FAD) exercent tus les puvirs de la Banque, sauf ceux qui snt expressément dévlus au Cnseil des guverneurs par l accrd prtant créatin de la Banque. Les Cnseils snt chargés de la cnduite générale des pératins de la Banque. S agissant du Cnseil d administratin du FAD, il cmpte 14 administrateurs, dnt sept nmmés par les États participants et sept chisis par la BAD parmi ses administrateurs réginaux. D après l rganigramme de la Banque, quatre départements Évaluatin des pératins, Unité de vérificatin de la cnfrmité et de médiatin, Bureau de l Éthique et Tribunal administratif snt placés sus l autrité directe du Cnseil d administratin, le président exerçant un rôle de cntrôle et de supervisin. 8

10 iii. Président Élu par le Cnseil des guverneurs, le président est l autrité suprême chargée de la gestin des affaires curantes de la Banque. Il est en utre le représentant légal de la Banque. Il est élu pur un mandat de cinq ans renuvelable une seule fis. Depuis sa créatin, la Banque a eu six présidents et un président par intérim, à savir : Mamun Beheiry (Sudan) Abdelwahab Labidi (Tunisie) Kwame Dnkr Frdwr (Ghana) Gdwin Gndwe (Malawi) président par intérim Babacar N Diaye (Sénégal) Omar Kabbaj (Marc) Dnald Kaberuka (Rwanda) à partir de 2005 (actuel) Le président de la BAD exerce également les fnctins de président du FAD et de président du Cnseil d administratin. Il définit la structure rganisatinnelle, les fnctins et les respnsabilités, et il nmme les représentants réginaux et natinaux de la Banque. Il prpse au Cnseil d administratin la nminatin des vice-présidents qui l assistent dans la gestin curante du Grupe de la Banque. La BAD cmpte huit vice-présidences : Première Vice-présidence/Chief Operating Officer Vice-présidence- Bureau de l Ecnmiste en Chef Vice-présidence Opératins I Prgrammes Pays, réginaux et Plitiques Vice-présidence Opératins II - Opératins sectrielles Vice-présidence Opératins III Infrastructure, Secteur privé et Intégratin réginale Vice-présidence Finance Vice-présidence - Services institutinnels Vice-présidence/Secrétariat Général 9

11 B. Structure rganisatinnelle et de gestin i. Présidence Dans le cadre des tâches qutidiennes de la présidence, les bureaux, départements et unités ci-après relèvent du cabinet du président, sit de façn directe u par le truchement du Bureau du Chief Operating Officer : Premier Vice-président/Chief Operating Officer Directeur du cabinet du Chief Operating Officer Département des résultats et cntrôle de la qualité Divisin des résultats Divisin du cntrôle de la qualité Divisin de la cnfrmité et mesures de sauvegarde Divisin du Suivi du genre et du dévelppement scial Secrétariat du Cmité des pératins Grupe de suivi de la perfrmance Unité de la prgrammatin et du budget Bureau de l éthique Bureaux/départements/unités relevant directement de la présidence Cabinet du président Département de l évaluatin des pératins Divisin de l évaluatin des prjets et prgrammes Divisin de l valuatin de niveau supérieur Unité de revue de la cnfrmité et de médiatin Unité de la sécurité Tribunal administratif Médiateur Unité des relatins extérieures et de la cmmunicatin Bureau de l intégrité et de la lutte cntre la crruptin Département du cnseil juridique et des services juridiques Bureau de la stratégie 10

12 Le Département de l auditeur général épaule les instances dirigeantes de la Banque à tus les niveaux, ntamment le Cnseil d administratin, en effectuant péridiquement l audit indépendant des activités financières, pératinnelles et administratives. Le cnseiller juridique général est chargé de cnseiller et d assister le Cnseil des guverneurs, le Cnseil d administratin et le président de la Banque pur tutes les affaires juridiques et les implicatins de tutes les actins fficielles entreprises u de tutes les plitiques adptées. Par ailleurs, le Département des services juridiques cnseille tus les départements et unités rganisatinnels sur les aspects juridiques des questins financières, pératinnelles et administratives et prpse des slutins juridiques apprpriées. Il participe à la négciatin des prêts et à l élabratin de tus les accrds et cntrats. Secrétariat général Depuis le 27 mars 2012, le secrétariat général a été élevé au rang de vice-présidence cmprenant les deux divisins ci-après : Divisin des travaux et dcuments des Cnseils Divisin du prtcle et des services au persnnel élu Le Bureau du secrétaire général assure le secrétariat des Cnseils d administratin et des guverneurs. Il prépare, enregistre et suit leurs débats, ntamment ceux des Assemblées générales annuelles et des réunins relatives à la recnstitutin des ressurces du FAD. Le Bureau gère en utre les services du prtcle et les relatins avec le pays hôte. Il crdnne la plitique de la Banque en matière de divulgatin de l infrmatin. Bureau de l écnmiste en chef Le Bureau de l écnmiste en chef cmprend le Département de la recherche sur le dévelppement, le Département de la statistique et l Institut africain de dévelppement : 11

13 Département de la recherche sur le dévelppement Divisin de la recherche Divisin des réseaux et des partenaires pur la recherche Département de la statistique Divisin des statistiques sciécnmiques Divisin du dévelppement des capacités en statistique Institut africain de dévelppement Cnceptin et élabratin des prgrammes Gestin du dévelppement et dialgue sur la plitique Services du savir et de l infrmatin Le Bureau de l écnmiste en chef a rang de vice-présidence. Il se charge de : i) mener des recherches de qualité permettant de mieux cmprendre les défis du dévelppement auxquels est cnfrntée l Afrique ; ii) mettre en place un mécanisme efficace de partage et d explitatin du savir pur renfrcer les pératins et les prgrammes de la Banque ; iii) créer et tenir des bases de dnnées utiles pur suivre et évaluer l efficacité des prjets et prgrammes de dévelppement de la Banque ; iv) générer et mbiliser des ressurces pur appuyer la créatin, la diffusin et l utilisatin du savir dans les prgrammes et plitiques de la Banque, ainsi que dans les PMR ; et v) assurer le renfrcement des capacités en matière de dévelppement par le biais de la frmatin. À travers les pératins de savir du Bureau de l écnmiste en chef, la Banque aspire à devenir une puissante vix pur l Afrique sur les défis du dévelppement. Vice-présidence, Finances Elle cmprend les tris départements et les unités ci-après : Département de la gestin financière Divisin de la gestin actif-passif Divisin de la gestin du risque de crédit Divisin de la gestin du risque de trésrerie 12

14 Département de la trésrerie Divisin des marchés de capitaux et des pératins financières Divisin de la caisse et des cmptes curants Divisin des placements et de la salle des marchés Divisin des services financiers techniques Département du cntrôle financier Unité de cntrôle interne Divisin des cmptes et des fnds spéciaux Divisin des dépenses administratives Divisin du décaissement des prêts Divisin de la cmptabilité relative aux prêts Unité du Plan de retraite du persnnel Cette vice-présidence se charge de la gestin des ressurces financières du Grupe de la Banque en veillant à l applicatin de pratiques saines dans les emprunts, les placements et les paiements. Elle est en utre respnsable de l élabratin des plitiques à myen et à lng terme, ainsi que des directives et des plans, ntamment le Plan de retraite du persnnel. Vice-présidence, Services institutinnels Département des ressurces humaines Divisin de la planificatin et du recrutement Divisin des salaires, des prestatins et de la cnfrmité Divisin de la frmatin et du perfectinnement Divisin de la santé et du bien-être du persnnel Département des services généraux Divisin de l explitatin et de l entretien Divisin des achats institutinnels Divisin des services d appui Département de la gestin de l infrmatin Divisin du dévelppement et du renfrcement des applicatins Divisin des infrastructures et des télécmmunicatins Divisin des services de technlgie aux clients 13

15 Département des services linguistiques Divisin de traductin anglaise Divisin de traductin française Divisin de l interprétatin Représentatin fficielle du siège de la Banque à Abidjan Cette vice-présidence est chargée de l élabratin et de la mise en œuvre des plitiques en matière de persnnel et de ressurces humaines, ainsi que de la prmtin de bnnes relatins entre la directin et les emplyés. Elle assure la prestatin des services de santé et la gestin du patrimine de la Banque, des achats, des furnitures, des vyages, etc. Elle gère les prgrammes infrmatiques de la Banque. Elle est respnsable de la traductin des dcuments de la Banque en anglais u en français, et de la furniture des services d interprétatin. Elle assure les services de représentatin entre le siège statutaire, à Abidjan, et l Agence tempraire de relcalisatin, à Tunis. Vice-présidences chargées des pératins Tris vice-présidences se chargent des pératins relatives aux prjets et prgrammes du Grupe de la Banque, cmme suit : Opératins I - Opératins II - Opératins III- Prgrammes pays et réginaux et plitiques Opératins sectrielles Infrastructure, secteur privé et intégratin réginale i) Vice-présidence, Opératins I : Prgrammes pays et réginaux et plitiques À la fin de mars 2012, cette vice-présidence cmprenait neuf départements pays, réginaux et des plitiques, ainsi que 29 bureaux réginaux et natinaux, dnt celui d Abidjan. Département pays/réginal Ouest 1 Pays cuverts par ORWA : Bénin, Burkina Fas, Côte 14

16 d Ivire, Ghana, Niger et Nigéria Bureaux extérieurs cuverts par ORWA : Burkina Fas, Ghana, Nigéria Département pays/réginal Ouest 2 Pays cuverts par ORWB : Cap-Vert, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Sã Tmé-et- Príncipe, Sénégal et Sierra Lene. Bureaux extérieurs cuverts par ORWB : Guinée- Bissau, Libéria, Sierra Lene, Sã Tmé-et-Príncipe, Sénégal et Mali. Département pays/réginal Est 1 Pays cuverts par OREA : Burundi, Kenya, Ouganda, Rwanda, Seychelles et Tanzanie. Bureaux extérieurs cuverts par OREA : Kenya*, Ouganda, Rwanda et Tanzanie *Centre réginal/des ressurces Département pays/réginal Est 2 Pays cuverts par OREB : Cmres, Djibuti, Érythrée, Éthipie, Smalie, Sudan et Sudan du Sud. Bureaux extérieurs cuverts par OREB : Éthipie et Sudan Département pays/réginal Sud 1 Pays cuverts par ORSA : Lesth, Namibie, Afrique du Sud, Swaziland et Zimbabwe Bureaux extérieurs cuverts par ORSA : Afrique du Sud* et Zimbabwe *Centre réginal/des ressurces Département pays/réginal Sud 2 Pays cuverts par ORSB : Angla, Madagascar, Malawi, Maurice, Mzambique et Zambie Bureaux extérieurs cuverts par ORSB : Angla, Madagascar, Malawi, Mzambique, Zambie Département pays/réginal Centre Pays cuverts par ORCE : Camerun, Gabn, 15

17 Guinée Équatriale, République centrafricaine, République démcratique du Cng, République du Cng et Tchad. Bureaux extérieurs cuverts par ORCE : Camerun, Gabn, République démcratique du Cng et Tchad Département pays/réginal Nrd 1 Pays cuverts par ORNA : Égypte, Libye, et Tunisie Bureau(x) extérieur(s) cuverts par ORNA : Égypte Département pays/réginal Nrd 2 Pays cuverts par ORNB : Algérie, Marc et Mauritanie. Bureau(x) extérieur(s) cuverts par ORNB : Algérie et Marc Unité des partenariats et de la cpératin Unité de mbilisatin et d allcatin des ressurces ii) Vice-présidence, Opératins II : Opératins sectrielles Département de l agriculture et de l agr-industrie Divisin de l agriculture 1 Divisin de l agriculture 2 Divisin de l agriculture 3 Divisin de la gestin des ressurces naturelles et de l envirnnement Département du dévelppement humain Divisin de la prtectin sciale et de la réductin de la pauvreté Divisin de l éducatin, des sciences et des technlgies Divisin de la santé Département de la guvernance et de la gestin écnmique et financière Divisin de la guvernance Divisin de la gestin écnmique et financière 16

18 Unité des États fragiles iii) Vice-présidence, Opératins III : Infrastructure, secteur privé et intégratin réginale Cette vice-présidence s ccupe d un certain nmbre d initiatives pératinnelles clés du Grupe de la Banque : Département énergie, envirnnement et changement climatique Divisin de l énergie 1 Divisin de l énergie 2 Divisin de l envirnnement et du changement climatique Département du transprt et des technlgies de l infrmatin Divisin du transprt 1 Divisin du transprt 2 Crdinatin des technlgies de l infrmatin et de la cmmunicatin pur le dévelppement Département du secteur privé Divisin d appui aux pératins Divisin des industries et des services Divisin du financement des infrastructures Divisin des institutins financières Divisin de la gestin du prtefeuille Département de l eau et de l assainissement Divisin de l eau et de l assainissement 1 Divisin de l eau et de l assainissement 2 Unité de la Facilité africaine de l eau Département du NEPAD, de l intégratin réginale et du cmmerce Divisin du NEPAD Divisin de l intégratin réginale et du cmmerce Cnsrtium pur l infrastructure en Afrique 17

19 C. Effectif Au 31 décembre 2011, le nmbre ttal d emplyés permanents du Grupe de la Banque s élevait à 1 902, dnt prfessinnels et 689 emplyés des services généraux. Du pint de vue du genre, 28 % du persnnel prfessinnel et 55 % d emplyés des services généraux snt des femmes. En 2011, la Banque a recruté pur ses bureaux extérieurs 29 emplyés lcaux, ce qui prte le nmbre de ceux-ci à 315 au ttal. III. Opératins, plitiques, dispsitins, initiatives et réalisatins du Grupe de la Banque A. Instruments de prêt À ses débuts les pératins de la BAD étaient axées, exclusivement sur l ctri de prêts-prjets. Depuis 1980, et en répnse à l évlutin de la situatin écnmique des PMR, la BAD a largement diversifié ses prêts en recurant à plusieurs instruments de prêt. Ces instruments snt les suivants : i) prêts-prjets : investissements visant à créer des actifs prductifs précis u à augmenter des prduits identifiables ; ii) lignes de crédit : fnds ctryés par le biais d institutins natinales u intraréginales de financement du dévelppement, en vue de financer un nmbre de prjets précis dnt les prmteurs snt, le plus suvent, des petites et myennes entreprises ; iii) investissements et prêts de réhabilitatin sectriels : ils visent à renfrcer u à réhabiliter les capacités de planificatin, de prductin u de cmmercialisatin prpres à un secteur précis ; ils servent suvent à financer l imprtatin d équipements u d intrants pur un secteur dnné ; 18

20 iv) prêts d ajustement sectriel : crédits visant à appuyer des changements de plitique u des réfrmes institutinnelles dans un secteur particulier ; v) prêts d ajustement structurel : crédits visant à prmuvir la réfrme d une plitique macrécnmique précise ; vi) pératins d assistance technique : prêts u dns permettant d acquérir l expertise nécessaire pur renfrcer les capacités des institutins réginales u natinales qui financent les études requises pur la préparatin de prjets. Les tris premiers instruments de prêts snt dénmmés, cllectivement, «prêts-prjets u prêts-prgrammes». Le terme «prêts à l appui de réfrmes» renvie aux quatrième et cinquième catégries de prêts d ajustement sectriel et structurel. Les pératins d assistance technique snt financées exclusivement par le FAD à travers le Fnds d assistance technique. vii) Appui budgétaire et instruments des systèmes natinaux. Ces dernières années, la Banque a accru sn utilisatin d un nuveau cadre de prêt pur les prjets. Avec l appui budgétaire, la BAD furnit généralement des fnds aux pays pur cuvrir leurs dépenses liées au prjet du budget général des finances publiques. Ce faisant, la Banque met en œuvre le prjet suivant l apprche des «systèmes natinaux» par laquelle elle recurt exclusivement aux systèmes d un État emprunteur (par exemple les institutins pertinentes natinales, intranatinales u sectrielles de mise en œuvre d un pays, ses lis applicables, sa réglementatin, ses règles, ses prcédures et ses résultats antérieurs). Ce cadre a prduit des résultats psitifs en termes de rapidité des décaissements dans certaines cnditins clairement passées en revue lrs de l évaluatin et appruvées par le Cnseil, même si l apprche des systèmes natinaux suscite suvent plusieurs questins imprtantes liées à la guvernance et demande un suivi par la Banque. 19

21 B. Cycle du prjet Les diverses étapes, de la prgrammatin par pays jusqu à l achèvement du prjet et à l évaluatin rétrspective, snt cnnues sus l appellatin cllective de «cycle du prjet» du Grupe de la BAD. Stratégie Partenariat Pays Évaluatin Exécutin Cycle de prjet BAD Préparatin Évaluatin / Apprbatin i. Dcument de stratégie pays et identificatin de prjet Le Grupe de la BAD travaille, avec chacun des PMR emprunteurs, à la définitin d une stratégie de dévelppement et d un prgramme pératinnel à myen et lng terme dans le cadre d un dcument intitulé «Dcument de stratégie pays» (DSP). Le DSP met l accent sur la perfrmance et les résultats. Il est aligné sur le prpre plan de dévelppement du pays, ses bjectifs de réductin de la pauvreté et sn cycle de préparatin u de planificatin. Il s agit d un des principaux utils de dialgue sur les plitiques du Grupe de la BAD avec les pays. ii. Préparatin de prjet Cette phase débute lrsque le Grupe de la BAD manifeste l intentin de financer un prjet u un prgramme dnné. Elle prévit alrs la cllecte, tant à l intérieur qu à l extérieur de la Banque, d infrmatins et de dnnées qui aidernt les experts à 20

22 évaluer le prjet. Une missin de préparatin à caractère multidisciplinaire est généralement cnduite dans le pays par un expert. Au curs de cette missin, les experts analysent le prjet à la lumière du DSP, recueillent les dcuments dispnibles (par exemple les études de faisabilité du prjet) et vérifient les infrmatins btenues avec les autrités natinales. iii. Évaluatin de prjet Au curs de cette étape, le Grupe de la BAD examine la faisabilité du prjet. En cnsultatin avec le guvernement et les autres parties prenantes, l équipe d évaluatin analyse les aspects techniques, financiers, écnmiques, institutinnels, envirnnementaux,ainsi que la gestin, le marketing et l impact scial ptentiel du prjet. Les risques liés à l exécutin snt étudiés en détail et des analyses de sensibilité effectuées en vue d évaluer la viabilité du prjet. La plitique du Cnseil d administratin du Grupe de la Banque cnsiste à n appruver le financement d un prjet u d un prgramme que sur la base des rapprts d évaluatin établis et sumis par les services de la Banque, même si le prjet u le prgramme en questin a déjà été évalué par d autres institutins de cfinancement. iv. Négciatin de prêt Lrs de la négciatin, les pints suivants divent faire l bjet d un accrd : les bjectifs et la descriptin du prjet, des études u des prgrammes ; le mntant du prêt en devises, les cûts du prjet en mnnaie natinale et le plan de financement ; une liste indicative des biens et services à acquérir ; d) le calendrier d exécutin et des dépenses ; les méthdes de décaissement chisies par l emprunteur ; le calendrier indicatif des décaissements, assrti d infrmatins précises sur les numérs des cmptes bancaires et les crrespndants bancaires ; 21

23 les méthdes de passatin des marchés et les dates de publicatin des appels d ffres ; des infrmatins précises sur l rgane et la cellule d exécutin du prjet ; une prpsitin réaliste de date de signature du prêt, et les dates butirs du premier et dernier décaissement ; pur les prjets en cfinancement, les plans de financement de chaque bailleur de fnds, les clauses de mise en vigueur liées et divers autres renseignements. v. Apprbatin par le Cnseil Après les négciatins avec le guvernement, la prpsitin de prêt est sumise, sus frme de rapprt, à l apprbatin du Cnseil d administratin de la BAD. vi. Accrd de prêt Le prêt entre en vigueur une fis remplies certaines cnditins adptées d un cmmun accrd. Quelques-unes des cnditins types préalables aux décaissements snt les suivantes : a) la désignatin des signataires autrisés pur les ressurces du prêt ; b) la présentatin d un avis juridique ; c) la sumissin du calendrier des investissements ; d) la présentatin de la liste des biens et services à acquérir ; e) l uverture et la tenue d un cmpte spécial du prjet ; f) la mise en place d un rgane d exécutin du prjet ; g) tute autre cnditin adptée d un cmmun accrd lrs de la négciatin. vii. Entrée en vigueur de prêt Le prêt entre en vigueur une fis remplies certaines cnditins préalables au premier décaissement qui nt été adptées d un cmmun accrd. Cette étape est également cnnue cmme celle de l entrée en vigueur du prêt. Outre d «Autres cnditins» puvant être remplies plus tard, quelques-unes des cnditins types préalables snt les suivantes : a) la désignatin des signataires autrisés pur les ressurces du prêt ; b) la présentatin d un avis juridique ; c) la sumissin du calendrier des investissements ; d) la présentatin de la liste des 22

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI

CURRICULUM VITAE 2. 1. Informations personnelles. Prénom : Kouassi. Nom de famille : KOUASSI CURRICULUM VITAE 2 1. Infrmatins persnnelles Prénm : Kuassi Nm de famille : KOUASSI Date de naissance : en 1953 Natinalité : Ivirienne Situatin matrimniale : Marié, père de 3 enfants e-mail : lkkuassi@yah.fr

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT

APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT SÉLECTION DE BUREAUX D ETUDES TECHNIQUES PAR LES BÉNÉFICIARES DE FINANCEMENT DE L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT Prgramme d Appui à la Sécurité Alimentaire et Nutritinnelle

Plus en détail

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé.

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé. Réunin du Cmité de piltage, 22 nvembre 2012 Initiative MENA-OCDE pur la guvernance et l investissement à l appui du dévelppement Prjet de cnclusins La première réunin du Cmité de piltage de l'initiative

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 Suivant les bjectifs du Réseau des femmes parlementaires des Amériques, les prirités d actin de la présidente du Réseau et les

Plus en détail

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société Renseignements cncernant la cntrefaçn des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la sciété Table des matières 1. Le rôle de la Banque du Canada dans la prspérité écnmique du Canada...

Plus en détail

Canada stratégie d investissement 1

Canada stratégie d investissement 1 Canada stratégie d investissement 1 A. Stratégie d investissement glbale Aperçu général Le guvernement du Canada placera un accent renuvelé sur l écnmie, surtut en ce qui cncerne l investissement dans

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

Termes de références. Etude de faisabilité. Intégration de solutions de mobilité

Termes de références. Etude de faisabilité. Intégration de solutions de mobilité Termes de références Etude de faisabilité Intégratin de slutins de mbilité Date limite 07/06/2013 Pays : Tunisie Institutin : Secteur : Micrfinance Partenaire : Unin Eurpéenne Date d émissin : 22/05/2013

Plus en détail

RD Congo Nord Kivu, Goma www.tearfund.org PROFIL DE POSTE TEARFUND DRC

RD Congo Nord Kivu, Goma www.tearfund.org PROFIL DE POSTE TEARFUND DRC RD Cng Nrd Kivu, Gma www.tearfund.rg PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE PROGRAMME LIEU D AFFECTATION FAIT RAPPORT AU Gestinnaire du prgramme WASH NORD KIVU TEARFUND DRC Gma, Nrd Kivu AREA MANAGER, Nrd Kivu

Plus en détail

ANNEXE I DÉCLARATION DE PARIS

ANNEXE I DÉCLARATION DE PARIS UNEP(DEPI)/MED IG.20/CRP.. xxxx Page 1 ANNEXE I DÉCLARATION DE PARIS Nus, Chefs de délégatin des 22 Parties cntractantes à la Cnventin de Barcelne sur la prtectin du milieu marin et du littral de la Méditerranée

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR. Pr Bertrand MBATCHI, SG/CAMES

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR. Pr Bertrand MBATCHI, SG/CAMES CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Pr Bertrand MBATCHI, SG/CAMES Cnférence internatinale DAAD/CAMES/UNESCO, Dakar (Sénégal) 13-15 nvembre 2014 Smmaire I. A prps du CAMES II. Elabratin

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Prgramme réginal de sutien au dévelppement et à la cnslidatin des rganismes de frmatin spécialisée (préparatire u de lisir) en arts de la Côte- Nrd À jur le 29 juin 2015 Table des matières Intrductin...

Plus en détail

I. Mission du Département et Contexte

I. Mission du Département et Contexte TERMES DE REFERENCE Titre : Recrutement d un cnsultant natinal pur le dévelppement de la stratégie natinale de gestin de la pêcherie thnière. Département : Prgramme Marin Prjet : MG0940.01 Tuna Fisheries

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Jeudi 10 avril 2014 Perspectives d évlutin du réseau cnsulaire Nrd de France : un établissement public unique avec des délégatins territriales frtes et respnsables. Plan de cpératin 2014-2020

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

Assistant technique international en appui institutionnel dans le secteur de l hydraulique SENEGAL

Assistant technique international en appui institutionnel dans le secteur de l hydraulique SENEGAL Agence belge de dévelppement, la CTB mbilise ses ressurces et sn expertise pur éliminer la pauvreté dans le mnde. Cntribuant aux effrts de la Cmmunauté internatinale, la CTB agit pur une sciété qui dnne

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Développement Sans Frontières

Développement Sans Frontières Dévelppement Sans Frntières Favriser les Initiatives de Slidarité internatinale Assciatin li 1901 recnnue d intérêt général Cncept qui prévit la cntributin tripartite entre : le salarié de l'entreprise

Plus en détail

Pourquoi Investir au Maroc

Pourquoi Investir au Maroc Purqui Investir au Marc. Le Marc a pté une écnmie libérale, diversifiée et uverte sur l extérieur, il ffre aux investisseurs les cnditins de succès, grâce à ses ptentialités écnmiques et ses ressurces

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

Appel A Projets du C2TR Note de présentation

Appel A Projets du C2TR Note de présentation Appel A Prjets du C2TR Nte de présentatin PREAMBULE Le prjet C2TR est né de la vlnté de la Régin Picardie et de l Etat de créer, à partir des besins exprimés par un industriel, AEROLIA, une plate-frme

Plus en détail

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu La FDA ffre cette traductin à titre de service pur l audience internatinale. Nus espérns que cette traductin vus sera utile. En dépit des effrts furnis par l Administratin pur que la traductin sit la plus

Plus en détail

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone PREMIER MINISTRE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SECRETARIAT D ETAT A L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À L AMÉNAGEMENT

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innvatin Agence réginale de l innvatin 31685 Tuluse Cedex Objet de la cnsultatin : Accmpagnement dans l élabratin

Plus en détail

Ingénieur expert international en construction - coresponsable de projet NIGER

Ingénieur expert international en construction - coresponsable de projet NIGER Agence belge de dévelppement, la CTB mbilise ses ressurces et sn expertise pur éliminer la pauvreté dans le mnde. Cntribuant aux effrts de la Cmmunauté internatinale, la CTB agit pur une sciété qui dnne

Plus en détail

Comment s impliquer dans un projet éolien?

Comment s impliquer dans un projet éolien? Cmment s impliquer dans un prjet élien? Implicatin lcale dans l'élien - Attert 1 élien participatif : implicatin des cityens Cmment s impliquer? S infrmer : Le plus en amnt pssible RIP, enquête publique,

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES GESTION COURANTE Numér : 40.28 Page 1 de 13 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 2 2. OBJECTIFS... 2 3. CADRE LÉGAL ET NORMATIF... 2 4. CHAMP D APPLICATION... 3 4.1 Infrmatin et Actifs infrmatinnels... 3

Plus en détail

Cadre de référence des Contrats de quartier

Cadre de référence des Contrats de quartier Cadre de référence des Cntrats de quartier Validé par le Cnseil administratif lrs de sa séance du 12 février 2014 Dcument élabré par la directin du Département de la chésin sciale et de la slidarité, sus

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT

CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT Faire u accepter des cadeaux d'entreprise et des prpsitins de divertissement

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Recrutement de Consultants individuels pour la traduction des documents et/où l interprétariat des réunions techniques du CORAF/WECARD

Recrutement de Consultants individuels pour la traduction des documents et/où l interprétariat des réunions techniques du CORAF/WECARD Cnseil Ouest et Centre Africain pur la Recherche et le Dévelppement Agricles West and Central African Cuncil fr Agricultural Research and Develpment APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017

NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017 Paris, le 13 nvembre 2013 NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017 NEW DEAL, UN PLAN DE TRANSFORMATION REUSSI : UNE ENTREPRISE RENTABLE ET SOLIDE FINANCIEREMENT AVEC DES FRANCHISES FORTES NEW FRONTIER,

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Analyse des Dnnées du Cmmerce Extérieur Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE ANALYSE DES DONNEES DU COMMERCE EXTERIEUR DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti.

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti. 1. Préambule Les Magasins Généraux nt été cnçus, à l rigine, avec la missin de cntribuer à désengrger le trafic du Prt de Djibuti. Une nuvelle étape, dans la ratinalisatin des prcédures de transprt, supprtée

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA.

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA. Winterthur, le 1.1.2010 Cnditins générales GEOBOX SA Technpark Winterthur Jägerstrasse 2 8406 Winterthur 1 Objet du cntrat GEOBOX SA furnit des prestatins à ses clients dans le but d assurer, autant pur

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION

DEMANDE D INFORMATION Dcument Réf. : RFI_REFAB_20091230_v0.2.dc Demande d infrmatin SPAI Page 1/10 DEMANDE D INFORMATION SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION... 3 2.1. CONTEXTE GÉNÉRAL...

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

CRiP Assises ITIL et Gouvernance. Le 26 février 2013 Pavillon Dauphine, Paris

CRiP Assises ITIL et Gouvernance. Le 26 février 2013 Pavillon Dauphine, Paris CRiP Assises ITIL et Guvernance Le 26 février 2013 Pavilln Dauphine, Paris CRiP Assises ITIL et Guvernance SYSTALIANS est un GIE infrmatique qui répnd spécifiquement aux besins des systèmes d infrmatin

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Module 10 : Résumé Planification financière

Module 10 : Résumé Planification financière Mdule 10 : Résumé Planificatin financière Ce mdule examine les principaux éléments du prcessus de planificatin financière et évalue les bjectifs et les avantages de la planificatin financière. Vus apprenez

Plus en détail

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER Le règlement financier de la Fédératin Française de Canë-Kayak (FFCK) s inscrit dans l ensemble des dispsitins législatives et réglementaires s appliquant aux assciatins en

Plus en détail

Le Programme africain de procédure de vol

Le Programme africain de procédure de vol Prgramme africain de prcédure de vl ( Le Prgramme africain de prcédure de vl Duala Camerun 1-4 septembre 2015 Frédéric, Directeur, Prgramme africain de prcédure de vl Histrique Le Prgramme Africain de

Plus en détail

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC)

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) SOUMISSION A LA DOUZIEME SESSION DU COMITE DU BUDGET ET DES FINANCES, 20 AU 24 AVRIL 2009 15 AVRIL 2008 I. Bienvenue

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

SIXIÈME FORUM MONDIAL SUR LA RÉGULATION DE L'ÉNERGIE (WFER VI) 25-27 Mai 2015 à Istanbul, Turquie. El Hadj Ibrahima THIAM Président de l ARREC

SIXIÈME FORUM MONDIAL SUR LA RÉGULATION DE L'ÉNERGIE (WFER VI) 25-27 Mai 2015 à Istanbul, Turquie. El Hadj Ibrahima THIAM Président de l ARREC ACCÈS UNIVERSEL À L ÉNERGIE EN AFRIQUE DE L OUEST : Rôle de la cpératin réglementaire El Hadj Ibrahima THIAM Président de l ARREC MAI 2015 1 La CEDEAO Cmmunauté Ecnmique Des Etats de l Afrique de l Ouest

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

Facilité d Investissement Voisinage (FIV) EuropeAid

Facilité d Investissement Voisinage (FIV) EuropeAid Facilité d Investissement Visinage (FIV) Histrique Décembre 2006: Cmmunicatin de la Cmmissin sur le renfrcement de la plitique eurpéenne de visinage Décembre 2007: Première décisin de financement de la

Plus en détail

B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT

B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT A) INTRODUCTION Le technicien supérieur négciatin relatin client est un vendeur - manageur cmmercial qui gère la relatin client dans sa glbalité, de la prspectin jusqu'à

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S Le dispsitif du Fnds Scial d Aide aux Apprenti-e-s, entre dans le cadre d une véritable stratégie pur la sécurisatin du parcurs des Apprenti-e-s.

Plus en détail

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque LE RÔLE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Cntenu Nminatin du directeur général Le rôle de cnseiller auprès des administrateurs Le rôle de gestinnaire Le directeur général et le service de biblithèque Relatins entre

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE

1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE 1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE FIDUCIAIRE SUISSE VA DE L AVANT - Organisatin clarifiée - Bases mdernes: frmatin et perfectinnement prfessinnel - Centres de cmpétences: instituts, OAR, Cmité central

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

Cercle pour la Culture du Leadership dans le Sanguié

Cercle pour la Culture du Leadership dans le Sanguié Burkina Fas Unité-Prgrès-Justice REGION DU CENTRE OUEST PROVINCE DU SANGUIE Cercle pur la Culture du Leadership dans le Sanguié DEUXIEME FORUM DES LEADERS DU SANGUIE Les 04 et 05 aût 2012 à Ténad et Kyn

Plus en détail

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL REFERENCES JURIDIQUES : - Règlement (CE) N 1998/2006 de la cmmissin eurpéenne en date du 15 décembre 2006 cncernant les aides de minimis - Règlement (CE) n 1535/2007

Plus en détail

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnne-ressurce : Richard J. Crner Vice-président à la plitique de réglementatin des membres 416 943-6908 rcrner@iirc.ca Destinataires

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Coopération interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Conseils Généraux examinent le projet du 3 e rapport commun

Coopération interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Conseils Généraux examinent le projet du 3 e rapport commun Dssier de Presse Cpératin interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Cnseils Généraux examinent le prjet du 3 e rapprt cmmun Lundi 17 septembre 2007 de 14 h 30 à 16 h salle de l Assemblée

Plus en détail

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage . Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pur les vlntaires en recherche et sauvetage Objectif De furnir aux assciatins réginales de la GCAC des directives pur déterminer, enregistrer

Plus en détail

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE Une frmatin au métier de Lgisticien de Santé 2014/2015 PRESENTATION DE L INSTITUT ET DE LA FORMATION L ALTERNANCE COTE RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Recherche et Innovation

Recherche et Innovation Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Hrizn 2020 (2014-2020) Recherche et Innvatin Hrizn 2020 est le prgramme-cadre pur la recherche et l'innvatin 2014-2020. Il cnstitue le principal util de

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

Guide d organisation Congrès Richelieu International 2017 et 2018

Guide d organisation Congrès Richelieu International 2017 et 2018 Guide d rganisatin Cngrès Richelieu Internatinal 2017 et 2018 Guide d rganisatin Cngrès 2017 et 2018 Dcument mis à jur le 26 juin 2015 Page 1 sur 10 Guide d rganisatin Cngrès Richelieu Internatinal 2017

Plus en détail

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 VUE D ENSEMBLE Le Sentier est un rganisme enregistré de bienfaisance à but nn lucratif vué à la réalisatin de la cnstructin et de la prmtin du sentier

Plus en détail

AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD AVIS DE VACANCE DE POSTES

AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD AVIS DE VACANCE DE POSTES 31 Décembre 2012 28 Février 2013 AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD AVIS DE VACANCE DE POSTES POSTES: CHEFS DE DIVISIONS (P5) L Agence de planificatin et de crdinatin du NEPAD (APCN u

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A PROJETS 2014 Mdèles de tumeurs spntanées chez l animal pur la recherche translatinnelle en cancérlgie L'ITMO Cancer de l alliance natinale pur les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en

Plus en détail

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR Internatinal Cabinet Cnsultant Jean-Claude VICTOR Outils d apprpriatin pur la mise en œuvre d un système de management intégré à l aide des référentiels ( Nrmes ISO9001 :2000 et ISO14001 :2004, du référentiel

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail