ATELIER D INTELLIGENCE COLLECTIVE Forum du 7 Juin 2014 à LILLE. Par Tao Carpentier, Benjamin Degroote et Véronique Péterlé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ATELIER D INTELLIGENCE COLLECTIVE Forum du 7 Juin 2014 à LILLE. Par Tao Carpentier, Benjamin Degroote et Véronique Péterlé"

Transcription

1 ATELIER D INTELLIGENCE COLLECTIVE Forum du 7 Juin 2014 à LILLE Par Tao Carpentier, Benjamin Degroote et Véronique Péterlé

2 Atelier de 2 heures «Construire ensemble...» Intention de l atelier : faire émerger des problématiques autour de l éducation pour nourrir les réflexions et actions du comité local du Nord du Printemps de l Education. Livrable : les enjeux de l éducation de demain vu au prisme du triangle relationnel ENFANT / PARENT / ENSEIGNANT 5 questions ont été soumises au groupe : 1. Comment se manifeste la souffrance à l école? 2. A quoi ressemblent les relations conflictuelles à la maison entre parents et enfants? 3. Que serait un décalage entre l école et la maison? 4. La pire façon d apprendre, c est quoi? 5. Le «mauvais élève», «mauvais prof», «mauvais parent». Qui sont-ils? Les questions 3 et 4 sont celles qui ont suscité le plus d envie d être étudiées, suivies de la question 1. Au final, les questions 1 à 4 ont été investiguées par le groupe Déroulé de l atelier : Ouverture du cercle (15 min) «Le verre à moitié VIDE» (20 min Partie 1). On prend ses lunettes du «constat pessimiste» «Le verre à moitié PLEIN» (20 min Partie 2). On change de lunettes, en prenant celles qui permettent d imaginer le meilleur. Axes de réflexions pour le Printemps de l Education (20 min) Charte relationnelle Clôture de l atelier

3 Des décalages de nature différente.. - décalage entre les principes de vie et valeurs éducatives (exemple : punition dans l un des systèmes, et responsabilisation & autonomie dans l autre... etc) => peut conduire à un sentiment pour les parents de sabotage de leurs principes éducatifs et inversement à un sentiment pour l école d un sabotage des principes et de la pédagogie de l école - décalage possible également en terme de rythmes de vie pour l enfant => peut conduire à une perte de repères pour l enfant - Décalage possible également sur le contenu des enseignements, par exemple concernant les principes d une bonne alimentation, concernant les savoirs en Histoire, en Science.. etc Avec des conséquences diverses... - deux éducations opposées : l enfant est au milieu, il subit => conflit de loyauté pour l enfant qui ne sait plus quel comportement adopter => souffrance de l enfant - décalage qui peut conduire une des parties (parents ou enseignants) à se décourager face à la confrontation des 2 systèmes éducatifs - décalage qui peut conduire à une rupture de communication entre parents/enseignants Pour favoriser la cohérence entre les deux parties, principalement des idées de solutions autour d une communication et un regard bienveillants réciproques - Avoir une communication bienveillante et respectueuse envers l autre partie, pour instaurer la confiance - Organiser des moments informels et festifs pour se rencontrer - Faire «revenir» dans l école des parents qui ont eu un vécu personnel très douloureux à l école - Valoriser le rôle parental, sans jugement de valeur - Organiser des groupes de parole pour échanger sur des thématiques, de préférence avec la venue d un tiers pour apporter de l information neutre sur le sujet et lancer le débat - Faire intervenir des personnes extérieures à l école avec les parents, sans présence des enseignants, afin de libérer la parole des parents et de pouvoir faciliter l échange entre pairs de façon authentique et libératrice.

4 - Avec trop de stress - Subir / sous la contrainte - Hiérarchie écrasante - Passivité - Devenir un mouton - Sens unique enseignant à élève - Enseignement unique / tronc commun - Gros effectifs - Formatage / taylorisation - Individualisme - Rentabilité exigée - Etre écouté vraiment - Aimer les gens pour transmettre - Transmettre simplement sans objectif purement pédagogique - Amour - Accueillir la différence - Apprendre c est naturel, dès lors que c est autorisé - Aimer les autres et s aimer soi-même - Avoir un diplôme c est différent qu avoir de l expérience - Savoirs valorisés et savoir-être dévalorisés - Survalorisation de l intellect - Corps-esprit statique - Absence des émotions - Suprématie de l AVOIR sur l ETRE - Bachotage / apprendre par cœur / apprendre sans comprendre - Sans intérêt / pas de sens dans les apprentissages - Résignation / quand on n a plus envie de chercher - Quand l enseignement est mort - Pression de la réussite via les notes - Décalage des apprentissages avec la vrai vie - Savoir-être - Valoriser toutes les intelligences - Savoir-faire - Se connaître - Manque d outils pour apprendre à apprendre - Apprendre par plaisir / importance du jeu - Apprendre en faisant.. Expérimenter - Apprendre Ensemble! - Apprentissage motivé par ses propres questions, curiosités, vécu - Processus > résultat : l essentiel c est de chercher, pas de trouver - Le savoir comme un outil/moyen et pas une fin en soi - Accepter de ne pas savoir - Droit à l erreur / accueil de l erreur

5 - Hécatombe de jugements (négatifs et positifs) - Défaut de motivation des enseignants - Déficit de formation des enseignants - Soumission des enseignants à leur hiérarchie (syndrôme du bon élève) - Pression, rentabilité => stress, épuisement - L école est devenu un bien de consommation - Echec scolaire Se sentir bien à l école, comme une des sphères de la vie sociale - Les copains / le partage / heureux de retrouver leur contexte social à eux : la récré et leurs copains : «L école = notre bulle» - L apprentissage du savoir : fierté de savoir lire / écrire / compter / calculer. Etc - Lien entre l école et l extérieur - Echanger entre parents : avoir du lien avec les autres parents - Moins de patience => moins d acceptation de la différence - Provocation / repli sur soi / échec scolaire - Solitude - Développement de maladies somatiques - Harcèlement / moqueries / violence physiques / violences contre soi - Manque d estime de soi - Insécurité affective des enfants => violences - Refus - Compétition L école où l on est autorisé à ETRE soi : - Plaisir d exister - Etre reconnu en tant que personne - Avoir son libre-arbitre - Avoir le droit à la parole - Pouvoir s exprimer / faire du bruit / être «vivant» - Pouvoir prendre des initiatives - Laisser libre cours à son imagination / sa créativité - Cultiver l enthousiasme, la curiosité - Avoir une communication bienveillante

6 Difficultés du rôle d éducation dans la société actuelle... - «éduquer» en tant qu adulte est difficile à l heure actuelle car société individualiste et «enfants en réaction» alors qu il serait nécessaire d avoir une éducation collaborative : «il faut tout un village pour éduquer un enfant» - Sentiment d être abusé en tant qu éducateur : les enfants demandent toujours plus - Famille recomposée : quelle est ma place? Quel rôle d autorité? Manque de respect... - Toujours tout ranger derrière eux / Maman bonne à tout faire, les ados mettent les pieds sous la table=> pas de respect - Disputes autour de la table / jamais envie de manger ce qui est préparé - Pas de respect : ils préviennent au dernier moment qu ils ne rentrent pas - Rythmes différents / Besoins différents Difficultés relationnelles - Le portable a remplacé la communication en famille - Ne pas réussir à comprendre ce qui se passe dans leur tête - Effet miroir de nos enfants qui nous renvoient nos défauts «Ils ont hérité de mes défauts : c est la cata!» => travail sur soi nécessaire - Education «en force» : on fulmine et on se lance des injonctions «tu ramasses tout de suite ce que tu viens de jeter» - - Savoir dire son Amour / être dans l empathie - Etre ensemble / favoriser l existence des moments où on est tous ensemble / partage / plaisir d être ensemble - Importance des repas comme moment de partage / écoute - Détente / bien être - Cadre mis en place par les parents / organisation posée / rôles définis de chacun / partage des tâches : de manière ludique - Respect de chacun / confiance - Accueil des émotions - Favoriser la communication / Ecoute de chacun

7 Qu est- ce que la société peut apporter comme outils pour libérer les parents? Comment apaiser les parents pour qu ils en mettent plus autant la pression sur leurs enfants? PARENT Comment les parents pourraient entrer plus à l école? Comment impliquer les parents à l école? Etre bienveillant envers les mamans Les enjeux de l éducation de demain vu au prisme du triangle relationnel ENFANT / PARENT / ENSEIGNANT Prendre soin de soi pour prendre soin des autres Comment être acteur du changement? Réinvestir sur l ETRE et moins sur le SAVOIR Comment faire se rencontrer et s écouter ces 2 mondes : éducation scolaire et éducation familiale? Comment aider les enfants à être à l écoute de leurs ressentis pour qu ils puissent l exprimer? Comment réussir à exprimer sa souffrance de manière directe et constructive? ENFANT Comment donner de l envie et du plaisir à l enfant? Redéfinir la place de l enfant dans l école Redéfinir la place de l enfant dans la société : cf école obligatoire avant d être acteur de sa vie dans la vraie vie active? Donner du sens Comment l école pourrait faire plus partie de la vie? Comment donner vie à l école et comment vivre l école? Quel équilibre savoir / savoir- être / savoir- faire? Comment passer de la juxtaposition Ecole Maison et une vie continue et globale pour l enfant? Comment la vie entre- t- elle dans l école? Comment préserver le plaisir d apprendre et d enseigner? Comment dépasser la simple cohabitation entre l école et l extérieur Pourquoi le même programme pour tous? Comment aider les enseignants à déceler les souffrances et à y remédier? Comment passer de la rentabilité- compétition à la collaboration coopération? ENSEIGNANT Accepter la remise en question Comment reconstruire le métier d enseignant et l image du métier? Comment s ouvrir à de nouvelles pédagogies? Quelles pédagogies? Quelles qualités requises pour enseigner? quelle posture? Qui enseigne à qui?

8

ORGANISME DE FORMATION EN COMPETENCES RELATIONNELLES. Réunion - Alliance

ORGANISME DE FORMATION EN COMPETENCES RELATIONNELLES. Réunion - Alliance ORGANISME DE FORMATION EN COMPETENCES RELATIONNELLES Réunion - Alliance Sommaire Présentation de la Société Réunion Alliance P 3. Quelle formation choisir? P 4. Quel outil et quelle mise en pratique? P

Plus en détail

Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016

Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016 Code Siret 79177443300019 Code APE 7022Z Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016 Sommaire La cible prioritaire Les origines de la prestation, ou la naissance d

Plus en détail

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management?

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management? de management? Voici quatre situations professionnelles : à chaque fois vous avez le choix entre quatre types de comportements. Cochez la case qui, selon vous, correspond le plus au comportement que vous

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Zoothérapie : médiation par l animal? La communication La professionnalisation

Table des matières. Avant-propos. Zoothérapie : médiation par l animal? La communication La professionnalisation Table des matières Avant-propos. Zoothérapie : médiation par l animal? La communication La professionnalisation IX XI XII PREMIÈRE PARTIE ZOOTHÉRAPIE, MÉDIATION PAR L ANIMAL : AFFAIRE DE PROFESSIONNELS

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL Ouverts d esprit Ouverts d esprit Nous portons un regard critique sur

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE

ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE CONTACT : Lisa AGOSTINI lisaagostini@mjcjeanmace.fr - 07.61.08.68.04 MJC Jean Macé 38 rue Camille ROY 69007 LYON 1 La Maison des Jeunes et de la Culture

Plus en détail

Objectifs de cet atelier

Objectifs de cet atelier LES ATELIERS DE REGAIN La dynamique de groupe 2 Objectifs de cet atelier Finalité : développer la capacité d'un groupe de personnes à collaborer pour formuler son propre avenir et y parvenir en contexte

Plus en détail

Situations à risque. But de la présentation. Qualité de vie. Qualité de vie. Ce que disent les enseignant-e-s qui ont participé à des séminaires

Situations à risque. But de la présentation. Qualité de vie. Qualité de vie. Ce que disent les enseignant-e-s qui ont participé à des séminaires Comment favoriser la qualité de vie des professionnel-le-s dans les établissements scolaires? Marc Thiébaud Jürg Bichsel But de la présentation Présenter les pratiques développées en Suisse romande pour

Plus en détail

ETRE PARENT D UN ENFANT DYSPHASIQUE. Le rôle de parent La fratrie et l entourage Le ressenti des parents Conseils aux familles Rôle de l association

ETRE PARENT D UN ENFANT DYSPHASIQUE. Le rôle de parent La fratrie et l entourage Le ressenti des parents Conseils aux familles Rôle de l association ETRE PARENT D UN ENFANT DYSPHASIQUE Le rôle de parent La fratrie et l entourage Le ressenti des parents Conseils aux familles Rôle de l association Un enfant dysphasique est avant tout un enfant, le rôle

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Pilotage pédagogique, politique éducative, gouvernance et climat scolaire

Pilotage pédagogique, politique éducative, gouvernance et climat scolaire Pilotage pédagogique, politique éducative, gouvernance et climat scolaire Luc PHAM, responsable du Centre académique d Aide aux Écoles et aux Établissements (C.A.A.E.E.) de l académie de Versailles ESENESR

Plus en détail

Activités - Mon Journal

Activités - Mon Journal Activités - Mon Journal Volume 64 Les cinq tâches ainsi que les activités d'apprentissage explorent les six grandes compétences énoncées dans le cadre du curriculum en littératie des adultes en Ontario

Plus en détail

Le partage des responsabilités dans une équipe

Le partage des responsabilités dans une équipe Le partage des responsabilités dans une équipe Comment permettre à chacun d avoir des responsabilités et d être soutenu pour les mener à bien? Peut-on s appuyer sur la diversité (histoire, compétences,

Plus en détail

Un espace unique de paroles, de dialogues, de réflexions, de partage...

Un espace unique de paroles, de dialogues, de réflexions, de partage... Un espace unique de paroles, de dialogues, de réflexions, de partage... Kair Lab Objectifs : Permettre à toutes les personnes concernées par l entreprise et son environnement en général, un projet ciblé

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé

Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 1 Dominique Jaillon - Sociologue, Superviseur, Coach - Past-Président de la Société Française de Coaching - Directeur

Plus en détail

Résidences étudiantes

Résidences étudiantes SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Résidences étudiantes Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Comment gérer les activités festives dans nos résidences? Comment gérer les nuisances autour? Quelles solutions

Plus en détail

Coaching professionnel et life-coaching

Coaching professionnel et life-coaching Coaching professionnel et life-coaching Quelle est l origine de ces termes? Le terme anglais «coach» dérive en fait du mot français «cocher», qui désignait la personne qui conduisait une voiture tirée

Plus en détail

FORMATIONS CON.FO.RE SAMUEL DURAND

FORMATIONS CON.FO.RE SAMUEL DURAND 53 FORMATIONS CON.FO.RE SAMUEL DURAND Depuis 2004 Confore accompagne les entreprises à l aide d actions de Conseil et de Formations visant à développer les compétences, accroître le savoir-faire et poursuivre

Plus en détail

NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES

NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES Récemment, dans un texte : - j ai identifié les souffrances et les modes défensifs que les travailleurs utilisent pour faire face

Plus en détail

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS sommaire 1. Avoir confiance pour mieux réussir 2 2. Changement : le plus difficile des challenges à gérer! 2 3. La créativité au

Plus en détail

Atelier D: Plus-value d une co-construction pluridisciplinaire entre enseignants et PPLS.

Atelier D: Plus-value d une co-construction pluridisciplinaire entre enseignants et PPLS. 17 août 2011 Atelier D: Plus-value d une co-construction pluridisciplinaire entre enseignants et PPLS. Carole HENRY, psychologue PPLS, responsable d équipe Pascal MICHEL, enseignant, praticien formateur

Plus en détail

LA DEMARCHE QUALITE AU SERVICE DES PATIENTS ET DES PERSONNELS

LA DEMARCHE QUALITE AU SERVICE DES PATIENTS ET DES PERSONNELS LA DEMARCHE QUALITE AU SERVICE DES PATIENTS ET DES PERSONNELS Patrick de Saint-Jacob Directeur Division Cliniques Groupe ORPEA - CLINEA SISQUAL 2007 - CNIT LA DEFENSE, le 13 novembre LE GROUPE ORPEA -

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Commerce Point de vente

Commerce Point de vente Commerce Point de vente www.rmdconsultants.com APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION Plaisir d accueillir, plaisir de vendre Connaître les attentes des clients Maitriser les fondamentaux de

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Catalogue de formations Tapania Consulting

Catalogue de formations Tapania Consulting Catalogue de formations Tapania Consulting La fantaisie et l imagination sont plus importantes que les connaissances Einstein Thèmes principaux 1. communication interne 2. communication et management 3.

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION FORMATION EN MANAGEMENT DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS MANAGÉRIALES STRUCTURE DE LA FORMATION Programme de formation : 7 jours Siège social : 3B, Rue Taylor, CS 20004 75481 PARIS Cedex

Plus en détail

l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH

l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH Mercredi 7 Octobre 2015 NANTES JF. Souchon, M. Laprevotte, N. Edeb, A. Simon, O Benveniste Département de Médecine Interne Pôle

Plus en détail

Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve

Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve Virginie Nicaise Maître de Conférences Université de Lyon Préparatrice Physique

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Principes de management collectif Publication UNGANA 1304 CIDR Tous droits de reproduction réservés SE Séquence 1: Les stades de développement d'une

Plus en détail

Ateliers Arts & Sens

Ateliers Arts & Sens Ateliers Arts & Sens Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation Le Parcours Sensi Experience Management renforce l intelligence collective de l équipe des équipes Sensi Experience

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Fondement 2 La création d un climat actualisant

Fondement 2 La création d un climat actualisant Fondement 2 La création d un climat actualisant La création d un climat actualisant se résume comme étant une atmosphère de confiance dans une salle de classe. Il s agit donc, à la base, de gérer un contexte

Plus en détail

L entretien infirmier. UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels

L entretien infirmier. UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels L entretien infirmier UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels 1 Objectifs Expliquez les éléments participant au cadre d un entretien Citez les différents types d entretiens infirmiers Décrire les différentes phases

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

LA PERSON MANAGEMENT ET COMMUNICATION INTERPERSONNELLE

LA PERSON MANAGEMENT ET COMMUNICATION INTERPERSONNELLE LA PERSON MANAGEMENT ET COMMUNICATION INTERPERSONNELLE INSTITUT Efficacité Personnelle Managers et dirigeants Formation Inter-entreprises 2012 «On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui

Plus en détail

pasto fil N 0 2014/2015

pasto fil N 0 2014/2015 pasto fil N 0 2014/2015 Sens Préparer une nouvelle année, c est se mettre en projet habité d un apriori positif et de confiance. Nous pourrions dire se mettre en projet d «une année cadeau». Cela peut

Plus en détail

Les composantes de la réussite scolaire

Les composantes de la réussite scolaire Les composantes de la réussite scolaire Cognitives Culturelles Physiologiques Psychologiques Sociologiques Que devons-nous privilégier dans cette notion polysémique? Sa mesure (évaluations, signalements,

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Nom de la structure : Association Terres à Vivre Adresse : Siège social : 28 rue Jean Baptiste Thiery Solet 54000 - Nancy Téléphone : permanence d écoute, d accueil téléphonique 06-76-26-02-35

Plus en détail

Partie I La fonction managériale : connaissance et compréhension du métier Mini-sommaire

Partie I La fonction managériale : connaissance et compréhension du métier Mini-sommaire Partie I La fonction managériale : connaissance et compréhension du métier Mini-sommaire 1 La raison d être du manager face aux évolutions du contexte 2 La complexité de la fonction managériale 3 Les rôles,

Plus en détail

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans)

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) 1- Présentation du projet éducatif du CSI de Guérigny: Le Centre Social Intercommunal

Plus en détail

Accompagner un élève ayant des troubles de la conduite et du comportement. Avril 2009 ASH 04 1

Accompagner un élève ayant des troubles de la conduite et du comportement. Avril 2009 ASH 04 1 Accompagner un élève ayant des troubles de la conduite et du comportement 1 Ce que peuvent révéler r des troubles du comportement Un désir d d être d et de communiquer quelque chose Une peur, une inquiétude

Plus en détail

La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement

La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement Formation animée par le Dr Pascale Molho, formatrice certifiée par le Centre pour la Communication

Plus en détail

Institut Jean-Pierre Lallemand

Institut Jean-Pierre Lallemand Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (2 e partie) (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2011-2012 Cours de

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013)

FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013) FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013) Lieu : Gîte d Etapes de Pavezin Nombre de séjours : Automne du 5 au 9 novembre 2012 (5 jours) Hiver du 4

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant? «Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?» Intervention de Madame Mireille Colin, formatrice et psychopraticienne. Pourquoi

Plus en détail

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil Projet pédagogique Contexte d intervention Les maisons d accueils auxquelles nous proposons nos services sont des structures

Plus en détail

Compagnonnage en milieu de travail

Compagnonnage en milieu de travail Programme d apprentissage en milieu de travail Compagnonnage en milieu de travail Outil de référence pour compagne et compagnon Technicien et technicienne de véhicules récréatifs Note Dans le but d alléger

Plus en détail

Programme CNV au service de l éducation 2016

Programme CNV au service de l éducation 2016 LA COMMUNICATION NON VIOLENTE AU SERVICE DE L EDUCATION PROGRAMME CNV 2016 Formation proposée par Jacques a dit Présentation de la Formation CNV La formation CNV est une formation certifiante pour apprendre

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014 Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation Québec, 14 octobre 2014 Objectifs et déroulement Objectifs : Réfléchir sur ses pratiques et diagnostiquer le niveau d engagement

Plus en détail

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014 Communication non-violente et médiation Étienne Godinot 04.06.2014 La communication non-violente et la médiation Sommaire 1 - La communication non-violente Qu est ce que la CNV? Définition, rôle Une démarche

Plus en détail

L intelligence collective et le leadership dans la complexité *

L intelligence collective et le leadership dans la complexité * L intelligence collective et le leadership dans la complexité * Nouveaux enjeux / nouveaux modes de management par Pascale Massios ** "Tout ce que vous faites pour nous, vous le faites pour notre bien

Plus en détail

«Développer l estime de soi des enfants. Le rôle des parents»

«Développer l estime de soi des enfants. Le rôle des parents» «Développer l estime de soi des enfants. Le rôle des parents» Intervention de Monsieur Gilbert Jeanvion, ancien enseignant spécialisé et psychologue scolaire, animateur au sein de l «Association des Groupes

Plus en détail

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires aux de l information L impact des sur la vie des jeunes n est plus à démontrer. Presse écrite, télévision, radio et surtout internet font aujourd hui partie intégrante de leur vie quotidienne. Présents

Plus en détail

Dispositif formation

Dispositif formation 1 Dispositif formation Formation aux outils de coaching 2016 2 Programme de formation Les outils de coaching Vous voulez : - communiquer avec aisance en toutes circonstances - atteindre vos objectifs en

Plus en détail

L ÉXPÉRIENCE ESTHÉTIQUE À L ÉCOLE : POINTS DE VUE D ARTISTES

L ÉXPÉRIENCE ESTHÉTIQUE À L ÉCOLE : POINTS DE VUE D ARTISTES L ÉXPÉRIENCE ESTHÉTIQUE À L ÉCOLE : POINTS DE VUE D ARTISTES Myriam Lemonchois Université de Montréal Selon Dewey (2010), l expérience esthétique est l expression et l organisation de nos désirs en fonction

Plus en détail

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur!

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Février 2015 Edito Fraicheur et Terroir : une nouvelle étape! Le dernier édito vous faisait part de l évolution de notre magasin et du manque de place engendré par

Plus en détail

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire La scolarisation des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire INTRODUCTION Une nécessaire coopération entre tous les acteurs présents

Plus en détail

Programmation à étudier selon la demande Samedis 16 et 23 janvier 2016 Annecy Samedis 19 et 26 novembre 2016 - Annecy

Programmation à étudier selon la demande Samedis 16 et 23 janvier 2016 Annecy Samedis 19 et 26 novembre 2016 - Annecy 4, Passage de la cathédrale 74000 ANNECY Mail : formation@epe74.org Présentation des Modules de Formation continue Assistant maternel - Contenu pédagogique Année 2016 Liste des modules présentés par l

Plus en détail

Pourquoi? Les professionnels de la petite enfance et la «refondation» de l école. Anne WISNIEWSKI

Pourquoi? Les professionnels de la petite enfance et la «refondation» de l école. Anne WISNIEWSKI Pourquoi? Les professionnels de la petite enfance et la «refondation» de l école Anne WISNIEWSKI Au début, on dit de l enfant qu il est dépendant des gens qui l entourent, que seuls ses sens le maintiennent

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONFÉRENCE ET FORMATIONS À LA COMMUNICATION NONVIOLENTE

DOSSIER DE PRESSE CONFÉRENCE ET FORMATIONS À LA COMMUNICATION NONVIOLENTE DOSSIER DE PRESSE CONFÉRENCE ET FORMATIONS À LA COMMUNICATION NONVIOLENTE L ASSOCIATION L Association COMMUNICATION PACIFIQUE initialement appelée Association FABER & MAZLISH PACIFIQUE a été créée en 2013

Plus en détail

Méthodes et astuces pour Mieux négocier

Méthodes et astuces pour Mieux négocier Richard Bourrelly Méthodes et astuces pour Mieux négocier, 2007 ISBN : 978-2-212-53907-3 Chapitre 3 Négocier pour gagner ou pour éviter de perdre? Dans ce chapitre vous apprendrez à : identifier les enjeux

Plus en détail

1 Les centres: centres d intelligence pour nous relier au monde extérieur:

1 Les centres: centres d intelligence pour nous relier au monde extérieur: Généralités Le mot "Ennéagramme" vient de deux mots grecs signifiant neuf (ennea) et points (grammos). En effet, l'ennéagramme est à l'origine un symbole, constitué de neuf points également répartis sur

Plus en détail

Decembre 2013. Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ!

Decembre 2013. Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ! Decembre 2013 Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ! Le contexte socio-économique actuel peu stable, les aléas de nos vies personnelles, nos déceptions comme nos envies

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS A) Le public concerné Le jardin d enfants est un lieu d accueil pour les enfants de 2,5ans à 4 ans, scolarisés à temps plein en 1 ère année d école maternelle. Il fonctionne

Plus en détail

Introduction les éléments de la réflexion page 2 l entreprise système page 3. I - L entreprise, son fonctionnement page 4

Introduction les éléments de la réflexion page 2 l entreprise système page 3. I - L entreprise, son fonctionnement page 4 CAFE ALEES - ETHIQUE ET POUVOIR Pouvoir équitable des parties prenantes Jean-Claude MONIER Le 26/04/2012 Introduction les éléments de la réflexion page 2 l entreprise système page 3 I - L entreprise, son

Plus en détail

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Protocole de passation questionnaire parents lien complet : http://ppe.orion.education.fr/academie/itw/answer/j5he1yww4tzy1stg9ozhfa lien raccourci : http://goo.gl/6laokl

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

Présentation du réseau des ÉCOLES des PARENTS et des ÉDUCATEURS 1

Présentation du réseau des ÉCOLES des PARENTS et des ÉDUCATEURS 1 «Des parents parlent avec d autres parents» CAFES DES PARENTS ATELIERS DE COMMUNICATION SOIREES DEBATS FORMATION PROFESSIONNELLE Présentation du réseau des ÉCOLES des PARENTS et des ÉDUCATEURS 1 Notre

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Guide des premiers jours

Guide des premiers jours Accueillir un enfant du voyage dans une classe ordinaire : Guide des premiers jours Quatre facteurs entravent sensiblement la réussite scolaire des enfants itinérants : «- changement de maître, et partant

Plus en détail

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet.

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet. Pourquoi un stage sur la relation à l argent? Nous sommes confrontés à l argent au quotidien et tellement peu de personnes se posent la question de son rapport l argent. Nous utilisons donc cette porte

Plus en détail

«Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité»

«Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité» «Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité» Compte-rendu de la formation Les 16 et 17 novembre 2011 Organisme prestataire : la FOCEL Seine et Marne, Ligue de l Enseignement Intervenante : Céline

Plus en détail

Le projet de médiation scolaire au collège Henri HIRO

Le projet de médiation scolaire au collège Henri HIRO Le projet de médiation scolaire au collège Henri HIRO La médiation scolaire c est quoi? I- Définition : C est un processus qui permet, lors d un conflit, l intervention de personnes extérieures et formées,

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras

Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras Présenté à Mer et Monde Octobre 2013 Préparé par Marie-Ange Niwemugeni et Caroline Desgagnés SOMMAIRE Ce rapport

Plus en détail

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1 FICHE D APPRÉCIATION D UNE ACTIVITÉ OU D UNE TÂCHE DÉLÉGUÉE Nom du délégateur (gestionnaire) : Nom du délégataire (collaborateur) : Service : Période d évaluation : GUY NÉLANGER Dernière MAJ : Juillet

Plus en détail

Qu attendent les étudiants d écoles de commerce de leurs stages & apprentissages? BUSINESS SCHOOLS ASPIRATIONS 2013

Qu attendent les étudiants d écoles de commerce de leurs stages & apprentissages? BUSINESS SCHOOLS ASPIRATIONS 2013 Menée auprès de 3000 étudiants, en ligne et sur les principaux forums étudiants 2012 / 2013, l enquête HappyTrainees Aspirations de meilleuresentreprises.com analyse leurs aspirations vis à vis des stages

Plus en détail

EXPOSE : La Communication Interpersonnelle

EXPOSE : La Communication Interpersonnelle EXPOSE : La Communication Interpersonnelle Introduction : Tout activité humaine est communication, elle est partout, elle est inévitable. Elle a lieu avec des individus, des groupes, des objets ; à l occasion

Plus en détail

Le T du «Saint» rappelle la croix chrétienne et le caractère propre de l établissement.

Le T du «Saint» rappelle la croix chrétienne et le caractère propre de l établissement. Avec l école Saint Joseph, le collège Saint Rémi forme un ensemble scolaire cohérent qui partage le même projet éducatif et développe les mêmes valeurs. Sur le logo, l ensemble scolaire se veut protecteur.

Plus en détail

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités Le numérique, permet de mettre en phase l École avec un monde en perpétuel mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre

Plus en détail

Compte-rendu. Rencontre d échanges thématique. "Impliquer les jeunes dans le cadre de la mise en œuvre d un chantier " Vendredi 14 Mars 2014 - Kpalimé

Compte-rendu. Rencontre d échanges thématique. Impliquer les jeunes dans le cadre de la mise en œuvre d un chantier  Vendredi 14 Mars 2014 - Kpalimé Compte-rendu Rencontre d échanges thématique "Impliquer les jeunes dans le cadre de la mise en œuvre d un chantier " Vendredi 14 Mars 2014 - Kpalimé Jeudi 20 Mars 2014 Lomé Espace Volontariats Togo Rédigée

Plus en détail

ATELIER SYNERGIE COMMENT ETRE PERFORMANT GRACE A LA SYNERGIE

ATELIER SYNERGIE COMMENT ETRE PERFORMANT GRACE A LA SYNERGIE FORUM du Jeudi 12 Mai 2015 ATELIER SYNERGIE COMMENT ETRE PERFORMANT GRACE A LA SYNERGIE Consultants membres de la Fanny LIGNERES 06 83 24 28 31 contact@accapdis.com www.accapdis.com Loïc MAUGENDRE 06 23

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

Le Pouvoir Libérateur de l Instant Aimant

Le Pouvoir Libérateur de l Instant Aimant Le Pouvoir Libérateur de l Instant Aimant Une Présence de Paix et d Amour En chacun de nous, en tous temps et en tous lieux, il y a LA Présence, cette intensité d être qui nous émeut tant devant un bébé!

Plus en détail

Formulaire d évaluation de la contribution du personnel-cadre

Formulaire d évaluation de la contribution du personnel-cadre DOCUMENT OFFICIEL (version du 29 juin 2012) Formulaire d évaluation de la contribution du personnel-cadre Date de la rencontre initiale : Date de la rencontre de mi-année : Date de la rencontre d'évaluation

Plus en détail

Catalogue 2015. La formation. autrement! Formations en management et efficacité professionnelle

Catalogue 2015. La formation. autrement! Formations en management et efficacité professionnelle Catalogue 2015 Formations en management et efficacité professionnelle La formation autrement! 1 Ce catalogue regroupe des exemples de formations en management et en efficacité professionnelle. Chaque formation

Plus en détail

FORMATIONS THEMATIQUES 2016 Pour les professionnels Enfance- Petite Enfance

FORMATIONS THEMATIQUES 2016 Pour les professionnels Enfance- Petite Enfance FORMATIONS THEMATIQUES 2016 Pour les professionnels Enfance- Petite Enfance Tarif : Formation 1 jours (7H) : 115 / personne Formation (2 x 7 h = 14 h) : 230 / personne Formation 3 jours (3 x 7 h = 21 h)

Plus en détail

Comment évaluer la satisfaction des usagers?

Comment évaluer la satisfaction des usagers? Journée thématique FNARS Comment évaluer la satisfaction des usagers? 1 L évaluation de la satisfaction des usagers Une question éthique et une étape d évolution dans le secteur social et médico-social

Plus en détail