le courrier de LAISSEZ-LES-VIVRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le courrier de LAISSEZ-LES-VIVRE"

Transcription

1 SOS-FUTURES-MÈRES Décembre 2006 Trimestriel Prix : 4,5 le courrier de LAISSEZ-LES-VIVRE N 146 A T T E N T I O N! Dernière manifestation nationale Avant les scrutins présidentiel et législatif Mobilisez vos familles! Mobilisez vos amis! Dimanche 21 janvier 2007 Place de la République à Paris 14 h 30 Si chacun d entre nous réussit à mobiliser sa famille et une famille amie, nous pourrons facilement atteindre un effectif de manifestants. En effet, exceptée la défense des intérêts catégoriels ou corporatistes, il est rarissime qu une manifestation atteigne ce chiffre. Ainsi, le respect de la vie et la défense de la famille pourront à nouveau avoir droit de cité lors des prochaines élections.

2 Le Courrier de LAISSEZ-LES-VIVRE-SOS-FUTURES-MÈRES Journal de l association Laissez-les-Vivre SOS Futures Mères (Association régie par la loi du 1 er juillet 1901, parue au J.O du 21 janvier 1971) Commission paritaire : 0609G85113 B.P PARIS CEDEX 10 Tél : (Secrétariat) (SOS FM) Fax : Internet : Courriel : C.C.P. Paris N Directeur gérant : Emmanuel Tremblay Comité de rédaction : Dr E. Tremblay, Mireille Clauzure, Bernard d Hartoy, Dr Claire-Marie Toudoire, Pierre Vouters Secrétaire de rédaction : Jack Michaux Impression : SOPAIC 20, avenue Charles De Gaulle CHARLEVILLE-MÉZIÈRES L info au quotidien : SOUTENONS L La presse pro-vie est bien rare : nous avons toutefois la chance de dispos Depuis leur création ces medias amis soutiennent sans aucune défection le com Hommage à Jean FERRÉ Jean-Ferré, président du comité éditorial de RADIO-COURTOISIE est retourné à Dieu le 10 octobre Ses obsèques se sont déroulées le 16 octobre en l église Saint-Germain de Saint-Germainen-Laye (Yvelines), sa paroisse. Le père Guy Cordonnier, curé de Saint-Germain, célébrait la messe d obsèques devant une foule immense (rassemblée dans une église comble près d une heure avant le début de la cérémonie). Jean Ferré avait réussi l exploit d accueillir et souvent même de rassembler toutes les droites au sein de «la radio libre du pays réel et de la francophonie», ce qui n a jamais été possible sur un plan politique à l échelon national. S O M M A I R E Page 1 : Manifestation du 21 janvier 2007 Page 2 et 3 : Soutenons la presse pro-vie Page 4 : «L infanticide : une I.V.G. tardive» Page 5 : Le respect de la vie et la présidentielle Page 6 : Culture de mort Vs. culture de vie Page 7 : Chronique des parturientes Page 8 : Nouvelles de SOS Futures Mères AIDEZ CEUX QUI NOUS AIDENT Choisissez un Grand Vin de Bordeaux Vendanges à la main Château Bessan 1 ères Côtes de Bordeaux rouge bouteilles : bouteilles : 405 En Bordeaux rouge bouteilles : bouteilles : 314 Rémy et Sylvie Verdier-d Hartoy Paiement à l ordre de SARL Vignobles et crus de Bessan TABANAC Tél : Fax : Courriel : Tarifs sur demande À Radio-Courtoisie, Laissez-les-Vivre dispose chaque année d un temps d antenne supérieur à celui accordé par tous les autres medias réunis en 35 ans! LONGUE VIE À RADIO-COURTOISIE! Vous pouvez écouter Radio-Courtoisie à Paris (95,6 Mhz), à Chartres (104,5 Mhz), Le Mans (98,8 Mhz), Le Havre (101,1 Mhz), Caen (100,6 Mhz) et Cherbourg (87,8 Mhz). Sur Internet : Par satellite : sur le bouquet T.P.S., satellite Hotbird, radio n 80 en Europe et en Afrique du Nord. Cotisation annuelle : 40 à Radio Courtoisie 61, bd Murat PARIS (Possibilité d adhérer en ligne sur le site Internet de Radio Courtoisie) Le Courrier de Laissez-les-Vivre SOS Futures Mères 2 n 146 décembre 2006

3 A PRESSE PRO-VIE! er d un choix réel : une station de radio, un quotidien, un décadaire et deux bi-mensuels. bat pour la vie et pour la famille : soutenons-les! Le seul quotidien fidèle à la devise : «Dieu, Famille, Patrie» Informations et analyses politiques, culturelles, religieuses... et le suivi du combat pour le respect de la vie. Exemplaire gratuit sur demande, abonnement d essai : 15 pour un mois ou abonnement internet 25 au lieu de 50 pour 3 mois (pour les nouveaux abonnés). PRÉSENT 5, rue d Amboise PARIS Courriel : MONDE & VIE L actualité politique, religieuse et culturelle vue de droite 4 numéros pour 12 (au lieu de 16,80 ) Abonnement d un an (16 numéros) pour 50 (au lieu de 62 ) 14, rue Edmond Valentin PARIS Courriel : Le Libre Journal de la France Courtoise décadaire de résistance française et catholique ne vit que de ses abonnés Abonnement pour un an : 110 zeuros Réabonnement pour un an : 100 teuros Abonné souscrivant pour un tiers : 100 teuros Abonnement de soutien : à partir de 150 teuros Abonnement à vie (du journal!) : zeuros Vous pouvez également souscrire un "pacte abonnement" 10 zeuros par mois pendant douze mois 20 teuros par mois pendant six mois 40 teuros par mois pendant trois mois 55 keuros pendant deux mois consécutifs 4, place Franz-Liszt Paris Le journal catholique de différence avec son magazine culture-télé complet Chaque quinzaine, l'actualité religieuse, politique et culturelle vue à travers un regard catholique et romain Pour recevoir un abonnement gratuit de 3 numéros, L'Homme Nouveau 10, rue Rosenwald Paris Courriel : Le Courrier de Laissez-les-Vivre SOS Futures Mères 3 n 146 décembre 2006

4 «L infanticide : une I.V.G. tardive!» Ce n est pas nous qui le disons, c est le Docteur Serge Bornstein, médecin, criminologue et expert judiciaire national : «Certains infanticides sont vécus froidement par les mères comme de simples I.V.G. tardives. Elles estiment avoir tout pouvoir et tout droit sur ce qu elles considèrent comme une simple extension de leur chair.» (1) En effet, depuis près de six mois de nombreuses affaires d infanticide ont défrayé la chronique : affaire Martinet à La Courneuve affaire Courjault (2 infanticides en Corée 1 en France) affaire Lelièvre à Redon affaire Dufeil (infanticide commis le 3 août 1999, jugé aux assises de Seine-et-Marne en novembre 2006). Cette dernière affaire s avère particulièrement instructive : aux policiers comme aux juges, la prévenue affirme «ne pas avoir cherché à savoir si la chose était un enfant». TITRE DEUXIEME CHAPITRE PREMIER ANCIEN CODE PENAL (abrogé le 1 er mars 1994) Effectivement, en matraquant littéralement la population française depuis 35 ans avec de formules du type : tas de cellules, amas de cellules, lambeaux de chair, mon corps m appartient, absence de projet parental etc..., un grand nombre de femmes ont fini par penser que leur enfant à naître n est rien d autre qu une «simple extension de leur chair» ou même une chose. En outre, il faut noter que le nouveau code pénal, en application depuis le 1 er mars 1994, a carrément supprimé le crime d infanticide institué par le code de 1810 (et modifié par la loi du 21 novembre 1901). CRIMES ET DELITS CONTRE LES PARTICULIERS DES CRIMES ET DELITS CONTRE LES PERSONNES SECTION PREMIERE MEURTRES ET AUTRES CRIMES CAPITAUX, MENACES D ATTENTAT CONTRE LES PERSONNES 1 er MEURTRE, ASSASSINAT, PARRICIDE, INFANTICIDE, EMPOISONNEMENT (...) Art. 300 (L. 21 nov. 1901) L infanticide est le meurtre ou l assassinat d un enfant nouveau-né. (...) N.B. Le code de 1810 définissait l infanticide comme «le meurtre d un nouveau-né vivant dans les trois jours suivant l accouchement». Rappelons que c est ce même nouveau code pénal qui a supprimé le délit d avortement (article 317) en En effet, les lois Veil (17 janvier 1975) et Pelletier (31 décembre 1979) s étaient contenté de dépénaliser l avortement exécuté dans certaines conditions légales : cette situation a donc perduré durant dix-neuf ans (de 1975 à 1994). Mais, en 1994, le nouveau code pénal instaure une véritable inversion philosophique supprimant même la notion de délit d avortement (excepté en cas d avortement forcé : article ). La loi Aubry du 4 juillet 2001 a achevé cette révolution en transférant les deux articles relatifs à «l interruption volontaire de grossesse» subsistant dans le nouveau code pénal vers le code de la santé publique. La loi Aubry a également porté le délai légal de 10 à 12 semaines, amenant de nombreux praticiens à renoncer à pratiquer des avortements qu ils qualifient désormais de véritables infanticides. (1) Le Figaro Magazine du 28 octobre 2006 SOS FUTURES MÈRES numéro vert Le Courrier de Laissez-les-Vivre SOS Futures Mères 4 n 146 décembre 2006

5 LE RESPECT DE LA VIE ET LA PRÉSIDENTIELLE Dans le contexte actuel, la défense du respect de la vie a complètement disparu des programmes des rares candidats pro-vie. Écrivons donc aux candidats qui nous paraissent le mieux incarner la défense du respect de la vie et de la famille pour leur rappeler que nos bulletins de vote seront choisis en fonction des propositions concrètes inscrites dans leur programme relatives à ces sujets. Voici, par exemple, deux questions-clé : 1 ) La prime pour l emploi Contre toute justice, son attribution ne tient aucun compte du quotient familial. Lorsqu elle est attribuée, le quotient familial (c est-à-dire la composition de la famille) a une incidence très faible. 2 ) Les plafonds des prestations familiales Les familles bénéficiant de deux revenus bénéficient d un plafond supérieur de 30% à celles bénéficiant d un seul revenu. En clair, les mamans ont le droit d exercer n importe quelle fonction sauf de s occuper de leurs propres enfants! A moins, bien sûr, d accepter la perte d une partie importante de leurs prestations familiales : est-ce juste? Finissons-en avec cette véritable dictature! LES PLAFONDS DE RESSOURCES AU 1 er JUILLET 2006 Le Courrier de Laissez-les-Vivre SOS Futures Mères 5 n 146 décembre 2006

6 CULTURE DE MORT VERSUS CULTURE DE VIE Le département du Val-de-Marne (94) en mal de maternité(s)! Deux maternités disparaissent : tant pis! Deux avortoirs aussi : tant mieux! A la clinique de Bercy (Charenton-le-Pont), il y avait encore HUIT obstétriciens en décembre 2005, il en reste SIX en décembre En janvier 2007, il n en resterait qu UN seul et unique : le service de maternité ferme donc définitivement ses portes le 31 décembre Selon plusieurs médecins interrogés, l explosion des primes d assurance des obstétriciens, due à la jurisprudence Perruche (bien que celle-ci soit obsolète) en serait la cause. L hôpital Jean Rostand d Ivry-sur-Seine est en réalité une immense maternité de l Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP). Elle fermera définitivement ses portes en décembre 2007 pour être intégrée à l Hôpital Bicêtre (Le Kremlin-Bicêtre) Au Cimetière Parisien de THIAIS (Val-de-Marne), géré par la Ville de Paris, le Carré des Anges (division 94) est agrandi et rénové : il s agit d un lieu de recueillement, d espaces gratuits d inhumation (ou de dispersion des cendres) des enfants victimes de décès périnatal. Les travaux, débutés en septembre 2006, seront achevés en janvier Le Courrier de Laissez-les-Vivre SOS Futures Mères 6 n 146 décembre 2006

7 CHRONIQUE DES PARURIENTES «Salauds de pauvres!» Une enquête officielle du mois de novembre 2006 conclut au triste constat suivant : trois médecins sur dix refuse de soigner les patients bénéficiant de la Couverture Maladie Universelle (C.M.U.) En effet, une future maman nous confiait il y a quelques mois qu à l issue de sa première échographie dans une clinique privée du Calvados, elle s est trouvé littéralement séquestrée (porte du cabinet fermée à clé!) jusqu à ce que son mari retourne chercher son chéquier (soit 120 kms aller-retour!) puisque l obstétricien refusait, en violation complète du code de la sécurité sociale, une prise en charge C.M.U. de la jeune femme qui lui présentait sa carte tout à fait valide. Déontologie à toute épreuve! Entendu en salle de travail d une clinique chic de la banlieue ouest de Paris par une maman qui accouchait de son septième enfant (sans la moindre péridurale pour les six premiers) : «il faut bien que je paye mes impôts!» lui assène l anesthésiste, faute d argument médical pour lui imposer une péridurale à laquelle elle finit par procéder. Heureuse nouvelle? Une jeune femme annonce une nouvelle qu elle croyait heureuse à la directrice du collège parisien très BCBG où elle est enseignante. Sans sourciller, celle-ci lui rétorque, avec une délicatesse absolue : «je croyais que vous en aviez déjà un!» Schizophrénie de nos gouvernants Professeur Bernard DEBRÉ! L embryon humain serait-il autre chose qu un tas de cellules? Chers amis, Au recto de ce coupon-réponse (page 8 du journal), vous trouverez un appel de cotisation. Trois cas de figure peuvent se présenter : 1) vous n avez pas encore versé votre cotisation 2006 : il est encore temps pour la régler 2) vous avez déjà réglé votre cotisation 2006 : vous pouvez d ores et déjà régler votre cotisation ) vous avez déjà réglé votre cotisation 2006 et vous souhaitez effectuer un don complémentaire pour l année 2006 Dans tous les cas, seule la date de versement compte pour l établissement du reçu fiscal, indépendamment de l année de cotisation concernée. Tout don ou cotisation versé au plus tard le 31 décembre 2006 pourra être déduit de vos revenus En effet, conformément à l article 200 du code général des impôts, les dons versés à notre œuvre d intérêt général ouvrent droit à une réduction d impôt de 66 % de leur montant (dans la limite de 20 % du revenu imposable) ; ce qui signifie qu un don de 100 vous coûte réellement 34. Tous les reçus fiscaux de l année 2006 seront adressés avant le 31 mars 2007, soit deux mois avant la date limite de déclaration. Le Courrier de Laissez-les-Vivre SOS Futures Mères 7 n 146 décembre 2006

8 NOUVELLES DE SOS FUTURES MÈRES Chers amis, Noël, nous le disons souvent, célébration d une naissance pour les chrétiens, peut être considéré comme la fête de la vie par excellence. Evidemment, ce n est pas la façon dont nos sociétés matérialistes et hédonistes l ont grimé qui peut nous aider à retrouver ce sens profond, mais il suffit de peu de choses pour le voir affleurer, et ne le retrouve-t-on pas, même sous ses formes les plus terre-à-terre, dans cette aspiration à la paix qu il fait naître, dans ces accès de générosité dont il est l occasion. Aussi, comment, dans la perspective de ce jour, notre pensée n irait-elle pas vers les enfants? Il faudrait se frapper de cécité volontaire pour ne pas constater à quel point la situation des enfants a connu, ces dernières années, une dégradation tragique. Comme si l innocence et la fragilité étaient devenues des incitations à davantage d égoïsme et de cruauté. Chaque semaine égrène son martyrologe d enfants tués, d enfants torturés, d enfants maltraités, physiquement et moralement et, en fin de compte, d enfants sacrifiés. Si les historiens commencent à douter, non sans de sérieuses raisons, de la réalité des sacrifices d enfants à Carthage, nos sociétés contemporaines, elles, en sont arrivées à institutionnaliser de tels sacrifices. Car c est bien en l honneur des nouveaux dieux, au culte devenu obligatoire, que sont, en France, sacrifiés chaque jour par l avortement légal, quelque 600 enfants. Et ces nouveaux dieux, les plus aveugles et les plus cruels de tous, fabriqués par les idéologies fondatrices (si l on peut dire) du désordre social érigé en ordre légal, sont les pires des mauvais penchants de notre nature : il s agit des revendications de l esprit de jouissance qui n ont pas le moindre scrupule à se satisfaire au détriment de l autre, COTISATION 2006 ou 2007 : de membre actif (25 ) de soutien (50 ; 75 ; ) de membre d honneur (150 ) de membre bienfaiteur (500 ) Abonnement au Courrier de LLV (15 ) Don au service SOS Futures Mères Don au service SOS Familles Don de soutien (montant libre) Manifestation du 21 janvier 2007 T O T A L en particulier, parce que c est moins dangereux, au détriment du plus faible. La situation de détresse de la mère, hypocritement invoquée par la lettre de la loi Veil pour justifier l avortement, devait provoquer la suppression de l enfant à tout instant de sa vie, dès lors qu il apparaît comme un gêneur, ou la chosification de l enfant au profit des pulsions de toute nature qui peuvent saisir un être humain désormais sans repère, ni dans la société, ni dans sa conscience. Les défenseurs de la culture de vie que nous sommes devraient se sentir mobilisés en permanence contre toutes les formes d agression, directes ou indirectes, contre l enfance, qui viennent aujourd hui le plus souvent des contraintes légales ou de l état d esprit et de l habitus social qu elles engendrent. Que la fête de Noël soit pour nous tous l occasion d une salutaire prise de conscience, seule capable de faire reculer la tyrannie. Je ne veux pas manquer de remercier tous ceux qui, d une manière ou d une autre, contribuent déjà à notre œuvre de salut public et je joins à mes souhaits de joyeuse et intense fête de Noël, mes vœux les plus cordiaux pour l année 2007, qui verra peut-être le commencement de l écroulement de ce monde de mort. Mireille Clauzure Responsable nationale SOS Futures Mères Nom : Prénom : Adresse : 146 Code Postal : Ville : Tél : : Le Courrier de Laissez-les-Vivre SOS Futures Mères 8 n 146 décembre 2006

ASSOCIATION DES DONS DU CORPS

ASSOCIATION DES DONS DU CORPS ASSOCIATION DES DONS DU CORPS Tours, le Madame, Monsieur, Je vous remercie de votre généreuse intention de faire don de votre corps au Laboratoire d Anatomie de la Faculté de Médecine de Tours. Le Laboratoire

Plus en détail

COMMISSION MEDICALE ET PREVENTION de l Inter Région ALPC

COMMISSION MEDICALE ET PREVENTION de l Inter Région ALPC COMMISSION MEDICALE ET PREVENTION de l Inter Région ALPC Docteur Ph. CALIOT, président Cabinet ORL - 326 Av. Thiers 331100 BORDEAUX tél. : 05.57.776.779 port. : 06.86.37.81.61 philippe.caliot@free.fr Mesdames

Plus en détail

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé Faciliter l adhésion à une complémentaire santé la CPAM de l Oise aide financièrement les assurés qui en ont besoin 4 octobre 2011 Contacts presse : Françoise De Rocker 03 44 10 11 12 francoise.de-rocker@cpam-oise.cnamts.fr

Plus en détail

La Lettre fiscale n 1 / Juin 2008 Sommaire Editorial

La Lettre fiscale n 1 / Juin 2008 Sommaire Editorial La Lettre fiscale n 1 / Juin 2008 Sommaire Taxe professionnelle 2 Impôt de solidarité sur la fortune 4 Editorial Le cabinet Simon Associés s agrandit et développe un pôle fiscal en accueillant Pierrick

Plus en détail

Les droits familiaux dans la fonction publique : réglementation. et évolutions récentes

Les droits familiaux dans la fonction publique : réglementation. et évolutions récentes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 mai 2011 à 9 h 30 «Les redistributions au sein du système de retraite» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil Les droits familiaux

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

Donner, léguer aux écoles catholiques c est assurer l avenir de notre jeunesse

Donner, léguer aux écoles catholiques c est assurer l avenir de notre jeunesse Transmettre est un acte d espérance Donner, léguer aux écoles catholiques c est assurer l avenir de notre jeunesse Pour que vive l Enseignement catholique Dans une société qui cherche ses repères, l école

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples donneurs. Le don. d embryons

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples donneurs. Le don. d embryons Assistance médicale à la procréation Informations pour les couples donneurs Le don d embryons Sommaire Le don d embryons, qu est-ce que c est? 2 Qui peut en bénéfi cier? Qui peut donner les embryons et

Plus en détail

Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB

Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB DOSSIER D INSCRIPTION PRÉPARATION ESTIVALE À DISTANCE 2016 1 TARIFS ET CONDITIONS D INSCRIPTION PRÉPARATION TARIFS 2016 1 595

Plus en détail

PRESTATIONS SOCIALES ET INDEMNISATION

PRESTATIONS SOCIALES ET INDEMNISATION PRESTATIONS SOCIALES ET INDEMNISATION Sylvie Chanh Chargée d études juridiques risque automobile, Fédération Française des Sociétés d Assurances Une prestation sociale consiste est le versement par un

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Garanties obsèques FRANCHIR LE CAP

PRÉVOYANCE. Garanties obsèques FRANCHIR LE CAP PRÉVOYANCE Garanties obsèques FRANCHIR LE CAP BÉNÉFICIER DE NOTRE EXPERTISE Notre société évolue rapidement avec la modification de la cellule familiale, l allongement de la durée de vie... Exprimer ses

Plus en détail

Objet : Aide à la garde d enfants CESU. une note explicative des conditions à remplir pour percevoir l'aide, un imprimé de demande

Objet : Aide à la garde d enfants CESU. une note explicative des conditions à remplir pour percevoir l'aide, un imprimé de demande Rouen, le 8 septembre 2008 Le Recteur à Monsieur l'inspecteur d Académie Directeur des Services Départementaux de l Education Nationale de l Eure Mesdames et Messieurs les Inspecteurs de l Education Nationale

Plus en détail

Fiche Info. les credits anticipes. les credits anticipes. dossier. dossier. les credits anticipes

Fiche Info. les credits anticipes. les credits anticipes. dossier. dossier. les credits anticipes Fiche Info dossier les credits anticipes les credits anticipes les credits anticipes dossier Fédération des Étudiants Francophones ASBL - 20 rue de la Sablonnière,1000 Bruxelles - tél : 02/223 0154 fax

Plus en détail

La prestation d accueil du jeune enfant

La prestation d accueil du jeune enfant La prestation d accueil du jeune enfant PRIME A LA NAISSANCE ALLOCATION DE BASE Complément de libre Choix d activité Complément de libre Choix du mode de garde PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT La prime

Plus en détail

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE!

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE! La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle n 431 791 672, soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. Ce document n a pas de valeur contractuelle - Studio LMDE - 12117-03/2012 LA SANTÉ

Plus en détail

INFOGRM. FAIRE BAISSER LES PRIX pour vous permettre un meilleur accès aux soins, nous nous y engageons!

INFOGRM. FAIRE BAISSER LES PRIX pour vous permettre un meilleur accès aux soins, nous nous y engageons! la lettre de la mutuelle GRM à ses adhérents INFOGRM n 112 - décembre 2011 BARÈMES 2012 Après avoir supporté plus de 230 000 de supplément de TAXE sur le 4 e trimestre 2011, pris sur nos réserves, nous

Plus en détail

Obsèques. (Financement) L assurance tranquillité pour vos proches. Prévoyance. Seniors. Vos Garanties - 2007. Garantie Viagère

Obsèques. (Financement) L assurance tranquillité pour vos proches. Prévoyance. Seniors. Vos Garanties - 2007. Garantie Viagère P R É V O Y A N C E Prévoyance (Financement) Obsèques Seniors L assurance tranquillité pour vos proches Vos Garanties - 2007 Garantie Viagère Souscription possible jusqu à 84 ans Aucune formalité médicale

Plus en détail

CONTRIBUTION DES FAMILLES 2015-2016

CONTRIBUTION DES FAMILLES 2015-2016 DOC 1 1. FRAIS ANNUELS POUR L'EXTERNAT PS-MS GS CP CE1-CE2 CM1-CM2 6ème 5ème 4ème 3ème 2de 1ère Terminale 1.1 Contribution scolaire 1 481,00 1 618,00 1 527,00 1 731,00 1 834,00 1 924,00 1.2 1.3 Assurance

Plus en détail

Bulletin de don. Pour la sauvegarde de la maison Feuillette

Bulletin de don. Pour la sauvegarde de la maison Feuillette Bulletin de don Pour la sauvegarde de la maison Feuillette En France, 600 000 édifices non protégés sont menacés de disparition. Sauvons ce patrimoine de proximité et agissons ensemble avec la Fondation

Plus en détail

Prévention grossesse

Prévention grossesse Prévention grossesse Le mot de la Directrice La Fondation PremUp, reconnue d utilité publique, agit pour la santé de la femme enceinte et du nouveau-né. Elle conduit 3 types de missions : 1. Faire progresser

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

ASSOCIATION DU DOCTEUR FATIHA STATUTS DE L ASSOCIATION

ASSOCIATION DU DOCTEUR FATIHA STATUTS DE L ASSOCIATION ASSOCIATION DU DOCTEUR FATIHA STATUTS DE L ASSOCIATION Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901

Plus en détail

Sans formalités médicales

Sans formalités médicales Sans formalités médicales Tout prévoir aujourd hui pour vivre sereinement demain SwissLife Obsèques Les obsèques restent un sujet tabou et pourtant nous serons tous concernés un jour. Avec une dépense

Plus en détail

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires qui doivent compléter un formulaire «Travailleur indépendant») Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom...

Plus en détail

Le calendrier de votre grossesse

Le calendrier de votre grossesse Le calendrier de votre grossesse Béatrice Knoepfler Avec la participation du Dr Jean-Philippe Bault, 2010 ISBN : 978-2-212-54524-1 Sommaire Préface Remerciements Introduction Calculez la date de votre

Plus en détail

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS Article 1 Constitution Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

- le MAC apporte un soutien aux avocats (collaborateurs ou non) en difficulté, par des conseils confidentiels et bénévoles ; NOS PROPOSITIONS

- le MAC apporte un soutien aux avocats (collaborateurs ou non) en difficulté, par des conseils confidentiels et bénévoles ; NOS PROPOSITIONS Le Manifeste des Avocats Collaborateurs (MAC www.notremanifeste.com) est un syndicat qui a pour objet la défense des intérêts des avocats collaborateurs et des avocats en installation, ainsi que la défense

Plus en détail

Quand la famille grandit

Quand la famille grandit Quand la famille grandit Congé de maternité ou d adoption et congé parental Votre famille s agrandit? Félicitations! L'arrivée d'un nouveau bébé est un événement heureux. En tant que participant(e) du

Plus en détail

Allianz Associa Pro Multirisque assurance des Lieux de culte

Allianz Associa Pro Multirisque assurance des Lieux de culte QUESTIONNAIRE PROPOSITION D ASSURANCE Allianz Associa Pro Multirisque assurance des Lieux de culte Nom de l intermédiaire : Cabinet LABIDI et Cie Code de l intermédiaire : 4A1095 Code ORIAS : 07 00 29

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la L association Demain est souscriptrice de la plupart des contrats d assurance santé, prévoyance et retraite assurés par Groupama Gan Vie et distribués par Gan Assurances. Gan Evolution Santé, Gan Alterego

Plus en détail

Congo. Délégués du personnel

Congo. Délégués du personnel Délégués du personnel Arrêté n 1110 du 24 juin 1995 [NB - Arrêté n 1110 du 24 juin 1995 relatif à l institution des délégués du personnel] Art.1.- Des délégués du personnel sont obligatoirement élus dans

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

INSTRUCTIONS A MES PROCHES

INSTRUCTIONS A MES PROCHES INSTRUCTIONS A MES PROCHES Pompes Funèbres Neuchâteloises PFNE.CH PRÉVOYANCE FUNÉRAIRE CHACUN DEVRAIT Y PENSER Pour qui? Notre prévoyance funéraire s adresse à tous ceux qui désirent répondre aux interrogations

Plus en détail

11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture

11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture 10 jeunes orphelins hébergés au centre d accueil et de formation et pris en charge totalement par la structure 11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture 44 jeunes en situation précaire

Plus en détail

N 50729#02. L invention. REPèREs. de salarié. Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié

N 50729#02. L invention. REPèREs. de salarié. Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié N 50729#02 L invention de salarié REPèREs Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié titre chapitre L invention de salarié Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de

Plus en détail

Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB

Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB DOSSIER D INSCRIPTION CLASSE PRÉPA ANNUELLE 2016 1 TARIFS ET CONDITIONS D INSCRIPTION PRÉPARATION TARIF 2016 3450 TARIF 2 nde

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 B-8-02 N 67 du 10 AVRIL 2002 IMPOT SUR LE REVENU. REDUCTION D'IMPOT AU TITRE DES DONS AUX ŒUVRES, AUX PARTIS POLITIQUES ET AUX ASSOCIATIONS

Plus en détail

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE LIBERTE SOCIALE STATUTS Article 1 : CONSTITUTION Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts, ayant participé à l assemblée constitutive du 12 février 2014, une association régie par la loi

Plus en détail

q u e s t i o n s / réponses

q u e s t i o n s / réponses dossier de presse À paraître février 2012 «100 Questions/réponses sur» est une collection qui aborde des thèmes sociaux à travers 100 questions qui interrogent tous les aspects du sujet. À ces questions,

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB DOSSIER D INSCRIPTION CLASSE PRÉPARATOIRE PRESENTIELLE ESTIVALE 2015 1 TARIFS ET CONDITIONS D INSCRIPTION PRÉPARATIONS TARIFS

Plus en détail

Sous l égide de la Fondation de France Avec le soutien de L association Montessori Internationale (AMI)

Sous l égide de la Fondation de France Avec le soutien de L association Montessori Internationale (AMI) Avec le soutien de L association Montessori Internationale (AMI) 13 rue de la Grange Batelière 75009 Paris Avec le soutien de L Association Montessori Internationale (AMI) Le paysage Montessori en France

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 63 DU 26 JUIN 2009 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 4 A-9-09 INSTRUCTION DU 24 JUIN 2009 CREDIT D IMPOT FAMILLE (C.G.I., art. 244 quater F) NOR : ECE L 09 10041

Plus en détail

PAJE, URSAFF, CESU et moi

PAJE, URSAFF, CESU et moi 1 PAJE, URSAFF, CESU et moi Au secours, c est le moment : embaucher, déclarer et payer une nounou! Après plusieurs entretiens (ou un seul si vous êtes veinard), c est le moment de passer aux choses sérieuses

Plus en détail

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE GARDE D ENFANTS Tout savoir sur la PAJE Sommaire Qu est-ce que la PAJE? Page 2 La prime à la naissance ou à l adoption Page 3 L allocation de base Page 4 Le complément de libre choix du mode de garde Page

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 96 DU 12 NOVEMBRE 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 7 G-6-10 INSTRUCTION DU 28 OCTOBRE 2010 MUTATIONS A TITRE GRATUIT. SUCCESSIONS. PLAN D EPARGNE RETRAITE POPULAIRE

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 4 F-2-07 N 110 du 10 OCTOBRE 2007 DISPOSITIONS PARTICULIERES (BIC) CHARGES SOCIALES DE L EXPLOITANT INDIVIDUEL - COMMENTAIRE DE L ARTICLE 58 DE

Plus en détail

VOUS ÊTES «NATUROPATHE»? Ceci vous concerne directement, car l OMNES travaille pour vous!

VOUS ÊTES «NATUROPATHE»? Ceci vous concerne directement, car l OMNES travaille pour vous! VOUS ÊTES «NATUROPATHE»? Ceci vous concerne directement, car l travaille pour vous! En qualité d association professionnelle, l regroupe les NATUROPATHES en exercice dans les diverses branches des médecines

Plus en détail

Au service de toute la famille

Au service de toute la famille Au service de toute la famille Notre offre pour les familles Caisses maladie Bien: 5.2 Enquête de satisfaction 03/2014 Jusqu à 78 % de rabais pour les enfants Caisse maladie Gestion efficace < 4.2 % des

Plus en détail

Guide pratique. INFORMEZ votre assureur des dégâts:

Guide pratique. INFORMEZ votre assureur des dégâts: Guide pratique INFORMEZ votre assureur des dégâts: Prenez des photos en l état des locaux, matériels et marchandises avant tout nettoyage et/ou débarrassage Etablissez un inventaire de tous les dommages

Plus en détail

Le projet de L Arche à Nancy, c est

Le projet de L Arche à Nancy, c est Vivre Avec des personnes ayant un handicap mental... Le projet de L Arche à Nancy Au plus près de la vie ordinaire Dans le partage des gestes quotidiens Le projet de L Arche à Nancy, c est de créer trois

Plus en détail

Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB

Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB Établissement privé d enseignement supérieur Classe préparatoire CRFPA / EFB DOSSIER D INSCRIPTION CLASSE PRÉPA ANNUELLE 2016 1 TARIFS ET CONDITIONS D INSCRIPTION PRÉPARATION TARIF 2016 3450 TARIF 2 nde

Plus en détail

Portage salarial immobilier

Portage salarial immobilier Portage salarial immobilier w w w. f c i - i m m o b i l i e r. c o m La relation avec les agences Optimisez votre force de vente LE PORTAGE SALARIAL EN IMMOBILIER, particulièrement adapté aux besoins

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié Identification de l adhérent Bulletin d adhésion individuelle Salarié à remplir et à retourner à Groupe NOVALIS TAITBOUT - Délégation internationale 4 rue du Colonel Driant - 75040 Paris Cedex 01 M me

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 14 A-8-05 N 137 du 8 AOÛT 2005 PUBLICATION DE L ECHANGE DE LETTRES ENTRE LES AUTORITES COMPETENTES FRANCAISE ET ESPAGNOLE CONCERNANT L INTERPRETATION

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Ce dossier est préparé pour aider votre association à formuler une demande de subvention auprès de la ville de Saint Rémy L honoré. Il vous appartient de le compléter et

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 73 DU 5 AOÛT 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 F-14-10 INSTRUCTION DU 26 JUILLET 2010 IMPOT SUR LE REVENU. REGIME FISCAL DES INDEMNITÉS JOURNALIERES VERSEES

Plus en détail

Demande d aide juridictionnelle

Demande d aide juridictionnelle 1 Cerfa n 12467*02 Demande d aide juridictionnelle (Loi n 91-647 du 10 juillet 1991 et décret n 91-1266 du 19 décembre 1991) Vous-même : Avez-vous un contrat d assurance de protection juridique ou un autre

Plus en détail

41,29 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent* 59,87 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent*

41,29 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent* 59,87 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent* Siège social : 110 boulevard de la Salle Boigny-sur-Bionne 45432 CHECY CEDEX Voici le bulletin d adhésion aux offres IBaMéo. Celui-ci vous rappelle le détail des cotisations de chacune des offres ainsi

Plus en détail

STATUTS de l Association Française des Femmes Diabétiques

STATUTS de l Association Française des Femmes Diabétiques ARTICLE 1 STATUTS de l Association Française des Femmes Diabétiques L Association Française des Femmes Diabétiques, régie par la loi du 1er juillet 1901, a été créée le 7 mai 2007 sous le nom «Association

Plus en détail

FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS

FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS FRANCE RETOUR ACCUEIL STATUTS présentés et adoptés par l Assemblée Constituante du 15 septembre 2015 Article 1er - Nom Le 15/09/2015, il est fondé une Association régie par la loi du 1 er juillet 1901

Plus en détail

Comment bien gérer votre temps

Comment bien gérer votre temps Comment bien gérer votre temps Bonjour, je m appelle Marie-Ève. Au secondaire, vous aviez l habitude d être en classe 30 heures par semaine, alors qu à l université, vous pouvez avoir de 15 à 25 heures

Plus en détail

L Agenda du Trésorier

L Agenda du Trésorier L Agenda du Trésorier EGLISE REFORMEE DE FRANCE Région Nord-Normandie Edition 11/2005 «Quel est donc le serviteur fidèle et avisé que le maître a établi sur les gens de sa maison pour leur donner la nourriture

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention ASSOCIATION Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention Veuillez cochez la case correspondant à votre situation : Première demande Renouvellement d une demande

Plus en détail

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant Accueil et modes de garde Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J adopte un enfant 1 2 J adopte ou j accueille un enfant en vue d adoption La prime à l adoption 4 J élève mon enfant L

Plus en détail

Retraité d un régime français d assurance vieillesse

Retraité d un régime français d assurance vieillesse Retraité d un régime français d assurance vieillesse Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom... Nom de jeune fille... Prénoms... Date de naissance... Lieu... Nationalité... Je suis

Plus en détail

Nous vous remercions pour l intérêt que vous portez à notre association.

Nous vous remercions pour l intérêt que vous portez à notre association. Chère Madame, cher Monsieur, Nous vous remercions pour l intérêt que vous portez à notre association. Depuis 4 ans, l Association Sapana Nepal œuvre en faveur des enfants de petits villages du Népal, au

Plus en détail

CFDT UTI Métropole N 23 - Septembre 2012

CFDT UTI Métropole N 23 - Septembre 2012 104, rue Jeanne D'Arc 59000 LILLE Tél. : 03 20 88 36 20 - Fax : 03 20 53 21 44 Email : cfdt.metropole.lilloise@orange.fr Site : www.cfdt-metropolelilloise.fr Lettre d Information Juridique CFDT UTI Métropole

Plus en détail

C est le cas notamment en ce qui concerne des articles de l Accord qui avaient été «inspirés» par la CGPME :

C est le cas notamment en ce qui concerne des articles de l Accord qui avaient été «inspirés» par la CGPME : 10 Avril 2013 SYNTHESE SUR LA «CORRESPONDANCE» ENTRE L ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 11 JANVIER 2013 SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI ET LA VERSION DU PROJET DE LOI ADOPTEE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

ASSURANCE DéCèS GROUPAMA

ASSURANCE DéCèS GROUPAMA ASSURANCE DéCèS GROUPAMA Pour préserver l avenir de vos proches www.groupama.fr Lorsque l on a une famille, on a naturellement envie de l accompagner le plus longtemps possible et de la protéger. Ce qu

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MLD/ 2011-94

Décision du Défenseur des droits n MLD/ 2011-94 Paris, le 13 janvier 2012 Décision du Défenseur des droits n MLD/ 2011-94 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011

Plus en détail

FICHE N 18 LE CASIER JUDICIAIRE

FICHE N 18 LE CASIER JUDICIAIRE FICHE N 18 LE CASIER JUDICIAIRE Le casier judiciaire national automatisé est tenu sous l autorité du ministre de la Justice. Il recense les condamnations, décisions et jugements prononcées contre les personnes

Plus en détail

Votre Guide Conseil. Document Non Contractuel

Votre Guide Conseil. Document Non Contractuel DOMITIA GROUPE 4, Rue Cité Bartissol 66 000 PERPIGNAN FRANCE ORIAS # 13008494 www.ma-convention-obseques.com Votre contact Edouard MASSON e.masson@domitiagroupe.com Contact : 09 83 59 77 49 Votre Guide

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

VOUS ÊTES «NATUROPATHE»? VOUS AVEZ FAIT UN CURSUS SEMAINE?

VOUS ÊTES «NATUROPATHE»? VOUS AVEZ FAIT UN CURSUS SEMAINE? VOUS ÊTES «NATUROPATHE»? VOUS AVEZ FAIT UN CURSUS SEMAINE? Ceci vous concerne directement, car l O.M.N.E.S. travaille pour vous! En qualité d association professionnelle, l regroupe les Naturopathes, en

Plus en détail

(Accéder au dossier. de l aide sociale à l enfance et rechercher ses origines RECHERCHE ( ENFANCE ( INFORMATION MAIRIE DE PARIS

(Accéder au dossier. de l aide sociale à l enfance et rechercher ses origines RECHERCHE ( ENFANCE ( INFORMATION MAIRIE DE PARIS (Accéder au dossier de l aide sociale à l enfance et rechercher ses origines - Edition Décembre 2006 - Crédits Photos : Dominique Feix / Arnaud Terrier - 107.06.G.AF.PC.DA MAIRIE DE PARIS DIRECTION DE

Plus en détail

Au Canada, la loi protège les droits des

Au Canada, la loi protège les droits des Guide des droits des travailleuses enceintes au Canada Au Canada, la loi protège les droits des travailleuses qui sont enceintes ou qui ont, ou prévoient avoir, des enfants. Dans toutes les provinces et

Plus en détail

FICHE N 23 : QU EST-CE QUE LE DEFENSEUR DES DROITS? QUELLES SONT SES MISSIONS?

FICHE N 23 : QU EST-CE QUE LE DEFENSEUR DES DROITS? QUELLES SONT SES MISSIONS? FICHE N 23 : QU EST-CE QUE LE DEFENSEUR DES DROITS? QUELLES SONT SES MISSIONS? Le Défenseur des droits est une autorité constitutionnelle indépendante, instituée par la loi du 29 mars 2011. Cette institution

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GENERALE DES IMPOTS 5 C-3-07 N 69 du 14 MAI 2007 IMPOT SUR LE REVENU. ABROGATION DU DISPOSITIF DE DEDUCTION DU REVENU NET GLOBAL DES PERTES SUR TITRES DE SOCIETES

Plus en détail

CONSIGNES GENERALES : 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut public!

CONSIGNES GENERALES : 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut public! CONSIGNES GENERALES : 1. c est gratuit (par lettre simple : coût d un timbre postal), sans avocat, et cela ne me causera aucun risque; 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut

Plus en détail

obsèques La garantie La sérénité assurée... Le Guide des obsèques Pour toute demande d étude personnalisée, la Mutuelle Epargne Retraite vous offre

obsèques La garantie La sérénité assurée... Le Guide des obsèques Pour toute demande d étude personnalisée, la Mutuelle Epargne Retraite vous offre Pour toute demande d étude personnalisée, la Mutuelle Epargne Retraite vous offre Le Guide des obsèques afin de vous épauler au mieux dans les démarches administratives, l organisation et la prévoyance

Plus en détail

Demande de prestation après séjours d enfants

Demande de prestation après séjours d enfants Demande de prestation après séjours d enfants Séjour linguistique (- de 13 ans) 7,29 par jour (taux au 1 er janvier 2015) ou Séjour linguistique (de 13 à 18 ans) 11,04 par jour (taux au 1 er janvier 2015)

Plus en détail

Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE

Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE Séjour en centre de vacances sans hébergement (journée complète) 5,26 par jour

Plus en détail

que vous êtes devenu avocat et que vous avez consacré votre vie à la justice. Discours pour Maître Roux

que vous êtes devenu avocat et que vous avez consacré votre vie à la justice. Discours pour Maître Roux Discours pour Maître Roux Maître Roux, Cher François Mesdames et Messieurs, Chers amis, Nous sommes réunis ce soir pour rendre hommage à la personne exceptionnelle que vous êtes, exceptionnelle par votre

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 12 A-1-05 N 128 du 26 JUILLET 2005 NOUVEAU MOYEN DE PAIEMENT : IMPUTATION SUR ECHEANCES FUTURES NOR : BUD L 05 00148 J Bureaux P 2 et P 1 PRESENTATION

Plus en détail

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération faisant suite à un refus d embauche en raison de la grossesse de la réclamante Grossesse - Emploi Emploi privé Rappel à la loi La haute autorité

Plus en détail

ISF et IMPÔT SUR LE REVENU Choisissez l impact que vous donnez à votre générosité.

ISF et IMPÔT SUR LE REVENU Choisissez l impact que vous donnez à votre générosité. FONDATION MEDECINS SANS FRONTIERES DISPOSITIONS FISCALES 2015 ISF et IMPÔT SUR LE REVENU Choisissez l impact que vous donnez à votre générosité. Conjuguer générosité et logique patrimoniale L a générosité

Plus en détail

Les dossiers incomplets ne seront pas acceptés.

Les dossiers incomplets ne seront pas acceptés. Comité Départemental n Dossier n Reçu au Comité le Mois du séjour Classe de découvertes Dossier mis à jour en février 2010 Attention : Toutes les rubriques doivent être renseignées. Les critères d acceptation

Plus en détail

Fonds des Accidents Médicaux 211, Avenue de Tervueren 1150 Bruxelles

Fonds des Accidents Médicaux 211, Avenue de Tervueren 1150 Bruxelles Fonds des Accidents Médicaux 211, Avenue de Tervueren 1150 Bruxelles Le formulaire en annexe vous aidera à introduire une demande auprès du Fonds des Accidents Médicaux. Remplissez à l encre foncée svp.

Plus en détail

Dimanche 02 septembre 2012 de 09h à 18h00*

Dimanche 02 septembre 2012 de 09h à 18h00* Châtenay-Malabry, le 6 juillet 2012 Mademoiselle, Monsieur, Vous figurez sur la liste des candidats admis à l Ecole Centrale des Arts et Manufactures à la rentrée prochaine. L accueil à la Résidence des

Plus en détail

Ageas Sérénité Obsèques

Ageas Sérénité Obsèques Ageas Sérénité Obsèques Anticipez le financement de vos obsèques Assurance Obsèques Préparer vos obsèques permet de préserver financièrement vos proches dans un moment délicat. Prenez les dispositions

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

VOTRE DEVIS SANTÉ ÉTUDE PERSONNALISÉE

VOTRE DEVIS SANTÉ ÉTUDE PERSONNALISÉE ÉTUDE PERSONNALISÉE Madame, Monsieur, Dans le cadre de votre recherche d une complémentaire santé, veuillez trouvez ci-dessous notre proposition. Neoliane est une gamme santé unique, avec des garanties

Plus en détail

L association a son siège à Estavayer-le-Lac. Sa durée est illimitée. Elle n a aucune attache politique, ethnique ou religieuse.

L association a son siège à Estavayer-le-Lac. Sa durée est illimitée. Elle n a aucune attache politique, ethnique ou religieuse. STATUTS Chapitre I Nom, but, siège Art. 1 Art. 2 Art. 3 Art. 4 Art. 5 Sous dénomination de Minigolf Club Estavayer-le-Lac (ci-après: MGCE), il est constitué une association, nommée aussi ci-après club,

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION

BULLETIN D INFORMATION ASSOCIATION POUR LA SAUVEGARDE ET L EMBELLISSEMENT DU PATRIMOINE DE SAINT-FRANCOIS-DE-SALES 100 RUE LABILLARDIERE - BP 217-61007 ALENCON CEDEX Tél. : 06 81 04 92 39 e-mail : patrimoine@sfsales.fr Site

Plus en détail

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER www.assemblee-afe.fr FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS Claudine SCHMID Zurich, septembre 2010 Rapporteur général de la Commission de l Union européenne Conseiller

Plus en détail

Devenez. ami. Cirva. Centre International. de recherche sur. le Verre et les Arts Plastiques. marseille

Devenez. ami. Cirva. Centre International. de recherche sur. le Verre et les Arts Plastiques. marseille Devenez Centre International ami de recherche sur du le Verre et les Arts Plastiques Cirva marseille Un centre d art contemporain de renommée internationale unique en France Situé en plein cœur de Marseille

Plus en détail