REFERENTIELS DE PROCEDURES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REFERENTIELS DE PROCEDURES"

Transcription

1 TOGO REFERENTIELS DE PROCEDURES 1. BANQUE COFFRE - CAISSE 1.1. Banque - Coffre Le coffre doit contenir au maximum : Lorsque ce montant est atteint, le surplus doit être déposé sur le compte en banque de la caisse. Il y a donc des opérations de coffre vers banque, effectuées par le gérant et des opérations de banque vers coffre, effectués par au minimum deux personnes parmi le conseil d administration et le gérant De même le retrait d une subvention de fonctionnement ou de fonds de crédits donne lieu à des opérations de banque vers coffre. Dépôt compte en banque Retrait du compte en banque Retrait du coffre Le tableau de suivi coffre et banque (1) doit être complété Dépôt en banque Le reçu de dépôt doit être archivé Retrait du compte Le tableau de suivi coffre et banque (1) doit être complété Dépôt au coffre Le reçu de retrait doit être archivé + + CA Coffre - caisse Chaque jour, avant l ouverture au public, un fond de caisse doit être constitué pour les opérations du jour. Ce montant, pris depuis le coffre, est identique chaque jour, sauf les jours de paiement de salaires, d octroi de crédit ou de dépenses programmées. Le montant du fond de caisse est de : 1

2 TOGO Avant l ouverture de l agence au public Après la fermeture de l agence au public Retrait du coffre pour constituer le fond de caisse Le tableau de suivi coffre et banque (1) doit être complété Dépôt dans la caisse La somme en caisse est comptabilisée Les pièces comptables sont comptabilisées Les montants sont comparés En cas d erreur de caisse, l écart est saisi dans le cahier des erreurs de caisse et collecte (2) (cf. procédure des erreurs de caisse et de collecte : à faire) Le tableau de suivi coffre et banque (1) doit être complété Dépôt de la somme dans le coffre Caisse et pièces comptables Toute entrée et sortie d argent de l institution doit systématiquement passer par la caisse. La seule exception concerne les fonds reçus de l extérieur sur le compte en banque de l institution qui doivent transiter de la banque vers le coffre. Chaque entrée ou sortie d argent de la caisse doit être saisie sur le cahier de caisse (24) et matérialisée par une pièce comptable qui servira de justificatif et de base de saisie informatique. Chaque dépense doit être validé par le gérant ou par le CA pour un montant supérieur à Dépenses Opérations dépenses (3) Faire signer le donneur d ordre CA ou gérant Saisie des dépenses sur Excel dans le tableau de dépenses Débit : compte de charges Crédit : cash Voir détail de chaque opération dans Produits Saisir sur le cahier de caisse et faire un reçu d opérations (3) Donner le double du reçu au membre 2

3 Paiement des salaires Avance sur salaire Réception d une subvention TOGO Faire un état de salaire mensuel (4) le 25 du mois Signature de l état de salaire mensuel (4) Les salaires sont versés le dernier jour ouvré du mois, en présence d un membre du CA L état de salaire (4) est conservé en tant que pièce comptable Débit : salaires Crédit : rémunération due + Débit : rémunération due Crédit : cash Lors de l avance Faire une demande d avance sur salaire Signature de la demande d avance de salaire en cas d accord du CA. La demande de salaire fait office de pièce comptable. Saisie de l avance de salaire sur l état mensuel de salaire du mois en cours (4) Remplir la fiche de remboursement des avances ou pertes (33) Débit : Créance d avance sur salaires-crédit : cash Montant de l avance Paiement de l avance de salaire, en présence d un membre du CA Lors du paiement du salaire amputé Compléter la fiche de remboursement des avances ou pertes (33) Débit : salaires Crédit : Rémunération dues Montant : salaire normal + Débit : rémunération dues Crédit : Créance d avance sur salaire Montant : Mensualité à rembourser + Débit : Rémunération dues Crédit : cash Montant : salaire mensualité d avance sur salaire Retirer la somme en banque et mettre la somme au coffre (voir procédure 1.1) Faire, en 2 exemplaires, une attestation de réception des fonds (5) en indiquant sa décomposition telle qu indiquée par le bailleur : - Fonds de crédits - Subvention d exploitation Signer et tamponner l attestation qui doit être remis au bailleur de fonds. Envoyer copie du document par mail au bailleur de fonds. CA CA+caissier + salariés Salarié CA CA + salarié CA + caissier + salarié CA + CA + CA 3

4 TOGO Saisie sur Octopus : Fond de crédit : Saisie en tant que ligne de financement Subvent. de fonctionnement : opération manuelle Débit : Cash Crédit : Dons et subventions d exploitation 4

5 TOGO 1.4. Autres opérations comptables hors opérations Amortissements Vente de photos ou autres travaux d impression Achat d un bien à amortir Suivre la procédure de dépenses habituelles (voir 1.3) Débit : Immobilisations Crédit : Cash Calculez l amortissement mensuel linéaire dans le tableau d amortissements Excel (6) Saisie de l amortissement mensuel mensuelle Débit : dotations aux amortissements Crédit : Amortissements Montant : valeur de l amortissement mensuel Compléter la fiche de travaux d impression (7) En fin de mois, faire un reçu de travaux d impression du montant global des opérations d impression du mois Débit : cash Crédit : Produits exceptionnels CA / + 5

6 TOGO 2. PRODUITS 2.1. GESTION DE LA TONTINE QUOTIDIENNE Collecte des mises sur le terrain Retour de la collecte Nouveaux clients Compléter le cahier de collecte Compléter le carnet de tontine du client (15) Encaisser les mises Faire le compte réel de la somme collectée Faire le compte théorique de la somme collectée depuis le cahier de collecte (9) Faire le compte théorique des ventes de carnets de tontine depuis le cahier de vente de carnets (10) Compléter la fiche de dépôt tontine (8) En cas d erreur constatée, saisir la différence dans le cahier des erreurs de caisses et collecte (2) Déposer le montant de la collecte dans la caisse dépôt de tontine Sur Octopus : saisir le dépôt sur le compte épargne tontine du mois Compléter les fiches tontine témoin (11) depuis les informations du cahier de collecte Destockage des carnets (cf ) Remplir le cahier de ventes de carnets (10) Encaisser 300 F Remplir et donner le carnet de tontine De retour de la collecte, faire une nouvelle fiche tontine témoin pour le bénéficiaire PREMIERE SEMAINE DU MOIS Positionnement Les carnets de tontine des bénéficiaires doivent être positionnés Soit le bénéficiaire vient à la caisse avec son Bénéficiaire carnet Soit la collectrice récupère les carnets lors de la collecte et les rend aux clients le lendemain Positionner les carnets et les signer Vérifier la conformité des carnets et des fiches témoin. A défaut, mettre à jour la fiche témoin par rapport au carnet de tontine Positionner les fiches tontine témoin et les signer 6

7 TOGO Synthèse mensuelle de tontine Commissions de tontine Saisie des ventes de carnets de tontine Compléter l état mensuel des collectes (12) depuis les fiches témoin lorsque toutes les fiches témoin sont positionnées (ou à défaut, une semaine après le début du mois) Compléter la fiche de synthèse des états de collecte (13) avec les informations de la fiche de dépôt et de l état mensuel du mois M-1 et M-2 En cas de perte ou de surplus, les comparer avec les erreurs de collecte du mois et saisir au besoin les nouvelles différences constatées dans le cahier des erreurs de caisses et collecte (2) Retrait des commissions Effectuer un retrait d épargne sur le livret d épargne tontine du mois en cours, du montant des commissions à prélever, calculées sur la synthèse des collectes tontine (13) (cf. Retrait d épargne) retrait de tontine Commissions sur tontine Saisir sur Octopus : Retrait livret d épargne Dépôt des commissions Déposer la somme des commissions en caisse frais et commissions Commissions sur tontine Débit : Cash Crédit : Commissions sur tontine Retrait de la somme des ventes des carnets D après la synthèse des collectes tontine (13), définir le nombre de carnets vendus Effectuer un retrait d épargne sur le livret d épargne tontine du mois en cours, d un montant correspondant à : Prix de vente d un carnet x nombre de carnets retrait de tontine Vente de carnets Saisir sur Octopus : Retrait livret d épargne Dépôt de la somme des ventes des carnets Déposer la somme en caisse frais et commissions Vente carnets de tontine Saisir sur Octopus : opérations manuelles Débit : Cash Crédit : Créances des carnets de tontine Montant : Coût de fabrication unitaire x nombre de carnets vendus + Débit : Cash Crédit : Ventes de carnets de tontine Montant : (Prix de vente coût unitaire) x nombre de carnets vendus 7

8 TOGO OPERATIONS PONCTUELLES Retrait des tontines par les bénéficiaires Achat et déstockage de carnets de tontine Vérifier que le carnet de tontine est positionné Retirer tout le net disponible d un mois donné Noter et signer le retrait sur le carnet de tontine du client, ainsi que sur la fiche tontine témoin Indiquer le montant retiré sur l état mensuel des collectes retrait tontine membre (préciser les mois concernés) Saisir sur Octopus : Retrait livret d épargne (indiquer le nom du bénéficiaire en commentaire) Achat de carnets de tontine dépenses Sortir l argent de la caisse Effectuer le paiement et récupérer une facture ou CA Débit : Stock de carnets de tontine Crédit : Cash Montant : Valeur globale d achat Stock de carnets confié à la collectrice Compléter le cahier de ventes de carnets de la collectrice (10) Remplir une fiche de destockage de carnets de tontine (14) en tant que pièce comptable Saisir sur Octopus : Opération manuelle Débit : Créances des carnets de tontine Crédit : Stock de carnets de tontine Montant : coût de fabrication unitaire x nombre de carnets 8

9 TOGO 2.2. EPARGNE EPARGNE A VUE (individuelle ou groupe) Adhésion Dépôt Retrait Le membre ou le groupe doit se présenter au guichet de la caisse et doit payer les droits d inscription et la part sociale, et fournir deux photos pour un adhérent individuel, deux photos du (de la) président(e), une photo du (de la) trésorier (ière), une photo du (de la) secrétaire pour les groupes. Remplir la fiche d inscription de groupe (16) ou individuelle (17) et y apposer la (les) photo(s) Encaisser les frais d inscription + part sociale + dépôt d épargne éventuel Saisir sur le cahier de caisse et faire un reçu d adhésion précisant le détail des frais d inscription + part sociale + dépôt éventuel Prendre un carnet «livret d épargne», le compléter et y agrafer la photo Rajouter «Part sociale : xxxx FCFA» Compléter la feuille de suivi mensuel des adhésions (18) Saisir le dépôt éventuel sur la fiche d épargne témoin (au dos de la fiche d inscription) et sur le livret d épargne du membre Saisir sur Octopus : nouveau client + nouveau compte épargne + dépôt éventuel Groupe : saisir le groupe en tant qu individuel mais avec le nom MUSO XXXX Encaisser le dépôt dépôt d épargne Compléter le livret d épargne du membre Compléter la fiche d épargne témoin du membre Saisir sur Octopus : dépôt d épargne Pour les groupes, s assurer auprès du gérant qu il n y a pas de crédit en cours et le cas échéant que le montant restant sur le livret correspond au minimum au montant du nantissement. Compléter le livret d épargne du membre Décaisser la somme retrait d épargne Compléter la fiche d épargne témoin du membre Saisir sur Octopus : retrait d épargne Futur adhérent 9

10 TOGO Fermeture de compte Carnet livret d épargne Compléter la fiche de clôture de compte épargne (19) Récupérer le carnet du membre et l agrafer avec la fiche d épargne témoin du membre et la fiche de clôture de compte frais et commissions du montant des frais de clôture retrait d épargne détaillant le montant de la part sociale + solde du livret Saisir sur Octopus : retrait d épargne et clôture de compte Achat des carnets livret d épargne dépenses Sortir l argent de la caisse Effectuer le paiement et récupérer une facture ou CA Débit : Stock de carnets livret d épargne Crédit : Cash Montant : Valeur globale d achat Destockage des carnets livret d épargne Comptabiliser d après la feuille de suivi mensuel des adhésions (18), le nombre de carnets de livret d épargne à déstocker Débit : stock de carnets livret d épargne Crédits : commissions Montant : valeur de fabrication unitaire du carnet X nombre de carnets unitaires déstockés 10

11 TOGO EPARGNE A TERME (individuelle ou groupe) A COMPLETER L épargne à terme est accessible aux adhérents. Ils possèdent donc un livret d épargne à vue. Les membres qui souhaitent bénéficier de l épargne à terme doivent préalablement déposer sur leur compte à vue la somme qu ils souhaitent bloquer. Ouverture du compte d épargne à terme Versement des intérêts Clôture du compte d épargne à terme Compléter le contrat d épargne à terme et la ranger avec les pièces comptables Saisir sur Octopus : Ouverture d un compte d épargne à terme et transfert du montant bloqué du compte à vue vers le compte à terme Agrafer le contrat d épargne à terme avec la fiche d épargne témoin Sur le compte à vue Transférer du compte à terme vers le compte à vue 11

12 TOGO 2.3. GROUPES MUSO Caisses MUSO Caisses MUSO Achat des caisses dépenses Sortir l argent de la caisse Effectuer le paiement et récupérer une facture Débit : Stock des caisses MUSO Crédit : Cash Montant : Valeur globale d achat Déstockage des caisses MUSO Déstocker les caisses Remplir une fiche de déstockage de caisses MUSO (22) et l ajouter aux pièces comptables Faire signer un contrat de crédit bail (voir modèle) au groupe MUSO en 2 exemplaires : Un restant dans la caisse verte, l autre restant dans le dossier de l animateur Sur Excel, destocker les caisses dans le fichier de suivi de stock de caisses MUSO (21) Débit : Créance caisse MUSO Crédit : Stock de caisses MUSO Montant : coût de fabrication unitaire des caisses MUSO X nombre de caisses MUSO déstockées Remboursement des caisses MUSO Le jour de l échéance, l animateur récupère la somme due et signe l échéancier de la MUSO L animateur remet la somme à la caissière remboursement d échéance de caisse MUSO Débit : trésorerie Crédit : Créance caisses MUSO Régul annuelle Calcul de la différence unitaire du coût de fabrication et du prix de vente des caisses MUSO Saisir sur Octopus : Débit : Créance caisse MUSO Crédit : Produit exceptionnel Montant : Différence précédemment calculée X nombre de caisses destockées dans l année ou CA 12

13 TOGO CREDITS Demande de crédits Les demandes de crédits se font dans le cadre des groupes MUSO directement à l animateur MUSO. Instruction du dossier de demande de crédit Comité de crédit Au cours d une AG de la MUSO, remplir le dossier de demande de crédit et déterminer en fonction des demandes les échéances globales de remboursement Vérification du montant disponible dans la caisse verte pour le nantissement Vérification que le groupe n a pas d autres crédits en cours du même type (commercial ou agricole) au sein de la caisse d Asmerade, que les membres qui sollicitent le crédit n ont pas eux-même de crédits en cours au sein de la MUSO ou d une autre MUSO Saisir sur Octopus : Simulation de la demande de crédit La demande de crédit est transmise au comité de crédit avec un avis motivé Lors du prochain comité de crédit, le dossier est étudié et le comité doit statuer sur le dossier Après délibération, le comité de crédit publie sa décision sur le document décision du comité de crédit Saisir sur Octopus : validation de la demande de crédit Comité de crédit Comité de crédit 13

14 TOGO Octroi du crédit Préparation de l octroi Octroi du crédit Lorsque la demande est acceptée, un échéancier global du crédit accordé est imprimé Calcul du montant du nantissement nécessaire à l octroi du crédit Saisir sur Octopus : répartition des montants prêtés par membre 3 membres minimum dont le (la) président(e), le (la) trésorier(ère) se présentent à la caisse Dépôt du montant du nantissement sur le compte épargne à vue du groupe (pas de DAT possible pour les nantissements) En cas de premier crédit pour le groupe, délivrance de la caisse bleue (voir caisses MUSO) Rappel des règles d accès au crédit et de remboursement MUSO MUSO MUSO Explication et signature de la caution solidaire + + MUSO Explication et signature du contrat de crédit + + MUSO Remise du montant du crédit dans la caisse bleue du groupe MUSO déduction faîte des frais de dossier et d assurance décès Saisir sur le cahier de caisse et faire un reçu d octroi de crédit frais et commissions Remise de l échéancier global du crédit Saisir sur Octopus : déboursement du crédit En AG de MUSO : Répartition du crédit entre les membres et remplissage des cahiers de gestion et du registre de prêt (en notifiant à l avance les dates et montant des échéances individuelles) 14

15 TOGO Remboursement du crédit Le remboursement des échéances (capital plus intérêts ou intérêts seuls dans le cas de crédits avec différé de paiement) se fera mensuellement selon l échéancier. Les membres de la MUSO se présentent à l agence avec la caisse verte MUSO Le montant de l échéance est payé MUSO Octroi du crédit remboursement d échéance de crédit Saisir sur Octopus : remboursement d échéance En AG de MUSO : remplissage des cahiers de gestion Lorsque toues les échéances sont remboursées, le groupe peut procéder à une nouvelle demande de crédit Retard de paiement d une échéance En amont Mesures à prendre en cas de non paiement Pour prévenir les retards, l animateur rappelle l échéance au groupe quelques jours avant. AG de la MUSO en urgence où l animateur rappelle au groupe ses engagements et les pénalités de retard. Convocation des membres à l agence en présence des membres du CA Action en justice + CA CA 15

CECCA «IDZALEDU» Politique de crédits. Caisse d Epargne et de Crédits Commercial et Agricole des Mutuelles de Solidarités

CECCA «IDZALEDU» Politique de crédits. Caisse d Epargne et de Crédits Commercial et Agricole des Mutuelles de Solidarités Association Maison Rurale d Education et d Action de DEveloppement BP : 10 Badou Wawa Tél : (+228) 832 10 78 Siège social Tomégbé E-mail : info@asmeradetogo.org Site web : www.asmeradetogo.org Caisse d

Plus en détail

Comptabilité Titre 1 : Le plan comptable français : Chapitre 1 : La comptabilité, définition et rôle :

Comptabilité Titre 1 : Le plan comptable français : Chapitre 1 : La comptabilité, définition et rôle : Comptabilité Titre 1 : Le plan comptable français : Chapitre 1 : La comptabilité, définition et rôle : Article 120 PCG : la comptabilité est un système d organisation de l information financière permettant

Plus en détail

ORGANISATION ADMINISTRATIVE

ORGANISATION ADMINISTRATIVE ORGANISATION ADMINISTRATIVE A) LE CONTROLE INTERNE Se caractérise notamment par les éléments suivants : A - Un système d organisation B - Un système de documentation et d information C - Un système de

Plus en détail

3. Comment une MUSO fonctionne t elle?

3. Comment une MUSO fonctionne t elle? DEPARTEMENT EPARGNE ET CREDIT INTER INSTITUTS FICHE PRATIQUE : LA MUTUELLE DE SOLIDARITE (MUSO) 1. Qu est-ce que la MUSO? La Mutuelle de Solidarité (MUSO) est un outil pédagogique qui permet à des hommes

Plus en détail

Les formes de financement

Les formes de financement Les formes de financement Lorsque l on étudie le financement d une entreprise, on distingue : Les sources à court terme (moins d une année). Les sources à moyen terme (entre 2 et 5 ans). Les sources à

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 PREAMBULE L association Animation Emploi 14 propose des actions d accompagnement en direction de ses membres actifs, dans

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

ALSACE/LORRAINE - MULHOUSE 20../20..

ALSACE/LORRAINE - MULHOUSE 20../20.. 1. Information sur le stagiaire ALSACE/LORRAINE - MULHOUSE 20../20..! M.! Mme! Entendant(e)! Malentendant(e)! Sourd(e) Nom :... Prénom :... Date de naissance :... Situation professionnelle/etude :... Adresse

Plus en détail

CONDITIONS DE BANQUE 2016

CONDITIONS DE BANQUE 2016 CONDITIONS DE BANQUE 2016 1- Gestion de Compte Tarifs et ou taux appliqués en DZD DATE DE VALEUR 1.1 Ouverture & clôture de comptes DZD et Devise 1.2 Frais de tenue de compte Compte courant commercial

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 201 (Année N)

DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 201 (Année N) DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 201 (Année N) À retourner en deux exemplaires AU PLUS TARD LE 15 JANVIER au service : Saint-Maur Animation 2 avenue du Maréchal Lyautey 94100 SAINT MAUR Tél. 01.48.86.41.15.

Plus en détail

Cessation d activité. Kit de cessation d activité

Cessation d activité. Kit de cessation d activité Cessation d activité Kit de cessation d activité Adie Conseil Cessation d activité Les documents sur internet M2 Cerfa 11682*01 Déclaration de modification >> lien vers la déclaration Exemple d annonce

Plus en détail

Dossier Gestmag 2007. Livre VII. Clôture journalière de Caisse

Dossier Gestmag 2007. Livre VII. Clôture journalière de Caisse Dossier Gestmag 2007 Livre VII Clôture journalière de Caisse Domiciel Inform@tique Page 1 Avril 2007 TABLE DES MATIÈRES 1. Généralités sur les clôtures de caisse 3 1.1 Durée de la période de caisse 3 1.1.1

Plus en détail

Règlement financier de la Fédération Française de Badminton

Règlement financier de la Fédération Française de Badminton GdB Règlement financier de la Fédération Française de Badminton Règlement adoption : AG 15/04/12 entrée en vigueur : 11/06/12 validité : permanente secteur : GES remplace : Chapitre 1.3-2014/1 nombre de

Plus en détail

DOSSIER A RENVOYER AU PLUS TARD LE 31 OCTOBRE 2015 Présentation de votre association Identification de votre association

DOSSIER A RENVOYER AU PLUS TARD LE 31 OCTOBRE 2015 Présentation de votre association Identification de votre association SERVICE REFERENT :............... DOSSIER : - 1 500 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2016 DOSSIER A RENVOYER AU PLUS TARD LE 31 OCTOBRE 2015 Présentation de votre association Identification de votre

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes du Pays Granvillais - Service des Marchés publics 197 Avenue des Vendéens BP 231 50402 Granville Cedex Tél: 02 33 91 38 60 FOURNITURE

Plus en détail

E C U E I L DE L E G I S L A T I O N A

E C U E I L DE L E G I S L A T I O N A MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2053 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 71 7 décembre 1977 SOMMAIRE Règlement grand-ducal du 30 novembre 1977

Plus en détail

ANNEE 2015. Dossier de demande de subvention destiné aux Associations. Date limite de dépôt du dossier le 31 JANVIER 2015. Nom de l association :...

ANNEE 2015. Dossier de demande de subvention destiné aux Associations. Date limite de dépôt du dossier le 31 JANVIER 2015. Nom de l association :... Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association ANNEE 2015 Dossier de demande de subvention destiné aux Associations Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Date limite de

Plus en détail

S T A T U T S ( TITRE I CONSTITUTION OBJET SIÈGE SOCIAL DURÉE

S T A T U T S ( TITRE I CONSTITUTION OBJET SIÈGE SOCIAL DURÉE S T A T U T S Le président de l association La Quincéenne, Vu l article 19 des statuts modifiés rédigés en date du 24 janvier 2014, Vu les délibérations de l Assemblée générale extraordinaire en date du

Plus en détail

PRÉSENTATION DES PRESTATIONS DE TENUE DE COMPTE

PRÉSENTATION DES PRESTATIONS DE TENUE DE COMPTE PRÉFÉRENCE PEE - PERCO PRÉSENTATION DES PRESTATIONS DE TENUE DE COMPTE ANNEXE 2 2 / PRÉFÉRENCE PEE-PERCO - PRÉSENTATION DES PRESTATIONS DE TENUE DE COMPTE - ANNEXE 2 Des conditions particulières dans le

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Initiation à la comptabilité simplifiée Les obligations comptables Obligations minimales Obligations de fait Obligations légales Les règles de la comptabilité de trésorerie Principes d enregistrement Utilisation

Plus en détail

De la comptabilité aux documents de synthèse

De la comptabilité aux documents de synthèse De la comptabilité aux documents de synthèse se La balance totaux mouvements soldes N libellé débits crédits débits crédits 10 capital 900 000,00 900 000,00 164 emprunts 200 000,00 200 000,00 2183 matériel

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR

CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR J. 15 1105 CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR ANNÉE 2015 ÉPREUVE ÉCRITE D ADMISSIBILITÉ N 3 Durée : 3

Plus en détail

EXPOSE DE FINANCE D ENTREPRISE : SIMILITUDES ET DIFFERENCES ENTRE LE TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE DE L OEC ET CELUI DE LE BANQUE DE FRANCE

EXPOSE DE FINANCE D ENTREPRISE : SIMILITUDES ET DIFFERENCES ENTRE LE TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE DE L OEC ET CELUI DE LE BANQUE DE FRANCE EXPOSE DE FINANCE D ENTREPRISE : SIMILITUDES ET DIFFERENCES ENTRE LE TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE DE L OEC ET CELUI DE LE BANQUE DE FRANCE INTRODUTION Le tableau de l OEC tout comme le tableau de la banque

Plus en détail

Guide de la coopérative scolaire et du mandataire

Guide de la coopérative scolaire et du mandataire Guide de la coopérative scolaire et du mandataire À conserver avec les documents statutaires de fonctionnement de la coopérative (cahier de comptabilité, cahier d inventaire) OCCE de Savoie Le Biollay

Plus en détail

DOSSIER 1 NORMALISATION ET PRINCIPES COMPTABLES

DOSSIER 1 NORMALISATION ET PRINCIPES COMPTABLES DCG session 2013 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 NORMALISATION ET PRINCIPES COMPTABLES 1. Rappeler les objectifs de la normalisation comptable et citer le principal acteur

Plus en détail

O.C.C.E. Office Central de la Coopération à l Ecole Antenne IUFM 4 rue du 14 Juillet 52000CHAUMONT. Tél 03 25 32 01 08 e-mail : ad52@occe.

O.C.C.E. Office Central de la Coopération à l Ecole Antenne IUFM 4 rue du 14 Juillet 52000CHAUMONT. Tél 03 25 32 01 08 e-mail : ad52@occe. O.C.C.E. Office Central de la Coopération à l Ecole Antenne IUFM 4 rue du 14 Juillet 52000CHAUMONT Tél 03 25 32 01 08 e-mail : ad52@occe.coop L ARGENT et L ÉCOLE GESTION DE LA COOPERATIVE SCOLAIRE DOSSIER

Plus en détail

Centre de gestion de la FPT de l Ain. Les régies de recettes et d avances

Centre de gestion de la FPT de l Ain. Les régies de recettes et d avances Centre de gestion de la FPT de l Ain Note d information Janvier 2014 Les régies de recettes et d avances Références : Décret n 2005-1601 du 19 décembre 2005 (art R1617-1 à R1617-18 du CGCT Décret n 2008-227

Plus en détail

Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE)

Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE) Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE) REGLEMENT DES STRUCTURES D ACCUEIL COLLECTIF - UAPE DU RESEAU AJERE 1.- CADRE GENERAL L Unité d accueil pour écoliers (ci-après UAPE) de

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Permettre à des non-initiés d acquérir les rudiments pour une pratique opérationnelle de la comptabilité générale, en examiner les finalités et leur apporter

Plus en détail

FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS

FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS I - But de la Fondation Article 1er L établissement dit CéMaVie fondé

Plus en détail

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch Comptes et conditions Simplifier l argent au quotidien www.bcn.ch Vos comptes pour le quotidien Les comptes de transactions, d épargne et de gestion BCN offrent une palette diversifiée de prestations répondant

Plus en détail

Domaine 1 : le haut de bilan

Domaine 1 : le haut de bilan Domaine 1 : le haut de bilan S assurer de l exactitude du bilan La vision patrimoniale est un élément déterminant pour donner une image fidèle de la situation financière de la collectivité. Le bilan à

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

VERSION FINALE. 28 Avril 2008. Guide de recouvrement des impôts fonciers pour les communes rurales de deuxième catégorie Page 1 sur 30

VERSION FINALE. 28 Avril 2008. Guide de recouvrement des impôts fonciers pour les communes rurales de deuxième catégorie Page 1 sur 30 Relance de la Fiscalité Foncière Guide du Recouvrement Commune rurale de deuxième Catégorie VERSION FINALE 28 Avril 2008 Guide de recouvrement des impôts fonciers pour les communes rurales de deuxième

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion

Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion Année d études : L1 EG Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion Session de mai 2013 Épreuve de : système

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Tableau de tri et de conservation des documents

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Tableau de tri et de conservation des documents CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Tableau de tri et de conservation des documents Références : - Code général des collectivités territoriales, - Code de l action sociale et des familles, - Code de la santé

Plus en détail

SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2

SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2 SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2 G.2 GESTION DES COMPTES BANCAIRES ORDINAIRES... 3 G.2.1 Retrait du compte bancaire... 4 G.2.2 Contrôle du compte bancaire... 5 G.2.3 Déroulement du rapprochement

Plus en détail

Notes aux Etats Financiers. Caisse Autonome pour le Renforcement des Initiatives Economiques par la Micro Finance Au 31/12/2008

Notes aux Etats Financiers. Caisse Autonome pour le Renforcement des Initiatives Economiques par la Micro Finance Au 31/12/2008 Notes aux Etats Financiers Caisse Autonome pour le Renforcement des Initiatives Economiques par la Micro Finance Au 31/12/2008 INTRODUCTION AU 31 décembre 2008, La Caisse Autonome Pour Le Renforcement

Plus en détail

Marché sur appel d offres ouvert. n 2010-21 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES. établi en application du Code des Marchés Publics

Marché sur appel d offres ouvert. n 2010-21 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES. établi en application du Code des Marchés Publics Marché sur appel d offres ouvert n 2010-21 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES établi en application du Code des Marchés Publics Lot n 2 : périodiques étrangers Etablissement : Bibliothèque Nationale et Universitaire

Plus en détail

Convention entre l auditeur agréé et Offices de Tourisme de France

Convention entre l auditeur agréé et Offices de Tourisme de France Convention entre l auditeur agréé et Offices de Tourisme de France Tout Office de Tourisme souhaitant obtenir ou renouveler la marque QUALITE TOURISME doit faire l objet d un audit réalisé par un auditeur

Plus en détail

CH 18 LES EFFETS DE COMMERCE

CH 18 LES EFFETS DE COMMERCE CH 18 LES EFFETS DE COMMERCE Référentiel La lettre de change : les mentions obligatoires, la circulation et le paiement, l acceptation, la domiciliation, l escompte Objectifs L élève devra être capable

Plus en détail

Le dossier de remboursement FSI

Le dossier de remboursement FSI Le dossier de remboursement FSI Présentation générale... 2 Les frais remboursés et les pièces justificatives à fournir... 3 1) Remboursement des frais de formations pour les salariés permanents.... 4 Les

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES DE Mme V.D. (Source : CIBC64 05/2008)

REFERENTIEL DE COMPETENCES DE Mme V.D. (Source : CIBC64 05/2008) REFERENTIEL DE COMPETENCES DE Mme V.D. (Source : CIBC64 05/008) DEFINITION DU POSTE : INTITULE DU POSTE : Technicienne administrative Ce technicien a pour rôle d accueillir les patients et leur famille

Plus en détail

Convention pour le traitement et la location du linge.

Convention pour le traitement et la location du linge. CN/BLC/SQ/01 - C Page 1 sur 10 Convention pour le traitement et la location du linge. N.I.: «Année»/«initiales du rédacteur»/«numéro» L objet de cette convention concerne la prise en charge de la prestation

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement

CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement POUR LA PARTICIPATION DE LE MANS METROPOLE AU FINANCEMENT DES PRÊTS PARTICIPATIFS DE DÉVELOPPEMENT ENTRE : Le Département

Plus en détail

MODE D EMPLOI COMMENT «LIRE» SON COMPTE? COMMENT APPROVISIONNER SON COMPTE? Le relevé de compte : à conserver. Gérez votre compte en banque à distance

MODE D EMPLOI COMMENT «LIRE» SON COMPTE? COMMENT APPROVISIONNER SON COMPTE? Le relevé de compte : à conserver. Gérez votre compte en banque à distance MODE D EMPLOI COMMENT «LIRE» SON COMPTE? Le relevé de compte permet de connaître en détail les entrées et les sorties d argent, ainsi que votre solde (c est-à-dire la somme d argent restant sur votre compte).

Plus en détail

INTRODUCTION. Les dépenses et produits retenus doivent exclusivement être comptabilisés sur l exercice concerné.

INTRODUCTION. Les dépenses et produits retenus doivent exclusivement être comptabilisés sur l exercice concerné. ETABLISSEMENT DES BUDGETS PREVISIONNELS ET BILANS FINANCIERS DEVECO AIDE AU CONTROLE DE SERVICE FAIT INTRODUCTION Cette note est destinée à fixer les règles pour l'établissement des budgets prévisionnels

Plus en détail

Les modifications par rapport aux directives précédentes sont surlignées.

Les modifications par rapport aux directives précédentes sont surlignées. Page 1 sur 8 Les modifications par rapport aux directives précédentes sont surlignées. DIRECTIVES DE L'ÉVÊQUE EN MATIÈRE D'ADMINISTRATION DES PAROISSES ET DESSERTES DU DIOCÈSE DE SAINTE-ANNE-DE-LA-POCATIÈRE

Plus en détail

RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS

RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS Réseau pour Personnes Agées du Pays Lunévillois Statuts Page 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du

Plus en détail

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition Le contrôle budgétaire Définition Les différents budgets, leur enchaînement La validation des budgets Le Contrôle budgétaire Le contrôle budgétaire 1. Définition Un budget est établi à partir d une prévision,

Plus en détail

L association propose aux

L association propose aux Fiche Action N 62 Comment se faire rembourser ses frais? L association propose aux responsables deux modes possible de prise en charge des frais : soit un remboursement simple, soit un abandon de frais

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER

MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER Ce prospectus est rédigé au nom du vendeur dont le cachet figure ci-dessous et agissant comme intermédiaire de crédit. Cachet de l intermédiaire

Plus en détail

Statuts PostFinance SA

Statuts PostFinance SA Statuts PostFinance SA Table des matières Section : 3 Raison de commerce, siège, durée, but, mandat de service universel 3 Section : 6 Capital-actions, actions, conversion, titrisation, registre des actions

Plus en détail

Guide pour les avances de fonds

Guide pour les avances de fonds Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Armée suisse Base logistique de l'armée BLA Guide pour les avances de fonds Impressum Editeurs Base logistique de

Plus en détail

Exercice 2.7. Maison D isabelle. Problèmes et solutions

Exercice 2.7. Maison D isabelle. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.7 Maison D isabelle À l automne 20-6, Isabelle Gilbert a accepté de quitter son poste de travailleuse sociale à l hôpital où elle exerçait sa profession et en contrepartie,

Plus en détail

FICHE DE CONTROLE ORDINAIRE UNION ASSOCIATION: Agent ayant fait le dernier contrôle:

FICHE DE CONTROLE ORDINAIRE UNION ASSOCIATION: Agent ayant fait le dernier contrôle: RESEAU: ASSOCIATION: Date: Nom du contrôleur: FICHE DE CONTROLE ORDINAIRE UNION Agent ayant fait le dernier contrôle: Date dernier contrôle ou inspection: CONTENU DE L'INSPECTION RESULTAT COMMENTAIRES

Plus en détail

MISE EN APPLICATION : IMMEDIATE

MISE EN APPLICATION : IMMEDIATE DECISION DU DIRECTEUR GENERAL DE FRANCEAGRIMER Direction Interventions Unité Aides aux exploitations et Expérimentation 12, Rue Rol-Tanguy TSA 20002 93555 Montreuil Cedex INTV-GECRI-2014-57 du 28/08/2014

Plus en détail

: AVEC ACCUSE RECEPTION

: AVEC ACCUSE RECEPTION UPV 26 mai 2011 Versant Assurance Maladie, les responsabilités de l employeur envers son salarié sont : En cas de maladie, maternité, paternité du salarié : Fournir à la Caisse les éléments permettant

Plus en détail

GESTION DE LA TRESORERIE

GESTION DE LA TRESORERIE Section 4 : GESTION DE LA TRESORERIE Chapitre 1 : Encaissement chèque ou virement client Chapitre 2 : Encaissement versement bancaire client Chapitre 3 : Suivi des comptes bancaires Chapitre 4 : Gestion

Plus en détail

SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Protection sanitaire, maladies, toxicomanie,épidémiologie, vaccination, hygiène

SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Protection sanitaire, maladies, toxicomanie,épidémiologie, vaccination, hygiène SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE Protection sanitaire, maladies, toxicomanie,épidémiologie, vaccination, hygiène MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Direction générale des collectivités

Plus en détail

Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus

Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus Introduction La compagnie des hôtels bleus est une société qui gère un grand nombre d hôtels répartis sur tout le territoire français. Vous venez

Plus en détail

Subvention publique à recevoir Produits découlant d une subvention publique Confirmation par l État d une subvention publique.

Subvention publique à recevoir Produits découlant d une subvention publique Confirmation par l État d une subvention publique. 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:14 PM Page 357 Chapitre : Les immobilisations corporelles : acquisition et aliénation 15. a) Une subvention publique afférente aux activités opérationnelles courantes

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION

FORMULAIRE D INSCRIPTION FORMULAIRE D INSCRIPTION Coordonnées Nom Prénom Téléphone portable Email Adresse poste N de sécurité sociale Niveau d études en 2014-2015 Comment avez-vous connu FAC FOR PRO PARIS? 2 Programme de formation

Plus en détail

CADRE D INTERVENTION DE L AIDE COMPLEMENTAIRE REGIONALE A LA MOBILITE PROFESSIONNELLE QUOTIDIENNE DES SALARIES

CADRE D INTERVENTION DE L AIDE COMPLEMENTAIRE REGIONALE A LA MOBILITE PROFESSIONNELLE QUOTIDIENNE DES SALARIES CADRE D INTERVENTION DE L AIDE COMPLEMENTAIRE REGIONALE A LA MOBILITE PROFESSIONNELLE QUOTIDIENNE DES SALARIES Session du 20 octobre 2011 1. Les principes de l aide régionale à la mobilité professionnelle

Plus en détail

Office fédéral des assurances sociales

Office fédéral des assurances sociales Office fédéral des assurances sociales Instructions de l Office fédéral des assurances sociales aux comptables de l armée concernant l attestation du nombre de jours de service accomplis, prévue par le

Plus en détail

RĒGLEMENT DES PRÊTS - 1 -

RĒGLEMENT DES PRÊTS - 1 - RĒGLEMENT DES PRÊTS Fondation Jean Moulin Service des Prêts Immeuble Oudinot Place Beauvau 75800 PARIS Cedex 08 Tél : 01.53.69.28.37 Fax : 01.53.69.28.68 mail : fjm-prets@interieur.gouv.fr site internet

Plus en détail

Extrait Standard des tarifs

Extrait Standard des tarifs BANQUE MISR SUCCURSALE DE PARIS Extrait Standard des tarifs 1) Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte a) Ouverture, transformation, clôture gratuit b) Relevés de compte gratuit c) Service de

Plus en détail

Vous en êtes à la formalisation de votre projet? À l immatriculation de votre entreprise?

Vous en êtes à la formalisation de votre projet? À l immatriculation de votre entreprise? FEUILLE DE ROUTE POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Vous en êtes à la formalisation de votre projet? À l immatriculation de votre entreprise? Vous trouverez dans ce livret : nos conseils pour présenter votre

Plus en détail

Marché Public à Procédure Adaptée passé en application de l article 28 du code des marchés publics

Marché Public à Procédure Adaptée passé en application de l article 28 du code des marchés publics Page 1 Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris la Villette Marché Public à Procédure Adaptée passé en application de l article 28 du code des marchés publics CCAP MISSION DE MAITRISE D OEUVRE

Plus en détail

Extranet adhérents Actalians Guide d'utilisation Espace Entreprise

Extranet adhérents Actalians Guide d'utilisation Espace Entreprise Extranet adhérents Actalians Guide d'utilisation Espace Entreprise Page 1 Sommaire 1 - Introduction... 4 Avant-propos... 4 Préambule... 4 Navigateurs... 4 2 - Principe d ergonomie... 5 Principes généraux

Plus en détail

Procédures administratives pour la gestion du contrat OSR II

Procédures administratives pour la gestion du contrat OSR II Procédures administratives pour la gestion du contrat OSR II Cette note est accompagnée d un dossier nommé «OSR-SuiviContrat» où sont présents l ensemble des documents ci-dessous mentionnés. Ce dossier

Plus en détail

L ENTREPRISE ET LA BANQUE

L ENTREPRISE ET LA BANQUE L ENTREPRISE ET LA BANQUE 1. Le financement bancaire des entreprises L intermédiation bancaire dans les économies modernes peut-être appréhendée à travers les multiples fonctions qui sont assumées par

Plus en détail

RHÔNE-ALPES 2015-2016

RHÔNE-ALPES 2015-2016 1. Information sur le stagiaire! M.! Mme! Entendant(e)! Malentendant(e)! Sourd(e) Nom :... Prénom :... Date de naissance :... Situation professionnelle/etude :... Adresse :...... Photo d identité obligatoire

Plus en détail

COMMUNICATION : DEVOIR 1

COMMUNICATION : DEVOIR 1 COMMUNICATION : DEVOIR 1 Dossier 1 Question 1 : Sélection des documents qui nécessitent une modélisation et précision des fonctionnalités de l application à utiliser Les documents qui nécessitent une modélisation

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3 SOMMAIRE 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3 2- Domaine d application 3 3- Définitions et terminologie 3 4- Descriptif détaillé 3 4-1- Gestion Financière des Projets 3 4-1-1 Rappel des conditions générales

Plus en détail

EASYFINANCE. Logiciel intégré de gestion des institutions de microfinance. www.numericvision.net info@numericvision.net

EASYFINANCE. Logiciel intégré de gestion des institutions de microfinance. www.numericvision.net info@numericvision.net Logiciel intégré de gestion des institutions de microfinance www.numericvision.net info@numericvision.net Présentation est un logiciel intégré de gestion des institutions de microfinance réalisé par un

Plus en détail

PETITE CAISSE INSTRUCTIONS SUR LE MODE DE FONCTIONNEMENT

PETITE CAISSE INSTRUCTIONS SUR LE MODE DE FONCTIONNEMENT 1120-11-05 SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PETITE CAISSE INSTRUCTIONS SUR LE MODE DE FONCTIONNEMENT Septembre 2003 TABLE DES MATIÈRES 1- Introduction... 3 2- Utilisation... 3 3- Fonds fixe... 3 4- Compte

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1. Chapitre 1 Les créances...3. Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3

TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1. Chapitre 1 Les créances...3. Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3 TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1 Chapitre 1 Les créances...3 Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3 Problème 1.2 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 4 Problème 1.3 La comptabilisation

Plus en détail

DOSSIER 1 : GESTION DES OBLIGATIONS COMPTABLES (19 POINTS)

DOSSIER 1 : GESTION DES OBLIGATIONS COMPTABLES (19 POINTS) Centre National de l'evaluation et des Examens Examen National du Brevet de Technicien Supérieur Session Mai 2014 1 Filière: Comptabilité et gestion Durée: 4 Heures Épreuve: ETUDE DE CAS N 1 PRODUCTION

Plus en détail

CONTRAT DE VRP. Article 1 - Durée du contrat. Article 2 - Objet de la représentation. Entre les soussignés :

CONTRAT DE VRP. Article 1 - Durée du contrat. Article 2 - Objet de la représentation. Entre les soussignés : Entre les soussignés : CONTRAT DE VRP - La société SARL DESIGN PRODUCTIONS, au capital de 8 000 Euros, Parc Canteranne, Avenue Canteranne Bât 2 Rdc, 33600 PESSAC, RCS de Bordeaux n B 435 365 416, APE 7311Z,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de régir les relations contractuelles entre d une part ü Gabriel Pachoutine, photographe, ci-dessous dénommé «le

Plus en détail

Collège des Transitions Sociétales

Collège des Transitions Sociétales Collège des Transitions Sociétales Une formation du réseau national des CHEDD*, avec le soutien du CESER Pays de la Loire *Collèges des Hautes Etudes du Développement Durable Dossier de candidature 2015-2016

Plus en détail

Evolution Nombre illimité de sociétés, d exercices, journaux, écritures Plans comptables par activité prêts à l emploi

Evolution Nombre illimité de sociétés, d exercices, journaux, écritures Plans comptables par activité prêts à l emploi Ciel Compta E V O L U T I O N Complet et performant, pour tenir votre comptabilité générale, analytique et budgétaire, encaisser plus vite vos factures, faire le point sur vos comptes et gagner du temps

Plus en détail

REGLEMENT DE LA COMMISSION NATIO NALE DE SUIVI ET DE CONTROLE DE GESTION DE LA FEDERATION FRANÇAISE

REGLEMENT DE LA COMMISSION NATIO NALE DE SUIVI ET DE CONTROLE DE GESTION DE LA FEDERATION FRANÇAISE Version 2011-2012 Les modifications apportées au règlement ont été surlignées en BLEU Version 2012-2013 REGLEMENT DE LA COMMISSION NATIONALE DE SUIVI ET DE CONTROLE DE GESTION DE LA FEDERATION FRANÇAISEDE

Plus en détail

Marche à suivre pour enregistrer des dépenses. Marche à suivre pour modifier une dépense

Marche à suivre pour enregistrer des dépenses. Marche à suivre pour modifier une dépense Marche à suivre pour enregistrer des dépenses Marche à suivre pour modifier une dépense Demande de renflouement Suivi des demandes 55 Ouvrir Dofin Cliquer sur «Petite caisse» Cliquer sur «Enregistrement

Plus en détail

Fonds de dotation OPENAIRINTERFACE REGLEMENT INTERIEUR

Fonds de dotation OPENAIRINTERFACE REGLEMENT INTERIEUR Fonds de dotation OPENAIRINTERFACE REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE : Le Fonds de dotation OPENAIRINTERFACE a été constitué par la signature de Statuts en date du 18 novembre 2014 dans le but de maintenir,

Plus en détail

TOTAL ACTIF = TOTAL PASSIF

TOTAL ACTIF = TOTAL PASSIF Fiche méthodologique Les outils comptables et financiers Décembre 2012 Le bilan, le compte de Le bilan, le compte de sont trois documents comptables complémentaires utilisés dans le cadre d une comptabilité

Plus en détail

1. Prestations de TPA. 2. Conditions d admission au fonds de garantie TPA. 3. Obligations du membre

1. Prestations de TPA. 2. Conditions d admission au fonds de garantie TPA. 3. Obligations du membre Règlement et conditions complémentaires TPA Pour les membres au bénéfice de la couverture des fonds du client proposée par TPA Édition du 17.05.2014 1. Prestations de TPA 1.1. TPA fournit à ses membres

Plus en détail

Fondation Droit à la Ville

Fondation Droit à la Ville République du Sénégal Fondation Droit à la Ville Restructuration et Régularisation Foncière des Quartiers Non Lotis Recouvrement et Gestion des Contributions Financières des Bénéficiaires de Parcelles,

Plus en détail

P6C10 Le financement externe de l entreprise

P6C10 Le financement externe de l entreprise P6C10 Le financement externe de l entreprise I. Les emprunts indivis Emprunts indivis : souscrit par une seule personne juridique. Emprunt obligataire : souscrit par plusieurs personnes juridiques (hors

Plus en détail

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre :

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : - De détecter les erreurs éventuellement commises au niveau

Plus en détail

ASSOCIATION METEO LOR STATUTS

ASSOCIATION METEO LOR STATUTS Page 1 sur 10 ASSOCIATION METEO LOR STATUTS ARTICLE 1er - CONSTITUTION - DUREE. Conformément aux dispositions de la loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901, il est fondé le 20 avril 2013 une

Plus en détail

Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL :

Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL : Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL : 1 Télécharger le logiciel version excel 2 À chaque ouverture de la feuille, il faut ACTIVER LES MACROS. Cliquer ici! A défaut, vous ne pourrez pas enregistrer vos écritures

Plus en détail

FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS. Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin

FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS. Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin Septembre 2008 SOMMAIRE I- Outils de gestion administrative II- Outils de gestion financière

Plus en détail

DIOCÈSE DE STRASBOURG Année : ÉTAT ANNUEL DES COMPTES ( A adresser à l archevêché en 2 ex dès adoption des comptes et avant le 31 mars)

DIOCÈSE DE STRASBOURG Année : ÉTAT ANNUEL DES COMPTES ( A adresser à l archevêché en 2 ex dès adoption des comptes et avant le 31 mars) DIOCÈSE DE STRASBOURG Année : ÉTAT ANNUEL DES COMPTES ( A adresser à l archevêché en 2 ex dès adoption des comptes et avant le 31 mars) FABRIQUE D ÉGLISE DE :... Code postal _ _ _ _ _ STATUT : Fabrique

Plus en détail

Composants Amortissements Subvention p.18. Participation et le plan d épargne p.19. Composants Amortissements Subvention p.23

Composants Amortissements Subvention p.18. Participation et le plan d épargne p.19. Composants Amortissements Subvention p.23 Cas N 1 Sujet : Pierre Fiduciaire 1 2 3 Composants Amortissements Subvention p.18 Acomptes sur dividendes p.19 Participation et le plan d épargne p.19 Corrigé 1 Composants Amortissements Subvention p.23

Plus en détail

Module : Gestion d une opération de transport routier

Module : Gestion d une opération de transport routier Support pédagogique N 1 Thème : Cadre règlementaire d une opération de transport nationale I) Rappel : Transport pour propre compte : Le transport de marchandise pour propre compte est le transport effectué

Plus en détail

414.123 Ordonnance sur les finances et la comptabilité du domaine des EPF

414.123 Ordonnance sur les finances et la comptabilité du domaine des EPF Ordonnance sur les finances et la comptabilité du domaine des EPF du 5 décembre 2014 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 35a, al. 5, et 39, al. 2, de la loi fédérale du 4

Plus en détail