L assurance face aux défis Internet :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L assurance face aux défis Internet :"

Transcription

1 Conférence du 27 septembre 2007 Par Sabine Gräfe L assurance face aux défis Internet : Quel modèle économique performant? Les dispositifs Internet des groupes présents sur le marché de l assurance La pénétration des «pure players» La création de valeur de la chaîne de business de l Internet Les menaces et opportunités pour les forces en présence Les politiques de développement multicanal Les perspectives du marché à l horizon 2010 PRECEPTA et XERFI ont joint leurs moyens d analyse et de recherche pour faire une analyse approfondie du e- commerce de biens de consommation en dégageant les enjeux stratégiques majeurs. Depuis 1985, le cabinet PRECEPTA est l un des grands experts français de l analyse concurrentielle, désormais filiale du groupe Xerfi. Xerfi est le premier Institut français d études sur les secteurs et les entreprises. Les travaux de recherche et d analyse ont été dirigés par Sabine Gräfe, directrice d études au sein du cabinet Precepta et spécialiste de l assurance, avec la collaboration de Jean-Pierre Détrie, conseiller scientifique de PRECEPTA, professeur au sein du groupe HEC, créateur du Mastère Strategic Management du groupe HEC, coordinateur de STRATEGOR. L étude a été menée sur la base d entretiens en face-à-face avec de nombreux dirigeants du secteur. Ils ont été complétés par l accès systématique à toutes les bases de données accessibles au sein du groupe Xerfi. Ces travaux de recueils d informations, d entretiens en face-à-face et d analyse ont été effectués entre janvier et avril 2007.

2 L assurance face aux défis d Internet Les volumes de vente de produits d assurance générés par Internet restent très peu significatifs : l e-assurance ne représente guère plus aujourd hui de 1 ou 2% du marché. Cinq ans après l éclatement de la bulle, les acteurs du marché de l assurance française font un retour dans le paysage de l Internet. La généralisation des accès haut débit et l évolution des comportements des Français, ont définitivement rendu obsolète la question «faut-il y aller». Pourtant, et paradoxalement, à la question «comment y aller», avec quels objectifs, quels modèles, quelles réorganisations nombre d acteurs n ont à l évidence pas trouvé de réponse définitive faute d une vision stratégique claire. La présence des assureurs se décline pour l essentiel en outils d avant, voire d après-vente, avec des niveaux de déploiement encore extrêmement hétérogènes d un acteur à l autre, alors que les processus de vente entièrement dématérialisés demeurent pour le moins confidentiels. Motif souvent invoqué : le marché ne serait pas mûr. Comme souvent en matière d innovation stratégique, ce sont les acteurs en marge qui ont pris l initiative et testent le marché. Les «pure players» de l assurance sont de plus en plus nombreux, principalement sur le modèle du courtage, des comparateurs purs et / ou du courtage. Les opérateurs les plus volontaires en matière de stratégie Internet se retrouvent en fait du côté de l intermédiation : des acteurs qui ont réchappé à l éclatement de la bulle technologique, mais aussi des structures qui ont vu le jour récemment. Courtiers d assurance de type «pure player», comparateurs et/ou courtiers d assurance ou de crédit immobilier, brokers en ligne ils sont de plus en plus nombreux sur le marché de l assurance. Leur présence, comme l implication plus grande des assureurs qui paraît inévitable à terme créera sans nul doute un effet d émulation propice à une utilisation plus massive d Internet. Et si les affaires qu ils génèrent aujourd hui demeurent, dans l ensemble, peu importantes, et sont loin de remettre en cause la structure du marché, elles progressent, ancrant toujours plus l assurance dans la révolution Internet. Les leaders du secteur, tant dans l assurance dommages que dans l assurance-vie, ne peuvent plus rester en position d attente sauf à prendre le risque de se laisser distancer.

3 Maîtriser un environnement multicanal Les schémas «vertueux» doivent permettre d accroître l accessibilité, de gérer de façon optimale l ensemble des flux et de favoriser les échanges d information entre canaux, de transformer les contacts en contrats, de diriger les flux selon la nature des opérations et de réduire les coûts de distribution et de gestion de la relation client. L interactivité et la complémentarité entre les canaux ne sont pas véritablement une réalité. Seuls quelques rares établissements disposent d une traçabilité multicanal du client. Elle est pourtant la seule solution pour instaurer une véritable distribution multicanal (où chaque contact, requête, transaction réalisé sur un canal serait connu des autres). Le succès du mix Internet / plate-forme téléphonique notamment en dépend. Les principales étapes à franchir pour parvenir à une complémentarité entre les canaux!

4 L environnement concurrentiel ASSUREURS Concurrents Co-opétiteurs USINES DE PRODUCTION Production Distri. externe : agences / canaux à distance Réseaux concurrents : agences / canaux à distance Agences : intégrées / non intégrées Canaux à distance Distribution Comparateurs CLIENTS!

5 Trois grands modèles de distribution plus ou moins «purs» Maif Matmut Banque Modèles quasi Populaire «monoréseau» Caisse d Epargne LBP + GMF Maaf Société Générale Crédit Mutuel Crédit Agricole Contribution des réseaux propriétaires au CA + Macif MMA Aviva BNPP Modèles «traditionnels» Generali AGF Groupama Axa + La Mondiale Modèle «partenarial» Swiss Life Taille des réseaux propriétaires!

6 Les stratégies menées sur Internet par les assureurs Développement des fonctionnalités (mise en place d outils de simulation, de tarification jusqu à la souscription) Amélioration de l ergonomie des sites (premières pages lues, entrées par produits, par type de besoins ) Utilisation des outils Appui aux de simulations dans campagnes un objectif de Les stratégies promotionnelles conquête de clients Internet (publicité) / et d accroissement ing des taux d équipement. Ouverture de sites dédiés à l exemple du site «coaching santé» d Axa ou de «cap concours de la Maif! PRECEPTA, cabinet créé en 1985, est depuis 2004 une division du groupe Xerfi spécialisée dans les analyses stratégiques et concurrentielles. Les directeurs d étude de PRECEPTA sont tous des experts sectoriels dans leur domaine d activité. Le groupe Xerfi est le leader en France des études sectorielles. Créé en 1993, il publie chaque année plusieurs centaines d études sur les secteurs et les entreprises, en France et dans le monde. Son autonomie financière (le management, est actionnaire majoritaire) et son statut de maison d édition garantissent une totale indépendance aux travaux qui sont publiés dans ses différentes collections.

7

8 Conférence du 27 septembre 2007 Sabine Gräfe

9

10 Maif Matmut Banque Populaire Caisse d Epargne LBP Contribution des réseaux propriétaires au CA + + GMF Maaf Macif Modèles quasi «monoréseau» MMA Société Générale BNPP Crédit Mutuel Crédit Agricole Groupama Modèles Aviva «traditionnels» Axa Generali AGF + La Mondiale Swiss Life Modèle «partenarial» + + +

11 Les utilisations actuelles d Internet : un niveau d utilisation fonction du niveau d implication des opérations Taux d utilisation (*) > 60% 40-60% 20-40% < 20% Consultation des informations sur les produits Demande de devis Souscription d une assurance Consultation des informations sur son contrat Modification d un contrat Demande d attestation d assurance Déclaration d un sinistre Niveau d implication de l opération Avant-vente ou «prospection» Vente ou «acquisition» Après-vente ou «gestion» Stade de la relation client!"#$ % #& & ' ( ) * & +, ( -. # /0 0 1

12 Les acteurs de l assurance et leurs principaux sites Internet : les assureurs «traditionnels» " # $ % # & $ # # $ ### $ # & ( ## #3 ### 0 6 & & # ### # & & #( ( ## * * & - 0 # & # $ - 3 ### $ ### # & & # $ & 3 ## & & 7, ' & % 3 ## & & 7, ' 0 % #3 # # ( ## # ## ( : ; # ( $, # ' & 3 : ## # 3 $ # 7 & , ' < ( $, # ' 7 & < 3 : ## 8 $ 9 & & 7 # # 3 6 ### * & % & & 6 ### 7 ( ### # & &. & & #3 & 0 &. & & ( & # 0 ## #0 3 & * & - 6 # 0 & 0 # & $ # # 3 # " & ' $ #* 3 & 6 # ; ) #* 7 * 0! (

13 Les acteurs de l assurance et leurs principaux sites Internet : les groupes «mutualiste» " # & 3 & & # # & = " $ ( % & 0 & * 3 & * & & 3 & # & # - 6 #$ - " $ & # & & 6 # & /3 6 ### / ## 3 6 ## & & 4 & 3 & 6 : + ; & & #& # 3 & # #& # 3 & & & #6 ## # > # # 3 #6 < #< ' #& # 3 & 7 # > # ' #& # 3 3 & & & ##$ 0 <? ( < #4 3; 6 # & & 3 # & & # ### < 3A 0 ## 0 & & & #4 ( # ## ( & 0 3 & * & - 6 # 0 * BB/ #3& 3 * & - 6 ## ## & 3 # & & # & 3 & 7 & # ( # * * BB 3& 3 6 # & 0 3 ### & 3 # & & # ( / # 4 & 3 * & - 6 #- # 4 & / * & - 6 # & & 3 # & & # ( ( & & 3& $ # $ C 3 & * & & & 3 # & & # ( ) ( % & 3 # & & # ### & & 0 #< > : 7 * 0! (

14 Les acteurs de l assurance et leurs principaux sites Internet : les bancassureurs " # *! $ - # 3 #( & $ - # 3 1 # 1 $ - 4 # / $ 3 & 6 #* & $ 3 & D # ( & & 7 < * +!! $ $ 3 & # & $ $ 3 6 #$ - # $ $ 3 & 6 ### ' ' $ <, & # & & & #( # 7 4 #, # 3 #( & & & # # ; E 4 # ', ' ##3 & # ##3 & & # & * BB ##3 #$ - #4, ( & #3 & B & #3 # # & ( 7 4 # & #4 ; > #< + 3< # & # ( & & & ### % & & & & # ### &. & & & 0 3 ### 0 ; > 5 3 #, #, #( # & & #( # 7 $ - 4 # / " *, % * $ 3 # & & # ' *! #$ - # 3 # & & # " $ & # & * BB # 3 4 # 3 #$ - # & # ### 0 7 * 0! (

L innovation dans les services financiers. Livre Blanc. Innovation dans les services financiers/2011 Page 1. Proposition de collaboration N 110801PhH

L innovation dans les services financiers. Livre Blanc. Innovation dans les services financiers/2011 Page 1. Proposition de collaboration N 110801PhH L innovation dans les services financiers Livre Blanc Proposition de collaboration N 110801PhH Club Innovation Banque Finance Assurance Altran Master Banque Finance Assurance Université de Paris Ouest

Plus en détail

L assurbanque : Les stratégies des assureurs sur les marchés bancaires

L assurbanque : Les stratégies des assureurs sur les marchés bancaires Vient de paraître, l étude de référence sur : L assurbanque : Les stratégies des assureurs sur les marchés bancaires Madame, Monsieur, Les assureurs multiplient les offensives sur les marchés bancaires

Plus en détail

Le marché de l assurance vie

Le marché de l assurance vie Le marché de l assurance vie Le groupe Xerfi vient de publier une étude exclusive sur le marché de l assurance vie en France. Comme chaque titre de la collection Xerfi Research, elle décrypte les évolutions

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 7 bis du 15 septembre 2006 C2005-51 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l industrie du 23 novembre

Plus en détail

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 18 mars 2009 RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création 2010 : mise en marché d activités

Plus en détail

LOW COST vs LOW FARE : Quelles stratégies gagnantes dans la banque et l assurance?

LOW COST vs LOW FARE : Quelles stratégies gagnantes dans la banque et l assurance? L étude de référence sur : LOW COST vs LOW FARE : Quelles stratégies gagnantes dans la banque et l assurance? Face au retour d une très forte sensibilité aux prix, en particulier dans les services, le

Plus en détail

Rapportsemestriel 2015

Rapportsemestriel 2015 Rapportsemestriel 2015 Rapportd activité Comptesfinanciers Société anonyme au capital de 1 406 044 Siège social : 9 square Moncey 75009 PARIS 352 042 345 RCS PARIS RAPPORT D'ACTIVITE DU 1 er SEMESTRE 2015

Plus en détail

Les Français jugent leurs assureurs

Les Français jugent leurs assureurs Les Français jugent leurs assureurs Présentation du 15 Mars 2002 Marie-Laurence GUÉNA Directeur Département Banques / Assurances TAYLOR NELSON SOFRES S.A 16, rue Barbès - 92129 Montrouge cedex - FRANCE

Plus en détail

Le marché des seniors dans la banque et l assurance Quelles stratégies, quel marketing-mix?

Le marché des seniors dans la banque et l assurance Quelles stratégies, quel marketing-mix? L étude de référence sur : Le marché des seniors dans la banque et l assurance Quelles stratégies, quel marketing-mix? L arrivée massive à la retraite des papy boomers modifie les priorités marketing des

Plus en détail

L'assurance automobile Gestion des sinistres, évolutions règlementaires et nouvelles technologies : enjeux et perspectives d activité à l horizon 2015

L'assurance automobile Gestion des sinistres, évolutions règlementaires et nouvelles technologies : enjeux et perspectives d activité à l horizon 2015 L'assurance automobile Gestion des sinistres, évolutions règlementaires et nouvelles technologies : enjeux et perspectives d activité à l horizon 2015 Le groupe Xerfi vient de publier une étude exclusive

Plus en détail

Décision n 11-DCC-186 du 14 décembre 2011 relative à l affiliation de la Mutuelle Civile de la Défense à l union mutualiste de groupe Istya

Décision n 11-DCC-186 du 14 décembre 2011 relative à l affiliation de la Mutuelle Civile de la Défense à l union mutualiste de groupe Istya RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-186 du 14 décembre 2011 relative à l affiliation de la Mutuelle Civile de la Défense à l union mutualiste de groupe Istya L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

Le marché de l assurance automobile

Le marché de l assurance automobile Le marché de l assurance automobile Le groupe Xerfi vient de publier une étude exclusive sur le marché de l assurance automobile en France. Comme chaque titre de la collection Xerfi Research, elle décrypte

Plus en détail

L assurance de protection juridique s ouvre au marketing

L assurance de protection juridique s ouvre au marketing Le marché de l assurance protection juridique Bilan et perspectives à l horizon 2014, axes de développement, forces en présence et panorama des circuits de distribution Un marché de niche à fort potentiel

Plus en détail

Les banques et assureurs dans les services à la personne Quelles stratégies de pénétration? Quels avantages concurrentiels?

Les banques et assureurs dans les services à la personne Quelles stratégies de pénétration? Quels avantages concurrentiels? Vient de paraître, l étude de référence sur : Les banques et assureurs dans les services à la personne Quelles stratégies de pénétration? Quels avantages concurrentiels? Madame, Monsieur, Le marché des

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme au capital d Eutelsat Communications

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme au capital d Eutelsat Communications Communiqué de presse Paris le 21 mars 2016 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme au capital d Eutelsat Communications Le Fonds Stratégique de Participations (FSP)

Plus en détail

Public cible : Directions & équipes Commerciales, Avant-ventes, Directeurs de projets, Consultants.

Public cible : Directions & équipes Commerciales, Avant-ventes, Directeurs de projets, Consultants. Vendre à la Banque Découvrir avec nos experts le secteur bancaire, ses acteurs, ses organisations, ses enjeux règlementaires et concurrentiels. Parler le langage «métier» avec vos interlocuteurs du secteur

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 2 bis du 28 février 2008 C2007-165 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l emploi du 2 janvier

Plus en détail

Assurance-vie Prévoyance. Santé IARD L ASSURANCE À LA BANQUE POSTALE

Assurance-vie Prévoyance. Santé IARD L ASSURANCE À LA BANQUE POSTALE Assurance-vie Prévoyance Santé IARD L ASSURANCE À LA BANQUE POSTALE BIEN PLUS QU UNE BANQUE Dans chaque métier, pour chaque projet, La Banque Postale fait de l Assurance comme elle fait de la Banque, en

Plus en détail

Le marché de l assurance vie Perspectives à l horizon 2011, forces en présence et panorama des circuits de distribution

Le marché de l assurance vie Perspectives à l horizon 2011, forces en présence et panorama des circuits de distribution Le marché de l assurance vie Perspectives à l horizon 2011, forces en présence et panorama des circuits de distribution La tempête financière passée, l assurance vie a vite retrouvé sa vitalité. Après

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

L agence physique dans l assurance Quelles stratégies d optimisation au sein de dispositifs de distribution pluri canaux et multicanaux?

L agence physique dans l assurance Quelles stratégies d optimisation au sein de dispositifs de distribution pluri canaux et multicanaux? L agence physique dans l assurance Quelles stratégies d optimisation au sein de dispositifs de distribution pluri canaux et multicanaux? La distribution «physique» de produits d assurance aborde aujourd

Plus en détail

Evaluation du projet Innovant

Evaluation du projet Innovant Evaluation du projet Innovant Etat d avancement Evaluation de la technologie Evaluation du marché Analyse maturation Régis Ferron, Responsable Marketing, Maturation, Développement d affaires Institut de

Plus en détail

Comment transformer la distribution des produits et les services d assurance? SALON DECID ASSUR IT 26 Mars 2013

Comment transformer la distribution des produits et les services d assurance? SALON DECID ASSUR IT 26 Mars 2013 Comment transformer la distribution des produits et les services d assurance? SALON DECID ASSUR IT 26 Mars 2013 Sommaire Axys Consultants en quelques mots 1 5 Stratégie de distribution multi-canal 8 Illustration

Plus en détail

Décision n 10-DCC-138 du 19 octobre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de MFPrévoyance par CNP Assurances

Décision n 10-DCC-138 du 19 octobre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de MFPrévoyance par CNP Assurances RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-138 du 19 octobre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de MFPrévoyance par CNP Assurances L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé

Plus en détail

L Ambition de Service du Groupe La Poste Au cœur de la démarche de transformation de service

L Ambition de Service du Groupe La Poste Au cœur de la démarche de transformation de service L Ambition de Service du Groupe La Poste Au cœur de la démarche de transformation de service Club Management & Marketing 9 octobre 2012 Un cœur de métier : le service Plus qu un opérateur de services,

Plus en détail

Atelier 10. Maximiser ses ventes : L'avantage concurrentiel d'une technologie intégrée

Atelier 10. Maximiser ses ventes : L'avantage concurrentiel d'une technologie intégrée Atelier 10 Maximiser ses ventes : L'avantage concurrentiel d'une technologie intégrée > Michel JOIE, Responsable de clientèle, SWISS RE > Laurence PAGNIER, Responsable du service Sélection des Risques,

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2013/14. Réunion SFAF - 27 novembre 2013

Présentation des résultats semestriels 2013/14. Réunion SFAF - 27 novembre 2013 Présentation des résultats semestriels 2013/14 Réunion SFAF - 27 novembre 2013 1 Intervenants Patrick HIRIGOYEN DGA - Membre du Directoire Tiphanie BORDIER Directrice financière adjointe Céline ROLLAND

Plus en détail

Décision n 11-DCC-215 du 29 décembre 2011 relative au rapprochement du groupe Humanis et du groupe Novalis Taitbout

Décision n 11-DCC-215 du 29 décembre 2011 relative au rapprochement du groupe Humanis et du groupe Novalis Taitbout RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-215 du 29 décembre 2011 relative au rapprochement du groupe Humanis et du groupe Novalis Taitbout L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé

Plus en détail

Moduler les offres pour miser sur le prêt-à-porter de masse

Moduler les offres pour miser sur le prêt-à-porter de masse L assurance multirisques habitation (MRH) Décryptage du jeu concurrentiel et stratégies des opérateurs face à l intensification de la compétition et à la dégradation de la rentabilité Le marché de l assurance

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-84 du 4 juillet 2013 relative à l affiliation de la mutuelle interprofessionnelle SMI à la société de groupe d assurance mutuelle Covéa L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

Assurance deux-roues motorisés Perspectives de croissance à l horizon 2013, Paysage concurrentiel et forces en présence

Assurance deux-roues motorisés Perspectives de croissance à l horizon 2013, Paysage concurrentiel et forces en présence Assurance deux-roues motorisés Perspectives de croissance à l horizon 2013, Un marché de l assurance deux-roues motorisés décevant Le marché de l assurance deux-roues motorisés traverse une période chahutée.

Plus en détail

Le marché de l assurance emprunteur Opportunités de croissance Paysage concurrentiel et forces en présence

Le marché de l assurance emprunteur Opportunités de croissance Paysage concurrentiel et forces en présence Le marché de l assurance emprunteur Le marché de l assurance emprunteur en ébullition Refonte des garanties existantes, lancement d offres innovantes, nouveaux entrants toujours plus nombreux, rôle croissant

Plus en détail

Les stratégies de fidélisation et de relation client dans la banque et l assurance

Les stratégies de fidélisation et de relation client dans la banque et l assurance Les stratégies de fidélisation et de relation client dans la banque et l assurance Quelles nouvelles attentes des clients? Quelle organisation et quel rôle du conseiller pour satisfaire ces attentes? Quels

Plus en détail

L E-ASSURANCE EN FRANCE

L E-ASSURANCE EN FRANCE L E-ASSURANCE EN FRANCE ANALYSE DES SITES ÉDITION 2014 WWW.ODW.FR UNE AGENCE DIGITALE ODW est une agence digitale indépendante basée à Paris. Elle accompagne les entreprises dans la définition et la mise

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

Le financement des start-ups

Le financement des start-ups Corporate Finance Le financement des start-ups Comment négocier un contrat avec un investisseur? Petit déjeuner des start-ups Vendredi 27 juin 2003 Boris Meylan, Directeur adjoint Processus de négociation

Plus en détail

La fin de l âge d or des réseaux d agences bancaires?

La fin de l âge d or des réseaux d agences bancaires? La fin de l âge d or des réseaux d agences bancaires? Synthèse de l étude européenne Quel futur pour la banque de détail? réalisée par Equinox Consulting et l EFMA Paris, 17décembre 2012 L étude publiée

Plus en détail

L image des Assureurs auprès des Français

L image des Assureurs auprès des Français Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT 2006-6 édition L image des Assureurs auprès des Français Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 6ème édition du baromètre vise à apporter aux

Plus en détail

Présentation de BPCE Assurances. Forum Talents Handicap Avril 2014

Présentation de BPCE Assurances. Forum Talents Handicap Avril 2014 Présentation de BPCE Assurances Forum Talents Handicap Avril 2014 Sommaire 1. L essentiel sur le Groupe BPCE 2. A propos de BPCE Assurances 3. L Assurance, notre cœur de métier 4. Assureurs Autrement 1.

Plus en détail

Relation banques et clients Comment regagner durablement la confiance des clients? 9 Avril 2013

Relation banques et clients Comment regagner durablement la confiance des clients? 9 Avril 2013 Relation banques et clients Comment regagner durablement la confiance des clients? 9 Avril 2013 Objectifs et méthodologie de l étude L objectif de cette troisième édition est de mesurer le niveau de confiance

Plus en détail

Décision n 12-DCC-36 du 19 mars 2012 relative à la concentration des groupes Réunica et Arpège

Décision n 12-DCC-36 du 19 mars 2012 relative à la concentration des groupes Réunica et Arpège RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-36 du 19 mars 2012 relative à la concentration des groupes Réunica et Arpège L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé au service des concentrations

Plus en détail

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés?

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Le e-business Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Philippe Delaide Spécialiste e-business Les Spécialistes du Cabinet TOPS Consult est une Direction Développement

Plus en détail

Conférence petit-déjeuner sur l innovation dans les secteurs Banque et Assurance 16 octobre 2009. Déroulement

Conférence petit-déjeuner sur l innovation dans les secteurs Banque et Assurance 16 octobre 2009. Déroulement Déroulement 8h-8h45 : Accueil 8h45-9h15 : «10 idées pour innover», d Olivier Arroua, associé du cabinet Selenis 9h15-9h45 : «Comment innover pour accompagner le changement», de Pascale Leclercq, Présidente,

Plus en détail

Les défis stratégiques des mutuelles d'assurance Se réinventer pour pérenniser le modèle mutualiste

Les défis stratégiques des mutuelles d'assurance Se réinventer pour pérenniser le modèle mutualiste L étude de référence sur : Les défis stratégiques d'assurance Se réinventer pour pérenniser le modèle mutualiste La crise est un fantastique révélateur des enjeux et défis que doivent impérativement relever

Plus en détail

Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances

Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances Une analyse de fond des forces en présence et des impacts en matière de développement pour les compagnies d assurances Un écosystème

Plus en détail

Du multi-canal à l omni-canal dans l assurance Les leviers d excellence de la relation client et d efficience commerciale

Du multi-canal à l omni-canal dans l assurance Les leviers d excellence de la relation client et d efficience commerciale .y Edition mai 2015 250 pages La 1 ere étude multimédia sur le secteur avec une synthèse vidéo pour stimuler votre réflexion XXXXXXXXXX XXXXXXXXXXX XXXXXXXXXXXX XXXXX XXXXXXX Du multi-canal à l omni-canal

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE UNE BANQUE LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31

COMMUNIQUÉ DE PRESSE UNE BANQUE LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31 COMMUNIQUÉ DE PRESSE ACTIVITÉS ET RÉSULTATS 2014 LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31 UNE BANQUE LEADER SUR SON TERRITOIRE CONQUÉRANTE SUR DE NOUVEAUX MARCHÉS INNOVANTE DANS SES SERVICES ET TOUJOURS PROCHE DE

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-116 du 10 septembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la banque Société Marseillaise de Crédit par le groupe Société Générale-Crédit du Nord L Autorité

Plus en détail

Le marché de l assurance obsèques

Le marché de l assurance obsèques Le marché de l assurance Décryptage du marché et prévisions à l horizon2018 Le groupe Xerfi vient de publier une étude exclusive sur le marché de l assurance. Comme chaque titre de la collection Xerfi

Plus en détail

La stratégie de la relation client

La stratégie de la relation client La stratégie de la relation client Auteur(s) Ingénieur ESIM et MBA, spécialiste du CRM en France et chez Ernst&Young Conseil MBA, spécialiste de l application de nouvelles technologies au marketing. Directeur

Plus en détail

Epargne retraite et salariale Opportunités de croissance Paysage concurrentiel et forces en présence

Epargne retraite et salariale Opportunités de croissance Paysage concurrentiel et forces en présence Epargne retraite et salariale Opportunités de croissance Paysage concurrentiel et forces en présence Les Français sont conscients qu ils doivent impérativement épargner pour se constituer un complément

Plus en détail

AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010

AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010 Communiqué de presse Winterthur, le AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010 L exercice 2010 s est soldé par un résultat très satisfaisant pour AXA Winterthur. Le volume

Plus en détail

Baromètre Image des Assureurs

Baromètre Image des Assureurs Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT Shanghai Paris Toronto Buenos Aires 2005-5 édition www.ifop.com Baromètre Image des Assureurs Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 5ème édition

Plus en détail

Les internautes face aux services financiers

Les internautes face aux services financiers Les internautes face aux services financiers Banque, Finance, Assurance & Crédit en ligne 4 4ème baromètre des comportements multicanaux des internautes pour la gestion, la recherche d information et la

Plus en détail

Produits de grande consommation. La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs

Produits de grande consommation. La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs Produits de grande consommation La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs Votre environnement, toujours plus complexe Des consommateurs plus exigeants, une pression constante sur les marges

Plus en détail

L Epargne Collective : Un marché d opportunités

L Epargne Collective : Un marché d opportunités L Epargne Collective : Un marché d opportunités Estimé par la Banque de France à 8.325 milliards d en 2005, le patrimoine des ménages français a augmenté de 44% depuis 2001. Chaque année, les flux d épargne

Plus en détail

Décision n 11-DCC-97 du 29 juin 2011 relative à l affiliation de l institution de prévoyance Apgis à la société de groupe d assurance mutuelle Covéa

Décision n 11-DCC-97 du 29 juin 2011 relative à l affiliation de l institution de prévoyance Apgis à la société de groupe d assurance mutuelle Covéa RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-97 du 29 juin 2011 relative à l affiliation de l institution de prévoyance Apgis à la société de groupe d assurance mutuelle Covéa L Autorité de la concurrence, Vu

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 6 du 21 juin 2006 C2005-107 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l industrie du 15 décembre 2005

Plus en détail

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Amélioration du Processus Participatif d Innovation de Conception 13 mois d accompagnement conseil personnalisé à chaque entreprise des formations inter-entreprises

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

Une compagnie pour la vie

Une compagnie pour la vie 12 pages:mise en page 1 01/06/11 11:15 Page1 Une compagnie pour la vie Une compagnie pour la vie AFI ESCA : Compagnie d assurance sur la vie et de capitalisation. Entreprise régie par le code des assurances.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 SE LANCE EN FRANCHISE SOMMAIRE SE LANCE EN FRANCHISE... SE LANCE EN FRANCHISE... 3 SOMMAIRE UN CONCEPT UNIQUE SUR LE MARCHÉ 4 - Une activité inédite en France et dans

Plus en détail

L ESSENTIEL Carrefour Banque

L ESSENTIEL Carrefour Banque L ESSENTIEL Carrefour Banque L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE 1 Carrefour Banque en 10 dates clés 2015 2013 2012 2011 2009 2003 1997 1987 1984 1981 Lancement du Club PASS Acquisition de la filiale Fimaser

Plus en détail

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06 Profil d'entreprise 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024 juin 06 Table des matières GROUPE ULTIMA INC.... 3 MISSION... 3 AVANTAGES DISTINCTIFS... 3 Le

Plus en détail

PERSPECTIVES & HORIZONS MUTUALISTES

PERSPECTIVES & HORIZONS MUTUALISTES PERSPECTIVES & HORIZONS MUTUALISTES SOMMAIRE Vous Avec vous Vos sujets 2 UN ENVIRONNEMENT MUTUALISTE EN PROFONDE ÉVOLUTION Une pression concurrentielle accrue et intensifiée Perte de parts de marché de

Plus en détail

L internationalisation du groupe AXA et son implantation en Asie du Sud-Est

L internationalisation du groupe AXA et son implantation en Asie du Sud-Est ! Université d Automne 2003! Enseignants de Sciences Economiques et Sociales - Entreprises L internationalisation du groupe AXA et son implantation en Asie du Sud-Est Les entretiens Louis Le Grand 23 et

Plus en détail

Dossier type de dépôt

Dossier type de dépôt Dossier type de dépôt Phase de présélection : Dans un premier temps, les partenaires sont invités à constituer et à déposer en ligne un DOSSIER DE CANDIDATURE, synthèse des différents éléments constitutifs

Plus en détail

Agir Pour Notre Avenir

Agir Pour Notre Avenir Agir Pour Notre Avenir Politique de Développement Durable de Generali FAIRE 12 juin 2008 Generali, 2ème assureur généraliste en France 2ème assureur généraliste en France 6 millions de clients 560 000

Plus en détail

Des solutions qui supportent vos ambitions

Des solutions qui supportent vos ambitions Des solutions qui supportent vos ambitions Réussir ses objectifs stratégiques Dans un environnement social et économique mondialisé en perpétuelle mouvance, où harmonisations législatives et réglementaires

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE UN PARTENARIAT EFFICACE

CONSTRUISONS ENSEMBLE UN PARTENARIAT EFFICACE CONSTRUISONS ENSEMBLE UN PARTENARIAT EFFICACE CONNECTEZ- UNE EXPÉRIENCE SOLIDE ET UN PARTENARIAT FIABLE Filiale à 100 % du Groupe Société Générale, Franfinance, spécialisé dans le crédit à la consommation,

Plus en détail

VOTRE PLUS COURT CHEMIN VERS L INTERNATIONAL

VOTRE PLUS COURT CHEMIN VERS L INTERNATIONAL VOTRE PLUS COURT CHEMIN VERS L INTERNATIONAL UNE PRÉSENCE INTERNATIONALE FORTE Pramex International, filiale du Groupe BPCE International et Outre-mer, est le leader français du conseil en implantation

Plus en détail

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE CORPORATE COMMUNIQUÉ N XX PARIS, LE 14 OCTOBRE 2013 SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE EXCELLENCE 2020 SNCF a présenté ce jour devant son conseil d administration son nouveau projet stratégique

Plus en détail

Acquisition du Groupe CEPL par ID Logistics Le 13 juin 2013

Acquisition du Groupe CEPL par ID Logistics Le 13 juin 2013 Acquisition du Groupe CEPL par ID Logistics Le 13 juin 2013 Signature d un protocole d acquisition de CEPL > ID Logistics a signé le 12 juin 2013 avec les actionnaires et les créanciers de CEPL un protocole

Plus en détail

La veille stratégique, un incontournable outil d aide à la décision

La veille stratégique, un incontournable outil d aide à la décision La veille stratégique, un incontournable outil d aide à la décision 1 Par Clément EMAGA Consultant en innovation & veille prospective Pour parler de veille, nous déclinerons notre expression autour de

Plus en détail

Lettre aux actionnaires

Lettre aux actionnaires Lettre aux actionnaires Exercice 21 2 Message des dirigeants du groupe Madame, Monsieur, Rolf Dörig et Bruno Pfister L année 21 a été très fructueuse pour Swiss Life. Les résultats parlent d eux-mêmes:

Plus en détail

LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013

LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013 LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013 16 Avenue Hoche 75008 Paris tel.: +33 1 71 18 18 91 Paseo de la Castellana, 141 -Edif. Cuzco IV - 28046 Madrid tel.: +34 91 113 85 09 Index Marché des

Plus en détail

I. Les entreprises concernées

I. Les entreprises concernées RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-81 du 2 juillet 2013 relative à la création de la Banque Publique d Investissement, entreprise commune de l État français et à la Caisse des Dépôts et Consignations

Plus en détail

LE MARCHÉ FRANÇAIS DE LA BANQUE DE DÉTAIL. Pierre Mathé

LE MARCHÉ FRANÇAIS DE LA BANQUE DE DÉTAIL. Pierre Mathé LE MARCHÉ FRANÇAIS DE LA BANQUE DE DÉTAIL Pierre Mathé Journée Société Générale - 20 juin 2000 1 Sommaire Le marché en quelques chiffres Les évolutions récentes Les nouveaux challenges Journée Société

Plus en détail

La Banque Postale, une banque unique et singulière - 1 -

La Banque Postale, une banque unique et singulière - 1 - La Banque Postale, une banque unique et singulière - 1 - LA BANQUE POSTALE, UNE BANQUE UNIQUE ET SINGULIERE Un peu d histoire Groupe La Banque Postale UNIQUE POUR RELEVER DES DEFIS MULTIPLES Activités

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Conférence de Presse - Résultats 2015 1 - AVIS FINANCIER 1 2 - UNE BANQUE LEADER AU SERVICE DE TOUS SES CLIENTS 3 3 - UNE BANQUE LEADER SUR SON PREMIER MÉTIER : L INTERMÉDIATION 4

Plus en détail

Perception des ressources de management dans les PME-ETI

Perception des ressources de management dans les PME-ETI Perception des ressources de management dans les PME-ETI Vague 4 Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

LE MOIS DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE. > programme

LE MOIS DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE. > programme LE MOIS DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE > programme Le «Mois de l ESS» est le temps fort annuel de visibilité et de valorisation de l économie sociale et solidaire en France. Comme chaque année depuis

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-156 du 24 octobre 2011 relative à la fusion par absorption des mutuelles Adrea Mutuelle (mutuelle absorbante), Adrea Mutuelle Bourgogne, Adrea Mutuelle Pays de Savoie,

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier ia Groupe financier Profil de l entreprise Données au 31 décembre Description de ia Groupe financier ia Groupe financier (Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc.) est une société d

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 15-DCC-153 du 30 novembre 2015 relative à la création de l Union Mutualiste de Groupe Viverem par le groupe Mutuelle Nationale des Hospitaliers et le groupe Pasteur Mutualité

Plus en détail

INTRODUCTION (Eric BERTHOUX Directeur Délégué Administratif et Financier MAIF)

INTRODUCTION (Eric BERTHOUX Directeur Délégué Administratif et Financier MAIF) JOURNEES D ETUDES IARD 20 et 21 mars 2014 «Les nouveaux défis de la tarification» INTRODUCTION (Eric BERTHOUX Directeur Délégué Administratif et Financier MAIF) Quelques réflexions sur le contexte, le

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS

CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS La crise financière pose, aujourd hui, la question du 1 Paris, le 2 juillet 2009 rôle et du mode de fonctionnement des marchés

Plus en détail

Rothschild Patrimoine

Rothschild Patrimoine Rothschild Patrimoine Rothschild & Cie Banque, Maison indépendante, à taille humaine et hautement spécialisée, a créé Rothschild Patrimoine, afin de répondre aux exigences des particuliers fortunés, et

Plus en détail

Conférence Gestion des Sinistres Quelle industrialisation des approches adopter en sinistres de masse?

Conférence Gestion des Sinistres Quelle industrialisation des approches adopter en sinistres de masse? Conférence Gestion des Sinistres Quelle industrialisation des approches adopter en sinistres de masse? 5 avril 2012 L industrialisation de la gestion des sinistres, une nécessité pour les assureurs Un

Plus en détail

Bilan 2006 Perspectives & Ambitions 2007. Yves Masson Président - Directeur Général d AXA Assistance

Bilan 2006 Perspectives & Ambitions 2007. Yves Masson Président - Directeur Général d AXA Assistance Bilan 2006 Perspectives & Ambitions 2007 Yves Masson Président - Directeur Général d AXA Assistance Programme de la conférence Performances 2006 des équipes d AXA Assistance Mise en œuvre de la stratégie

Plus en détail

L ESS en Suisse romande: des pratiques nombreuses, des réseaux en émergence Christophe Dunand Chargé d enseignement à l institut Universitaire d

L ESS en Suisse romande: des pratiques nombreuses, des réseaux en émergence Christophe Dunand Chargé d enseignement à l institut Universitaire d L ESS en Suisse romande: des pratiques nombreuses, des réseaux en émergence Christophe Dunand Chargé d enseignement à l institut Universitaire d Etudes du Développement Président de l Association pour

Plus en détail

e-commerce+ êtes-vous prêt? BUSINESS OMNICANAL : WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques

e-commerce+ êtes-vous prêt? BUSINESS OMNICANAL : WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques e-commerce+ Magazine d information d Octave n 17 - Mars 2016 BUSINESS OMNICANAL : êtes-vous prêt? WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques E-COMMERCE ET POINTS DE VENTE Adoptez le point de vue du client

Plus en détail

Décision n 14-DCC-13 du 5 février 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de Medical Insurance Company par MMA IARD Assurance Mutuelles

Décision n 14-DCC-13 du 5 février 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de Medical Insurance Company par MMA IARD Assurance Mutuelles RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-13 du 5 février 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de Medical Insurance Company par MMA IARD Assurance Mutuelles L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-127 du 4 septembre 2013 relative à la création de l Union Mutualiste de Groupe Viamut par la Mutuelle Entrain et la Mutuelle Générale des Cheminots L Autorité de

Plus en détail

Les Services Mobiles NFC et les territoires

Les Services Mobiles NFC et les territoires Les Services Mobiles NFC et les territoires Atelier «Services Mobiles Territoriaux» 29 Avril 2010 Vaison La Romaine C Tournier-Lasserve - Resp. TIC et Services Mobiles Une nouvelle étape pour le développement

Plus en détail

Développer la performance managériale : ce que font vraiment les entreprises.

Développer la performance managériale : ce que font vraiment les entreprises. Développer la performance managériale : ce que font vraiment les entreprises. Retours d une enquête menée dans 200 entreprises françaises Edition 2010 Enquête Performance Managériale - EMLyon Hommes &

Plus en détail

L épargne retraite et salariale Analyse et perspectives du marché en 2013 Forces en présence et principaux axes de développement

L épargne retraite et salariale Analyse et perspectives du marché en 2013 Forces en présence et principaux axes de développement L épargne retraite et salariale L épargne retraite recèle un fort potentiel de croissance Inquiétude exacerbée des Français pour leur retraite, dégradation de leur situation financière, vieillissement

Plus en détail

SWIFTNet L offre bancaire

SWIFTNet L offre bancaire SWIFTNet L offre bancaire L Univers SWIFTNET dans la relation banque Agathe Buret Offre Electronique Bancaire Jeudi 31 Mars 2005 Sommaire SWIFTNet : une réponse aux nouveaux besoins des s L offre bancaire

Plus en détail