PREMIER SEMESTRE 2009 RAPPORT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PREMIER SEMESTRE 2009 RAPPORT"

Transcription

1 PREMIER SEMESTRE 2009 RAPPORT Analyse générale Le chiffre d affaires s est tassé de 23,2%, d EUR 823,9 millions à EUR 632,6 millions. Cependant, sur une base comparable (1), le recul des ventes durant le deuxième trimestre était moindre grâce à l amélioration de la conjoncture. Sur une base comparable (1) les ventes étaient en baisse de 22.3% (t/t) dans le premier trimestre contre 18.8% (t/t) dans le deuxième; ou 20.5% sur une base semestrielle. En chutant de 37,8% (1), le chiffre d affaires du secteur Automobile a durement encaissé la crise. Le secteur Mousse souple a lui aussi connu un recul (-22,9%) (1). Malgré une conjoncture difficile, les secteurs Literie et Isolation ont enregistré une légère croissance. Les variations des taux de change ont eu un impact net de -0,38% sur le chiffre d affaires. Il convient en outre de tenir compte des variations de périmètre suivantes: - l intégration des activités rachetées du groupe scandinave Brekke (Mousse souple) fin 2008 ; - la modification de la méthode de consolidation pour Proseat (Automobile coussins de siège) qui passe d une consolidation intégrale à une consolidation proportionnelle (51%). Sans ces variations du périmètre, le chiffre d affaires aurait reculé de 20,5%. Ventilation du chiffre d affaires par secteur en millions d'eur 1S/2009 1S/2008 1S/2009 1S/2008 remanié (1) remanié (1) (tous remaniés) Mousse souple 278,1 341,5-18,6% 263,4 341,5-22,9% Literie 170,1 168,7 0,8% 170,1 168,7 0,8% Isolation 79,9 79,2 0,8% 79,9 79,2 0,8% Automobile 138,2 268,6-48,5% 138,2 222,3-37,8% Eliminations ( 33,7) ( 34,1) -1,2% ( 33,7) ( 34,1) -1,2% Total 632,6 823,9-23,2% 617,9 777,7-20,5% (1) L évolution du chiffre d affaires se fonde sur une méthode de consolidation comparable. La méthode de consolidation pour Proseat (Automobile coussins de siège) a été modifiée à compter de 2009 et passe d une consolidation intégrale à une consolidation proportionnelle (51%). Les chiffres du 1S/2008 ont été remaniés à cet effet. Les chiffres du 1S/2009 ont été remaniés en éliminant la contribution du groupe Brekke (Mousse souple). Rapport du premier semestre /11

2 L EBITDA consolidé a atteint EUR 47,0 millions. Il a été influencé également par une série d éléments non récurrents défavorables (EUR -3,8 millions net, contre EUR -1,1 million au premier semestre 2008). Ces éléments concernaient essentiellement le secteur Automobile. Les mesures d ajustement (voir ci-dessous) qui ont été prises depuis le dernier trimestre de 2008 au niveau de la structure des coûts, ont eu comme conséquence que la rentabilité de toutes les activités hors Automobile s est améliorée. Cependant ceci n a pu compenser le net repli de la rentabilité de l activité Automobile afin de relever l EBITDA global du Groupe au niveau de celui du premier semestre de Mesures d ajustement Afin de pouvoir faire face aux différents défis dans l actuel contexte de marché turbulent, Recticel n a épargné aucun effort. Ainsi des investissements planifiés et des coûts ont été réduits aux maximum des possibilités et le besoin en fonds de roulement a été géré de façon optimale. Des économies ont également été réalisées suite aux efforts continus au niveau de la centralisation des achats de toutes sortes. Comme déjà communiqué dans le passé, de différentes mesures de restructuration ont été annoncées dans plusieurs usines en Allemagne, en Espagne, au Royaume-Uni, en France et en Estonie. La plupart de ces plans ont été implémentés, de sorte que l effectif a été réduit de 363 personnes. En outré quasiment tous les contrats d emploi temporaire ont été terminés, principalement dans les usines pour l Automobile et le chômage pour des raisons économiques a été introduit. Des régimes de réduction du temps de travail (4/5 ième ) pour les employés ont été implémentés dans plusieurs sites en Belgique, l Allemagne et la Suède. Ventilation de l EBITDA par secteur en millions d'eur 1S/2009 1S/2008 1S/2009 1S/2008 remanié (1) remanié (1) (tous remaniés) Mousse souple 22,5 22,6-0,6% 21,5 22,6-4,8% Literie 11,3 7,8 44,9% 11,3 7,8 44,9% Isolation 20,2 14,7 37,3% 20,2 14,7 37,3% Automobile 0,9 25,1-96,6% 0,9 22,4-96,2% Corporate ( 7,9) ( 7,2) 9,6% ( 7,9) ( 7,2) 9,6% Total 47,0 63,1-25,5% 46,0 60,4-23,8% (1) L évolution de l EBITDA se fonde sur une méthode de consolidation comparable. La méthode de consolidation pour Proseat (Automobile coussins de siège) a été modifiée à compter de 2009 et passe d une consolidation intégrale à une consolidation proportionnelle (51%). Les chfifres du 1S/2008 ont été remaniés à cet effet. Les chiffres du 1S/2009 ont été remaniés en éliminant la contribution du groupe Brekke (Mousse souple). Rapport du premier semestre /11

3 Comme cela a été annoncé le 14 juillet dernier, le Groupe a vendu sa participation de 50% dans l entreprise française COFEL (Literie) au groupe espagnol Pikolin. La plus-value réalisée sur cette transaction et la réduction de la dette qu elle engendre (près de EUR 41 millions) seront comptabilisées au cours de ce second semestre L EBIT a clôturé sur EUR 21,1 millions (1S/2008 : EUR 36,3 millions). Comme pour l EBITDA, les divisions Literie et Isolation ont pu joliment progresser mais n ont pu compenser le repli du secteur Automobile. Ce résultat contient pour EUR -7,0 millions d éléments non récurrents nets (EUR -1,3 million au premier semestre 2008). Ces éléments portent sur les éléments non récurrents de l EBITDA cités plus hauts et sur plusieurs dépréciations particulières sur actifs dans les secteurs Automobile (interior solutions en Allemagne) et Literie (France). Résultat financier: EUR -6,7 millions (1S/2008: EUR -10,9 millions) Les charges d intérêts nettes (EUR -10,6 millions) ont reculé de EUR 1,2 million. Cette diminution s explique par (i) un endettement moyen plus bas (cfr. après la vente de la division exteriors (Automobile) fin 2008 et le rachat de propres obligations convertibles), (ii) des taux d intérêts plus bas dans le marché et (iii) l effet du refinancement du rachat de propres obligations convertibles par des emprunts à des taux d intérêts plus avantageux. Outre les charges d intérêts nettes inférieures, le poste «Autres produits et charges financiers» (EUR 3,8 millions, contre EUR 0,9 million au premier semestre 2008). Ce poste contient principalement des variations des taux de change positives et la plus-value sur le rachat de propres obligations convertibles au cours de la période écoulée. Impôts sur le résultat: EUR -6,5 millions (1S/2008 : EUR -8,0 millions): - les impôts sur les sociétés (EUR -3,6 millions, contre EUR -4,1 millions au premier semestre 2008), essentiellement à charge des filiales d Europe orientale, d Allemagne et de Suède; - les impôts différés (EUR -2,9 millions, contre EUR -3,9 millions au premier semestre 2008). Intérêts minoritaires: EUR +0.5 millions (EUR +0.4 millions in 1S/2008). Après la modification de la méthode de consolidation pour la participation dans le groupe Proseat (Automobile coussins de siège) ce poste ne concerne plus que la participation dans J.R. Interiors GmbH (Automobile interior solutions). Au cours des six premiers mois de l exercice, le Groupe a donc réalisé un bénéfice net (part du Groupe) de EUR 8,4 millions (contre EUR 17,8 millions au premier semestre 2008). Rapport du premier semestre /11

4 Situation par secteur 1. Mousse souple en millions d'eur 1S/2009 1S/2008 Chiffre d'affaires 278,1 341,5-18,6% EBITDA 22,5 22,6-0,6% en % du chiffre d'affaires 8,1% 6,6% EBIT 14,6 14,5 0,5% en % du chiffre d'affaires 5,3% 4,3% Chiffre d affaires Les ventes dans le secteur Mousse souple ont reculé de 18,6% au cours du semestre écoulé en raison de la piètre conjoncture générale, marquée par une baisse importante des volumes en Europe occidentale. En Europe centrale en revanche, les volumes se sont stabilisés à partir du deuxième trimestre. L activité comfort (EUR 190,5 millions, -8,0%) a toutefois réussi à limiter son repli, grâce notamment à l intégration des activités rachetées au groupe norvégien Brekke fin La division mousses techniques (EUR 77,1 millions, -37,8%) a toutefois rencontré beaucoup plus de difficultés et a dû composer entre autres avec un tassement important de la demande sur les marchés des biens d équipement industriels et dans le secteur automobile. D un autre côté, le chiffre d affaires de l activité composite foams (EUR 10,5 millions, -0,7%) s est stabilisé. Le léger recul de la demande de bonded foam a été neutralisé par des prix plus élevés pour les chutes de mousses (trim foam). EBITDA Malgré le recul du chiffre d affaires, le secteur Mousse souple a globalement réussi à maintenir ses résultats au niveau de l année dernière. Il faut toutefois noter plusieurs évolutions contradictoires importantes entre les différentes activités. Alors que les segments comfort et composite foams ont signé des avancées en termes de résultats, la branche mousses techniques est en net recul. Ce recul au sein du segment mousses techniques s explique avant tout par des volumes de vente inférieurs à l industrie et au marché automobile. Mais ce repli a pu être quasiment compensé par les deux autres branches, où le Groupe a pris des mesures d économie draconiennes. À l exception de l activité mousses techniques, les marges bénéficiaires du secteur se sont améliorées, en particulier à partir du deuxième trimestre. Les éléments non récurrents (principalement les frais de fermeture en France) sont restés limités à EUR -0,2 million (contre EUR -0,8 million au premier semestre 2008). Rapport du premier semestre /11

5 2. Literie en millions d'eur 1S/2009 1S/2008 Chiffre d'affaires 170,1 168,7 0,8% EBITDA 11,3 7,8 44,9% en % du chiffre d'affaires 6,7% 4,6% EBIT 7,3 4,3 68,7% en % du chiffre d'affaires 4,3% 2,6% Chiffre d affaires En dépit de la faible confiance des consommateurs, le secteur Literie est parvenu à se maintenir au premier semestre. Le chiffre d affaires a en effet légèrement augmenté (+0,8%) pour atteindre EUR 170,1 millions. Cette croissance est à mettre au crédit de volumes supérieurs dans le segment «private label» et des marques. Dans ces deux segments, il faut noter le bon comportement de l Allemagne, de l Autriche et de la Pologne. Les problèmes que la Suisse a connus en 2008 se résolvent petit à petit. EBITDA Grâce à différentes mesures de réduction des coûts ciblées et énergiques, le secteur Literie a réussi à augmenter son EBITDA de 44,9%, à EUR 11,3 millions. Bien que la marge bénéficiaire des deux segments se soit retrouvée sous pression en raison de la crise économique, la marge a pu être améliorée suite à de nouveaux canaux de distribution, des actions pro-actives et de nouveaux produits. Au cours du premier semestre, il n y pas eu d éléments non récurrents (ils représentaient EUR -0,2 million au premier semestre 2008). 3. Isolation en millions d'eur 1S/2009 1S/2008 Chiffre d'affaires 79,9 79,2 0,8% EBITDA 20,2 14,7 37,3% en % du chiffre d'affaires 25,3% 18,6% EBIT 18,6 13,6 37,3% en % du chiffre d'affaires 23,3% 17,1% Chiffre d affaires Une fois de plus, le chiffre d affaires de l activité d isolation pour la construction (EUR 71,9 millions, +3,6%) a enregistré une belle progression, malgré un marché en recul. Le chiffre d affaires de l activité d isolation industrielle (Kingspan Tarec Industrial Insulation) (EUR 8,0 millions) a reculé de 19,0%, principalement à cause d une diminution de la demande de l industrie. Rapport du premier semestre /11

6 EBITDA Comme prévu, les volumes supérieurs en Isolation se sont soldés par un superbe résultat en termes d EBITDA, avec une belle rentabilité dans la plupart des pays. Seules les nouvelles activités entamées en juin 2008 à Stoke-on-Trent (Royaume-Uni) n ont pas encore contribué au résultat. Il était de toute façon prévu que ce ne serait pas le cas avant le second semestre La rentabilité de la branche isolation pour la construction s est améliorée, grâce notamment à des volumes supérieurs et au fait que progressivement, les nouvelles activités de Stoke-on-Trent (Royaume-Uni) trouvent leur rythme de croisière. Grâce à une gestion efficace des coûts, l EBITDA de l activité d isolation industrielle a pu se stabiliser à son tour, malgré le net recul des ventes (notamment dans l industrie des camions frigorifiques) et l effet négatif de la dépréciation de la livre britannique. Cette stabilisation du résultat est attribuable aux mesures efficaces de réduction des coûts. 4. Automobile en millions d'eur 1S/2009 1S/2008 1S/2008 remanié (1) Chiffre d'affaires 138,2 268,6-48,5% 222,3-37,8% EBITDA 0,9 25,1-96,6% 22,4-96,2% en % du chiffre d'affaires 0,6% 9,4% 10,1% EBIT -11,4 11,3-200,3% 10,6-207,0% en % du chiffre d'affaires -8,2% 4,2% 4,8% (1) Remanié sur la base d une consolidation proportionnelle du groupe Proseat (Automobile coussins de siège), qui est passé à compter de 2009 d une consolidation intégrale à une consolidation proportionnelle (51%). Chiffres d affaires Suite au malaise généralisé du monde automobile, le chiffre d affaires du secteur Automobile a chuté de 48,5%, à EUR 138,2 millions. Sur une base comparable (1), le recul est toutefois de 37,8%. Ce tassement s explique avant tout par des volumes inférieurs (au sein de la branche «interior solutions»), la disparition du chiffre d affaires de la branche «exteriors» (suite à la vente fin 2008 du portefeuille de mélanges spécialisés de matières premières à BASF) et le fait qu en janvier 2009, pas mal d entreprises automobiles ont gardé portes closes. Mais progressivement, le Groupe a pu constater de mois en mois une timide amélioration de la demande du marché, principalement dans le segment des voitures compactes et moyennes. Le segment supérieur souffre en revanche beaucoup de la crise actuelle. Dans le segment coussins de siège (Proseat la coentreprise 51/49 entre Recticel et le groupe canadien Woodbridge), le chiffre d affaires a reculé de 23,0%, à EUR 67,0 millions. Ce repli est dû à des volumes inférieurs, qui ont été partiellement compensés par l effet de l intégration (dans Proseat et à partir du 1 er juillet 2008) de l ensemble de la participation Rapport du premier semestre /11

7 dans Indepol, producteur espagnol de mousse moulée de la région de Barcelone. Au sein de cette division, le Groupe fournit surtout des pièces destinées aux segments des compactes et des voitures de moyenne catégorie, deux créneaux qui bénéficient de programmes d incitation très populaires (prime à la casse, p. ex.) dans certains pays. Au cours du semestre écoulé, Proseat s est également débarrassé de sa participation dans la partie italienne de Gestind (la coentreprise avec Toscana Gomma) en échange du contrôle total des activités polonaises de Gestind. Cette transaction ne sortira ses effets qu à partir du 1 er juillet L activité interior solutions, qui est surtout axée sur le segment de marché supérieur, est celle qui a le plus souffert de la crise économique. Le chiffre d affaires y a fondu de 45,6%, à EUR 61,9 millions. Hormis les activités en Tchéquie et en Chine, tous les pays ont dû reculer sous l effet de volumes en baisse. L usine de Most (Tchéquie) a lancé plusieurs nouveaux projets notamment pour la Mercedes classe E et la Peugeot 408 au cours du trimestre écoulé. Ces projets se déroulent comme prévu. En ce qui concerne l avenir, deux nouveaux projets ont été récemment décrochés. Ils portent sur les peaux intérieures des modèles qui vont succéder aux actuelles BMW série 1 et série 3. Ces projets seront couverts par l usine allemande de Wackersdorf. En Chine, le Groupe a obtenu la nomination pour la livraison des peaux intérieures de la version chinoise de la Peugeot 408. L activité exteriors (EUR 9,3 millions, -56,2%) n a pas non plus échappé au malaise global qui frappe le marché automobile. Mais il faut remarquer ici que le portefeuille de clients mondial des systèmes de polyuréthanne pour l encapsulation des vitres de voiture ainsi que les mélanges spécialisés de PU-matières premières ont été vendus, ce qui explique en partie la diminution du chiffre d affaires. EBITDA L EBITDA de la division Automobile a dégringolé, passant d EUR 25,1 millions à EUR 0,9 million (en ce compris des éléments non récurrents nets à hauteur d EUR -3,6 millions (EUR +0,04 million au premier semestre 2008)). Ces éléments non récurrents concernent essentiellement des frais de restructuration en Allemagne. Malgré une conjoncture difficile, l activité coussins de siège (Proseat) a pu améliorer sa rentabilité, grâce surtout à une gestion rigoureuse des coûts et à l effet de plusieurs restructurations. En revanche, la rentabilité de l activité interior solutions c est détériorée considérablement sous l influence (a) de volumes en net recul (tant en Europe qu aux États-Unis) suite à la crise mondiale de l automobile et (ii) des charges de restructuration en Allemagne. En dépit des mesures de crise mises en œuvre, l EBITDA de cette branche est négatif et ne répond pas à l attente, même sans tenir compte de plusieurs éléments non récurrents défavorables (EUR -3,0 millions). Rapport du premier semestre /11

8 Situation financière Au 30 juin 2009, la dette financière nette de Recticel était de EUR 261,7 millions (contre EUR 268,6 au 31 décembre 2008). Comme les capitaux propres étaient de EUR 213,1 millions (contre EUR 233,7 millions au 31 décembre 2008), cela donne un degré d endettement de 123% (contre 115% fin 2008). Cette augmentation est exclusivement expliquée par la modification de la méthode de consolidation de Proseat. *** Rapport du premier semestre /11

9 Annexes Tous les chiffres et tableaux figurant dans ce document ont été établis conformément aux règles d imputation et d évaluation des International Financial Reporting Standards, telles qu acceptées au sein de l Union européenne. Les principes d évaluation tels qu ils sont énoncés dans le dernier rapport annuel disponible (au 31 décembre 2008) ont été appliqués de manière conséquente. Une version complete des comptes de resultats consolidés semestriels conformément à l IAS34, y compris le rapport de révision limitée du commissaire, est disponible sur le site web L analyse de la gestion des risques est décrite dans le rapport annuel qui est également disponible sur Compte de résultats consolidé en millions d'eur 1S/2009 2S/2008 1S/2008 Chiffre d'affaires 632,6 731,5 823,9 Marge brute 112,7 89,6 131,3 en % du chiffre d'affaires 17,8% 12,2% 15,9% EBITDA 47,0 45,7 63,1 en % du chiffre d'affaires 7,4% 6,3% 7,7% Résultat des sociétés associées 0,3 1,9 ( 0,0) Résultat opérationnel 21,1 5,0 36,1 Résultat des participations 0,0 0,1 0,2 EBIT 21,1 5,1 36,3 en % du chiffre d'affaires 3,3% 0,7% 4,4% Produits d'intérêts 0,5 2,9 0,5 Charges d'intérêts ( 11,0) ( 16,8) ( 11,0) Autres produits et charges financières 3,8 ( 2,9) 0,9 Résultat financier ( 6,7) ( 15,6) ( 10,9) Résultat de la période avant impôts 14,4 ( 10,5) 25,5 en % du chiffre d'affaires 2,3% -1,4% 3,1% Impôts sur le résultat ( 6,5) ( 2,3) ( 8,0) Résultat de la période après impôts 7,9 ( 12,9) 17,5 en % du chiffre d'affaires 1,3% -1,8% 2,1% Quote-part des intérêts minoritaires 0,5 6,6 0,4 Résultat de la période après impôts (quote-part du Groupe) 8,4 ( 6,3) 17,8 en % du chiffre d'affaires 1,3% -0,9% 2,2% Données par action en EUR 1S/2009 2S/2008 1S/2008 Nombre d'actions émises Moyenne pondérée nombre d'actions émises (avant effet de dilution) Moyenne pondérée nombre d'actions émises (après effet de dilution) EBITDA 1,62 1,58 2,18 EBIT 0,73 0,18 1,26 Résultat de la période avant impôts 0,50 ( 0,36) 0,88 Résultat de la période après impôts 0,27 ( 0,45) 0,60 Résultat de la période (quote-part du Groupe) - base 0,289 ( 0,218) 0,617 Résultat de la période (quote-part du Groupe) - dilué 0,287 0,154 0,583 Valeur comptable (quote-part du Groupe) 7,32 7,28 7,92 Rapport du premier semestre /11

10 Bilan consolidé résumé en millions d'eur 30-juin déc juin-08 Immobilisations incorporelles 16,1 20,1 19,6 Goodwill 36,3 39,2 38,3 Immeubles, installations & équipments 298,2 336,6 355,4 Immeubles de placement 0,9 0,9 0,9 Participations mises en équivallence 14,1 13,6 12,4 Autres participations et participations disponibles à la vente 2,1 11,6 2,0 Créances non-courantes 4,4 5,0 4,7 Impôts différés 45,0 52,0 53,1 Actifs immobilisés 417,3 479,0 486,4 Stocks et commandes en cours 99,7 120,0 140,7 Créances commerciales 156,6 170,1 225,0 Autres créances à court terme 47,2 61,2 63,4 Trésorerie & equivalents et participations disponibles à la vente 74,1 68,4 22,9 Actifs disponibles à la vente 41,5 0,0 0,0 Actifs circulants 419,1 419,8 452,0 TOTAL DE L'ACTIF 836,4 898,8 938,3 en millions d'eur 30-juin déc juin-08 Capitaux propres avant intérêts minoritaires 211,7 210,6 229,0 Intérêts minoritaires 1,4 23,1 31,7 Capitaux propres, intérêts minoritaires inclus 213,1 233,7 260,7 Pensions et autres provisions 50,7 58,0 60,7 Impôts différés 8,0 9,4 10,6 Dettes financières 293,4 268,1 256,6 Autres dettes 1,9 1,8 2,1 Obligations et dette à long terme 354,1 337,4 330,0 Pensions et autres provisions 10,2 13,2 7,6 Dettes financières 42,4 68,9 86,7 Dettes commerciales 101,2 147,0 152,3 Dettes d'impôts 3,9 3,4 6,0 Autres dettes 95,5 95,3 95,0 Passifs disponibles à la vente 15,9 0,0 0,0 Obligations et dette à court terme 269,2 327,7 347,6 TOTAL DU PASSIF 836,4 898,8 938,3 en millions d'eur 30-juin déc juin-08 Dette financière nette 261,7 268,6 320,4 Dette financière nette / Capitaux propres (intérêts minoritaires inclus) 123% 115% 123% Capitaux propres (intérêts minoritaires inclus) / Total de l'actif 25% 26% 28% Rapport du premier semestre /11

11 Tableau résumé des flux de trésorerie en millions d'eur 1S/2009 2S/2008 1S/2008 EBIT 21,1 5,1 36,3 Amortissements et dépréciations d'actifs 25,9 30,1 26,7 Autres éléments non cash ( 5,5) ( 11,1) ( 3,2) Variation brute de la trésorerie d'exploitation 41,5 24,0 59,9 Variation du fonds de roulement ( 19,6) 57,1 ( 53,2) Variation de la trésorerie d'exploitation 21,9 81,2 6,7 Impôts payés ( 4,8) 1,6 ( 8,6) Variation nette de la trésorerie d'exploitation 17,2 82,8 ( 1,9) Flux de trésorerie net des activités d'investissement ( 7,4) ( 3,6) ( 29,1) Charges d'intérêts payés ( 6,6) ( 13,5) ( 6,0) FREE CASH FLOW 3,1 65,7 ( 37,0) Dividendes payés ( 4,4) 2,3 ( 7,2) Augmentation (Diminution) des dettes financières 4,3 ( 53,3) 26,0 Autres 0,0 0,9 ( 0,7) Flux de trésorerie net des activités de financement ( 6,7) ( 63,6) 12,0 Effet des variations des taux de change 5,9 1,1 1,1 Effet des variations du périmètre de consolidation ( 2,9) ( 5,6) ( 0,8) Variations de la trésorerie & équivalents 6,2 11,1 ( 18,6) Rapport du premier semestre /11

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

Communiqué de presse. 25 août 2014. Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group

Communiqué de presse. 25 août 2014. Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group Communiqué de presse 25 août 2014 Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group 02 Résultats premier

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004

COMMUNIQUE DE PRESSE. GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 22 juillet 2004 GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004 Croissance comparable des ventes de +8,8% Amélioration de la marge opérationnelle de 11,9% à 12,3%

Plus en détail

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 :

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : Jacquet Metal Service - Rapport d activité 31 mars 2015 1 2 RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : 1 er trimestre 2015 Chiffre d affaires 316,5 m (+8,5% vs T1 2014) EBITDA +14,2

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014 Résultats semestriels 2014 30 juillet 2014 Sommaire 1. Introduction 2. Comptes S1 2014 3. Activité Antalis et Arjowiggins 4. Perspectives 5. Questions & Réponses Annexe : Eléments financiers des opérations

Plus en détail

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS UNIBRA Société anonyme Siège social : avenue des Arts, 40 à 1040 Bruxelles n d entreprise : 0402833179 RÈGLES D ÉVALUATION IFRS Les principes comptables et les règles d évaluation appliqués aux comptes

Plus en détail

GROUPE SPADEL : RESULTATS ANNUELS 2013 FORTE CROISSANCE DES RESULTATS DANS UN CONTEXTE CONCURRENTIEL ACCRU

GROUPE SPADEL : RESULTATS ANNUELS 2013 FORTE CROISSANCE DES RESULTATS DANS UN CONTEXTE CONCURRENTIEL ACCRU Information réglementée 27 mars 2014 16h30 CET GROUPE SPADEL : RESULTATS ANNUELS 2013 FORTE CROISSANCE DES RESULTATS DANS UN CONTEXTE CONCURRENTIEL ACCRU Chiffre d affaires de 210,4 Mio, en hausse de 6,1%

Plus en détail

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards)

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) CONTEXTE En application du règlement européen n 1606/2002 adopté le 19 juillet 2002, les sociétés faisant appel public à l épargne

Plus en détail

Keyware voit son profit doubler en 2013

Keyware voit son profit doubler en 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 13 mars 2014 Keyware voit son profit doubler en 2013 Bruxelles, Belgique le 13 mars 2014 Keyware (EURONEXT Brussels : KEYW), fournisseur de premier plan de solutions en matière de

Plus en détail

Résultats semestriels

Résultats semestriels Résultats semestriels 2013 SOMMAIRE Chiffres clés 1 1 Rapport semestriel d activité 3 1.1 Activité 4 1.2 Résultats 7 1.3 Structure financière et endettement 8 1.4 Transactions avec les parties liées 8

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Louvain-la-Neuve, le 27 mars 2009, 16h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET PROFITABILITÉ : BSB TIENT SES PROMESSES! La croissance de la société s est

Plus en détail

Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice

Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice Résultat semestriel 2006 Seul le discours prononcé fait foi Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice. Présentation de Christian Sahli, chef Finances et controlling, lors de la conférence de presse

Plus en détail

Résultats Annuels 2013

Résultats Annuels 2013 Résultats Annuels 2013 Technical perfection, automotive passion SOMMAIRE Chiffres clés 1 1 Commentaires sur l activité et les résultats 3 1.1 Activité 4 1.2 Résultats 7 1.3 Structure financière et endettement

Plus en détail

Résultats au 31 décembre 2009 SYSTEMAT S.A.

Résultats au 31 décembre 2009 SYSTEMAT S.A. CONTACTS Martin Detry SYSTEMAT Tél.: +32 2 352 85 04 martin.detry@systemat.com SOUS EMBARGO JUSQU AU JEUDI 25 FEVRIER 2010, 17H40 Frédérique Jacobs Tél.: +32 479 42 96 36 frederique.jacobs@systemat.com

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

Pierre-Jean SIVIGNON

Pierre-Jean SIVIGNON 7 MARS 2013 Georges PLASSAT Pierre-Jean SIVIGNON Remarques préliminaires 2012 Le Groupe s est recentré sur les pays où il a une position forte et un profil multi-format : Grèce : réorganisation de son

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24 AOÛT 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24 AOÛT 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24 AOÛT 2015 Information réglementée EMBARGO 24 août 2015 à 8h15 Roularta Media Group RÉSULTATS PREMIER SEMESTRE 2015 Roularta a vendu ses activités françaises et améliore son rendement

Plus en détail

Assemblée Générale du 3 mai 2013

Assemblée Générale du 3 mai 2013 Assemblée Générale du 3 mai 2013 Résultats de l exercice 2012 Chiffres clés 2 Chiffres clés du Groupe (M ) 2011 2012 Variation Chiffre d affaires 7 657 7 370-3,7 % Résop Média* 414 358-56 M Résultat net

Plus en détail

Rapport financier 2010

Rapport financier 2010 Rapport financier 2010 PagesJaunes Groupe Société anonyme à Conseil d administration au capital de 56 196 950,80 euros Siège social : 7 avenue de la Cristallerie - 92317 Sèvres Cedex R.C.S. Nanterre 552

Plus en détail

Résultats annuels au 30 juin 2008

Résultats annuels au 30 juin 2008 Société Centrale des Bois et Scieries de la Manche Société Anonyme au capital de 32 205 872,50 euros Siège social : 12 rue Godot de Mauroy, 75009 Paris RCS Paris 775 669 336 Paris, le 23 octobre 2008 Résultats

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE: SIOEN INDUSTRIES - 27/02/2015 AVANT OUVERTURE DE LA BOURSE CONTENU 1. Synthèse de l état consolidé du résultat total 4 2. Commentaire

Plus en détail

www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services

www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services Plan de la présentation Synthèse de l exercice 2013 Analyse des résultats annuels 2013 Activité

Plus en détail

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES 30 JUIN 2015 1 SOMMAIRE A - Bilan consolidé... 3 B - Compte de résultat consolidé et état du résultat global consolidé... 4 C - Tableau de flux de trésorerie consolidés...

Plus en détail

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS COMMUNIQUE DE PRESSE Le 12 février 2009 DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS Le chiffre d affaires s établit à 37 791 millions d euros, en baisse de 7 %

Plus en détail

Résultats du troisième trimestre 2015 1

Résultats du troisième trimestre 2015 1 Résultats du troisième trimestre 1 Luxembourg, le 5 novembre Faits marquants Taux de fréquence en matière de santé et sécurité 2 de 1,2 au troisième trimestre, contre 0,8 au deuxième trimestre. Expéditions

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS

COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS A B C D E F G Compte de résultat consolidé Bilan consolidé Tableau des flux de trésorerie consolidés Variation

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018 Zurich, 25 novembre RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE ET OBJECTIFS 208 Un plan stratégique et des objectifs à moyen terme, en particulier une génération de cash-flow libre d'au moins

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultats du troisième trimestre 2009 Chiffre d affaires de 979,5 M (- 39% par rapport au T3 2008) RBE de 174,0 M, soit 17,8% du chiffre d affaires (26,7% au T3 2008) Important flux

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Communiqué de presse Paris, le 8 juillet 2015 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Nouvelle progression des réservations en valeur : +23,6% au 2015 après +32,1% sur l ensemble de 2014 Confirmation du caractère

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011. Sommaire

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011. Sommaire Informations financières consolidées non auditées au 31 mars 2011 2011 LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau

Plus en détail

Transition aux IFRS. Présentation Analystes. 31 mars 2005. «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur»

Transition aux IFRS. Présentation Analystes. 31 mars 2005. «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur» 31 mars 2005 Transition aux IFRS Présentation Analystes «Se fonder sur nos valeurs,...inventer notre futur» Département Relations Investisseurs +33 (0)1 45 19 52 26 carole.imbert@bicworld.com lucile.jestin@bicworld.com

Plus en détail

COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION

COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION COMMUNIQUE DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMEDIATE COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL PARIS, le 31 juillet 2015 - Kaufman & Broad SA annonce la mise à disposition de son Rapport

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 Définition de la dette nette économique En millions Ouverture 2004 Clôture S1 2004 Dette Nette au bilan 674.5 651.2 IAS 39 : Impact sur la dette nette + 30.1 + 28.7 IAS 32

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE PREMIER SEMESTRE 2013

RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE PREMIER SEMESTRE 2013 ASSYSTEM SA Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 19 219 840 Euros Siège social : 70 Boulevard de Courcelles 75017 PARIS RCS PARIS B 412 076 937 RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE

Plus en détail

PASSAGE AUX NORMES IFRS

PASSAGE AUX NORMES IFRS PASSAGE AUX NORMES IFRS L Union Européenne a choisi d adopter le référentiel comptable IFRS (International Financial Reporting Standards) émis par l IASB (International Accounting Standards Board) : en

Plus en détail

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Que va-t-elle dire? Que va-t-il entendre? Quelles sont ses intentions? Assemblée Générale Nobody s Unpredictable Sommaire Le marché et Ipsos La

Plus en détail

Résultats annuels 2010 de PagesJaunes Groupe : retour à la croissance des ventes fin 2010, portée par Internet

Résultats annuels 2010 de PagesJaunes Groupe : retour à la croissance des ventes fin 2010, portée par Internet Sèvres, le 9 février 2011 Résultats annuels de PagesJaunes Groupe : retour à la croissance des ventes fin, portée par Internet Points clés : Croissance de 1,4% des ventes 1 au quatrième trimestre Chiffre

Plus en détail

ELEMENTS CLES DU 1 ER SEMESTRE 2012

ELEMENTS CLES DU 1 ER SEMESTRE 2012 RESULTATS DU 1 er SEMESTRE 2012 Paris, le 31 août 2012 3,6 millions d abonnés mobiles : 5,4% du parc français en moins de 6 mois 54% de parts de marché des recrutements haut débit : clair leadership sur

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

Comptes consolidés au 30 juin 2008

Comptes consolidés au 30 juin 2008 Paris, le 6 octobre 2008 N 34-08 Comptes consolidés au 30 juin 2008 Maurel & Prom a procédé à la publication de son rapport financier semestriel le 29 août 2008 sur la base des comptes consolidés du Groupe

Plus en détail

Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA)

Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA) Bruxelles, le 15 mars 2012. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA) Résultat net avant activités abandonnées d EUR 585 millions (*), après dépréciation des

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Espagne: Une Reprise Fragile

Espagne: Une Reprise Fragile Focus OFP 28 Aout 2015 Frédéric Mackel (33) 1 85 08 13 73 f.mackel@oaksfieldpartners.com Timothée Sohm-Quéron t.sohm@oaksfieldpartners.com Chloe-Elizabeth Challier chloeelizabeth.challier@esade.edu Introduction

Plus en détail

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Communiqué de Presse Igny, le 14 mars 2012 Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Croissance de 106 % du chiffre d affaires (171,4

Plus en détail

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Ivry, le 27 février 2015 La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Accélération de la dynamique des ventes en 2014 Chiffre d affaires consolidé en croissance de +0,9% au

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 2015 et 2014 (non audités et non examinés par les auditeurs indépendants) États consolidés intermédiaires

Plus en détail

CORPORATION DATACOM WIRELESS

CORPORATION DATACOM WIRELESS États financiers de CORPORATION DATACOM WIRELESS pour les périodes de trois mois arrêtées les 31 mars 2008 et 2007 États financiers États financiers Bilans... 1 États des résultats et du résultat étendu...

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Informations financières Performance solide et objectifs 2014 atteints Chiffre d affaires T4 en hausse de +13% et croissance organique à +2,5% Chiffre d affaires annuel en hausse de +6,6%, croissance organique

Plus en détail

Résultats annuels 2014. Présentation investisseurs

Résultats annuels 2014. Présentation investisseurs Présentation investisseurs PARIS 26 MARS 2015 1 2014 : Une année de succès Création du leader européen du Bien Vieillir BELGIQUE 49 établissements 5 829 lits ALLEMAGNE 130 établissements 16 381 lits FRANCE

Plus en détail

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration 14/12/2006 Kaufman & Broad : Résultats annuels 2006 Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration Résultats 2006 supérieurs aux prévisions o Chiffre d affaires : +22% o Marge brute

Plus en détail

Résultats semestriels 2015

Résultats semestriels 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 30 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Résilience du chiffre d affaires et du patrimoine sous gestion Progression de 4,2% de l ANR EPRA (1) Amélioration du ratio Loan

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TOME 1 *

TABLE DES MATIÈRES TOME 1 * TABLE DES MATIÈRES TOME 1 * Tableaux Tome 1.............................................. Figures Tome 1............................................... xiv xix Introduction................................................

Plus en détail

RÉSULTATS CONSOLIDÉS AU 30 JUIN 2014 CHIFFRE D AFFAIRES EN BAISSE DE 4,9% REBITDA À 0,5 M SOIT 2,8% DU CHIFFRE D AFFAIRES

RÉSULTATS CONSOLIDÉS AU 30 JUIN 2014 CHIFFRE D AFFAIRES EN BAISSE DE 4,9% REBITDA À 0,5 M SOIT 2,8% DU CHIFFRE D AFFAIRES COMMUNIQUE DE PRESSE 30 septembre 2014 RÉSULTATS CONSOLIDÉS AU 30 JUIN 2014 CHIFFRE D AFFAIRES EN BAISSE DE 4,9% REBITDA À 0,5 M SOIT 2,8% DU CHIFFRE D AFFAIRES LA SOCIÉTÉ N A PAS ATTEINT LES OBJECTIFS

Plus en détail

Groupe Ipsos *** Comptes consolidés

Groupe Ipsos *** Comptes consolidés Groupe Ipsos *** Comptes consolidés pour l exercice clos le 31 décembre 2013 Comptes consolidés du groupe Ipsos au 31 décembre 2013 Page 2/61 SOMMAIRE 1. Compte de résultat consolidé... 4 2. Etat du résultat

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) *

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE Centrale des bilans COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * L utilisation de ce modèle n est pas obligatoire pour le dépôt des comptes consolidés auprès de la

Plus en détail

PROGRESSION DE + 8,9 % DU RESULTAT OPERATIONNEL COURANT DES SOCIETES INTEGREES (RESOP) DE LAGARDERE SCA A 896 M

PROGRESSION DE + 8,9 % DU RESULTAT OPERATIONNEL COURANT DES SOCIETES INTEGREES (RESOP) DE LAGARDERE SCA A 896 M PROGRESSION DE + 8,9 % DU RESULTAT OPERATIONNEL COURANT DES SOCIETES INTEGREES (RESOP) DE SCA A 896 M PROGRESSION DE + 7,1 % DU RESOP DE MEDIA PROGRESSION DE + 10,3 % DU RESOP CIBLE DE MEDIA (HORS STOCK-OPTIONS,

Plus en détail

Résultats annuels 2012

Résultats annuels 2012 11/02/2013 Résultats annuels 2012 Le Groupe Cafom, acteur européen de la distribution traditionnelle et du e-commerce d équipement de la maison, annonce ses résultats annuels de l exercice clos le 30 septembre

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

A l occasion de la publication de ce communiqué, Monsieur Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire, a déclaré :

A l occasion de la publication de ce communiqué, Monsieur Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire, a déclaré : COMMUNIQUE DE PRESSE Rabat, le 20 juillet 2014 RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er SEMESTRE 2014 Faits marquants : - Confirmation du retour à la croissance du chiffre d affaires (+1,3% au deuxième trimestre)

Plus en détail

RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2015

RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Rabat, le 16 avril 2015 RESULTATS CONSOLIDES DU 1 er TRIMESTRE 2015 Faits marquants» Reprise en main opérationnelle et consolidation dans les comptes du Groupe depuis le 26 janvier

Plus en détail

SOCFINASIA Société Anonyme

SOCFINASIA Société Anonyme SOCFINASIA Société Anonyme 4, avenue Guillaume L-1650 LUXEMBOURG R.C. Luxembourg : B 10534 RAPPORT SEMESTRIEL SUR LES COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2015 Socfinasia * Rapport semestriel au 30/06/2015 *

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2007

Présentation des résultats semestriels 2007 Présentation des résultats semestriels 2007 Faits marquants du premier semestre 2007 Henri de CASTRIES Président du Directoire Les résultats d AXA du 1 er semestre 2007 sont parfaitement en ligne avec

Plus en détail

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE BILANS COMPTES DE RESULTAT TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

Communiqué de presse Novembre 2014 www.vallourec.com. Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014

Communiqué de presse Novembre 2014 www.vallourec.com. Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014 Communiqué de presse Novembre 2014 www.vallourec.com Résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014 Boulogne-Billancourt, le 6 novembre 2014 - Vallourec, leader mondial des solutions

Plus en détail

Le résultat opérationnel courant est de -70 M et le résultat net part du Groupe s établit à -83 M au 1 er semestre 2015.

Le résultat opérationnel courant est de -70 M et le résultat net part du Groupe s établit à -83 M au 1 er semestre 2015. Paris, le 29 juillet 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats du groupe ERAMET au 1 er semestre 2015 Dans un contexte de dégradation forte et simultanée des cours du nickel et du manganèse, ERAMET est un groupe

Plus en détail

ANALYSE DE LA TRANSITION DES NORMES FRANCAISES AUX NORMES IFRS

ANALYSE DE LA TRANSITION DES NORMES FRANCAISES AUX NORMES IFRS ANALYSE DE LA TRANSITION DES NORMES FRANCAISES AUX NORMES 1 CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2 PRINCIPES RETENUS POUR LA PREPARATION DES PREMIERS ETATS FINANCIERS DU GROUPE EN 3 ANALYSE DE LA TRANSITION DU BILAN

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

Sopra Group Objectifs 2007 atteints

Sopra Group Objectifs 2007 atteints Communiqué de Presse Paris, le 14 février 2008 Sopra Group Objectifs atteints Chiffre d affaires : 1 milliard d euros Croissance totale : + 11,6% Croissance organique : +9,4% Marge opérationnelle courante

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014. DOMINIQUE LOUIS Président Directeur Général PHILIPPE CHEVALLIER Directeur Financier

RÉSULTATS ANNUELS 2014. DOMINIQUE LOUIS Président Directeur Général PHILIPPE CHEVALLIER Directeur Financier RÉSULTATS ANNUELS 2014 DOMINIQUE LOUIS Président Directeur Général PHILIPPE CHEVALLIER Directeur Financier 11 MARS 2015 SOMMAIRE PARTIE 1 Faits marquants 2014 PARTIE 2 Résultats et cash flow PARTIE 3 Stratégie

Plus en détail

Rapport financier semestriel

Rapport financier semestriel Le 1 er juin 2012 Rapport financier semestriel Au cours du premier semestre 2012, le Groupe a enregistré une forte croissance de son activité (+8,1%), notamment liée à une période de soldes hiver favorables,

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 1 COMPTES CONSOLIDES COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 2 BILAN CONSOLIDE AU 31 DECEMBRE 2008 (en K ) ACTIF Notes 31/12/2008 Retraité (*) ACTIFS NON-COURANTS Goodwill 4.1.1 11 160 11 161 Immobilisations

Plus en détail

Tradition Securities and Futures

Tradition Securities and Futures COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2007 de Tradition Securities and Futures Tradition Securities & Futures BILAN AU 31 DECEMBRE 2007 (En milliers d euros) Notes 31.12.2007 31.12.2006 ACTIF Opérations interbancaires

Plus en détail

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Ivry, le 17 février 2016 Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Stabilité du chiffre d affaires consolidé en 2015 Poursuite de la croissance

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CA T3 2011

COMMUNIQUE DE PRESSE CA T3 2011 COMMUNIQUE DE PRESSE CA T3 2011 - Le chiffre d affaires du 3 ème trimestre 2011 s inscrit à 249,2 millions d euros, en hausse de +8,3 1 % - Le chiffre d affaires des neufs premiers mois s établit à 689,5

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

ArcelorMittal annonce ses résultats pour le quatrième trimestre et l ensemble de l année 2015

ArcelorMittal annonce ses résultats pour le quatrième trimestre et l ensemble de l année 2015 ArcelorMittal annonce ses résultats pour le quatrième trimestre et l ensemble de l année 2015 Luxembourg, le 5 février 2016 - ArcelorMittal («ArcelorMittal» ou «la Société») (MT (New York, Amsterdam, Paris,

Plus en détail

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités Actif EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités (en milliers de dollars US) Au Au 31 août Actif à court terme Espèces 43 418 $ 25 864 $ Placements temporaires 958 1 487 Comptes débiteurs

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER TRIMESTRE 2004 Progression des résultats en phase avec l objectif annuel Forte amélioration de la trésorerie

RESULTATS DU PREMIER TRIMESTRE 2004 Progression des résultats en phase avec l objectif annuel Forte amélioration de la trésorerie COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mai 2004 RESULTATS DU PREMIER TRIMESTRE 2004 Progression des résultats en phase avec l objectif annuel Forte amélioration de la trésorerie (sauf BPA) 2004 Variation Carnet

Plus en détail

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 Rapport de Gestion Exposé Sommaire Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 SOCIÉTÉ BIC 14, rue Jeanne d Asnières 92116 Clichy Cedex, France

Plus en détail

Passage aux normes IFRS 2004

Passage aux normes IFRS 2004 Passage aux normes IFRS 2004 Comptes consolidés au 31 décembre 2004 1 Passage aux normes IFRS 2004 Maroc Telecom Sommaire 1. Introduction 2. Description des retraitements IFRS 3. Bilan consolidé et notes

Plus en détail

Bilan de l exercice 2003

Bilan de l exercice 2003 Communiqué de presse concernant 23 mars 2004 le bilan de l exercice 2003 Bilan de l exercice 2003 Durant l exercice 2003, le groupe Swiss International Air Lines a enregistré un résultat d exploitation

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2010

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2010 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2010 REVENUS EN HAUSSE DE 26% EBIT DE 2,2 MILLIONS EUR PROPOSITION D UN DIVIDENDE DE 0,36 EUR/ACTION Louvain-la-Neuve, le 30 mars 2011, 18h00 Information réglementée

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

27 mai 2015. Assemblée Générale Mixte

27 mai 2015. Assemblée Générale Mixte 27 mai 2015 Assemblée Générale Mixte Sommaire 1 Résultats de l'exercice 2014 Michel Favre 2 Perspectives court et moyen terme Yann Delabrière/Patrick Koller 3 Résolutions en matière de gouvernance Jean-Pierre

Plus en détail

Résultats annuels 2014. 10 avril 2015

Résultats annuels 2014. 10 avril 2015 10 avril 2015 Sommaire 1. Introduction 2. Comptes 2014 3. Activité Antalis et Arjowiggins 4. Perspectives 5. Questions & Réponses Annexe : Eléments financiers des opérations 2 Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

Arkema : information trimestrielle - résultats du 1 er trimestre 2015

Arkema : information trimestrielle - résultats du 1 er trimestre 2015 Colombes, le 6 mai 2015 Arkema : information trimestrielle - résultats du 1 er trimestre 2015 Chiffre d affaires de 1 871 millions d euros en hausse de 23% par rapport au 1T 2014 incluant une contribution

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014/15

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014/15 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014/15 Sommaire SOMMAIRE 2 1. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE AU 30 SEPTEMBRE 2014 3 1.1. Note préliminaire 3 1.2. Faits marquants du premier semestre 2014/15 3 1.3. Evolution

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Groupe Vétoquinol Rapport financier semestriel au 30 juin 2009 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 VETOQUINOL 34 rue du Chêne Sainte Anne Magny-Vernois 70204 Lure Cedex France www.vetoquinol.com 1 Groupe

Plus en détail

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS Les comptes consolidés du groupe SILIC sont établis,

Plus en détail

Rapport semestriel 2008

Rapport semestriel 2008 Rapport semestriel 2008 Au cours du premier semestre, le groupe Edipresse a précisé sa stratégie en donnant la priorité au renforcement de ses activités suisses et au développement de ses activités dans

Plus en détail

PATRIMOINE IMMOBILIER 30.09.2008 31.12.2007. Surface locative totale (m²) 174.825 166.591. Taux d endettement AR 21 juin 2006 (max. 65%) (%) 39 % 43 %

PATRIMOINE IMMOBILIER 30.09.2008 31.12.2007. Surface locative totale (m²) 174.825 166.591. Taux d endettement AR 21 juin 2006 (max. 65%) (%) 39 % 43 % Information réglementée embargo 03/11/2008, 17h45 Déclaration intermédiaire pour le troisième trimestre 2008 du conseil d administration couvrant la période du 01.07.2008 au 30.09.2008 Résultats positifs

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

Rapport Financier Semestriel 2015

Rapport Financier Semestriel 2015 Rapport Financier Semestriel 2015 Incluant : - Rapport semestriel d Activité - Etats Financiers Consolidés au 30 Juin 2015 - Rapport des Commissaires aux Comptes sur l information financière semestrielle

Plus en détail