M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E"

Transcription

1 C A R T E S M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E G U S TAV O B A R R E N O J O S E C A R L O S C O R R E I A R E M I H Ä M M E R L I M A R T I N M C N U L T Y U n i v e r s i t é d e G e n è v e P A GE - 1 -

2 TA B L E D E S M AT I E R E S TABLE DES MATIERES _ 2 CHAMP D APPLICATION 3 DESCRIPTION DES CONSTITUANTS 3 DOMAINE DES CONSTITUANTS 5 PREDICATS DES RELATIONS 6 GRAPHE RELATIONNEL 8 QUESTIONS EN ALGEBRE RELATIONNELLE 9 QUESTIONS EN SQL 9 MASQUES DE SAISIE _ 11 MASQUE DE SAISIE DE LA COMMANDE : 11 MASQUE DE SAISIE DU CLIENT : 11 CONCRETISATION DE LA MODELISATION _ 13 CREATION DES TABLES 13 REMPLISSAGE DES TABLEAUX 14 INSERTION DE NOUVEAUX CLIENTS 15 INSERTION D UNE NOUVELLE COMMANDE 15 CREATION D UNE VUE POUR LES PRIX CALCULES 16 MISE DES PRIX CALCULES DANS LA TABLE LIGNECOMMANDE 16 INSERTION DES PRIX EFFECTIFS DANS LA TABLE LIGNECOMMANDE 16 CREATION D UNE VUE POUR LES PRIX DES COMMANDES 16 MISE DES PRIX DES COMMANDES DANS LA TABLE COMMANDE 16 CONCLUSION 17 PAGE -2 -

3 C H A M P D AP P L I C AT I O N Le but de ce travail est de modéliser une imprimerie de cartes de visite. Pour réaliser ce travail, nous sommes partis sur la base d une liste des prix avec une description des articles, qui se trouve en annexe. Les attributs qui décrivent les articles sont : taille de la carte, type de papier, description du logo, description du fond, carte recto verso, carte plastifiée. L objectif principal est de modéliser les commandes de cartes (calculer le prix d une carte dont on a défini toutes les caractéristiques, déterminer les caractéristiques de cartes déjà réalisées, permettre les commandes de cartes de type différent) en plus de, par exemple : savoir quels articles ont été commandés par le client X durant une période ; savoir si X est client de l imprimerie ; savoir quel a été l article le plus vendu, selon des critères à définir ; savoir si une commande a été payée ; connaître le chiffre d affaires durant une période ; connaître les achats d un client durant une période. D E S C R I P T I O N D E S C O N S T I T U A N T S P A GE - 3 -

4 TableauCodeFond CodeFond Temps SupplFond SupplImprFond (SANS)Fond Fond(EXIS)tant Fond(SCAN)ne FondA(CREE)r T FondA(MODI)fier T TableauCodeLogo CodeLogo Temps SupplLogo SupplImprLogo (SANS)Logo Logo(EXIS)tant Logo(SCAN)ne LogoA(CREE)r T LogoA(MODI)fier T TableauCodePapier CodePapier FactSupplPapier (M)at * 1.0 (B)rillant * 1.1 (P)hoto * 2.5 TableauCodePlastifie CodePlastifie FactSupplPlastifie OUI * 1.1 NON * 1.0 TableauCodeTexte CodeTexte SupplTexte OUI -.05 NON 0.- TableauCodeRectoVerso CodeRectoVerso FactRectoVerso OUI *1.8 NON *1.0 TableauCodeTaille CodeTaille PrixTaille Taille Format1 (F1) cm x 7.2 cm Format2 (F2) cm x 9.0 cm Format3 (F3) cm x 10.0 cm Format4 (F4) cm x 14.8 cm Format5 (F5) cm x 21.0 cm Format6 (F6) cm x 29.7 cm Client NumeroClient Nom Prenom Adresse Telephone Commande DateDeCommande DateDeLivraison NumeroClient MontantVerse Prix NumeroCommande PAGE -4 - LigneCommande NumeroCommande NumeroLigne Quantite PrixCalcule PrixEffectif CodeTaille CodePapier CodeLogo CodeFond CodePlastifie CodeRectoVerso CodeTexte

5 D O M A I N E D E S C O N S T I T U A N T S dom (NumeroClient) = entier positif dom (Nom) = mot dom (Prenom) = mot dom (Adresse) = texte dom (Telephone) = mot dom (NumeroCommande) = entier positif dom (NumeroLigne) = entier positif dom (Quantite) = entier positif dom (PrixCalcule) = nombre réel positif dom (PrixEffectif) = nombre réel positif dom (CodeTaille) = {Format1 (5.2,7.2), Format2 (5.2,9.0), Format3 (5.6,10.0), Format4 10.5,14.8), Format5 (14.8,21.0), Format6 (21.0,29.7)} dom (CodePapier) = {Mat, Brillant, Photo} dom (CodeLogo) = {SansLogo, LogoExistant, LogoScanne, LogoACreer, LogoAModifier} dom (CodeFond) = {SansFond, FondExistant, FondScanne, FondACreer, FondAModifier} dom (CodePlastifie) = {oui, non} dom (CodeRectoVerso)= {oui, non} dom (CodeTexte) = {oui, non} dom (DateCommande) = date dom (DateLivraison) = date dom (MontantVerse) = nombre réel positif dom (Prix) = nombre réel positif P A GE - 5 -

6 P R E D I C AT S D E S R E L AT I O N S Client + = (NumeroClient, Nom, Prenom, Adresse, Telephone) Client (NumeroClient, Nom, Prenom, Adresse, Telephone) : «Un client est identifié par un NumeroClient, il porte le nom Nom, le prénom Prenom, habite Adresse et peut être joint par téléphone au numéro Telephone.» LigneCommande + = (NumeroCommande, NumeroLigne, Quantite, PrixCalcule, PrixEffectif, CodeTaille, CodePapier, CodeLogo, CodeFond, CodePlastifie, CodeRectoVerso, CodeTexte) LigneCommande (NumeroCommande, NumeroLigne, Quantite, PrixCalcule, PrixEffectif, CodeTaille, CodePapier, CodeLogo, CodeFond, CodePlastifie, CodeRectoVerso, CodeTexte) : «La ligne de commande lie une ligne à une commande NumeroCommande. Chaque ligne de commande est identifiée par un numéro NumeroLigne, elle contient la quantité commandée Quantite, le prix calculé PrixCalcule, le prix effectif PrixEffectif, le format de la carte CodeTaille, la type de papier CodePapier, le type de logo CodeLogo, le type de fond CodeFond, elle définit si la carte est plastifiée CodePlastifie, si la carte est recto et verso CodeRectoVerso, s il y a du texte CodeTexte.» Commande + = (DateCommande, DateLivraison, MontantVerse, Prix, NumeroClient, NumeroCommande) Commande (DateCommande, DateLivraison, MontantVerse, Prix, NumeroClient, NumeroCommande) : «L entité commande permet de lier la ligne de commande NumeroCommande au client NumeroClient, elle contient la date de commande DateCommande, la date de livraison DateLivraison, le montant déjà versé MontantVerse et le prix total de la commande Prix.» SpecificationTaille + = (CodeTaille, PrixTaille) SpecificationTaille (CodeTaille, PrixTaille) : «La carte avec le format CodeTaille coûte PrixTaille en plus.» SpecificationPapier + = (CodePapier, FactSupplPapier ) SpecificationPapier (CodePapier, FactSupplPapier) : «Le prix de la carte dont le type de papier est CodePapier, est multiplié par FactSupllPapier.» SpecificationLogo + = (CodeLogo, Temps, SupplLogo, SupplImprLogo, NumeroLogo) SpecificationLogo (CodeLogo, Temps, SupplLogo, SupplImprLogo, NumeroLogo) : «La carte avec le logo NumeroLogo, de type CodeLogo coûte SupplImprLogo et Temps*SupplLogo en plus.» SpecificationFond + = (CodeFond, Temps, SupplFond, SupplImprFond, NumeroFond) SpecificationFond (CodeFond, Temps, SupllFond, SupllImprFond, NumeroFond) : «La carte avec le fond NumeroFond, de type CodeFond coûte SupplImprFond et Temps*SupplFond en plus.» SpecificationPlastifie + = (CodePlastifie, FactPlastifie) SpecificationPlastifie (CodePlastifie, FactPlastifie) : «Le prix de la carte dont la plastification est CodePlastifie, est multiplié pas FactPlastifie.» SpecificationRectoVerso + = (CodeRectoVerso, FactRectoVerso) PAGE -6 -

7 SpecificationRectoVerso = (CodeRectoVerso, FactRectoVerso) : «Le prix de la carte dont CodeRectoVerso indique si elle est recto verso ou non, est multiplié par FactRectoVerso.» SpecificationTexte + = (CodeTexte, SupplTexte) SpecificationTexte = (CodeTexte, SupllTexte) : «La carte dont le texte est CodeTexte, coûte SupplTexte en plus.» P A GE - 7 -

8 G R AP H E R E L AT I O N N E L CodeRectoVerso PrixEffectif CodePlastifie Quantite CodeTaille PrixCalcule NumeroLigne CodePapier CodeLogo LigneCommande CodeFond CodeTexte NumeroCommande DateLivraison DateCommande MontantVerse Prix Telephone Commande Client NumeroClient Nom Prenom Adresse CodeTaille Temps CodeFond CodeLogo CodePapier CodeTexte CodePlastifie SupplFond SupplImprFond TableauCodeFond Temps SupplLogo SupplImprLogo TableauCodeLogo TableauCodePapier FactSupplPapier SupplTexte TableauCodeTexte TableauCodePlastifie FactSupplPlastifie CodeRectoVerso FactRectoVerso TableauCodeRectoVerso TableauCodeTaille PrixTaille Taille PAGE -8 -

9 Q U E S T I O N S E N A L G E B R E R E L AT I O N N E L L E 1) Liste des clients : (client [Nom, Prenom, Adresse, Telephone, NumeroClient]) 2) Toutes les commandes du client Dupont : (*Nom = Dupont ) (Client *Commande) [Commande + ] 3) Toutes les cartes plastifiées de Format3 commandées : ((*CodePlastifie = oui ) ^ (CodeTaille = Format3 )) (LigneCommande) [Quantite] 4) Informations sur une ligne de commande Ligne : (*NumeroLigne = Ligne) (LigneCommande) [Quantite, PrixCalcule, PrixEffectif, CodeTaille, CodePapier, CodeLogo, CodeFond, CodePlastifie, CodeRectoVerso, CodeTexte] 5) Les lignes de commande dont le prix est inférieur à PrixMax : (*PrixEffectif < PrixMax) (Commande *LigneCommande) [LigneCommande + ] 6) Afficher les tailles disponibles et les prix correspondants : (TableauCodeTaille [TableauCodeTaille + ]) Q U E S T I O N S E N S Q L 1) Chiffre d affaires durant une période : SELECT «Chiffre d affaires 96», SUM(Prix) FROM Commande WHERE DateDeCommande >= AND DateDeCommande <= ; 2) Prix d une carte avec certaines options : SELECT PrixEffectif, CodeTaille, CodePapier, CodeLogo, CodeFond, CodePlastifie, CodeRectoVerso, CodeTexte FROM LigneCommande WHERE CodeTaille = F1 AND CodeFond = SANS AND CodePapier = B AND CodePlastifie = NON AND CodeRectoVerso = NON AND CodeLogo = SCAN ; P A GE - 9 -

10 3) Achats d un client durant une période (mois de décembre 96) selon la date de commande : SELECT Nom, Prenom, l.*, SUM(l.PrixEffectif) FROM Client c, Commande co, LigneCommande l WHERE c.numeroclient = co.numeroclient AND co.numerocommande = l.numerocommande AND DateDeCommande BETWEEN AND ORDER BY Nom, Prenom ; 4) Prix moyen d une commande par type de papier : SELECT CodePapier, AVG(PrixEffectif) «Prix Moyen» FROM LigneCommande GROUP BY CodePapier ; 5) Liste des commandes possibles avec 30 cartes minimum (sans fond ni logo à modifier ou créer) dont le prix est inférieur à 25 francs : SELECT Quantite, PrixEffectif, CodePapier, CodeTaille, CodeLogo, CodeFond, CodePlastifie, CodeRectoVerso, CodeTexte FROM LigneCommande WHERE Quantite >= 30 AND PrixEffectif <= 25 AND CodeLogo <> CREE AND CodeLogo <> MODI AND CodeFond <> CREE AND CodeFond <> MODI ; 6) Cadeau pour les commandes de 100 francs ou plus : SELECT Nom, Prenom, Adresse, PrixEffectif FROM Client c, LigneCommande l, Commande co WHERE c.numeroclient = co.numeroclient AND co.numerocommande = l.numerocommande AND PrixEffectif >= 100 ; PAGE

11 M A S Q U E S D E S A I S I E M AS QU E DE S AI SI E DE L A CO MM AN DE : FichierEdition Affichage Fenêtre Aide CARTES Numéro de Commande : Numéro de Ligne : Taille : Papier : Logo : Fond : Plastifié : Recto Verso : Texte : Quantité : Prix Calculé : Prix Effectif : P. Suiv. P. Préc. Imprimer Mise à jour Rechercher Insertion R.A.Z. Quitter M AS QU E DE S AI SI E DU C LI EN T : Fichier Edition Affichage Fenêtre Aide CARTES Numéro de Client : Nom : Prénom : Adresse : Téléphone : P. Suiv. P. Préc. Imprimer Mise à jour Rechercher Insertion R.A.Z. Quitter Imprimer : Impression des données affichées. Mise à jour : Changement des données d un client qui se trouve déjà dans la base de données (par exemple : changement d adresse, de nom, etc.). P A GE

12 Rechercher : Compléter si possible l affichage en fonction des lignes remplies. Insertion : Insertion d un nouveau client dans la base de données. R.A.Z. : Remise à zéro : affichage de la fenêtre sans aucun champ rempli. Quitter : Sortie de l application. PAGE

13 C O N C R E T I S AT I O N D E L A M O D E L I S AT I O N CREATE TABLE Client ( NumeroClient NUMBER (6) not null, Nom CHAR (20), Prenom CHAR (20), Adresse CHAR (60), Telephone CHAR (20)); C RE AT IO N DE S TA BL ES CREATE TABLE LigneCommande ( NumeroCommande NUMBER (6) not null, NumeroLigne NUMBER (6) not null, Quantite NUMBER (6), PrixCalcule NUMBER (8,2), PrixEffectif NUMBER (8,2), CodeTaille CHAR (2), CodePapier CHAR (1), CodeLogo CHAR (4), CodeFond CHAR (4), CodePlastifie CHAR (3), CodeRectoVerso CHAR (3), CodeTexte CHAR (3)); CREATE TABLE Commande ( DateDeCommande DATE, DateDeLivraison DATE, NumeroClient NUMBER (6) not null, MontantVerse NUMBER (8,2), Prix NUMBER (8,2), NumeroCommande NUMBER (6) not null); CREATE TABLE TableauCodeTaille ( CodeTaille CHAR (2), PrixTaille NUMBER (8,2), Taille CHAR (20)); CREATE TABLE TableauCodeTexte ( CodeTexte CHAR (3), SupplTexte NUMBER (8,2)); CREATE TABLE TableauCodeRectoVerso ( CodeRectoVerso CHAR (3), FactRectoVerso NUMBER (3,2)); CREATE TABLE TableauCodePlastifie ( CodePlastifie CHAR (3), FactPlastifie NUMBER (3,2)); CREATE TABLE TableauCodePapier ( CodePapier CHAR (1), FactPapier NUMBER (3,2)); CREATE TABLE TableauCodeLogo ( CodeLogo CHAR (4), Temps NUMBER (5,2), SupplLogo NUMBER (8,2), SupplImprLogo NUMBER (8,2)); P A GE

14 CREATE TABLE TableauCodeFond ( CodeFond CHAR (4), Temps NUMBER (5,2), SupplFond NUMBER (8,2), SupplImprFond NUMBER (8,2)); R EM PL IS SA GE D ES T AB LE AU X Ces commandes remplissent les tableaux définis dans la description des constituants. INSERT INTO TableauCodePlastifie VALUES ('OUI', 1.1); INSERT INTO TableauCodePlastifie VALUES ('NON', 1.0); INSERT INTO TableauCodePapier VALUES ('M', 1.0); INSERT INTO TableauCodePapier VALUES ('B', 1.1); INSERT INTO TableauCodePapier VALUES ('P', 2.5); INSERT INTO TableauCodeTexte VALUES ('OUI', 0.05); INSERT INTO TableauCodeTexte VALUES ('NON', 0.0); INSERT INTO TableauCodeRectoVerso VALUES ('OUI', 1.8); INSERT INTO TableauCodeRectoVerso VALUES ('NON', 1.0); INSERT INTO TableauCodeFond VALUES ('SANS', 0.0, 0.0, 0.0); INSERT INTO TableauCodeFond VALUES ('EXIS', 0.0, 1.0, 0.20); INSERT INTO TableauCodeFond VALUES ('SCAN', 0.0, 5.0, 0.20); INSERT INTO TableauCodeFond VALUES ('CREE', null, 25.0, 0.20); INSERT INTO TableauCodeFond VALUES ('MODI', null, 25.0, 0.20); INSERT INTO TableauCodeLogo VALUES ('SANS', 0.0, 0.0, 0.0); INSERT INTO TableauCodeLogo VALUES ('EXIS', 0.0, 1.0, 0.10); INSERT INTO TableauCodeLogo VALUES ('SCAN', 0.0, 5.0, 0.10); INSERT INTO TableauCodeLogo VALUES ('CREE', null, 25.0, 0.10); PAGE

15 INSERT INTO TableauCodeLogo VALUES ('MODI', null, 25.0, 0.10); INSERT INTO TableauCodeTaille VALUES ('F1', 0.15, '5.2cm x 7.2cm'); INSERT INTO TableauCodeTaille VALUES ('F2', 0.20, '5.2cm x 9.0cm'); INSERT INTO TableauCodeTaille VALUES ('F3', 0.20, '5.6cm x 10.0cm'); INSERT INTO TableauCodeTaille VALUES ('F4', 0.50, '10.5cm x 14.8cm'); INSERT INTO TableauCodeTaille VALUES ('F5', 1.0, '14.8cm x 21.0cm'); INSERT INTO TableauCodeTaille VALUES ('F6', 2.0, '21.0cm x 29.7cm'); I NS ER TI ON D E NO UV EA UX C LI EN TS INSERT INTO Client VALUES (1000, 'DUPONT', 'JACQUES', '4, RUE GENERAL DUFOUR 1205 GENEVE', ' '); INSERT INTO Client VALUES (1001, 'DURANT', 'PIERRE', '13, RUE DES MARAICHERS 1205 GENEVE', ' '); I NS ER TI ON D U NE N OU VE LL E CO MM AN DE INSERT INTO LigneCommande (NumeroCommande, NumeroLigne, Quantite, CodeTaille, CodePapier, CodeLogo, CodeFond, CodePlastifie, CodeRectoVerso, CodeTexte) VALUES (123, 1, 10, 'F1', 'P', 'EXIS', 'SANS', 'OUI', 'OUI', 'OUI'); INSERT INTO LigneCommande (NumeroCommande, NumeroLigne, Quantite, CodeTaille, CodePapier, CodeLogo, CodeFond, CodePlastifie, CodeRectoVerso, CodeTexte) VALUES (123, 2, 25, 'F2', 'B', 'SANS', 'SCAN', 'NON', 'OUI', 'OUI'); INSERT INTO Commande (DateDeCommande, NumeroClient, NumeroCommande) VALUES ('12-jan-97', 1000, 123); P A GE

16 C RE AT IO N D UN E VU E PO UR L ES P RI X CA LC UL ES CREATE VIEW wprixcalcule (PrixCalc, NumeroCommande, NumeroLigne) AS SELECT ((TableauCodeFond.SupplImprFond + TableauCodeLogo.SupplImprLogo + TableauCodeTexte.SupplTexte + TableauCodeTaille.PrixTaille) * (TableauCodePapier.FactPapier * TableauCodePlastifie.FactPlastifie * TableauCodeRectoVerso.FactRectoVerso * LigneCommande.Quantite) + (TableauCodeFond.SupplFond * TableauCodeFond.Temps) + (TableauCodeLogo.SupplLogo * TableauCodeLogo.Temps)), NumeroCommande, NumeroLigne FROM TableauCodeFond, TableauCodeLogo, TableauCodePapier, TableauCodeTexte, TableauCodePlastifie, TableauCodeRectoVerso, TableauCodeTaille, LigneCommande WHERE TableauCodeFond.CodeFond = LigneCommande.CodeFond AND TableauCodeLogo.CodeLogo = LigneCommande.CodeLogo AND TableauCodePapier.CodePapier = LigneCommande.CodePapier AND TableauCodeTexte.CodeTexte = LigneCommande.CodeTexte AND TableauCodePlastifie.CodePlastifie = LigneCommande.CodePlastifie AND TableauCodeRectoVerso.CodeRectoVerso = LigneCommande.CodeRectoVerso AND TableauCodeTaille.CodeTaille = LigneCommande.CodeTaille; M IS E DE S PR IX C AL CU LE S DA NS L A TA BL E LI GN EC OM MA ND E UPDATE LigneCommande SET PrixCalcule = wprixcalcule.prixcalc WHERE LigneCommande.NumeroCommande = wprixcalcule.numerocommande; I NS ER TI ON D ES P RI X EF FE CT IF S DA NS L A TA BL E LI GN EC OM MA ND E UPDATE LigneCommande SET PrixEffectif = 15.0 WHERE NumeroCommande = 123 AND NumeroLigne = 1; UPDATE LigneCommande SET PrixEffectif = 23.0 WHERE NumeroCommande = 123 AND NumeroLigne =2; C RE AT IO N D UN E VU E PO UR L ES P RI X DE S CO MM AN DE S On utilise AVG(NumeroCommande) pour avoir les numéros de la commande. Ceci est nécessaire parce que pour calculer le prix de la commande on est obligé de faire la somme de tous les prix effectifs, et que dans une SELECT on ne peut pas avoir une opération de regroupement et une autre qui ne le soit pas en même temps. CREATE VIEW PrixCommande (Prix, NumeroCommande) AS SELECT SUM(PrixEffectif), AVG(LigneCommande.NumeroCommande) FROM LigneCommande, Commande WHERE LigneCommande.NumeroCommande = Commande.NumeroCommande; MI SE D ES P RI X DE S CO MM AN DE S DA NS L A TA BL E CO MM AN DE UPDATE Commande SET Prix = PrixCommande.Prix WHERE Commande.NumeroCommande = PrixCommande.NumeroCommande; PAGE

17 C O N C L U S I O N Une amélioration possible de cette modélisation serait de rajouter un historique. Cela poserait de nouveaux problèmes. Dans les tableaux des prix (par exemple TableauCodeFond ou TableauCodePapier) il faudrait rajouter les intervalles de temps durant lesquels ces prix sont valides. Il faudrait également résoudre le problème du cas où un client commande des cartes à une date et que lorsqu il vient les chercher quelques jours plus tard, les prix ont changé. On pourrait également envisager de gérer les salaires des employés. La résolution de ce problème nous a permis d apprendre comment résoudre des problèmes liés à la modélisation d une base de données. Dès la simple création d une table en SQL jusqu à l analyse et modélisation du problème. P A GE

Applications sur les requêtes D après sujet de BTS 1994 Cas«LES CUISINIES DU PERCHE» - Requêtes corrigées

Applications sur les requêtes D après sujet de BTS 1994 Cas«LES CUISINIES DU PERCHE» - Requêtes corrigées Cas«LES CUISINIES DU PERCHE» - Requêtes corrigées Partie A Révisions des requêtes 1. Combien de plats existent par numéro de catégorie? SELECT numcat, count(numplat) AS nombre_de_plats GROUP BY numcat;

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique

UFR de Mathématiques et Informatique UFR de Mathématiques et Informatique Licence professionnelle "Les métiers de l'internet" Réf. Regles_MCD_MPD.doc Module BD1 (Partiel et examen) Date dernière version : Avril 2002 Diffusion : apprenants

Plus en détail

1/39. I Langage d interrogation et modification des données (DML) I Langage de définition du schéma (DDL)

1/39. I Langage d interrogation et modification des données (DML) I Langage de définition du schéma (DDL) Introduction 1/39 2/39 Introduction Anne-Cécile Caron Licence MIAGE - BDD 2015-2016 A partir de l algèbre relationnelle s est construit un langage informatique permettant d interroger les données : SQL

Plus en détail

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L.

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. Une base de données contient un nombre important d informations. Ces informations sont organisées, mais pour être effectivement exploitables, il faut pouvoir sélectionner,

Plus en détail

SQL : Origines et Evolutions

SQL : Origines et Evolutions SQL : Origines et Evolutions SQL est dérivé de l'algèbre relationnelle et de SEQUEL Il a été intégré à SQL/DS, DB2, puis ORACLE, INGRES, Il existe trois versions normalisées, du simple au complexe : SQL1

Plus en détail

Solutions des exercices du chapitre 6 selon la syntaxe du dialecte Oracle

Solutions des exercices du chapitre 6 selon la syntaxe du dialecte Oracle Solutions des exercices du chapitre 6 selon la syntaxe du dialecte Oracle 1. a Ajouter un CHECK sur la table LigneCommande ALTER TABLE LigneCommande ADD (CONSTRAINT XXX CHECK (noarticle

Plus en détail

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL S. B. Lycée des EK 30 mai 2016 Le SQL (Structured Query Language = langage de requêtes structuré) est un langage informatique de dialogue avec une base de

Plus en détail

Groupe 11 TABLE DES MATIERES

Groupe 11 TABLE DES MATIERES Groupe 11 TABLE DES MATIERES I. CHAMP D APPLICATION a) Domaine b) Objectif c) Constituants II. II. II. II. II. II. II. IX. IX. REMARQUES CONCERNANT LES IDENTIFICATEURS DOMAINE «SQL» DES CONSTITUANTS PREDICAT

Plus en détail

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire cterrier.com 1/14 04/03/2008 Informatique Initiation aux requêtes SQL Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

TP n o 14 : Bases de données, première partie

TP n o 14 : Bases de données, première partie TP n o 14 : Bases de données, première partie I Introduction Dans ce TP nous allons effectuer des opérations élementaires sur une base de données ne comportant qu une seule table. Lors de la prochaine

Plus en détail

Bases de données objet 1

Bases de données objet 1 Bases de données objet Les types utilisés dans les BDO sont les types standards existant dans les BD classiques : VARCHAR, NUMBER les types «distincts» : définis par le concepteur de la base pour distinguer

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Cours 3. : Le langage SQL Vincent Martin email : vincent.martin@univ-tln.fr page personnelle : http://lsis.univ-tln.fr/~martin/ Master 1. LLC Université du Sud Toulon

Plus en détail

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données ORACLE SQL LDD Langage de définition de données Le langage SQL (Structured Query Language) SQL a été normalisé par l ANSI puis par l ISO depuis 1986 sous ses différents aspects : LDD : définition des données

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

Exploiter les données d'un PGI avec SQL

Exploiter les données d'un PGI avec SQL Exploiter les données d'un PGI avec SQL Propriétés Description Titre de la production Auteur Exploiter les données d'un PGI avec SQL Véronique Bennetot-Dereux GREID Académie de Créteil v.bennetot-dereux@ac-creteil.fr

Plus en détail

LI345 - EXAMEN DU 4 JUIN 2010

LI345 - EXAMEN DU 4 JUIN 2010 Nom : Prénom : page 1 Transactions Université Pierre et Marie Curie - Paris 6 - UFR 919 - Licence d'informatique LI345 - EXAMEN DU 4 JUIN 2010 Durée : 2h ---documents autorisés On note Li(X) : lecture

Plus en détail

TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009

TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009 TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009 Loïc Maisonnasse 1 Objectif Ce TD a pour objectif de vous familiariser avec le langage de requêtes SQL. Et de vous apprendre à écrire des requêtes SQL pour

Plus en détail

Pierre Parrend, Régis Martinez, Soumaya El Kadiri Introduction à SQL, QLIO, 2006-2007. SQL: Introduction

Pierre Parrend, Régis Martinez, Soumaya El Kadiri Introduction à SQL, QLIO, 2006-2007. SQL: Introduction Introduction à SQL IUT Lumière, DUT QLIO 2006-2007 Pierre Parrend, Régis Martinez, Soumaya El-Kadiri SQL: Introduction I. Le Language SQL Pour interroger une Base de Données (BD), il faut dialoguer avec

Plus en détail

Modification des données stockées dans une base. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3. Exemple. Insertion. Insertion utilisant une requête

Modification des données stockées dans une base. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3. Exemple. Insertion. Insertion utilisant une requête Modification des données stockées dans une base LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3 E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr http ://liris.cnrs.fr/ ecoquery La modification s effectue par

Plus en détail

TD6 - Audit. Corrigé. 14 janvier 2016

TD6 - Audit. Corrigé. 14 janvier 2016 TD6 - Audit Corrigé Chantal Keller 14 janvier 2016 1 Généralités Question 1 Peut-on avoir confiance dans les tests détection d infection (c est-à-dire regardant a posteriori

Plus en détail

BASE DE DONNÉES T.P.1 SQL3

BASE DE DONNÉES T.P.1 SQL3 Faculté des Sciences et Techniques Année Universitaire 2005-2006 Master 1 Informatique BASE DE DONNÉES T.P.1 SQL3 DEZE Simon DAUVERGNE Sébastien 1 Introduction Ce TP constitué de deux exercices vise à

Plus en détail

TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage

TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage SQL. Durée : 1 h 50 TD 3 Requêtes SQL Description du système

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Système de Gestion de Bases de Données Une base de données est un ensemble de données mémorisé par un ordinateur, organisé selon un modèle et accessible à de nombreuses

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 5 : PL/SQL : ou comment faire plus avec ORACLE 3ème partie Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Curseurs et mise à jour 2 Paquetages Definition

Plus en détail

PPE 3.1.b. Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais ITIN BTS SIO A2 AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU

PPE 3.1.b. Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais ITIN BTS SIO A2 AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU ITIN BTS SIO A2 PPE 3.1.b Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU 1 Sommaire I- Arborescence des Forms... 3 II- Diagramme de classe...

Plus en détail

Stockage et utilisation d un multi direct acyclique graphe pour PostgreSQL 8.2. Jonathan Winandy Juillet 2008

Stockage et utilisation d un multi direct acyclique graphe pour PostgreSQL 8.2. Jonathan Winandy Juillet 2008 Stockage et utilisation d un multi direct acyclique graphe pour PostgreSQL 8.2 Jonathan Winandy Juillet 2008 1 Table des matières 1 Introduction 3 2 Le modèle Nested set 3 2.1 Présentation du modèle..........................................

Plus en détail

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4 1 Annexes Avec ce rapport il faut rendre en annexe le script SQL corrigé qui permet de créer la base de données selon votre modèle relationnel ainsi que de la peupler avec un nombre de tuples suffisant.

Plus en détail

TP 1 Bases de Données Prise en main d Oracle L3 Informatique Université d Aix-Marseille

TP 1 Bases de Données Prise en main d Oracle L3 Informatique Université d Aix-Marseille TP 1 Bases de Données Prise en main d Oracle L3 Informatique Université d Aix-Marseille 1 Prise en main de SQLplus Oracle est un SGBD Relationnel muni de nombreuses fonctionnalités (celles classiques des

Plus en détail

Éléments de corrigé Pharmacie Decury Barème

Éléments de corrigé Pharmacie Decury Barème L'usage de la calculatrice est autorisé conformément à la circulaire n 99-186 du 16/11/1999. Il doit s'agir d'une «calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante et sans aucun moyen de

Plus en détail

Synthèse PL SQL ORACLE. Declaration des variables, des constants, des exceptions et des curseurs.

Synthèse PL SQL ORACLE. Declaration des variables, des constants, des exceptions et des curseurs. Synthèse PL SQL ORACLE Bloc PL-SQL DECLARE Declaration des types, des variables, des constantes, des exceptions et des curseurs. BEGIN [nom du bloc] EXCEPTION Traitement des erreurs END [nom du bloc] Declaration

Plus en détail

Bases de données Cours 7 : Modèle relationnel-objet

Bases de données Cours 7 : Modèle relationnel-objet -relationnel Cours 7 : Modèle relationnel-objet ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://pages-perso.esil.univmed.fr/ papini/ -relationnel Plan du cours 1 Introduction 2

Plus en détail

Révisions sur les Bases de données. Lycée Thiers - PC/PC*

Révisions sur les Bases de données. Lycée Thiers - PC/PC* Bases de données Architecture clients-serveur Architecture trois tiers Vocabulaire des BDD Algèbre relationnelle Création/modification d une table Commandes SQL de manipulation de tables Définition formelle

Plus en détail

GESTION DE STOCK 3.4.0.0. Pour que cette Mini gestion fonctionne, il faut configurer en rubrique mémoire Les lignes suivantes

GESTION DE STOCK 3.4.0.0. Pour que cette Mini gestion fonctionne, il faut configurer en rubrique mémoire Les lignes suivantes 1/36 GESTION DE STOCK Pour que cette Mini gestion fonctionne, il faut configurer en rubrique mémoire Les lignes suivantes stock Ensuite sous la rubrique «réseau», «avancés» il faut indiquer la caisse qui

Plus en détail

Les bases de données

Les bases de données Les bases de données Introduction aux fonctions de tableur et logiciels ou langages spécialisés (MS-Access, Base, SQL ) Yves Roggeman Boulevard du Triomphe CP 212 B-1050 Bruxelles (Belgium) Idée intuitive

Plus en détail

CAS THALI ÉLÉMENTS DE CORRIGÉ

CAS THALI ÉLÉMENTS DE CORRIGÉ BTS INFORMATIQUE DE GESTION ISE4D SESSION 2008 E4D : ÉTUDE DE CAS CAS THALI ÉLÉMENTS DE CORRIGÉ Option Développeur d applications Page : 1 / 10 Dossier 1 Les services proposés par le centre de thalassothérapie

Plus en détail

Bases de Données Relationnelles. SQL Le langage de définition des données de SQL

Bases de Données Relationnelles. SQL Le langage de définition des données de SQL Bases de Données Relationnelles SQL Le langage de définition des données de SQL Introduction SQL : Structured Query Language SQL est normalisé SQL 2: adopté (SQL 92) SQL 3: adopté (SQL 99) Standard d'accès

Plus en détail

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ;

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ; RÈGLES A SUIVRE POUR OPTIMISER LES REQUÊTES SQL Le but de ce rapport est d énumérer quelques règles pratiques à appliquer dans l élaboration des requêtes. Il permettra de comprendre pourquoi certaines

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bilan : Des vues à PL/SQL corrigé Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Cas exemple 2 Les tables... 3 Vues et index 4 Privilèges 5 Fonctions

Plus en détail

Intro BD. M. Sassolas. L3Pro SCT M7. Cours 1. Introduction. relationnel. Lecture et écriture des TD/TP 2 / 29. Intro BD. M. Sassolas.

Intro BD. M. Sassolas. L3Pro SCT M7. Cours 1. Introduction. relationnel. Lecture et écriture des TD/TP 2 / 29. Intro BD. M. Sassolas. aux bases de les L3Pro SCT Bases de et programmation L ubiquité des Mathieu Sassolas L informatique est la science du calcul. IUT de Sénart Fontainebleau Département Informatique Année 2015-2016 Le calcul

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Série COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Série COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Dossier 1 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Série COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Épreuve E5 : analyses de gestion et organisation du système d information A. Étude du système d information (11

Plus en détail

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES?

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? BASE DE DONNÉES OBJET Virginie Sans virginie.sans@irisa.fr A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? Stockage des informations : sur un support informatique pendant une longue période de taille importante accès

Plus en détail

1/24. I On peut toujours faire du relationnel : enrichissement de SQL2. Introduction 3/24 SGBDOO

1/24. I On peut toujours faire du relationnel : enrichissement de SQL2. Introduction 3/24 SGBDOO ntroduction 1/24 2/24 Anne-Cécile Caron Master MAGE - BDA 1er trimestre 2013-2014 La norme SQL 3 aussi appelée SQL 99 Extension du modèle relationnel à l objet nécessité de structures de données plus sophistiquées

Plus en détail

( NUM VILLE, ANCIEN NOM, NOM MODERNE) SITES ( VILLE, NUM SITE, NOM SITE, CIVILISATION ) OUVRAGES (NUM OUVRAGE, TITRE OUVRAGE, DATE EDITION, EDITEUR)

( NUM VILLE, ANCIEN NOM, NOM MODERNE) SITES ( VILLE, NUM SITE, NOM SITE, CIVILISATION ) OUVRAGES (NUM OUVRAGE, TITRE OUVRAGE, DATE EDITION, EDITEUR) SQL - Archéologie OBJETS (NUM OBJET, NOM OBJET, TYPE OBJET, DATE OBJET, VILLE, SITE, MUSEE) VILLES ( NUM VILLE, ANCIEN NOM, NOM MODERNE) MUSEES (NUM MUSEE, NOM MUSEE, VILLE ) SITES ( VILLE, NUM SITE, NOM

Plus en détail

1/28 XML. I XML = extensible markup language. I Langage de description de documents (semi)-structurés, utilisant des.

1/28 XML. I XML = extensible markup language. I Langage de description de documents (semi)-structurés, utilisant des. 1/28 2/28 Anne-Cécile Caron Master MIAGE - BDA 1er trimestre 2013-2014 XML I XML = extensible markup language I Langage de description de documents (semi-structurés, utilisant des balises

Plus en détail

SOMMAIRE. 21/01/08 PEM_Multiquid.doc Page 2 / 13

SOMMAIRE. 21/01/08 PEM_Multiquid.doc Page 2 / 13 LE MULTIQUID SOMMAIRE 1. Introduction...3 2. Le Lancement...3 3. La fenetre principale...3 3.1. L onglet description...3 3.2. L onglet requête...4 3.2.1. L onglet requête...4 3.2.2. L onglet SQL...5 3.2.3.

Plus en détail

Les Sparklines. Création. Astuce!

Les Sparklines. Création. Astuce! Les Sparklines Les Sparklines sont des micrographiques s insérant dans une seule cellule d Excel. Ils apportent du sens dans vos tableaux de données chiffrées pour les analyser d un seul coup d œil. Trois

Plus en détail

CNAM GRENOBLE EXAMEN 2010-2011

CNAM GRENOBLE EXAMEN 2010-2011 CNAM GRENOBLE EXAMEN 2010-2011 Unité d Enseignement : Administration et configuration des bases de données Centre d Enseignement CNAM de Grenoble Enseignant : M. Eric Boniface Jour/Date de l épreuve :

Plus en détail

Guide d initiation GexosBusiness

Guide d initiation GexosBusiness Guide d initiation GexosBusiness Sommaire Qu est-ce que GexosBusiness Le bureau de GexosBusiness Qu est-ce que le bureau Mode basic et mode expert Comment personnaliser le bureau Recherche rapide à partir

Plus en détail

ACCEDER A UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO

ACCEDER A UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO ACCEDER A UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO NIVEAU : PREMIERE RENCONTRE AVEC VB INITIES/EXPERIMENTES Pré requis pour comprendre ce tutorial : - Connaître les principales commandes de VB - Connaître la

Plus en détail

transformation des entités non faibles

transformation des entités non faibles La sémantique n est pas complètement préservée (il faut ajouter des contraintes d intégrité) Règles sont automatisables (de nombreux outils existent sur le marché, AMCDesignor par exemple) Transformation

Plus en détail

Requêtes SQL avec la date et le groupement Chapitre 7 série 3 Base de données AcciRoute SOLUTIONS

Requêtes SQL avec la date et le groupement Chapitre 7 série 3 Base de données AcciRoute SOLUTIONS 2003-07-01 1 Requêtes SQL avec la date et le groupement Chapitre 7 série 3 Base de données AcciRoute SOLUTIONS Voici MRD de la BD AcciRoute pour représenter les rapports d accidents de la route. Le MRD

Plus en détail

Bases de données. cours 5. www.liafa.univ-paris-diderot.fr/~zielonka

Bases de données. cours 5. www.liafa.univ-paris-diderot.fr/~zielonka Bases de données cours 5 www.liafa.univ-paris-diderot.fr/~zielonka R a b c 1 8 1 1 6 2 2 11 1 2 6-5 S c d 2 6 3 2 3 1 13 9 select sum(a*d) as X, C from R natural join S where C in (select a+1 from R) group

Plus en détail

Module Bases de Données et Sites Web Partiel du 1 er avril 2005

Module Bases de Données et Sites Web Partiel du 1 er avril 2005 Université Pierre et Marie Curie - Paris 6 - UFR 922 - Licence d'informatique Module Bases de Données et Sites Web Partiel du 1 er avril 2005 Documents autorisés Durée : 2h. Exercice 1 : Autorisation Question

Plus en détail

Exonet Decathlon. Découverte de l'écriture de requêtes grâce à l'assistant Access

Exonet Decathlon. Découverte de l'écriture de requêtes grâce à l'assistant Access Exonet Decathlon Découverte de l'écriture de requêtes grâce à l'assistant Access Description du thème Propriétés Intitulé court Intitulé long Présentation Formation concernée Matière Thème Question de

Plus en détail

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur Des syllables avec r ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ra re ri ro ru ré rê rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ru ar ro ir Des syllables

Plus en détail

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Exercice 1 : requêtes simples Pour traiter de la vente par correspondance on considère la modélisation

Plus en détail

Le langage SQL (deuxième partie) c Olivier Caron

Le langage SQL (deuxième partie) c Olivier Caron Le langage SQL (deuxième partie) 1 Les requêtes de consultation Représente la majorité des requêtes 1 Les requêtes de consultation Représente la majorité des requêtes Encapsule complètement l algèbre relationnel

Plus en détail

Déposer des journaux Marche à suivre

Déposer des journaux Marche à suivre Déposer des journaux Marche à suivre Edition 2015 1 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Contenu du document 3 1.2 Fonction «Bordereau de dépôt Journaux» 3 2 Etablir un bordereau de dépôt 4 2.1 Sélectionner

Plus en détail

SQL DML SELECT. SELECT DISTINCT ROUND(largeur * hauteur, 1) AS surfarr FROM t_peinture;

SQL DML SELECT. SELECT DISTINCT ROUND(largeur * hauteur, 1) AS surfarr FROM t_peinture; SELECT pour des requêtes d extraction sur une table Syntaxe générale : Entre [ ] : des valeurs optionnelles Entre { } : une liste de valeur obligatoires possibles De part et d autre de : une valeur parmi

Plus en détail

Saisie de données dans plusieurs tables

Saisie de données dans plusieurs tables Saisie de données dans plusieurs tables Lors de l arrivée d un nouvel adhérent, il va falloir saisir plusieurs types d informations réparties dans des tables différentes, mais regroupées dans un même formulaire.

Plus en détail

Introduction au bases de données Access

Introduction au bases de données Access Introduction au bases de données Access Marielle Delhom Tr1 2006-2007 Plan I - Prise en main d'access II - Les tables III - Les requêtes IV - Les formulaires V - Les états Marielle Delhom Tr2 2006-2007

Plus en détail

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4 Propriété & Usage Tout usage, représentation ou reproduction intégral ou partiel, fait sans le consentement de Im@gin Micro est illicite (Loi du 11 Mars

Plus en détail

TP Introduction aux Bases de Données

TP Introduction aux Bases de Données TP Introduction aux Bases de Données 2 e année, ENSPS Janvier 2005 Objectifs du projet Ce TP est destiné à concrétiser certaines notions utilisées dans les bases de données, notions qui ont été abordées

Plus en détail

Formulaires. Fiches de savoir associées. C.0.a., C.0.b., C.0.c., C.2.1.a., C.2.1.b. et C.2.3.a.

Formulaires. Fiches de savoir associées. C.0.a., C.0.b., C.0.c., C.2.1.a., C.2.1.b. et C.2.3.a. Activité 10 Formulaires Objectif Travailler sur des formulaires : observer le code et modifier l interface (IHM) de l application. Ressource à utiliser Base de données Formation appformation.mdb Fiches

Plus en détail

SelectLine Entreprise. Version 15. Description exhaustive. des. modifications et nouveautés

SelectLine Entreprise. Version 15. Description exhaustive. des. modifications et nouveautés SelectLine Entreprise Version 15 Description exhaustive des modifications et nouveautés Copyright 2015 by SelectLine Software AG, CH-9016 St. Gallen 28.10.2015 / Gea 1 Table des matières 1 Nouvelle version

Plus en détail

L3-EGO. Annexes à rendre avec la copie Annexe A : Extrait du schéma de données page 10

L3-EGO. Annexes à rendre avec la copie Annexe A : Extrait du schéma de données page 10 SESSON 1 Année universitaire 2006-07 Durée : 2 heures L3-EGO Documents autorisés : oui Documents remis au candidat : Le sujet comporte 10 pages numérotées de 1/10 à 10/10 l vous est demandé de vérifier

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail

BASE DE DONNEES SOUS ACCESS «Gestion de contacts commerciaux»

BASE DE DONNEES SOUS ACCESS «Gestion de contacts commerciaux» BASE DE DONNEES SOUS ACCESS «Gestion de contacts commerciaux» Contenu 1 - Description de la base de données... 1 2 - Interface d Access :... 3 3 Création des tables (structure)... 5 4 - Relations entre

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 1 : Vues et Index Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Les Vues Généralités Syntaxe Avantages Conditions de mise à jour 2 Index Généralités

Plus en détail

3. Nom et prénom des athlètes triés par pays et par ordre alphabétique.

3. Nom et prénom des athlètes triés par pays et par ordre alphabétique. Département Informatique et Statistique, Faculté de SEG, Université Lumière Lyon 2 M2 Informatique spécialité IDS-IIDEE Année 2011-2012 Bases de données objets TD n 3 : Collections J. Darmont (http:eric.univ-lyon2.fr~jdarmont,

Plus en détail

LI345 - EXAMEN DU 4 JUIN 2010

LI345 - EXAMEN DU 4 JUIN 2010 Nom : Prénom : page 1 Transactions Université Pierre et Marie Curie - Paris 6 - UFR 919 - Licence d'informatique LI345 - EXAMEN DU 4 JUIN 2010 Durée : 2h ---documents autorisés On note Li(X) : lecture

Plus en détail

Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement. Accueil. Apprentissage. Période en entreprise. Evaluation.

Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement. Accueil. Apprentissage. Période en entreprise. Evaluation. Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement Activité «Développer la persistance des données» PL / SQL: Mise à jour des données Accueil Apprentissage Période en entreprise Evaluation Code

Plus en détail

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion III.1- Définition de schémas Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion RAPPELS Contraintes d intégrité sous Oracle Notion de vue Typage des attributs Contrainte d intégrité Intra-relation

Plus en détail

MODELISATION DES CROISIERES POUR LES AGENCES

MODELISATION DES CROISIERES POUR LES AGENCES MODELISATION DES CROISIERES POUR LES AGENCES Groupe 2: CORBERY Evariste (SI) HEINRICHS Alexandre (SI) PANNATIER Grégoire (HEC) IQUISE Victor (Science) 1. Introduction objectif description sources interrogations

Plus en détail

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4 Propriété & Usage Tout usage, représentation ou reproduction intégral ou partiel, fait sans le consentement de Im@gin Micro est illicite (Loi du 11 Mars

Plus en détail

Cahier des Charges Techniques Particulières et bordereau des prix des produits de la communication. Volets impression et panneaux.

Cahier des Charges Techniques Particulières et bordereau des prix des produits de la communication. Volets impression et panneaux. CC 001 Date : 28 février 2008 AGGLOMERATION DE NEVERS Hubert Couprie Tél. : 03 86 68 46 52 hubert.couprie@ville-nevers.fr MANDATAIRE DE L ÉTUDE : MINEA Alain Mausset Cécile Bouillet Téléphone : 01 42 62

Plus en détail

CRÉATION DE REQUÊTES DANS ACCESS

CRÉATION DE REQUÊTES DANS ACCESS CRÉATION DE REQUÊTES DANS ACCESS La requête dans Access permet de ne travailler que sur une partie d une table ou d une autre requête en fonction de critères choisis. Une requête peut aussi remplacer les

Plus en détail

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD)

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Chantal Reynaud Université Paris X - Nanterre UFR SEGMI - IUP MIAGE Cours de Systèmes de Gestion de Données Licence MIAGE 2003/2004 1 Plan I. Langage

Plus en détail

On peut considérer les vues comme des «tables virtuelles» : leur contenu est constitué seulement au moment de la demande d exécution de cette vue.

On peut considérer les vues comme des «tables virtuelles» : leur contenu est constitué seulement au moment de la demande d exécution de cette vue. SQL Ch 9 DDL Vues, PL/SQL, procédures,... I. INTRODUCTION... 1 II. LES VUES (ANGLAIS «VIEWS»)... 1 A. CREER UNE VUE : CREATE VIEW... 1 B. SUPPRIMER UNE VUE DROP VIEW... 3 III. LANGAGE PL/SQL, PROCEDURES

Plus en détail

Formation. Proposée par :

Formation. Proposée par : Formation Exemples Proposée par : ALGIDE Siège : L ACHARD, 38 880 AUTRANS (Grenoble) Tél. : 04.38.49.90.15 Fax : 04.38.49.90.16 Email : info@algide.fr Web : www.algide.fr SOMMAIRE I. Généralités quelque

Plus en détail

Les entrepôts De données TP 1

Les entrepôts De données TP 1 UNIVERSITE SIDI MOHAMED BEN ABDELLAH FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES FES 2014-2015 Les entrepôts De données TP 1 Réalisé par : Supervisé par : AIT SKOURT BRAHIM Pr. L. Lemrini BOUCHANA ADIL ED-DAHMOUNI

Plus en détail

SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN

SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Les requêtes de consultation Représente la majorité des requêtes Encapsule complètement l'algèbre relationnel Une

Plus en détail

Oracle 12c. Programmez. Exercices et corrigés. Jérôme GABILLAUD Anne-Sophie LACROIX

Oracle 12c. Programmez. Exercices et corrigés. Jérôme GABILLAUD Anne-Sophie LACROIX Oracle 12c Programmez avecsqletpl/sql Exercices et corrigés Téléchargement www.editions-eni.fr 90 QCM 93 travaux pratiques et leurs corrigés Près de 28 H de mise en pratique Jérôme GABILLAUD Anne-Sophie

Plus en détail

Gestion de la facturation des repas dans un restaurant scolaire

Gestion de la facturation des repas dans un restaurant scolaire Vêtement N vêtement Date minimum de reprise Remis (O N) Est classé Type vêtement N type de vêtement Libellé type de vêtement Tarif Est nettoyé Prix vêtement Client N client Nom client Tél. client Adresse

Plus en détail

ISC PARIS. Access 2007. Initiation. Hakim AKEB. Tables, relations, requêtes, formulaires, états

ISC PARIS. Access 2007. Initiation. Hakim AKEB. Tables, relations, requêtes, formulaires, états ISC PARIS Access 2007 Initiation Hakim AKEB Tables, relations, requêtes, formulaires, états 1.1. Que peut-on faire avec Access Sommaire Sommaire... 2 1. Introduction... 6 1.1. Que peut-on faire avec Access...

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 11 : Les tables comme objets (3ème partie) Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Tables objet Rappels Exemple d insertion Sélection 2 Vues

Plus en détail

TP SQL Server2005 Procédures stockées et déclencheurs

TP SQL Server2005 Procédures stockées et déclencheurs 1 TP SQL Server2005 Procédures stockées et déclencheurs Objectifs: - création et test de procédures stockées, - création et test de déclencheurs sur votre base de données Gescom. Condition de réalisation

Plus en détail

L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES

L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES 1 L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES Dans ce chapitre, nous allons automatiser le fonctionnement de la base de données. Jusqu à présent, nous avons créé différents objets, mais maintenant

Plus en détail

1.1 Création d'une table : CREATE TABLE

1.1 Création d'une table : CREATE TABLE SQL : LDD et LMD SQL ne se résume pas aux requêtes d'interrogation d'une base. Ce langage permet aussi de : - créer des tables - de modifier la structure de tables existantes - de modifier le contenu des

Plus en détail

Programmation orientée objet en langage JAVA

Programmation orientée objet en langage JAVA Connexion à une base de données avec JDBC Programmation orientée objet en langage JAVA Connexion à une base de données avec JDBC Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe

Plus en détail

Université du Havre, Licence Pro DA2I, ABD, TD1, 13/12/2007, Enseignants : Nakechbandi M Thème : Transaction, Gestion d accès aux données.

Université du Havre, Licence Pro DA2I, ABD, TD1, 13/12/2007, Enseignants : Nakechbandi M Thème : Transaction, Gestion d accès aux données. Université du Havre, Licence Pro DA2I, ABD, TD1, 13/12/2007, Enseignants : Nakechbandi M Thème : Transaction, Gestion d accès aux données. Exercice 1 On considère une table t(a integer, b integer) contenant

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS. DOSSIER 1 : Analyses de gestion

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS. DOSSIER 1 : Analyses de gestion SESSION 2010 E 5 CERP ROUEN BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS ANALYSES DE GESTION ET ORGANISATION DU SYSTEME D INFORMATION ELEMENTS INDICATIFS DE CORRIGE Barème global

Plus en détail

VOTRE PREMIERE «WEB-DECLARATION»

VOTRE PREMIERE «WEB-DECLARATION» VOTRE PREMIERE «WEB-DECLARATION» Le service WEB-DECLARATIONS est disponible dans votre espace privé : L accès à l espace privé se fait avec l option proposée en haut à droite de la page d accueil du site

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL Les bases de données relationnelles Le langage SQL est un langage universel destiné à travailler sur des bases de données relationnelles. Nous considérerons ici qu'une base

Plus en détail

Barème global sur 80 points du Sujet LBA

Barème global sur 80 points du Sujet LBA Barème global sur 80 points du Sujet LBA DOSSIER 1 : Analyse de gestion (40 points) I DOSSIER 2 : Analyse du système d information (40 points) CORRIGE DOSSIER 1 Analyse de gestion (40 points) I ANALYSE

Plus en détail

Saisie des produits. Ce guide a pour objet de décrire comment créer et afficher un produit sur votre boutique.

Saisie des produits. Ce guide a pour objet de décrire comment créer et afficher un produit sur votre boutique. Saisie des produits Ce guide a pour objet de décrire comment créer et afficher un produit sur votre boutique. A. La liste des produits La saisie des produits s effectue dans l onglet «catalogue->gérer

Plus en détail