Crise Financière. Lumière sur l opinion des résidents luxembourgeois. 8 Octobre 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Crise Financière. Lumière sur l opinion des résidents luxembourgeois. 8 Octobre 2008"

Transcription

1 Crise Financière Lumière sur l opinion des résidents luxembourgeois 8 Octobre 2008

2 La crise financière au cœur de l actualité La crise financière mondiale est au centre des préoccupations de tous. Chacun suit attentivement, jour par jour, les nouvelles annonces qui permettent d appréhender au mieux cet évènement historique caractérisant indéniablement la rentrée Une actualité récente riche de rebondissements : sauvetage de la faillite de Fortis et Dexia par les gouvernements, rachat des activités luxembourgeoises et belges de Fortis par BNP Paribas Fortis fait dorénavant place à BGL-BNP, crack boursier du lundi 6 octobre pour ne citer qu eux!!! TNS ILRES, institut leader des études au Luxembourg, a souhaité dans ce contexte dresser un état des lieux à date du ressenti des luxembourgeois sur la crise : Quel est leur niveau d inquiétude? Ont-ils confiance en la stabilité de la place financière luxembourgeoise? Ont-ils confiance en le gouvernement pour faire face efficacement à la crise? approuvent-ils le sauvetage de Fortis et Dexia? Enfin, pensent-ils que le pire est derrière nous, que le pire reste à venir ou que nous sommes au beau milieu de la crise? autant de questions que nous leur avons adressées et donc voici leurs réponses. 2

3 La mise en œuvre de l enquête Un échantillon de 950 interviews représentatives des résidents luxembourgeois pour une fiabilité statistique optimale Une collecte de données Internet auprès de nos panelistes Sondage réalisé les 6 et 7 octobre

4 Les résultats de notre sondage Base : 950 individus représentatifs de la population luxembourgeoise Sentiment concernant la crise financière mondiale Inquiétude pour sa situation personnelle à cause de la crise financière mondiale depuis que certaines banques luxembourgeoises ont dû être sauvées par le gouvernement? Degré de confiance en la stabilité de la place financière Luxembourgeoise Vraiment très inquiet 15 Très inquiet 25 Inquiet Vraiment très inquiet 10 Très inquiet 17 Inquiet Tout à fait confiance 9 Plutôt confiance Peu inquiet 10 Pas inquiet du tout 1 11 Peu inquiet 25 Pas inquiet du tout Plutôt pas confiance confiant 15 Pas confiance du tout 2 17 Confiance en le gouvernement luxembourgeois pour faire face efficacement à la crise financière Approbation de l action du gouvernement luxembourgeois dans sa participation au sauvetage des banques Fortis et Dexia? Oui, tout à fait 24 Oui, plutôt Oui 86 Je ne sais pas 20 Non 12 Non, plutôt pas 4 Non, pas du tout 2 6 Je ne suis pas au courant 2 4

5 Les résultats de notre sondage Base : 950 individus représentatifs de la population luxembourgeoise Concernant la crise financière internationale, pensez-vous que à l échelle mondiale Le pire est derrière nous Nous sommes au milieu de la crise Le pire reste à venir Et concernant la crise financière au Luxembourg, pensez-vous que? Le pire est derrière nous Nous sommes au milieu de la crise Le pire reste à venir

6 Etat des lieux à date Une inquiétude générale face à la crise la quasi-totalité des résidents luxembourgeois s inquiète de cette crise mondiale, plus des 2/3 pour leur situation personnelle Toutefois, pas de vent de panique pour le moment si la crise inquiète, cela reste modéré. Les résidents luxembourgeois ont plutôt confiance en la stabilité de la place financière du Luxembourg Tous derrière le gouvernement 3/4 résidents luxembourgeois pensent le gouvernement capable de faire face efficacement à la crise financière le reste ne se prononçant pas sur le sujet. De plus, la quasi-totalité approuve l intervention du gouvernement pour éviter les faillites de Fortis et Dexia. Une crise qui risque de durer On ne sait vraiment pas quand la crise finira alors on préfère s attendre au pire! la majeure partie pense que nous sommes au milieu de la crise, prés d 1/3 que le pire reste encore à venir A noter que les plus jeunes et les revenus modestes sont davantage à penser à de plus sombres perspectives. 6

7 TNS ILRES, leader des études au Luxembourg Première société d études de marché et de sondages d opinions au Grand- Duché de Luxembourg Une équipe professionnelle composée de 35 employés, dont 10 chercheurs et renforcée par un réseau d enquêteurs indépendants fluctuant entre 30 et 150 collaborateurs spécialement formés aux études face-à-face ou En 2007, TNS ILRES a mené à bien 150 projets d étude 60 clients distincts issus des secteurs publics ou privés 7

8 Pour plus d informations, n hésitez pas à nous contacter Luc Biever Directeur d études Thomas Crépon Chargé d Etudes Senior

Sondage sur les missions et les caractéristiques des syndicats au Luxembourg. Sondage réalisé par TNS Ilres en octobre 2013

Sondage sur les missions et les caractéristiques des syndicats au Luxembourg. Sondage réalisé par TNS Ilres en octobre 2013 Sondage sur les missions et les caractéristiques des syndicats au Luxembourg Sondage réalisé par TNS Ilres en octobre 013 Contents 1 Fiche technique 03 Composition de l échantillon 0 3 Différents sujets

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET L ÉCONOMIE. Les journées de l économie Patrick Haas - Novembre 2013

LES FRANÇAIS ET L ÉCONOMIE. Les journées de l économie Patrick Haas - Novembre 2013 LES FRANÇAIS ET L ÉCONOMIE Les journées de l économie Patrick Haas - Novembre 2013 Méthodologie EchanBllon Mode de recueil Dates de terrain 957 individus âgés de 18 ans et plus Interviews réalisées par

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité

Baromètre des courtiers de proximité Edition 2013 Baromètre des courtiers de proximité Une profession qui ressent la crise mais fait preuve d adaptabilité courtiers restent optimistes malgré la crise Diriez-vous que la profession de courtier

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES Februar 2015. Referendum 2015 2. Vague. Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES Februar 2015. Referendum 2015 2. Vague. Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Januar- Februar 2015 Referendum 2015 2. Vague Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften TNS ILRES Februar 2015 Fiche technique projet PoMo 04 15 121 population

Plus en détail

Enquête CTIP/CREDOC. 22 février 2008 L OPINION DES SALARIÉS ET DES EMPLOYEURS SUR LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET LES RÉFORMES DE L ASSURANCE MALADIE

Enquête CTIP/CREDOC. 22 février 2008 L OPINION DES SALARIÉS ET DES EMPLOYEURS SUR LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET LES RÉFORMES DE L ASSURANCE MALADIE Enquête CTIP/CREDOC L OPINION DES SALARIÉS ET DES EMPLOYEURS SUR LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET LES RÉFORMES DE L ASSURANCE MALADIE 22 février 2008 www.ctip.asso.fr Sondage auprès de 1000 salariés et 300 employeurs

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Mee 2015

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Mee 2015 PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Mee 1 Referendum 1. Vague TNS ILRES mai 1 TNS ILRES PolitMonitor LW-RTL Mee 210 sondage en ligne et par téléphone du 2 avril au au mai 1 auprès de 111 personnes

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Partie I à diffuser le 6 mai 18.00.

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Partie I à diffuser le 6 mai 18.00. PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Mee 201 Referendum 201. Vague Partie I à diffuser le 6 mai 18.00 TNS ILRES mai 201 TNS ILRES PolitMonitor LW-RTL Mee 210 sondage en ligne et par téléphone du

Plus en détail

L OPINION PUBLIQUE EN EUROPE : LES SERVICES FINANCIERS

L OPINION PUBLIQUE EN EUROPE : LES SERVICES FINANCIERS Eurobaromètre spécial Commission européenne L OPINION PUBLIQUE EN EUROPE : LES SERVICES FINANCIERS Terrain : Novembre-Décembre 2003 Publication : Juin 2004 Eurobaromètre spécial 202 / Vague 60.2 - European

Plus en détail

La considération et la reconnaissance de la profession par les pouvoirs publics apparaissent déficitaires :

La considération et la reconnaissance de la profession par les pouvoirs publics apparaissent déficitaires : Note détaillée Le regard des masseurs-kinésithérapeutes sur leur profession Etude Harris Interactive pour L Ordre National des Masseurs-Kinésithérapeutes Les résultats sont issus d une enquête réalisée

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

L image du marché international de Rungis

L image du marché international de Rungis L image du marché international de Rungis SEMMARIS David BOURGANEL TNS Sofres Stratégies d opinion / Société Guénaëlle GAULT 01 40 92 45 27 guenaelle.gault@tns-sofres.com Stratégies d opinion Rappel méthodologique

Plus en détail

Sondage TNS ILRES etika sur la gestion du FDC

Sondage TNS ILRES etika sur la gestion du FDC Sondage TNS ILRES etika sur la gestion du FDC Fonds de compensation commun au régime général de pension conférence de presse du 21 juin 2011 Etika - Enquête sur la gestion des fonds publics FICHE TECHNIQUE

Plus en détail

Les salariés et le changement : conduite, adhésion, résistances

Les salariés et le changement : conduite, adhésion, résistances pour Les salariés et le changement : conduite, adhésion, résistances Juin 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A La perception globale du changement B Le vécu du changement au

Plus en détail

Le fait religieux au Luxembourg en 2013 état de l opinion publique

Le fait religieux au Luxembourg en 2013 état de l opinion publique Le fait religieux au Luxembourg en 2013 état de l opinion publique Sondage auprès de la population résidente du Luxembourg du 21 au 27 novembre conférence de presse du 5 décembre 2013 Enquête auprès de

Plus en détail

Les réactions des PME face à la crise

Les réactions des PME face à la crise pour Les réactions des PME face à la crise Février 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : SAGE et KPMG Echantillon : Échantillon de 403 dirigeants d entreprises, représentatif des entreprises françaises

Plus en détail

Observatoire de la banque privée SwissLife Banque Privée Rapport d étude

Observatoire de la banque privée SwissLife Banque Privée Rapport d étude Observatoire de la SwissLife Banque Privée Rapport d étude Le 27 mars 2014 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 OpinionWay imprime sur papier recyclé Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Intermédiation en assurances

Intermédiation en assurances Intermédiation en assurances Les défis de la distribution Thèmes Revisiter l intermédiation classique en assurance? L avenir de l intermédiation: une simple question de défis? La LPS, une opportunité pour

Plus en détail

Baromètre BVA Santé. Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH

Baromètre BVA Santé. Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH Baromètre BVA Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH en partenariat avec le Figaro avec le concours scientifique de la Chaire de Sciences Po Fiche technique Recueil

Plus en détail

Les Français et Internet

Les Français et Internet Les Français et Internet Fiche technique Sondage TNS Sofres effectué pour Notre Temps Les Français et Internet Dates de réalisation : les 3 et 4 janvier 2011 Échantillon national de 1000 personnes représentatif

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur La vision des Français sur l Auto-Entreprise 5 ème édition - Mai 2011 Nouveau Dispositif 2011/ 2012 Comprendre les auto-entrepreneurs comme un groupe social à part entière

Plus en détail

Les FRANCAIS. l EPARGNE ENQUETE 2012. Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali

Les FRANCAIS. l EPARGNE ENQUETE 2012. Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali ( Les FRANCAIS l EPARGNE & la RETRAITE ENQUETE Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali Jérôme JAFFRÉ Directeur du Centre d Etudes et de Connaissances sur l Opinion Publique Jean-Pierre

Plus en détail

Enquête «Observatoire des discriminations»

Enquête «Observatoire des discriminations» Enquête «Observatoire des discriminations» décembre 2008 janvier 2009 sondage auprès d un échantillon de 1002 personnes conférence de presse du 21 avril 2009 Fiche technique 2 sujet de l étude : la perception

Plus en détail

OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter

OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter Enquête trimestrielle menée auprès des candidats à l acquisition d un logement dans les 12 prochains mois Communiqué de presse - Octobre 2012-8ème vague - 3ème trimestre 2012 / ANALYSE GLOBALE OCTOBRE

Plus en détail

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011 Les Français et les soins palliatifs Janvier 2011 A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 et plus.

Plus en détail

Smartphone, un outil de communication politique? OpinionWay imprime sur papier recyclé

Smartphone, un outil de communication politique? OpinionWay imprime sur papier recyclé Smartphone, un outil de communication politique? OpinionWay imprime sur papier recyclé Méthodologie Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1017 individus, représentatif de la population

Plus en détail

La transformation digitale en entreprise. Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels

La transformation digitale en entreprise. Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels La transformation digitale en entreprise Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels Septembre 2015 2 Fiche technique Dates de terrain Du 29 juin au 17 août 2015 Echantillon 82 cadres opérationnels

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE Une enquête /CSA pour Le Cercle des épargnants Note d analyse Février 2009 S.A. au capital de 38.112,25 euros Siège

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française

Note d analyse. Les Français et la protection sociale. Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Note d analyse Les Français et la protection sociale Sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive du 1 er au 6 février 2012. Echantillon

Plus en détail

ET SI ON ARRÊTAIT DE PAYER?

ET SI ON ARRÊTAIT DE PAYER? ET SI ON ARRÊTAIT DE PAYER? La dette publique belge et les alternatives à l austérité 2012 Quelques questions 1. Pourquoi s intéresser à la dette publique? 2. D où ne vient pas la dette publique belge?

Plus en détail

SUCCESSIONS VACANTES et/ou COMPTES NON-RÉCLAMÉS

SUCCESSIONS VACANTES et/ou COMPTES NON-RÉCLAMÉS SUCCESSIONS VACANTES et/ou COMPTES NON-RÉCLAMÉS JOURNÉE D ÉTUDE - 8 MAI 2014 - LUXEMBOURG La place dans le fauteuil est prise, quid des autres avoirs? SUCCESSIONS VACANTES et/ou COMPTES NON-RÉCLAMÉS Comment

Plus en détail

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs - Novembre 2012 - OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie Méthodologie CIBLE : INVESTISSEURS DECIDEURS

Plus en détail

Méthodologie. page 6

Méthodologie. page 6 Méthodologie page 6 Méthodologie et échantillons! 1 024 individus âgés de 18 ans et plus. Individus issus d un échantillon national représentatif en terme de sexe, d âge, de catégorie d agglomération,

Plus en détail

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014 CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE N 1301649 Contacts CSA Pôle Opinion Corporate: Yves-Marie CANN Directeur adjoint du Pôle (yves-marie.cann@csa.eu) Julie GAILLOT Directrice d études (julie.gaillot@csa.eu)

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. Hierscht 2014. TNS ILRES November 2014

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. Hierscht 2014. TNS ILRES November 2014 PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Hierscht 2014 Popularitéit a Vertrauen Aschätzung vun der aktueller Situatioun Ried virum Budget 2015 Moosnamen vun der Regierung Bettel-Schneider-Braz Referendum

Plus en détail

Baromètre de l économie Juillet 2015

Baromètre de l économie Juillet 2015 Baromètre de l économie Juillet 2015 Sondage réalisé par pour, et Publié le 2 juillet 2015 Levée d embargo le 2 juillet 06H45 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés

Plus en détail

SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG

SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG LA PLACE DES NOUVEAUX OUTILS DE COMMUNICATION DANS L ACTE D ACHAT SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG Contacts : Avril 2012 www.institut-viavoice.com Arnaud Zegierman Directeur associé az@institut-viavoice.com

Plus en détail

LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE

LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE - Février 2006 - CGC Fonction Publique CFTC Fonction Publique La Maison du Fonctionnaire Mutuelle Générale des Services Publics Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion

Plus en détail

OPTI PERFORMANCE NOTE 2014

OPTI PERFORMANCE NOTE 2014 BNP PARIBAS FORTIS FUNDING (LU) OPTI PERFORMANCE NOTE 2014 FLASH INVEST Septembre 2012 Document promotionnel Instrument dérivé complexe 2 ans et 2 mois A l'échéance, le remboursement à 100 du capital investi

Plus en détail

La vie au Luxembourg aujourd hui et demain Sondage réalisé pour le Conseil supérieur pour un développement durable par TNS-Ilres

La vie au Luxembourg aujourd hui et demain Sondage réalisé pour le Conseil supérieur pour un développement durable par TNS-Ilres La vie au Luxembourg aujourd hui et demain Sondage réalisé pour le Conseil supérieur pour un développement durable par TNS-Ilres Conférence de presse du 23 septembre 2013 CSDD Composition Personnalités

Plus en détail

Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire

Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire Institut CSA pour Visa Novembre 04 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 980 personnes

Plus en détail

Soirée d'information sur la crise financière

Soirée d'information sur la crise financière Soirée d'information sur la crise financière 6 ème Sciences Economiques 18 novembre 2008 Questions abordées I. Quelle est l'origine de la crise? II.Comment les subprimes se sont retrouvées dans nos banques

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION

ENQUETE DE SATISFACTION ENQUETE DE SATISFACTION RESTAURATION SCOLAIRE Chers parents, Nous souhaitons connaître votre avis sur la restauration scolaire de vos enfants. Cette enquête a pour but d évaluer votre degré de satisfaction

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder?

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder? ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE Y-a-t-il moins de sociétés à céder? La mise en place du financement est-elle toujours stricte? Les repreneurs sont-ils plus motivés?

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Les Français et le Tour de France 2015

Les Français et le Tour de France 2015 Les Français et le Tour de France 2015 Juillet 2015 Sondage réalisé par pour et LEVEE D EMBARGO : SAMEDI 4 JUILLET A 18H Diffusion et levée d embargo Ce sondage est réalisé pour et o Diffusé samedi à 18h00

Plus en détail

Enquête Unisys Security Insights : 2015 Point de vue des consommateurs français

Enquête Unisys Security Insights : 2015 Point de vue des consommateurs français L opinion des consommateurs français sur : Le niveau de sécurité des données personnelles pour chaque industrie Les organisations collectant des données personnelles via les appareils connectés Les recherches

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 1. Préparation

Plus en détail

Pour toute question sur ce dossier: Erny Huberty, Head of Corporate Marketing, Enovos Luxembourg S.A., (+352) 2737-6711, erny.huberty@enovos.

Pour toute question sur ce dossier: Erny Huberty, Head of Corporate Marketing, Enovos Luxembourg S.A., (+352) 2737-6711, erny.huberty@enovos. enovos trendwatch smart future - smart living 2020 communiqué de presse Contact et informations: TNS: Dr. Sabine Graumann TNS Infratest Business Intelligence (+49) 89 5600 1221 sabine.graumann@tns-infratest.com

Plus en détail

METHODE DE CALCUL DES SCORES

METHODE DE CALCUL DES SCORES QUESTIONNAIRE RESPIRATOIRE du S t GEORGE'S HOSPITAL METHODE DE CALCUL DES SCORES RESUME Trois scores sont calculés pour les composantes : Symptômes ; Activités ; Impacts. Un score Total est également calculé.

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME -Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Mieux comprendre l opinion pour agir Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Octobre 2008 Institut Viavoice Contact : Arnaud ZEGIERMAN LD : 01 40 54 13 71

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

pour Les Français et la géolocalisation

pour Les Français et la géolocalisation pour Les Français et la géolocalisation Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les outils de géolocalisation B L utilisation de la géolocalisation 1 Note méthodologique

Plus en détail

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs L investissement boursier - Octobre 2011 - A: INFOPRO Communications De: OpinionWay Charles-Henri d Auvigny / Philippe Le Magueresse / Pascal Novais

Plus en détail

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR Enquête sur la responsabilité sociale du scientifique Résultats détaillés Février 2007 Annexes La publication des données qui fondent

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 25 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Mai 2015 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A B C - L impact du contexte économique

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague Septembre 2011 Baromètre annuel vague - 1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

La Banque Postale / CNP Assurances

La Banque Postale / CNP Assurances La Banque Postale / CNP Assurances Baromètre Prévoyance Vague 1 Santé Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Fabienne CADENAT / Michaël PERGAMENT 01.40.92. 45.37 / 31.17 / 46.72 42IG98

Plus en détail

Deux ans après le dégonflement de la bulle spéculative, où en sont les actionnaires individuels?

Deux ans après le dégonflement de la bulle spéculative, où en sont les actionnaires individuels? Deux ans après le dégonflement de la bulle spéculative, où en sont les actionnaires individuels? Novembre 2003 DEXIA Françoise LEFEBVRE / Marie-Anne DELOEIL Contacts TNS Sofres : Département Communication

Plus en détail

Tranches de revenu annuel par foyer 47,6 27525 46,7 33410

Tranches de revenu annuel par foyer 47,6 27525 46,7 33410 Tableaux sur lesquels se fonde l analyse de Thomas Piketty Tableau 1 : Opinions sur les rapports entre les revenus, en fonction du revenu individuel Tranches de revenu annuel par foyer Moyenne 1 2 3 4

Plus en détail

Restructurations et réductions d emplois dans le secteur bancaire belge

Restructurations et réductions d emplois dans le secteur bancaire belge Restructurations et réductions d emplois dans le secteur bancaire belge Anne Vincent L e secteur bancaire belge vient de connaître des années mouvementées, et les transformations à l œuvre ne sont certainement

Plus en détail

BNP Paribas Rencontre Actionnaires. Marseille 20 octobre 2009

BNP Paribas Rencontre Actionnaires. Marseille 20 octobre 2009 BNP Paribas Rencontre Actionnaires Marseille 20 octobre 2009 1 Des résultats 2008 robustes malgré une crise financière sans précédent Adaptation au nouvel environnement Atouts structurels Fortis Banque

Plus en détail

HERMÈS INTERNATIONAL

HERMÈS INTERNATIONAL HERMÈS INTERNATIONAL Descriptif du Programme de rachat d actions autorisé par l Assemblée Générale des actionnaires du 4 juin 2013 Le présent descriptif a été établi conformément aux articles 241-1 et

Plus en détail

Le bac mis en examen. Une enquête Ipsos / CGI pour La MAIF, Le Monde et RTL

Le bac mis en examen. Une enquête Ipsos / CGI pour La MAIF, Le Monde et RTL Le bac mis en examen Une enquête Ipsos / CGI pour La MAIF, Le Monde et RTL Avril 2013 Fiche technique Sondage Ipsos / CGI pour : La MAIF, Le Monde et RTL. Échantillons : 610 élèves de Première ou de Terminale,

Plus en détail

LES FRANCAIS ET INTERNET

LES FRANCAIS ET INTERNET Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET INTERNET Sondage réalisé pour : La Presse Quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire des "enjeux

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi juin 2013 Regards croisés sur l intérim regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

L Enseignement religieux au Luxembourg. Sondage TNS-ILRES Juillet 08 N 11

L Enseignement religieux au Luxembourg. Sondage TNS-ILRES Juillet 08 N 11 L Enseignement religieux au Luxembourg Sondage TNS-ILRES Juillet 08 11 5 av. Marie Thérèse L-2132 Luxembourg tél.: 44743-501 sesopi-ci@sesopi-ci.lu www.sesopi-ci.lu 978-2-9599806-3-3 Documentation Etude

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 Résultats de l étude TNS Sofres / Présentation Frédéric Chassagne 7 juin 2010 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour AMUNDI Échantillon

Plus en détail

Le Baromètre de l économie. BVA - BFM - La Tribune - The Phone House

Le Baromètre de l économie. BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Mai 2008 Le Baromètre de l économie BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Les indices de confiance BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Impact de la crise financière internationale sur l attitude

Plus en détail

Les Français et le don d organes

Les Français et le don d organes Les Français et le don d organes Rapport Version n 2 Date : 8 Février 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Jean-Pierre SCOTTI et Saran SIDIBE OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris.

Plus en détail

1 er Baromètre PERIAL sur l épargne immobilière

1 er Baromètre PERIAL sur l épargne immobilière 1 er Baromètre PERIAL sur l épargne immobilière Novembre 2015 Rapport 15 place de la République 75003 Paris À : De : PERIAL Isabelle Bellin Opinionway - Philippe Le Magueresse, Pascal Novais Contexte et

Plus en détail

Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le 4 octobre

Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le 4 octobre Information réglementée* Bruxelles, Paris, 10 octobre 2011 5h30 Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le

Plus en détail

Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé

Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé Les perceptions des Français sur les évolutions du système de santé Sondage Viavoice pour le CISS - Octobre 2010 MIEUX COMPRENDRE L OPINION POUR AGIR INSTITUT VIAVOICE Contacts : Arnaud ZEGIERMAN Aurélie

Plus en détail

Sauver les banques, à quel prix?

Sauver les banques, à quel prix? Sauver les banques, à quel prix? 32,6 milliards d'euros alloués depuis 2008 aux banques par l'etat «L État belge a gagné beaucoup d argent en sauvant les grandes banques belges.» Ce discours a parfois

Plus en détail

La démarche ISR de BNP Paribas Assurance Juin 2008

La démarche ISR de BNP Paribas Assurance Juin 2008 La démarche ISR de BNP Paribas Assurance Juin 2008 «Environnement attitude» L impression de ce document est-elle indispensable? Si oui, pensez à imprimer plusieurs diapositives par feuille. BNP Paribas

Plus en détail

Amundi Epargne Salariale et Retraite. Baromètre «Les jeunes actifs et la retraite» Vague 6 2013. Extraits de rapport TNS

Amundi Epargne Salariale et Retraite. Baromètre «Les jeunes actifs et la retraite» Vague 6 2013. Extraits de rapport TNS Amundi Epargne Salariale et Retraite Baromètre «Les jeunes actifs et la retraite» Vague 6 2013 Extraits de rapport Contenu 1 La méthodologie 04 2 En toile de fond : les jeunes et l épargne 06 3 Perception

Plus en détail

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements Un guide pour les aînés 43 SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Les violences

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 4 Septembre 2010

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 4 Septembre 2010 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 4 Septembre 2010 Baromètre annuel vague 4-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

La relation des Français au médecin et au médicament

La relation des Français au médecin et au médicament La relation des Français au médecin et au médicament Mai 2012 Opportunités de développement de nouveaux services Santé Le contexte Le marché de la santé connait de multiples mouvements, dans un environnement

Plus en détail

Etude FNEGE. La connaissance des Français de l économie et de l entreprise

Etude FNEGE. La connaissance des Français de l économie et de l entreprise Etude FNEGE Adélaïde Zulfikarpasic Directrice du Département Opinion adelaide.zulfikarpasic@lh2.fr La connaissance des Français de l économie et de l entreprise Frédéric Pennel Chargé d études frederic.pennel@lh2.fr

Plus en détail

L ACCÈS AU CRÉDIT ET LES ATTITUDES DES QUÉBÉCOIS QUANT À L ENDETTEMENT UN SONDAGE RÉALISÉ POUR JECOMPRENDS.CA. de la vie aux idées

L ACCÈS AU CRÉDIT ET LES ATTITUDES DES QUÉBÉCOIS QUANT À L ENDETTEMENT UN SONDAGE RÉALISÉ POUR JECOMPRENDS.CA. de la vie aux idées L ACCÈS AU CRÉDIT ET LES ATTITUDES DES QUÉBÉCOIS QUANT À L ENDETTEMENT UN SONDAGE RÉALISÉ POUR JECOMPRENDS.CA de la vie aux idées L accès au crédit et les attitudes des Québécois quant à l endettement

Plus en détail

Les Français et le tabac sur les réseaux sociaux

Les Français et le tabac sur les réseaux sociaux Les Français et le tabac sur les réseaux sociaux Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Marion Desreumaux, Chef de groupe au Département Politique Opinion Marine

Plus en détail

Enquête sur le comportement du consommateur à l égard de l Internet et des technologies de la communication

Enquête sur le comportement du consommateur à l égard de l Internet et des technologies de la communication Enquête sur le comportement du consommateur à l égard de l Internet et des technologies de la communication 1. Avant-propos... 1 2. Note de synthèse... 2 3. L enquête... 3 3.1. Equipements dont disposent

Plus en détail

I. Définition des objectifs :

I. Définition des objectifs : Pour réaliser une bonne enquête de satisfaction, il faut une bonne méthodologie. Pour se faire, je vais, à travers différents points, poser le travail de réflexion qui me permettra de bien conduire l enquête.

Plus en détail

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine Conjoncture économique et emploi 2012 Principaux résultats Résultats de l enquête auprès des de l enquête réalisée par Médiamétrie chefs d entreprise de l Aire urbaine du 29 mai au 4 juin 2012 1 Présentation

Plus en détail

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Sommaire 1 Contexte / préoccupations des Français 2 Des Français concernés par la dépendance des personnes âgées

Plus en détail

Le climat social en France dans les entreprises privées et les administrations

Le climat social en France dans les entreprises privées et les administrations L Observatoire Cegos présente : Le climat social en France dans les entreprises privées et les administrations Une grande enquête menée auprès des salariés du secteur privé, des agents de la fonction publique

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Le 26 septembre 2011. Le grand sondage 2011 de Royals

COMMUNIQUE DE PRESSE Le 26 septembre 2011. Le grand sondage 2011 de Royals COMMUNIQUE DE PRESSE Le 26 septembre 2011 Le grand sondage 2011 de Royals Les rois peuvent prendre leur retraite! D après un large sondage du magazine Royals auprès de quelque 1000 répondants, les rois

Plus en détail

Le don du sang et les transfusions sanguines

Le don du sang et les transfusions sanguines EUROBAROMETRE Spécial 333b «Le don du sang et les transfusions sanguines» Eurobaromètre special 333b Commission Européenne Le don du sang et les transfusions sanguines Terrain: octobre 2009 Publication:

Plus en détail

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS La présente politique fournit des lignes directrices aux administrateurs, aux dirigeants, aux employés et aux consultants de Groupe HNZ Inc.

Plus en détail

«Bien vieillir à domicile» Rapport pour l Observatoire de l intérêt général de LJ corporate Mars 2012

«Bien vieillir à domicile» Rapport pour l Observatoire de l intérêt général de LJ corporate Mars 2012 «Bien vieillir à domicile» Rapport pour l Observatoire de l intérêt général de LJ corporate Mars 2012 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 OpinionWay pour LJ CORP Dépendance

Plus en détail

L immobilier vu par différentes générations de Français

L immobilier vu par différentes générations de Français L immobilier vu par différentes générations de Français Septembre 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : I&E Consultants & ORPI Échantillon : 1000 personnes, constituant un

Plus en détail

«Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3

«Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3 «Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3 INTRODUCTION : RAPPELS SUR LE REGROUPEMENT DE CREDITS 1 LE REGROUPEMENT DE CRÉDITS, QUAND?

Plus en détail

Le baromètre de la Confiance - Vague 4. Présentation des résultats 22 septembre 2011

Le baromètre de la Confiance - Vague 4. Présentation des résultats 22 septembre 2011 Le baromètre de la Confiance - Vague 4 Présentation des résultats 22 septembre 2011 Sommaire Présentation de l étude 1 La confiance 1.1 L'état de la confiance 1.2 Les leviers de la confiance 1.3 La perception

Plus en détail