Interview exclusive d Amélie P.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Interview exclusive d Amélie P."

Transcription

1 Intrviw xclusiv d Améli P. 3,00 Edition Spécial - Décmbr 2012 l r u s r i o av s z l u. o. v. s u g o a v m I Tout c qu rnalist Rportr d ou J d r i t é m

2 Passion, nvi, t ncor passion. Voilà c qu vous pourrz lir dans c numéro. A travrs l témoignag d Améli P., nous pouvons découvrir un métir tourné vrs la nouvauté, rich n rbondissmnts. Un métir où la routin n xist pas! En fft, c st un profssion ouvrt qui nous st présnté, où ls possibilités sont multipls, t où il st difficil d s nnuyr. Comm l dit si bin notr profssionnll «un jour c st pas l autr». C st n c point qu s trouv la particularité du métir d JRI (Journalist Rportr d Imags). Assz fluctuant, parfois fatigant, il faut aimr l fait d n pas savoir où on s trouvra l lndmain: A la maison? A Paris? A l autr bout d la Franc? La motivation st d mis, la passion aussi. Mais un fois tous cs élémnts réunis, on n put qu tombr sous l charm d ctt profssion, nous amnant au cœur d l action. Pour ma part, j trouv qu l métir d JRI st un métir pas comm ls autrs. mêm si lls sont parfois difficils à gérr, il offr ds conditions d travail déroutants, comm on n n voit nul par aillurs. Grâc à ctt rncontr, j ai découvrt un factt d la profssion qu j n connaissais pas : la possibilité d travaillr pour un multitud d chaîns, prmttant ainsi d touchr à un grand divrsité d missions...grâc à la fonction d pigist. Si l occasion s présntait, j m vrrais bin à sa plac. Améli P.: un journalist comblé..p 4 «C st un dimanch après-midi, ntr dux missions, qu Améli P. a bin voulu répondr à ms qustions. Prnant d son tmps, la Journalist Rportr d Imags a su trouvr ls mots justs pour décrir sont métir, son quotidin, t son nthousiasm à xrcr. Un façon pour ll d prndr du rcul sur sa situation, un moyn pour nous d miux appréhndr sa profssion.» Alors, si vous aimz bougr, si vous aimz ls imprévus, travaillr dans l urgnc t n pas connaîtr d quoi dmain sra fait, n hésitz plus! Faits comm ll! Mélani Guillaum.

3 Ell a trouvé la rctt contr la morosité : rncontr avc un jun profssionnll, passionné par son métir. Vous êts Journalist Rportr d Imag, pouvz-vous nous xpliqur n quoi consist votr métir? Concrètmnt, j suis pigist dpuis 1 an t dmi, c st donc un pu particulir. J n suis pas lié à un sul rédaction, mais j ai plusiurs mployurs. Auparavant, j étais n CDI à Téléssonn, d où j ai démissionné. En fonction d ms mployurs, ma journé st un pu différnt mais n général, j arriv l matin dans un rédaction t on m donn un sujt à fair. Dans ls ptits structurs comm Téléssonn, c st l journalist qui chrch ls prsonns adéquats pour l rportag n qustion, n passant du tmps au téléphon, n prnant un rndz-vous t n s rndant sur plac. Dans ls rédactions plus importants, il y a un srvic qui s occup d prndr ls rndz-vous t qui nous dit par xmpl «à 14h tu as un rndz-vous pour un sujt sur la baiss ds prix d l immobilir t tu dois t rndr dans tl appartmnt parc qu l agnt immobilir va fair un visit, puis tu auras un duxièm séqunc dans un autr appartmnt avc un achtur». A partir d là, mon rôl st d m rndr sur plac, d fair ls imags, ls intrviws, d rntrr à la rédaction t d donnr l tout aux monturs t aux journalists qui vont l écrir t «posr lurs voix». Dans ls ptits structurs j fais tout, c st moi qui prnds ls rndz-vous, qui vais sur plac, qui film, qui fais ls intrviws Ensuit j rntr à la rédaction t j «dérush» c st-à-dir qu j choisis ls morcaux d intrviw ls plus intérssants, j écris t j pos ma voix pour nsuit fair l montag vidéo. Mon rôl st donc plus ou moins polyvalnt n fonction d la structur dans laqull j travaill. Qul aspct d votr métir préférzvous? L journalism, l cadrag? L audiovisul t tout c qui touch à l imag. C st ct aspct qui m a amné à fair c métir-là, plus qu l journalism n lui mêm. J n pourrais pas fair c qu font ls «journalists dsk» c st-à-dir travaillr dans un rédaction où on m propos d récupérr ls imags d qulqu un d autr t d écrir l sujt. J n frai jamais ça. Qul st vous parcours profssionnl? Quand j ai fini ms étuds, j ai fait 6 mois d stag d fin d étud dont 4 à Téléssonn. Suit à cs 6 mois d stag, n sptmbr 2007, j ai chrché du travail durant 2 mois. Pndant ctt périod j ai fait qulqus pigs, à Téléssonn t dans un boit d production. Au trm d cs dux mois j ai été pris n CDI à Téléssonn : j y ai travaillé pndant un anné n tant qu cadrus, j partais toujours avc un journalist rédactur. Ls dux ans t dmi suivants j ai été mployé n tant qu JRI. Au final, j suis rsté 3 ans t dmi dans ctt chaîn. 4

4 L anné drnièr, j ai démissionné t dpuis j fais ds pigs : pour Téléssonn, pour NRJ Paris, un chain local d l îl d Franc du group NRJ. J travaill aussi baucoup pour BFM TV ainsi qu pour un ptit boit d production : «ITH TV», qui fait ds films sur l miliu hospitalir. Dans c drnir cas, j écris, j mont, j pos ma voix. Pour un fois, c n st pas moi qui fais ls imags. Dpuis pu, j fais égalmnt ds pigs pour l «Ptit Journal» d Canal +. Qu st-c qui vous motiv dans l fait d travaillr pour différnts chaîns, locals t nationals? L côté anti-routin! Pndant ls 6 drnirs mois à Téléssonn, j m suis vraimnt lassé. J avais fait l tour, j n apprnais plus rin d nouvau t mêm si j étais sur l trrain tous ls jours, qu j rncontrais ds gns nouvaux tous ls jours, ça dvnait très routinir : tous ls matins prndr l RER, tous ls soirs rprndr l RER, tout l tmps, à la mêm hur. Il n y avait plus aucun surpris... C st c qui st intérssant dans l fait d êtr pigist : l fait d êtr au miliu d l action, d rncontrr plin d gns. En 6 mois, j ai vu baucoup d nouvlls choss, sans arrêt. Il y a aussi un autr aspct, notammnt pour BFM, qui st très motivant : c st d partir n mission... Par xmpl là j rvins du Var au sujt ds intmpéris. Il y a qulqus tmps, j suis allé n Espagn sur ls incndis t à Bruxlls pour l Consil Europén C n st pas qulqu chos qu l on put fair dans un chain local. C qui m motiv c st donc ssntillmnt qu travaillr pour ds chaîns différnts m prmt d évitr la routin qu il put y avoir d a n s u n c h a i n l o c a l. Et puis, j gagn miux ma vi qu avant, c st aussi important. Crtains périods sont-lls plus dnss qu d autrs? Lsqulls? Il st difficil pour moi d l dir car j suis arrivé dans un périod justmnt très dns. J parl surtout pour BFM puisqu c st pour ux qu j travaill l plus n c momnt. J suis donc arrivé n plin dans ls Présidntills t ls Législativs. Il y avait énormémnt d déplacmnts t d travail. Pndant 6 mois j m suis rtrouvé à fair plus d 25 pigs par mois, tous ms mployurs confondus. Dpuis l mois d Sptmbr, c st un pu plus crux simplmnt parc qu il y a moins d actualité à traitr. Prsonnllmnt, j n ai pas ncor assz d rcul n tant qu pigist pour dir si c st l cas, mais il paraît qu la périod - Sptmbr/Octobr - st plutôt crus. Qull st votr journé typ? L déroulmnt d ms journés dépnd totalmnt d l mployur. Par xmpl, pour l instant j n ai aucun pig d prévu pour la smain qui vint. Mais c st possibl qu lundi un mployur m appll t m dis qu il a bsoin d moi. Il n y a donc pas réllmnt d journé typ. J attnds plutôt qu l on m appll, qu l on m dmand si j pux travaillr tl ou tl jour, à tll ou tll hur. Tu n sais jamais à quoi ta journé va rssmblr. Commnt préparz-vous vos sujts t vos rportags? Ls choss s passnt différmmnt slon si j pars sul ou avc un journalist. Si j pars avc un journalist rédactur, j n fais qu ls imags. C st plutôt l journalist qui dirig t qui dmand ls plans qu il vut par rapport à c qu il va écrir. Dans c cas, l JRI n st pas vraimnt 5

5 obligr d maîtrisr l sujt sur l bout ds doigts. Par contr, si j pars sul, c st moi qui mèn l rportag d bout n bout. J dois alors m rnsignr sur l sujt qu j trait. A BFM on put consultr ls dépêchs d l Agnc Franc Prss ou lir ds articls. L problèm c st qu j travaill sur d l actualité n urgnc donc j ai souvnt 5 à 10 minuts pour m rnsignr t m mttr au courant sur l sujt... Parfois j suis mêm obligé d fair ça sur mon Smartphon dans la voitur tllmnt j suis prssé par l tmps. Ds srvics d documntation t d archivs xistnt-ils dans l un ds chaîns pour laqull vous travaillz? Il y a un srvic d documntation t un cllul imag à BFM, où ds gns travaillnt pour archivr tous ls «rushs», c st-à-dir ls imags, dans différnts catégoris. Dans ls ptits structurs ça n xist pas, c st plutôt géré par ds logicils. Commnt s organisnt ls contacts avc cs srvics? J n ai pas vraimnt d contact avc ux. Ls journalists n ont. S ils ont bsoin d imags particulièrs pour un sujt, ils vont allr voir ls prsonns travaillant pour la cllul imag. S ils font un sujt sur Arnaud Montbourg pour j n sais qull raison, ils vont dmandr où st-c qu il st possibl d trouvr ds imags d archivs sur lui. Mais moi j n suis pas du tout lié à ux. L fait d êtr dans l rôl du caméraman t du journalist voir mêm du montur, impliqu un riguur t un organisation sans faill? C st sûr qu tu as plusiurs rôls... J ssai d ls fair bin, d surtout réfléchir n trm d imags, d partir sans rin oublir, d fair n sort d avoir ds imags parlants, qui s nchainnt bin Mais tout ça, ça vint très vit. Slon vous qulls sont ls compétncs indispnsabls pour êtr un bon JRI? J pns qu il faut êtr dynamiqu, réactif. Il faut toujours êtr n alrt sur l trrain. Oui, dynamiqu, j pns qu c st vraimnt l idéal. Ls compétncs qu vous avz acquiss vous prmttnt d travaillr n autonomi C st crtainmnt un plus pour vous En fft, ça n m fait pas du tout pur d m rtrouvr dans un sujt tout sul, d prndr ls rndz-vous, d allr sur l trrain, d fair l montag. J n suis complètmnt capabl. J l fais d aillurs pour ds ptits boits. L métir d JRI st un métir hypr polyvalnt Et comm on n travaill pas d la mêm façon slon la structur, on n va pas mttr touts nos compétncs à profit à chaqu fois, mêm si on st capabl d tout fair. L fait d êtr polyvalnt comm vous pouvz l êtr n tant qu JRI, c st un plus dans l miliu? C st un plus, mais c st surtout indispnsabl. Si on vut trouvr du boulot il faut d plus n plus êtr polyvalnt donc mêm si on n xploit pas touts nos compétncs à chaqu fois, on st quand mêm pris parc qu on sait fair. Par xmpl, mêm si j n écris pas ls sujts à BFM ou au Ptit Journal, j m présnt avc un CV polyvalnt montrant qu j suis qualifié, qu j pourrais l fair, tout comm j pourrais 6

6 fair du montag. Min d rin, plus on a d compétncs t plus ça lur plaît. Expliquz-nous votr parcours univrsitair. J n ai pas fait un écol d journalism rconnu déjà parc qu j ai mis du tmps avant d savoir qul métir j voulais fair. Donc j ai commncé par un IUT Information -Communication parc qu à la bas j voulais travaillr dans l événmntil. Au bout ds dux ans à l IUT j m suis rndu compt qu l événmntil, c était baucoup plus d travail au téléphon t dans ls buraux : tu travaills pndant ds mois sur un évènmnt qui va au final durr dux jours. Or moi, dpuis tout ptit, mêm si j n savais pas c qu j voulais fair xactmnt, j savais qu j voulais bougr. Après l IUT, j ai fait un IUP n Ingéniri ds Arts d l Imag dans l Nord, pour justmnt fair d l audiovisul parc qu j savais bin qu l audiovisul m plaisait dpuis toujours. Au bout d 2 ans, avc ls réforms uropénns, ils ont frmé la formation t là j m suis rtrouvé à bac +4 sans savoir l métir qu j voulais fair. J m suis vraimnt intrrogé, j m suis dmandé quls étaint ms cntrs d intérêts, n l occurrnc l audiovisul, l journalism J ai donc, n fonction d ça, trouvé un formation idéal qui st un licnc Profssionnll Journalist Rédactur d Imag t d Son, à Valncinns : 1 an d formation où tu apprnds uniqumnt l métir d JRI. Tu s donc form é à u n s u l m é t i r. J n voulais pas fair d écol d journalism où on t apprnd la prss écrit t la radio. J n voulais pas êtr journalist dans un quotidin d prss écrit. La licnc était donc la formation idéal pour mon projt. Un formation n écol d journalism n st donc pas un obligation pour accédr à un branch du métir? Non pas du tout. Tout dépnd d qul gnr d journalism tu vux fair. C st sûr qu si tu vux êtr journalist d prss écrit au Mond, alors oui, l miux c st d fair Scincs Po t un écol d Journalism rconnu. Mais n tant qu JRI, j n suis pas du tout passé par là t j n l rgrtt pas, c n st pas un rrur. L métir d JRI st un branch très particulièr du journalism. Quand on voit l ssor ds nouvlls tchnologis, t n particulir d Intrnt, la prss écrit smbl êtr n dangr Est -c aussi l cas pour ls Rportrs d Imags puisqu n import qui put postr ss proprs vidéos sur la toil? C n st pas qulqu chos qui m inquièt. La prss écrit put avoir put-êtr l craindr, mais mêm si il y avait moins d prss écrit, il faudrait ds journalists pour la prss Wb. J n pns donc pas qu ça soit un métir qui disparaiss au fil du tmps. C st plutôt l format qui chang. On ntnd souvnt dir qu tout l mond put êtr journalist mais c n st pas vrai. Ls gns sont ds témoins, ils filmnt ds choss t ils ls mttnt n lign mais l travail du journalist n st pas fait. J trouv ça génial qu ls gns filmnt ds évènmnts. Par xmpl n Syri, plin d choss n auraint pas été connus sans c phénomèn, d mêm pour la Lybi C n st pas pour autant qu il n y aura plus d journalists. Ca n m inquièt donc pas du tout. Pour moi c n st pas incompatibl. Nom t Prénom : P. Améli Liu : Paris Profssion : Journalist Rportr d Imag - Pigist Cadrus - Montus - Rédactric Travaill pour : BFM TV - Canal + - NRJ Paris tc.. Etuds : IUT Information-Communication - IUP Ingéniri ds Arts d l Imag - Licnc Profssionnll Journalist Rédactur d Imag t d Son. Débouché : travaillr pour différnts rédactions, locals ou nationals. 7

7 Cla pos la qustion ds cods d déontologis imposés par votr métir J pns notammnt aux récnts dérivs concrnant crtains prsonnalités d la vi politiqu Qu pnsz-vous à c sujt? Put-on vraimnt tout dir ou tout écrir? C n st pas tant un problèm lié au journalism mais c st surtout l problèm d intrnt puisqu c st un média qui n st pas réglmnté. Tout l mond put mttr quasimnt c qu il vut sur la toil. Mais ls prsonns qui postnt cs choss là n sont pas ds journalists. La qustion d la déontologi du métir n s pos donc pas. Cs gns là n s la posnt pas, t ça n rmt pas n caus l journalism. Ca srait plus grav si un journalist rconnu l faisait, parc qu c st son vrai métir t lui, il st tnu d rspctr la déontologi. En tant qu journalist, on s pos forcémnt la qustion d savoir si on doit postr on non, ou pour un JRI si on va filmr ça ou non. Mais ls prsonns qui postnt ds photos ou autr sur intrnt n ont pas forcémnt à s la posr. Pnsz-vous qu l métir d journalist, au sns larg du trm, put ncor évolur? Oui bin-sûr! L métir évolu tout l tmps! Par xmpl, il y a 15 ans, ls journalists qui partaint n mission n avaint pas d Smartphon ou d téléphon portabl, ils n avaint donc pas accès à lurs mails. A BFM on fait ds duplx touts ls 30 minuts, d n import où. Et j pns qu dans 15 ans, il xistra ncor d autrs choss nouvlls qui améliorront ncor tout ça. J pns qu l métir va évolur sans css. Là on a u un sort d véritabl révolution t il y n aura ncor. Put-êtr qu ll n sra pas aussi grand mais oui ça va évolur. Par xmpl, j vais sur l trrain, avc un sac à dos d 12 kg, qui contint un systèm d transmission satllit, t où qu j sois j pux fair ds duplx n dirct, c st imprssionnant! Il y a 10 ans, c n était pas possibl. Il rst tout d mêm un métir qui fait rêvr A tort ou à raison? L imag qu ls futurs étudiants ont d la profssion st-ll la bonn? Qu ça soit un métir qui fait rêvr, j l conçois, mais j pns qu on a trop l imag du journalist ds films américains, qui va dénour ds complots,... Il y n a, mais n quantité infim. C n st pas du tout ça qui m faisait rêvr. C qui m fait rêvr au quotidin c st simplmnt d m rtrouvr dans ds situations t d êtr là où l info st. D m dir qu c st grâc à c qu j film qu ls gns s rndnt compt d c qui s pass sur l trrain. J trouv ça génial parc qu grâc à nos yux t notr vision ds choss, ls prsonns qui vont rgardr ls informations vont voir c qui s pass à un ndroit donné. Et d plus, c st toi qui s à ct ndroit! Et c st passionnant! On s rtrouv dans ds situations incroyabls. Par xmpl j rvins du Var, j étais à Porqurolls pour couvrir l affair d l nfant disparu alors qu j étais d abord parti pour ls étudiants qui s sont noyés à Toulon. Ensuit on a été déportés à Hyèrs sur ls intmpéris t dux jours après on était d nouvau sur l îl d Porqurolls. En fait on s rtrouv dans ds ndroits différnts, on boug tout l tmps, n binôm ou n trio, on cré ds lins avc ls gns. Tout ça, quand tu s journalist d burau, tu n l connais jamais. C st ça qui m imprssionn au quotidin, ls situations t ls liux dans lsquls on s rtrouv, d arrivr l matin t d n pas savoir si l soir j dormirai chz moi. L autr jour, j suis arrivé au travail t à 20h j étais dans l avion dirction Toulon, alors qu j n avais aucun affair, rin. J trouv ça génial. 8

8 Qul st votr rssnti prsonnl sur votr métir? Travaillz-vous toujours avc la mêm passion? Oui, d autant plus qu ça n fait qu 5 ans qu j fais c métir! Et j ai vraimnt l imprssion d l rdécouvrir dpuis à pin 1 an. Dpuis qu j suis pigist j rncontr baucoup d gns sur l trrain, j pars n mission. J n suis absolumnt pas blasé. Mêm si j suis rsté 3 ans t dmi à Téléssonn, j m rnds compt qu ça n m plaisais pas du tout. Là j rdécouvr l métir t j suis just vraimnt hurus! J suis ncor n plin apprntissag. La divrsité d vos activités doit êtr un véritabl arm contr la lassitud Complètmnt! Commnt voyz-vous la suit d votr carrièr? J n n ai aucun idé! J n m fais aucun plan qu ça soit à moyn ou à long trm. Pour l instant, j prnds tout c qu il y a à prndr, j suis tllmnt contnt d la nouvauté dpuis 1 an, mêm si baucoup disnt qu l nws c n st pas facil tc. En fait, j pns qu c st surtout un histoir d caractèr. Au jour d aujourd hui, j n n suis absolumnt pas lassé, c st un format qui m convint, l format d l urgnc. Putêtr qu dans 1 an ou 2, l «soufflt» va rtombr, qu il y aura moins d nouvautés t qu du coup j vais à nouvau changr d rédaction parc qu ça n m plaira plus, ou alors j aurai nvi d changr d format t d passr au format magasin pour partir sur ds sujts plus longs, rpartir sur un CDI c qui, à BFM, m prmttrait, d partir n mission à l étrangr. Nous, ls pigists on travaill surtout sur la Franc ou ls pays prochs, on n m nvrra jamais sur ls Tsunamis au Japon. Mais, vraimnt j n m fais aucun plan pour l avnir! Pour l instant c qu j fais m plait, j gagn très bin ma vi! La sul chos qu j m dis c st qu j n frai put-êtr pas c métir quand j aurai 45 ans parc qu c st fatigant physiqumnt, t qu j n m vois pas sur l trrain à courir partout avc ma caméra t mon sac à dos d 15 kg. C st tout c qu j m dis. Qulls sont ls possibilités d évolution qui s offrnt à vous? Il n y n a pas vraimnt, car quand on st JRI, on st JRI. On put ssayr, si ça nous plait, d êtr rédactur n chf, donc là on va dirigr ls journalists mais c n st plus l mêm métir. Donc finalmnt, un JRI n a pas baucoup d évolutions possibls. Si vous aviz un consil à donnr à tous cux qui souhaitnt s dirigr vrs l métir d JRI, qu lur diriz-vous? L fair vraimnt qu si tu adors c qu tu fais. Il faut sériusmnt aimr son métir parc qu un fois tu t lèvs à 3h du matin, un autr jour tu vas prndr à 17h t finir à 2h du matin ou alors tu vas avoir un journé normal où il n s pass rin. Tu vas partir 5 jours sans rin avoir prévu Tout ça tu pux l fair uniqumnt si ça t plait d l fair. Moi j ador vraimnt ça, j suis contnt, j n parl d manièr supr positiv justmnt parc qu ça m plait t qu ça n m dérang pas d dormir 3 hurs par nuit pndant 5 jours comm on l a fait dans l Var. Sinon un consil pour s lancr dans l métir t dans cs étuds là, c st d êtr vraimnt au courant du fil d l actualité, d comprndr l mond. C st hypr important, mêm si tu n fais pas d sujts digns d un grand journalist. C st tout d mêm bin d êtr au courant d tout c qui t ntour. C st l minimum slon moi. 9

9 Dès à présnt abonnz-vous à OUI, j m abonn à L ECHO DES METIERS t j rçois dux numéros gratuits par anné d abonnmnt J choisis mon offr xcptionnll : 1 an (12 N ) 30,00 Au liu d 36,00 2 ans (24 N ) 60,00 Au liu d 72, 00 A rtournr à L ECHO DES METIERS - Srvic Abonnmnt Coordonnés d l abonné NOM/PRENOM ADRESSE

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire A Nous avons dmandé à ds millirs d élèvs canadins comm toi d répondr à ctt important nquêt, qui prmttra à Santé Canada d miux comprndr la consommation d tabac chz ls juns. Nous t rmrcions d nous aidr dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration Info Rsto Mai - Juin 2011 Par ls délégués ds 4 èms Dans l cadr d la Commission Rstauration Editorial Jûnr st dvnu à la mod. En tout cas, mangr très pu l st. Pour simplifir, ls fills n mangnt pas pour «fair

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

Une bourse pour toi? Pose ta candidature!

Une bourse pour toi? Pose ta candidature! Un bours pour toi? Pos ta candidatur! Pour ls bourss d xcllnc du Gala du mérit étudiant 2014 La Fondation du Cégp d Trois-Rivièrs, n collaboration avc la Dirction ds srvics aux étudiants du Cégp d Trois-

Plus en détail

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX Association canadinn ds profssurs d immrsion Canadian Association of Immrsion Tachrs

Plus en détail

Paf! SOMMAIRE. À toute! Michel

Paf! SOMMAIRE. À toute! Michel Paf! «Voilà l bruit d'un banan qui tap du poing sur la tabl. Il st tmps pour tous t pour chacun, d mttr ctt nouvll anné au srvic d la bamboul. Trop souvnt j'ntnds : «j'ai froid, j n sors pas; oh c'st 3

Plus en détail

VALIDATION-CERTIFICATION

VALIDATION-CERTIFICATION Formz-vous tout au long d votr vi... FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT VALIDATION-CERTIFICATION Spt. 2015 à juin 2016 L OMEP st mmbr actif d l Arofsp, st crtifié cntr d xamn TOEIC (ETS), st labllisé Cntr d bilans

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY U D N O S I MA E M S I R U O T E I D N A NORM DOSSIER DE PRESSE GIVERNY M A I S O N D U TO U R I S M E 1 Sommair 03 VENIR À GIVERNY 04 EXPLORER LE VILLAGE 05 LA MAISON DU TOURISME - VOTRE VOYAGE IMPRESSIONNISTE

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Olivier GALLAND CNRS-GEMAS

Olivier GALLAND CNRS-GEMAS Olivir GALLAND CNRS-GEMAS INDIVIDUALISATION DES MŒURS ET CHOIX CULTURELS Dans l accès à c qu on appll parfois la «cultur légitim», la démocratisation smbl marqur l pas. Olivir Donnat l rmarquait ncor récmmnt

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

Loisirs et Culture. jeunesse PROGRAMMATION. Session printemps-été 2015 PROGRAMMATION. Danse découverte. Multisports. Danse mix 8-12 ans

Loisirs et Culture. jeunesse PROGRAMMATION. Session printemps-été 2015 PROGRAMMATION. Danse découverte. Multisports. Danse mix 8-12 ans Loisirs t Cultur Sssion printmps-été 201 DANS CE NUMÉRO 1 ds activités printmps-été 201 4 Camp d jour stival Modalités d inscription t soccr 6 Ds nouvlls d votr bibliothèqu Multisports Horairs : 6 à 8

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Produits à base de cellules souches de pomme

Produits à base de cellules souches de pomme Soins Visag Produits à bas d clluls souchs d pomm NEW! Profssionnal & Rtail Shakr Mask pl-off Shakr Mask cristally (wash-off) Srum Crèm A Full Srvic : Formulation R&D Manufacturing Packaging Soin Visag

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

Smart TENSTM. Instructions d utilisation

Smart TENSTM. Instructions d utilisation Smart TENS Instructions.qx6 30/10/06 16:16 Pag Smart TENSTM Instructions d utilisation L Smart TENS st un méthod d point pour soulagr la doulur, non médicamntus. C TENS numériqu st un apparil puissant,

Plus en détail

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies!

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies! C o l o m b s ( 9 2 ) à Colombs, un éco-quartir répond à vos nvis! un éco-quartir voit l jour! Imaginz un nouvl éco-quartir au srvic du dévloppmnt durabl t d la qualité d vi Découvrz Vivz un éco-quartir

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

Albums. Nouveautés. Une Plume Ronde. La nuit des doudous. Clovis. le magnifique. 3 atn+s. 4 ans. et + Delphine Bertoletti / Mélanie Desplanches

Albums. Nouveautés. Une Plume Ronde. La nuit des doudous. Clovis. le magnifique. 3 atn+s. 4 ans. et + Delphine Bertoletti / Mélanie Desplanches Un Plum Rond Cli Albums Nouvautés n Lam our M -Cr ah och lr Ann t Dlphin Brtoltti / Mélani Dsplanchs Hélèn Suzzoni Luci Vandvld 4 ans Clovis t + l magnifiqu Hélèn Suzzoni / Marion Arbona Clovis rêv d cil

Plus en détail

JE TE DONNE TOUT LUC DUMONT 2004 JE TE DONNE MON CŒUR IL NE M APPARTIENT PLUS CE QUE J'AI DE MEILLEUR A B E TOUT EST POUR TOI JÉSUS

JE TE DONNE TOUT LUC DUMONT 2004 JE TE DONNE MON CŒUR IL NE M APPARTIENT PLUS CE QUE J'AI DE MEILLEUR A B E TOUT EST POUR TOI JÉSUS J T DONN TOUT LUC DUMONT 2004 C#m J T DONN MON CŒUR A IL N M APPARTINT PLUS C#m C QU J'AI D MILLUR A B TOUT ST POUR TOI JÉSUS C#m UN PARUM D VALUR A SUR TOI ST RÉPANDU C#m C'ST L ORAND MON COUR A B J SUIS

Plus en détail

Projet Tuteuré. Création d'un site Internet

Projet Tuteuré. Création d'un site Internet Projt Tuturé Création d'un sit Intrnt par : Joly Damin (group Eb) Chihaoua Rayan (groupea) Lhomm Clémnt (groupea) Daquin Paul (groupea) Tutur : Virgini Dégardin Anné Scolair 008/009 IUT 'A' départmnt GEII

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009 Info Continu a passion d formr DOSSIER : a Validation ds Acquis d l Expérinc (VAE) ou commnt transformr son xpérinc n un diplôm A votr srvic, à votr

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché)

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché) E62 Zon 10 / 87 n Co ll Ch. Collx Frny-Voltair Frny san Lau s ard ay sf (l samdi aux hurs marché Planch-Brûlé Collèg L Joran E25 Moëns Collx-Bossy Suiss èv n G d Ru Franc x Ch. du-trraillt Avnu du Jura

Plus en détail

> FICHES PÉDAGOGIQUES. Rallye

> FICHES PÉDAGOGIQUES. Rallye > FICHES PÉDAGOGIQUES r i t s r o f Rally Rally forstir n o i t c u d o Intr Un rally qu st-c qu c st? L rally natur st un «grand ju» qui invit ls nfants à chminr dans la natur où ils vont jour étap après

Plus en détail

LES NOUVELLES FRONTIÈRES. p 4 médias les enjeux normands. p 22 marketing normandie : j écrirai ton nom. p 29 information l après-charlie à l école

LES NOUVELLES FRONTIÈRES. p 4 médias les enjeux normands. p 22 marketing normandie : j écrirai ton nom. p 29 information l après-charlie à l école LA REVUE DU CLUB DE LA PRESSE ET DE LA COMMUNICATION DE HAUTE-NORMANDIE p 4 médias ls njux normands p 22 markting normandi : j écrirai ton nom p 29 information l après-charli à l écol LES NOUVELLES FRONTIÈRES

Plus en détail

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr Immobilir à NEW YORK www.cityston.fr NEW YORK, UNE POSITION UNIQUE Nw York, t plus particulièrmnt sa mythiqu îl d Manhattan, fait parti ds principaux pôls économiqus, culturls t financirs d la planèt.

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS Ligu pour la protction ds oisaux d la Sarth (LPO 72) CATALOGUE DES EXPOSITIONS Disponibl n prêt ou à la location Rnsignmnt LPO Sarth 43 ru d l Estérl Maison d l au 72100 L Mans Indx ds xpositions Ls xpositions

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

L environnement Windows et la gestion des dossiers et fichiers

L environnement Windows et la gestion des dossiers et fichiers Modul 3 L nvironnmnt Windows t la gstion ds dossirs t fichirs Duré : 6h (3 séancs d 2h) Ls trois séancs d dux hurs s articulnt d la façon suivant : Séanc 1 : comprndr l fonctionnmnt d Windows t s rpérr,

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

COMBLISSIMO. BigMat vous offre un vélo électrique* Machine à souffler la laine de verre Comblissimo

COMBLISSIMO. BigMat vous offre un vélo électrique* Machine à souffler la laine de verre Comblissimo DU 10 SEPTEMBRE AU 8 NOVEMBRE 2014 COMBLISSIMO Isolant thrmiqu pour l isolation ds combls prdus * Réglmnt du tirag au sort disponibl n agnc t sur simpl dmand. Machin à soufflr la lain d vrr Comblissimo

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

rsa DROITS et DEVOIRS Le Revenu de Solidarité Active

rsa DROITS et DEVOIRS Le Revenu de Solidarité Active rsa DROITS t DEVOIRS L Rvnu d Solidarité Activ Madam, Monsiur, L Départmnt d Sin-Maritim vint d vous ouvrir un droit au RSA (Rvnu d Solidarité Activ). C rvnu minimum ou complémnt d rvnu vous garantit ds

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

Juin 2013. www.groupcorner.fr

Juin 2013. www.groupcorner.fr r p d r i Do Juin 2013 www.groupcornr.fr Contact Pr : Carolin Mlin & Jan-Claud Gorgt Carolin Mlin TIKA Mdia 06 61 14 63 64 01 40 30 95 50 carolin@tikamdia.com Jan-Claud Gorgt J COM G 06 10 49 18 34 09

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Quand les voyages forment bien plus que la jeunesse

Quand les voyages forment bien plus que la jeunesse Quand ls voyags formnt bin plus qu la junss Carnt d voyag d un organism communautair junss O u t il d ré fl x io n à l in t n t io n d s in t rv n ants com m u naut a ir s j u n s s d la ré g io n d la

Plus en détail

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre Bloc 1 : La stabilité, un qustion d équilibr Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Structur Un structur st un form qui résist aux forcs qui,

Plus en détail

Bulletin d informations Maison générale des Ursulines

Bulletin d informations Maison générale des Ursulines Décmbr 2012 Vol 7, no 3 Bulltin d informations Maison général ds Ursulins Dans c numéro : Éditorial d Mèr général Éditorial d Mèr général Au fil ds jours à la Maison général Échos d nos Égliss 3 S émrvillr!

Plus en détail

INTRODUCTION. Implication dans les accidents

INTRODUCTION. Implication dans les accidents INTRODUCTION Sur la bonn voi, mais put ncor miux fair Nous avons déjà parcouru un long chmin n matièr d sécurité routièr n Blgiqu. Ls statistiqus révèlnt un fort diminution du nombr d tués sur ls routs.

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des

n/a Aucun frais de 18-80 Tel que défini au tablea u des Compagni La Capital La positiv -Aucun xamn médical n st rquis lors d l adhésion. Il vous suffit d répondr à 4 qustions d admissibilité. L montant d la protction st choisi unité d 2 500 $ avc un maximum

Plus en détail

LE PETIT LIMERO LIEN

LE PETIT LIMERO LIEN B I E N V E N U E A M m a k k a o u i LE PETIT LIMERO LIEN Numéro 2 Anné 2007 EDITO La fin d anné scolair arriv, il st l hur d fair l bilan. Ls bulltins vont êtr rmplis,ls institutrics auront bouclé lur

Plus en détail

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T Efft d l échantillonnag t d la troncation sur l spctr d un signal Ls signaux réls utilisés n physiqu sont d plus n plus souvnt traités d façon numériqu. Pour cla, il st nécssair d échantillonnr l signal.

Plus en détail

Fouineur libre HOCHELAGA SE BATTRA CONTRE HOMA... Journal du Comité BAILS. Éditorial. décembre 2005-janvier 2006

Fouineur libre HOCHELAGA SE BATTRA CONTRE HOMA... Journal du Comité BAILS. Éditorial. décembre 2005-janvier 2006 d d décmbr 2005-janvir 2006 Fouinur libr Journal du Comité BAILS Comité d bas pour l action t l information sur l logmnt social d Hochlaga-Maisonnuv Éditorial HOCHELAGA SE BATTRA CONTRE HOMA... d f On

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

Le domaine national de Saint-Cloud

Le domaine national de Saint-Cloud P a r c o u r s d é c o u v r t L domain national d Saint-Cloud P a r i S / Î L - d - F r a n C j u n p u b l i c L domain national d Saint-Cloud Bonjour t binvnu au domain national d Saint-Cloud. J suis

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

Fonction logarithme exercices corrigés

Fonction logarithme exercices corrigés Trminal S Fonctions Logarithms Vrai-Fau Fonction ln, EPF 6 Equation, Franc 4 4 Dérivés t ln 4 5 Primitivs t ln 6 Calcul d limits 5 6 7 Résolution (in)équations 7 8 Avc ROC 8 9 Dérivation t ncadrmnt 9 Fonction+équation,

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

Je cherche la SECURITE. Je cherche la SECURITE GÉNÉRALITÉS :

Je cherche la SECURITE. Je cherche la SECURITE GÉNÉRALITÉS : Soair du guid. - IMPORTANT - Passag d rou faibl Véhiculs non chaînabl un ATTENTION! Cs pags continnnt ds informations importants. Véhiculs non chaînabl un GÉNÉRALITÉS : CONTRAIREMENT AUX IDÉES REÇUES,

Plus en détail

Les allocations aux personnes handicapées

Les allocations aux personnes handicapées Ls allocations aux prsonns handicapés Dans quls scturs d la sécurité social ls prsonns bénéficiant d un allocation aux prsonns handicapés ont-lls aussi un dossir? Donnés du Datawarhous Marché du travail

Plus en détail

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1 P* / P* / P DEVOI SUVEILLE DE PHYSIQUE N 6 sptmbr 4 POBLEME : ASSOIATION DE IUITS On analys, à laid dun oscilloscop, l circuit ci-contr comportant un génératur d tnsion E,r ( ), rprésnté dans l cadr pointillé,

Plus en détail

La sélection du mois par L ANEA

La sélection du mois par L ANEA i a M s s r p Rvu d ANEA, N V009 La sélction du mois par L ANEA Loi d Modrnisation d l Agricultur La LMA, un loi pour apaisr ls producturs LSA, 14/05, p10 Fruits t légums: ls distributurs prêts à réduir

Plus en détail

CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS

CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS JUIN-JUILLET 2010 GUIDE À L USAGE DES ÉLUS LOCAUX L logmnt social t ls politiqus locals d l habitat Dans l cadr ds compétncs qui lur sont conférés par l Etat, lls puvnt jour un

Plus en détail

Journée Portes ouvertes bachelors & masters 12 NOVEMBRE 2014

Journée Portes ouvertes bachelors & masters 12 NOVEMBRE 2014 Journé Ports ouvrts bachlors & mastrs 2 NOVEMBRE 204 L Villag l information Binvnu à la Journé Ports ouvrts 204 C st un journé rich informations t écouvrts qui vous attn! C programm st là pour vous air

Plus en détail

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant.

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant. N 20 - Déc 08 v l'af d s o f ls in Touts jour sur miss A Rnns www.-volontairs.org/rnns Bénévol pour quoi? 315 bénévols désormais, t on s'arrêt là pour l'instant. On s'arrêt car vous êts un bonn soixantain

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

La science et la technique pour les jeunes

La science et la technique pour les jeunes La scinc t la tchniqu pour ls juns Parcours historiqu : 1830-1940 Danil Raichvarg Profssur à l'ecol normal d Sin-Saint-Dnis Collaboratur d rchrch au Laboratoir d Didactiqu t d'epistmologi ds scincs à l'univrsité

Plus en détail

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire Mars 2013 Princips d application sctorils sur la corrspondanc bancair Documnt d natur xplicativ Ls princips d application sctorils, élaborés par l Autorité d contrôl prudntil (ACP), répondnt à un dmand

Plus en détail

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE SPORTS ANIMATION Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SPORT ANIMATION grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

L'INSA en poche LIVRET D ACCUEIL

L'INSA en poche LIVRET D ACCUEIL L'INSA n poch LIVRET D ACCUEIL 2014/2015 Binvnu à l'insa! Votr écol L Institut National ds Scincs Appliqués d Toulous (INSA) st un Grand Ecol publiqu d Ingéniurs n 5 ans, sous tutll du Ministèr d l'éducation

Plus en détail

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr s g n a d n v s d La grand fêt Contact Ann-Laur Pasqurau Tél. : 02 41 78 42 75 contact@mus-vign-vin-anjou.fr Dux jours d fstivités autour ds vndangs pour l plaisir d tous Samdi 3 octobr D 14h30 à 18h30

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

le pouvoir d aimer Option Montréal Pour un PMAD recentré sur le développement de Montréal

le pouvoir d aimer Option Montréal Pour un PMAD recentré sur le développement de Montréal Option Montréal Pour un PMAD rcntré sur l dévloppmnt d Montréal Consultations sur l Plan métropolitain d aménagmnt t d dévloppmnt (PMAD) Mémoir présnté à la Communauté métropolitain d Montréal l pouvoir

Plus en détail

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité L équilibr ntr réflxion t action st pour nous la clf d l fficacité 1, 2, 3 1,2 2 &&33ANNEES ANNÉES 1r, LE CURSUS 3 Stag étrangr 1r smstr SEPTEMBRE AOÛT JUILLET JUIN MAI AVRIL M AR S FÉVRIER JANVIER DÉCEMBRE

Plus en détail

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation?

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation? Dévloppmnt Durabl Programm 13h30 14h00 14h30 Café d accuil Introduction ds Entrpriss-Trritoirs-Dévloppmnt Durabl Accuil par Jacqus DELAUME - Présidnt d la Commission Dévloppmnt Durabl t Environnmnt d la

Plus en détail

Les ressources du PC

Les ressources du PC Modul 2 Ls rssourcs du PC Duré : 2h (1 séanc d 2h) Ctt séanc d dux hurs suit l ordr du référntil d compétncs du portfolio rattaché à c modul (v. portfolio du modul 2). Votr ordinatur PC st un machin composé

Plus en détail