DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes )

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes )"

Transcription

1 DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes )

2 "#$%&%'()*++*,-.%)/0.%-1%2* &%'()*++*,-.%)/0.%-1%2*+-11-.% Code : Nomenclature : Emballages en bois Origine : Déchets de magasins Les déchets de bois ne doivent être ni brûlés à l air libre, ni abandonnés. S ils sont souillés, ils doivent être collectés et traités comme les déchets par lesquels ils ont été souillés. Emballages maritimes SOUILLES = Déchet dangereux Fiche n 12 (Emballages souillés) A l abri de l humidité si le bois est destiné à être valorisé énergétiquement, Séparer des autres déchets si les déchets de bois ont été souillés. Sélective si une filière existe Non souillés : Collecteur de déchets banals Souillés : Fiche n 12 (Emballages souillés) Non souillé : recyclé (broyé), valorisé en chaudière ou incinéré. Souillé : incinéré. MISE EN DECHARGE INTERDITE Collecte déchets banals p.67 Autorisations ICPE rubrique n 1530 ou 1531 Cf. Nomenclature ICPE jointe au Guide Non souillé : Agrément de transport de déchets banals Bon d enlèvement Souillé : dangereux Bordereaux suivi déchets dangereux Valorisation énergétique : Autorisations ICPE rubrique n 2910 ou 167-C Valorisation matière : Autorisations ICPE rubrique Aucune filière de valorisation locale Prestataires collectes DIB...Annexe 1 Autre contact utile : CCIG Annexe 1 CCCL.. Annexe 1 CCEG..Annexe 1 CCOG..Annexe 1 Communes Annexe 1 Soumis à la réglementation relative aux déchets d emballages.p.114

3 343#'5$6%7458"9$%&%'()*++*,-. &%'()*++*,-.% Code : Nomenclature : Emballages en papier-carton Origine : Déchets de magasins Les déchets de papier-cartons ne doivent être ni brûlés à l air libre, ni abandonnés. S ils sont souillés, ils doivent être collectés et traités comme les déchets par lesquels ils ont été souillés. Emballages pièces et accessoires, papier de bureaux SOUILLES = Déchet dangereux Fiche n 12 (Emballages souillés) Séparer des autres déchets si une filière de valorisation spécifique existe Sélective si une filière existe Non souillés : Collecteur de déchets banals Souillés : Fiche n 12 (Emballages souillés) Valorisation matière : Régénération en fibres cellulosiques de récupération : réutilisation dans l industrie papetière Valorisation énergétique : incinération Stockage déchets banals.p.66 Collecte déchets banals p.67 ICPE rubrique n 1530 au-delà de 1000m³ stockés Cf. Nomenclature ICPE jointe au Guide banals Suivi administratif par bon d enlèvement Valorisation matière : ICPE rubriques n 1530, 2430, 2440 ou 2445 Valorisation énergétique : Usines d incinération des déchets non dangereux (UIDND) Aucune filière de valorisation locale actuellement. Une filière à l étude via la CCCL Prestataires collectes DIB.Annexe 1 Autre contact utile : CCIG..Annexe 1 CCCL Annexe 1 CCEG Annexe 1 CCOG Annexe 1 Communes..Annexe 1 Soumis à la réglementation relative aux déchets d emballages.p.114

4 '()*++*,-.%2+*.10:;-.%&% Code : Nomenclature : Emballages en matières plastiques Origine : Déchets de magasins Les déchets plastiques ne doivent être ni brûlés à l air libre, ni abandonnés. S ils sont souillés, ils doivent être collectés et traités comme les déchets par lesquels ils ont été souillés. Films plastiques d emballage, bidons non souillés SOUILLES = Déchet dangereux Fiche n 12 (Emballages souillés) Trier, vider les emballages de leur contenu, compacter si possible. Stocker dans un endroit propre et sec à l abri de l humidité Sélective si une filière existe Non souillés : Collecteur de déchets banals Souillés : Fiche n 12 (Emballages souillés) Valorisation matière : Lavés, broyés, fondus et transformés en produits finis ou en granulés, Valorisation énergétique : en usines d incinération de déchets non dangereux ou en cimenteries Stockage déchets banals.p.66 Collecte déchets banals p.67 banals Suivi administratif par bon d enlèvement Valorisation matière : ICPE rubrique n 2660, 2661, 2662 ou 2663 Valorisation énergétique : UIDND ou cimenteries rubrique ICPE n 2520 Aucune filière de valorisation locale Prestataires collectes DIB.Annexe 1 Soumis à la réglementation relative aux déchets d emballages p.114

5 DECHETS DE BUREAUX

6 3/;)-++-%<-%);=-*;%&% Code : Nomenclature : Déchets municipaux en mélange Origine : Déchets de bureaux Les déchets municipaux en mélange ne doivent être ni brûlés à l air libre, ni abandonnés. S ils sont souillés, ils doivent être collectés et traités comme les déchets par lesquels ils ont été souillés. Déchets assimilés aux déchets ménagers Dans les conteneurs mis à disposition par les communes Sélective Collectivités Valorisation matière : ex : compostage, Autres modes d élimination : centre d enfouissement technique, incinérateur. Stockage déchets banals p.66 banals Suivi administratif par bon d enlèvement Ex : Compostage : ICPE rubrique n 2170 Mis en décharge. Projets de construction de nouveaux centres de stockage de déchets ultimes (CSDU) Soumis à la réglementation générale en matière de traitement des déchets banals.p.111

7 -.%&% Type : Déchet Industriel Dangereux (DID) Code : * Nomenclature : Déchets de toner d impression contenant des substances dangereuses Origine : Déchets de bureaux Les cartouches et toners ne doivent être ni brûlées à l air libre, ni rejetées au milieu naturel ou avec les ordures ménagères. Contiennent des substances dangereuses. Leur recyclage (recharge) = diminution des déchets produits + économie de matière première Trier Conserver dans un endroit propre et sec à l abri de l humidité Collecteur agréé pour la collecte des déchets dangereux Recharge ou reconditionnement Stockage DID solides...p.69 Collecte déchets dangereux p.71 dangereux Bordereaux suivi déchets dangereux Deux entreprises sont habilitées à les revaloriser : Econom Ink SDI Service Soumise à la réglementation générale en matière de traitement des déchets dangereux..p.111

8 B0-;C%(*1D=0-+%);=-*;10:;-%EF'''G%&% Type : Déchet Industriel Dangereux (DID) Code : * Nomenclature : Déchets d équipements électriques ou électroniques (ordinateurs, lampes) Origine : Déchets de bureaux Les DEEE ne doivent être ni brûlés à l air libre, ni abandonnés. Leur réutilisation est préférée à leur destruction. Nombreux composés dangereux, différent selon la nature de l EEE Conserver dans un endroit propre et sec à l abri de l humidité Stockage DID solides...p.69 Sur chaque EEE figure le pictogramme ci-contre (=l EEE fait l objet d une collecte sélective). Collecte des importateursdistributeurs (pour plus d infos sur les modalités de collecte auprès des utilisateurs d EEE, contacter l ADEME) Collecte déchets dangereux p.71 DEEE issus d équipements mis sur le marché avant le 13/08/2005 : Utilisateur responsable de l enlèvement et du traitement. DEEE issus d équipements mis sur le marché après le 13/08/2005 : Producteurs d EEE responsables de l enlèvement et du traitement des DEEE selon les modalités fixées dans le contrat de vente Le traitement des DEEE impose un traitement des matières et composants des DEEE ainsi qu une extraction des fluides. dangereux Bordereaux suivi déchets dangereux ICPE rubrique n 2711 Des écoorganismes agréés se mettent en place (ERP, Recylum) pour la gestion de filières à l export. Contact utile : ADEME Soumis à la réglementation spécifique en matière de traitement des DEEE p.114

9 DECHETS D ATELIERS D ENTRETIEN ET DE REPARATION

10 3*=-H)=0.- )=0.-%&% Code : Nomenclature : Verre Origine : Déchets de réparation et d entretien automobile Les déchets de verre ne doivent pas être rejetés au milieu naturel. Les vitres latérales sont uniquement composées de verres alors que les pare-brise avant-arrière sont constitués de plusieurs couches (verre-films plastiques) Séparer des autres déchets si une filière de valorisation existe Sélective si une filière existe Collecteur de déchets banals Valorisation matière : Transformé en calcin et réintroduit dans le cycle de fabrication du verre Stockage déchets banals.p.66 Collecte déchets banals...p.67 banals Suivi administratif par bon d enlèvement Verrerie : ICPE 2530, 2531 Filière de valorisation locale pour les verres creux en sous-couche routière. Possibilités d utilisation des verres plats de l automobile à l étude. Prestataires collectes DIB Annexe 1 Contact utile : ARDAG Soumis à la réglementation générale en matière de traitement des déchets banals p.111

11 3A-;(*10:;-.%;.*,D. 3A-;(*10:;-.%;.*,D.% -.%;.*,D.%&% Code : Nomenclature : Pneus hors d usage Origine : Déchets de réparation et d entretien automobile Les déchets de pneumatiques ne doivent être ni brûlés à l air libre, ni abandonnés. Dans le contexte d un climat tropical, les pneus doivent être mis à l abri de la pluie afin d éviter toute formation de gîtes à moustiques Caoutchouc, fibres métalliques, textiles. Pollution de l air en cas de combustion non contrôlée, risque sanitaire en cas de stockage à l air libre (moustiques) A l abri de l humidité. Séparer des autres déchets si une filière de valorisation existe. Stockage déchets banals.p.66 Collecteur spécifique des pneumatiques usagés (pour plus d infos, contacter l ARDAG) Valorisation matière : Réemploi (pneus d occasion), réutilisation (ex : travaux publics), broyés et utilisés pour réaliser des objets et revêtements Valorisation énergétique : Combustible de substitution en cimenteries, incinération MISE EN DECHARGE INTERDITE Collecte déchets banals...p.67 Stockage supérieur à 150 m³ : ICPE 98 bis Agrément spécifique pour la collecte des pneumatiques usagés Bon d enlèvement ICPE rubrique n 95, 2660, 2661, 2663, 2520, 2910, 322B4 ou167c - GUYANE Filière de valorisation locale : utilisation des pneus usagés entiers en travaux publics pour la réalisation de murs de soutènement (technique PNEUSOL ) Contact utile : ARDAG Soumis à la réglementation spécifique en matière de traitement des pneumatiques usagés.p.114

12 ID1*;C%J-==-;C%&% Code : Nomenclature : Métaux ferreux Origine : Déchets de réparation et d entretien automobile Les déchets ferreux ne doivent être ni brûlés à l air libre, ni abandonnés. S ils sont souillés, ils doivent être collectés et traités comme les déchets par lesquels ils ont été souillés (solvants, peintures, huiles ). Ils deviennent alors des déchets dangereux L ossature d un véhicule est composée de matières ferreuses. Séparer des autres déchets si une filière de valorisation existe Sélective si une filière existe Collecteur de déchets banals Valorisation en fonderie et sidérurgie Réemploi en garages MISE EN DECHARGE INTERDITE Stockage déchets banals.p.66 Collecte déchets banals.. p.67 Dès 50 m² de surfaces de stockage : ICPE rubrique n 286 banals Suivi administratif par bon d enlèvement ICPE rubrique n 2545, 2551 ou 2560 Projet de création d un centre de dépollution des VHU pour les importateurs automobiles du département et prise en charge dans le cadre de l Opération Garage Propre (cf. page 127) Contact utile : ARDAG Guyane ferrailles Soumis à la réglementation générale en matière de traitement des déchets banals.p.111

13 4+;(0A0;(%&% Code : Nomenclature : Métaux non ferreux Origine : Déchets de réparation et d entretien automobile Les déchets d aluminium ne doivent être ni brûlés à l air libre, ni abandonnés. S ils sont souillés, ils doivent être collectés et traités comme les déchets par lesquels ils ont été souillés. Ils deviennent alors des déchets dangereux On retrouve l aluminium dans la composition de nombreuses pièces (pistons, jantes, culasses ) Trier si une filière de valorisation existe. Séparer des autres déchets s ils sont souillés. Sélective si une filière existe Collecteur de déchets banals Recyclage : pièces moulées destinées à l industrie automobile, filage et laminage (façades d immeubles, fenêtres ), Aluminium non récupérable : aciéries Stockage déchets banals.p.66 Collecte déchets banals p.67 Autorisations ICPE rubrique n 286 banals Suivi administratif par bon d enlèvement ICPE rubrique 2545, 2551 ou Prise en charge dans le cadre l Opération de labellisation Garage Propre Opération Garage Propre (ARDAG) CCIG (Georges CUYSSOT), à l export Annexe 1 Soumis à la réglementation générale en matière de traitement des déchets banals.p.111

14 3+*.10:;-.%<0K-=.%E2*=-H>?/>.G >?/>.G%&% Code : Nomenclature : Matières plastiques (pare-choc, carter ) non souillées Origine : Déchets de réparation et d entretien automobile Les plastiques ne doivent être ni brûlés à l air libre, ni abandonnés. S ils sont souillés, ils doivent être collectés et traités comme les déchets par lesquels ils ont été souillés. Variable selon les pièces du véhicule (plastiques en mélange, PVC, polypropylène ) Trier si une filière de valorisation existe. Séparer des autres déchets si ils sont souillés. Sélective si une filière existe Collecteur de déchets banals Valorisation matière : Broyage et recyclage dans le domaine automobile, Valorisation énergétique : en cimenteries ou en centres d incinération. Stockage déchets banals.p.66 Collecte déchets banals..p.67 banals Suivi administratif par bon d enlèvement µ Prise en charge dans le cadre l Opération de labellisation Garage Propre Opération Garage Propre (ARDAG) Soumis à la réglementation générale en matière de traitement des déchets banals.p.111

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS L exemple de l agence 13/84 Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 Présentation Rappel de l engagement ISO 14001 de l ONF Quelques généralités sur la gestion

Plus en détail

Partie C1 «Déchets de boues et autres déchets organiques non dangereux produits en 2008»

Partie C1 «Déchets de boues et autres déchets organiques non dangereux produits en 2008» - Centre de tri ou déchèterie : catégorie à utiliser seulement si la destination finale n'est pas connue. Il s'agit en pratique d'une étape intermédiaire de collecte des déchets. Cette catégorie comprend

Plus en détail

Métallerie / Serrurerie

Métallerie / Serrurerie Votre activité peut être liée à celles de traitement de surface/polissage et de décapage. Si vous êtes dans ce cas, reportezvous aux fiches correspondantes. 1 Les déchets Les déchets issus de votre activité

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

MEMOIRE TECHNIQUE & METHODOLOGIQUE

MEMOIRE TECHNIQUE & METHODOLOGIQUE République Française Institut National de la Recherche Agronomique Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MEMOIRE TECHNIQUE & METHODOLOGIQUE Document à remplir et

Plus en détail

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels Déchèteries du SYELOM Mode d emploi pour les professionnels Sommaire Page Edito du Président 3 Qu est ce que le SYELOM? 4 Quels sont les professionnels 6 acceptés? Vous êtes professionnels? 7 Vous devez

Plus en détail

Valorisation matière (réutilisation, récupération, recyclage, compostage, biométhanisation)

Valorisation matière (réutilisation, récupération, recyclage, compostage, biométhanisation) GUIDE JURIDIQUE : LES PRINCIPALES RÉGLEMENTATIONS RELATIVES AUX DÉCHETS Dernière révision du document : février 2013 Ce guide propose une approche simplifiée des textes de lois relatifs aux déchets en

Plus en détail

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Actualités Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Avril 2012 - Fiche n 1 Rédigée par Margot Liatard CCIR Champagne-Ardenne Qu est ce qu un déchet dangereux? Les déchets dangereux sont des déchets

Plus en détail

5-DECHETS INDUSTRIELS BANALS (DIB)

5-DECHETS INDUSTRIELS BANALS (DIB) 5-DECHETS INDUSTRIELS BANALS (DIB) Les DIB regroupent l'ensemble des pouvant être générés par les activités courantes d'un établissement d'enseignement supérieur, à l'exclusion des présentant un risque

Plus en détail

Notice explicative du formulaire CERFA n 12571*01 relatif au bordereau de suivi des déchets dangereux

Notice explicative du formulaire CERFA n 12571*01 relatif au bordereau de suivi des déchets dangereux Notice explicative du formulaire CERFA n 12571*01 Décret n 2005-635 du 30 mai 2005 Arrêté du 29 juillet 2005 Notice explicative du formulaire CERFA n 12571*01 relatif au bordereau de suivi des déchets

Plus en détail

LES DECHETS DU SECTEUR IMPRIMERIE

LES DECHETS DU SECTEUR IMPRIMERIE LES DECHETS DU SECTEUR IMPRIMERIE Le secteur de l imprimerie peut se scinder en 3 grands types d activités : L impression Offset L impression Digitale La sérigraphie De nombreux déchets sont communs à

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

BORDEREAU DE SUIVI DES DECHETS

BORDEREAU DE SUIVI DES DECHETS BORDEREAU DE SUIVI DES DECHETS Pour une meilleure traçabilité Une nouvelle réglementation vient clarifier les règles de traçabilité du circuit des déchets dangereux Chambre de Métiers et de l'artisanat

Plus en détail

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS INFOS PRATIQUES déchets PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS 205 duclair www.metropole-rouen-normandie.fr édito Chère Madame, cher Monsieur, En matière de gestion des déchets, la Métropole Rouen Normandie

Plus en détail

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE L ARRIVÉE DU PRINTEMPS ET DE L AUTOMNE EST SOUVENT SYNONYME DE «GRAND MÉNAGE» OU DE «NETTOYAGE DES BERGES». LA FONTE

Plus en détail

Protection de la ressource et Métiers de l Automobile. Intervention du 12 octobre 2009

Protection de la ressource et Métiers de l Automobile. Intervention du 12 octobre 2009 Protection de la ressource et Métiers de l Automobile Intervention du 12 octobre 2009 Intervention 1. Le CNPA et le Défi de l Environnement 2. Environnement et Métiers de l Automobile 3. Le parcours du

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B Les déchetteries intercommunales de la CCVD s inscrivent dans le rôle des collectivités

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

Junior. Le r ecyc lage. des D3E. Actualités. Zoom sur Le réemploi des objets. Jeux. travaux appliqués

Junior. Le r ecyc lage. des D3E. Actualités. Zoom sur Le réemploi des objets. Jeux. travaux appliqués n 8 avril 2014 ValDem Junior Le r ecyc lage des Actualités Zoom sur Le réemploi des objets Dossier : Déchets d Équipements Électriques et Électroniques Jeux BD Les aventures travaux appliqués de Bobo la

Plus en détail

PLUS BELLE MA VILLE!

PLUS BELLE MA VILLE! Conception graphique - Illustrations Communication GPSO - C.Favreau - 2013 ISS Y-LES-M O U L INE A U X PLUS BELLE MA VILLE! GUIDE DES COLLEC TES www.agglo-gpso.fr grand paris seine ouest collecte vos objets

Plus en détail

SIEEOM Grisolles-Verdun

SIEEOM Grisolles-Verdun SIEEOM Grisolles-Verdun Actions visant la réduction des déchets Intervenante : Elodie Botti Présentation du SIEEOM Grisolles-Verdun Le syndicat regroupe 16 communes soit 20 968 habitants (population INSEE

Plus en détail

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE

Plus en détail

L ENVIRONNEMENT DANS L ARTISANAT

L ENVIRONNEMENT DANS L ARTISANAT L ENVIRONNEMENT DANS L ARTISANAT PLOMBERIE / CHAUFFAGE COMMENT ELIMINER VOS DECHETS? Le Code de l Environnement stipule que tout producteur ou détenteur de déchets est responsable de l élimination de ses

Plus en détail

Votre expert-comptable vous accompagne dans cette thématique

Votre expert-comptable vous accompagne dans cette thématique Téléchargez l'intégralité des supports du programme technique du congrès 2007 sur www.experts-comptables.org/62/ De l'0rdre des Experts-Comptables Votre expert-comptable vous accompagne dans cette thématique

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

Société BIS RECYCLAGE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE

Société BIS RECYCLAGE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE 1 INFORMATIONS GENERALES SUR LE SITE...1 2 ELEMENTS TECHNIQUES...2 2.1 PRINCIPALES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES... 2 2.2 ELEMENTS

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

Défi 7/7 Mission Ecogestes

Défi 7/7 Mission Ecogestes Défi 7/7 Mission Ecogestes - 202 851 habitants (au 1er janvier 2011) Les hommes commencent à se regrouper dans des villes. Les déchets sont jetés dans les rues entraînant de nombreuses épidémies meurtrières

Plus en détail

Réflexe Prévention Déchets

Réflexe Prévention Déchets Réflexe Prévention Déchets Secteur des Travaux Publics 2 ème ½ journée Plan de la présentation 1. La prévention, de quoi parle-t-on? Concept, bénéfices attendu, illustrations 2. Produits innovants et retours

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

Boulangerie AURANT REST Coiffeur

Boulangerie AURANT REST Coiffeur Boula ngeri e ANT R TAU RES Coiffe ur Remerciements Étude réalisée par In Numeri : Laurence HAEUSLER, Anne-Gaelle MORO-GOUBELY, Guillaume BERTHOIN Coordination technique : Christian MATHERY et Pierre GALIO,

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile 2 nd vie des produits technologiques Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile SOMMAIRE Electronique Grand Public : un marché de masse! Un cadre réglementaire : depuis 2006

Plus en détail

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles Rappel : Organisation de la collecte des déchets sur le secteur de SAINT-BRIEUC

Plus en détail

SOMMAIRE. Préambule p 3

SOMMAIRE. Préambule p 3 1 SOMMAIRE Préambule p 3 A/ Les collectes en Porte à Porte. A/ Chapitre 1. La collecte des déchets recyclables secs. p 6 (articles 1 à 6) II Les engagements de La Communauté d Agglomération de Montpellier.

Plus en détail

Dans le cadre de la Semaine du Développement Durable, SITA présente "LA FABULEUSE AVENTURE DES DECHETS"

Dans le cadre de la Semaine du Développement Durable, SITA présente LA FABULEUSE AVENTURE DES DECHETS Dossier de presse Dans le cadre de la Semaine du Développement Durable, SITA présente "LA FABULEUSE AVENTURE DES DECHETS" Un programme ludo-pédagogique pour tous, de 7 à 77 ans du 29 mai au 4 juin 2006

Plus en détail

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Le plan doit être introduit en langue française ou néerlandaise. Les données sont reprises

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS UN DOUTE? UNE QUESTION? LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS LA COLLECTE DES SACS ET DES BACS JAUNES : Les agents de collecte ramassent une fois par semaine les sacs et bacs jaunes. Seuls les emballages et

Plus en détail

VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION

VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION 1 VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION Partenaires Centre technologique Construction et Aménagement Durable Centre technologique Industrie Energie Process

Plus en détail

COMMISSION DE SUIVI DE SITE

COMMISSION DE SUIVI DE SITE COMMISSION DE SUIVI DE SITE Centre de traitement multi filière SYCTOM IVRY Paris XIII Centre de tri et déchèterie exploités par SITA IDF SOMMAIRE Bassins versants Présentation du Centre de tri Bilan d

Plus en détail

MODE OPERATOIRE NORMALISE : Date d application :

MODE OPERATOIRE NORMALISE : Date d application : 1 / 14 Prénom / Nom Date, signature Rédacteur : Tony Jamault Vérificateur : Anthony Loussouarn Approbation : Isabelle Calard Table des matières 1 OBJECTIF DU MODE OPERATOIRE ET DOMAINE D APPLICATION...

Plus en détail

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Présentation d Ecoval Maroc 2 Sommaire Présentation d Ecoval Maroc Perception du Marché de déchets Objectifs de la plateforme Ecoval

Plus en détail

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux?

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Qu est-ce qu un Tout le monde produit des déchets dangereux via ses activités quotidiennes

Plus en détail

Salut. Moi, c est enji, je te présente égé et alou mes amies ainsi que mes cousins Dic et Lulu.

Salut. Moi, c est enji, je te présente égé et alou mes amies ainsi que mes cousins Dic et Lulu. Salut. Moi, c est enji, je te présente égé et alou mes amies ainsi que mes cousins Dic et Lulu....p1 www.begeval.fr Eure-et-Loir (28) SIRTOMRA Essonne (91) Seine-et-Marne (77) SITOMAP PITHIVIERS SICTRM

Plus en détail

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE la Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE Filiale du Groupe Suez Environnement et Leader en France,

Plus en détail

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr info service + Organisation de la collecte Demandez l autocollant «Stop pub»! Si vous ne souhaitez pas recevoir de publicités dans votre boîte à lettres, une seule solution : l autocollant «Stop pub»!

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr Communauté de Communes de la Basse-Zorn 34, rue de La Wantzenau - 67720 Hoerdt Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr NOUVEAU SYSTEME DE COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS Weitbruch Gries Kurtzenhouse

Plus en détail

INCITATIVE REDEVANCE. guide de la. à la réduction, au tri et à une meilleure gestion des déchets

INCITATIVE REDEVANCE. guide de la. à la réduction, au tri et à une meilleure gestion des déchets guide de la REDEVANCE INCITATIVE à la réduction, au tri et à une meilleure gestion des déchets COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VAL DE MORTEAU MORTEAU // VILLERS-LE-LAC // LES FINS // MONTLEBON GRAND COMBE-CHÂTELEU

Plus en détail

Les pneus hors d usage Fiches informatives 1

Les pneus hors d usage Fiches informatives 1 Les pneus hors d usage Fiches informatives 1 Contexte Les pneus sont principalement composés de caoutchouc synthétique, un dérivé du pétrole, et de caoutchouc naturel, provenant d arbres d Amérique du

Plus en détail

Le guide du tri. J habite Châtillon, je trie

Le guide du tri. J habite Châtillon, je trie Le guide du tri J habite Châtillon, je trie EDITO La collecte et le traitement des déchets ménagers jouent un rôle primordial dans la qualité de notre environnement. Ce guide du tri regroupe l ensemble

Plus en détail

utpm réalisation La personnalisation: Nous mettons au point avec vous, un habillage à votre convenance.

utpm réalisation La personnalisation: Nous mettons au point avec vous, un habillage à votre convenance. utpm réalisation route de noyon, 02 380 Coucy-Le-Château UTPM présente: l ECOBOX Conteneurs destinés à la collecte sélective par apport volontaire du verre, du papier, des plastiques, des emballages, ce

Plus en détail

Introduction. Les matériaux de l automobile :

Introduction. Les matériaux de l automobile : p 1 L éco-conception et le recyclage du véhicule automobile Philippe ROLLAND, Responsable Homologation Recyclage RENAULT SAS-Direction de l Ingénierie des Matériaux 78288 GUYANCOURT Introduction... 1 Les

Plus en détail

Les devoirs du Détenteur d équipements

Les devoirs du Détenteur d équipements P o u r u n e u t i l i s a t i o n r e s p o n s a b l e d e s f l u i d e s f r i g o r i g è n e s AFCE - Association loi 1901, créée en 1995 : Groupement des industriels et utilisateurs du Froid et

Plus en détail

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Intitulé du stage Dates Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Recherche et réduction des rejets de Substances Dangereuses dans l'eau Mardi 20 septembre 2011 Mardi

Plus en détail

GUIDE DE L'ENTREPRISE : ENVIRONNEMENT / HYGIENE / SECURITE. Restauration

GUIDE DE L'ENTREPRISE : ENVIRONNEMENT / HYGIENE / SECURITE. Restauration Vous voulez démarrer une activité de restauration ambulante ou sédentaire. Cette fiche rassemble l essentiel de la réglementation en matière d'environnement, d hygiène et de sécurité ainsi que quelques

Plus en détail

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX Exécution de prestations de nettoyage de locaux administratifs situés : - site n 1 : 24 rue des Ingrains 36022 CHATEAUROUX - site n 2 : 10 rue d Olmor 36400 LA CHATRE Critères

Plus en détail

Que faire de nos déchets?

Que faire de nos déchets? Collège Que faire de nos déchets? Problématique L utilisation dans la vie quotidienne d une très grande variété d objets fabriqués dans des matériaux divers entraîne une production importante de déchets

Plus en détail

de la Communauté de communes de Parthenay-Gâtine

de la Communauté de communes de Parthenay-Gâtine Gnuouidveel du Bacs ordures ménagères Ordures ménagères Tri sélectif Collecte du verre Prévention des déchets Déchèteries de la Communauté de communes de Parthenay-Gâtine arrivant 39 COMMUNES S ENGAGENT

Plus en détail

CRM ET LA FILIÈRE DE RECYCLAGE DES PNEUMATIQUES USAGÉS Dossier résumé

CRM ET LA FILIÈRE DE RECYCLAGE DES PNEUMATIQUES USAGÉS Dossier résumé LA PRESSE A PNEUS CRM - La presse à pneus CRM réponse à quel besoins - Schéma fonctionnement de la presse à pneus CRM - Photos fonctionnement de la presse à pneus CRM - Prototype et machine définitive

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE D'AUTODIAGNOSTIC DE LA GESTION DES DÉCHETS EN ENTREPRISE

MÉTHODOLOGIE D'AUTODIAGNOSTIC DE LA GESTION DES DÉCHETS EN ENTREPRISE MÉTHODOLOGIE D'AUTODIAGNOSTIC DE LA GESTION DES DÉCHETS EN ENTREPRISE Dernière révision du document : juillet 2012 La Cellule des Conseillers en Environnement de l'uwe a élaboré cette méthodologie afin

Plus en détail

LE DÉMONTAGE ET LE RECYCLAGE AUTOMOBILE

LE DÉMONTAGE ET LE RECYCLAGE AUTOMOBILE Autof cus Les études de l Observatoire de l ANFA PORTRAIT SECTORIEL N 59 AVRIL 2015 LE DÉMONTAGE ET LE RECYCLAGE AUTOMOBILE Les centres de véhicules hors d usage (VHU) agréés Parmi les 1 630 centres VHU

Plus en détail

4-DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX (DIS) HORS ACTIVITES SCIENTIFIQUES

4-DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX (DIS) HORS ACTIVITES SCIENTIFIQUES 4-DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX (DIS) HORS ACTIVITES SCIENTIFIQUES Cette partie regroupe l'ensemble des déchets pouvant être générés par les activités courantes d'un établissement d'enseignement supérieur

Plus en détail

sur le tri suivez le guide!...

sur le tri suivez le guide!... pour tout savoir sur le tri de vos déchets ménagers suivez le guide!... 02 edito C est une chaine complexe qui est mise en œuvre pour collecter les déchets ménagers et les valoriser. Le premier maillon

Plus en détail

Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques.

Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques. Parole d experts Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques. Panel d experts autour de Prof. Eric PIRARD, ULg - GeMMe Avec le soutien de : Les déchets

Plus en détail

Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire

Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire Collecte et valorisation des déchets dans le pays de Gex Permis de construire Édition 2013 Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire Prévoir la voirie, les équipements et les zones

Plus en détail

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2 EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 PROFILES PVC DE DECORATION ET D AMENAGEMENT INTERIEURS ET EXTERIEURS Edition DECEMBRE 2005 SNEP - Profilés PVC de

Plus en détail

2011 / rev. 01 JDL / 30.12.2

2011 / rev. 01 JDL / 30.12.2 Renens Epalinges Gland Froideville Crissier 11 janvier 17 janvier 18 janvier 19 janvier 19 janvier 2011 / rev. 01 JDL / 30.12.2 tourisme des déchets Lausanne Région (29 communes, ~275 000 habitants) GEDREL

Plus en détail

Programme Pour un hébergement durable à Paris Compte rendu Atelier 21: Déchets & Blanchisserie

Programme Pour un hébergement durable à Paris Compte rendu Atelier 21: Déchets & Blanchisserie Programme Pour un hébergement durable à Paris Compte rendu Atelier 21: Déchets & Blanchisserie 24 Octobre 2013 Ordre du jour Introduction et actualités Enjeux, impacts et solutions d une politique de gestion

Plus en détail

CHARTE DE CHANTIER A FAIBLE IMPACT ENVIRONNEMENTAL

CHARTE DE CHANTIER A FAIBLE IMPACT ENVIRONNEMENTAL GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE CHARTE DE CHANTIER A FAIBLE IMPACT ENVIRONNEMENTAL Guide méthodologique pour une construction durable février 2011 - DBL 1 SOMMAIRE PREAMBULE ARTICLE

Plus en détail

CRMA Limousin > Nettoyage à sec : quelle réglementation? Nettoyage à sec : quelle réglementation?

CRMA Limousin > Nettoyage à sec : quelle réglementation? Nettoyage à sec : quelle réglementation? CRMA Limousin > Nettoyage à sec : quelle réglementation? Nettoyage à sec : quelle réglementation? Sommaire page 2 > A { Qu est ce qu une Installation Classée pour la Protection de l Environnement (ICPE)?

Plus en détail

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER NEGOMETAL ROMANS-SUR-ISÈRE (26) Fait à Aix-en-Provence, Le 10 Août 2012 et modifié le 30 Septembre 2013 KALIÈS KASE 11.031- V3 PRÉSENTATION

Plus en détail

pratique Votre guide Nouveau systeme de collecte des dechets menagers www.cc-haguenau.fr Objectifs Jeter moins, trier mieux!

pratique Votre guide Nouveau systeme de collecte des dechets menagers www.cc-haguenau.fr Objectifs Jeter moins, trier mieux! Nouveau Objectifs Jeter moins, trier mieux! systeme de collecte des dechets menagers Votre guide pratique www.cc-haguenau.fr Batzendorf - Berstheim - Dauendorf / Neubourg Haguenau / Harthouse / Marienthal

Plus en détail

DECHETERIES. Donnez, recyclez, réparez, compostez avant de jeter! www.agglo-larochelle.fr. Service Gestion des déchets rue Anita Conti 17180 PÉRIGNY

DECHETERIES. Donnez, recyclez, réparez, compostez avant de jeter! www.agglo-larochelle.fr. Service Gestion des déchets rue Anita Conti 17180 PÉRIGNY DECHETERIES Donnez, recyclez, réparez, compostez avant de jeter! Service Gestion des déchets rue Anita Conti 17180 PÉRIGNY 0 800 535 844 Du lundi au vendredi de 8h15 à 12h et de 13h15 à 16h45 Photo : Fred

Plus en détail

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion.

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion. Strength. Performance. Passion. Pour l environnement Réduire les émissions de CO 2 en optimisant les matériaux de construction et les méthodes de production Holcim (Suisse) SA Les fondements de notre avenir

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

Les héros du recyclage. Livret de contrôle. Recycling. Heroes

Les héros du recyclage. Livret de contrôle. Recycling. Heroes Les héros du recyclage Livret de contrôle Recycling Heroes Je suis un héros du recyclage Nom: Prénom: Classe: Mon héros du recyclage favori: Qu est-ce que c est qu un héros? Un héros est serviable et s

Plus en détail

du recyclage Les entreprises Synthèse prospective Emploi-Compétences www.emploi.gouv.fr du ministère de l Économie, de l Industrie et de l Emploi

du recyclage Les entreprises Synthèse prospective Emploi-Compétences www.emploi.gouv.fr du ministère de l Économie, de l Industrie et de l Emploi En réponse aux attentes des partenaires sociaux, la Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle a engagé avec les branches professionnelles une série d études sur l emploi et la formation

Plus en détail

Environnement. Dracénie l avenir s offre à nous. www.dracenie.com

Environnement. Dracénie l avenir s offre à nous. www.dracenie.com Environnement www.dracenie.com Dracénie l avenir s offre à nous. Ampus Bargemon Callas Châteaudouble Claviers Draguignan Figanières Flayosc La Motte Le Muy les arcs-sur-argens Lorgues Montferrat Saint-Antonin-du-vAr

Plus en détail

Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées.

Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées. Domaine de recherche récent : - incompris - mal maîtrisé Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées.

Plus en détail

P R É F E C T U R E D E L A S E I N E - M A R I T I M E DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

P R É F E C T U R E D E L A S E I N E - M A R I T I M E DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE P R É F E C T U R E D E L A S E I N E - M A R I T I M E DIRECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE Affaire suivie par : Mme Gisèle ATOUBA 02 32 76 53 91 mél : 02 32 76 54 60 gisele.atouba@seine-maritime.pref.gouv.fr

Plus en détail

Le Centre industriel de regroupement, d entreposage et de stockage

Le Centre industriel de regroupement, d entreposage et de stockage Le Centre industriel de regroupement, d entreposage et de stockage Sommaire L Andra dans l Aube : un exploitant industriel exemplaire Le Centre industriel de regroupement, d entreposage et de stockage

Plus en détail

ARTICLE 1 - Réglementation et rôle de la Collectivité

ARTICLE 1 - Réglementation et rôle de la Collectivité CCPG - 135 Rue de Genève BP 441 01174 GEX Cedex Tel : 04 50 42 26 41 / Fax : 04 50 42 65 01 - dechets@ccpg.fr CONTRAT DE COLLECTE DES DÉCHETS ASSIMILÉS «DIB-DAC» ARTICLES L.2224-14 ET L.2333-78 DU CGCT

Plus en détail

Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours

Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours Objectif Être capable : - d'appliquer la réglementation relative au transport des marchandises dangereuses et au stockage. - de rechercher

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

Alternative Urbaine. Notre offre se décompose en 4 segments : Conception Construction Pose Maintenance préventive et curative

Alternative Urbaine. Notre offre se décompose en 4 segments : Conception Construction Pose Maintenance préventive et curative Alternative Urbaine I.NOVATIS intervient dans l'aménagement des espaces urbains dans leurs globalités en tant que concepteur ou fournisseur de mobiliers. Notre offre est modulable. Nous aidons nos clients

Plus en détail

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure Révisé: le 2 novembre, 2005 TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU LE MOINS ÉLEVÉ (S) (basé sur FND013.TTL) TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU MOYEN (M) (basé sur FND037.TTL) Titre et code séquentiel au niveau

Plus en détail

levenok.com Identification du lot sur le document four ni par le demandeur

levenok.com Identification du lot sur le document four ni par le demandeur levenok.com Architectes D.P.L.G. RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE des matériaux et produits contenant de l'amiante pour l'établissement du constat établi à l'occasion de la vente d'un immeuble bâti REFERENCES

Plus en détail

FINITION ET lustrage

FINITION ET lustrage FINITION ET lustrage 1 Eliminer des poussières, des trainées, 3M Disque micro-abrasif 9 microns E00127 3M 401Q Coupes micro abrasives P2000/P2500 E09546, E02045 3M TM 260L Disques micro-abrasifs P1200/P1500

Plus en détail

Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011

Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011 Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011 Plan de la présentation Partie I Pourquoi le TMB? Partie II Variantes techniques Partie III Conclusions pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC :

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC : DOSSIER DE PRESSE Eco TLC met en ligne la première carte de France des points d apport de Textiles, Linge de maison et Chaussures (TLC) usagés sur le site : www.ecotlc.fr Participez au mouvement! Service

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL. portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels électriques de la société GEMFI à Châteaubourg

ARRETE PREFECTORAL. portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels électriques de la société GEMFI à Châteaubourg PREFECTURE Direction de la Coordination Interministérielle et de l'action Départementale Bureau des installations classées ARRETE PREFECTORAL portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels

Plus en détail

Système Management Environnemental

Système Management Environnemental Système Management Environnemental Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine - Bassin Eaux Pluviales Environnemental Politique Qualité Sécurité Environnement Sommaire Norme

Plus en détail

Les verres, bocaux et bouteilles en verre

Les verres, bocaux et bouteilles en verre Guide pratique du tri Les poubelles R pour protéger l et vos éc Trier ses déchets, ce n est pas seulement un geste citoyen bénéfique à l environnement, c est aussi un moyen de faire des économies en réduisant

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail